Vous êtes sur la page 1sur 3
FICHE DE LECTURE

FICHE DE LECTURE

VENDREDI 18 DÉCEMBRE 2015 VOLTAIRE: TRAITÉ SUR LA TOLÉRANCE Un livre différent, une fiche différente…

VENDREDI 18 DÉCEMBRE 2015

VOLTAIRE:

TRAITÉ SUR LA TOLÉRANCE

Un livre différent, une fiche différente…

Pour finir ce trimestre de lectures diverses et variées nous allons aborder un sujet immense et infini, nous n’en finirons jamais de parler de tolérance,

d’intolérance, de fanatisme, de justice… Ce n’est pas un petit livre « littéraire », c’est un grand

traité de philosophie

philosophiques », de mes vides historiques ; je me suis mise donc humblement à faire une espèce d’abécédaire qui suivrait les concepts employés dans le livre et les références historiques et j’ai fait

une compilation présentée à la fin …

Au fur et à mesure que je lisais je me rendais compte de mes « lacunes

Au moment de choisir ce livre on croyait être face à un traité « de divulgation » style XXIème siècle. Et bien … pas du tout, on est face à une œuvre de profondes recherches, et de philosophie dans son style le plus pur.

Je voudrais commencer par la fin et aborder ce texte qui résumerait le livre mieux que n’importe quel chapitre et le lire et commenter ensemble. À part de l’importance du texte auquel font face des élèves de lycée qui passent le Bac de philosophie ; ce texte représente le meilleur témoignage et le meilleur héritage qu’un philosophe ou un savant peut laisser à l’humanité.

BAC FRANÇAIS

Prière à Dieu

Ce n’est donc plus aux hommes que je m’adresse ; c’est à toi, Dieu de tous les êtres, de tous les mondes et de tous les temps : s’il est permis à de faibles créatures perdues dans l’immensité, et imperceptibles au reste de l’univers, d’oser te demander quelque chose, à toi qui a tout donné, à toi dont les décrets sont immuables comme éternels, daigne regarder en pitié les erreurs attachées à notre nature ; que ces erreurs ne fassent point nos calamités. Tu ne nous as point donné un cœur pour nous haïr, et des mains pour nous égorger ; fais que nous nous aidions mutuellement à supporter le fardeau d’une vie pénible et passagère ; que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux, et si égales devant toi ; que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution ; que ceux qui allument des cierges en plein midi pour te célébrer supporte ceux qui se contentent de la lumière de ton soleil ; que ceux qui couvrent leur robe d’une toile blanche pour dire qu’il faut t’aimer ne détestent pas ceux qui disent la même chose sous un manteau de laine noire ; qu’il soit égal de t’adorer dans un jargon formé d’une ancienne langue, ou dans un jargon plus nouveau ; que ceux dont l’habit est teint en rouge ou en violet, qui dominent sur une petite parcelle d’un petit tas de boue de ce monde, et qui possèdent quelques fragments arrondis d’un certain métal, jouissent sans orgueil de ce qu’ils appellent grandeur et richesse, et que les autres les voient sans envie : car tu sais qu’il n’y a dans ces vanités ni envier, ni de quoi s’enorgueillir.

Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! Qu’ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l’industrie paisible ! Si les fléaux de la guerre sont inévitables, ne nous haïssons pas, ne nous déchirons pas les uns les autres dans le sein de la paix, et employons l’instant de notre existence à bénir également en mille langages divers, depuis Siam jusqu'à la Californie, ta bonté qui nous a donné cet instant.

Voltaire, Traité sur la tolérance, Chapitre XXIII

L’affaire Calas, n’est qu’un prétexte de l’ouvrage

Ø Petit résumé pour s’approcher de ce « traité de philosophie » Dans ce Traité sur la Tolérance, Voltaire invite à la tolérance entre les religions et prend pour cible le fanatisme religieux (plus particulièrement celui des jésuites chez lesquels il a fait de brillantes études étant jeune homme) et présente un réquisitoire contre les superstitions accolées aux religions Trois chapitres du livre veulent souligner la singularité d’une affaire « qui mérite l’attention de notre âge et de la postérité ».

Le "Traité sur la tolérance" en janvier, "Paris est une fête" en novembre: ces livres sont rapidement devenus des symboles après les attentats meurtriers vécus cette année par Paris, la littérature incarnant pour les Français les valeurs de résistance et de refuge. (Le Parisien, décembre 2015)

Ø Biographie synthétique de Voltaire (1694-1778). François-Marie Arouet, dit Voltaire, écrivain, poète, dramaturge, essayiste, historien et philosophe, incarne presque à lui seul le siècle des Lumières. François-Marie Arouet, célèbre sous le nom de Voltaire, naquit Paris, en 1694. Il était fils d’un notaire et vint au monde si chétif, qu’on fût obligé de différer son baptême pendant neuf mois. Il eut pour parrain l’abbé de Chateauneuf, homme impie sous l’habit de prêtre ; ce fut lui qui donna à ce jeune enfant, à peine âgé de trois ans, les premières notions d’incrédulité, en lui faisant balbutier un poème impie ; ces impressions furent ineffaçables Il meurt le 30 mai 1778. Son corps sera déposé au Panthéon en 1791 avec l’épitaphe suivante :

« Il combattit les athées et les fanatiques. Il inspira la tolérence , il réclama les droits de l’homme contre la servitude de la féodalité. Poète, historien, philosophe, il agrandit l’esprit humain et lui apprit à être libre. »

agrandit l’esprit humain et lui apprit à être libre. » POUR EN SAVOIR PLUS … consultez

POUR EN SAVOIR PLUS… consultez ces sites

http://www.lepoint.fr/livres/la-face-cachee-de-voltaire-02-08-2012-1494397_37.php

http://societe-voltaire.org/cqv/antisemite.php

http://salon-litteraire.com/fr/voltaire/content/1805607-voltaire-biographie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Fanatisme_ou_Mahomet_le_Proph%C3%A8te

http://www.lexpress.fr/culture/livre/zaire-suivi-de-le-fanatisme-ou-mahomet-le-prophete-nanine-ou-

l-homme-sans-prejuge-le-cafe-ou-l-ecossaise_809273.html