Vous êtes sur la page 1sur 2

4-0375

4-0375
AKOS Encyclopédie Pratique de Médecine

Abcès du foie

A Pariente

L es abcès du foie sont des suppurations développées dans une cavité hépatique néoformée.

© Elsevier, Paris.


Quand penser à un abcès du foie ?

L’association d’une fièvre élevée avec frissons, de


Tableau I. – Principaux germes responsables
d’abcès du foie.

Bacilles à Gram négatif : 50 % des cas


d’entrée

Il faut rechercher la porte

Ce n’est pas indispensable en cas d’abcès amibien


douleurs de l’hypocondre droit et d’une altération E coli (elle est intestinale, souvent asymptomatique). La
générale est typique. Ces trois signes peuvent être Klebsiella rectosigmoïdoscopie et un prélèvement pour
dissociés. Enterobacter recherche d’amibes à l’examen direct peuvent être
Proteus utiles.
Des troubles digestifs non spécifiques et des Serratia
signes respiratoires sont possibles. Pseudomonas Les principales voies de création d’un abcès à
Une hépatomégalie douloureuse à la palpation pyogènes sont :
Germes anaérobies stricts : 50 % des cas – biliaire : le plus souvent angiocholite lithiasique,
ou à l’ébranlement est présente plus d’une fois sur
deux. L’examen clinique général peut renseigner sur Bacteroïdes fragilis plus rarement tumeur, sténose postopératoire ou
C perfringens pancréatite (ictère, échographie, échoendoscopie,
la porte d’entrée.
Streptocoques anaérobies cholangiographie rétrograde) ;
Il existe habituellement une polynucléose
Cocci à Gram positif : 20 % des cas – portale : appendicite, diverticulite, cancer du
neutrophile, une augmentation de la vitesse de
côlon, cancer de l’estomac, maladie inflammatoire
sédimentation, une augmentation de la gamma-GT Streptocoques A, D, ingroupables
Staphylocoques intestinale (maladie de Crohn surtout), foyers
et des phosphatases alcalines, plus souvent qu’un
postopératoires (clinique, scanner, endoscopie,
ictère. Germes rarement responsables chirurgie). Une thrombose portale septique
Brucelles (pyléphlébite) est possible ;


Salmonelles – artérielle : endocardite, foyers dentaires,
Comment diagnostiquer un abcès Yersinia (surcharge en fer) oto-rhino-laryngologiques, urinaires, cutanés,
du foie ? Nocardia
osseux ;
Actinomyces
Pasteurelles – par contiguïté : cholécystite aiguë ou cancer
L’échographie montre initialement une lésion Mycobactéries vésiculaire, abcès sous-phrénique, cancer de l’angle
hypodense mal limitée, puis une lésion d’allure plus Champignons (hémopathies) colique droit (scanner, chirurgie).
liquidienne mais hétérogène, avec une paroi plus ou Une condition générale favorisante est possible :
moins épaisse. L’aspect scanographique est plus Plusieurs germes sont présents dans 10 à 20 % des cas. diabète sucré, immunodépression, surcharge en fer
spécifique : lésion arrondie hypodense avec une (abcès à Yersinia), hémopathies et chimiothérapies
prise de contraste périphérique exclusive. Des (abcès à champignons).
lésions multiples sont observées dans un tiers des d’endémie (un antécédent de dysenterie est plus
cas. rare) et confirmée par la sérologie.
Le ou les germe(s) responsable(s) peuvent être
isolés des hémocultures et du pus prélevé par
ponction sous échographie (tableau I). Aucun germe
n’est retrouvé dans 10 à 20 % des cas,
Il faut essentiellement éliminer une tumeur
surinfectée ou un cancer fébrile (métastase ou
carcinome hépatocellulaire par la biopsie de la

Comment traiter ?

En cas d’abcès amibien, le métronidazole


essentiellement en cas d’antibiothérapie préalable... coque au moindre doute) et un kyste hydatique
© Elsevier, Paris

(Flagylt : 1,5 g/j pendant 10 jours) ou ses


mais aussi d’abcès amibien ou d’abcès à infecté (contexte, aspect morphologique, sérologie). dérivés est suffisant. Un traitement amoebicide
champignons. L’infection d’un hématome ou d’un kyste de contact est nécessaire pour éviter les
La cause amibienne de l’abcès est suspectée sur (exceptionnelle) pose le même problème qu’un récidives à partir de formes végétatives
un antécédent de séjour, parfois lointain, en pays abcès. intestinales (Intétrixt : 4 cp/j pendant 10 jours).

1
4-0375 - Abcès du foie

La ponction et le drainage percutané ou génération + aminoside + imidazolé, ou


chirurgical ne sont indiqués qu’en cas de amoxicilline-acide clavulanique + fluoroquinolone), Erreurs à éviter
grosse collection menaçant de se rompre, ou est ensuite adaptée au(x) germe(s) isolé(s). La durée ✔ Donner des antibiotiques avant les
de persistance des symptômes malgré le du traitement est de 2 à 8 semaines. La ponction prélèvements bactériologiques.
traitement médical. La disparition de la lésion diagnostique initiale peut être complétée d’un ✔ Ne pas donner de métronidazole à
prend plusieurs mois à l’échographie (ce drainage percutané si la collection est volumineuse tout abcès du foie (traite à la fois
contrôle n’est pas indispensable). et/ou menace de se rompre (plèvre, péritoine), ou si l’amibiase et les Bacteroïdes).
la réponse clinique n’est pas rapidement favorable ✔ Ne pas rechercher et traiter la
En cas d’abcès à pyogènes, l’antibiothérapie, au sous traitement médical. La porte d’entrée doit être porte d’entrée.
début probabiliste (amoxicilline + aminoside + traitée. La régression des images hépatiques est ✔ Ne pas éliminer une tumeur
imidazolé, ou céphalosporine de troisième lente. surinfectée ou un cancer fébrile.

Alexandre Pariente : Ancien chef de clinique-assistant, praticien hospitalier,


unité d’hépato-gastro-entérologie, centre hospitalier de Pau, 4, boulevard Hauterive, 64046 Pau cedex, France.

Toute référence à cet article doit porter la mention : A Pariente. Abcès du foie.
Encycl Méd Chir (Elsevier, Paris), AKOS Encyclopédie Pratique de Médecine, 4-0375, 1998, 2 p

Références

[1] Hagège H, Chousterman M. Abcès hépatiques à pyogènes. Un pronostic amé-


lioré par les progrès diagnostiques liés à l’imagerie médicale. Rev Prat Med Gen
1996 ; 10 (335) : 21-26