Vous êtes sur la page 1sur 25

JSA 1 - JSK 0

A J-1 du match de coupe face à Relizane Inquiétant ! Bijotat en colère contre
A J-1 du match de coupe face à Relizane
Inquiétant !
Bijotat en colère contre ses joueurs
«Je préfère me taire»
www.lebuteur.com
JEUDI 17 DÉCEMBRE 2015
Ouarti bientôt à Tizi,
Yannis Bessâa proposé
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3218 PRIX 20 DA
32 es de finale de la Coupe d’Algérie
MCA-USMO, aujourd’hui à 17h
Attention
au syndrome du HAC !
Gourmi «Pas question de
sous-estimer cette équipe !»
Djerradi (entr. USMO) «On ne se déplacera
pas à Alger en touristes»
USMA-PAC, aujourd’hui à 17h
Khoualed «Le Paradou n’a
rien à perdre, méfiance !»
Cherif El Ouazzani
«La pression est sur
les Usmistes»
CRB
Michel
USMH
«Certains
Le CRB
veulent
veut
semer
la
Harrag
zizanie»
Equipe nationale
Pierre Ménès (journaliste à Canal+)
«Voir Mahrez
jouer est un
pur régal !»
«Boudebouz est
algérien, n’est-ce
pas ? Est-ce qu’il a
eu des problèmes
en France ? Non !»
«On ne
s’acharne pas
sur Benzema
parce qu’il a
des origines
algériennes»
«Gourcuff est le meilleur
entraîneur
français, de loin
meilleur que
Wenger !»
«Toute sa vie,
Gourcuff a joué en
4-4-2. Pourquoi le
ramener alors et lui
reprocher ça après ?»
N° 3218 02 Jeudi 17 NATIONALE EQUIPE décembre 2015 Buteur hier en Coupe de la
N° 3218
02
Jeudi 17
NATIONALE
EQUIPE
décembre
2015
Buteur hier en Coupe de la Ligue

Benkhemassa, Chita et Abdellaoui

Benkhemassa, Chita et Abdellaoui

Benkhemassa, Chita et Abdellaoui

Benkhemassa, Chita et Abdellaoui

sur le calepin de Gourcuff

sur le calepin de Gourcuff

sur le calepin de Gourcuff

sur le calepin de Gourcuff

U ne source autorisée nous a fait savoir hier que le sélectionneur national, Christian Gourcuff, avait inscrit sur son calepin trois noms de jeunes joueurs. Des élé-

match verra la participation des trois joueurs cités plus haut. Une bonne occasion de les voir à l’œuvre du coup. Bensebaïni sera mis à la disposition des Olympiques au mois de mars Par ailleurs, on a aussi appris que le driver national songe à ne pas convoquer le jeune défenseur de Montpellier, Ramy Bense- baïni, pour le prochain stage du mois de mars, qui verra les Verts affronter en aller et retour l’Éthiopie pour le compte des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN-2017. L’entraîneur breton, et dans le cas où il n’y aurait pas beau- coup de blessés au sein de ses dé- fenseurs, va laisser le joueur formé au Paradou à la disposi- tion de la sélection olympique, afin de lui permettre de retrouver le groupe et de préparer comme il se doit le tournoi des Jeux Olympiques qui débutera fin juillet. Il est à rappeler que Bense- baïni, avant qu’il ne soit convoqué par Gourcuff au mois de novembre der- nier, demeurait le capitaine de cette sélec- tion U23. Il n’avait pas pris part au tournoi du Sénégal, en raison du refus de son club de le libérer. Au mois de mars prochain, l’EN olympique devrait disputer deux rencontres amicales. La FAF s’est lan- cée à la recherche des sparring-partners. Salhi devra d’abord changer de club Un autre joueur, ou plutôt gardien, intéresse le coach national, le Chélifien Abdelkader Salhi, auteur d’un excellent tournoi au Sénégal. Décisif à maintes reprises, il a été l’un des arti- sans de la qualification des siens pour cette fi- nale continentale. Toutefois, pour espérer intégrer la sélection A, il devra soit accéder avec l’ASO la saison prochaine ou bien chan- ger de club en juin. Gourcuff a indiqué à ses proches collaborateurs qu’il ne pourra pas faire appel à lui tant qu’il évoluera en Ligue 2 Mobilis. Ce qui est certain, c’est que tôt ou tard, il finira bien par jouer en A. Saïd F.

que tôt ou tard, il finira bien par jouer en A. Saïd F. ments qui ont

ments qui ont pris part à la récente Coupe d’Afrique des nations des U23, et qui se sont fortement illus- trés. Ces trois joueurs sont Oussama Chita, Moha- med Benkhemassa et Ayoub Abdellaoui. Le technicien français, qui a suivi les matchs de ce tournoi à travers sa télévision, a été agréablement surpris par le niveau de ces trois éléments, notamment ceux du milieu du terrain (Chita et Benkhemassa), bien qu’il les connaissait déjà un peu aupara- vant pour les avoir eus sous sa coupe lors des multiples stages dédiés aux joueurs locaux qu’il a eus à diriger durant les mois passés. Soucieux de ren- forcer dans un avenir proche le secteur du milieu, Gourcuff, qui envisage aussi de dénicher quelques joueurs sur le Vieux Conti- nent, entend bien donner la chance à ces jeunes. Neghiz va les suivre jusqu’à la fin de la saison Toujours selon notre source, Chris- tian Gourcuff a chargé pour cela son adjoint Nabil Neghiz de suivre de plus près ces trois joueurs et cela jusqu’à la fin de la saison. Il aura à jauger davantage leur niveau de jeu dans le championnat et suivre leur évolution. D’ailleurs, Neghiz sera bien présent le 22 décembre prochain au stade du 5-Juillet pour assister aux débats du derby qui opposera l’USMA au Mouloudia d’Alger. Ce

Slimani buteur, le Sporting éliminé Le Sporting Lisbonne a été éliminé en hui- tième de finale de la Coupe du Portugal

en se faisait battre hier soir à Braga sur le

score de 4 buts à 3. L’Algérien Slimani

a

inscrit en la circonstance son 12e but de la saison.

Brahimi qualifié en coupe

Le FC Porto, avec pratiquement sa deuxième équipe, a souffert, avant d’assurer son billet au prochain tour de la Coupe du Portugal en s’imposant par un but à zéro face à Feirense. Brahimi, laissé au repos, a été incorporé en fin de seconde mi-temps.

Ounas

«On fait toujours des grands matchs contre les grandes équipes»

toujours des grands matchs contre les grandes équipes» Le jeune milieu de terrain algérien de Bordeaux,

Le jeune milieu de terrain algérien de Bordeaux, Adam Ounas, qui a frappé hier en Coupe de la Ligue en ins- crivant le premier but de son équipe contre Monaco, a déclaré que son équipe négocie bien ses matchs contre les grands clubs. «L'équipe va se ressaisir. Surtout contre les grands clubs, on fait souvent des meilleurs matches que contre les "petites équipes". On l'a vu contre Lyon, Monaco et le PSG», a-t-il déclaré dans une in- terview accordée à Ouest-France.

Neville espère un retour rapide de Feghouli

l l Le technicien du FC Valence es- time que son milieu de terrain in-

ternational algérien est un élément incontournable dans son échiquier et es- père son retour à la compétition dans les plus brefs délais pour pouvoir comp- ter sur ses services, selon le journal spé- cialisé espagnol Marca. Pour rappel, Feghouli se soigne d'une blessure qui l'avait rendu indisponible pour les deux matchs en sélection contre le Lesotho et la Tanzanie en aller et retour.

Zeffane reprend du temps de jeu

l l Le Stade Rennais quitte la Coupe de la Ligue après sa défaite à la

maison contre Toulouse, avant-hier soir. Ainsi, Mehdi Zeffane, l'arrière droit algé- rien de Rennes, a été éliminé par son compatriote, Mechache, milieu de terrain de Toulouse FC. Titulaires, les deux joueurs ont joué l'intégralité de la rencontre. Zeffane a repris du temps de jeu en la circonstance.

Mesloub buteur de nouveau

l l Le meneur de jeu de Lorient flambe avec son équipe, ces

derniers jours. Après avoir réussi à mar- quer en championnat, Mesloub a récidivé hier en inscrivant un joli but en Coupe de la Ligue contre Dijon. Titulaire, Mesloub a joué toute la rencontre, gagnée du reste par ses camarades sur le score de trois buts à zéro.

reste par ses camarades sur le score de trois buts à zéro. Ghoulam épargné contre Vérone
reste par ses camarades sur le score de trois buts à zéro. Ghoulam épargné contre Vérone
reste par ses camarades sur le score de trois buts à zéro. Ghoulam épargné contre Vérone

Ghoulam épargné contre Vérone

Naples a réalisé une grande victoire en Coupe d’Italie, face à Vérone, sur le score de trois buts à zéro. Comme attendu, Faouzi Ghoulam, qui a joué presque tous les matchs du championnat, a été laissé au repos.

Rugby : Algérie-Tunisie, demain au stade Zabana Une première historique à Oran
Rugby : Algérie-Tunisie, demain au stade Zabana
Une première historique à Oran

O ran vit sous le rythme du rugby. Et pour cause, El Bahia s’apprête à accueillir

un grand événement, demain à par- tir de 16h, au stade Ahmed-Zabana avec la programmation du premier match amical international entre l’EN de rugby et son homologue tu- nisienne. Cette sortie s’annonce his-

torique pour la sélection nationale qui retrouve la compétition, après 43 ans d'absence. Cette rencontre internationale est organisée par la Fédération algérienne de rugby (FRA), créée le 17 novembre 2015 à Alger, sous l'égide du ministère des Sports, du Comité olympique et sportif algérien (COA) et de la wi-

laya d'Oran. Le staff technique algé- rien, composé des entraîneurs Salim et Jemaî Tebani, a fait appel à 24 joueurs professionnels issus des championnats d'Angleterre, de France, de Nouvelle-Zélande et de Roumanie ainsi qu'à deux éléments évoluant en Algérie.

L’entrée au stade gratuite

Pour ce premier match historique de l’EN de rugby face à la Tunisie, l’entrée au stade sera gratuite pour les supporters. Selon les organisa- teurs de cette rencontre, une tri- bune sera même réservée aux famille pour pouvoir assister à ce match : «Un speaker sera également chargé de faire expliquer aux sup-

porters le règlement du rugby pour pouvoir suivre cette rencontre», dira le manager général de l’EN, Azzouz Aib. Le match, qui sera retransmis sur le petit écran, sera précédé d'une rencontre gala opposant les enfants de l'école du Stade Oranais à partir de 15h30.

Riad O.

Sofiane Benhacène (président de la FRA) : «Dans dix ans, nous voulons que notre EN soit la deuxième du continent, après l’Afrique du Sud»

l l «Notre premier match disputé à l’époque par

le Stade Oranais s’est joué au mois de novembre 2007 face à la Tunisie, à Nabeul. Au départ, il était prévu que le premier match de rugby en Algérie se joue en 2008 à Oran. Mais les conditions à l’époque (Ndlr : les émeutes qui avaient secoué la ville d’Oran, après la relégation du MCO en L2 Mobilis) nous avaient contraints de l’annuler. Nous sommes fiers que ce match se joue enfin ce

vendredi à Oran. J’espère qu’il y aura beaucoup de monde pour cette première rencontre de rugby au pays. Notre objectif est de permettre aux jeunes de découvrir le rugby qui est un sport pour tous», dira le président de la Fédération algérienne de rugby, et de

poursuivre : «Nous avons des objectifs à long terme. Dans dix ans, nous voulons que notre EN soit la deuxième du continent, après celle de l’Afrique du Sud. Nous allons tout faire pour atteindre cet objectif, inch’Allah.»

tout faire pour atteindre cet objectif, inch’Allah.» Azzouz Aïb (manager général) : «Nous travaillons

Azzouz Aïb (manager général) :

«Nous travaillons bénévolement»

l l «Il faut savoir que nous

travaillons bénévolement» l l «Il faut savoir que nous travaillons depuis neuf ans sur ce projet.

travaillons depuis neuf ans sur ce projet. Le rugby est un sport de rigueur et de discipline. Nous avons débuté notre travail depuis pas mal d’années au Stade Oranais. Aujourd’hui et après la création de la FRA, nous voulons aller encore vers l’avant et permettre aux jeunes Algériens de découvrir et de participer à ce sport qui

est le rugby. Il est vrai que l’EN est une vitrine pour la fédération, mais le fond de notre travail consiste à faire intégrer le rugby chez les Algériens», dira le manager général de l’EN de rugby Azzouz Aïb, et d’ajouter : «Il faut savoir que nous travaillons tous bénévolement. D’ailleurs, pour ce qui est de l’organisation de cette rencontre amicale face à la Tunisie, il faut savoir que nous avons demandé à nos partenaires de payer directement les factures. C’est pour vous dire que nous n’avons aucun intérêt, si ce n’est de permettre aux Algériens de découvrir ce sport très noble qu’est le rugby.»

Tebani Djemai (sélectionneur):

«Le rugby est arrivé jusqu’à Timimoun»

l l «C’est une grande fierté pour nous de

participer à ce premier match de l’EN de rugby à Oran. Nous espérons que cette rencontre soit une grande fête. Nous espérons que le public viendra en force et que ce match soit une grande fête du rugby algérien. Nous avons une bonne équipe avec des joueurs de qualité. On espère être à la hauteur et réussir nos débuts à Oran. Nous avons déjà joué la Tunisie à Nabeul. L’Algérie et la Tunisie ont toujours eu des liens très forts et nous sommes

Tunisie ont toujours eu des liens très forts et nous sommes contents que notre premier match

contents que notre premier match en Algérie se joue face aux Tunisiens. Seulement, nous n’allons pas leur faire de cadeau, on fera tout notre possible pour remporter cette rencontre», dira le sélectionneur national, Tebani Djemai. Et d’ajouter : «Il faut savoir que le ballon de rugby est arrivé jusqu’à Timimoun. Nous avons créé des écoles de rugby dans plusieurs villes du pays. Nous allons tout faire pour faire de ce sport une réussite en Algérie.»

Bendaoud Sid Ahmed (membre de la FRA» :

«Certains nous ont qualifiés de fous lorsque nous avons entamé ce projet»

l l Pour sa part, Bendaoud Sid

Ahmed, membre de la Fédération de rugby, est revenu sur la création de ce

projet en déclarant : «Certains nous ont pris pour des fous, lorsque nous avons entamé ce projet. Mais notre détermination et notre travail ont fini par payer. Cela fait neuf ans déjà que nous travaillons sur ce projet. Nous sommes très contents que la ville d’Oran découvrira, ce vendredi, le rugby avec ce premier match entre notre sélection nationale et celle de Tunisie.» Riad O.

N° 3218 NATIONALE Jeudi EQUIPE 03 17 décembre 2015
N° 3218
NATIONALE
Jeudi
EQUIPE
03
17 décembre
2015

Pierre Ménès

( j o u r n a l i s t e

à

C a n a l + )

«Voir Mahrez

jouer est un

pur régal !»

listes, comme c’était le cas lors du dernier Mondial. Moi, je l’ai dit, quand on est mis en examen, on ne peut plus jouer en Equipe de France. Après, ça n’a rien à voir avec ses ori- gines algériennes. Ryad Boudebouz a beau être algérien, mais c’est un gar- çon délicieux. Il n’a jamais de pro- blème en France. Cette affaire peut-elle dissuader

à l’avenir les joueurs binationaux

à choisir la France ?

Non, je ne pense pas. Ça reste un choix personnel. Zidane n’a jamais eu de problèmes avec ses origines algé- riennes, à ce que je sache. Chacun est libre de choisir sa sélection et de re-

présenter la nation qu’il veut. Moi même, j’ai des origines tunisiennes de la famille de mon père, mais je me sens plus français.

Vous connais- sez assez bien Chris- tian Gour- cuff. Il a été sujet à beaucoup de cri- tiques ré-

cemment, notamment à cause de son entêtement à jouer en 4-4-2. Pensez-vous qu’il pourra réussir avec l’Algérie ? Comment peut-on s’étonner lorsqu’on choisit Gourcuff, de le voir jouer en 4-4-2 ? Toute sa vie, il a joué avec ce schéma tactique. Si on lui re- proche ça, il fallait alors dès le départ ne pas le prendre.

Moi je pense que sur la qualité des

entraînements, sur le plan du travail tactique, Christian Gourcuff est le meilleur entraîneur français et de loin. Meilleur qu’Arsène Wenger ? Oui, meilleur que Wenger. Arsène a mis en place un style de jeu et avec les gros moyens dont il dispose, il a recruté les joueurs qui correspondent justement à ce style. Gourcuff a transformé des joueurs qui n’étaient rien. Giroud, Koscienly, Amalfitano, etc. Après, c’est vrai que c’est un sys- tème répétitif avec un gros travail tactique, mais je pense qu’il a juste besoin de temps pour mettre tout ça en place. A Lorient, c’était plus facile, car il avait le temps. Dans pas longtemps, Le Buteur organisera la traditionnelle céré- monie du Ballon d’Or algérien. Vous voyez qui comme lauréat ? Sur la régularité, je dirai Bra- himi ou Feghouli. Ils sont de- vant. Mahrez aussi est en train de venir et mériterait cette récompense. Entretien réa- lisé par Saïd Fellak

cette récompense. Entretien réa- lisé par Saïd Fellak «Toute sa vie, Gourcuff a joué en 4-4-2.

«Toute sa vie, Gourcuff a joué en 4-4-2. Pourquoi

le ramener alors et lui reprocher ça après !»

Malgré un emploi du temps très chargé en cette fin d’année 2015, le journaliste phare de Canal +, Pierre Ménès, a ac- cepté de nous accorder cette interview en répondant à nos questions concernant plusieurs sujets du moment. De la mon- tée en puissance de Riyad Mahrez à Christian Gour- cuff, en passant par l’af- faire Benzema, il a répondu avec la franchise qu’on lui connaît.

fort défensif. Ce n’est pas un joueur fainéant. Certes, il est très intéressant, mais la comparaison avec Messi à mon sens se définit seulement par les buts qu’il met avec sa patte gauche. Moi, je compare Mahrez plus à Enzo Francescoli (Ndlr, ancien internatio- nal uruguayen). Ce qu’il fait de- puis le début de la saison est exceptionnel. S’il maintient ce niveau au fil des matchs et des saisons, il va jouer pour un gros club du monde, c’est clair. Il devra confirmer et savoir gérer les moments diffi- ciles qu’il aura à rencontrer à l’avenir. Sinon, là, c’est un régal de le voir

à l’avenir. Sinon, là, c’est un régal de le voir himi… Je suis d’ac- cord pour

himi… Je suis d’ac- cord pour Fe- ghouli, mais pas pour Brahimi. Lui, il jouait à Rennes, et c’est lui-même qui a insisté pour par- tir. Maintenant, si Brahimi devait revenir en France,

il n’y a que le PSG qui pourrait l’accueillir. Ce que je sais, c’est que les dirigeants parisiens veulent avoir un joueur arabe dans leur effectif.

Parlons, si vous le voulez bien, de l’affaire Benzema. D’Algérie, on a l’impression que le Madrilène est victime de l’acharnement des médias français. Contrairement à Platini ou bien les frères Kara- batic, il ne bénéficie pas de son droit de présomption d’inno- cence. Vous en pensez quoi ? (Il réfléchit) Platini, c’est de la cor- ruption. Un peu pareil pour Karaba- tic. Mais Benzema, c’est de l’extorsion de fonds, du chantage. C’est plus grave. Platini a été déjà bien puni par les tribunaux qui sont chargés de son affaire. Mais avec lui, les médias français ont été plus cléments et l’ont très souvent défendu… On s’en fout des médias, ce n’est pas eux qui jugent les personnes. Platini n’a pas détourné. Il n’a pas déclaré l’ar- gent qu’il a perçu il y a quelques années. Les gens ne sont même pas étonnés qu’il puisse être ac- cusé de corrup- tion, car pour la plupart d’entre eux, que tu sois à la FIFA, UEFA ou CIO, de toute façon, c’est synonyme systématiquement de cor- ruption. La communauté arabe prend cette affaire Ben- zema pour une attaque per- sonnelle. Il ne faut pas mélanger les choses et devenir parano.

«Gourcuff est le jouer. On parle beaucoup de lui en France actuellement. meilleur Comprenez- entraîneur
«Gourcuff
est le
jouer.
On parle
beaucoup de
lui en France
actuellement.
meilleur
Comprenez-
entraîneur
français et
vous le fait qu’il
n’ait pas été repéré
par un club de
Ligue 1 lorsqu’il
de loin
évoluait au Havre, il
y a deux saisons ?
Oui et non. Oui,
mieux que
parce qu’il y a des
joueurs qui se révè-
Wenger»
lent sur le tard. Mah-
rez du Havre n’a rien à
voir avec celui de mainte-
nant. Personne ne pouvait l’attendre à
ce niveau et je pense que même lui ne
s’attendait pas à faire autant sensation
en Premier League. Pastore est passé
par l’AS Saint-Etienne, il y a quelques
années, mais n’avait pas été retenu.
Après, ce que je reproche aux diri-
geants français, c’est de ne jamais
faire un joli coup sur un atta-
«Il est
surprenant,
«L’affaire
Benzema est
plus grave
que celle de
Platini ou
Karabatic»
quant. Il y a un joueur fran-
çais qui joue au FC Utrecht,
mais le plus
dur pour lui
qui s’appelle Sébastian Haller.
Il a mis 13 buts mais personne
ne va le ramener.
Après, vous savez bien qu’il
y
a beaucoup d’argent dans le
foot anglais. Maintenant,
il n’y a que le PSG qui
peut recruter Mahrez.
Avant lui, il y avait
Feghouli et Bra-
Son agent a déclaré récem-
ment que Karim est surtout
victime de ses origines algé-
riennes…
Tout ce qui vient de cet homme
(agent) n’est que mensonges et mal-
honnêteté. Si Benzema a une mau-
vaise image en France, c’est en grande
partie à cause de lui. Il ne fait que
mettre la pression sur les médias, me-
nacer et mettre des gifles aux journa-
sera de
confirmer
et gérer les
moments
difficiles»
«On ne s’acharne pas sur Benzema
parce qu’il a des origines algériennes»

On sait que vous êtes un fan du champion- nat d’Angleterre. Comment perce- vez-vous l’émer- gence cette saison de Riyad Mah- rez ? Le foot anglais, c’est mon plaisir. On se tape souvent des matchs pourris en Ligue 1. La Premier League me permet de savourer du beau football. Pour Mahrez, le niveau qu’il affiche depuis l’entame de la saison est vraiment surprenant. On ne l’atten- dait pas forcément à ce ni- veau. Il est en pleine période d’euphorie et le but qu’il inscrit face à Chelsea

en est la parfaite illustra- tion. Marquer 20 à 25 buts par saison est à la portée de beaucoup de bons attaquants, mais le plus dur mainte- nant pour lui c’est bien entendu de confirmer. La saison dernière en France, nous avions eu un Lacazette qui marquait but sur but, mais on voit que cette saison, il peine à confir- mer.

