Vous êtes sur la page 1sur 26
JSK Hannachi remonté contre ses joueurs «Ceux qui n’ont rien prouvé seront libérés» Il évolue
JSK Hannachi remonté contre ses joueurs «Ceux qui n’ont rien prouvé seront libérés» Il évolue
JSK
Hannachi remonté contre ses joueurs
«Ceux qui n’ont rien
prouvé seront libérés»
Il évolue à Marseille (CFA)
Lamali
Yacine Benaï
proposé
«La JSK
m’intéresse,
mais…»
www.lebuteur.com
LUNDI 28 DÉCEMBRE 2015
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3229 PRIX 20 DA
MCA
IghilIghilIghilIghilIghilIghil
«J’ai hérité d’une
équipe malade,
mais elle est sur le podium»
«Certains sont mécontents
de la manière. Dans le foot,
seul le résultat prime»
Demou «Je jure que je n’ai pas
touché le ballon de la main»
USMA
USMH
Des stats d’un
Mana «Oui,
Abid ira à Sfax pour
500 000 euros»
champion !
Chafaï
CRB
Michel «Mon seul
regret : la défaite
face à l’USMA»
«Tout pour
gagner le
7 e titre»
USMB
Benayada
Benhoua
«Le CSC me veut»
«Blida est en
danger»
NAHD
Benaldjia
reste
CSC
Ziani
annoncé
ESS
Hammar contacte Abdoun
N° 3229 02 Lundi 28 STATISTIQUES décembre 2015
N° 3229
02
Lundi 28
STATISTIQUES
décembre
2015

La phase aller par les chiffres

L’USMA bien partie pour remporter… son septième

L e champion d’hiver a dominé les débats, malgré une première dé- faite de la saison face au NAHD. L’USMA a terminé ainsi à la pre- mière place avec 36 points. Les

Rouge et Noir ont remporté onze matchs, trois nuls et une défaite. Les gars de Sou- stara emmagasine dix points d’avance sur le CRB, deuxième du classement et douze par rapport au troisième. Les grosses cylindrées comme le Mouloudia d’Alger qui était un des favoris, se trouve à la troisième place, payant ainsi le nombre de points ratés à do- micile, à savoir neuf unités. L’USMA est donc bien placée pour gagner son septième

titre de champion, après les succès de 1963, 1996, 2002, 2003, 2005 et 2014.

Domination algéroise

Cette première partie de la saison a vu les clubs algérois dominer les débats. Si l’USMA est leader, le CR Belouizdad ac- croche à la seconde place, alors que le MCA se retrouve à la troisième place. L’USM El Harrach vient à la cinquième place et le NAHD le dixième rang.

L’USMA meilleure attaque

La meilleure attaque du championnat de la Ligue 1 Mobilis revient au champion

d’hiver, l’USM Alger. Sa ligne d’attaque to- talise 28 buts, juste devant le MCO qui a marqué 26 buts.

14 matchs d’invincibilité pour l’équipe de Soustara

L’USM Alger totalise quatorze matchs d’invincibilité. Les Rouge et Noir se sont in- clinés au cours de la première journée de la saison face au NAHD au stade du 20-Août- 55 (2-1). Depuis ce match, les protégés de Miloud Hamdi n’ont plus perdu. Leur série d’invincibilité est toujours en cours avec quatorze matchs sans défaite.

H.R

L’ES Sétif, la plus faible attaque

La plus mauvaise ligne d’at- taque de cette première partie de la saison est incontestable- ment celle du champion d’Afrique 2014, l’ES Sétif, qui n’a marqué que dix buts en quinze matchs, donc loin d’une moyenne d’un but par match. Avec l’ESS, on trouve l’USM Blida avec dix buts marqués.

L’ESS meilleure défense

Le champion d’Afrique compte aussi la meilleure défense de cette première partie de la saison, avec neuf buts encaissés seulement. C’est ce qui lui a permis de finir à une décevante neuvième place. Juste après, on trouve les défenses du Mouloudia d’Alger et du CR Belouiz- dad avec douze buts en- caissés.

Le RCA plus faible défense

Le RC Arbaâ est la plus mauvaise défense de la phase aller avec 27 buts encaissés en quinze matchs. Juste avant, on trouve l’ASM Oran qui est dans une position de relégable avec 24 buts encaissés.

buts

vient leader avec neuf réalisations, devançant Guessan Ghislan du RC Arbaâ qui totalise huit buts.
vient leader avec neuf réalisations,
devançant Guessan Ghislan du RC
Arbaâ qui totalise huit buts.
Bezzaz, Younès et Bouguèche
toujours là
Yacine Bezzaz, Hadj Bouguèche et Sofiane
Younés sont toujours là. Yacine Bezzaz par exem-
ple porte toujours le CSC sur ses épaules, étant
aussi le meilleur buteur de son club avec quatre
réalisations. A 34 ans, il a toujours le même niveau.
Idem pour Hadj Bouguèche et Sofiane Younès qui ont
porté l’USMH vers le haut du tableau avec cinq buts pour le
premier et quatre pour le second.
Merzougui-Boulaouïdet, la
découverte
Le meilleur buteur, Le un meilleur étranger buteur de cette phase aller est l’attaquant du
Le
meilleur
buteur,
Le un
meilleur étranger
buteur
de cette
phase aller est l’attaquant du
Mouloudia d’Oran, Mohamed
Zaâbiya. L’attaquant
libyen tota-
lisait avant le match de la JSK,
huit buts, sans compter le
dernier
but contre cette équipe. Ainsi,
il de-
Djallit,
meilleur
buteur
local
à Mustapha
Djallit
est
considéré
comme
meilleur
buteur
local
la
phase
aller,
avec
huit
buts.
De
retour
sources,
Béchar,
Djallit
renaît
après
une
saison
très
difficile
passée
au
MC de Alger. aux
Sayoud, la renaissance
On retient durant cette première partie de la
saison, le réveil de Amir Sayoud. Recruté par
le DRB Tadjenant, l’ex-espoir d’Al Ahly et du
Mouloudia d’Alger a réussi un parcours ex-
cellent, contribuant ainsi aux succès de
son équipe. Il totalise quatre buts à son
actif et plusieurs passes décisives. Après
un passage raté au Mouloudia, le joueur a
réussi son retour au premier plan.
Le RCA a consommé
quatre entraîneurs
l l Le RC Arbaâ a consommé
quatre entraîneurs lors de
la première partie de la saison.
C’est Billel Dziri qui a entamé la
saison avant de céder sa place à
Janakovic. Le limogeage de ce der-
nier a poussé le président du RCA,
Djamel Amani, à faire appel à Bous-
bia. Enfin, l’ancienne coqueluche de
l’USM El Harrach, Khaled Lounici, a
été rappelée dernièrement par le pré-
sident du RCA pour diriger l’équipe.
Derrardja, le flop
CRB, USMA, USMH et
DRBT, les seuls à ne
pas avoir changé de
coach
l l Parmi les seize clubs de la
Ligue 1 mobilis, quatre n’ont pas

changé de coach. Pour l’USMA, c’est Miloud Hamdi qui est toujours en poste. Idem pour le CRB avec Alain Michel, l’USMH avec Boualem Charef et enfin le DRB Tadjenant avec l’ex- international, Liamine Bougherara. Cette stabilité est le secret des quatre équipes puisque l’USMA est leader, le CRB dauphin alors que l’USMH et le DRBT occupent des places avancées dans le classement.

Moins de buts marqués en 1re et 12e journée

le classement. Moins de buts marqués en 1re et 12e journée Le chiffre 1 Le chiffre
le classement. Moins de buts marqués en 1re et 12e journée Le chiffre 1 Le chiffre

Le chiffre 1

Le chiffre 1 représente le nombre de matchs ga- gnés par le RC Arbaâ en quinze rencontres. C’était au stade Smaïn-Makhlouf d’Arbaâ face au NA Hus- sein Dey sur le score de trois buts à un. Un chiffre très critique qui explique la situation du RCA, bon der- nier avec huit points. Ce chiffre représente aussi le nombre de défaite du champion d’hiver.

271

La découverte de la saison, c’est bel et bien les deux avant-centre, Kheireddine Merzougui et Moha- med Boulaouïdet. Le premier évolue au Mouloudia d’Alger tandis que le second à la JS Kabylie. Même s’ils viennent de la deuxième division, ils ont réussi à s’imposer en club en marquant six buts chacun.

marqués en aller

Le nombre de buts marqués du- rant cette première partie de la sai- son est de 271 buts, en 120 matchs disputés. Ce qui nous donne une moyenne de 2,25 buts par match. Pas mal !

succès

Le flop de cette première partie de la saison, c’est le meneur de jeu du Mouloudia d’Alger, Walid Derrardja. Re- cruté à coup de mil- liards vu son statut de meilleur buteur l’exercice écoulé avec dix sept réalisations, Derrardja n’a pas marqué le moindre but en championnat. Il a dû at- tendre le mois de décembre pour déclen- cher son compteur buts et c’était en 1/32es de Coupe d’Algérie face à l’USM Oran au stade du 20-Août-55 d’Alger.

Le chiffre 3

Le chiffre 3 représente le nombre de penalties ratés par le Mouloudia d’Al- ger en quinze matchs. Les Vert et Rouge ont loupé le premier à la quatrième journée par Gourmi face à l’USMB. Puis vient Sid- Ahmed Aouadj qui a fait pareil à la septième jour- née à Bologhine contre le DRB Tadjenant. Enfin, Kheireddine Merzougui a subi le même sort à la 13e journée à Constantine face au CSC. L’unique penalty réussi est celui de Hachoud à la 14e journée à Bolo- ghine contre le Mouloudia de Béjaïa.

79

15

En 120 rencontres de cette phase, il y a eu 79 victoires et 41 matchs nuls.

matchs

huis clos

Le syndrome du huis clos qui a pris de sérieuses proportions la saison dernière a beaucoup baissé en cette phase aller. En effet, on ne totalise quinze rencontres de ligue 1 Mobilis à huis clos, tandis que six rencontres pour la Ligue 2 Mo- bilis. Ceci dit, le fléau de la vio- lence a beaucoup baissé.

l l La première journée de la saison est considérée comme la plus faible en buts inscrit,

treize seulement. C’est aussi le cas pour la douzième journée. Pour la première journée,

c’était prévisible dans la mesure où les joueurs manquaient de rythme.

Record de buts à la 9e journée

l l La neuvième journée est la plus spectaculaire avec 26 buts inscrits en huit rencontres. Cette journée nous a donné plusieurs surprises, comme la victoire du NAHD face au

Mouloudia d’Alger au stade du 5-Juillet. La huitième journée vient juste derrière avec 24 buts marqués, soit une moyenne de trois buts pour chaque rencontre. Autrement dit, le rende- ment offensif est satisfaisant.

N° 3229 LIGUE 1 JSK Lundi 28 03 décembre 2015 Hannachi a savonné ses joueurs
N° 3229
LIGUE
1 JSK
Lundi 28
03
décembre
2015
Hannachi a savonné
ses joueurs au
vestiaire
C’ est un président en colère qui a
réuni ses joueurs, samedi soir,
au vestiaire après la défaite de
deux buts à zéro face au MCO.
«Ceux qui n’ont rien prouvé
Mohand Cherif Hannachi refuse d’accepter le
ratage des points bêtement face à des équipes qui
n’ont rien d’un foudre de guerre, notamment le
MCO qui, à l’exception de quelques rares occasions
dangereuses, n’aurait pas été difficile à battre. Bref,
le boss a exprimé sa déception à ses joueurs et les
menacera sur les décisions qui seront prises dans les
partiront cet hiver»
prochains jours, notamment la probable libération de
quelques éléments qu’il considère incapables de don-
ner le plus attendu d’eux : «Nous terminons la phase
aller avec une défaite. Franchement, je ne suis pas satis-
fait du match et certains joueurs n’ont pas montré grand-
chose. Je vous informe que des décisions importantes seront
prises cette semaine, et ceux qui n’ont pas prouvé lors de cette
première phase quitteront le navire cet hiver.»
«Nous renforcerons le groupe pour redresser
la situation»
En présence du Français et tous les autres adjoints, le président a
fait savoir que la situation de son club exige du renfort pour la phase re-
tour. Selon ses dires, de nouvelles recrues atterriront cette semaine dans
l’optique de renforcer le groupe appelé à redresser la situation : «Nous
ne pouvons pas rester les bras croisés. L’équipe sera renforcée. Nous met-
trons les moyens qu’il faut, on doit redresser la situation au plus vite.»
Hannachi
Hannachi
Hannachi
Hannachi
Hannachi
Hannachi
donne son accord pour
donne son accord pour
donne son accord pour
donne son accord pour
donne son accord pour
donne son accord pour
Ce qu’il a déclaré aussi :
libérer Boumechra
libérer Boumechra
libérer Boumechra
libérer Boumechra
libérer Boumechra
libérer Boumechra
«Pas inquiet, la JSK ne tombera jamais en Ligue 2 Mobilis»
Après quinze matchs de la phase aller, la JSK totalise 18 points, à trois
longueurs d’avance du premier relégable, le RCR. Le bilan est loin de
rassurer les milliers de supporters qui s’inquiètent et qui craignent le
spectre de la relégation. Le président a confié qu’il n’est pas inquiet et
que le club reviendra en phase retour avec de nouvelles ambitions et
que jamais, a-t-il insisté, la JSK ne connaîtra de rétrogradation : «Nos
résultats en phase aller ne sont pas positifs, ils sont même loin de nos
aspirations et de nos objectifs fixés en début de saison. Toutefois, on
opérera un recrutement de qualité et on reviendra en force. Pour
vous dire aussi, nos supporters ne doivent pas s’inquiéter, on ne va
jamais descendre en Ligue 2 Mobilis».
A la fin de la partie
face au MCO, le
président de la
JSK n’a pas
vait plus retrouver son vrai
niveau. A chaque fois qu’il
rentre, il n’apporte aucun
plus. C’est pour cela que la
direction a songé à le libé-
rer pour pouvoir recruter
un bon meneur de jeu à sa
place. Courtisé par plu-
sieurs formations, Bou-
mechra souhaiterait
retourner à l’USMH.
L. A.
Un mois de décembre
Un mois de décembre
Un mois de décembre
Un mois de décembre
Un mois de décembre
Un mois de décembre
Un mois de décembre
cauchemardesque
cauchemardesque
cauchemardesque
cauchemardesque
cauchemardesque
cauchemardesque
cauchemardesque
final, nous avons appris
qu’une décision a été prise
juste à la fin de la partie.
La direction kabyle ne
comptera désormais plus
sur le meneur de jeu,
Salim Boumechra. Relé-
gué sur le banc des rem-
plaçants depuis quelque
temps, le joueur est loin de
donner satisfaction. C’est
la raison pour laquelle la
direction a pris la décision
de le libérer cet hiver. En
effet, le président Hanna-
chi a même donné son ac-
cord pour que le joueur
soit remercié dans les pro-
chaines heures.

