Vous êtes sur la page 1sur 64

Vu d’Europe Le choc des régionales

IRAN Des sanctions, pour quoi faire ?


CLIMAT Ce qu’il reste à prouver
LITTÉRATURE L’affaire Kapuscinski

www.courrierinternational.com N° 1011 du 18 au 24 mars 2010 - 3,50 €

L’AMÉRIQUE ULTRA
Enquête sur ces milices
qui haïssent Obama
Lucian Read

AFRIQUE CFA : 2 600 FCFA - ALGÉRIE : 450 DA - ALLEMAGNE : 4,00 €


AUTRICHE : 4,00 € - CANADA : 5,95 $CAN - DOM : 4,20 € - ESPAGNE : 4,00 €
E-U : 5,95 $US - G-B : 3,50 £ - GRÈCE : 4,00 € - IRLANDE : 4,00 €
ITALIE : 4,00 € - JAPON : 700 ¥ - MAROC : 30 DH - NORVÈGE : 50 NOK
PORTUGAL CONT. : 4,00 € - SUISSE : 6,40 CHF - TOM : 700 CFP

M 03183 - 1011 - F: 3,50 E

3:HIKNLI=XUXZUV:?b@a@l@l@a;
s o m m a i re ●

6 parmi les sources cette semaine


8 éditorial par Philippe Thureau-Dangin
8 l’invité Bradley Burston, Ha’Aretz, Tel-Aviv 34
En couverture
d ’ u n c o n t i n e n t à l ’ a u t re L’Amérique
10 dossier iran Des sanctions inutiles ultra
◼ Un régime irrationnel obsédé par sa sécurité
◼ Rien n’arrête les hommes d’affaires
14 france
RÉGIONALES Coup de froid sur Sarkoland
GAUCHE Martine Aubry à l’aise sur la vague rose

16 europe
ITALIE Cacher ou punir, le Vatican a choisi
ALLEMAGNE La réforme de l’Eglise catholique est inévitable
ÉCOSSE La fin des seigneurs de la terre
UE Vingt-sept pays égaux et solidaires, mon œil !
28
Inde
SLOVAQUIE Le très malsain retour du patriotisme Des quotas
BELGIQUE Bienvenue en république soviétique de Flandre ! illusoires
ESPAGNE Tourisme glacé à Lloret de Mar pour les
RUSSIE L’affaire Ioukos devant la Cour de Strasbourg femmes
RUSSIE Internet, l’arrière-cour démocratique de la société

24 amériques
CUBA Premier bilan des distributions de terres
HAÏTI Le pays se vide de ses cerveaux
58
Economie
BRÉSIL A Rio, la paix sociale passe par le téléphérique
COLOMBIE Un Congrès très à droite
Comment
les OGM
26 asie font monter
AFGHANISTAN L’espionnage version business les prix
INDONÉSIE Le réseau terroriste en pleine mutation
INDE Des quotas illusoires pour les femmes
MYANMAR Petits arrangements avec la loi

30 moyen-orient
ISRAËL L’heure de vérité pour Nétanyahou
IRAK Les Kurdes font la pluie et le beau temps

50
YÉMEN Jours tranquilles à Sanaa

32 afrique
AFRIQUE DU SUD Le retour à la tradition n’a pas que du bon
10
Dossier Dossier
SÉNÉGAL Un eldorado pour les jeunes Haïtiens ?
Iran : des sanctions Climat : ce que
BOTSWANA Le bon élève de l’Afrique pourrait mieux faire
inutiles dit la science

enquêtes et reportages ▶ En couverture : Jason Pray, soldat engagé dans la 10e division de montagne et membre des Oath Keepers. (photo Lucian Read)

34 en couverture L’Amérique ultra


42 portrait Han Han
▶ Les plus de courrierinternational.com ◀
44 enquête Les gamins de Sodome et Gomorrhe
46 portfolio L’Australie de Graham Miller

i n t e l l i ge n c e s
BLOGS *X
Le regard des journalistes
A SPORT Football
David Beckham,
une marque indestructible
50 dossier Développement durable de Courrier international
Climat : ce que dit la science ◼ Ces blogueurs qui

*;
font trembler les chercheurs ◼ Quatre bémols à la
théorie du réchauffement ◼ Tout l’avenir de la Terre
dans un logiciel ◼ Les créationnistes entrent dans la
danse ◼ A-t-on atteint le seuil critique ?
CINÉMA
Le 7e art vu d’ailleurs
58 économie
MONOPOLE Comment les OGM font monter les prix
MUTATION Quand kibboutz rime avec capitalisme

rubriques
60 le livre Ryszard Kapuscinski à découvert
62 insolites Corée du Sud : piétons, à droite toute !!!
COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 5 DU 18 AU 24 MARS 2010
l e s s o u rc e s ●

PARMI LES SOURCES CETTE SEMAINE Courrier international n° 1011


ABC 258 000 ex., FINANCIAL TIMES 448 000 ex., Ce journal d’opposition MOTHER JONES 180 000 ex., THE NEW YORK TIMES 1 160 000 ex. LA STAMPA 400 000 ex., Italie,
Edité par Courrier international SA, société anonyme avec directoire
Espagne, quotidien. Royaume-Uni, quotidien. démocratique à la junte Etats-Unis, bimestriel. (1 700 000 le dimanche), quotidien. Le titre est et conseil de surveillance au capital de 106 400 €
Journal monarchiste Le journal de référence, au pouvoir a été créé Lancé en 1976 Etats-Unis, quotidien. à la fois le principal journal Actionnaire : Le Monde Publications internationales SA.
et conservateur depuis couleur saumon, en 1993. Sa rédaction, par quelques passionnés de Avec 1 000 journalistes, de Turin et le principal Directoire : Philippe Thureau-Dangin, président et directeur de la publication ;
sa création en 1903, de la City et du reste basée à Chiangmai, journalisme d’investigation, 29 bureaux à l’étranger quotidien du groupe Fiat, Régis Confavreux
ABC a un aspect du monde. Une couverture en Thaïlande, est composée Mother Jones revendique et plus de 80 prix Pulitzer, qui contrôle 100 % Conseil de surveillance : David Guiraud, président ; Eric Fottorino, vice-président
un peu désuet unique exhaustive de la politique d’anciens étudiants fortement son identité c’est de loin le premier du capital à travers sa filiale Dépôt légal : mars 2010 - Commission paritaire n° 0712C82101
en son genre : une centaine progressiste Italiana Edizioni Spa. ISSN n° 1 154-516 X – Imprimé en France / Printed in France
internationale, ayant fui la répression quotidien du pays,
de pages agrafées, avec de l’économie du régime. et contestataire. dans lequel on peut lire Depuis quelque temps,
une grande photo à la une. Ce magazine de gauche, La Stampa fait place RÉDACTION
et du management. “all the news that’s fit to
AL-ITTIHAD Emirats arabes unis, 6-8, rue Jean-Antoine-de-Baïf, 75212 Paris Cedex 13
d’envergure nationale, traite print” (toute l’information à une grande photo
ALTERNET <www.alternet.org>, GAZETA WYBORCZA 396 000 ex., quotidien. Créé en 1969, Accueil 33 (0)1 46 46 16 00 Fax général 33 (0)1 46 46 16 01
de l’actualité ainsi que digne d’être publiée). à la une, ce qui lui a valu
Etats-Unis. Créé en 1998 Pologne, quotidien. c’est l’un des plus vieux Fax rédaction 33 (0)1 46 46 16 02
des grands enjeux de notre plusieurs prix Site web www.courrierinternational.com
par Don Hazen, ancien “La Gazette électorale”, médias des Emirats LE NOUVELLISTE Haïti, quotidien.
temps : environnement, de la meilleure une. Courriel lecteurs@courrierinternational.com
rédacteur de Mother Jones, fondée par Adam Michnik arabes unis. Fondé en 1898,
justice sociale, etc. Directeur de la rédaction Philippe Thureau-Dangin
ce magazine en ligne en mai 1989, est devenue Sous l’autorité du ministère c’est le plus ancien DE STANDAARD 95 000 ex.,
Assistante Dalila Bounekta (16 16)
alternatif, qui compte un grand titre de l’Information NATURE 50 000 ex., journal francophone Belgique, quotidien.
Directeur adjoint Bernard Kapp (16 98)
1,5 million de visiteurs malgré ses faibles moyens. et de la Culture, “L’Union” Royaume-Uni, des Amériques. “De tendance Lancé en 1918, Rédacteur en chef Claude Leblanc (16 43)
par mois, offre des articles Son ambition est d’offrir publie des articles de fond hebdomadaire. centre droit, il s’attache le journal de référence Rédacteurs en chef adjoints Odile Conseil (16 27), Isabelle Lauze (16 54),
de qualité et reproduit un journal informatif rédigés par des intellectuels Depuis 1869, cette revue à cultiver un amour profond de l’establishment flamand Raymond Clarinard (16 77)
à l’occasion les textes et laïc. Son supplément souvent critiques. scientifique au prestige a pris ses distances, Chefs des informations Catherine André (16 78), Anthony Bellanger (16 59)
pour Haïti et n’a jamais
d’autres publications du lundi, DF-Duzy Format, donné son appui à aucun ces dernières années, avec Rédactrice en chef technique Nathalie Pingaud (16 25)
de gauche. cultive la tradition le monde catholique tout Directrice artistique Sophie-Anne Delhomme, Marie Varéon (16 67)
parti politique”, précise son
du reportage littéraire en conservant sa foi dans le Europe Odile Conseil (coordination générale, 16 27), Danièle Renon (chef de service
HA’ARETZ 80 000 ex., Israël, directeur, Frantz Duval. adjoint Europe, Allemagne, Autriche, Suisse alémanique, 16 22), Emilie King
à la polonaise. combat linguistique. Grâce
quotidien. Premier journal OUTLOOK 250 000 ex., Inde, (Royaume- Uni, 19 75), Gerry Feehily (Irlande, 19 70), Anthony Bellanger (France, 16
à la qualité de ses analyses
publié en hébreu THE GLOBE AND MAIL 321 000 ex., hebdomadaire. Créé et de ses suppléments,
59), Marie Bélœil (France, 17 32), Lucie Geffroy (Italie, 16 86), Daniel Matias
sous le mandat britannique, (Portugal, 16 34), Adrien Chauvin (Espagne 16 57), Iwona Ostapkowicz (Pologne,
Canada, quotidien. en octobre 1995, le titre le quotidien affiche
en 1919, “Le Pays” 16 74), Iulia Badea-Guéritée (Roumanie, Moldavie, 19 76), Wineke de Boer
Fondé en 1844, est très vite devenu l’un son ambition : devenir (Pays-Bas), Léa de Chalvron (Finlande), Solveig Gram Jensen (Danemark), Alexia
est le journal de référence lu d’un océan à l’autre, des hebdos de langue Kefalas (Grèce, Chypre), Mehmet Koksal (Belgique), Kristina Rönnqvist (Suède),
un “journal de qualité
chez les politiques sérieux et non engagé, anglaise les plus lus en Inde. Laurent Sierro (Suisse), Alexandre Lévy (Bulgarie, coordination Balkans), Agnès Jarfas
de niveau européen”.
et les intellectuels israéliens. le titre de Toronto Sa diffusion suit de près (Hongrie), Mandi Gueguen (Albanie, Kosovo), Miro Miceski (Macédoine), Gabriela
est le quotidien SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 430 000 ex., Kukurugyova (Rép. tchèque, Slovaquie), Kika Curovic (Serbie, Monténégro, Croatie,
ASHARQ AL-AWSAT 200 000 ex., celle d’India Today, Bosnie-Herzégovine), Marielle Vitureau (Lituanie), Katerina Kesa (Estonie) Russie,
de référence au Canada l’autre grand hebdo indien, Allemagne, quotidien.
Arabie Saoudite, quotidien. Est de l’Europe Laurence Habay (chef de service 16 36), Alda Engoian (Caucase,
et exerce une forte dont il se démarque Né à Munich, en 1945,
“Le Moyen-Orient” Asie centrale), Philippe Randrianarimanana (Russie, 16 68), Larissa Kotelevets
influence auprès par ses positions le journal intellectuel (Ukraine), Amériques Jacques Froment (chef de service, Amérique du Nord, 16 32),
se présente comme
des milieux politiques du libéralisme de gauche Bérangère Cagnat (chef de rubrique, Etats-Unis, 16 14), Marc-Olivier Bherer
le “quotidien international nettement plus critiques.
fédéraux. allemand est l’autre grand (Canada, Etats-Unis, 16 95), Christine Lévêque (chef de rubrique, Amérique latine,
des Arabes”. Edité par Saudi
PROFIL 110 000 ex., Russie, quotidien de référence 16 76), Anne Proenza (Amérique latine, 16 76), Paul Jurgens (Brésil) Asie Hidenobu
Research and Marketing THE GUARDIAN 364 600 ex., Suzuki (chef de service, Japon, 16 38), Agnès Gaudu (chef de rubrique, Chine,
hebdomadaire. Fondé du pays, avec la FAZ.
– présidé par un frère Royaume-Uni, Singapour, Taïwan, 16 39), Naïké Desquesnes (Asie du Sud, 16 51), François Gerles
en 1996, le titre traite
du roi –, il se veut modéré quotidien. Depuis 1821, TEMPO 160 000 ex., Indonésie, (Asie du Sud-Est, 16 24), Marion Girault-Rime (Australie, Pacifique), Elisabeth D.
de l’actualité politique Inandiak (Indonésie), Jeong Eun-jin (Corées), Kazuhiko Yatabe (Japon) Moyen-Orient
et combat le radicalisme l’indépendance, hebdomadaire. Le titre
et économique à destination Marc Saghié (chef de service, 16 69), Hamdam Mostafavi (Iran, 17 33), Hoda
arabe, même si plusieurs la qualité et l’engagement fut publié pour la première
d’un public de décideurs Saliby (Egypte, 16 35), Pascal Fenaux (Israël), Philippe Mischkowsky (pays du Golfe),
de ses journalistes affichent à gauche caractérisent fois en avril 1971
et d’hommes d’affaires. Pierre Vanrie (Turquie) Afrique Pierre Lepidi (16 29), Anne Collet (Mali, Niger,
une sensibilité islamiste. ce titre qui abrite certains par P.T. Grafitti Pers, 16 58), Philippe Randrianarimanana (Madagascar, 16 68), Hoda Saliby (Maroc,
des chroniqueurs RESPEKT 25 000 ex., dans l’intention d’offrir Soudan, 16 35), Chawki Amari (Algérie), Sophie Bouillon (Afrique du Sud) Débat,
CORRIERE DELLA SERA 715 000 ex.,
les plus respectés du pays. République tchèque, au public indonésien livre Isabelle Lauze (16 54), Roman Schmidt Economie Pascale Boyen (chef de
Italie, quotidien. service, 16 47) Multimédia Claude Leblanc (16 43) Sciences Anh Hoà Truong (16
hebdomadaire. de nouvelles façons de lire
Fondé en 1876, sérieux INFORMATION 41 600 ex., 40) Insolites Claire Maupas (chef de rubrique, 16 60) Epices & saveurs, Ils et
Fondé en 1990 par l’information : une liberté
et sobre, le journal a su Danemark, quotidien. elles ont dit Iwona Ostapkowicz (chef de rubrique, 16 74)
les journalistes regroupés d’analyse et le respect
traverser les vicissitudes Fondé en 1943, le journal Site Internet Olivier Bras (éditeur délégué, 16 15), Marie Bélœil (rédactrice,
autour de la Charte 77, des divergences d’opinion.
politiques en gardant était, pendant l’Occupation, 17 32), Anne Collet (documentaliste, 16 58), Mouna El-Mokhtari (webmestre,
son indépendance, le titre est considéré TEXAS MONTHLY 300 000 ex., 17 36), Pierrick Van-Thé (webmestre, 16 82), Jean-Christophe Pascal (webmestre
la source d’information comme le meilleur, (16 61) Mathilde Melot (marketing, 16 87), Jalil Hajjaj
mais sans se démarquer clandestine des groupes Etats-Unis, mensuel.
d’une ligne quelque peu de résistance. Aujourd’hui, DIE TAGESZEITUNG 60 000 ex., Allemagne, si ce n’est l’unique, Fondé en 1973, le titre Agence Courrier Sabine Grandadam (chef de service, 16 97), Caroline Marcelin,
progouvernementale. hebdomadaire indépendant couvre l’actualité du Texas Emmanuelle Morau (16 62)
il se vante d’être le seul quotidien. Ce titre alternatif, né en 1979 à du pays. Consacré Traduction Nathalie Amargier (russe), Catherine Baron (anglais, espagnol), Isabelle
Le premier quotidien italien quotidien à s’opposer avec la conviction
mentionne toujours au gouvernement
Berlin-Ouest, s’impose comme le journal de à l’analyse politique, que cet Etat reste
Boudon (anglais, allemand), Geneviève Deschamps (anglais, espagnol), Françoise
économique et sociale, il se Escande-Boggino (japonais, anglais), Caroline Lee (anglais, allemand, coréen),
“della sera” (du soir) et d’être indépendant gauche des féministes, des écologistes et distingue par la qualité d’un
un endroit distinct au sein Françoise Lemoine-Minaudier (chinois), Julie Marcot (anglais, espagnol),
dans son titre, de tout intérêt politique. de la fédération américaine. Marie-Françoise Monthiers (japonais), Mikage Nagahama (japonais), Ngoc-Dung
alors qu’il sort le matin des pacifistes… sérieux. journalisme d’investigation. Il jouit d’une réputation Phan (anglais, italien, vietnamien), Olivier Ragasol (anglais, espagnol), Danièle Renon
depuis plus d’un siècle. INTELLIGENCE REPORT Etats-Unis, ROOZ de sérieux et pratique (allemand), Mélanie Sinou (anglais, espagnol)
trimestriel. Il s’agit LOS ANGELES TIMES 657 000 ex., mérité accueille <www.roozonline.com>, un journalisme de qualité. Révision Elisabeth Berthou (chef de service, 16 42), Pierre Bancel, Philippe
DONGFANG ZAOBAO 400 000 ex., du magazine du Southern Czerepak, Fabienne Gérard, Philippe Planche
Chine, quotidien. Diffusé à Etats-Unis, quotidien. – après plusieurs mois Iran. Créé en 2005, LA VANGUARDIA 200 000 ex.,
Poverty Law Center, Le géant de la côte ouest. de vérifications – “Le Jour” est le premier
Photographies, illustrations Pascal Philippe (chef de service, 16 41), Anne Doublet
Shanghai et dans le delta une organisation fondée Espagne, quotidien. (16 83), Lidwine Kervella (16 10)
du Yangtsé, le “Journal du Créé en 1881, les comptes rendus quotidien iranien publié “L’Avant-Garde” a été
en 1971 à Montgomery Maquette Marie Varéon (chef de service, 16 67), Catherine Doutey, Nathalie
matin de Shanghai” c’est le plus à gauche des innovations majeures. uniquement en ligne. fondée en 1881 à Barcelone Le Dréau, Gilles de Obaldia, Josiane Pétricca, Denis Scudeller, Jonnathan
(Alabama) pour défendre Sa rédaction est constituée
s’adresse à la classe des quotidiens à fort tirage Son âge ne l’empêche pas par la famille Godó, qui Renaud-Badet, Alexandre Errichiello Cartographie Thierry Gauthé (16 70)
en justice les militants de journalistes exilés Infographie Catherine Doutey (16 66), Emmanuelle Anquetil (colorisation)
moyenne en expansion. Sa des droits civiques du pays et le grand de rester d’un étonnant en est toujours propriétaire.
politique éditoriale en Europe et qui Ce quotidien de haute Calligraphie Hélène Ho (Chine), Abdollah Kiaie (Inde), Kyoko Mori (Japon)
et qui s’est spécialisée dans spécialiste des sujets dynamisme.
collaboraient aux quotidiens Informatique Denis Scudeller (16 84)
dynamique, centrée sur les la surveillance des groupes de société et de l’industrie tenue est le quatrième du
sujets économiques, est NEWS YEMEN proréformateurs pays en termes de diffusion,
Fabrication Patrice Rochas (directeur) et Nathalie Communeau (directrice
extrémistes aux Etats-Unis. du divertissement. adjointe, 01 48 88 65 35). Impression, brochage : Maury, 45191 Malesherbes.
servie par un marché <www.newsyemen.net>, à Téhéran, fermés mais il est numéro un Routage : France-Routage, 77183 Croissy-Beaubourg
publicitaire florissant. THE IRISH TIMES 119 000 ex., MAIL & GUARDIAN 41 000 ex., Yémen. Edité par le Yemen par les conservateurs en Catalogne, juste devant Ont participé à ce numéro Torunn Amiel, Edwige Benoit, Gilles Berton, Marianne
Irlande, quotidien. Afrique du Sud, Media Group et dirigé entre 1997 et 2001. El Periódico de Catalunya. Bonneau, Jean-Baptiste Bor, Valéria Dias de Abreu, Marion Gronier, Claire Jalabert,
O ESTADO DE SÃO PAULO 350 000 ex., hebdomadaire. Fondé par l’analyste politique
Les prix remportés Virginie Lepetit, Françoise Liffran, Valentine Morizot, Marina Niggli, Stéphanie
Brésil, quotidien. Fondé LE SOIR 125 000 ex., THE WALL STREET JOURNAL EUROPE
par les journalistes en 1985, sous le nom Nabil Al-Soufi, Saindon, Ysana Takino, Isabelle Taudière, Emmanuel Tronquart, Maël Vandergooten,
en 1891, le plus Belgique, quotidien. 224 000 ex. Belgique, Janine de Waard, Zhang Zhulin
de l’Irish Times confirment de Weekly Mail, le titre a été le site a été créé en 2004.
traditionnel des quatre Lancé en 1887, le titre quotidien. Créée en 1976,
régulièrement son statut remis à flot dans les années A la suite d’un acte
grands quotidiens brésiliens s’adresse à l’ensemble remaniée en avril 2002,
de quotidien de référence. 1990 par le Guardian de piratage qui a détruit ADMINISTRATION - COMMERCIAL
appartient à O Estado, des francophones la version européenne de la
Et tout en gardant de Londres et appartient une grande partie Directeur délégué Régis Confavreux (17 46). Assistantes : Sophie Daniel (16 52)
l’un des plus importants de Belgique. Riche bible des milieux d’affaires Sophie Jan (16 99), Natacha Scheubel. Responsable contrôle de gestion :
une grande sobriété, depuis 2002 au patron de de ses bases de données,
groupes de presse du pays. en suppléments et pionnier propose commentaires Stéphanie Davoust (16 05), Julie Delpech de Frayssinet (16 13)
il jouit d’un large lectorat, presse zimbabwéen Trevor il a été interrompu
Plutôt conservateur sur le web, le premier et analyses permettant Responsable des droits : Dalila Bounekta (16 16). Comptabilité : 01 48 88 45 02
notamment pour Ncube. Résolument à fin 2009, le temps
et austère, il publie journal de Bruxelles de décoder l’économie Relations extérieures Victor Dekyvère (16 44) Partenariats Sophie Jan (16 99)
son édition du samedi. de réunir les moyens Ventes au numéro Directeur commercial : Patrick de Baecque. Responsable
depuis 1997 une sélection gauche, le Mail & Guardian et de la Wallonie voit européenne et mondiale,
hebdomadaire d’articles THE IRRAWADDY 1 500 ex., milite pour une Afrique financiers pour son néanmoins ses ventes publications : Brigitte Billiard. Direction des ventes au numéro : Hervé Bonnaud. Chef
les marchés financiers
de produit : Jérôme Pons (0 805 05 01 47, fax : 01 57 28 21 40). Diffusion
du Wall Street Journal. Myanmar, mensuel. du Sud plus tolérante. redémarrage. s’éroder d’année en année. et les nouvelles technologies. internationale : Franck-Olivier Torro (01 57 28 32 22). Promotion : Christiane Montillet
Marketing, abonnement Pascale Latour (directrice, 16 90), Sophie Gerbaud (16 18),
Véronique Lallemand (16 91), Sweeta Subbamah (16 89), Sophie Rousseaux (17 39)
Publicité Publicat, 7, rue Watt, 75013 Paris, tél. : 01 40 39 13 13. Directrice
générale : Brune Le Gall. Directeur de la publicité : Alexandre Scher <ascher@
publicat.fr> (13 97). Directrices de clientèle : Karine Lyautey (14 07), Claire Schmitt
(13 47), Kenza Merzoug (13 46). Régions : Eric Langevin (14 09). Culture : Ludovic
Frémond (13 53). Littérature : Béatrice Truskolaski (13 80). Annonces classées : Cyril
Gardère (13 03). Exécution : Géraldine Doyotte (01 41 34 83 97) Publicité site
Internet i-Régie, 16-18, quai de Loire, 75019 Paris, tél. : 01 53 38 46 63. Directeur
de la publicité : Arthur Millet, <amillet@i-regie.com> Modifications de services ventes
au numéro, réassorts Paris 0 805 05 01 47, province, banlieue 0 805 05 0146
Abonnements Tél. de l’étranger : 00 33 3 44 62 52 73 Fax : 03 44 12 55 34 Courriel :
<abo@courrierinternational.com> Adresse abonnements Courrier international,
Service abonnements, B1203 - 60732 Sainte-Geneviève Cedex Commande
d’anciens numéros Boutique du Monde, 80, bd Auguste-Blanqui, 75013 Paris.
Tél. : 01 57 28 27 78

ABONNEMENTS
03 44 62 52 73
numéro non surtaxé

Courrier International, USPS number 013-465, is published weekly 49 times


per year (triple issue in Aug, double issue in Dec), by Courrier International SA
c/o USACAN Media Dist. Srv. Corp. at 26 Power Dam Way Suite S1-S3,
Plattsburgh, NY 12901. Periodicals Postage paid at Plattsburgh, NY and at
additional mailing Offices. POSTMASTER : Send address changes to Courrier
International c/o Express Mag, P.O. box 2769, Plattsburgh, NY 12901-0239.
Ce numéro comporte un encart Abonnement broché pour les kiosques France
métropolitaine, un encart France Télécom-Orange broché pour les kiosques et abonnés
France métropolitaine, ainsi qu’un encart Studio Ciné Live et un encart Encyclopædia
Universalis Britannica jetés pour une partie des abonnés France métropolitaine.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 6 DU 18 AU 24 MARS 2010


É D I TO R I A L l’invité ●

La semaine la plus Bradley Burston Ha’Aretz, Tel-Aviv

E
longue à Washington
Cette semaine sera peut-être his- n ce moment, j’envie les gens qui, à l’étranger, allait arriver un jour ou l’autre. Fuir Richard Goldstone
torique. Peut-être, faut-il bien pré- méprisent Israël avec passion, franchement et snober la Turquie n’empêchait pas le processus de
ciser. De quoi s’agit-il ? Toujours et de tout leur cœur. Il suffit en effet de haïr délégitimation d’Israël de l’intérieur d’aller trop lente-
de la réforme du système de santé Israël pour que les erreurs et les bévues de ment. Cela ne suffisait apparemment pas de mettre en
Benjamin Kanarek

américain. Après plus d’un an de l’Etat juif, son aveuglement autosatisfait et sa péril nos relations avec le Royaume-Uni, l’Irlande, la
guerre de tranchées, le gouverne- politique autodestructrice ne causent plus de France, l’Autriche, les Emirats et maintenant l’Austra-
ment de Barack Obama est près douleur, mais procurent plutôt du plaisir. Il lie en falsifiant des passeports étrangers de façon à rendre
du but. Peut-être. Et les mouvements de droite, les suffit de haïr Israël pour s’épargner toute vel- Israël indigne de leur confiance. Non, une suite rapide
Tea Party et autres milices patriotes, dont nous léité de tenter de réparer ce qui n’y tourne pas rond. Il s’imposait : mettre les Etats-Unis dans l’embarras.
montrons l’importance croissante (voir notre dos- suffit de haïr Israël pour en arriver à croire que non seu- Dans une démarche époustouflante d’orgueil, d’igno-
sier p. 34), vont subir un revers. Peut-être. lement ce pays mérite d’être puni au point d’être rem- rance et d’irrespect envers les Etats-Unis et la commu-
Pourquoi serait-ce historique ? Parce que, à travers placé par un autre Etat, mais qu’Israël peut très bien faire nauté juive américaine, le ministère des Affaires étran-
cette réforme, et la couverture maladie presque ça tout seul. Il fut un temps où Israël s’efforçait d’être gères (fer de lance de la campagne israélienne contre
universelle qu’elle propose, l’Amérique se rappro- un membre en règle de la le boycott) vient lui-même
cherait de l’Europe et surtout de l’Etat-providence communauté des nations. Il de boycotter une réunion
de type européen. Et 30 millions d’Américains
pauvres, dans ce pays si riche, auraient enfin accès
à une assurance et à des soins corrects.
fut un temps où l’un de ses
objectifs les plus sincères
était de mettre fin à son sta-
J’envie ceux qui avec cinq congressistes amé-
ricains. Pourquoi ? Parce
que les élus américains visi-
Il faut encore mettre des bémols, car les républi-
cains des deux chambres sont bien décidés à jeter
leurs forces dans la bataille. Mais, dans l’autre camp
tut de nation mise en qua-
rantaine, boycottée, non
reconnue et non désirée.
haïssent Israël taient le pays sous les aus-
pices de “J Street” [un
groupe de pression pro-
aussi, on se bat mieux qu’en 2009 : Obama a com- Mais ce n’est plus le cas. israélien acquis à la fin de
pris que se jouait là sa présidence (et son éventuelle Sans demander son avis à ■ D’origine américaine (il est né en 1952
l’occupation et à la coexis-
réélection en 2012), et il sillonne le pays en prê- sa population, sans y réflé- à Los Angeles) et citoyen israélien depuis tence entre Israël et la Pales-
chant. Les élus démocrates qui doivent se repré- chir à deux fois, Israël a pris, 1976, Bradley Burston est depuis l’an 2000 tine]. Aux yeux du minis-
senter en novembre ont compris que reculer aujour- au plus haut niveau, une l’un des principaux éditorialistes du quoti- tère, “J Street” est coupable
d’hui serait pire qu’adopter cette réforme qui fait décision cruciale. Incapable dien Ha’Aretz, où il publie le blog A Special d’un crime terrible : se défi-
pourtant peur à une partie des classes moyennes. de venir à bout des forces Place in Hell, après avoir été correspondant nir comme pro-israélien sans
Et Nancy Pelosi, la talentueuse présidente de la qui veulent voir en Israël du Jerusalem Post dans la bande de Gaza pour autant adhérer de tout
DR

Chambre des représentants, sait désormais que son l’un des pires Etats parias lors de la première Intifada (1987-1992). cœur à tout ce que dit ou
avenir politique se joue là. de la planète, l’Etat juif s’est fait Israël. Ce que m’auront
Bref, vous avez une loi de quelque 2 000 pages déjà résolu à les rejoindre. Bien décidé à prendre son destin appris ce gouvernement et ceux qui l’ont porté au pou-
votée par les sénateurs (et pas question de leur en main, Israël a décidé, au plus haut niveau, que le tra- voir, c’est que les gens intelligents le sont souvent trop
demander de voter un autre texte, car les répu- vail de délégitimation de l’Etat juif ne devait plus être pour voir par eux-mêmes qu’ils sont en train de devenir
blicains auraient désormais les moyens de tout blo- laissé à des étrangers ou à des amateurs. Désespéré d’être de véritables imbéciles. Même avec les meilleures raisons
quer). Cette loi va sans doute être adoptée par considéré comme un Etat paria, Israël a décidé de le du monde, les pays qui ne sont plus capables de regar-
les représentants dès le 18 mars, en même temps devenir. der autour d’eux deviennent de véritables dangers, à
que le processus dit de réconciliation entre les deux J’en suis arrivé à envier ceux qui haïssent Israël, car commencer pour eux-mêmes.
chambres, deux votes qui supposent d’arriver au ils ont toutes les raisons de sourire. Ce que l’extrême J’en suis arrivé à envier tous ces gens qui haïssent
nombre magique de 216 députés (et donc de mar- gauche, de la Grande-Bretagne à Berkeley, a été incapable Israël, parce qu’ils ne ressentiront jamais l’ampleur de
chander dur avec les démocrates conservateurs les de réussir (inculquer aux alliés d’Israël la conviction la tragédie de ce champ des possibles et de cette huma-
plus récalcitrants). Obama pourrait alors signer la qu’Israël est un Etat voyou, sans cœur et moralement nité profonde qui sont en train de se perdre ici. Ces gens
loi dès ce week-end. La Chambre des représentants digne de sanctions), l’extrême droite qui siège dans le ne ressentiront jamais ni la trahison ni même un soup-
voterait ensuite la loi de réconciliation, qui prévoit gouvernement israélien – et, en particulier, son ministre çon de perte, mais seulement une joie maligne.
des économies budgétaires. Puis le Sénat, sans des Affaires étrangères – semble bien décidée à y parvenir. Un jour, qui sait, le vent commencera à tourner. Je
doute entre le 21 et le 26 mars. Enfin, peut-être ! Nous aurions dû savoir que quelque chose comme le crois et je n’ai pas d’autre choix que de le croire. Mon
Philippe Thureau-Dangin le fiasco de l’assassinat de Dubaï [d’un cadre du Hamas père n’a pas fui jadis l’Union soviétique pour voir son
par le Mossad], attribué par le monde entier à Israël, fils finir dans un endroit comme celui-ci.

L E D E S S I N D E L A S E M A I N E RECTIFICATIFS
Retrouvez la chronique internationale
■ ▶ Sept personnes,
soupçonnées de ■ Mauritaniens d’Anthony Bellanger
tentative d’assassinat Sur le dessin de Glez qui illustrait l’article du lundi au vendredi à 22 h 45 sur i>TÉLÉ
contre le dessinateur “Faire plaisir à Paris, cela peut coûter cher” dans
suédois Lars Vilks,
ont été arrêtées
(CI n° 1009, p. 28), il fallait lire Mauritaniens “Le point sur l’info”
à la place de Mauritiens.
le 9 mars par la police présenté par Thierry Dugeon
irlandaise. M. Vilks
vit sous protection
■ Justice espagnole
policière depuis 2007, Dans l’article “Jugeons plutôt ceux qui veulent
à la suite de la juger Garzón !” (CI n° 1009, p. 13), nous avons
publication d’un dessin précisé par erreur que le Tribunal suprême
figurant Mahomet avec espagnol était à peu près l’équivalent
un corps de chien dans du Conseil national de la magistrature.
un journal local, ce qui Le Tribunal suprême est la plus haute
avait déclenché de très juridiction de l’ordre judiciaire espagnol
vives protestations.
et il est compétent dans tous les domaines et aussi sur
Dessin de Mayk, sauf en matière de garanties constitutionnelles. courrierinternational.com
Suède. Le Conseil général du pouvoir judiciaire, organe
de gouvernement des juges et magistrats
Sur www.courrierinternational.com, retrouvez chaque jour espagnols, lui, équivaut bien au Conseil
un nouveau dessin d’actualité, et près de 4 500 dessins en consultation libre national de la magistrature.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 8 DU 18 AU 24 MARS 2010


dossier ●

IRAN DES SANCTIONS INUTILES


■ Un an après la main tendue de Barack Obama au régime iranien, les espoirs d’un dialogue ont disparu.
Les Etats-Unis souhaitent renforcer les sanctions contre la République islamique. ■ Mais ce moyen
de pression a montré ses limites. ■ C’est pourquoi la Chine ou le Brésil s’y opposent.

Un régime irrationnel obsédé par sa sécurité


Pour empêcher Téhéran de poursuivre son programme crises économiques engendrées par cette lubie Si l’on se réfère à la longue expérience des
du nucléaire, il serait plus logique d’y mettre fin. sanctions contre Saddam Hussein et la Corée
nucléaire, il ne faut pas hésiter à brandir la menace Mais la seule logique qui prévaut chez la plu- du Nord, il semble clair que ce genre de mesures
militaire et soutenir la contestation dans le pays. part des dirigeants iraniens, et notamment chez ne menace pas l’existence des régimes. A elles
le guide suprême, est celle de la sécurité. En seules, les sanctions économiques ne feront pas
ROOZ d’autres termes, la République islamique consi- vaciller la République islamique. Si la logique de

L
Amsterdam dère la possession d’armes nucléaires, ou du la sécurité est au cœur du programme nucléaire
moins le savoir-faire technique et industriel néces- iranien, seule la menace militaire pourra y mettre
e nucléaire iranien a engendré une situa- saire pour en produire, comme une garantie pour un terme. Or les dirigeants iraniens sont per-
tion de crise qui continue d’empoison- sa sécurité contre d’éventuelles menaces étran- suadés qu’à cause de ses différents engagements
ner les relations internationales. Pour cer- gères. Ces dernières années, le régime iranien en Irak et en Afghanistan, et aussi de la guerre
tains, le problème du nucléaire iranien a montré qu’il savait tirer son épingle du jeu sur contre le terrorisme, les Etats-Unis n’ont pas les
était la conséquence de la politique agres- la scène internationale. moyens d’ouvrir un autre front. Quand les Ira-
sive et unilatérale de George W. Bush, niens ont attaqué un navire britannique et pris
et l’arrivée à la Maison-Blanche de Barack TÉHÉRAN TESTE LA DÉTERMINATION en otage ses marins pendant plusieurs jours [en
DES AMÉRICAINS ET DE LEURS ALLIÉS
Obama devait permettre de régler le conflit par mars 2007], le régime testait en fait la déter-
la négociation. Ce dernier a d’ailleurs envoyé, En faisant l’acquisition d’armes nucléaires, Téhé- mination des forces de la coalition [présentes en
le 20 mars 2009, un message pour le nouvel an ■A la une ran s’efforce de se protéger contre toute agres- Irak depuis 2003]. Parallèlement, l’Iran fournit
iranien [Norouz] au peuple et aux dirigeants “Quand l’Iran sion étrangère et en même temps en profite pour des armes aux hommes qui se battent contre les
iraniens afin de montrer que, indépendamment aura la bombe”, étendre son influence dans la région. Le régime forces de la coalition en Irak et en Afghanistan.
de la situation en Iran, il reconnaissait le régime titre le magazine s’efforce également de limiter toute interférence La réaction occidentale n’a pour l’instant pas
de la République islamique. Les Etats-Unis ont américain occidentale dans ses affaires intérieures en convaincu l’Iran. Si le programme nucléaire ira-
Foreign Affairs
aussi décidé de suspendre les fonds alloués aux brandissant la menace du nucléaire. Tout porte nien doit être arrêté par la menace militaire, les
dans son édition
associations militant en faveur de la démocra- également à croire que, pour une petite mino- Occidentaux doivent montrer aux dirigeants ira-
de mars.
tie en Iran. En outre, la non-nomination de rité d’Iraniens, le nucléaire aurait une motiva- niens qu’ils ont la volonté et la capacité de la
Dennis Ross au poste de conseiller spécial pour tion idéologique. C’est le même groupe qui brandir. La minorité qui défend le programme
l’Iran a été une autre mesure destinée à s’atti- appelle à la destruction d’Israël, pour créer les nucléaire au nom de croyances idéologiques n’hé-
rer les bonnes grâces de ce pays. D’autant plus conditions de l’apparition de l’imam caché. sitera pas à jouer avec le feu. Ce groupe est mino-
qu’elle a été suivie par la nomination, en ▼ Dessin Pour ceux qui vivent en dehors de cette logique ritaire en Iran, et il est très affaibli depuis la mort
novembre 2009, de John Limbert, favorable au de Pismetrovic du Mahdi et de l’islam, ces arguments sont dif- de l’ayatollah Khomeyni [en 1989]. Mais les évé-
dialogue avec l’Iran, au poste de secrétaire paru dans ficiles à comprendre, voire inconcevables. Mais nements de ces dernières années, et notamment
adjoint pour l’Iran au Bureau des affaires du la Kleine Zeitung, n’oublions pas que les partisans de l’apoca- ceux qui ont eu lieu après les élections de
Proche-Orient du ministère des Affaires étran- Graz (Autriche). lypse n’ont que faire du pragmatisme. juin 2009, montrent un durcissement du pou-
gères. Il ne faut pas nous plus oublier le ton plus voir. Ces groupes sont-ils encore minoritaires ou
mesuré du vice-président américain Joe Biden sont-ils montés en puissance depuis les derniers
à l’égard de l’Iran ainsi que les propositions de événements – notamment dans l’entourage de
son pays formulées lors de négociations inter- l’ayatollah Khamenei ? La question se pose.
nationales. Mais cette main tendue n’a pas eu Que peuvent faire les gouvernements occi-
les effets escomptés. L’Iran n’a pas suspendu dentaux pour sortir de cette impasse et aider le
son programme nucléaire. Au contraire, le pré- peuple iranien ? La mesure la plus efficace serait
sident Mahmoud Ahmadinejad a annoncé début de fournir les infrastructures et le matériel néces-
février 2010 que l’Iran avait commencé la pro- saire à la diffusion d’informations non censurées
duction d’uranium enrichi à 20 %. au peuple iranien. Créer et soutenir financière-
Que faut-il faire, alors ? Durcir le ton et ment les réseaux de radio et de télévision avec
menacer de sanctions ? Ces dernières suffiront- des programmes en persan, aider les internautes
elles à contraindre la République islamique à iraniens à contourner la censure sur Internet,
arrêter ses activités nucléaires ? La réponse est financer des programmes dénonçant les viola-
non. Afin de mieux définir sous quelles condi- tions des droits de l’homme en Iran et offrir au
tions Téhéran pourrait suspendre son programme peuple iranien les bases d’une éducation à la
nucléaire, il faut s’interroger sur ses véritables démocratie et aux droits de l’homme. Voilà le
objectifs. Aujourd’hui, après des années de crise, meilleur moyen d’accélérer le processus démo-
il est évident que l’objectif des autorités n’est pas cratique en Iran. L’ensemble du peuple iranien
de fournir le pays en électricité. D’un point de en tirera bénéfice, mais aussi les gouverne-
vue économique, rien ne justifie la poursuite du ments occidentaux et toute la communauté
programme nucléaire. Aujourd’hui, après les internationale. Saïd Ghasemzadeh

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 10 DU 18 AU 24 MARS 2010


Non au
VU DE CHINE
diktat américain
M
ême si la Russie rejoint les Etats-
Unis dans leur volonté d’infliger de
sévères sanctions à l’Iran, cela ne
veut pas dire que la Chine doive leur emboîter
le pas de peur d’être isolée. Les décisions
chinoises ne se prennent pas – et ne doivent
pas se prendre – ailleurs qu’à Pékin ! Ren-
forcer les sanctions infligées à l’Iran et même
les maintenir à leur état actuel est discutable
d’un point de vue moral. Le ronron des centri-
fugeuses en fonctionnement à Natanz
constitue-t-il un acte de prolifération nucléaire
contraire à la sécurité de la région, ou est-il le
symbole du droit au nucléaire pour protéger
son indépendance et son autonomie ? Les
positions de Tel-Aviv et de Damas d’une part,
de Riyad et de Téhéran d’autre part sont bien
différentes sur ce point, sans parler de celles
de Washington et de Moscou.
Pourquoi la détention de l’arme nucléaire par
Israël (à titre non officiel) et par l’Inde (à titre
officiel) n’est-elle pas considérée comme mau-

Rien n’arrête les hommes d’affaires


vaise, alors que l’Iran est stigmatisé simple-
ment parce qu’il possède une force nucléaire
civile (pour l’instant du moins, et rien ne prouve
que ce ne sera pas aussi le cas à l’avenir) ?
En prenant beaucoup de recul, demandons-
Le gouvernement américain tente depuis plusieurs sont actives dans le domaine de la construction nous pourquoi l’Iran ne pourrait-il pas pos-
et de la distribution automobiles, lié lui aussi aux séder l’arme nucléaire ? En définitive, est-ce
années de dissuader les entreprises de faire du commerce pasdarans. Sur les 74 entreprises internationales la monopolisation du nucléaire ou la prolifé-
avec l’Iran. Mais la tâche s’avère quasi impossible. identifiées par The New York Times comme fai- ration du nucléaire qui garantit qu’une guerre
sant des affaires tant avec le gouvernement amé- froide restera “froide” et n’évoluera pas vers
ricain qu’avec l’Iran, 49 continuent d’avoir une un conflit nucléaire ? Où est la limite entre une
THE NEW YORK TIMES (extraits) activité dans ce dernier pays et n’affichent aucune “bonne” prolifération nucléaire et une “mau-
New York

U
intention d’en partir. vaise” prolifération ? L’arme nucléaire est-elle
En vertu d’un embargo institué dans les plus sympathique lorsqu’elle est détenue par
ne analyse des archives fédérales, des ▲ Chine : “On années 1990, le gouvernement peut empêcher des pays hindouistes et juifs que lorsqu’elle
rapports des entreprises concernées et réclame des sanctions ?” – et, de fait, empêche – les entreprises améri- est entre les mains de pays musulmans ? Dif-
d’autres documents montre que, sur la Russie : “Sans caines de commercer avec l’Iran dans la plupart ficile à dire !
question des relations avec l’Iran, les doute… mais des secteurs. Mais les gouvernements américains Par-delà les considérations éthiques aux limites
administrations Bush et Obama ont il faudra utiliser successifs ont exercé des pressions diplomatiques floues, intéressons-nous à une autre question
votre téléphone.” et politiques pour faire participer à cet embargo
adressé des messages ambigus aux peu débattue par les Américains : le renfor-
“Allô ? Ici l’ONU…
milieux d’affaires, puisqu’elles ont récompensé des entreprises a priori non concernées – aussi cement des sanctions infligées à l’Iran peut-il
Allô, allô.”
des entreprises dont les intérêts commerciaux Sur la pancarte :
bien des sociétés étrangères que les filiales étran- amener Téhéran à renoncer à ses projets
sont en contradiction avec les objectifs de sécu- ferme pédagogique. gères d’entreprises américaines. Pour infléchir le nucléaires ? La logique de fond des sanctions
rité des Etats-Unis. Au cours des dix dernières Sur l’enclos : comportement d’entreprises non concernées par est la suivante : conduire le pays visé à aban-
années, le gouvernement fédéral a versé plus de IRAN-O-RAPTOR l’embargo, le gouvernement dispose de l’Iran donner la poursuite de certains objectifs en
107 milliards de dollars [77 milliards d’euros] à FERMIER. Sanctions Act de 1996, une loi instituée pour lui imposant une situation qui lui cause davan-
des entreprises étrangères et à des multinatio- Dessin de Kal punir les sociétées étrangères qui investiraient tage de préjudices que les bénéfices qu’il pour-
nales américaines opérant en Iran, et ce en dépit paru dans plus de 20 millions de dollars [15 millions d’eu- rait escompter s’il atteignait ses objectifs.
des efforts déployés par Washington pour décou- The Economist, ros] sur une période d’une année dans le déve- Quels sont les bénéfices escomptés dans le
rager les investissements dans ce pays. Ces finan- Londres. loppement des gisements de pétrole et de gaz cas du programme nucléaire iranien ? La sécu-
cements comprennent près de 15 milliards de iraniens. Mais, depuis qu’elle a été adoptée, le rité et la dignité du pays. Alors que les Iraniens
dollars [11 milliards d’euros] versés à des entre- gouvernement ne l’a jamais appliquée, en partie vivent depuis des milliers d’années entourés
prises qui sont passées outre aux sanctions amé- pour ne pas froisser les alliés des Etats-Unis. de forces hostiles, la possession de l’arme
ricaines en effectuant d’importants investisse- nucléaire améliorerait de façon notable la sécu-
ments dans les secteurs gazier et pétrolier. LES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES rité du territoire iranien de la Méditerranée à
CONTINUENT À INVESTIR EN IRAN
Plus des deux tiers de l’argent gouverne- la mer d’Oman, de la Caspienne à la mer
mental sont allés à des entreprises intervenant En 2007, le géant sud-coréen de l’ingénierie Dae- Rouge, et permettrait à la religion chiite de
dans l’industrie énergétique iranienne – qui est lim Industrial a remporté un contrat de 700 mil- devenir un phare de l’islam mondial. Selon
à la fois une énorme source de revenus pour le lions de dollars [500 millions d’euros] pour leur étendue, les dispositions prises contre
gouvernement iranien et les gardiens de la révo-
lution [pasdarans, armée parallèle du régime],
WEB + moderniser une raffinerie iranienne. Selon le ser-
vice de recherches du Congrès, l’accord semblait
l’Iran peuvent simplement avoir pour effet d’em-
pêcher les Iraniennes d’acheter du parfum ou
dont le pouvoir ne cesse de croître en Iran. Les Plus d’infos sur
courrierinternational.com violer les dispositions de l’Iran Sanctions Act, de au pays de vendre son pétrole. Or qui aurait
gardiens sont censés être les premiers visés par Vu de Moscou : sorte que Daelim aurait pu subir une série de l’audace d’évoquer un embargo sur les expor-
les sanctions que propose l’administration la Russie n’a plus mesures de rétorsion, dont l’interdiction de tations de pétrole iranien ? Les Iraniens atta-
Obama, car ils supervisent les programmes besoin de l’Iran. conclure des contrats fédéraux avec le gouver- chent de l’importance à l’honneur de leur ▶
nucléaire et balistique iraniens. D’autres sociétés nement américain. Mais, en 2009, l’armée ▶

