Vous êtes sur la page 1sur 24
Il a subi des examens approfondis à Aspetar BOUGHERRA en bonne santé Il s'envolera vers
Il a subi des examens approfondis à Aspetar
BOUGHERRA en
bonne santé
Il s'envolera vers Doha
Meghni aujourd'hui au Qatar
Le quotidien 100 % foot
Lundi
22
mars
2010
2429
prix
20
DA
FRANCE
1.6
EURO
-
ISSN
111

Köstner l'a fait enfin jouer

ZIANI REFAIT SURFACE

111 Köstner l'a fait enfin jouer ZIANI REFAIT SURFACE Il reprendra l'entraînement avec le groupe mardi
Il reprendra l'entraînement avec le groupe mardi En battant Osasuna à l'extérieur Lacen "booste"
Il reprendra l'entraînement
avec le groupe mardi
En battant Osasuna
à l'extérieur
Lacen "booste"
Santander
Matmour :
«C'est bon,
je suis guéri»
Son entraîneur
ne compte plus
sur lui
Cherfa : «Je ne
m'inquiète pas»
Sienne gagne et continue son ascension
Encore un grand match de Ghezzal
2 Compétition édition du lundi 22 mars 2010
2
Compétition
édition du lundi 22 mars 2010
Magic Bougherra poursuit toujours ses soins à Doha. Malgré son refus de s’exprimer sur sa
Magic Bougherra
poursuit toujours ses
soins à Doha. Malgré
son refus de s’exprimer
sur sa période de
convalescence, on a
réussi quand même à
avoir de ses nouvelles.
SELON une source digne de
foi, l’international algérien
des Glasgow Rangers tra-
vaille très dur depuis son
arrivée au Qatar. Il commen-
ce quotidiennement son tra-
vail à 8h jusqu’à 17h et il ne
rejoint l’hôtel Grand Hayet
où il réside qu’après 18h. Il
n’a droit à aucun moment de
répit. Son état s’est nette-

En battant Ossasuna à l'extérieur

Lacen «booste» Santander

N’ayant fait qu’une brève apparition lors du match précédent à cause d’une légère blessure, l’international algérien de Santander a retrouvé hier sa place de titulaire à l’occasion du déplacement de son équipe à Osasuna. Accrédité d’une belle prestation, Mehdi a beaucoup contribué au succès de son team. Son retour a été bénéfique pour le Racing de Santander qui s’est racheté de fort belle manière de son dernier semi-échec concédé devant son public face à Saragosse. Pourtant, la mission des équipiers de Lacen paraissait délicate, vu que les résultats obtenus lors des dernières semaines ne plaidaient pas en leur faveur. Toutefois, ils ont réussi à se surpasser en s’imposant à Osasuna par trois buts à un. Cette précieuse victoire acquise à l’extérieur a permis à Santander de respirer un peu et de quitter provisoirement la zone dangereuse. Cette performance a permis au club

de Lacen de se pointer à la 15 e place avec 30 points. Il devance ainsi Valladolid de 7 points, premier club concerné par la relégation à onze journées de la fin du championnat. L’entraîneur Miguel Portugal a eu raison de titulariser l’international algérien dans la mesure où celui-ci a ratissé beaucoup de balles au milieu et a participé aux offensives de son équipe. Cette victoire lui a fait certainement plaisir et elle lui permettra sans nul doute d’entrevoir l’avenir avec beaucoup d’optimisme. Le milieu algérien a prouvé encore une fois qu’il est plus qu’indispensable sur l’échiquier de Michel Portugal. Le fait qu’il s’est reposé la semaine dernière lui a fait beaucoup de bien. Il affiche une belle forme et il sera à 100% de ses capacités pour le Mondial sud-africain. Mais sa mission est d’abord de participer au maintien de Santander avant de s’envoler pour l’Afrique du Sud avec les

N. B.

est d’abord de participer au maintien de Santander avant de s’envoler pour l’Afrique du Sud avec

Fennecs.

Le pensionnaire de la Lazio de Rome, Mourad Meghni, s’envolera ce lundi à destination de Doha où il poursuivra ses soins.

SOUFFRANT d’une tendi- nite depuis la rencontre des ¼ de finale de la coupe d’Afrique disputée face à la Côte d’Ivoire, le meneur des Verts s’est soigné à la cli-

Il a subi des examens approfondis à Aspetar

BOUGHERRA

EN BONNE SANTÉ

ment amélioré et il se porte à merveille. Afin de prévenir de toute blessure à son retour à la compétition, Magic a passé des examens approfon- dis. Ces derniers n’ont rien révélé de grave, ce qui a ras- suré davantage Bougherra qui espère faire son come- back sur les terrains le plus vite possible.

Il pourrait se rendre en Angleterre pour tourner un spot publicitaire

Même si sa rééducation durera deux semaines, l’in- ternational algérien des Rangers pourrait se rendre la semaine prchaine en

Par N. Boumali

Angleterre afin de tourner un spot publicitaire pour la firme Pepsi. Son départ en Angleterre n’est pas encore confirmé dans la mesure où il attendra la fin de la semai- ne pour voir s’il effectuera ou pas ce voyage. Mais si jamais il décide de le faire, il pourrait saisir l’occasion afin de faire un saut en Ecosse pour rendre une visite de courtoisie à ses équipiers. Bien pris en charge à Aspetar, l’enfant de Hadjout restera deux semaines avant de retrouver l’Ecosse, mais sa rééducation pourrait être entrecoupée par un voyage éclair en Angleterre. N. B.

Les Glasgow Rangers remportent pour la 34 fois la coupe d’Ecosse e sans Bougy Les
Les Glasgow Rangers remportent pour
la 34 fois la coupe d’Ecosse
e
sans Bougy
Les Glasgow Rangers ont remporté
hier soir leur premier titre de
la saison. Les
camarades de l’international algérien
Madjid Bougherra ont battu
1-0 St Mirren
sur
son
terrain dans une rencontre très
disputée et marquée par l’expulsion
de deux joueurs
des
Blues, cela n’a pas empêché
remportant ainsi pour la 34
le club de Bougherra
de décrocher la précieuse victoire
e
la coupe
d’Ecosse
égalant
passage le record S. de M.
leur
ennemi du Celtic qui a décroché
fois aussi
le fameux
trophée
34 au
fois.
A.

IL S'ENVOLERA VERS DOHA

Meghni aujourd'hui au Qatar

nique Saint-Raphaël où il est resté jusqu’à la fin de son premier cycle de rééduca- tion. Mais sur conseil des responsables de la fédéra- tion algérienne de football à leur tête Mohamed Raouraoua, Meghni a déci- dé, comme nous l’avons rapporté en exclusivité dans l’une de nos précédentes éditions, de continuer ses soins au Qatar, plus précisé- ment, au centre Aspetar où exercent d’éminents chirur- giens entre autres le docteur Saillant et le docteur algé- rien Chalabi. Vu que le médecin de St Raphael était plus occupé par les bles- sures des Français que celles des autres, Mourad a accep- té volontiers d’être transféré au Qatar pour rejoindre son équipier en équipe nationa- le, Madjid Bougherra.

Il a appelé hier Bougherra

A la veille de son départ à Doha, l’international algé- rien de la Lazio de Rome a

appelé au téléphone Magic Bougherra. Il a tenu à avoir de ses nouvelles avant de le rejoindre au Qatar et de le rassurer quant aux compé- tences de Chalabi qu’il a connu vraisemblablement en France. Le pensionnaire de la Lazio de Rome a été impressionné par tout ce que lui a raconté son équi- pier sur le centre Aspetar et sur sa prise en charge là-bas. Il lui a déclaré entre autres que les techniques utilisées dans ce centre sont à la pointe de la technologie et qu’il ne trouvera pas mieux en Europe. Ne voulant aucu- nement rater le prochain Mondial, Meghni compte maintenant sur les compé- tences de Chalabi pour retrouver sa pleine forme. Les médecins lui ont assuré que sa blessure n’est pas méchante, mais comme il tarde toujours à retrouver sa pleine santé, il commence à se poser même des ques- tions sur sa participation à la prochaine Coupe du monde. N. B.

3 Compétition édition du lundi 22 mars 2010
3
Compétition
édition du lundi 22 mars 2010

KÖSTNER L'A FAIT ENFIN JOUER

du lundi 22 mars 2010 KÖSTNER L'A FAIT ENFIN JOUER ✍ Par Smaïl M. A. Après

Par Smaïl M. A.

Après un mois et demi de son retour de l’Angola, Karim Ziani a enfin retrouvé les terrains de Bundesliga hier à l’occasion de la réception du Hertha Berlin.

LE GRAND public algérien atten- dait depuis très longtemps ce moment. Il faut dire que les péripé- ties du milieu du terrain algérien avec son entraîneur, à savoir Köstner, ont tenu en haleine tout le pays. Le Mondial est proche et tout le monde attendait une bonne nou- velle en provenance d’Allemagne. La venue de Karim le 3 mars dernier pour jouer avec les Verts la partie face à la Serbie constituait déjà pour lui une bouffée d’oxygène, lui qui est en manque de compétition depuis la fin de la CAN angolaise. Il avait pris part à cette partie, mais sans pour autant convaincre ses fans et ceux des Verts. Ils ont vite com- pris que quelque chose ne tournait pas rond et cela s’est empiré avec la blessure contractée lors de cette par- tie qui a dû écarter le joueur des ter- rains pour une nouvelle période avant qu’il ne reprenne les entraîne- ments dimanche passé, mais il n’a pas pu être prêt pour le match retour de l’Europa League face aux Russes de Rubin Kazan. On sentait que le retour du maître à jouer de l’EN approchait, d’autant que le club de Wolfsburg a souffert ces derniers jours de plusieurs blessures contrac- tées par ses joueurs et cela a finale- ment joué en faveur de notre Karim national.

64’, il entre en jeu

Dans la rencontre d’hier, le VFL paraissait dès les premières minutes du match dépassé. D’ailleurs, il encaissera deux buts, coup sur coup, et en l’espace de 2

minutes, puis un troisième 18 minutes plus tard. Grafite, tout juste entré en jeu, réussira à réduire l’écart avant la fin de la première période. En seconde période, le VFL tentera de reve- nir au score, mais sans succès. Au contraire, ce sont les visiteurs de Berlin qui réussiront à aggra- ver la marque à la 63e minute en ajoutant un quatrième but, une minute avant le moment très attendu. 64’, Karim Ziani est appelé par son entraîneur. Dos au mur, il décide enfin de le faire jouer. L’international algérien finira la partie en jouant un peu moins d’une demi-heure durant laquelle il n’a pu faire grand- chose, d’autant que les dés étaient déjà jetés. Mais malgré ça, il a fait preuve de beaucoup de calme et de maîtrise. Il a tout fait pour trouver grâce à ses centres son coéquipier Dzeko qui était à l’image de toute l’équipe dans un jour sans. Le VFL finira par encaisser un 5 e but et s’incli- ner sur le score de 5-1.

Wolfsburg a laissé des plumes face à Kazan

Jeudi passé, l’équipe de Ziani recevait l’équipe russe de Kazan. Les deux teams ont eu du mal à se départager. Il a fallu aller aux prolongations pour que les hommes de Kostner en finis- sent. Ils ont réussi à se qualifier au bout de 120 minutes très dis- putées face à une très coriace équipe russe, ce qui explique peut-être cette lourde chute à domicile à laquelle a pris part Ziani face à une équipe qui ne joue pourtant que pour sa survie en Bundesliga (elle occupe la dernière position au classe- ment). Mais un incident interve- nu la semaine passée à Berlin a réussi à «allumer» les Berlinois.

Les incidents au stade olympique et l’envahissement de terrain derrière ce sursaut d’orgueil

La semaine passée, Berlin rece- vait Nuremberg, le Hertha s’est incliné une nouvelle fois sur sa pelouse compliquant sa vie, cela n’avait pas plu aux supporters qui ont envahi le terrain du stade olympique. Ils ont même tenté d’agresser les joueurs. Ils leur ont demandé d’être des hommes, ce qui explique la victoire décrochée hier sur la pelouse des «Loups».