«L’agent de Benzema est malhonnête, c’est un menteur. Boudebouz est algérien, n’est-ce pas ? Est-ce qu’il a eu des problèmes en France ? Non ! »

Habib Beye, actuelle- ment consultant à Canal + et même Jamie Carragher, ancienne lé-

gende de Liverpool, di- saient lundi que le jeu de Mahrez leur rappe- lait un certain Léo Messi. Trouvez- vous cette com- paraison exagérée ou jus- tifiée ?

vous cette com- paraison exagérée ou jus- tifiée ? En plus bonne d’avoir tech- une nique,

En

plus

bonne

d’avoir

tech-

une nique, il participe à l’ef-

N° 3218 04 LIGUE Jeudi JSK 1 17 décembre 2015 JSA 1 - JSK 0
N° 3218
04
LIGUE
Jeudi
JSK
1
17 décembre
2015
JSA 1 - JSK 0
Ziti et Rial dispensés
du match amical d’hier
Frustrant !
Insatisfait du
rendement de ses joueurs…
L’entraî-
Bijotat en
Q uelques heures avant le match
comptant pour le premier tour
de la Coupe d’Algérie qui verra
la JSK défier le RCR chez lui et
devant ses supporters, le pre-
mier responsable de la barre
colère !
Les joueurs promettent de se
racheter
technique, Dominique Bijotat, et pour pou-
voir dégager son onze, a mis en place une
joute amicale, hier matin, contre la forma-
tion d’Azazga. L’équipe qui a livré cette par-
tie sans deux de ses cadres, à savoir Ziti et
Rial, ne pouvait faire mieux que de concé-
der une défaite d’un but à zéro. La première
mi-temps a été équilibrée avec une légère
domination des Jaune et Vert, vu que Bou-
laouïdat et Diawara auraient pu ouvrir le
score à deux reprises. C’est pareil pour la se-
conde période où les Canaris auraient pu
inscrire au moins un but, à voir les nom-
breuses occasions ratées. Surprise ! Au mo-
ment où les Kabyles rataient des
opportunités à la pelle, les locaux en profi-
tent pour ouvrir le score. Sur une tentative
individuelle, Amar Kerdache s’est fait cro-
cheter dans la surface de réparation. L’arbi-
tre bien placé, désigne le point de penalty.
Le même joueur s’en charge et donne l’avan-
tage à son équipe, quelques minutes avant
la fin de la partie. Après cette ouverture du
score, la JSK a redoublé d’efforts pour reve-
nir dans le match, en vain. Ce qui a mis en
colère le technicien français, insatisfait du
rendement de ses poulains. Une défaite sur-
venue à deux jours du déplacement à Reli-
zane pour affronter le RCR. Le Français doit
à tout prix trouver la formule magique pour
remobiliser ses troupes et aller chercher la
qualif ’.
En dépit de ce faux pas face à une
modeste équipe d’Azazga, les Canaris
semblaient confiants sur le match de
coupe. A la fin de la partie, ils ont ras-
suré les supporters. Ils croient dur
comme fer que le rendement sera nette-
ment meilleur contre le RCR, samedi
prochain, en promettant de se racheter
et de ramener la qualification.
Malo : «On est des
professionnels, cette défaite
ne nous affectera pas»
A la fin de la partie, nous avons solli-
cité le défenseur Malo qui estime que
cette défaite n’affectera pas les joueurs,
quelques heures avant le match de coupe
face au RCR : «On voulait jouer un match
amical pour corriger les lacunes décelées et
préparer convenablement le match de coupe.
Les joueurs se sont donnés à fond, malgré la
défaite. Ce résultat ne nous affectera pas car
on est des professionnels. Au contraire, nous
allons sortir le grand jeu à Relizane.» Saïd D.
Dans la continuité de la préparation
du prochain match de Coupe d’Algérie
face au RCR, les Canaris ont disputé,
hier matin, un match amical face à la
formation de la JS Azazga. Il est vrai
que le staff technique n’avait pas trop
accordé d’importance au résultat, sa-
chant que le but était de maintenir le
groupe compétitif et juger le niveau du latéral
gauche Rouabah mis à l’essai depuis lundi
soir. Toutefois, la défaite des Canaris sur le
score d’un but à zéro n’a pas satisfait le coach
kabyle. Pour Bijotat, les coéquipiers de Rial
n’ont pas vraiment réalisé une belle prestation,
à quelques jours du match de coupe. Bijotat a
aligné en début de match son équipe type, à
un joueur près, du moment que Rouabah a
remplacé Medjkane à gauche de la défense
pour montrer ses qualités et essayer de
convaincre les dirigeants afin de l’engager
à partir de janvier prochain. En seconde
mi-temps, Bijotat a procédé à beaucoup
de changements de manière à donner
l’occasion à tous les joueurs de gagner
du temps de jeu.
neur en
chef de la
JSK, Domi-
nique Bijo-
tat, n’a pas
aligné, hier,
deux
joueurs ca-
dres face à
la JS Azazga
en amical. Il
s’agit du ca-
pitaine Ali
Rial et du latéral droit Khoutir Ziti. Le
premier souffre d’une blessure à une
cuisse depuis plus d’une semaine et
poursuit toujours les soins sous la
houlette du staff médical. Son état
de santé s’améliore, néanmoins il ne
sera pas présent samedi prochain
face au RCR. Pour ce qui est du laté-
ral droit Ziti, on a appris d’une source
crédible que sa non participation se-
rait en fait une sanction de Bijotat
qui n’a pas apprécié son absence
mardi dernier. Pour rappel, Ziti a
écourté la séance de lundi soir et ne
s’est pas déplacé au stade pour s’en-
traîner avec le groupe mardi.
Guemroud gagne des
points
«Je préfère me taire»
Equipe A : Doukha, Guemroud, Ber-
chiche, Malo, Rouabah, Ferrahi, Raïah,
Boumechra, Aïboud, Boulaouïdat, Dia-
wara
Equipe B : Messaoudi, Guemroud,
Medjkane, Malo, Rouabah, Boumechra
(Hantat 68), Seddiki, Tafni, Ihadjadene,
Rahal, Ferguène
A la fin de la partie, nous avons es-
sayé d’interroger le coach de l’équipe.
Furieux du rendement moyen de ses
joueurs, Bijotat a poliment refusé de s’ex-
primer : «Désolé, je ne veux pas parler.» Il
était très remonté contre ses joueurs qui,
selon lui, étaient à côté de la plaque.
L. A.
En l’absence dans le onze rentrant
du latéral droit Ziti, l’entraîneur Bijo-
tat a incorporé le jeune Espoir Guem-
roud. Ce jeune joueur du cru est en
train de monter en puissance, en té-
moigne son rendement hier matin en
amical face à la JS Azazga. Guem-
roud pourrait prétendre à une place
dans le onze kabyle. De l’avis de tous
les présents hier au stade Tirsatine
d’Azazga, Guemroud n’a rien à envier
aux titulaires et saura exploiter
toutes ses qualités pour s’imposer
dans l’effectif kabyle.
L. A.
Environ 200 supporters présents au stade d’Azazga
l l La présence de la JSK, hier dans la région d’Azazga, a constitué un grand événe-
ment pour la population locale qui attendait cette occasion depuis longtemps pour
voir leur équipe affronter le club le plus titré du pays. La programmation de ce
match un jour ouvrable a, certes, privé de nombreux supporters de faire le déplacement
au stade, néanmoins environ deux cents fidèles supporters étaient présents dans les gra-
dins pour assister au match. La victoire de la JSA a été applau-
die par tous les présents. La JSK, qui prépare un match de
coupe ce week-end face au RCR, doit vite corriger les insuffi-
sances relevées pour prétendre aller au tour suivant de
l’épreuve populaire.
Doukha ovationné par les présents

l l La formation de la JS Azazga a fourni une belle pres- tation face à la JSK, hier matin, en amical. Plusieurs occasions de buts ont été signalées et la JSA aurait pu

ouvrir la marque plus tôt. Le portier international Doukha aura été, encore une fois, décisif grâce à ses arrêts qui ont été sui- vis bien évidemment des ovations de tous les supporters pré- sents au stade. Doukha a beaucoup apprécié leur réaction et appelle à ce qu’ils se déplacent en force samedi prochain à Relizane, pour les pousser à arracher la qualification.

Malo a hérité du brassard de capitaine

l l En seconde mi-temps, et avec les changements opé-

rés par Bijotat, l’axial burkinabé Patrick Malo a hérité du

brassard de capitaine. Un moment assez particulier

pour le joueur qui n’a pas manqué d’exprimer toute sa fierté d’être désigné par le staff technique, ce qu’il a tenu à faire sa- voir à Rial qui se trouvait sur la main courante en train de pour- suivre sa remise en forme sous la houlette du staff médical.

sa remise en forme sous la houlette du staff médical. Berchiche «On ira à Relizane pour
Berchiche «On ira à Relizane pour chercher la qualification» L’axial de la JSK Koceïla Berchiche
Berchiche
«On ira à Relizane
pour chercher la qualification»
L’axial de
la JSK
Koceïla
Berchiche
estime que le match
nul concédé face à
l’ESS a été oublié et
que l’équipe
se
concentre
uniquement
rencontre
coupe
de
samedi
le Pour Selon de pour prochain,
face
au
RCR,
pour
compte
des
finale
de
la
Coupe
d’Algérie.
une
bonne
ambiance
règne
l’entraînement
et
tous
les
joueurs
le lui, la sont de de le a à
déterminés
aller
chercher
billet
la
qualification
de
Relizane.
le
match
à amical
disputé
hier
à 32es ce matin sur
Azazga,
Berchiche
déclaré
que
fut
bénéfique
Votre préparation du match de coupe entamée
depuis lundi dernier se poursuit avec ce
match amical que vous avez livré face à la JS
Azazga, tout d’abord, un mot sur cette ren-
contre ?
Effectivement, ce match amical entre dans le
cadre de la préparation de notre match de
coupe. L’entraîneur a jugé utile de programmer
cette joute durant la semaine, pour nous per-
mettre de rester compétitifs, à l’approche d’un
important match. Le résultat n’est pas trop im-
portant, l’essentiel est que tout le monde ait eu
du temps de jeu pour être prêts à 100%.
Vous entamerez la nouvelle édition de Dame
coupe par un déplacement à Relizane, com-
ment se présente ce match, selon vous ?
Nous savons déjà que le match sera difficile
pour les deux formations. C’est la Coupe d’Al-
gérie et la qualification se jouera sur un
match. Nous connaissons parfaitement la va-
leur de cette équipe du RCR qu’on a croisée il
y a quelques semaines au match aller. C’est
une bonne équipe, coriace. De notre côté, on
tâchera de nous qualifier.
Mais jouer à l’extérieur est beaucoup plus
avantageux pour l’équipe du RCR
Pas forcément, cela ne nous empêchera
pas de jouer à fond nos chances. Cette saison, on a
montré de bonnes choses à l’extérieur. Les joueurs
sont tous conscients de la mission qui les attend.
Pour vous dire, la Coupe d’Algérie est aussi un ob-
jectif pour nous, nous allons donc déployer toutes
nos forces pour réaliser le meilleur parcours possi-
ble.
Et si l’on revenait sur le comportement d’une
frange de supporters à votre égard à chaque ren-
contre, comment gérez-vous cette situation ?
Ecoutez, je n’accorde pas trop d’importance à ce
genre d’agissement. Moi, je continue à me donner à
fond pour ce club qui m’est très cher et pour lequel
je continuerai à consentir des sacrifices. Je suis un
enfant du club qui est revenu pour contribuer au re-
tour de la JSK à la place qui lui sied. Autre chose, je
n’accorde pas trop d’attention. Je préfère donc pren-
dre en considération l’avis des véritables supporters
dont la mission est d’encourager l’équipe pour reve-
nir au plus haut niveau, c’est leur mission principale.
On vous laisse conclure…
Je voudrais justement lancer un appel à nos fidèles
supporters pour se déplacer au stade de Relizane en
force. Leurs encouragements et leur soutien nous se-
ront très utiles pour revenir avec une qualification
de l’extérieur.
Entretien réalisé par Lyès A.
groupe.
se- ront très utiles pour revenir avec une qualification de l’extérieur. Entretien réalisé par Lyès A.
N° 3218 LIGUE JSK Jeudi 05 17 décembre 2015 Rouabah a démontré du bon et
N° 3218 LIGUE JSK Jeudi 05 17 décembre 2015
N° 3218
LIGUE
JSK
Jeudi
05
17 décembre
2015

Rouabah a démontré du bon et du moins bon

Ouarti Abdelnasser bientôt à Tizi

D ans l’espoir de renforcer l’ef- fectif en prévision de la phase retour, les responsables de la JSK ont déjà approché plu- sieurs éléments dans le but de

les enrôler et bâtir une bonne équipe capa- ble de revenir en force au retour. Alors qu’un Franco-Algérien est attendu cette se- maine à Tizi pour subir des tests, un arrière gauche émigré est soumis depuis une se- maine aux essais pour prouver sa valeur et décrocher un nouveau contrat avec la JSK. Il s’agit de Lucas Rouabah. Et comme c’est Dominique Bijotat qui décide du recrute- ment, il a souhaité mettre en place une ren- contre amicale pour superviser le joueur avant de trancher. Du coup, une joute ami- cale s’est jouée hier matin contre la forma- tion d’Azazga. Une occasion pour Lucas de

1
1
la forma- tion d’Azazga. Une occasion pour Lucas de 1 Toujours dans le cadre du recrutement,

Toujours dans le cadre du recrutement, les dirigeants passent à la vitesse supérieure pour finaliser avec les joueurs qui devraient rejoindre le club cet hiver. Alors qu’un ar- rière gauche est déjà sur place pour subir des tests, une source bien informée nous a confié qu’un attaquant franco-algérien arrivera bientôt. Il s’agit de Ouarti Abdelnasser. Cet attaquant de 28 ans, qui a déjà briller en France notamment avec la formation de La Suze FC avec laquelle il a inscrit plus de 50 buts de 2010 à 2015, pourrait être l’attaquant tant recherché par la direction. D’après cer- taines informations, le joueur se trouve déjà en Algérie et n’attend que l’arrivée de son manager pour pouvoir se rendre à la ville des Genêts et entamer les essais. S. D.

Fiche technique :

Nom et prénom : Ouarti Abdelnasser Date est lieu de naissance : 16/08/1987 à Le Mans Taille : 1.90 m Poids : 84 kg Postes : attaquant Qualités : athlétique, vitesse, 2 pieds, technique Formation :

U17, U19, CFA LE MANS FC jusqu'en 2009 2009/2010 S.O. Chatellerault CFA (16 buts) 2010/2015 La Suze FC CFA2 (50 buts) 2015 : AS Saint Louisienne 1re Division réunion- naise (21 buts)

sortir le grand jeu et de séduire son coach. De l’avis de tous, le Franco-Algérien, qui a essayé de donner le meilleur de lui-même, a eu des difficultés à imposer son style de jeu. Malgré cela, il a démontré du bon et du moins bon tout au long des 90 minutes. Il a joué décontracté pour éviter les erreurs no- tamment en défense. Maintenant, la déci- sion de son maintien revient à la direction qui devrait trancher dans les prochaines heures.

Il s’est produit dans l’axe et dans le couloir gauche

Titulaire face à la formation d’Azazga, Lucas Rouabah a été aligné dans un pre- mier temps sur le flanc gauche. Timide mais correct dans le jeu, l’émigré n’était pas mauvais. D’ailleurs, il aurait pu briller de

mille feux s’il avait réussi à inscrire le but, suite à une action individuelle où il s’est re- trouvé seul face au gardien adverse. En se- conde période, Rouabah a été aligné dans l’axe aux côtés de Malo. En manque de compétition, le joueur a eu du mal à aller au bout de la partie. Pour lui, l’occasion ne se rate pas pour faire partie du groupe dès cet hiver.

La direction temporise sur son cas

Après cette joute, Rouabah sera-t-il maintenu ? Pour le moment, aucune déci- sion n’a été prise. L’entraîneur en chef devait d’abord se réunir avec les membres du staff technique en présence de Zafour et Hanna- chi pour prendre une décision finale. Le verdict sera connu au plus tard aujourd’hui.

«J’ai donné le meilleur de moi-même, le dernier mot revient au coach»

le meilleur de moi-même, le dernier mot revient au coach» A la fin de la partie,

A la fin de la partie, nous sommes entrés en contact avec Lucas Rouabah pour nous livrer ses impressions de son premier match avec la JSK et ses chances de faire partie de cette équipe prochainement.

Tout d’abord, qu’avez-vous à dire de cette joute amicale perdue face à Azazga ? C’est un bon test de préparation. La JSK jouera cette semaine un match important en Coupe d’Algérie. Les joueurs se sont donnés à fond dans l’es- poir de renouer avec la compétition et corriger les lacunes. Je crois que c’est un bon test. Vous avez été supervisé par l’entraîneur pour décider de votre main- tien ou non à la JSK. Avez-vous donné satisfaction ? Je sais que tous les regards étaient braqués sur moi. J’ai essayé de jouer comme j’ai l’habitude de le faire. J’ai donné le meilleur de moi-même. J’ai essayé d’être plus libre et décontracté. Maintenant, c’est à la direction de trancher. Vous avez été aligné à gauche puis dans l’axe. Dans quel poste vous sentez-vous à l’aise ? Je n’ai aucune préférence, du moment que je suis un joueur polyvalent. Je peux évoluer dans les deux postes. Cela fait une semaine que je suis à la JSK, je me donne à fond aux entraînements dans le but de donner une bonne impression de moi. J’espère que cela sera suffisant pour être retenu. On vous laisse le soin de conclure… Je ne sais pas encore si je serai maintenu ou pas, le dernier mot revient au coach. Personnellement, j’aimerais bien vivre une expérience avec les Canaris.

Boumechra de retour dans le onze face au RCR

a r i s . Boumechra de retour dans le onze face au RCR A quelques

A quelques jours du match de coupe face au RCR, l’entraîneur français, Bijotat, est à la recherche de sa meilleure stratégie de manière à contrer la formation locale de Relizane dont il a beaucoup de renseigne- ments. Le match amical d’hier face à la JS Azazga a permis à Bijotat de relever quelques insuffisances qu’il va falloir vite rectifier. Ainsi, on croit savoir que quelques changements dans l’équipe type seront opérés samedi prochain, avec la probable incorpo- ration dans le onze de départ du milieu de terrain offensif Salim Boumechra. L’ex-sociétaire de l’USMH, qui depuis quelques semaines est relégué au rang de remplaçant, va enregistrer son retour dans l’équipe type sa- medi prochain. Face à l’ESS, Boumechra a été incorporé en se- conde mi-temps et l’animation offen- sive s’est nette- ment améliorée, ce qu’avait confirmé Bijotat après la rencon- tre. Moins compé- titif que les autres joueurs régulière- ment alignés d’en- trée, Boumechra a bénéficié d’un temps de jeu considérable face à la JS Azazga. Bijotat l’a aligné d’entrée, ce qui lui a permis de jouer une bonne partie de la seconde période. Sur le plan physique, le joueur affiche de belles disposi- tions et promet de donner encore plus samedi prochain pour espérer contribuer à une qualifica- tion de son équipe au prochain tour.

Entretien réalisé par Saïd D.
Entretien réalisé par Saïd D.

Il a évolué avec l’équipe B de l’AS Monaco

Rahal serait relégué sur le banc

Lors de leur précédente sortie en championnat face à l’ESS, les Kabyles ont opté pour le 4-3-3, avec l’entrée dans le onze de trois attaquants, en l’occurrence Diawara, Boulaouïdat et Rahal. L’ex-buteur du MOB n’est pas allé au terme de la rencontre, puisqu’il a été remplacé avant l’heure de jeu. Le changement a été mo- tivé par sa piètre prestation, lui qui n’a pas été percutant devant. Pour le prochain match de coupe face au RCR, on croit savoir que Rahal perdra son poste de titulaire et débutera le match sur le banc. Il est attendu que Bi- jotat fasse confiance au jeune Aïboud qui montre de belles dispositions et promet le meilleur face au RCR.

Yannis Bessaa

proposé

Depuis le départ de Yesli et la blessure de Gaâgaâ, la JSK a émis vœu de recruter un milieu de terrain pour renforcer son effectif en prévision de la phase retour. D’après une source bien informée, un manager a ré- cemment proposé à Bijotat un jeune milieu de terrain qui évoluait avec l’équipe B de l’AS Monaco. Il s’agit de Yannis Bessaa. Ce jeune de 23 ans recèle d’énormes qualités, à en croire nos sources. D’ailleurs, le coach kabyle a même accepté de visionner quelques unes de ses vidéos avant de trancher. Et au cas où il ac- cepterait de le tes- ter, le joueur débarquera dans les prochains jours en Algérie. Affaire à suivre.

S. D

Aïboud sera associé à Boulaouïdat et Diawara

Outre le capitaine Rial qui sera, pour la seconde fois, absent pour des raisons médicales, l’effectif kabyle sera amoindri par l’absence de Seddiki, le milieu de terrain récupérateur. Ce dernier est sus- pendu pour un match ferme pour cumul de car- tons. Ainsi, un autre changement dans le onze kabyle est prévu pour ce samedi, à savoir l’incorpo- ration du jeune Samir Aïboud au milieu. Le joueur sera chargé, tout comme Boumechra, de soutenir les deux attaquants Diawara et Boulaouidat. Les deux buteurs de la JSK, muets face à l’ESS, promettent de se réveiller ce samedi et feront tout pour retrouver très vite le chemin des filets.

Rial devrait être présent face au RCR

Le défenseur Ali Rial, qui souffre d’une blessure à la cheville, n’a pas joué hier face à la JS Azazga. Le joueur s’est contenté de quelques tours de piste avant de regagner les vestiaires. D’après nos sources, le défenseur, qui a effectué une échogra- phie de contrôle, devrait être présent ce samedi face au RCR. Le retour de Rial donnera plus de solutions au coach kabyle, lequel aura suffisamment de choix pour composer son onze.

Nom et prénom :

Yannis Bessaa Date de nais- sance : 28/04/1992 Lieu de nais- sance: Saint-Etienne Taille : 1.80 m Poids: 74 kg

N° 3218 06 Jeudi JSK LIGUE 1 17 décembre 2015
N° 3218
06
Jeudi
JSK
LIGUE
1
17 décembre
2015
«Si on se donne à fond, c’est pour la qualif’» Au lendemain de la reprise
«Si on se donne à fond,
c’est pour la qualif’»
Au lendemain de la reprise de l’en-
traînement, nous avons joint le dé-
fenseur Patrick Malo, pour qu’il nous
parle de l’ambiance qui règne au sein
du groupe, à quelques heures du
match de coupe face au RCR. Le
Burkinabè affirme que ses coéqui-
piers se donnent à fond avec l’espoir
d’arracher la qualification au pro-
chain tour et aller le plus loin possi-
ble dans cette compétition.
Décrivez-nous l’ambiance au sein
du groupe, à quelques heures du
match face au RCR.
Après la journée de repos que la
direction nous a accordée, nous
avons repris le travail le plus nor-
malement du monde. Les joueurs
sont très sérieux et sont tous prêts
pour les deux prochaines rencon-
tres.
Avez-vous déjà oublié le semi-
échec concédé face à l’ESS ?
Vous savez, c’est difficile d’oublier
un tel résultat, du moment qu’on
voulait à tout prix enchaîner avec
une deuxième victoire. Malheu-
reusement, on est tombés sur une
formation solide derrière, qui ne
voulait pas faire le jeu. Du coup,
c’était difficile pour nous de trou-
ver la faille. Les joueurs auront
tout donné, en vain.
Vous allez vous rendre à Relizane
pour défier la formation locale, à
l’occasion du premier tour de la
Coupe d’Algérie. Comment se
présente pour vous cette affiche ?
J’avoue que c’est un match très dif-
ficile devant une équipe qui
compte dans ses rangs de bons
joueurs. Il est clair que notre mis-
sion sera compliquée surtout que
nous allons évoluer hors de nos
bases. On doit rester très concen-
trés et ne pas commettre d’erreurs.
Personnellement, je suis confiant
car je sais que notre équipe se dé-
brouille pas mal à l’extérieur.
Pensez-vous que le comparti-
ment offensif va encore briller ?
Les matchs de coupe sont tous dif-
ficiles, que ce soit à domicile ou à
l’extérieur. On s’attend à une
bonne réaction des attaquants,
mais tous les joueurs sont appelés
à sortir le grand jeu.
Vous attendez-vous à un grand
déplacement des fans à Relizane?
Nos supporters sont merveilleux.
Depuis le début de saison, ils ont
toujours été derrière nous. Cela
explique qu’ils seront certaine-
ment nombreux à Relizane. Nous
allons faire tout notre possible
pour ne pas les décevoir.
Entretien réalisé par Saïd D.
NAHD

En prévision du match de coupe contre Bouchegouf

L’équipe type alignée

Slimani

«On respecte Bouchegouf»

A près la tempête, c’est le beau temps au NAHD, puisque les joueurs ont le moral au beau fixe et se pré-

parent sereinement pour la pro- chaine rencontre. Le match de coupe contre le NRB Bouchegouf, prévu samedi à domicile, sera l’occasion d’enchaîner avec un deuxième succès et préparer le dernier match de l’aller

contre le MOB. Pour le match de coupe, le staff technique ne peut pas compter sur l’ensemble des joueurs. En effet, le groupe ne sera pas au grand complet samedi puisque pas moins de trois éléments seront ab- sents. Une situation qui tracasse le staff technique qui mise sur une qualification sans dégâts au prochain tour. En dépit de ce constat, Youcef Bouzidi ne compte pas changer son équipe et ne procédera pas ainsi au turn-over. Il veut faire de ce duel contre Bouchegouf une sorte de pré- paration et de répétition pour le prochain déplacement à Béjaïa. En somme, le coach nahdiste alignera son équipe type et il n’y aura pas ainsi de grosses surprises.

Remettre «encore» de l’ordre dans la défense !

Le coach Youcef Bouzidi a été satis- fait du rendement de ses joueurs et leur comportement contre le CSC, jeudi dernier. À la fin de ladite ren- contre, l’entraîneur nahdiste n’a pas hésité à dresser un bilan positif sur l’équipe qui s’est très bien comportée contre Constantine mais surtout sur la détermination des joueurs. En pa- rallèle, s’il y a un autre constat à faire à l’issue de cette empoignade, c’est que le staff technique est désormais appelé à trouver des solutions en dé- fense. Ce n’est pas parce que ce com- partiment s’est montré déséquilibré et les défenseurs sont complètement passés à côté, mais plusieurs défen- seurs, pour ne pas dire tous, sont forfaits pour le match de coupe. Les deux axiaux, Ishak Guebli et Hamza Zeddam, demeurent convalescents et ne s’entraînent pas avec le groupe. S’ajoute à ce duo la suspension du capitaine Sofiane Bendebka. Des dé- fections défensives qui tracassent le

Bendebka. Des dé- fections défensives qui tracassent le staff technique husseindéen, appelé à trouver des

staff technique husseindéen, appelé à trouver des solutions fiables et re- mettre encore de nouveau de l’ordre dans la défense. Selon des indiscré- tions, Bouzidi devrait reconstituer une défense inédite à l’occasion du match face à Bouchegouf…

Zemiti axial, Allali sur la droite

Devant ce nouveau constat, l’entraî- neur du NAHD semble avoir un plan B pour rééquilibrer sa défense. À cet effet, Youcef Bouzidi songe à chambouler son dernier plan et ap- porter deux changements de taille. Le coach nahdiste compte désaxer Slimane Allali sur le côté droit de la défense. En parallèle, Karim Ghazi retrouvera son poste comme milieu récupérateur. Dans l’axe, le jeune Ze- miti fera sa première apparition et sera associé à Herida. Deux options qui pourront faire l’affaire des Sang et Or mais semblent un peu ris- quées. Allali, vu sa polyvalence, est bien placé pour assurer convenable- ment son rôle sur le côté droit de la défense. Il a déjà prouvé qu’il peut tenir convenablement son rôle sur le flanc droit. Par ailleurs, Herida et Zemiti seront alignés ensemble pour la première fois. Quelle allure aura la défense husseindéenne contre Bou- chegouf ?

L’appréhension de Bouzidi

À l’issue des séances d’entraînement de la semaine, l’entraîneur du NAHD s’est régulièrement réuni avec ses joueurs pour les motiver et les inciter à fournir les efforts néces- saires pour sortir vainqueurs de la confrontation qui les opposera sa- medi après-midi à Bouchegouf. You- cef Bouzidi a voulu booster ses troupes mais surtout les inciter à garder leur concentration et ne pas sous-estimer leur adversaire. «Il s’agit d’un match comme tous les autres et vous devez éviter tout excès de confiance. Je suis

vaise surprise. La coupe ne recon- naît pas le palmarès ou la division dans laquelle évolue l’équipe et nous réserve souvent des surprises», c’est ainsi que s’est adressé le coach nahd- site à ses joueurs. Aussi, le duo Bou- zidi-Dziri a demandé à ses poulains d’éviter tout excès de confiance et garder leur concentration jusqu’au coup de sifflet final s’ils veulent pas- ser le cap de Bouchegouf sans en- combre et sans dégâts.

Youcef M.