pour les Kabyles

pour les Kabyles

pour les Kabyles

pour les Kabyles

pour les Kabyles

pour les Kabyles

pour les Kabyles

L a JSK a échoué à son dernier test de la phase aller. Malgré le fait que

les joueurs voulaient à tout prix passer l’hiver au chaud, ils ont trouvé du mal à dominer la formation oranaise du MCO, laquelle a brillé grâce à

ses deux joueurs, Zaâbia et Nessakh. Après une première mi-temps tout juste moyenne, les Jaune et Vert ont coulé en seconde période devant une attaque du MCO percutante, qui voulait à tout prix rempor- ter les trois points. Une nou- velle défaite pour les coéquipiers de Berchiche, qui, désormais, trouvent du mal à pratiquer un beau jeu et met- tre des buts. Ce mois de dé- cembre est vraiment un vrai cauchemar pour la JSK, qui traverse l’une des périodes les plus difficiles de la saison. Avec seulement 18 points em- pochés, le club va devoir en- core une fois, se battre contre la relégation. Avec des joueurs pas vraiment au top, le pre- mier responsable technique

est inquiet. Il croit dur comme fer qu’à se rythme, son équipe jouera certainement pour le maintien seulement. Ce n’est pas normal pour une équipe aussi réputée de se battre pour rester en L1 Mobilis alors que dans un passé récent, la JSK dominait toutes les équipes. Que ce passe-t-il vraiment ? Les supporters sont très in- quiets et la solution est ab- sente.

Une élimination en coupe et deux mauvais résultats en champion- nat

En ce mois de décembre, la JSK est vraiment passée à côté du sujet. Après un match nul concédé à domicile devant l’Entente (0-0), les Jaune et Vert ont été éliminés de la coupe d’Algérie contre le RCR (1-0). Une semaine plus tard, voilà que la JSK prend deux buts contre le MCO et se contente d’une défaite lors de la dernière journée de la phase aller. Une période cauchemar-

desque pour les Canaris qui vont devoir relever le défi lors de la phase retour car, à ce rythme, il y a de quoi angois- ser.

Des joueurs blessés à la pelle

Loin de la défaite essuyée samedi à Oran, la JSK faut-il le rappeler, s’est déplacée à l’Ouest du pays avec quatre ab- sents. Il s’agit de Malo, Bou- laouïdat, Rial et Aïboud. Mais à la veille de la partie, un autre cadre a déclaré forfait. En effet, le gardien de but, Azzedine Doukha, a contracté une bles- sure du genou, qui pourrait l’éloigner des terrains pendant une longue période. Du coup, les Jaune et Vert ont quasi- ment affronté le MCO avec une seconde équipe. Encore une fois, la guigne des bles- sures pourchasse les joueurs kabyles, qui pratiquement tous, ont été blessés en ce mois de décembre. On espère que la nouvelle année sera meilleure. S. D.

mâché ses mots. Après avoir ouvertement criti- qué l’un de ses joueurs, qui, selon lui, n’a rien fait pendant toute la partie, il a reconnu que le recrutement réalisé en début de saison était ca- tastrophique. D’ailleurs, il a même déclaré : «Le recrutement était ca- tastrophique, je suis le président et j’assume tout. » Et si Hannachi est arrivé à dire cela, c’est parce qu’il a constaté que plusieurs joueurs ne méritent pas de défendre le maillot jaune et vert. Et comme nous voulions à tout prix en sa- voir davantage notam- ment lorsqu’il a déclaré :

«Un ou deux joueurs seront libérés cet hiver » nous avons creusé l’info pen- dant plusieurs heures. Au

La direction pas très convaincue par ses rendements Malgré le fait qu’il ait bien débuté la saison, le rendement de Boumechra a régressé lors des sept voire huit derniers matchs. Il a même été relégué sur le banc pour se secouer. Mais au fil des journées, l’ancien Harrachi ne pou-

Engager un meneur de jeu, une obliga- tion Et comme la JSK ne compte désormais plus sur Boumechra, l’entraîneur réclamera certainement un bon meneur de jeu. A en croire nos sources, le manager, Ibrahim Zafour, a déjà ciblé plusieurs joueurs à l’image de La- mali, mais aucun d’entre eux n’a encore été engagé. Il faudrait d’abord patien- ter pour faire le choix ju- dicieux et trouver quelqu’un de compétitif. S. D.

La direction hésite à libérer Seddiki

C’ est la grande surprise ! Samedi soir, une source proche de la di- rection kabyle nous a fait savoir

que le président Hannachi songerait à libé- rer le milieu de terrain, Elyes Seddiki, le- quel a déjà souhaité partir il y a quelques jours avant que son manager trouve un ter- rain d’entente avec Malik Azlef. Mais ré- cemment, le conseiller du joueur est revenu à la charge et il a même eu une discussion avec le premier responsable de la JSK pour faciliter au joueur la tâche de changer d’air. Mais hier matin, tout a basculé. Nous avons appris que la JSK hésite toujours à prendre une décision du moment que les joueurs sont presque introuvables sur le marché et libérer Seddiki serait une erreur, selon eux. Du coup, ils auraient décidé de garder en-

core le joueur jusqu’à la fin de saison avant de lui demander de trouver un club pre- neur pour qu’il soit officiellement libre.

Difficile de recruter un récupérateur en cette période des transferts

Si la JSK s’est rétractée par rapport à la li- bération de Seddiki, c’est parce que la di- rection a constaté qu’il lui sera très difficile de trouver un joueur libre en cette période de la saison. Et comme Boumechra sera li- béré et Gaâgaâ est blessé, la JSK ne souhaite pas se retrouver encore une fois, avec un ef- fectif restreint. Pour le moment, rien n’est encore officiel. A la JSK, tout peut arriver. S. D.

N° 3229 04 LIGUE Lundi 28 JSK décembre 2015 Un remplaçant à Doukha, une urgence…
N° 3229 04 LIGUE Lundi 28 JSK décembre 2015
N° 3229
04
LIGUE
Lundi 28
JSK
décembre
2015

Un remplaçant à Doukha, une urgence…

Il devra récupérer sa lettre de libération aujourd’hui

1
1

La venue de Meziane en bonne voie !

L a blessure au genou du portier international Azze- dine Doukha et dont l’absence pourrait être un peu plus longue qu’on le pensait, dans la mesure où il ratera presque la totalité du programme du stage

hivernal et son retour ne se fera que progressivement, fait que la JSK a revu diamétralement sa stratégie de recrute- ment hivernal. En effet, après avoir renoncé au recrutera d’un gardien de but cet hiver et que la confiance sera entiè- rement accordée au jeune Messaoudi, la défaite de samedi soir face au MCO par deux buts à zéro a poussé les diri- geants à revoir leur plan de renforcement. Déjà l’absence de Doukha risque de se prolonger dans le temps, surtout qu’il sera forcé au repos total pendant plusieurs semaines, la JSK est donc sommée de trouver un remplaçant d’ur- gence. Depuis samedi soir, jour de l’annonce des diri- geants d’accorder une des trois licences disponibles à un portier, on parle de plusieurs noms. Comme nous l’avons révélé en exclusivité hier, l’équipe revient à la charge concer- nant le portier de l’ABS, Lyès Meziane. L’enfant de Tizi, qui a réalisé une phase aller pleine, intéresse énormément le pré- sident Hannachi qui a demandé à Zafour de prendre en charge le dossier et de convaincre le joueur de venir signer avec les Canaris. Aux dernières nouvelles, la venue de Me- ziane se précise, en bonne voie, et qu’il ne reste selon la même source que quelques détails à régler d’ordre adminis- tratif.

Il a joué 15 matchs en phase aller et son prési- dent ne compte pas le bloquer pour la JSK

Un autre paramètre motive les dirigeants à penser à Lyès Meziane pour cet hiver, car ce gardien dont on dit beau- coup de bien a réalisé une bonne phase aller avec à la clé quinze matchs joués en titulaire. Le joueur est en bonne forme et possède un potentiel technique important à même de lui permettre de remplacer Doukha sans problème. Ce- pendant, sur le plan administratif, Meziane reste lié avec son club employeur et sa venue sera tributaire de sa lettre de libération. Nous avons appris d’une source sûre que le président de l’ABS, bien qu’il soit très satisfait du rendement de son portier et qu’il ne trouvera pas mieux que lui pour l’heure, ne s’opposera pas à son départ pour un grand club, notamment la JSK. Ainsi, il semblerait que les négociations avancent bien et la venue de Meziane s’approche.

Boukacem proposé Au lendemain de l’annonce du président de la JSK Mohand Cherif Hannachi d’engager
Boukacem proposé
Au lendemain de l’annonce du président de la JSK Mohand Cherif Hannachi
d’engager officiellement un deuxième gardien de but, on a appris d’une
source crédible qu’un agent de joueurs a proposé à la direction kabyle les
services du deuxième portier du CRB, Boukacem. Ce dernier a exprimé
son désir de quitter la formation de Belouizdad cet hiver pour un
autre club où il espère bénéficier de temps de jeu, mais on ap-
prend que la direction du CRB s’oppose catégoriquement à son
départ surtout qu’il est le deuxième portier de l’équipe après
Asselah. La piste Boukacem peut se concrétiser si la venue
de Meziane à la JSK est plausible, car les Kabyles font du
portier de l’ABS leur priorité.
car les Kabyles font du portier de l’ABS leur priorité. Lamali «La JSK m’intéresse mais je

Lamali

«La JSK m’intéresse mais je ne suis pas libre»

Ferhani

(presque) acquis

Apparemment, la JSK est loin d’abandon- ner la piste Houari Ferhani. Toujours dans la perspective du recrutement, les Jaune et Vert, qui ont déjà acquis l’attaquant, Mebarki, sont re- venus à la charge pour enrôler l’arrière gauche du RCA. Malgré le fait qu’il ne soit pas encore libre de tout engagement, les responsables kabyles croient dur comme fer que le joueur pourra ré- cupérer sa lettre de sortie, lui qui a déposé la copie de son contrat auprès de la commission des litiges. D’après une source bien informée, c’est hier après-midi que Ferhani devait connaitre la réponse de la CRL. Et dans le cas où il récupére- rait sa libération, il se dirigera directement à Tizi Ouzou pour finaliser son transfert à la JSK, la- quelle souhaite vraiment l’enrôler pour concur- rencer Mohamed Lamine Medjkane.

Plusieurs pistes proposées, Meziane fait l’unanimité

A l’annonce du président des Jaune et Vert que son équipe engagera cet hiver un portier qui épaulera Doukha, de nombreux managers ont contacté la direction dans la journée d’hier pour proposer des noms de gardiens. Certains sont toujours liés à leur club, ce qui rend diffi- cile leur recrutement, alors que d’autres peu- vent s’envoler. Parmi ces propositions, c’est le portier Lyès Meziane qui fait l’unanimité au sein de la direc- tion et le coach Bijotat se serait même renseigné sur lui en donnant son accord.

