Vous êtes sur la page 1sur 63

Baccalauréat STI Électronique 2010

Épreuve de construction électronique

TÉLESCOPE ETX90PE-LNT

Dossier technique

Académie d'Aix-Marseille
Lycées technologiques de la Méditerranée et de Don Bosco

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 1/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT

Sommaire
A - Introduction..........................................................................................................................................................3
A.1 - Généralités sur l'astronomie.......................................................................................................................3
La lunette astronomique...........................................................................................................................3
Le télescope...............................................................................................................................................3
Les télescopes motorisés...........................................................................................................................5
Les différentes montures d'un télescope..................................................................................................6
B - Le système réel.....................................................................................................................................................7
B.1 - Les caractéristiques principales de l’ETX90PE-LNT.................................................................................8
B.2 - Les objets techniques du système..............................................................................................................9
Diagramme sagittal...................................................................................................................................9
B.3 - La raquette de commande Autostar.........................................................................................................10
Le clavier de l’Autostar...........................................................................................................................11
Les menus du fonctionnement proposés à l’affichage...........................................................................11
B.4 - La motorisation du télescope....................................................................................................................12
Les cartes moteurs..................................................................................................................................13
B.5 - Le panneau de contrôle............................................................................................................................14
Schéma des liaisons entre les objets techniques du système................................................................15
Protocole de communication Autostar/contrôleur moteur.....................................................................16
B.6 - Le module Level North Technology (L.N.T.):...........................................................................................17
Introduction.............................................................................................................................................17
Présentation.............................................................................................................................................18
Photos des deux faces de la carte électronique du L.N.T......................................................................19
Protocole de communication Autostar/module LNT...............................................................................20
C - Le Système didactisé.........................................................................................................................................21
C.1 - Présentation / compatibilité......................................................................................................................22
Présentation.............................................................................................................................................22
Analyse fonctionnelle de degré 1............................................................................................................23
Schéma fonctionnel de degré 1...............................................................................................................24
Compatibilités..........................................................................................................................................25
C.2 - La raquette................................................................................................................................................27
Présentation.............................................................................................................................................27
Utilisation de la raquette didactisée.......................................................................................................28
Schéma fonctionnel de degré 2...............................................................................................................29
Analyse fonctionnelle..............................................................................................................................30
Schéma structurel...................................................................................................................................35
C.3 - Le contrôleur moteur d'azimut.................................................................................................................36
Présentation.............................................................................................................................................36
Principe de fonctionnement du capteur optique....................................................................................38
Schéma fonctionnel de degré 2...............................................................................................................40
Analyse fonctionnelle..............................................................................................................................41
Schéma structurel...................................................................................................................................44
C.4 - La carte d'alignement (LNT).....................................................................................................................45
Présentation.............................................................................................................................................45
Principe de fonctionnement du capteur magnéto-inductif.....................................................................46
Schéma fonctionnel de degré 2...............................................................................................................47
Analyse fonctionnelle..............................................................................................................................48
Schéma structurel...................................................................................................................................51
D - Annexes..............................................................................................................................................................52
D.1 - Communication entre la raquette et les contrôleurs de moteurs...........................................................52
Protocole de communication...................................................................................................................53
Description des différentes commandes.................................................................................................54
D.2 - Le bus AUX................................................................................................................................................58
Présentation.............................................................................................................................................58
Protocole de communication...................................................................................................................58
Constitution du bus AUX.........................................................................................................................59
Les commandes du LNT..........................................................................................................................60
Résumé des différentes commandes du LNT.........................................................................................62
Capture du dialogue entre la raquette et le LNT lors de la phase d'alignement..................................63

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 2/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Introduction

A - Introduction
A.1 - Généralités sur l'astronomie
En matière d’observations astronomiques, l’utilisation de deux types d’instruments est à
envisager :
• La lunette astronomique construite selon le principe de la réfraction.
• Le télescope construit selon le principe de la réflexion.

La lunette astronomique
Son invention précède celle du télescope. Elle date de la fin du XVIe siècle. Au cours du
siècle suivant, Galilée va construire et développer les premières lunettes astronomiques. C’est
avec celles-ci qu’il va faire ses observations du ciel et révolutionner la connaissance de notre
univers.
La réfraction correspond à la déviation d’une onde qui survient en général au passage entre
deux milieux de nature différente. Ce phénomène est exploité dans la construction des
lunettes astronomiques : la lumière émise par un objet lointain est concentrée en un point (le
foyer) par une première lentille de verre. Une seconde lentille, plus petite, grossit l’image en
ce point et permet son observation.

Source Wikipédia

Le télescope
Il date de la seconde partie du XVIIe siècle et on doit son évolution à Isaac Newton. Un
miroir est utilisé pour réfléchir et concentrer les rayons de lumière au niveau du foyer.
L’utilisation d’un miroir à la place d’une lentille de verre permet la construction de plus
grands appareils avec des grossissements plus importants.
Contrairement aux lunettes astronomiques, il existe de nombreux modèles de télescopes.
Nous nous bornerons à différencier le télescope de Newton et le Cassegrain :

Télescope de Newton : du nom de son inventeur, il possède un second miroir pour réfléchir
la lumière vers un oculaire placé sur le côté du tube du télescope.

Source Wikipédia

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 3/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Introduction
Télescope Cassegrain : Encore appelé télescope catadioptrique, il se caractérise par une
ouverture pratiquée au centre de son miroir primaire. Le second miroir renvoie donc la
lumière au travers du premier vers un oculaire placé derrière le tube optique.

Source Wikipédia

Télescope Maksutov-Cassegrain : Il s'agit d'une évolution du télescope précédent. Une


lame correctrice associée à un miroir secondaire convexe sphérique améliore l'image en
supprimant les aberrations optiques.

Source Wikipédia

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 4/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Introduction
Les télescopes motorisés

Vus de la Terre, les objets célestes semblent se déplacer en décrivant un arc de cercle. Cela
est dû à la rotation de la Terre autour de son axe vertical (polaire). D’où la nécessité de
motoriser l’instrument d’observation pour suivre l’évolution des astres.

Le système de coordonnées célestes peut être matérialisé comme une sphère enveloppant la
Terre et son atmosphère sur laquelle sont repérés les différents astres. Ainsi, on localise un
objet céleste à partir de coordonnées déterminées par des lignes imaginaires appelées
ascension droite (longitude céleste) et déclinaison (latitude céleste). De même, le pôle nord
céleste prend place au sommet de cette sphère et correspond approximativement à
l’emplacement de l’étoile polaire.

Source Wikipédia

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 5/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Introduction
Les différentes montures d'un télescope

On distingue deux types de coordonnées des objets célestes :

• Les coordonnées équatoriales qui tiennent compte de l’inclinaison de l’axe vertical


terrestre.
• Les coordonnées azimutales qui utilisent le zénith, soit la verticale du point d’observation.

Cela donne les deux montages suivants d’un télescope :

La monture équatoriale La monture altazimutale

Le télescope est placé sur son trépied incliné La base du télescope est maintenue parallèle
de telle manière à s’aligner en direction de au sol et le suivi des objets célestes se fait
l’étoile polaire (pôle nord céleste). Il s’agit du selon les deux axes vertical (azimut) et
réglage de la déclinaison. Ensuite, il suffit horizontal (altitude).
de faire tourner la base du télescope
pour compenser la rotation de la Terre.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 6/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel

B - Le système réel
Le télescope MEADE ETX90PE-LNT choisi comme support d’étude du thème 2010 fait
partie d’une large gamme d’instruments d’observation fabriqués par la société MEADE. La
série ETX s’adresse au plus grand nombre et se caractérise par le faible encombrement de ses
instruments, ainsi qu’une grande facilité d’utilisation. Le télescope ETX90PE-LNT se présente
comme le premier choix de la série après la lunette ETX-80AT. Il est suivi par d’autres
modèles plus puissants tels que les télescopes ETX-105 et ETX-125.
Le télescope ETX90PE-LNT est équipé d’une motorisation pour le suivi automatique des
objets célestes. Sa mise en service et son utilisation s’effectuent simplement à partir d’une
raquette de commande (type Autostar #497) et ses nombreux menus intégrés. Il est
notamment possible de pointer très facilement un objet céleste pré-enregistré dans une base
de données de 30000 références ! La technologie MEADE L.N.T. (Level North Technology)
assure l’horizontalité, l’orientation et le réglage de l’heure automatique du télescope. Un
chercheur à grand champ à point rouge « Smartfinder » est également une des
fonctionnalités disponibles sur ce modèle pour faciliter l’opération initiale de pointage.

ATTENTION DANGER
Surtout ne pas chercher à observer
le soleil avec le télescope.
Risque de brûlures graves de l'oeil

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 7/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
B.1 - Les caractéristiques principales de l’ETX90PE-LNT
Optique :

> Système optique : Maksutov-Cassegrain

> Diamètre utile du miroir primaire : 96mm

> Longueur focale : 1250mm

> Rapport d’ouverture : F/D 13.8

> Grossissement maximum théorique : 225 x

> Lentilles correctrices : Verres BK7 classe A

Mécanique :

> Diamètre du tube : 10.4cm

> Longueur du tube : 27.9cm

> Matériau du tube : Aluminium

> Monture : A fourche

Électrique :

> Entraînement : 2 moteurs à courant continu

> Commandes électroniques : 9 (vitesses manuelles) sur les 2 axes

> Smartfinder : diode (projection point rouge)

> Module LNT : - niveau et boussole électroniques


- horloge de précision
- chercheur point rouge

> Alimentation : continue 12V

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 8/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
B.2 - Les objets techniques du système

Diagramme sagittal

7
C
3
2
B
Utilisateur 6

8
4
9 1
A

PC 10
ETX-90PE

A: Embase motorisée
: Interfaces de commande B: Fourche motorisée
C: Module LNT
Liaisons Nature des informations échangées

1 Communication avec contrôleurs moteurs AZ et ALT

2 Communication avec module LNT

3 Rotation du tube autour de l'axe horizontal (ALT)

4 Rotation du tube autour de l'axe vertical (AZ)

5 Champ magnétique terrestre et inclinaison

6 Lumière de l'objet céleste observé

7 Image agrandie de l'objet céleste observé

8 Commandes du télescope et affichage menus et informations depuis/vers l'utilisateur

9 Commandes et affichage menus et informations depuis/vers l'utilisateur via PC

10 Informations de commande et de contrôle

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 9/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
B.3 - La raquette de commande Autostar
À partir d’un « Autostar » de commande standard, il est possible de piloter facilement le
fonctionnement du télescope ETX90. Reliée par un câble torsadé à l’embase du télescope, elle
assure une commande ergonomique et conviviale.

Elle se compose pour l’essentiel :


 d’un clavier (20 touches)
 d’un affichage LCD rétroéclairé (2 lignes, 16 caractères)
 d’un PORT (HBX) de liaison vers un télescope ETX
 d’un PORT (RS-232) de communication vers un PC
 d'un éclairage d'appoint

Voici les différentes fonctionnalités pouvant être commandées depuis l’Autostar :


 Pointage manuel d'un objet céleste.
 Pointage automatique d'un objet quelconque à partir de ses coordonnées célestes.
 Pointage automatique du télescope vers chacun des 30000 objets pré-enregistrés.
 Suivi automatique d’un objet céleste.
 Alignement automatique (initialisation) du télescope.
 Sélection de la vitesse de rotation du télescope (9 vitesses disponibles)
 « Visite guidée » (présentation automatique des objets célestes les plus intéressants
selon le lieu, la date et l’heure de l’observation)

D’autres fonctionnalités sont encore disponibles. Pour en savoir davantage sur celles-ci, se
reporter à la notice d’utilisation du télescope.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 10/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
Le clavier de l’Autostar
Comme il a déjà été dit, le clavier de la raquette de commande dispose de 20 touches. Voici
un bref aperçu du rôle principal de chacune d’entre-elles :

Gestion des menus :


ENTER : entrer dans un menu (avancer)
MODE : sortir d’un menu (retourner)
GOTO : activer un déplacement automatique

Touches de déplacements du
télescope en mode manuel

Sélection de la vitesse et entrée de valeurs


numériques
1 : 1 x vitesse sidérale
9 : vitesse maximale

0 / Activation de la lumière

Navigation dans les menus : ▲▼ et Aide : ?