Le stage aura lieu le 30 ou 31 décembre à Alger Comme annoncé lors de
Le stage aura lieu
le 30 ou 31 décembre
à Alger
Comme annoncé lors de l’une de nos précé-
dentes éditions, le stage hivernal du NAHD
n’aura pas lieu à Hammam Bourguiba et se tien-
dra à Alger. Selon l’entraîneur Youcef Bouzidi, le
stage est programmé le 30 ou 31 décembre. «Je vous
confirme que le stage se déroulera à Alger et ce sera
entre le 30 et 31 décembre en cours. On s’hébergera
dans un complexe qui nous offrira les commodités
de travail. Nous avons décidé d’augmenter consi-
dérablement la charge de travail durant ce re-
groupement. En concertation avec les
membres du staff technique, on alter-
nera entre la forêt, la musculation
et le stade», dira l’entraî-
neur Bouzidi.

convaincu que vous allez réussir une belle ren-

contre, car si vous pro- duisez la même prestation que celle fournie face au CSC, nous allons sans aucun doute gagner ce match et passer au prochain tour. Seulement il faut être efficaces devant les buts adverses et solides derrière. Je

vous demande de rester concentrés tout au long de la rencontre et vous montrer vigilants pour éviter toute mau-

D’abord, comment se déroule votre préparation pour le match de coupe face au NRB Bouchegouf ?

C’est comme d’habitude. Les joueurs se préparent avec tout le sérieux voulu et semblent conscients de ce qui les attend. Notre préparation n’a pas changé par rapport aux précédentes se- maines. Le staff technique applique sa feuille de route sans souci et j’es- time que nous sommes prêts pour le prochain match.

Comment voyez-vous cette em- poignade ?

C’est un match qui se gagne sans se soucier de la façon. Bouchegouf est un adversaire à prendre très au sé- rieux et nous ne devons pas le sous-estimer. On respecte notre adversaire et nous allons jouer à fond pour arracher la qualification. Bouchegouf est une équipe coriace qui domine son groupe. On aura en face des joueurs chevronnés et qui ne viendront pas pour faire de la figuration. En tout cas, on ren- trera sur le terrain pour gagner notre duel et enchaîner avec un nouveau succès.

Sur le papier, c’est une équipe largement à votre portée. Vous ne craignez pas une mauvaise surprise ?

C’est pour cela que je vous ai dit qu’il faut respecter Bouchegouf et le prendre au sérieux. La coupe nous réserve souvent des surprises. Elle a tout simplement ses ca- prices. Les joueurs sont assez murs pour ne pas tomber dans le piège.

Vous allez être titularisé dans les bois samedi. Êtes-vous prêt ?

L’avantage c’est que le NAHD pos- sède trois bons gardiens et le staff technique peut compter sur n’im- porte qui d’entre eux. Personnelle- ment, je suis là pour aider mon équipe et contribuer aux bons ré- sultats. Ce n’est pas la première fois que je serai titulaire et je suis prêt à reprendre ma place dans les bois.

Entretien réalisé par Youcef M.

N° 3118 LIGUE 1 USMH Jeudi 07 17 décembre 2015 Il lui a été proposé
N° 3118
LIGUE
1 USMH
Jeudi
07
17 décembre
2015
Il lui a été proposé par son manager
Charef refuse
Kerrouche
Khalfallah
«Nous sommes
favori sur le
papier, mais on
doit faire très
attention»
U n joueur franco-algérien
vient d’être proposé à
l’USMH en prévision du
mercato. Il s’agit de Mehdi
Kerrouche, l’ancien atta-
quant de l’USMA, qui a évolué dans les
rangs des Rouge et Noir lors de la saison
2007-2008 avant de rentrer en France où il
avait rejoint le GFCO Ajaccio. En 2010, il
a signé au Portugal, à Naval de Maio en
Liga portugaise de première division où il
avait fait sensation. Il est parti ensuite aux
Emirats. Il est revenu en Algérie où il a
signé au CSC en 2012-2013, puis un retour
en France en CFA au FC Les Lilas. Bref,
Kerrouche a fait un peu le tour du monde.
Ce qu’il faut savoir toutefois, c’est que
Boualem Charef n’est pas intéressé et il l’a
fait savoir au manager du joueur. Aussitôt
ouvert, le dossier Kerrouche a été clos.
pourtant de
bonnes relations
avec le coach har-
rachi, ne sont pas
du tout enthou-
siastes à cette idée
et ne comprennent
pas trop l’intérêt
que porte Charef à
Boumechra dont
le niveau a beau-
coup régressé ces
dernières saisons. Selon nos informations,
l’éventuel retour du joueur a peu de chance
de se réaliser. De son côté, Boumechra
n’attend qu’un signe de la direction ou de
Charef pour répondre présent. Car selon
ses proches, il est très intéressé par un re-
tour à l’USMH.
L’attaquant
Khalfallah
nous a fait
savoir hier
que son
équipe pré-
pare avec sé-
rieux son
match de
coupe et
qu’elle va
tout faire
pour décro-
cher son billet pour le prochain
Le retour de Boumechra
ne fait pas l’unanimité
Même si Boualem Charef semble décidé à
faire revenir Salim Boumechra à l’USMH,
des dirigeants au club, qui entretiennent
tour. « Il est vrai que sur le papier,
l’USMH est largement favori, mais
on sait tous que la coupe a son lot
de surprises. Moi je dis qu’un
match n’est jamais gagné d’avance
et qu’il n’y a pas de match facile
non plus. On doit faire très atten-
tion, il ne faut pas sous-estimer
notre adversaire, c’est l’erreur qu’il
ne faut pas faire. C’est vrai, nous
sommes favori, mais on doit le
montrer sur le terrain et non
pas sur le papier. Et puis,
les équipes des divisions
H. M. Manaa demande à Cher- faoui de ramener 20 milliards s’il veut prendre l’USMH
H. M.
Manaa
demande à Cher-
faoui de ramener 20
milliards s’il veut prendre
l’USMH
Abdelkader Manaa a eu une discussion avec
Cherfaoui que l’opposition veut placer à la tête
du club tout en exigeant le départ du président
actuel. Lors de cette discussion, Manaa a voulu
voir si Cherfaoui veut réellement prendre le club
en exigeant de lui de ramener la somme de
vingt milliards de centimes s’il veut la prési-
dence du club. Cherfaoui n’a pas trouvé
quoi dire que de faire savoir à Manaa
que la décision ne lui revient pas et
que c’est le conseil d’adminis-
tration qui aura le der-
nier mot.

inférieures qui arrivent à ce stade de la compéti- tion n’ont rien à perdre. Alors, elles jouent sans pression et elles se don- nent à fond contre les

équipes de l’élite. C’est le piège dans lequel il ne faut pas tomber », nous a- t-il déclaré.

H. M.

Benomar «Le match contre Maghnia nous servira de préparation pour le déplacement à Relizane»

l’équipe de Maghnia. Loin de là, nous lui accordons beaucoup d’im- portance et nous préparons ce match comme il se doit. Mais pour nous, ce match de Coupe nous ser- vira de match de préparation en prévision de la dernière journée de la phase aller et notre déplacement à Relizane », nous fait-il savoir.

«Pour nous, le terrain est dégagé jusqu’en 8es de finale»

Benomar ne fait pas la fine bouche en effet, et estime que l’USMH a eu beaucoup de chance dans le ti- rage des deux premiers tours de la Coupe d’Algérie. « Franchement, je ne vois pas comment nous allons rater les huitièmes de finale. Nous jouerons contre l’IRB Maghnia ce samedi, et en 1/16es de finale, nous affronterons le qualifié entre l’IRB El Kerma et l’ES Guelma toujours

Il fait l’unanimité à El Harrach

l’ES Guelma toujours Il fait l’unanimité à El Harrach S ollicité par nos soins afin de

S ollicité par nos soins afin de connaître le pro- gramme des Harrachis en cette fin de phase aller et comment se pré-

pare l’équipe pour son match de Coupe, l’entraîneur adjoint de l’USMH, Benomar, nous a fait sa- voir que la rencontre de samedi prochain contre l’IRB Maghnia, comptant pour les 32es de finale de la Coupe d’Algérie, servira de préparation en prévision du der- nier match de la phase aller contre le RC Relizane. « Il faut le recon- naître, le tirage au sort de ces 32es de finale nous a été favorable. Non seulement on jouera sur notre ter- rain et devant notre public, mais, en plus, il nous a réservé une équipe qui est normalement largement à notre portée. Cela ne veut nulle- ment dire que nous sous-estimons

chez nous à El Harrach. Pour nous, le terrain est dégagé jusqu’en hui- tième de finale », estime-t-il.

« On souhaite affronter Guelma au prochain tour, car cette équipe nous a porté chance en 87 »

L’adjoint de Charef ajoute : « Tout va bien pour nous en ce moment. Le groupe est au complet aux en- traînements, nous n’avons pas de blessé et nous travaillons dans la sé- rénité et dans une bonne ambiance. Pour le prochain tour de la Coupe d’Algérie, nous souhaitons rencon- trer l’ES Guelma en espérant que cette équipe nous portera chance. Car en 1987, nous l’avons rencon- trée aux éliminatoires et nous sommes allés jusqu’en finale où nous avons remporté la Coupe ».

H. M.

C’est officiel

Un stage de six jours à Chenoua-Plage

L e staff technique de l’USMH, en concerta- tion avec la direction du club, vient de déci- der du lieu et de la date

du stage hivernal auquel les Harra- chis prendront part au début du mois prochain pour préparer la deuxième manche du champion- nat. Il n’y aura pas de surprise concernant le lieu du stage dans la mesure où il se déroulera, comme d’habitude, en Algérie. Et c’est à Chenoua-Plage, apprend-on, à en- virons 70 kilomètres d’Alger, que les coéquipiers de Harrag pren- dront leurs quartiers pour un stage qui ne va pas dépasser une se- maine selon nos informations.

Boualem Charef aurait décidé en effet que le stage bloqué en ques- tion s’étalera sur une durée de six jours.

Le programme du stage pas encore arrêté

Selon une source proche du staff technique, ce dernier n’aurait pas encore arrêté le programme de tra- vail qui va se faire à Chenoua- Plage. On ne sait même pas si des matchs amicaux sont prévus durant ce regroupement ou non. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que le pro- gramme de la trêve ne va pas se ré- sumer uniquement en ces six jours de stage. Il y aura certainement un autre programme de travail.

H. M.

Il y aura certainement un autre programme de travail. H. M. Félicitations La famille harrachie et

Félicitations

La famille harrachie et particulièrement Chouial viennent de connaître la naissance de deux supporters de
La famille harrachie et particulièrement
Chouial viennent de connaître la naissance de
deux supporters de l’USMH. Il s’agit de Was-
sim et Nahla. Les deux jolis poupons qui vont
renforcer les rangs de la galerie jaune et noir
dès les prochaines années, suivant ainsi les
traces de leurs papas, Ali et Issam, et auront
peut-être la chance d’assister à une nouvelle
page d’histoire de ce club en renouant avec les
sacres. En attendant, ils ont commencé à pren-
dre les repères… pour envahir la seconde tri-
bune du stade de Lavigerie. Les cousins Adlane
et Abderaouf ainsi que l’oncle Abderahmane
tiennent à féliciter les heureux papas.

Aziz Nissas désigné président intérimaire

Comme on le sait, les actionnaires du club ont tenu, mardi dernier, une réunion à laquelle ils ont convié le président, Abdelkader Manaa, pour discuter de plusieurs points qu’ils considèrent très im- portants, notamment celui qui a relation avec la personne qui va as- surer l’intérim en l’absence de Manaa qui doit se rendre inces- samment en France pour des soins, mais le président de l’USMH n’a pu participer à cette réunion. Il s’est absenté, mais cette fois, il a pris le soin d’appeler ceux qui étaient en réunion pour s’excuser de ne pou- voir s’y rendre, expliquant qu’il de- vait assister à l’enterrement d’un proche. C’est la première fois qu’il le fait, car, lors des deux précé-

dentes réunions, il s’est absenté sans qu’il se sente obligé de justifier quoi que ce soit. Mais malgré son absence, Abdelkader Manaa a chargé une personne pour infor- mer les présents d’une décision qu’il a prise, celle de désigner Aziz Nissas comme président intéri- maire en son absence. C’est ce der- nier en effet, qui a fait part à tout le monde de la décision de Manaa en leur montrant le document officiel signé par le président. Cette dési- gnation a soulagé tout le monde en ce sens que Aziz Nissas fait égale- ment l’unanimité au sein de l’oppo- sition et au sein des autres actionnaires. Finalement, ceux qui ont tout fait pour barrer la route à Bensemra ont réussi.

Ses bonnes relations avec Charef ont plaidé en sa faveur

La désignation de Aziz Nissas a été bien réfléchie. Le président a pesé le pour et le contre et a fini par trouver la bonne solution et la bonne personne pour le remplacer pendant son absence. Non seule- ment Nissas est accepté par l’oppo- sition, mais il entretient de bonnes relations avec Boualem Charef. Les deux hommes s’entendent bien et le courant passe très bien entre eux. C’est ce qui a fait pencher la balance en sa faveur car il est im- portant que le premier responsable du club ait une bonne approche avec l’entraîneur en chef.

H. M.

N° 3218 COUPE 08 Jeudi 17 décembre 32 es de finale D’ALGÉRIE 2015 aujourd’hui MCA
N° 3218
COUPE
08
Jeudi
17 décembre
32 es de finale
D’ALGÉRIE
2015
aujourd’hui
MCA
à 17h00
USMO
Gourmi «On n’est pas encore
qualifiés pour penser à l’USMA»
«Après avoir battu le MOB, on s’est mis directement à
préparer notre match de coupe et on l’a fait en toute
sérénité, car c’est une rencontre difficile, contraire-
ment à ce que certains puissent le penser. On est
actuellement concentrés sur notre sujet car on
n’est pas encore qualifiés pour penser au derby.
Une fois qu’on aura joué l’USMO, on pourra dis-
cuter de cette rencontre face à l’USMA.»
Aouedj «Il faut qu’on
soit vigilants, cette équipe
joue bien au football»
soit vigilants, cette équipe joue bien au football» «Notre dernier succès en championnat nous a fait
soit vigilants, cette équipe joue bien au football» «Notre dernier succès en championnat nous a fait
soit vigilants, cette équipe joue bien au football» «Notre dernier succès en championnat nous a fait

«Notre dernier succès en championnat nous a fait du bien sur le plan moral, car on a réussi à en- registrer notre troisième résultat positif d’affilée. Ce match de coupe est une occasion pour confir- mer notre bonne santé et je ne pense pas que les absences vont nous handicaper, seulement, il faut qu’on soit vigilant car notre adversaire est une équipe qui joue bien au football et il faudra aborder ce match comme nous avons l’habitude de le faire.»

Des changements dans l’équipe type du Mouloudia

E n prévision de cette ren- contre de coupe d’Algé- rie face à l’USMO, Ighil Meziane a tenu compte de tous les paramètres

pour aligner les joueurs les plus prêts à prendre part à cette compé- tition, et offrir la chance à certains d’entre eux afin de montrer de quoi ils sont capables à l’image de Roberson et Salah Eddine qui se plaignent du manque de compéti- tion. En plus de la ligne défensive, le milieu de terrain et la ligne d’at- taque subiront aussi des change- ments relativement au dernier match livré face au MOB. Cepen- dant, cela ne veut nullement dire que le coach minimise de la valeur de son adversaire, mais il veut faire tourner son équipe.

Bachir, Benbraham et Azzi retrouvent l’équipe type

Tenant compte de l’absence de trois joueurs en défense qui ont livré le dernier match face au MOB, à savoir Zeghdane, Ha- choud et Bouhenna. Le Mouloudia se présentera avec une arrière

garde new look, puisque Bachiri composera l’axe central de défense avec Demou et ce sont Azzi et Benbraham qui vont jouer sur les deux flancs de la défense, puisque l’ex joueur d’Amien a perdu sa place de titulaire depuis sa bles- sure avant le match de la JSK et Azzi a été victime d’une rude concurrence en défense et au mi- lieu du terrain. C’est donc avec une défense inédite que l’équipe se pré- sentera aujourd’hui.

Hendou pour épauler Kacem, Roberson dans l’animation du jeu

Au milieu de terrain, le coach a jugé utile de garder Kacem Mehdi qui est la plaque tournante de cette zone stratégique, et en l’absence de Karaoui, il sera épaulé par l’ex har- rachi Hendou qui va se charger à son tour de la récupération. Ce dernier que le club veut laisser partir au profit d’une autre forma- tion, est face à une belle opportu- nité afin de prouver de quoi il est capable. Quant à l’animation de jeu elle sera assurée par le Brési-

lien Roberson qui est appelé à donner ce qu’on attend de lui s’il souhaite être repêché. Ainsi, Der- rardja sera une nouvelle fois sur le banc, et il semble bien qu’il sera préservé pour l’USMA.

Abid, Salah Eddine et Gourmi pour atomiser la défense de l’USMO

Afin de faire valoir ses argu- ments au niveau de la ligne offen- sive, Ighil va miser sur Abid qu’il alignera en pointe, lui qui a ré- clamé à ce qu’il joue dans son poste de prédilection et il sera épaulé par Salah Eddine qui aura une seconde chance après avoir manqué son match face au MOB, il occupera le flanc gauche de la ligne d’attaque, et on retrouvera sur l’autre flanc Gourmi qui a pro- voqué le penalty de son équipe sa- medi passé. Ces trois joueurs auront à faire la différence face à l’USMO et assurer la qualification pour le prochain tour de la Coupe d’Algérie.

Abid «Ce match sera très difficile»

«En l’espace de quatre jours nous allons jouer deux matchs qui seront difficiles, car notre anta- goniste essayera de réaliser son match de la saison et il faut qu’on soit concentré pour assurer la qua- lification car en coupe d’Algérie il n’y a pas de pe- tites équipes. Certes, chaque chose en son temps, mais on ne peut s’empêcher de penser au match de l’USMA qui est une finale pour nous, car c’est un tournant dans la course au titre.»

Hachoud «Il ne faut pas que le scénario de Ben Badis se répète»

«Même si nous sommes amoindris, je pense que mes coéquipiers feront le nécessaire sur le terrain, car nous avons un effectif riche, mais on devra s’en méfier. Il ne faut pas que le scénario de Ben Badis se répète, face auquel on s’est qualifiés diffi- cilement. Je pense, toutefois, que mes partenaires sont concentrés sur leur sujet pour sortir vainqueurs de cette confrontation.» Kamel M.

Le MCA en mise au vert à Aïn Benian Afin que ses joueurs puissent se
Le MCA en
mise au vert
à Aïn Benian
Afin que ses joueurs puissent se
concentrer convenablement sur leur
sujet et leur faire sentir l’importance de
cette rencontre, le coach a programmé
une mise au vert, hier à midi, à l’Institut
supérieur de l’hôtellerie d’Aïn Benian.
Les coéquipiers de Bachiri ont pris
donc leur déjeuner dans cet établis-
sement avant de faire leur sieste
et reprendre l’ultime séance de
travail programmée en fin
d’après-midi à huis
clos.
Séance de tirs au but au menu Même si veut assurer sa qualification dans le
Séance
de tirs au but
au menu
Même si veut assurer sa
qualification dans le temps ré-
glementaire, Ighil Meziane ne
laisse rien au hasard et se prépare
au cas le plus défavorable, la série
des tirs au but. Ainsi, il a pro-
grammé une séance de penal-
tys, qui n’ont pas réussi
cette saison au Doyen
Kamel M. Le Mouloudia s’était fait éliminer par le HAC au 20-Août Biskri, Lezzoum et
Kamel M.
Le Mouloudia s’était fait éliminer par le HAC au 20-Août
Biskri, Lezzoum et Lazizi
gardent un mauvais
souvenir de 1995
Zeghdane, Khiter
et Matijas blessés
Outre ces joueurs suspendus, l’ancien
sélectionneur national est contraint de se
passer des services de Zeghdane, blessé
face au MOB, Matijas qui souffre d’une
tendinite au genou, mais aussi du jeune
Khiter.
Chita out pour cause de fatigue
A ces huit joueurs s’ajoute le vice-
champion d’Afrique avec les U23 Ous-
sama Chita, qui est essoufflé suite aux
cinq rencontres disputées en deux se-
maines seulement, ce qui a incité le staff
technique à le ménager, en le conservant
pour le derby face à l’USMA. Comme le
coach compte libérer Ngoula, non auto-
risé à s’entraîner avec l’équipe fanion,
donc il composera sans ses dix joueurs,
ce qui le pousserait à puiser dans le réser-
voir des jeunes joueurs, à l’image d’Ou-
dina, Chaouchi et Kasdi.
La dernière confrontation en Coupe d’Algérie que le MCA a livrée au stade
du 20-Août remonte à 2007, lorsque les coéquipiers de Bouguèche, auteur
de deux buts, ont été éliminés par la formation de Bentalha, dans le
cadre des 16 es de finale. Cependant, les Mouloudéens ne sont pas
prêts d’oublier la date du 27 avril 1995 lorsque leur équipe s’était
fait éliminéer par la formation du HAC qui a créé la surprise dans
cette enceinte en l’emportant aux tirs au but, puisque la partie
s’est soldée sur un score vierge, après les prolongations.
Deux joueurs des Vert et Rouge, le portier Lezzoum, l’ac-
tuel entraîneur des gardiens de but, et Lazizi, qui portait
le brassard de capitaine à cette époque, et l’accompa-
gnateur de l’équipe, ainsi que Mustapha Biskri, le coach
adjoint de l’équipe et de Mustapha Heddane qui était
l’entraîneur en chef, se souviennent de cette partie.
Ainsi, il aura sans aucun doute, au même titre que
Lezzoum et Lazizi, à prodiguer des consignes néces-
saires pour mettre en garde les coéquipiers de Bachiri
afin de prendre les choses en main dès l’entame de la
partie, tout en ne sous-estimant pas l’adversaire. Les
Mouloudéens veulent éviter toute mauvaise surprise,
lorsqu’on sait que l’élimination face au HAC en 1995 a eu des
répercussions négatives sur l’équipe, puisque le MCA n’a pu ga-
gner aucun match par la suite. Il a fallu attendre l’ultime journée
du championnat, le 22 juin, pour voir le MCA l’emporter face au
WAT sur le score d’un but à zéro. Maintenant, les temps ont changé
et la bande à Ighil est consciente de la mission qui l’attend, car les
joueurs sont unanimes à dire qu’il faut respecter l’adversaire pour se qua-
lifier sans aucun souci au prochain tour.
K. M.
K. M.

Suite aux nombreuses absences

Ighil a eu du mal à composer

la liste des dix-huit

Contrairement aux précédentes ren- contres où le choix des joueurs pour composer la liste des dix-huit constituait un véritable casse-tête pour Ighil, contraint de faire l’impasse sur la convo- cation de certains éléments, cette fois, à l’occasion de ce rendez-vous de coupe, il a eu des difficultés à la compléter, vu les nombreuses absences dues aux blessures et aux suspensions.

Cherif El Ouazzani s’ajoute à la liste des suspendus

Le coach savait que quatre joueurs al- laient manquer à l’appel. Il s’agit de Ha- choud, Bouhena, Karaoui et Merzougui qui ont écopé chacun d’un quatrième car- ton face au MOB, donc privés de match jusqu’à la prochaine confrontation face à l’USMA. Ce dernier avait l’intention de convoquer Chérif El Ouazzani, après l’avoir incorporé lors de partie face au RCA, mais ce joueur a été suspendu avec la catégorie des U23, donc out pour ce match de coupe.

COUPE N° 3218 Jeudi 09 D’ALGÉRIE 17 décembre 32 es de finale 2015 aujourd’hui MCA
COUPE
N° 3218
Jeudi
09
D’ALGÉRIE
17 décembre
32 es de finale
2015
aujourd’hui
MCA
à 17h00
USMO

L’USMO, un adversaire à prendre au sérieux

D onnés favoris pour pas- ser au prochain tour de Dame coupe, en étant confronté à la modeste équipe de l’USMO, les

Mouloudéens ne semblent pas pren- dre les choses à la légère afin de parer à toute mauvaise surprise, du fait que leur adversaire n’a rien à perdre et jouera sans aucun doute son match de la saison. Ainsi, le MCA a essayé de receuillir le maximum d’informa- tions sur son adversaire du jour, pour être fixé sur la manière avec laquelle il abordera ce rendez-vous.

Les Oranais restent sur un nul à la maison

Lors de son dernier match du championnat, l’USMO a accueilli la formation de Maghnia au stade Saint-Antoine et la rencontre s’est soldée sur un score vierge. Les Ora- nais étaient pénalisés par l’absence de leur capitaine d’équipe et meilleur joueur, Dalla, qui a écopé d’une lourde suspension jusqu’à manquer même la partie d’aujourd’hui au 20- Août. Toutefois, et bien que l’adver- saire du Doyen enregistre un échec chez lui, il n’en demeure pas moins que l’USMO reste une formation po- tentielle dont

il faut se méfier.

faisant la différence afin d’assurer la qualification au prochain tour de l’épreuve populaire.

L’USMO s’est fait éliminer la saison passée par le MCO

Rappelons que l’USMO avait réussi la saison passée à atteindre les 16 es de finale mais s’est fait éliminer par le club phare de l’Oranie, le MCO. Ainsi, les poulains de Djerradi relè- veront un nouveau défi en donnant la réplique aux Algérois. N’ayant rien à perdre, ils espèrent créer la plus grande surprise des 32 es de finale de l’épreuve populaire.

Kamel M.

Sâad et Laroussi manqueront à l’appel

Outre Dalla, cette équipe oranaise sera aussi amoindrie de Sâad blessé et de Laroussi suspendu, ce qui n’est pas fait pour arranger les affaires du coach Mohamed Djeradi qui doit donc composer sans ces trois élé- ments de son équipe-type, notam- ment face à une formation d’élite comme le MCA. En dépit de ces ab- sences, les Oranais comptent relever le défi et tenter de défier le Moulou- dia, car même si la rencontre se jouera à Alger, le stade du 20-Août est un terrain neutre.