Karim doit s’accrocher

Etant donné que le championnat allemand est loin d’être terminé, on pourra dire que le retour à la compétition de Ziani est intervenu au bon moment. Il aura l’occasion de retrouver le rythme de la com- pétition à condition bien sûr de s’accrocher à cette place, et pour- quoi pas redevenir titulaire. Le challenge de la coupe de l’Europa League est stimulant d’autant que Wolfsburg n’est pas loin de la

finale. Il aura, si tout va bien, l’oc- casion de jouer les «Anglais» de Fulham au prochain tour. C’est d’ailleurs tout le mal qu’on lui souhaite. Les récentes déclarations faites par Saâdane dans lesquelles il a clairement menacé d’écarter ceux qui ne jouent pas dans leur club n’ont laissé personne indiffé- rent, dont Karim, qui pourra souf- fler un petit peu grâce à ces quelques 26 minutes ô combien importantes pour lui. Espérons que Kostner fasse jouer son joueur algérien le plus souvent possible, car nul ne doute qu’un Ziani en forme en Afrique du Sud sera sans doute synonyme d’un bon par- cours des Verts au pays de

S. M. A.

Mandela.

d’un bon par- cours des Verts au pays de S. M. A. Mandela. L’AEK ATHÈNES GAGNE

L’AEK ATHÈNES GAGNE

en déplacement face à PAOK Salonique

hier, en

belle opération,

L’équipe de Rafik Djebbour a réussi une

PAOK Salonique. La

s’imposant par un but à zéro sur le terrain de

de linternational algérien n’était pas facile

tâche des équipiers

au classement général avant ce match. La

face au deuxième défaite concédée

devant son public a valu à Salonique dêtre

place, alors que lAEK Athènes

occupe

reléguée à la troisième

Le but a été marqué

par

place avec 48 points.

toujours la 4

e

algérien a joué toute la

l’Argentin Blanco et l’international

Athènes accuse 8 points de retard par

Bien que lAEK

rencontre.

pourra encore améliorer son

à son adversaire du jour, il

rapport

classement dans les semaines à venir pour peu quil reste sur

cette voie.

CONDOLEANCES

Thouraya Ayed vient de perdre un être cher à ses yeux, en la personne de sa sœur. En cette douloureuse circonstance, le collectif de Compétition ainsi que la direction de Top Sport compatissent à la douleur de la famille Ayed et présentent à Thouraya Ayed, notre consœur de la Chaîne III, leurs sincères condoléances. Puisse Dieu le Tout Puissant accueillir la défunte en Son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

Sienne gagne et continue son ascension

Encore un grand match de Ghezzal

L’AC Sienne d’Abdelkader Ghezzal refuse de mourir. Dernier du championnat de Série A, les Noir et Blanc ont réussi une victoire précieuse, ils sont venus à bout de Bologne sur le score de 1- 0. Contrairement au dernier match où il a marqué deux buts face à la Juve, Abdelkader Ghezzal n’a pas marqué hier, mais il a joué l’intégralité de la partie. Grâce à cette victoire, l’AC Sienne totalise 25 points et occupe l’avant-dernière position au classement, quatre points derrière la Lazio de Rome de Mourad Meghni qui occupe la 17 e position avec 29 points. S. M. A.

quatre points derrière la Lazio de Rome de Mourad Meghni qui occupe la 17 e position
4 Compétition édition du lundi 22 mars 2010
4
Compétition
édition du lundi 22 mars 2010

POURQUOI CHERFA

n’a pas joué samedi

L’arrière gauche de Nastic Tarragona, Walid Cherfa, a été relégué sur le banc samedi face au FC Cordoba. Il a payé les frais de la lourde défaite concédée lors du match précédent face à Tenerife.

Par N. Boumali

du match précédent face à Tenerife. ✍ Par N. Boumali ● L’entraîneur Louis César, qui a

L’entraîneur Louis César, qui a succédé à César Ferrando, il y a une vingtaine de jours, a titularisé l’ancien pensionnaire du FC Toulouse lors de son premier match face à Tenerife, mais comme l’équipe s’était inclinée par un score sans appel de 6 buts à un, le successeur de Ferrando a apporté des changements avant-hier en écartant de son onze titulaire les arrières latéraux, ainsi qu’un joueur du milieu. Toutefois, malgré ces

changements, l’équipe n’a pu se racheter devant son public face à la formation de Cordoba. Cette défaite inattendue arrange les affaires de Cherfa qui devrait retrouver sa place dans le groupe à partir de la semaine prochaine. Estimé par les supporters, l’enfant de Blida ne s’inquiète guère du fait qu’il ait perdu sa place à quelques jours de la tournée du sélectionneur national, Rabah Saâdane, en Europe. Il a connu pire que ça puisque après

avoir refusé de renouveler son bail, l’ancien coach l’a complètement écarté de l’équipe pendant plusieurs semaines, et cela malgré les réclamations des fans demandant à Ferrando de titulariser Cherfa. Ce dernier a dû attendre l’arrivée de Louis César pour jouer titulaire. Mais il a vite perdu sa place à la suite de la gifle reçue face à Tenerife. Il ne désespère pas pour la récupérer et cela dès la prochaine journée. N. B.

la récupérer et cela dès la prochaine journée. N. B. Laissé sur le banc face au

Laissé sur le banc face au FC Cordoba, l’Algérien de Tarragona ne semble nullement inquiet. Il affirme qu’il croit en ses qualités et qu’il finira par récupérer sa place de titulaire. A propos de la tournée de Saâdane, il confie que si ce dernier se déplace en Espagne pour le superviser, il fera tout pour gagner sa confiance.

- Vous n’avez pas joué lors du dernier match face au FC Cordoba, peut-on connaître les raisons de votre non-titu- larisation ?

- Après la lourde défaite concédée face à Tenerife, l’entraîneur a décidé d’apporter des changements samedi dernier. Il m’a laissé sur le banc ainsi que deux autres joueurs dans l’espoir que l’équipe se ressaisisse face à Cordoba, or celle-ci a enchaîné avec une autre défaite.

- Pourquoi l’entraîneur a décidé seule-

ment de changer les deux arrières laté- raux face à Cordoba ?

- En plus des deux arrières latéraux, il a laissé sur le banc le numéro 6 qui a joué face à Tenerife. Il comptait même changer les défenseurs centraux mais comme ceux qu’il espérait aligner étaient blessés, il a reconduit la même charnière centrale.

- Vous a-t-il donné des explications sur votre non-titularisation ?

- Non, l’entraîneur n’a parlé ni avec moi ni avec les autres. L’équipe n’a pas marché face à Tenerife et il a décidé d’apporter des chan- gements, or même face à Cordoba l’équipe n’a pas du tout tourné.

- Le sélectionneur national, Rabah Saâdane, compte vous superviser à la fin de ce mois, ne craignez-vous pas que si cette situation perdure, car cela ne permettra pas au coach des Verts de vous voir à l’œuvre ?

- Cette situation ne m’inquiète pas. Comme je vous l’ai déjà dit, l’équipe n’a pas bien marché lors du dernier match face au FC Cordoba et je ne désespère pas de récu- pérer ma place de titulaire. Si le sélection- neur national vient pour me superviser, je ferai tout pour gagner sa confiance. L’entraîneur ne connaît pas encore bien l’équipe, mais je sais que je finirai par gagner ma place. Je connais mes qualités et je ne suis pas du tout inquiet. N. B.

DJEBBOUR SUPERSTAR À L’AEK

pas du tout inquiet. N. B. DJEBBOUR SUPERSTAR À L’AEK ● Hier, l’attaquant des Verts, Rafik

Hier, l’attaquant des Verts, Rafik Djebbour, se trouvait à Salonique pour affronter l’équipe locale avec son club de l’AEK Athènes. A l’arrivée de l’équipe à destination, une masse de fans était à l’accueil pour avoir des dédicaces et des photos- souvenir avec l’international algérien qui a su comment attirer l’intérêt du public d’Athènes qui ne veut pas entendre parler d’un départ en l’été prochain, et ce, même si le joueur va être mis dans la liste des transferts. En fait, la pression exercée par le public de l’AEK devrait faire réfléchir sérieusement les dirigeants du club pour changer le statut du joueur qui a retrouvé son top niveau. Il le montre à chacune de ses sorties avec son équipe. Il est devenu l’homme qui crée les buts de l’AEK, soit en marquant les buts ou bien en étant le passeur décisif. Ce qui a renforcé les liens entre

les fans et Djebbour qui revient en force. Le fait d’être écarté par Saâdane a poussé Rafik à redoubler les efforts afin de retrouver le summum de sa forme. Après un travail pénible, voilà que Rafik au cueille les fruits. Il est devenu la méga-star de son équipe. Les supporters de l’AEK le suivent partout pour le voir à l’œuvre. Ce retour en force a fait plein de bruit. Pour les fans, il est onconcevablé de voir cette perle quitter le club, car, il faut le dire, depuis que Djebbour a repris le boulot avec l’AEK, ce club renoue avec les victoires. Après avoir passé des temps durs dans le ventre mou du classement, Athènes est 4 e , une place dont le mérite revient en grande partie à Djebbour. Les connaisseurs ont relevé ce point et les échos se sont fait entendre très loin. Arrivant même jusqu’en France, où un club a affiché l’intérêt qu’il porte au

Fennec. Caen voudrait s’offrir ses services dès l’ouverture du marché. D’autres clubs de la Grèce veulent se l’approprier. Devant cette évidence, les dirigeants de l’AEK veulent tirer le maximum de gain du transfert de Djebbour. A ce propos, ses responsables tentent par tous les moyens de convaincre Djebbour de prolonger son bail, car, à l’AEK, le président et son groupe veulent le vendre à plus de 3 millions, sachant que Djebbour vaudrait plus. Djebbour continue à se distinguer de plus en plus tout en se concentrant sur son travail et bien sûr en pensant au Mondial qui arrive à toute allure. Actuellement, Djebbour vit de très bons moments. Il enchaîne les bonnes prestations et se trouve en très bonne santé. Des atouts qui font de lui la superstar à Athènes.

A. Z.

5 Compétition édition du lundi 22 mars 2010
5
Compétition
édition du lundi 22 mars 2010

HANS RIENKS,

PATRON DE QUEENS GRASS

«On va se rattraper, la pelouse du 5-Juillet sera en excellent état»
«On va se rattraper,
la pelouse
du 5-Juillet sera en excellent état»
HANS RIENKS, PATRON DE QUEENS GRASS «On va se rattraper, la pelouse du 5-Juillet sera en

«Les employés du 5-Juillet ne sont pas qualifiés pour assurer l’entretien et le suivi»

 

Le Néerlandais Hans Rienks, premier responsable de la firme hollandaise, Queens Grass International, chargée de la pelouse du stade du 5-Juillet, affirme dans cet entretien que la pelouse du stade subira des réfections après la finale de la coupe d’Algérie

sportifs algériens que la pelouse du stade du 5- Juillet sera un véritable joyau au début de la saison prochaine. Par ailleurs, il se défend en réfutant toutes les accusations portées à l’encontre de la société qu’il représente selon lesquelles la pose du

du 5-Juillet chargés d’appliquer son programme d’entretien n’ont pas suivi ses directives à la lettre, ce qui a détérioré la pelouse. Pour le premier responsable de la pelouse du 5-Juillet, il faut obligatoirement choisir des gens qualifiés pour le contrôle et le suivi de la pelouse.

 

prévue au mois de mai prochain. Les travaux de rénovation vont durer 21 jours. Il rassure tous les

gazon a été un échec total. Dans cet entretien, il nous révèle également que les employés algériens

Entretien réalisé par Kamel Hassani

- Bonjour monsieur Hans, c’est le journal Compétition…

Bonjour, je suppose que vous

voulez avoir des informations sur

le terrain du 5-Juillet.

Effectivement, on veut avoir

des détails sur l’état de la pelouse et sur sa qualité qui laisse à désirer…

-

-

Oui, je suis à votre disposition, et vous pouvez me poser n’impor- te quelle question.

-

pas à comprendre pourquoi la pelouse du 5-Juillet est mau- vaise par rapport aux terrains européens, alors que c’est votre société qui a réalisé les mêmes travaux ?

