Vous êtes sur la page 1sur 4

Fiche n°3 : Etude et réalisation de dispositifs micro-

ondes agiles à commande magnétique utilisant des


matériaux composites ferromagnétiques
Intervenants du LEST :
Permanents : Marcel LE FLOCH, Philippe GELIN, Patrick QUÉFFÉLEC et Gérard
TANNÉ
Doctorant : Erwan SALAHUN, bourse MENRT, soutenue le 04/12/2002
Partenaires extérieurs :
CEA Le Ripault : Anne Lise ADENOT, Olivier ACHER

Depuis quelques années, le LEST cherche à associer ses compétences dans le domaine
des matériaux magnétiques à celles de la modélisation et de la réalisation de circuits
micro-ondes reconfigurables. Le matériau utilisé ici est un composite ferromagnétique
lamellaire (matériau LIFT) élaboré par le CEA Le Ripault. Initialement, ce matériau a été
conçu, avec succès, pour absorber les ondes électromagnétiques et n'a pas été optimisé
pour les applications hyperfréquences et encore moins pour faire de l'agilité. L'objectif
fixé par le CEA était de voir dans quelle mesure leur matériau pouvait être utilisé pour
des applications hyperfréquences présentant une certaine agilité sous l'effet d'un champ
magnétique statique appliqué.
Ce travail porte sur la conception et la réalisation de dispositifs hyperfréquences
reconfigurables pour les télécommunications. Notre objectif était d’intégrer des
matériaux nouveaux de type composites ferromagnetiques lamellaires dans des
structures de propagation microruban en vue de concevoir des fonctions commandables
par un champ magnétique statique. Nous avons pu mettre en exergue les propriétés de
ce type de matériaux pour la conception de dispositifs micro-ondes agiles sous l’effet
d’un champ magnétique statique de faible intensité. L'étude des propriétés du matériau a
été réalisée au sein de l'équipe IMH. Le principe de l’agilité des circuits repose sur la
variation de la perméabilité du matériau pour changer la constante de phase et
l’impédance caractéristique de la structure de propagation contenant le matériau. Ces
circuits montrent un forte sensibilité au champ magnétique appliqué pour de faibles
intensités. Nous nous sommes limités à la réalisation de démonstrateurs tels que
déphaseurs, commutateurs, filtres coupe-bande ou passe-bande agiles en fréquence.
Une étude de sensibilité a montré qu'il fallait utiliser la technologie microruban et
positionner le matériau composite sous le ruban conducteur comme indiqué sur la figure
ci-dessous. Il est alors possible de faire varier les caractéristiques électriques de la ligne
microruban en jouant sur l'intensité du champ magnétique appliqué.

y sortie
z
x
Composite Ferromagnétique
axe facile
Lamellaire axe difficile

entrée ruban conducteur

substrat

plan de masse

Figure 1 : Structure microruban utilisée pour réaliser un déphaseur

Dans un premier temps, nous avons développé avec succès deux déphaseurs et un
commutateur. Puis, nous avons réalisé un filtre coupe-bande accordable en utilisant un
stub CO sous lequel le matériau a été positionné (Figure 2). Là aussi, une variation du
champ magnétique statique entraîne une variation de la fréquence de résonance du stub
(Figure 3).

Substrat diélectrique
W

Emplacement du
H0 composite LIFT
L
stub
Entrée sortie
W
signal signal

Ruban conducteur
Figure 2 : Vue de dessus du résonateur stub avec le composite LIFT inséré

Fréquence (GHz)
0 0.5 1 1.5 2 2.5 3
0

-10
S21 (dB)

-20
0 Oe 250 Oe
H0

-30

Figure 3 : Paramètre de transmission du résonateur pour différentes valeurs de champ magnétique

Par la suite, nous avons cherché à améliorer les performances du filtre tout en essayant
de s'affranchir du problème de la résonance gyromagnétique qui pouvait venir perturber
le fonctionnement du filtre. L'utilisation de résonateurs spécifiques de type SIR (Stepped
Impedance Resonator) a permis de proposer une solution.

Input Dielectric Substrate

LIFE Composite Location

Helmoltz
coils H0 Output

Figure 4 : Vue d'ensemble du filtre SIR d'ordre 2 avec les matériaux LIFT insérés.
M1 M2
0
S11

Magnitude (ddB)
-10

-20
S21
-30
Demagnetized state : M1 Saturated state : M2
fo measured = 1.320 GHz fo measured = 1.423 GHz
-40 ∆fo measured (-3dB) = 185 MHz ∆fo measured (-3dB) = 250 MHz
Insertion losses = -3.86 dB Insertion losses = - 1.63 dB
-50
1.0 1.5 2.0
Frequency (GHz)
Figure 5 : Paramètres de répartition simulés et mesurés du filtre SIR d’ordre 2 dans les cas où le composite se
trouve dans l’état désaimanté et dans l’état saturé