La ligne d’attaque, leur point fort

Sachant que la défense algéroise sera remaniée par rapport au der- nier match face au MOB, car Bou- hena, Zeghdane et Hachoud ne participeront pas à cette partie, la bande à Ighil doit se méfier de l’at- taque de l’USMO, car même si elle n’a pas eu la réussite dernièrement, le compartiment offensif demeure le point fort des Oranais. Toutefois, sa ligne défensive est prenable à souhait, et les attaquants du Doyen pourront donc faire valoir leur expérience en

Djerradi «On n’ira pas faire du tourisme à Alger» «Nous avons préparé cette rencon- tre
Djerradi
«On n’ira pas faire
du tourisme à Alger»
«Nous avons préparé cette rencon-
tre sereinement et on ne se délacera
pas à Alger pour faire du tourisme. C’est
une rencontre qui sera difficile pour
nous et qui mettra aux prises deux
grandes écoles, car il ne faut pas ou-
blier que l’USMO a été créée en 1926.
Notre objectif principal est le cham-
pionnat, mais il faut qu’on soit à
la hauteur de la réputation de
notre club.»

Le MCA ne veut pas d’intermédiaire pour tout transfert de Chita à l’étranger

Auteur de bonnes presta- tions lors de la récente CAN U23, le milieu de terrain Oussama Chita a attiré l’at- tention de plusieurs mana- gers étrangers qui travaillent en étroite collaboration avec des agents de joueurs en Al- gérie. Depuis son retour au pays, le joueur est harcelé par les agents en question et c’est

la raison pour laquelle la di- rection du MCA redoute qu’il soit perturbé par ceux qui lui font miroiter d’alléchantes of- fres afin qu’il signe avec eux des contrats d’exclusivité. Une situation qui risque même de mettre la pression sur le jeune joueur et influera sur son rendement. Dans le souci de le préserver, la direction du club discutera avec Chita et lui fera part de son intention de lui fa- ciliter la tâche, pour qu’il joue ailleurs et lui permettre de donner une autre dimension à sa carrière. Toutefois, les responsables du Mou- loudia n’accepteront aucun intermédiaire dans son transfert à l’étranger et chaque équipe qui souhaite bé- néficier de ses services doit passer par la direc- tion du club pour toute négociation. Une déci- sion qui est faite pour arranger les affaires du Chita. C’est dire que le MCA sera donc son seul interlocuteur. De son côté, Chita essayera avant tout de se concen- trer avec son équipe et de gagner sa place dans le onze rentrant, lorsqu’on sait que la concurrence bat son plein au milieu de ter- rain du MCA, lui qui rêve de prendre part aux J.O de Rio cet été. Un événement sportif qui va attirer l’intention de tous les recruteurs sera une belle opportunité pour le joueur, afin de réaliser de bonnes pres- tations et décrocher un contrat professionnel fructueux sur tous les plans.

Kamel M.

fructueux sur tous les p l a n s . Kamel M. Demou incertain pour le
Demou incertain pour le match de coupe Hier en fin d’après-midi, à l’occasion de la
Demou
incertain
pour le match
de coupe
Hier en fin d’après-midi, à l’occasion de
la dernière séance d’entraînement, le défen-
seur central du Mouloudia, Kheireddine
Demou, a été contraint d’écourter sa séance,
après avoir contracté une blessure à un
genou. Ighil, face à l’absence de plusieurs
joueurs, a décidé de le retenir dans la liste
des dix-huit, mais sa participation au
match de coupe demeure incertaine et
tributaire du diagnostic qui sera
établi par le staff médical

Les deux hommes discuteront de Boucherit et Belameiri

Betrouni se réunira avec Ighil pour trancher la question du recrutement

son entame. Le président du Mouloudia avait déjà rassuré Ighil au sujet de cette opération du re- crutement, mais il essaye lors de cette rencontre de lui expliquer les raisons qui ont poussé certains membres du CA à se montrer réti- cents au sujet du retour de Bou- cherit qui est âgé actuellement de trente-trois ans et qui sera lié au MCA par un contrat minimal de deux saisons comme le stipule la réglementation. Ainsi, et si le coach insistera pour le recrute- ment de l’ex-milieu de terrain du CSC, il tentera de le convaincre à introduire certaines clauses dans le contrat de Boucherit, dont celle qui ouvre le droit au club de rési- lier son contrat s’il ne donnera pas satisfaction. Ce qui est cer- tain, Betrouni remettra le dernier

mot à Ighil quelle que soit la déci- sion. Outre le recrutement de Boucherit, le cas de l’attaquant sétifien Belamiri sera aussi évo- qué, car là aussi Betrouni a laissé la balle dans le camp d’Ighil qui devait discuter avec Mokdad afin de le convaincre d’opter pour l’ESS, au moment où le joueur souhaite rester au Mouloudia. Le premier responsable du Doyen souhaite tirer au clair ces deux af- faires, car même la liste des joueurs à libérer sera tributaire de cette discussion. A en croire une source digne de foi, on laisse en- tendre que le CA entérinera toute décision qui émane du coach en sa qualité du premier responsable sur le plan technique. Kamel M.

A en croire une source digne de foi, on laisse entendre que le premier responsable Achour Betrouni a décidé

de se réunir avec Ighil Me- ziane, afin de parler du re- crutement et trancher sur cette question d’une manière défi- nitive. En effet, il n’est un secret pour personne que le coach du Mouloudia a émis le vœu de renfor- cer son équipe par les services de Boucherit sur conseil de son ad- joint Mustapha Biskri, ce dernier a même de- mandé au joueur de prendre son mal en pa- tience du moment que le mercato hivernal n’est qu’à

N° 3218 COUPE 10 Jeudi 17 décembre 32 es de finale D’ALGÉRIE 2015 Aujourd’hui USMA
N° 3218 COUPE 10 Jeudi 17 décembre 32 es de finale D’ALGÉRIE 2015 Aujourd’hui USMA
N° 3218
COUPE
10
Jeudi 17
décembre
32 es de finale
D’ALGÉRIE
2015
Aujourd’hui
USMA
à 17h00
PAC
Les joueurs du PAC
comme chez eux
à Bologhine
l l De retour en Ligue 2 Mobi-
lis, le Paradou AC a débuté la

saison actuelle à Bologhine puisque c’est au stade Omar-Ha- madi que les protégés de Si Tahar Cherif El-Ouazzani ont reçu leurs adversaires avant de changer de lieu de domiciliation, puisqu’ils ont opté pour le stade de Dar El Beida. Ce match de coupe prévu lors de la seconde moitié du mois actuel sera une occasion pour eux de rejouer une nouvelle fois à Saint-Eugène. Un stade dans le- quel ils seront à l’aise, puisqu’ils ont pour habitude d’évoluer sur cette pelouse. Cette pression exer- cée par les supporters usmistes et l’expérience des finalistes de la der- nière édition de la Ligue des Champions Orange 2015, pour- ront faire la différence face aux jeunes loups du PAC.

Chaoui : «Décidés à défendre nos chances à fond»

l l Joint au téléphone juste après la fin de la séance

d’entraînement d’hier matin, Is- maïl Chaoui, le défenseur et capi- taine du Paradou AC, a accepté de nous parler de la rencontre qui op- posera l’USMA à leur club en Coupe d’Algérie. «C’est un match comme tous les autres que nous al- lons aborder avec l’unique intention de le remporter. L’USMA est une grande équipe, mais elle ne nous impressionne pas. Nous partons à chances égales et nous sommes tous décidés à les défendre à fond.» Hamdi et ses joueurs sont donc prévenus. Rachid C.

Battre le Paradou pour bien préparer le grand derby

L’ USMA sera au- jourd’hui l’une des deux premières équipes de la Ligue 1 Mobilis, en com-

pagnie du MCA qui recevra l’USM Oran au stade du 20-Août-55 des Annassers, à faire son entrée en lice en Coupe d’Algérie 2015/2016. Pour débuter cette édition, les Rouge et Noir accueilleront au stade Omar-Hamadi, le Paradou AC lors d’une rencontre dont le coup d’envoi est prévu à 17h. Les champions d’automne aborderont ce match des 32es de finale dans la peau du favori, mais les joueurs de l’autre formation algéroise ne sem- blent pas prêts à céder facilement la qualification. Actuellement à la sixième place au classement avec vingt points, soit à trois longueurs du podium, les Jaune et Bleu comptent défendre leurs chances à

fond mais leur mission s’annonce compliquée face aux finalistes de la Ligue des Champions Orange 2015, surtout lorsqu’on sait que ces derniers n’ont concédé aucune dé- faite en championnat depuis la première journée. Décidés à vali- der leur billet pour les seizièmes pendant le temps règlementaire, les Usmistes ne jurent que par la victoire et espèrent même mettre fin au suspense avant la fin du temps réglementaire pour se tour- ner vers le grand derby de la capi- tale contre le Mouloudia programmé, mardi prochain, au 5- Juillet. Ils doivent cependant se méfier de leur adversaire du jour puisque même s’ils manquent d’ex- périence, les nombreux jeunes for- més à l’académie et drivés par Cherif El Ouazzani n’ont rien à perdre, mais tout à gagner. Conscients que cette confronta-

tion pourrait lancer une fois pour toute leur jeune carrière et les mettre sous les feux des projec- teurs, Benguit, excellent lors de la CAN-2015 des U23 avec la sélec- tion olympique ainsi que ses co- équipiers veulent saisir cette opportunité pour faire parler d’eux. Khoualed et ses camarades doivent se montrer vigilants s’ils veulent assurer et rassurer à quelques jours du rendez-vous tant attendu par leurs supporters.

Le Paradou a déjà éliminé les Rouge et Noir en 32es

L’USMA et le Paradou AC se sont déjà affrontés par le passé en 32es de la Coupe d’Algérie. Ce fut en janvier 2009 au stade Benhad- dad de Kouba. A cette époque, les Rouge et Noir avaient quitté la compétition après qu’ils se sont in- clinés sur le score de deux buts à

un lors d’une rencontre que les supporters n’ont pas pu oublier fa- cilement. Maïdi avait donné l’avantage aux siens à la 9’, Amar Ammour a égalisé dans le temps additionnel. Lors des prolonga- tions, le Camerounais Daniel Moncharé a marqué contre son camp à la grande déception des présents. Cette défaite n’a pas été sans conséquences, puisque plu- sieurs têtes sont tombées par la suite. La seconde fois que les Us- mistes ont quitté la Coupe d’Algé- rie lors du premier tour fut à Saïda face à la formation lo- cale lors de la pre- mière année des Haddad à la tête du club. Adel Che- raki

Khoualed : «Les joueurs du PAC n’ont

rien à perdre, méfions-nous d’eux»

L’USMA connaîtra son futur adversaire, ce samedi En cas de qualification bien sûr pour les
L’USMA
connaîtra son
futur adversaire,
ce samedi
En cas de qualification bien sûr
pour les 16es de finale, les Rouge et
Noir connaitront leur prochain ad-
versaire en Coupe d’Algérie samedi.
Le CR Beni our affrontera le NRB
El Ogla à Ouargla lors d’un match
dont le coup d’envoi sera donné à
14h15. Pour rappel, les rencontres du
prochain tour sont prévus les 8 et 9 jan-
vier 2016. Ce sera donc la première
sortie pour les formations quali-
fiées lors de la nouvelle
année.

Contacté au bout du fil juste après la fin de la séance d’entraînement d’hier matin, Nacer Eddine Khoualed, bien parti pour être reconduit cet après-midi face au Paradou AC lors d’une rencontre pour le compte des 32es de finale de la Coupe d’Algérie, a ac- cepté de nous parler de ce match évoquant par la suite le rendez-vous tant attendu par les supporters. Un rendez-vous prévu pour mardi prochain contre le MCA.

A quelques heures de votre prochaine rencon- tre, êtes-vous prêts pour ce rendez-vous ? Nous avons effectué trois séances d’entraînement seulement depuis notre retour de Tadjenanet, mais elles ont été suffisantes pour faire les re- touches nécessaires. Je ne vois aucune raison pour que nous ne le soyons pas. Le groupe s’est com- plété une nouvelle fois avec le retour des blessés en attendant que les internationaux espoirs se joi- gnent à nous. Les membres du staff disposent de plusieurs choix, je pense que cette situation nous permettra de l’aborder de la meilleure des ma- nières. Avez-vous une idée sur cette équipe du Paradou ? Pour être franc, non. Tout ce que nous savons, c’est qu’elle renferme plusieurs jeunes talentueux. C’est suffisant pour dire que notre mission ne sera pas aussi facile à réaliser comme le pensent cer- tains. Il faut que nous soyons vigilants si nous voulons valider notre billet pour le prochain tour de cette compétition. Une compétition au goût

spécial aux yeux de nos supporters. Nous sommes sur une série de douze rencontres sans défaite, nous ne voulons pas qu’elle s’arrête là, c’est une motivation en plus pour décrocher une nouvelle victoire, ce jeudi. Quel sera l’objectif de l’USMA en Coupe d’Algé- rie ? Il est un peu tôt pour parler de ce sujet. Et puis, c’est difficile de se fixer des objectifs en Coupe d’Algérie. C’est pour cette raison que nous allons gérer match par match. Bien sûr que nous voulons aller le plus loin possible, mais tout ne dépendra pas de nous uniquement puisque le destin et la chance auront leur mot à dire. Quel serait le meilleur scénario pour vous lors de ce match ? Il se pourrait qu’il se joue sur de petits détails. Je suis sûr que les joueurs du Paradou défendront leurs chances à fond, mais nous allons faire de notre mieux pour nous mettre à l’abri et éviter toute mauvaise surprise le plus rapidement possi- ble. Le meilleur scénario pour nous sera donc de prendre l’avantage dès le début de cette partie. L’expérience sera notre plus grand atout, à nous d’en profiter pour faire la différence. Une victoire sera-t-elle la meilleure manière de préparer le grand derby contre le MCA ? Croyez-moi, pour le moment, nous ne pensons pas à ce match. Il va falloir battre le Paradou, en- suite nous pourrons nous tourner vers ce rendez- vous et à la manière avec laquelle nous le préparerons et l’aborderons. Personnellement, je ne veux même pas l’évoquer parce que le plus im-

portant lors des prochaines heures, c’est d’arracher notre ticket pour les 16es de finale. En cas de qualification, vous affronterez le CR Beni our ou le NRB El Ogla. Une occa- sion en or pour atteindre les 8es de finale, n’est-ce pas ? Tout d’abord, sachez que nous ne sommes pas encore quali- fiés. Pour l’être, il faut s’impo- ser ce jeudi à Bologhine. Ce n’est qu’une fois que nous at- teindrons ce premier objectif que nous pourrons penser à la suite du parcours et à notre prochain adversaire. Pour ré- pondre à votre question, je dirais que oui nous sommes bel et bien favoris, mais sur le terrain toutes les équipes débutent leurs ren- contres à chances égales. Moi, je ne sous-estime aucun club, surtout que cette compétition a souvent réservé de grandes surprises. Un pronostic pour terminer… Je n’aime pas le faire. Peu importe le score et le nom des buteurs, l’essentiel est de gagner. Le plus important, c’est de finir ce match sans blessés parce que jusque-là nous n’avons pas été gâtés par le sort. La suite du parcours est encore longue et nous espérons l’aborder avec un effectif au complet. Entretien réalisé par Adel Cheraki

COUPE N° 3218 Jeudi 17 11 D’ALGÉRIE décembre 32 es de finale 2015 Aujourd’hui Les
COUPE
N° 3218
Jeudi 17
11
D’ALGÉRIE
décembre
32 es de finale
2015
Aujourd’hui
Les internationaux
Espoirs non retenus
USMA
à 17h00
PAC
En fin de compte, les internationaux
Espoirs de l’USMA n’ont pas été re-
tenus pour la rencontre de cette fin
de journée. Si Darfalou s’envolera
lors des prochaines heures vers le
Qatar, pour subir une intervention
chirurgicale, car souffrant d’une pu-
balgie, Benkhemassa, Abdellaoui et
Ferhat ont été ménagés et seront de
retour à l’occasion du derby face au
MCA.
Tirs au but pour clore
la séance
D e retour du Sénégal
où il a pris part à la
Coupe d’Afrique des
Benguit
incertain
Match spécial pour El-Orfi
S’il y a un joueur de l’USMA pour
qui la rencontre de cet après-midi
sera spéciale, c’est bien Hocine El-
Orfi. Bien parti pour être reconduit
ce jeudi, le milieu de terrain des
Rouge et Noir a été formé au Para-
dou AC où il s’est imposé comme
l’un des grands espoirs de sa généra-
tion, avant de rejoindre par la suite
la JSK avec laquelle il a longtemps
brillé, avant de rejoindre son club
actuel avec lequel il a remporté le
titre de champion, la Coupe d’Algé-
rie, l’UAFA Cup et la Supercoupe. Il
nations des U23 avec la sé-
lection olympique, Raouf
Benguit a repris l’entraîne-
ment avec le groupe. Seule-
ment, cela ne veut pas dire
qu’il sera présent aujourd’hui
sur la pelouse puisqu’il souf-
fre d’une blessure au mollet.
Dans le cas où il ne sera pas
titularisé, Cherif El Ouazzani
pourra compter sur son mi-
lieu de terrain en tant que
joker.
C’est hier matin que les joueurs
des deux équipes ont effectué leur
dernière séance d’entraînement,
avant d’aborder la rencontre de
cette fin de journée. Les Usmistes,
à l’instar de leur adversaire du
jour, l’ont achevée par une séance
de tirs au but. Si les membres du
staff technique ont pris une telle
décision, c’est tout simplement
pour préparer leurs protégés à
vivre une telle situation qui ne sera
pas facile à vivre, vu la pression
qui sera exercée sur eux.
«J’aurais voulu croi-
ser Benkhemassa»
Le PAC a disputé
deux rencontres
de Coupe d’Algérie
y a quelques jours, le natif de Bous-
saâda nous a confié qu’il sera
content de retrouver ses amis du
PAC.
Benmoussa et Koudri
suspendus
Si Hocine El-Orfi aura l’occasion de
rejouer face à l’un de ses anciens
clubs cet après-midi, ce ne sera pas
Présent au stade de Hydra,
nous avons saisi l’occasion de
nous approcher du milieu de
terrain du Paradou, pour
prendre des nouvelles du
joueur. «J’ai senti des dou-
leurs au niveau du mollet, ce
qui a poussé les membres du
staff technique à me soumet-
tre à des soins pour espérer
être présent ce jeudi contre
l’USMA.» Concernant ses
amis usmistes en sélection, il
nous a dit : «J’en ai discuté
avec Benkhemassa qui m’a dit
qu’il n’allait pas être de la par-
tie. Dommage, j’aurais voulu
le croiser.»
Contrairement aux Usmistes qui
joueront leur premier match de
Coupe d’Algérie, les joueurs du Pa-
radou AC, eux, en ont disputé
deux, à l’occasion des tours régio-
naux. Le premier les a opposés au
WA Rouïba au stade du 1er-No-
vembre de Lavigerie et s’est ter-
miné sur le score de trois buts à
zéro. Le second a eu lieu à Re-
ghaia, et qu’ils ont gagné par la
toute petite des marges, face au RC
Boumerdès.
le cas pour Mokhtar Benmoussa. En
Seguer de retour,
Mansouri non retenu
R. C.

effet, le natif de Tlemcen a écopé de son quatrième carton jaune lors de la dernière sortie de son équipe à Tadjenanet face à la formation lo- cale. Il ne sera pas le seul puisque Hamza Koudri sera contraint, lui aussi, de faire l’impasse sur cette rencontre pour le même motif. Si tout se passe comme prévu, c’est lors du grand derby de la capitale prévu ce mardi qu’ils renoueront avec la compétition officielle.

mardi qu’ils renoueront avec la compétition officielle. Cherif El Ouazzani «Une belle expérience pour mes

Cherif El Ouazzani

«Une belle expérience pour mes joueurs»

L’entraîneur Cherif El Ouazzani nous a confié, hier, que cette rencontre pourrait être une belle occasion pour vivre une expérience spéciale qui sera bénéfique pour la suite du parcours. «Notre objectif est clair, nous jouons pour le maintien. Ce match sera un bonus pour nous. Tout ce que nous espérons, c’est qu’il se déroule dans de bonnes conditions et que le fair- play soit total. J’espère aussi que ce rendez-vous tiendra toutes ses promesses et que le meilleur gagne bien sûr.»

C’est hier en fin de matinée que les membres du staff technique ont rendu publique la liste des 18 dans laquelle figure le nom de Seguer, mais pas ceux de Baïtèche, Man- souri et Bouchema. Lagoun et Benaï, quant à eux, ont été convo- qués pour la seconde fois de suite.