Monsieur Hans, on n’arrive

-

Il faut comprendre une chose,

c’est que le temps d’utilisation d’une pelouse doit être contrôlé et l’entretien doit être aussi rigou- reux au fil du temps. Le sol se compacte naturellement par la pluie, puis artificiellement par les charges des joueurs et des machines d’entretien. Cela pro- voque un manque de perméabilité à l’eau et à l’air, ce qui entraîne une détérioration rapide de la

-

l’air, ce qui entraîne une détérioration rapide de la - vient visiter le stade ont commis

vient visiter le stade ont commis beaucoup d’erreurs, ceci s’est répercuté directement sur la quali-

Juillet doit être équipé de machines spécialisées comme le semoir, l’étendeur et l’aérateur.

Juillet n’a pas été parfaite à 100% lors du match Algérie-Serbie.

vaux nécessaires pour rendre la pelouse en parfait état.

Combien vont durer les tra- vaux ?

-

-

Les travaux ne pourront excé-

der 3 semaines. Grâce à ces petites

réfections, la pelouse du 5-Juillet sera excellente, c’est promis.

Donc, les sportifs algériens peuvent dormir tranquilles ?

-

-

Notre société est réputée dans

le monde entier par ses grandes réalisations, donc je ne vois pas pourquoi on ne réussit pas notre projet en Algérie. Nous avons les compétences requises pour rendre la pelouse du 5-Juillet en parfait état. C’est notre réputation qui est mise en jeu. Donc, à partir de là, vous comprenez aisément que nous n’avons pas le droit à l’er- reur.

- Votre société a signé un contrat qui mentionne deux ans de garantie ?

-

Tout à fait, nous nous sommes

engagés à garantir une pelouse parfaite pendant 24 mois, donc notre responsabilité est engagée, et croyez-moi, nous allons tenir nos engagements jusqu’au bout.

-

Vous affirmez que la pelouse

pelouse. Un entretien adéquat accompagné des règles d’utilisa- tion simples sont la clef d’une pelouse en bonne santé.

la

de la pelouse. Je reconnais que

pelouse n’est pas en parfait état, mais je tranquillise tout le monde en Algérie en

➧➧ «Les pluies diluviennes du mois de février ont beaucoup affecté la pelouse»
➧➧ «Les pluies
diluviennes du mois
de février ont
beaucoup affecté la
pelouse»

leur promettant que la pelouse sera en excellent état au début de la pro- chaine saison, car on va refaire cer- taines parties de la

-

apparem-

ment, c’est

un problè-

me

d’en-

tretien ?

Donc,

-

Tout à fait.

pelouse juste après la finale de la coupe d’Algérie.

- Donnez-nous quelques

Je vais vous le prouver avec des argu- ments valables. Je représente une

Pour votre information, l’étendeur

qui était au 5-Juillet est tombé en panne et on ne l’a pas réparé. La dernière fois, j’ai posé le problè- me des machines au premier res- ponsable du 5-Juillet qui m’a pro- mis qu’il allait faire le maximum pour remédier à cette situation. Pour avoir une bonne pelouse, il faut réunir beaucoup de condi- tions et surtout appliquer à la lettre les règles d’entretien et de suivi.

- Mais les joueurs de la sélec-

- Est-ce que la pelouse sera refaite comme on l’a laissé entendre ici en Algérie ?

- Ma prochaine visite est pré- vue au mois d’avril prochain pour voir

du 5-Juillet sera un joyau à partir du mois de septembre, c’est un engagement de votre part ?

- dispositions pour réaliser les tra- vaux nécessaires afin que la pelouse du 5-

a pris nos

On

➧➧ «Algérie- Tanzanie peut se jouer au 5-Juillet sans problèmes»
➧➧ «Algérie-
Tanzanie peut se
jouer au 5-Juillet sans
problèmes»

un peu l’évolu- tion de la pelouse et contrôler son état. J’aurais à discuter avec

les responsables du stade du 5-Juillet et voir avec eux s’ils ont appliqué mes directives en matiè-

Juillet soit en par- fait état d’ici le début de la prochaine saison footballistique et nous allons atteindre notre objectif.

société spécialisée dans la pose du gazon naturel réputée dans le monde par son sérieux et sa com- pétence. Nous avons fait nos preuves dans le monde entier, à commencer par Old Trafford Arena Stadium et Goetborg, donc je ne vois pas pourquoi on ne réussit pas en Algérie. Pour être franc avec vous, je dirai que les employés du stade du 5-Juillet chargés d’appliquer le programme d’entretien et de contrôle qu’on leur soumet à chaque fois qu’on

exemples sur les erreurs com- mises par les employés du stade du 5-Juillet chargés du suivi et de l’entretien ?

- J’ai noté que le stade a été arrosé un peu trop en automne,

alors qu’il fallait l’arroser modé- rément. J’ai relevé que le drainage

été réalisé entre 25 et 30 cm,

alors que les normes varient entre 60 et 70 cm. Par ailleurs, le maté- riel de suivi et de contrôle fait défaut, car un terrain comme le 5-

a

tion algérienne se sont plaints de la mauvaise qualité de la pelouse lors du dernier match disputé contre la Serbie…

- A mon avis, le terrain était jouable, à l’exception de quelques parties de la pelouse qui étaient un peu détériorées en raison des

fortes pluies qui se sont abattues

sur Alger durant le mois de février passé. Les pluies diluviennes cau- sent beaucoup de dégâts au niveau de la pelouse, c’est pour ces raisons que la pelouse du 5-

re de suivi et d’entretien. Je constate que la pelouse est en nette amélioration. Elle sera meilleure d’ici le début de la pro- chaine saison.

- Comment allez-vous procé- der pour arriver à une pelou- se parfaite ?

- Nous avons pris la décision de refaire une partie de la pelouse du 5-Juillet juste après la finale de la coupe d’Algérie prévue au mois de mai. Nous allons faire les tra-

-

La sélection algérienne enta-

mera les éliminatoires de la CAN 2012 au début du mois de septembre face à la Tanzanie, est-ce qu’on peut avancer dès maintenant que la pelouse du 5-Juillet sera prête pour accueillir ce rendez-vous officiel ?

- Oui, elle sera prête pour accueillir cette rencontre, c’est un engagement de ma part. K. H.

6 Compétition édition du lundi 22 mars 2010
6
Compétition
édition du lundi 22 mars 2010
par Matmour : «Ce n’est pas la guigne qui a frappé le groupe. Il faut
par Matmour : «Ce n’est pas la
guigne qui a frappé le groupe. Il faut
savoir que l’intensité des matches a
engendré cet effet.
La CAN a consommé notre éner-
gie, c’est pour cela qu’on enregistre
souvent des blessés. Cela dit, il ne
faut pas se plaindre, car c’est ainsi
que la vie d’un footballeur est faite.
Il est confronté à ce genre de situa-
tion. Ce n’est pas seulement les
Verts qui comptent des blessés,
toutes les sélections souffrent de ce
«On est des pros, on fera
en sorte d’être prêts
pour le Mondial»
Cette situation fait qu’en fin de
compte, Saâdane aura un groupe
déséquilibré.
Certains de ses joueurs seront
saturés par le nombre de matches
qu’ils auront joués et d’autres qui
auront passé la majorité de leur
temps, soit dans l’infirmerie ou
sur le banc. A ce
sujet, Matmour
dira : «Pas de
souci, on est
des pros. On
fera en sorte
d’être prêts
le
problème.» Effectivement, même le favori du groupe, en l’occur- rence l’Angleterre, a enregis- tré
problème.» Effectivement, même
le favori du groupe, en l’occur-
rence l’Angleterre, a enregis-
tré dernièrement des blessés
de marque, à l’image de
Beckham, qui ne jouera pas
le Mondial. Jusqu’à l’heure
actuelle, les Verts souffrent
de blessures gérables.
pour
Mondial.
y
pense tout le
temps. On va
vivre notre
première
Coupe
On
du monde et on fera le maximum
pour faire une grande entrée en la
matière.»
Quand on voit un Meghni
qui a décidé de s’envoler au
Qatar pour poursuivre ses
soins afin de soigner sa
tendinite au genou et
un Bougherra
qui se trou-
v
e
dans
ce même
pays
pour
guérir,
on
se
dit
que
les
Fennecs sont conscients de la res-
ponsabilité
qu’ils
ont.
Celle
d’être au
top
dans
le pays
de
Mandela.
«Belaïd et moi, on a fait
l’école de Strasbourg»
Avant de clore notre discussion
avec le joueur, sans omettre de
signaler que Mönchengladbach ne
gagne plus en son absence, on a
voulu savoir si ce dernier suivait de
près l’actualité de l’EN, précisément
des nouveaux joueurs dont on
entend parler dans la pres-
se algérienne. A cette ques-
tion, Matmour dira : «Je
pense que le coach sait ce
qu’il fait. Je ne vais pas
m’immiscer dans ses affaires.
Cela dit, j’ai lu des noms de
joueurs qui apparemment vont ren-
forcer l’EN.» Dans la liste où se
trouvent les Soltani, Guedioura,
Fabre, Chakouri, Bouzid et d’autres,
Matmour nous révélera qu’il connaît
un très bien, il s’agit de Belaïd.
«Belaïd et moi, on a fait l’école de
Strasbourg. Je l’ai aussi rencontré en
Allemagne, je le connais très bien.»
Matmour ne souffre plus de ses
adducteurs. Il s’entraîne en solo
depuis que le médecin lui avait affir-
mé, mercredi dernier, qu’il est com-
plètement guéri. Demain, il retrou-
vera le groupe et il est possible de le
voir dans la liste des 18 face à
Hambourg. Il a soufflé un peu, puis-
qu’il n’a pas joué depuis le match
contre Dortmund le 6 mars dernier,
les fans des Verts l’attendent le
week-end prochain face à
Hambourg.
A. Z.
BBOOUUDDEEBBOOUUZZ ssee bblleessssee
classement, se mesurer à l'équipe du FC Sochaux du Franco-Algérien Ryad
A l'occasion de la 29
e
journée de Ligue 1 qui a vu
Lens, avant-dernier du
Boudebouz, ce dernier a tout fait au milieu de terrain pour faire gagner son
équipe. Mais à la 55
e
minute
de jeu,
en à fin de après
un télescopage
avec
milieu
terrain
lensois
Sow,
l'entraîneur
Sochaux
Le s'est
obligé
sortir que
son
jeune
joueur
après
sa
blessure
l'arcade.
choc
il y a vu entre eu
les de de le deux
joueurs
était
très
puissant,
mais
de
compte
plus
peur
de mal
de
pour
le
jeune
Sochalien.

Il intégrera Mönchengladbach mardi

MMMMAAAATTTTMMMMOOOOUUUURRRR

«C’EST BON,

je suis guéri»

La veille du match contre Wolfsburg sur les terres du Mönchengladbach, le 12 mars dernier, Karim a ressenti des douleurs au niveau de ses adducteurs, ce qui l’avait contraint à passer outre la partie du lendemain.

IL S’EST soigné et a pris tout son temps pour retrouver les terrains.

Aujourd’hui, il s’entraîne en solo et devra réintégrer le groupe mardi. Contacté par nos soins afin d’avoir

de

ses nouvelles, Matmour a bien

voulu répondre à nos questions sans détour. Suivons-le.

«J’ai vu le médecin mercredi»

Nous avons demandé à Matmour

qu’il en était vraiment de sa bles- sure au niveau des adducteurs, il nous dira : «Comme prévu, j’ai vu le médecin mercredi. Dieu merci, je

ce

suis guéri. En fait, j’ai refait les tests.

On

heureusement ce ne fut pas le cas. Je

a craint une blessure grave, mais

n’ai pas voulu prendre de risque, j’ai refait les tests et rien d’alarmant n’a été détecté. D’ailleurs, j’ai même repris les entraînements en solo. Tout cela pour vous dire que je suis guéri et prêt à reprendre du service.»

A

la question de savoir si notre

Fennec sera prêt pour le prochain

rendez-vous de son équipe, à domi- cile face à Hambourg, Karim répon- dra : «Mardi, je réintègre le groupe.

