Vous êtes sur la page 1sur 2

L'entreprenariat et le développement économique local: Quels programmes et quelles

politiques?

La multiplication des programmes de soutien à l’entreprenariat et aux micro-


entreprises est frappante dans l’ensemble des pays membres de l’OCDE, comme l'est
l’extension du champ couvert par ces programmes. L’intérêt des pouvoirs publics
pour les mesures destinées à stimuler l’esprit d’entreprise s’explique pour une bonne
partie par la conviction que la création d’entreprises va contribuer à la réalisation
d’objectifs économiques et sociaux importants. Dans bon nombre de pays, les
administrations locales et centrales souhaitent combattre le marasme économique des
zones sinistrées en multipliant les créations d’entreprises. Néanmoins, malgré l’intérêt
porté par les pouvoirs publics au sujet, rares sont les études qui ont analysé de façon
systématique la corrélation entre la création d’entreprise et le développement
économique local.

Cette publication examine les principaux mécanismes par lesquels la création et le


développement d'entreprise peuvent avoir des retombées sur l’économie locale. Les
données d’observation dont on dispose sur la relation entre la vigueur de l’esprit
d’entreprise et le dynamisme de l’économie locale y sont également analysées. Il
apparaît que si l’entreprenariat est un facteur essentiel du développement local, la
promotion de l’esprit d’entreprise ne constitue pas la panacée pour encourager le
développement. Certains des obstacles auxquels peuvent se heurter les stratégies
centrées sur l’entreprenariat, ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour les
surmonter, sont donc examinés en profondeur.

Cet ouvrage présente des recommandations détaillées à l’intention des pouvoirs


publics qui s’adressent aussi bien aux administrations locales qu’aux gouvernements.
Ces recommandations portent sur trois grands domaines : stratégie, finance et
conception des programmes. Elles ont vocation à aider les administrations locales et
centrales à élaborer et mettre en œuvre des stratégies et des programmes en faveur de
l’entreprenariat qui soient efficaces par rapport à leur coût. Cette publication décrit en
outre les différentes pistes de recherche à explorer pour améliorer la compréhension
que nous avons des grands enjeux de l’action gouvernementale dans ce domaine.
Une stratégie de développement régional est instaurée afin d’inciter d’avantage les
investisseurs tant nationaux qu'étrangers à s’installer dans les zones les moins
favorisés, en prenant en considération les spécificités propres à chaque région. Cette
stratégie consiste en l’octroi de divers avantages tant fiscaux que financiers, et ce,
.selon les zones de développement régional fixées par la loi
Les zones d’encouragement au développement régional sont classées en trois groupes
.selon la région et le secteur d'activité
L'exonération totale de l'impôt sur les bénéfices pendant les 5 ou 10 premières •
.années, selon la classification de la zone
L’exonération des droits de douane •
La suspension du droit de consommation •
L'application d'un taux de 10% au titre de la TVA due à l’importation des •
.équipements
Exonération de la contribution au fonds de promotion du logement pour les •
.salariés
Prise en charge par l'Etat de la contribution patronale aux charges légales sociales, •
.selon la classification de la zone
du coût de l'investissement, fonds de roulement exclu, sans que le montant de 15% •
cette prime ne dépasse 450 mille dinars, lorsqu'ils sont implantés dans les zones
.d'encouragement au développement régional
du coût de l'investissement, fonds de roulement exclu, sans que le montant de 25% •
cette prime ne dépasse 750 mille dinars, lorsqu'ils sont implantés dans les zones
d'encouragement au développement régional. Subvention d'investissement en vue de
.réaliser les travaux d'infrastructure nécessaires au projet