La signature, une question de temps Hannachi insiste pour l’avoir Des décisions importantes seront prises
La signature,
une question de
temps
Hannachi insiste pour l’avoir
Des décisions
importantes
seront
prises
cette se-
maine,
c’est ce
qu’a annoncé
le premier res-
ponsable de la
barre technique, Do-
minique Bijotat, en par-
lant de l’opération
recrutement. Le staff tech-
nique ayant donné son avis sur
certains joueurs qui lui ont été
proposé par le manager général Za-
four et donné son accord pour les enga-
ger, tranchera sur la question cette
semaine. Meziane devra donc officialiser
sa venue dans les prochaines heures. Pour
Bijotat, à la reprise de travail, tous les
joueurs doivent se présenter au stade, y
compris les nouvelles recrues.
Si la JSK n’a pas oublié ce joueur, c’est parce que
le président Hannachi le veut à tout prix. Même
si Medjkane n’est pas aussi mauvais que certaines
personnes le croyaient, la direction kabyle sou-
haiterait renforcer le poste d’arrière gauche avec
un joueur de qualité, lequel a prouvé sa valeur
lors de la précédente coupe d’Afrique des U-23.
Les responsables croisent les doigts et si Ferhani
parvient à récupérer son bon de sortie, il ralliera
la ville des Genêts juste après pour parapher son
nouveau contrat de deux ans.
Solliciter Amani en cas de complications
Ce qui prouve que la JSK veut vraiment recruter
Ferhani, c’est le fait que Hannachi soit prêt même à
rencontrer Amani dans le cas où la CRL donnerait
raison au RCA. Autrement dit, la direction kabyle
sera prête à négocier la lettre de libération du joueur
afin de l’engager. Maintenant, reste à savoir si le pré-
sident du RCA est prêt à céder son joueur. Affaire à
suivre…
S. D.
Malo
est rentré au
Burkina-Faso, samedi,
Diawara aujourd’hui
Lyès A.
Non concerné par le match de sa-
medi soir, face au MCO, pour cause de
suspension automatique, l’axial burki-
nabé, Patrick Malo, a eu l’autorisation
de la direction pour rentrer chez lui au
Burkina-Faso. La direction lui a réservé
pour samedi, tandis que son compa-
triote, l’attaquant Diawara, le rejoin-
dra aujourd’hui. Diawara est resté à
Tizi pour jouer le match face au
MCO, durant lequel il a écopé d’un
quatrième avertissent qui le privera
automatiquement du match face
au CSC, pour le compte de
la 16e journée.
Bijotat depuis
hier en France
Il évolue
à Marseille
(CFA)
Yacine
Benaï
proposé
Pour sa part, le coach Dominique
Bijotat est rentré en France hier, pour
rendre visite à sa famille et se reposer
un peu, et sera de retour vendredi pro-
chain pour diriger la reprise des entraîne-
ments. Bijotat a déjà tracé le programme
de la préparation hivernale, et mise
énormément sur un renfort de qualité
qui lui permettra d’aborder la
phase retour sous de bons
auspices.
A en croire une source
bien informée, un milieu dé-
fensif franco-algérien a été
récemment proposé à la di-
rection kabyle. Il s’agit de Ya-
cine Benaï. Ce dernier, qui est
passé par le centre de forma-
tion de l’Olympique de Marseille,
évolue depuis le début de saison
avec l’équipe du CFA de l’OM. Il a
joué 7 matchs, jusqu’à présent.
D’après nos sources, ses qualités
plaident pour lui et c’est pour
cette raison qu’il a été recom-
mandé à la JSK.
La reprise
décalée au
1 er janvier à 19h
Prévue initialement pour le 31 dé-
cembre prochain, la reprise des entraî-
nements est décalée de vingt-quatre
heures, c'est-à-dire pour le premier jour
du Nouvel An. La décision est prise par
la direction de concert avec le staff
technique afin de permettre aux
joueurs de passer les fêtes de fin
d’année 2015 avec leurs fa-
milles.
L. A.
devait rencontrer
Djerrar hier soir
Le milieu de terrain récupérateur
du RCR, Adel Djerrar, que
la JSK convoite ces dernières se-
maines, pour le recruter cet
hiver, devait rencontrer
le manager général du club kabyle, Bra-
him Zafour, hier, dans la soirée. Le rendez-vous
avait pour but d’approfondir
les négociations,
tout en attendant évidemment
recours réclamant sa libération.
le verdict de la CRL auprès de laquelle
le joueur a déposé un
Le RCR ne veut
pas le lâcher.
Selon une source
fiable, le RCR
ne souhaite pas lâcher son milieu de terrain et que les responsables
de cette équipe ont donné
des engagements au joueur pour lui verser trois mensualités cette semaine, pour le convaincre
de changer d’avis et de rester encore au RCR pour la phase retour. <Néant>

Le manager de la JSK, Ibrahim Zafour, a rencontré à Oran l’ancien joueur de l’USMH, Lamali, pour entamer les négo- ciations. Mais il s’est avéré que le joueur n’est pas encore libre et la JSK refuse de négocier avec la JSS. Interrogé par nos soins, le joueur dira : «Effecti- vement, j’ai rencontré Zafour et j’ai longuement parlé avec lui. Certes, la JSK l’intéresse énor- mément mais je ne peux rien dire du moment que je ne suis pas encore libre. J’appartiens toujours à la JSS. »

N° 3229 LIGUE 1 CRB Lundi 28 05 décembre 2015 Michel : «Mon regret est
N° 3229
LIGUE
1
CRB
Lundi 28
05
décembre
2015
Michel : «Mon regret est
de ne pas être invaincu»
Deux mois de salaire dé-
bloqués pour les joueurs
L technicien Alain Michel n’a pas encore di-
e
géré ce mois d’octobre dans lequel son
équipe avait concédé les seules défaites de la
phase aller. Son objectif personnel était de
rester invaincu, chose qu’il ne réussira pas à faire.
«Hormis les trois défaites, on aura réussi un parcours
sans faute. Mon seul regret pour cette phase aller est
de ne pas être invaincu. Les trois défaites que nous
avons concédées se sont faites sur un but d’écart et
aucun de nos adversaires nous a écrasé. Le mois d’oc-
tobre était une vraie catastrophe pour nous, c’est la
seule fois où nous nous sommes trouvés en difficultés,
sinon on aura réussi à être régulier durant cette
tranche du championnat.»
«L’USMA me reste en travers de la
gorge»
Durant ce mois d’octobre, le CRB s’était incliné au
5-Juillet contre le leader l’USMA. Une rencontre
que le Français garde toujours en travers de la
gorge. «Ce que je regrette le plus dans cette phase,
c’est cette défaite contre l’USMA. Si nous avions mal
joué ou notre adversaire s’était montré meilleur, on
l’aurait à la longue fini par l’accepter. Mais en aucun
cas l’USMA nous avait été au-dessus, nous étions
même en train de gagner le match avant que tout
nous échappe. Pour moi, c’est le match qui fera la dif-
férence au classement, car l’enchaînement des défaites
était dû aux conséquences de ce mauvais résultat au
derby.»
«Nos statistiques prouvent que nous
méritons notre classement »
Quant aux chiffres de la première partie de sai-
son, Michel nous dira : «Nous avons la troisième
meilleure attaque et la deuxième meilleure défense,
ça veut dire que nous méritons cette deuxième place
au classement. Cela prouve aussi que nous avons été
un club très dur à jouer pour toutes les autres équipes,
car nous jouons chaque semaine pour gagner même à
l’extérieur, ce que je regrette, ce sont ces sorties de
mois d’octobre, comme celle face au MOB. Ce n’était
pas toujours facile de gérer tous ses joueurs en at-
taque, car nous avons beaucoup de monde mais
vu les résultats réalisés, à mon avis, nous avons
su comment bien utiliser ce beau monde.»
«Ce que je veux changer à la
phase retour»
Maintenant que la phase aller est ter-
minée, le technicien lâche ses premiers
mots sur la deuxième partie de saison.
«Maintenant on doit se tourner vers
la phase retour. Si je devais changer
quelque chose, je ne vais pas procé-
der à beaucoup de changements,
car notre équipe réalise de bons ré-
sultats. Mais un arrière gauche se-
rait le bienvenu, et si des joueurs
partent en hiver, il faudra bien les
remplacer.»
«Si on gagne à Sétif, la
coupe deviendra notre ob-
jectif»
Dans quelques jours, la forma-
tion de Laâquiba prendra part au se-
cond tour de la Coupe d’Algérie dans
un déplacement à Sétif. Michel nous
dira : «Finir la phase aller en beauté
nous permet de préparer le déplacement
à Sétif avec plus de motivation. C’est du-
rant cette rencontre qu’on saura si on est
faits pour la coupe ou non. Le match
contre Chlef nous l’avions bien géré, et tra-
vail était bien fait chez nous, mais il reste ce
déplacement à Sétif, un challenge beaucoup
plus délicat à négocier. Si on arrive à s’en sor-
tir indemne, là on pourra rêver de la finale.»
Cherfaoui :
« Je n’ai pas
boycotté les
matches ! »
Lamine Amimi
Accusé d’avoir boycotté les derniers
matches du CRB simulant une blessure pour
contester les retards sur les salaires, Cherfaoui
réagit : « C’est complétement faux ! Je ne sais
pas d’où on a pu sortir ça. Comment je ne
peux pas accepter de jouer alors que l’en-
traîneur me fait entrer dans les der-
nières secondes du match. Je ne
comprends pas pourquoi on
essaye de salir mon
image. »
Une journée après la victoire contre le
DRBT, la direction a débloqué deux
mois de salaire, novembre et octobre.
Cette sortie n’est pas seulement une
récompense des efforts fournis par le
groupe et cette deuxième place assu-
rée à l’ultime journée, mais c’était
aussi une manière de calmer les
ardeurs des joueurs qui plus
les jours passaient plus ils se
montraient moins patients
sur leurs salaires. De ce fait,
ces deux mois apporteront
de la sérénité durant la pré-
paration, ce qui est impor-
tant à quelques jours de la
rencontre de coupe contre
l’ESS.
ils voulaient boycotter
le stage de Tlemcen
Tout ce retard pris sur les
salaires risquait d’exploser
sur le visage des dirigeants.
Ces derniers jours, des ru-
meurs ont circulé sur l’in-
tention de certains joueurs
de boycotter le stage hiver-
nal de Tlemcen, pour inci-
ter la direction à réagir. Les
joueurs n’auront pas à aller
jusqu’au bras de fer, car les
responsables ont su calmer
le jeu en débloquant deux
mois de salaire pour tout le
monde.
Le staff aussi
régularisé
Les joueurs ne seront pas les
seuls à être régularisés, le staff
technique qui, lui aussi, a dû
tenir son mal en patience et
faire en sorte que le groupe
garde sa concentration durant
cette période, percevra aussi
son dû.
L. A.
UneUneUneUneUneUnephasephasephasephasephasephaseallerallerallerallerallerallerenenenenenenapothéoseapothéoseapothéoseapothéoseapothéoseapothéose

L formation du CRB a fini sa phase

a

aller à l’image de son parcours de la mi- saison, c’est-à-dire en beauté. La vic- toire contre le DRBT samedi, au

20-Août, n’est là que pour démontrer encore plus l’envergure qu’a prise cette équipe de Laâ- quiba sous la houlette du technicien français Alain Michel. Aujourd’hui, le CRB finit deuxième en aller et se permet de rêver de faire partie des clubs qui joueront la Ligue des champions africaine, c’est d’ailleurs l’objectif que s’est fixé la direction avec le staff tech- nique. Pour revenir sur le parcours du club, hormis ce passage à vide de trois défaites consécutives, le club belouizdadi nous a pro- posé un parcours stable, ce qui lui permettra de toujours rester en haut du tableau jusqu’à passer à la vitesse supérieure dans les dernières journées et s’emparer de la deuxième position. La direction, après trois ans passés en parve- nant à réanimer cette équipe, est en train de récolter les fruits de son travail, en espérant que cela ne soit que le début de la belle histoire de la renaissance du «Grand Chabab» comme on l’appelait autrefois. Le meilleur classement depuis le sacre Avec cette victoire contre le DRBT à la mai- son, le CRB a atteint la barre des 26 points à la phase aller, et confirme ainsi sa deuxième po- sition au classement général derrière l’USMA. Pour revenir au temps où cette équipe occu- pait cette position, il faudrait remonter à 15 ans en arrière, durant la saison 2000- 2001,

l’année du sacre. Pour cette saison, il sera diffi- cile de faire mieux avec une équipe de l’USMA qui a déjà pris son envol vers le titre, mais avec des résultats pareils, on peut d’ores et déjà dire que le Chabab est dans la cours des grands. Le Chabab quatrième au classement à domicile A l’occasion de la fin de la phase aller, on re- viendra aujourd’hui sur le parcours de l’équipe en chiffre. Pour commencer, nous parlerons des résultats à domicile. En 7 rencontres à la maison, le club de Laâquiba aura réussi à s’im- poser à 5 reprises, seuls l’USMA, le MOB et le NAHD ont réussi à égaler le Chabab. À côté de ce chiffre s’alignera un match nul contre la JSK et une défaite au 5-Juillet face à l’USMA. Ainsi, si on devait élaborer un tableau de la phase aller at home, le club se logerait à la quatrième position derrière l’USMA, le MOB et le NAHD qui compte 8 matchs à domicile. Et deuxième à l’extérieur… Pour ce qui est des résultats à l’extérieur, l’équipe devrait se montrer fière de sa mi-sai- son, en dépit de ce mois d’octobre calamiteux avec trois défaites consécutives dont deux à l’extérieur. Après l’USMA qui a pris 19 points à l’extérieur, le CRB vient derrière, 10 unités. Le club de Laâquiba en huit matchs enchaînera 2 victoires, quatre matchs nuls et 2 défaites. C’est là que l’USMA fera la différence En comparant les résultats à l’extérieur avec l’USMA, on comprend mieux la marge qui sé- pare les deux clubs. Le club de Soustara récolte 6 victoires contre 2 du CRB. Neuf des dix

points qui séparent les deux formations ont été prises à l’extérieur par le leader du champion- nat. Le CRB affiche la 3e meilleure attaque Toujours dans le débriefe de la phase-aller, on se tournera vers l’efficacité du club de Laâ- quiba. Là encore, les chiffres appuieront un peu plus la belle forme du club. En 15 matchs, le Chabab marquera à 24 reprises. Seuls l’USMA avec 28 réalisations et le MCO 26 pas- sent devant. Et la deuxième en défense… En défense, le CRB nous propose aussi des

chiffres très intéressants. Il a encaissé en tout et pour tout 12 buts dont 7 à l’extérieur der- rière Sétif qui en compte 9 en 15 matchs. Nekkache et Yahia-Chérif, la sur- prise de l’aller Le CRB doit la réussite de