Je

service face à Hambourg.» Matmour ne veut pas brûler les étapes, bien au contraire, il

vais essayer d’être prêt pour le

veut prendre toutes ses pré- cautions pour revenir à la compétition totalement guéri.

«La CAN

a consommé

notre

énergie»

Dans le même contexte que celui des blessures, les Fennecs comp- tent plein de bles- sés en cette période. Ce qui contrarie le public algérien, qui craint de ne pas voir au top l’EN quand le coup d’envoi de la Coupe du monde sera donné. Cette avalanche de blessures, qui a frappé nos Verts, est expliquée

édition du

lundi

Compétition CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE 77
Compétition
CHAMPIONS LEAGUE AFRICAINE
77

22 mars 2010

Stade de la Réunification de Douala (Cameroun), affluence moyenne, arbitrage de M. Munyemana Hudo assisté
Stade de la Réunification de Douala (Cameroun), affluence moyenne, arbitrage de M. Munyemana Hudo assisté

Stade de la Réunification de Douala (Cameroun), affluence moyenne, arbitrage de M. Munyemana Hudo assisté par MM. Kabanda Felicien et Ruhamiriza Eric (Rwanda).

USD 0-2 ESS
USD
0-2
ESS

qu'aujourd'hui les joueurs ont fourni une belle prestation qui nous a permis d'inscrire deux buts. Le score aurait pu être beaucoup plus large si on avait concrétisé toutes les occasions qui se sont présentées à nous. Je dois dire que l'adversative du jour ne nous a pas vraiment inquiétés. Il faudra maintenant penser à la manche retour que nous jouerons à Sétif. Nous avons fait la moitié du chemin et nous tâcherons de bien terminer l'autre moitié."

NNIICCOOLLAASS TTOONNYYEE TTOONNYYEE ::

««MMeess jjoouueeuurrss ééttaaiieenntt mmaauuvvaaiiss»»

"Je n'ai pas reconnu mes

joueurs. Aujourd'hui, ils ont fourni une piètre prestation qui nous a coûté la défaite face à l'Entente. Avec ce résultat, je crois que notre mission au retour sera très compliquée. Toutefois, je reste confiant. En football, rien n'est gagné d'avance. On ira en Algérie pour rectifier nos erreurs."

K. A.

L'ENTENTE

prend sa revanche

Par Kacem A.

Le moins que l'on puisse dire est que les Ententistes sont revenus avec ce qu'ils étaient allés chercher au Cameroun, c'est-à-dire un bon résultat qui

leur ouvre bien grandes les portes de la qualification au prochain tour.

C'EST VRAI qu'à l'heure qu'il est, rien n'est encore joué, mais il reste que c'est un résultat probant. Il faut dire que les coéquipiers de Raho ont affiché leurs intentions dès le coup d'envoi. Ce qui nous renvoie aux déclarations de Zekri d'avant-match

dans lesquelles il nous confiait ses intentions de jouer l'attaque à outran- ce. Quatre minutes ne s'étaient pas écoulées et voilà que Hemani, d'une frappe instantanée, a failli tromper la vigilance du gardien adverse.15 minutes plus tard, Hadj Aïssa arrive à ouvrir le score de la tête profitant d'un centre bien botté de Metref. Ce n'était pas volé, et au vu de la physionomie de la partie, ce n'était pas cher payé. La preuve en est que même après l'ouverture du score, les Sétifiens ont continué à presser haut, sans doute cherchant à faire le break. 15 minutes plus tard, ce sera au tour de Djediat de doubler la marque, un but photo- copie de Hadj Aïssa. Même position, même tête, même ouverture de Metref, qui n'a laissé aucune chance au gardien adverse. En second période, à cause de la chaleur et du taux d'humidité très élevé, les Ententistes se sont mis dès lors à gérer à leur guise, quoiqu'on ait noté un certain réveil des locaux qui ont cherché à titiller l'arrière-garde des Setifiens, en vain. Celle-ci a résis- té aux attaques adverses. Le score en resta là. Une bonne affaire en somme qui permet aux Sétifiens de disputer la manche retour sans pression aucune. K. A.

RReettoouurr

aauu ppaayyss

aauujjoouurrdd''hhuuii

Les équipiers de Hocine Metref devront patienter avant de revenir au pays, puisque les Ententistes qui devaient rallier Casablanca hier à partir de 13h y passeront deux nuits et ne reviendront que demain à Sétif. Ainsi, les joueurs de l'ESS reprendront le travail pour préparer le reste du parcours, surtout que la fin de ce mois et le mois d'avril seront très chargés.

rreennccoonnttrree aa LLaa aavvooiirr ffaaiillllii nnee ppaass lliieeuu…… ● La rencontre l'Entente de
rreennccoonnttrree
aa LLaa aavvooiirr ffaaiillllii
nnee ppaass
lliieeuu……
● La rencontre
l'Entente de
cadre Sétif-Union de match de Douala aller du dans second le
tour de la Ligue
des champions
africaine au stade de la
Réunification à Douala a failli ne
pas avoir lieu en raison de
l'absence du délégué du match,
un Nigérian qui s'est présenté à
Douala une
heure seulement
avant le début de la rencontre.
……
llee qquuaattrriièèmmee
aarrbbiittrree
dduu mmaattcchh
cchhaarrggéé ddeess ffoonnccttiioonnss
dduu ddéélléégguuéé
Lors
la
réunion
technique
s'est
déroulée
a avant-hier
Douala
en
présence
des
dirigeants
des
deux
clubs,
été
décidé
à que
rencontre
ait
lieu,
et
que
le
quatrième
arbitre,
le
Camerounais
Nde
Christopher,
se
charge,
en de la plus qui
des
activités
du
délégué
du
match,
d'assurer
de le
il bon
déroulement
la
rencontre.

LL''EEnntteennttee aaffffrroonntteerraa SSffaaxx eenn ssuuppeerr ccoouuppee ddee ll''UUNNAAFF

Réuni vendredi soir dans la capitale marocaine, Rabat, sous la présidence

de M. Mohamed Raouraoua, le Bureau exécutif de l'Union nord-africaine de football (UNAF) a examiné un certain nombre de questions relatives aux activités et aux programmes de cette Union pour la période à venir. Parmi les points étudiés, il a été convenu d'organiser la super coupe de l'UNAF entre l'ES Sétif (vainqueur de la coupe des champions) et le CS Sfaxien (détenteur de la coupe des vainqueurs de coupe) à une date qui sera fixée prochainement.

LLee ddeerrbbyy ddee llaa wwiillaayyaa llee 2266 mmaarrss

La Ligue nationale de football a publié samedi dernier, sur son site, la date

de la rencontre derby de la wilaya, qui opposera l'Entente de Sétif au MCEE dans le cadre de la mise à jour du championnat. Ce sera le 26 mars prochain à 19h au stade 8-Mai-1945.

PROGRAMME DES RENCONTRES

Le 26 mars : ESS-MCEE

Le 30 mars : ESS-NAHD

Le 3 avril : ESS-Union de Douala

BUTS : Hadj Aïssa (19') Djediat (34') Ondoa Eder Chaouchi Moundi Djenghe Raho Ndame Ndame
BUTS :
Hadj Aïssa (19')
Djediat (34')
Ondoa Eder
Chaouchi
Moundi Djenghe
Raho
Ndame Ndame
Yakhlef
Kanou Desire
Benchadi
Tawamba Kana
Diss
Nyamsi Antoine
Metref
Zome Louis
Lemouchia
Mouangue Otele
Bouazza (Zoubiri)
Landry
Djediat (Kacem)
Owona Zoa
Hadj Aïssa
Mongbet Alassane
Hemani (Francis)
Ent. : Nicolas Tonye
Tonye
Ent. : Zekri Noureddine
ZZEEKKRRII :: ««CC''eesstt
uunnee vviiccttooiirree
mméérriittééee»»
"Je crois

AALLAAIINN MMIICCHHEELL CCOONNTTAACCTTÉÉ PPoouurrqquuooii vveeuutt-oonn ddééssttaabbiilliisseerr Séttiiff ??

Comme nous l'avions indiqué dans notre édition d'hier, la piste d'Alain Michel a été confirmée.

SELON NOS SOURCES, le boss sétifien a rencontré l'ex- coach du Mouloudia, le Français Alain Michel, à Alger au cours de cette semaine. Le président Serar a offert à l'ex-coach du Doyen un salaire de 12 000 euros par mois et en contrepartie, le numéro un de l'ESS a exigé de l'entraîneur français que l'Entente remporte le titre de champion, d'aller en finale de la coupe d'Algérie et de réussir la phase des poules en Ligue des champions africaine. Le technicien français a accepté ces objectifs et a donné son accord de principe. Alain Michel a également reçu une offre du président de l'USMA, Saïd Allik, offre qu'il a déclinée puisque le challenge sportif de l'Entente est plus intéressant, que le

sportif de l'Entente est plus intéressant, que le club est toujours en course pour le titre

club est toujours en course pour le titre et qu'il est

qualifié en coupe d'Algérie et

a de fortes chances de passer

à la phase des poules de la

Ligue des champions africaine, tandis que l'USMA ne joue que pour une place honorable en championnat.

Mais une question se pose :

pourquoi veut-on déstabiliser

l'Entente

?

K. A.

pourquoi veut-on déstabiliser l'Entente ? K. A. S S e e r r a a r

SSeerraarr pprrééppaarreerraaiitt ssoonn déppaarrtt

Même si certains déclarent que le

président Serar ne peut laisser tomber l'Entente, qui est toute sa vie - et il faut le reconnaître, il a fait de l'Entente un grand club qui joue pour des titres depuis qu'il est à la tête de l'ESS -, le boss sétifien, selon des proches, prépare son départ dans la discrétion.

… IIll eennvviissaaggee ddee démmiissssiioonnnneerr eenn ffiinn ddee ssaaiissoonn

Toujours dans le même contexte,

nous avons appris de nos sources très proches du boss sétifien que ce dernier envisage de démissionner en fin de saison lors de l'assemblée générale ordinaire quels que soient les résultats du club, et ce, pour se reposer, s'occuper de ses affaires personnelles et de sa petite famille.

FFrraanncciiss rreesstteerraa aauu CCaammeerroouunn

A la fin de la rencontre d'hier qui a

opposé l'Entente de Sétif à l'Union de Douala, le milieu de terrain, le Camerounais Ambane Francis, est resté au Cameroun pour quelques jours, à Yaoundé exactement, et ne rejoindra son équipe à Casa que mercredi prochain.

LLeess jjoouueeuurrss oonntt bénnééffiicciiéé ddee 110000 eeuurrooss

Durant leur séjour de quatre jours

au Cameroun, les équipiers de Hemani ont reçu 100 euros chacun pour faire des emplettes personnelles, en espérant recevoir la même somme dès leur arrivée au Maroc.

… eett ss''eennqquuiièèrreenntt ddeess réssuullttaattss dduu cchhaammppiioonnnnaatt

Alors que le groupe sétifien était en

train d'effectuer les derniers réglages avant d'entamer ce match aller dans la journée de samedi, pas mal de joueurs ont demandé les résultats du championnat au secrétaire du club. Ils étaient surpris par le résultat de la JSMB (défaite face à l'ASO) qui est un sérieux candidat avec la JSK et le Mouloudia d'Alger pour le titre de champion cette saison.

LLaa FFééddéérraattiioonn ccaammeerroouunnaaiissee ggéénnéérreeuussee

Contrairement à ce qui se fait en

Algérie, c'est la Fédération camerounaise qui a pris en charge les frais d'hébergement de la délégation

sétifienne durant son séjour au Cameroun et non la direction du club de l'Union de Douala. Rappelons que la délégation ententiste était composée de 32 personnes et de trois journalistes, alors que les règlements de la CAF stipulent que l'équipe locale ne prend en charge que 25 personnes.

ZZaannaakkoo aa bbaattttuu ll''AAsseecc MMiimmoossaa

Dans une rencontre qui

intéresse beaucoup l'Entente parce que le qualifié affrontera l'Entente de Sétif au prochain tour en cas de qualification, la formation zambienne du FC Zanaco a abattu les Ivoiriens de l'Asec Mimosa sur le score d'un but à zéro en présence du sélectionneur de la Zambie, Hervé Renard, et de son épouse.