Les menus du fonctionnement proposés à l’affichage


La sélection des différents menus s’effectue de manière cyclique avec les touches de
défilement (après le dernier menu retour au premier). Il est proposé, dans l’ordre, 6 menus à
l’utilisateur. De même, dans chaque menu sont proposés plusieurs sous-menus.
Les six menus principaux sont :
• Le menu OBJET associé à l’activité d’observation.
• Le menu EVENEMENT associé aux calculs en rapport des objets célestes observés
(heure, date…)
• Le menu TOUR GUIDE (visite guidée automatique du ciel)
• Le menu GLOSSAIRE associé aux informations diverses d’astronomie. Il renseigne aussi
sur les fonctions de l’Autostar.
• Le menu UTILITES propose des fonctions spéciales, options et réglages de l’Autostar.
Citons en autres fonctions : un compte à rebours et une alarme.
• Le menu SETUP permet l’accès aux fonctions d’alignement du télescope. Il intègre aussi
certains réglages d’optimisation du fonctionnement.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 11/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
B.4 - La motorisation du télescope

Le télescope ETX90-PE est prévu pour les deux types de monture : équatoriale et azimutale. Il
est équipé à cet effet de deux moteurs à courant continu permettant son orientation
automatique et le suivi des objets célestes en cours d’observation.

Les mouvements de rotation extrêmes sont limités pour protéger le télescope :


• Vers le bas, l’angle de rotation du tube optique est de 30° maximum.
• Vers le haut, il ne peut excéder 90° afin de ne pas endommager le smartfinder.
• Dans le plan horizontal, la rotation est de pratiquement 2 tours.

Embase Fourche

Un premier moteur et son électronique de Un second moteur et sa commande


commande sont implantés dans l'embase prennent place au niveau de la fourche. Il
servant de support au télescope. Il assure la assure la rotation du tube autour de l'axe
rotation du tube autour de l'axe vertical. horizontal.

Remarque : Sous l’embase se trouve le compartiment des 8 piles AA pour alimenter le


télescope en toute autonomie. Il existe également un adaptateur 230V/12V (référence : #541)
pour l’alimenter à partir d’une prise secteur.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 12/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
Les cartes moteurs
La structure électronique des deux cartes de commande moteur est identique. Seul leur
aspect physique diffère pour permettre leur implantation dans l’embase et la fourche du
télescope.

Vue de la carte de commande


du moteur d'azimut
positionnée dans l'embase du
télescope.

On remarque le capteur
optique déporté en bas à
gauche de la carte.

Vue de la carte de commande


du moteur d'altitude
positionnée dans la fourche du
télescope.

Sur la gauche, le capteur


optique est bien visible.

Les cartes électroniques réalisent un asservissement de la position du tube optique en


fonction des consignes envoyées par la raquette et des informations issues des différents
capteurs.

Capteurs optiques utilisés pour la détection


des positions ALT/AZ.

Carte ALT Carte AZ

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 13/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
B.5 - Le panneau de contrôle

On distingue au niveau de ce panneau de contrôle solidaire de l’embase motorisée :

 Un port HBX pour se connecter à une raquette de commande « Autostar ».

 Deux ports AUX permettant de connecter des dispositifs auxiliaires Meade.

 Une fiche pour recevoir une alimentation 12 V depuis un adaptateur Meade.

 Une LED témoin de présence d’alimentation.

 Un interrupteur à 2 positions (on/off) pour la mise en service du télescope.

Il est intéressant à ce niveau de la description du télescope de préciser quelques accessoires


optionnels Meade :

Désignation Référence
Kit de câbles de connexion PC #505
Système de mise au point électrique #1244-105
Adaptateur photo 35mm #64 T
Caméra CCD couleur (Deep Sky Imager) D.S.I
Adaptateur alimentation 230V/12V #541

Remarque : Le module L.N.T. est un accessoire déjà intégré à notre modèle de télescope.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 14/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
Schéma des liaisons entre les objets techniques du système

PILES LNT
FACADE ETX90

POINTEUR

AUX DATA
AUX CLK
(deconnecté en cas d'alimentation externe)

VBATT
GND
JP6
VBATT
AUTOSTAR

rouge
jaune
bleu
vert
GND

1
2
3
4
+12V

AUX DATA
ALT DATA

AUX CLK
MOTEUR ALT
AZ DATA

ALT CLK
AZ CLK

VBATT
4 GND
3 AUX DATA noir JP3
GND

2 AUX CLK
JP1

1
2
3
4
1 VBATT
1
2
3
4
5
6
7
8

AUX DATA
1 1

AUX CLK
M-

VBATT
J3 RJ11 femelle 2 2 M+

GND
RJ45 femelle Connecteur AUX

rouge
4 GND
3 AUX DATA
2 AUX CLK
1 VBATT
RJ45 male JP5 JP2
RJ11 femelle VBATT 1 1 noir 1 1 VBATT
Connecteur AUX GND 2 2 rouge 2 2 GND
1
2
3
4
5
6
7
8

ALT DATA 3 3 bleu 3 3 ALT DATA


JP4 ALT CLK 4 4 jaune 4 4 ALT CLK
1 1 VBATT AUX DATA 5 5 blanc 5 5 AUX DATA
2 2 AUX CLK AUX CLK 6 6 vert 6 6 AUX CLK
3 3 AUX DATA
4 4 ALT CLK vers cartes
5
6
5
6
ALT DATA
AZ CLK
moteur ALT & LNT
CARTE MOTEUR ALT
7 7 AZ DATA
8 8 GND
CARTE MOTEUR AZ
CORDON CROISE TORSADE RJ45 male Connecteur HBX
RJ45 femelle JP3 JP2
VBATT 1 1 noir 4 1 VBATT
GND 2 2 rouge 3 2 GND
3 3 jaune 2 3

M+
AZ DATA AZ DATA

M-
AZ CLK 4 4 bleu 1 4 AZ CLK

1
2
vers carte JP1
MOTEUR AZ

TITLE: DATE:

1
2
Câblage Télescope ETX90PE 07/10/09 noir rouge

PAGE: MOTEUR AZ

BY: Lycées Méditerranée/Don Bosco REV: 1.0 1/1

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 15/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
Protocole de communication Autostar/contrôleur moteur
La communication entre l’Autostar (raquette) et les cartes moteurs est assurée par deux
lignes de transmission. Le principe retenu est celui de la transmission série synchrone de
l’information ; soit une ligne pour le transport des données à échanger, et une ligne pour la
synchronisation de l’échange. L’Autostar a toujours à sa charge le contrôle de la
synchronisation. Par contre, la ligne de donnée est partagée selon que la raquette envoie ou
réceptionne des informations.
Une communication ne pourra commencer qu’à l’initiative de l’Autostar. Elle débutera par
l’envoi d’un octet de commande. Il pourra suivre un ou plusieurs octets de données. Les bits
des octets seront envoyés sur des fronts montants du signal de synchronisation (horloge), et
réceptionnés sur des fronts descendants.
Exemple d’envoi d’un code de commande :
① l'Autostar met CLK à 0 et attend que DATA passe à 0
③ l'Autostar met CLK à 1 et attend que DATA passe à 1

CLK

8 4 2 1 8 4 2 1

DATA

⑤ l'Autostar prend le contrôle de DATA et


transmet la commande (05)16 au télescope
⑥ l'Autostar rend le
④ le contrôleur rend le contrôle de DATA qui repasse à 1 Contrôle de DATA

② le contrôleur prend le contrôle de DATA et la met à 0

Pour plus de détails, voir l'annexe D1

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 16/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
B.6 - Le module Level North Technology (L.N.T.):

Introduction
L'alignement, aussi appelé mise en station, est l'opération qui consiste à préparer le
positionnement du télescope afin de le mettre dans le même repère que celui de la carte du
ciel. Ainsi, il pourra pointer précisément un objet céleste grâce à ses coordonnées.
L'alignement d'un télescope classique (sans L.N.T.) est assez délicat. Il faut placer le trépied
bien à plat à l'aide d'un niveau à bulle, pointer l'étoile polaire afin de déterminer le nord,
régler l'inclinaison de la monture en fonction de la latitude du lieu d'observation.
Le L.N.T. permet de simplifier considérablement cette procédure. Grâce à l'alignement
automatique, il n'est plus nécessaire de placer le trépied bien à plat (le L.N.T. mesure le
défaut de planéité et « l'Autostar » en tient compte pour ses calculs), le nord est détecté
automatiquement.
En mode automatique, la mesure de l'inclinaison du télescope et la détection du nord
précèdent le pointage des deux étoiles. Ensuite l'observation de n'importe quel objet
céleste parmi les 30000 référencés dans la base de données de « l'Autostar » devient possible.

Remarque : Lors du pointage automatique, il sera demandé à l'utilisateur de centrer l'étoile


concernée dans l'oculaire.

Source Wikipédia

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 17/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
Présentation
Le télescope ETX90-PE dispose de la technologie L.N.T. Meade pour faciliter son
initialisation. Celle-ci est indispensable pour assurer une observation de qualité et un bon
suivi des corps célestes.

Module L.N.T.

Lors de la phase d’initialisation du télescope dite de l’alignement, il est demandé à


l’utilisateur d’indiquer le lieu de l’observation. « L’Autostar » en relation avec le module
L.N.T. détecte alors automatiquement l’altitude de la position et l’inclinaison du
télescope, ainsi que le nord magnétique. Il suit immédiatement après la phase
d’alignement, c'est-à-dire le pointage des deux étoiles les plus brillantes dans la partie du ciel
observée. (Un alignement sur une seule étoile est également possible, mais moins précis).
Pour faciliter le pointage vers l’étoile choisie un dispositif de type « laser point rouge »
(smartfinder) est associé au module L.N.T. .

LED-LASER

Ecran de visée

Smartfinder

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 18/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
Photos des deux faces de la carte électronique du L.N.T.

Carte côté circuits intégrés

Horloge temps réel

Carte côté capteurs et pile

Capteur de champ
magnétique Inclinomètre

Support de pile

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 19/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le système réel
Protocole de communication Autostar/module LNT
Le module L.N.T. n'est autre qu'un accessoire auxiliaire déjà intégré à l'ETX90PE-LNT. Bien
sûr, d'autres dispositifs, tel un module de commande automatique de mise au point par
exemple, peuvent être reliés au télescope depuis le port AUX prévu à cet effet. Le protocole
de communication décrit ci-dessous est valable quel que soit l'accessoire auxiliaire utilisé.
Il s'agit d'une communication du type série synchrone « maître/esclave »
bidirectionnelle. La raquette « Autostar » est le maître et le module LNT (ou tout autre
accessoire) l'esclave. Toute communication débute par l'envoi d'un message de la part de la
raquette. Celui-ci est constitué d'une suite d'octets envoyés dans l'ordre suivant :
• Un octet indiquant le nombre d'octets du message.
• Un octet représentant l'adresse du module (le LNT dans notre cas).
• Un ou plusieurs octets correspondant à la commande à exécuter.

Le module correspondant répond à la requête de l'Autostar par l'envoi d'une suite d'octets
dans l'ordre suivant :
• Un octet indiquant le nombre d'octets du message.
• Un ou plusieurs octets correspondant à la réponse du module.

Lorsque la raquette envoie une commande, Lorsque le périphérique répond,


AUX_DATA est lue sur les fronts montants de AUX_DATA est lue sur les fronts
AUX_CLK descendants de AUX_CLK

02 06 00 01 01
AUX_CLK

AUX_DATA

Pour plus de détails, voir l'annexe D2

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 20/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé

C - Le Système didactisé

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 21/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
C.1 - Présentation / compatibilité

Présentation

Fonction globale du système étudié:

Le système étudié facilite l'observation d'un objet difficilement observable.