MCA a réussi à reprendre du poil de la bête et devenir en un rien de temps un titulaire indis- cutable Bouazza à la tête des buteurs Lui aussi n’a pas été épargné lors de son transfert au CRB, en raison de son temps de jeu réduit à l’USMA, mais comme Yahia-Ché- rif, Bouazza a relevé le défi et finira la phase aller avec ces states 6 buts et 5 passes décisives. Les affaires Ouali et Sokambi, le point noir Ce qu’on retiendra aussi de cette première tranche de la compétition, ce sont aussi des dossiers comme ceux d’Ouali ou de Sokambi. Le premier est dû à une erreur de casting. Mi- chel avait récupéré un talent brute qui n’avait plus la tête au football, un défi que le Français regrettera deux mois plus tard, après que Ouali ait décidé de faire ses bagages et quitter l’Algérie. Pour Sokambi, les

Le CRB refuse le départ de Bouazza A l’approche du mercato hiver- nal, certains joueurs
Le CRB refuse le
départ de Bouazza
A l’approche du mercato hiver-
nal, certains joueurs cadre enflamment
déjà le marché. C’est le cas de Bouazza, le
milieu de terrain de retour à sa meilleure
forme, attise les convoitises. L’ESS aurait
même pris attache avec lui et voudrait profiter
des problèmes financiers de l’équipe pour atti-
rer le joueur cet hiver. De son côté, la direc-
tion est claire sur le sujet, il est hors de
question que Bouazza quitte le CRB. Avec
une année et demie en contrat, le club a
bien l’intention de le garder tant
qu’il est toujours performant
sur le terrain.

cette phase à la forme de ces joueurs, certains plus que

d’autres. Des éléments comme Nekkache, in- contestablement la ré- vélation belouizdadie, nous éclaboussera de son talent. Avec lui Yahia-Chérif, très contesté lors de sa venue au CRB en rai- son d’une saison blanche avec la JSMB, l’ancien de la JSK et du

choses sont plus délicates,

puisque son affaire dépasse le

Chabab. L’ASO, propriétaire du joueur, était entré en conflit avec son club for- mateur Sokambi, qui avait signé en prêt pour le CRB, et le club de Laâquiba sera la victime d’une mauvaise gestion du club chlelifien. Lamine Amimi

N° 3229 06 MCA LIGUE Lundi 28 1 décembre 2015 Betrouni décide de continuer sa
N° 3229 06 MCA LIGUE Lundi 28 1 décembre 2015
N° 3229
06
MCA
LIGUE
Lundi 28
1
décembre
2015

Betrouni décide de continuer sa mission au Mouloudia

A près avoir pensé à démissionner de son poste de président du CA suite à l’incident qui s’est produit jeudi dernier à la reprise des en- trainements, Achour Betrouni est

revenu à de meilleurs sentiments et décide de continuer sa mission à la tête du Mouloudia. En effet, les membres influents du CA l’ont per- suadé de rester en poste, car son départ per- mettra à ceux qui ont l’habitude de nager en eaux troubles d’atteindre leur objectif, lorsque l’on sait que le président s’est déjà plaint de ceux qui veulent nuire à l’équipe.

Il a atteint l’objectif de terminer la phase aller sur le podium D’autre part, le premier responsable du MCA et une fois qu’il a engagé Ighil pour prendre l’équipe en main, s’est fixé comme ob- jectif de terminer la phase aller du champion- nat sur le podium afin que l’équipe préserve ses chances de jouer le titre. En dépit de la dif- ficulté de la mission qui attendait le Doyen, Betrouni, qui a mis les moyens nécessaires à la disposition de l’équipe, a gagné donc son pre- mier pari, car, même si l’équipe se trouve ac- tuellement à douze longueurs de l’USMA, cela complique la tâche de l’équipe pour la course au titre. Toutefois les coéquipiers de Hachoud maintiennent leurs chances intactes pour ter- miner la saison à la seconde marche du po- dium et disputer la LCD, sans pour autant oublier qu’ils sont toujours en lice pour la

pour autant oublier qu’ils sont toujours en lice pour la Derrardja tire son épingle du jeu

Derrardja tire son épingle du jeu

Titularisé samedi dernier par son entraineur, le milieu de terrain, Walid Derrardja, était l’un des meilleurs joueurs sur le terrain, avec Zeghdane, Kacem et Demou. Le joueur s’est convenablement acquitté de sa tâche en étant derrière toutes les occasions dangereuses de son équipe. Avec la titularisation de Derrardja, l’entraineur du Mouloudia a prouvé qu’il n’a rien contre le joueur et que s’il ne l’a pas titularisé dans certaines rencontres, c’est uniquement pour des raisons tactiques. De son côté Derrardja est à féliciter en se comportant comme un véritable joueur professionnel, ce qui l’a aidé à bien préparer ce match et rester concentré sur le sujet et réaliser ainsi le match qu’il fallait.

Hammar a discuté avec lui pour le convaincre de jouer au profit de l’ESS

Bien qu’il soit lié par un contrat de trois sai- sons avec le Mouloudia, le président de l’ESS, Hacen Hammar, veut profiter de la situation de Derrardja pour le convaincre d’opter pour son équipe à partir du mercato. Rappelons que la direction du vieux club algérois a ra- cheté son contrat avec le MCEE pour une va- leur de trois milliards de centimes. Bien que la direction du MCA ne soit pas prête à se sépa- rer des services de son joueur, le président sé- tifien ne compte pas lâcher prise.

coupe d’Algérie.

Il a félicité les joueurs aux vestiaires Présent au stade du 8-Mai-45, Achour Betrouni, qui a pris place à la tribune offi- cielle au côté du wali, s’est rendu en fin de partie aux vestiaires pour encourager les joueurs. Le premier responsable de l’équipe a félicité les joueurs pour leur rendement et les efforts déployés sur le terrain. Il a tenu à les encourager afin qu’ils puissent continuer sur cette lancée et réaliser d’autres bons ré- sultats lors de la phase retour du champion- nat, lorsque l’on sait que le Doyen aura à en découdre avec le Chabab au stade du 20-Août.

La réunion du CA reportée pour aujourd’hui Ayant prévu une réunion d’urgence avec le CA à travers laquelle il a pensé à déposer sa démission, le président du MCA a pris la décision de reporter ladite réunion pour aujourd’hui. Maintenant qu’il a décidé de rester en poste, l’ordre du jour de la réunion s’éta- lera principalement sur la situation financière de l’équipe, le budget qui sera consacré au recrutement et la liste des joueurs à libérer. Kamel M.

«Je dois négocier avec les managers de Ngoula et Roberson la résiliation de leur contrat»

Abordé en marge de la rencontre qui a mis aux prises son équipe avec l’ESS, le président du MCA a évoqué son avenir tout en parlant aussi de l’affaire des deux joueurs, Ngoula et Roberson, qui seront officiellement libéré comme nous l’avions déjà rapporté. « J’ai dit que je songeais à démissionner après ce qui s’est produit mais je n’ai pas dit que j’allais démissionner. Pour ce qui est du cas des joueurs à libérer, la décision finale revient au staff technique qui est ha- bilité à se prononcer sur ce sujet. Je peux toutefois vous dire que Ngoula et Roberson seront libérés et on attend leurs managers pour négocier la résiliation de leur contrat, car il faut trouver une solution pour le pro- blème des indemnités » dira le président du Mouloudia

Boucherit signera cet après-midi pour 18 mois et un salaire de 170 millions K.M. La
Boucherit
signera cet
après-midi pour 18
mois et un salaire de
170 millions
K.M.
La
reprise des
entrainements
prévue aujourd’hui
après-midi
Après tout le grabuge qui a été
fait autour de la venue d’Antar
Boucherit, Betrouni a décidé d’aller
au bout de ses convictions en fai-
sant signer le milieu récupéra-
teur. Ainsi, nous avons appris
que Boucherit s’engagera cet
après-midi pour 18 mois
moyennant un salaire de
170 millions de cen-
times.
Afin de permettre aux joueurs de passer
les fêtes de fin d’année avec leur famille,
mais aussi pour leur accorder la durée de
repos qu’il faut, Meziane Ighil a pris la déci-
sion de programmer la reprise des entraine-
ments pour aujourd’hui en fin d’après-midi.
La direction du club devait communiquer
aux joueurs, hier, en début de soirée, le
lieu de la reprise, tenant à le garder se-
cret, afin d’éviter la reproduction du
scénario de jeudi passé.
dépit donc des changements opé-
La
préparation du
match de coupe
d’Algérie à partir du
2 janvier
rés au niveau de la défense que
cela soit pour cause de suspension
ou blessure, optant pour une dé-
fense à trois axiaux ou
classique, Ighil a su
Ighil, qui a expliqué le programme
aux joueurs, a exigé d’eux qu’il soit res-
Trois
trouver la bonne
formule pour
stabiliser l’ar-
rière-garde de
son équipe
en attendant
de s’attaquer
à un autre
chantier, celui
de d’améliorer
le jeu de son
jours de
pecté à la lettre et averti qu’il ne pourra
tolérer aucun retard, car tous les joueurs
seront appelés à être dans le groupe le 2
janvier prochain pour se remettre au
travail. Et afin d’éviter toute mau-
vaise surprise, la première
repos pour les
joueurs
Les coéquipiers de Hachoud
vont s’entrainer donc aujourd’hui
et mardi prochain avant d’être
autorisés à rentrer chez eux, et
ils bénéficieront de trois jours
de repos avant de se remettre
au travail pour préparer
leur match de coupe
d’Algérie.
séance d’entrainement de la
nouvelle année est aussi
programmée en fin
d’après-midi.

équipe, car lui- même a reconnu qu’il reste encore du travail à faire. La défense du Mouloudia est bien partie pour d’autres bonnes per- formances, car elle est classée ac- tuellement seconde meilleure défense du championnat avec le CRB et reste sur une série de qua- tre rencontres sans encaisser le moindre but.

série de qua- tre rencontres sans encaisser le moindre but. Kamel M. 360’ d’invincibilité pour Chaouchi

Kamel M.

360’ d’invincibilité pour Chaouchi

Samedi dernier, la fête était au rendez-vous dans le vestiaire du Mouloudia, car l’équipe a réussi une bonne performance à Sétif, et rares étaient ceux qui misaient sur ce résultat du fait que l’équipe a été perturbée la veille de son voyage pour les raisons que tout le monde connait. Malgré le fait que le mérite revienne à tous les joueurs, une mention spé- ciale est pour Chaouchi qui a sauvé son équipe d’une défaite certaine après avoir ar- rêté un penalty en fin de partie. L’ancien héros d’Oum Dourman affiche une bonne forme actuellement et ce n’est pas un hasard s’il reste sur 360’ d’invincibilité.

Boualem Kab démissionne du comité directeur

L’un des membres du comité directeur du CSA/MCA, Boualem Kab, a officiellement dé- missionné de son poste au sein de cette struc- ture pour des raisons d’ordre personnel. Il remettra sa démission prochainement à l’AG et tient à préciser que même s’il s’est retiré de la gestion du club sportif amateur il reste au service du Mouloudia.

Ighil stabilise la défense

Héritant d’une situation assez difficile, Meziane Ighil avait un grand chantier à réaliser afin de remettre le train sur rails, car l’équipe manquait terriblement de travail sur tous les plans et l’effec- tif qu’il avait sous sa coupe était déséquilibré. Grâce à sa longue expérience, Ighil a décidé de pro- céder, et sans brûler les étapes, au redressement de l’équipe en accor- dant la priorité à certains volets dans sa stratégie de travail. Après avoir réussi à améliorer la forme physique de ses joueurs, ce qui était une condition sine qua none pour que l’équipe puisse terminer ses matchs sur un bon rythme, Ighil a tenu à stabiliser la défense qui a pris l’eau à l’époque d’Artur Jorge et Valdo. En s’attaquant à ce chantier, l’ancien sélectionneur national n’avait d’autre solution que de renforcer son milieu du terrain afin d’essayer de réduire les espaces, ce qui l’a contraint à opter pour un choix défensif. Après avoir entamé sa mission avec une belle victoire face à la

JSK, le manque flagrant de frai- cheur physique s’est fait nettement ressentir et la défense du MCA a encaissé par la suite cinq buts en l’espace de deux matchs, face au NAHD et le RCA. Cependant, le report du match de l’USMA a permis au Doyen de bénéficier de trois semaines de trêve qu’Ighil a exploitées convenablement.

L’équipe n’a encaissé qu’un but en cinq rencontres Après cette trêve, le Mouloudia a disputé cinq rencontres dont celle de la coupe d’Algérie face à l’USMO, et la défense n’a concédé qu’un seul but et c’était face au CSC au stade Hamlaoui à Constantine. Grâce au travail réa- lisé, Ighil a donc redonné à l’ar- rière-garde de son équipe cette stabilité tant recherchée, ce qui s’est répercuté de fort belle ma- nière sur les résultats du Moulou- dia qui a pu achever cette phase aller du championnat à la troi- sième marche du podium. En

les résultats du Moulou- dia qui a pu achever cette phase aller du championnat à la
N° 3229 LIGUE 1 MCA Lundi 28 07 décembre 2015
N° 3229
LIGUE
1 MCA
Lundi 28
07
décembre
2015

Ighil : «Satisfait de terminer 2015 sur le podium alors que j’ai hérité d’une équipe malade»

C’ est avec le sen- timent du de- voir accompli que le coach Ighil à quitté le

stade du 8-Mai 45 avec dans son escarcelle un précieux point qui lui offre le droit de terminer le pre- mier acte sur le podium. «Je suis satisfait de notre parcours car nous terminons l’année 2015 sur le po- dium alors que j’avais hérité d’une équipe malade. Je voudrais féliciter les joueurs qui ont fait preuve de combativité et de beaucoup de sa- crifices pour redresser la barre, même s’il nous reste beaucoup de travail durant cette trêve hiver- nale.»