8 PUBLICITÉ Compétition
8 PUBLICITÉ
Compétition

édition du lundi 22 mars 2010

8 PUBLICITÉ Compétition édition du lundi 22 mars 2010
99 Compétition JS KABYLIE
99
Compétition
JS KABYLIE

édition du lundi 22 mars 2010

L'agent de Coulibaly était présent à Tunis

le Hertha Berlin veut aussi enrôler le Malien de la JSK la saison pro- chaine. Les managers des trois équipes allemandes ont suivi avec un grand intérêt la rencontre de vendredi dernier.

Les Allemands vont le superviser une nouvelle fois

Comme le Club Africain a joué plus d'une heure avec huit joueurs de champ seulement, les managers allemands ne veulent pas se faire un jugement sur le rendement de Coulibaly. Certes, le joueur a réali- sé un grand match, il était même le meilleur joueur de son équipe. Or, les Allemands veulent le voir une nouvelle fois, autrement dit, ils veulent le voir devant onze joueurs adverses afin d'avoir une idée plus précise sur les qualités et le poten- tiel du joueur.

A. H.

sur les qualités et le poten- tiel du joueur. A. H. D D é é c

DDééccrraassssaaggee àà TTuunniiss ppoouurr lleess ttiittuullaaiirreess

Samedi dernier, soit au lendemain

de leur match devant le Club

Africain, les joueurs qui ont pris part

à la rencontre ont effectué un décrassage à Tunis.

à la rencontre ont effectué un décrassage à Tunis. G G u u i i l

GGuuiilllloouu ffaaiitt ssuueerr lleess rreemmppllaaççaannttss

Quant aux remplaçants, ils ont été

soumis à un grand travail physique. La séance s'est déroulée sur la plage et c'est Guillou qui a pris en charge ce groupe.

RReettaarrdd ddee 33 hheeuurreess àà TTuunniiss

Le vol qu'ont pris les Kabyles

samedi dernier de Tunis vers Alger a

mis un retard de presque trois

heures. Les Jaune et Vert sont arrivés

à Alger en début de soirée.

RReepprriissee aauujjoouurrdd''hhuuii àà 1100 hheeuurreess

C'est aujourd'hui à 10h que les

coéquipiers de Maroci reprendront le chemin des entraînements au stade du 1 er Novembre. Cela fait plus d'une semaine que les Canaris ne se sont pas entraînés à Tizi Ouzou.

Par Abdellah Haddad

Pour un petit rappel, c'est Zine Driss, l'agent de joueurs algériens, qui a ramené Coulibaly en Algérie. Depuis, Zine Driss est resté l'agent du joueur.

CES DERNIERS JOURS, plu- sieurs agents veulent placer Coulibaly dans un club étranger afin de tirer profit sur le plan finan- cier du transfert du Malien. Or, ni Zine Driss ni Hannachi ne sont prêts à brader le joueur. D'ailleurs, Zine Driss, qui a reçu quelques offres pour Coulibaly ces derniers jours, s'est déplacé en personne à Tunis où il a suivi la rencontre aux côtés d'autres agents de joueurs et managers de clubs.

En plus de Fribourg et Schalke 04, les responsables de Hertha Berlin l'ont supervisé

Dans un premier temps, deux équipes allemandes s'intéressaient aux services de Coulibaly. Aujourd'hui, ils sont trois clubs allemands qui suivent de très près le défenseur central de la JSK. En plus de Schalke 04 et de Fribourg,

ZINE DRISS : «Sa place est dans un grand club européen» match vendredi dernier. J'étais
ZINE DRISS
:
«Sa place est dans un grand
club
européen»
match vendredi dernier. J'étais présent au
«Coulibaly a réalisé un grand
stade et ce n'est pas seulement
été séduits et impressionnés par
les responsables du Club Africain qui ont
qualités physiques
les
et techniques de
équipes tunisiennes.
Pour moi, la place de
Coulibaly, mais ce sont toutes les
ne suis pas prêt à brader le
Coulibaly est dans un grand
club européen, je
ternir l'image de la
JSK sur le continent.
joueur ni de
Si pour
vendre Coulibaly
reste à la JSK où il ne manque
au
J'entretiens de très
Club Africain,
il vaut mieux qu'il
de rien.
bons rapports avec les responsables kabyles
qui étaient
toujours corrects avec moi, on ne va pas
vendre Coulibaly pour des miettes.»
A. H.

HIER MATIN, soit deux jours après le match de vendredi dernier à El Menzah, tout le monde à Tizi Ouzou parlait encore de cette rencontre. Certes, la JSK est revenue avec un résultat positif de Tunis, mais pour la plu- part des Kabyles les joueurs pouvaient rentrer au pays avec une belle victoire dans leurs bagages. Les coéquipiers de Meftah reprendront le

APRÈS LE MATCH NUL DE VENDREDI DERNIER À EL MENZAH

TTiizzii ppaarrllee eennccoorree ddee cceettttee rreennccoonnttrree

chemin des entraîne- ments ce matin, mais les supporters n'ont pas enco- re oublié le match de ven- dredi dernier.

Grande déception chez les supporters

Tout le monde parle de la rencontre et tout ce beau monde est déçu par le résultat final de la par- tie. Pour les supporters, les joueurs ont raté une

occasion en or de revenir à la maison avec une large victoire. Le plus

grave aux yeux des sup- porters c'est d'encaisser et de subir le match en deuxième mi-temps, alors que l'équipe adverse jouait avec huit joueurs de champ seulement. Seule une belle victoire au match retour pourrait faire oublier aux suppor- ters le match de vendredi

passé.

A. H.

ILS REPRENDRONT AUJOURD'HUI LE CHEMIN DES ENTRAÎNEMENTS

ILS REPRENDRONT AUJOURD'HUI LE CHEMIN DES ENTRAÎNEMENTS
P P l l a a c c e e a au u c ch

PPllaaccee aauu cchhaammppiioonnnnaatt

Les coéquipiers du capitaine Meftah, qui sont rentrés samedi soir au pays,

ont bénéficié d'une journée de repos. Ils ne se sont pas entraînés hier.

LE COACH SUISSE de la JSK a donné rendez-vous à ses capés pour ce matin. Les camarades de Nassim Oussalah reprendront donc aujourd'hui le chemin des entraînements. Après une brillante qualification en coupe d'Algérie et un match nul à El Menzah devant le Club Africain, les Canaris seront appelés à renouer avec les affaires du championnat, car le prochain rendez-vous de l'équipe est prévu pour vendredi où elle jouera son match retard à Tlemcen. Les Maroci et consorts devront donc oublier le match de vendredi dernier et se concentrer sur le championnat.

Une victoire à Tlemcen pour se relancer en championnat

Après les deux matchs nuls à domicile devant le MCA et la JSMB, les Kabyles ont raté deux bonnes occasions pour prendre la tête de la caravane. Or, les hommes de Mohand Chérif Hannachi n'ont pas encore dit leur dernier mot dans le championnat. Il reste encore 33 points à prendre et tout reste possible. D'ailleurs, les Canaris comptent jouer leurs chances jusqu'à la dernière journée du championnat. Une victoire à Tlemcen vendredi prochain relancera les Kabyles en championnat. Le staff technique est appelé donc à bien préparer son équipe pour ce rendez-vous.

A. H.

à bien préparer son équipe pour ce rendez-vous. A. H. faut qu'on oublie vite ce match

faut qu'on oublie vite ce match et qu'on commence à préparer nos prochains

rendez-vous afin de rectifier le tir et de se racheter vis-à-vis de nos supporters.

- Sur un plan personnel, vous avez

réalisé un beau match dans l'en- semble vendredi dernier…

- Après une longue absence pour cause de blessure, je retrouve petit à petit ma forme et mon niveau. Moi, je joue toujours pour l'équipe et je serai encore meilleur à l'avenir.

- Un mot sur votre premier but sous les couleurs de la JSK…

- Certes, je suis content pour ce pre-

mier but, mais je voulais gagner pour que ma joie soit totale. A. H.

ECH CCHERGUI :: «Il faut vite oublier ce match»

Le meneur de jeu des Canaris était l'élément le plus affecté de son équipe, vendredi dernier, par le score final de la partie devant le Club Africain. Pour l'émigré de la JSK, son équipe a raté une large victoire à El Menzah.

- Vous êtes toujours affecté par le match nul de vendredi dernier à Tunis devant le Club Africain…

- Je ne peux plus parler de cette ren- contre. Sincèrement, je n'ai rien com- pris, on jouait bien et on a bien entamé la partie, or, après l'expulsion de deux joueurs adverses, on a perdu le contrôle de la partie. Pis encore, on a subi le match en deuxième mi-temps. Pour moi, c'est une catastrophe, car au lieu de

marquer d'autres buts, on a encaissé un but en fin de match.

- Selon vous, qu'est-ce qui n'a pas marché vendredi dernier ?

- Je ne sais pas, peut-être qu'on a

sous-estimé l'équipe adverse ou bien on est tombés dans la facilité après l'expul- sion des deux joueurs adverses. Mais une chose est sûre, on a perdu notre concentration, ce qui a permis à l'équipe adverse de prendre le contrôle de la par- tie.

- Les supporters n'ont rien compris,

ils sont déçus par ce résultat et par le rendement des joueurs…

- Moi personnellement, je suis plus

que déçu, je suis abattu même, alors, on ne parle pas des supporters. Pour moi, il