Autres systèmes ou objets techniques ayant la même fonction globale:

Loupe, microscope
Lunette, jumelles

Fonction d'usage du système:

Il permet d'agrandir l'image d'un objet éloigné, céleste ou terrestre, afin de faciliter
son observation.
Il permet le pointage et le suivi automatique de l'objet céleste observé

Schéma fonctionnel de niveau 2:

Réglages Paramétrages

Informations
astronomiques
Image objet céleste AGRANDIR
ou terrestre éloigné OBSERVER Image objet
agrandie

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 22/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Analyse fonctionnelle de degré 1
O.T. Étudié Fonctions

O.T. Matériels Photos Informations Fonctions Informations


/entrées /sorties

Configuration Led :
- temps d'allumage
Smart VISER Clignotement Led
- temps d'extinction
Finder
- intensité

Champ magnétique
MESURER
terrestre
Infos numériques :
Module Inclinaison télescope
- position du nord
LNT
- inclinaison
Réglage heure et
MEMORISER - Date et heure
date

ETX Tube Image d’objets AGRANDIR


90-PE Image agrandie
optique célestes OBSERVER

Fourche Rotations :
- azimut
- altitude
Commandes des POSITIONNER
Valeurs
rotations ALT et AZ SUIVRE
numériques des
déplacements
Support angulaires
motorisé effectués

Messages
Configurations et
utilisateur
commandes
utilisateur
Commandes des
rotations ALT et
Raquette Infos numériques :
Autostar de - déplacements
PILOTER AZ
commande angulaires effectués
Réglage heure et
- inclinaison
date
- position du nord
- date et heure
Configuration
Smartfinder

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 23/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Schéma fonctionnel de degré 1

 Signaux de commande et de contrôle


Mesurer S auvegarder
Inclinaison l'inclinaison la date et l'heure
 Commandes et contrôles des contrôleurs de moteurs
Viser l'objet Point rouge
 Interrogations LNT et mesures en retour
 Rotation autour de l'axe de horizontal Champ
magnétique
Mesurer la
Position du nord
Communiquer

terrestre
Alignement
 Rotation autour de l'axe vertical M/A

Image Agrandir/Observer Image objet


Adaptateur secteur image objet
Alimenter objet agrandie
VBATT
Piles

Interconnecter

Façade ETX

Communiquer
Commander
la rotation 
Messages Communiquer
avec l'utilisateur  ALT
utilisateur
Contrôleur moteur ALT

Commandes
Acquérir
Piloter
 
les commandes
utilisateur le télescope
utilisateur
Commander
Communiquer la rotation
AZ
Communiquer
Avec un PC Contrôleur moteur AZ

Mémoriser les
données
astronomiques

raquette

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 24/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Compatibilités

Les objets techniques raquette, embase motorisée et module L.N.T. sont étudiés à partir de
cartes électroniques développées de manière à fonctionner conformément à leurs modèles
originaux respectifs. Les compatibilités suivantes sont respectées :

Commande du télescope depuis


une carte « raquette ».
(en remplacement de
« l'Autostar »)

Remplacement de la carte
contrôleur moteur AZ
(avec commande par Autostar)

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 25/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé

Commande du « Smartfinder »
par raquette via carte
d'alignement.

Remplacement du L.N.T. par


carte d'alignement et commande
par raquette.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 26/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
C.2 - La raquette

Présentation
La raquette didactisée reprend la plupart des fonctionnalités de l'Autostar, mais elle ne
réalise pas les calculs astronomiques permettant de pointer automatiquement les objets
célestes.
La connexion avec un PC se fait en utilisant un connecteur RS232 type DB9 standard.
Il est possible d'alimenter la carte soit via le télescope avec le cordon HBX ou avec une
alimentation externe.
Attention : le cordon HBX se connecte via une embase RJ45 mais ce cordon n'est pas
compatible avec un câble réseau.

Alimentation Liaison RS232 Port HBX


externe 12V vers PC vers télescope

Afficheur LCD
2 lignes
16 caractères

Touches de
commande et
de navigation
Buzzer
(signal sonore)

Clavier matriciel
12 touches

Connecteur de
Liaison vers ICD2
(programmation PIC)

Mémoire EEPROM
(Données astronomiques)

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 27/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Utilisation de la raquette didactisée
La raquette peut fonctionner dans 2 modes différents :

Le mode « Pilotage »
Ce mode permet de piloter le télescope sur les 2 axes ou la carte contrôleur moteur seule.
La raquette commence par tester la communication avec les contrôleurs moteurs et le LNT
(ou la carte alignement).
La présence du contrôleur moteur d'azimut est nécessaire pour le fonctionnement dans ce
mode.
Le fonctionnement est similaire à celui de l'Autostar :
• Les 4 touches de direction commandent les rotations.
• Les chiffres de 1 à 9 permettent de sélectionner la vitesse.
• La touche « 0 » remet à zéro la position affichée.
• Les touches * et # permettent de passer l'affichage de la position en degré ou en nombre
de pas.
• La touche ENTER permet d'entrer dans un menu.
• La touche MODE permet de remonter au niveau supérieur.

Menus disponibles :
<Configuration > < Information >
→Date →Date & heure
→Heure →Calib. Capteurs
→Calib. Capteurs
→Intensite LCD
→Chercheur

Attention : il est nécessaire d'effectuer une calibration des capteurs à chaque fois que vous
changez le matériel piloté par la raquette (télescope ou contrôleur moteur).

Le mode « Test » (Appuyer sur la touche « 0 » à la mise sous tension).


Ce mode permet de tester les différentes cartes.
• La navigation dans les menus se fait avec les touches * et # ou les flèches de direction.
• La touche ENTER permet d'entrer dans un menu ou dans un test.
• La touche MODE permet de remonter au niveau supérieur ou de sortir d'un test.

Menus disponibles :
<Test Raquette> < Test LNT > < Test moteurs >
→Clavier →Recherche LNT →Comm. Moteurs
→Luminosite LCD →Mesure Nord →Calib. Capteurs
→Buzzer →Mesure Niveau
→Mesure VALIM →Mesure Tilt
→Write MEM_I2C →Clign Chercheur
→Read MEM_I2C →Reglage Date
→Trans RS232 →Lecture Date
→Recept RS232

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 28/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Schéma fonctionnel de degré 2

Fonction matérielle intensite_lcd Moduler l'intensité LCD_LED


du rétro-éclairage
Fonction mixte
LCD_E
données à LCD_RS Messages
Fonction logicielle afficher Commander Afficher
LCD_RW
l'afficheur LCD
LCD_D4-D7
4

Commander BUZZER Générer Signal sonore


le buzzer le signal sonore

SCL commandes axe ALT ALT CLK


données
Mémoriser les Lire et écrire les astronomiques Communiquer
données données avec le contrôleur
astronomiques SDA astronomiques réponses axe ALT moteur ALT

ALT AZ DATA

Appui CLAV_DA commandes axe AZ

 Détecter l'appui
sur une touche
Acquérir le code
de la touche
touche_clavier Communiquer
avec le contrôleur
CLAV_A-E réponses axe AZ moteur AZ AZ CLK
5
Traiter
les données
commandes alignement AUX CLK
valeur_valim Communiquer
Mesurer la
avec la carte
tension d'alimentation réponses alignement AUX DATA
VALIM alignement
VBATT

Alimenter
ALIM 12V VCC données
reçues TX TXRS232
données Communiquer Adapter les
envoyées avec le PC RX niveau de tension RXRS232

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 29/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Analyse fonctionnelle

Fonction « Alimenter »
Cette fonction fournit une tension VCC = +5V à partir d'une source de tension issue du
télescope (environ 12V) ou éventuellement d'une source externe pour une utilisation sans le
télescope. Elle génère également une tension VALIM qui est utilisée par le PIC pour mesurer
la tension d'alimentation et indiquer si les piles sont déchargées.
L'alimentation est protégée contre les surintensités, les surtensions et les inversions de
polarité.

Entrées :
● VBATT : Tension d'alimentation issue du télescope d'environ 12V continu (8 piles).
● ALIM 12V : Tension d'alimentation issue d'une alimentation de laboratoire pour
utilisation sans le télescope.

Sorties :
● VCC : Tension 5V régulée.
● VALIM : Tension d'alimentation de la carte.

Fonction « Mesurer la tension d'alimentation »


Cette fonction mesure la valeur de la tension d'alimentation afin de prévenir l'utilisateur en
cas de batteries faibles.

Entrée :
● VALIM : Tension d'alimentation de la carte.

Sortie :
● valeur_valim : variable contenant la valeur de la tension d'alimentation.

Fonction « Détecter l'appui sur une touche »


Cette fonction détecte et prévient le microcontrôleur d'un appui de l'utilisateur sur le clavier
ou un bouton-poussoir.

Entrée :
● Appui sur une touche du clavier ou un bouton-poussoir

Sorties :
● CLAV DA : Signal logique indiquant qu'une touche a été appuyée.
● CLAV A-E : Code binaire de 5 bits correspondant à la touche du clavier appuyée.

Fonction « Acquérir le code de la touche »


Cette fonction permet de lire et de mémoriser le code de la touche appuyée.

Entrées :
● CLAV DA : Signal logique indiquant qu'une touche a été appuyée.
● CLAV A-E : Code binaire de 5 bits correspondant à la touche du clavier appuyée.

Sortie :
● touche_clavier : variable de 8 bits contenant le code de la touche appuyée.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 30/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Fonction « Mémoriser les données astronomiques »
Cette fonction permet de mémoriser les données astronomiques dans une mémoire EEPROM.
La communication entre le microcontrôleur et l'EEPROM se fait avec le protocole I²C.

Entrée :
● SCL : Signal d'horloge du protocole I²C pour la communication avec le
microcontrôleur.

Entrée / Sortie :
● SDA : Signal logique de données du protocole I²C pour la communication avec le
microcontrôleur.

Fonction « Lire & écrire les données astronomiques »


Cette fonction permet de lire ou écrire les données astronomiques dans la mémoire EEPROM.

Entrées / Sorties :
● Données astronomiques à lire ou écrire dans l'EEPROM.
● SDA : Signal logique de données du protocole I²C pour la communication avec le
microcontrôleur.

Sortie :
● SCL : Signal d'horloge du protocole I²C pour la communication avec le micro-
contrôleur.

Fonction « Communiquer avec le PC »


Cette fonction permet la communication avec un PC grâce à une liaison série à la norme
RS232 (9600 bauds – 8 bits de données – 1 bit de stop – pas de parité).
Celle-ci permet par exemple de communiquer la position du télescope au logiciel
« Stellarium » ou de mettre à jour les données astronomiques mémorisées.

Entrées :
● RX : Signal logique des données reçues en provenance du PC.
● Données à envoyées au PC.

Sorties :
● TX : Signal logique des données émises à destination du PC.
● Données reçues du PC.

Fonction « Adapter les niveaux de tension »


Cette fonction permet d'adapter les niveaux de tensions des signaux RX et TX à la norme
RS232.

Entrées :
● TX : Signal logique des données émises à destination du PC
● RXRS232 : Signal compatible avec la norme RS232, porteur des données reçues du
PC.

Sorties :
● RX : Signal logique des données reçues en provenance du PC
● TXRS232 : Signal compatible avec la norme RS232, porteur des données envoyées
au PC

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 31/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Fonction « Communiquer avec la carte alignement »
Cette fonction permet à la raquette de communiquer avec la carte alignement (ou le LNT) via
le bus AUX du télescope suivant le protocole décrit dans l'annexe D2.

Entrée :
● Commandes à transmettre à la carte alignement.

Sorties :
● AUX CLK : Signal d'horloge du bus AUX.
● Réponses de la carte alignement.

Entrée / Sortie :
● AUX DATA : signal logique de donnée du bus AUX.

Fonction « Communiquer avec le contrôleur moteur AZ »


Cette fonction permet d'envoyer des commandes au contrôleur moteur d'azimut. Le protocole
de communication entre la raquette et les contrôleurs de moteurs est décrit dans l'annexe D1.

Entrée :
● Commandes à transmettre au contrôleur d'azimut.

Sorties :
● AZ CLK : Signal d'horloge de la communication avec le contrôleur moteur AZ.
● Réponses du contrôleur moteur d'azimut.

Entrée / Sortie :
● ALT AZ DATA : Signal logique de donnée de la communication avec le contrôleur
moteur AZ.

Fonction « Communiquer avec le contrôleur moteur ALT »


Cette fonction permet d'envoyer des commandes au contrôleur moteur d'altitude. Le
protocole de communication entre la raquette et les contrôleurs de moteurs est décrit dans
l'annexe D1.

Entrée :
● Commandes à transmettre au contrôleur d'altitude.

Sorties :
● ALT CLK : Signal d'horloge de la communication avec le contrôleur moteur ALT.
● Réponses du contrôleur moteur d'altitude.

Entrée / Sortie :
● ALT AZ DATA : Signal logique de donnée de la communication avec le contrôleur
moteur ALT.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 32/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Fonction « Commander le buzzer »
Cette fonction permet de générer le signal de commande du buzzer de la raquette. Elle est
appelée par la fonction « Traiter les données ».

Sortie :
● BUZZER : Signal logique commandant l'émission de bip sonore.

Fonction « Générer le signal sonore »


Cette fonction permet d'émettre un signal sonore lors de certaines phases du fonctionnement
du télescope.

Entrée :
● BUZZER : Signal logique commandant l'émission de bip sonore.

Sortie :
● Signal sonore.

Fonction « Commander l'afficheur LCD »


Cette fonction génère les signaux de commande de l'afficheur LCD de la raquette.

Entrée :
● Données à afficher sur l'afficheur LCD.

Sorties :
● LCD_RS, LCD_RW, LCD_E : Signaux logiques de contrôle de l'afficheur LCD.