«Même si certains sont mécontents de la ma- nière, dans le foot, c’est toujours le résultat qui prime»

Sachant que certains reprochent à cette équipe mouloudéenne d’affi- cher un visage très défensif, Ighil se défend en nous déclarant :

«Même si certains affichent leur mécontentement car ils estiment qu’on ne produit pas du beau jeu, dans le sport de haut niveau et dans le foot en particulier, c’est tou- jours le résultat qui prime avant toute chose. Et là, je pense que les résultats de l’équipe plaident en notre faveur».

Victime d’une entorse à la cheville droite, Abid out quatre jours

Tout comme Amir Karaoui, qui, lui, a été victime d’une élongation né- cessitant quatre jours de repos, Mohamed La- mine Abid a

contracté une entorse à la cheville droite. Une blessure qui a contraint l’ex-Har- rachi à se faire remplacer à la 46’ par Kheireddine Merzougui. Après examen, Abid souffre d’une entorse qui va le contraindre à quatre jours de repos total. Cela signifie que Abid ne reprendra que l’année prochaine soit lors de la reprise du 2 janvier.

l’année prochaine soit lors de la reprise du 2 janvier. Merzougui désabusé par la perte de

Merzougui désabusé par la perte de son statut de titulaire

Laissé pour la première fois de la saison sur le banc, lui préfé- rant ainsi Abid qui était seul sur le front de l’attaque, Khei- reddine Mer- zougui a été

très affecté par ce choix. Le meilleur baroudeur de l’équipe avec six unités n’a pas l’habitude de se retrouver dans la peau d’un joker, lui qui est de- venu incontournable dans l’échi- quier tactique de son équipe. Face à cette situation inédite, Merzou- gui semblait désabusé au point de refuser de faire toute déclaration aux médias et El Heddaf TV au moment de prendre place dans l’autocar du club.

de refuser de faire toute déclaration aux médias et El Heddaf TV au moment de prendre

«Je ne me focalise pas sur la stérilité offensive de mes attaquants»

Au sujet de ce manque de réalisme devenu chronique au Mouloudia avec des attaquants qui peinent à re- trouver le chemin des filets, Ighil a préféré défendre ses animateurs de cette ligne avant si décriés par les supporters. «Je ne me focalise pas trop sur la stérilité offensive de mes attaquants car l’important c’est qu’on marque, peu importe celui qui met le ballon au fond des filets. Nous avons les défenseurs et les joueurs du milieu de terrain qui peuvent eux aussi faire la différence. L’important, c’est le ré- sultat final.»

«Nous allons améliorer notre rendement en vue du derby face au CRB»

A propos de cette trêve hivernale, Ighil veut en profiter pour amélio- rer le jeu collectif de son équipe. «Nous allons profiter de cette cou- pure pour améliorer notre rende- ment afin de progresser collectivement en prévision du derby contre le CRB. Mais avant cela, nous avons ce match de coupe contre Biskra qu’il faut préparer avec le plus grand sérieux afin d’’éviter toute mauvaise surprise», dira Ighil qui aura récolté treize points depuis sa venue au club. T.Che

aura récolté treize points depuis sa venue au club. T.Che Salah Eddine traduit hier en conseil

Salah Eddine traduit hier en conseil de discipline

Après le coup de sang dont il fut l’auteur lors du derby contre l’USMA, Saïd Salah Eddine a été

traduit hier après-midi en conseil

de discipline. Le joueur éthiopien

a été entendu par les membres de

la commission pour répondre de

ses actes. S"étant rendu coupable d’un acte de vandalisme en dété- riorant le banc des remplaçants suite à sa non incorporation contre l’USMA, l’ex-joueur d’Al Ahly devait hier se défendre. An- noncé sur le départ, Salah Eddine attend la venue de son agent, Se- nouci, du Caire, pour résilier son bail avec le Doyen.

Il risque une forte amende

Comme ce fut le cas pour Benbra- ham, Salah Eddine encourt une très forte amende pour comporte- ment antisportif. L'amende sera bien évidemment déduite du sa- laire du joueur.

Une prime de 5 millions pour le point ramené des hauts plateaux Les gars de
Une prime
de 5 millions pour
le point ramené des hauts
plateaux
Les gars de Bab El Oued auront
droit à une prime de 5 millions
de centimes pour le match nul
obtenu face à Sétif. C’est une
manière pour la direction
de remercier le groupe
qui a fait preuve de ca-
ractère malgré toute
l’hostilité affichée ces
dernières heures
par des suppor-
ters à leur en-
contre.

La délégation mouloudéenne est rentrée à Alger à 23h

la fin de la rencontre, les joueurs

du Mouloudia ont quitté sereine- ment sans le moindre accroc l’en- ceinte du 8-Mai 45 malgré toute la pression qui entourait cette affiche. Finalement, la délégation a quitté Sétif vers 20h pour une arrivée à bon port à 23 h. Pas de halte au ni- veau d’Al Yachir puisque tous les joueurs ont eu droit à des sand- wiches avec des boissons gazeuses et des bananes. C’est avec un moral au beau fixe que les cama- rades de Hachoud ont fait le trajet jusqu’à Alger. Bien évidemment, des joueurs comme Hachoud, Chaouchi, Karaoui et autre Der- rardja ont été très sollicités par les Chnaoua pour des photos souve- nirs.

Les agents de sécurité du club mis à rude épreuve

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les agents de sécurité, qui sui- vent l’équipe, ont été mis ces der- niers jours à rude épreuve. Bien que rémunérés moyennement avec des mensualités qui ne dépassent pas les 30 000 DA, Mohamed Kherchi, Mahfoud et Taztouz, au péril de leur vie, se sont déployés pour assurer la sécurité des joueurs et du staff technique. Tou- jours en première ligne, les trois agents font tout leur possible pour que rien ne vienne entraver le quotidien des joueurs. T.Che

T.Che

Le supporter du MCA blessé est sorti de l’hôpital A la fin du match, un
Le supporter
du MCA blessé est
sorti de l’hôpital
A la fin du match, un supporter
du Mouloudia avait été évacué en
urgence à l'hôpital suite à une bles-
sure à la tête due à des jets de projec-
tiles. Finalement, le supporter en
question a quitté hier l’établisse-
ment hospitalier de Sétif avec
plusieurs points de suture au
niveau du cuir che-
velu.

A

plusieurs points de suture au niveau du cuir che- velu. A Demou : «Nous avons la

Demou : «Nous avons la chance d’avoir un grand gardien comme Chaouchi»

«On regrette les points perdus à Bologhine et au 5-Juillet»
«On regrette
les points perdus
à Bologhine et au
5-Juillet»

Très solide en dépit de l’hostilité du public du 8-Mai 45 envers lui, Abdelghani Demou estime que son équipe mérite amplement le point du match nul. Le défenseur central revient sur les points perdus à domicile qui privent son équipe de la 2e place au général.

Alors Abdelghani, c’est un bon point de pris face à cette équipe de Sétif qui a tout tenté, mais en vain ? Nous étions bien en place. A aucun moment, notre adversaire ne s’est crée d'occasions nettes de scorer. Nous avions la pleine maîtrise du jeu et du match. Mais tout a failli basculer en raison du penalty généreux sifflé par l’arbitre de la rencontre. Racontez-nous l’action qui a amené le penalty…

A aucun moment, je n’ai touché le bal-

lon de la main. Sur un centre, j’ai

plongé pour dégager le bal- lon de la tête. A ce mo- ment, l’arbitre désigne à ma grande stupeur

le point de penalty. A ce moment, j’ai eu le sentiment que le ciel s’est écroulé sur ma tête.

D’ailleurs, les images à la télé ont montré qu’il n'y avait

pas faute.

Comment

avez-vous

vécu l’arrêt

décisif de

Chaouchi ?

Fawzi nous a dit de ne pas nous en faire car il allait tout faire pour repous- ser le penalty. Je ne peux vous décrire

ma joie lorsqu’il a remporté son duel face à Benyettou. C’était quelque chose de fa- buleux. Nous avons

Vous avez été confronté à l’hostilité du public du 8-Mai 45. Est-ce que cela a eu une incidence sur votre ren- dement ? Pas du tout. Malgré les insultes qui fu- saient de toutes parts et cette pression exercée par le public du 8-Mai, j’ai su faire abstraction de tout cela. Il y a eu une altercation avec Khedai- ria et Belamri à la fin du match et dans les vestiaires. Que s’est-il passé au juste ? Ce sont des choses qui arrivent. Les es- prits se sont échauffés à la fin de la ren- contre. Cela arrive lorsque le match se joue sous une très haute tension. Mais par la suite tout est rentré dans l’ordre.

Il n’y a pas de quoi en faire tout un plat. Vous terminez la phase aller sur le podium. Ça doit être une satisfaction pour votre équipe… On aurait pu faire mieux car nous avons perdu trop de points à Bolo- ghine ou bien au 5-Juillet. Mais bon, nous sommes idéalement pla- cés pour jouer les premiers

rôles. Nous allons bien nous préparer pour le match de coupe d’Algérie contre Biskra et bien évi-

demment pour la reprise du championnat. Qu’avez-vous à dire à vos supporters qui sont venus nombreux à Sétif pour vous soutenir ? On sait qu’on pourra compter toujours sur nos supporters. Ils ont été formida- bles même lorsqu’on a concédé le pe- nalty. Logique qu’on partage avec eux ce moment de bonheur avec le point ramené de Sétif. Il faut que les Chnaoua restent derrière leur équipe et ne pas s’en prendre aux joueurs au risque de déstabiliser le groupe alors que nous sommes sur le podium. Entretien réalisé par Tarek-Che

«Les Chnaoua doivent rester derrière nous et ne pas s’en prendre aux joueurs»
«Les Chnaoua
doivent rester derrière
nous et ne pas s’en
prendre aux joueurs»
« J’ai eu des frictions avec Khedairia et Belamri, mais il n’y a pas de
« J’ai eu des
frictions avec Khedairia
et Belamri, mais il n’y a
pas de quoi en faire
tout un plat»

la chance d’avoir un grand gar- dien qui s’ap- pelle Chaouchi qui a été le sau- veur de l’équipe.

La reprise N° 3229 08 USMA dimanche prochain LIGUE Lundi 28 1 décembre joueurs de
La reprise
N° 3229
08
USMA
dimanche
prochain
LIGUE
Lundi 28
1
décembre
joueurs
de
l’USMA
eu
droit
2015
une Les
semaine
de
repos.
Si
tout
se
déroule
comme
prévu,
ils
se
reprendront
dimanche
3 janvier,
pour
entamer
la
préparation
pour
Hammar veut
seconde
moitié
de
cette
saison
Une
saison
lors
laquelle
ils
n’auront
le qu’un
seul
objectif
qui
de n’est
autre
que
de
ont remporter 2015-16.
à le la
titre
puisqu’ils
sont
déjà
éliminés au-
en
Coupe
d’Algérie
et ne
disputeront
cune
compétition
internationale
«détourner» Abdoun
avant
2017
C omme nous l’avons révélé
dans notre précédente édition,
les dirigeants de l’USMA ont
coché le nom de Djamel Ab-
doun sur leur short-liste, mais
Les
joueurs
rentrés
chez sont
eux
visiblement ils ne sont pas les seuls
puisque selon les informations dont nous
PAOK
Salonique, mais
jusqu’au moment où
nous mettons sous presse
aucune décision n’a été prise
concernant son avenir, ce qui
laisse la porte ouverte à un éventuel
transfert dans un club algérien.
Les
coéquipiers
de
Khoualed
n’ont
pas
at-
tendu
longtemps
qui avant
de
rentrer
chez
disposons, un autre club de Ligue 1 Mobi-
la puisque
tous
ceux
résident
hors
d'Alger
pris
lis veut également recruter l’ex-internatio-
route
juste
après
avoir
quitté
Bologhine.
Ils se eux, ont pourront
nal, cet hiver, pour se renforcer en
prévision de la seconde moitié de la sai-
ainsi
passer
une
semaine
chez
eux
pour
bien
ressour-
à
la tâche. Les
son. Cette équipe n’est autre que l’ES Sétif.
cer avant de se mettre une nouvelle fois
rencontres depuis le
A la recherche d’un milieu de terrain of-
Usmistes qui ont enchainé les
leur programme chargé
fensif pour remplacer Youcef Belaïli, Ali
Haddad a d’abord songé à Djabou qu’il a
même rencontré, mais le joueur du Club
Africain n’a pas paru chaud à l’idée de
rentrer une nouvelle fois au pays, ce qui a
poussé le président usmiste à changer de
cible et se tourner vers la piste qui mène à
l’ancien joueur de Manchester City.
début de saison à cause de
Aoudia sera-t-il libéré ?
lors de
d’un cran
la phase
verront la cadence baisser
retour, ce qui ne leur fera que du
bien. Leurs
concurrents, quant à
eux, sont donc préve-
en
nus, ils reviendront encore plus
forme.
Le joueur n’est pas contre l’idée de
jouer en Algérie
à Ain Stage Benian
Par ailleurs, nous avons appris d’une
source digne de foi que Djamel Abdoun
serait intéressé par l’idée de tenter une ex-
périence en Algérie. Actuellement en
Grèce, le joueur a reçu quelques proposi-
tions comme celle qu’il lui a parvenu de
Ecarté lors des deux dernières ren-
contres de son équipe, Mohamed-
Amine Aoudia vit une situation
difficile. Selon nos informations, le
joueur prêté par le FSV Frankfort
pourrait même être libéré cet hiver.
Loin de faire l’unanimité, l’ex-interna-
tional n’a pas apporté le plus attendu,
c’est tout à fait normal donc qu’une sé-
paration soit envisagée lors des jours à
venir. Actuellement en Allemagne, ce
n’est qu’à son retour au pays que tout
sera clair concernant son avenir au
sein du club.
Adel Cheraki
En
de
compte,
c’est
à
l’Ecole
hôtelière
Ain
Benian
que
les
Rouge
et
Noir
prépareront
la
seconde
moitié
la à
saison.
Selon
sources,
ce
stage
partir
du
3 fin phase plus eux de janvier de nos
et
durera
une
et débutera semaine,
peut-être
même
plus,
durant
lequel
les
joueurs
Hamdi s’est reuni
avec ses joueurs
seront
soumis
un
travail
spécifique
pour
aborder
la
retour
de
la
meilleure
de des
Benayada : « Je veux m’imposer
à l’USMA »
manières,
sont
leaders
qui
dis-
posent
points
d’avance
sur
Il y a quelques
ces mêmes colonnes
jours, nous
avons annoncé dans
leur
à dix qui proche
poursuivant.
que les responsables du CSC veulent s’offrir les
nayada en prêt d’une durée de six mois. Contacté
services de Hocine Be-
hier, le défenseur poly-
valent des Rouge et Noir nous a confirmé
cette information
tout en
ajoutant : «En plus du CSC, plusieurs
autres clubs me veulent,
mais pour
l’instant je ne pense pas à quitter l’USMA. Je veux m’imposer ici, c’est pour
ça que j’ai
rejoint cette équipe, l’été passé. Pour le moment, je ne suis pas un
titulaire indiscutable, mais
je suis sûr de disposer
des
qualités nécessaires
pour me faire une
place dans le onze». Voilà
qui est désormais clair. Le
sujet semble être clos, au moins pour quelques temps.
Avant de rentrer chez lui en
France, Miloud Hamdi a tenu
une réunion avec ses joueurs
lors de laquelle il les a félici-
tés pour le parcours qu’ils
ont accompli avant de leur
demander de bien se reposer
avant d’aborder la prépara-
tion de la seconde moitié de
saison. À noter que Koudri et
ses coéquipiers seront soumis à
un travail spécifique pendant les
vacances pour maintenir leur
forme.

