Vous êtes sur la page 1sur 19

Projet

Tremblement de terre en Haïti


Un défi sans précédent…

Aujourd’hui, La situation est catastrophique :


Quelques 3 millions d’haïtiens frappés par cette
catastrophe, au moins 217 000 morts, 300 000
blessés, 4000 amputations, près de 1 million de
personnes sans abris… C’est tout un pays qui est en
deuil.

Les secours internationaux se mettent en place. Le


président Obama a été le premier à exprimer, dans un
communiqué de presse, son émotion et son soutien.

La réponse au tremblement de terre en Haïti est l’un des


défis les plus colossaux que nous n’ayons jamais eu à
relever.
Aujourd’hui, cinq semaines après le séisme, nous pouvons
aider les jeunes à surmonter leur désespoir.

1
L’art comme thérapie

Le séisme ayant créé de nombreux psycho traumatismes,


en particulier chez les enfants (perte de parents, de
repères, incompréhension face aux événements…), Il est
devenu nécessaire de constituer un encadrement composé
de professionnels et d’aînés. Cette action permettrait d’une
part de déceler leurs difficultés et d’autre part de les
accompagner dans une société en phase de reconstruction.

L'art-thérapie est une forme de psychothérapie qui utilise la


création artistique (dessin, peinture, collage, sculpture etc.)
pour prendre contact avec sa vie intérieure (sentiments,
rêves, inconscient), l'exprimer et la transformer. La
démarche consiste à laisser progressivement surgir ses
images intérieures, qui peuvent être autant le reflet
d'expériences du passé que de rêves auxquels on aspire.

Dévoiler certains aspects de soi peut générer une vision et


des comportements nouveaux qui contribueront à des
guérisons physiques, psychiques et émotives.

2
"Ce qui est formidable chez les haïtiens, c'est leur
capacité à transformer leur vécu en art" dixit un
intellectuel canadien.

Croix des Bouquets – Terre d’artistes

3
Kwadèbouke en créole est une commune haïtienne du
département de l’ouest. Elle est située à 12 km au nord-est
de Port-au-Prince. Elle est aussi le chef-lieu de
l’arrondissement du même nom. Population: 229 127 hab.
(2003)
(Le peintre Gesner Armand, grand maître de la peinture
haïtienne, et la Star Haïtiano – américaine Wyclef Jean y sont
entre autres originaires).

Noailles à Croix des Bouquets


L’art et l’industrie du fer découpé

La sculpture sur fer découpé, se développe depuis


maintenant plus d’un demi-siècle, en Haïti. Une formidable
vitalité créatrice est depuis portée par les 60 ateliers du
village des sculpteurs de Noailles. Ceux-ci s’organisent
aujourd’hui, en association, afin d’améliorer leur quotidien.
L’art haïtien est alors synonyme d’espoir

Présentation du projet

4
Il s’agit de fournir aux enfants de cette localité un support
psychosocial en créant des ateliers artistiques.

Cibles : 300 jeunes enfants de 4 à 12 ans.

Emplacement : Noailles Croix des Bouquets Haïti.

Durée des activités : 7 semaines renouvelable.

Déroulement et fréquence : 12 ateliers de travail


s’étendant sur 3 jours chacun, à raison de 25 enfants par
atelier et de 4 heures par jour.

Activités proposées : Création de sketch visant à montrer


les attitudes à adopter en cas de tremblement de terre,
écriture et illustration d’histoire, peinture et sculpture de
récupération.

Moyens techniques :

- Matériel artistique (feuilles, crayons, pinceaux,


peinture…)
- Petits matériels ateliers (tôles, marteaux, burins…)
- Appareil photo compact numérique
- Communication (unités cellulaires)
- Transport
- Repas et boissons

Moyens humains :

- Coordinateur x1
- Médecin consultant x1
- Responsable artistique x1
- Animateurs ateliers x3
- Accompagnateurs x24

5
Impact attendu :
Assurer des échanges
avec les enfants,
cerner leurs attentes et
leurs besoins, leur
apporter une meilleure
connaissance des
phénomènes sismiques
ainsi qu’une meilleure
compréhension des
événements.
Dynamiser le groupe et
soutenir les enfants les
plus affectés et les plus
vulnérables. Enfin, leur
redonner espoir et
multiplier ce type
d’action.