CSC Gomez «J’affectionne particulièrement la coupe, j’espère que ce sera le déclic face au MCEE»
CSC
Gomez
«J’affectionne
particulièrement
la coupe, j’espère
que ce sera le déclic
face au MCEE»
GomezGomezGomezGomez peinepeinepeinepeine àààà composercomposercomposercomposer sonsonsonson onzeonzeonzeonze
Afin de composer le onze rentrant
en coupe d’Algérie face au MCEE,
demain, le technicien français du
Chabab de Constantine trouve du
mal à réunir des joueurs en forme,
et surtout en possession de tous
leurs moyens physiques, ce dernier
peine à placer un arrière gauche et
un meneur de jeu. Ainsi, Meghni et
Annane, blessés, ainsi qu’Aksas,
suspendu, sont venus s’ajouter à
une liste assez élargie de joueurs
indisponibles, le driver des Vert et
Noir ne sait plus à quel saint se
vouer tellement il ne trouve pas
chaussure à son pied. Parmi les
postes qui ont longuement donné
du tournis au technicien, celui de
gardien de but ne déroge pas à l’ac-
tualité, puisque dans ce poste et à
l’heure où nous mettons sous
presse cette information aucun kee-
per n’a été désigné pour garder la
cage du CSC face au MCEE. Si Mo-
hamed Cedric a été aligné face au
NAHD dernièrement, celui-ci sem-
ble prêt mais Gomez ne semble pas
trop emballé pour le reconduire.
Ghoul, de son côté, a gagné des
points face au MCA, où il a non seu-
lement fourni une bonne prestation
en annihilant un penalty, mais a
aussi rassuré son entraineur par sa
forme. Seulement, là, Gomez n’a
pas encore tranché
le côté droit on peut avancer que ce
sera Belkacem Remache qui s’en
occupera puisqu’il est le seul latéral
droit disponible pour le coach, au
moment où Bahri est suspendu.
Sur le flanc gauche, l’entraîneur hé-
site et ne sait pas quoi faire, en fait,
car il se trouve que dans ce poste,
Mekkaoui et Belakhdar sont opéra-
tionnels pour ce match. Outre ces
joueurs disponibles, on peut aussi
compter sur Bencherifa qui est prêt
lui aussi, mais selon nos échos l’ex-
joueur du RCK devrait être aligné
un cran devant par son entraineur
Gomez, ce qui sous-entend que le
choix du coach devrait s’effectuer
sur les deux autres joueurs cités
plus haut, à savoir Mekkaoui ou Be-
lakhdar qui ne cessent de réclamer
du temps de jeu avec leur forma-
tion.
dre part à une rencontre. L’ex-
joueur de l’ASO et de l’USMA a
montré de bonnes dispositions en
amical face au MOB, ce qui n’a pas
échappé aux yeux de son entrai-
neur qui ne demandait que ça.
Koné de retour, Voavy pour
le soutenir
S’agissant toujours des attaquants,
le retour en forme de l’Ivoirien Koné
a réjoui son entraineur. Le joueur qui
Gherbi et Sameur
dans la récupération, Bez-
zaz dans l’animation
s’est longuement absenté à cause
d’une blessure sérieuse contractée
en début de saison, est en train de
revenir en force. La preuve, le
joueur s'acharne à l’entraînement, et
ne rate aucune occasion de secouer
les filets pendant les rencontres
L’entraîneur du CSC, Didier
Gomez, est un sportif qui aime
bien l’épreuve populaire, ce der-
nier n’a pas caché son affection
pour le trophée. «Oui, effective-
ment, je suis quelqu’un qui affec-
tionne particulièrement la coupe,
et j’espère qu’on va provoquer le
déclic face au MCEE. Cela dit, on
s’est bien préparés, et on a mis les
joueurs dans de bonnes condi-
tions afin de sortir de cette situa-
tion assez compliquée, il ne nous
manque qu’une victoire pour re-
mettre l’équipe sur les rails», dira
le coach du CSC.
Il est irrité
par le tartan
d’application. Or, avec le mutisme de
la ligne offensive du CSC (1 but face
L’axe défensif sera
composé de Cheklam
et Guerabis
Boulemdais ou Messadia
en pointe
Le dernier souci pour le technicien
A droite Remache, à
gauche la grande question
la saison dernière reste le plus indi-
Pour le compartiment défensif qui
met Gomez dans tous ses états, sur
Dans l’entrejeu, où les choses se
passent mal, sachant que c’est un
compartiment très sensible où il
faut un équilibre parfait, là Gomez
devrait aligner deux joueurs en
forme, en quelque sorte, ces der-
niers temps, on cite Gherbi qui a
été crédité d’une bonne note face
au NAHD, et qui devrait être associé
à son compère Sameur qui a purgé
en championnat, et qui sera donc
disponible demain en coupe d’Algé-
rie. Par ailleurs, Gomez regrette
l’absence de Annane pour blessure,
lui qui estime particulièrement cet
élément pour son éducation exem-
plaire. Ces deux joueurs devront
s’occuper d’annihiler les tentatives
eulmies chez eux, et aussi amorcer
les assauts vers les buts adverses.
Concernant l’animation du jeu,
celle-ci sera confiée au plus innova-
teur dans le jeu, on cite Yacine Bez-
zaz qui sera appelé à soit secouer
les filets du MCEE, ou distiller des
ballons intéressants pour ses atta-
quants. A noter que le technicien du
CSC n’a pas été séduit par les qua-
lités techniques de Djilaline, qui est
aussi meneur de jeu
au MCA en 4 matchs), on voit mal
comment le technicien français ne
l’aligne pas demain face au MCEE.
Quant à l’autre joueur sur lequel
beaucoup avaient misé au début, on
cite le Malgache Voavy, celui-ci qui
certes n’est pas à son meilleur ni-
veau, mais qui devrait sans aucun
problème soutenir ses coéquipiers
en attaque.
Pour ce qui est de l’axe central de la
défense du Chabab de Constantine,
et avec l’indisponibilité d’Amine
Aksas pour suspension, le coach
constantinois a jeté son dévolu sur
le demi défensif Guerabis qui sera
décalé vers l’arrière le temps d’un
match, lui qui s’est convenablement
acquitté de sa tâche face au NAHD
au point de plaire à son mentor. Le
joueur sera associé dans ce com-
partiment à son coéquipier Farid
Cheklam, qui revient de blessure et
qui piaffe d'impatience pour pren-
français reste la pointe de l’attaque,
ce poste déjà occupé par pas mal
de joueurs depuis le début de sai-
son, devrait revenir à un seul
joueur. L’entraîneur du Chabab de
Cirta devrait choisir entre deux
joueurs, il s’agit de Messadia et
Boulemdais entre qui il hésite en-
core même si le buteur du club de
Sachant que la rencontre de
coupe d’Algérie CSC-MCEE se
jouera sur une pelouse en gazon
naturel, le technicien français du
Chabab n’a pas apprécié le fait
que son équipe soit interdite d’ef-
fectuer ses séances sur le terrain
principal du stade Hamlaoui. Les
joueurs du CSC ont essuyé un niet
catégorique de la part des respon-
sables du stade, qui avaient expli-
qué à la direction du club que le
terrain pourrait se dégrader en-
core plus, surtout qu’il commence
vraiment à se détériorer à certains
endroits. Mais cela ne semble pas
plaire au coach du CSC qui était
contraint de se déplacer lui et ses
joueurs dans l’autre enceinte
sportive de la ville, pour effectuer
leurs entrainements. Cette der-
nière est dotée de gazon synthé-
tique, qui a mis le coach dans tous
ses états sachant que ce genre de
surface pourrait causer de sé-
rieuses blessures à ses joueurs.
qué pour ce poste. Hamza S.
L. Ghrib
N° 3218 12 CRB LIGUE Jeudi 1 17 décembre 2015 Dans une rencontre à Dar
N° 3218
12
CRB
LIGUE
Jeudi
1
17 décembre
2015
Dans une rencontre à Dar El Beida mercredi
Michel
et la direction mettent
choses au point
D epuis ce match de l’USMH au 5-
Juillet, le club belouizdadi tra-
verse comme une zone de
turbulence dans une période où
joueurs pour les encourager pour la
Coupe
d’Algérie.
Or,
l’erreur
qu’aura faite la direction sera de
ne
pas payer tout le monde
pourtant les résultats de l’équipe sont plus que
jamais satisfaisants. Le technicien, Alain Mi-
chel, qui n’a guère apprécié toutes ces cri-
tiques qui émanent même du bureau du club
suite à ce match nul durant le derby algérois,
ne cache plus son agacement. Ce qui a, mardi
dans la soirée, poussé le président du club,
Redah Malek, à réagir en organisant une ren-
contre avec son technicien. Les deux hommes
ne seront pas seuls, avec eux, Hamza Bou-
doumi, le vice-président et Djilali Salmi, di-
recteur sportif du club. Dans cette réunion,
beaucoup de volets du malaise de Michel se-
ront évoqués, de ses différends avec certains
dirigeants jusqu’à la manière de gérer l’équipe.
équitablement. Certains ont
eu
droit à leurs deux mois
de
salaire, alors que d’au-
tres ne toucheront qu’un
mois.
Ainsi,
au
lieu
d’encourager
le
groupe, la sortie de
la direction n’aura
fait
qu’empirer
la direc-
tion s’est ex-
pliquée sur le
sujet, et de se
concentrer sur
ces deux derniers
matches de la phase
aller, ce premier
match de coupe d’Algé-
rie contre l’ASO et cette
dernière bataille contre
Tadjenanet à domicile pour
la deuxième place.
les
choses. Mi-
chel
avait
Salmi et Michel ont
accordé leurs violons
évoqué
ce
sujet avec
ses
diri-
geants
C’est Michel qui a demandé
à rencontrer le président
e
n
Ne supportant plus ce manque d’estime en-
vers cette équipe et tout le travail effectué de-
puis le début de la saison, Alain Michel a
demandé à rencontrer son président. Le
Français, sévèrement critiqué, même par sa
direction, voulait mettre les choses au clair
non seulement sur ses choix de joueurs
comme fut le cas contre l’USMH, mais aussi
sur certains dossiers qui touchent directe-
ment à la gestion du club. En effet, Alain Mi-
chel et son staff sont les premiers touchés avec
les joueurs dans la stratégie de la gestion du
club. C’est pourquoi ce dernier avait, durant
cette réunion, exposé certains points qui, de-
puis un moment, compliquent le travail du
staff technique à l’image des salaires des
leur expliquant que cela
n’aura fait que décon-
centrer les joueurs.
Le
stage hivernal
s’effectuera à
Tlemcen
En la présence des deux hommes
dans la même réunion, Michel et
Salmi, longtemps en désaccord avant
ce jour, avaient décidé d’accorder leurs
violons. Les deux hommes s’expliqueront
longtemps sur les raisons qui ont engendré
cette atmosphère d’adversité entre eux avant
de trouver un terrain d’entente et décider
d’entrer la hache de guerre une fois pour
toutes.
Le choix de
joueurs contre
l’USMH
Durant la réunion entre Michel et sa di-
rection, les deux parties n’ont pas fait que
parler mais ont pris des décisions. En effet,
mardi, on a tranché sur le lieu du nouveau
match, le CRB n’a pas perdu
son pari et a pu revenir
avec un point d’un match
qui compte à l’extérieur,
sans parler du fait que le
Chabab aujourd’hui est
Une autre réunion avec les joueurs
prévue aujourd’hui
La synthèse de cette réunion entre Michel
et sa direction en provoquera une autre
Durant cette réu-
nion la direction du
club a profité de l’oc-
casion pour deman-
stage hivernal. La direction et l’entraineur se
sont entendus pour effectuer la préparation ici
en Algérie plus précisément à Tlemcen, à
l’hôtel la Re-
naissance. Le
seul à la deuxième place
et donc à temps pour ses
objectifs.
Le
der
des explications au
cette fois en la présence des joueurs. Cela
se fera aujourd’hui durant la mise au
vert à l’hôtel Oasis.
La direction sera à la rencontre
des joueurs pour évoquer ce sujet
sensible des salaires pour rat-
i
Français sur certains de
ses choix de joueurs au
dernier match derby contre
l’USMH. Alain Michel par-
lera des raisons qu’ils l’ont
poussé à remettre sur le
manque de
temps écarte la
piste de l’étranger
Malek nie avoir
un problème avec
son coach
traper le coup de la semaine
CRB
joueurs.
Le Français s’est attardé
sur la gestion des salaires
Dans un premier temps la direc-
tion du CRB pensait au même plan
De son côté, le président
du CRB, Redah Malek, a
expliqué à son entraineur
que, la direction, de par
invité à
un
tournoi
que la saison dernière, c’est-à-dire un
Quand un joueur n’a pas toute sa tête à l’en-
trainement le staff technique doit faire en
sorte ce que celui-ci reprenne vite ses esprits.
C’est ce qu’a tenté de faire le Français, mardi,
durant cette réunion en évoquant le problème
des salaires des joueurs et sa gestion. Comme
paru dans l’une de nos éditions, la direction a
récemment débloqué deux salaires aux
stage hivernal en Tunisie, à Sousse.
banc Bougueroua et titula-
riser Aoudou, et de ce choix
de maintenir Nemdil à gauche
alors que Benchrifa et Chebira
Or, avec une période d’arrêt de
championnat très courte, Michel
a préféré ne pas perdre de
temps dans les voyages et
opter pour Tlemcen.
ses remarques, ne voulait
pas remettre en cause le
travail du staff technique. Il
se dira même très satisfait
avec cette deuxième place au
dernière. Il sera aussi ques-
tion de calmer les ardeurs
des joueurs qui, n’ac-
ceptant plus leur
nouveau rôle, de-
international
mandent à quit-
ter le club.
Lamine
Amimi
en Tunisie
Le CRB n’effectuera pas
de préparation en Tunisie,
mais le club de Laâquiba sera
sont aptes pour reprendre leur place.
Ce
que ne comprend pas le Français dans les
classement. Il lui demandera par
la suite de mettre de côté tout ce qui
s’était dit avant cette réunion, maintenant que
critiques qu’on lui adresse c’est que, durant ce
« Je n’ai pas accepté le manque de
reconnaissance de tout notre travail »
appelé à faire le déplacement à
Tunisie peu après l’entame de la
phase aller. En effet, le club a
accepté une invitation pour
prendre part à un mini tournoi
international qui aura lieu à
Tunis à la mi-janvier. Même si
ce tournoi aura lieu entre le
derby du MCA et la rencontre
de l’Arbâa, le staff technique a
décidé de donner son feu vert
A près quelques jours de si-
lence radio, le technicien du
CRB, qui a sans doute été
apaisé par la réunion de la veille
avec la direction, a décidé de parler
de la semaine qu’il a vécue après
l’USMH. « On nous a traités comme
si nous avions perdu le match et nous
étions bon dernier. Ce n’est pas le cas,
nous sommes deuxième et nous
avons joué contre l’une des meilleures
équipes de cette phase aller, l’USMH.
J’ai pris cela comme un manque de
reconnaissance envers tous les
joueurs et tous ce qui entoure le club
et ses succès depuis le début de la sai-
son. Certains oublient que nous
avons le huitième ou le neuvième
budget du championnat mais regar-
dez où nous en sommes… Pourquoi
les gens ne parlent pas de ça ? »
toujours des mauvais résultats pour
se montrer comme fut le cas au der-
nier derby contre l’USMA et tout ce
qui avait généré comme histoires du-
rant la semaine qui suit. »
«Certains essayent de mani-
puler les gens du club»
«Il y a toujours les mêmes
joueurs qui sont pris pour
cible»
l’USMH mais le joueur,
après un début de match
un peu compliqué, à
l’image de ses camarades,
avait repris le dessus et les
joueurs de l’USMH ont aban-
Michel parle
d’une bonne
expérience
internationale
donné son côté en seconde pé-
Toujours au sujet des raisons qui
l’ont mis en colère après le match de
l’USMH, Michel nous dira : « J’étais
en colère car il y a des choses que j’ai
vues et que je n’ai pas appréciées. Par
exemple, je n’aime pas le fait de voir
des gens essayer de manipuler les
proches du club pour semer la ziza-
nie dans le groupe. Ceux-là profitent
riode ».
L.A.
Le coach du CRB n’accepte aussi
pas le fait que certains de ses joueurs
portent tout le temps le poids des
revers du club. Il citera Nemdil en
exemple : « Je ne comprends pas
pourquoi on prend toujours les
mêmes joueurs pour cible. Tout le
monde a parlé de Nemdil contre
Pour une équipe qui
voudrait jouer une
compétition
continentale la saison
prochaine, Michel
voudrait profiter de
ce tournoi pour
donner un avant-
Travail de
penaltys à
l’entrainement
goût
à ses joueurs
et les préparer
pour la saison
prochaine.
Pour la séance d’entrainement d’hier, le
staff technique a organisé un exercice de tirs
au but en fin de séance. Cela pour préparer
les joueurs à l’éventualité de se trouver
confrontés à cet exercice dans ce match contre
l’ASO.
Communiqué
56e formation du Club de presse de Ooredoo
La téléphonie mobile 3G expliquée aux journalistes correspondants à Sétif
Après l’engouement suscité par les formations en ré-
gion Ouest organisées, dans le cadre des activités de
son Club de presse, au profit des journalistes corres-
pondants, Ooredoo poursuit cette initiative à l’Est du
pays en organisant, le mercredi 16 décembre 2015 au
niveau de sa Boutique VIP de Sétif, la 56ème session de
formation sous le thème : « La vulgarisation de l’utili-
sation de la technologie 3G ».
Cette session de formation, qui intervient après
celles tenues, à Oran le 18 novembre 2015, et Tlemcen
le 19 novembre 2015, a été consacrée à la vulgarisation
de la téléphonie mobile de 3ème génération, deux ans
après son lancement réussi en Algérie. Près d’une tren-
taine de journalistes correspondants locaux représen-
tant les médias régionaux et nationaux de divers sup-
ports ont pris part à cette formation.
L’introduction de cette session a été faite par M.
Ramdane Djezairi, Directeur Opérationnel des Relations
Publiques et Medias de Ooredoo, qui a présenté le Club
de Presse et ses activités, depuis sa création en 2006
avec notamment l’organisation de 56 formations au pro-
fit des journalistes dont 7 en région, ainsi que le lance-
ment du premier concours journalistique dédié aux TIC
« Media Star », qui en est à sa 10ème édition. Un
concours qui a enregistré plus de 900 participants et
plus de 75 journalistes lauréats issus de divers supports
médiatiques.
Au cours de cette session, les formateurs sont reve-
nus sur l’évolution de la téléphonie mobile, avec l’avè-
nement de la première génération GSM dans les années
1990 à la téléphonie mobile de 3ème génération, en
passant par le GPRS-EDGE, tout en détaillant les équi-
pements et infrastructures sur lesquels ont reposé ces
technologies successives au fil de leur évolution.
Cette évolution a, ainsi, permis d’assurer entre au-
tres, des communications de meilleure qualité, un débit
de plus en plus important, et une navigation sur Inter-
net plus confortable.
1
1
1 N° 3218 LIGUE CRB Jeudi 13 17 décembre 2015 En prévision du mercato hivernal H
N° 3218 LIGUE CRB Jeudi 13 17 décembre 2015
N° 3218
LIGUE
CRB
Jeudi
13
17 décembre
2015

En prévision du mercato hivernal

Harrag

approché parle CRB

du mercato hivernal H a r r a g approché parle CRB On vient d’apprendre d’une

On vient d’apprendre d’une source sûre que le latéral gauche de l’USMH, ou l’attaquant (c’est selon), Chamseddine Harrag a été approché récemment par des émissaires du CR Belouizdad qui lui ont proposé l’idée de re- joindre les rangs du club de Laâquiba cet hiver. Il n’y a pas eu de négociations, mais juste un contact où les personnes en question ont voulu sonder le joueur et voir si l’idée l’emballe ou non. La même source ajoute que le joueur harrachi n’a donné aucune réponse, se contentant de faire savoir à ses interlocu- teurs qu’il n’est pas libre et qu’il est en ce moment plus concen- tré avec son équipe sur les enjeux de la fin de la phase aller que sur autre chose. Cela dit, certains observateurs dans l’entou- rage du club banlieusard ne comprennent pas la démarche des Belouizdadis qui, selon eux, vise beaucoup plus à déstabiliser le joueur et son équipe, car on ne voit pas comment le CRB, ou les gens qui ont approché le joueur, penserait que l’USMH ac- cepterait de se désarmer en leur cédant l’un de ses meilleurs éléments cette période cruciale de la saison. En tout cas, ce contact a été très mal apprécié par les Harrachis.

La JSK le veut pour la saison prochaine

Les prestations de Harrag depuis le début de la saison n’ont laissé personne indifférent et il n’y a pas que le CRB qui serait intéressé par ses services. La JSK aussi. Mais contrairement aux Belouizdadis, les Kabyles veulent le joueur pour la saison pro- chaine. C’est Brahim Zafour qui a discuté avec Harrag la se- maine passée en marge du match amical disputé contre la JSK. Le manager kabyle lui a confié qu’il est l’une des priorités de son club qui compte beaucoup sur lui. Il lui a également fait savoir qu’il va le relancer l’été prochain pour discuter d’un

éventuel transfert. Cela étant, ce qu’il faut savoir, c’est que Har- rag ne sera pas libre à la fin de la saison et il sera difficile pour

la JSK de le recruter.

H. M.

«Prendre l’ASO de haut

pourrait être une erreur fatale»

L e milieu de terrain du CRB, Gil Ngomo, s’est exprimé hier sur le prochain match de coupe de son équipe contre l’ASO. Ce dernier insiste sur le fait que, même si le Chabab part favori à do- micile, le groupe ne doit absolument pas prendre l’adversaire de haut et jouer le match sur le terrain.

dredi. Pourtant, certains disent que vous avez la tâche un peu facile, de un, parce que vous jouez chez vous et de deux, car vous affron- terez une équipe de Ligue 2. Qu’en pensez- vous ? Ce serait une grossière erreur de voir les choses ainsi. Il n’existe pas de match facile surtout en coupe. La preuve, hier, contre une équipe de D3, nous avons pris trois buts. Si on n’est pas concentré ce jour-là on passera à la trappe. Sur le papier vous partez quand même favori… Sur le papier oui, mais le match se jouera sur le rectangle vert entre 22 hommes. A mon avis c’est une grossière erreur de prendre l’ASO de haut, cela pourrait nous coûter cher. Maintenant que le CRB est en bonne position en champion- nat, cela vous permet donc de vous concentrer un peu mieux sur cette compétition de Coupe d’Algérie… Pour la Coupe en championnat, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Certes, nous sommes deuxième en championnat mais il ne faut pas se voir déjà dans une position confortable. C’est aussi le cas pour la Coupe. Ce sont des matches à élimination directe, il ne faut pas donc rêver plus loin que le match que nous aurons dans la semaine.

Comment avez-vous vécu cette semaine de préparation de Coupe d’Algérie ? C’est une nouvelle compétition
Comment avez-vous vécu cette semaine de
préparation de Coupe d’Algérie ?
C’est une nouvelle compétition et forcé-
ment c’est une semaine différente de celle
du championnat. Néanmoins, sur le plan
du travail, on suit toujours le même
programme avec les encadreurs, avec
quelques nouveautés, comme ce
travail de tirs au but en fin de
séance d’entrainement. Cela
nous permet de nous prépa-
rer à toute éventualité et
pouvoir faire face le mo-
ment venu.
Et sur le plan psychologique ?
Bien sûr, nous avons quelques sensa-
tions différentes par rapport aux matches
de championnat. Il y a une sorte de pres-
sion collective à l’approche du match. On
se dit que tout se joue sur un match à éli-
mination directe alors qu’en champion-
nat on a toujours le temps de se
rattraper.
Que pourriez-vous nous dire sur
cette formation de Chlef ?
Chlef reste une bonne équipe
même si elle évolue cette saison
en D2. Il faudrait les pren-
dre très au sérieux ven-
Entretien réalisé par Lamine Amimi
N° 3218 14 MOB LIGUE Jeudi 1 17 décembre 2015 Mebarki et Mâamar Youcef Mebarki
N° 3218
14
MOB
LIGUE
Jeudi
1
17 décembre
2015
Mebarki et Mâamar Youcef
Mebarki et Mâamar Youcef
Mebarki et Mâamar Youcef
Mebarki et Mâamar Youcef
Mebarki et Mâamar Youcef
Mebarki et Mâamar Youcef
Amrani
officiellement libérés
officiellement libérés
officiellement libérés
officiellement libérés
officiellement libérés
officiellement libérés
A près les dé-
signé pour deux ans.
parts de
La direction lui a
proposé une sépa-
ration à l’amiable
«Mâamar Youcef
était malintentionné
dès le départ»
Tedjar et
Hadji qui
ont été suivis par Chet-
tal, voilà que Amrani
vient de prendre la dé-
cision de se défaire de
deux pièces maîtresses
de l’équipe, Mâamar
Youcef et Bilel Mebarki.
Personne ne s’attendait
à une telle option, sur-
tout que les deux élé-
ments ont bénéficié
d’un temps de jeu im-
portant depuis le début
de saison. C’est un coup
dur que les deux
joueurs devront encais-
ser, car ils ne s’atten-
daient certainement pas
à partir par la petite
porte, alors qu’ils sont
encore sous contrat. Les
deux joueurs ont été
contactés par la direc-
N’ayant plus envie de
le maintenir dans l’effec-
tif, après que Amrani a
décidé de l’écarter de ses
plans, les dirigeants doi-
vent trouver la parade.
La réduction du salaire
n’est qu’une première
étape qui permettrait au
club d’économiser des
indemnités au moment
de sa libération. Main-
tenant, la balle est dans
le camp de Mebarki, car
en cas de refus, le Mou-
loudia de Bejaia tentera
de trouver une solution
pour une séparation à
l’amiable qui pourrait
intervenir lors du pro-
chain mercato hivernal.
Pas question d’attendre
la fin de saison pour
Joint par nos soins
afin de confirmer la
nouvelle de la libération
des deux joueurs, Mâa-
mar Youcef et Bilel Me-
barki, le coach béjaoui
nous dira : «Oui, ces
deux joueurs sont libérés.
On doit faire ainsi, dans
l’intérêt du club. Celui
qui n’a pas la tête ici n’a
qu’à partir maintenant.
Si Mâamar Youcef a de-
mandé ses papiers, qu’il
parte aussi. D’ailleurs je
tiens à vous dire que ce
joueur n’a pas été correct.
Il était malintentionné
dès le départ».
«Mebarki n’a pas
donné satisfaction,
son départ n’est pas
une perte»
tion pour se rendre au
siège du club récupérer leur lettre de li-
bération. Une indemnisation s’impose
pour les deux joueurs. Forts d’un
contrat qui expire en juin 2017, Me-
barki et Youcef ont forcément droit à
une indemnisation pour résiliation de
leurs contrats. Reste à connaître avec
exactitude le montant qui sera versé
par la direction en guise de compensa-
tion, pour licenciement, que les deux
joueurs doivent juger abusif. Pour l’ins-
tant, les deux éléments attendent de
voir de quoi il en retourne, eux qui
sont tombés des nues en apprenant la
nouvelle qui s’est propagée telle une
traînée de poudre dans les rues de la
capitale des Hamadites.
Mebarki a refusé qu’on baisse
son salaire
Après une réunion de travail ordi-
naire, les responsables du MOB ont dé-
battu plusieurs sujets concernant bien
sûr les affaires du club, entre autres re-
voir à la baisse les salaires des joueurs.
les dirigeants du MOB se sont rendus à
l’évidence qu’ils ne peuvent plus assu-
mer la masse salariale du club actuel
surtout quand on sait que le club est en
train de vivre une situation financière
très difficile. Aussi, ils ont opté pour la
réduction des salaires dès cet hiver. On
nous laisse entendre du côté de la di-
rection béjaouie que cette option de re-
voir à la baisse les salaires ne touchera
pas l’ensemble des joueurs, mais seule-
ment certaines recrues, qui n’ont pas
donné de satisfaction durant la pre-
mière manche de la compétition. La di-
rection technique du MOB a donc
affiché son souhait de vouloir baisser
le salaire de l’attaquant Bilel Mebarki
qui n’a joué que rarement depuis qu’il a
débarqué l’été dernier au MOB, où il a
congédier l’enfant d’El
Bahia qui a été écarté des projets du
coach.
Mâamar Youcef a demandé sa li-
bération avant le match du MCA
Le défenseur axial du MOB, Youcef
Mâamar, a officiellement demandé ses
papiers. Il veut quitter le MOB après
seulement quelques mois de son arri-
vée. Le joueur a en effet eu une discus-
sion très franche avec les dirigeants
avant le match face au MCA. Le trans-
fuge du RC Relizane veut anticiper les
choses et c’est pour cette raison qu’il a
demandé ses papiers avant même que
les dirigeants ne lui signifient qu’il est
porté sur la liste des libérés. Ce joueur,
qui est sous contrat jusqu’à la fin de sai-
son prochaine, a rencontré le président
du club cette semaine et lui a demandé
sa lettre de libération pour aller mon-
nayer son talent ailleurs.
S.A.
Le coach n’est pas convaincu des qualités de Mebarki,
non plus, et c’est pour cette raison qu’il a décidé de le
mettre sur le banc. «Le départ de Mebarki n’est pas une
perte. Ce joueur n’a pas apporté le plus escompté depuis
son arrivée. On a essayé de lui donner sa chance mais il n’a
rien montré. C’est pour cette raison que la direction a pris
la décision de baisser son salaire.»
«Le recrutement estival a été un fiasco»
Ayant été engagées et censés apporter un plus au
MOB, l’été dernier, les treize nouvelles recrues n'ont
jusque-là rien montré, affirme Amrani. «Le club a recruté
treize joueurs l’été dernier, mais je tiens à vous dire que
cela n’a rien donné. Le recrutement n’a pas été à la hau-
teur. D’ailleurs, on a libéré presque toutes les nouvelles re-
crues. C’était un fiasco.»
«Je n’ai pas besoin de mercenaires dans mon
équipe»
Amrani n’a pas été tendre avec certains joueurs, y
compris les anciens. «Le football ce n’est pas seulement
l’argent. Les joueurs doivent donc le savoir. L’intérêt du
club passe avant tout et je n’ai pas besoin de joueurs qui ne
jouent que pour l’argent. Les mercenaires n’ont pas de place
chez nous.»
«Cela me fait très mal mais celui qui veut partir
n’a qu’à plier bagage»
Interrogé sur le cas de ces
joueurs qui veulent partir, Amrani
nous dira en guise d’avertisse-
ment : «Celui qui n’a pas la tête ici,
je pense qu’il n’aura désormais rien
à faire avec nous. Donc celui qui
veut partir n’a qu’à le faire mainte-
nant. Moi je ne retiens personne
contre son gré. Je veux travailler
avec des gens qui respectent leur
club et qui veulent honorer leurs en-
gagements, sinon les autres n’ont
qu’à partir car je pense que ce sera
difficile de travailler avec un joueur
qui a la tête ailleurs».
S. A.
travailler avec un joueur qui a la tête ailleurs». S. A. Les Crabes comptent envahir El

Les Crabes comptent envahir El Bahia

Après la Ligue 1, c'est samedi que les Vert et Noir se tourneront vers une nouvelle compétition, à savoir la Coupe d'Algérie. Une compétition spéciale aux yeux de tous les amoureux du club, vu que le club a déjà gagné cette coupe, la saison écoulée. Pour ces 32es de fi- nale comme c’était le cas d’ailleurs lors de la saison écoulée, les Bé- jaouis n'ont pas été chanceux, puisque en plus de jouer à l'exté- rieur, c'est sur une formation de Ligue 1 qu'ils sont tombés : le MCO. Bien que le tirage n'ait pas

été en faveur des protégés de Am- rani, ces derniers restent opti- mistes et décidés à aller arracher un billet pour le prochain tour, à Zabana. Conscient que la mission des coéquipiers de Zerdab va être difficile, les supporters du MOB comptent se déplacer en force afin de soutenir leur équipe favorite, ce qui ne pourra que stimuler les joueurs à réaliser le souhait de tous les Béjaouis qui n'est autre que de voir leur club valider son billet pour les 16es. Une mission, certes, difficile, mais pas impossi-

ble.