Entrées / Sorties :
● LCD_D4 à LCD_D7 : ½ octet de commande ou de donnée de l'afficheur LCD.

Fonction « Moduler l'intensité du rétro-éclairage »


Cette fonction module le rapport cyclique du signal de commande du rétro-éclairage de
l'afficheur LCD afin de régler sa luminosité.

Entrée :
● intensite_lcd : variable de 8 bits correspondant à l'intensité désirée.

Sortie :
● LCD_LED : Signal logique de commande du rétro-éclairage.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 33/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Fonction « Afficher »
Cette fonction affiche les messages sur l'écran LCD de la raquette.

Entrées :
● LCD_LED : Signal logique de commande du rétro-éclairage.
● LCD_RS, LCD_RW, LCD_E : Signaux logiques de contrôle de l'afficheur LCD.

Sortie :
● Messages : Menus et informations à destination de l'utilisateur.

Entrées / Sorties :
● LCD_D4 à LCD_D7 : ½ octet de commande ou de donnée de l'afficheur LCD.

Fonction « Traiter les données »


Cette fonction exclusivement logicielle prend en compte les informations du système pour
élaborer les commandes et contrôles du télescope ainsi que la communication avec
l'utilisateur.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 34/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Schéma structurel

C7 Aficheur LCD rétroéclairé VCC


X1 X2 X3 X4

+
LCD
4.7uF 162C-GC-BC-3LP
CLAV_DA
U2 BZ1
12 7 C8
X1 KBM
11
X2 OSC
6 R17
9 470nF 1k
X3
8 13
X4 DA
14
CLAV_DA BUZZER
ENTER MODE GOTO AIDE OE BUZZER VCQ1

VDD
VSS

VEE
PKM13EPY-4002-B0

RW
RS
VCC

D0
D1
D2
D3
D4
D5
D6
D7
E

A
K
1 19
2
Y1 A
18
CLAV_A
Y2 B CLAV_B Q1

1
2
3

4
5
6

7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
3 17
4
Y3 C
16
CLAV_C R16
2N5550
5
Y4 D
15
CLAV_D BUZZER
Y5 E CLAV_E R21
1k

3
MM74C923 82 Buzzer

LCD_RS
LCD_E

LCD_D4
LCD_D5
LCD_D6
LCD_D7
HAUT

LCD_RW
VCC patte 20
GND patte 10 LCD_LED
CLAV_B CLAV_D RAJ1 VBQ1
10K

GAUCHE DROITE CLAV_A CLAV_C CLAV_E


BAS VALIM

LCD_LED
TX RX C3
U3 TXRS232
R3 HIN232ECPZ RXRS232
22k Mesure tension batterie 100nF VCC patte 16
1% 1 3 GND patte 15
J3
Y1
MESALIM 1
C1+ C1-
6
R4
C3

C2

C1

Y2 11 14 2
U1 TX T1IN T1OUT
3 2 1 L1 10k
1%
2
RA0/AN0/C1IN- RC0/T1OSO/T13CKI
15
RX 12
10
R1OUT
T2IN
R1IN
T2OUT
13
7
7
3
3 16 9 8 8
C1 15pF CLAV_A 4
RA1/AN1/C2IN- RC1/T1OSI/CCP2B
17
LCD_LED R2OUT R2IN
C6 4
Y3 CLAV_B BUZZER

1
2
RA2/AN2/C2IN+/VREF-/CVREF RC2/CCP1/P1A
6 5 4

VCC
OSC2 5 18 2 9
L2 CLAV_C 6
RA3/AN3/C1IN+/VREF+ RC3/SCK/SCL
23
SCL VS+
6 5
CLAV_D 7
RA4/T0CKI/C1OUT RC4/SDI/SDA
24
SDA VS-
100nF
X CLAV_E 14
RA5/AN4/SS/HLVDIN/C2OUT RC5/SDO
25 DB9
Y4 RA6/OSC2/CLKO RC6/TX/CK TX J5 C2+ C2-
9 8 7 L3 20MHz 13
RA7/OSC1/CLKI RC7/RX/DT
26
RX RX/TX
C5
R15
10
Femelle

33 19 4 C4 5 100nF
OSC1
LCD_D4 34
RB0/AN12/FLT0/INT0 RD0/PSP0
20
AZ CLK
Y5 C2 15pF LCD_D5 RB1/AN10/INT1 RD1/PSP1 ALT CLK
# 0 L4 LCD_D6
LCD_D7
35
36
RB2/AN8/INT2
RB3/AN9/CCP2A
RD2/PSP2
RD3/PSP3
21
22
ALT AZ DATA
AUX CLK
100nF
37 27 Liaison RS232 vers PC
CLAV_DA 38
RB4/KBI0/AN11 RD4/PSP4
28
AUX DATA
39
RB5/KBI1/PGM RD5/PSP5/P1B
29
LCD_RW
CLAV PGC RB6/KBI2/PGC RD6/PSP6/P1C LCD_RS
40 30
VCC VCC PGD RB7/KBI3/PGD RD7/PSP7/P1D LCD_E
8
RE0/RD/AN5
9 RE1
J4 RE1/WR/AN6 (Debuggage)
10
RE2/CS/AN7
1 1
2
MCLR RE3/MCLR/VPP MCLR VCC
3 EEPROM I2C R18 R19 PIC18F4620
4 10k 10k VCC pattes 11 et 32
5
PGD GND pattes 12 et 31 R2
6
PGC U4 4.7k
1 6
ICD2 2
A0 SCK
5
SCL R10 R11 R12 R13 R14 PORT HBX vers telescope
Programmation PIC 3
A1 SDA
7
SDA 51k 220k 51k 51k 51k
*A2 WP
VCC 24LC1025 J2
VCC patte 8 1
GND patte 4
VCC AZ CLK 2
R5 1k
3
SCL SDA ALT AZ DATA 4
Alim enviro n 12V issu e du télesco pe
R6 1k
VCC 5
D2 ALT CLK 6
R7 1k
VALIM 7
VBATT AUX DATA 8
U5 R8 1k
1N5817
LM2931AT-5.0G AUX CLK RJ45 femelle
D1 R9 1k
FU1 Vers Telescope
VALIM 1 3
VCC Cordon croisé
VI VO VCC VBATT
FUSIBLE-TR5
GND
Alimentation externe de la carte

1N5817
100 mA AZ CLK ALT CLK AUX CLK
R1
J1 1k ALT AZ DATA AUX DATA
CU1 CU2 CLCD CU3 CU4
2

1
DP
+ C9 + C12
2 100uF C10 C11 100uF 100nF 100nF 100nF 100nF 100nF
P6KE15A 100nF 100nF
ALIM 12V LED1
Bornier 3mm
débrochable Verte GND TITLE: DATE:
GND

Raquette 27/06/09
Alimentation PAGE:

BY: Lycées Méditerranée/Don Bosco REV: 1.3 1/1

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 35/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
C.3 - Le contrôleur moteur d'azimut

Présentation
Le contrôleur moteur reprend toutes les fonctionnalités de la carte d'origine. Il est muni en
plus de cavaliers, de mini-interrupteurs, de support de connexions, de deux boutons poussoirs
et d'une LED.
• Lorsque les cavaliers sont sur la position de gauche, la carte fonctionne normalement
(pilotée par le microcontrôleur).
• Lorsque les cavaliers sont sur la position de droite, le microcontrôleur est déconnecté
pour les TP de physique appliquée.
• Les 2 boutons poussoirs BP1 et BP2 ainsi que la LED2 ont été ajoutés afin de pouvoir
faire des tests sans utiliser la raquette.
Il est possible d'alimenter la carte soit par le télescope avec le cordon HBX soit avec une
alimentation externe.

Alimentation
externe 12V

Boutons poussoir
pour tests

Connecteur de
liaison avec ICD2
(programmation PIC) Connecteur de
liaison avec la carte
capteur optique

Cavaliers pour
TP physique

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 36/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Carte capteur optique
Pour pouvoir utiliser le contrôleur moteur avec le télescope, le capteur optique se trouve sur
une carte séparée.
Le contrôleur moteur peut être utilisé soit :
• Avec le télescope muni d'une carte capteur optique.
• Avec un motoréducteur monté sur la carte capteur optique. Dans ce cas, la raquette se
connecte sur la carte capteur optique.

Capteur optique
et moteur

Carte raquette
(Im plantation de la carte capteur optique dans l'em base)

Carte contrôleur moteur

Disque denté
Moteur
(36 encoches) Liaison avec
azimut
contrôleur AZ

Double
phototransistor

Réducteur
mécanique Liaison avec la raquette
Connecteur HBX
Rapport de
réduction
Liaison avec embase
1 du télescope (interne)
12320

Vis sans fin assurant


la rotation AZ

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 37/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Principe de fonctionnement du capteur optique
Chaque moteur est piloté par un contrôleur de moteur qui assure la régulation de vitesse et
mesure le déplacement angulaire du moteur. Pour cela, il utilise un capteur optique constitué
d'une LED infrarouge, d'un double photo-transistor et d'un disque solidaire de l'axe du moteur
comportant 36 encoches :
+5V

disque avec 36 encoches


R11
51k R15
2.7k

8
U3:A
3
1
2
ENCA

LM2904

4
VCC Q7 E1
+5V
+5V

LED2

R16
2.7k

8
U3:B
R3 R4 R5 R6 R7 R8 E2 5
330 750 1.5k 2.7k 5.6k 12k 7
6
ENCB
R13 R14 R12
LM2904
3.3k 3.3k 51k

4
RLED6

RLED5

RLED4

RLED3

RLED2

RLED1

La disposition du double phototransistor permet d'obtenir deux signaux en quadrature de


phase qui permettent de déterminer le sens de rotation du moteur et de multiplier par 4 la
résolution du capteur.

Relevés des signaux du capteur optique


Vitesse n°1 Vitesse n°5

Pour la vitesse n°1, la rotation du moteur n'est pas continue mais saccadée, ce qui explique
les paliers observés dans l'allure des tensions vE1(t) et vE2(t).
Pour la vitesse n°5, la rotation du moteur est continue, l'allure des tensions vE1(t) et vE2(t)
s'approche d'une sinusoïde.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 38/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Calibration du capteur
Lors de la phase de calibration du capteur, le contrôleur ajuste le courant dans la LED
infrarouge afin d'obtenir un rapport cyclique de 50% sur les signaux de sortie des
comparateurs lorsque le moteur tourne.
Pour cela le contrôleur moteur ajuste le courant qui circule dans la led IR en plaçant au
niveau haut ou bas les signaux RLED1 à RLED6.

Mesure du déplacement angulaire


En comptant le nombre de périodes des signaux issus des photo-transistors, le contrôleur
détermine le déplacement angulaire, le sens et la vitesse de rotation du moteur. Il assure
également la régulation de vitesse du moteur en fonction de la consigne envoyée par
« l'Autostar ». Cette régulation se fait par modulation en PWM de la tension d'alimentation du
moteur grâce à un pont en H de transistors MOSFETs.
L'Autostar interroge périodiquement le contrôleur afin de connaître le déplacement angulaire
effectué par le moteur. Ainsi, lors d'une phase de suivi d'un objet céleste, il ajuste en
permanence la consigne de vitesse des moteurs en fonction de la position de l'objet observé
dans le ciel.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 39/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Schéma fonctionnel de degré 2

Fonction matérielle

Fonction mixte
VBATT
VALIM
Alimenter
ALIM 12V
VCC
S ENS

valeur CCPR1L
consigne_vitesse

AZ DATA regulation
Communiquer avec
AZ CLK la raquette vitesse_max

demande_calibration

config_led

compteur_status
VALIM

ENCA
Mesurer le Moduler UMO TEUR Conversion
Réguler la
déplacement la tension Électrique/Mécanique Rotation
vitesse du moteur
angulaire du moteur PWM d'alimentation
ENCB compteur_capteur

PWM

ENCA Calibrer le capteur Capter la rotation


optique du moteur
ENCB RLED1 à RLED6
6

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 40/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Analyse fonctionnelle

Fonction « Alimenter »
Cette fonction fournit une tension VCC = +5V à partir d'une source de tension issue du
télescope (environ 12V) ou éventuellement d'une source externe pour une utilisation sans le
télescope. Cette fonction génère également une tension VALIM qui est utilisée pour alimenter
le moteur.
L'alimentation est protégée contre les surintensités, les surtensions et les inversions de
polarité.

Entrées :
● VBATT : Tension d'alimentation issue du télescope d'environ 12V continu (8 piles).
● ALIM 12V : Tension d'alimentation issue d'une alimentation de laboratoire pour
utilisation sans le télescope.