Prévisionnel euro

6
Désignation Base unitaire Prix unitaire Prix total

Coordination 36 15 540
1 pers X 36 jrs

Responsable artistique 36 12 432


1 pers x 36 jrs

Animateurs ateliers 54 15 810


3 pers x 18 jrs

Accompagnateurs 72 14 1008
24 x 3 jrs

Médecin consultant -- -- --
1 pers x 18 jrs

Matériel artistique 300 3 900


300 pers

Matériel atelier 1 200 200

Collations 1155 2 2310


55 pers x 21 jours

Transport -- -- 450
Carburant location
divers

Communication -- -- 120
Cellulaires Unités

Festivités clôture 1 200 200

Achat divers 1 150 200


Compact numérique

Transport aérien 4 510 2040


A/R PàPitre-Haïti

Coût total € 9210

Plan de financement *euro

7
Orange Caraïbes 2500

Ville du Lamentin 2000

Semsamar 1600

Canal Satellite Antilles 1555

ADEP Mutuelle assurance 1555

Total en euro 9210

Partenaires pressentis :

- Ambassade de France et Alliance française en


Haïti
M Alain SAUVAL Attaché Culturel
Alain.sauval@diplomatie.gouv.fr
Tel. 00 509 378077 19

Domaines d’intervention :
Reconnaissance officielle du projet ; soutien logistique et mise en
relation avec les institutions

- Fondation AFRICAMERICA
- Barbara Prézeau Stephenson Présidente
- http://www.africamerica.org/
-
Domaines d’intervention :
Coopération; mise à disposition d’artistes plasticiens

8
Presse et Media France – Guadeloupe – Haïti

Principaux diffuseurs :

- France televisions (France O)


- Télé Guadeloupe (RFO)
- RFO Radio
- RCI Radio
- France-Antilles
- TV Magazine
- Créola Magazine
- Trendy’s
- Gens de la Caraïbe
- TNH (Télévision Nationale Haïtienne)
- Le Nouvelliste
- Le Matin
- Alterpresse
- Radio Métropole
- Signal FM

9
PRÉSENTATION DES PORTEURS DU PROJET

Ce projet a été conçu par l’ADAAC qui en a confié la


réalisation à PERIFERIA, une association qui bénéficie
d’une vaste expérience dans le domaine audiovisuel, photo,
urbanisme et social, tournée vers la région Caraïbe.

Association PERIFERIA
N° Identifiant : 494 761 349 000 13 APE : 913E
2021 Résidence Fleur de Canne N°1
Bellevue – 97170 Petit-Bourg
Guadeloupe (Département Français d’Amérique)
assoperiferia@gmail.com
Tél. : (00590) 690 35.49.65

Présentation
L’Association PERIFERIA a pour vocation première de
valoriser et de transmettre, sur divers supports et lors de
multiples manifestations, le patrimoine culturel caribéen
dans la région des Amériques : les modes de vie, le rapport
à l’environnement, l’art, les patrimoines (architectural,
culturel,humain…)

Periferia est une jeune Association créée il y a un peu plus


de 3 ans. L’expression ‘jeune Association’ ne signifie pas
que l’équipe qui la constitue soit inexpérimentée ; en effet,
tous sont des professionnels reconnus dans leur secteur
d’activité : Production audiovisuelle et photo, urbanisme,
anthropologie. Des plasticiens Caribéens, gens du théâtre
mais aussi musiciens collaborent régulièrement avec
Periferia.

Qui anime Periferia?


Association
Daniel SYMPHORIEN : Président de l’association, exerce
dans l’activité audiovisuelle depuis maintenant 20 ans
(films commerciaux, industriels, institutionnels et culturels).
Il a également acquis une bonne expérience dans les

10
manifestations événementielles (France, Guadeloupe,
République Dominicaine, St martin et Cuba) qui lui ont
permis d'apprécier les échanges avec les Pays de la
Caraïbe.
Actuellement, il développe des programmes pour le
diffuseur France télévision pôle RFO Guadeloupe.