1100 USM ALGER Compétition
1100 USM ALGER
Compétition

édition du

lundi

22 mars 2010

SAÂDI :«Je reste l’entraîneur en chef de l’USMA» «Cela ne me gênerait pas si on
SAÂDI :«Je reste l’entraîneur
en chef de l’USMA»
«Cela ne me gênerait pas si on contacte un
autre entraîneur» «Il y a une semaine, j’ai
refusé une offre du Qatar» «Dieu merci, je ne
suis pas un demandeur d’emploi»
«Sportivement parlant, il nous faut une
revanche contre le Mouloudia»
● Par Ahmed Ifticen
Les Rouge et Noir de l’USMA ont
réussi leur dernière sortie face au
MSPB et c’est leur première
victoire qu’ils décrochent hors de
leurs bases. Mais il faut dire que
cet exploit n’a rien de motivant
pour cette équipe, complètement
démoralisée après son élimination
en coupe d’Algérie face au rival
mouloudéen. Depuis, dans
l’entourage de l’USMA, on n’arrête
pas d’évoquer l’avenir de la barre
technique, de l’effectif et les
objectifs à tracer. La direction du
club reste jusque-là muette quant
aux nouvelles démarches et
décisions à entreprendre.
cela plaise à certains ou pas, moi je l’ai dit,
sportivement parlant le Mouloudia est une
bonne équipe et je n’ai pas à le cacher»,
admet Saâdi.
«Ce mardi contre
le Mouloudia, ça ne sera
pas une rencontre
ordinaire»
«Pour ce match de championnat contre
le MCA, ce ne sera pas une rencontre ordi-
naire, je dirai qu’il faut jouer pour gagner
et surtout avoir cet esprit de revanche. Je
tiens à préciser que ce n’est pas évident de
revenir avec une victoire de l’extérieur
après une déception comme celle qu’on a
eue face au MCA. Donc, ce sera un bon
signe pour le moral si on arrive à se maî-
triser et jouer convenablement comme on
l’a fait lors de la première mi-temps face
au Mouloudia. Mais je confirme que ce
sera une rencontre qu’il faut prendre très
au sérieux, il ne faut pas baisser les bras
parce qu’en toute logique, il nous reste un
coup à jouer dans le championnat, ne
serait-ce que pour l’honneur», a précisé
Saâdi.
plus compétitif, avec des joueurs plus
frais. Il faut que les joueurs prennent
cette rencontre au sérieux. La victoire à
Batna laisse croire que le message est
passé et qu’un travail psychologique a
suivi l’échec face au Mouloudia.
Donc, je m’attends à ce que mes
joueurs se comportent positive-
ment ce mardi et jouent pour
prendre une revanche par rap-
port à ce qu’ils ont raté la
semaine dernière et à sauver
leur image de marque»,
reconnaît Saâdi.
«Je ne suis
pas un
demandeur
d’emploi»
DU POINT de vue technique, le coach
Noureddine Saâdi, lui, ne refuse pas
d’éclaircir la situation et d’évoquer claire-
ment son avenir avec les Rouge et Noir.
«On n’arrête pas de critiquer cette équi-
pe de l’USMA, comme si nous étions les
seuls à se trouver dans cette situation.
Mais la réalité est que le championnat
d’Algérie se compose d’équipes du même
niveau, à l’exception peut-être de l’ESS,
de la JSK et du Mouloudia qui émergent
par rapport à leur classement. A l’USMA,
par exemple, nous serons à un point de ces
trois clubs si on arrive à gagner notre
match en retard, donc, il n’y a pas le feu
comme on le prétend», explique Saâdi.
BBAAGGAARRRREE eennttrree
DDAAHHAAMM eett AABBDDOOUUNNII
«L’absence d’Achiou
nous handicape»
«Tout le monde est libre
de dire ce qu’il veut
de notre élimination
en coupe»
«Le malheur pour notre équipe est que
nous ne réussissons pas à enchaîner les
bons résultats, puis il y a encore cette
déstabilisation de l’effectif entre blessés et
suspendus. On trouve toujours du mal à
construire un effectif stable d’une ren-
contre à une autre. L’absence d’Achiou, je
le dis et je le répète, nous handicape», rap-
pelle Saâd.
«Tout le monde le
sait, pendent 29 ans de
carrière je n’ai jamais été
demandeur d’emploi. Jusque-là, je suis
l’entraîneur en chef de l’USMA et je
continuerai à travailler le plus normale-
ment du monde. Si je suis appelé à pour-
suivre ma mission au-delà de cette saison,
je serai là. Si ce n’est pas le cas, je ne me
soucierai pas de mon avenir. Ce n’est pas
pour me vanter, mais la semaine passée
j’ai refusé une offre d’un club du Qatar et
j’ai deux autres contacts à l’étranger. Là
n’est pas mon souci. Je suis engagé avec
l’USMA et j’honorerai mon engagement.
Maintenant si la direction est en train de
chercher un entraîneur, cela ne me gênera
pas. Tout ce que j’ai à dire est que je suis
convaincu que j’ai beaucoup apporté à
cette équipe de l’USMA depuis ma venue
cette saison», conclura Saâdi. A. I.
ALLIK RÉUNIT LES JOUEURS
«Cela fait mal de sortir de la coupe,
mais la réalité est bien là, la déception était
générale, on a dit ce qu’on a dit sur cette
rencontre. Personnellement, j’ai bien
avoué que nous n’étions pas sérieux.
Maintenant, c’est la faute à l’entraîneur,
chacun est libre de dire ce qu’il veut. Que
«Je n’ai pas encore
en tête l’effectif
que j’alignerai
face au MCA»
«Contre le Mouloudia ce mardi j’espère
qu’on sera plus performants. Je n’ai pas
encore pensé à l’effectif, mais je dirai
qu’on aura au moins un milieu de terrain
NEDJMA
LA FIN du match de samedi
dernier contre le MSPB à
Batna, et malgré la victoire,
n’a pas été d’une très grande
joie pour les Usmistes, une
bagarrea éclaté dans les ves-
tiaires entre le gardien
Abdouni et l’avant- centre
Daham, les deux joueurs en
sont arrivés aux mains et il a
fallu l’intervention de leurs
coéquipiers et de l’entraîneur
Saâdi pour les séparer. Selon
ce que nous ont rapporté cer-
tains proches de l’équipe et
ceux qui étaient présents au
moment de la bagarre, tout
avait commencé durant le
match contre le MSPB
lorsque Daham, sur une action
où il était presque face à face
avec le gardien, avait échoué à
inscrire après l’intervention
d’un défenseur batnéen,
Abdouni se montrera furieux
contre son coéquipier en lui
reprochant le ratage. Enervé,
il est allé jusqu’à demander au
coach Saâdi de remplacer
Daham par un autre joueur.
Ce qui n’était pas du goût de
Daham, qui manifestera sa
colère avec des coups de
poings au vestiaire sous les
yeux de l’entraîneur Saâdi,
qui sera même bousculé lui
aussi lorsqu’il essaya d’inter-
venir pour séparer ses deux
joueurs. Reste à savoir main-
tenant si la direction du club
prendra les mesures néces-
saires pour sanctionner les
deux acteurs de cette dispute,
surtout que cet incident va à
l’encontre des règlements
intérieurs du club qu’Allik
n’arrête pas de souligner à
chaque fois. La question reste
posée sachant que ces deux
joueurs font partie des cadres
de l’équipe et que l’entraîneur
aura besoins de leurs services
ce mardi contre le Mouloudia.
A.I.
CCoo
mm
mmuu
nn
ii
qquu
éé
Dziri sera-t-il forfait contre le MCA ?
Promo
La
Star :
50
minutes
et 50
SMS
pour 50
DA
seulement
● Après l’incident entre les deux joueurs
Abdouni et Daham, et aussi la situation
critique du club de Soustara, le président
Allik a tenu à être présent lors de la
reprise des entraînements hier en fin
d’après-midi. Le premier responsable
usmiste n’était pas venu pour assister à
la séance de travail, mais pour blâmer
ses joueurs et les mettre devant leurs
responsabilités et, paraît-il, pour prendre
des décisions concernant les
dépassements de certains joueurs sur le
plan disciplinaire qui ont terni l’image du
club. Allik s’est montré très sévère envers
les comportements des joueurs et n’a
pas hésité à préciser qu’il était prêt à
sévir si ses éléments ne respecteraient
pas leurs engagements.
Après
le grand succès
de
la
promotion «50/50»
lancée par Nedjma
-
sponsor offi-
ciel
de la
Fédération algérienne
de football
(FAF)
et de
l’équipe
nationale -
en
février dernier sur
l’offre
Nedjma+,
l’opérateur
relance
cette
promotion
pour
en
ACHIOU NE SERA PAS PRÊT
POUR CE MARDI
Selon des indiscrétions de l’entourage du club usmiste,
le capitane Dziri aurait émis le souhait de ne pas évo-
luer face au MCA. Coupant tout contact avec le club,
Dziri n’a plus donné signe de vie depuis son expulsion
en match de coupe, c’est cette mésaventure au cours de
cette partie qui l’aurait poussé à vouloir rater la pro-
faire profiter
les clients
de
La Star.
L’attaquant Achiou, qui poursuit sa
Pour
50
DA seulement,
les clients
de
La Star auront la possibilité de
bénéficier
de
50
minutes
d’appels gratuits
et
de
50 SMS
gratuits
vers
Nedjma valables
jusqu’à
minuit
du jour
suivant
la
date d’achat.
Le
client
peut renouveler cette commande autant de fois
qu’il
le
souhaite en
com-
posant
simplement le *150# sur son mobile.
Les
50
minutes gratuites peuvent
être
utilisées en plusieurs
appels
vers Nedjma
jus-
qu’à épuisement
et
sont valables
entre 23h00 et
18h00.
Les 50
SMS sont
gratuits
et valables
24h/24.La promo «50/50»
sur La Star
est valable
du 21 mars
au
19 avril
remise en forme, ne pourra pas encore
participer à la rencontre face au
Mouloudia. Au niveau du club, on nous a
confirmé que son retour à la compétition
ne sera pas pour cette occasion et que le
joueur n’est pas encore prêt pour jouer.
Ce n’est pas ce mardi que l’USMA
bénéficiera de son stratège.
chaine rencontre. Son entraîneur n’a pu nous donner
plus de détails, n’ayant pas encore pris attache avec son
joueur, se contentant de nous dire : «Je ne peux me
prononcer à ce sujet, il n’a pas encore pris attache avec
moi et j’attends son retour pour être fixé.» Dziri sera-t-
il forfait comme le laisse entendre l’entourage usmiste
ou a-t-il seulement pris du recul pour mieux récupérer
du mauvais jour qu’il a vécu face au MCA ?
A.
II.
2010.

édition du lundi

1111 Compétition MC ALGER
1111
Compétition
MC ALGER

22 mars 2010

LLEE MMEEIILLLLEEUURR BBUUTTEEUURR DDUU CCHHAAMMPPIIOONNNNAATT SSEE CCOONNFFIIEE ÀÀ CCOOMMPPÉÉTTIITTIIOONN

BOUGUÈCHE : «Face à l'USMA, il faut qu'on soit solides»

Entretien réalisé par M. Zerrouki

«Younès me manque» «La coupe est un bonus pour nous» «L'ESS est notre véritable concurrent»

nous» ➧ «L'ESS est notre véritable concurrent» - Tout à fait, c'est notre force. C'est vrai

- Tout à fait, c'est notre force. C'est vrai que l'équipe est composée par une majorité des jeunes, mais nous, les plus âgés, on essaye d'encadrer ces jeunes.

- Mais vous n'avez que 27 ans ?

- C'est vrai que je suis encore jeune, mais certains pensent que je suis en fin de carrière car j'ai com- mencé le football avec les seniors à

16 ans.

- Donc, votre rôle c'est d'aider ces jeunes ?

- Dans la vie, il ne faut pas qu'on

soit ingrat. Quand j'étais jeune, on m'a aussi aidé. Donc, il faut que je rende la pareille à ces jeunes pour les propulser vers l'avant et les aider,

pourquoi pas, à réaliser une grande

carrière.

- D'après vous, quels sont les jeunes au MCA qui peuvent s'illustré à l'avenir ?

- Il y a beaucoup de jeunes au

Mouloudia qui peuvent faire beau- coup de choses, à l'exemple de Koudri, Bouchama, Boudbouda et même ceux qui jouent rarement, comme les Bensalem et autres. Je sais une chose, c'est que le MCA a de bons joueurs, il faut surtout les préserver pour que cette équipe domine le football national pendant des années.

- Revenons à l'équipe, vous avez

donné de la joie à vos supporters cette saison par le beau football que vous produisez ?

- Je pense que c'est le fruit du tra-

vail qu'on a fait en Pologne et même en Tunisie. La volonté de bien faire

et la solidarité dans le groupe sont la clef de notre réussite.

- Le mérite revient aussi à vous qui avez marqué 12 buts…

- Le mérite revient à mes coéqui-

piers qui me donnaient des balles pour marquer. J'espère continuer sur cette lancée pour qu'on gagne le maximum de matchs.

- Les supporters ont été sur un

nuage après la belle victoire face

à l'USMA…

- C'était une belle victoire. On

était très contents, surtout qu'il s'agissait de l'USMA qui nous avait battus la saison dernière à Bologhine, sur le même score. Donc, on leur a rendu la monnaie.

- Mais face au CAB, le MCA a montré un autre visage ?

- C'est difficile de livrer un autre

les Usmistes. Un match qui sera difficile, non ?

- Tout à fait. Un match ne res-

semble jamais à un autre, il faut qu'on soit solides mentalement pour ne pas passer à côté. Pour moi, le match de l'USMA est un virage important pour la course au titre. Donc, il faut qu'on gagne ce match impérativement.

- La JSMB a perdu à domicile lors de cette 25 e journée, c'est un concurrent qui est écarté de la course au titre

- La défaite de la JSMB nous

arrange puisqu'on a creusé l'écart sur

elle, mais il faut attendre la JSK et surtout l'ESS.

On

-

Sétif…

dit que le danger c'est

L'attaquant du Mouloudia est le meilleur buteur du championnat. Il est en train de réaliser sa meilleure saison depuis qu'il est au MCA. Hier, il nous a ouvert son cœur. Ecoutons-le.

- Vous êtes le meilleur buteur du championnat à neuf journées de la fin. Vous attendiez-vous à marquer tant de buts ?

- Franchement, non. C'est vrai que

je suis un attaquant, mais le plus important pour moi ce n'est pas de terminer meilleur buteur mais que mon équipe gagne le titre.