L’ensemble des résultats théoriques et expérimentaux présenté et discuté ici a permis de


démontrer les potentialités des composites ferromagnétiques lamellaires pour des
applications d’agilité en fréquence ou en phase aux fréquences microondes avec des
champs magnétiques de commande de faible intensité.
Cependant, les performances électriques des circuits sont à améliorer. Les structures
filtrantes à base de DBR pourraient être utilisées avec le matériau ferrocomposite afin de
profiter pleinement des degrés de liberté qu'elles apportent au niveau au niveau de la
conception des filtres.
Afin de poursuivre ce travail, une optimisation des propriétés intrinsèques du composite
ferromagnétique lamellaire est nécessaire. En effet, les performances des dispositifs
réalisés dépendent fortement de celles du composite, notamment au niveau des pertes
d’insertion des circuits. Une augmentation de la fréquence de résonance du matériau,
une réduction des pertes magnétiques à la résonance ainsi qu’un accroissement de la
permittivité du matériau sont les points qui paraissent essentiels à travailler. Cela
permettrait d'accroître les performances des circuits développés tout en réduisant de
façon significative leur taille.
Les résultats obtenus avec ce type de composite ferromagnétiques laissent entrevoir de
nouvelles perspectives de recherche sur les matériaux pour des applications
hyperfréquences. Le principal inconvénient des dispositifs hyperfréquences est le système
d’aimantation. Ce système est volumineux car généralement basé sur la circulation de
courants dans des bobines. Une solution serait d’utiliser des composites
ferromagnétiques lamellaires magnétoélastiques. La commande de l’agilité serait exercée
par des matériaux piézoélectriques contrôlés par un champ électrique. La déformation de
ces matériaux pourrait engendrer une contrainte sur le matériau magnétique et ainsi
changer son champ interne. Un autre aspect à étudier est l’utilisation de matériaux
combinant une perméabilité variable et une permittivité ajustable. Cette catégorie de
matériaux permettrait de garder une impédance caractéristique constante tout en faisant
varier la constante de phase. Ces perspectives sont plus du ressort de l'équipe IMH.

Communications et publications
[1] "Application of ferromagnetic composite in different planar tunable microwave devices",
E. SALAHUN, G. TANNE, P. QUEFFELEC, M. LE FLOC’H, A-L. ADENOT, O. ACHER,
Microwave and Optical Technology Letters, Vol. 30, n°4, pp. 272-276, August 20, 2001
[2] "Correlation between magnetic properties of layered ferromagnetic/dielectric material and
tunable microwave device applications",
E. SALAHUN, P. QUEFFELEC, G. TANNE, A-L. ADENOT, O. ACHER,
Journal of Applied Physics, Vol. 91 (8), pp. 5449-5455, April 15, 2002
[3] "Ferromagnetic Composite-Based and Magnetically-Tunable Microwave Devices",
E. SALAHUN, G. TANNE, P. QUEFFELEC, P. GELIN, A-L. ADENOT, O. ACHER,
2002 IEEE MTT Int. Microwave Sym. Seattle, June 2-6, poster
[4] "Etude de la faisabilité de fonctions hyperfréquences à commande magnétique utilisant un
composite ferromagnétique",
E. SALAHUN, P. QUEFFELEC, G. TANNE, A-L. ADENOT, O. ACHER,
6ème Journées de Caractérisation Micro-Ondes et Matériaux, A1, pp.21-24, Paris la Défense,
22-24 Mars 2000

[5] "Utilisation des composites ferromagnétiques pour la réalisation de déphaseurs


hyperfréquences",
E. SALAHUN, G. TANNE, P. QUEFFELEC, A-L. ADENOT, O. ACHER,
12èmes Journées Nationales Micro-ondes, 6B1-3, Futuroscope, 16-18 Mai 2001

[6] "Influence des grandeurs physiques d’un composite ferromagnétique sur les performances
d’une fonction coupe-bande pour l’agilité en fréquence",
E. SALAHUN, P. QUEFFELEC, G. TANNE, M. LE FLOC’H, A-L. ADENOT, O. ACHER,
7ème Journées de Caractérisation Micro-Ondes et Matériaux, Toulouse, 20-23 Mars 2002

[7] "Réalisation de fonctions micro-ondes agiles en fréquence à commande magnétique utilisant


un composite ferromagnétique",
E. SALAHUN, G. TANNE, P. QUEFFELEC, P. GELIN, A-L. ADENOT, O. ACHER,
7ème Journées de Caractérisation Micro-Ondes et Matériaux, Toulouse, 20-23 Mars 2002

[8] "Matériaux Accordables pour Dispositifs Micro-ondes Agiles en Fréquences",


P. QUEFFELEC, E. SALAHUN, G. TANNE, P. GELIN, V. LE HOUE, S. MALLEGOL,
Journée Scientifique DGA/SREA, 7 Novembre 2001
[9] "Ferromagnetic Composites Based Microwave Components For Tunable Filtering Devices”, E.
SALAHUN, G. TANNÉ, P. QUÉFFÉLEC, P. GELIN, M. LE FLOC’H, A-L. ADENOT, O. ACHER,
Workshop ESA-CNES; Toulouse, France, 24-26 June 2002
[10] "Réalisation d'une fonction hyperfréquence accordable utilisant le matériau LIFT,"
E. SALAHUN, P. QUEFFELEC, G. TANNE,
Contrat CEA/LR/OT1561/JD, Juillet 2001

[11] "Circuit Résonant Hyperfréquence et Filtre Hyperfréquence Accordable Utilisant le Circuit


Résonant"
G. TANNE, E. SALAHUN, P. QUEFFELEC, O. ACHER, A-L. ADENOT,
B13811.3/PR, France, 2001