Ils seront l’atout majeur de leur équipe

Juste après la fin de la séance de la reprise au stade de l’UMA, des supporters se sont rapprochés de la direction pour lui demander la possibilité de voir le club leur or- ganiser des voyages à Oran. Toute- fois, le président du Mouloudia de Bejaia leur a expliqué que cela ne relève pas du ressort de sa direc- tion, en invitant les supporters à s’organiser eux-mêmes pour se dé-

placer et soutenir leur équipe, et les dirigeants vont se pencher sur le volet organisationnel avec leurs homologues oranais afin que la ga- lerie béjaouie soit mise dans les meilleures conditions. Ainsi, la di- rection du club est en train de faire de son mieux pour assurer le maximum de places pour les sup- porters, au moment où dans les fiefs du MOB on se prépare pour un déplacement historique à la ville d’El Bahia afin de prêter main-forte à l'équipe. S.A.

Nuitée à Chlef

l

l Les Béjaouis qui se déplaceront

cet après-midi par à Alger après

une toute dernière séance d'entraîne- ment ce matin à Bejaia passeront la nuit à l’hôtel à Chlef qui sera leur quartier gé- néral à partir de jeudi soir. La délégation devra rejoindre Alger demain dans la matinée pour continuer son périple à destination de la ville d’El Bahia par route. Le retour est prévu le samedi à 19h par route également.

Dernières retouches sur place

l l Une fois sur les lieux et afin de poursuivre la préparation pour cette

rencontre très importante face au MCO, le staff technique béjaoui a programmé une toute dernière séance d’entraîne- ment vendredi matin. Une occasion donc pour le staff technique d’apporter les dernières régalages et dégager ainsi son onze qui affrontera les gars d’El Bahia, ce samedi.

N° 3218 LIGUE 1 MOB Jeudi 15 17 décembre 2015 Une longue séance de tirs
N° 3218
LIGUE
1 MOB
Jeudi
15
17 décembre
2015
Une longue
séance de tirs
au but au
menu
Ultime séance
ce matin
au stade
de l’UMA
l l Ayant déjà ob-
tenu des qualifi-
l l C’est aujourd’hui
dans la matinée que
cations la saison écoulée
lors de la série des tirs au
but, les Béjaouis ont eu
droit une nouvelle fois à
une longue séance de pe-
naltys. Côté béjaoui, on
préfère prendre ses dis-
positions afin de parer à
toutes les éventualités et
tous les cas de figure.
Rahmani qui est rompu
à ce type d'exercice, s'est
illustré en repoussant
plusieurs tentatives de
ses camarades. Toutefois,
au MOB, on espère plier
l'affaire dans le temps ré-
glementaire.
Benali «On ne va pas faire
ce long voyage jusqu'à Oran
pour revenir bredouilles»
L e latéral gauche béjaoui, Salim
Benali, estime que le travail ac-
compli durant cette semaine a
permis à son équipe de garder le
rythme de la compétition et surtout
pour son entraîneur de combler les la-
cunes et de corriger les erreurs com-
mises lors des dernières rencontres de
championnat et pense que lui et ses
coéquipiers sont prêts pour le match
de ce week-end face au MCO et déter-
minés à arracher la qualification.
Déplacement
cet après-midi
par avion
Comment se déroule la préparation en prévision de votre
prochain match face au MCO ?
La préparation se déroule plutôt bien, les dernières séances
d’entraînements se sont déroulées dans une ambiance bon enfant.
On est en train d’apporter les dernières retouches nécessaires du-
rant cette semaine avant le jour du match. En tous les cas, on est
bien motivés afin de réussir notre match face aux Oranais.
Comment s’annonce alors ce match de Coupe ?
Ce sera un match difficile du fait qu’on va jouer en dehors de
nos bases, face à une formation du MCO qui reste quand même
une équipe redoutable. Ce qui est sûr, c’est que nous avons un
meilleur moral. Cela va certainement peser sur le terrain
aussi surtout que cette rencontre. On profitera de ce para-
mètre pour les faire douter et revenir à Bejaia avec la qua-
lification.
Quel sera le meilleur scénario pour vous ?
Il ne faut surtout pas encaisser, et choisir le moment
propice pour attaquer et essayer de les surprendre. A mon
avis, c’est comme ça que nous devons procéder, mais c’est à
l’entraîneur de voir et de décider de quelle manière nous
allons aborder ce match. Cela dit, on n’a rien à perdre,
nous allons jouer sans pression et essayer d’impo-
ser notre jeu habituel.
A votre avis, ça va se jouer sur quel
détail ?
Je pense que la rencontre sera
très serrée. Il va y avoir un grand
enjeu. Une affiche pareille, ça se
gagne, ça ne se joue pas. Les
deux équipes se connaissent
bien, c’est pour cela que je
pense que ce sera du 50/50.
Chacune des équipes aura
sa chance et surtout des
atouts à faire valoir. Une chose est sûre, cette rencontre sera plai-
sante et il va y avoir de l’engouement et du spectacle.
Le fait de jouer en déplacement ne constitue-t-il pas un han-
dicap pour votre équipe ?
Le fait de jouer sur leur terrain est déjà un atout pour eux, mais
un match de football se joue sur le rectangle vert et tout peut arri-
ver. C'est dire qu'à l'extérieur ou à domicile c'est pareil, l'essentiel
c'est la qualification et on doit faire le maximum pour l'arracher.
On croit savoir que les supporters s'organisent pour
se rendre en masse à Oran. Un commentaire ?
Les supporters du MOB sont connus pour leur
fidélité à leur équipe. C'est une bonne nouvelle
de savoir qu'on est soutenus même lorsqu’on
joue loin de nos bases. Le public béjaoui mé-
rite d'avoir une équipe qui lui procure de la
joie. Ce sera une motivation supplémentaire
pour nous, pour nous surpasser et faire de
notre mieux pour ne pas décevoir nos sup-
porters. Nous les avons déçus lors de la der-
nière journée face au MCA, il est temps de
nous rattraper.
On vous laisse conclure…
Je sais que les supporters sont très attachés
à leur équipe, ils aiment voir le MOB
toujours au sommet et c’est légitime.
J’espère que nous serons tous à la
hauteur de leurs attentes et nous
ferons de notre mieux pour les
satisfaire. J’espère aussi bien
réussir notre prochain match
afin de leur offrir une belle
qualification qui nous fera à
tous du bien.
Entretien réalisé par S.A.
les camarades de Mes-
saoudi vont effectuer
leur dernière séance
d’entraînement au stade
de l’Unité-Maghrébine
avant leur départ pour
Oran afin d'y affronter le
MCO dans un match
comptant pour les 32es
de finale de la Coupe
d’Algérie à partir de 16h.
Ce sera donc comme
d’habitude une séance
consacrée dans sa ma-
jeure partie au volet
technico-tactique et il
faut dire aussi que le
coach ne va pas vrai-
ment programmer
grand-chose afin d’éviter
la fatigue à ses poulains.
l l La formation bé-
jaouie se déplacera
finalement aujourd’hui
dans l’après-midi par
avion avant de prendre la
route à destination
d'Oran vendredi matin.
La direction a décidé
d’entamer le voyage au-
jourd’hui afin d’éviter la
fatigue aux joueurs. Les
dirigeants veulent donc
réunir tous les ingré-
dients pour que leur
équipe décroche une
qualification aux quarts.
à Hier,
entraînement
16h
l
les
deux
à l a ce séances 16h. du
de
mardi
dernier,
formation
bé-
jaouie
repris
au hier à
en
fin
d’après-midi
stade
de
l’UMA
sous
la
houlette
coach
Abdelkader
Amrani.
séance
a dé-
buté
Un
créneau
qui
du correspond également
presque
l’heure
match
face
au
MCO,
la Après samedi, La
dont
le à
coup
d’envoi
sera
donné
16h.
samedi, La dont le à coup d’envoi sera donné 16h. Harrouche en solo Absent lors de

Harrouche

en solo

Absent lors de la séance de re- prise, Harrouche était sur le terrain d'entraînement avant-hier. Il s'est cependant contenté d'effec- tuer des tours de piste en solo et cela avant d'aller prendre sa douche. En réalité, cela fait plusieurs semaines que Har- rouche traîne cette blessure qui l'empêche de don- ner la plénitude de ses moyens. C'est d'ailleurs ce qui explique son ren- dement plutôt moyen face au MCO et c'est ce qui a soulevé la colère des suppor- ters.

Il est incertain pour le match contre K. Bousbaâ

Lounici nous a confié qu'il aligne- rait la meilleure équipe possible pour le prochain match de coupe et cela même si l'ad- versaire est plutôt modeste. Le coach du RCA pourrait laisser au repos Harrouche, pour ne lui faire courir aucun risque. Lou- nici pourra ainsi compter sur Har- rouche pour le tout dernier match de la phase aller du championnat. Bouchikr

dernier match de la phase aller du championnat. Bouchikr Six plaintes ont été déposées auprès de

Six plaintes ont été déposées auprès de la commission des litiges

D écidément, le club de Larbâa n'est pas près de voir le bout du tunnel. Occu- pant le tout dernier strapontin, le RCA

compte pas moins de six points sur le premier non relégable. La défaite concédée samedi passé contre le MCO a sérieusement compliqué la si- tuation des camarades de Moumène. Les mal- heurs du RCA ne s'arrêteront pas là puisque pas moins de six joueurs de l'effectif professionnel ont déposé des plaintes auprès de la commission des litiges et cela pour voir leurs arriérés réglés dans les plus brefs délais.

Daoud, Ferhani, Harrouche et les autres

On se rappelle, il y a de cela quelques se- maines, Harrouche avait déposé une plainte au- près de la commission des litiges de la LFP. Il a réclamé le paiement de 8 mois de salaire. Amani avait tenté de trouver un terrain d'entente avec

son joueur. Sa démarche fut vaine. Pis encore, cinq autres éléments imiteront Harrouche. Il s'agit de Daoud, Ferhani, Moumène, Zaâlani et Yettou. Ce sont-là des anciens joueurs et en plus des éléments importants du dispositif du RCA.

Des chèques de garantie, mais…

En réalité, cette initiative des six joueurs contestataires était plutôt attendue par Amani. Le président du RCA s'est rendu au siège de la ligue et y a déposé des chèques de garantie, juste avant que les plaintes des joueurs ne soient for- mulées. Bien sûr, cette façon de faire n'arrête en rien la procédure, si la trésorerie du club n'est pas en mesure de couvrir la totalité des sommes concernées. Toutefois, Amani semble confiant car plusieurs subventions viendront renflouer les caisses du club dans les tout prochains jours. Bouchikr

RCA

Bouyousfi «Ce match

Bouyousfi «Ce match

Bouyousfi «Ce match

Bouyousfi «Ce match

Bouyousfi «Ce match

Bouyousfi «Ce match

de coupe tombe au bon moment»

de coupe tombe au bon moment»

de coupe tombe au bon moment»

de coupe tombe au bon moment»

de coupe tombe au bon moment»

de coupe tombe au bon moment»

Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Dieu merci, elles sont bonnes au point de vue santé. Bien sûr il n'en est pas de même pour ce qui est du mental. Nous nous entraînons avec beaucoup de sérieux et cela pour préparer au mieux les prochaines échéances. Il faut commencer par bien négocier ce match de coupe, c'est cela ? Ce match est tombé au bon moment. Il vient après une immense dés- illusion et ce sera pour nous une belle occasion de gagner en confiance. Ce qui est sûr, c’est que nous viserons la qualification. On aura ainsi l'occasion de faire un beau cadeau à nos fidèles supporters. Vous aurez en face de vous une équipe de Kalâat Bousbaâ qui jouera un match historique. Comment allez-vous gérer cette rencontre ? On sait d’avance ce qui nous attend contre cette équipe. Il est clair que nous ne devons en aucun cas sous-es- timer nos adversaires. Nous nous donnerons à fond pour assurer une qualification qui reste très importante

pour assurer une qualification qui reste très importante pour nous. C'est cer- tain, ce sera un

pour nous. C'est cer- tain, ce sera un match difficile à négocier. La hiérarchie ne veut rien dire en coupe. Le RCA est-il en me- sure de rééditer l'ex- ploit de la saison passée ? Ce n'est pas du tout la même conjoncture. Actuellement, la prio- rité est notre maintien. Cela ne veut pas dire que nous ne jouerons pas nos chances à fond dans cette belle épreuve. Un commentaire en ce qui concerne la dé- faite concédée face au MCO, lors de la dernière journée de cham- pionnat ? Il faut dire que nous avons joué ce match avec une énorme pression sur nos épaules. On s’est créé plusieurs oc- casions de scorer, mais la réussite n'était pas de notre côté. Bien sûr, tout le monde a donné le meilleur de lui- même. Maintenant, il faut se concen- trer sur le reste du parcours en championnat et en Coupe d'Algérie. Il nous faut jouer toutes nos cartes dans toutes les compétitions où nous sommes engagés. Entretien réalisé par Bouchikr

Yettou aux soins

Un seul joueur était absent lors de la séance d'avant-hier. Il s'agit de Yet- tou qui est blessé, et cela suite à un choc avec un joueur du MCO. Le médecin du club lui a accordé une semaine de repos. Cela signifie que l'attaquant ve- dette du RCA ne prendra pas part au prochain match de Coupe d'Algérie.

Delhoum en solo Le capitaine de l’Entente de Sétif Mourad Delhoum s’est entraîné hier en
Delhoum
en solo
Le capitaine de l’Entente de
Sétif Mourad Delhoum s’est
entraîné hier en solo. Le
joueur qui a été touché face à
la JSK semble retrouver toute sa
forme. D’après nos sources, Del-
houm est concerné par le match
de Coupe d’Algérie face à M’sila.
Maintenant, ça ne tient qu’au coach
de le faire jouer d’entrée ou non.
N° 3218 16 LIGUE Jeudi ESS 1 17 décembre 2015
N° 3218
16
LIGUE
Jeudi
ESS
1
17 décembre
2015

Il coïncidera avec la visite du Premier ministre Abdelmalek Sellal à Sétif

ESS-WR M’sila

risque d’être reporté Keniche, Rebaï et Haddouche attendus aujourd’hui C’est dans la journée
risque d’être reporté
Keniche,
Rebaï et
Haddouche
attendus
aujourd’hui
C’est dans la journée d’aujourd’hui
que les trois joueurs olympiques, Ke-
niche, Rebaï et Haddouche effectueront leur
retour parmi le groupe. Les finalistes de la
dernière CAN des moins de 23 ans ont bé-
néficié de 4 jours de repos dès leur arri-
vée au pays. Ils vont donc réintégrer
le groupe pour prendre part au
match de coupe face à
M’sila.

L a rencontre comptant pour les 32 es de finale de la Coupe d’Algérie qui opposera l’ESS à la formation du WR M’sila risque de ne pas avoir lieu ce samedi, du moins pas au stade du 8-Mai-45. Et pour cause, cette

rencontre coïncide avec un événement politique important, à savoir la visite du Premier ministre Abdelmalek Sellal à Sétif. Le problème sécuritaire en est la cause majeure pour les res- ponsables de la ville qui seront mobilisés pour la circonstance. Du coup, c’est le club sétifien qui se trouve en difficulté, car aux dernières nouvelles, ses dirigeants ne savent plus comment faire, et ce, même après avoir sollicité la Ligue nationale de football pour avancer la rencontre en question. Jusqu’à hier, aucune réponse favorable n’a été donnée à l’Entente de Sétif.

Premier ministre. Il a mentionné que la sécurité sera beaucoup plus renforcée pour cet événement, ce qui mettrait plus de pression le jour du match, à 16h. La réponse de la Ligue a été ferme, puisque Ali Malek a refusé de reporter ce match ou de l’avancer de 24h.

Benlamri

«Je me suis prosterné à la fin du match, car je ne voulais pas perdre face à la JSK»

La rencontre pourrait être délocalisée Si les choses ne changent pas dans la matinée d’aujourd’hui,
La rencontre pourrait être
délocalisée
Si les choses ne changent pas
dans la matinée d’aujourd’hui,
il est certain que cette ren-
contre sera délocalisée
dans un autre stade. Et
si cela se produira, les
Sétifiens ne seront pas
contents, eux qui
souhaitent se pro-
duire à domicile,
surtout que le tirage
au sort les a avanta-
gés pour cette pre-
mière rencontre.
Affaire à suivre.
S. B.

Absent pour la prochaine rencontre de Coupe d’Algérie pour cause de suspension, le défen- seur central Djamel Benlamri nous a fait sa- voir qu’il en profitera pour se soigner. Il nous dira dans un premier temps : «Ce sera l’occasion pour moi de soigner mon élongation.

Les autorités locales pourraient ne pas assurer la sécurité au stade

Généralement, les autorités locales ne programment jamais deux événements importants à la fois, du moment que cela im- pliquerait une mobilisation importante d’agents de police, ce qui pourrait créer une grande pagaille en cas d’incidents. Du coup, il est quasi certain que celles-ci n’assureraient pas la sécu- rité dans l’enceinte du 8-Mai-45. Ainsi, c’est dans la journée d’aujourd’hui que le président sétifien recevra la réponse des premiers responsables de la ville des Hauts Plateaux.

Hammar demande le report, Ali Malek refuse !

J’espère retrouver ma forme d’ici la prochaine rencontre de championnat.» Par la suite, nous lui avons demandé pour quelle raison il s’est prosterné à la fin du match face à la JSK où son équipe avait décroché le point du nul, il nous répondra : «Je n’étais pas content du nul, car l’ESS joue toujours pour ga- gner. J’étais satisfait d’une seule chose, de ne pas avoir perdu face à la JSK à Tizi. Tout le monde sait que j’ai tou- jours mouillé le maillot des Jaune et Vert. Je ne voulais vrai- ment pas perdre pour mon premier match face à mon ancienne équipe. C’est

Et pour ne rien laisser au hasard, le président de l’Entente de Sétif, Hammar, a envoyé une correspondance à la commission d’organisation de Dame coupe pour les aviser de la visite du

Alors que Zerrara et Ziaya seront en fin de contrat cet été

La liste africaine de Geiger connue

la raison pour laquelle je me

suis prosterné à la fin du match.»

A. F.

C omme annoncé hier sur ses mêmes co- lonnes, la direction de l’Entente, en concertation avec le technicien suisse

mière liste, qui comporte 17 joueurs parmi les seniors de l’ESS, ce qui sous-entend que le reste ne sera pas concerné par la C1. Dans cette sélection, on peut trouver le capi- taine Mourad Delhoum qui devra se passer des quatre premières confrontations, lors des 32 es et 16 es de finale, après avoir écopé d’une lourde sanction de la CAF de 6 matchs, lui qui en a déjà purgé 2. Une faveur pour Ziaya et Zerrara, mais pas pour Megatli, Nemdil, Saadoune et Rait Toutefois, en détaillant la liste établie par Gei- ger, on peut trouver deux joueurs en fin de contrat l’été prochain avec l’ESS. Il s’agit de Ziaya et Zerrara qui semblent être retenus pour leur expérience africaine. En revanche, le reste de la sélection du coach comporte des joueurs qui possèdent des contrats longue durée, pourtant la direction du club s’est bel et bien cassé les dents par le passé mais celle-ci semble faire une faveur à ses deux joueurs qui, selon nos échos, devraient rempiler. Les seules explications concernant ces deux joueurs seraient l’expé- rience et surtout leurs qualités dans leurs postes

où ils semblent être les seuls à pouvoir assurer convenablement. A l’opposé, quatre autres joueurs sétifiens, qui ont des contrats longue durée, n’ont pas bénéficié de cette faveur. On pense à Rait, Megatli, Nemdil et le troisième gardien de but Saâdoune. Belameiri hors liste, Chennine, Dehar et Kourbia pourraient lui emboiter le pas Quant aux joueurs qui devraient quitter le club dès cet hiver, le premier a être barré de la liste du club n’est autre que Belameiri qui est sûr de partir, lui qui se trouve en litige avec son club, tout comme Dehar et Chennine qui ont été mis dans le quota des joueurs partants. Le quatrième joueur qui pourrait lui aussi être remercié n’est autre que Kourbia. Des licences pour les quatre Espoirs Devant compléter sa première liste, le techni- cien suisse a fait appel à quatre joueurs issus de la catégorie Espoirs, entre autres le jeune gardien de but qui devrait boucler la liste des trois keepers. Il s’agit de Mahsas qui se place- rait derrière Khedairia et Belhani.

Ce jeune gardien de but a été promu face à la JSK récemment et s’entraîne régulièrement avec ses aînés. Les trois autres sont le défenseur Ziouche qui a déjà pris part à quelques rencontres de Ligue des champions, ainsi que deux novices, Benath- mane et Saïdi. Les trois nouvelles recrues seront qualifiées, après le mercato Enfin, il restera trois licences vierges sur le bureau de Hacen Hamar et qui seront accordées aux trois nouvelles recrues hivernales, parmi

Alain Geiger, vient d’établir la liste des joueurs concernés par la prochaine édition de la Ligue des champions d’Afrique Orange. En effet, pour éviter de dépasser les délais fixés à la fin du mois en cours, la direction de l’ESS a chargé son en- traîneur principal à établir la liste des 24 joueurs susceptibles de prendre à la prochaine édition de la C1. Alors que Geige se focalisait sur ladite liste, une correspondance de la FAF a atterri au siège de l’Entente rappelant que si le délai, 30 décembre, était dépassé pour un autre enregis- trement, une amende de 300 dollars sera infligée au club. Autre fait, la direction a fait savoir au coach qu’il devra établir la liste des joueurs en fonction de la nouvelle stratégie du club. Par ail- leurs, des places ont été réservées pour les éven- tuelles nouvelles recrues. La première liste contient 17 joueurs Alors qu’une liste de 24 joueurs devrait être enregistrée à la fin du mois de janvier au niveau des instances africaines, le technicien suisse a déjà préparé son inventaire concernant la pre-

elles Harrouche qui serait sur le point d’opter

Khalil L.

pour l’Entente.

La première liste de Geiger

Gardiens de but : Khedairia, Belhani, Herada Défenseurs : Rebie, Ziouche, Hachi, Bouchar, Aroussi, Benlamri, Kenniche Milieux de terrain : Baouz, Dagoulou, Del- houm, Zerrara, Amada, Lamri Attaquants : Ziaya, Benathmane, Saidi, Had- douche, Benyettou, et Harrouche (après son recrutement)

N° 3218 LIGUE 1 MCO Jeudi 17 17 décembre 2015
N° 3218
LIGUE
1 MCO
Jeudi
17
17 décembre
2015

Bouali à la recherche d’un remplaçant à Benyahia

Cavalli annule sa conférence de presse

l l

Devant animer une confé-

rence de presse, hier, le désor-

mais ex-entraîneur des Rouge et Blanc, Jean- Michel Cavalli, qui se trouvait à Oran depuis quelques jours, a dû finalement renoncer à ce point de presse. L’on ignore les rai- sons exactes de cette annulation mais le coach aurait fait machine ar- rière sur conseil de certaines per- sonnes proches des autorités locales.

Séance de musculation pour Aïch et Hamdadou

l l

Les deux défenseurs du Mou-

loudia d’Oran Rabeh Aïch et

Hamza Hamdadou ont effectué, hier, une séance de musculation au mo- ment où leurs coéquipiers s’entraî- naient au stade Ahmed- Zabana. Ces deux joueurs sont plus que ja- mais incertains pour le match de la Coupe d’Algérie face au Mouloudia de Béjaïa. Bouali veut certainement les préparer pour le dernier match du championnat face à la JS Kabylie.

La séance de demain à St-Eugène

l l

En raison du match interna-

tional de rugby qui devra met-

tre aux prises la sélection algérienne avec son homologue tunisienne, les Hamraoua sont appelés à trouver un autre stade dans lequel ils doivent effectuer leur dernière séance pour apporter les dernières retouches, avant la confrontation contre le MO Béjaïa. Il faut dire que les dirigeants oranais ont effectué toute une gym-

nastique pour trouver un terrain libre. Finalement, la séance devra avoir lieu au stade Fréha-Benyoucef de St-Eugène.

A. L.

L a suspension de Benyahia, les convalescences de Be- labbès et Hamdadou, le manque de
L a suspension de Benyahia,
les convalescences de Be-
labbès et Hamdadou, le
manque de compétition
de Benchaïb et Ziad pous-
sent le nouvel entraîneur, Bouali
Fouad, à penser sérieusement au
joueur qui sera capable de former la
paire centrale avec Abdelmalek Mer-
bah. Ainsi, la seule solution pour le
coach du Mouloudia est de confier
cette tâche à Kamel Larbi considéré
comme l’homme à tout faire des
Hamraoua. Cet élément, qui a joué
pratiquement dans tous les compar-
timents du jeu depuis sa venue au
Mouloudia d’Oran depuis la
saison passée, constitue
la solution à tous les
problèmes notam-
ment ceux de l’axe
central. Bouali, qui
est encore au stade de
la découverte de son ef-
fectif, aurait été conseillé
par ses proches collabora-
teurs de faire descendre d’un
cran Kamel Larbi et lui
confier ce poste. L’ex-joueur de
Nice devra donner plus d’assu-
rance à la défense du Mouloudia
face à une ligne offensive du
Mouloudia de Béjaïa qui renferme
dans ses rangs des attaquants très
rusés qui ont d’ailleurs fait leurs
preuves, il y a de cela quelques se-
maines, au stade Ahmed-Zabana
lorsqu’elle a fait passer trois buts à la
défense oranaise. Il est donc plus ju-
dicieux de serrer cette défense avant
de penser à oser en attaque. L’ab-
sence de Nessakh ne devra, en re-
vanche, pas constituer un casse-tête
pour Bouali du moment que le
Mouloudia a joué sans lui depuis le
début de la saison. La présence des
éléments comme Ben-
cheïkh, Berradja ou
même Benchaïb
pourrait
ner d’autres solutions à Bouali.
Natèche sera reconduit
L’on ne sait pas encore si Bouali va
suivre la politique de son prédéces-
seur, Cavalli, en don-
nant sa chance à
Belarbi de
jouer
don-
les
de la Coupe d’Algérie. Mais vu le
contexte actuel, il est fort possible
que Bouali reconduise Natèche sur-
tout que l’on sait que le coach veut
mettre tous les atouts de son côté
afin d’arracher la qualification pour
son premier match au stade
Ahmed-Zabana. Loin d’être le genre
d’entraîneur qui dévoile ses cartes,
Bouali n’a rien laissé filtrer concer-
nant l’équipe qui foulera la pelouse
du stade Ahmed-Zabana. Donc, il
faut attendre le jour du match ou la
veille pour connaître le onze qui
aura pour mission de qualifier le
Mouloudia au prochain tour de la
Coupe d’Algérie.
Zabiaa et Berramla seront
convoqués
Pour ce match contre le Mouloudia
de Béjaïa, les Hamraoua auront des
renforts de choix. Le nouvel entraî-
neur devra compter non seulement
sur les services de Mohamed Zabiaa
appelé à faire son retour, après
plus d’un mois d’absence, mais
aussi de la nouvelle recrue,
Tayeb Berramla. L’on ne sait pas
encore si les deux joueurs joue-
ront d’entrée ou pas, mais il est sûr
que les deux éléments en question
seront retenus pour cette rencontre
face au Mouloudia de Béjaïa.
A. L.
matches

Benchaïb : «On n’a pas oublié l’élimination de la saison écoulée»

Le défenseur des Hamraoua Benchaïb Hassouna semble avoir toujours en travers de la gorge le match des huitièmes de finale perdu face au MO Béjaïa la saison passée au stade Ahmed-Zabana, suite à la cruelle séance des tirs au but. Le joueur pense que l’occasion est propice pour les Rouge et Blanc du Mouloudia afin de prendre leur revanche.