Radouani : «J’espère que cette participation

Saadi Radouani. Re- tenez bien ce nom parce qu’il pourrait bien s’agir de l’une des
Saadi Radouani. Re-
tenez bien ce nom
parce qu’il pourrait
bien s’agir de l’une
des futures stars de
l’USMA. Incorporé
pour la toute pre-
mière fois de sa
jeune carrière en
équipe première à
l’occasion du dernier
match de la phase
aller disputé samedi
en fin de journée au
stade Omar-Hamadi
contre l’USM Blida,
ce jeune défenseur
polyvalent, que nous
avons eu au bout du
fil au lendemain de
cette rencontre, est
revenu sur ses dé-
buts officiels avant
d’évoquer ses ambi-
tions et objectifs
pour la suite. Ecou-
tons-le.

en appellera beaucoup d’autres»

vous ressenti au moment où le coach vous a appelé pour pren-

dre votre place ? Je n’en revenais pas ! J’étais aux anges. Ce moment, je l’attendais depuis un bon bout de temps. C’est normal que je sois heureux. J’ai intégré le groupe profession- nel, l’été passé. Je me suis tou- jours donné à fond, ce fut une jolie récompense pour moi.

Avez-vous senti une pression particulière ? Non, pas du tout. Vous

n’avez qu’à voir la façon dont j’ai abordé cette rencontre. C’est clair que viendra le jour où je la ressentirai, mais jusqu’à pré- sent je n’ai jamais été sous pres- sion. Mon équipe menait au score, c’est peut-être pour cette raison que je n’ai pas trouvé de difficultés en entrant directement dans le vif du sujet. C’est sûr que vous n’allez pas oublier de si tôt ce match… Je ne l’oublierai jamais ! Et puis, je dois avouer que je ne pouvais pas imaginer meilleur scénario

pour ma première apparition en équipe première. Même si je n’ai passé qu’une dizaine de minutes

sur la pelouse, sachez que j’ai réellement pris du plaisir. J’ai adoré l’ambiance que les suppor-

ters ont créée, mais aussi les en- couragements de certains d’entre eux. Justement, quel est le secret de cette cote dont vous jouissez ? (Rires.) Franchement, je n’en ai aucune idée. Ce qui est sûr par contre, c’est que ça me fait un énorme plaisir.

« Plusieurs clubs me veulent, mais je terminerai la saison à l’USMA »
« Plusieurs
clubs me veulent,
mais je terminerai la
saison à l’USMA »

Peut-être qu’ils m’ont vu jouer avec les Es- poirs. Il ne faut pas oublier aussi que j’ai été aligné lors des

rencontres amicales, j’ai dû laisser une bonne impression. Les supporters de l’USMA sont des connais- seurs, ils encouragent les jeunes et ça ne peut que me rendre heu- reux. En tout cas, je compte faire de mon mieux pour être à la hau- teur et ne jamais les décevoir. J’ai reçu beaucoup de message de fé- licitations après cette première participation, j’espère que je vais avoir l’occasion de remercier à ma manière tous ceux qui n’ont cessé de croire en moi. 2016 approche à grands pas,

quels sont vos objectifs pour cette nouvelle année ? Ceux d’un jeune joueur ambi-

tieux, je veux enchainer les ren-

contres et

phées, que ce soit avec l’équipe première ou en U21. J’en profite pour adresser mes vœux de bon- heur à tous ceux qui me connais- sent et me soutiennent. J’espère que cette première apparition en appellera beaucoup d’autres à l’avenir. La concurrence est rude à l’USMA, mais il semble que ça ne vous fait pas trop peur… Elle l’est toujours dans les grands clubs. Ici, les places sont chères, mais le fait de côtoyer des grands joueurs, des internationaux quo- tidiennement, me permet de pro- gresser. Vous êtes pisté par plusieurs clubs, pourquoi avez-vous choisi de rester à l’USMA ? Je le confirme. D’ailleurs, l’été passé, j’ai failli rejoindre le DRBT. Le transfert a capoté à la dernière minute. Cet hiver, j’ai reçu aussi plusieurs propositions, mais je pense que je vais terminer la sai- son à l’USMA parce que je suis sous contrat mais aussi parce que je veux réussir ici.

Entretien réalisé par Adel Cheraki

remporter des tro-

Tout d’abord, voulez-vous vous présenter à nos lec- teurs ? Bien sûr, avec plaisir. Je m’ap- pelle Saadi Radouani. Je suis né le 18 mars 1995 à Sétif. J’ai dé- buté ma carrière à l’Entente où j’ai fait mes premières classes avant de quitter ce club pour l’USMA, une fois que je m’apprêtais à intégrer la ca- tégorie des juniors. Je suis un défen- seur central de formation, mais je peux également évo- luer en tant qu’arrière latéral droit ou milieu de terrain défensif. Je me sens partout à l’aise, donc je n’ai jamais eu de problème au sujet de mon positionnement sur le terrain. Vous avez longtemps patienté avant de faire votre première appari- tion officielle, qu’avez-

LIGUE 1 N° 3229 USMA Lundi 28 09 décembre 2015
LIGUE
1
N° 3229
USMA
Lundi 28
09
décembre
2015
De retour forme ces derniers temps, le défen- seur usmiste, Farouk Chafaï, nous parle du
De
retour
forme
ces
derniers
temps,
le
défen-
seur
usmiste,
Farouk
Chafaï,
nous
parle
du
parcours
de
en son
équipe
en
championnat…

«Notre parcours est une preuve que nous méritons ce titre de champion d’automne»

« On fera tout pour gagner ce championnat »

Quel

faire pardonner auprès de nos suppor-

vous donne envie de rester sur la

com-

ters après cette élimination en coupe

lancée durant la phase retour,

men-

d’Algérie.

n’est-ce pas ?

taire

Cette victoire vous permettra de

Je pense que ce parcours avec ces 14

faites-

passer l’hiver au chaud, n’est-ce pas

matchs sans défaite prouve que nous

vous sur votre cette vic- toire d’au- jourd’hui (entretien réalisé après le match de l’USMB, ndlr)? Je pense qu’on a joué notre meilleure rencontre depuis le derby face au CR Be- louizdad. Notre adversaire est venu pour décrocher un résultat positif mais notre grande envie de gagner et de terminer cette phase aller sur une excellente note a fait la différence. Vous avez très bien réagi après votre élimination en coupe d’Algé- rie et le nul concédé dans le grand derby. Quel est le secret de ce re- tour en forme ? C’est vrai que nous avons vraiment besoin des trois points de la partie pour renouer avec les résultats posi- tifs. De plus, on n’avait pas d’autre choix que de gagner. On devait se

?

Absolument. Gagner avec trois buts à zéro est toujours bon pour le moral avant cette trêve, surtout que cette première partie de saison a été très difficile pour nous, aussi bien psycho- logiquement que physiquement. Il ne faut pas oublier que nous avons béné- ficié de dix jours de repos seulement. Cette trêve est donc la bienvenue. Vous avez terminé à la première place du classement avec dix points d’avance. Vous attendiez-vous à pa- reille réussite ? Quand vous jouez dans un club comme l’USMA, il est normal de pen- ser aux titres, mais pour être franc avec vous, on ne s’attendait pas à réali- ser un aussi merveilleux parcours avec une seule défaite seulement en quinze rencontres et dix points d’avance sur notre poursuivant direct. Cela dit, je pense que ce qui nous ar- rive n’est que le fruit du travail qu’on a fourni depuis le début de saison. Tout ce qui nous arrive est mérité. Quatorze matchs sans défaite. Cela

méritons vraiment le titre de cham- pion d’automne. Cette saison, nous avons retrouvé notre mentalité de ga- gneurs. Que ce soit sur notre terrain ou à l’extérieur, nous cherchons tou- jours à gagner. On fera tout notre pos- sible pour rester sur cette dynamique et gagner le championnat. Les observateurs s’accordent à dire que vous avez retrouvé votre meil- leur niveau ces derniers temps. Quel est le secret de ce retour en forme ? Il n’y a aucun secret dans tout ça.

C’est juste que j’ai traversé un passage

à vide où mon niveau a un peu ré-

gressé. Cela dit, je n’ai pas baissé les

bras, j’ai continué à travailler très dur

à l’entrainement pour retrouver mon

niveau. J’ai même retrouvé mon côté buteur puisque j’ai réussi à marquer deux buts durant cette phase aller. Je vais faire de mon mieux pour rester sur cette dynamique et continuer à progresser.

Entretien réalisé par Kesbi M.

Cette USMA va droit vers Cette USMA va droit vers Cette USMA va droit vers
Cette USMA va droit vers
Cette USMA va droit vers
Cette USMA va droit vers
Cette USMA va droit vers
Cette USMA va droit vers
Cette USMA va droit vers
son septième sacre
son septième sacre
son septième sacre
son septième sacre
son septième sacre
son septième sacre

L eaders avec 10 points d’avance sur leur poursuivant direct, le CRB, les coéquipiers du capitaine, Nacereddine Khoualed, cou- rent tout droit vers leur septième sacre de

champion d’Algérie. Depuis le début de la saison, ils se sont montrés bien au-dessus du lot en allant chercher des points là où on les attend le moins. Et comme chez toutes les grandes équipes, les Us- mistes parviennent tout de même à gagner même quand le jeu n’est pas au rendez-vous. Une force qui prouve que cet USMA parvient désormais à as- sumer son statut de favori et à aller imposer sa loi partout en Algérie. L’attaque la plus prolifique La forme étincelante de l’USM Alger, en net pro- grès par rapport à la saison passée au même stade, se traduit également dans les statistiques. Avec leurs 28 buts marqués durant cette première phase de championnat, les poulains de Miloud Hamdi carburent à une moyenne de près de 2 buts par match. Personne ne fait aussi bien en Algérie, pas même leurs grands rivaux et poursuivants, les Mouloudéens, qui pointent à seulement 17 buts en 15 rencontres. Une statistique réalisée avec tous les problèmes rencontrés en cours de route avec no- tamment la suspension de Belaïli ainsi que le nom- bre important de blessés enregistrés dans le secteur offensif. Quatorze matchs sans défaite 14, c’est le nombre de matchs consécutifs (série

en cours, ndlr) depuis la dernière défaite de l’USMA lors de la première journée du champion- nat face au NAHD (1 à 0 au stade du 20-Août, ndlr). Depuis ce 15 août 2015, le club algérois de- meure invaincu en championnat. Il s’agit, pour l’heure, de l’une des meilleures séries de l’histoire de l’USMA en Ligue 1 Mobilis. Une série qui lui permet de dominer le championnat de la tête et des épaules avec une avance considérable de 10 et 12 points sur, respectivement, le deuxième et le troi- sième au classement général. Koudri, Meah et Khoualed les plus utilisés Ce retour en forme de l’USMA est sans nul doute l’oeuvre d’un collectif au sein duquel les indi- vidualités usmistes n’ont pas eu toutes le même im- pact. En effet, quelques éléments de l’effectif rouge et noir ont brillé de mille feux dans cette première partie du championnat et ce n’est d’ailleurs pas un hasard qu’ils soient les plus utilisés par Miloud Hamdi. Khoualed, taulier de la charnière usmiste, Meah et Koudri aussi, affichent une régularité im- pressionnante depuis la saison dernière puisqu’ils ont été les joueurs qui ont fait le plus d’apparitions durant cette moitié de saison. Benkhemassa, la confirmation Déjà précieux lors de la dernière saison où il était considéré comme étant la révélation du cham- pionnat, du moins côté usmiste, Mohamed Ben- khemassa a passé un cap cette saison. Au cœur du jeu, il est devenu un élément moteur et surtout

crucial du jeu de l’USMA. Match après match, avec son club ainsi qu’avec la sélection olympique, il a démontré toute l’étendue de son talent et de son formidable potentiel. Travailleur infatigable, fin ta- cleur, le natif d’Oran a gagné en maturité et dé- montré qu’on pouvait compter sur lui. Sa justesse technique, sa vision de jeu et sa malice lui ont per- mis de s’imposer dans le onze de Hamdi et de don- ner du plaisir à tous les amoureux du ballon rond au pays de la Madjer. Redouani, Lagoun et Ardji ont fait leur première apparition Si l’USM Alger est revenue sur le devant de la scène nationale et continentale, c’est en partie grâce à ses campagnes de recrutement XXL, mais aussi, et surtout, grâce à son vivier de jeunes joueurs. En effet, les Usmistes n’oublient pas la composante es- sentielle et importante au développement des grands clubs : la formation. Zemmamouche, Cha- faï, Ferhat, Benkhemassa, Baiteche… pour ne citer qu’eux, ont tous été lancés à l’USMA et font à pré- sent son bonheur. Et c’est dans ce sens que plu- sieurs jeunes éléments ont bénéficié de la confiance de Miloud Hamdi. En effet, Redouani, joueur poly- valent, Ardji, milieu offensif, ainsi que le portier, Lagoun, ont tous enregistré leur première partici- pation avec les seniors et ont eu l’occasion de faire étalage de leur talent durant cette première partie de saison.

