Vous êtes sur la page 1sur 3

M-1

GRAVITATION

I- Étude d’un document powerpoint et d’un texte :

Où sommes-nous ? Comment s’organise l’Univers ? Nous sommes sur une planète tellurique (sol solide) de 12 800 km de diamètre : la Terre. Elle possède un satellite, objet qui tourne d’une planète : c’est une conséquence de la gravitation. La Terre agit sur la Lune, mais la Lune agit aussi sur la Terre : la gravitation est une interaction attractive entre 2 objets. La Terre, comme 7 autres planètes, tourne autour d’une étoile, le Soleil (diamètre : 1 400 000 km) en une année. Ces mouvements des planètes autour d’un objet, très massif, le Soleil, sont dus à la gravitation. La gravitation s’exerce entre des objets ayant une masse. Plus cette masse est

M-1 GRAVITATION I- Étude d’un document powerpoint et d’un texte : Où sommes-nous ? Comment s’organise

Ce schéma n’est pas à l’échelle de distance et de taille.

importante, plus l’action sera importante. La distance Terre-Soleil est de 150 millions de km, cette distance est appelée unité astronomique (u.a). L’ensemble Soleil- planètes constitue le système solaire (diamètre environ 10 milliards de km soit 80 ua). Le système solaire contient également des planètes naines comme Pluton, Cérès (située dans la ceinture d’astéroïdes). Plus les objets sont éloignées moins l’action gravitationnelle du Soleil est importante. Il y a aussi des comètes qui peuvent provenir de la ceinture de Kuiper (30 ua (Neptune) à 150 ua) ou bien du nuage de Oort (20 000 ua à 100 000 ua). Notre étoile est une des 200 milliards d’étoiles qui constitue notre Galaxie : la Voie Lactée. Sous l’action de la gravitation, les galaxies se regroupent pour former des amas. Notre galaxie avec celle d’Andromède et 25 autres galaxies plus petites constituent l’Amas Local. Notre amas local appartient avec d’autres amas à l’Amas de la Vierge. L’amas de la Vierge avec d’autres amas constituent un superamas (plusieurs milliers de galaxies). Les superamas constitueraient des « filaments » et l’ensemble de ces filaments serait la structure de notre Univers !!!

Questions :

1- Quelles sont les planètes du système solaire ? Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune.

2- Quelles autres catégories d’objets célestes existe-t-il dans le système solaire ? Les satellites qui tournent autour d’une planète, les astéroïdes, les comètes et une étoile : le soleil !!!

3- Qu’est-ce qui maintient la Lune autour de la Terre ? les planètes autour du Soleil ? La gravitation.

4- Quelle est l’action du Soleil sur son entourage ? Il exerce une action attractive sur les objets ayant une masse.

5- Tous les objets célestes du système solaire tournent-ils autour du Soleil ? Non, les satellites tournent autour des planètes.

6- Qu’appelle-t-on une galaxie ? C’est un ensemble d’étoiles (environ une centaine de milliards d’étoiles)

7- Comment appelle-t-on un ensemble de galaxies ? Il s’agit d’un amas de galaxies.

8- Quelle action est à l’origine de la formation des amas ? Les amas se regroupent grâce à la gravitation.

9- Rédigez votre conclusion en récoltant toutes les informations du texte sur les propriétés de la gravitation :

Conclusion :

Vocabulaire : Deux corps sont en interaction si ces deux corps exercent mutuellement une action sur l’autre. Exemples : 2 aimants, balle sur main, pied sur sol, ….

La gravitation est une interaction toujours attractive entre deux objets ayant une masse. Cette interaction diminue lorsque la distance entre les objets est grande.

II- Conséquences de la gravitation :

1- Expérience : Comment expliquer les trajectoires de la Lune autour de la Terre ? de la Terre autour du Soleil ?

Analogie avec une fronde (ou lancer de marteau) :

Est-ce une interaction ? Oui car l’objet agit sur la main et la main sur l’objet.

L’objet ne part pas car il est retenu par la main par l’intermédiaire du fil.

Si la main lâche le fil, l’objet part en ligne droite.

objet fil main
objet
fil
main

Compléter la phrase suivante avec les groupes de mots suivants : « s’éloigner », « la main », « circulaire », « fil », « attractive ».

La main agit sur l’objet par l'intermédiaire du fil. Cette action attractive retient l’objet et l'empêche de s’éloigner ; elle contraint l’objet à décrire une trajectoire circulaire autour de la main.

Analogie avec un aimant :

Est-ce une interaction ? Oui car l’aimant agit sur la bille et la bille sur l’aimant.

L’aimant doit-il « toucher » la bille pour agir sur elle ? Non, l’aimant agit à distance sur la bille et réciproquement : c’est une action à distance.

aimant bille
aimant
bille

Compléter la phrase suivante avec les groupes de mots suivants : « la trajectoire », « l’aimant », « à distance », « la bille ». L’aimant agit sur la bille. Cette action à distance modifie la trajectoire de la bille.

Influence de la vitesse :

bille aimant
bille
aimant
bille aimant
bille
aimant
bille aimant
bille
aimant

Conclusion : Plus la vitesse de la bille est élevée, moins l’influence de l’action de l’aimant sur la bille est importante.

Influence de la distance :

bille aimant
bille
aimant
bille aimant
bille
aimant
bille aimant
bille
aimant

Conclusion : Plus la distance entre la bille et l’aimant est grande, moins l’influence de l’action de l’aimant sur la bille est importante.

Raisonnez (en vous aidant des deux conclusions ci-dessus) : Entourer la bonne réponse :

Imaginons que le fil soit deux fois plus court. D’après vous, comment doit évoluer la vitesse de l’objet pour qu’il ne tombe pas ?

La vitesse doit augmenter
La vitesse doit augmenter

la vitesse doit diminuer

la vitesse reste la même

Pour une planète (à masse égale) plus éloignée que la Terre du Soleil, la gravitation entre cette planète et le Soleil est :

plus grande plus petite la même
plus grande
plus petite
la même

que la gravitation entre la Terre et le Soleil

2- Conclusion :

L’interaction entre le Soleil et les planètes (et autres objets célestes) s’appelle la gravitation. La gravitation est une interaction à distance. Elle est toujours attractive. Cette interaction a lieu entre des objets qui ont une masse. Elle est responsable de la trajectoire des planètes, des étoiles, des galaxies et de la structure de l’Univers. L’attraction due à la gravitation d’un corps (étoile, planète) combinée à une certaine vitesse d’un objet (planète, satellite, …) conduit à une trajectoire circulaire de cet objet autour de ce corps : c’est la satellisation.

2- Conclusion : L’interaction entre le Soleil et les planètes (et autres objets célestes) s’appelle la

« Il fallait être Newton pour voir que la Lune tombe !!! » Paul Valéry