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 11 DU 18 AU 24 MARS 2010


dossier ●
▶ pays, alors que les étrangers veulent par-
ler argent avec Téhéran. Cette affaire nous
montre avec force que notre compréhension
du problème repose sur des malentendus.
Certes, même si le renforcement des sanc-
tions est contestable d’un point de vue moral
et leur efficacité incertaine, la Chine n’agira
pas nécessairement sans concertation avec ▶ Dessin
les autres et ne cherchera pas forcément à de Simanca,
se mettre en avant, si elle peut en tirer une Brésil.
contrepartie sur le plan diplomatique. A pro-
pos de contrepartie, si la Chine acceptait
de renforcer les sanctions infligées à l’Iran,
elle perdrait une source d’approvisionne-
ment en pétrole et serait accusée de cour-
tiser les Etats-Unis par tous les pays anti- ■ Défi
américains. Qu’obtiendrait donc la Chine en La Turquie ne va
définitive ? Le titre provisoire d’enfant sage pas tarder à être
et responsable, et rien d’autre ! Le jeu en confrontée à un

Cagle Cartoons
vaut-il la chandelle ? “test de fidélité”
Ye Hailin*, Dongfang Zaobao (extraits), Shanghai à l’égard de ses
* Chercheur à l’Institut du Pacifique de l’Académie
alliés occidentaux
des sciences sociales de Chine. à propos
des sanctions ▶ américaine a conclu avec cette entreprise des dispositions avantageuses en vue de nou-
contre l’Iran, note sud-coréenne un contrat de 111 millions de veaux investissements. Cette visite provoqua
le quotidien turc
dollars [80 millions d’euros] pour la construc- la colère des autorités américaines. Néan-
VU DU BRÉSIL Lula
veut Milliyet. En effet,
tion de logements sur une base américaine en moins, le bureau de Petrobras à Téhéran est
la position
jouer les médiateurs d’Ankara, qui sur
ce dossier s’est
Corée du Sud. Or, quelques mois plus tard,
Daelim, qui conteste le fait que ses contrats
toujours ouvert.
Les sociétés disposent encore d’une bonne
rapproché de Pékin, aient violé la lettre de la loi, annonçait la marge de manœuvre pour profiter de secteurs

L e chef de l’Etat brésilien a résisté au


charme de Hillary Clinton venue début
mars pour le convaincre de voter les sanctions
est de moins en
moins en phase
avec celle que les
conclusion d’un nouvel accord de 600 millions
de dollars [435 millions d’euros] destiné au
développement du gisement gazier iranien de
vitaux de l’économie iranienne sans avoir à
craindre de représailles du gouvernement amé-
ricain, ni risquer de perdre des marchés avec
de l’ONU contre l’Iran et son programme Européens essaient South Pars dans le golfe Arabo-Persique. lui. Les entreprises automobiles opérant en
nucléaire. Le Brésil, qui occupe un siège non d’adopter sur ce Iran ont obtenu pour 7,3 milliards de dollars
permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, sujet. “Ankara peut LE BRÉSIL ET L’IRAN ONT DES PROJETS [5,2 milliards d’euros] de contrats fédéraux au
bien affirmer son ÉNERGÉTIQUES COMMUNS
prône la poursuite des négociations avec cours des dix dernières années. Parmi ces
l’Iran. Avant sa visite en Israël, le 15 mars, intention de Récemment, après qu’une cinquantaine de entreprises figure Mazda, dont les voitures pro-
‘privilégier avant
Lula a affirmé dans un entretien accordé au législateurs des deux partis se sont plaints au duites en Iran sont assemblées par un cer-
tout le dialogue
quotidien israélien Ha’Aretz qu’il fallait “éviter président Obama de cette absence d’appli- tain Bahman Group. D’après des informations
au détriment
de faire en Iran ce qu’on a fait en Irak”.
des sanctions’,
cation de la loi et lui ont communiqué une parues dans la presse iranienne et un rapport
De son côté, la presse brésilienne est divi- l’évolution de la liste d’entreprises qui semblent la violer, le rédigé en 2009 par le think tank américain
sée sur la position à adopter face à l’Iran. situation montre département d’Etat a annoncé l’ouverture RAND Corporation à l’intention du ministère
“La diplomatie brésilienne rejette le fait que que cette attitude d’une enquête préliminaire. Parmi les socié- de la Défense, 45 % des actions de Bahman
les Etats-Unis décident qui doit ou non pos- est de plus en plus tés figurant sur la liste transmise au départe- sont détenues par la Sepah Cooperative Foun-
séder l’arme nucléaire. Mais la position du intenable. De plus, ment d’Etat par le Congrès, on trouve le dation, un important fonds d’investissement
Brésil est anachronique et ‘donquichottesque’. les initiatives conglomérat énergétique public brésilien lié aux gardiens de la révolution.
La communauté internationale doit adopter turques ne semblent Petrobras, qui a reçu l’année dernière de Même des entreprises dont le siège se
une position commune et ferme pour contrer avoir aucun effet l’Eximbank [l’Export-Import Bank des Etats- trouve aux Etats-Unis, parmi lesquelles cer-
l’audace et le cynisme dont fait preuve le gou- sur Téhéran. Si Unis soutient les entreprises exportatrices tains des plus gros bénéficiaires de contrats
vernement de Mahmoud Ahmadinejad”, peut- la Turquie parvenait américaines] un prêt de 2 milliards de dollars fédéraux, peuvent investir en Iran par l’entre-
à pousser l’Iran
on lire dans un éditorial du journal O Globo. [1,4 milliard d’euros] afin d’exploiter un gise- mise de filiales étrangères gérées de façon indé-
à adopter une
“La visite de Lula à Téhéran en mai devrait ment de pétrole au large de Rio de Janeiro. En pendante par des ressortissants non améri-
position plus
être l’occasion de discuter franchement avec conciliante dans
dépit de demandes américaines insistantes et cains. Le fabricant d’avions et d’engins spatiaux
Ahmadinejad et de lui faire sentir qu’il tire un les négociations répétées, Petrobras avait précédemment investi Honeywell a ainsi obtenu près de 13 milliards
peu trop sur la corde et risque de perdre le sur le nucléaire, 100 millions de dollars [72,5 millions d’eu- de dollars [9,4 milliards d’euros] de contrats
peu d’appui international dont il dispose. Ce elle verrait certes ros] pour la recherche d’éventuels gisements fédéraux depuis 2005. Cette année-là, il pro-
sera l’occasion pour notre pays de regagner son prestige de pétrole dans le golfe Arabo-Persique. Mais céda à l’acquisition d’Universal Oil Products,
un peu du prestige que nous avons perdu renforcé. Mais le prêt de l’Eximbank destiné à l’exploration dont la filiale britannique travaille sur un pro-
à force de vouloir soutenir l’Iran à tout prix”, rien ne semble des fonds marins brésiliens était susceptible jet d’accroissement de la production d’essence
poursuit le quotidien conservateur. actuellement de créer des emplois américains, puisque à la raffinerie d’Arak, en Iran. Universal a
L’hebdomadaire indépendant Carta Capital aller dans ce sens”, Petrobras devait utiliser cet argent pour ache- récemment obtenu une subvention fédérale
souligne que “la visite de Hillary Clinton a écrit Milliyet. ter des produits et des services à des entre- de 25 millions de dollars [18 millions d’euros]
été un échec. Ce rôle de représentant de la prises américaines. Il pouvait permettre pour la construction d’une usine énergétique
grande puissance qui vient négocier l’allé- d’établir une source d’approvisionnement en non polluante à Hawaii.
geance de ses vassaux en voie de dévelop- pétrole extérieure au Moyen-Orient. Si l’ad- Le sénateur démocrate du Dakota du
pement est totalement déplacé ! Le discours ministration pensait que le prêt allait amener Nord Byron L. Dorgan a tenté de supprimer
américain paternaliste selon lequel l’Iran est le Brésil à s’aligner sur ses propres objectifs la niche que constituent les filiales étrangères
en train de se jouer du Brésil a été mal reçu à l’égard de l’Iran, elle dut rapidement à la suite du tollé suscité en 2004 par Halli-
par un gouvernement dont la diplomatie a déchanter. Le 23 novembre, le président de burton, l’entreprise de l’ancien vice-président
mûri et qui sait parfaitement quels sont ses l’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, effectuait Dick Cheney, qui avait utilisé l’une de ses
objectifs sur le plan international. Le Brésil une visite au Brésil au terme de laquelle les filiales des îles Caïman pour vendre à l’Iran
veut être un médiateur et non pas la caisse deux pays convinrent de mettre en commun des services liés à l’exploitation pétrolière. Mais
de résonance des slogans américains ou israé- leur expertise technique dans des projets éner- le sénateur Dorgan a dû reconnaître qu’il
liens !” assure le magazine de São Paulo. gétiques. Les autorités iraniennes précisèrent n’avait pas pu surmonter l’opposition des
qu’elles envisageaient de proposer à Petrobras milieux d’affaires. Jo Becker et Ron Nixon

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 12 DU 18 AU 24 MARS 2010


f ra n c e ●

RÉGIONALES
Coup de froid sur Sarkoland
PS en hausse, FN aux aguets, abstention qui
explose : au premier tour des régionales, tous
les clignotants sont passés au rouge pour le
président français et pour le parti de la majorité.
SÜDDEUTSCHE ZEITUNG lange de stratégie, de dynamisme et A son crédit, il faut reconnaître cratie médiatique moderne, qui éri-
Munich de culte de la personnalité, s’est que, une fois président, Sarkozy a en- ge les personnalités politiques au
épuisé ; les socialistes forment à nou- trepris de mettre ses promesses en ap- rang de sauveurs pour les laisser
▶ Elections

A
u lendemain du scrutin, le veau une force susceptible de ga - plication. Les réformes se sont suc- tomber tout aussi rapidement, dès
président Nicolas Sarkozy régionales. gner ; la démocratie reste à la merci cédé à une telle vitesse que les citoyens qu’après le vote surgissent les premiers
et l’UMP ont fait comme Dessin de Hachfeld d’une crise économique. en ont perdu le fil. D’autant que, dans obstacles. C’est le sort de Barack
si le désastre que la for- paru dans Neues Nicolas Sarkozy s’était présenté à le même temps, le chef de l’Etat sor- Obama aux Etats-Unis comme de
mation présidentielle venait de subir Deutschland, l’élection présidentielle de 2007 avec tait tout le temps de l’Elysée pour Nicolas Sarkozy en France.
ne les concernait pas vraiment. Il ne Berlin. la promesse de tout faire mieux que montrer sa présence. Sarkozy donnait
s’agissait après tout que des élections Jacques Chirac, son prédécesseur l’impression, comme jadis le saint DES CRAINTES POUR LA SURVIE
régionales, et la participation était par- usé. Il promettait la renaissance. Eco- Padre Pio, de jouir du don d’ubiqui- DE LA DÉMOCRATIE
ticulièrement faible. Pourquoi le pré- nomie, Etat social, justice, éduca- té, c’est-à-dire d’apparaître à plu- Les socialistes connaissent actuelle-
sident devrait-il plus s’intéresser au tion… Sur tous ces sujets, il entendait sieurs endroits au même moment. ment un destin inverse. Lors des élec-
scrutin que les citoyens eux-mêmes ? apporter un nouveau souffle à Les Français contem- tions européennes de juin 2009, les
Pourquoi la défaite retentissante de la France, pour rendre au plaient Super-Sarko électeurs leur avaient accordé le score
l’UMP devrait-elle constituer un pays la place qui lui re- avec ébahissement. décourageant de 16,48 % des voix.
Waterloo pour le chef de l’Etat ? Non, vient dans le monde. Tout aurait pu bien se Moins d’un an plus tard, ils obtien-
le président ne s’irrite pas. Il garde sa Dans le même temps, il passer si la crise écono- nent presque deux fois plus.
confiance au gouvernement et entend jurait d’être un président mique mondiale n’était Ensemble avec les écologistes et la
poursuivre ses réformes, dans un pre- au-dessus des intrigues pas passée par là, avec gauche radicale, ils recueillent même
■A la une
mier temps du moins. des partis. Il allait re- son cortège de faillites et plus de 50 % des voix. Ils pourraient
“Les électeurs
Sarkozy en père tranquille ? Ce présenter les Français de la montée du chômage. se retrouver, après le second tour du
donnent un coup
serait nouveau. Mais, dans les faits, toutes les couleurs. Sar- Mais, aujourd’hui, c’est une 21 mars, à gouverner toutes les ré-
à Sarkozy”, titre
ni Sarkozy, ni l’UMP, ni la France ne kozy a ainsi promis aux évidence : sur ce plan, le gions françaises. Seul point noir :
De Standaard. Le
peuvent faire aussi facilement abs- gens de droite de s’occu- président lui-même n’y peut cette réussite de Martine Aubry, la
quotidien flamand
traction du résultat. Car les signaux per de la sécurité inté- rien. Les espoirs de toute-puis- nouvelle première secrétaire du parti,
rappelle que le Parti
d’alarme sont multiples. Rarement rieure et de l’identité na- sance qu’il avait éveillés et qui est trompeuse. Car les socialistes
socialiste est
la droite parlementaire a été aussi tionale, appâté ceux de l’avaient porté si haut l’entraînent continuent de tirer leur force de l’anti-
faible. Seul un électeur sur huit a voté le grand gagnant gauche avec des postes pres- désormais vers le bas comme un sarkozysme plutôt que d’un pro-
pour le parti présidentiel. Et jamais du premier tour et tigieux, ministère des Af- lest de plomb. Les élections ré- gramme convaincant. Et c’est trop
la participation n’a été aussi basse que l’UMP aura bien faires étrangères compris gionales montrent que les Fran- peu pour parvenir au pouvoir dura-
à des élections régionales : les élec- du mal à trouver [octroyé au socialiste Ber- çais sont nombreux à se détour- blement, l’exemple de l’Italie le
teurs ayant refusé de se rendre aux un second souffle nard Kouchner], et conçu ner de lui, déçus. Sarkozy en est montre bien : être seulement anti-
urnes représentent la majorité abso- d’ici au 21 mars. une taxe écologique pour le premier responsable : il a Berlusconi ne mène pas loin. Aubry
lue, avec un taux de 53,65 %. La les partisans des Verts. Les promis des miracles qu’il ne et les socialistes doivent opposer au
France peut déjà en tirer trois ensei- ▶ Dessin d’Ares, électeurs ne pouvaient ré- pouvait accomplir. Mais il est sarkozysme leur propre conception
gnements : le “sarkozysme”, ce mé- Cuba. sister à un tel pot-pourri. aussi victime de la démo- pour la France. Ils doivent expliquer
comment ils comptent vivre avec
l’économie de marché. Cela entraî-
nera des pertes électorales sur leur
ANALYSE Une incitation à relancer le train des réformes droite comme sur leur gauche.
Il y a toutefois une chose qui
Si le chef de l’Etat a déçu les électeurs, qu’elles inversent causes et conséquences. Ce scénario a comme un air de déjà-vu pour devrait maintenant unir socialistes et
c’est pour n’avoir pas tenu ses promesses Si le parti présidentiel a connu une telle les Français. Il représente exactement ce conservateurs : la crainte pour la sur-
de 2007. Il lui reste deux bonnes années déroute lors de ce scrutin, c’est précisément avec quoi Sarkozy avait promis de rompre vie de la démocratie. On ne peut
pour corriger le tir. parce que Nicolas Sarkozy n’a pas tenu sa pendant sa campagne présidentielle. Dès expliquer l’énorme abstention en se
promesse de ne pas être un dirigeant comme lors, comment s’étonner de la frustration contentant de déclarer que les Fran-

L ’Union pour un mouvement populaire


(UMP) de Nicolas Sarkozy a essuyé une
cuisante défaite lors du premier tour des
les autres. Après trois décennies d’immo-
bilisme quasi-ininterrompu, sous les prési-
dences du socialiste François Mitterrand
des électeurs ? Naturellement, après le
vote du 14 mars, les socialistes ne man-
queront pas de déclarer que Sarkozy a
çais se soucient peu de leur région.
Nombre d’électeurs sont restés chez
eux parce qu’ils n’attendent aucune
régionales, ne rassemblant que 26,18 % des et du “conservateur” Jacques Chirac, les perdu toute légitimité pour mener ses aide des politiques en temps de crise.
suffrages contre près de 48 % pour le Parti électeurs français avaient porté, en 2007, réformes. En réalité, rien n’est plus faux. D’autres ont carrément voté pour le
socialiste, Europe écologie et le Front de Nicolas Sarkozy au pouvoir parce qu’il leur Nicolas Sarkozy a reçu un coup de Front national. Ce parti d’extrême
gauche. Au vu de ces résultats, certains avait promis de réveiller le pays et le gou- semonce ; il doit se souvenir pourquoi les droite, déclaré mort, se révèle bien
observateurs se sont empressés d’annon- vernement, de se dresser contre les intérêts électeurs ont voté pour lui en 2007. S’il vivant. Jean-Marie Le Pen, son chef,
cer que c’en était fini des réformes pour ce cachés qui paralysaient la France depuis trop fait bon usage du temps qui lui reste avant a obtenu plus de 20 % des voix dans
quinquennat. Ce à quoi Nicolas Sarkozy a longtemps et de remettre le pays au travail. la présidentielle de 2012, Sarkozy a encore la région Provence-Alpes-Côte
répondu en soulignant que ces élections, qui Au lieu de cela, les Français ont eu droit à les moyens de faire la différence et de d’Azur. La crise économique et la
n’étaient après tout que locales, n’auraient un festival, dans le pur style des tabloïds, remettre la France sur le chemin de la crois- déception provoquée par les faiseurs
pas de répercussion sur son programme. sur la taille de leur président, son mariage sance. Sinon, il n’aura plus qu’à rejoindre de miracles démocratiques à la Sar-
Permettez-nous ici de nous placer en arbitre : et ses infidélités présumées, le tout enrobé ses camarades restés sur le carreau après kozy alimentent les extrêmes – une
ces deux visions sont aussi fausses l’une de timides réformes et d’une certaine dose ces élections. évolution que doivent redouter toutes
que l’autre, pour la simple et bonne raison de paranoïa anti-anglo-saxonne. The Wall Street Journal Europe, Bruxelles les démocraties.
Stefan Ulrich

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 14 DU 18 AU 24 MARS 2010


f ra n c e
G AU C H E Martine Aubry à l’aise sur la vague rose FNL’allié contre-
Même si le succès nature du PS
du Parti socialiste Au second tour des régionales,
doit être nuancé, la force du FN fera le jeu des
socialistes comme au temps de
il n’en fallait pas moins Mitterrand, regrette le quotidien
à Martine Aubry pour conservateur espagnol.

se donner la stature
de présidentiable. Q uelque chose ne tourne pas
rond dans le modèle politique
français pour que, trente ans après
la tentative de François Mitterrand
CORRIERE DELLA SERA (extraits) de nourrir le monstre de l’extrême
droite pour affaiblir la droite parle-
Milan
mentaire, les effets de cette opé-
ration d’ingénierie politique perdu-

O
n gardait de Mar tine rent avec la même efficacité. Le
Aubry le souvenir d’une parti de la famille Le Pen a obtenu,
femme un peu froide, à le 14 mars, un résultat remarquable,
l’image de la terre du avec 11,74 % des voix. Cela place
Nord où elle vit et travaille, même si ▲ Dessin de Burki le goût de la revanche : devant elle une “pause” et que son gouvernement le Front national en quatrième
elle peut faire preuve d’une ironie mor- paru dans s’ouvrent les portes d’une ambition s’intéresserait davantage à la concer- position, à quelques voix seulement
dante. Du premier tour des régionales, 24 Heures, qui n’est plus tenue secrète. La maire tation sociale. Le Parti socialiste devra d’Europe Ecologie, allié assuré du
le 14 mars, on gardera le souvenir de Lausanne. de Lille, fille de Jacques Delors, paraît maintenant mettre en valeur sa vic- Parti socialiste. Le scrutin à deux
son sourire, ainsi que celui des mines en effet la candidate la mieux armée toire probable en relayant l’opinion tours a précisément pour fonction
renfrognées des partisans de l’Union pour battre Nicolas Sarkozy en 2012, négative qu’ont les Français de l’ac- de permettre aux deux forces les
pour un mouvement populaire devant Ségolène, désormais sur le tion présidentielle, et en vivant son plus rassembleuses de capter les
(UMP), le parti de Nicolas Sarkozy. déclin, et sans doute devant le pré- succès comme un indice de bonne voix d’électeurs dont le premier
La vague rose constatée est le véritable sident du Fonds monétaire interna- santé, après les derniers échecs élec- choix n’a aucune chance de l’em-
chef-d’œuvre de Martine, en qui pour- tional (FMI), Dominique Strauss- toraux et les conflits internes qui ont porter. Cependant, le système fran-
tant, il y a quelques mois encore, peu Kahn. A condition que la guerre miné le moral des troupes et ébranlé çais a ceci de particulier qu’il laisse
de personnes avaient confiance au sein fratricide entre les dirigeants des dif- la crédibilité de la gauche auprès des concourir des candidats sans pers-
de son parti. férents courants du PS n’offre pas, électeurs. Car il ne faut pas s’attendre pective de victoire, déformant le
Elue première secrétaire du Parti une nouvelle fois, le fauteuil de l’Ely- à des changements de fond à la tête sens de ce deuxième tour. Ainsi,
socialiste (PS) en novembre 2008, lors ■A la une sée à la droite. des régions françaises. En effet, les le parti des Le Pen père et fille a
d’un congrès de Reims empoisonné “Coup dur pour socialistes dirigeaient déjà vingt régions obtenu un résultat spectaculaire aux
par des suspicions de fraude, femme Sarkozy”, titre À QUAND L’ALTERNANCE sur vingt-deux, à l’exception de la deux extrémités géographiques de
politique aussi peu médiatique que La Stampa de Turin. AU NIVEAU NATIONAL ? Corse et de l’Alsace. l’Hexagone, dans le Nord-Pas-de-
photogénique, sans cesse comparée à La déception est Comme c’est en général le cas, en La vague rose, surprenante si l’on Calais [18,31 % des voix pour la
l’irréductible et séduisante Ségolène double dans les France comme ailleurs, les résultats considère la santé du Parti socialiste liste conduite par Marine Le Pen] et
Royal, “Madame 35 Heures” appa- rangs du parti des élections locales auront des réper- et ses résultats catastrophiques aux en Provence-Alpes-Côte d’Azur
raît de plus en plus comme la “dame présidentiel. D’un cussions nationales pour ceux qui les dernières élections, ne fait que confir- [20,29 % pour la liste de Jean-Marie
de fer” de la gauche, profondément côté, l’UMP se fait gagnent, tandis qu’elles resteront une mer la tendance des Français à confier Le Pen]. Il est plus que vraisem-
liée au monde syndical et à la base doubler par le PS, simple expérience administrative pour à la gauche le pouvoir local (qui attri- blable qu’il laissera le Parti socia-
populaire de l’électorat. Elle s’est première force ceux qui les perdent. Nicolas Sarkozy, bue aux individus les services et les liste remporter la victoire. Et ainsi,
montrée capable de mettre un peu politique du pays. sachant bien que les sondages se trom- allocations), tandis qu’ils délèguent la comme Mitterrand l’avait souhaité
d’ordre et de discipline dans les nom- De l’autre, elle voit pent rarement, avait minimisé par anti- direction du pays à la droite. A moins en son temps, l’extrême droite fran-
breux courants du parti, dominés par le Front national cipation la portée du vote ; il avait que la “nouvelle” Aubry ne parvienne çaise donnera une fois encore les
des personnalités trop ambitieuses. A redresser la tête et annoncé [dans un entretien au Figaro à redonner à la France le goût de clés du pouvoir aux socialistes.
presque 60 ans, elle connaît une dépasser à nouveau Magazine, paru le 12 mars] que son l’alternance. ABC (extraits), Madrid
seconde jeunesse, tout en savourant les 10 % de votes. programme de réformes connaîtrait Massimo Nava

GROS PLAN Pourquoi les Français boudent leurs régions


L’abstention reflète le peu d’intérêt que ces sation. La première et principale conséquence loppement de l’économie et de l’environne-
collectivités suscitent auprès de l’opinion. de cette réforme a été l’élection de conseils ment. Leur budget de 27,7 milliards d’euros
Une situation à l’opposé de celle qui prévaut régionaux au suffrage universel direct en 1986 [pour 2009] représente à peine 13 % du bud-
en Espagne, constate un quotidien catalan. et le transfert du pouvoir exécutif du préfet au get des collectivités locales. Bien qu’elles
président de la région. Mais, vingt-quatre ans soient majoritairement entre les mains des

S ’il y a une chose dans leurs rapports avec


l’Espagne que les Français ne compren-
nent pas, c’est l’insistance que les Espagnols
plus tard, hormis quelques rares exceptions
parmi lesquelles Ségolène Royal et Georges
Frêche, la majorité des Français ignorent le
socialistes depuis les élections de 2004, les
régions n’exercent aucun contre-pouvoir.
Grandes inconnues pour les citoyens – ce qui
mettent à impliquer leurs communautés auto- nom du président de leur région et ses com- explique en partie la forte abstention –, les
nomes dans certaines réunions bilatérales. pétences. Ils ne connaissent souvent même régions ont été accusées de jeter l’argent par
La France, qui n’a jamais vu l’intérêt de la pas les limites territoriales de celle-ci. les fenêtres en édifiant des sièges pharao-
chose, est alors obligée de convoquer ses Il est vrai que, pour compter les compétences niques ou en multipliant les dépenses de repré-
régions, lesquelles se retrouvent condamnées des régions françaises, les doigts d’une seule sentation et de communication. La réforme de
■ A la une “Martine Aubry sort confortée à faire de la figuration. C’est dire l’asymétrie main suffisent : la gestion du transport fer- l’administration lancée par Nicolas Sarkozy
– mais pas triomphante – du premier tour qui existe en matière de compétences. Offi- roviaire régional, la construction et la gestion sous prétexte de simplifier les choses devrait
des régionales”, écrit le quotidien suisse. ciellement créées en 1972, les régions fran- des établissements d’enseignement secon- entraîner un redécoupage de la France : à par-
Certes, le PS est en passe de conquérir çaises sont presque aussi récentes que les daire – mais pas l’éducation –, le cofinance- tir de 2014, le conseil régional et le conseil
l’Alsace et la Corse, seules régions dirigées communautés autonomes espagnoles. Mais ment de la formation professionnelle et l’en- général seraient fusionnés au sein d’un conseil
par la droite, mais il a dû faire une croix leur évolution a été radicalement différente. tretien des parcs naturels régionaux. A cela territorial. Cette mesure fera passer le nombre
sur le Languedoc-Roussillon, acquis au Côté français, le grand saut a été fait en 1982, s’ajoute une vaste panoplie de subventions d’élus régionaux de 6 000 à 3 000.
“populiste de gauche Georges Frêche”. avec l’approbation de la loi sur la décentrali- dans les domaines de l’aide sociale, du déve- Lluís Uría, La Vanguardia (extraits), Barcelone

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 15 DU 18 AU 24 MARS 2010


e u ro p e ●

I TA L I E

Cacher ou punir, le Vatican a choisi


Confronté à une vague de scandales sexuels dans l’Eglise catholique, le pape Benoît XVI a du mal à réagir.
Mais cela fait des décennies que le Vatican a du mal à réagir, et c’est bien là le problème.

LA STAMPA (extraits) niste] – semble encore plus incongrue.


Turin L’heure est venue d’“accueillir la révo-
lution féminine”, d’“étendre le rôle des

D
a n s D o c t e u r Je k y l l e t femmes” dans le gouvernement de
Mister Hyde, Robert Louis l’Eglise. Dans l’histoire de la chrétienté,
Stevenson nous invite à les femmes ont témoigné d’une très
explorer la double pré- grande spiritualité. Ce n’est toutefois
sence du bien et du mal dans l’être ni la spiritualité, ni l’amour, ni l’ascèse
humain. Les deux forces s’affrontent ; qui intéressent la journaliste, mais bien
et si c’est le mauvais qui l’emporte fina- la prétendue capacité des femmes à
lement, ce n’est pas parce que le bon contrôler la sexualité et l’instinct de
a été vaincu : le duel n’oppose pas, d’un lâcheté des prêtres.
côté, la part noble de l’homme et, de Le récent ouvrage d’Alberto Mel-
l’autre, sa part abjecte ; il se situe entre loni et Giuseppe Ruggieri Il Vangelo
l’ardeur impétueuse des forces du mal basta. Sul disagio e sulla fede nella Chiesa
et l’inertie, le manque d’ambition, italiana [Les Evangiles suffisent. Sur le
l’énergie défaillante du naturel bien- ▶ Dessin malaise et la foi dans l’Eglise italienne]
veillant. Le mal se développe en Jekyll de Pismetrovic montre que, dans le fond, nous n’avons
parce que Jekyll est un homme digne paru dans la Kleine besoin de rien d’autre que des Ecri-
mais médiocre ; parce qu’il n’a pas osé Zeitung, Autriche. tures. D’après l’ermite et théologien
combattre le mal, mais l’a simplement Paolo Giannoni, de l’ordre des Camal-
caché (d’où son nom, Hyde, to hide tables rondes en Allemagne : c’est un le mal ! Les débats d’idées que l’on dules, les Ecritures n’ignorent pas la
signifiant “cacher” en anglais). Il en va subterfuge, une ruse politique visant à peut lire dans la presse vaticane et qui gravité du mal et du péché. Bien au
de même pour les crimes de pédophi- transformer faits et crimes en débats occupent les réunions au sommet de contraire, elles touchent le mal, pour
lie dont sont accusés de nombreux d’idées. Ces stratagèmes frappent l’Eglise laissent également dubitatif. mieux le révéler. Les auteurs conseillent
hommes d’Eglise : pendant des décen- – plus encore que les crimes, qui, eux, L’archevêque de Vienne, le cardinal la patience du Christ : l’effort que
nies, ils ont été tenus cachés au lieu ne datent pas d’hier – dans des com- Christoph Schönborn, a évoqué la demande l’acte de défaire les nœuds,
d’être combattus. munautés qui cherchent le mal à l’ex- question du célibat (avant de se corri- la séparation lente, réfléchie, sans pré-
Si le mal sévit en Irlande, en térieur et non à l’intérieur. Ce qui ger : l’ignominie ne naît pas de là). cipitation, du bon grain et de l’ivraie,
Allemagne, en Autriche et aux Pays- trouble, dans la réaction de nombreux Peut-être y aurait-il moins de violences comme dans la parabole de Matthieu.
Bas, c’est bien parce que le double prélats, c’est le ton avec lequel le crime sur les enfants si les prêtres n’étaient L’Eglise fraternelle imaginée par un
malin de nombreux prêtres était plus est mis en cause : un ton alarmé, certes, pas condamnés à un désert sentimen- grand nombre de ses régents est deve-
fort et plus dynamique que l’Eglise mais nullement bouleversé. tal. Mais, évoquée dans ce contexte, la nue une congrégation exclusive, une
tombée dans l’inertie. Les faits sont Le père Federico Lombardi, porte- question, pourtant très sérieuse, du secte fermée. Elle est incapable de tenir
tellement graves qu’aucun commen- parole du Saint-Siège, s’est empressé célibat des prêtres a une portée psy- à l’œil en son sein la multitude des
taire ne semble à la hauteur. Les pa- de citer une enquête du gouvernement chologisante qui minimise les faits. Hyde, trop habituée qu’elle est à les
roles de douleur et de contrition sont autrichien : “Dix-sept cas de harcèlement L’allusion aux femmes – présen- cacher ; et elle est incapable de s’op-
légion. On déplore souvent le mal, mais ou de violences imputables à des religieux tées comme la panacée à la une de poser à l’énergie de ces individus, car
on ne dit rien de ses racines, ni de la catholiques ; 510 cas dans d’autres milieux L’Osservatore Romano [le quotidien du elle doute de la capacité de transfor-
médiocrité qui a permis à l’infamie de (hors clergé). Ne serait-il pas juste, en pre- Vatican] du 11 mars dernier, dans un mation et d’amélioration de ce “fais-
se développer et que l’on a préféré mier lieu pour les victimes, qu’on s’occupe commentaire de Lucetta Scaraffia ceau incohérent” qu’est devenu le vieux
dissimuler au lieu de faire éclater la au moins un peu d’eux ?” C’est donc le [journaliste et historienne italienne, docteur Jekyll.
vérité. On promet d’organiser plusieurs nombre qui compte, presque plus que catholique et ancienne militante fémi- Barbara Spinelli

VU D’ALLEMAGNE La réforme de l’Eglise catholique est inévitable


Les révélations en série sur les abus catholiques rappellent à juste titre que les sens : “Obéis et tais-toi”. Seule l’armée s’ac- peu pratiqué le principe de communication.
sexuels commis par des prêtres allemands abus touchent toute notre société, et pas uni- croche encore à cette conception du monde Il a préféré imposer ses convictions par
mettront fin à la dernière institution quement les paroisses et les établissements autoritaire, et son sens du droit s’oppose par décret ; l’écoute et la pensée dialectique lui
autoritaire de la sphère civile. d’enseignement catholiques. Cependant, définition à celui du droit civil. sont étrangères. Aujourd’hui encore, il se tait.
l’Eglise catholique a jusqu’à présent systé- Ce n’est pas un hasard si l’Eglise catholique Or ce mutisme témoigne surtout d’une

L es révélations des innombrables victimes


d’abus sexuels mettent sous pression
la dernière institution strictement autoritaire
matiquement protégé les prêtres auteurs de
telles violences. Un enseignant laïc coupable
d’abus sur ses élèves ne peut plus ensei-
est aujourd’hui pressée de se réformer. La
société allemande traite de plus en plus les
enfants comme des interlocuteurs à part
chose : la tentative de faire du patriarche de
la vieille école un modèle pour le XXIe siècle
a échoué. On ne peut plus trouver de mots
de notre société civile : l’Eglise catholique. gner. En revanche, l’Eglise catholique s’est entière. La devise “Ce qui ne te tue pas te appropriés pour le défendre.
Son chef suprême, l’incarnation de la plus toujours arrogé le droit de régler elle-même rend plus fort” ne prend plus. Voilà pourquoi Seul Michael Haneke, qui a disséqué le phé-
haute autorité intouchable, fait désormais “les choses”, partant du principe que les les classes moyennes entendent préserver nomène de l’abus d’autorité dans le film Le
l’objet, de la part de la sphère laïque, de cri- hommes ordonnés par elle incarnaient une leurs enfants de toute brutalité de la part des Ruban blanc, a su les trouver. “Je suis un réa-
tiques qu’il ne peut plus ignorer. A l’époque autorité supérieure à toute critique du monde enseignants et parler des violences qui ont liste”, a-t-il confié avec sagesse. “Et un réa-
où il était archevêque de Munich, le pape laïc. Elle est ainsi la dernière institution civile été commises. liste ne peut avoir que de bonnes surprises.”
Benoît XVI a en effet autorisé un prêtre pédo- qui instille à ses collaborateurs la certitude L’Eglise catholique doit désormais faire La bonne surprise que génèrent ces terribles
phile à s’installer dans son diocèse et l’a que leurs décisions prédominent sur les états admettre ce changement de mentalité à ses histoires de pédagogues imbus de leur pou-
ainsi couvert, même s’il semble pour le d’âme – et le droit à l’autodétermination représentants. Elle enfoncera probablement voir est la suivante : dans le cas présent, l’in-
moment que ce fut moins le fruit d’une (sexuelle) – de leurs protégés. Une idéologie des portes ouvertes pour nombre d’entre dignation générale conduira l’Eglise catho-
volonté délibérée qu’un acte de routine. qui la place – enfin ! – ouvertement en contra- eux, surtout aux niveaux inférieurs de la hié- lique allemande à devenir plus humaine. Elle
On ne peut encore évaluer les dommages diction morale avec la société allemande. Car rarchie. Le pape Benoît XVI, en revanche, ne n’aura d’autre choix que de redéfinir le sens
collatéraux que provoquera cette révélation. cette idéologie est en 2010 aussi peu défen- montre actuellement aucun signe d’évolu- de l’autorité spirituelle.
Les amis de la doctrine et de l’institution dable que la communication verticale au tion. En 83 ans de vie, ce religieux n’a que Ines Kappert, Die Tageszeitung, Berlin

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 16 DU 18 AU 24 MARS 2010


e u ro p e
ÉCOSSE

La fin des seigneurs de la terre


Depuis 2003, une loi écossaise incite les communautés rurales à racheter leurs terres aux grands propriétaires
privés. Une démarche qui revitalise l’économie locale.

THE GUARDIAN Une commission composée d’habi- Land Company avait bien fait savoir

4° O

2° O
Londres 0 150 km tants de l’île fut mise en place. Leur que personne sur l’île n’aurait à payer
es première tâche fut de prouver qu’ils quoi que ce soit pour l’achat de cette
ur
ie

A
qui appartient la terre ? avaient le soutien de la commu- forêt ou son entretien. Comme dans
r

Cette question a toujours eu nauté : en huit jours, ils récoltèrent tous les précédents rachats, la facture

ex

beaucoup plus d’écho en 58° N 1 713 signatures, sur une population sera payée par divers organismes finan-
Ecosse que dans le reste du Harris totale d’environ 7 000 habitants. cés par les impôts et la loterie natio-
Royaume-Uni – notamment dans les Ensuite, ils ont fondé la Bute Com- nale. Les détracteurs vous diront qu’il
s
Hébride

Highlands et les Hébrides, où les pro- Inverness munity Land Company, qui a offi- n’est pas raisonnable de dépenser
priétaires terriens ont souvent préféré Skye ciellement manifesté son intérêt afin l’argent public pour un domaine fores-
les moutons aux êtres humains. A l’ère que le gouvernement écossais puisse tier privé alors que le gouvernement
victorienne, des gentlemen fortunés Highlands ajourner la vente pendant six mois. écossais va devoir se serrer la cein-
Eigg
achetaient des centaines de milliers Pendant ce laps de temps, il a fallu ture ces cinq prochaines années.
H éb r ide

d’hectares – parfois des îles entières – concevoir une étude de faisabilité du Peter McDonald, qui préside la
É C O S S E
pour en faire des résidences secon- Mull projet, un business plan et organiser Bute Community Land Company,
daires et venir s’y installer l’été avec un scrutin. La loi exige que plus de plaide en faveur de l’écotourisme.
s in

une canne à pêche et un fusil [voir l’en- Océan la moitié de l’électorat participe au Il veut ouvrir la forêt au monde. Il
Atlantique Islay 56° N
tér

cadré ci-contre]. Mais, depuis une ving- Glasgow scrutin et que plus de la moitié des y aura des pistes, des sentiers, quel-
Edimbourg
ieu

taine d’années, les populations locales votants répondent par l’affirmative ; ques chalets en bois à très faible
re

ont pris leur destin en main. Des com- 2 739 personnes ont voté, soit un empreinte carbone, peut-être un
s

Gigha Bute
munautés ont commencé à racheter IRLANDE taux de participation de 52,5 %, et générateur hydro-électrique, un
leurs terres à ces propriétaires souvent ROY
ROYAUME
ROYAA U ME -UNI
-U NI 93 % des votants se sont prononcés syndicat d’initiative et des emplois
Courrier international

indifférents et absents, ayant ainsi leur favorablement. créés dans le secteur du bois et du
mot à dire sur la croissance et la pros- Les détracteurs du projet – et on tourisme. Bute, qui ne s’est jamais
périté de leur environnement. De plus, en trouve à Bute – vous diront que le remise de la fuite annuelle des habi-
depuis 2003, la législation écossaise les tirage au sort mentionné sur le bulle- tants de Glasgow vers le soleil médi-
y incite, en leur donnant la priorité de alors pourquoi ne pas en faire autant tin de vote avec 250 livres à la clé était terranéen, a besoin de touristes et,
rachat sur ces terres. ailleurs en Ecosse ? Bute n’est pas une sans doute pour beaucoup dans ce suc- tout aussi important, d’une raison
Il y a eu de nombreuses réussites. petite île perdue, bien au contraire. Elle cès et qu’en outre ce vote n’engageait d’être. Avec une gestion habile, ce
Le déclin qui semblait inexorable sur n’est qu’à une heure et demie de guère les responsabilités de chacun. rachat pourrait devenir un atout
les îles d’Eigg et de Gigha (Hébrides Glasgow en train, puis en ferry. Ses Depuis le début, la Bute Community pour l’île. Ian Jack
intérieures) s’est inversé. Depuis que exploitations laitières, ses villas en bord
Gigha a été rachetée à son propriétaire, de mer, ses friteries, ses pubs et ses
en 2002, la population de l’île est pas- hôtels témoignent de sa position his-
sée de 98 à 160 habitants, et l’école pri- torique dans l’économie de la région.
maire a accueilli 14 enfants supplé- Ici, pas de propriétaires terriens fan-
mentaires. En janvier, une coopérative tômes. Au contraire, on a même repro-
composée de petits exploitants agri- ché aux marquis de Bute d’être trop
coles des îles de Lewis et de Harris interventionnistes. Dans les Hébrides,
(Hébrides extérieures) a racheté les paysans pauvres subissaient peut-
6 500 hectares pour 70 000 livres être la morgue d’un propriétaire venu
[77 000 euros]. Le mois dernier, les de Londres. Mais, à Bute, les habitants
habitants de Bute [sur l’estuaire de la profitaient des tramways, des plages
Clyde], une île de près de 12 000 hec- et des théâtres, et gagnaient leur vie
tares, ont voté le rachat d’une parcelle comme capitaines de bateau à vapeur
de près de 700 hectares pour 1,4 mil- ou tenanciers de pension de famille.
lion de livres [1,5 million d’euros]. Ils
veulent en faire un site d’écotourisme. RICHARD ATTENBOROUGH SÉDUIT
Le précédent créé par Bute est PAR CETTE ÉTENDUE SAUVAGE
intéressant. Si sa population peut déci- En revanche, le nord de l’île a toujours
der par référendum d’acheter un lopin été un endroit plus désolé. Une petite
de terre pour doper la croissance locale, colonie s’y était installée jusque dans
les années 1860. Mais elle fut aban-
donnée. Au début du siècle, un par-
cours de golf neuf trous occupait la
HISTOIRE Clans langue de terre proche de la côte – les
golfeurs faisaient la traversée en bateau.

