Vous êtes sur la page 1sur 4
GLOBAL OUTLOOK

GLOBAL OUTLOOK

GLOBAL OUTLOOK

LE MODÈLE DE FINANCEMENT DE LA FONDATION ROTARY

OUTLOOK LE MODÈLE DE FINANCEMENT DE LA FONDATION ROTARY © 2015 Rotary International. Illustrations : Otto

© 2015 Rotary International. Illustrations : Otto Steininger

Jusqu’à présent, la Fondation Rotary finançait en grande partie ses charges d’exploitation avec ses revenus d’investissement. Cependant, avec cette méthode, elle se trouvait à la merci d’une mauvaise année boursière. Elle a d’ailleurs parfois été obligée de financer le manque à gagner à partir du Fonds mondial, quitte à le renflouer par la suite. Afin que notre Fondation dispose désormais d’une source de revenus fiable, ses administrateurs ont approuvé la mise en place d’un modèle de financement qui entrera en vigueur le 1 er juillet 2015. Si les changements apportés sont mineurs, ils auront toutefois un impact tangible sur la capacité de la Fondation à financer à l’avenir des projets durables et de grande envergure.

GLOBAL OUTLOOK

GLOBAL OUTLOOK
GLOBAL OUTLOOK COMMENT CE MODÈLE FONCTIONNE-T-IL ? L es bases du modèle de financement de la

COMMENT CE MODÈLE FONCTIONNE-T-IL ?

L es bases du modèle de financement de la Fondation restent les mêmes : toutes les contributions versées au Fonds annuel-SHARE sont investies pendant trois ans puis réparties à parts égales entre le Fonds spécifique de district (FSD) et le Fonds mondial, dont l’objet est de financer des subventions et programmes accessibles à tous les districts. Les revenus d’investissement continueront à couvrir la plupart de nos charges d’exploitation, parmi lesquelles la recherche de fonds et les dépenses administratives. Une partie des revenus d’investisse- ment du Fonds de dotation servira également à financer nos charges d’exploitation. Les changements appor- tés à notre modèle permettront de diversifier nos revenus, ceci afin de ne pas être uniquement dépendants de la bonne tenue des marchés financiers.

QU’EST-CE QUI CHANGE ?

5% des contributions au Fonds annuel

Lorsque les revenus d’investissement ne seront pas suffisants pour couvrir les charges d’exploitation et financer notre réserve de fonction- nement, la Fondation utilisera 5% des contributions au Fonds annuel pour combler le manque à gagner. Ces fonds seront ponctionnés sur la part destinée au Fonds mondial. Le FSD ne sera donc absolu- ment pas affecté par cette retenue.

5% des contributions en espèces allouées aux subventions mondiales

Le traitement des contributions en espèces des subventions mon- diales est plus complexe que celui des contributions au Fonds annuel. Une subvention mondiale a en effet souvent plusieurs parrains situés dans des pays différents, ce qui occasionne des frais de change. Cer- tains clubs envoient leur contribution en un seul versement alors que d’autres le font en plusieurs (un par donataire), ce qui a pour effet de multiplier les opérations comptables et bancaires tout en complexi- fiant la comptabilisation des points PHF et des autres programmes de reconnaissance. De plus, les contributions ne faisant que transiter par la Fondation, elles ne génèrent que très peu de revenus. Avec le nouveau modèle de financement, il sera demandé aux clubs et aux dis- tricts de payer un supplément de 5% pour le financement en espèces des subventions mondiales, ceci afin de couvrir les coûts liés à ce type de contribution.

Prenons l’exemple suivant : vous versez 100 US$ au Fonds an- nuel-SHARE. Une moitié est affectée au FSD et l’autre au Fonds mon- dial. 5% de votre contribution, soit 5 US$, seront utilisés si nécessaire pour payer les charges d’exploitation et approvisionner la réserve. Les années où cette retenue de 5% aura lieu, 50 US$ seront toujours affec- tés au FSD et 45 US$ Fonds mondial. Lorsque nos revenus d’inves- tissement reviendront à un niveau suffisant pour couvrir nos charges d’exploitation, les 5 US$ seront alors reversés au Fonds mondial.

CE QUI VA CHANGER EN JUILLET 5% des contributions au Fonds annuel seront mises de
CE QUI VA CHANGER
EN JUILLET
5% des contributions au Fonds annuel seront mises
de côté pour couvrir les charges d’exploitation ou ap-
provisionner les réserves de la Fondation. Ces fonds seront uti-
lisés uniquement dans le cas où les plus-values d’investissement
ne sont pas suffisantes pour financer nos charges d’exploitation.
Ces 5% limitent le montant des fonds ponctionnés sur le Fonds
mondial sur une année.
Au fil du temps, les revenus supplémentaires générés par ces
changements apporteront une stabilité financière accrue à
notre Fondation et la rendront moins dépendante de ses perfor-
mances sur ses investissements.