Comment se déroule la préparation de ce match des 32es de finale de la Coupe d’Algérie ?

L’équipe se prépare dans les meilleures condi- tions et avec un moral au beau fixe, suite au suc- cès ramené de l’Arba. A présent, on focalise toute notre concentration sur ce match face au MOB.

La victoire face au RCA est donc tombée à pic pour le Mouloudia…

Bien sûr, car c’est la première fois qu’on en- chaîne deux succès de suite. L’équipe progresse bien ces derniers temps. Il n’y a pas mieux pour aborder un match de coupe avec deux victoires consécutives au compteur.

Comment se présente ce match contre le MOB ?

Ce sera une rencontre difficile car en plus du fait que ce sera un match de coupe, nous allons

affronter une équipe de Ligue 1 qui est d’ailleurs le tenant du titre. On sait bien ce qui nous attend. Les joueurs du MOB ne vont pas nous faire de cadeau au cours de ce match car eux aussi cher- cheront la qualification. Donc, cette confronta- tion ne sera pas du tout facile pour nous.

Néanmoins, il y aura obligation de qualification sachant que le Mouloudia jouera à domicile de- vant ses supporters…

Il n’y a pas l’ombre d’un doute. A domicile et devant nos supporters, on n’a pas d’autre choix que de gagner ce match et arracher une qualifi- cation pour le prochain tour. Le groupe est conscient de la mission qui l’attend et ne jure que par la qualification, façon aussi pour nous de confirmer notre montée en puissance ces der- niers temps.

Un air de revanche caractérisera ce match, suite à l’élimination de votre équipe face à cette même équipe du MOB la saison passée au stade Ahmed-Zabana…

Je n’ai pas joué ce match à cause d’une blessure, mais cette élimination nous est restée en travers

de la gorge. On a raté une belle occasion d’aller le plus loin possible. Cette fois, on est déterminés à passer l’écueil du MOB et prendre notre re- vanche.

Cela fait cinq matchs d’affilée que le Mouloudia n’a pu battre le MOB. Cette équipe est-elle deve- nue la bête noire de votre équipe ?

Certes, on n’a pas gagné pendant cinq matches face au MOB, mais cela ne veut jamais dire qu’elle est notre bête noire. En tous les cas, la plu- part des matches se sont soldés sur des scores de parité. Cela prouve que les confrontations face au MOB sont serrées et équilibrées. Le match de samedi risque de se jouer sur quelques détails.

En l’absence de Benyahia et Nessakh, il est fort possible que l’entraîneur Bouali fasse appel à vos services…

Comme vous le savez, cela fait quelques se- maines que j’ai retrouvé mes moyens. L’entraî- neur peut compter sur moi à n’importe quel poste. En tous les cas, c’est à lui que revient le dernier mot.

Entretien réalisé par A. L.

r n i e r m o t . Entretien réalisé par A. L. RCR Benmeghit
r n i e r m o t . Entretien réalisé par A. L. RCR Benmeghit
RCR Benmeghit «Je ne quitterai pas le RCR pour un autre club» effet en haut
RCR
Benmeghit «Je ne
quitterai pas le RCR
pour un autre club»
effet en haut de la liste des joueurs
que Relizane voudrait s’attacher
cet hiver. Si la mission de ramener
Benmeghit ne sera pas difficile, ce
sera en revanche plus compliqué
pour Maâmar Youcef qui doit ra-
mener sa lettre de libération. La
direction du MOB ne devra pas le
lâcher aussi facilement. Il faut dire
que la priorité du club est de ren-
forcer le secteur défensif surtout
que l’on sait que Benabderahmane
est sur le point de quitter l’équipe
vu les offres qu’il a reçues des au-
tres équipes telles que l’ASM Oran.
Abed, l’autre option
seur est l’attaquant de Oued
Rhiou, Azzedine Abed qui
est en train d’afficher
une forme éblouis-
sante sous les
couleurs de
son équipe. Ce
joueur qui
brille de mille
feux dans le cham-
pionnat de la natio-
nale deux amateur,
semble très intéressé
de grimper les éche-
lons et rejoindre une
équipe de l’élite.
Le joueur avec qui on a pris attache nous a affirmé
avoir eu une discussion avec le président,
Azzi Djilali qui lui a proposé l’idée de
rejoindre le club. «J’ai eu un appel du
président ces derniers jours. Il m’a de-
mandé de faire preuve de patience et
de ne pas signer pour un autre club.»
dira-t-il avant d’enchaîner : «Pour
ma part, je lui ai donné mon accord
de principe pour intégrer à
nouveau le club avec
qui je garde d’ex-
cellents souve-
nirs. Je suis
donc prêt à re-
venir au stade
Zougari. Il est
clair que je ne
changerai pas
le RCR par une
autre équipe.»
L’autre élément qui est dans le vi-
I.S .

Le Rapid veut récupérer

Maâmar Youcef et Benmeghit

Apparemment, la direction du Rapid de Relizane a l’intention de bien renforcer ses rangs cet hiver, pour espérer assurer son maintien parmi l’élite algérienne. Souffrant de quelques défaillances dans cer- tains compartiments, le club veut engager un défenseur central et un avant-centre type. Ainsi, on parle de contacts avec deux anciens joueurs de l’équipe qui ont émis le vœu de revenir au club. Il s’agit de l’attaquant, Benmeghit qui n’a fina- lement pas signé à l’OM Arzew cet été et de Mâamar Youcef qui a l’in- tention de quitter le Mouloudia de Béjaïa. Ces deux éléments sont en

N° 3218 18 ASMO LIGUE Jeudi 1 17 décembre 2015 El Ghomari Les joueurs toucheront
N° 3218
18
ASMO
LIGUE
Jeudi
1
17 décembre
2015
El Ghomari
Les joueurs
toucheront
aujourd’hui
la prime du RCR
C’est aujourd’hui, jeudi, que
l l
Kouach a retiré
la direction de l’ASMO devrait
«Dely Brahim d’abord,
la JSS après»
hier la
licence
de
Medjahed
l
Le secrétaire
l
de
l’ASMO, Kouach
Nourredine, s’est rendu
hier à Alger pour re-
L e meilleur buteur de la formation
de M’dina J’dida en
de
championnat cette saison, El Ghomari, nous explique
dans cet entretien que la récente victoire acquise en
tirer la licence
l’entraîneur,
Medjahed
championnat face au RC Relizane a fait beaucoup de
bien au moral des joueurs. L’ancien attaquant de la
Nabil.
Ce der-
forma-
tion de Meghnia appelle ses coéquipiers
à ne pas sous-esti-
mer l’équipe de Dely Brahim, prochain adversaire
en Coupe d’Algérie. Il insiste également sur l’importance
remettre aux joueurs la prime de la
victoire remportée face au RC Reli-
zane. Son montant n’a pas été an-
noncé par les responsables du club
aux joueurs. Toutefois, et comme
d’habitude, c’est le manager géné-
ral, Benamar, qui devrait remettre
cette gratification aux joueurs ce
jeudi, à l’issue de la séance d’en-
traînement prévue à la salle de
musculation de l’hôtel El Moua-
hidine. Voilà qui devrait motiver
d’avantage les coéquipiers de Be-
laïd avant leurs deux prochains
sera
de l’ASMO
donc
présent
samedi
de gérer la suite de la compétition match
par match et
et derniers matchs de l’année
2015 face au NR Dely Brahim
en coupe et devant la JS Saoura en cham-
pionnat.
sur
le
banc
d’éviter de se mettre la pression sur les épaules.
de
ce nier l’équipe
Comment se déroule votre prépara-
tion pour ce match face au NR Dely
Brahim ?
Comme vous le savez, les matchs de la
Coupe d'Algérie sont ouverts à tout pro-
nostic. On sait très bien que cette com-
pétition n'obéit à aucune logique. Il n'y a
pas de grandes ou de petites équipes. La
qualification va se jouer sur les 90 mi-
nutes. Dans tous les cas de figure, on va
prendre le match très au sérieux et on se
donnera à fond afin d'éviter une mau-
vaise surprise à la fin du match. On est
conscients de la responsabilité qui nous
attend et on fera tout pour valider le bil-
let qualificatif pour les 16es de finale de
cette compétition. Comme je vous l’ai
déjà dit auparavant, notre moral est au
beau fixe et on ne va ménager aucun ef-
fort pour remporter cette rencontre,
inch’Allah.
Avez-vous une idée sur cette forma-
tion ?
Sincèrement, non. Je n'ai pas une idée
sur cette équipe et je ne connais aucun
de ses joueurs. Je sais seulement que
cette formation évolue en Régionale 1 de
la ligue d’Alger de football. Cependant,
et comme je vous l’ai déjà dit auparavant,
on doit rester très prudents et il ne faut
en aucun cas sous-estimer notre adver-
saire qui pourrait nous créer des difficul-
tés. La qualification ne doit en aucun cas
nous échapper. Nous sommes conscients
de l’importance de cette rencontre.
Après avoir provoqué le déclic en cham-
pionnat face au RC Relizane, nous allons
devoir confirmer cela ce samedi en
coupe face à Dely Brahim afin d’aborder
le match face à la JS Saoura dans les
meilleures conditions possibles.
Comment voyez-vous cette rencon-
tre?
Il est vrai que nous sommes favoris
pour remporter ce match et poursuivre
l’aventure en coupe. Cependant, il faudra
prendre la rencontre très au
sérieux. Nous sommes
conscients que notre mission
ne sera pas de tout repos
dans la mesure où l’adver-
saire n’aura rien à perdre.
Aussi, nous savons à l'avance
que nous aurons affaire à
une équipe qui voudra créer
la surprise, mais nous n'al-
lons pas sous-estimer notre
adversaire. Bien au contraire,
tout le monde est déterminé
à tout donner sur le terrain
pour passer ce tour dans les
meilleures conditions possi-
bles, inch’Allah.
L’idéal pour votre équipe en cette fin
d’année 2015 est de se qualifier en
coupe et d’aller chercher un résultat
positif chez la JSS en championnat,
n’est-ce pas ?
Écoutez, nous allons gérer la compéti-
tion match par match. On veut éviter de
se mettre la pression. Nous allons donc
désormais nous focaliser sur le match de
coupe face au NR Dely Brahim. On
n’aura pas le temps de penser à celui de
la JSS. Toutefois, il est clair que nous
voudrions nous qualifier en coupe et
aller le plus loin possible en cette com-
pétition, ainsi que récolter le maximum
de points en championnat.
Un mot pour les supporters…
Je demande aux supporters de rester
derrière nous et de continuer à nous
soutenir. Nous allons avoir besoin de
leur appui pour sortir de cette mauvaise
passe. Ils doivent comprendre que le
parcours du championnat est encore
long et que nous avons encore toutes nos
chances pour améliorer notre classe-
ment. Je leur demande de nous faire
confiance et avec le soutien de tout le
monde, notre équipe va revenir en force.
Entretien réalisé par Riad O.
face
au
NR
Dely
Brahim.
De la musculation au
menu d’aujourd’hui
Contrairement à leurs ha-
l l
bitudes, les Asémistes effec-
tueront aujourd’hui, à deux jours
du match face au NR Dely Bra-
him, une séance de musculation.
Celle-ci aura lieu à la salle de
l’hôtel El Mouahidine. Pourtant, les
Asémistes ont toujours eu pour habitude de tenir
leurs ultimes séances d’entraînement avant les ren-
contres officielles sur le terrain du stade Habib-
Bouakeul. Rappelons que c’est aujourd’hui, jeudi,
que le premier responsable de la barre technique
de l’ASMO, Medjahed Nabil, devrait dévoiler la
liste des 18 joueurs convoqués pour le rendez-
vous de ce samedi face au NR Dely Brahim pour
le compte des 32 es de finale de la Coupe d’Algérie.
Le match contre
Le match contre
Le match contre
Le match contre
Le match contre
Le match contre
Saoura avancé
Saoura avancé
Saoura avancé
Saoura avancé
Saoura avancé
Saoura avancé
de 24 heures
de 24 heures
de 24 heures
de 24 heures
de 24 heures
de 24 heures
La LFP a finalement ac-
cepté la demande de la di-
rection de l’ASMO
concernant la program-
mation de la rencontre
de la 15e et ultime
journée de la phase
aller du champion-
nat. Cette rencontre,
prévue dans un premier temps
pour le samedi 26 décembre,
vient d’être avancée de 24
heures. Du coup, elle se jouera
le vendredi 25 de ce mois.
Ainsi, les coéquipiers de Bou-
doumi vont donc jouer deux
matchs très importants en
moins d’une semaine. Le premier
aura lieu ce samedi à partir de
14h15 au stade Habib-Bouakeul
face au NR Dely Brahim pour le
compte des 32 es de finale de la
Coupe d’Algérie. La seconde ren-
contre se jouera le vendredi pro-
chain face à la JS Saoura à partir
de 18h au stade du 20-Août à Bé-
char.
Le déplacement à Béchar
se fera par avion
Medjahed donnera-t-il la chance aux
remplaçants face au NR Dely Brahim ?
Après avoir mis un terme
à une mauvaise série de
trois défaites de suite en
championnat en s’imposant
face au RC Relizane, les Asé-
mistes tenteront d’enchaîner
avec un autre succès ce sa-
medi face au NR Dely Bra-
him en Coupe d’Algérie.
Cette rencontre revêt une
grande importance pour les
Vert et Blanc qui aspirent à
aller le plus loin possible
dans ce tournoi. Sur le pa-
pier, la tâche des Asémistes
s’annonce plus ou moins fa-
cile au vu de la différence de
niveau qui existe entre les
deux équipes. Cependant, il
faudra faire attention et
prendre ce match face au
NR Dely Brahim très au sé-
rieux puisque la coupe nous
a souvent réservé des sur-
prises. Pour cette rencontre,
tout porte à croire que le
staff technique asémiste va
opérer quelques change-
ments sur son groupe. En
effet, Medjahed devrait lais-
ser certains de ses joueurs
cadres au repos et donner la
chance aux éléments qui
n’ont pas beaucoup joué
cette saison. Ainsi il est fort
possible que le premier res-
ponsable de la barre tech-
nique asémiste fasse
confiance ce samedi à Mas-
moudi, Hadji, Chicoto et
Boukatouh. L’occasion donc
pour lui de les voir à l’œuvre
avant d’établir la liste des
joueurs libérés après la fin
de la première moitié du
championnat. Aussi, certains
joueurs cadres de son
équipe seront au repos pour
éviter les blessures et les
suspensions en prévision du
match face à la JS Saoura.
Riad O.
Cette nouvelle a été accueillie
avec beaucoup de soulagement
chez les dirigeants. Et pour cause,
les Asémistes espéraient la pro-
grammation de ce match le ven-
dredi afin de pouvoir faire le
déplacement à Béchar mercredi
par avion et faire éviter aux
joueurs la fatigue du trajet. Du
coup, les responsables de la forma-
tion de M’dina J’dida ont tracé le
plan de déplacement de leur
équipe pour Béchar. C’est donc
mercredi prochain que
les coéquipiers de Seb-
bah rallieront cette wi-
laya. Le retour à Oran
se fera par route.
Même si leur objectif
principal demeure ac-
tuellement de s’extir-
per de la zone rouge
du classement, les Asé-
mistes veulent aller le
plus loin possible en
coupe et profiter de la
réception de la mo-
deste formation du NR
Dely Brahim pour
poursuivre l’aventure
dans cette compéti-
tion.
R. O.
N° 3218 LIGUE 1 USMB Jeudi 19 17 décembre 2015
N° 3218
LIGUE
1 USMB
Jeudi
19
17 décembre
2015

Noubli

à la JSK, c'est (presque) fait !

L es choses se sont précipitées depuis avant-hier, en ce qui concerne le proche avenir de

cet attaquant. Ce dernier a, selon des sources sures, donné son accord de principe à Hannachi. Le président de la JSK lui a fait une belle offre. Il est utile de rappeler que ce joueur avait été violemment pris à partie à la fin du match amical contre Reghaïa, par un groupe de supporters. Il avait juré de ne pas continuer l'aventure avec Blida.

Les réticences de Bacha

Le coach blidéen Mohamed Bacha n'a pas, pour le moment donné son feu vert, en ce qui concerne le départ de Noubli. Il a émis une condition préala- ble. Il a exigé, en contrepartie le recru- tement d'un attaquant expérimenté. Ceci est loin d'être fait, vu le dénue- ment du marché en cette période de mercato hivernal.

S.B.

Foufa doit traiter avec Haddad pour avoir Chatal

Tout n’est pas simple, pour les mem- bres de la cellule de recrutement de l'USMB en ce qui concerne la venue de Chatal. Ce dernier se trouve au MOB, à titre de prêt et cela aprés un accord avec le président de l'USMA, il y a de cela 18 mois. Par ailleurs, les textes sont clairs. Un joueur ne peut pas faire l'objet de deux prêts successifs. La venue de Chatal à Blida passe néces- sairement par la résiliation de son contrat initial avec l'USMA qui pren- dra fin au mois de juin 2016. Foufa est donc dans l'obligation de trouver un accord avec Haddad.

Bonne nouvelle pour Bacha, les blessés ont repris !

Le coach blidéen peut avoir le sourire, l’infirmerie s’est presque totalement vidée mis à part Maroci qui se soigne avant de reprendre. Les joueurs qui étaient blessés seront disponibles pour le match de sa- medi prochain. Il faut dire que lors des derniers matchs, l’entraîneur avait dû composer avec les joueurs qui étaient va- lides. La cascade de blessures qui s’est abattue sur la formation blidéenne lui a coûté, sans aucun doute, la perte de plu- sieurs points.

C'est OK pour Mellika

Mellika qui s'était plaint ces derniers temps d'une blessure au genou est main- tenant totalement rétabli. Il a repris hier les entraînements avec le reste de l'effec- tif. Il est pressenti pour faire partie du onze de départ. On se rappelle qu'il a été l'auteur d'une belle prestation en amical contre Dely Brahim. En plus d'être l'au- teur d'une passe décisive, il a été l'auteur d'un doublé.

Boudina opérationnel

Le coach peut par ailleurs compter, sa- medi prochain, sur les services d'un autre joueur qui était indisponible. Il s'agit de Boudina qui a reçu l'autorisation de son médecin pour reprendre la compétition. Il sera le dépositaire du jeu de son équipe.

Faire les meilleurs choix

Ce sera à Bacha de faire les meilleurs choix en ce qui concerne la stratégie qui sera de mise et les hommes qui auront à l’appliquer. Ce match contre l’OMA se gagnera ou se perdra, d’abord à partir du banc de touche et les deux coaches se li- vreront à une véritable partie d’échecs, par équipes interposées. La palme re- viendra à celui qui aura fait étalage de la stratégie la plus élaborée.

S. B.

Les Blidéens en conquérants

face à l'OM Arzew

I l faudra s’attendre à une équipe blidéenne qui ne se contentera pas de dé- fendre, mais qui jouera l’offensive, avec l’arme

naturelle de son football, le jeu ra- pide en procédant par des contres. Mohamed Bacha veut une occupation rationnelle du terrain et une équipe qui joue en bloc, qui ne rechigne pas à l’effort et qui surtout joue rapidement à une, voire deux touches de balle, en allant vers l’avant pour tenter de déstabiliser l’arrière-garde de l’équipe d'Arzew. Le coach veut certes que son équipe passe ce tour, mais il est conscient qu’il lui faut mettre en place un plan d’ac- tion pour d’abord ne pas encais- ser de buts.

Foufa : «Faire de la coupe un objectif, c’est mal connaitre le football»

Pour le boss blidéen, il ne fait aucun doute. La priorité pour l’USMB est de réussir sa saison, elle ne peut pas se contenter de lutter pour ne pas connaitre les affres de la relégation. "Le club a des ambitions sur le plan national et cela selon ses moyens. Pour ce qui est du championnat, nous vou- lons terminer cet exercice à une place honorable. Bien sûr, faire de la Coupe d’Algérie un objectif, c’est mal connaitre le football, car cette épreuve est peine d’aléas."

le football, car cette épreuve est peine d’aléas." Bacha : «Mettre de l’intensité dans notre jeu»

Bacha : «Mettre de l’intensité dans notre jeu»

"Il faudra mettre plus de rapi- dité et d'intensité que lors des der- niers matchs et surtout priver nos adversaires de ballons. Bien sûr la possession de balle est très impor- tante mais la transmission doit être plus rapide. La tâche ne sera pas facile devant une équipe d'Ar-

zew qui veut briller. A nous de trouver la bonne formule pour la contrarier. On a l'opportunité d'ef- fectuer un match intéressant et il faut donc le jouer à fond. L'équipe et le groupe devront rester concer- nés et cela quel que soit le statut de leur adversaire." C'est ce que nous a dit Bacha, à propos du match de ce samedi.

S.B.

Litime : «Se qualifier, quelle que soit la manière»

Litime retrouvera sa place dans l'équipe. Il profitera de la suspension de Ouadah pour se racheter après les cinq buts qu'il a encaissés face à Relizane. Il nous dira que seule la qualification compte ce samedi.

Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Elles sont excellentes. La vic- toire contre la JSS nous a fait le plus grand bien après la défaite concédée à Relizane. Il ne faut pas se focaliser sur les matchs qui ont été joués, car cela ne sert à rien. Maintenant, il faut se concentrer sur le reste du parcours en cham- pionnat et en coupe d'Algérie et ce, afin de nous racheter. On sent comme des regrets dans vos propos, c'est cela ? A quoi cela sert-il de bien jouer pour au final ne pas réussir à prendre des points ? Je préfère mal jouer et voir mon équipe ga- gner des matchs. A présent, ce qui nous intéresse, c’est de terminer la phase aller en beauté. Il faut continuer à travailler sérieuse- ment jusqu’à l’ultime journée et jouer toutes nos cartes dans toutes les compétitions où nous sommes engagés. A commencer par ce match de coupe face à l'OM Arzew, n’est-ce pas ? C’est le match des joueurs. Ce qui est sûr, c’est que nous viserons la qualification. Cela ne sera pas du tout simple devant une équipe qui a l'occasion de réaliser une belle performance face à une

équipe de l'élite. On aura ainsi l'occasion de faire un beau cadeau à nos fidèles supporters. Est-il important pour vous de vous racheter auprès vos sup- porters ? Il est vrai que nous avons déçu nos supporters et tous les Blidéens ; un succès lors du prochain match fera le plus grand bien à tout le monde. Vous aurez en face une équipe d'Arzew qui jouera un match historique. Com- ment allez-vous gérer cette ren- contre ? On sait d’avance ce qui nous attend samedi prochain. Il est clair que nous n'allons pas sous- estimer nos adver- saires. Nous nous donnerons à fond pour assurer une qualification qui reste très impor- tante pour nous. Quelles sont vos ambitions per- sonnelles ? Continuer sur ma lancée et réaliser un bon parcours avec mon équipe, ce qui est mon souhait le plus cher. Pour le reste, je préfère me concentrer sur mon

travail afin de ne pas brûler les étapes. Toutefois, une chose et sure, je me donnerai à fond et je ne ménagerai aucun effort, que ce soit à l’entraînement ou lors des compétitions officielles. Entretien réalisé par Slimane B.

officielles. Entretien réalisé par Slimane B. Des absences à la pelle Pas moins de 6 joueurs
Des absences à la pelle Pas moins de 6 joueurs de l'effectif professionnel étaient absents
Des absences
à la pelle
Pas moins de 6 joueurs de
l'effectif professionnel étaient
absents lors du match amical
joué contre Dely Brahim. Bacha
a voulu mettre au repos
quelques uns de ses habituels ti-
tulaires. Il compte effectuer un
turn over à l'occasion du match
de ce samedi contre l'OMA.
La carotte
ou le bâton
Les choses ont changé par
rapport aux dernières saisons,
en ce qui concerne les absences
aux séances d’entraînement. On
se rappellent que les joueurs sé-
chaient les entraînements pour
des raisons, très souvent irrece-
vables. Les membres du staff
ont tôt fait de mettre bon ordre
à tout cela. En plus des impor-
tantes sanctions financières, le
joueur qui ne justifie pas son
absence perd automatiquement
son statut de titulaire.
Tout le monde
est traité sur le
même pied
d’égalité
Pour l’entraîneur de l’USMB,
les choses sont on ne peut plus
claires. Aucun joueur de l’effec-
tif n’a signé une licence qui sti-
pule qu’il serait un titulaire à
part entière. Ce souci de l’équité,
en plus d’améliorer l’assiduité
aux entraînements, est une for-
midable source d’émulation qui
portera très certainement ses
fruits.
Maroci, Ouadah,
Heriat et Benhoua
absents face
à Arzew
Il est certain que la formation
blidéenne sera très profondé-
ment remaniée lors du match
de coupe de ce samedi. D'ores et
déjà, quatre titulaires habituels
ne seront pas de la partie. Il
s'agit de Ouadah, Heriat et Ben-
houa qui sont suspendus, quant
à Maroci, il continue à soigner
sa blessure au pied.
Litime dans
la cage
A l'occasion de la venue de
l'OMA à Blida, Litime gardera
la cage blidéenne. Il sera titula-
risé en lieu et place de Ouadah
et ce sera le gardien de but de la
catégorie espoir qui sera sur le
banc de touche.
Bendhiaf au
côté de Bedrane
Pour ce qui est de la récupé-
ration, elle sera assurée par le
duo Bedrane-Bendhiaf. Ce der-
nier remplacera Heriat.
Aliouet dans
le onze de départ
L'équipe qui sera alignée par
Bacha sera tournée vers l'offen-
sive. Pour cela, deux milieux of-
fensifs débuteront le match. Il
s'agit d'Amiri et d'Aliouet qui se
posteront juste derrière leurs at-
taquants. Ce dernier qui est issu
de la catégorie espoir a joué des
bribes de match depuis le début
de la saison. Ils auront à se met-
tre au service de leurs atta-
quants que sont Hichem Cherif
et Sylla, ces derniers doivent
faire preuve de réalisme et sur-
tout d’efficacité devant les buts.
S. B.
N° 3218 20 LIGUE Jeudi DRBT 1 17 décembre 2015
N° 3218
20
LIGUE
Jeudi
DRBT
1
17 décembre
2015

En match d’application :

DRBT (Sénior) 6-1 DRBT (U21)

En match d’application : DRBT (Sénior) 6-1 DRBT (U21) L’ entraîneur La- mine Boughe- a rara,

L’ entraîneur La-

mine Boughe-

a

rara,

programmé un

match d’application hier après- midi au stade Lahoui-Ismaïl à Tadjenanet face aux Espoirs. La rencontre s’est terminée sur le score de 6-1, les buts ont été ins- crits par l’émigré Abdeldjalil qui a marqué un doublé, même chose pour Nezouani, et enfin un but pour Amrani et Douadji, une victoire qui vient au bon moment avant la rencontre de demain face au MB Hassi Messaoud en Coupe.