Islam T.

Les priorités de Hamdi pour cette trêve hivernale… Récupérer les blessés et corriger les erreurs tac- tiques

Alors que beaucoup de techni- ciens cherchent à renforcer leur effectif à tout-va, le coach us- miste se veut mesuré et réfléchi. Interrogé au sujet du mercato de son équipe et des probables ve- nues qu’enregistrera son effectif, Miloud Hamdi a déclaré : « Vous savez, mon premier recrutement, ça a toujours été de dire le retour de mes joueurs. Il ne manque que le retour de Darfalou. Après on verra. Il ne faut pas trop modifier l’effectif pour ne pas casser la dy- namique de l’équipe. » Une décla- ration qui prouve que le jeune technicien de l’USMA veut beau- coup plus miser sur la stabilité de son effectif pour le mener vers l’avant qu’opter pour d’intermina- bles changements qui pourraient être dommageables pour son équipe. Par ailleurs, il a aussi avoué que même si son équipe survole le championnat avec 10 points d’avance, quelques anoma- lies subsistent toujours, notam- ment dans le plan tactique. Des anomalies auxquelles l’entraineur des Rouge et Noir veut remédier pendant cette trêve hivernale. En effet, il entend profiter de l’arrêt du championnat et du stage qu’effectuera son équipe pour ap- porter des correctifs qui permet- traient à son équipe de rester sur la lancée de cette première partie de saison. « Ma priorité c’est de régler les problèmes tactiques ren- contrés durant la phase aller. Et c’est aussi de faire progresser mes joueurs techniquement et menta- lement pour rester sur cette dyna- mique de bons résultats» dira Hamdi pour conclure. Islam T.

N° 3229 10 MOB LIGUE Lundi 28 1 décembre 2015
N° 3229
10
MOB
LIGUE
Lundi 28
1
décembre
2015

Bilan de la phase aller

L e rideau est tombé sur la première phase de la Ligue 1 Mobilis au terme de la dernière rencontre pour la phase aller entre le MOB

et le NAHD, vendredi dernier. Le

MOB, qui a terminé champion d’automne, la saison écoulée, n’a pas pu terminer cette étape parmi les trois premiers au classement, se contentant, cette saison de la quatrième place avec un total de 23 points en compagnie de l'USM Harrach. Les techniciens de l'équipe, après la fin de cette phase aller, s'affairent à éta- blir un bilan pour déterminer les points posi- tifs et ceux négatifs. Le bilan du MOB n'est d'ailleurs pas catastrophique, mais il aurait pu être meilleur, n'était ce début difficile qu’a vécu le club sous la houlette du coach Geiger qui n’a gagné qu’un seul match à l’extérieur, avant que la direction décide de le limoger et de faire appel à Amrani qui a redonné confiance au groupe qui a pu quand même redresser la barre.

6 victoires, 5 nuls et 4 défaites La question est de savoir si cet effectif a encore une chance de jouer les premiers rôles comme c’était le cas la saison dernière. Mathématique- ment, la réponse serait absurde. Mais sur le plan pratique, les choses sont parfois plus com- pliquées. En revoyant les rencontres de la phase aller, le MOB a réalisé un parcours très timide. 4 défaites, 5 nuls et seulement 6 vic- toires. Les Bejaouis pouvaient certainement mieux faire avec plus d'efficacité devant les buts. Toutefois, tout le monde a pu constater qu'il y avait une certaine amélioration dans ces quatre dernières rencontres de championnat,

ce qui ouvre une porte de l'espoir pour les sup- porters de voir leur équipe reprendre les choses en main durant la phase retour. Le podium était pourtant dans ses cordes Néanmoins, si les dirigeants avaient tracé comme objectif en début de saison de terminer cette phase aller dans une position honorable pour espérer rééditer l’exploit de la saison der- nière, il n’en demeure pas moins que les points perdus à domicile devant respectivement la JSK et le CSC ont fait que le MOB loupe de peu le podium puisque de l’avis des joueurs et du staff technique, ils auraient pu terminer avec le trio de tête d’autant plus que les capés de Am- rani ont bien négocié les dernières rencontres. Cela dit, le parcours des Bejaouis s’est soldé du- rant cette phase aller par 6 victoires dont une à l’extérieur devant le RCA, cinq nuls dont deux à domicile et quatre défaites. C’est dire que les Crabes sont appelés à fournir des efforts sup- plémentaires lors de la phase retour pour amé- liorer leur classement. La défense a perdu son équilibre La saison dernière, le MOB a terminé l'aller sur le podium, soit à la première place. Autre per- formance : le compartiment défensif, dont la charnière centrale était formée de Mebarakou et Messaoudi, s'est classée meilleure défense du championnat avec 11 buts seulement encaissés durant la phase aller. Cette saison, le démar-

Khadir, la révélation !

Non retenu lors

saison, le démar- Khadir, la révélation ! Non retenu lors des premières ren- contres, remplaçant après

des premières ren- contres, remplaçant après l’arrivée du coach Amrani, le jeune Sofiane Khadir qui a fait sa première apparition face à l'ASMO, a été de loin la révélation de son équipe lors des dernières rencon- tres. Puisque après les 90 minutes qu'il a joué face à l'ASMO avec à la clé une presta- tion très honorable, Khadir a gagné la confiance de son entraîneur qui l'a reconduit huit matchs de suite en tant que titulaire. Ce joueur a réalisé un bon parcours et c'est pour cette raison que Amrani lui a renouvelé sa confiance. Khadir a bien travaillé, il n'a pas baissé les bras, et au bon moment il a saisi sa chance, devenant ainsi l'une des pièces maî- tresses dans l’échiquier de Amrani.

« Travailler encore et toujours »

«Je n'ai jamais douté de mes qualités, j'ai attendu ma chance comme tous les joueurs et je l'ai bien saisie. Même après un début difficile, je n'ai pas perdu espoir, j'ai travaillé dur jusqu'au moment où j'ai eu ma chance. Toutefois, il faut dire que malgré cette confiance que le coach m'accorde, je dois travailler encore d'arrache-pied afin d'être plus performant à l'avenir, car pour moi il n'y a que le travail qui paie.»

Amrani : « Il a su saisir sa chance »

travail qui paie.» Amrani : « Il a su saisir sa chance » «Ce n'est pas

«Ce n'est pas une surprise

pour moi, car je connais très bien ce joueur. Il a des quali- tés, il a attendu sa chance et au moment opportun il l'a bien saisie. Khadir a beau- coup travaillé, et d'ailleurs il l'a prouvé lors des matchs qu'il a joués. C'est un exemple à suivre pour tous les joueurs car nul n'a assuré sa place de titulaire. Avec moi, il n'y a que le travail qui compte. Si je vois qu'un joueur mérite de jouer, je n'hésiterai pas à l'aligner et les exemples ne manquent pas. C'est pour vous dire que tout peut arriver et tous les joueurs peuvent postu- ler à une place.»

et tous les joueurs peuvent postu- ler à une place.» Entre satisfactions et regrets rage catastrophique

Entre satisfactions

et regrets

rage catastrophique de l'équipe conjugué aux défections répétées des défenseurs, a été derrière la chute libre de ce compartiment qui a encaissé la bagatelle de 13 buts en cette phase aller. Des

chiffres qui ne reflètent guère la réelle va- leur de la défense bejaouie. Même si c'est la même composante qui formait ce com- partiment, cette saison la défense s'est montrée quelque peu déséquilibrée, sur- tout lors des six premières journées qui a

vu la JSMB encaisser plusieurs buts à l’image des matches face à l’USMA et le MCO. Une attaque juste moyenne Contrairement au compartiment défen- sif qui est en manque de vraies dou- blures, celui de l'attaque parait bien nanti. En effet, les attaquants béjaouis n’ont inscrit que 17 buts durant cette phase aller dont dix à domicile, ce qui est jugé comme un bilan moyen pour l’équipe qui prétend jouer les premiers rôles cette saison dans la mesure où le manque d’efficacité a été souvent sou- levé par le coach Amrani. Après une pé- riode de vaches maigres, l'attaque a fini par retrouver sa verve et les attaquants béjaouis commençaient à faire sensation en réussissant à inscrire 10 buts lors des cinq derniers matches. Ces chiffres sont jugés positifs par les observateurs pour une équipe qui a traversé une période dif- ficile en début de saison. S.A.

une période dif- ficile en début de saison. S.A. N’Doye meilleur buteur de l'équipe L’ attaquant

N’Doye meilleur buteur de l'équipe

L’ attaquant du MOB qui a trouvé la

faille lors de la septième journée,

a pu mettre trois réalisations par

la suite. C'est dire que ce joueur a bien re- trouvé l'efficacité qu'il avait perdue lors des premières journées, devenant ainsi le meil- leur buteur de cette équipe béjaouie pour la première phase de la compétition avec quatre buts. Derrière, on re- trouve son camarade Lakhdari qui a inscrit trois buts dont un doublé face au NAHD. Nous

avons constaté que pas moins de huit joueurs ont inscrit ces buts. En effet, il s’agit de N’Doye (4), Lakhdari (3), Hamzaoui, Zerdab, Yaya, Salhi (2) ainsi que Mebarki et Boukria avec une réalisation chacun.

« Ça m'encourage à aller de l'avant »

«Il est clair que cela me fait énormément plaisir, mais en même temps, cela m'encourage à être plus per- formant à l'avenir. J'estime qu'être en tête du classe- ment des buteurs en n'ayant joué que sept matches est une excellente chose.» Et le Sénégalais d'ajouter :

«Mon seul souhait durant cette phase retour est de ne pas commettre les même erreurs qu'à l'aller. Peu im- porte si je marque ou pas, l'essentiel est que les victoires soient là. Que ce soit moi ou un autre qui trouve le che- min des filets, c'est toute l'équipe qui en bénéficie.»

Rahmani, le record avec 100 % de participation

C omme tout le monde le sait, le joueur le plus

utilisé dans l’effectif bejaoui, après 15 jour-

nées, est le gardien, Chamseddine Rah-

mani qui a pris part à 15 matchs en championnat et 1 en Coupe d’Algérie avec 100 % de participation également. Il n’a raté aucune minutes depuis le début de saison. Par contre, c’est Mebara- kou qui détient le record lors de la pré- cédente saison. Cette saison et malgré son jeune âge et la concurrence qui existe avec Daïf,

Rahmani a pu s’impo- ser de fort belle manière en confirmant aussi sa grande classe de gardien N°1 de son équipe.

« C'est une marque de confiance »

«Cela me réjouit pour plusieurs raisons. En premier lieu, le fait que le staff technique me renouvelle sa confiance est une immense fierté pour moi. En se- cond lieu, je dirais que c'est la récompense des efforts que je fournis au quotidien à l'entraînement. Mon seul souci, c'est d'être encore plus performant à l'avenir, mais surtout de me montrer décisif quand il le faut.» Par la suite, le gardien numéro 1 des Bejaouis nous a donné son point de vue sur le parcours de son équipe lors de la phase aller : «Nous avons perdu trop de points à domicile, ce qui s'est avéré préjudi- ciable pour nous. Avec ces trois dernières victoires, nous aurions facilement fini en tête du classement. Cela dit, je dirais que nous sommes en nette améliora- tion. On doit continuer sur cette voie-là.»

améliora- tion. On doit continuer sur cette voie-là.» Daif, Sidi Salah, Bendjelloul et Hadji, les moins

Daif, Sidi

Salah,

Bendjelloul

et Hadji,

les moins

utilisés

Pour ce qui est des joueurs les moins utilisés durant cette première manche de championnat, nous avons en premier lieu l'ex-Chélifien Daif et le jeune portier Sidi Salah qui n'ont pas fait la moindre apparition. En second, Bendjeloul qui ne comptabilise que 30' de temps de jeu suivi de Hadji qui n'a fait que quatre brèves apparitions avec un total de 51' dans les jambes.

26 cartons jaunes dont 4 pour contestations

Lors de cette phase aller, les joueurs du MOB ont reçu pas moins de 26 car- tons jaunes. Les camarades de Zahir Zerdab se sont il- lustrés aussi par leur ma- nière de contester les décisions des arbitres puisque pas moins de qua- tre éléments ont été déjà sanctionnés pour contesta- tion, à savoir Benali, Sidibé, Messaoudi et Boukria der- nièrement qui a été sanc- tionné de quatre matches fermes suite à sa contesta- tion lors du match de coupe.