RÉPONSES À VOS QUESTIONS

Ce nouveau modèle représente-t-il un grand changement pour la Fondation ? Non. Les changements ne sont pas significatifs par rapport aux pra- tiques déjà en place et ils n’ont aucun effet sur le Fonds spécifique de district.

Quel doit être le niveau de la réserve opérationnelle ? La Fondation doit s’assurer qu’elle dispose d’une réserve opération- nelle pouvant couvrir trois années de ses charges d’exploitation. En raison de revenus d’investissement importants en 2014, la réserve est désormais entièrement constituée.

GLOBAL OUTLOOK À quelle hauteur cela va-t-il affecter le financement des sub - ventions mondiales

GLOBAL OUTLOOK

À quelle hauteur cela va-t-il affecter le financement des sub- ventions mondiales ? Les contributions en espèces versées dans le cadre des subventions mondiales feront l’objet d’une majoration de 5%. Ce changement sera pris en compte dans le processus de demande en ligne.

Les contributions en espèces en faveur d’une subven- tion mondiale devront-elles être majorées de 5% par les parrains ? Oui. La subvention ne sera totalement financée qu’une fois le montant global (y compris les 5%) reçu. Les parrains peuvent toutefois choi- sir d’autres options pour lesquelles la majoration n’est pas requise, comme par exemple virer les fonds directement sur le compte bancaire du projet. Une autre solution est d’utiliser le FSD. Les parrains de la subvention peuvent utiliser la feuille de calcul disponible dans la de- mande en ligne pour choisir l’option la mieux adaptée à leur situation.

Comment seront comptabilisés les points PHF ? Sur le mon- tant total ou sur le montant total moins les 5% ? Les points PHF seront attribués en fonction de la contribution totale en espèces.

Ceci va-t-il avoir un impact sur la réputation de la Fondation en tant qu’organisation caritative de premier ordre ? Notre gestion des dons versés à la Fondation nous a permis d’obtenir la note maximale attribuée par les agences de notation d’organisations caritatives. En octobre dernier, Charity Navigator nous a une nouvelle fois attribué quatre étoiles. Les trois agences de notation principales – BBB Wise Giving Alliance, Charity Navigator et GuideStar – ont ré- cemment modifié leur dispositif d’évaluation afin de mieux prendre en compte l’impact des contributions. Bien qu’il soit essentiel de garder nos charges d’exploitation à un niveau raisonnable, ces agences ac- cordent aussi une grande importance aux fonds alloués à la formation, à la planification, au suivi, à l’évaluation et aux pratiques internes. Un communiqué commun de ces agences peut être consulté sur www.overheadmyth.com. Notre gestion des fonds rigoureuse, notre transparence, l’impact et la pérennité de nos programmes nous per- mettront à l’avenir de conserver notre rang prestigieux parmi les orga- nisations caritatives internationales.

parmi les orga - nisations caritatives internationales. COMMENT ALLONS-NOUS FINANCER NOS CHARGES D’EXPLOITATION À

COMMENT ALLONS-NOUS FINANCER NOS CHARGES D’EXPLOITATION À PARTIR DU 1 ER JUILLET 2015 ?

CHARGES D’EXPLOITATION =

RECHERCHE DE FONDS

&

ADMINISTRATION GÉNÉRALE

Revenus du Fonds annuel

& ADMINISTRATION GÉNÉRALE Revenus du Fonds annuel Revenus du Fonds de dotation (en partie) 5% des

Revenus du Fonds de dotation (en partie)

du Fonds annuel Revenus du Fonds de dotation (en partie) 5% des contributions en espèces (subventions

5% des contributions en espèces (subventions mondiales)

5% des contributions en espèces (subventions mondiales) 5% des contributions au Fonds annuel* * Seulement si

5% des contributions au Fonds annuel*

* Seulement si les revenus d’investissement nets ne sont pas suffisants pour couvrir nos charges d’exploitation

COMMENT FINANCER VOTRE SUBVENTION MONDIALE AVEC LE NOUVEAU MODÈLE ? Exemple : votre district veut
COMMENT FINANCER VOTRE SUBVENTION MONDIALE
AVEC LE NOUVEAU MODÈLE ?
Exemple : votre district veut demander une sub-
vention mondiale de 45.000 US$ pour fournir
un accès à l’eau potable à des villages ougandais.
En ayant uniquement recours à son Fonds spé-
cifique de district (FSD), il pourra financer sa
subvention comme auparavant. Dans le cas où il
finance sa subvention avec des contributions en
espèces, vous devrez dans ce cas verser 5% sup-
plémentaires. Donc, dans le cas d’une subvention
mondiale de 45.000 US$, si votre district ap-
porte 30.000 sous la forme de contributions en
espèces et qu’il reçoit une contrepartie de 15.000
du Fonds mondial, le montant supplémentaire
requis sera alors de 1.500 US$ (5% de 30.000),
pour un financement total de 46.500 US$.
L’application en ligne de demande de subven-
tion calcule automatiquement le montant à
ajouter à vos contributions en espèces.