Charlotte MATEO : Trésorière, journaliste de formation


exerçant à ce jour le métier de comptable.

Équipe technique

N i c o l a s R E Y : Des « ghettos » parisiens et caribéens


aux favelas d’Amérique latine, Nicolas Rey a forgé sa
réputation d’homme de terrain engagé. D’origine
guadeloupéenne, il milite pour un rapprochement des
peuples noirs et indiens aux Amériques, issus d’un même
passé colonial. Résistance à l’esclavage, droits à la terre,
défense de la culture populaire, sont des pistes de
recherche inscrites dans son engagement. Après plus de
douze ans passés en Amérique latine et dans la Caraïbe
(Guadeloupe, Martinique, Cuba, Haïti, Saint-Domingue,
Guatemala, Bélize, Pérou, Mexique, Panama), Nicolas Rey
est aujourd’hui régulièrement consulté au plan national et
international (Paris, Genève, Mexico où il enseigne en
Université). On lui doit aussi d’avoir monté de nombreuses
manifestations/colloques qui ont créé l’événement, en
collaboration avec le photographe Fred Mogin.

Fr e d M O G I N : Photographe d’investigation, Fred Mogin


débute en Australie et en Nouvelle-Calédonie. Il est
aujourd’hui reconnu comme le spécialiste des Amériques
noires dans des domaines aussi variés que le
photoreportage, la publicité ou la mode. Sa rencontre il y a
dix ans avec l’anthropologue Nicolas Rey va l’amener à
étendre son travail à l’ensemble de la région Caraïbe
insulaire et continentale (Haïti, Saint-Domingue et Panama).

Fr a n ç o i s e Hazel: Plasticienne et designer, elle

11
manage aujourd’hui la société H&M prod, société de
production audiovisuelle, photo et formation en Haïti.

Action

À ce jour notre dernière action intitulée ‘AfroAntillanos,


les Antilles au Panama’ a largement été soutenue par le
Conseil Régional de la Guadeloupe, le Conseil Général, la
Direction Régionale des affaires Culturelles et la Ville du
lamentin.
Au Panama, l’Institut National de la Culture (INAC),
l’Université de Panama et le Ministère Public sont nos
partenaires coopérants.
A cette occasion, l’équipe Periferia, a permis de suivre le
parcours de vie de descendants de Guadeloupéens et
Martiniquais au Panama, antillais retournés vivre en
Guadeloupe après avoir participé au développement de ce
pays dans la zone du Canal.

Cette page de l’histoire s’inscrit donc résolument dans le


patrimoine du Panama mais aussi dans celui de la
Guadeloupe et le lien historique fort qui unit ces deux
destinations a été réaffirmé avec force lors de cette
exposition inaugurée par le Président de Région Victorin
Lurel accompagné de toute une délégation aux côtés de
l’ambassadeur de France lors du Festival des Antilles de
juin 2008 à Panama Ciudad.
(A voir sur notre site web : http://periferia-
afroantillanos.blogspot.com/)

Le patrimoine socio-historique unissant nos deux entités a


donc été défendu avec succès lors de cette manifestation.

12
ADAAC (Association des Artistes et Artisans de
la Croix des Bouquets)

Sa devise est : "Unissons-nous pour le développement


durable".
L’association a été formellement enregistrée le 30 juin 2008.

13
Ses objectifs sont les suivants :

- Encadrer socialement les artistes et artisans.


- Participer à l'épanouissement social des jeunes
talents.
- Promotion de la production artisanale et artistique de
Noailles dans une perspective d'échange équitable.
- Jouer un rôle dans le processus de développement
intégral d’Haïti.

CONTACT
ADAAC Jean Eddy Remy Président
12, route de Noailles Croix des Bouquets, Haïti
adaac-21@yahoo.fr
Tel. : (00 509) 3 689 62 71

Jean Eddy Remy Président : Depuis 2003, Jean Eddy


Remy s’implique au côté de notre équipe en Guadeloupe et
participe à la conception et réalisation de nombreuses
opérations. Sa connaissance du terrain, ses contacts et ses
qualités humaines font de Jean Eddy un atout très précieux.