Sorties :
● VCC : Tension 5V régulée.
● VALIM : Tension continue d'environ 12V pour l'alimentation du moteur.

Fonction « Communiquer avec la raquette »


Cette fonction permet la communication entre la raquette (ou l'Autostar) et le contrôleur
moteur grâce à une liaison série synchrone selon le protocole décrit dans l'annexe D1.

Entrées :
● AZ CLK : Signal d'horloge pour la communication avec la raquette.
● valeur CCPR1L : valeur du registre interne du microcontrôleur qui fixe la valeur du
rapport cyclique du signal PWM.
● compteur_status : variable logicielle de 16 bits contenant le nombre de pas
effectués par le moteur depuis la dernière commande « status ».

Sorties :
● SENS : signal logique indiquant le sens de la rotation.
● consigne_vitesse : variable logicielle de 3 octets représentant la vitesse de rotation
demandée.
● regulation : indicateur binaire commandant la régulation de la vitesse de rotation
du moteur selon la consigne de vitesse reçue.
● vitesse_max : indicateur binaire commandant la rotation du moteur à vitesse
maximale.
● demande_calibration : indicateur binaire commandant la calibration du capteur
optique.

Entrées / Sorties :
● AZ DATA : signal logique de données pour la communication avec la raquette.
● config_led : variable d'un octet correspondant à l'intensité du courant dans la led
IR du capteur.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 41/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Fonction « Mesurer le déplacement angulaire du moteur »
Cette fonction comptabilise le nombre de pas effectué par le moteur afin de connaître le
déplacement angulaire télescope. Cette information permet également de réguler la vitesse
du moteur.

Entrées :
● ENCA et ENCB : signaux logiques en quadrature de phase permettant de mesurer
le déplacement angulaire et de déterminer le sens de rotation du moteur.

Sorties :
● compteur_status : variable logicielle de 16 bits contenant le nombre de pas
effectués par le moteur depuis la dernière commande « status » envoyée par la
raquette.
● compteur_capteur : variable logicielle de 16 bits contenant le nombre de pas
effectués par le moteur sur un intervalle de 6,5536ms. Cette valeur permet de
réaliser la régulation de vitesse du moteur.

Fonction « Réguler la vitesse du moteur »


Cette fonction asservit la vitesse de rotation du moteur conformément à la consigne envoyée
par la raquette (ou l'Autostar). Voir la signification des consignes de vitesse page 55.

Entrées :
● consigne_vitesse : variable logicielle de 3 octets représentant la vitesse de rotation
demandée.
● regulation : indicateur binaire commandant la régulation de la vitesse de rotation
du moteur selon la consigne de vitesse reçue.
● vitesse_max : indicateur binaire commandant la rotation à vitesse maximale du
moteur.
● compteur_capteur : variable logicielle de 16 bits contenant le nombre de pas
effectués par le moteur sur un intervalle de 6,5536ms.

Sorties :
● valeur CCPR1L : valeur du registre interne du microcontrôleur qui fixe la valeur du
rapport cyclique du signal PWM.
● PWM : signal logique de rapport cyclique variable commandant la modulation de la
tension d'alimentation du moteur.

Fonction « Moduler la tension d'alimentation du moteur »


Cette fonction permet de faire varier la vitesse de rotation du moteur, conformément à la
consigne de vitesse envoyée par la raquette.

Entrées :
● PWM : signal logique de rapport cyclique variable commandant la modulation de la
tension d'alimentation du moteur.
● SENS : signal logique indiquant le sens de la rotation.
● VALIM : tension continue d'environ 12V pour l'alimentation du moteur.

Sortie :
● UMOTEUR : tension d'alimentation du moteur.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 42/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Fonction « Calibrer le capteur optique »
Cette fonction permet d'ajuster l'intensité dans la LED infrarouge du capteur optique afin
d'obtenir un fonctionnement optimal tout en s'affranchissant :
• des disparités des caractéristiques des LED infrarouges et des phototransistors.
• du défaut d'alignement entre la LED infrarouge et les phototransistors.
• de l'opacité relative du disque comportant 36 encoches.

Entrées :
● demande_calibration : indicateur binaire commandant la calibration du capteur
optique.
● ENCA et ENCB : signaux logiques en quadrature de phase permettant de mesurer
le déplacement angulaire et de déterminer le sens de rotation du moteur.

Sorties :
● RLED1 à RLED6 : signaux logiques permettant de fixer l'intensité du courant dans
la LED infrarouge du capteur optique.
● PWM : signal logique de rapport cyclique variable commandant la modulation de la
tension d'alimentation du moteur (100% dans lors de la calibration du capteur).

Entrée / Sortie :
● config_led : variable logicielle d'un octet indiquant l'intensité du courant dans la
LED infrarouge du capteur optique (voir page 57).

Fonction « Capter la rotation du moteur »


Cette fonction permet de mesurer le déplacement angulaire du moteur.

Entrées :
● RLED1 à RLED6 : Information numérique de commande d'intensité de la LED
infrarouge du capteur optique.
● Rotation : déplacement angulaire du moteur.

Sorties :
● ENCA et ENCB : Signaux carrés en quadrature indiquant le déplacement
angulaire, le sens et la vitesse de rotation du moteur.

Fonction « Conversion électrique/mécanique »


Cette fonction est assurée par un motoréducteur.

Entrée :
● UMOTEUR : tension d'alimentation du moteur.

Sortie :
● Rotation du télescope.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 43/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Schéma structurel

AZ_CLK
VCC
J7
J2J4-10 JP1
1 AZ CLK
AZ CLK RLED1 R8 12k
2 AZ DATA
3 GND D2 disque 36 encoches
4 JP2 E1 R11
RLED2 R7 5.6k
Facade ETX 1N5817 SW1 51k R15 ENCA
12 1
VCC
J2J4-8 VBATT U3:A 2.7k
11 2 JP3 J2J4-7
10 3 3
AZ_DATA 9 4
RLED3 R6 2.7k
Q7 1
8 5 2
ENCA
J6 7 6 J2J4-5 VCC
JP4 VREF
8 J2J4-6
7
RLED4 R5 1.5k LM2903
AZ DAT A SW-DIP6 J2J4-5
6 AZ CLK
AZ DATA LED3 VCC patte 8 VCC
GND patte 4
5 ALT DAT A
JP5 SFH 4113
4 ALT CLK E2
RLED5 R4 750 K K'
3 AUX DATA R16 ENCB
2 AUX CLK
U3:B 2.7k
1 VBATT
JP6 J2J4-3 J2J4-1
JPK SFH 3163F 5
RLED6 R3 330
RJ45 femelle 7
6
ENCB
Connecteur Raquette
R13 R14 R12
3.3k 3.3k 51k LM2903

J3
1 U2
2
MCLR 2 11
3
VCC BP1 3
RA0/AN0 RC0/T1OSO/T1CLKI
12
SENS
4
BP2 4
RA1/AN1 RC1/T1OSI/CCP2/FLTA
13
LED2 VALIM
PGD RA2 RA2/AN2/VREF-/CAP1/INDX RC2/CCP1/FLTB PWM R9 750
5 5 14
6
PGC C6 ENCA 6
RA3/AN3/VREF+/CAP2/QEA RC3/T0CLKI/T5CKI/INT0
15
AZ CLK
ENCB 10
RA4/AN4/CAP3/QEB RC4/INT1/SDI/SDA
16
AZ DATA
RA6/OSC2/CLKO RC5/INT2/SCK/SCL R10 750
ICD2 20MHz 9 17 4
RA7/OSC1/CLKI RC6/TX/CK/SS
15pF 18 3
RC7/RX/TD/SCO
Connecteur programmation PIC X 21 2 J8 R19 R21
RLED1 22
RB0/PWM0
1 1
RLED2 RB1/PWM1 RE3/MCLR/VPP 10k 10k
C5 23
RLED3 24
RB2/PWM2 MCLR
RX/TX G_Q2 G_Q4
RLED4 RB3/PWM3 Q2 Q4
25 R2
RLED5 26
RB4/PWM4/KBI0 IRFD9024
15pF 10k IRFD9024
RLED6 27
RB5/PWM5/KBI1/PGM
PGC 28
RB6/KBI2/PGC
PGD RB7/KBI3/PGD SENS R17 R18
Q5 C9 Q6
R23
PIC18F2431 10k 2N2222A 2N2222A 10k
VCC pattes 7 et 20 10
VCC VCC GND pattes 8 et 19 10nF
M+ M-'
Test carte
VCC
B_Q5 JPM B_Q6
J2J4-4 J2J4-2
R29 R30 LED2 RSHUNT 1

2M+
M- Sur support

M-
10k 10k
VCC

1
R26
R27 R28 470 SENS J5
JGND JVCC G_Q1 moteur G_Q3
BP1 BP2 6 6
470 470
5 5 U4:B
C10 C11 4 4 5 U4:C U4:D
BP1 BP2 LED2 3 3 4 8 11
100nF 100nF
1

2
1
3mm 2 2 6 10 13
Orange 1 1 9 1 1 12

rouge

noir
JP8
74AC02
GND VCC
SENS 74AC02 R20 Q1 Q3 R22 74AC02
10k IRFD024 IRFD024 10k
JSENS MOTEUR
PWM
PWM
Alim environ 12V issue du télescope U4:A
PWM JP7
J2J4-9 VALIM VCC 2
VALIM 1
VBATT U1 3 1
LM2931AT-5.0G
D1 74AC02
FU1 VCC JPWM
1 3 VCC patte 14
VI VO
R24 R25 GND patte 7
FUSIBLE-TR5
GND
Alimentation externe de la carte

1N5817 10k 10k


500 mA temporisé
R1
J1 1k
2

1 + +
DP C2 C3 VCC
2 C1 C4 J2J4-X
P6KE15A LED1 100uF 100nF 100nF 100uF Signifie contact n°X des connecteurs J2 et J4 vers carte "Capteurs optiques"
ALIM 12V 3mm
Bornier Verte
débrochable GND CU1 CU3 CU4 TITLE: DATE:
GND 100nF 100nF 100nF
Contrôleur Moteur 12/10/09
Alimentation PAGE:

BY: Lycées Méditerranée/Don Bosco REV: 1.2 1/1

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 44/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
C.4 - La carte d'alignement (LNT)

Présentation
La carte d'alignement reprend toutes les fonctionnalités du LNT.
Elle peut être connectée soit :
• Sur la raquette didactisée avec un cordon de type HBX.
• Sur le port AUX du télescope en utilisant un cordon spécial (il faut dans ce cas
déconnecter le LNT du télescope).
Les encoches dans le circuit imprimé permettent de fixer la carte sur le tube du télescope à
l'aide d'élastiques.
Le connecteur J6 permet de piloter la LED laser du smartfinder.
La carte inclinomètre est sur un circuit imprimé séparé afin de pouvoir l'utiliser seule pour le
TP de physique appliquée.

Pile 3V

Port HBX
liaison avec
la raquette

Alimentation
externe

Connecteur de Inclinomètre
liaison avec ICD2
(programmation PIC)

Connecteur pour
la led laser
du Smartfinder

Capteur de champ
magnétique

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 45/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Principe de fonctionnement du capteur magnéto-inductif
L'orientation du LNT par rapport au champ magnétique terrestre est déterminée grâce à un
capteur magnéto-inductif PNI SEN-L :

Il est associé à d'autres composants pour former un oscillateur RL dont la fréquence va varier
en fonction de l'orientation du capteur par rapport au champ magnétique terrestre.
La mesure est effectuée de la manière suivante :
1. Mesure de la période de l'oscillation produite avec le capteur polarisé dans un sens.
2. Mesure de la période de l'oscillation produite avec le capteur polarisé dans l'autre sens.
3. Calcul de la différence entre les deux mesures précédentes.
En réalité, afin d'augmenter la précision de la mesure, on effectue cette mesure sur plusieurs
périodes de l'oscillateur.
Exemple : Résultats obtenus en effectuant la mesure sur 512 périodes

200
valeur mesurée [µs]

100 angle

N E S O N
0

N
-100

-200
S
0 90 180 270 360

angle [°]

La position du nord magnétique est repérée par le moment où la valeur mesurée passe par 0
tout en étant croissante lorsque l'on tourne dans le sens horaire.
De la même manière, la position du nord magnétique est repérée par le moment où la valeur
mesurée passe par 0 tout en étant décroissante lorsque l'on tourne dans le sens anti-horaire.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 46/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Schéma fonctionnel de degré 2

Fonction matérielle

Fonction mixte VBATT

Appel d'une fonction logicielle Vcc


Alimenter

mode_fonctionnement ALIM 12V


Gérer le
fonctionnement

S CL Date et heure (BCD)


Lire ou écrire
Horloge temps réel
la date et l'heure
S DA

duree_haut AUX DATA


XOUT duree_bas
Inclinaison Mesurer Mesurer les données Communiquer
l'inclinaison YOUT images de l'inclinaison avec la raquette AUX CLK

X1 X2

Champ magnétique Générer une fréquence OS C NORD Élaborer la donnée


terrestre image de l'orientation information nord information_nord

ton_led
toff_led
int_led Moduler l'intensité LED Commander point rouge
lumineuse les LEDS

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 47/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Analyse fonctionnelle

Fonction « Alimenter »
Cette fonction fournit une tension VCC = +5V à partir d'une source de tension issue du
télescope (environ 12V) ou éventuellement d'une source externe pour une utilisation sans le
télescope.
L'alimentation est protégée contre les surintensités, les surtensions et les inversions de
polarité.