GLOBAL OUTLOOK

GLOBAL OUTLOOK TROIS QUESTIONS À IAN RISELEY, ADMINISTRATEUR DE LA FONDATION Si les Rotariens ne devaient

TROIS QUESTIONS À IAN RISELEY, ADMINISTRATEUR DE LA FONDATION

Si les Rotariens ne devaient retenir qu’une seule chose du nouveau modèle de financement, que serait-ce ?

Ce modèle offre une diversification des sources de revenus de la Fon- dation et lui apporte une plus grande stabilité financière à long terme.

Quelles objections les Rotariens expriment-ils sur les modifications apportées ?

Certains craignent qu’il s’agisse d’un changement important dans nos pratiques actuelles. Mais en réalité, les modifications apportées sont mineures. D’autres Rotariens ont demandé quel serait l’impact sur le Fonds spécifique de leur district. Il est important de souligner que les modifications n’ont aucune incidence sur le FSD. Il s’agit simplement de nouvelles procédures pour un processus qui existe déjà et qui ser- vira à financer le traitement des contributions transitant par la Fonda- tion dans le cadre des subventions mondiales.

Comment répondez-vous à ces objections et ces inquiétudes ?

Je conseille à chacun de lire nos communications officielles sur le modèle de financement. Les administrateurs de la Fondation sont conscients qu’une communication franche et ouverte encouragera les Rotariens à continuer à s’impliquer activement dans nos programmes. À ce propos, j’invite les Rotariens à consulter l’article publié sur rota- ry.org contenant un lien vers le document Le modèle de financement de notre Fondation, qui explique en profondeur les modifications ap- portées. Les manuels de formation pour les dirigeants et les commis- sions de district et de club sont actuellement en cours de révision. Il y a également une adresse e-mail où les Rotariens peuvent envoyer leurs questions : fundingmodel@rotary.org.

BON À SAVOIR Les subventions mondiales financées avec des Fonds spécifiques de district (FSD) bénéficient
BON À SAVOIR
Les subventions mondiales financées avec des Fonds spécifiques de district (FSD) bénéficient d’une contrepartie
égale du Fonds mondial, alors que pour les contributions en espèces, celle-ci n’est que de 50%. En outre, le trai-
tement d’une demande de subvention mondiale financée par le FSD est plus rapide qu’avec des contributions en
espèces. Conclusion : votre projet sera mis en œuvre plus rapidement s’il est financé uniquement via le FSD, et
la contrepartie du Fonds mondial sera plus importante.
LES DIFFÉRENTS FONDS FONDS ANNUEL-SHARE Ce fonds, source principale des programmes de la Fondation, est
LES DIFFÉRENTS FONDS
FONDS ANNUEL-SHARE
Ce fonds, source principale des programmes de la Fondation, est
utilisé pour aider les Rotariens à financer un large éventail de pro-
jets locaux et internationaux. Au travers de la campagne ‘Un don,
chaque année’, les Rotariens sont encouragés à soutenir le Fonds
annuel. Les contributions des clubs d’un district sont affectées à
parts égales au Fonds mondial et au Fonds spécifique de district.
Le système SHARE transforme les dons à la Fondation Rotary en
subventions.
FONDS MONDIAL
ventions de district. Le solde pourra financer des subventions mon-
diales, être alloué à PolioPlus ou aux Centres du Rotary pour la paix,
ou encore être transféré à un autre district.
Il finance nos activités prioritaires à travers le monde. La moitié des
contributions au système SHARE sont affectées au Fonds mondial
et servent ensuite à financer des subventions et des programmes
proposés à tous les districts.
FONDS DE DOTATION
FONDS SPÉCIFIQUE DE DISTRICT (FSD)
Le FSD permet au district de financer des projets de son choix : les
siens, ceux de ses clubs ou de la Fondation. Le district peut utiliser
jusqu’à 50% de son FSD d’une année donnée sous forme de sub-
Ce fonds assure la pérennité des programmes et subventions de
la Fondation. Seuls les revenus d’investissement sont alloués aux
programmes, permettant à la Fondation d’étendre ses activités
existantes et de créer de nouveaux programmes. Les contributions
alimentent un capital investi à perpétuité. Un pourcentage de la va-
leur totale du fonds est affecté tous les ans aux subventions et pro-
grammes de la Fondation.