L ’appartenance à la terre est un


sujet très sensible en Ecosse,
qui trouve son origine au XVIIIe siècle
Il n’y avait personne en dehors d’eux.
Le territoire appartenait au réali-
sateur Richard Attenborough, séduit
dans un sombre épisode de l’His- par cette étendue sauvage et désolée.
toire appelé les Highland Clea- En août dernier, il a décidé de vendre
rances. Après la répression de la la totalité des 700 hectares. Quelqu’un
dernière rébellion écossaise par a fait part de cette information à un
l’Angleterre, en 1746, les habitants autre propriétaire de résidence secon-
du nord de l’Ecosse furent expulsés daire à Bute, John McGhee, avocat de
de leurs clans et déplacés de force la Couronne à Londres qui avait assisté
sur la côte pour favoriser l’élevage quelques habitants de l’île dans leur
de moutons. Fuyant la pauvreté combat contre un projet de ferme
et la persécution, de nombreux piscicole, l’année précédente. Il se
Ecossais émigrèrent aux Etats-Unis. demanda si les habitants ne pourraient
Le système de clans traditionnel pas devenir acheteurs.
céda alors la place à celui des Commencèrent alors les démarches
grands propriétaires terriens. prévues par la loi sur le rachat des
terres par les populations locales.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 17 DU 18 AU 24 MARS 2010


e u ro p e
UNION EUROPÉENNE S L O VA QU I E

Vingt-sept pays égaux et solidaires, mon œil ! Le très malsain


Anciens membres contre nouveaux, laxistes contre vertueux : retour du
la crise de la monnaie unique révèle une nouvelle ligne de faille au sein de l’UE.
patriotisme
N
GAZETA WYBORCZA peurs et par la colère des opinions e plaisantez pas avec le patrio-
Varsovie publiques européennes. En fin de tisme, c’est une chose sérieuse”,
compte, c’est en Europe du Sud et a lancé le Premier ministre,

S
oyons francs : si la Grèce était non en Europe centrale que se trou- Robert Fico, aux journalistes slo-
un pays d’Europe centrale, la vait la zone de turbulences. vaques. Ceux-ci se sont mis alors à
crise grecque n’aurait jamais Si, il y a un an, beaucoup crai- décortiquer avec frénésie la nouvelle
eu lieu. Pour commencer, ni gnaient que l’Europe centrale ne soit loi sur le patriotisme, proposée par le
l’Allemagne ni la France n’auraient trop corrompue et politiquement in- parti nationaliste SNS [ce parti d’ex-
laissé un pays connu pour ses piètres stable, et ses économies trop libérales trême droite est associé au SMER de
prestations économiques, ses mau- (trop anglo-saxonnes) pour surmon- Robert Fico (centre gauche) au sein
vaises habitudes politiques et son don ter la crise, il est clair aujourd’hui que d’une coalition gouvernementale hété-
pour maquiller les comptes rejoindre c’est en réalité l’Europe du Sud qui roclite] et approuvée il y a peu par le
la monnaie unique. Ensuite, si, par était trop enlisée dans des comporte- gouvernement slovaque. La presse a
hasard ou par négligence, cette Grèce ments louches et rétive aux réformes. ainsi découvert quelques petites perles
d’Europe centrale s’était retrouvée Ce qui, désormais, distingue la Hon- dans ce projet de loi : l’hymne slovaque
dans la zone euro, Bruxelles aurait grie de la Grèce, ce n’est pas l’am- devra être diffusé tous les lundis dans
méticuleusement épluché ses finances. pleur des problèmes auxquels les toutes les écoles, même celles pour
Mais la Grèce n’est pas un pays d’Eu- deux pays sont confrontés, mais la enfants malentendants ; le préambule
rope centrale. volonté politique de leurs gouverne- de la Constitution sera affiché dans
Imaginez que le Premier ministre ments lorsqu’il s’agit de payer le prix les maternelles, où naturellement les
bulgare ou roumain contrôle 80 % des pour sortir de l’ornière. Pour l’heure, enfants ne savent pas encore lire.
médias nationaux et qu’il ait l’habi- les pays de l’UE qui ne sont pas Mais le Premier ministre a raison :
tude de passer ses vacances en com- membres de la zone euro et satisfont ce n’est pas une plaisanterie. Pour la
pagnie de prostituées. Ou que le Pre- aux critères de Maastricht sont plus première fois depuis la chute du régime
mier ministre hongrois, au mépris de nombreux que ceux des membres de communiste, il y a vingt ans, l’Etat
tous les conseils de Bruxelles, déclare la zone euro qui y parviennent. La tente d’imposer aux gens ce qu’ils doi-
qu’il ne gèlera pas les salaires de la ▲ Dessin de Brian La crise grecque dévoile la réalité Pologne est la seule économie de l’UE vent écouter et ce qu’ils doivent lire. Je
fonction publique malgré la gravité Gable paru dans dérangeante que masque la rhétorique à ne pas avoir basculé dans la réces- ne croyais pas les hommes politiques
de la crise économique. On a du mal Prospect, Londres. de l’UE. Cette dernière parle certes sion. Comme le dit le Premier mi- à ce point stupides. En supposant que
à seulement imaginer le tollé que cela de solidarité, mais les pays européens nistre lituanien, “tant qu’un pays n’est la loi n’avait aucune chance de passer,
soulèverait. Mais ce qui scandalise à n’y souscrivent pas. Il est révélateur pas membre de la zone euro, les critères je me suis lourdement trompé.
Sofia ou à Budapest ne suscite qu’un que plus de 70 % des Allemands de Maastricht sont appliqués avec une Impossible de prévoir si la bêtise
froncement de sourcils lorsqu’il s’agit réclament le départ de la Grèce de grande rigueur. Mais, une fois dedans, et l’arrogance de ce gouvernement
de Rome ou de Madrid. Beaucoup, la zone euro et qu’un membre du vous pouvez faire pratiquement ce que vont glisser facilement sur le citoyen
en Europe, désapprouvent la con - Bundestag ait conseillé à Athènes de vous voulez.” ou si elles sont en mesure de provo-
ception de la liberté de la presse qu’a vendre quelques-unes de ses îles pour quer une vague de résistance. Les
Silvio Berlusconi, mais les gouverne- sortir de la crise, tandis que les médias UNE EUROPE DE PLUS EN PLUS directeurs des écoles sont atterrés
ments allemand et français préfèrent grecs se soucient surtout de publier DIVISÉE DU FAIT DE LA CRISE [d’après le ministère de l’Education,
garder le silence. Beaucoup redoutent des articles sur l’occupation nazie de Désormais, des pays comme la Bul- le non-respect de la loi pourrait entraî-
la politique économique de l’actuel leur pays et affirment que l’Allemagne garie et l’Estonie ont peur d’être ner leur révocation] et ont signifié aux
gouvernement espagnol, mais per- doit des réparations. Prenant à contre- “récompensés” pour avoir su respec- hommes politiques qu’ils avaient com-
sonne n’ose la critiquer. Bruxelles est pied les espoirs de certains politiciens ter les critères de Maastricht en temps mis là une ineptie. De leur côté, les
complice de la tragédie que vit la et commentateurs, la crise écono- de crise en étant contraints de passer étudiants préparent une manifesta-
Grèce. On peut comparer son rôle à mique n’a pas entraîné une renais- quelques années de plus dans la salle tion devant le palais présidentiel : ils
celui des commissaires aux comptes sance de l’esprit de solidarité en d’attente de la zone euro. D’aucuns demanderont au chef de l’Etat de ne
d’Arthur Andersen dans le scandale Europe. Au contraire, elle a engendré craignent en effet que, choqués par pas signer cette loi.
Enron, aux Etats-Unis. un renouveau nationaliste, mû par les la vulnérabilité des “PIIGS” (Por- Une guerre silencieuse sur la place
tugal, Irlande, Italie, Grèce et des symboles nationaux fait rage
Espagne), les Allemands et les Fran- depuis longtemps en Slovaquie. C’est
çais ne décident de concentrer leurs une obsession pour cette majorité gou-
DANEMARK Faut pas c… dans la colle efforts sur la consolidation de la zone vernementale. Après avoir imposé à la
euro avant de l’élargir. population, l’année dernière, une loi
Voilà que l’UE met de la glu D’où cette annonce pleine page publiée récem- La crise économique a accouché restreignant la place des langues mino-
dans notre assiette ! Pour le ment par plusieurs quotidiens. Imaginée par le d’une Europe plus divisée qu’elle ne ritaires, dite “loi linguistique” [voir CI
Parti populaire danois [ex- conseiller de presse du Parti populaire, cette l’avait été depuis le début de la n° 984, du 10 septembre 2009], ils s’em-
trême droite], dont la der- campagne est financée par le groupe parle- guerre en Irak. Heureusement, cette ploient maintenant à imposer quoti-
nière campagne contre la mentaire de Messerschmidt, Europe de la fois, il n’est pas question de la “vieille diennement les symboles de la nation,
thrombine illustre encore liberté et de la démocratie, mais n’est pas dif- Europe” contre la “nouvelle”, mais de l’hymne et le drapeau. Ils ont, cette
une fois toute la subtilité, fusée pour le moment dans d’autres pays. Le la zone euro contre ceux qui n’en sont fois, dépassé les bornes. S’il y a bien
l’UE est vraiment gluante. conseiller confie à Information que l’idée était pas membres. Malheureusement, un sujet sensible pour les Slovaques,
Le mois dernier, elle a en de lancer une “campagne à la fois drôle et pro- quand on regarde la carte, la zone euro c’est tout ce qui touche à leurs enfants.
effet autorisé l’utilisation de vocante”, et percutante . recouvre également la “vieille Europe”. Rappelons-nous que c’est à la suite
▲ “Colle européenne
à la viande. Bœuf au
la thrombine [une enzyme Cette campagne démontre cependant que le Quant aux pays qui n’en font pas par- des attaques répétées à l’encontre de
beurk”, clame la pub qui transforme le fibrinogène meilleur argument des adversaires de l’UE tie, on les retrouve aussi presque tous la jeunesse que le régime communiste
du Parti populaire. en fibrine et permet ainsi la contre une coopération plus étroite, ce sont dans le club Yalta. Ivan Krastev* est tombé [novembre 1989]. Les poli-
coagulation sanguine] dans les effets néfastes sur notre alimentation. Et, * Politologue bulgare. ticiens slovaques, la semaine dernière,
les viandes. Capable de reconstituer un rôti à cette fois, il ne s’agit pas simplement de nitrite se sont eux aussi attaqués aux enfants,
partir d’une centaine de bouts de viande, cette dans nos saucisses, mais bien de colle dans RETROUVEZ CET ARTICLE EN NEUF AUTRES LANGUES SUR
même symboliquement. Espérons
colle permet de vendre des chutes au prix du notre assiette. Comme le précise la publicité, que les citoyens ne laisseront pas pas-
rôti… et promet donc des affaires juteuses. la belle pièce de bœuf sur l’étal “provient peut- ser cela. Martin M. Simecka*,
Mais ces méthodes peu appétissantes sont être de différents animaux et de différents pays Respekt, Prague
contraires à nos habitudes danoises, estime – assemblée par les bureaucrates de l’UE”. * Ancien rédacteur en chef du quotidien slo-
l’eurodéputé Morten Messerschmidt (Parti Quelle horreur ! Marchen Nell Gjertsen, vaque Sme, il signe désormais dans le maga-
populaire), qui a déclaré la guerre à cette glu. Information (extraits), Copenhague zine tchèque Respekt. Il vit entre Prague et
Un site partenaire de Courrier international Bratislava.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 18 DU 18 AU 24 MARS 2010


e u ro p e
B E L G I QU E

Bienvenue en république soviétique de Flandre !


Un décret interdit à des Belges francophones d’acheter une maison dans certaines communes flamandes : l’affaire
fait scandale. Et donne une piètre image de la région néerlandophone, estime un député vert flamand.

DE STANDAARD/LE SOIR toute la Flandre, mais cela n’entre


Bruxelles donc pas en ligne de compte. Une
réunion officielle décide si quelqu’un
▶ Sur le panneau :

N
ous pouvons bien nous peut acheter une maison ou non.
sentir dépités, en Flandre, Habiter Elle apprécie si quelqu’un appartient
de la manière dont on dans sa région. à une commune flamande. Sommes-
parle de nous. De temps Dessin de Kroll paru nous bien conscients de l’aspect
en temps paraissent dans la presse dans Le Soir, extrême de tels pinaillages de l’auto-
internationale des articles dans les- Bruxelles. rité ? Trouvons-nous qu’il est normal
quels la Flandre est présentée comme qu’en Flandre des fonctionnaires
un territoire inhospitalier et même soient les gardiens du “où” et du
xénophobe, où des enfants parlant “comment” nous voulons vivre ?
une autre langue que le néerlandais ■ Décret Il est illusoire de penser que cette
Les cas – souvent
sont bannis des plaines de jeux et où disposition pourrait avoir la moindre
aberrants – influence sur les prix et qu’à partir de
la connaissance de la langue est une
condition pour pouvoir bénéficier d’interdiction là la population locale aurait moins
d’un logement social. d’acheter de difficultés à trouver une maison.
Il semble que ce que l’on dit et une maison Derrière ce décret se cache en réalité
pense de la Flandre [en Belgique fran- dans certaines une motivation politique : compliquer
cophone et à l’étranger] est déterminé communes l’implantation dans la périphérie
en grande partie par ce qui est écrit flamandes au nom bruxelloise des non-néerlandophones.
dans la presse francophone. Celle-ci du décret Wonen Et, sur la côte, il a pour but d’empê-
est pointée du doigt comme la porte- in eigen streek cher que, par exemple, des préretrai-
parole perfide des belgicistes et autres (littéralement 69 communes]) ; avoir au moins un à Oostduinkerke adhère de préfé- tés francophones aisés puissent y
fransquillons qui ne ratent pas une “habiter dans travail à mi-temps dans la commune rence le plus vite possible à, par acheter une maison.
occasion de nous présenter sous un sa région”) se où ce décret est d’application et exemple, la section locale du David- Le décret va fondamentalement à
mauvais jour. Je crains cependant que multiplient. Eric “avoir noué avec la commune un lien sfonds [une association catholique l’encontre d’un principe essentiel de
ce ne soit pas toujours la faute du Soir, Van Rompuy, frère professionnel, familial, social et écono- flamande qui vise à promouvoir la la justice, quelque chose dans le style
par exemple, lorsqu’on réagit à nou- d’Herman et député mique important et de longue durée”. culture flamande] et veille surtout à de cette conviction démodée que tous
veau avec étonnement aux consé- CD&V (Parti Pour celui qui n’aurait pas bien com- verser au dossier d’achat de sa mai- les Belges ont des droits égaux. Bien-
quences de certaines décisions poli- démocrate-chrétien pris cette dernière phrase, on son une copie de sa carte de venue en république soviétique de
tiques flamandes. Ainsi de l’histoire et flamand, au explique plus loin que cela peut être membre. La famille Lefèvre ne l’a Flandre ! Nous allons à nouveau pou-
de M. et Mme Lefèvre, un couple pouvoir en Flandre), démontré par une “motivation avec pas fait et ne fait donc pas partie de voir aller l’expliquer à la presse étran-
bruxellois qui possède depuis trente- estime que la preuve écrite d’une affiliation à la la commune. Car ils n’y travaillent gère. Luckas Vander Taelen*
cinq ans déjà un appartement à Kok- ce décret doit vie associative”. Le message est clair : pas non plus : M. Lefèvre exerce son
sijde [Coxyde en français, sur la côte] être amendé. celui qui veut acheter une maison activité professionnelle à travers * Député vert flamand.
et qui y passe de plus en plus de
temps. La dame est proche de la pré-
retraite, et le mari sillonne la Flandre
pour son travail, raison pour laquelle E S PA G N E
le couple voulait acheter une maison
à Oostduinkerke [sur la commune de
Coxyde] et s’y établir définitivement. Tourisme glacé à Lloret de Mar
TOUS LES BELGES NE SONT PAS La tempête de neige qui s’est abattue sur la Catalogne le 8 mars a coupé du monde cette station
ÉGAUX EN DROIT balnéaire. Des retraités en villégiature ont découvert avec un rien d’aigreur les vacances aux chandelles.
Un récit banal : deux Belges qui veu-
lent aller habiter 130 kilomètres plus
loin dans leur propre pays. Et pour- LA VANGUARDIA (extraits) De nombreuses excursions parce que “tout ce que nous pou-
tant non. Car ce qui est presque par- Barcelone prévues ces jours-ci dans les vons faire, c’est nous balader sur
tout une évidence ne peut pas l’être Pyrénées ou à Montserrat ont la digue en profitant du soleil, et

V
simplement en Flandre. Ce couple ictoria Andrés et son mari sont arri- dû être annulées en raison de puis c’est tout”. Montse Palacín,
allait le découvrir : l’achat de leur vés à Lloret de Mar [sur la Costa la tempête. Un groupe venu qui réside dans la station, fré-
maison a été annulé par la commis- Brava, à 80 kilomètres au nord-est de d’Estrémadure a même été quente le bar de l’hôtel Marsol
sion d’évaluation provinciale qui doit Barcelone] avec un groupe de soixante per- privé de la danse de bienvenue depuis quelques jours. “A la
veiller à l’application du décret fla- sonnes lors d’un voyage pour le troisième âge. qui lui était destinée, à l’hôtel. maison”, dit-elle en guise d’ex-
mand Wonen in eigen streek [littéra- En hiver, quelque 70 000 touristes – surtout D’autres touristes, venus de plication, “c’est la banquise.”
lement, “Habiter dans sa région”]. des retraités – viennent passer des vacances Zamora, se sont vu remettre Malgré tout, certains habi-
Lequel doit faire en sorte que, dans dans cette station balnéaire. En été, la fré- des bougies pour pouvoir tants de Lloret de Mar vivent
69 communes flamandes, les maisons quentation atteint 250 000 personnes. Victo- s’éclairer. “Mais ça ne suffit pas, avec philosophie le manque
restent à la population locale. Et que, ria et son mari n’ont trouvé que des rues proteste une dame. Certains d’électricité dans leur ville. “Il
donc, tous les immeubles ne puissent désertes, des établissements fermés et un froid d’entre nous sont allés acheter des faut faire contre mauvaise for-
pas être achetés par de nouveaux arri- vif. “Ils auraient dû nous prévenir que Lloret était lampes de poche ou des briquets, tune bon cœur”, fait valoir un
vants nantis. encore sans électricité deux jours après la tempête plutôt que des souvenirs.” A ces Colombien installé ici depuis
La famille Lefèvre eut à entendre de neige.” Si Victoria avait su, elle serait res- désagréments est venue s’ajou- ■ ▲ A la une cinq ans. “On n’a ni lumière, ni
de la commission provinciale qu’elle tée chez elle. L’hôtel où elle est descendue n’a ter l’impossibilité de télépho- “Chute de neige olympique”, titre radio, ni télé, alors je prends un
n’avait pas le droit d’acquérir une ni lumière ni chauffage, et, bien entendu, l’as- ner. “Nous avons dû prendre un La Vanguardia, le 9 mars. livre et je vais lire sur la place.”
maison à Oostduinkerke parce qu’elle censeur ne fonctionne pas. Ainsi, le 10 mars, taxi et parcourir une dizaine de Tandis que certains habitants
“[n’avait] pas de lien suffisant avec la pas moins de seize hôtels de la ville étaient kilomètres pour avoir du réseau et appeler nos et touristes assistaient à l’installation de géné-
commune”. Pour “avoir un lien suf- privés d’électricité, certains n’avaient même proches pour leur dire que malgré tout nous allions rateurs au milieu des rues, espérant que l’élec-
fisant avec la commune”, on doit plus d’eau [l’électricité n’était toujours pas bien”, raconte un touriste de Zamora, retraité tricité allait être rétablie, d’autres restaient très
satisfaire à au moins un des critères rétablie le 15 mars]. Francesc Carrasco, un depuis peu. “Si ce n’est pas possible de chan- dubitatifs. “Je ne sais pas si le courant va arri-
suivants : y avoir résidé six ans (ou retraité de Valence, déplore pour sa part que ger d’hôtel pour être quelque part où il y ait de ver jusque chez moi”, lance une voisine qui,
dans une commune avoisinante qui personne ne l’ait aidé à monter ses valises jus- l’électricité, nous repartirons par nos propres depuis quelques jours, dort avec deux cou-
se trouve également dans la liste [des qu’au sixième étage. moyens”, annonce un de ses compagnons, vertures et une veste. Bárbara Julbe

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 20 DU 18 AU 24 MARS 2010


e u ro p e
RUSSIE

L’affaire Ioukos devant la Cour de Strasbourg


La Cour européenne des droits de l’homme se penche sur cette affaire emblématique. Pour le magazine Profil,
c’est le procès de la justice russe qui vient ainsi de s’ouvrir.

PROFIL Et il se pourrait bien que les péenne : “Nous nous satisferons de


Moscou statistiques selon lesquelles
la CEDH se prononce
toute position des représentants de la
Fédération de Russie s’il est reconnu
REPÈRES Trois
juridictions
L
e 4 mars, la Cour europé- dans 94 % des cas comme fait que Ioukos a bien perçu des
enne des droits de l’homme en faveur du plai- avantages fiscaux sur la vente du
de Strasbourg (CEDH) a gnant ne se vérifient pétrole. Car cela blanchit entièrement ■ En 2002, Ioukos, première com-
commencé l’examen de pas cette fois-ci. nos clients de l’accusation de vol de ce pagnie pétrolière de Russie, priva-
la plainte collective des actionnaires L’ancien avocat prin- même pétrole.” tisée au milieu des années 1990,
de Ioukos, réclamant à l’Etat russe cipal de Ioukos, Dmi- Indépendamment de ces astu- a été reconnue coupable de fraude
98 milliards de dollars de dommages tri Gololobov, qui fait cieuses manœuvres juridiques, ce qui fiscale réitérée. Le redressement
et intérêts [voir ci-contre]. La décision depuis 2004 l’objet est essentiel, c’est le précédent. Si la fiscal et la procédure de recouvre-
ne sera rendue que dans quelques d’un mandat de re- Cour européenne se prononce en ment ont conduit à la liquidation
mois. Parallèlement, à Moscou, se cherche internatio- faveur de Ioukos et exige de la Russie de Ioukos fin 2007. Mikhaïl Khodor-
poursuit le deuxième procès contre nal et qui poursuit qu’elle renonce au principe “Vole ce kovski et Platon Lebedev, l’ancien
Mikhaïl Khodorkovski et Platon Lebe- aujourd’hui ses acti- qui a été volé !”, alors le montant des PDG de Ioukos et son bras droit,
dev. Et, à La Haye, la Cour interna- vités à Londres, a sou- dommages et intérêts sera secondaire sont en prison depuis 2004 et 2005
tionale de justice examine une autre ligné que certains éléments (quoique, après Strasbourg, des pro- pour vol et évasion fiscale. L’oppo-
plainte des actionnaires de Ioukos, pra- de la plainte n’étaient pas cès pourraient se succéder, réclamant sition considère Khodorkovski, à
tiquement analogue à la première, qui irréprochables juridique- des sommes toujours plus élevées.) l’époque adversaire farouche de
réclament cette fois 100 milliards. ment. Par ailleurs, ce n’est Vladimir Poutine, comme un pri-
Auprès de quelle instance doit–on pas un hasard si la Rus- LES DÉCISIONS DE LA CEDH sonnier politique.
chercher la vérité ? Cette question ne sie a justement ratifié SERONT PRIORITAIRES ■ Instituée en 1959, la Cour euro-
concerne pas seulement les victimes le 14e protocole de la L’examen de l’affaire Ioukos à Stras- péenne des droits de l’homme
de l’“affaire Ioukos”, mais pour ainsi Convention européenne bourg revêt une importance beau- est une juridiction internationale
dire tout Russe qui s’est déjà trouvé des droits de l’homme et coup plus vaste, car ce qui vient en compétente pour statuer sur des
pris dans l’étau judiciaire de son pays. des libertés fondamentales fait de démarrer, c’est le procès de requêtes individuelles ou étatiques
L’affaire Ioukos, qui a ouvert une nou- à la veille de l’examen de la justice russe par un tribunal inter- alléguant des violations des droits
velle ère politique et économique en l’affaire Ioukos [en février national. Certes, tout cela est très civils et politiques énoncés par la
Russie, est bien sûr emblématique. On dernier]. Et si, dans la foulée, politique. Mais tout se passe dans Convention européenne des droits
peut adhérer ou non à l’idée qu’il elle a remplacé son juge à la un cadre juridique strict : à partir de l’homme. Ses arrêts, qui sont
s’agissait d’une opération politique ; CEDH. Dans le même temps, du moment où un tribunal interna- contraignants pour les 47 Etats
on peut discuter les arguments juri- ▲ Mikhaïl la Cour suprême de Russie a osten- tional se prononce sur un dossier membres du Conseil de l’Europe,
diques des parties : on ne peut pas nier Khodorkovski. siblement donné son accord pour russe, alors, juridiquement – et non conduisent les gouvernements à
qu’un certain dénouement soit proche. Dessin de Koukso améliorer les conditions de détention politiquement –, ses décisions sont modifier leur législation et leur pra-
A ce jour, la justice russe détenait paru dans de Platon Lebedev. Tout cela peut être prioritaires par rapport à celles des tique administrative dans de nom-
le monopole de la vérité. Le seul tribu- Kommersant- considéré comme autant de gestes en tribunaux russes. La Cour constitu- breux domaines.
nal qui se soit prononcé était russe ; Vlast, Moscou. direction de la CEDH au moment où tionnelle russe elle-même stipule ■ La Cour internationale de justice
aucun autre n’avait eu jusqu’à pré- elle doit prendre sa décision. bien que les décisions de la Cour de de La Haye, instituée en 1945, est
sent l’occasion de s’exprimer. Ce ne Certains pensent aussi que la déci- Strasbourg servent de base pour le l’organe judiciaire principal des
sera plus le cas désormais. Faire des sion de la Cour de Strasbourg visera réexamen des affaires civiles par les Nations unies. Sa mission est de
pronostics à propos de la décision de une amélioration du sort de Mikhaïl tribunaux russes. C’est donc la jus- régler, conformément au droit inter-
Strasbourg n’est pas chose aisée : en Khodorkovski et de Platon Lebedev. tice internationale qui juge la justice national, les différends d’ordre juri-
effet, la Cour européenne des droits de On peut lire, en effet, dans la décla- russe. La décision finale nous indi- dique qui lui sont soumis par les
l’homme n’a encore jamais traité de ration de leurs avocats concernant quera de quel côté se trouve la vérité. Etats.
dossier aussi lourd de conséquences. la possible décision de la Cour euro- Nikolaï Vardoul

SOCIÉTÉ
Internet, l’arrière-cour démocratique de la société russe
Aujourd’hui, grâce à la Toile, on peut devenir le candidat de la Russie à l’Eurovision ou interpeller le président de la République.
uel est le rapport entre la victoire de connexions et l’ébullition des blogs à ce sujet. Mais si la Toile est devenue un espace Novoproudki, dans le quotidien en ligne
Q du chanteur Piotr Nalitch aux
sélections pour l’Eurovision, le
“bouclier humain” édifié par la police de
Finalement, le fait divers a eu une telle réso-
nance que le président Medvedev lui-même a
donné l’ordre au ministère de l’Intérieur de
privilégié d’expression de la société civile
russe, qui, en dénonçant les injustices, l’ar-
bitraire, la corruption, exerce son rôle de
Gazeta.ru, que Nalitch n’est que le héraut
d’une “démocratie de boudoir, reléguée dans
l’arrière-cour de la Russie autoritaire”.
la route pour intercepter les malfaiteurs prendre l’enquête sous son contrôle.” vigie de la démocratie, c’est aussi un espace Qu’à cela ne tienne ! insiste Arkhan-
en fuite et l’accident de voiture du vice- Idem pour l’incroyable histoire du de créativité artistique de plus en plus res- guelski. “Piotr Nalitch est une créature d’In-
président de Loukoil ? s’interroge le quo- “bouclier humain”. Le jeune automobiliste pecté. “La véritable culture pop russe [notam- ternet et de ses utilisateurs. Or leur psycholo-
tidien en ligne Vzgliad, revenant sur de moscovite Stanislav Soutiaguine a mis en ment dans le domaine de la variété] est née avec gie est différente de la psychologie de la Russie
récents événements qui ont défrayé la chro- ligne une vidéo dans laquelle il décrit com- l’apparition miraculeuse de Piotr Nalitch sur le terrestre : Internet ne vit pas dans l’éternelle pré-
nique en Russie. La réponse est : Internet. ment la police de la route a tenté d’arrêter Net”, s’enflamme, toujours dans Vzgliad, le paration à l’éventuelle attaque de ses frontières
“L’accident de voiture survenu sur la pers- un malfaiteur en dressant un barrage rou- chroniqueur culturel Andreï Arkhanguelski. – ne serait-ce que parce que, là, il n’y a pas de
pective Lénine, qui a coûté la vie aux deux tier avec des voitures de civils sommés de Ce jeune artiste indépendant, qui a été dési- frontières. En la personne de Nalitch, la Rus-
femmes se trouvant à bord de la Citroën per- participer à ce stratagème illégal. En l’es- gné par le vote populaire pour représenter sie connectée propose un nouveau système de
cutée par la Mercedes du vice-président de la pace de quelques jours, le scandale a été la Russie au concours de l’Eurovision 2010 relations avec le monde. Pour la première fois,
compagnie pétrolière Loukoil, serait tombé dans tel que le ministre de l’Intérieur, Rachid [finale le 29 mai prochain en Norvège], s’est c’est un représentant de la Russie intime, inter-
les oubliettes de l’info si le rappeur Noize MC Nourgualiev, a été saisi de l’affaire. “Là où fait connaître en 2007 sur le Net avec sa nationale par nature, qui ira à l’Eurovision
n’avait pas mis immédiatement en ligne sur il y a Internet, il y a de la transparence”, se chanson Guitar, devenue célèbre dans tout – en chemise à carreaux, ironique et noncha-
le Net sa chanson Mercedes S666”, estime réjouit notre auteur. Avant de conclure, le pays. “Guitar, guitar come to my boudoir”, lant, moins que jamais mû par le désir de com-
l’auteur Konstantin Rykov dansVzgliad. dans un grand élan lyrique : “Dieu a créé martelait le joyeux tube sur fond de folk- battre. C’est la deuxième victoire de la Russie à
“Les médias n’ont pas pu ignorer les milliers les hommes, Internet les a rendus égaux.” lore balkanique. Ce qui fait dire à Semion l’Eurovision – cette fois-ci sur elle-même”. ■

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 22 DU 18 AU 24 MARS 2010


amériques ●

CUBA HAÏTI

Premier bilan des distributions de terres Le pays se vide


Pour réduire la dépendance alimentaire de l’île, 1,5 million d’hectares de friches de ses cerveaux
ont été confiés avec succès à de petits producteurs.

D
errière les lourdes grilles de
l’ambassade du Canada, des
LA VANGUARDIA (extraits) milliers d’Haïtiens s’entassent
Barcelone dans de longues queues. Au bout de
l’attente, ils espèrent être reçus, et éven-
▶ Dessin

R
aúl Hernández Gómez, tuellement enregistrés. Les mêmes files
43 ans, faisait partie jus- de Smirnov, se répètent devant les autres ambas-
qu’au début de 2009 de la Russie. sades et consulats de la capitale. Tous
légion de “cadres moyens” n’ont qu’une idée en tête : fuir Haïti
de l’Etat cubain. Cet ingénieur agro- coûte que coûte, pour une grande
nome de Camagüey gagnait 450 pesos ■ Mesures métropole où vivre mieux.
(soit environ 15 euros) par mois. L’an- Cent exploitations Jean-Pierre, un cadre haïtien à la
née dernière, il a décidé d’être candi- agricoles jugées trentaine dynamique et la silhouette
dat au programme d’octroi de terres “inefficaces” svelte, a perdu sa femme et ses deux
en usufruit lancé par le gouvernement par le gouvernement fillettes lors du séisme du 12 janvier.
pour alléger la facture d’un pays qui cubain seront Il attend devant l’immeuble. Il veut
importe 80 % de ses produits alimen- fermées. “Plus de rejoindre son frère au Canada pour
taires et dépense des milliards de dol- 40 000 agriculteurs tenter d’oublier. “Mon rêve est de fuir
lars à cet effet. Un choix que Raúl du secteur seront ce pays pour aller vivre mieux ailleurs. La
Hernández ne regrette pas : aujour- réorientés”, vie ici ne sera plus comme avant. Même
d’hui, il gagne 600 pesos et espère aug- annonce le pour recevoir de l’aide, les gens doivent
menter ses revenus avec le temps. quotidien officiel jouer des coudes. Se battre pour assurer leur
L’Etat leur a cédé, à lui et à son frère Granma. Ces pain quotidien. Je ne me vois pas dans cette
Alberto, 6 hectares de terres en friche mesures s’inscrivent galère. Sans compter que la misère va
situés à la lisière de Camagüey. dans le cadre accentuer la corruption”, explique-t-il
“Il faut revenir à la terre ! Il faut des réformes tristement. Jean-Pierre n’est pas le seul
la faire produire !” lançait Raúl Castro de l’agriculture à vouloir s’envoler vers les grandes
en juillet 2008, un an après avoir dites “de sécurité métropoles ou vers d’autres pays sous-
annoncé des “changements structurels nationale”. développés où la situation est moins
et dans les mentalités” pour y parvenir. Elles sont destinées désespérée. Josaphat, ingénieur, 42 ans,
Et pour en finir avec cette absurdité à réduire cherche à rentrer aux Etats-Unis depuis
qui consiste à payer une fortune des les importations environ un mois pour y reprendre son
produits agricoles en grande partie d’aliments travail. Il était revenu à Port-au-Prince
achetés à l’“ennemi impérialiste”, alors et à augmenter pour achever sa maison où vivaient sa
que la moitié des 3,6 millions d’hec- la rentabilité femme, ses enfants et sa mère. Mal-
tares de terres cultivables sont aban- de la production heureusement, la maison s’est effon-
donnés aux mauvaises herbes – en par- agricole nationale. drée sur sa famille. Quant à Carmene,
ticulier à un arbuste appelé marabú, un architecte de formation, elle brandit
adversaire de la Cuba des Castro aussi son visa pour tenter de rejoindre
redoutable que Washington ou le son mari et son petit garçon restés
moustique vecteur de la dengue. aux Etats-Unis. “Je reviendrai plus tard
Le programme de distribution de à se débarrasser de ce qui reste du aujourd’hui 700. Sur les 6 tonnes de pour mettre mes connaissances au service
plus de 1,5 million d’hectares en friche marabú qu’il a fallu arracher. Leur viande porcine qu’ils sont tenus de de mon pays. Si je reste ici, je vais deve-
à de petits agriculteurs se heurte tou- contrat comprend des accords avec des vendre à l’Etat en deux ans, ils en ont nir folle”, confie-t-elle.
jours à des obstacles en tout genre, coopératives et autres organismes déjà livré 2, grâce à trois femelles repro- Le pays fait face à un exode impor-
comme l’admettent même les médias d’Etat, qui leur fournissent une aide ductrices sélectionnées. tant de sa population, et plus parti-
officiels : favoritisme et retard dans les matérielle et technique. Nous avons inter viewé Raúl culièrement de ses élites. Pas moins de
procédures de distribution, pénurie de “Les choses vont bien pour nous, vrai- Hernández au hasard, sans l’entremise 10 000 Haïtiens parmi les plus diplô-
matériel agricole et même de semences, ment. Nous bénéficions d’un système d’ir- d’un quelconque organisme gouver- més quittent chaque année l’île depuis
manque de personnel qualifié sur le ter- rigation moderne et de conseils pour la fer- nemental. Sa réussite ne permet pas l’an 2000. Les migrations clandestines
rain, problèmes de bureaucratie… tilisation biologique”, explique Raúl. de tirer de conclusions générales, mais se soldent souvent par des tragédies
Pourtant, tant bien que mal, le plan Avec ces aides, ils ont pu introduire sur elle est peut-être symptomatique. Loin puisqu’un millier de candidats au
commence à donner çà et là quelques leur exploitation des méthodes nova- de La Havane, où l’on brosse un départ meurent chaque année en haute
résultats. Surtout depuis que l’Etat a trices d’ensemencement et d’élevage tableau très noir de l’agriculture et où mer. Ceux qui parviennent à partir
décidé d’augmenter les prix auxquels afin de tirer le meilleur parti de la terre l’évolution du pays suscite pessimisme deviennent le soutien des familles res-
il achète les produits aux agriculteurs. et des bêtes. Là où ils produisaient et déception, on décèle des lueurs tées au pays. Près de 40 % des foyers
Fin 2008, alors que 700 000 hectares auparavant 300 quintaux de patates d’espoir dans la campagne cubaine. haïtiens dépendent de l’argent envoyé
avaient été distribués à 100 000 deman- douces, Raúl et Alberto en récoltent Fernando García par la diaspora. En 2008, les transferts
deurs, le secteur agricole avait déjà familiaux ont atteint 1,8 milliard de
enregistré une croissance de 7 % par dollars [1,3 milliard d’euros], soit plus
Utilisation
80° N

rapport à l’année précédente. G O L F E D U M E X I QU E Province Des friches sur du tiers du produit intérieur brut. Mal-
des sols de Villa Clara
Le cas de Raúl Hernández est Tropique la moitié du pays heureusement, avec la crise écono-
emblématique de ces timides avancées. du Cancer La Havane mique mondiale, cette source de reve-
Friches
Les terres qu’il partage avec son frère (savanes O C É A N AT L A N T I QU E nus tend elle aussi à s’amoindrir. Ces
se trouvent en périphérie urbaine, un et maquis) rentrées d’argent ont diminué d’au
secteur que le gouvernement souhaite Camagüey moins 30 % entre 2008 et 2009.
voir exploité en priorité afin d’écono- Zones Cette hémorragie de bras et de cer-
Source : cartothèque de l’université du Texas

miser carburant et autres frais de trans- cultivées veaux est aussi catastrophique qu’un
port. Les deux frères travaillent avec C U B A second tremblement de terre. Car les
Marais
des bœufs, comme l’avait conseillé Cas- Haïtiens qui partent sont ceux qui
tro dans ses discours. Les Hernández Végétation
MER DES CARAÏBES représentaient le meilleur espoir de
cultivent des patates douces, du maïs, arbustive Santiago Base navale de reconstruction du pays. Amos Cincir,
des courges et des haricots ; ils élèvent 0 300 km de Cuba Guantanamo Bay Le Nouvelliste (extraits), Port-au-Prince
des porcs et des moutons, qui les aident Forêt (E.-U.) (Voir aussi article p. 32)

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 24 DU 18 AU 24 MARS 2010


amériques
BRÉSIL

A Rio, la paix sociale passe par le téléphérique


Inspirée par l’exemple colombien de Medellín, la municipalité a lancé des grands travaux dans le quartier
le plus dangereux de la ville, avec la bénédiction des gangs et de la police.

O ESTADO DE SÃO PAULO représente à lui seul d’incidence directe sur la progression une zone pacifiée. En novembre 2007,
São Paulo un chantier de du chantier. Les transformations du un événement non négligeable a faci-
172 millions quartier d’Alemão ont été program- lité les choses. Le Morro do Adeus, qui

L
a rua da Grota est la princi- de reais, il mées à la suite de l’opération policière recevra une autre station de téléphé-
pale voie d’accès au quartier prévoit de de juin 2007 afin d’éviter de nouveaux rique et qui se trouvait sous la domi-
d’Alemão, un ensemble de construire des traumatismes dans cette zone consi- nation des trafiquants du Terceiro
douze favelas situé dans le écoles, un centre dérée comme le QG du Comando Ver- Comando Puro (TCP), a été repris par
nord de Rio de Janeiro où vivent plus civique, des parcs, melho, la faction de narcotrafiquants le Comando Vermelho, qui possédait
de 170 000 personnes [40 % des des résidences et des la plus puissante de Rio de Janeiro. déjà le contrôle d’Alemão. Comme
crimes commis à Rio s’y produisent]. rues commerciales. Pour C’est après sa visite à Medellín [une dans la cité colombienne, l’hégémonie
Jusqu’à maintenant, la rue était en- pouvoir mener à bien ces chantiers ville en proie à la violence de bandes d’une faction a calmé les violences.
combrée de barricades dressées par les en plein cœur de l’une des zones les ▲ Dessin de
rivales de trafiquants et géographi- Cependant, l’exemple de Medellín
trafiquants pour faire obstacle aux plus violentes de Rio de Janeiro, ses quement comparable], en mars 2009, ne s’avère pas si glorieux. Selon les
Reumann paru
Caveirão, les véhicules blindés de la concepteurs ont fait appel à des asso- que le gouverneur de Rio, Sérgio autorités colombiennes, en dépit de
dans Le Temps,
police. Mais aujourd’hui le quartier est ciations chargées de servir d’intermé- Cabral, a décidé de construire les ces chantiers sociaux, les homicides
Genève.
calme, elles ont disparu et fait place diaire entre les intérêts du gouverne- mêmes téléphériques à Alemão. Des ont à nouveau augmenté de 177 %
à un nouveau chantier. ment, les habitants du quartier et les tra- ingénieurs brésiliens se sont alors ren- ces dernières années. “Maintenant
Dans le Largo do Coqueiro, au fiquants. Le but était de déclarer une dus à Medellín pour se familiariser avec qu’une seule faction commande les mor-
sommet du morro [colline], les murs et trêve générale dans la zone d’Alemão. la technologie et le fonctionnement de ros, la situation n’a jamais été aussi
les vitraux de l’église baptiste portent A l’issue des négociations, les tra- ce type de moyen de transport. calme !” raconte Wagner Nicacio, lea-
encore les impacts des balles de l’opé- fiquants se sont engagés à ne pas s’op- Mais, comme à Medellín, ces tra- der de la Grota, une des communau-
ration policière de 2007, qui s’est sol- poser aux travaux. En échange, comme vaux ne pouvaient se dérouler que dans tés d’Alemão. Bruno Paes Manso
dée par 19 morts. Mais, au sommet de la situation est plus calme, la police a
la montagne du Tararé, l’ambiance est promis de ne pas intervenir. Pour le
toute différente. Un chantier accueille moment, les chantiers ne subissent pas
plus de 100 ouvriers, qui travaillent de retards majeurs. “Tout le monde ici
d’arrache-pied pour terminer avant tient à ces travaux, y compris les trafi-
septembre 2010 les cinq stations du quants, qui ont des proches et des amis
téléphérique qui transportera quoti- demeurant à Alemão. Tout avance donc
diennement 30 000 personnes entre le bien”, assure José Júnior, le directeur
centre-ville et les cinq collines sur les- du collectif AfroReggae, un acteur clé
quelles s’étend le quartier de l’Alemão. de la médiation entre les parties. En
cas de problème avec les trafiquants
DES ASSOCIATIONS CIVILES ou les habitants, les membres d’Afro-
NÉGOCIENT AVEC LES TRUANDS Reggae interviennent auprès des lea-
Cette initiative, dont le coût est estimé ders de la communauté. “La situation
à plus de 750 millions de reais [311 mil- est calme pour le moment. Depuis qu’il
lions d’euros], vise à développer les in- n’y a plus d’opération policière, il n’y a
frastructures des quartiers pauvres en plus de morts !” explique Jonas Fonseca,
s’inspirant de l’action menée dans la 35 ans, salarié de l’association.
ville colombienne de Medellín. Finan- Pourtant, cette trêve est fragile,
cé en grande partie par le PAC [Pro- comme en témoignent les événements
gramme national d’accélération et de survenus le 7 février, quand trois ou-
croissance], le projet est piloté par le vriers de l’entreprise de BTP Lafarge
gouvernement de Rio de Janeiro, qui ont été assassinés dans une carrière au
met actuellement la dernière touche Morro da Fazendinha [qui fait partie
à un ensemble d’investissements so- du quartier d’Alemão]. Ces travaux ne
ciaux destiné à améliorer le transport faisaient pas partie des investissements
des habitants. Outre le téléphérique, qui du PAC, et ce crime n’a donc pas eu

COLOMBIE
Un Congrès très à droite
A
lvaro Uribe, le 102 sièges de sénateur du
président de la Congrès. Le très contesté
Colombie, ne PIN a même réussi à rem-
pourra pas se présenter porter 8 sièges au Sénat,
à l’élection présidentiel- alors que, de notoriété pu-
le du 30 mai comme il blique, tous ses candidats
l’aurait voulu, mais c’est sont liés à ceux qu’on ap-
bel et bien “l’uribisme pelle les “parapolitiques”.
[qui] a triomphé” lors des (Au moins 83 membres
élections législatives du du Parlement sont accusés
14 mars, comme le sou- de liens avec les milices
ligne en première page paramilitaires d’extrême
El País de Cali. Les trois droite.) Le bulletin élec-
partis inféodés au président Alvaro toral du PIN était même surnommé le
Uribe, le Parti social d’union nationa- “bulletin de la Picota”, du nom de la pri-
le – dit parti de la U –, le Parti conser- son où sont détenus la plupart des élus
vateur et le Parti d’intégration natio- déjà condamnés pour leurs liens avec
nale (PIN), ont ainsi remporté 59 des les paramilitaires.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 25 DU 18 AU 24 MARS 2010


asie ●

A F G H A N I S TA N

L’espionnage version business


Détournant des fonds publics, un fonctionnaire américain a créé un réseau de renseignements privé pour traquer
les islamistes sur les territoires afghan et pakistanais. Un scoop du New York Times qui embarrasse Washington.