Entrées :
● VBATT : Tension d'alimentation issue du télescope d'environ 12V continu (8 piles).
● ALIM 12V : Tension d'alimentation issue d'une alimentation de laboratoire pour
utilisation sans le télescope.

Sortie :
● VCC : Tension 5V régulée.

Fonction « Mesurer l'inclinaison »


Cette fonction mesure l'angle d'inclinaison du tube du télescope suivant l'axe longitudinal
(Niveau) et l'axe transversal (Tilt).

Entrée :
● Inclinaison du télescope selon les deux axes (Niveau et Tilt)

Sorties :
● XOUT : signal rectangulaire de rapport cyclique image de l'inclinaison
longitudinale.
● YOUT : signal rectangulaire de rapport cyclique image de l'inclinaison
transversale.

Fonction « Mesurer les données images de l'inclinaison »


Cette fonction mesure les durées des états haut et bas des signaux XOUT et YOUT.

Entrées :
● XOUT ; YOUT : Signaux carrés de rapport cyclique variable, image de l'inclinaison.

Sorties :
● duree_haut ; duree_bas : variables de 16 bits correspondant aux durées des états
haut et bas du signal XOUT ou YOUT suivant l'axe sélectionné.

Fonction « Générer une fréquence image de l'orientation »


Cette fonction génère un signal dont la fréquence varie en fonction de l'orientation de la carte
par rapport au nord magnétique.

Entrées :
● Champ magnétique terrestre
● X1 ; X2 : Signaux logiques de sélection de la polarisation du capteur.

Sortie :
● OSC NORD : signal dont la fréquence varie selon l'orientation par rapport au
champ magnétique terrestre.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 48/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Fonction « Élaborer la donnée information nord »
Cette fonction mesure les périodes du signal OSC_NORD pour les 2 polarisations du capteur
et élabore la valeur de l'information qui est transmise à la raquette : voir la commande
« Interrogation Nord » page 60.

Entrée :
● OSC NORD : oscillation dont la fréquence est l'image de l'orientation par rapport
au champ magnétique terrestre.

Sorties :
● X1 ; X2 : Signaux logiques de sélection de la polarisation du capteur.
● information_nord : variable de 8 bits image de la position du télescope par rapport
au nord.

Fonction « Horloge temps réel »


Cette fonction sauvegarde et maintient les informations date et heure.

Entrée :
● SCL : Signal d'horloge du protocole I²C pour la communication avec le micro-
contrôleur.

Entrée / Sortie :
● SDA : Signal logique de données du protocole I²C pour la communication avec le
microcontrôleur.

Fonction « Lire ou écrire la date et l'heure »


Cette fonction permet de lire ou écrire les informations date et heure dans l'horloge temps
réel.
Entrée / Sortie :
● SDA : Signal logique de données du protocole I²C pour la communication avec le
microcontrôleur.
● Date et heure : 6 variables de 8 bits contenant les informations date et heure lues
dans l'horloge temps réel.

Sortie :
● SCL : Signal d'horloge du protocole I²C pour la communication avec le
microcontrôleur.

Fonction « Moduler l'intensité lumineuse »


Cette fonction permet de générer le signal de commande de la LED du chercheur. La
fréquence de clignotement ainsi que l'intensité lumineuse est configurée par la raquette (ou
par l'Autostar)

Entrées :
● ton_led ; toff_led ; int_led : variables de 8 bits définissant la durée du clignotement
et l'intensité lumineuse de la LED-LASER.

Sortie :
● LED : signal logique de commande de la LED-LASER.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 49/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Fonction « Commander les LEDs »
Cette fonction permet d'allumer la LED-LASER du « Smartfinder » qui est intégré dans le
LNT.
Entrée :
● LED : signal de commande de la LED-LASER équipant le « Smartfinder ».

Sortie :
● Point rouge lumineux généré par la led laser du « Smartfinder ». Une LED témoin
de couleur rouge est commandée simultanément.

Fonction « Communiquer avec la raquette »


Cette fonction permet la communication entre la carte alignement et la raquette de
commande du télescope (ou l'Autostar) suivant le protocole décrit dans l'annexe D2.

Entrées :
● duree_haut ; duree_bas : variables de 16 bits correspondant aux durées des états
haut et bas du signal XOUT ou YOUT suivant l'axe sélectionné.
● information_nord : variable de 8 bits image de la position du télescope par rapport
au nord.
● AUX CLK : Signal d'horloge du bus AUX.

Sorties :
● mode_fonctionnement : variable de 8 bits définissant le mode de fonctionnement :
mesure du niveau, mesure du tilt, mesure du nord, clignotement chercheur,
lecture de la date, écriture de la date.
● ton_led ; toff_led ; int_led : 3 variables de 8 bits définissant la durée du
clignotement et l'intensité lumineuse de la LED-LASER.

Entrées / Sorties :
● Date et heure : 6 variables de 8 bits contenant les informations date et heure lues
dans l'horloge temps réel.
● AUX DATA : Signal logique de donnée du bus AUX.

Fonction « Gérer le fonctionnement »


Cette fonction choisit le fonctionnement de la carte alignement en fonction des commandes
envoyées par la raquette. Elle appelle les différentes fonctions logicielles correspondant au
fonctionnement demandé.

Entrée :
● mode_fonctionnement : variable de 8 bits définissant le mode de fonctionnement :
mesure du niveau, mesure du tilt, mesure du nord, clignotement chercheur,
lecture de la date, écriture de la date.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 50/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Le Système didactisé
Schéma structurel
VCC
Mesure d'inclinaison
VCC VCC

Horodatage LED B_Q1

32KHZ R17 R18 SCL


10k 10k U6 Q1
R10

8
VCC
U7 C7 U8 CU6
LED BC307B
Smartfinder
R22

VDD
VDA
XOUT 1k rouge
12 1 6 100nF 1
32kHz X1 SCL SCL Tout
5 J2 J5 J6
1M SDA SDA C_Q1
5 100nF 2 1 1 1 1
Vbat +PILE Yout
+PILE
R19 7
Sck
2 2 2 2 LED3
33k 7 5 3 3 LASER
SOUT Xout XOUT
DS32KHZ +PILE 4 4
YOUT
LED2 Smartfinder
PILE 2
X2 VBAT
3 SDA Vref
6 rouge
noir

GND
VCC patte 13 3V 3mm
GND patte 4 Pile bouton CR2032 DS1307+
VCC patte 8 MXD2020E R11 R12

3
GND patte 4 YOUT 470 100

VCC

Carte Inclinometre Pointeur

VBATT AUX CLK


R13 R14
51k 51k
J4
1
R15 1k
2
AUX CLK VCC
3
AUX DATA
4 ALT CLK
5ALT DATA
R16 1k VCC Détection Nord
6 AZ CLK
7 AZ DATA
8 AUX DATA U3:C R7 U5+
9 U4:A 100k
R5
RJ45 femelle
Connecteur Raquette X1 R3 R4 10 & 8
100
1 2
R9
100k 100k
74AC08 13 OSC NORD
13k3
U2 L
2 11 RC0 SEN-L 74HC4066 U5:A
X1 RA0/AN0/C1IN- RC0/T1OSO/T1CKI X1
C5 3 12 U3:D 3
X2 RA1/AN1/C2IN- RC1/T1OSI/CCP2A
4 13 12 U4:B 1
RA2/AN2/C2IN+/VREF-/CVREF RC2/CCP1/P1A LED X2 R6 OSC NORD
18pF
5
6
RA3/AN3/C1IN+/VREF+
RA4/T0CKI/C1OUT
RC3/SCK/SCL
RC4/SDI/SDA
14
15
SCL
SDA
13 & 11
100
11 10 2

X 7
RA5/AN4/SS/LVDIN/C2OUT RC5/SDO
16
TLC3702
32MHz 10
RA6/OSC2/CLKO RC6/TX/CK
17 4 74AC08 12 R8
C6 VCC patte 8
9 18 3 X2 4k7
RA7/OSC1/CLKI RC7/RX/DT J7 GND patte 4
2 74HC4066 U5-
21 1
AUX CLK RB0/AN12/INT0
18pF 22
YOUT RB1/AN10/INT1
23 RX/TX
XOUT RB2/AN8/INT2
OSC NORD
24
RB3/AN9/CCP2B
R2
25 10k
AUX DATA RB4/AN11/KBI0
26
RB5/KBI1/PGM VCC
27
J3 PGC RB6/KBI2/PGC
28 1
PGD RB7/KBI3/PGD RE3/MCLR/VPP MCLR
1
MCLR
2 PIC18F2320
VCC U4:C
3 VCC patte 20
4 GND pattes 8 et 19 U3:A 4 3
PGD
5 1
PGC
6
2 & 3
5
U5:B
ICD2 5
74AC08 74HC4066 7
Connecteur programmation PIC VCC patte 14 U4:D 6
GND patte 7 8 9
U3:B TLC3702
Alim environ 12V issue du télescope 4
D2
VBATT
VALIM VALIM VCC
5 & 6 6

U1 74HC4066
1N5817 LM2931AT-5.0G 74AC08 VCC patte 14
D1 GND patte 7
FU1 VCC
1 3
VI VO
FUSIBLE-TR5
GND
Alimentation externe de la carte

1N5817
100 mA rapide
R1
J1 1k
VCC
2

1
DP
+ C1 + C4
2 100uF C2 C3 100uF
P6KE15A LED1 100nF 100nF
ALIM 12V 3mm
Bornier Verte CU2 CU3 CU4 CU5 CU7 CU8 TITLE: DATE:
débrochable GND 100nF 100nF 100nF 100nF 100nF 100nF
GND Alignement 12/10/09
PAGE:
Alimentation
BY: Lycées Méditerranée/Don Bosco REV: 1.2 1/1

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 51/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes

D - Annexes
D.1 - Communication entre la raquette et les contrôleurs de moteurs
La communication entre l'Autostar et les contrôleurs de moteur se fait au moyen de 2 liaisons
séries synchrones via les signaux :
• AZ_CLK et AZ_DATA pour le moteur d'azimut
• ALT_CLK et ALT_DATA pour le moteur d'altitude
Les lignes de données AZ_DATA et ALT_DATA sont reliées entre elles par l'Autostar, celui-ci
dialoguant alternativement avec les 2 contrôleurs.
Le fonctionnement des 2 contrôleurs de moteurs étant identique, par la suite nous utiliserons
simplement les noms CLK et DATA pour désigner les signaux d'horloge et de donnée.

Caractéristiques des signaux CLK et DATA


Le signal d'horloge CLK est un signal logique (niveaux 0 / 5V) dont la période est comprise
entre 160µs et 180µs lors de la transmission ou de la réception d'une donnée.
Le signal de donnée DATA est un signal logique (niveaux 0 / 5V). Sa valeur est lue lors des
fronts descendants de CLK, les bits constituant la donnée sont transmis en commençant par le
bit de poids fort.
DATA est contrôlée alternativement par l'Autostar et le contrôleur. Une résistance de tirage
vers le haut permet de mettre DATA à l'état haut quand ni l'Autostar, ni le contrôleur ne
contrôlent cette ligne.

+5V

750

750

51k 220k

CLK

DATA

Autostar Contrôleur de moteur

Relevé des caractéristiques des signaux CLK et DATA


160µs < T < 180µs

CLK

5V

0 t
DATA
5V

0 t

Remarque :
On observe parfois une interruption pendant quelques ms du signal CLK au cours d'une
communication, l'Autostar doit alors avoir une tâche plus prioritaire à faire. Ceci est sans
incidence sur le fonctionnement, car la communication se fait sur les fronts descendants de
CLK indépendamment de sa période.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 52/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
Protocole de communication
La communication est toujours initiée par l'Autostar qui envoie une commande codée sur 8
bits éventuellement suivie d'un ou plusieurs octets.
Les exemples suivants illustrent le protocole utilisé par l'Autostar et le contrôleur moteur
pour dialoguer.