Cet artiste (Boss Metal de renom), très apprécié du public


Guadeloupéen, a mené de nombreuses actions culturelles
soutenues notamment par la DRAC.

Il a d’ailleurs brillamment représenté Haïti aux Jeux


de la Francophonie ‘Liban 2009’, puisqu’il a
remporté le premier prix.

« L énergie positive » de tout un peuple comme relief


de l’oeuvre.

14
Du matériau brut, le bidon, au « produit fini », la sculpture
en fer découpé, c’est en effet toute une chaîne humaine qui
s’organise, alliant compétences diverses et division du
travail.

Le fer sculpté devient alors l’expression de toute une


culture, de tout un peuple. Au-delà des conflits, de
l’insécurité et de la misère qui gangrènent Haïti, Jean Eddy
tient à délivrer un message de paix en montrant au monde
à travers ses œuvres qu’il existe dans son pays une énergie
positive.

L’art haïtien est alors synonyme d’espoir, et sans prétention


aucune, Jean Eddy Rémy souhaite en être un ambassadeur,
voire le porte parole. Sa conviction intime et la maîtrise de
son art sont à n’en pas douter, à la hauteur de ses
ambitions.

Quelques dates

Liban Octobre 2009 :


1er prix de sculpture JEUX DE LA FRANCOPHONIE LIBAN

Panama Juillet 2008 :


Exposition Musée d’Anthropologie Panama City (INAC)

15
Lamentin Guadeloupe Juin 2008 :
Exposition collective AfroAntillanos Ass PERIFERIA

Lomé – Togo ville Afrique Mars/Avril 2008 :


Résidence d’artiste internationale EWOLE 8ème édition

Mississipi USA 12/2006 - 2007 :


Exposition internationale

Guadeloupe 2005/2006 :

- Du 19 au 30/12/2005 : Exposition collective Au Centre


des Arts de PàPitre avec ‘Kako Art’
- Du 05 au 18/01/2006 : Exposition Consulat d’Haïti de
PàPitre
- Du 20 au 28/01/2006 : Exposition Médiathèque Gosier
- Du 01/02 au 15/03/2006 : Exposition Hôtel Sofitel La
Vieille Tour (ACCOR) Gosier

Guadeloupe 2005 :

- 04/2005 : Exposition Casino (COGIT) Gosier


- 09/2005 : Journée porte ouverte Banque Nationale
Populaire PàPitre
- 10/2005 : Interventions Lycée Rivière des Pères section
Arts Appliqués et Lycée Gerville Réache – Basse Terre
- 11/2005 : Exposition Les 3 Sens Jarry Baie-Mahault

Liens Internet :

- http://www.gensdelacaraibe.org/telecharger/newslette
r/ici-et-la-bas-350.htm#artiste
- http://www.artawak.net/artawak
- http://www.periferia-afroantillanos.blogspot.com/
- http://www.africamerica.org/Eddy-Jean-Remy,-
distingue-aux-5e-Jeux-de-la-Francophonie_a193.html

16
Leve Ayiti
Association Relais :

Leve Ayiti est une association regroupant des jeunes, son


principal engagement est d’œuvrer pour le développement

17
d’Haïti.

Sa mission: "relever Haïti" avec comme priorité l’éducation


et la formation.

Leve Ayiti se chargera de former des jeunes dans différents


domaines et localités en prenant en compte le potentiel de
chaque région.

Différentes étapes du projet :

- Etude de terrain (provinces) pour évaluer leurs besoins


et potentiel.
- Créer des formateurs en Haïti et à l'étranger.
- Mise en place de centres de formation, coopérative,
adaptés au potentiel et au besoin de chaque région.

(Exemples de centres de formation: Plantation de la canne


à sucre, la culture du café, en artisanat, en économie...)

Mission:
Construire un projet pour la nouvelle
génération!
Gilles Sallé Président
Contact
leveayiti@gmail.com

Haiti:
(00 509) 3 686 56 35
(00 509) 3 485 98 98

NY :
(001) 5163439338

Guadeloupe :
06 90 19 55 88

Miami :

18
(001) 786 316 38 98

Ottawa :
(001) 613 266 31 02

Annexes : Documents administratifs PERIFERIA

19