THE NEW YORK TIMES (extraits) Pakistan. Entre décembre 2008 et mi-
New York juin 2009, Taylor et Duane Clarridge
ont été chargés d’œuvrer à la libéra-

S
ous couvert d’un banal pro- tion de David Rohde, journaliste du
gramme officiel de collecte NewYork Times enlevé en Afghanistan
de renseignements sur la so- et retenu prisonnier pendant sept
ciété afghane, un fonction- mois dans les Zones tribales, au Pakis-
naire du ministère de la Défense a tan. Le journaliste a finalement réussi
monté en Afghanistan et au Pakis- à s’enfuir sans leur aide. C’est en 2008
tan un réseau de sous-traitants du que l’idée de créer un programme
privé pour participer à l’élimination d’information gouvernemental est née
d’extrémistes présumés. Michael dans l’esprit d’Eason Jordan, directeur
D. Furlong a ainsi engagé comme de l’information de CNN, et de son
prestataires des entreprises de sécu- ◀ Dessin de partenaire Robert Pelton. Ils ont alors
rité employant d’anciens agents de Vlahovic, Belgrade. pris contact avec le général David
la CIA et des forces spéciales, les McKiernan, qui allait bientôt devenir
fameux bérets verts. L’emploi par commandant des forces américaines
l’armée de sous-traitants comme ■ Stupide en Afghanistan [il l’a été du 6 octobre
espions est généralement jugé illégal. “Les activités 2008 au 15 juin 2009]. Leur projet
De plus, au Pakistan, le recours clan- de M. Furlong sont consistait à mettre en place un système
destin à des prestataires privés risque sans doute de collecte d’informations en Afgha-
d’être interprété comme un moyen de illégales ; ce qui est nistan et au Pakistan à destination de
contourner les autorités d’Islamabad, sûr, c’est qu’elles l’armée américaine et de clients pri-
qui ont interdit la présence de per- sont stupides. vés ayant besoin de clés pour mieux
sonnel militaire américain dans le Imaginez que vous comprendre cette région complexe,
pays. Selon des sources officielles, les êtes journaliste devenue cruciale pour la préservation
activités lancées par Michael Furlong collecter des renseignements. Ainsi, caine employait actuellement neuf en Afghanistan des intérêts occidentaux.
auraient été suspendues et l’homme Robert Pelton raconte avoir appris de civils membres du personnel d’Inter- et qu’on vous arrête
serait l’objet d’une enquête ouverte par collègues afghans que des vidéos qu’il national Media Ventures, dans le cadre à un point de DES FONDS QUI DISPARAISSENT
le ministère de la Défense pour diverses avait mises en ligne sur le site avaient de missions ordinaires de surveillance, contrôle taliban. MYSTÉRIEUSEMENT
infractions présumées, notamment été utilisées pour préparer une frappe de collecte et d’analyse d’informa- Un taliban vous dit Le site a été baptisé Afpax. D’après
pour contrat frauduleux. Ces accusa- américaine au Sud-Waziristan, au tions. Quant aux autres employés qu’il va vous enlever, Eason Jordan, Michael Furlong était
tions sont portées alors que la CIA Pakistan. Michael Furlong aurait entre d’International Media présents en car les journalistes présent aux côtés du général McKier-
est déjà mise en cause dans d’autres autres fait appel à International Media Afghanistan, les responsables de l’ar- américains sont nan lorsqu’il lui a présenté le projet.
affaires de ce genre en Irak. Ventures, une entreprise de “com- mée américaine n’auraient aucune en réalité des Le général a donné son accord et
munication en stratégie” dirigée par connaissance de leurs activités. A l’été membres de la CIA Michael Furlong a assuré qu’il trou-
ON IGNORE SI L’ARMÉE AVAIT d’anciens agents des forces spéciales, 2009, Michael Furlong a déclaré à des – et vous saurez verait les financements nécessaires.
DONNÉ SON ACCORD mais aussi à American International collègues qu’il travaillait en collabo- qu’en plus c’est Pourtant, chaque fois qu’Eason Jor-
“Bien que cela n’ait pas porté préjudice Security Corporation, une société de ration avec Clarridge à la libération la vérité”, ironise dan lui a demandé des fonds, Michael
aux opérations de renseignements légales, Boston dirigée par Mike Taylor, un du soldat Bowe Bergdahl, kidnappé The Economist. Furlong lui a répondu que l’argent
laisser des mercenaires jouer à James ex-béret vert lui aussi. Contacté par en Afghanistan [le 30 juin 2009] et était destiné à d’autres opérations et
Bond dans une zone de guerre est géné- téléphone, ce dernier déclare avoir un qui serait actuellement détenu au que son projet suscitait de moins en
ralement une mauvaise idée”, reconnaît temps employé Duane Clarridge, moins d’intérêt.
un fonctionnaire américain. On ignore surnommé Dewey, un ancien membre Le contre-amiral Smith déclare
encore si Michael Furlong a reçu éminent de la CIA impliqué dans s’être opposé au financement d’Af-
l’approbation d’officiers supérieurs ou
s’il a monté l’opération en solitaire.
de nombreuses affaires de l’Agence,
dont le fameux scandale de l’Irangate
STRATÉGIELes forces spéciales pax dès son arrivée à Kaboul, en
juin 2009. Il explique qu’il n’en avait
L’individu, lui-même ancien officier
de l’armée de l’air, est aujourd’hui
[ventes secrètes d’armes américaines
à l’Iran entre 1985 et 1987]. Inter-
rentrent dans le rang nul besoin et qu’il craignait que ses
activités ne flirtent de trop près avec
employé à plein-temps par le minis-
tère de la Défense sur la base aérienne
de Lackland, à San Antonio (Texas).
rogé à son tour, Duane Clarridge nie
cependant avoir jamais travaillé avec
Michael Furlong.
L e général McChrystal, commandant en chef des forces
internationales en Afghanistan (ISAF), reprend ses
troupes en main. Les forces spéciales (Special Opera-
celles du renseignement, ce qui pou-
vait se traduire par le ciblage de cer-
tains individus. Il précise que la CIA
Il possède une longue expérience des A la mi-2008, l’armée a confié à tions Forces), surnommées “bérets verts”, devront désor- s’était opposée au projet pour les
“opérations psychologiques”, terme Michael Furlong la responsabilité d’un mais opérer sous son commandement, rapporte The mêmes raisons, mais que Michael
par lequel l’armée désigne l’exploi- programme de collecte d’informations New York Times. Ces unités spécialisées dans la guerre Furlong a insisté. “J’ai finalement dû
tation de l’information en temps de sur la culture politique et tribale non conventionnelle sont engagées dans des actions mettre les points sur les ‘i’ et lui dire que
guerre. On ignore la date exacte du afghane. Une partie des fonds publics de guérilla et des opérations commandos. Elles peuvent nous n’étions pas intéressés”, poursuit-
lancement de ces opérations, mais, alloués à ce programme, 22 millions agir sans attendre les instructions militaires. La nou- il. La suite des événements est assez
selon certains fonctionnaires, elles de dollars au total [16 millions d’eu- velle directive oblige désormais ces unités à respecter confuse. Après le rejet du projet
se seraient accélérées à l’été 2009. ros], va dans les caisses d’Internatio- les ordres du général McChrystal, inquiet de leur impli- Afpax, Michael Furlong aurait cher-
Michael Furlong aurait détourné des nal Media Ventures. Son site montre cation dans des bavures qui ont touché la population ché à utiliser l’argent restant pour
fonds d’un programme conçu pour par ailleurs que plusieurs de ses cadres afghane ces derniers mois. “Les forces spéciales ne ren- d’autres activités. Il aurait ainsi
améliorer les connaissances de l’état- dirigeants sont d’anciens membres des daient de comptes à personne. Pourtant, le général et accepté de proposer les services de
major américain sur les structures forces spéciales, notamment des com- moi-même portions la responsabilité des erreurs qu’ils certains employés d’International
sociales et tribales de l’Afghanistan. mandos de la Delta Force, qui ont été commettaient”, a indiqué le porte-parole du ministère de Media Ventures au bureau de com-
Selon Robert Pelton, spécialiste très actifs dans la traque de terroristes la Défense afghan, le général Zahir Azimi. Malgré la nou- munication stratégique du contre-ami-
des zones de guerre, recruté par présumés depuis les attentats du velle directive, certaines unités comme la Delta Force, ral Smith. Reste que 15 millions de
Washington pour collecter des infor- 11 septembre 2001. réputée pour le secret qui l’entoure, et la Navy SEAL, dollars [11 millions d’euros] se sont
mations sur la société afghane, des Dans un entretien, le contre-ami- unité antiterroriste de nageurs de combat, bénéficient évaporés dans la nature. “Je ne sais
millions de dollars censés être affec- ral Gregory Smith, porte-parole des d’un régime d’exception et pourront continuer à opé- absolument pas où est passé cet argent”,
tés au site Internet dont il était chargé forces de l’OTAN en Afghanistan rer librement, précise le quotidien de New York. affirme le contre-amiral Smith.
ont été redistribués par Furlong pour (ISAF), a déclaré que l’armée améri- Dexter Filkins et Mark Mazzetti

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 26 DU 18 AU 24 MARS 2010


asie
INDONÉSIE

Le réseau terroriste en pleine mutation


La récente découverte d’une base terroriste à Atjeh, dans le nord de Sumatra, a pris de court tous les experts,
y compris l’Américaine Sidney Jones, pour qui l’islamisme est loin d’avoir dit son dernier mot en Asie du Sud-Est.
TEMPO (extraits) courant est en train d’émerger. Net- 3. A la recherche d’une qoidah porter atteinte au système éducatif
Jakarta tement plus militant et plus radical, il aminah musulman dans son ensemble.
serait proche d’Al-Qaida. Les dirigeants de ces groupes auraient 5. Comprendre la dynamique

C
omme bien d’autres, j’ai 2. Des liens internationaux plus vu en Atjeh une qoidah aminah, une transfrontalière
été stupéfaite devant la dé- solides base sûre. Pendant le conflit de Poso Lorsque Dulmatin et Umar Patek
couverte de camps d’en- Avant leur retour en Indonésie, Dul- (Sulawesi), et en particulier après étaient basés à Jolo, dans le sud des
traînement terroristes à matin et Umar Patek, un des organi- 2001, la JI considérait Poso [princi- Philippines, des unités spéciales amé-
Atjeh et par la réapparition en Indo- sateurs présumés de l’attentat de Bali pal port de l’île] comme une qoidah ricaines équipées d’un armement
nésie de Dulmatin [l’un des cerveaux en 2002, ont passé sept ans sur l’île aminah, un lieu qui permettait de sophistiqué épaulaient l’armée phi-
des attentats de Bali (qui avaient fait philippine de Mindanao, d’abord aux conduire le djihad, de développer une lippine. Mais personne ne savait que
202 morts en 2002) que la police a côtés du Front de libération islamique communauté musulmane désireuse ces deux hommes, les plus recherchés
abattu le 9 mars dernier]. Mais nous moro puis avec le groupe d’Abou d’appliquer pleinement le droit isla- dans la région, avaient déjà quitté
pouvons déjà tirer de nombreuses Sayyaf. Le fait qu’ils soient rentrés mique et de fonder une grande Mindanao, qu’ils avaient gagné l’In-
leçons de cette mauvaise surprise. ■ Succès pour rejoindre les militants indoné- nation musulmane. Mais, après la donésie et se trouvaient à Atjeh. De
“Le terrorisme est-il siens indique que la communication répression policière de janvier 2007, même que les Etats-Unis n’ont tou-
1. La mutation à l’intérieur même
mort ?” Telle est
du réseau extrémiste et la coordination entre l’Indonésie ce lieu a cessé d’être une base idéale. jours pas mis la main sur Oussama
la question que
Le groupe formé autour de Dulmatin et les groupes extrémistes de Minda- Le choix d’Atjeh pourrait s’expliquer Ben Laden, les chefs terroristes évo-
pose Tempo,
et du Tanzim Al-Qaida pour la vé- nao sont beaucoup plus étroites que par la loi islamique qui y est en luant en Asie du Sud-Est continuent
au lendemain d’un
randa de La Mecque [organisation nous ne l’imaginions jusqu’alors. vigueur. Par ailleurs, après le tsunami d’échapper aux forces de sécurité,
sérieux coup porté
semble-t-il affiliée à Ben Laden et infil- Mais les ramifications vont bien de décembre 2004, une multitude preuve s’il en est de leur efficacité.
par la police aux
trée à Atjeh depuis 2008] n’est pas la au-delà des Philippines. Mohammad de groupes radicaux y ont monté La collaboration transfrontalière
réseaux islamistes
Jamaah Islamiyah (JI), même si c’est Jibril, qui est aujourd’hui en déten- des affaires et y ont tissé des réseaux devient une nécessité absolue. Au
implantés en
au sein de la JI qu’avaient été initiés tion à Jakarta [soupçonné d’avoir inconnus jusque-là dans la région. cours des dix dernières années, le
Indonésie. Dulmatin
Dulmatin ainsi que Noordin M. Top transféré de l’argent ayant servi à 4. Les dirigeants potentiels ne partage des informations au niveau
– présenté
[cerveau présumé de plusieurs atten- financer un double attentat dans la manquent pas régional a enregistré des progrès
sur la couverture
tats, abattu le 16 septembre 2009]. capitale indonésienne en juillet 2009], Après la mort de Noordin M. Top, considérables. Reste que la police
de l’hebdomadaire –,
Cela apparaît clairement dans la vidéo a raconté à ses compagnons qu’il tout le monde pensait que le problème indonésienne demeure largement
recherché pour
tournée par ce groupe – diffusée sur s’était rendu fin 2007 au Waziristan, du terrorisme était enfin résolu. Il ignorante en ce qui concerne les
avoir orchestré les
YouTube le 8 mars – qui invite la com- la base des talibans au Pakistan. Jibril s’avère que non. D’autres hommes réseaux terroristes des Philippines.
attentats de Bali en
munauté des croyants indonésiens à 2002, a notamment
a également suivi un entraînement en à Mindanao, Poso et Ambon [île des Plus généralement, les polices de
se rassembler pour conduire le djihad été abattu.
Afghanistan entre 1999 et 2003. Ces Moluques] sont dotés d’une expé- chaque Etat du Sud-Est asiatique
tout en fustigeant la JI. Les Etats-Unis,
liens ne seraient pas rompus et l’on rience du combat et du charisme sont mal informées des activités ter-
Les hommes qui ont rejoint le dont le président
dit – cette information n’est pas nécessaires pour prendre les com- roristes dans les autres pays de la
groupe d’Atjeh sont d’anciens effectuera une visite confirmée – que des activistes indo- mandes du mouvement. Sans parler région. C’est pourquoi il est essentiel
membres de la JI appelant à des ac- en Indonésie nésiens seraient rentrés d’Afghanis- des nouvelles générations formées que tous ceux engagés dans la lutte
tions de plus grande envergure. Il le 23 mars, avaient tan au début de cette année. Il est plus dans les écoles de la JI. Ces écoles antiterroriste prennent conscience de
semble que ce groupe englobe des élé- mis sa tête à prix que probable que le réseau terroriste demeurent un problème de taille, et cette dynamique transfrontalière afin
ments en rupture avec les organisations pour 10 millions indonésien entretienne des contacts nous devons faire preuve d’imagina- de comprendre comment ces divers
telles que la JI. C’est la preuve, alors de dollars. directs avec les chefs terroristes éta- tion pour éviter qu’elles donnent nais- groupes ont aujourd’hui tissé leur
que nombre de ces organisations ont blis au Pakistan, et peut-être aussi au sance à des terroristes qui arriveront toile – ou le feront à l’avenir.
renoncé à la violence, qu’un nouveau Moyen-Orient et en Afrique du Nord. à maturité en 2020, sans toutefois Sidney Jones
asie
INDE

Des quotas illusoires pour les femmes


La Chambre haute du Parlement a adopté le 9 mars une loi qui réserve un tiers des sièges de députés
à la gent féminine. Le risque : transformer les élues en figurantes voire, pire, en marionnettes.

OUTLOOK aux dernières élections dans l’Etat du contenter de postes subalternes. On


New Delhi Jharkhand], elles seront utilisées pour a ainsi tendance, au sein des sections
préserver les intérêts de leur famille féminines, à dissuader les initiatives

L
e projet de loi sur les quo- ▶ Dessin de Dario, politique et renvoyées à la maison politiques plutôt qu’à les encourager.
tas de femmes [voté par la Mexique. quand on n’aura plus besoin d’elles. Trop souvent, si des individus
Chambre haute le 9 mars, Nous ne pouvons pas nous per- associés au Parti du Congrès ont per-
la Women’s Reservation Bill mettre de remplir le Parlement et les pétré un viol, les femmes des partis
réserve un tiers des sièges de dépu- assemblées législatives des Etats de d’opposition sont utilisées pour s’in-
tés aux femmes, au niveau fédéral et dizaines de Rabri Devi. En acceptant surger contre ce parti. Mais ces mêmes
régional] est le premier texte en faveur aveuglément l’idéologie de la soumis- femmes ferment les yeux sur les atro-
des femmes à se heurter à une forte sion féminine tant dans le domaine cités commises par des membres de
opposition des députés. Son adoption domestique – où cette soumission est leur propre parti. Nommez-moi une
risque en effet d’affecter le destin de la plus visible – que dans les sphères seule députée du Parti du Congrès
tous les hommes politiques indiens. Si publique et politique, de telles femmes qui ait pris position publiquement
la Chambre basse [Lok Sabha] décide Par ailleurs, comme incarnent un modèle très négatif pour contre les hommes du Congrès impli-
de voter à bulletins secrets [et non à très peu de femmes leurs semblables. Comment peut-on qués dans le massacre de milliers de
main levée, comme ce fut le cas à la politiques bénéficient croire qu’elles puissent servir la cause Sikhs, en 1984 ? Ou une femme du
Chambre haute], Mme Gandhi, prési- d’une base électorale des femmes ou donner à d’autres les parti nationaliste BJP qui ait manifesté
dente du Parti du Congrès, et les diri- indépendante, l’incer- moyens d’agir ? son soutien aux femmes victimes des
geants du BJP (parti nationaliste titude concernant la cir- émeutes antimusulmanes au Gujarat
indien), qui ont donné comme con- conscription qui leur sera DES POLITICIENNES QUI NE en 2002 ? Depuis des années, Mamata
signe l’approbation du texte, décou- attribuée risque de les ame- DÉFENDENT PAS LES FEMMES Banerjee, ministre des Chemins de
vriront à quel point les députés de leur ner à dépendre encore plus En réalité, la biwi-beti brigade est un fer, dénonce en vain la violence et
propre parti lui sont hostiles. des dirigeants masculins de obstacle à l’émergence de femmes les horribles histoires de viols impli-
Dans sa forme actuelle, la loi sur leur parti. Dans une telle situa- indépendantes d’esprit qui souhaitent quant des cadres du CPI-M dans cer-
les quotas de femmes au Parlement tion, les hommes politiques se s’aménager un espace dans la sphère taines régions rurales du Bengale-
présente de graves faiblesses. En vertu feront une joie de se servir de leur publique. A titre d’exemple, il n’est Occidental. Plutôt que de faire front
de cette loi, les sièges parlementaires femme ou de leur fille – ce que l’on pas rare, en Inde, que les sections commun avec Mme Banerjee et de
réservés aux femmes – un tiers de l’hé- appelle la “biwi-beti brigade” [bri- féminines des partis politiques soient combattre la culture de la violence qui
micycle – seront sélectionnés par tirage gade des épouses et des filles] – pour dirigées par les épouses, les femmes règne dans cet Etat, les femmes du
Cagle Cartoons

au sort, et au moins 181 députés [sur “garder” le siège en attendant qu’ils de la famille ou même les maîtresses CPI-M ont réagi comme on pouvait
un total de 543] de sexe masculin puissent le récupérer. Le fait d’être des plus grands dirigeants du parti. s’y attendre, en la couvrant d’insultes.
devront renoncer à leur circonscrip- l’épouse ou la fille d’un homme poli- Ces postes leur sont accordés comme Il n’est pas surprenant que notre
tion à chaque élection au profit d’une tique ne devrait pas en soi être une rai- des fiefs, qu’elles peuvent conserver pays n’ait pas encore assisté à l’émer-
candidate féminine. Lorsque la nou- son pour être exclue. Après tout, les aussi longtemps que leurs époux ou gence d’une stratégie politique im-
velle liste de circonscriptions réservées ■ Radical enfants de médecins ou d’avocats exer- amants demeurent influents. pulsée par des femmes sur les ques-
aux femmes sera établie pour les élec- “Pour voter cette cent souvent la même profession que Si l’on retrouve des Brinda Karat tions qui les concernent. Le système
tions suivantes, ces 181 femmes ne loi, il faudra d’abord leurs parents. Mais ils doivent chaque [épouse de Prakash Karat, secrétaire envisagé par la loi sur les quotas de
pourront pas se présenter à nouveau me passer sur jour prouver leurs compétences à leurs général du Parti communiste de l’Inde femmes va permettre aux biwi-beti
dans la même circonscription. Car, le corps !” a déclaré patients ou à leurs clients. La plupart (marxiste), CPI-M], Promila Danda- brigades d’envahir l’espace politique
selon le système de rotation établi par Lalu Prasad Yadav, des femmes politiques sont des vate [épouse de l’homme politique féminin. Cela ne servira qu’à discré-
la loi, les circonscriptions ne peuvent chef du RJD marionnettes. Leur seule et unique Madhu Dandavate, tous deux affiliés diter la participation des femmes en
pas être réservées pendant deux man- et député tâche est de protéger les intérêts poli- au parti de gauche Janata Dal] ou Ahi- politique. Les députés du Lok Sabha
dats consécutifs. Cela risque d’émous- à la Chambre basse tiques de leur père ou de leur mari. lya Rangnekar [épouse de P.B. Ran- devraient demander le vote à bulletins
ser la motivation des députés femmes du Parlement. Il Comme l’épouse de Lalu Yadav, gnekar, important dirigeant du CPI- secrets pour cet amendement. Car la
à s’occuper de leurs électeurs et de dénonce les quotas Rabri Devi [poussée par son mari, M décédé en 2008] à la tête des fronts démocratie n’a aucun sens si ceux qui
leur circonscription de façon respon- favorisant les qui, accusé de corruption, décida de féminins, c’est d’abord parce que leurs font la loi n’ont pas le droit de voter
sable. Elles devront en effet, après castes supérieures ne pas se présenter, elle a été trois époux jouissent d’un certain pouvoir. en fonction de leurs convictions.
chaque scrutin, se retirer de la com- au détriment fois ministre en chef dans l’Etat du Ces femmes ne laissent pas facilement Madhu Purnima Kishwar*
pétition ou se présenter dans une des minorités et des Bihar entre 1997 et 2005] ou celle de leur place à leurs semblables, même * Fondatrice et rédactrice en chef de la revue
autre circonscription. castes inférieures. Madhu Koda [qui a remplacé son mari plus brillantes, celles-ci devant se féministe Manushi.

LE MOT DE LA SEMAINE

L es déesses hindoues sont


nombreuses. Il y a Lakshmi,
chose d’un peu sauvage,
de difficilement maîtri- “SHAKTI” – musulmanes ou chré-
tiennes, par exemple.
de basse caste sont doublement
discriminées. A l’instar de cer-
toujours belle et souriante, lais- sable dans la redoutable La réponse historique tains postes au sein des entre-
sant glisser de ses mains des shakti. Elle représente la ÉNERGIE du gouvernement in - prises privées, le Parlement indien
pièces d’or. Mais il y a aussi Par- puissance créatrice de dien, notamment en ce serait-il un lieu où les femmes
vati, l’épouse du dieu Shiva, qui l’univers. Elle est source qui concerne les basses privilégiées trouvent une place
n’a pas hésité à donner ordre à de vie, mais aussi force castes, est de mettre en aux côtés des hommes mais où
son fils, le dieu Ganesh, de ne per- de destruction. place dans le secteur les basses castes, les pauvres
mettre à personne d’interrompre Baignée de cette énergie public une discrimina- et les minorités religieuses ont
son bain, fût-ce son tout-puissant divine féminine, la so- tion positive, c’est-à-dire du mal à se faire admettre ? La
mari. Kali, déesse meurtrière, à la ciété indienne reste pour- des quotas garantissant shakti se traduira-t-elle un jour
langue dégoulinant de sang, un tant un espace inégali- un certain nombre de en une puissance politique et
collier de crânes autour du cou, est taire, où les filles vont postes ou de places à sociale réelle des femmes, au
sans doute la plus effrayante des moins à l’école que les garçons répandue. Mais d’autres discri- des catégories défavorisées de niveau de celle des hommes ?
déesses indiennes. Dans la cos- et sont moins bien nourries. La minations existent, tout aussi la population. Finalement, on C’est ce qu’un simple projet de
mologie indienne, la puissance discrimination envers le sexe fémi- redoutables : contre les basses comprend qu’il ne suffit pas d’être loi ne saurait garantir.
divine féminine, la shakti, est omni- nin va jusqu’au fœticide des castes, contre les pauvres ou femme pour souffrir de discrimi- Mira Kamdar
présente. On sent qu’il y a quelque bébés filles, une pratique encore contre les minorités religieuses nation en Inde, et que les femmes Calligraphie d’Abdollah Kiaie

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 28 DU 18 AU 24 MARS 2010


M YA N M A R

Petits arrangements
avec la loi
Prendre part aux élections ou disparaître.
En imposant ce dilemme à l’opposition, la junte
pourrait remporter son bras de fer, en toute légalité.
THE IRRAWADDY mesures d’intimidation à l’encontre
Chiang Mai (Thaïlande) de militants de base ainsi que de leurs
familles aux quatre coins du pays.

S
’il est une chose qu’ont en Dans l’impossibilité de gagner leur
commun tous les régimes vie tant qu’ils restaient associés au
autoritaires, c’est bien leur parti d’opposition, certains ont fini
désir d’éliminer la dissidence, par le quitter. Puis vinrent l’humilia-
quelle qu’elle soit. Le Conseil d’Etat tion publique et la dénonciation des
pour la paix et le développement dirigeants de la LND par l’organisa-
(SPDC) birman ne fait pas exception. tion de masse du SPDC, l’Union
La junte ne manquant ni de volonté pour le développement et la solida-
ni de moyens pour écraser l’opposi- rité (USDA). A une série d’initiatives
tion organisée dans les villes – dont la dans ce sens vers la fin des années
Ligue nationale pour la démocratie 1990 a succédé la fermeture forcée des
(LND), la formation la plus popu- bureaux de la LND dans les provinces,
laire –, il est étrange qu’elle ne s’en de manière à priver l’état-major du
soit pas simplement contentée. Le parti à Rangoon de tout soutien local
régime pèse sans aucun doute le pour [300 bureaux, fermés en 2003 après
et le contre de ses actions à l’aune des l’attaque d’un convoi dans lequel se
réactions possibles. Mais la réponse trouvait Aung San Suu Kyi, ont été
la plus pertinente tient davantage à la autorisés à rouvrir après la promulga-

EYXIYVWMRZMXqW
nature du bras de fer engagé entre les tion des lois électorales, le 8 mars]. Au
deux parties. Tout le monde sait que, bout du compte, il est intéressant de
face à un danger précis et immédiat, relever que, dans toutes les actions
à l’instar d’un soulèvement populaire, qu’il entreprenait à l’encontre de la
les généraux font tout pour faire taire LND ou d’autres organisations d’op-
les contestataires. Mais la LND pré- position, le régime a toujours tenu à %YXIYVWqXVERKIVW
sidée par Aung San Suu Kyi consti- invoquer une raison légale pour justi- 4EYP %978)6 )XEXW9RMW  ˆ /IR &9+90 7qRqKEP  ˆ &IVREVHS
tue un cas particulier. fier ses décisions. '%6:%0,3 &VqWMP  ˆ 9QFIVXS )'3 -XEPMI  ˆ %PEE )0 %7;%2=
La guerre d’usure qui se poursuit Plus récemment, deux hauts diri- )K]TXI  ˆ 1MGLEP +3:6-2 -WVEtP  ˆ .IRW 'LVMWXMER +6’2(%,0 (ERIQEVO  ˆ
entre la LND et le SPDC est avant tout geants du parti, Win Tin et Tin Oo, ont 2IHMQ+i67)0 8YVUYMI ˆ)HKEV,-07)26%8, %PPIQEKRI ˆ4IXIV.%1)7 +VERHI&VIXEKRI ˆ
de nature légale. Entité légitime qui été libérés, respectivement en sep- (ERMIP /),01%22 %YXVMGLI  ˆ -QVI /)68f7> ,SRKVMI  ˆ =EWQMRE /,%(6% %PKqVMI  ˆ
aspire au pouvoir par les urnes, tembre 2008 et en février 2010, alors %RHVIx /396/3: 9OVEMRI  ˆ 'EQMPPE 0c'/&)6+ 7YrHI  ˆ (ER] 0%*)66-¿6) 'EREHE 
la LND n’a jamais dévié de la que Mme Suu Kyi était main- ˆ (SVMW 0)77-2+ +VERHI&VIXEKRI  ˆ =ER 0-%2/) 'LMRI  ˆ 'EVPSW 0-7'%23 9VYKYE] 
ligne qu’elle avait adoptée. tenue en résidence ˆ %RXzRMS 03&3 %2892)7 4SVXYKEP  ˆ 4EXVMGME 1%'(32%0( )XEXW9RMW  ˆ *MVSY^
Et, si elle entend com- surveillée. Une déci- 2%(.-+,%>:-2- -VER ˆ%QqPMI238,31& &IPKMUYI ˆ0YHQMPE4)8639',):7/%Â% 6YWWMI 
battre son adversaire dans sion soigneusement ˆ %RRI 63&-00%6( 'EREHE  ˆ 7EPQER 697,(-) +VERHI&VIXEKRI  ˆ 0YMW 7)4È0:)(%
le cadre de la loi, le SPDC calculée, destinée à 'LMPM ˆ8EVYR.8).4%0 -RHI ˆ)RVMUYI:-0%1%8%7 )WTEKRI ˆ.SVKI:304- 1I\MUYI
n’est pas en reste. Ce qui semer la division au
explique pourquoi la sein de la direction de %YXIYVWJVERpEMW
direction du parti la LND. A ce jour, les 3PMZMIV %(%1 ˆ 7XqTLERI %9()+9= ˆ +ISVKIW &%0%2(-)6 ˆ *VqHqVMG &)-+&)()6
d’opposition a opté membres restants sont ˆ %VRS &)68-2% ˆ )ROM &-0%0 ˆ .IER1EVMI &0%7 () 63&0¿7 ˆ =ZIW &322)*3= ˆ
pour la stratégie aguerris et éprouvés. Peu 7XqTLERI&3959)8ˆ3PMZMIV'%(-38ˆ)QQERYIP'%66¿6)ˆ.IER'PEYHI'%66-¿6)ˆ
controversée de res- nombreux, ils sont les éléments 4EXVMGO ',%13-7)%9 ˆ ;MPPMEQ '0-** ˆ 4EWGEP '311¿6) ˆ =ZIW '344)27 ˆ
ter à l’écart de la les plus admirables. Parmi les for- )R^S '361%22 ˆ &SVMW '=6902-/ ˆ 1EVMI (%66-)977)'5 ˆ 'LPSq ()0%91) ˆ
“révolution safran” [d’après la couleur mations qui s’apprêtent à participer au 4EXVMGO():-00)ˆ4LMPMTTI()0)61ˆ1EVMI()740)',-2ˆ*EXSY(-31)ˆ%RXSMRI)1%>ˆ
des robes des bonzes qui, en sep- jeu électoral, rares sont celles à pou- 1EXLMEW )2%6( ˆ %RRMI )62%9< ˆ (SQMRMUYI *%&6) ˆ %PEMR *-2/-)0/6%98 ˆ
tembre 2007, ont conduit un mouve- voir rivaliser avec la LND en termes 8MQSXLqI HI *31&)00) ˆ 'LVMWXMER +%6'-2 ˆ fHSYEVH +0-77%28 ˆ 6qKMW .%9**6)8 ˆ
ment de contestation brutalement ré- de sens du sacrifice et d’intégrité poli- .EGUYIW .39)8 ˆ 0MRHE 0¼ ˆ 1MGLrPI 0)7&6) ˆ %PEMR 1%&%2'/39 ˆ 0qSRSVE
primé]. On comprend également pour- tique. Dans ces conditions, rien d’éton- 1-%23 ˆ 4MIVVI 1-',32 ˆ 6MGLEVH 136+-¿:) ˆ .IER0YG 2%2'= ˆ 1EVMI 2(-%=) ˆ
quoi la junte n’a pas interdit la LND, nant à ce que ce parti ne figure pas .IER H«361)7732 ˆ +MPPIW 3680-)& ˆ .IER4MIVVI 378)2() ˆ :qVSRMUYI 3:%0(f
alors qu’elle l’accusait régulièrement dans les projets d’avenir de la junte. ˆ 'LVMWXMER 46-+)28 ˆ 4EXVMGO 6%1&%9( ˆ .IER 630-2 ˆ .EGUYIW 639&%9( ˆ
d’être étroitement liée à des organisa- Mais le régime birman, qui se place :EPqVMI 639>)%9 ˆ .EQIW 7%'6f ˆ 0]HMI 7%0:%=6) ˆ fVMG)QQERYIP 7',1-88 ˆ
tions politiques “ennemies”. au-dessus de la loi, est paradoxale- 4MIVVI 7)2+)7 ˆ .EGUYIW 7)6)2% ˆ .SERR 7*%6 ˆ 4LMPMTTI 7300)67 ˆ .IER0SYT
Depuis que la LND a quitté en ment obsédé par la légalité. La loi 86%77%6(ˆ*VERGO:)2%-00)
1993 le processus de rédaction de la électorale lui offre maintenant un pré-
Constitution qui s’effectuait sous la texte pour interdire la LND ou en Auteurs invités par le Centre national du Livre
houlette de la Convention nationale, exclure Mme Suu Kyi. La balle est
rien n’indique que le régime souhaite désormais dans le camp de l’opposi-
son retour. De fait, il a perdu patience tion. Le parti dispose de moins de
et s’ingénie à pousser la formation soixante jours pour réfléchir à son ave-
d’Aung San Suu Kyi hors des limites nir [il annoncera le 29 mars s’il prend
de la légalité. Mais, experte en guerre part ou non aux élections]. Quelle que 8SYWPIWXIQTWJSVXWHY7EPSRHYPMZVI
d’usure, la junte juge plus opportun soit sa décision, le bras de fer avec le HrWPIQEVWHERWP«qHMXMSRTEVMWMIRRIHI
de venir à bout de son adversaire en pouvoir ne sera plus de même nature.
respectant les formes juridiques. Elle La donne s’en trouvera changée, de
s’est d’abord échinée à rendre la vie même que les différents protagonistes.
impossible aux membres de la LND. Ko Ko Thett*
Au cours des vingt dernières années, * Politologue birman installé à Helsinki.
on a de nombreux témoignages d’une
répression ciblée minutieuse et de ▲ Dessin de Stephff, Thaïlande. )RTEVXIREVMEXEZIGCourrier international
m oye n - o r i e n t ●

ISRAËL

L’heure de vérité pour Nétanyahou


Pour le gouvernement israélien, relancer la colonisation juive à Jérusalem-Est est-il plus important, à l’heure
de la menace iranienne, que l’appui vital de l’allié américain ?

HA’ARETZ (extraits) phonique longue et orageuse entre la


Tel-Aviv secrétaire d’Etat Hillary Clinton et
Nétanyahou, une convocation de l’am-

L
a crise qui couvait entre bassadeur d’Israël à Washington, une
Israël et les Etats-Unis condamnation par le Quartette et,
depuis le retour au pouvoir, enfin, lors d’interviews à CNN et à
le 31 mars 2009, de Benya- NBC, une réprimande publique et sans
min Nétanyahou a enfin éclaté. Barack appel adressée par Mme Clinton au
Obama ne s’est pas privé de dénoncer Premier ministre. Pour être certain que
l’humiliation infligée au vice-président le gouvernement israélien ne puisse
Joe Biden lorsque Israël a annoncé la attribuer la mauvaise humeur améri-
construction de 1 600 nouveaux loge- caine à la seule Hillary Clinton, le pré-
ments à Jérusalem-Est, au cours de ce sident Obama aurait lui-même décidé
qui était censé être une visite d’amitié. de la teneur du message à délivrer.
Refusant les excuses partielles de Néta- Parlant de “l’insulte” faite aux
nyahou, le président des Etats-Unis Etats-Unis et du “coup porté aux rela-
exige désormais qu’il accomplisse des tions bilatérales”, Hillary Clinton a sou-
“actions spécifiques” pour prouver son ligné qu’elle ne comprenait pas com-
engagement dans les relations bilaté- ment une telle décision avait pu être
rales et dans le processus de paix. prise juste après que Joe Biden eut
Washington n’a révélé ni le contenu réitéré l’engagement des Etats-Unis en
de l’ultimatum ni la liste des exigences faveur de la sécurité d’Israël. Plusieurs
soumises au Premier ministre israélien. médias américains ont interprété ces
Y répondre risque toutefois de mena- propos comme le signe que l’appui
cer la coalition gouvernementale, car militaire de Washington à Israël n’était
cela heurtera les partis d’extrême ▲ Benyamin leur engagement envers la “capitale gouvernement Nétanyahou a convenu pas inconditionnel. Enfin, rejetant l’ar-
droite, Israel Beiteinou [extrême droite Nétanyahou éternelle du peuple juif”, il compro- d’un gel temporaire de la colonisation gument de Nétanyahou affirmant que
russophone] et le Shas [ultraortho- (à gauche) et Joe mettra la nécessaire coopération mili- de peuplement, sauf à Jérusalem-Est. le nouveau chantier de construction
doxes séfarades], et jettera le trouble Biden. Dessin taire entre Israël et les Américains face Cette fois, le Premier ministre a cru avait été approuvé à son insu, Hillary
au sein de son propre parti, le Likoud. de Dave Brown à l’Iran. Nétanyahou sait que ce sont qu’il pourrait survivre à la crise en pré- Clinton lui a rappelé qu’en tant que
Pour le chef du gouvernement, c’est paru dans The les Etats-Unis qui fournissent le car- sentant ses excuses à Joe Biden pour le Premier ministre il était responsable
l’heure de vérité. Il va devoir choisir Independent, burant et les pièces détachées néces- moment “malheureux” de l’annonce du des actes de son gouvernement. Néta-
entre, d’une part, ses convictions idéo- Londres. saires à l’aviation israélienne, ainsi que plan de construction, mais sans pro- nyahou doit se rendre à Washington
logiques et son alliance politique avec les systèmes d’alerte antimissiles. Il sait mettre que les unités de logements à pour prendre la parole devant la confé-
l’extrême droite, et, d’autre part, l’in- aussi que, face à la menace que repré- Ramat Shlomo ne seraient pas cons- rence de l’AIPAC [lobby pro-israélien],
dispensable appui américain. C’est un sente l’Iran de Mahmoud Ahmadine- truites, ni que la politique d’implanta- qui se déroule du 21 au 23 mars. Les
choix difficile. S’il décide de geler, ou jad, Israël n’a pas d’autres alliés. tion à Jérusalem-Est allait s’infléchir. responsables américains ont d’ores et
seulement de réduire les projets de L’administration Obama s’était Ses adversaires au sein de l’admi- déjà décidé de limiter leurs contacts
construction à Jérusalem-Est, sa coa- abstenue d’exercer des pressions fermes nistration Obama ont vu là une occa- avec lui, sauf s’il se soumet à une par-
lition s’effondrera ; s’il décide d’af- sur Nétanyahou, craignant que cela ne sion en or de donner à Nétanyahou tie de leurs conditions. Si, toutefois,
fronter l’administration américaine conduise à une crise politique en Israël, une leçon d’honneur national. Joe il devait annuler son voyage, cela serait
en espérant que ses alliés au sein du à un schisme dans la société israélienne, Biden a été humilié à Jérusalem, et interprété comme la preuve du sérieux
Congrès et de la communauté juive voire à une mutinerie au sein des forces l’Amérique nous a rendu la monnaie de la crise américano-israélienne.
américaine le soutiendront au nom de armées. Ainsi, en novembre 2009, le de notre pièce : une conversation télé- Allouf Ben

IRAK
Les Kurdes font la pluie et le beau temps
Selon les premiers résultats des élections du 7 mars, les Kurdes auront une influence déterminante sur la formation du futur gouvernement.
ASHARQ AL-AWSAT chiites divisés, tandis que les sunnites avaient de distribuer les cartes et de déterminer pas moins que même le PDK et l’UPK ont
Londres boycotté le scrutin. Les deuxièmes élections, l’avenir politique du pays pour les quatre aujourd’hui – et pour la première fois – une
qui viennent d’avoir lieu, confirment qu’ils années à venir. Et cela d’autant plus que crainte. Non pas celle d’être dominés par

L
es Kurdes rêvaient jadis de régner font partie des principales forces politiques leurs voix sont représentées dans leur quasi- les Arabes ou d’être emportés par les divi-
sur leur région, le Kurdistan. Sous du pays. Ils ont en effet su rester unis der- totalité par leurs deux principaux partis. sions confessionnelles entre chiites et sun-
le règne de Saddam Hussein, ils rière leurs deux principaux partis [le Parti Désormais, le jeu politique sera pondéré nites, mais celle d’être remis en question par
étaient tyrannisés, leur langue était interdite démocratique du Kurdistan (PDK) et par les différentes forces politiques. Car il une révolte à l’intérieur de leur propre camp.
et leur culture bafouée. Leur rêve était de l’Union patriotique du Kurdistan (UPK)]. existe une vraie compétition entre les par- Car on assiste à l’émergence d’une opposi-
gouverner Erbil et Souleymanieh [deux villes La nouveauté est que les Kurdes comme tis religieux (qu’ils soient chiites ou sunnites) tion interne qui voudrait casser leur duo-
kurdes], et de construire une muraille de les chiites ne votent plus exclusivement en et les partis laïcs (qu’ils soient nationaux ou pole. Si les résultats électoraux définitifs
Chine pour se couper des Arabes d’Irak. fonction de considérations ethnico-confes- ethniques). Ainsi, la supériorité numérique confirment ces tendances, cela signifiera que
Mais le jeu parlementaire permet aujour- sionnelles, mais selon ce qu’on leur propose des chiites n’est pas un problème, comme les Irakiens sont devenus concrètement, et
d’hui à cette minorité de devenir un acteur en termes de programme politique. L’emploi, l’avaient pensé certains sunnites, ni celle des non pas seulement verbalement, de vrais
principal. Les Kurdes sont devenus les fai- les salaires, les hôpitaux, les écoles sont des Arabes, comme l’avaient craint les Kurdes, citoyens. Cela voudra dire que chacun aura
seurs de rois à Bagdad. Lors des premières sujets qui ont déterminé leur choix. En 2005, les Turkmènes et les autres minorités voté en tant que citoyen en fonction de ses
élections législatives, en 2005, ils n’avaient ce sont eux qui ont intronisé Nouri Al- ethniques. Car la politique est devenue une intérêts, et non pas comme un mouton qui
obtenu que 20 % des voix [au niveau natio- Maliki [chiite] au poste de Premier ministre. affaire de partis, et la majorité au Parlement suit aveuglément son troupeau ethnico-
nal], mais ils parlaient à l’unisson face aux Aujourd’hui, ils sont à nouveau en position s’obtient grâce à des alliances. Il n’en reste confessionnel. Abderrahman Al-Rached

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 30 DU 18 AU 24 MARS 2010


m oye n - o r i e n t
YÉMEN

Jours tranquilles à Sanaa


Contrairement à ce qui est rapporté dans les médias occidentaux, l’atmosphère qui règne dans la capitale
yéménite est paisible. Un journaliste saoudien en témoigne.

AL-ITTIHAD (extraits) politique] est réservé aux descendants ■ Combats La plus importante est que le président les Yéménites, le président ne cherche
Abou Dhabi d’Ali [cousin et gendre de Mahomet]. “Le site d’information peut jouer chaque force politique pour pas seulement à se présenter comme
Or, depuis l’abolition de l’imamat, en du ministère en contrer une autre. Il peut même seul garant de la stabilité du pays, mais

J
’avais toujours pensé que la ville 1962, le zaydisme a accepté le régime de la Défense faire émerger des jokers pour qu’ils également à créer les conditions pour
de Sanaa était l’un des principaux républicain. Voilà pourquoi présenter yéménite a annoncé acquièrent suffisamment de poids afin permettre à son fils de devenir son suc-
lieux du chiisme zaydite. De ma le zaydisme comme une secte chiite ne la mort de deux de neutraliser d’autres acteurs. Les cesseur.
chambre d’hôtel, située dans l’est fait que brouiller les pistes. chefs affiliés au crises qui éclatent parfois (ou qu’on Cela explique le contraste saisis-
de la ville, j’entends les muezzins, qui A Sanaa, j’ai rencontré un grand réseau d’Al-Qaida fait éclater) constituent également des sant entre la vision qu’on peut avoir en
appellent les croyants à la prière. nombre d’acteurs de la vie politique, lors d’un raid aérien “cartes” dans ce jeu où il s’agit de tant qu’observateur extérieur et celle
Quelle n’a pas été ma surprise de culturelle, universitaire et intellec- effectué le 14 mars maintenir de fragiles équilibres. des habitants de Sanaa. De l’extérieur,
constater qu’ils utilisent tous la for- tuelle, aussi bien de l’opposition que par l’armée le Yémen semble plongé dans une crise
mule sunnite. Aucun n’ajoute “Hayya proches du gouvernement. Quand on yéménite dans PERSONNE NE FAIT multiforme et inextricable. Les médias
ala khayr al-amal” [Accourez pour le leur demande comment a démarré la la province sudiste DE STOCKS DE NOURRITURE occidentaux évoquent le spectre d’un
meilleur des actes], caractéristique du révolte houthiste, ils l’expliquent pour d’Abyan”, rapporte En tout cas, qu’ils soient pour ou contre Etat en faillite et donnent à penser que
chiisme. Intrigué, j’ai posé la question la plupart par l’avancée de l’islamisme Al-Hayat. Ainsi, le gouvernement, ils sont tous d’accord le pays risque d’éclater. Vu de Sanaa,
aux habitants de la ville et tous m’ont depuis les années 1980. Au Congrès loin de Sanaa, pour dire que le joueur numéro un est les choses se présentent tout à fait dif-
répondu qu’il en va ainsi de la grande populaire [parti au pouvoir], beaucoup la capitale, le président Ali Abdallah Saleh, voire féremment. Dans la capitale, personne
majorité des mosquées. soulignent notamment l’activisme des les combats qu’il est accro au jeu et qu’il ne peut n’a l’impression que la situation risque
Cela indique qu’un changement wahhabites [c’est-à-dire, indirectement, se poursuivent et s’en passer dans sa manière de faire de de devenir incontrôlable. La vie se
s’est produit dans la culture religieuse la responsabilité de l’Arabie Saoudite]. l’aviation yéménite la politique. Il ne maîtrise pas tous les passe tout à fait normalement, avec les
du pays. Parmi les chiites, les zaydites L’influence grandissante du sunnisme continue ces raids fils, mais il en tient les principaux, à habituels embouteillages et les mar-
forment le groupe le plus proche des radical a été ressentie comme une dans cette région savoir toutes les instances du pouvoir chés bondés de monde et de mar-
sunnites. Ils passent pour des chiites menace par les zaydites. Selon certains, alors que dans
exécutif : le cabinet ministériel, les chandises. Personne ne fait de stocks
chez les sunnites, mais pour des sun- cela arrangeait le président de disposer le nord du pays
caisses de l’Etat, la police, l’armée… de nourriture en prévision d’une décla-
nites chez les chiites. Le zaydisme est d’extrémistes sunnites afin de contrer les autorités ont
Son but est de maintenir les équilibres ration de l’état d’urgence. J’ai rencon-
d’une grande souplesse. Ainsi, il a les forces de gauche. Tous les Yémé- intérieurs et d’en rester l’arbitre, tout tré beaucoup de gens, et personne ne
récupéré les corps
accepté d’évoluer à propos d’une ques- nites que j’ai rencontrés partagent la en cherchant à convaincre la commu- m’a jamais parlé de l’imminence d’un
de cinq personnes
tion aussi fondamentale que celle de “théorie du jeu de cartes”. Dans la nauté internationale qu’il est le princi- danger sérieux. La vérité est qu’ils se
non encore
l’imamat, qui définit la légitimité du bouche de certains, cela donne parfois pal facteur de stabilité, de sorte qu’il sont habitués à l’instabilité chronique
identifiées.
pouvoir et la conception de l’Etat. En des histoires à peine croyables. Les n’y ait pas d’autre intermédiaire que lui de leur pays, qui dure depuis 1948.
principe, l’imamat [pouvoir spirituel et règles sont plus simples qu’il n’y paraît. pour l’aide financière et politique. Selon Khaled Al-Dakhil

RADICALISME Tout commence à l’école «NOUS SOMMES TOUS DES IMPRUDENTS COUPABLES», par ALAIN GENESTAR

U
polka
n Américain qui voulait comprendre leur assassinat, considérant qu’elles
l’attrait et la fascination que l’is- n’étaient pas venues pour aider les
lam pouvait exercer sur des personnes femmes à accoucher, mais pour les
converties à l’islam s’est fait passer empêcher d’avoir davantage d’enfants.