Exemple 1 : envoi de la commande 0x05 « Arrêt du moteur »

Autostar & Contrôleur en entrée Autostar maître – Contrôleur en entrée Contrôleur maître – Autostar en entrée

① l'Autostar met CLK à 0 et attend que DATA passe à 0


③ l'Autostar met CLK à 1 et attend que DATA passe à 1

CLK

8 4 2 1 8 4 2 1

DATA

⑤ l'Autostar prend le contrôle de DATA et


transmet la commande (05)16 au télescope
⑥ l'Autostar rend le
④ le contrôleur rend le contrôle de DATA qui repasse à 1 Contrôle de DATA

② le contrôleur prend le contrôle de DATA et la met à 0


Remarque :
Après que l'Autostar ait initié une communication en plaçant CLK au niveau bas (①), si le
contrôleur ne répond pas au bout de 90ms, l'Autostar place CLK au niveau haut puis à
nouveau au niveau bas pour essayer à nouveau d'initier la communication.

Exemple 2 : envoi de la commande 0x09 « Lecture de l'octet de configuration du capteur »

Autostar & Contrôleur en entrée Autostar maître – Contrôleur en entrée Contrôleur maître – Autostar en entrée

① l'Autostar a mis CLK à 0 et attend que DATA passe à 0


③ l'Autostar met CLK à 1 et attend que DATA passe à 1

CLK

8 4 2 1 8 4 2 1 8 4 2 1 8 4 2 1

DATA

⑤ l'Autostar prend le contrôle de ⑥ le contrôleur prend le contrôle


DATA et envoie la commande de DATA et répond (AC)16 à
(09)16 au contrôleur l'autostar

④ le contrôleur rend le contrôle de DATA qui repasse à 1 le contrôleur rend le contrôle
de DATA qui repasse à 1
② le contrôleur prend le contrôle de DATA et la met à 0

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 53/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
Description des différentes commandes

Les commandes de rotation


En pilotage manuel, l'Autostar permet 9 vitesses de rotation différentes. Pour les vitesses de 1
à 8, la commande de vitesse est formée par l'octet 01 suivi de 3 octets représentant la
consigne de vitesse.
Il est possible d'utiliser la commande 00 qui a un effet identique à la commande 01, l'Autostar
l'utilise lors des phases de suivi d'un objet céleste.
Exemple : commande de vitesse n°5 – sens horaire

01 08 A2 C1
CLK

DATA

• Commande de rotation : 01
• Consigne de vitesse : (08A2C1)16

Les différentes consignes de vitesse


Lorsque l'on pilote le télescope à l'aide des touches de direction de l'Autostar, on a le choix
entre 9 vitesses différentes. On donne ci-après les consignes de vitesse spécifiques au
télescope ETX-90 :

Pour le sens horaire


vitesse 1 : 01 00 18 0F 1x = 1 x vitesse sidérale (0.25 arc-min/sec ou 0.004°/sec)
vitesse 2 : 01 00 45 16 2x = 2 x vitesse sidérale (0.5 arc-min/sec ou 0.008°/sec)
vitesse 3 : 01 01 14 58 8x = 8 x vitesse sidérale (2 arc-min/sec ou 0.033°/sec)
vitesse 4 : 01 02 28 B0 16x = 16 x vitesse sidérale (4 arc-min/sec ou 0.067°/sec)
vitesse 5 : 01 08 A2 C1 64x = 64 x vitesse sidérale (16 arc-min/sec ou 0.27°/sec)
vitesse 6 : 01 11 45 82 128x = 30 arc-min/sec ou 0.5°/sec
vitesse 7 : 01 22 8B 05 1.0° = 60 arc-min/sec ou 1.0°/sec
vitesse 8 : 01 3C B8 5F 1.5° = 90 arc-min/sec ou 1.5°/sec

Remarque :
En étudiant les consignes de vitesse, on s'aperçoit que les rapports de proportionnalité entre
les vitesses qui sont indiqués dans la documentation ne sont pas respectés. Cela vient du fait
que la consigne de vitesse n°1 ne correspond pas à la vitesse sidérale.
Pour obtenir la vitesse sidérale, il faut envoyer la consigne 01 00 22 8B. On retrouve alors les
rapports de proportionnalité entre les différentes vitesses.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 54/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
Pour le sens anti-horaire
On retrouve exactement les mêmes valeurs mais négatives (codées en code complément à 2) :
vitesse 1 : 01 FF E7 F1
vitesse 2 : 01 FF BA EA
vitesse 3 : 01 FE EB A8
vitesse 4 : 01 FD D7 50
vitesse 5 : 01 F7 5D 3F
vitesse 6 : 01 EE BA 7E
vitesse 7 : 01 DD 74 FB
vitesse 8 : 01 C3 47 A1

Signification de la consigne de vitesse


La consigne de vitesse correspond au nombre d'impulsions qui doit être compté sur le capteur
optique pendant une durée donnée. Cette manière d'indiquer les consignes de vitesse permet
à l'Autostar d'être compatible avec les différents modèles de télescope en adaptant les
consignes en fonction du rapport de réduction de la transmission mécanique du télescope
piloté.
La consigne de vitesse est codée sur 3 octets et correspond au nombre de pas à effectuer sur
une durée de 6,5536ms. Le 1er octet représente la partie entière du nombre de pas à
effectuer, les deux suivants la partie fractionnaire (1 pas = 1 tour / 144).
Par exemple, la consigne de vitesse (01 00 00)16 correspond à 1 pas toutes les 6,5536ms soit
152,6 pas par seconde.
Lorsque le moteur fait un tour complet, on compte 144 pas donc cette consigne correspond à
une vitesse de rotation de 1,06 tr/s ou 63,6 tr/mn.
On en déduit comment calculer la vitesse de rotation du moteur à partir de la valeur de
consigne (exprimée en base 10):
consigne 1 consigne
On calcule le nombre de pas par seconde : N= ×  N≈
65536 6,5536⋅10−3 429,5

N
On en déduit la vitesse de rotation : vitesse= en tr /s
144

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 55/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
Cas de la vitesse n°9 (vitesse maximale)
Pour la vitesse 9 (approx. 4.5°/sec), le moteur tourne à vitesse maximale, sa tension
d'alimentation n'est plus modulée. La commande est constituée d'un seul octet :
07 : pour le sens horaire
06 : pour le sens anti-horaire

La commande d'arrêt du moteur


Elle est composée d'un seul octet : 05

La commande « status »
Cette commande est envoyée périodiquement au contrôleur moteur par l'Autostar afin de
connaître le déplacement angulaire effectué par celui-ci et la valeur actuelle du PWM.
L'Autostar envoie l'octet 08 et le contrôleur moteur renvoie alors 3 octets + 1 bit :
• Les 2 premiers octets représentent le nombre d'impulsions comptées sur le capteur
depuis la dernière interrogation. Ce nombre est codé en code complément à 2.
• Le 3ème octet représente la valeur actuelle du PWM. Cela permet de détecter une
situation de blocage du moteur.
• Un bit additionnel permet d'indiquer une erreur de comptage des impulsions si il est à 1.
Exemple :

08 00 37 3D 0
CLK

DATA

• Commande « status » : 08
• Il y a eu 55 impulsions comptées (0037)16
• La valeur du PWM est de 61 (3D)16
• Le bit additionnel est à 0

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 56/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
La commande « change error count »
Elle est constituée de l'octet 02 suivi d'un nombre de 16 bits codé en code complément à 2.
Elle permet d'indiquer au contrôleur moteur d'ajouter ou de retrancher un nombre
d'impulsions lors de la rotation en cours.
Si la valeur indiquée est positive, celui-ci va faire accélérer la vitesse du moteur jusqu'à avoir
ajouté le nombre d'impulsions demandé puis reprendre la vitesse de consigne.
Si la valeur indiquée est négative, celui-ci va faire diminuer la vitesse du moteur jusqu'à avoir
perdu le nombre d'impulsions demandé puis reprendre la vitesse de consigne.
Cette commande est utilisée lors des changements de sens de rotation et permet
certainement de compenser le jeu dans la chaîne de transmission mécanique.
Exemple :

02 00 08
CLK

DATA

• Commande « change error count » : 02


• Nombre d'impulsions : (0008)16

Les commandes de calibration et de configuration du capteur optique


L'Autostar peut demander au contrôleur moteur de rechercher le courant permettant
d'obtenir le fonctionnement optimal du capteur. Il lui demande ensuite la valeur trouvée. Le
contrôleur renvoie alors un octet correspondant à la configuration des six résistances utilisées
pour fixer le courant dans la led IR.
Cet octet se décompose de la manière suivante :
bit 7 bit 6 bit 5 bit 4 bit 3 bit 2 bit1 bit 0
RLED6 RLED5 RLED4 RLED3 RLED2 RLED1 0 0

L'Autostar mémorise également la dernière valeur de configuration trouvée et l'envoie au


contrôleur moteur lors de la phase d'initialisation à la mise sous tension du télescope.

Les commandes utilisées sont :


• Demande de calibration du capteur : l'Autostar envoie l'octet 04.
• Interrogation calibration capteur : l'Autostar envoie l'octet 09, le contrôleur moteur
répond avec un octet correspondant à la valeur de calibration trouvée.
• Envoi de la valeur de calibration du capteur : l'Autostar envoie l'octet 03 suivi d'un octet
contenant la valeur de calibration.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 57/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
D.2 - Le bus AUX
Présentation
Le bus AUX est un bus spécifique aux télescopes « Meade » qui permet de connecter
différents équipements au télescope afin d'étendre ses fonctionnalités. On peut ainsi ajouter
au télescope un module de commande électrique de mise au point, un GPS, etc.
Le télescope ETX-90 dispose de deux connecteurs pour le bus AUX sur sa façade. Ces
connecteurs comportent 4 broches : 2 pour l'alimentation et 2 pour la communication.
Le module LNT fourni avec le télescope est relié de manière interne au bus AUX du télescope.
Protocole de communication
Le bus AUX qui est un bus de communication bidirectionnel de type « maître / esclave ».
La raquette (Autostar) est le « maître » de la communication et chaque périphérique connecté
au bus AUX possède une adresse unique comprise entre 1 et 255 (le LNT possède l'adresse
06). L'adresse 0 est réservée pour l'envoi de commandes destinées à tous les périphériques
connectés au bus.
Toutes les communications sont initiées par la raquette qui commence par envoyer un
message constitué des informations suivantes :
• un octet contenant le nombre d'octets que comprend le message.
• un octet correspondant à l'adresse du périphérique auquel s'adresse ce message.
• un ou plusieurs octet(s) correspondant à la commande que doit exécuter le périphérique.
En réponse à cette commande, le périphérique répond en envoyant un message constitué des
informations suivantes :
• un octet contenant le nombre d'octets que comprend le message.
• un ou plusieurs octet(s) correspondant à la réponse du périphérique à la commande de la
raquette.
Remarques :
• Le premier octet correspondant au nombre d'octets que comprend le message n'est pas
compté dans ce nombre.
• Si un périphérique n'a pas d'information à retourner à la raquette en réponse à une
commande, le premier octet de sa réponse est donc égal à 0x00.
• Si la raquette essaye de communiquer avec un périphérique n'est pas présent sur le bus,
le premier octet de la réponse est égal à 0xFF.

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 58/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
Constitution du bus AUX
Physiquement, le bus AUX est constitué de deux fils constituant une liaison série synchrone :
• AUX_CLK : signal d'horloge toujours contrôlé par la raquette.
• AUX_DATA : signal de donnée contrôlé alternativement par la raquette et les
périphériques. Des résistances de tirage vers le haut permettent de mettre AUX_DATA à
l'état haut quand ni la raquette, ni aucun périphérique ne contrôlent cette ligne.

+5V +5V

51k 51k 51k 51k


+5V

1k 1k

1k 1k
51k 51k

1k
Périphérique 1 Périphérique 2
AUX_CLK
1k
AUX_DATA

Raquette

Le signal d'horloge AUX_CLK est un signal logique de niveaux 0 / 5V dont la période est de
700µs lors de la transmission ou de la réception d'une donnée.
Le signal de donnée AUX_DATA est un signal logique de niveaux 0 / 5V. Les bits constituant
les données sont transmis en commençant par le bit de poids fort. Lors de l'envoi d'un
message par la raquette, la lecture du niveau de AUX_DATA se fait sur les fronts montants de
AUX_CLK. Par contre, lors de la réponse du périphérique, la lecture du niveau de AUX_DATA
se fait sur les fronts descendants de AUX_CLK.