Bouteba, Khiat, Aïb et Amokrane out

Le DRBT, qui sera au rendez-

vous demain après-midi pour commencer son aventure en Coupe d’Algérie sera privé des services de quatre joueurs, no- tamment en défense, il s’agit de Bouteba et Khiat blessés, Aïb sus- pendu après avoir cumulé 4 aver- tissements en championnat et enfin Amokrane qui a bénéficié de quelques jours de repos après avoir participé à la dernière CAN des U23 ans disputée au Sénégal.

Pas de défenseur sur le banc

Le plus important dans le match de samedi est la gestion du match, puisque l’entraineur ne pourra pas faire jouer un défen- seur au cours de la rencontre car dès le début du match il sera

privé des doubleurs en défense. Les défenseurs qui seront aptes à jouer ce match des 32es de finale de la Coupe d’Algérie seront dans le onze de départ. Ainsi donc, le coach sera devant l’obligation de donner des conseils aux joueurs afin d’éviter les blessures.

Le joueur émigré a donné de bons signes

Il a subi des tests ces derniers jours et commence à donner sa- tisfaction. Il a participé hier au match d’application programmé en prévision de la rencontre de demain face au MB Hassi Mes- saoud. Il a montré de bons signes lors des entraînements et même face aux Espoirs hier. Bouabdellah

entraînements et même face aux Espoirs hier. Bouabdellah Aïb : «Nous allons jouer à fond malgré

Aïb : «Nous allons jouer à fond malgré les absences»

Cette semaine vous allez affronter le MB Hassi Messaoud en bénéfi- ciant d’un tirage au sort clément en Coupe d’Algérie… En Coupe il n’y a pas de petites équipes, c’est ce qui fait d’ailleurs la spé- cificité de cette compétition. Il faut donc bien préparer cette rencontre qui sera aussi difficile que la rencontre que nous avons livrée face à l’USMA, car notre adversaire jouera sans aucun doute son match de la saison. Votre adversaire sera amoindri par plusieurs absences, cela pourra-t-il influer sur votre équipe ? Nous avons un riche effectif et les joueurs qui vont prendre leur place sur le terrain vont sans aucun doute réali- ser une bonne partie. On va aborder cette rencontre comme on a l’habitude de le faire et nous allons jouer à fond, et il faudra respecter notre adversaire si on veut se qualifier pour le prochain tour. Avant ce match de Coupe d’Algérie vous avez affronté l’USMA dans une rencontre qui a démontré plu- sieurs difficultés au sein de votre équipe… On n’a pas encore l’expérience qu’il faut pour jouer devant une équipe comme l’USMA, il ne faut pas oublier que nous jouons notre première saison en Ligue 1 Mobilis, il faut donc oublier la défaite et penser beaucoup plus à la Coupe d’Algérie et par la suite on pourra parler du championnat. Certes, on ne peut s’empêcher de parler de la dernière défaite, mais on est actuelle- ment concentré sur le match de Coupe. Tadjenanet a perdu la deuxième place et vous avez de fortes chances de la reprendre si vous réussissez à négocier votre dernier match de championnat face au CRB, n’est-ce pas ? Le fait qu’on occupe actuellement la quatrième place du classement est une bonne chose et prouve que nous

sommes une bonne équipe qui est sur la bonne voie, mais je dirais toujours qu’on ne veut pas précipiter les choses. Entretien réalisé par Bouabdellah

précipiter les choses. Entretien réalisé par Bouabdellah JSMB LIGUE 2 Naït Yahia : «On ne prendra
précipiter les choses. Entretien réalisé par Bouabdellah JSMB LIGUE 2 Naït Yahia : «On ne prendra

JSMB

LIGUE 2

JSMB LIGUE 2

Naït Yahia : «On ne prendra pas notre adversaire de haut»

Comment se déroule la prépara- tion pour ce match de Coupe face à l’EC Oued S’mar ? Parfaitement bien. Nous nous sommes bien préparés durant la se- maine. Nous sommes vraiment mo- tivés à nous qualifier pour le prochain tour. On sait que ce ne sera pas facile car on affrontera une équipe inconnue à nos yeux mais on jouera avec la plus grande détermi- nation qui soit. On ne va pas pren- dre notre adversaire de haut. Bien au contraire, on jouera à 100%. La victoire face au CAB vous a certainement donné des ailes, n’est-ce pas ? Elle nous a surtout permis de re- prendre confiance en nous. Je ne vous cache pas que ça n’a pas été fa- cile pour nous car nous avons eu af- faire à une très bonne équipe du CAB. Mais bon, l’important a été fait. C’est toujours agréable de re- prendre les entraînements après une victoire à l’extérieur. Maintenant que nous avons retrouvé le haut du ta- bleau, il faut poursuivre notre as- cension. Êtes-vous prêt pour ce match? Maintenant que j’ai tiré un trait sur ma blessure, je dirais que je suis en possession de tous mes moyens. Je suis vraiment prêt à jouer ce match. Je veux apporter le plus qu’on attend de moi. L’important est que l’équipe gagne et nous devons jouer de la même manière que face au

gagne et nous devons jouer de la même manière que face au CAB pour nous mettre

CAB pour nous mettre à l’abri. Comment voyez-vous le reste du parcours en championnat ? Je suis vraiment très optimiste. Je dirais que nous nous sommes bien débrouillés jusque-là. Il ne nous reste plus qu’à poursuivre le par- cours lors de la seconde manche du championnat. Toutefois, je reste convaincu que la phase retour sera plus difficile car il y aura des clubs qui vont se battre pour le maintien tandis que d’autres pour l’accession. Chaque point compte. Entretien réalisé par N. F.

Kerouache refuse de résilier son contrat

Mis sur la liste des libérés, le joueur Kerouache est rentré dans un réel bras de fer avec les dirigeants. Pour cause, les deux parties n’ont toujours pas trouvé un accord concernant la résilia- tion du contrat. D’après nos sources, le joueur réclame toutes ses mensualités, c’est-à-dire jusqu’au mois de juin au moment où la direction lui a proposé de l’indemniser jusqu’au mois de jan- vier. Pour l’instant, aucun accord n’a été trouvé.

Atek souffre d’une déchirure musculaire

Le joueur béjaoui, Atek, ne pourra pas prendre partie à la pro- chaine rencontre de Coupe pour deux raisons. La première est qu’il est suspendu pour avoir pris 4 car- tons jaunes et la seconde est qu’il souffre d’une déchirure musculaire. Et même si ce n’est pas trop grave, le joueur doit être soumis à des soins intensifs cette semaine, dans l’espoir qu’il soit rétabli avant le match face à l’USC.

N. F.

soit rétabli avant le match face à l’USC. N. F. 32 e s de finale face

32 es de finale face à l’EC Oued S’mar

Beaucoup

de

changements attendus

C ’ est demain que la for-

mation de la JSMB jouera son premier match de Coupe comptant pour les 32 es de finale face à la for- mation de l’EC Oued S’mar. Et même si l’ad- versaire du jour n’est pas un foudre de guerre, les Béjaouis restent tout de même méfiants. En 90 mi- nutes de jeu, tout de- meure possible et il est important de rester vi- gilant. Sur ce point, les joueurs de la JSMB semblent conscients de l’importance de cette rencontre, puisqu’ils veulent poursuivre leur ascension après la belle victoire réalisée à Batna face à la forma- tion locale pour le compte de la 14 e jour- née de Ligue 2 Mobilis. Pour sa part, le pre- mier responsable du staff technique, Ham-

mouche, compte ap- porter quelques chan- gements dans son onze. Le coach veut donner une chance aux moins compétitifs. L’occasion pour eux de prouver qu’ils ont leur place dans cette équipe, ce qui leur per- mettra aussi de gagner en confiance en prévi- sion de la phase retour du championnat.

Hammouche

craint les

blessures

Tout ce que le coach redoute pour l’instant est que ses joueurs contractent des bles- sures lors du match de Coupe. D’ailleurs, Hammouche a beau- coup insisté auprès de ses poulains sur ce point. Il a fait savoir qu’il veut certes une qualification, mais sans dégâts. Il faut dire que le coach a totalement

raison de penser ainsi puisque la prochaine rencontre face à l’US Chaouia est tout aussi importante que la pré- cédente.

Le sacre de 2008 toujours en mémoire

Difficile de prendre part à un match de Coupe sans penser au trophée. Si la JSMB car- tonne ces derniers temps en Ligue 2 Mobi- lis, elle voudra certaine- ment aller le plus loin possible en Coupe et pourquoi pas atteindre la finale une fois de plus et décrocher le trophée. Pour les supporters de la JSMB, l’édition de 2008 est toujours en mémoire. Ce fut l’année où le club a remporté sa première Coupe d’Algé- rie de l’histoire. Qui sait ? Peut-être que l’édition de 2016 réserve elle aussi des surprises !

N. F.

N° 3218 LIGUE 2 Jeudi 21 17 décembre 2015
N° 3218
LIGUE
2
Jeudi
21
17 décembre
2015
N° 3218 LIGUE 2 Jeudi 21 17 décembre 2015 ASO L e coach de l’ASO tient
N° 3218 LIGUE 2 Jeudi 21 17 décembre 2015 ASO L e coach de l’ASO tient

ASO

L e coach de l’ASO tient son onze après une se- maine de travail où il a pu récupérer tous ses joueurs, il fera de

grands changements par rapport à l’effectif qui a joué la dernière ren- contre de championnat. Cinq élé- ments qui étaient absents lors du dernier match retrouveront le 18, il s’agit de Salah, Salhi, Semahi, Ya- droudj et Boussaïd. Les places coû- teront cher cette fois-ci et le staff technique n’aura pas de soucis pour composer le onze qui sera pour la premières fois type depuis long- temps, et qui défiera le CRB sur son terrain et essayera de relever la tête après une mauvaise série qui a fait plonger l’ASO dans le milieu du ta- bleau. Wallemme demandera à ses poulains de jouer sans calcul et de produire la meilleure prestation possible afin de bien préparer le match de Skikda. Toutefois, il aura la peur au ventre en ce qui concerne les blessures et les suspensions lors du dernier match de cette phase aller.

Après le début du mercato, Medouar doit mettre le paquet

Le mercato hivernal a commencé et tous les supporters sont attentifs à l’égard des nouveaux noms qui renforceront le groupe dans les pro- chains jours même s’il n’y a pas de grands joueurs sur le marché, les- quels seront sûrement dénichés par les grosses cylindrées qui sont prêtes à mettre le paquet pour s’ac- quérir leurs services. Le club cheli- fien n’aura pas de grandes chances de bénéficier de l’un d’entre eux, il attendra comme d’habitude les der-

Départ cette après-midi

Wallemme tient son onze

les der- Départ cette après-midi Wallemme tient son onze nières 48 heures pour passer à l’acte

nières 48 heures pour passer à l’acte ou bien continuer à miser sur la carte des Franco-Algériens qui n’a jamais rien donné mais qui reste le dernier atout pour la direction pour sauver le mercato.

Le nom de Tedjar revient en force

Beaucoup de supporters et des rumeurs parlent du retour de Saâd Tedjar au club après son départ à Béjaïa, mais jusqu’à présent aucun

acte officiel n’a été pris par la direc- tion concernant ce joueur qui peut rendre service à l’équipe, mais sa façon d’être parti la saison dernière et les problèmes qu’il a créés, sur- tout la grève avant deux matches de la fin de la saison, peuvent inter- rompre son retour.

Nasri, Badni et Gharbi sont aussi ciblés

D’autres ex-joueurs formés par le club sont aussi ciblés par la direc-

tion qui pourrait faire appel à leurs services, notamment Chérif Nasri qui peut très bien revenir dans l’équipe, et aussi Mohamed Badni

qui joue actuellement à Oued Sly. Le joueur a déjà affronté l’ASO cette saison et était un vrai poison pour ses ex-camarades. Il pourrait très bien renforcer l’équipe puisqu’il a un meilleur niveau que certains élé- ments actuels qui n’ont ni le niveau ni la volonté de se donner à fond sur le terrain. On parle également de Sabri Gharbi qui se trouve au CSC et qui veut aussi, selon cer- taines sources, revenir au bercail.

Les joueurs attendent la dernière prime

Après le match nul ramené de Oum El Bouaghi, les joueurs atten- dent la dernière prime relative au match nul, elle serait de 5 millions. Pour rappel, la direction avait mis une prime de 10 millions en cas de succès. Celle-ci devrait être versée aux joueurs avant le match de Skikda, selon une source autorisée.

Les supporters présents au 20-Août

Les fans seront en force demain au stade du 20-Août pour donner un coup de pouce aux camarades de Salhi dans cette confrontation musclée qui sera une occasion pour les joueurs de se mesurer à une grande équipe de D1. Ils seront quelques centaines à être présents dans la partie réservée aux suppor- ters adverses.

Ahmed Feknous

Salhi : «Heureux de retrouver le groupe» «J’ai retrouvé l’équipe avec un moral dans les
Salhi : «Heureux de retrouver le groupe»
«J’ai retrouvé l’équipe avec un moral dans les nuages et je suis prêt à re-
trouver l’ambiance du groupe et du championnat. Il faut se concentrer
maintenant sur la compétition, il nous reste encore deux matches ce mois et
il faut faire notre possible pour nous qualifier en coupe et gagner les der-
niers matches de la phase aller, c’est difficile mais pas impossible.»
de la phase aller, c’est difficile mais pas impossible.» CABBA Décès de Farid Tebbakhi ancien président

CABBA

Décès de Farid Tebbakhi

ancien président du CABBA, Farid Tebbakhi, est décédé au courant de la

nuit du mardi au mercredi vers les coups de 22 heures, victime d’une crise cardiaque alors qu’il était chez lui. Cet homme est connu pour avoir mené le club bordjien pendant de longues an- nées avec succès, notamment lorsqu’il avait disputé à deux reprises consécu- tives la Coupe arabe en parvenant jusqu’aux demi-finales. Le décès de

Tebbakhi, âgé de 53 ans, a laissé un

L ’

grand vide derrière lui même s’il avait décidé de se retirer du monde du foot- ball et de ne plus prendre l’équipe en main alors qu’il avait été sollicité à plu- sieurs reprises à ce sujet. «Je suis prêt à aider ce club du cœur mais seulement de loin», n’avait-il cessé de marteler. À la suite de cette disparition le collectif du Buteur se joint à la douleur de sa fa- mille en lui présentant ses condo- léances les plus attristées en cette douloureuse circonstance.

A. B.

Hanifi premier libéré

Hanifi, qui est actuellement écarté du groupe car étant sanctionné par son admi- nistration, sera le premier joueur libéré. On a appris qu’il se déplacera à Bordj au cou- rant de cette semaine pour retirer sa lettre de libération. D’après le DG de la spa, Mourad Senouci, un accord a été trouvé avec le joueur concernant son dû et qui au- rait reçu pour sa part des propositions de quelques clubs, notamment de Ligue 2 Mo- bilis. Une fin d’épisode qui arrange les deux parties car d’une part le club se débarras- sera d’un salaire colossal (100 millions de centimes) alors que Hanifi aura l’opportu- nité de renouer avec la compétition avec une autre équipe.

Deux autres joueurs suivront

Hanifi ne sera pas le seul à quitter le CABBA en ce mercato hivernal puisqu’au moins deux autres éléments sont sur la liste. Selon des indiscrétions il s’agit d’un gardien de but ainsi qu’un défenseur. L’identité de ces deux joueurs sera dévoilée juste après le dernier match de la phase de l’aller. Si on a évoqué les éléments qui se- ront libérés rien n’a filtré par contre en ce qui concerne ceux qui seront recrutés, un gardien, un défenseur et un attaquant a priori.

Les dettes ne posent pas problème

Sachant que le CABBA est sur la liste noire des clubs interdits de recrutement lors du prochain mercato en raison des dettes vis- à-vis d’anciens joueurs, Boudje- lal doit résoudre ce problème avant de passer à cette opération et dans ce contexte le DG de la spa, Senouci, a indiqué que la somme n’est pas aussi énorme que cela et qu’elle sera réglée dans les prochains jours.

Bourekba autorisé à s’entraîner

Ramzy Bourekba a eu finale- ment gain de cause auprès de l’administration de son club qui avait décidé de le sanctionner pour absence injustifiée. En effet, il a réussi à présenter des arguments solides qui lui ont permis d’arracher l’autorisation de reprendre les entraînements avec le groupe et ce qu’il a fait au courant de la semaine. De ce fait il sera concerné par le pro- chain match contre le PAC.

A. B.

sera concerné par le pro- chain match contre le PAC. A. B. MCS Ils réclament 5

MCS

Ils réclament 5 mois de salaire

Les joueurs en grève

MCS Ils réclament 5 mois de salaire Les joueurs en grève P lus qu’une semaine avant

P lus qu’une semaine

avant le dernier match

de la première phase du

championnat de Ligue

2 Mobilis et la situation n’a pas changé d’un iota au MCS. Le suc- cès est pourtant plus qu’impératif pour les Saïdis qui ont vu la reprise des entraînements avancée de 48 heures, en vain, oserons-nous dire, puisque la plupart des joueurs ont fait grève. Quatre seulement étaient présents à cette première séance de la semaine avant que le groupe ne s’agrandisse à six. Comme si le club n’avait pas assez de problèmes ! Mais peut-on blâ- mer des hommes qui ne deman-

dent finalement que leurs droits ? Ce sont tout de même cinq mois de salaires qu’ils n’ont pas touchés et ce n’est pas rien. Certains ont des bouches à nourrir. Ils n’ont même pas à qui se plaindre et cela doit sans doute attiser leur colère.

Boufenara présent à la séance de mardi

Bien qu’il ait appris son limo- geage, Boufenara n’a pas manqué à son devoir à la séance de reprise des entraînements mardi. Seulement devant un ombre très réduit de joueurs il n’a pu faire son travail. Ces derniers se sont donc conten- tés de quelques tours de pistes et d’exercices qui leur ont pris une demi-heure.

Ces 5 milliards que tout le monde attend…

Cela fait trois semaines que l’APC a débloqué cette somme au profit du club de la ville des Eaux et pourtant les 5 milliards tardent à atterrir dans les caisses. Les joueurs, au courant de cette sub- vention, ont certes fait preuve de patience quelque temps mais cette dernière a atteint ses limites et les conséquence sont là. Il n’y a plus l’ombre d’une volonté dans cette équipe fantôme qui a perdu tous ses repères.

Amar B.

Vers une réunion wali-dirigeants Nous avons appris que le wali de Saïda avait décidé de
Vers une réunion wali-dirigeants
Nous avons appris que le wali de Saïda avait décidé de se réu-
nir avec les dirigeants du club au vu de l’état actuel des choses. Il
compte rencontrer les responsables de la SSPA et du club ama-
teur afin qu’ensemble ils puissent trouver des solutions aux pro-
blèmes que vit le MCS et surtout débloquer la situation sur le
plan financier car l’équipe a grand besoin d’une bouffée d’oxy-
gène pour se remettre d’aplomb.
N° 3218 Clubs de Kabylie Jeudi 21 17 décembre 2015
N° 3218
Clubs de Kabylie
Jeudi
21
17 décembre
2015
N° 3218 Clubs de Kabylie Jeudi 21 17 décembre 2015 Honneur Bouira (11 e Journée) Thamelaht

Honneur Bouira (11 e Journée)

Thamelaht accumule les tests

D e chaudes explications entre les équipes du haut du tableau marqueront cette 11 e journée du cham- pionnat de la Division

d’Honneur de Bouira. Le leader, le FC a- melaht, recevra au stade de M’Chedallah

l’OC Adjiba. Invaincue depuis le début du championnat, l’équipe de la commune d’Ah- nif, qui compte sept victoires et trois matchs nuls, reste sur un précieux match nul ra- mené en dehors de ses bases face à l’un des sérieux prétendants pour l’accession, le DRB Kadiria. Le FCT fera tout pour main- tenir cette dynamique de résultats positifs face à une équipe de l’OC Adjiba qui sem- ble lâcher du lest après une entame en force du championnat. L’équipe de amelaht pourrait prendre le large en cas de victoire, mais il faudrait que son poursuivant direct, le DRB Kadiria, perde son match face à la JS M’Chedallah chez ce dernier. Ainsi,

les Maillotins continuent leur mon- tée progressivement au classement, et ce week-end ils aborderont une rencontre à six points, car en cas de victoire, les Maillotins se placeront sur le podium ex-æquo avec leur adversaire du jour. L’autre chaude explication de la journée c’est celle mettant aux prises le CR Bordj Okhris et l’AS iliouine. Le club de Bordj Okhris, vainqueur la précé- dente journée face à la JSC Aghba- lou chez cette dernière, recevra une très bonne équipe de iliouine qui

n’est autre que le nouveau dauphin. La ren- contre prévue au stade de Taguedit s’an- nonce prometteuse. Par ailleurs, la JS Chorfa recevra la JS Adjiba qui commence à reprendre confiance. L’UB Mezdour rece- vra l’ABR Djebahia alors que la JSC Aghba- lou, qui a été piégée à domicile la semaine dernière par Bordj Okhris, ira défier l’IRB Esnam et pourquoi pas glaner les points de la victoire et profiter de l’instabilité du club esnami pour se racheter de sa déconvenue. USC Khebouzia – W. Oued Berdi est une confrontation entre les deux équipes qui ferment le tableau général avec cinq points chacune. Enfin, le CSA Beni Hamdoun, écrasé le week-end dernier par la JS Adjiba, recevra au stade de Chorfa l’USM Bouira qui, elle, reste sur une victoire salutaire après huit défaites de suite. Mohand Arezki

Vendredi 14h30

JS Chorfa -

JS Adjiba

UB Mezdour -

ABR Djebahia

IRB Esnam -

JSC Aghbalou

USC Khebouzia - W Oued Berdi

JS M’Chedallah - DRB Kadiria

Samedi 14h00

FC Thamelaht -

OC Adjiba

CSA Beni Hamdoun -

USM Bouira

CR Bordj Okhris -

AS Thiliouine

- USM Bouira CR Bordj Okhris - AS Thiliouine Honneur Béjaïa (11 e journée) Le leader

Honneur Béjaïa

(11

e journée)

Le leader sur du velours

championnat de Division d'Honneur

de Béjaïa abordera demain après-midi

première partie du programme de la

onzième journée avec six matchs dont des af- fiches intéressantes à suivre puisqu’elles impli- queront deux sérieux prétendants au titre. Ainsi, l'occasion est offerte à l'incontournable leader olympien d’El Kseur qui évoluera chez lui face à la formation de la Protection civile de Béjaïa qui ne devrait pas constituer un dur obs- tacle à franchir, et ce au vu des capacités des uns et des autres. Voilà en tout cas une belle oppor- tunité pour les El Kseurois d'engranger trois points supplémentaires à leur actif et poursui- vre leur envolée dans ce championnat qu'ils do- minent en long et en large. Toujours parmi les sérieux concurrents, on citera le SRB Tazmalt qui occupe le quatrième rang et qui tentera d'enrichir son capital points en accueillant une fébrile et imprévisible équipe du CRB Souk El Tenine. Pour sa part, le CRA Barbacha, qui a été freiné dans son élan à domicile par l'im- perturbable leader olympien après une longue série de bons résultats, défiera au stade Benal- louache de Béjaïa la JS Ighil Ouazzoug qui n'a pas encore dit son dernier mot. Un duel qui s’annonce palpitant et indécis entre deux équipes aux objectifs identiques. Le stade du 24-Février de Sidi Aïch abritera lui aussi une

L

e

la

autre rencontre intéressante à suivre puisqu'elle opposera l'équipe de l'US Soummam, bien ins-

tallée dans la première moitié du classement, et le SS Sidi Aïch qui lutte pour sortir de la zone rouge. Là aussi, seule la victoire permettrait aux Diables rouges de s'offrir un petit bol d'air, sinon bonjour les dégâts. Enfin, l'ARB Barba- cha, qui joue la carte du maintien, accueillera la fougueuse formation du CR Mellala qui de- meure un adversaire difficile à manier. Là, la mission des gars de Barbacha s'annonce diffi- cile mais ils sont dans l'obligation de marquer des points pour sortir