MAGAZINE
pour un musulman pendant trois ans L’un des professeurs a déclaré : ‘L’Oc-
afin d’observer de l’intérieur une des cident veut avoir la mainmise sur l’uté- #8

WELCOME
pépinières de la guerre sainte : l’ins- rus des femmes yéménites, afin d’em-
titut salafiste de Dammaj, près de pêcher l’accroissement du nombre de
Saada, dans le nord du Yémen, fré-
quentée par des milliers d’étu-
musulmans.’” En conclusion, il a incité
les étudiants à résister en allant faire SOWETO
diants. L’expérience de cet infiltré chacun une dizaine d’enfants. LA MÉTAMORPHOSE DU GHETTO
sera bientôt publiée sous forme de
livre. Le Yémen lui rappelle La Cerisaie
Le fondateur de cet institut est Muq-
bil Al-Wadei, l’une des figures les plus AYOBA
de Tchekhov. La vie pourrait y être
agréable, mais, au lieu d’en profiter,
influentes de la scène salafiste régio-
nale. Il était proche du groupe de mili- MANDELA!
les habitants coupent les cerisiers les tants qui, en 1979, avaient occupé la SA VIE EST SON PAYS
uns après les autres. Cela donne un Grande Mosquée de La Mecque [acte
gouvernement impuissant, des groupes fondateur de l’islamisme radical saou-
extrémistes de plus en plus influents dien]. Il avait ensuite été emprisonné
et une instabilité grandissante qui attire en Arabie Saoudite, avant de retour-
les terroristes d’Al-Qaida. ner au Yémen. Saada est aujourd’hui
Le principal problème réside dans la le plus grand repaire islamiste du
vision du monde qu’on enseigne dans pays. Al-Wadei a également formé des
ce milieu des fondamentalistes. L’Oc- militants salafistes yéménites et étran-
cident y est présenté comme l’ennemi gers pour les envoyer combattre en
de l’islam, et les étudiants acquièrent Afghanistan et ailleurs. Tout cela s’est
rapidement la conviction qu’ils sont passé sous les yeux des Américains,
menacés et agressés. Pensant être et a été financé par des capitaux
en état de guerre latente, ils sont prêts saoudiens. Ce qui rappelle que la CINEMA
à justifier la violence à tout instant question la plus brûlante concernant DECLICS ET
et se laissent gagner par le désir d’al-
ler au combat contre les infidèles, de
Al-Qaida n’est pas sécuritaire, mais
éducative. Il faut une politique globale, DES CLAPS
préférence les juifs. L’auteur raconte et non pas des opérations d’espion- C’ÉTAIT AU TEMPS DES PHOTOGRAPHES
ainsi les réactions qu’il a pu observer nage. Il ne suffit pas de décapiter un DE PLATEAU…
après l’assassinat de deux infirmières groupe ici et là, de récupérer tel chef
allemandes [et d’une enseignante tribal, d’acheter tel seigneur de la
coréenne], en 2009. “Etudiants et pro- guerre ou de s’allier à tel religieux.
fesseurs ne trouvaient rien à redire à Mansur Hael, News Yemen, Sanaa Edition de printemps I En kiosque 5 € I www.polkamagazine.com

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 31 DU 18 AU 24 MARS 2010


afrique ●

A F R I QU E D U S U D

Le retour à la tradition n’a pas que du bon


Un décret du roi zoulou visant à légaliser la pratique de la circoncision provoque l’inquiétude de plusieurs
organisations d’action sanitaire, qui craignent la multiplication des infections et l’apparition de cas de sida.

THE GUARDIAN et de manger salé pendant une semaine.” formations proposées par le gouver-
Londres “Pour nous, Xhosas, la circoncision est ce nement, les professeurs ne s’intéres-
qui fait de nous des hommes, assure sent pas à des questions sud-africaines

L
ors d’une réunion organisée Andile Ngcolomba. Tous mes amis l’ont brûlantes telles que la prévention du
le 12 janvier à Durban par fait. Sinon, vous restez un inkwenkwe, sida ou les violences sexuelles.
le gouvernement du Kwa- un garçon, et vous n’avez pas le droit de La tradition représente aussi une
zulu-Natal, les chefs tradi- vous mêler aux hommes… La circonci- énorme charge financière pour les
tionnels zoulous de la province ont pré- sion à l’hôpital ne compte pas.Vous n’êtes familles. Tout d’abord, il faut des
senté la manière dont ils souhaitaient pas un homme si vous n’avez pas survécu chèvres, des couvertures, des bouteilles
appliquer la décision du roi Goodwill à ce que j’ai subi ! Aucun homme ne peut de brandy Viceroy et de vodka Smir-
Zwelithini de réintroduire la circonci- devenir chef sans cela. Le président Jacob noff. Après l’initiation, le jeune homme
sion, deux siècles après son abolition. Zuma est un garçon, car c’est un Zou- doit s’acheter un costume, une cas-
Les services de santé travaillant auprès lou qui n’est pas circoncis.” quette et se débarrasser de toute sa
des Xhosas – le deuxième groupe eth- Les anciens présidents Nelson garde-robe, y compris ses sous-vête-
nique d’Afrique du Sud, qui n’a jamais Mandela et Thabo Mbeki ainsi que ments, son uniforme et le cartable de
abandonné cette pratique – affirment l’archevêque Desmond Tutu sont tous son enfance. Même son téléphone por-
qu’une telle mesure pourrait mettre en des Xhosas circoncis. Chaque fois que table doit disparaître ! Durant son iso-
péril de très nombreuses vies. “Nous des personnalités sud-africaines se lement, Andile Ngcolomba n’a pas eu
avons eu une année désastreuse, avec conduisent mal, les conversations tour- l’autorisation de voir des femmes. Sa
80 morts dont deux suicides”, déplore nent autour de la question de savoir si tante lui préparait deux repas par jour
Sizwe Kupela, responsable de la santé elles sont ou non circoncises. Les Xho- et des garçons du village les lui appor-
du Cap-Oriental. Chaque année, sas critiquent souvent Julius Malema, taient. Vuyiseka Dubula, secrétaire
quelque 50 000 jeunes Xhosas enva- le président de la Ligue de la jeunesse générale de la Campagne d’action pour
hissent cette province pour subir le du Congrès national africain (ANC), le traitement du sida, craint que la déci-
rituel secret – la circoncision par un connu pour son franc-parler, car c’est sion du roi zoulou ait des effets néga-
“chirurgien traditionnel” et un mois un Zoulou non circoncis. En 2008, tifs. Selon elle, il n’est toutefois pas trop
d’isolement entièrement nu. “On voit Fikile Mbalula, un responsable de tard pour faire en sorte que ce décret
d’horribles cas de putréfaction du pénis, de l’ANC, a cédé aux pressions de ses marque un tournant révolutionnaire
septicémie et de castrations accidentelles, pairs et, à l’âge de 37 ans, est entré pour les hommes zoulous et xhosas.
poursuit-il. Il y a aussi des morts par ▲ Dessin de Pep traditionnel qu’il a vu dans la mon- dans une école d’initiation. Peu après, “La plupart des nouveaux cas de sida
déshydratation et hypothermie. Le sida se Montserrat paru tagne un mois plus tôt. “Il arrive cou- il est devenu vice-ministre de la Police. apparaissent chez les femmes, observe-t-
répand car ils utilisent le même couteau pour dans El País vert d’argile et de peaux de bêtes : il est Le roi Zwelithini veut que la circonci- elle. L’initiation devrait éduquer les jeunes,
un grand nombre de garçons. Si les Zou- Semanal, Madrid. si laid qu’on a du mal à le regarder, se sion soit rétablie pour les garçons zou- notamment leur apprendre à respecter les
lous reviennent à la circoncision, ils doivent souvient-il. Je n’ai même pas vu le cou- lous, car certaines données tendent à femmes. Je suis une Xhosa et je sais que
le faire à l’occidentale, dans des hôpitaux.” teau… Puis j’ai perdu connaissance. prouver que cette pratique limite la les initiés apprennent à utiliser leur pou-
Andile Ngcolomba, 19 ans, a mis Quand j’ai repris conscience, c’était fait. transmission du sida. Les adversaires voir et non à le contrôler. Si cela pouvait
fin à son mois d’isolement dans les col- Je n’ai pas pu dormir pendant sept nuits de l’initiation font valoir que les chefs changer sans que les chefs traditionnels se
lines pour revenir dans le village misé- à cause de la douleur. Pour l’atténuer, on traditionnels n’ont pas revu leurs ensei- sentent rejetés, on verrait apparaître une
rable où vit sa mère. Il se souvient m’a donné de la dagga [marijuana locale] gnements depuis l’époque où le rituel nouvelle génération d’hommes : circoncis
vaguement de la visite du chirurgien à fumer et on m’a interdit de boire de l’eau a été instauré. Même s’ils suivent les et plus responsables.” Alex Duval Smith

SÉNÉGAL
Un eldorado pour les jeunes Haïtiens ?
Sans perspective d’avenir après le séisme du 12 janvier, plusieurs étudiants prennent très au sérieux le président Abdoulaye Wade
lorsqu’il les invite à rejoindre la terre de leurs ancêtres.

LE NOUVELLISTE m’assurer un meilleur avenir. Ce sera diffi- dent Abdoulaye Wade après le séisme du Reste à connaître le sentiment des Séné-
Port-au-Prince cile de reprendre mes cours ici, en Haïti. Ma 12 janvier. “C’est le cas du Liberia, où ils galais eux-mêmes. Certains, même s’ils ont
famille a disparu sous les décombres de notre ont dû s’intégrer à la population locale, pour souligné le devoir de solidarité qui règne au

D
es centaines de milliers de jeunes maison… J’ai peur de me rendre sur les lieux former aujourd’hui la nation libérienne.” pays de la teranga [hospitalité], n’ont pas
Haïtiens, étudiants, salariés ou du drame pour voir la réalité en face.” Anne Dans les colonnes du quotidien sénégalais caché leur inquiétude de voir débarquer des
chômeurs, sont prêts à venir tenter Pierre Jules, comme tant d’autres jeunes, Le Soleil, Moustapha Guirassy, ministre Haïtiens dans leur pays [le président Wade
leur chance au Sénégal. Anne Pierre Jules, attend impatiemment la concrétisation de de la Communication et porte-parole du a promis de leur offrir un toit et une terre,
23 ans, étudiante en relations internatio- l’appel du président Wade, qui encourage gouvernement, a aussi déclaré que le voire, s’ils sont nombreux, une région]. Des
nales, en fait partie. Après avoir “galéré” le retour des Haïtiens à l’alma mater. “Si président Abdoulaye Wade ne croyait pas étudiants se sont également dits stupéfaits
trois ans avant d’intégrer le Centre d’études je reste ici, j’aurai du mal à me refaire une à la “malédiction” qui frappe Haïti. Il a indi- par les propos tenus par leur président.
diplomatiques et internationales (CEDI), santé mentale”, explique Caleb, un étudiant qué qu’aucune fatalité ne pouvait toucher Selon eux, les Haïtiens ne rêvent pas du
elle espère reprendre sa vie estudiantine de de l’université d’Etat d’Haïti. Jean-Sony ces “Africains de la diaspora” que sont les Sénégal mais… de l’Occident [voir p. 24] !
l’autre côté de l’Atlantique. Elle souhaite Dupont, élève de philo, partage le même Haïtiens. “Le président Wade veut se démener “Le Sénégal compte 11 millions d’habitants,
aussi tourner une page de sa vie après avis. Depuis qu’il sait que le gouvernement comme un beau diable contre toutes ces misères contre 9 millions pour Haïti, expliquent-ils.
l’effondrement de ce centre universitaire sénégalais souhaite accueillir des milliers qui semblent attachées comme une sangsue à Dans les deux cas, les diasporas sénégalaise et
privé de Port-au-Prince. “Je suis vraiment d’Haïtiens, il cherche à partir. l’Afrique et aux Africains. Il croit fermement haïtienne comptent des millions de personnes.
tentée par l’aventure sénégalaise, affirme- “Les Haïtiens n’ont pas choisi d’aller dans en la capacité des fils du continent noir à Alors, à quoi bon leur proposer de s’installer
t-elle. N’importe quel pays au monde est le cette île et ce ne serait pas la première fois que se prendre en charge et à faire face aux chez nous ? On ne voit pas bien ce que les
bienvenu pour moi ! L’essentiel, c’est de trouver d’anciens esclaves ou leurs descendants seraient vicissitudes de l’Histoire.” De l’autre côté de Haïtiens viendront faire au Sénégal…”
un toit, une vie normale pour étudier et ramenés en Afrique”, avait affirmé le prési- l’océan, le message a été entendu. Amos Cincir

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 32 DU 18 AU 24 MARS 2010


afrique

B O T S WA N A

Le bon élève de l’Afrique pourrait mieux faire


Grâce à l’exploitation efficace de ses mines de diamants, à son modèle de tourisme sélectif et à la bonne
gouvernance de ses dirigeants, le pays est devenu un modèle. Mais la gestion de la crise n’est pas aisée.

MAIL & GUARDIAN rant que, si l’Afrique du Sud pouvait exportations de diamants et que, mal-
Johannesburg tirer davantage de revenus de sa gré de multiples tentatives et d’im-
propre industrie minière, elle serait portants investissements, l’économie

B
eaucoup d’observateurs occi- en mesure d’offrir de meilleurs ser- ne s’est jamais diversifiée. La crise
dentaux citent le Botswana vices à son peuple. économique mondiale a fait com-
comme étant l’exemple à Toutefois, les choses ne sont pas prendre au Botswana qu’il devait
suivre sur le continent afri- si simples, rappelle Jeff Ramsay, porte- chercher d’autres sources de revenus.
cain. D’après l’indice de la gouver- parole du gouvernement botswanais. Selon Jeff Ramsay, le pays a porté son
nance en Afrique défini par Mo Ibra- Debswana, la société qui exploite la taux d’alphabétisation à 83 % de la
him et l’indice de développement plupart des mines de diamants du population [selon le Programme des
humain des Nations unies (HDI), le pays, appartient pour moitié à l’Etat Nations unies pour le développe-
pays se classe toujours mieux que ses botswanais, et pour moitié au géant ment], mais il ne s’est pas doté pour
voisins africains, arrivant au 4e rang international du diamant De Beers [la autant de la main-d’œuvre haute-
dans l’indice Ibrahim et au 125e dans compagnie sud-africaine contrôle ment qualifiée qu’espérait le gou-
le HDI, l’un des meilleurs classements entre 60 % et 70 % de la produc- vernement. “Nous avons maintenant
pour un pays de l’Afrique subsaha- tion mondiale de diamants bruts]. une population relativement instruite,
rienne. Il y a un peu plus de deux ans, “L’Afrique du Sud s’inscrit dans un autre mais les gens n’ont pas toujours les com-
l’ancien président botswanais, Festus contexte, souligne Jeff Ramsay. Nos pétences dont nous avons besoin pour
Mogae, a reçu le prix Mo Ibrahim deux pays ont une histoire très différente faire progresser l’économie”, fait remar-
pour la qualité de son exercice du en ce qui concerne la propriété foncière, quer Jeff Ramsay.
pouvoir. Le Botswana est devenu un et on ne peut donc pas exporter le modèle
modèle pour sa bonne gouvernance botswanais en Afrique du Sud en espé- LA GESTION DE L’ÉPIDÉMIE
et sa prospérité, salué aussi bien pour rant qu’il y réussira aussi bien.” Selon DU SIDA EST CITÉE EN EXEMPLE
son économie en plein essor que pour lui, l’Etat botswanais part du principe La manière dont le Botswana a géré
sa stratégie de lutte contre le sida et que toutes les ressources naturelles l’épidémie du sida est elle aussi citée
son taux d’alphabétisation élevé. appartiennent au peuple et que toute en exemple au reste du monde. L’Etat
Cependant, les éloges de la entreprise qui souhaite exploiter ces a lancé rapidement un traitement
communauté internationale et les ressources doit accepter cette réalité. antirétroviral, qui a stabilisé le taux
richesses colossales tirées de l’indus- Même si l’Etat possède 50 % de ses d’infection par le virus du sida à 17 %
trie du diamant n’ont pas mis le pays parts, Debswana n’est pas gérée de la population. Mais, malgré son
à l’abri des problèmes du sous-déve- comme une entreprise semi-publique. succès, cette politique a eu un effet
loppement. Il s’est enrichi après la L’Etat a un siège au conseil d’admi- négatif imprévu : “Il y a dix ans, les
découverte, au XIXe siècle, de mines nistration en tant qu’actionnaire, mais enterrements se succédaient dans tout le
de diamants qui ont permis au gou- la direction de l’entreprise est princi- pays à cause du sida, explique Jeff
vernement de subvenir largement aux ▲ Dessin et qu’ils en soient eux-mêmes réduits palement laissée à De Beers. Ramsay. Aujourd’hui, nous avons le
besoins d’une population d’à peine de Fernando à compter sur les taxes minières pour C’est au terme d’une série de traitement antirétroviral, mais nous
1,8 million d’habitants. Sur une éco- paru dans El País, rester solvables. La plupart ont l’im- négociations intenses et complexes sommes toujours en crise. Les gens vivent
nomie déjà florissante est venu se Madrid. pression de ne recevoir que les miettes qu’a été mis en place un montage plus longtemps, mais leurs comportements
greffer le tourisme. Le Botswana a du festin des grandes entreprises. dans lequel De Beers a pu mettre à et leur style de vie n’ont pas changé.
choisi de privilégier le tourisme de Voilà pourquoi la Ligue de la jeu- profit ses compétences et son savoir- Comme ils voient les séropositifs vivre
luxe, ce qui l’a préservé des hordes nesse de l’ANC a demandé à l’Etat faire dans ce secteur pour assurer la plus longtemps, le message sur la
de touristes qui envahissent des pays sud-africain de conserver au moins rentabilité de l’extraction, tout en lais- nécessité de changer de comportement
comme le Kenya et lui a permis d’ac- 60 % de tous les intérêts miniers du sant l’Etat botswanais accéder à une sexuel ne passe pas, en particulier chez
cueillir ceux qui peuvent payer le prix pays. Julius Malema, son président, partie des revenus tirés de la vente des les jeunes.” Le Botswana compte
fort pour observer les espèces ani- a mis en avant la prospérité du Bots- diamants. Le revers de la médaille, 300 000 séropositifs mais, avec le trai-
males dans leur habitat naturel. Les wana voisin, l’attribuant en grande reconnaît Jeff Ramsay, est que la tement antirétroviral, ils peuvent
régions du delta de l’Okavango et de partie à la part d’intérêts miniers manne représentée par cette indus- mener une vie relativement normale,
la rivière Chobe, dans le nord du détenue par l’Etat botswanais et assu- trie a rendu le pays trop tributaire des ce qui crée l’impression que le sida
Botswana, sont des destinations tou- n’est pas mortel. En novembre 2009,
ristiques de choix, parsemées de lodges le prince héritier Haakon de Norvège,
cinq étoiles. Mais la crise économique ANGOLA ZAMBIE Superficie : 581 730 km2 venu en visite, quittait le Botswana
planétaire a mis en évidence la vul- aprivi (France : 550 000) avec le sentiment que l’argent des
Bande de C
nérabilité du Botswana. obe
Zambèze Population : 1,8 million donateurs qu’il représentait était bien
Ch d’habitants dépensé. Mais, en réalité, le pays a
Delta de
L’ÉTAT ESTIME QUE LES RESSOURCES ZIMBABWE Espérance de vie : 53,4 ans perdu la planche de salut que consti-
l’Okavango
APPARTIENNENT AU PEUPLE Alphabétisation : 82,9 % tuait l’industrie du diamant. S’il ne
NAMIBIE

Le pays a été frappé de plein fouet par 20° S PIB-PPA/hab. en dollars : trouve pas des ressources plus
Maun
un net ralentissement du tourisme. Et, 13 417 (France : 33 744) durables pour faire face à ses pro-
au début de la crise, les prix du dia- Francistown Ressources minières : blèmes, il risque fort de perdre son
mant ont chuté. Les beaux jours sem- Ghanzi rang prestigieux dans les classements
Diamants Uranium
blent donc révolus pour le Botswana Or internationaux.
BOTSWANA Cuivre
qui, après avoir prospéré pendant des Mandy Rossouw
o
années grâce à la stabilité des res- p op Nickel
Désert m
sources de l’industrie du diamant, doit Li
aujourd’hui trouver de nouvelles
sources de revenus. Beaucoup de pays
du Kalahari Gaborone AFRIQUE
DU SUD ▶ W W W. ◀
africains lui envient la manière dont
l’Etat a géré cette industrie. Ils déplo-
rent que, malgré l’abondance de res-
Pretoria
Sources :
courrierinternational.com
PNUD,
sources naturelles dont bénéficie le
continent africain, la majeure partie
Groupe ACP
(Banque de L’anticipation au quotidien
24° E

0 300 km données
des profits aillent aux multinationales minières)

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 33 DU 18 AU 24 MARS 2010


Lucian Reau
e n c o u ve r t u r e ●
◀ Jason Pray, soldat engagé dans la 10e division de montagne et membre des Oath Keepers (les garants du serment), un
groupe de patriotes d’extrême droite, photographié près du quartier général de son unité, à Fort Drum (Etat de New York).

L’AMÉRIQUE
ULTRA
La crise économique et la présence d’un président noir à la Maison-Blanche
ont redonné vigueur aux organisations d’extrême droite et aux milices armées
de l’Amérique profonde. ■ Jouant à la fois sur le racisme, sur le patriotisme
et sur l’attachement aux fondements de la démocratie américaine, elles
dénoncent sans relâche les projets secrets d’un Etat fédéral qui serait sur le
point d’instaurer la dictature. ■ Enquête sur un phénomène très minoritaire,
mais inquiétant par son potentiel de violence et de fanatisme.

“Debout contre le despotisme !”


Plus qu’un simple mouvement conservateur, la liberté], qui réunit des représentants du 9/12 ne sont guère plus que des appendices du Parti
Project* de l’animateur Glenn Beck, de la John républicain local. Mais c’est loin d’être le cas
les groupes Tea Party constituent une nébuleuse Birch Society* et des Oath Keepers*. partout. Les sections locales sont souvent diri-
patriote qui flirte localement avec Pam Stout et ses pairs appartiennent à un gées par des néophytes en politique qui sont très
des organisations racistes. courant du mouvement Tea Party qui a moins à attachés à leur indépendance et qui racontent
voir avec le Parti républicain qu’avec le “mou- des histoires étonnamment similaires sur la façon
vement patriote”, une mouvance politique his- dont la récession leur a ouvert les yeux. Lorsque
toriquement associée aux libertariens, aux milices, leurs familles ont été frappées par le chômage
THE NEW YORK TIMES (extraits)

N
aux adversaires de l’immigration et à ceux qui et les expulsions, ils disent avoir voulu en com-
New York réclament la suppression de la Réserve fédérale. prendre la cause et identifier les responsables
aguère, Pam Stout ne vivait pas dans la ▲ Membre de Des alliances informelles comme Friends for du désastre.
peur du gouvernement. Mais c’était la milice volontaire Liberty naissent dans de nombreuses villes, De nombreux sympathisants de la mouvance
avant la récession et le sauvetage des du Sud-Est du constituant des entités hybrides de cellules Tea Tea Party disent avoir été sensibilisés en écou-
banques, avant que Barack Obama Michigan, la famille Party et de groupes à l’idéologie proche du mou- tant les tirades de Glenn Beck, l’animateur de la
n’entre à la Maison-Blanche et avant Miracle se tient prête vement patriote. Ces coalitions ne se contentent chaîne télévisée Fox News. Sur ses recomman-
que son fils ne perde et sa maison et son à faire face pas de chercher à infléchir le Parti républicain dations, ils sont allés chercher des documents
à une invasion
travail. Pam Stout – qui coulait une retraite heu- dans un sens encore plus conservateur. Elles sur Internet, ont pris connaissance de révélations
étrangère.
reuse à Sandpoint, dans l’Idaho, et qui ne s’était visent un objectif plus large : une réorganisation sulfureuses sur la Réserve fédérale, consulté les
jamais engagée en politique – en est venue à voir politique qui réduirait de façon draconienne la travaux d’Ayn Rand [romancière et chantre de
Washington comme une menace, un lieu où les taille et les compétences du gouvernement fédé- l’ultralibéralisme] et lu George Orwell. Ils ont
deux grands partis [le Parti démocrate et le Parti ral et chasserait du pouvoir Obama ainsi qu’une découvert des critiques radicales de Washington
républicain] instrumentalisent la crise afin de bonne partie de l’establishment républicain. sur des sites comme ResistNet.com, qui s’auto-
conserver le pouvoir ou de s’en emparer. L’effervescence du mouvement Tea Party ne proclame “foyer de la résistance patriotique”, ou
En avril dernier, elle s’est rendue pour la pre- se traduit pas de manière uniforme. Il s’agit en Infowars.com, dont la devise est : “Parce qu’une
mière fois à un rassemblement Tea Party*, puis réalité d’un soulèvement informel et fragmen- guerre est en cours pour le contrôle de votre esprit”.
à une réunion des Sandpoint Tea Party Patriots. taire, dépourvu aussi bien de direction que de Beaucoup disent qu’au terme de leurs recherches
Elle ne connaissait personne, mais, lorsqu’il a ■A la une structure centralisée. Ceux qui rejoignent le mou- ils ont éprouvé l’impression d’être nés à une nou-
fallu désigner les membres du bureau de cette “La rage à droite”, vement ne redoutent pas tous la dictature. Cer- velle réalité. Certains sont allés jusqu’à stocker
section locale, elle s’est présentée au poste de titre l’Intelligence tains sont animés d’une aversion fondamentale des munitions, de l’or ou des rations de survie
présidente. Et elle ne s’est pas arrêtée là. Avec Report, le magazine pour le gouvernement fédéral, envers M. Obama en prévision du pire.
les membres de sa section Tea Party, elle a adhéré du Southern Poverty personnellement ou envers les progressistes en Les rassemblements Tea Party sont pleins de
à une coalition, Friends for Liberty [Les amis de Law Center. général. D’ailleurs, certains groupes Tea Party gens qui souhaitent supprimer la Réserve fédé-

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 34 DU 18 AU 24 MARS 2010


■ GLOSSAIRE
BIRCHERS
Membre ou adhérent RETOUR Les milices
de la John Birch
Society. Société sur le pied de guerre
d’extrême droite
fondée en 1958,
farouchement
anticommuniste
L ’an dernier, l’extrême droite a connu un
essor fulgurant. Les changements poli-
tiques, démographiques et économiques aux
et militant pour Etats-Unis ont entraîné la création d’une
une défense radicale myriade de nouveaux groupes.
de la liberté Le nombre de groupuscules incitant à la haine
individuelle. est depuis quelques années en constante aug-
http://www.jbs.org mentation : + 54 % de 2000 à 2008. La crise
économique et l’arrivée au pouvoir d’un pré-
BIRTHERS
sident noir ont encore accéléré leur dévelop-
Ces militants sont
persuadés que
pement. Si le Parti national-socialiste des tra-
Barack Obama vailleurs américains – une importante faction
est né à l’étranger néonazie – a implosé en novembre 2008, le
et ne peut donc foisonnement des organisations extrémistes
exercer la fonction s’est poursuivi en 2009 (932 groupes réper-
de président des toriés, contre 926 l’année précédente), selon
Etats-Unis, d’où leur le dernier décompte effectué par le Southern
nom de Birthers Poverty Law Center*.
(nativistes). Parallèlement, le nombre de groupes “nati-
vistes” [xénophobes] qui ne se contentent pas
OATH KEEPERS de prôner une politique d’immigration plus res-
Les garants
Chris Bott/Barcroft USA/Getty

trictive mais agressent ou harcèlent physi-


du serment.
quement les immigrés est passé de 173 en
Milice fondée
en avril 2009 2008 à 309 l’année dernière. Pratiquement
et regroupant des tous ces groupes d’autodéfense sont appa-
membres de l’armée rus depuis le printemps 2005.
et de la police ainsi Ce sont surtout les mouvements “patriotes”
que des vétérans qui ont connu la plus forte poussée. Le mou-
qui s’engagent vement patriote s’est fait connaître au milieu
à résister face des années 1990, s’insurgeant contre ce qu’ils
rale, l’impôt fédéral sur le revenu et d’innom- favoris. Ils ont notamment la conviction que à un gouvernement considèrent comme des tendances despo-
brables agences fédérales, sans parler des plans M. Obama tente de contrôler Internet et de res- qu’ils considèrent tiques du gouvernement. Ce mouvement est
de sauvetage et des mesures de relance. Ils sont treindre le droit des citoyens à posséder une arme. comme trop intrusif né dans des circonstances dramatiques
et outrepassant
également nombreux à réclamer la suppression M. Beck se fait souvent l’écho de la rhéto- – après la mort de 76 davidiens lors du siège
les pouvoirs qui
des aides sociales, en dépit du fait que beaucoup rique du mouvement patriote, évoquant le pos- de Waco, au Texas, en 1993. Si le mouvement
lui sont conférés
d’entre eux ont récemment perdu leur emploi sible avènement d’un “nouvel ordre mondial” et patriote fédérait des personnes proches de
par la Constitution
ou leur couverture santé. Certaines des actions affirmant que la stratégie de M. Obama consiste américaine. groupuscules racistes, l’ennemi à abattre res-
qu’ils préconisent – sécession, grève des impôts, à fabriquer la crise pour détruire l’économie et http://oathkeepers. tait le gouvernement fédéral. Il se distinguait
“abrogation” des lois fédérales par les Etats, ouvrir la voie à une dictature. org/oath/ également par son goût pour les théories du
constitution de milices citoyennes – sont en rup- Comme c’est le cas dans le nord-ouest du complot. Au début des années 2000, la mou-
ture avec les idées dominantes. pays avec l’organisation Friends for Liberty, la TEA PARTY vance patriote avait pratiquement disparu,
Le mouvement Tea Party est malaisé à défi- peur qu’inspire Washington et le dégoût que sus- Né en février 2009, mais on a assisté l’an dernier à une specta-
nir, car il ne constitue pas un mouvement uni- citent les deux grands partis entraînent la for- ce mouvement culaire résurgence du mouvement et de sa
fié. A la base, il est composé de centaines de mation de nouvelles coalitions avec des groupes tire son nom de branche paramilitaire, les milices. En 2009,
groupes autonomes très différents tant du point affiliés à la mouvance patriote. Dans l’Indiana, la Boston Tea Party 363 nouveaux groupes patriotes ont fait leur
de vue de leur taille que de leurs priorités, et dont par exemple, le groupe Defenders of Liberty [Les de 1773, qui apparition, leur nombre passant de 149 (dont
a marqué le début
chacun est influencé par les particularités de défenseurs de la liberté] organise des “contacts” 42 milices) à 512 (dont 127 milices) – soit
du soulèvement
l’histoire locale. Ces groupes Tea Party locaux entre des groupes Tea Party et plus d’une cin- une augmentation de 244 %.
des 13 colonies
sont souvent affiliés à l’une des organisations quantaine d’organisations patriotes. L’Ohio Free- américaines
Une tendance inquiétante car, dans les années
nationales qui rivalisent pour chapeauter le mou- dom Alliance [Alliance de la liberté dans l’Ohio], contre la tutelle 1990, des individus proches de cette mou-
vement. En arrière-plan, on trouve une série elle, s’emploie à rassembler des sympathisants de Londres. TEA est vance ont perpétré de nombreuses violences,
de groupes de pression conservateurs, au pre- Tea Party, des partisans de la souveraineté de en outre l’acronyme notamment l’attentat d’Oklahoma City qui a
mier rang desquels l’organisation FreedomWorks. l’Ohio et des membres du Parti libertarien et du de Tax Enough entraîné la mort de 168 personnes en 1995.
Pour compliquer encore les choses, les mani- Parti constitutionnaliste [formation nationaliste Already (on est Aujourd’hui, les frontières entre les différents
festations Tea Party attirent des groupes et des et populiste d’extrême droite, fondée en 1992]. suffisamment taxés). courants d’extrême droite sont devenues plus
causes de plus en plus variés, parmi lesquels des Les politiciens qui courtisent le mouvement Plus qu’un simple floues : les nativistes reprennent les thèses
partisans du port d’armes, des militants anti- Tea Party ne se privent d’ailleurs pas de reprendre mouvement, il s’agit des patriotes, les déclarations racistes contre
impôts, des libertariens, des organisateurs de certains thèmes chers aux patriotes. Lors d’une d’une nébuleuse Obama se multiplient au sein du mouvement
milices, des birthers* et des militants du mouve- manifestation des Tea Party à Las Vegas, Joe dont les deux patriote, et les théories du complot fleurissent
groupes les plus
ment pour la souveraineté des Etats. Heck, un candidat républicain au Congrès, a dans toutes les manifestations de droite.
importants sont les
C’est une rébellion multiforme, mais que accusé aussi bien les démocrates que les répu- Mark Potok,
Tea Party Patriots et
soude une préoccupation commune : la crainte blicains d’entraîner le pays vers une “tyrannie la Tea Party Nation.
Intelligence Report (extraits), Montgomery
d’une tyrannie imminente. Cette crainte irrigue socialiste”. Et, dans l’Indiana, le candidat répu- http://www.teaparty * Fondé en 1971 en Alabama pour défendre en jus-
les sites web Tea Party, se retrouve sur les pages blicain au Sénat Richard Behney a indiqué ce patriots.org/ tice les militants des droits civiques, le Southern
Facebook, les messages Twitter et les vidéos pos- qu’il comptait faire si le résultat des élections de http://www.teaparty Poverty Law Center s’est spécialisé dans la sur-
tées sur YouTube. C’est également un thème de 2010 ne répondait pas à ses attentes. “Je four- nation.com// veillance des groupes extrémistes aux Etats-Unis.
prédilection de leurs médias et commentateurs bis mes armes et me prépare à la confrontation. Je (suite p. 36)

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 35 DU 18 AU 24 MARS 2010


e n c o u ve r t u r e
suis très sérieux en vous disant cela et je suis sûr
que vous l’êtes aussi.”
Dans les rassemblements Tea Party, on voit
■ GLOSSAIRE
(suite de la p. 35)

TRUTHERS
Ces militaires qui veulent
souvent des tee-shirts portant l’inscription :
“Extrémiste de droite et fier de l’être”. C’est la Ces militants veulent policiers et anciens combattants. Dans chaque
que toute la vérité Fondés en avril 2009, les Oath
réplique provocatrice à un rapport du ministère Etat, lors de cérémonies, ils renouvellent leur ser-
de la Sécurité intérieure publié en avril 2009, qui
soit faite sur Keepers rassemblent des membres ment de fidélité à la Constitution. Puis ils vont
les attentats du
soulignait que la récession et l’élection du pre- 11 septembre 2001. de l’armée et de la police prêts un peu plus loin et jurent de désobéir à des ordres
mier président noir du pays “[constituaient] des Ils estiment que “inconstitutionnels” de la part de ce qu’ils consi-
éléments susceptibles de mener à une radicalisation à prendre les armes pour s’opposer dèrent comme un gouvernement de plus en plus
le gouvernement
de l’extrême droite”. Le rapport ajoutait : “Les américain à un gouvernement qu’ils tyrannique.
extrémistes de droite ont toujours redouté, prédit et est impliqué D’après Pray, le président Obama ne devrait
anticipé un effondrement économique cataclysmique dans ces attaques
considèrent comme tyrannique. pas tarder, d’ici quelques mois ou peut-être un
des Etats-Unis.” Ces prédictions, remarquaient et les aurait même an, à trouver un prétexte – une pandémie, une
les auteurs du texte, plongent généralement leurs orchestrées. catastrophe naturelle, un attentat terroriste –
MOTHER JONES (extraits)

L
racines dans les “théories du complot antigouver- pour imposer la loi martiale et commencer à arrê-
9/12 PROJECT San Francisco
nementales” qui mettent régulièrement en garde ter les citoyens en masse. Quand ce sera le cas,
contre l’instauration imminente de la loi Groupe fondé e BA 50 Bushmaster que le soldat Lee Pray Pray et ses amis prévoient de déserter et de
par Glenn Beck,
martiale. Le document notait que des groupes rêve de s’offrir n’est pas une arme pour rejoindre leur “bunker fortifié” – la maison des
l’animateur de la
extrémistes se préparaient à ce scénario en amateur. Quand ce jeune homme de parents de l’un d’entre eux, dans la campagne
chaîne télévisée Fox
stockant des armes et de la nourriture, et en News. Le nom de
25 ans m’a conduite au centre commercial en Idaho – où ils ont stocké du matériel, des
reprenant leur entraînement paramilitaire. ce groupe est à de Watertown près de la base militaire de vivres et des armes. Si besoin est, affirment-ils,
la fois un hommage Fort Drum, dans l’Etat de NewYork, il m’a ils retourneront les armes en question contre
“JE SUIS PRÊTE À DONNER MA VIE emmenée le voir. Il vient régulièrement admirer leurs camarades en uniforme.
à l’unité nationale
POUR MON PAYS”
qui prévalait ce fusil de précision, comme un enfant qui Dans la Dodge Stratus de Pray, nous tra-
Tony Stewart, militant des droits civiques dans au lendemain convoite un jouet dans une vitrine. Il va lui fal- versons un morne paysage hivernal de champs
l’Idaho, a prêté une grande attention au rapport. des attentats loir bien des bulletins de solde pour débourser en jachère et de centres commerciaux, tandis que
Il y a près de trente ans, il a été l’un des confon- du 11 septembre les 5 600 dollars nécessaires, mais, à ses yeux, le Bodies– un morceau du groupe de heavy metal
dateurs de la Kootenai County Task Force on 2001, mais aussi Bushmaster est un élément essentiel s’il veut être Drowning Pool qui a été utilisé pour torturer les
Human Relations, installée à Coeur d’Alene. Le une référence prêt à s’attaquer au gouvernement américain prisonniers d’Abou Ghraib – hurle dans l’ha-
groupe a mené campagne pour débarrasser le à la grande quand celui-ci proclamera la loi martiale. bitacle. Sous son ample sweat à capuche noir,
manifestation
nord de l’Idaho de ses repaires d’extrémistes anti- Ce jour n’est pas loin, il en est convaincu, et Pray est couvert de tatouages. A 14 ans, il a été
ultraconservatrice
gouvernementaux. Cette campagne a abouti, en c’est ce qui l’a poussé à rejoindre les Oath Kee- chassé de chez lui par son père. Deux ans plus
qui s’est déroulée
l’an 2000, à la condamnation des Aryan Nations à Washington le
pers [Garants du serment], une des organisa- tard, après avoir occupé divers emplois dans le
à une amende de 6,3 millions de dollars, qui a 12 septembre 2009. tions patriotes de droite qui se développent le bâtiment et la plomberie, il a voulu s’engager.
entraîné l’éclatement de ce groupe suprématiste http://www. plus rapidement. Fondé en avril dernier par Ste- C’était peu après le 11 septembre 2001, et il brû-
blanc. Lorsque le mouvement Tea Party est the912project.com/ wart Rhodes, un ancien assistant du député répu- lait de venger l’Amérique. L’armée de terre n’a
monté en puissance, au printemps dernier, blicain du Texas Ron Paul, le groupe s’est imposé pas voulu de lui. A cause, dit-il, des lettres
M. Stewart y a retrouvé des accents tristement comme un acteur incontournable dans la nébu- “THOR” tatouées sur son poing, et qu’il a donc
familiers. Il considère les polémiques sur le lieu leuse du mouvement anti-Obama, où l’on cherché à faire disparaître en les brûlant. Le
de naissance de M. Obama comme du racisme retrouve les partisans du mouvement Tea Party*, 11 septembre 2006, il s’est de nouveau porté
inavoué et a été choqué par le “message d’into- les birthers* et les 9/12ers*. candidat, avec succès cette fois.
lérance adressé à ceux qui n’étaient pas d’accord”. Sa particularité est de rassembler des Pray est à la fois un birther* et un truther*. Il
Chaque matin, au réveil, Pam Stout allume hommes et des femmes en uniforme – militaires, pense qu’il obéit à un président illégitime, né à
Fox News, avale une tasse de café et s’installe
devant son ordinateur. Elle entretient une
correspondance active sur Internet avec les
400 membres de son groupe Tea Party de Sand-
Groupes
point, avec plusieurs responsables du mouve-
ME patriotes et
ment au niveau national, ainsi qu’avec d’autres
WA
NH milices aux
militants conservateurs. Elle fait circuler des péti-
MT ND VT MA Etats-Unis
MN NY
tions réclamant l’impeachment d’Obama ou un MI
OR WI RI
SD La grosseur des cercles
audit de la Réserve fédérale. Avec son mari, elle ID CT
est proportionnelle
PE NJ
étudie la Constitution ligne par ligne. Mais Pam WY IN au nombre total de groupes
IA IL OH DE
Stout est tenaillée par la crainte qu’il ne soit trop dans chaque Etat.
NE WV MD
tard. Comme les autres militants du mouvement, NV
Les camemberts montrent
DC
UT VA la proportion des groupes
elle attend l’émergence d’un leader, de quelqu’un KY patriotes (en vert)
CO MO
KS
capable d’unifier leur rébellion, telle Sarah Palin, CA NC et des milices (en noir).
l’ancienne colistière de John McCain à la pré- TN

sidentielle de 2008. “Nous devons décider de la OK SC Nombre 40


AR
direction que nous devons prendre.” AZ NM total de 20
AL GA
groupes 10
MS
Mme Stout dit qu’elle commence à envisager 3
par Etat
la possibilité d’une “nouvelle guerre civile”. Cela TX LA
l’angoisse, mais elle estime que les enjeux en AK FL Groupes
patriotes Milices
valent désormais la peine. Les libertés fonda-
mentales sont menacées, affirme-t-elle. L’effon-
drement économique, les pénuries et l’agitation HI En vert : nombre de groupes patriotes Source : Southern Poverty Law Center
(SPLC) <www.splcenter.org>
sociale lui paraissent imminents. “Je ne pense pas En noir : nombre de milices
(chiffres de 2009)
que nous déclencherons les hostilités, mais je suis prête
à donner ma vie pour mon pays, assure-t-elle. Les AK Alaska (4/1), AL Alabama (5/2), AR Arkansas (5/1), AZ Arizona (6/4), CA Californie (19/3), CO Colorado (9/1), CT Connecticut (6), DC District fédéral de Columbia (2),
moyens pacifiques sont certainement préférables. Mais, DE Delaware (3), FL Floride (9/2), GA Géorgie (12/3), HI Hawaii (3), IA Iowa (5), ID Idaho (9/2), IL Illinois (8/2), IN Indiana (15/6), KS Kansas (7), KY Kentucky (11/2),
LA Louisiane (8/2), MA Massachusetts (7), MD Maryland (7/1), ME Maine (6/1), MI Michigan (36/11), MN Minnesota (7/1), MO Missouri (8/1), MS Mississippi (4/2),
parfois, on n’a tout simplement pas le choix.”
MT Montana (8/1), NC Caroline du Nord (9/1), ND Dakota du Nord (3), NE Nebraska (7), NH New Hampshire (4/2), NJ New Jersey (6/2), NM Nouveau-mexique (5),
David Barstow NV Nevada (7), NY New York (16/1), OH Ohio (5/8), OK Oklahoma (5), OR Oregon (12/2), RI Rhode Island (3), SC Caroline du Sud (7), SD Dakota du Sud (3), TN Tennes-
* Voir glossaire p. 35-36. see (11/1), TX Texas (49/3), UT Utah (9/1), VA Virginie (6/1), VT Vermont (3), WA Washington (8/3), WI Wisconsin (13), WV Virginie-Occidentale (5), WY Wyoming (4)

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 36 DU 18 AU 24 MARS 2010


L’AMÉRIQUE ULTRA

désobéir
l’étranger, dans une guerre contre le terrorisme au recrutement” pour l’extrême droite. Les anciens
déclenchée par un complot des autorités le combattants “mécontents” revenus d’Irak et d’Af-
11 septembre 2001. Il admire des militaires ghanistan, souligne le document, risquent en
comme le réserviste Stefan Frederick Cook, com- outre d’apporter leur expertise du combat à des
mandant de l’armée de terre qui s’est porté groupes terroristes locaux. Ce rapport va en fait
volontaire pour l’Irak en mai dernier, puis a servir d’outil de recrutement pour les Oath Kee-
entamé une action en justice pour ne pas y aller, pers. “La cible numéro un du ministère de la Sécu-
affirmant qu’Obama n’était pas un citoyen né rité intérieure, ce ne sont pas les terroristes islamiques,
aux Etats-Unis et qu’il n’était donc pas habi- c’est vous et moi, tempête Rhodes. Ils vont lâcher
lité à commander. Pray lui-même espérait être le gouvernement contre vous, vous réduire au silence,
déployé en Irak, mais il s’est blessé aux deux vous éliminer !”
genoux et a dû rester au pays. En septembre, il
a été rétrogradé de soldat spécialiste à soldat POUR LES OATH KEEPERS,
LA CONSTITUTION EST COMME LA BIBLE
de 1re classe. Sur la base, il travaille désormais
à l’entretien des équipements lourds et passe ses Rhodes est aujourd’hui l’enfant chéri des gou-
loisirs à faire des recherches sur le Nouvel Ordre rous de la droite ultraconservatrice. Glenn Beck
mondial. Et il fait tout son possible pour estime que son groupe est un exemple “phéno-
“réveiller” ses camarades. ménal” du “mouvement de renaissance patrio-
Pray ne sait pas trop comment y parvenir tique”. Mi-janvier 2010, d’après Rhodes, les
sans trop s’exposer. Il accepte que je rapporte Oath Keepers comptaient au moins une cellule
ses propos et d’être pris en photo, tout en lais- dans chaque Etat, et des dizaines de nouveaux
Lucian Read

sant entendre que la CIA a peut-être placé son membres les rejoignent chaque jour. Environ
téléphone sur écoute. Me ramenant à mon motel 14 000 personnes sont inscrites sur le site Inter-
depuis le centre commercial, il emprunte un autre net des Oath Keepers, et 15 000 autres sur
chemin. Il dit être suivi de temps à autre par des stagiaires auprès de Ron Paul, le député répu- ▲ Les soldats Facebook, dont des dizaines de recruteurs de
voitures noires banalisées. Ce qui fleure bon la blicain du Texas, avec lequel il collabore jusqu’en Jason Pray et l’armée. Des chiffres qui n’englobent pas tous
paranoïa. En même temps, lorsqu’on est un mili- 2008, date à laquelle il décide d’abandonner la Shane Ackerman, ceux qui, par crainte de représailles, sont actifs
taire d’active qui flirte avec la sédition, il est sans politique pour se tourner vers l’activisme. membres hors réseau.
doute raisonnable de faire preuve d’un peu de C’est à cette époque qu’il lit dans la revue de l’organisation Il est assez tentant de ne voir dans les Oath
patriote
paranoïa. SWAT la lettre d’un colonel en retraite qui Keepers que des fêlés d’extrême droite ou des
Oath Keepers.
affirme que “la Constitution et notre Déclaration excités de la gâchette. “En réalité, beaucoup sont
NOUS DEVONS RESTER VIGILANTS, des droits sont gravement menacées” et que seuls des gens plutôt intelligents, d’un bon niveau d’édu-
LA RÉPUBLIQUE EST EN DANGER
les membres des forces armées, les anciens com- cation, qui ont du monde une vision complexe et soli-
Le lendemain après-midi, nous retrouvons battants et la police sont “en mesure de les sauver, dement étayée”, constate l’auteur David Neiwert,
Brandon, un des camarades militaires de Pray, en dernier recours”. En réaction, Rhodes crée un qui s’intéresse de près au mouvement patriote
au Texas Roadhouse. Les deux jeunes hommes blog intitulé Oath Keepers et appelle soldats et depuis les années 1990.
se vantent de leurs compétences militaires et de vétérans à mettre leurs témoignages en ligne. Des Pour Rhodes, une seule chose compte : “la
leurs caches d’armes. A force d’incarner l’en- officiers lui proposent leur aide. Un ancien des Constitution”. Il la considère comme les fonda-
nemi pendant les manœuvres, déclare Brandon, marines l’invite à s’exprimer lors d’une réunion mentalistes chrétiens voient la Bible. Dans l’Amé-
il a appris à échapper aux troupes américaines Tea Party locale. Des gens de l’équipe de Ron rique de Rhodes, les Etats souverains, “tels de
et à les affronter. Contrairement à ses amis, il ne Paul lui offrent des conseils stratégiques. Il est petits laboratoires de la liberté”, disposeraient de
pense pas qu’il faille démanteler les Nations enfin invité à faire un discours à Lexington devant leurs propres milices sans aucun contrôle sur les
unies, même s’il estime qu’elles sont bien l’in- quelque 400 patriotes intransigeants. Rhodes armes. Il cantonnerait le pouvoir fédéral à ce qui
carnation du Nouvel Ordre mondial, et bien qu’il parle la même langue qu’eux. “Nous devons res- est explicitement détaillé dans la Constitution et
soupçonne les autorités de préparer des camps ter vigilants, nous sommes tout près d’assister à la la Déclaration des droits. Toute nouvelle loi fédé-
de concentration dans les zones à accès limité de destruction de notre république constitutionnelle, rale affectant les Etats nécessiterait un amende-
Fort Drum. Tous les mois, il envoie 500 car- déclare-t-il. Dans l’histoire de l’humanité, chaque ment constitutionnel. Le président serait privé
■ Ecusson
touches chez lui, dans l’Idaho. dictature, qu’elle soit fasciste, communiste ou autre, “Gardiens de ses pouvoirs d’exception qui lui permettent
Chaque année, le 19 avril, des passionnés a toujours mis au rancart les procédures de jugement de la République. de saisir des biens, de limiter les déplacements,
d’histoire se retrouvent dans une clairière près en bonne et due forme dans les périodes de crise… Pas sous nos yeux”, d’instaurer la loi martiale et de “contrôler l’exis-
du village de Lexington, dans le Massachusetts, Nous ne pouvons pas accepter ça ici. Nous devons dit l’écusson que tence des citoyens des Etats-Unis”.
pour reconstituer la première bataille de la guerre ouvrir les yeux !” se sont donné Une rhétorique qui n’a rien de nouveau,
d’Indépendance. Pour Stewart Rhodes, c’était Il a établi une liste de dix ordres auxquels un les Oath Keepers même si elle connaît une résurgence marquée
le décor idéal pour lancer son organisation, que oath keeper doit refuser d’obéir – effectuer une pour représenter depuis les années 1990. A l’époque, les milices
ses partisans considèrent comme l’incarnation perquisition sans mandat, détenir des citoyens leur engagement. citoyennes s’étaient développées alors que,
d’une seconde révolution américaine. Agé de américains en tant que combattants ennemis ou Le chiffre 10 fait comme aujourd’hui, le pays était en récession et
44 ans, Rhodes est spécialiste en droit consti- les traduire devant des tribunaux militaires, impo- référence aux que les démocrates gouvernaient. Citons, entre
dix ordres auxquels
tutionnel. Il travaille actuellement à un ouvrage ser la loi martiale, faire le blocus de villes amé- autres, le mouvement Posse Comitatus et des
ils ont juré
intitulé We the Enemy: How Applying the Law of ricaines, enfermer des citoyens dans des camps organisations comme La Police et l’Armée contre
de ne pas obéir.
War to the American People in the War on Terror de détention et coopérer avec des forces étran- le nouvel ordre mondial. Mais ces groupes n’exer-
Threatens to Destroy Our Constitutional Republic gères si le gouvernement leur demandait d’in- çaient qu’une influence limitée. Aujourd’hui,
[Le peuple, cet ennemi, ou comment détruire tervenir sur le sol des Etats-Unis. Pour Rhodes, grâce au pouvoir de YouTube et des réseaux
notre république constitutionnelle en appliquant chaque oath keeper doit déterminer individuel- sociaux, et avec un coup de pouce des anima-
la loi martiale au peuple américain dans la guerre lement quelles limites fixer. teurs du câble, les Oath Keepers peuvent tou-
contre le terrorisme]. Rhodes s’était engagé dans Rhodes n’aurait pu choisir meilleur moment cher des millions de personnes. Par conséquent,
l’armée après le lycée. Il a été libéré de ses obli- que le 19 avril 2009. Le ministère de la Sécurité leur message devient un élément du débat natio-
gations militaires après s’être blessé à la colonne intérieure a en effet publié douze jours plus tôt nal, en poussant chaque jour un peu plus à pen-
vertébrale au cours d’un saut en parachute. Entré un rapport alarmant selon lequel un président ser que les citoyens peuvent tout simplement
à l’université du Nevada, il en sort diplômé en noir, une économie affaiblie et un fort taux de ignorer un gouvernement qui leur répugne.
1998 et décroche un emploi de coordinateur des chômage constituent un “environnement propice Justine Sharrock

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 37 DU 18 AU 24 MARS 2010


e n c o u ve r t u r e

Des complots,
encore et toujours
Basé au Texas, l’animateur radio cil on Foreign Relations ou encore les Illuminati.
Ce qui distingue véritablement Alex Jones, ce
Alex Jones défend des thèses n’est pas son message, c’est son talent. Cet
conspirationnistes. Et son audience homme de 36 ans possède un charisme étonnant
ne cesse de croître. et une voix faite pour la radio. C’est aussi un
homme d’affaires avisé. L’Alex Jones Show est
diffusé par plus de soixante stations de radio et
TEXAS MONTHLY (extraits)
suivi chaque semaine par 2 millions d’auditeurs.