- Pourtant, en début de saison, vous aviez hésité à signer…

- Comme tout le monde le sait, il

y avait beaucoup de problèmes au

MCA. C'est pour cette raison que j'ai hésité mais Omar Gherib m'a convaincu et Dieu merci, j'ai fait le bon choix en restant.

- Le départ de Younès n'était pas non plus une raison pour que vous quittiez le MCA ?

- Je le dis haut et fort, le départ de

Younès est une perte pour le MCA. Je ne vous cache pas qu'il me manque car je m'entends très bien avec lui. S'il était avec nous, je pense qu'on aurait pu faire mieux.

- Quand la direction a décidé de

se séparer des joueurs comme Badji et les autres, vous n'avez pas craint de réaliser une autre mauvaise saison ?

- C'est vrai que nous avions des

noms dans l'équipe, mais je connais- sais ses jeunes joueurs. Je savais qu'on allait réussir de belles choses ensemble cette saison.

- Quelle est la différence entre l'équipe des Badji et consorts et cette équipe ?

- Ces jeunes jouent sont sans com-

plexe, ils veulent se faire un nom. En plus, ils ont de grandes qualités, contrairement à l'équipe de la sai- son dernière où il n'y avait pas

l'esprit du groupe.

- Pour le moment, je ne peux rien

avancer tant que l'ESS n'a pas joué ces matches en retard. Quand l'ESS jouera ses matches, là on dira qui sera notre concurrent direct pour la course au titre.

- Parlons de l'EN, certains disent que les joueurs locaux n'ont pas le niveau pour jouer avec l'EN….

- Chacun est libre de dire ce qu'il

veut. Si on n'a pas le niveau, il faut

trouver des solutions pour que le joueur local retrouve le niveau comme c'était le cas pendant les années 1980. En Algérie, on critique beaucoup mais en contrepartie, on ne retient jamais les leçons.

- Avant de conclure, que diriez- vous à vos supporters qui veu- lent une autre victoire ce mardi ?

- Je leur promets de réaliser un

grand match ce mardi, incha Allah on glanera les trois points de la vic- toire face à l'USMA. M. Z.

UUSSMMAA - MMCCAA àà 1188 hheeuurreess

«Après le diurne, on vous

battra en semi-nocturne»

Comme nous l'avons annoncé dans notre édition d'hier, la rencontre de

la 26 e journée entre l'USMA et le MCA se jouera à 18 heures pour permettre au nombreux public

d'assister à cette belle affiche de notre championnat.

HHaarrkkaatt

rreemmppllaacceerraa

MMeegghheerrbbii

En l'absence du défenseur Mohamed Megherbi, Bracci compte aligner Sofiane Harkat face à l'USMA, après que ce dernier eut raté les deux derniers matchs de son équipe,

suite à une blessure au niveau

du tendon d'Achille.

55 mmiilllliioonnss eenn ccaass ddee vviiccttooiirree

Le président de section du MCA a promis à ses joueurs une somme de 5 millions de centimes en cas de victoire contre l'USMA. "Il faut qu'on gagne ce match vaille que vaille, si on veut être champion. C'est pour cette raison que j'ai promis cette somme", nous a-t- il déclaré.

D'UN AUTRE CÔTÉ, c'est une bonne chose pour le spectacle et aussi pour permettre à l'équipe qui reçoit de remplir les caisses du club avec une bonne recette. Le prési- dent de section du Mouloudia nous a fait savoir que la décision de la LNF de faire jouer ce match en nocturne est une bonne chose pour assurer le spectacle : "Je viens tout juste d'être informé que le match se jouera à 18 heures, c'est une bonne chose pour que les supporters des deux clubs viennent en masse ce mardi. J'espère qu'on assistera à un très bon match comme celui de la coupe." Par ailleurs, nous avons interrogé certains joueurs du Mouloudia, après le changement de l'heure du match, ils nous ont confié qu'ils feront tout pour arra- cher les trois points de la victoire :

"On a oublié le match de coupe. Maintenant, on est concentrés sur le match de mardi. Je peux vous dire qu'on est hyper motivés pour glaner les trois points de la victoire. On leur dit une chose, après le diurne, on vous battra en semi-nocturne." Du côté usmiste, la décision de faire jouer le match en semi-noctur- ne n'a pas été du goût des respon- sables, à leur tête le secrétaire du club, Mustapha Laâroussi, qui a déclaré qu'il est hors de question que le match se joue à 18 heures car l'USMA est le club hôte dans cette confrontation. M. Z.

CONDOLÉANCES

Le président, le bureau exécutif du CSA Mouloudia Club d'Alger, les dirigeants, les staffs technique, médical, administratif, joueurs, comité des supporters et supporters de la section football, ayant appris avec consternation le décès du regretté père de notre ami et frère M. Akrour Mahmoud, présentent à toute sa famille leurs condoléances les plus attristées et l'assurent de leur profonde sympathie en cette pénible circonstance. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

«Etre meilleur buteur du championnat ne m'intéresse pas» -
«Etre meilleur
buteur du championnat ne
m'intéresse pas»
-

grand match après celui de l'USMA. En première mi-temps, nous avions les jambes très lourdes, mais en deuxième période nous avons fait l'essentiel en arrachant les trois points de la victoire.

- Donc, on comprend par là

que la force du MCA c'est son groupe ?

Demain, vous allez retrouver

OMAR GGHERIB RREPOND AA HHANNACHI

«Occupe-toi de ton équipe qui ne gagne pas contre 9 joueurs»

C'est la guerre entre le président Hannachi et le président de section du Mouloudia, Omar Gherib, suite aux déclarations du boss kabyle à chaque fois que le Mouloudia gagne un match.

CETTE FOIS-CI, Hannachi a déclaré dans notre édition d'hier que

le MCA d'Alain Michel joue mieux

que celui de Bracci. Cette déclaration n'a pas été du goût d'Omar Gherib qui a décidé de sortir de son mutisme, en s'attaquant à Hannachi. Avant-hier, juste après la séance d'entraînement, Omar Gherib nous a contacté pour répondre au président de la JSK. "Je crois que Moh-Chérif Hannachi est en train de dire n'importe quoi.

Quand nous avons joué contre son équipe à Rouiba où nous avons gagné un but à zéro, il a déclaré qu'il a rencontré la plus faible équipe du championnat. Maintenant, il dit que l'équipe de Michel pratiquait un beau football. Il faut qu'il sache une chose, le MCA est leader du championnat,

c'est la meilleure attaque, la meilleure défense, on est la première équipe qui joue avec beaucoup de jeunes. Nos juniors sont aussi leaders et, en plus, on est qualifiés pour les quarts de finale de la coupe d'Algérie. Je ne vous cache pas que ça m'a fait mal quand j'ai vu la deuxième mi-temps de la JSK contre le Club Africain. Une équipe qui joue contre 9 joueurs n'a

pas pu gagner, c'est vraiment grave. J'aimerais bien lui dire une chose, il vaut mieux qu'il s'occupe de son équipe qui n'a pas pu gagner devant une équipe qui a joué avec 9 joueurs. Il faudrait qu'il trouve des solutions car le Club Africain va jouer avec 11 joueurs lors du match retour à Tizi. Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi Hannachi s'acharne sur le MCA. Il faut que tout le monde sachent que le Mouloudia n'achète jamais les arbitres comme le font certains pour gagner des titres. J'aimerais bien dire une chose, le MCA a appliqué toutes les lois qu'ont demandées la LNF et la FAF", nous dira le président de section du Mouloudia. M. Z.