Exemples de communication :
Recherche du LNT par la raquette
Lorsque la raquette envoie une commande, Lorsque le périphérique répond,
AUX_DATA est lue sur les fronts montants de AUX_DATA est lue sur les fronts
AUX_CLK descendants de AUX_CLK

02 06 00 01 01
AUX_CLK

AUX_DATA

La raquette envoie le message suivant : 02 06 00


02 : le message comporte 2 octets
06 : le message s'adresse au LNT
00 : commande de recherche d'un périphérique
Le LNT répond avec le message : 01 01
01 : la réponse comporte 1 octet
01 : réponse du LNT pour indiquer qu'il est présent sur le bus AUX

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 59/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
Sélection de l'information « Nord » du LNT
02 06 01 00
AUX_CLK

AUX_DATA

La raquette envoie le message suivant : 02 06 01


02 : le message comporte 2 octets
06 : le message s'adresse au LNT
01 : commande de sélection de l'information « Nord »
Le LNT répond avec le message : 00
00 : la commande a bien été prise en compte, la réponse ne comporte pas d'autre octet.
Les commandes du LNT
Le LNT fournit à la raquette des informations sur :
• La date et l'heure (sauvegardées par pile)
• La position du télescope par rapport au nord.
• L'inclinaison du tube selon 2 axes appelés « Niveau » (axe du tube) et « Tilt »
(perpendiculaire à l'axe du tube)
Le LNT comprend également le chercheur « SmartFinder » qui se configure à l'aide de la
raquette.

Sélection de l'information « Nord »


La raquette envoie le message suivant : 02 06 01
Si la commande à bien été prise en compte, le LNT répond avec le message : 00
La raquette attend ensuite 1,2s avant de demander la valeur de l'information « Nord »

Interrogation « Nord »
La raquette envoie le message suivant : 02 06 04
Le LNT répond avec un message comprenant 2 octets : 01 xx
Le deuxième octet xx peut prendre les valeurs 00, 01, 10 ou 11 en fonction de la valeur
mesurée (voir principe de fonctionnement du capteur magnéto-inductif page 46)
• Le premier chiffre indique le sens de variation de la valeur mesurée. Lorsqu'il change de
valeur, il permet de déterminer la position de l'est et de l'ouest.
• Le second chiffre indique le signe de la valeur mesurée. Lorsqu'il change de valeur, il
permet de déterminer la position du nord et du sud.

1er chiffre 2ème chiffre


0 : la valeur mesurée augmente 0 : la valeur mesurée > 0
1 : la valeur mesurée diminue
1 : la valeur mesurée < 0
(ou reste stable)

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 60/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes

information fournie par le LNT lors d'une rotation dans le s ens horaire ⟳

01 00 10 11 01 00
200
valeur mesurée [µs]

100 angle

N E S O N
0

N
-100
rotation dans le s ens anti-horaire ⟲
-200
11 10 00 01 11 10 S
0 90 180 270 360

angle [°]
Lors de la procédure d'alignement, le télescope commence par tourner dans le sens horaire à
grande vitesse jusqu'à obtenir le passage du deuxième chiffre de la valeur 1 à 0 ce qui
correspond au franchissement du nord magnétique.
Ensuite il revient en arrière (sens anti-horaire) en petite vitesse jusqu'à obtenir le passage du
deuxième chiffre de la valeur 0 à 1 pour localiser précisément la position du nord.
Lors de la recherche du nord par la raquette, la période d'interrogation du LNT est de 110ms.

Sélection de l'information « Niveau »


La raquette envoie le message suivant : 02 06 02
Si la commande à bien été prise en compte, le LNT répond avec le message : 00
La raquette attend ensuite 300ms avant de demander la valeur de l'information « Niveau »

Interrogation « Niveau »
La raquette envoie le message suivant : 02 06 05
Le LNT répond avec un message comprenant 5 octets : 04 t1H t1L t2H t2L
Les octets t1H et t1L correspondent à la durée à l'état haut du signal Xout de l'accéléromètre
MXD2020E.
Les octets t2H et t2L correspondent à la durée à l'état bas du signal Xout de l'accéléromètre
MXD2020E.
Ces deux durées sont codées sur 16bits avec une précision de 500ns.
t1
Pour connaître l'angle d'inclinaison, on calcule le rapport cyclique : =
t1t2
−0,5
On calcule ensuite l'angle d'inclinaison : =arcsin  
0,2
Remarque : Lors de la mesure du niveau, la raquette interroge 10 fois consécutives le LNT
avec une période d'interrogation de 110ms.

Sélection de l'information «Tilt»


La raquette envoie le message suivant : 02 06 09
Si la commande à bien été prise en compte, le LNT répond avec le message : 00
La raquette attend ensuite 300ms avant de demander la valeur de l'information «Tilt»

Interrogation « Tilt »
La raquette envoie le message suivant : 02 06 05. L'obtention de l'information « Tilt » se fait
exactement de la même manière que pour l'information « Niveau ».
Le LNT répond avec un message comprenant 5 octets : 04 t1H t1L t2H t2L
Les octets t1H et t1L correspondent à la durée à l'état haut du signal Yout de l'accéléromètre
MXD2020E.
Les octets t2H et t2L correspondent à la durée à l'état bas du signal Yout de l'accéléromètre
MXD2020E.
Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 61/63
Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
Sélection de l'information «Date & Heure»
La raquette envoie le message suivant : 04 06 06 D0 00
Si la commande à bien été prise en compte, le LNT répond avec le message : 00
La raquette attend ensuite 220ms avant de demander la valeur de l'information «Date &
Heure»

Interrogation « Date & Heure »


La raquette envoie le message suivant : 04 06 07 07 D1
Le LNT répond avec un message comprenant 5 octets : 07 sc mn hr nn jr mo an
La signification de ces octets est la suivante :
sc : secondes ; mn : minutes ; hr : heures ; nn : n° du jour dans la semaine (valeur de 1 à 7)
jr : jour ; mo : mois ; an : année (sur deux chiffres uniquement).
Toutes ces valeurs sont codées en BCD.
Remarque : Lors de l'interrogation, la raquette interroge plusieurs fois le LNT jusqu'à
constater une évolution des secondes.

Réglage « Date & Heure »


La raquette envoie le message suivant : 0B 06 06 D0 00 sc mn hr nn jr mo an
sc : secondes ; mn : minutes ; hr : heures ; nn : n° du jour dans la semaine (valeur de 1 à 7)
jr : jour ; mo : mois ; an : année (sur deux chiffres uniquement).
Toutes ces valeurs sont codées en BCD.
Si la commande à bien été prise en compte, le LNT répond avec le message : 00

Configuration de la LED du chercheur « SmartFinder »


La raquette envoie le message suivant : 05 06 08 int ton toff
Si la commande à bien été prise en compte, le LNT répond avec le message : 00
L'octet int correspond à la valeur de l'intensité de la LED.
L'octet ton correspond à la durée d'allumage de la LED en 10ème de seconde.
L'octet toff correspond à la durée d'extinction de la LED en 10ème de seconde.
int
L'intensité de la LED est modulée en PWM, son rapport cyclique correspond à = .
255

Résumé des différentes commandes du LNT


Commande envoyée par la raquette Réponse du LNT
Recherche périphérique 02 06 00 01 01
Sélection information « Nord » 02 06 01 00
Interrogation « Nord » 02 06 04 01 xx
Sélection information «Niveau» 02 06 02 00
Interrogation «Niveau» 02 06 05 04 t1H t1L t2H t2L
Sélection information «Tilt» 02 06 09 00
Interrogation «Tilt» 02 06 05 04 t1H t1L t2H t2L
Sélection information «Date & Heure» 04 06 06 D0 00 00
Interrogation «Date & Heure» 04 06 07 07 D1 07 sc mn hr nn jr mo an
Réglage «Date & Heure» 0B 06 06 D0 00 sc mn hr nn jr mo an 00
Configuration « SmartFinder » 05 06 08 it ton toff 00

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 62/63


Dossier technique Télescope ETX90PE-LNT Annexes
Capture du dialogue entre la raquette et le LNT lors de la phase d'alignement
Légende : > {commande de la raquette} : {réponse du LNT}

Recherche des périphériques 56, 06 & 08 Lecture Tilt


> 02 56 00 : FF > 02 06 09 : 00
> 02 06 00 : 01 01 > 02 06 05 : 04 27 4F 27 A9
> 02 08 00 : FF > 02 06 05 : 04 27 57 27 A7
> 02 06 05 : 04 27 57 27 BB
Lecture de l'heure et de la date > 02 06 05 : 04 27 4D 27 A7
> 04 06 06 D0 00 : 00 > 02 06 05 : 04 27 57 27 BF
> 04 06 07 07 D1 : 07 33 25 19 01 06 05 09 > 02 06 05 : 04 27 4B 27 B9
> 04 06 06 D0 00 : 00 > 02 06 05 : 04 27 4D 27 9F
> 04 06 07 07 D1 : 07 34 25 19 01 06 05 09 > 02 06 05 : 04 27 55 27 A5
> 02 06 05 : 04 27 57 27 B9
Recherche du périphérique 01 > 02 06 05 : 04 27 59 27 91
> 02 01 01 : FF Lecture Niveau
Lecture Niveau > 02 06 02 : 00
> 02 06 05 : 04 27 17 27 E7
> 02 06 02 : 00
> 02 06 05 : 04 27 1D 27 E7
> 02 06 05 : 04 2A C9 24 07 > 02 06 05 : 04 27 1D 27 E5
> 02 06 05 : 04 2A C7 24 19
> 02 06 05 : 04 27 1B 27 ED
> 02 06 05 : 04 2A AF 24 2D > 02 06 05 : 04 27 25 27 E3
> 02 06 05 : 04 2A E9 24 01
> 02 06 05 : 04 27 1B 27 DB
> 02 06 05 : 04 2A C1 24 29 > 02 06 05 : 04 26 E3 27 D7
> 02 06 05 : 04 2A C7 24 23
> 02 06 05 : 04 27 77 27 81
> 02 06 05 : 04 2A A7 24 13 > 02 06 05 : 04 27 59 27 F9
> 02 06 05 : 04 2A C7 24 09
> 02 06 05 : 04 26 ED 28 07
> 02 06 05 : 04 2A C7 24 11
> 02 06 05 : 04 2A C9 24 25 Lecture Tilt
Recherche Nord (rotation sens horaire) > 02 06 09 : 00
> 02 06 05 : 04 27 5B 27 A7
> 02 06 01 : 00 > 02 06 05 : 04 27 63 27 A9
> 02 06 04 : 01 11
> 02 06 05 : 04 27 63 27 9F
> 02 06 04 : 01 11 > 02 06 05 : 04 27 63 27 A3
> || || || : || ||
> 02 06 05 : 04 27 5B 27 9D
> 02 06 04 : 01 11 > 02 06 05 : 04 27 73 27 A1
> 02 06 04 : 01 11
> 02 06 05 : 04 27 5F 27 A5
> 02 06 04 : 01 01 > 02 06 05 : 04 27 61 27 B7
> 02 06 04 : 01 01
> 02 06 05 : 04 27 59 27 A9
> || || || : || || > 02 06 05 : 04 27 65 27 9F
> 02 06 04 : 01 01
> 02 06 04 : 01 01 Sélection information Niveau
> 02 06 04 : 01 00
> 02 06 02 : 00
Lecture Niveau > 02 06 02 : 00
> 02 06 02 : 00
> 02 06 02 : 00
> 02 06 02 : 00
> 02 06 05 : 04 26 FF 27 ED
> 02 06 02 : 00
> 02 06 05 : 04 27 03 27 F5
> 02 06 05 : 04 27 0D 27 E1 Allumage de la LED du chercheur
> 02 06 05 : 04 27 0F 27 E7
> 02 06 05 : 04 27 0D 27 E7 > 05 06 08 26 05 0F : 00
> 02 06 05 : 04 27 07 27 F1
> 02 06 05 : 04 27 07 27 F1
> 02 06 05 : 04 27 03 27 ED
> 02 06 05 : 04 27 0D 27 E9
> 02 06 05 : 04 27 0B 27 DD
Recherche Nord (rotation sens anti-horaire)
> 02 06 01 : 00
> 02 06 04 : 01 10
> 02 06 04 : 01 10
> || || || : || ||
> 02 06 04 : 01 10
> 02 06 04 : 01 10
> 02 06 04 : 01 11

Dossier technique v1.0 - 17/12/09 Baccalauréat STI Électronique 2010 63/63