C
Ses deux sites Internet, infowars.com et prison-
Austin
planet.com, font le plein de visiteurs. Contrai-

Todd Bigelow/Aurora/Cosmos
’est la quatrième et dernière heure de rement à d’autres stars de la radio, Alex Jones
l’Alex Jones Show, l’émission de radio séduit une audience jeune : son émission est culte
conspirationniste la plus écoutée du pays. sur les campus universitaires, ses harangues sont
Dans les studios d’Austin, la lassitude est sur YouTube et ses documentaires (il en produit
perceptible. Comme ils le font six jours près de deux par an) ont été vus des millions de
par semaine, Alex Jones et ses collabo- fois sur Internet. A l’heure où des sujets comme
rateurs travaillent sur ce qui est à la fois une les “comités de la mort” ou l’authenticité du cer-
émission diffusée en direct sur de nombreuses tificat de naissance du président sont entrés dans télévision. Mais, en 1993, quand il tombe sur la
stations de radio et proposée en streaming sur le débat national, Alex Jones semble parfaitement chaîne câblée C-SPAN [qui diffuse en continu
Internet, et sur un programme de web-télévision. en prise avec l’air du temps. les travaux du Congrès] et assiste à la retrans-
Jones est assis derrière un bureau couvert de piles “Nous sommes au bord de l’explosion”, assure mission des audiences du Congrès sur le siège
d’articles qu’il sélectionne chaque jour dans des Jones. Le week-end précédent, il a été invité à un de Waco, il est fasciné. “C’était comme une série”,
journaux grand public, des publications alter- concert du groupe de heavy metal Megadeth par se remémore-t-il. Selon les conclusions des
natives et d’obscures revues du monde entier. le chanteur Dave Mustaine, un de ses fans. Le enquêteurs, ce sont les davidiens, et non les forces
Au-dessus de lui, un écran diffuse des images en groupe a repris pour l’un de ses albums le titre de l’ordre fédérales, qui ont été à l’origine de
boucle : un avion de chasse, une fiole de vaccin, d’un documentaire réalisé par Alex Jones en l’incendie qui a détruit leur propriété, le Mount
des photos d’Obama. Au-dessus de la tête de 2007, Endgame: Blueprint for Global Enslavement Carmel Center, et fait 75 victimes parmi ses
l’animateur, une caméra zoome régulièrement [Fin de partie : un projet d’asservissement pla- occupants, mais les audiences ont révélé de nom-
sur le document qu’il lit pour en attester la pro- nétaire]. “Je crois que c’est mon meilleur film, com- breuses zones d’ombre dans la version officielle
venance. Pour cette fin d’émission, Jones parle mente Alex Jones. Le gouvernement planétaire n’est du siège, et le FBI n’en est pas sorti grandi. Pour
du changement climatique, selon lui fondé sur qu’un début : une fois qu’ils auront mis ça en place, l’extrême droite, l’événement devint bientôt la
DR

des données scientifiques bidon. Mais, contrai- ils se lanceront dans l’extermination méthodique de preuve de la dérive du gouvernement fédéral.
▲ L’animateur radio
rement à la plupart des climatosceptiques, il la population.” Pour lui, l’eugénisme, né en Angle- “J’ai compris qu’il y avait des manipulations, du
Alex Jones. Ses thèses
estime que cela fait partie d’un plan visant à terre dans les années 1880 et qui culmina dans mensonge”, explique Jones. Le jeune homme
conspirationnistes
contrôler l’économie mondiale via une taxe l’Allemagne hitlérienne, n’a jamais disparu : ces sont de plus en plus cherche alors d’autres sources d’information
carbone imposée par la Banque mondiale. idées sont entrées dans la clandestinité pour acceptées et découvre la télévision associative. Au début
Quelle que soit l’actualité du jour, Alex Jones refaire surface sous la forme d’institutions dans les milieux des années 1990, Austin Community Television
voit toujours le même complot à l’œuvre : une modernes, comme le Planning familial ou le conservateurs. (ACTV), une chaîne locale diffusée sur le câble,
ligue de caractère fasciste associant multina- mouvement écologiste. Le but suprême du Nou- connaît son âge d’or. Alex Jones y décroche une
tionales et élites politiques œuvre en secret à l’édi- vel Ordre mondial ? Eliminer 80 % de la popu- émission en 1996. A l’époque, son message n’est
fication d’un gouvernement planétaire, le Nou- lation mondiale, tous ceux que les élites consi- pas aussi percutant qu’aujourd’hui, mais son
vel Ordre mondial, pour contrôler l’humanité. dèrent comme des nuisibles. talent saute déjà aux yeux. En 1997, il anime
Une vieille idée, où l’ennemi a pris des formes Alex Jones a grandi dans la banlieue de un talk-show, le week-end, sur une radio FM
et des noms divers au fil du temps : le groupe Dallas. Il se décrit comme un adolescent peu d’Austin. En 1998, il élargit très nettement son
Bilderberg, la Commission trilatérale, le Coun- sociable, plus intéressé par la lecture que par la audience en étant diffusé sur une centaine de

FANATISME Deux kamikazes et peut-être bientôt des émules


A peine quelques semaines après que
Joseph Stack eut volontairement pré-
cipité son avion contre un bâtiment de
atteint de plusieurs balles. Il est mort
quelques heures plus tard.
Stack et Bedell, qui avaient tous deux
sont les pauvres qui doivent mourir pour
payer leurs erreurs.” Bedell était pour sa
part convaincu – comme le montrent les
Face à ces affaires, la presse a réagi de
la même manière, en tentant d’interpré-
ter de manière politique les attaques
l’IRS [le fisc américain] à Austin (Texas), bénéficié d’une bonne éducation, ont textes, enregistrements et vidéos qu’il a menées par ces deux hommes. Mais l’élé-
le 18 février – tuant une personne et en laissé derrière eux plusieurs documents laissés derrière lui – que les Etats-Unis ment essentiel, c’est que des gestes
blessant treize autres –, voilà qu’un autre dans lesquels ils expliquent les raisons sont le jouet d’une conspiration secrète comme ceux-ci pourraient bien constituer
kamikaze vient de trouver la mort dans un de leur colère contre le gouvernement depuis l’assassinat du président Kennedy, un sombre signe avant-coureur, la salve
acte antigouvernemental. Le 4 mars, après américain. Le manifeste profondément en 1963. Il a notamment affirmé que ce d’ouverture d’une série d’autres événe-
avoir traversé le pays en voiture, de la Cali- torturé que Stack a rédigé décrit en détail “régime issu d’un véritable coup d’Etat” ments du même genre. Le pays est en
fornie jusqu’à Washington, John Patrick ses ressentiments à l’égard du système était responsable des attentats du 11 sep- colère – pour des tas de raisons, tant légi-
Bedell s’approchait à pied d’un poste de fiscal. Stack y affirme également que la tembre 2001 et des conflits du Moyen- times qu’insensées –, et une toute petite
contrôle de sécurité du Pentagone et fai- récession actuelle a été provoquée par Orient. La guerre contre la drogue rendait minorité d’individus à bout de nerfs pour-
sait feu de ses deux pistolets semi-auto- une élite économique qui n’a jamais à également Bedell furieux : il avait eu des raient bien vouloir se libérer de leurs frus-
matiques. En moins d’une minute, il avait répondre de ses délits. “Aujourd’hui, quand ennuis avec la police pour des problèmes trations par des actes violents.
touché deux policiers et été lui-même les riches foutent la merde, a-t-il écrit, ce liés à la marijuana. Daniela Perdomo, AlterNet, San Francisco

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 38 DU 18 AU 24 MARS 2010


L’AMÉRIQUE ULTRA

◀ Un membre
de l’église baptiste
de Westboro manifeste
PARANOÏALa folle rumeur des camps
à Los Angeles.
Sur les pancartes :
de concentration fédéraux
“Obama Le dernier fantasme des extrémistes : seraient enfermés dans des camps de déten-
l’Antéchrist”,
le gouvernement américain se préparerait tion gérés par la FEMA. S’ils parlent beaucoup
“Ton rabbin
à emprisonner des millions d’opposants. de camps de détention pour civils, les conspi-
est une pute”,
“Dieu fait trembler rationnistes sont extrêmement vagues sur les
l’Amérique”,
“Dieu déteste A première vue, la Maxwell Air Force Base, qui
s’étend sur un millier d’hectares en Alabama,
est un complexe militaire comme un autre. Pour-
détails. Leurs listes de sites de détention ne don-
nent souvent rien d’autre que le nom d’une base
militaire ou d’une installation du même genre.
les pédés”.
tant, de sinistres projets s’y préparent. Bientôt Dans les cas où ils fournissent un peu plus d’in-
– si cela n’est pas déjà en cours –, des citoyens formations, celles-ci peuvent verser dans les spé-
américains respectueux des lois seront arrê- culations les plus folles. Ainsi à Pensacola, en
tés et enfermés là par un gouvernement fédéral Floride, “on pense qu’un complexe de détention
oppressif. Pour preuve, les panneaux de circu- pourrait être aménagé à tout moment en pleine
lation situés à proximité du camp pour orienter campagne”. Un conspirationniste affirme même
les camions de l’Agence américaine de sécurité que “le plus gros complexe de ce genre”, un
civile [Federal Emergency Management Agency “immense établissement pour malades mentaux”
(FEMA), qui intervient lors de désastres, par proche de Fairbanks, en Alaska, “pourrait accueillir
exemple lors du passage de l’ouragan Katrina, environ 2 millions de personnes”.
en 2005]. Et cette base aérienne n’est qu’un Un autre camp de détention déjà en service ou
des 800 camps de détention – au bas mot – mis susceptible de le devenir serait celui de Fort
en place par un gouvernement qui a perdu la rai- Chaffee, dans l’Arkansas. Cette ancienne base
radios. A l’époque, Alex Jones fait trois heures son. C’est en tout cas ce dont sont persuadés de l’armée américaine a été transférée à la garde
de radio par jour et, trois soirs par semaine, file un nombre croissant d’Américains. La peur de nationale militaire de l’Arkansas en 1997 et sert
aux studios d’ACTV pour son émission de télé- voir le gouvernement fédéral invoquer une aujourd’hui de centre d’entraînement. Au cours
vision. Le week-end, il réalise des films. menace imaginaire pour pouvoir instaurer la loi des dernières années, des terrains appartenant
Le 25 juillet 2001, dans son émission télé- ■ Conspiration martiale et confiner les patriotes dissidents dans à la base ont été réquisitionnés pour être trans-
“Un poison pour
visée, Alex Jones prédit que le gouvernement va des camps de concentration est en train de formés en terrains constructibles. Cela n’em-
la démocratie.
orchestrer un attentat sur le sol américain et en se répandre dans le pays, tandis que la droite pêche pas les conspirationnistes d’être convain-
Les théories
faire porter la responsabilité à quelqu’un comme conspirationnistes,
radicale fait son retour. cus que Fort Chaffee a été doté d’une nouvelle
Oussama Ben Laden afin d’instaurer un Etat diabolisation L’année dernière, le commentateur de Fox News piste d’atterrissage et de nouvelles installations
policier. Six semaines plus tard, le 11 septembre et recherche Glenn Beck a consacré trois émissions à cette capables d’accueillir 40 000 détenus.
2001, quand les avions s’écrasent sur le World de boucs théorie en déclarant qu’il avait voulu “la débou- “Ça nous fait bien rigoler”, affirme le capitaine
Trade Center et sur le Pentagone, il décrète que émissaires”, lonner” mais qu’il n’y était pas arrivé. Chris Heathscott, de la garde nationale de l’Ar-
ces attentats ont été montés de l’intérieur. Du c’est sous ce titre Beaucoup de ces supposés camps seraient kansas, un corps de réservistes qui relève autant
jour au lendemain, les trois quarts des radios qui que l’institut situés sur des bases militaires aux quatre coins des autorités de l’Arkansas que du gouverne-
diffusaient son émission le laissent tomber. Mais de recherche du pays. Les conspirationnistes issus de la droite ment fédéral. D’après Heathscott, 7 000 soldats
Alex Jones refuse de revenir sur ses affirmations, Political Research radicale affirment que la présence de voies fer- au maximum peuvent s’entraîner à Fort Chaffee,
et son émission séduit un nouveau public qui Associates a publié rées et de pistes d’atterrissage à proximité de qui serait bien incapable d’accueillir 40 000 per-
conteste la version officielle des faits. en juin 2009 beaucoup de ces sites est la preuve qu’un camp sonnes. Et aucun nouveau camp n’a été
un rapport complet
La logique voudrait désormais qu’Alex Jones de la FEMA y est prévu, car cela permettra d’y construit, même si certains des vieux baraque-
sur la résurgence
signe un contrat avec Premiere Radio Networks, amener facilement les prisonniers par train et ments de la base ont été réaménagés pour loger
aux Etats-Unis
qui diffuse quelques-uns des plus grands noms des théories
par avion. Ils prétendent également que le fait temporairement des soldats et des personnes
des talk-shows radiophoniques, dont Rush Lim- du complot et que les hauts grillages entourant certaines de évacuées à la suite de l’ouragan Katrina.
baugh et Glenn Beck. Alex Jones affirme avoir de l’antisémitisme ces bases soient surmontés de barbelés à lames Pour croire à l’existence des camps de déten-
reçu d’alléchantes propositions pour passer à la après les attentats de rasoir montre à quoi ces bases sont vérita- tion de la FEMA, il faut supposer que personne
vitesse supérieure, mais il dit craindre de perdre du 11 septembre blement destinées. Les pointes des rasoirs sont n’a jamais réussi à s’évader de l’un d’entre eux
le contrôle éditorial de son émission : “Un contrat 2001 et la crise dirigées vers l’intérieur, soulignent-ils, car ces et à raconter son histoire. Il faut également
de 50 millions de dollars avec Fox News pour démé- financière. barbelés ne sont pas faits pour empêcher des admettre qu’aucun des employés censés tra-
nager à NewYork ou à Los Angeles, ça ne me dit rien.” Le groupe intrus de pénétrer dans les lieux, mais pour empê- vailler dans ces nombreux camps n’a jamais souf-
Après avoir regardé les films d’Alex Jones et de recherche cher les prisonniers d’en sortir. flé mot de son travail. Il faut croire qu’aucun des
écouté ses émissions de radio, il est difficile de Political Research Jack McLamb, un policier de Phoenix à la retraite 100 sénateurs et des 435 députés américains
ne pas s’interroger : croit-il vraiment à tout ce Associates étudie qui professe depuis longtemps la théorie conspi- ne connaît l’existence de ces camps, ou alors
depuis 1981
qu’il raconte ? Quand on doit faire tous les jours rationniste du mouvement patriote [voir p. 34], a qu’aucun ne s’en est suffisamment ému pour
l’extrême droite
une émission de quatre heures sur le conspira- été jusqu’à affirmer que le gouvernement avait réclamer des auditions à ce sujet. Il faut éga-
américaine ainsi
tionnisme, il faut trouver en permanence du grain que les mouvements marqué les boîtes aux lettres de discrets points lement penser que pas un seul journaliste tra-
à moudre. Alex Jones fait donc feu de tout bois suprématistes colorés de façon que, le jour où la loi martiale vaillant pour un média national n’a jamais mis
et fait en sorte que tout nouvel événement cor- blancs et serait décrétée, les troupes étrangères au ser- son nez dans cette ignoble entreprise.
robore sa théorie. Le tremblement de terre à les organisations vice du “nouvel ordre mondial” sachent quoi faire Mais les patriotes et autres tenants de la théo-
Haïti. L’ouragan Katrina. La fusillade de Fort paramilitaires. des personnes logeant à telle ou telle adresse. rie du complot – qui ont récemment quitté la
Hood. Le vaccin contre la grippe H1N1. On peut consulter Si votre boîte est marquée d’un point bleu, vous marge pour diffuser leurs idées dans les rangs
Son refus de modérer son message constitue le rapport “Toxic to êtes embarqué à destination d’un camp de la du mouvement Tea Party* et ceux d’autres
un frein à sa carrière, mais il dit se moquer de ne Democracy” FEMA ; un point rose, vous êtes voué à l’escla- groupes populistes ou nativistes – croient à tout
pas être pris au sérieux aujourd’hui. “Ce qui sur son site Internet vage ; un point rouge, vous êtes exécuté sur- cela, et ils y croient fermement. Lorsque Glenn
compte, c’est que dans vingt ans des gens se sou- PublicEye.org. le-champ d’une balle dans la tête. Beck a fini par reconnaître qu’il n’existait aucune
viendront de ce que j’ai dit et se diront : ‘Ce type Ces histoires à propos des camps de la FEMA preuve de l’existence de camps de la FEMA, l’ani-
avait raison.’ Dans quelques dizaines d’années, nos ne datent pas d’hier. Il y a une trentaine d’an- mateur radio Alex Jones a déversé un tombereau
informations paraîtront tellement vraies qu’on les nées, en 1982, une lettre d’information du groupe d’insultes sur l’animateur de Fox, le qualifiant,
prendra pour des prophéties. Alors, même s’ils me piè- antisémite d’extrême droite Posse Comitatus d’“agent manipulé” et de “pauvre merde”.
gent ou s’ils me descendent, peu importe, l’info est là.” avertissait déjà que les “authentiques patriotes” Larry Keller, Intelligence Report, Montgomery
Nate Blakeslee

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 39 DU 18 AU 24 MARS 2010


e n c o u ve r t u r e ●

Les fanas des armes à feu sont à cran


Un nombre croissant de militants l’Etat de Washington. “Néanmoins, je ne crois
pas que parader en ville arme à la ceinture fasse
veulent pouvoir arborer leurs avancer notre cause. Cela fait seulement peur aux
armes à feu. Au grand dam du très gens.” Pour Robert Weisberg, un professeur de
conservateur lobby proarmes, qui droit pénal qui étudie la question du port
d’arme à l’université Stanford, ces militants
se fait ainsi doubler sur sa droite. constituent un “boulet” pour la NRA. Certes,
cette organisation soutiendra toujours la libé-
ralisation du droit au port d’arme, précise Weis-
THE NEW YORK TIMES (extraits)

P
berg, mais ses responsables se montreront plus
New York
réservés sur la question du port d’arme osten-
orter une arme dissimulée a longtemps tatoire. Leur priorité demeure la défense du
été considéré comme un droit sacré port d’arme dissimulée. “Ajoutez à cela le fait
par les partisans des armes à feu. que les responsables de la NRA s’en tiennent géné-
L’acteur Charlton Heston, lorsqu’il ralement au discours officiel” et refusent de céder
était président de la National Rifle à l’improvisation qui règne parmi les partisans
Association (NRA) [le principal lobby du port d’arme non dissimulée. Interrogé sur
proarmes], avait coutume de dire que le trou- le sujet, Andrew Arulanandam, porte-parole
peau était mieux gardé quand le loup ne pou- de la NRA, a déclaré que son organisation
vait pas distinguer un lion d’un mouton. “[militait] pour la défense des droits des citoyens
Mais, aujourd’hui, un mouvement remon- respectueux de la loi”. Il s’est refusé à tout autre
tant de la base encourage ses membres à exer- commentaire.
cer leur droit de porter en public une arme
non dissimulée dans les quelque 38 Etats où ENTRERONT-ILS BIENTÔT AVEC
LEURS ARMES DANS DES BANQUES ?
les lois le permettent. Cette radicalisation prend
une telle ampleur qu’elle ne fait pas qu’in- Pour leur part, les partisans d’un renforcement
quiéter les partisans du contrôle des armes, des contrôles se disent particulièrement pré-
elle révèle également certaines divisions dans occupés par les lois autorisant le port d’arme
les milieux proarmes. Ce mouvement s’est fait non dissimulée. Très souvent, rappellent-ils,
connaître l’été dernier, lorsque des opposants les Etats où ces lois ont cours ne demandent
à la réforme du système de santé souhaitée par pas à leurs citoyens d’obtenir un permis
Obama se sont présentés armés à des réunions ou de suivre une formation avant de pouvoir
publiques. Un autre pas vient maintenant ▲ “Les adversaires Jusqu’à présent, Starbucks n’a pas souhaité se porter acquéreurs d’une arme à feu.
d’être franchi en Californie – et dans quelques de l’autodéfense adopter cette politique. En attendant, ce cou- Les premiers rassemblements de citoyens
autres Etats –, où des militants se présentent seraient-ils prêts rant favorable au port d’arme ostentatoire armés ont commencé en Virginie il y a une
ouvertement armés dans des cafés Starbucks, à me protéger vient gêner la NRA, un peu comme le mou- dizaine d’années, avant de se multiplier plus
des pizzerias ou d’autres commerces, afin de 24 heures sur 24 vement Tea Party sème le désordre dans les récemment en Californie, où la législation
tester les limites de la loi. et 7 jours sur 7 ? rangs du Parti républicain. Mieux implantés rend difficile l’obtention d’un permis de
Non ? Alors,
“Nous ne faisons pas autre chose que les gens localement et sur Internet que la NRA, ces porter une arme dissimulée.
pas touche
qui portent une arme dissimulée”, explique Mike groupes de militants sont également moins “En Californie, c’est de la discrimination”,
à ma sécurité !”
Stollenwerk, cofondateur d’Open Carry.org, Cette affiche est centralisés, plus incontrôlables et prompts à affirme Paul Higgins, 43 ans, informaticien et
un site où se rencontrent les partisans de ce diffusée par le site la confrontation. L’année dernière, pas moins animateur du forum CaliforniaOpenCarry.org.
droit. “Nous nous contentons de tomber la veste.” www.a-human-right. de 140 “rassemblements” formels ou infor- “Si vous avez des relations, si vous êtes riche, si
Leur objectif est, du moins en partie, d’ob- com, qui considère mels dans des cafés et des restaurants ont été vous êtes un homme politique ou une célébrité, alors
tenir un élargissement des lois sur le port le port d’arme comme organisés rien qu’en Californie. Pour certains vous pouvez avoir un permis. Sinon, vous pouvez
d’arme dissimulée en montrant la gêne res- un droit de l’homme. défenseurs du port d’arme, cette tactique n’est toujours courir.” Higgins explique que ces
sentie dans l’espace public quand ils portent toutefois pas sans risque. rassemblements ne visent pas à susciter la
leurs armes aussi ostensiblement. Cette tac- “Je suis tout à fait favorable au port d’arme confrontation. L’objectif, selon lui, est de
tique a pris au dépourvu plusieurs proprié- non dissimulée”, explique Alan Gottlieb, ini- créer le malaise en exhibant son arme pour
taires de restaurants franchisés qui interdisent tiateur de la fondation Second Amendment, contraindre les législateurs à amender la loi
les armes à l’intérieur de leurs établissements. qui milite pour le droit au port d’arme dans afin qu’elle autorise une forme de port d’arme
plus discrète. Mike Stollenwerk, cofondateur
d’OpenCarry.org, ancien officier à la retraite
MANIFESTATION Confrontation programmée à Washington résidant à Fairfax, en Virginie, ajoute que ces
rassemblements sont aussi l’occasion pour les

L es partisans des armes à feu


se sont donné rendez-vous le
19 avril prochain pour manifester à
porter des armes en public, ils décon-
seillent à leurs partisans de venir
armés, mais encouragent ceux qui
plus à prouver, et Richard Mack, un
ancien shérif de l’Arizona, grand col-
porteur de rumeurs et connu pour
détenteurs d’armes d’exercer et de promou-
voir leur droit dans les Etats autorisant le port
d’arme non dissimulée.
Washington, rapporte l’Intelligence manifesteront localement, le même ses rapports étroits avec les Oath Les partisans d’un contrôle plus strict des
Report, magazine du Southern jour, dans des Etats où le port d’arme Keepers. armes à feu estiment quant à eux que le véri-
Poverty Law Center. Selon ses orga- en public est légal à se munir de La date choisie pour la manifestation table objectif des militants est de faire monter
nisateurs, cette manifestation, bap- leurs flingues. est des plus parlantes, souligne l’In- les enchères afin d’obliger les entreprises à
tisée Second Amendment March Parmi les invités d’honneur de la telligence Report. Elle coïncide en se prononcer publiquement sur la question.
[“Marche du second amendement” marche sur Washington figureront effet avec “la date anniversaire des “On se demande jusqu’où ils iront”, s’interroge
de la Constitution américaine, qui Larry Pratt, président de Gun Owners premiers coups de fusil tirés à Lexing- Paul Helmke, président de la Brady Campaign
garantit à tout citoyen le droit de por- of America [lobby des propriétaires ton en 1775 lors de la guerre d’In- to Prevent Gun Violence. “Pourquoi ne tente-
ter une arme], se veut pacifique. En d’armes américains], un ardent par- dépendance, mais aussi avec celle de raient-ils pas bientôt d’entrer avec leurs armes dans
raison des lois en vigueur dans la tisan des milices dont les liens avec la fin du siège de Waco en 1993 et de des banques, des stations de métro, des bus ou des
capitale fédérale, qui interdisent de les suprématistes blancs ne sont l’attentat de 1995 à Oklahoma City”. écoles ?”
Ian Urbina

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 40 DU 18 AU 24 MARS 2010


p o r t ra i t

Han Han

300 millions de Chinois et moi


WWW.BULLOGGER.COM
Chine

Il a tout juste 28 ans. démontrer l’absurdité des choses avec une logique
simple, sa compréhension de l’état d’esprit de ses
à la classe des puissants. Parmi les autres célébri-
tés du même niveau, il est sans doute celui qui a le

En Chine, cet homme lecteurs, pour éblouissants qu’ils soient, sont pour-
tant sous-estimés par les cercles intellectuels. Lui,
moins de liens avec la classe des privilégiés, à tel
point que sa notoriété n’est pas reconnue par le pou-
est incroyablement célèbre. l’ancien élève de l’école secondaire N° 2 du district
de Songjiang, à Shanghai, le redoublant qui n’a pas
voir. “Par exemple, les dirigeants de notre district m’igno-
rent totalement.” Un jour, sa mère est allée porter
C’est une véritable idole. Parce eu la moyenne à sept épreuves de l’examen de fin de
lycée, a le génie de quelqu’un qui a grandi librement,
plainte auprès des autorités d’une localité proche de
Shanghai pour la confiscation illégale de la moto de
qu’il anime le blog le plus visité au monde. sans contraintes. Son itinéraire dément beaucoup son oncle. Elle a été giflée par un agent de sécu-
Parce qu’il publie des livres à succès. Et parce que c’est d’idées toutes faites. rité. Han Han s’est rendu sur place pour intervenir,
un as de la compétition automobile. C’est même le Pour Han Han, si les écrits intellectuels que l’on mais en vain. Il n’a même pas pu rencontrer le maire
seul qui ait jamais remporté la même année les cham- peut lire actuellement ne vont pas très loin, c’est qu’“un du bourg en question.
pionnats chinois de rallye et de course sur circuit. raisonnement doit tenir par lui-même. En novembre 2009, invité à la quatrième édition
Certains de ses fans l’appellent par plaisanterie Un raisonnement n’est solide que lors- ■ Biographie du Forum mondial de l’automobile de Jiading, Han
“le jeune maître Han”. Mais ce gaillard au caractère qu’il s’affranchit de toute référence.” 1982 Naissance Han a axé son discours sur le thème de la ville qui
trempé, qui est tout sauf fade, est avant tout admiré Malgré sa jeunesse, il a le talent à Shanghai. “pourrit la vie”, affirmant : “Les grandes métropoles
pour sa liberté de ton. C’est le 28 octobre 2005 que d’un vieux routier pour attirer un 1999 Lauréat d’un chinoises tuent un million d’idéaux pour donner nais-
concours littéraire
Han Han a conquis le respect général. C’est en effet lectorat jeune. sance à un ou deux nouveaux riches.” Comme l’artiste
lycéen national.
la date à laquelle il a ouvert son blog et où il s’est mis Han Han utilise une langue Chen Danqing demandait à un haut responsable
2000 Son premier
à commenter librement des faits de société, à sa façon, proche du chinois parlé, partant du local ce qu’il pensait des propos de Han Han, celui-
roman, San
en phase avec son époque. Ecrits dans un style non principe que ses textes doivent être zhong men ci a répondu ne pas le connaître. La réunion ter-
conformiste, ses propos suscitent parfois la polémique clairs et faciles à comprendre. Pour (Les Trois Portes, minée, tout le monde s’est serré la main et a mangé
mais sont très appréciés d’un vaste public. Si les gens expliquer pourquoi le boycott de éd. Jean-Claude ensemble. Mais Han Han a eu l’impression que
les plus formalistes ont pu le prendre pour un “jeune Carrefour [lancé après le passage Lattès, 2004), “beaucoup de dirigeants ne sont pas branchés sur le même
effronté”, il leur faut bien reconnaître que son audience mouvementé de la flamme olym- a été réédité réseau que nous”.
sur la Toile – près de 300 millions de visites en quatre pique à Paris, en 2008] n’avait plusieurs fois Han Han est souvent rejeté. Dans n’importe quel
ans – a une signification : les Chinois apprécient cette aucun sens, il n’a pas fait appel aux et compte plus lieu quelque peu guindé, nombreux seront ceux qui
voix humaniste originale qui surfe sur le droit à la grands principes du nationalisme. de 1 million s’empresseront de vous dire qu’ils n’ont aucun rap-
liberté d’expression. Car les grands principes ne l’inté- d’exemplaires port avec Han Han. Dans les cercles culturels, telle
Han Han ne se place jamais dans un cadre déter- ressent pas, on peut même dire qu’il vendus. Ses romans personne exprimera du mépris à son égard pour
suivants ainsi
miné, ni sur ordre ni par nature. Un jour, il s’est même n’y connaît rien. Il a simplement uti- signifier de manière détournée qu’elle se situe à un
que ses essais
exprimé en anglais sur son blog, pour établir ses lisé une image : c’est comme si un se vendent comme autre niveau et, en tout cas, qu’elle ne fraie pas avec
“propres règles”. Il considère son attitude comme très homme disait à une poupée gon- des petits pains. le commun des mortels. On pourra entendre profé-
naturelle, car, pour lui, ne pas remettre en question flable : “N’est-ce pas que je suis fort ?” 2004 Premiers rer ce genre d’affirmations : Han Han n’est qu’un
l’ordre établi est le premier pas vers le mensonge. Han Han sait à merveille faire pas- succès comme “jeune ignorant”, un simple “chauffeur”, un “petit
Ces dernières années, il a commenté sur son blog ser des choses sérieuses avec des pilote automobile. coq” . “Il a peut-être raison, mais son style n’est pas
les sujets les plus chauds – les remous provoqués par plaisanteries. Il est direct, inconve- 2005 Lancement fameux, il ne mérite pas les feux de la rampe”, etc. Han
le passage de la flamme olympique [notamment en nant, mais sans dépasser la mesure de son blog : Han traite ces critiques par le mépris, et à ceux qui
France, après la répression au Tibet], le tremblement car il possède un tact naturel. A la http://blog.sina. le considèrent comme une “avant-garde défiant l’in-
de terre au Sichuan, les Jeux olympiques de Pékin, lecture de son blog, les personnes com.cn/twocold. telligence” il répond : “Je vais tâcher d’être une avant-
l’affaire du lait contaminé à la mélamine –, mais aussi les plus rigoureuses sont impres- 2007 Remporte garde qui relève le défi en faisant des petits.”
des informations passées relativement inaperçues sionnées par son sens des détails ; il le Championnat Son meilleur atout est sa lucidité, restée intacte.
dans la presse. Pour choisir ses sujets, il dit retenir en sait enchaîner le trivial et l’amusant, de rallye Il n’a jamais été détourné de son chemin par le sys-
général les infos qui “[le] laissent bouche bée”. Il n’écrit et l’expression de son autosatisfac- automobile chinois. tème et encore moins assimilé. Il s’en tient au bon
que sous le coup de l’émotion. “Il serait un peu trop tion le rend tour à tour aimable ou 2009 Nouveau sens, sans aucune hésitation. “C’est très simple : ce qui
sérieux de dire que je cherche à contribuer à l’améliora- détestable. Un véritable tour de roman : Ta de guo convient à l’humanité convient au monde entier, ou alors
tion de la vie publique en m’exprimant sur ces événements. force, étant donné la richesse de sa (Son pays, non ce n’est pas humain.”
traduit en français).
Je suis juste un fainéant incapable de se contenir à la vue production ! Il est aussi naturel à “Avant, j’étais très en colère lorsqu’il y avait des
de certaines choses. On peut écrire des histoires à partir Han Han de dépouiller les faits de 2010 Son projet catastrophes minières. A la cinquantième, j’ai trouvé ça
de magazine
de n’importe quoi !” Ses textes ont beaucoup d’in- leur camouflage que de respirer. culturel est ajourné tragique. A la centième, je me suis dit qu’on pouvait y
fluence, surtout auprès des jeunes. On l’a même pré- Par accumulation, de tels textes ont par les autorités. trouver du comique.” Pour lui, “le destin de la Chine peut
senté comme “la fierté de la génération des enfants des accru sa force d’influence. Sa jeu- être vu comme un film”.
années 1980” ; certains ont proposé de le choisir nesse, son élégance, sa richesse, ses antécédents, son Han Han peut sembler paradoxal. Quasiment
comme maire d’une grande ville [bien que cette fonc- caractère cool constituent autant de ressorts pour la aucun écrivain ou grand savant ne semble lui inspirer
tion ne soit pas élective en Chine], d’autres disent diffusion de ses idées. Son influence sur le monde de respect, à tel point qu’on peut se demander s’il
parfois : “Ça, on attend l’avis de Han Han là-dessus !” est des dizaines de milliers de fois plus forte que celle admire vraiment quelqu’un en dehors de lui-même.
“Il y a deux sortes de logique dans le monde : la logique des anciens sages. Comme Bob Dylan, il projette plus Son arrogance est étonnante. Mais sa liberté et sa capa-
et la logique chinoise.” Ce bon mot de Han Han, c’est loin la conscience du bien. cité à sortir des sentiers battus ne peuvent être sous-
en quelque sorte le leitmotiv de l’ensemble de ses Chaque année, Han Han perçoit 2 millions de estimées. Que veut-il, en définitive ? Une vie brillante
articles, où il dévoile les aspects insolites de notre yuans [200 000 euros] de droits d’auteur pour ses ou une vie dramatique ? “Une vie harmonieuse…”,
société. Son intelligence, son humour, sa capacité à livres. Mais ces revenus ne suffisent pas à l’intégrer répond “le jeune maître Han”. Li Haipeng

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 42 DU 18 AU 24 MARS 2010



Tony Law/Redux-RÉA

▶ ■ Han Han
le provocateur.
Lors d’une récente
conférence,
il déclare :
“La Chine ne peut
pas être une
grande puissance
culturelle” (2010).
Imaginechina

WEB +
◀ ■ Han Han Plus d’infos sur
courrierinternational.com
le marié (2009).
▲ ■ Han Han Le discours
Imaginechina

Imaginechina

le champion de rallye de Han Han sur


automobile (2009). la culture chinoise

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 43 DU 18 AU 24 MARS 2010


enquête ●

DANS L’ENFER DES DÉCHETS ÉLECTRONIQUES

Les gamins de Sodome et Gomorrhe


DER SPIEGEL (extraits) Des milliers de vieux ordinateurs Une poignée d’agents de la police
Hambourg maritime et de douaniers sont là
en provenance des pays riches aboutissent

D
pour stopper les exportateurs de
ieu détruisit Sodome et Gomorrhe par le soufre déchets. Mais, lorsqu’il leur arrive
et par le feu. C’est ce que raconte la Bible. dans une décharge d’Accra, la capitale d’ouvrir un conteneur, la plupart
“Sodome et Gomorrhe” est aussi le surnom que du temps, la justice ne suit pas.
les habitants d’Accra, la capitale du Ghana, du Ghana. Des enfants les désossent, Car la loi ne dit pas ce qu’est exac-
donnent à cette zone où seuls se rendent ceux qui ne tement un déchet d’ordinateur.
peuvent pas faire autrement. Car là-bas l’air est en- au milieu des fumées toxiques. Elle autorise l’exportation d’ordi-
vahi par quantité de poisons que le Dieu de l’Ancien nateurs d’occasion, mais pas celle
Testament ne connaissait même pas. Trois d’entre eux ne l’ont jamais ratifiée : Haïti, l’Af- ▶ Les adolescents de déchets d’ordinateurs. Mais
Une âcre fumée noire enveloppe les baraques du ghanistan et les Etats-Unis. Rien que dans ce der- brûlent les entrailles peut-on parler de déchets pour des
bidonville. Noire aussi, visqueuse comme de l’huile nier pays, environ 40 millions d’ordinateurs sont jetés des machines. Ils en ordinateurs en panne qui peuvent
de vidange, l’eau du fleuve jouxtant les habitations chaque année, selon les estimations de l’Agence de récupèrent les métaux être réparés ? Et des ordinateurs
pour les revendre
emporte les ordinateurs éventrés en direction de la protection de l’environnement américaine. vieux de vingt ans, sur lesquels
aux plus grands.
mer. Et sur la grande place, sur l’autre rive, s’élè- L’Union européenne a mis en place une série de aucun logiciel ne fonctionne plus ?
vent des feux de morceaux de plastique et de mousse directives s’inspirant de la convention de Bâle, comme ▼ Dans le monde Dans le doute, le juge tranche en
synthétique. Les flammes dévorent tout ce qui entoure celle relative aux déchets d’équipements électriques et il y a de nombreux faveur des exportateurs.
les câbles, les connecteurs, les circuits imprimés. électroniques (directive DEEE) ou celle sur la res- cimetières pour Tout ce que sait Bismarck, c’est
A chaque inspiration que vous prenez, l’air vous triction de l’usage de certaines substances dangereuses ordinateurs, comme que ces ordinateurs empestent
brûle les poumons. Parfois, les hommes qui entourent (directive RoHS), qui réglemente l’utilisation de ces ici celui de Sodome. – qu’ils datent d’il y a vingt ans ou
C’est ainsi que
les feux ne sont plus que des ombres dans le brouillard. substances dans la fabrication des équipements élec- d’il y a dix ans, qu’ils portent le
les déchets des riches
Une petite silhouette courbée se faufile entre les triques et électroniques. Les Etats européens les ont empoisonnent les
logo Dell, Apple, IBM ou Siemens.
foyers. D’une main, le garçon tient le cordon d’un transposées dans leurs législations. La loi allemande enfants des pauvres. Leur fumée fait mal à la tête et à
vieux haut-parleur qu’il traîne derrière lui dans la est réputée être parmi les plus strictes de la planète : la gorge. Leurs cendres grises et
cendre et la saleté. De l’autre, il serre un sac. Un haut- expédier des déchets informatiques au Ghana peut poisseuses s’insinuent dans chaque
parleur et un sac, voilà tout ce que possède ce garçon mener en prison. En théorie, du moins. Et dans la pra- pore, dans chaque pli de la peau,
qui répond au curieux prénom de Bismarck. Il a tique ? Le gouvernement fédéral a commandé une et elles démangent. Des taches se
14 ans. Il est petit pour son âge. Bismarck fouille le étude pour y voir plus clair. Conclusions du document : forment sur l’épiderme mais il ne
sol à la recherche de tout ce que les plus grands lais- 100 000 tonnes d’équipements électriques et électro- faut pas gratter, sinon la poussière
sent lorsqu’ils brûlent un stock d’ordinateurs : débris niques mis au rebut sont expédiées chaque année par ronge la chair à vif…
de câbles en cuivre, moteurs de disque dur, morceaux des exportateurs allemands vers les pays du Sud, soit Avant de venir ici, Bismarck savait
d’aluminium. Les vis et les connecteurs d’acier s’ac- bien plus que ce que les experts redoutaient. “C’est un que l’enfer l’attendait. Mais il n’avait que 10 ans, et il
crochent à l’aimant de son haut-parleur. business de plusieurs millions d’euros. Il ne s’agit pas de imaginait l’enfer un peu comme une aventure. De toute
Bismarck fourre son butin dans son sac. Une fois petite criminalité”, s’indigne Knut Sander, du cabinet façon, il n’avait pas le choix. Pas plus que les autres
qu’il l’a rempli à moitié, il peut aller vendre le métal de conseil en stratégie environnementale Ökopol, qui enfants de Sodome, d’ailleurs. La plupart viennent du
et acheter un peu de riz, une tomate, parfois une cuisse a son siège à Hambourg. C’est lui qui a rédigé l’étude. nord du Ghana, encore plus pauvre que la région
de poulet qui a été grillée sur une jante de voiture. Ses recherches ont duré des mois. On l’a averti qu’il d’Accra. Son père a disparu alors qu’il était encore
Cette place qui jouxte Sodome et Gomorrhe est ferait mieux de se préoccuper de sa sécurité. Mais il petit. Il n’a jamais pu lui demander pourquoi il lui avait
un cimetière pour les ordinateurs et d’autres appa- n’a pas eu besoin de chercher bien loin. “Le port de donné ce prénom, Bismarck, que personne n’avait
reils électriques usagés du monde entier. Il existe de Hambourg est un lieu stratégique, explique-t-il. Tout ce jamais entendu auparavant dans le village. Sa mère
nombreux cimetières de ce type, pas seulement au qui ne part pas de là part d’Anvers ou de Rotterdam.” l’a élevé seule. Mais, un jour, elle s’est fait renverser par
Ghana, mais aussi au Nigeria, au Vietnam, en Inde,
en Chine ou aux Philippines. Si ici les enfants comme
Bismarck se comptent par centaines, ils sont des
milliers à travers le monde. Ils vivent des déchets
de l’ère Internet et beaucoup en mourront. D’abord,
ils désossent les ordinateurs et brisent les écrans à
coups de pierres. Ensuite, ils jettent les entrailles des
machines au feu. C’est ainsi que les ordinateurs des
riches empoisonnent les enfants des pauvres. Car ils
contiennent une multitude de métaux lourds. Et,
lorsque le plastique brûle, les enfants inhalent des
substances hautement cancérigènes.
Selon l’ONU, jusqu’à 50 millions de tonnes de
déchets électriques et électroniques sont jetés chaque
année dans le monde. En Allemagne, il faut compter
autour de 3,50 euros pour éliminer un écran à tube
cathodique selon les règles. Mais cela ne coûte que
1,50 euro pour le mettre dans un conteneur en par-
tance pour le Ghana. Un traité international, la conven-
tion de Bâle, a été conclu en 1989. C’est un bon texte,
Nyaba Ouedraogo

qui interdit au monde riche de déverser ses déchets


informatiques dans le tiers-monde sans autorisation.
Cent soixante-douze Etats ont signé la convention.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 44 DU 18 AU 24 MARS 2010