1122 MC ORAN Compétition
1122 MC ORAN
Compétition

édition du lundi 22 mars 2010

CHAÏB :: ««Je ddemande pardon aaux ssupporters» Une pprime de 110 mmillions ● Le président
CHAÏB :: ««Je ddemande
pardon aaux ssupporters»
Une pprime
de 110 mmillions
Le président avait promis une
● Entretien réalisé par M. Stitou
prime de 10 millions à ses
joueurs en cas de victoire sur
l’USMB et la moitié (5 millions)
pour le nul. Après avoir laissé
échapper ce pactole, les
coéquipiers de Zoubir Ouasti
auront une deuxième chance
demain en affrontant le NAHD.
Toufik a connu des fortunes diverses ce
samedi à Blida en transformant un penalty,
puis en ratant celui qui devait permettre
à son équipe d'égaliser.
Entraînement
dans
l’après-mmidi
Hier, l’équipe devait
VVoouuss nnee ddeevveezz ppaass ggaarrddeerr ddee
bboonnss ssoouuvveenniirrss dduu mmaattcchh ddee
ssaammeeddii
-
par l’arbitre, je n’ai vu aucun
joueur se saisir du ballon pour
le tirer. Encore mieux, du banc
s’entraîner dans l’après-midi sur
le
terrain de Baraki, un terrain
-
Ce sont des choses qui
que les Oranais ont déjà foulé
maintes fois, la saison écoulée
arrivent en football.
Evidemment, j’aurais aimé
transformer ce deuxième
penalty, hélas pour moi, le
gardien de l’USMB a senti le
coup, car je ne voulais pas tirer
de la même façon que celui qui
m’a permis de marquer notre
premier but ; j’ai fait un
mauvais calcul et c’est
tout.
de touche, on m’a demandé de
l’exécuter, si je l’avais marqué,
on n’aurait sans doute pas sorti
toutes ces histoires. Maintenant
je vais oublier ce triste souvenir
car il y’a tout juste après, un
autre match important à livrer
face au NAHD.
notamment.
-
OOccccaassiioonn ppoouurr vvoouuss ddee vvoouuss
ffaaiirree ppaarrddoonnnneerr……
- Ah oui
! Je vais
-
CCeerrttaaiinneemmeenntt
me surpasser pour
me racheter et
ddééççuu ddee llee rraatteerr,,
nnoonn ??
«Nous
devons rectifier
-
Ce qui m’a
mis hors de
moi, c’est
quand certains
émirent des
soupçons en
laissant croire
que je l’ai fait
le tir le plus tôt
possible, pourquoi
pas dès demain
en battant le
NAHD ?»
offrir un succès
qui permettrait
à notre équipe
de récolter ces
points qu’elle
est venue
chercher lors
de ces deux
rencontres dans
le centre du pays.
exprès, je ne suis pas
un tricheur et je ne le
serai jamais, le MCO, c’est mon
club formateur, ceux qui
distillent ce genre de rumeurs,
je ne leur pardonnerai jamais.
Heureusement, on a un
président qui n’est pas né de la
dernière pluie. D’ailleurs après
le match, il m’a tenu des propos
réconfortants. «Tu n’es pas un
tricheur, je le sais», m’a-t-il dit.
En outre, il me conseilla de ne
pas prêter attention à ces
commérages.
J’avoue que la
situation du NAHD qui
s’est enfoncé dans le bas du
tableau, me fait de la peine,
mais on n’a pas le choix, on doit
réagir car cette mauvaise série
tarde à s’estomper.
ccoonnnnaaîîttrree uunn mmêêmmee ssoorrtt ssii eellllee
ccoonnttiinnuuee àà eenncchhaaîînneerr lleess
ddééffaaiitteess ??
- Je regrette infiniment, notre
équipe n’est pas menacée par la
relégation, avec 33 points, nous
avons une marge sécurisante
par rapport aux équipes qui
luttent pour le maintien.
rectifier le tir le plus tôt
possible, pourquoi pas dès
demain en battant le NAHD ?
Une victoire fera taire toutes les
critiques et rassurera en outre,
nos supporters auxquels je
demande pardon pour le
penalty que j’ai raté à Blida.
MM
SS
-
VVoottrree ééqquuiippee rriissqquuee ddee
Seulement, nous devons
Kechamli aa rrejoint
l’équipe hhier
Ce qqui ss’est ppassé
Comme prévu, Kada Kechamli
a
rejoint hier matin ses
● Si certains émirent des doutes sur le ratage du
second penalty, c’est parce qu’avant de le tirer,
-
AAvveecc SSeebbbbaahh,, vvoouuss vvoouuss êêtteess
aaccccrroocchhéé,, ccee ddeerrnniieerr vvoouullaaiitt-iill
ttiirreerr llee ddeeuuxxiièèmmee ppeennaallttyy ??
Chaïb a été supplié par des joueurs de l’USMB de
ne pas le marquer. «Si tu le marques, on est en
D2», le prièrent des joueurs blidéens : «Ils l’ont fait
-
Non, il n’y a rien eu entre
Abdidine et moi, quant au
penalty, lorsqu’il a été accordé
pour me déconcentrer», estimera Toufik Chaïb.
«Mais moi, j’ai fait la sourde oreille, ajoute-t-il,
malheureusement, la réussite n’a pas été de mon
côté». Toujours est-il, cette scène a été différem-
ment interprétée par certains au MCO, mais une
fois le match terminé, le président du club est
intervenu pour défendre Chaïb, dont il n’a jamais
douté de son intégrité et honnêteté envers le club
qui l’a formé.
camarades à Alger, néanmoins,
vu qu’il est resté depuis deux
semaines sans entraînements
avec le groupe, on ne sait pas s’il
sera aligné demain ou non. On le
saura après les deux
entraînements d’hier et de ce
lundi, si le capitaine mouloudéen
pourrait prendre part à la
rencontre de ce mardi.
Kaïd
amoindri
L’absence dde
Medahi rregrettée
● D’habitude très rigoureux
dans les duels, le transfuge du
GCM, n’a pas été convaincant
durant la partie, sa prestation jugée
mitigée, est due à la blessure au genou
dont il n’est pas totalement rétabli,
explique-t-on dans l’entourage de l’équipe.
SSAALLEE TTEEMMPPSS PPOOUURR
LLEESS OORRAANNAAIISS
C’est le président du club qui
l’affirmait au lendemain du
match
: «Karim avec sa vitesse et
LL e club oranais n’arrive plus à sortir de la
crise sportive, qu’il vit depuis le début
de la phase retour. A Blida, pourtant les
Ouasti ss’investit
dans lle ggroupe
Rouge et Blanc avaient la possibilité de se
donner un peu d’air, notamment en seconde
mi-temps, lorsque les joueurs de la ville des
Roses baissèrent de régime, malheureusement,
ils quitteront le stade Mustapha Tchaker bre-
douilles. Du coup, ce sont les nerfs qui vont
lâcher dans les vestiaires après le match.
D’après les échos qui nous sont parvenus de
Blida, l’ambiance était surchauffée entre les
joueurs. A l’origine, ce penalty raté par Toufik
Chaïb, que certains de ses coéquipiers n’ont
pas gobé au point où ils soupçonneront leur
camarade d’avoir volontairement tiré dans les
bras de Ghalem, une accusation que Chaïb
réfute avec force. «Quand vous tirez trois
penalties dans un même match, forcément le
gardien adverse apprend à vous connaître, ce
qui s’est passé avec Chaïb», dira le lendemain
son président qui préfère se tourner vers le
futur plutôt que de s’attarder sur une ren-
contre où, dit-il, «la seule déception, est ce
point qu’on pouvait prendre», néanmoins, une
fois la déception surmontée, il fera l’analyse
de ce match. «Je suis satisfait de la combativité
de mes joueurs. Benhamou a été irréprochable
dans les bois, pareil pour Ouasti ou le jeune
Hamdadou lorsqu’il est rentré, stabilisa la
défense. En attaque, j’ai noté une bonne réac-
tion chez Balegh qui, contrairement à ses habi-
tudes, supporta les coups que lui donnaient
ses adversaires sans cesse. La même remarque
est valable pour Medjahed qui fit une rentrée
intéressante», juge le président, qui espère que
pour la rencontre de ce mardi, les efforts de
ses joueurs seront récompensés afin de mettre
un terme à cette mauvaise série de résultats
qui frappe depuis longtemps son équipe
laquelle, il faut le signaler, est toujours hors de
danger mais en persistant dans cette voie, tôt
ou tard, elle risque de l’être.
sa fougue, nous aurait été très
utile samedi», reconnaîtra Kacem
Elimam. Pour rappel, Medahi a
purgé samedi son seul match de
suspension. Il effectuera son
retour demain au sein du onze
rentrant.
● Promu capitaine en l’absence de
Kechamli samedi, Zoubir Ouasti assume
parfaitement ce rang en s’investissant
davantage dans la vie du groupe, en insis-
tant sur la solidarité entre joueurs, un
conseil qu’il ne cesse de donner à ses
coéquipiers les plus jeunes particuliè-
rement. Après le Ouasti râleur et
rebelle au MCO, on découvre avec
satisfaction le rôle de rassem-
bleur qu’il est en train de faire
afin de contribuer au retour
de la sérénité au sein de
son équipe.
Hamdadou
marque
des ppoints
Incorporé en seconde mi-
MM SS
temps du match USMB-MCO (2-
1), le jeune défenseur central
musela parfaitement le
dangereux attaquant tchadien
Eizetchel. Contrairement aux
autres juniors, qui ont été
corporés, Hamdadou tira son
1133 Compétition JSM BÉJAÏA
1133
Compétition
JSM BÉJAÏA

édition du lundi 22 mars 2010

 

LLEE TTIITTRREE EESSTT-IILL EENN TTRRAAIINN DDEE SS''ÉÉLLOOIIGGNNEERR ??

 

Par Mustapha Ghernaïa

 

cause, et la défaite d’avant-hier

 

n’avait nullement besoin de son aide. Au coup de sifflet final, les joueurs se sont rués vers lui pour contester certaines de ses déci- sions. Pour eux, l’arbitrage a été à sens unique et les a privés sur- tout d’un penalty flagrant en deuxième période et surtout d’un but des plus valables.

 

que l’équipe rebondira.

place tout en espérant renouer

 
face à cette coriace équipe de   D’ailleurs, face l’ASO, les capés de Menad, en
face à cette coriace équipe de   D’ailleurs, face l’ASO, les capés de Menad, en

face à cette coriace équipe de

 

D’ailleurs, face l’ASO, les capés de Menad, en dépit de leur échec, ont fourni une belle pres- tation sans arriver à concrétiser leurs nombreuses occasions. Peut-être que la pression du public les a un peu déstabilisés. Quoi qu’il en soit, avec cette éniè- me défaite, la JSMB se retrouve toujours coincée à la deuxième

bientôt avec la victoire pour remonter la pente. Au prochain match, les Béjaouis feront une virée à Bordj pour donner la réplique au CABBA. La rencontre est prévue demain et ils pour- raient glaner les trois points de la victoire devant un CABBA qui va de mal en pis.

MM

GG

 
 

Ayant démarré la phase retour du championnat en fanfare, la jeunesse béjaouie n'a réussi, en fin de compte, à glaner que deux points sur les neuf possibles durant les trois derniers matches.

n'a réussi, en fin de compte, à glaner que deux points sur les neuf possibles durant

Chlef fait craindre le pire aux fans qui se demandent réelle- ment si l’objectif du titre n’est pas en train de s’éloigner définiti- vement. Certes, la JSMB est tou- jours à la deuxième place, mais avec seulement deux longueurs d’avance sur la JSK qui compte deux matches en retard, alors que l’ESS n’a que quatre unités à rat- traper, tout en comptant quatre matches en retard. Cela dit, la JSMB essayera seulement de décrocher une place sur le podium en fin de saison.

Trop grande la pression à domicile ? Contrairement à la phase aller où les Béjaouis

Trop grande la pression à domicile ?

Contrairement à la phase aller où les Béjaouis réalisaient de

Trop grande la pression à domicile ? Contrairement à la phase aller où les Béjaouis réalisaient

HH ormis le bon résultat à

Tizi Ouzou, les Vert et Rouge ont, depuis le

match nul concédé à domicile face à l’USMAn, enregistré une série de contre-performances qui ont pratiquement tout remis en

 

Les Béjaouis accusent Zouaoui

A la fin de la rencontre, tous les Béjaouis, staff technique, diri- geants et joueurs, étaient una- nimes à dire que l’arbitre Zouaoui les a lésés et que l’ASO

bons résultats qui les ont placés parmi les premiers du classe- ment, au cours de cette phase retour, ils sont passés à côté de leur sujet, et la défaite de jeudi passé face à l’ASO est là pour le confirmer. Mais dans l’entourage du club, on laisse entendre que ce n’est qu’un passage à vide et

 

HHAAMMLLAAOOUUII :: «OOn vvit

un rrythme iinfernal»

: : « O O n v v i t un r r ythme i i
: : « O O n v v i t un r r ythme i i
 

Le milieu de terrain des Vert et Rouge, Nassim Hamlaoui, estime qu'ils ont gâché une belle occasion de renforcer leur capital points.

des Vert et Rouge, Nassim Hamlaoui, estime qu'ils ont gâché une belle occasion de renforcer leur
 

par précipitation, on les a gâchées.

 

-

UUnn rreennddeezz-vvoouuss iimmppoorrttaanntt eett

ddiiffffiicciillee vvoouuss aatttteenndd ddeemmaaiinn ffaaccee

 
  a a u u C CA A B B B B A A , ,

aauu CCAABBBBAA,, ccoommmmeenntt aapppprrééhheennddeezz-vvoouuss ccee mmaattcchh ??

 
 

-

C’est effectivement une ren-

 

VVoouuss aavveezz ééttéé déffaaiittss aavvaanntt-hhiieerr ffaaccee àà llAASSOO UUnn ccoommmmeennttaaiirree

-

 

moitié décimé par les absences et autres suspensions ? Nous avons

 

contre qui sera difficile à négocier, surtout que nos hôtes voudront à coup sûr effacer leur dernière

déconvenue. Une chose est certai- ne, on ne se présentera pas sur le terrain en victimes expiatoires, au

 
 

-

Après une série de bons résul-

grandement besoin de souffler.

 
 

tats, notre équipe est tombée face à l’ASO, qui avait besoin de points pour améliorer son capital. On pouvait sortir avec la victoire, dommage que les occasions qui se sont présentées à nos attaquants n’ont pas été concrétisées.

-

PPeennsseezz-vvoouuss qquuee cceettttee ddééffaaiittee

aaffffeecctteerraa vvooss ccooééqquuiippiieerrss lloorrss dduu pprroocchhaaiinn mmaattcchh ffaaccee aauu CCAABBBBAA ??

 
 

3 e expulsion

dde ZZafour

   
 

-

Je ne le pense pas, cela devait

 

contraire, nous allons tout faire pour repartir avec un résultat qui nous permettra d’entrevoir l’avenir avec sérénité.

arriver après la bonne série de bons résultats. Nous allons oublier ce match pour préparer celui face

Le défenseur central béjaoui, Brahim Zafour, a connu sa troi-

sième expulsion depuis qu’il porte les couleurs de la JSMB. Ce qui a brouillé les cartes de l’entraîneur Menad.

-

EEtteess-vvoouuss eenn mmeessuurree ddee vvoouuss

 

au CABBA.

 

-

UUnn mmoott ppoouurr vvooss ssuuppppoorrtteerrss ??

 

rreessssaaiissiirr lloorrss ddeess pprroocchhaaiinneess

       
 

-

-

 

rreennccoonnttrreess ??

-

Si nous continuons sur ce ryth-

QQuueell jjuuggeemmeenntt ppoorrtteezz-vvoouuss ssuurr llee

rreennddeemmeenntt ddee vvoottrree ééqquuiippee ??

Je les remercie pour leur sou-

tien et j’espère qu’ils seront nom-

 

Mehia ppour lle rremplacer

   

-

   
 

me infernal, les choses se compli- queront davantage, car comment faire face avec un effectif presque à

Ce n’est pas à moi de faire un

jugement. Je pense que nous avons donné le meilleur de nous-mêmes, on s’est créé beaucoup d’occasions,

breux à nous encourager, ce mardi, face au CABBA.

MM GG

 

Devant l’absence de Brahim Zafour, le coach béjaoui doit faire

appel à Mehia pour former la paire avec Messali dans la char- nière centrale.

le coach béjaoui doit faire ● appel à Mehia pour former la paire avec Messali dans
14 DIVISION UNE Compétition
14 DIVISION UNE
Compétition

édition du lundi 22 mars 2010

USM BLIDA

USM ANNABA

BLIDA RENOUE AVEC LA VICTOIRE

ASSAS : «On a chassé le doute»