Nyaba Ouedraogo

une voiture. Elle a perdu une jambe, et la vie peu après. Danjuma aimerait que son fils aille à l’école, mais la britannique, mais aussi d’entreprises telles que la
Une tante de Bismarck l’a pris sous sa protection, mais famille a besoin d’argent et Danjuma est l’aîné. banque Barclays ou British Telecom. Mais il sait que
elle avait rarement de quoi le nourrir. Un garçon un Danjuma et Bismarck font partie des plus jeunes. ce ne sont ni les entreprises ni les organismes dont le
peu plus vieux que Bismarck lui a alors parlé d’Accra. Ils n’ont pas le droit de brûler les appareils, pas plus nom figure sur ces autocollants qui envoient ces vieux
Là-bas, il y a une place entre le marché d’Agbogbloshie que les filles. Les garçons travaillent avec des aimants ; ordinateurs au Ghana. Il connaît les vrais respon-
et le bidonville de Sodome. Là-bas, même un garçon les filles apportent aux plus vieux de l’eau potable sables : des commerçants comme Michael Ninicyi,
de 10 ans peut gagner de quoi se nourrir. Il lui a aussi dans des sacs en plastique, parfois à manger. “Il faut patron de Kofi Enterprise, une boutique de maté-
parlé des ordinateurs, de la fumée… Il l’a aussi averti boire beaucoup”, explique Kwami, l’autre ami de riel informatique. Michael Ninicyi achète exclusive-
qu’il fallait être fort pour survivre là-bas. Bismarck. Le soleil tape. Il fait plus de 30 °C à l’ombre, ment de la marchandise arrivée par conteneur de
Peu de temps après, les deux garçons ont quitté le mais il n’y a pas d’ombre à Agbogbloshie et le plas- Hambourg. “Tout simplement parce que les Allemands
village. Ils ont pris un bus, puis un train. Le compa- tique brûle à plus de 300 °C. prennent plus soin de leurs appareils que les autres”,
gnon de Bismarck avait suffisamment d’argent car il Kwami a oublié beaucoup de choses. Mais il se explique-t-il. Qui sont les vendeurs ? Il ne veut pas le
avait déjà travaillé à Sodome. Bismarck a vite appris souvient qu’un jour, il y a deux ans, un groupe de dire. Il achète à l’aveugle, ce qui est habituel dans cette
les règles du jeu. Sur la place, il y a une hiérarchie, Blancs est venu sur la place, ce qui est rare. Ils tra- activité. Les exportateurs allemands font en sorte que
que l’on peut essayer de gravir. Les hommes âgés vaillaient pour Greenpeace. L’un d’eux portait des chaque conteneur contienne des appareils en état de
de 25 ans environ ont la mainmise sur les grandes gants. Il a prélevé de la boue dans une lagune, des marche, d’autres susceptibles d’être réparés et 30 %
balances de pesage. Ils achètent aux enfants les métaux cendres et de la terre à plusieurs endroits de la place, de déchets, dont Michael Ninicyi se débarrasse im-
des ordinateurs, qu’ils revendent à une fonderie proche et a emporté ces échantillons dans des tubes à essai. médiatement auprès des jeunes d’Agbogbloshie, qui
du port. Lorsque Bismarck a rempli la moitié de son De retour chez lui, au Royaume-Uni, le chimiste a ana- viennent les chercher avec leurs charrettes à bras.
sac, après une journée passée à tourner autour des lysé ces échantillons. Les résultats étaient alarmants. “Ce commerce est bon pour le Ghana et les autres
feux, il reçoit 2 cedis ghanéens, soit environ 1 euro. Il a détecté de fortes concentrations de plomb, de cad- pays”, soutient Michael Ninicyi. Les enfants lui font
Les hommes plus jeunes, autour de 18 ans, ont mium, d’arsenic, mais aussi des dioxines, des furanes de la peine, oui, mais il paie des impôts, ses clients
des charrettes à bras bricolées avec de vieux essieux et des polychlorobiphényles (PCB). Le plomb donne paient des impôts, et les Ghanéens peuvent ainsi s’of-
et des planches. A l’aube, ils sillonnent la ville pour des maux de tête et des crampes d’estomac. A terme, frir un ordinateur. Le commerçant a même eu vent
collecter auprès des importateurs les ordinateurs qu’ils il affecte le système nerveux, les reins, le sang, mais d’une certaine théorie selon laquelle ses activités par-
apportent sur la place. Là, ils éventrent les appareils surtout le cerveau, qui s’atrophie. En Allemagne, les ticipent au développement. C’est la théorie de la frac-
et récupèrent les câbles, qu’ils jettent au feu ou qu’ils scientifiques s’inquiètent lorsqu’ils décèlent plus de ture numérique. En fournissant des ordinateurs aux
revendent à des plus jeunes. 0,5 microgramme de poussières de plomb par mètre pauvres, Michael Ninicyi contribue à réduire l’écart
La nuit, Bismarck vit avec la peur au ventre. Comme cube d’air, la valeur limite. Or, les tubes cathodiques qui les sépare des riches.
un chien, il se pelotonne dans l’obscurité contre une d’un écran contiennent quelque chose comme un Reste que cette théorie a quelques faiblesses. Elle
paroi de planches, à côté d’un congélateur, dans la 1,5 kg de plomb. Et le chimiste a trouvé dans ses pré- date de 1970, trois ans avant qu’un certain Bill Gates
cendre ou contre une balance. Il a deux bons amis, pas lèvements des tas de substances cancérigènes. commence ses études à Harvard. Et que, à l’ère infor-
plus. En enfer, les pauvres se battent contre les pauvres. L’homme qui a conduit les membres de Green- matique, il y a une deuxième théorie, la loi de Moore,
Il y a quelques jours, il a eu beaucoup de chance. peace sur la place s’appelle Mike Anane. Ce militant du nom de l’un des fondateurs d’Intel, qui veut que la
Il a trouvé une grande quantité de cuivre et l’homme écologiste travaille pour l’ONG de défense des droits puissance de calcul des ordinateurs double tous les deux
de la balance lui en a donné 7 cedis. Bismarck en a de l’homme FIAN au Ghana. Il est né il y a 46 ans ans. Les développeurs de logiciels suivent le rythme.
dépensé 2. Le lendemain matin, les 5 cedis restants là où se trouve aujourd’hui Agbogbloshie. A l’époque, Ainsi, le tout dernier ordinateur sorti ce matin est déjà
s’étaient envolés. Pendant son sommeil, quelqu’un le fleuve, bordé de prairies, attirait les flamants. Il nour- obsolète et sera bon pour Sodome après-demain.
avait fait un trou dans la poche de son pantalon, avec rissait les pêcheurs. Aujourd’hui, plus rien n’y vit. On pourrait parfois croire que les enfants de
une lame de rasoir sans doute. Bismarck peut soit Mike Anane s’est aperçu il y a environ huit ans Sodome s’amusent. Tous les soirs, les grands jouent
se payer de quoi manger, soit louer une place pour que de plus en plus de camions chargés d’ordinateurs au foot entre les feux. Quelques poutres forment des
passer la nuit dans une baraque. Jamais les deux. Il affluaient vers Agbogbloshie. Après s’y être intéressé buts, des écrans éviscérés marquent les coins. Les
ne peut pas non plus dormir chez son ami, Danjuma, de plus près, il a décidé de lutter contre ce fléau. Il joueurs alternent sprints et plongeons à travers les
11 ans, qui travaille ici depuis plusieurs années. a prélevé les autocollants de nombreux appareils pour nuages de fumée. Ils jouent en rêvant qu’un jour ils
Danjuma a encore ses parents, mais leur maison, à savoir à qui appartenaient les poisons qui brûlaient rejoindront les grandes équipes des championnats
Sodome, doit aussi accueillir ses quatre frères et sœurs ici. Aujourd’hui, il possède des autocollants du minis- européens. C’est un rêve fou mais, pour beaucoup ici,
et il n’y a pas de place pour Bismarck. La mère de tère de la Défense américain, de l’administration rêver est la seule issue. Clemens Höges

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 45 DU 18 AU 24 MARS 2010


portfolio ●

Triste tropique
L’Australie de Graham Miller

“Le niveau de vie des Australiens n’a jamais été aussi élevé, cons- recueilli des fragments d’histoires à la façon de Raymond Carver,
tate le photographe Graham Miller, mais nous ne sommes pas plus le célèbre auteur de nouvelles américain, dont l’influence a été
heureux qu’il y a cinquante ans. Les gens que je croise dans les ban- déterminante pour lui. Les images qu’il a mises en scène nous
lieues résidentielles du pays paraissent tous plongés dans une sorte de montrent des gens simples baignant dans une tristesse placide,
langueur, d’insatisfaction chronique que j’ai voulu capter dans cette des gens qui ont sans doute une existence difficile mais qui espè-
série d’images, intitulée Suburban Splendour. La vie semble être rent toujours que ça ira mieux la semaine prochaine.
pour eux un long processus où une angoisse succède à une autre Qui sont ces hommes et ces femmes ? Le photographe ne
angoisse, un désir à un autre désir. Le bonheur, insaisissable, est tou- nous donne que leurs prénoms. On ne sait pas dans quel lieu
jours repoussé à plus tard.” ils vivent, ni quel est leur métier. Pas le moindre élément anec-
Miller raconte que son inspiration s’est nourrie d’innombra- dotique. Cette imprécision fait évidemment partie du propos.
bles observations faites au cours de ses promenades urbaines. Car, au-delà de ces individus, Miller vise surtout à mettre en évi-
Observant sans relâche les personnages anonymes de scènes bana- dence le sentiment d’isolement, d’incertitude et de vulnérabilité
les, écoutant volontiers les conversations de gens inconnus, il a qui imprègne notre époque de façon diffuse.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 46 DU 18 AU 24 MARS 2010


▲▲ Johnno.
▲ Henry.
▶ Kioko.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 48 DU 18 AU 24 MARS 2010


▲◀ Jessica.
▲▲ Dave.
▲ Alice.
◀ Shelby Avenue.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 49 DU 18 AU 24 MARS 2010


▲◀ Jessica.
▲▲ Dave.
▲ Alice.
◀ Shelby Avenue.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 49 DU 18 AU 24 MARS 2010


d o s s i e r développement durable

CLIMAT
Ce que dit la science
■ Les efforts pour contrer le réchauffement planétaire sont
remis en cause. Par les sceptiques, mais aussi par les maladresses
des chercheurs. ■ Les fondements de la science du climat ne
sont pas ébranlés pour autant. Et les recherches continuent.

Après la polémique, le temps du dialogue


Il est urgent de dépasser dénicher des failles dans les argu- d’East Anglia. Cette bataille a égale- Office). Ces erreurs ont été reconnues
mentations scientifiques, et ont même ment porté un coup dur à la crédi- officiellement en février. “Je ne suis
la querelle entre alarmistes exigé au nom du Freedom of Infor- bilité de la climatologie en général, et pas un sceptique”, a déclaré Graham-
et “anti-réchauffement”, mation Act [la loi américaine sur la mis en péril plus d’une décennie d’ef- Cumming au Times. “Je suis convaincu
liberté d’information] qu’on leur four- forts diplomatiques pour parvenir à que la planète se réchauffe, mais ce que
explique l’éditorialiste Fred Guterl. nisse les données de base censées une réduction des gaz à effet de serre j’ai découvert montre bien pourquoi il
étayer les démonstrations des clima- à l’échelle mondiale. Cette volonté faut rendre accessible à tous les données
NEWSWEEK (extraits) tologues. – qui a pris corps à Kyoto en 1997 – brutes des études et pas seulement les
Les chercheurs ont évidemment s’est en effet désintégrée à Copen- résultats.” L’expérience personnelle de
New York
résisté à ces pressions avec une égale hague, en décembre 2009. Cette Judith Curry va dans le même sens.

D
vigueur. Les deux camps se livrent conférence, où la Chine et les Etats- Coauteure d’un article de 2005 qui
e la désormais célèbre série de ainsi bataille depuis six ans dans les Unis étaient censés parvenir à un avançait que la fréquence des oura-
diapositives d’Al Gore, le grand blogs, couloirs du Congrès et délibé- accord, n’a finalement eu aucune gans de grande intensité avait doublé
public a surtout retenu le gra- rations du GIEC. L’affrontement a retombée concrète. ces trente dernières années à cause du
phique dit en crosse de hockey. atteint son paroxysme quand les mes- réchauffement climatique, elle s’est
On y voit les températures dans l’hé- sageries électroniques de l’université L’HUMANITÉ A BESOIN attiré les foudres de blogueurs qui
misphère Nord augmenter lentement d’East Anglia, au Royaume-Uni, ont DÈS MAINTENANT D’UN PLAN B remettaient en question son expertise
au cours du dernier millénaire, puis été piratées, en novembre dernier. Ces Que s’est-il passé ? Une partie de la et demandaient à voir ses sources. “Je
grimper en flèche dans la dernière révélations ont jeté le doute à propos responsabilité est évidemment impu- sais ce que c’est que d’être attaqué et je
moitié du XXe siècle. Preuve de l’ac- de l’objectivité scientifique de plu- table à ceux qui ont volontairement vous assure que ce n’est pas agréable”,
célération du réchauffement de la pla- sieurs chercheurs éminents, notam- entravé les efforts du GIEC et des raconte-t-elle. Néanmoins, contraire-
nète, ce graphique est particulière- ment Phil Jones, qui a démissionné scientifiques. Mais les climatologues ment à Phil Jones et à d’autres col-
ment éloquent. C’est d’ailleurs la en décembre de la direction de l’Unité portent eux aussi leur part de respon- lègues, Judith Curry s’est pliée à leurs
raison pour laquelle le Groupe d’ex- de recherche en climatologie (Climate sabilité. Nombre d’entre eux – comme exigences. Ce fut une expérience dou-
perts intergouvernemental sur l’évo- Research Unit, CRU) de l’université l’Indien Rajendra Pachauri, directeur loureuse – car ils ont trouvé des
lution du climat (GIEC) l’avait repris du GIEC – ont peut-être fait preuve erreurs ! –, mais cela l’a également
dans le résumé de son rapport 2001. d’un militantisme incompatible avec convaincue qu’ignorer les blogueurs
Mais cette représentation graphique la déontologie scientifique, ce qui a et les sceptiques était contre-produc-
est-elle valable ? sapé leur crédibilité. tif tant pour la discipline que pour
C’est exactement la question que Certains scientifiques cherchent l’intérêt général.
s’est posée Stephen McIntyre [voir désormais à calmer le jeu. Selon eux, Un autre moyen de restaurer la
p. 51], un matin de 2002, en ouvrant les institutions – et notamment confiance du grand public serait de
son journal et en tombant sur la le GIEC – doivent faire preuve de plus contrôler davantage les protocoles
crosse de hockey. Il s’est, depuis, fait de transparence. La mentalité pro- scientifiques. Pour un sujet hautement
le héraut du climatoscepticisme. Réfu- tectionniste de la discipline a montré politisé comme le climat, où des mil-
tant les données de Michael Mann, ses limites, insiste Judith Curry, direc- liards de dollars sont en jeu, main-
directeur du Centre d’étude du sys- ■ The ■ New Scientist ■ The Washington trice de l’Ecole de sciences de la Terre tenir l’objectivité scientifique n’est pas
tème climatique de la Terre à l’uni- Independent En couverture Times et de l’atmosphère au Georgia Insti- facile. Qui plus est, les climatologues
versité d’Etat de Pennsylvanie, il “Les courriers de la revue “Climategate – des tute of Technology, à Atlanta. ont souvent recours à ce qu’on appelle
affirme qu’une représentation gra- électroniques scientifique : hackers dénoncent John Graham-Cumming , un des méta-analyses, c’est-à-dire des
phique correcte des températures du des “Les neufs vies des rapports programmateur informatique néo- études qui rassemblent des données
dernier millénaire montrerait que le climatologues de la Terre scientifiques zélandais, a recensé des erreurs dans d’autres études et qui, généralement,
réchauffement est en fait un phéno- piratés – pourquoi erronés.” un rapport sur les températures four- vont toutes dans le même sens.
mène cyclique. Lui emboîtant le pas, par des espions”, la planète se porte Un grand dossier ni par le Centre Hadley pour la Dans un contexte de crise éco-
une véritable armée de climatologues titre le quotidien mieux que de l’hebdomadaire recherche et la prévision climatique, nomique et de difficultés politiques,
amateurs se sont mis à éplucher toutes britannique. vous le pensez.” conservateur. qui dépend du ser vice national les émissions de gaz à effet de serre
les publications sur le sujet, afin de britannique de météorologie (Met ne sont plus une priorité. Aux Etats-

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 50 DU 18 AU 24 MARS 2010


Ces blogueurs qui font trembler les chercheurs


Le scandale du Climategate Publiée en 2005 dans les Geophysi- riger certaines erreurs, notamment
cal Research Letters, leur étude criti- sur des représentations trompeuses
a donné un statut de star aux quant ce graphique a donné lieu à un comme la récente étude sur les gla-
climatosceptiques qui s’expriment réexamen des données ayant servi à ciers de l’Himalaya (qui présentait des
l’élaborer, sans toutefois susciter de estimations peu fiables sur leur fonte),
sur Internet. Exemple : changement radical dans le débat. dont les chercheurs “devraient avoir
le Canadien Stephen McIntyre. L’un des principaux reproches honte”, selon la formule de Mooney.
adressés aux blogueurs comme McIn- En dépit de toutes leurs critiques,
tyre est qu’ils focalisent toute leur bon nombre de scientifiques ont le
THE GLOBE AND MAIL (extraits) attention sur des détails mineurs. La plus grand respect pour McIntyre. “Il
blogosphère oublie complètement que pourrait être une véritable star de la
Toronto la science se fonde sur l’accumulation science, déclare Gavin Schmidt, un cli-

I
d’observations et de preuves dans matologue de la NASA C’est un
l subsiste de nombreuses zones ◀ “Euh… diverses disciplines, rappellent les homme intelligent. Il pourrait contribuer
d’ombre dans le scandale dit du Cli- ça commence scientifiques. à augmenter notre niveau général de
mategate, la publication à l’automne à chauffer…” Naturellement, McIntyre rejette connaissances mais, au lieu de cela, il
dernier de courriers électroniques Sur le dossier : ces objections. Bon nombre de ses s’ingénie à le diminuer.”
récupérés frauduleusement à l’Unité Recherche dernières attaques épinglaient des Alors que tous les regards se tour-
de recherche en climatologie (Climate du Groupe d’experts études dites indépendantes, validées nent à présent vers Mexico, où auront
Research Unit, CRU) de l’université intergouvernemental après évaluation par des pairs, mais lieu en juillet prochain les prochaines
d’East Anglia, au Royaume-Uni. Tou- sur l’évolution dont il s’avère qu’elles sont l’œuvre négociations mondiales sur le climat,
tefois, une chose est sûre : ce scandale du climat. d’un petit groupe de chercheurs on peut se demander quel est l’impact
ne planerait pas comme une épée de Dessin de Schott contrôlant le processus d’évaluation de blogueurs comme McIntyre sur le
Damoclès au-dessus de la tête des paru dans NRC et se délivrant mutuellement leurs débat politique ? Les sondages sur la
climatologues si certaines personnes Handelsblatt, validations. question sont mitigés et, si l’on ignore
comme Stephen McIntyre n’avaient Rotterdam. D’après les blogueurs, Internet encore l’ampleur des retombées du
pas agité la blogosphère. présente un autre avantage par rap- Climategate, on observe néanmoins
Ingénieur à la retraite vivant à port aux études évaluées par les pairs. quelques signes révélateurs. Le mois
Toronto, McIntyre est devenu la figure Les blogs font partie des nouveaux dernier, une étude menée par des
emblématique d’une des polémiques médias de l’instantanéité, tandis que chercheurs des universités George
les plus virulentes du moment. Auteur le système scientifique traditionnel est Mason et Yale a révélé qu’il n’y avait
d’un blog – Climate Audit – parti- un processus de délibération long et plus que 50 % des Américains qui se
culièrement critique vis-à-vis des tra- laborieux. disaient “légèrement” ou “profondé-
Unis, la loi sur le système de plafon- vaux de la CRU, Stephen McIntyre a Les scientifiques eux-mêmes re- ment” inquiets du réchauffement cli-
nement et d’échange de quotas de déposé d’innombrables demandes connaissent que les commentaires de matique, contre 63 % en 2008.
CO2 va plus que probablement s’en- d’informations concernant les don- certains blogueurs ont permis de cor- Jeet Heer
liser au Sénat. L’administration nées utilisées par les scientifiques. Son
Obama va sans doute réussir à faire blog attire désormais près de 1 million
passer des mesures sur les réductions de visiteurs par mois, soit deux fois
de gaz à effet de serre (GES) par l’in- plus qu’avant le Climategate.
termédiaire de l’Agence américaine Depuis les internautes ont
d e p r o t e c t i o n d e l ’ e nv i r o n n e - découvert d’autres sites polémiques,
ment (EPA). Mais, tant que le chô- comme Whattsupwiththat.com ou
mage ne diminuera pas, Obama n’in- Climatedepot.com, animés respecti-
sistera pas pour que l’on atteigne vement par le météorologue Anthony
l’objectif d’une réduction de 17 % des Watts et le militant conservateur Marc
GES d’ici à 2020. Morano, tous deux américains.
Ce fiasco politique ne va pas aider
l’Occident à convaincre Pékin de QUELLE INFLUENCE CES SITES
réduire son empreinte carbone lors AURONT SUR LE DÉBAT PUBLIC ?
des négociations à Cancún, au Selon Chris Mooney, journaliste
Mexique, en décembre prochain. La scientifique, l’origine anthropique
Chine ne bougera pas tant que les du réchauffement climatique est de
Etats-Unis ne montreront pas plus en plus discréditée auprès de
l’exemple. “La balle est dans le camp l’opinion publique en raison de blogs
des Américains”, explique William comme celui de McIntyre. Le site
Chandler, expert en politique éner- de McIntyre est l’un des plus poin-
gétique chinoise au Carnegie Endow- tus de la blogosphère des climatos-
ment for International Peace, une ceptiques, le plus précis sur des
ONG américaine. points techniques et le plus respec-
La Convention-cadre des Nations tueux des règles de démonstration
unies sur les changements clima- scientifique.
tiques (CCNUCC), qui avait axé les Après avoir travaillé pendant
négociations presque exclusivement des années dans l’industrie minière,
sur les réductions des émissions McIntyre, aujourd’hui âgé de 62 ans,
de GES et sur le système de plafon- a commencé à s’intéresser au réchauf-
nement et d’échange de quotas fement climatique en 2002, intrigué
de CO2, se retrouve sans programme par la passion politique entourant le
viable. protocole de Kyoto. Il a rapidement
Il faut un plan B : faire la promo- fait équipe avec l’économiste Ross
tion des nouvelles technologies en McKitrick, de l’université de Guelph,
matière d’énergie, aider les pays dans l’Ontario, qui partageait ses
pauvres à s’adapter à un monde plus doutes sur la célèbre courbe en crosse
chaud, développer des aérosols qui de hockey (ce graphique, qui montre
pourraient faire baisser les tempéra- une forte élévation du niveau des tem-
tures si le réchauffement venait à pératures mondiales au XXe siècle
s’emballer. La récente démission après une longue période de stabilité,
d’Yvo de Boer, le Monsieur Climat a été vivement critiqué par les clima-
de l’ONU, offre la promesse d’un tosceptiques malgré sa reconnaissance
nouveau départ. Fred Guterl par la communauté scientifique).

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 51 DU 18 AU 24 MARS 2010


d o s s i e r développement durable

Quatre bémols à la théorie du réchauffement


La climatologie souffre de graves nuant ainsi les précipitations. En
revanche, d’autres particules, telles
lacunes. Mais ce ne sont pas que les sulfates, réfléchissent le rayon-
celles qui sont pointées nement solaire, provoquant un refroi-
dissement. Le bilan net des effets de
du doigt par les sceptiques. la pollution des aérosols sur les tem-
pératures mondiales reste mal connu.
Et diverses études ont abouti à des
NATURE (extraits)
conclusions contradictoires, consta-
Londres tant tantôt une augmentation, tantôt

L
une diminution de la pollution mon-
’affaire du “Climategate”, comme ▶ Dessin diale par les aérosols.
on a surnommé l’incident des de Mix & Remix Les liens entre aérosols et nuages
courriels divulgués des climato- paru dans compliquent davantage la chose. Si
logues de l’université d’East L’Hebdo, cer tains aérosols augmentent la
Anglia, est une excellente occasion de Lausanne. nébulosité, d’autres semblent au
rappeler que, comme tout domaine contraire la réduire. Ils auraient par
de recherche, la climatologie com- ailleurs un impact considérable sur
porte d’importantes zones d’ombre. ■ Littérature les températures, en modifiant le pro-
Des lacunes qui, pour autant, n’inva- Le changement
cessus de formation et la durée de vie
lident pas la conclusion essentielle : climatique est
des nuages bas, qui réfléchissent le
les activités humaines sont bien res- rayonnement solaire et refroidissent
le thème de Solar,
ponsables du réchauffement clima- la surface de la Terre.
le nouveau roman
tique, comme le prouvent l’extrême
de l’écrivain
accélération des changements de tem-
britannique Ian
pérature au XXe siècle et l’incapacité
McEwan, qui vient
Les données
des modèles climatiques à expliquer
de paraître au
paléoclimatiques
ce réchauffement sans prendre en

L
Royaume-Uni. Son
compte les gaz à effet de serre. Cepen- ’histoire du climat se fonde sur des
héros est un Prix
dant, ces incertitudes de la science du Les modèles climatiques se révè- réserves d’eau. Pour de vastes zones données de sources diverses, notam-
climat constituent bien un obstacle Nobel de physique lent particulièrement imprécis pour des cinq continents, les simulations ment les anneaux de croissance des
aux efforts de lutte contre le phéno- en perte de vitesse les régions à la topographie complexe, du GIEC ne fournissent aucune pré- arbres, les récifs coralliens, les sédi-
mène. La gravité de certaines de ces qui, pour relancer par exemple lorsque des montagnes vision ferme sur l’évolution de ces pré- ments lacustres, les stalagmites, les
lacunes est peut-être même telle que, sa carrière forment une barrière entre deux cipitations d’ici à la fin du siècle. Pire mouvements des glaciers ou encore les
contrairement aux mythes qu’entre- et arranger une vie plaines au climat différent. Une autre encore, les modèles climatiques sem- archives historiques. Au cours de leur
tiennent les climatosceptiques, les personnelle source d’erreurs potentielle tient au blent sous-estimer l’ampleur des croissance, les arbres forment des
changements à venir pourraient être désastreuse, se fait que les projections concernant les changements survenus jusqu’à pré- cernes annuels dont l’épaisseur dépend
bien plus graves qu’on ne l’estime donne pour mission émissions de gaz à effet de serre peu- sent dans le régime des précipitations. de la température et des précipitations.
aujourd’hui. Nature a choisi d’abor- de sauver vent varier en fonction des hypothèses “S’il s’avère que l’évolution des pré- Ces indicateurs indirects constituent
der quatre domaines dans lesquels un la planète, de développement économique. cipitations a été systématiquement mal la principale source de connaissance
large débat doit être ouvert, tant dans avec l’ambition Les simulations régionales peu- évaluée par les modèles, c’est une mau- des variations climatiques passées. Ils
les milieux scientifiques que dans la de s’enrichir par vent quand même apporter des infor- vaise nouvelle”, remarque Gabriele ont permis de répertorier l’optimum
sphère publique. la même occasion. mations tant que leurs limites sont Hegerl, spécialiste des systèmes cli- (ou réchauffement) climatique médié-
Il met au point prises en compte. Elles sont utilisées matiques à l’université d’Edimbourg, val, de l’an 800 à 1300 environ, et le
une technique par des décideurs à l’échelle locale et dans la mesure où l’on s’attend déjà, petit âge glaciaire, qui connut son apo-
Les prévisions révolutionnaire nationale. Elles restent par ailleurs un avec les prévisions actuelles, à d’im- gée au XVIIe siècle.
à l’échelle régionale fondée sur outil essentiel à la compréhension de portants problèmes. “Il s’agit là d’une Confrontées les unes aux autres,
la photosynthèse certains phénomènes, par exemple la très grave incertitude”, insiste-t-elle. les données indirectes sur l’hémisphère

T riste réalité de la climatologie : les


données les plus essentielles sont
aussi les moins fiables. Pour pouvoir
artificielle en
espérant qu’elle
réglera le problème
modification du débit d’un fleuve, sou-
ligne Jonathan Overpeck, climatologue
à l’université de l’Arizona à Tucson.
Le manque de précision des pré-
visions de précipitations rend la pla-
nification difficile pour les décideurs,
Nord ont révélé un graphique en forme
de crosse de hockey, avec une nette
augmentation des températures à la fin
planifier l’avenir, les populations ont énergétique surtout dans les zones arides comme du XXe siècle par rapport aux tempé-
besoin de connaître quels seront les de la planète. le Sahel ou le sud-ouest de l’Amérique ratures moyennes observées à long
changements locaux des conditions “J’ai visité des labos Les précipitations du Nord. Des mégasécheresses de terme dans le passé.
climatiques, et pas de combien de aux Etats-Unis plusieurs décennies ont déjà touché Reste que l’utilisation et l’inter-
degrés augmentera la température
mondiale. Pourtant, les chercheurs ont
encore du mal à mettre au point les
où les chercheurs
travaillent beaucoup
là-dessus et j’ai lu
L ’augmentation des températures
mondiales dans les décennies à venir
se traduira probablement par davan-
ces régions et devraient se reproduire,
sans que l’on puisse prévoir leur fré-
quence.
prétation de ces données indirectes
sont extrêmement controversées. Les
climatologues mettent en cause en par-
instruments capables de donner une plusieurs articles tage d’évaporation, entraînant un assè- ticulier les informations dendrochro-
prévision fiable des changements cli- sur le sujet. Ce n’est chement des zones subtropicales et nologiques [obtenues en étudiant les
matiques au XXIe siècle à l’échelle pas pour avant dix une augmentation des précipitations Les aérosols cernes des arbres] recueillies sur cer-
locale et régionale. ou vingt ans, mais aux latitudes plus élevées. Ces évolu- atmosphériques tains sites. En effet, la croissance des
Les instruments fondamentaux je trouvais l’idée tions s’observent actuellement, et arbres sur ces sites suit l’évolution des
de simulation des scientifiques sont
les modèles climatiques, des logiciels
qui intègrent les phénomènes phy-
suffisamment
saugrenue
presque tous les modèles climatiques
utilisés pour simuler le réchauffement
de la planète prévoient la poursuite
L es particules liquides ou solides en
suspension dans l’atmosphère sont
un autre grand facteur d’incertitude
températures pendant une grande par-
tie du XXe siècle mais s’en détache au
cours de ces dernières décennies. Peut-
et suffisamment
siques se produisant dans l’atmo- plausible de cette tendance. en climatologie. Malgré plusieurs être la croissance des arbres se fait-elle
sphère, les océans, sur les calottes gla- pour enthousiasmer Malheureusement, c’est bien là le décennies de travaux intensifs, les différemment lorsque les températures
ciaires et sur les continents. Ces mon personnage”, seul point de consensus entre tous les scientifiques doivent encore signaler dépassent un certain seuil.
modèles ont généralement une réso- raconte Ian McEwan modèles. Les différentes modélisa- d’énormes marges d’erreur dans “Tant que nous ne comprendrons pas
lution de 1° à 3° de latitude et de lon- dans le quotidien
tions utilisées par le Groupe d’experts leurs études des effets des particules ce qui cause cette divergence, nous ne pour-
gitude – insuffisamment précise pour The Daily Telegraph.
intergouvernemental sur l’évolution – comme les sulfates, le carbone suie rons pas être certains que les cernes sont
être d’une véritable utilité aux popu- du climat (GIEC) dans son rapport [principal constituant des suies issues bien un témoignage fidèle de ce qui s’est
lations. “Nos modèles climatiques actuels de 2007 donnent des prévisions de de la combustion incomplète de com- produit dans le passé”, déclare Gabrielle
n’ont pas la capacité de servir à une prise précipitations neigeuses et pluvieuses bustibles fossiles ou de biomasse], le Hegerl. Pour accroître la fiabilité de
de décision éclairée à l’échelle de la plu- d’une diversité effarante. Les résul- sel marin ou la poussière – sur les tem- ces informations, il importe donc de
part des pays”, insiste Leonard Smith, tats sont particulièrement mauvais en pératures et les pluies. mieux comprendre comment croissent
statisticien et spécialiste du climat à matière de précipitations hivernales, Certains aérosols, notamment le les différentes essences d’arbres et leurs
la London School of Economics and qui sont généralement les plus impor- carbone suie, absorbent la lumière et réactions aux variations climatiques.
Political Science. tantes pour la reconstitution des induisent un réchauffement, dimi- Quirin Schiermaier

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 52 DU 18 AU 24 MARS 2010


d o s s i e r développement durable

Tout l’avenir de la Terre dans un logiciel


Les modèles climatiques de dernière Dans son principe, le HadGEM2- d’introduire des erreurs. Il y a aussi les
CES POLLUANTS QUI ES ressemble à n’importe quel modèle erreurs aléatoires. Une seule donnée
génération sont beaucoup plus MODIFIENT LE CLIMAT climatique. Il s’agit d’une série d’équa- incorrectement saisie peut faire
sophistiqués que leurs prédécesseurs. tions décrivant la circulation atmo- dérailler tout le système, de même
sphérique et les phénomènes ther- qu’une représentation erronée d’un
Peut-être même un peu trop. Evolution de leur pouvoir réchauffant
modynamiques. Ces équations sont aspect apparemment simple du monde
sur le long terme
établies en une multitude de points du réel. C’est ce que le Centre Hadley a
globe, dont l’ensemble forme une grille découvert à ses dépens lorsqu’il a sous-
NATURE (extraits) tridimensionnelle couvrant la surface estimé – pour les régions arides du
Londres de la planète. monde – l’importance de la végétation,

A
Suie Au milieu des murs blancs dénu- qui maintient le sol en place. Le
vec sa façade en verre de trois Particules de suie dés et des bureaux uniformes du modèle n’a pas tardé à afficher des
étages, cet immeuble gouverne- Produites 3 Centre Hadley, les chercheurs s’arra- niveaux de poussière virtuelle trois fois
mental a l’air ouvert et aéré. Mais Ozone chent les cheveux pour trouver com- supérieurs à la moyenne, qui ont fer-
par la combustion
les gardes stationnés à l’entrée incomplète
ment représenter les nuages et les cou- tilisé les océans et provoqué une pro-
sont là pour rappeler que ce bâtiment de combustibles
rants, les arbres et la toundra, ainsi que lifération du phytoplancton.
du ministère de la Défense britan- la myriade d’autres éléments de la pla- Si les nouveaux modèles sont plus
fossiles ou de
nique, dans le sud de l’Angleterre, Mét
Méthane nète qui peuvent amplifier ou freiner performants, leurs résultats risquent
biomasse, elles
abrite des activités déterminantes pour le réchauffement climatique mondial. pourtant de ne pas être plus utiles aux
absorbent la
l’avenir de la nation. Dans les sous- décideurs. Chris Jones, spécialiste du
chaleur solaire. UNE SEULE ERREUR PEUT FAIRE
sols de l’édifice, vingt-sept grosses 2 cycle du carbone qui a contribué au
Elles réchauffent DÉRAILLER LE SYSTÈME
boîtes noires traitent chaque heure Halocarbures développement du HadGEM2-ES,
l’air et peuvent faire
1 million de lignes de code informa- Sur les terres, la végétation est clas- reconnaît que les modèles ne sont utiles
fondre la glace et
tique, dans le but de nous donner une Protoxyde d’azote sée en neuf catégories, des arbustes aux “que si nous les comprenons au point de
la neige lorsqu’elles
idée de ce que sera l’avenir de la pla- conifères – un progrès majeur sur le leur faire confiance”. Mais, poursuit-
nète et de ses 7 milliards d’habitants. s’y déposent. plan de la représentation de la bio- il, “nous allons vers un avenir que nous
Ce sont ces superordinateurs du Ozone sphère. Les premières tentatives d’in- ne pouvons pas prévoir en nous fondant
Met Office, le service national de mé- Si la couche tégrer des données biologiques à un sur des observations, et les modèles clima-
téorologie britannique, à Exeter, qui 1 Dioxyde modèle climatique avaient donné nais- tiques sont les seuls outils qui nous per-
d’ozone nous
contiennent le modèle climatique le protège des de carbone sance au modèle baptisé Green Scum mettent de faire des projections”.
plus sophistiqué au monde. Développé ultraviolets, l’ozone [Ecume verte], qui considérait le cou- Pendant l’élaboration du rapport,
par des chercheurs du Centre Hadley, est aussi un gaz à vert végétal comme une couche verte les membres du GIEC analyseront
la branche du Met Office spécialisée effet de serre (GES) uniforme allant de l’équateur aux pôles. toutes les projections du modèle pour
dans le climat, le programme infor- et sa concentration Aujourd’hui, les types de végétation élaborer les scénarios climatiques qui
matique mis en place sera confronté à dans la basse peuvent varier et les feuillages évoluer leur sembleront les plus probables.
son premier grand défi dans les pro- atmosphère 0 au fil des saisons. Leur méthodologie inclura le rythme
chains mois. Il devra en effet effectuer est en hausse. DANS VINGT ANS, Même pour un modèle aussi fin de la hausse des températures, les
une série de simulations climatiques AUJOURD’HUI SI ON CESSE que le HadGEM2-ES, certains élé- zones où les précipitations augmen-
allant jusqu’à l’horizon 2100. Celles- Méthane ments déterminants pour le climat, teront et celles où elles diminueront,
LES ÉMISSIONS
Source : “New Scientist”

ci seront destinées au prochain rapport Un GES au potentiel comme les nuages, sont encore trop et la manière dont évoluera la cou-
du Groupe d’experts intergouverne- de réchauffement
Pouvoir réchauffant petits pour être simulés directement. verture végétale.
mental sur l’évolution du climat 25 fois plus (en watts/m2 de surface terrestre) Pour pallier ce problème, certains cher- Alors même qu’ils passent les
(GIEC), qui doit être publié en 2013 important que le cheurs utilisent la technique dite de simulations du GIEC au crible des
et qui sera consacré aux bases phy- dioxyde de carbone. “paramétrisation”. Exemple : plutôt modèles actuels, Chris Jones et ses
siques du changement climatique. Cependant, au bout d’eux est sujet à des variations, la que d’essayer de simuler les nuages un pairs réfléchissent déjà aux moyens de
d’une à deux marge d’erreur des prévisions de l’évo- par un sur une maille de la grille, ils les améliorer en y ajoutant de nouveaux
VERS DES PRÉDICTIONS décennies, il lution des températures ou des pré- représentent l’effet général des nuages éléments. “Nous n’allons pas nous arrê-
PLUS RÉALISTES s’oxyde pour former cipitations pourrait en effet augmen- sur le climat avec une série d’équations ter là.” Ils espèrent notamment intégrer
Fruit de quatre années de travail, ce justement du CO2. ter considérablement. “La nouvelle qui décrivent les conditions dans les- la fonte du permafrost [sol perpétuel-
modèle est connu sous le doux nom génération de modèles qui sera testée pour quelles les nuages se forment et dis- lement gelé] de la toundra arctique,
Halocarbures
de HadGEM2-ES (pour Hadley le prochain rapport du GIEC aboutira paraissent, ainsi que la manière dont qui pourrait accélérer le réchauffement
Centre Global Environmental Model, Responsables probablement à un éventail d’hypothèses ils absorbent ou réfléchissent les de la planète en dégageant du méthane,
version deux, Earth-System). Il fait de la destruction plus large”, estime Jim Hurrell, qui radiations. Les chercheurs travaillent un puissant gaz à effet de serre. Pour
partie des dizaines de modélisations de l’ozone dirige le développement du modèle du ensuite avec des valeurs moyennes son prochain modèle, le Centre Had-
du système Terre en cours de déve- stratosphérique, système Terre au National Center for pour chaque maille. ley planche aussi sur le cycle de l’azote
loppement aux quatre coins du monde, ce sont aussi de Atmospheric Research (NCAR) de La paramétrisation est un mal et son influence sur la croissance des
qui vont infiniment plus loin que leurs puissants GES qui Boulder, au le Colorado (Etats-Unis). nécessaire, mais elle est susceptible végétaux.
prédécesseurs. Ces derniers ne repré- peuvent subsister Les modèles informatiques ne sont
sentaient que des éléments physiques pendant plusieurs
LES PRINCIPALES CAUSES DU RÉCHAUFFEMENT pas uniquement des outils destinés à
du climat, comme l’air, la lumière du siècles dans donner une idée de ce que l’avenir
soleil et l’eau. La nouvelle génération l’atmosphère. Pouvoir réchauffant de différentes grandes sources de pollution nous réserve. Mener des expériences
de modèles, elle, inclut tout cela et bien Protoxyde d’azote (en watts/m2 de surface terrestre) à une échelle mondiale étant impos-
plus : une représentation détaillée de sible, que ce soit sur le terrain ou dans
Un GES issu
la chimie atmosphérique ; les forêts qui un laboratoire, ce sont aussi les seuls
dépérissent ou prospèrent en fonction de l’épandage Transport routier outils qui permettent aux climatologues
des changements climatiques ; les de fertilisants de tester leur savoir.
Elevage (méthane)
réactions de la chaîne alimentaire des azotés et de rejets Au Centre Hadley, d’aucuns affir-
océans à mesure que ceux-ci devien- industriels. Production de gaz naturel ment, non sans humour, que les cher-
nent plus acides. Dioxyde de carbone Riziculture * Domestiques et industriels. cheurs finiront par prendre en compte
Les chercheurs espèrent que ces Le GES le plus les pandas dans leurs modèles. Cette
Production de charbon
modèles plus complexes fourniront des connu peut plaisanterie ne manque pas d’agacer
prédictions plus réalistes et nous aide- persister dans
Combustibles fossiles* certains scientifiques, qui ne sont sans
ront à comprendre les interactions Pollution de courte durée doute que trop conscients du fait que
l’atmosphère Evacuation des eaux usées
impliquées dans les questions clima- pendant Pollution de longue durée leurs créations ne pourront jamais plei-
tiques. En revanche, rien ne dit que Décharges (qui persistera dans l’atmosphère nement représenter la réalité. “Une par-
plus d’un siècle.
cela aidera réellement les dirigeants bien au-delà de vingt ans) tie de la difficulté de notre travail consiste
Source : “New Scientist”

Déjections animales
politiques et les scientifiques à plani- à déterminer ce qu’il est important d’in-
Combustion d’agrocarburants
fier des mesures correctives pour l’ave- domestiques clure, rappelle Chris Jones. Il y aura tou-
nir. Comme ces modèles comprennent 0 0,1 0,2
jours un niveau de détail ou de complexité
une kyrielle d’éléments et que chacun qui nous échappera.” Olive Heffernan

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 54 DU 18 AU 24 MARS 2010


d o s s i e r développement durable

Les créationnistes entrent dans la danse


Aux Etats-Unis, les opposants gelical Environmental Network, ré-
seau de chrétiens acceptant l’inter-
à la théorie de l’évolution gagnent prétation scientifique du réchauffe-
du terrain en liant ce débat ment climatique, explique que, pour
bon nombre de détracteurs de celui-
à celui du réchauffement climatique. ci, “c’est faire preuve d’une terrible arro-
gance que de croire que des êtres humains
THE NEW YORK TIMES (extraits) puissent dérégler l’œuvre de Dieu”. “Ces
New York gens ont déjà le sentiment que les scien-
tifiques s’en prennent à leur foi et les

D
considèrent comme des imbéciles, pour-
ans le Kentucky, un projet de loi ▶ Le changement suit-il, ils sont donc d’autant plus récep-
présenté récemment veut inciter climatique tifs aux arguments des sceptiques.”
les professeurs des écoles à dis- est un canular. Tim Moore, représentant républi-
cuter “des points forts et des points Dessin de Patrick cain du Kentucky et auteur du projet
faibles de théories scientifiques [comme] Chappatte paru dans de loi sur l’enseignement des théories
l’évolution, les origines de la vie, le l’International scientifiques à l’école, explique que sa
réchauffement climatique et le clonage Herald Tribune, décision n’a pas été motivée par des
humain”. Ce texte, actuellement en Paris. raisons religieuses, mais par ce qu’il
cours d’examen, s’inspire d’initiatives considérait comme une distorsion du
encore plus radicales cherchant à savoir scientifique. “On enseigne à nos
fusionner ces questions. enfants ces théories comme s’il s’agissait
L’an dernier, le Texas Board of de faits avérés, déclare-t-il. Sur le réchauf-
Education a officiellement demandé fement climatique, en particulier, il existe
aux enseignants de présenter tous les une opinion politiquement correcte qui
aspects du débat sur la théorie de l’évo- domine dans les milieux enseignants et qui
lution et le réchauffement climatique. est très différente de la vérité scientifique.”
En 2009, l’Oklahoma a présenté un James Marston, directeur du bu-
projet de loi similaire, mais le texte n’est cipe de séparation de l’Eglise et de le devoir de la protéger. Il ne fait tou- reau régional du Texas pour le Fonds
pas entré en vigueur. Dans le Dakota l’Etat. En incluant le réchauffement tefois guère de doute que les discours de défense environnemental, ne cache
du Sud, une résolution appelant à un climatique comme objet de débat en des climatosceptiques ont plus de suc- pas son malaise. Le Texas est un Etat
“enseignement impartial sur le réchauffe- classe, les opposants à la théorie de cès chez les conservateurs, notamment important doté d’un appareil déci-
ment climatique dans les écoles publiques” l’évolution peuvent donc arguer qu’ils chrétiens. Une étude publiée en oc- sionnel centralisé. Son verdict sur les
a été adoptée au début du mois de ne font que militer pour la liberté d’en- tobre par le Pew Research Center for programmes d’enseignement pourrait
mars. “Le dioxyde de carbone n’est pas seignement. Ces groupes profitent the People and the Press, un think tank donc affecter le contenu des livres sco-
un agent polluant mais une substance aussi du scepticisme croissant de l’opi- américain, a révélé que les protestants laires bien au-delà des limites de l’Etat.
hautement profitable à toute la vie végé- nion publique à l’égard du réchauf- évangéliques blancs constituaient le “Si un manuel ne consacre pas suffisam-
tale”, affirment les auteurs de cette fement climatique, notamment parmi groupe le plus méfiant vis-à-vis des ment d’importance aux arguments des cli-
résolution. les responsables politiques conserva- “preuves concrètes” liant le réchauffe- matosceptiques ou ne dit pas que la com-
Cette volonté de rattacher le débat teurs qui s’opposent à la limitation des ment climatique aux activités hu- munauté scientifique est divisée sur le sujet,
sur la théorie de l’évolution à celui du émissions de gaz à effet de serre. maines. Parmi eux, seuls 23 % recon- même si ce n’est pas vraiment le cas, il
réchauffement climatique fait partie Les chrétiens évangéliques ne nient naissaient la réalité de cette corrélation, pourrait très bien être refusé, déclare
d’une stratégie juridique. Les tribu- pas tous la réalité du réchauffement. Il tandis qu’ils sont 36 % dans l’ensemble Marston. C’est très inquiétant quand on
naux américains ont en effet jugé que, existe même un mouvement écolo- de la population américaine. pense aux futurs enseignements que vont
en ne ciblant que la théorie de l’évo- gique évangélique affirmant que, Dieu Le révérend Jim Ball, directeur des recevoir les enfants de notre pays.”
lution, ses opposants violaient le prin- ayant créé la Terre, les hommes ont programmes sur le climat de l’Evan- Leslie Kaufman

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 56 DU 18 AU 24 MARS 2010


dossier

A-t-on atteint GAZ À EFFET DE SERRE

le seuil critique ? LIMITE La concentration de CO2 dans


l’atmosphère ne doit pas
dépasser 350 parties par million (ppm)
Une équipe d’éminents chercheurs s’est réunie pour NIVEAU ACTUEL 387 ppm
déterminer jusqu’à quel point l’humanité avaient malmené DIAGNOSTIC La limite est déjà
franchie
l’écosystème planétaire. Parmi eux, Johan Rockström,

M. Newman/SIPA
le directeur de l’Institut de l’environnement de Stockholm, C’est le plus grave problème. Toutes les
le lauréat du prix Nobel de chimie Paul Crutzen et James données recueillies jusqu’ici montrent que
Hansen, le directeur de l’Institut Goddard d’études spatiales l’augmentation de la concentration atmo-
sphérique en CO2 entraîne un réchauffement
de la NASA. Voici leurs conclusions. de la planète. L’équipe de Johan Rockström, – un autre gaz à effet de serre – dans l’at-
conseillée par James Hansen, estime que mosphère. Une hausse de température de
NATURE (extraits) le seuil critique a été dépassé depuis plus 1 °C due au CO2 produirait un réchauffement
Londres Seuil de sécurité préconisé de vingt ans, quand nous avons franchi le d’environ 3 °C. La situation pourrait même
par les scientifiques niveau de 350 ppm. Chaque degré de être plus grave encore. Selon certains cli-
(ex : 350 ppm de CO2) réchauffement dû au CO2 est amplifié par matologues, dont James Hansen, le réchauf-
AÉROSOLS des réactions en chaîne. Les glaces fon- fement pourrait provoquer le dégazage des
ATMOSPHÉRIQUES dent, accroissant la surface sombre des réserves naturelles de CO2 et de méthane
Niveaux actuels océans, la planète absorbe alors plus de – un autre gaz à effet de serre –, auquel cas
LIMITE Pas encore établie
(ex : 387 ppm chaleur solaire. L’évaporation augmente, et une hausse de 1 °C due au CO2 aboutirait
de CO2) avec elle la concentration en vapeur d’eau à un réchauffement global de 6 °C.
DIAGNOSTIC Inconnu
Andre Penner/AP-Sipa

Biodiversité
COUCHE D’OZONE
détruite
LIMITE La concentration moyenne
d’ozone stratosphérique ne doit pas
L’activité humaine produit de la pous- descendre au-dessous de 276 uni-
sière, de la suie, des sulfates et Azote tés Dobson
d’autres particules. La concentration
de ces aérosols atmosphériques a plus
NIVEAU ACTUEL 283 unités Dobson
que doublé depuis la révolution indus- DIAGNOSTIC Pas de danger immé-
trielle. Certains aérosols, comme les diat, tendance à l’amélioration
sulfates, réfléchissent le rayonnement
solaire, ce qui entraîne un refroidis- Phosphore
sement. D’autres, comme la suie, l’ab-
sorbent et le rediffusent, provoquant
un réchauffement. La conjugaison de
ces deux phénomènes à l’échelle de
la planète a un effet qui n’est pas clai-
rement établi. De plus, les aérosols ont

AP-Sipa
d’autres effets sur le climat. Par
exemple, le brouillard de pollution qui Eau
recouvre de façon quasi permanente potable
l’Asie du Sud et de l’Est semble influer
sur la période et la localisation de la
mousson. Bien que les préjudices cau-
sés par les aérosols soient importants,
leurs effets sont si variables que
l’équipe de Johan Rockström n’a pas Le trou de la couche d’ozone qui s’est
encore pu fixer de limites de sécurité. Exploitation formé dans la stratosphère au-dessus
des terres de l’Antarctique dans les années 1970
est un exemple classique de seuil
critique. Les substances chimiques
OCÉANS ACIDES destructrices d’ozone produites par
l’activité humaine, tels que les chlo-
aragonite devient trop faible. Certains rofluorocarbures (CFC), se sont accu-
LIMITE La moyenne mondiale du taux secteurs des océans Arctique et Aus- mulées dans la stratosphère polaire
de saturation en aragonite ne doit pas tral pourraient passer au-dessous du jusqu’à ce que, brusquement, la couche
être inférieure à 2,75 seuil critique de 1 vers 2050. Cer- d’ozone située au-dessus de la région
NIVEAU ACTUEL 2,90 taines espèces seraient alors rongées change radicalement d’état. Depuis que
par l’eau acide. Plus dépeuplés, les les principales substances respon-
DIAGNOSTIC Certains océans fran- océans risqueraient de moins absor- sables du trou de la couche d’ozone
chiront le seuil critique vers le milieu ber le CO 2, ce qui accélérerait le sont interdites, le pire semble passé.
du siècle réchauffement mondial. Johan Rock- Mais le réchauffement planétaire pour-
Sipa

ström propose de maintenir la moyenne rait changer cela. Comme la surface de


Plus l’atmosphère est riche en CO2, mondiale du taux de saturation en la Terre piège une plus grande quantité
plus les océans en absorbent, ce qui une diminution de la concentration en aragonite au-dessus de 2,75. Cela de chaleur, la stratosphère a tendance
entraîne la formation d’acide carbo- carbonate de calcium dissous dans les suppose que la concentration de CO2 à refroidir. Elle pourrait devenir si froide
nique. Depuis la révolution industrielle, eaux superficielles, dont l’aragonite dans l’atmosphère reste inférieure à au niveau du pôle Sud que les sub-
le pH des eaux superficielles des – la forme utilisée par de nombreux 430 parties par million, soit un niveau stances destructrices d’ozone pré-
océans est tombé de 8,16 à 8,05 organismes, y compris les coraux, pour plus faible que celui de 450 ppm, consi- sentes dans l’atmosphère pourraient
[plus le pH est faible, plus le milieu est fabriquer leur coquille. Un point critique déré par les scientifiques comme la créer un trou au-dessus des continents
acide]. Cette acidification provoque sera atteint si la teneur des eaux en limite pour le réchauffement mondial. situés plus au nord.

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 57 DU 18 AU 24 MARS 2010


■ économie
économie i n t e l l i g e n c e s

Quand kibboutz
rime avec
capitalisme p.59
Comment les OGM font monter les prix
MONOPOLE Les cultivateurs L’entreprise assure pour sa part
n’avoir rien fait de répréhensible.
américains n’ont d’autre “Monsanto est persuadé qu’un examen
choix que de semer des objectif du secteur agricole révélera que la
concurrence est bien vivante et florissante”,
variétés génétiquement a déclaré l’entreprise dans un com-
modifiées, plus chères muniqué de presse. Une chose est cer-
taine : Monsanto est un géant, et son
et labellisées Monsanto. impact sur les consommateurs est tout
aussi gigantesque. Selon un rapport
LOS ANGELES TIMES publié en 2009 par Farmer to Farmer,
Los Angeles aux Etats-Unis, 92 % de l’ensemble

D
des cultures de soja et 85 % des cul-
epuis quarante ans, Todd Leake tures de maïs proviennent de semences
et sa famille luttent contre le froid, utilisant la technologie Monsanto.
les parasites et la brièveté de la
période de croissance pour par- UN MODÈLE COMMERCIAL
venir à cultiver du soja sur leurs terres, REPOSANT SUR LES BREVETS
dans la partie orientale du Dakota du Depuis les pancakes du petit déjeuner
Nord. La seule chose contre laquelle jusqu’à la salade de fruits du dîner,
ils n’avaient jamais eu à se battre jus- en passant par le hamburger de midi,
qu’à présent, c’était leurs semences. Il les Américains retrouvent quotidien-
y a encore dix ans, les représentants de nement dans leur assiette des produits
plus d’une cinquantaine de fournisseurs comportant des gènes brevetés par
se disputaient leurs dollars, chacun Monsanto. De fait, près de 75 % des
promettant des plantes plus robustes, produits alimentaires transformés –
des rendements plus élevés ou une comme la margarine et le bouillon de
meilleure ristourne. Mais, aujourd’hui, poule – contiennent des organismes
les Leake n’ont plus vraiment le choix : génétiquement modifiés (OGM) – à
il n’y a plus que quatre fournisseurs de commencer par le soja, la première cul-
semences dans leur région, qui ven- ture de base à être modifiée et cultivée
dent tous des variétés présentant des à grande échelle, grâce à Monsanto.
caractéristiques génétiques brevetées Soucieux de doper les ventes de
par Monsanto, premier semencier son herbicide à base de glyphosate, le
mondial. “On ne trouve pratiquement Roundup, Monsanto a demandé à ses
rien d’autre, déplore M. Leake. Nous laboratoires de mettre au point des
sommes contraints d’utiliser leurs produits semences capables de tolérer l’herbi-

Cagle cartoons
et de payer le prix qu’ils demandent.” cide. C’est ainsi qu’en 1996 la semence
Ce constat était au cœur des débats de soja Roundup Ready et ses carac-
à Ankeny, dans l’Iowa, le 12 mars der- téristiques brevetées sont nées et ont
nier. Ce jour-là, les ministères fédéraux ▲ Dessin de Boligán la concurrence – ou, plutôt, l’absence de été lancées sur le marché. Depuis, les
de la Justice et de l’Agriculture ont en paru dans El concurrence – commence à poser un sérieux ventes se sont envolées avec, dans la
effet donné le coup d’envoi à une série Universal, Mexico. problème dans le secteur de l’agroalimen- foulée, l’apparition d’un nouveau
de consultations publiques qui doivent taire”, explique Neil E. Harl, agricul- modèle d’entreprise : désormais, les
répondre à la question : à quel point la teur dans l’Iowa et ancien professeur agriculteurs n’achètent plus un sac de
i n t e l l i ge n c e s

concentration du secteur des semences d’économie à l’université d’Etat de 25 kilos de semences, mais paient une
est-elle à l’origine de la hausse des prix l’Iowa. “Reste à savoir si, après ces audi- licence sur les brevets de Monsanto et
des denrées alimentaires ? tions, le gouvernement adoptera une le droit d’exploiter ces brevets pour une
De nombreux experts sont en effet approche plus interventionniste.” année de production. Le prix peut
persuadés que les semences sont à Le gouvernement fédéral n’est pas aussi comporter d’autres coûts, comme
l’origine de cette hausse. Et les agri- le seul à s’intéresser de très près à Mon- une contribution technologique.
culteurs – dont la production annuelle santo. Au moins trois procureurs d’Etat Aujourd’hui, alors que le brevet
de soja et de maïs pèse plus de 80 mil- ont ouvert des enquêtes pour déter- du soja Roundup Ready doit arriver
liards de dollars – poussent les législa- miner si l’entreprise a abusé de sa posi- à expiration en 2014, Monsanto incite
teurs à ouvrir une enquête visant à tion dominante pour porter préjudice les agriculteurs à adopter sa deuxième
déterminer pourquoi leurs cultures leur à ses concurrents et augmenter ses prix. génération de semences Roundup
reviennent tellement plus cher. Selon Monsanto a également maille à par- Ready. Les exploitants comme
les chiffres du ministère de l’Agricul- tir avec son concurrent DuPont, qui M. Leake reconnaissent qu’ils n’ont
ture, les agriculteurs américains ont l’a poursuivi en justice, lui reprochant d’autre choix que de suivre le mou-
dépensé l’an dernier près de 17 mil- d’enfreindre les lois antitrust en utili- vement. “Je n’ai plus de semences fer-
liards de dollars en semences, soit 56 % sant ses brevets sur les gènes pour écra- mières depuis 2004, explique M. Leake.
de plus qu’en 2006. ser la concurrence. J’ai dû adopter des semences OGM bre-
En dix ans, le nombre de semen- vetées par Monsanto.” Et il les paie plus
ciers indépendants aux Etats-Unis s’est LE BOOM DES OGM cher : en 2000, un sac de semences
réduit comme une peau de chagrin, de soja Roundup Ready pour 1 acre
passant de plus de 300 à moins d’une Surfaces cultivées aux Etats-Unis avec des semences [0,4 ha] de terre lui coûtait 17 dol-
petite centaine, explique Bill Wenzel, génétiquement modifiées par Monsanto (en millions d’hectares) lars ; il débourse aujourd’hui jusqu’à
directeur national de l’association à but 50 dollars pour le même produit.
non lucratif Farmer to Farmer Cam- 30 Coton Maïs Soja Avec ses voisins, il a visité l’été der-
paign on Genetic Engineering, qui nier un champ témoin de Monsanto
fédère un réseau de 34 syndicats d’agri- “Quelqu’un a demandé pourquoi les prix
culteurs. Et, à l’échelle mondiale, étaient si élevés, et ils nous ont répondu :
Sources : Monsanto, “The Wall Street Journal”

20
quatre entreprises commercialisent à ‘Le prix du soja a augmenté et notre
elles seules 50 % des semences brevetées société est convaincue d’être dans son
pour les principales cultures. Le leader bon droit en vendant ses semences plus
10
est Monsanto, dont les pratiques com- cher, du fait des propriétés nouvelles
merciales sont actuellement dans le que nous offrons aux cultivateurs.’ Que
collimateur du ministère de la Justice. voulez-vous que nous fassions ? se résigne
“L’équipe actuelle de la Maison-Blanche 0 M. Leake. En réalité, nous n’avons
prend de plus en conscience du fait que 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 pas le choix.” P.J. Huffsutter

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 58 DU 18 AU 24 MARS 2010


économie

Quand kibboutz rime avec capitalisme


MUTATION Nombre de fermes
■ En réaction à cette crise, de nom-
breux kibboutzim ont commencé,
collectives israéliennes ont renoncé dans les années 1990, à se transfor-
à leurs idéaux égalitaires. Certaines mer en sociétés privées. Depuis, la
tendance s’est accélérée. A Nachshon,
sont même cotées en Bourse. le collectivisme a ainsi été abandonné
en 2006.
Dans un kibboutz dit “démutua-
FINANCIAL TIMES (extraits) lisé”, les membres peuvent garder
Londres leur salaire, mais, en contrepartie, ils

N
doivent payer tous les biens et les ser-
iché au milieu des collines, en vices que la communauté leur four-
plein cœur d’Israël, le kibboutz nissait auparavant gratuitement. Sou-
Nachshon égrène ses modestes vent, les kibboutznikim préfèrent faire
maisons entre les champs et les eux-mêmes leur cuisine et leur les-
jardins. En cette fin de matinée, le sive plutôt qu’utiliser les équipements
calme est à peine rompu par le pas- collectifs. Même le réfectoire – qui
sage d’un tracteur et par les enfants était pourtant le cœur de la commu-
revenant de la garderie. nauté, le lieu où les membres se ren-
A première vue, c’est l’image par- contraient, mangeaient ensemble et
faite du kibboutz israélien, ce modèle discutaient quotidiennement – a été
de ferme collective propre à l’Etat victime de la démutualisation : dans
hébreu. Mais, en réalité, Nachshon a bien des cas, le repas en commun a
connu ces quatre dernières années été purement et simplement sup-
une révolution économique et sociale ▶ Dessin d’El Roto primé, faute de participants.
à laquelle n’ont pas survécu la plu- paru dans El País, Les principes fondateurs n’ont
part des grands idéaux socialistes et Madrid. toutefois pas tous été balayés. Les
des pratiques égalitaires caractéris- maisons, les terres et les outils de
tiques de cette expérience commu- nagé. De nombreuses tâches, comme A la même époque, le mouve- production sont toujours propriété
nautaire. Et la vie des kibboutznikim les corvées de plonge, dont s’ac- ment a subi un autre choc. Désireux de la collectivité. Les coopératives
a changé du tout au tout. quittaient tous les membres indé- de diversifier leurs activités en transformées en sociétés privées ont
Agée de 55 ans, Jane Ozeri a pendamment de leur niveau d’édu- dehors de l’agriculture, de plus en également mis en place un “filet de
quitté son Angleterre natale il y a cation ou de leur origine sociale, sont plus de communautés se sont lan- sécurité”. Alimenté par des contri-
trente ans, attirée par le mélange ■ 100 ans désormais confiées à des employés cées dans l’industrie. Faute de capi- butions individuelles, ce dispositif
unique de socialisme et de sionisme C’est en 1910 que extérieurs à la communauté. taux et d’expérience en gestion, cer- permet d’assurer à chacun un revenu
qu’incarnait ce mouvement. “J’avais le premier kibboutz, taines de ces entreprises ont perdu minimal – à défaut d’être égal.
été séduite par l’idée que tous les indivi- Degania, a été créé, ENVIRON 10 % DE LA PRODUCTION beaucoup d’argent et se sont suren- Et, bien que leur nombre ne cesse
dus étaient égaux et que chacun prenait près du lac INDUSTRIELLE D’ISRAËL dettées. Résultat : en 1985, le gou- de diminuer, 65 kibboutzim, sur un
soin des autres”, se souvient-elle. A de Tibériade, par Aujourd’hui, bon nombre de kib- vernement a dû les renflouer – et total de 262, fonctionnent encore
l’époque, elle travaillait partout où des Juifs originaires boutzim sont propriétaires d’entre- toute la philosophie économique du selon le modèle traditionnel ; 188 ont
l’on avait besoin d’elle : dans la cui- de Russie. prises florissantes qui fonctionnent système a été remise en question. été totalement démutualisés et 9 ne
sine commune, dans les champs, à la En février 2007, ses exactement comme leurs concur- “Alors que la société israélienne avait l’ont été que partiellement. Peu
coopérative d’élevage de poulets ou membres ont décidé rentes privées – notamment dans le toujours considéré les kibboutznikim de gens, toutefois, contesteraient la
à l’école. Les kibboutznikim ne tou- à une écrasante secteur du tourisme. Et certains comme une élite, ces derniers ont alors manière dont Jane Ozeri résume l’évo-
chaient pas de salaire et percevaient majorité (85 % des d’entre eux ont pleinement embrassé été perçus comme un simple groupe lution du mouvement. “A présent,
simplement une modeste allocation voix) de transformer l’idéologie capitaliste : 22 sociétés d’intérêts dépendant des fonds publics”, explique-t-elle, nous sommes juste
mensuelle équivalant plutôt à “de l’ar- la coopérative sont actuellement cotées en Bourse commente Shlomo Getz. comme tout le monde.” Tobias Buck
gent de poche”. La communauté four- en société privée à Tel-Aviv, New York et Londres.
nissait en revanche gratuitement le et de mettre en Avec un chiffre d’affaires annuel
logement, la nourriture, l’éducation, place des salaires équivalant à 7 milliards d’euros, les
les vêtements, les soins médicaux, les différenciés. entreprises des kibboutzim repré-
transports et même les cigarettes. Surnommée sentent près de 10 % de la produc-
Lorsque Jane Ozeri voulait rendre la “mère tion industrielle d’Israël.
visite à sa famille en Angleterre, l’as- des kibboutzim”, La transformation de ces bas-
semblée du kibboutz se réunissait Degania pratique tions du socialisme en coopératives
pour débattre de sa requête et déci- toujours capitalistes est avant tout le reflet
dait, à l’issue d’un vote, d’acheter ou l’agriculture. Mais d’une profonde évolution de la
non son billet d’avion. l’essentiel de ses société israélienne. Alors que son
Aujourd’hui, Jane Ozeri exhibe revenus provient économie commençait à prospérer,
une carte de visite la présentant de la société dans les années 1980, le pays s’est
comme la “coordinatrice des ventes Toolgal, créée dans p r o g r e s s i ve m e n t d é t o u r n é d e
internationales” d’Aran Packaging, les années 1960, l’éthique frugale du socialisme qui
une société de production d’embal- qui fabrique avait dominé dans les premières
lages pour liquides alimentaires. Ins- des outils pour années suivant sa création. Les kib-
tallée dans le kibboutz – et contrôlée la taille du diamant. boutzim n’ont pas été épargnés par
par ses membres –, cette entreprise cette mutation. “Ils n’ont jamais été
affiche un chiffre d’affaires de près coupés du reste de la société”, explique
de 28 millions d’euros par an et Shlomo Getz, directeur de l’Institut
exporte ses produits vers 35 pays. de recherche sur le kibboutz à l’uni-
Jane Ozeri reçoit désormais un versité de Haïfa. “Les valeurs et le
salaire, que non seulement elle a le niveau de vie ont changé en Israël. Et
droit de garder pour elle, mais qui bon nombre de kibboutznikim ont voulu
est aussi très supérieur à celui des avoir les mêmes choses que leurs amis
ouvriers agricoles et des opérateurs de l’extérieur.” “Les gens voulaient
de la chaîne de fabrication du kib- contrôler davantage leur vie et leurs
boutz. D’après elle, l’échelle des finances, confirme Jane Ozeri. Ils vou-
rémunérations d’Aran Packaging est laient décider pour eux-mêmes, avoir
similaire à celle des autres sociétés leur propre voiture et leur propre télé-
du secteur privé. Le principe d’éga- phone. C’est très difficile de vivre en
lité a lui aussi été quelque peu réamé- communauté. C’est très exigeant.”

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 59 DU 18 AU 24 MARS 2010


l e l i v re ●

RÉALITÉ, FICTION ET LÉGENDE

Ryszard Kapuscinski à découvert


Une biographie du grand écrivain-journaliste
décédé en 2007 fait des vagues
en Pologne. Car l’homme qui s’y dessine
est loin de l’image qu’on se faisait
de lui dans son pays et ailleurs.
GAZETA WYBORCZA
Varsovie

D
◀ Ryszard ans Ebène se déroule la scène suivante : Ryszard
Kapuscinski, Kapuscinski et son compagnon de voyage
lors d’un voyage découvrent un grand serpent venimeux dans
en 1993 en Ethiopie. la hutte où ils ont trouvé refuge pour la nuit.
Je n’ai pas d’exemplaire sous la main, c’était peut-
■ Biographie être un cobra, peut-être autre chose. Pour une rai-
Né en 1932 à Pinsk son ou pour une autre, ils doivent tuer ce serpent.
(aujourd’hui Ils tentent de l’écraser avec un gros bidon d’es-
en Biélorussie), sence. Ils se couchent tous les deux dessus et ten-
Ryszard Kapuscinski
tent de broyer la bête. Le serpent ne se laisse pas
débute sa carrière
faire, ils le sentent se tendre et chercher à fuir. Par-
journalistique
en 1956, d’abord fois, il réussit à soulever le bidon et leurs deux corps,
au quotidien comme s’il allait s’échapper et les attaquer.
des Jeunesses Pour moi, cette scène, cette dizaine de phrases,
communistes, est la meilleure chose que Kapuscinski ait jamais
Sztandar Mlodych, écrite. Je pense à Kapuscinski et je revois la bataille
puis à l’hebdomadaire avec le serpent. Peu m’importe qu’il ait tout inventé
Polityka. Au début ou que tout soit vrai. Peut-être que ça ne l’était pas.
des années 1960, L’idée d’un affrontement direct avec un corps dia-
il rejoint l’agence blement venimeux et rapide est pour le moins ris-
de presse PAP, quée. Mais l’image du reptile capable de soule-
qui l’envoie sur
ver deux adultes est une victoire absolue de la
tous les continents.
littérature. Dans mon imagination, je cherche
Le jour, il rédige
des dépêches, mais
encore les bruits que pourraient produire les écailles
il garde en mémoire du serpent frottant contre un bidon métallique.
ses impressions, qui C’était quoi au juste, Kapuscinski ? Nous tou-
se transformeront chait-il par la véracité de ses récits ou par ses talents
ensuite en livres d’écrivain ? Présentée de manière boiteuse,
consacrés ennuyeuse et prétentieuse, la vérité aurait-elle une
pour la plupart chance de nous captiver et d’influencer notre
au tiers-monde. réflexion ? Aurait-elle été un divertissement suf-
(Le Shah et Le Négus fisamment intéressant pour capter notre attention
Family Archives/Gazeta/Agence VU

viennent de paraître ne serait-ce qu’un moment ? Aurions-nous cessé


chez Flammarion de le lire si nous avions connu la véritable part
dans une nouvelle
de faits et de fiction ? A partir de quel degré, de
traduction.)
quelle proportion de ceci ou de cela la solution
A partir
des années 1980,
aurait-elle pu nous monter à la tête ? Ou provoquer
fatigué des nausées ? Une vérité pure, distillée et transpa-
des révolutions rente aurait-elle été en mesure de nous émouvoir ?
et des guerres, En ce qui me concerne, je l’ai probablement
il se tourne toujours lu pour lire. Pour le plaisir de la lecture.
CONTEXTE Un best-seller polémique vers une écriture Pour les phrases, pour les chapitres, pour les frag-
plus personnelle ments et pour l’histoire qu’il était capable de tis-
et intimiste,
K apuscinski Non-Fiction, la biographie que le
journaliste Artur Domoslawski consacre à celui
qu’il qualifie d’ami et de maître, a suscité la polé-
commentateurs de droite dénoncent l’opportu-
nisme de Kapuscinski. Pour d’autres, ce juge-
ment radical résulte d’une incompréhension de
et accorde
une place de choix
ser à partir de détails, d’observations rapides, de
miettes. Etait-ce la vérité ? Etait-ce la réalité gran-
deur nature, comme dans un rapport de police ?
mique en Pologne avant même sa parution le la période communiste. Selon eux, la vie de l’écri- à la poésie Tout cela ne me préoccupait nullement. Avec le
et à la philosophie
4 mars. Les 46 000 exemplaires du livre – tirage vain et sa légende apportent un témoignage temps, nous perdons notre capacité à la lecture
(Mes voyages avec
record – ont été épuisés en quelques jours. Domo- sur une époque compliquée. D’autres encore, naïve, ce miracle propre à l’enfance et à la jeu-
Hérodote, Plon,
slawski s’interroge tout d’abord sur les faits et la comme l’ancien résistant et déporté Wladyslaw 2006). Il est décédé
nesse. L’écrivain est un menteur, même si lui-
fiction dans l’œuvre de Kapuscinski. Il relate aussi Bartoszewski, se disent dégoûtés par les détails en janvier 2007 même peut avoir l’impression de décrire la vérité.
l’engagement politique du grand reporter, fidèle intimes livrés par Domoslawski. “Je ne veux ni le à Varsovie On écrit toujours pour défendre sa propre cause,
du Parti communiste, journaliste au service de lire ni le traduire”, déclare Martin Pollack, le tra- des suites d’une et pas au nom de la vérité.
la propagande, informateur des services secrets, ducteur allemand de Kapuscinski. Et, pour Alicja, longue maladie. Et si Kapuscinski avait pressenti l’arrivée d’une
ami des rebelles procubains en Angola. Certains sa veuve, il s’agit d’un “parricide”. nouvelle époque qui allait rendre caduques les
formes de communication que l’on connaissait

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 60 DU 18 AU 24 MARS 2010


jusque-là ? Après tout, il examinait ce monde avec
sagacité et savait d’où venait le vent. Il devait avoir
conscience que nous vivions le temps de la confu- ENTRETIEN “J’ai voulu faire la lumière sur le héros que j’admire”
sion des genres, une époque hybride. Le roman, le
reportage, le film sont en train de se transformer Le journaliste Artur Domoslawski, auteur Peut-on l’accuser d’avoir mélangé les faits et la fiction ?
radicalement. Si le roman a changé de nature, pour- de la biographie de Kapuscinski,, explique sa démarche. Tout dépend si on le range au rayon “essais et documents” ou
quoi le reportage resterait-il inchangé et serait-il au rayon “littérature”. Kapuscinski était un auteur créatif et un
condamné à devenir anachronique ? Il devait Qui était Kapuscinski pour vous ? expérimentateur qui repoussait les frontières du
s’apercevoir que notre vie aussi était en train de ARTUR DOMOSLAWSKI Mon ami et mon maître. genre journalistique vers la littérature. S’il avait
changer radicalement. Elle devient de plus en plus fait le contraire, cela n’aurait intéressé personne.
fictive. Il avait compris que nous devenions de plus Qu’avez-vous appris de lui ? En littérature, c’est plus simple : si l’on se sert
en plus familiers des images, fantômes et mirages, Sa façon de voir et de sentir le monde, sou- des techniques journalistiques, c’est sans consé-
et de moins en moins de la réalité. En tout cas, de vent éloignée de ce qui est devenu la norme quence. En revanche, si on franchit la ligne qui
la réalité au sens ancien. La réalité qu’on peut en Pologne après 1989 [année de la chute du sépare le journalisme de la fiction, on en paie le
connaître par un contact direct. Un voyage, par communisme], était pour moi une source d’ins- prix. La crédibilité du journaliste en souffre.
exemple. Ou un récit de voyage. La vérité est une piration importante. Son diagnostic de la situa-
affaire du passé. Pourquoi, alors, l’exiger du repor- tion du monde différait de ce qu’écrivait la Pensez-vous qu’il aurait apprécié votre livre ?
ter si nous ne l’exigeons pas de nous-mêmes, en majorité des médias polonais. Ses opinions Pas trop, car il soignait sa légende et ce livre
acceptant des vérités personnelles et fragmentaires ? sur la guerre contre le terrorisme, l’invasion le montre tel qu’il était. Mais, si l’on doit s’en
Il y a une certaine hypocrisie dans le fait d’exiger de l’Irak, la menace de l’antiaméricanisme tenir à l’opinion du héros dont on fait le portrait,
du journaliste une seule et unique vérité, alors que ne collaient pas trop à l’opinion dominante. autant ne pas écrire de biographie. Chacun a
nous nous contentons de nos propres vérités, qui Paradoxalement, l’establishment polonais se ses secrets, adopte des poses ; le travail du
collent aux circonstances. reconnaissait en lui, l’acceptait comme spé- biographe consiste à les radiographier et à par-
cialiste de l’international, maître du reportage ▲ La couverture de la biographie venir à faire la lumière sur le personnage qu’il
“VOUDRAIS-TU QUE TA FILLE LISE de Kapuscinski, parue chez Swiat
et star internationale. Sauf qu’on ne l’écou- aime et admire, comme c’est mon cas. Ce qui
DE TELLES CHOSES SUR TOI ?” Ksiazki, Varsovie .
tait pas beaucoup. ne veut pas dire écrire à genoux.
Tout s’use, se casse, vieillit, et nous avons
constamment à notre disposition de nouveaux Dans votre livre, vous parlez des controverses sur le fait qu’on Pourquoi n’a-t-il pas tout simplement raconté la vérité [sur
modèles d’objets, de comportements, d’idées. ne parvient pas à distinguer dans ses textes ce qui est vrai son passé] ?
C’est ainsi que fonctionne le monde que nous de ce qui relève de la création artistique. Un homme ayant une telle biographie et aussi peu d’immunité
nous sommes créé. La vérité aussi doit sans cesse J’ignorais tout cela avant de me mettre à écrire ce livre. Evidem- psychique ne pouvait pas tout raconter tranquillement sans
être perfectionnée, customisée et liftée, sinon ment, des bruits circulaient, surtout en Occident. On se demandait craindre de se faire traîner dans la boue, parce que, depuis 1989,
personne ne s’y intéresserait. si tout ce que décrit Kapuscinski avait réellement existé. Mais l’atmosphère en Pologne n’a jamais été propice à cela.
Kapuscinski, comme nous tous, avait sa vérité mes doutes à l’origine ne concernaient pas tant ses textes que Propos recueillis par Aleksander Kaczorowski
à lui. Sur l’Afrique, sur l’Amérique latine, sur les la légende qui l’a entouré et qu’il a lui-même créée. et Wojciech Maziarski, Newsweek Polska (extraits), Varsovie
pauvres et les riches, sur la vie. Il faisait tout pour
nous faire adhérer à son point de vue. En même
temps, le lecteur est en droit de ne pas croire un ■Artur tente en vain d’en empêcher la publication. La jus- Profitant de la chaleur de sa célébrité – tout
seul mot de ce que dit l’auteur. Ou de le croire Domoslawski tice rejette sa plainte, les médias amplifient l’af- comme l’ami éditeur de Cracovie –, ils font naï-
en partie, de lui prendre ce dont il a lui-même Né en 1968, faire. Au lieu de protéger la mémoire de son mari vement semblant de ne pas comprendre les méca-
besoin pour s’accorder avec le monde. Il peut journaliste – comme elle l’imagine –, elle l’expose au ridicule. nismes de ce phénomène.
aussi le croire aveuglément, mais ce serait la pire au quotidien Gazeta L’éditeur qui devait à l’origine publier le livre [la Le livre d’Artur Domoslawski est un portrait
Wyborcza
des solutions. maison Znak, de Cracovie] joue sur la corde sen- profond, multiple et séduisant de l’écrivain et de
depuis 1991,
C’est exactement cela qui me fascine le plus timentale et pharisaïque en disant qu’il n’aurait l’homme. Ce n’est qu’à la lumière des faiblesses,
ce grand reporter
dans le livre d’Artur Domoslawski, Kapuscinski spécialiste
pas pu regarder son ami (à savoir Kapuscinski) des compromis et des chutes que l’on peut plei-
Non-Fiction : voilà comment naît une vision lit- de l’Amérique latine dans les yeux s’il avait publié une telle chose. On nement apprécier la véritable grandeur. Les héros
téraire, comment l’irréel se mêle au réel dans et du mouvement doit en déduire qu’il aurait pu s’il avait publié son sans tache sont bons pour les enfants. En les pré-
la tête de l’écrivain pour en sortir et finalement altermondialiste panégyrique. “Voudrais-tu que ta fille lise de telles férant aux personnages réels, on se rabaisse soi-
changer le monde. Mais cela n’est qu’un aspect se revendique comme choses sur toi ?” m’a demandé un éditeur sur un ton même, on rabaisse notre mémoire collective.
parmi d’autres du livre. Kapuscinski Non-Fiction un disciple de dramatique, au cours d’une conversation. Kapuscinski était à l’image de la Pologne : déchiré,
est un livre à plusieurs trames, très complet, qui Kapuscinski, avec prompt aux compromis, certainement couard,
raconte non seulement l’homme, mais aussi, dans qui il a eu plusieurs LES HÉROS SANS TACHE, certainement égoïste et, en même temps, plein
fois l’occasion C’EST BON POUR LES ENFANTS
une certaine mesure, l’époque qu’il lui a été de vitalité et de détermination.
donné de vivre. Et ce livre est devenu, de façon de converser. Ryszard Kapuscinski voulait être célèbre. C’était Finalement, pour paraphraser une vieille
plus ou moins involontaire, un livre sur nous, un garçon originaire de Pinsk, une petite ville per- blague, on n’a pas une haute opinion de lui parce
les lecteurs, avant même sa publication. due au milieu des marais [aujourd’hui en Biélo- qu’il était ami avec Ryszard Frelek [propagandiste
■ Andrzej
J’ai eu un jour une conversation avec un pro- Stasiuk russie], et il a acquis une renommée mondiale. communiste] et que c’était un coureur de jupons,
fesseur de littérature. Je savais qu’il connaissait le Cet écrivain et Mais il se fâchait et il était blessé quand un jour- mais parce que, mis à part Frelek et le reste, il nous
manuscrit, et je lui ai demandé ce qu’il en pensait. éditeur né en 1960 nal publiait sa photo sans García Márquez, au lieu a laissé Le Négus, Le Shah et Ebène. D’ailleurs, pas
“Je ne l’ai pas encore lu, mais, vu tout le tapage qu’il à Varsovie s’est de celle où il figurait en compagnie de Gabriel, tant “mis à part” que “malgré”.
y a autour, il est très bon.” Il avait raison. C’est un forgé au fil des ans preuve d’intimité entre les deux écrivains. Ainsi, En même temps, Kapuscinski Non-fiction
excellent livre car, outre l’histoire d’un reporter un style très il était célèbre et il voulait l’être encore plus. La ouvre le débat sur l’état de notre conscience. Vu
célèbre, il raconte celle de nos complexes et de nos personnel, aux célébrité est une spirale, on n’en a jamais assez, les réactions qu’il a provoquées avant même sa
blessures. Il montre à quel point nous ne sommes confins de la fiction car on ne sait pas où est sa limite et, théorique- publication (et sa lecture, dans certains cas),
pas préparés à la rencontre avec une réalité qui ne et du reportage, ment, elle peut s’étendre à l’infini. De nos jours, on voit combien nous ne sommes pas préparés
correspond pas forcément à nos attentes. Il montre pour évoquer la célébrité offre beaucoup, surtout à un garçon à vivre dans le monde contemporain médiatisé.
à quel point nous sommes attachés à nos doux rêves cette autre Europe de Pinsk. La célébrité lui ouvre le monde. Mais Notre conscience est ancrée quelque part dans
oubliée qu’il adore
et démunis devant une image un peu plus com- on n’a rien sans rien. La célébrité réclame son dû. le XIXe siècle, quand il était encore possible de
arpenter. Depuis
plexe que nos projections naïves. Elle donne beaucoup et exige beaucoup en retour. séparer image privée et image publique. Nous
1987, il vit dans
Regardons ce qui se passe : Wladyslaw Bar- un village reculé
On ne peut pas être célèbre comme on veut. On n’avons pas assimilé la prophétie lancée par Andy
toszewski, unanimement reconnu comme une du sud de la Pologne. ne peut pas être célèbre juste pour une raison pré- Warhol sur l’époque où chacun pourrait être
autorité morale [ancien résistant déporté à Ausch- Mon Allemagne cise. Ou dans un domaine donné. La célébrité est célèbre, ne serait-ce que cinq minutes. Célèbres,
witz, ce politique proche de l’opposition anticom- (éd. Christian un packaging. Quand on est très célèbre, on l’est c’est-à-dire publics et accessibles à tous. Sauf que
muniste a beaucoup œuvré à la réconciliation avec Bourgois, 2010) aussi bien pour les gens intelligents que pour les cette célébrité ne concerne pas uniquement nos
l’Allemagne], qui n’a pas voulu se salir à la lecture est son dernier livre imbéciles. Quand on est très célèbre, c’est toute réussites. Souvent, c’est un phénomène auto-
du livre, le compare à un guide des bordels, faisant paru en français. sa vie qui devient célèbre, pas juste des morceaux nome régi par ses propres lois, des lois qui res-
ainsi preuve d’un manque d’intelligence, mais aussi choisis. Les défenseurs de l’honneur imaginé de tent incomprises de beaucoup de gens.
d’arrogance pure et simple. La veuve de l’écrivain l’écrivain ne parviennent pas à assimiler cette leçon. Andrzej Stasiuk

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 61 DU 18 AU 24 MARS 2010


insolites ●

Corée du Sud : piétons,


à drrrrrrrrrrrrroite toute !!!
pendant la période Edo (1603-1867), le

A
uparavant, aussi saoul soit-il, Kim
Tae-ju n’avait jamais de problèmes Japon a maintenu son système de circu-
pour rentrer chez lui en métro et lation à gauche pour les voitures et les pié-
prendre ses correspondances dans tons. Autrefois, les samouraïs avaient cou-
des stations bondées. Aujourd’hui, il a beau tume de marcher du côté gauche de la
avoir cessé de boire, il n’arrête pas de se rue afin de pouvoir dégainer leur sabre
heurter à des gens venant en sens inverse. plus facilement en cas d’urgence. Il s’agis-
Le gouvernement sud-coréen demande en sait également d’éviter les collisions et les
effet aux piétons de marcher à droite dans querelles inutiles entre guerriers circulant
les lieux publics – et non plus à gauche, en sens opposé.
comme ils l’ont fait pendant près de “Cette théorie des samouraïs n’est pas
quatre-vingt-dix ans. scientifiquement prouvée, mais c’est celle avan-
“C’est énervant, explique-t-il. J’ai cée par la majorité des historiens japonais”,

DR
appris à marcher à gauche quand j’étais à expliqueYu Jeong-bok, chercheur au Korea
l’école et c’est ce que j’ai fait toute ma vie. Je Transport Institute. “Le Japon a déjà modi-
ne comprends pas pourquoi ils font toute cette
histoire.” L’exaspération de Kim reflète le
sentiment de bien des Sud-Coréens face
fié le sens de circulation des piétons en 1946
afin de réduire le nombre d’accidents.”
Certains s’inquiètent toutefois de cette ini-
Tant pis pour l’Apocalypse
à cette nouvelle initiative du gouver- tiative, arguant qu’elle devrait causer Craignant que la Terre ne soit engloutie par avait déjà été déboutée par le tribunal de
nement leur demandant de ne bien des désagréments aux per-
plus marcher à gauche dans sonnes âgées ou handicapées cir- un trou noir, elle avait saisi la justice pour Cologne, n’a “pas été capable d’expliquer de
les rues, les stations de métro culant à l’aide d’une canne ou que le gouvernement allemand arrête le Grand façon cohérente comment les événements
et les escaliers. Le gouver- d’un chien guide. “La plupart
nement a changé le sens de de ces personnes tiennent leur Collisionneur de hadrons (LHC), le plus puis- qu’elle redoute pourraient survenir”, a estimé
circulation des piétons, canne dans la main droite et se sant accélérateur de particules du monde. la Cour de Karlsruhe. Avec le LHC, gigan-
hérité de l’occupation japo- tiennent aux rampes de gauche
naise, le 1er octobre dernier. pour monter et descendre les esca- En vain. La Cour constitutionnelle a estimé tesque outil situé dans un tunnel circulaire
Le but de cette mesure n’est liers”, ajoute Yoo Jung-hye, res- que la plaignante – une Allemande dont l’iden- de 27 kilomètres de longueur à la frontière
pas seulement d’enterrer le sou- ponsable du Korea Disabled Peo-
venir de la colonisation nippone, ple’s Development Institute. “C’est tité n’a pas été révélée – n’avait pu démon- franco-suisse, les scientifiques espèrent repro-
mais de réduire le nombre d’accidents : presque impossible de les faire changer.” trer le lien entre les expériences du CERN duire les conditions du big bang et percer les
90 % des Sud-Coréens sont droitiers. En dépit du mécontentement croissant
Seo Hye-jin, employée de 29 ans qui de la population, le gouvernement tient (Organisation européenne pour la recherche secrets de la formation de l’Univers.
prend tous les matins la ligne 2 du métro fermement à mettre fin à cette coutume nucléaire) et l’Apocalypse. La plaignante, qui (The Local, Berlin)
séoulien – la plus chargée –, confirme : vieille de quatre-vingt-huit ans. Les
“Il y a bien plus de problèmes” depuis que autorités citent notamment des études
la nouvelle règle a été partiellement adop- montrant que le sens de circulation à
tée, il y a cinq mois. droite permettrait de réduire de 24 % le
La Corée a adopté le sens de circu- nombre de collisions entre piétons et
lation à gauche en 1921, sous l’occupa- d’augmenter la vitesse de circulation de
tion japonaise (1910-1945). Dans les
années 1950, le gouvernement a inversé
1,7 %. Cette mesure permettrait éga-
lement aux piétons de mieux voir les voi-
Yotaro : un
le sens de circulation des voitures, mais
pas celui des piétons.
tures arrivant en sens inverse et de
réduire considérablement le nombre
bébé robot
Fortement marqué par l’influence des
guerriers samouraïs, détenteurs du pouvoir
d’accidents de la route.
Shin Hae-in, Yonhap (extraits), Séoul pour repeupler
le Japon

I
l glousse et agite les pieds si on secoue
Faux tanks, vrais malaises cardiaques son hochet, mais devient grognon et
pleure si on le chatouille trop. Voici
Les chars russes progressent, le président Saakachvili a été assassiné : le reportage – bidon – Yotaro, un robot japonais programmé
pour être aussi capricieux qu’un vrai
de la télévision géorgienne annonçant une nouvelle invasion russe a eu des effets bien réels. nourrisson. Ce bébé robot a l’air d’un
Les urgences ont reçu un nombre d’appels record, notamment pour malaise cardiaque, extraterrestre avec ses yeux bleus lumi-
neux et ses joues énormes, mais les
rapporte le site géorgien Grouzia online.
Kazuhiro Nogi/AFP

étudiants ingénieurs qui l’ont mis au


point espèrent qu’il donnera aux jeunes
l’envie de pouponner dans un Japon
confronté à une inquiétante crise
démographique.
“Yotaro est un robot avec lequel on les bras et les jambes selon la partie de
peut avoir un contact physique, comme son corps ou de son visage que l’on
Et tout s’éclaire avec un vrai bébé, et éprouver les mêmes touche et son humeur se modifie selon
émotions”, explique Hiroki Kunimura, la fréquence des contacts, détectés par
du laboratoire de robotique et de des senseurs. Lorsqu’il s’enrhume, une
sciences du comportement de l’uni- pompe à eau fait couler de l’eau à la
versité de Tsukuba, près de Tokyo. température du corps par ses narines.
Le visage de Yotaro, en silicone Malgré sa tête de la taille d’un
Les retours du dimanche transparent teinté de rose, est rétro - ballon et ses mimiques exagérées, les
Photo : C. Abramowitz

avec Caroline Broué et Hervé Gardette éclairé par un projecteur connecté à un in venteurs du bébé robot espèrent
ordinateur qui commande au robot de qu’il “pourra aider les jeunes parents
dimanche 18h - 19h simuler des pleurs, des éternuements, à apprendre à s’occuper d’un enfant”,
avec la chronique de Courrier International des sourires ou le sommeil. Un haut- déclare l’un des membres de l’équipe
franceculture.com parleur fait entendre des éclats de rire. de recherche, Masatada Muramoto.
Yotaro change d’expression et bouge The Straits Times, Singapour

COURRIER INTERNATIONAL N° 1011 62 DU 18 AU 24 MARS 2010