S.A.

N° 3229 LIGUE 1 MOB Lundi 28 11 décembre 2015 «On a un jeune groupe
N° 3229
LIGUE
1 MOB
Lundi 28
11
décembre
2015
«On a un jeune groupe
qui fera encore parler lui»
Comment évaluez-vous
votre parcours lors de la
phase aller ?
Notre parcours durant les
quinze premières rencon-
tres reste honorable. Pour le
moment, on est quatrièmes
au classement avec 23 uni-
tés, donc je pense qu’on
est sur la bonne voie.
Certes, on aurait pu
mieux faire, mais
toutefois il faut dire
qu’il reste encore
du chemin à par-
courir et notre
équipe fera en-
core mieux à l’avenir. On a un
jeune groupe qui fera certaine-
ment parler de lui lors de la
phase retour.
Et commet voyez-vous donc la
suite ?
Je pense qu'il est inutile de vous
dire que ce sera difficile pour
toutes les équipes. Cet arrêt per-
mettra aux clubs de bien prépa-
rer la suite, ce qui rendra encore
la tâche plus difficile. Des
équipes vont essayer d’améliorer
leur classement et d’autres vont
tenter de maintenir le rythme et
préserver leur statut. C’est pour
dire aussi que tous les matches
qui restent à jouer seront
difficiles, que ce soit à
domicile ou à l’exté-
rieur.
Ce sera une phase re-
tour qui s’annonce
chargée pour l’équipe,
n’est-ce pas ?
Effectivement, ce sera trop
chargé, et les challenges qui
nous attendent s'annoncent durs.
Nous devons nous préparer pour
être au rendez-vous. Je suis
convaincu qu’avec un effectif pa-
reil et une bonne préparation
durant cette période de trêve, le
MOB réalisera une belle saison.
Sur le plan personnel, vous êtes
l’un des joueurs qui ont joué
presque toutes les rencontres
de votre équipe, quel est votre
sentiment ?
C’’est vrai que j’ai bénéficié d’un
temps de jeu très intéressant de-
puis le début de saison, donc je
ne peux qu’en être satisfait pour
le moment. Le coach m’a fait
confiance depuis le premier
match, alors, j’ai fait de mon
mieux pour apporter mon aide à
mes coéquipiers et donner le
meilleur de moi-même. Vous
savez, en football, il n’y a que le
sérieux et le travail qui paient.
Vous semblez avoir gagné la
confiance de votre entraîneur
Ça je ne le sais pas, et comme je
neur que je dois respecter.
Avec le recrutement de Mor-
gane et le retour de Ferhat, la
concurrence sera encore plus
rude, cela ne vous fait pas peur
?
viens de vous le dire, ce qui
m’intéresse, c’est le travail et rien
d’autre. Je m’entraîne régulière-
ment et sans relâche et j’essaye
toujours de faire le maxi-
mum pour convaincre le
Pas du tout ! bien au contraire,
elle pousse les joueurs à travail-
ler davantage et à se surpasser.
La concurrence est très béné-
fique pour nous les joueurs ainsi
que pour notre équipe. Quant à
moi, rien ne me fait peur. Tous
les joueurs ont le même niveau
et personne n’est mieux qu’un
autre. Moi, je ne me focalise pas
trop sur ça, j’ai confiance en mes
capacités et je ferai de mon
mieux pour rester sur cette
même dynamique.
Entretien réalisé par S.A.
Il
s’est rendu
au Mali
coach, il ne faut surtout
pas brûler les étapes. Et
pour vous dire, ce n’est
pas ça l’essentiel, moi ou
un autre l’essentiel est que
le MOB gagne, et c’est tout.
Par la suite, si je joue ou pas
ça reste la décision de l’entraî-
A l’issue de la dernière rencontre face
au NAHD, le coach Amrani a décidé donc
d’accorder pas moins de quatre jours de
repos à ses poulains. Ainsi, le milieu de ter-
rain bejaoui, Soumaïla Sidibé, en a profité
pour se rendre chez lui au Mali afin de
passer quelques jours en famille avant
de revenir à Béjaïa pour entamer la
préparation pour la seconde
manche de la compétition.
NAHD
pour la seconde manche de la compétition. NAHD Bilan mitigé des Nahdistes E n jetant un
pour la seconde manche de la compétition. NAHD Bilan mitigé des Nahdistes E n jetant un

Bilan mitigé des Nahdistes

E n jetant un premier coup d’œil sur la ré- colte du Nasria, on constate
E n jetant un premier coup d’œil sur la ré-
colte du Nasria, on constate que le bilan
des Sang et Or demeure positif même si au
Abdeslam
fond des choses, les coéquipiers de Sofiane Ben-
debka auraient nettement pu mieux faire. A vous
de juger. L’équipe a terminé l’aller à la dixième
place au classement avec un capital de 19 points
(5 victoires contre 6 défaites et 4 nuls, avec 14
buts marqués et 20 encaissés). Une moyenne
moisson, en dépit de tout ce qu’a vécu le Nasria
Août) et le MCA (au stade du 5-Juillet) contre
deux défaites contre le CRB (à Tchaker) et
l’USMH (au 5-Juillet). Dans ce sens, le NAHD
s’est familiarisé avec le rythme des der-
bies. Une bonne moisson qui lui permet
d’avancer sereinement, en attendant
convainc
Benaldjia
la
confirmation lors de la deuxième
manche du championnat.
La valse des en-
Après avoir demander à quit-
ter le club à l’issue de sa non-
convocation pour le dernier match
de la phase aller contre le MOB, l’atta-
depuis l’entame du championnat. Avec une di-
rection présente auprès de l’équipe et qui a mis
les moyens pour mettre les joueurs dans les
conditions idoines, le NAHD, sous la houlette
d’Abdelkader Iaiche, n’a pas réussi à décoller et
traîneurs ou le
paradoxe hus-
quant Mehdi Benaldjia vient de changer
d’avis. Après une discussion avec le mana-
seindéen
Pourquoi Ould
l’équipe multipliait les faux pas. Il a fallu atten-
dre l’arrivée de Youcef Bouzidi pour amorcer le
déclic tant attendu. L’enfant du club a réussi un
meilleur parcours depuis qu’il a pris les rênes de
Zemerli a li-
mogé Bou-
zidi pour
ger général, Cherif Abdeslam, le joueur est
revenu sur sa décision et a décidé de continuer
l’aventure avec les Sang et Or. Abdeslam a réussi à
convaincre Benaldjia sur la nécessité de poursuivre
son aventure et ne plus penser à quitter le club lors de
ce mercato hivernal. Le manager général du NAHD a de-
le
rap-
la barre technique. Depuis le revers contre le
CRB, le Nasria s’est bien ressaisi et a réussi à re-
trouver le circuit et s’adapter au rythme du
championnat. Les Sang et Or ont réussi une re-
montée spectaculaire et terminent la première
manche dans un place peu ergonomique. Le
club peut-il continuer sur cette dynamique lors
de la phase retour ?
peler mandé au joueur de se concentrer sur son travail et prouver
sur le terrain s’il veut retrouver son statut de titulaire lors de
la phase retour. En tout cas, Benaldjia n’aura pas ses papiers et
devrait s’excuser auprès des clubs qui l’ont sollicité cette semaine.
L’une des mauvaises défenses
et attaques du championnat
Malgré cette récolte, jugée beaucoup meilleure
que celle de la saison précédente, le NAHD pos-
sède l’une des mauvaises défenses et attaques
du championnat. Les attaquants n’ont pas été à
bases et n’a réalisé aucun succès en déplace-
ment. Le club a réussi deux nuls (contre l’USMB
et le CRBDT). En parallèle, le Nasria n’a pas fait
le plein at home, notamment lors des huit pre-
mières rencontres du championnat. Mais contrai-
rement à l’extérieur, l’équipe a perdu sept points
à domicile (une défaite face au CRB au stade
Tchaker ainsi que deux nuls face à la JSS et le
RCR au stade du 20- Août). C’est grâce à cette
nouvelle donne que le Nasria a pu terminer à la
dixième place. La saison passée, l’équipe ne sa-
aucune rencontre de l’équipe. Il s’agit du troi-
sième gardien Abdelhamid Brahimi. Cet élément
s’est contenté de quelques rares convocations
lors de certains matches du championnat. C’est
ainsi que la direction du club, en concertation
avec le staff technique, a décidé de le libérer
sans lui donner sa chance. Il aura probablement
l’opportunité de prouver sa valeur et ses compé-
tences lors de la phase retour dans un autre
club.
La reprise repoussée
au mercredi
trois
mois
Finalement, le staff technique a décidé de prolonger le
repos accordé à ses joueurs pour quatre jours. Prévue
plus tard
pour mardi, la reprise a été repoussée au mercredi. Les
? C’est la
question qui
taraude l’esprit.
Avant le retour
joueurs effectueront la première séance d’entraîne-
ment à Bouchaoui avant d’entamer leur stage hiver-
nal. Ils regagneront l’hôtel Dar Diaf jeudi matin
pour un regroupement d’une semaine.
la hauteur et la machine avant du Nasria est la
quatrième plus mauvaise du championnat, avec
14 buts marqués, soit une moyenne de 0.93 but
par match. Le meilleur buteur du NAHD, Ahmed
Gasmi, a réussi à lui seul à marquer presque la
vait pas gagner chez elle et cette saison les
choses ont changé.
Aucun carton rouge concédé
et des supporters en or
de Bouzidi, la di-
rection a opté pour
Abdelkader Iaiche qui a
Gasmi plus compétitif
et plus efficace
moitié (5 buts). En parallèle, la défense demeure
Parmi les 25 joueurs qui forment le groupe du
le maillon faible de l’équipe avec 20 buts encais-
sés, soit une moyenne de 1.33 but par rencon-
NAHD, un seul a pu jouer quinze matches. Ainsi,
l’attaquant Ahmed Gasmi demeure l’élément le
plus compétitif de l’effectif husseindéen. Il n’a
raté aucun rendez-vous depuis l’entame de l’ac-
pris en main l’équipe de-
puis l’intersaison. Il était
derrière le recrutement, les li-
bérés et le stage de prépara-
tion à Lisbonne. Seulement,
l’équipe n’a pas réussi le décollage
ce qui lui a coûté le limogeage. Son
successeur a réussi son passage,
Les entraînements
à l’annexe
du 5-Juillet
tre. Le compartiment défensif se replace au
milieu du tableau. Tout le monde reconnaît que
Le travail foncier et la muscu-
lation seront effectués à la
forêt de Bouchaoui. Le tra-
vail technico-tactique aura
la cause principale des mauvais résultats du club
est ce cruel manque d’efficacité en attaque mais
aussi le déséquilibre défensif. Bouzidi aura-t-il
assez de temps pour non seulement rééquilibrer,
mais réorganiser les compartiments avant et ar-
rière de son équipe ? Réponse en début de la
phase retour.
tuel exercice. Même lorsque l’entraîneur a voulu
le préserver et le ménager lors du match de
coupe contre Bouchegouf, Gasmi a été rappelé
en seconde période pour booster la ligne offen-
sive et relancer le match en faveur de son
équipe. En plus de cette performance, l’ex-Séti-
fien a terminé l’aller comme meilleur buteur de
son team avec cinq réalisations.
Sur le plan assiduité, et dans la mesure où le
NAHD était lésé par l’arbitrage, aucun joueur n’a
écopé de carton rouge durant cette première
manche du championnat. Seul Sofiane Bendebka
a été suspendu pour cumul de cartons. Sinon,
les joueurs étaient exemplaires sur le terrain et
meilleurs que la saison passée. De leur côté, les
supporters se sont bien comportés que ce soit à
domicile ou en déplacement. La galerie hussein-
déenne n’a écopé d’aucun avertissement ou sus-
pension pour mauvais comportement. Au
contraire, ils ont gratifié le football de jolis spec-
tacles et tifosi. Ils ont permis à leur équipe de
s’adjuger le titre honorifique de la meilleure
équipe du fair-play.
puisqu’il a pu monter une équipe comba-
tive, compétitive et surtout efficace. Bouzidi
a
réussi le déclic même si l’équipe n’a pas l’al-
lure d’une solide formation capable de faire la
différence à l’extérieur. En tout cas, le NAHD a
enregistré sous sa coupe quatre succès devant
le
MCA, la JSK, l’ESS et le CSC ainsi que quatre
nuls contre l’USMB, la JSS, le RCR et le CRBDT. Il
lieu à l’annexe du 5-
Juillet. La direction
songe réserver
quelques créneaux
en plus des
séances pré-
vues au
stade du
7 points perdus à domicile
et 2 ramenés de l’extérieur
Les derbies, c’est du 50/50
a
20-Août.
Le début raté des coéquipiers de Hamza Zeddam
Un seul élément n’a pu jouer
la moindre minute
a fait perdre à l’équipe plusieurs points. Le
réussi à inculquer aux joueurs la hargne et la
combativité, notamment à domicile, et l’équipe
est en nette progression. Malgré cette bonne
passe, le retour s’annonce dur et laborieux.
Par ailleurs, un seul joueur n’a pu prendre part à
NAHD n’a pu imposer sa loi en dehors de ses
Les Sang et Or ont, quand-même, bien négocié
les derbies algérois. Ils ont récolté six points des
quatre matches disputés face aux clubs algérois.
Deux victoires contre le l’USMA (au stade du 20-
Youcef M.
N° 3229 12 Lundi 28 NATIONALE EQUIPE décembre 2015 Il s’est rendu avant-hier en Belgique
N° 3229
12
Lundi 28
NATIONALE
EQUIPE
décembre
2015
Il s’est rendu avant-hier en Belgique
Kader Ghezzal victorieux avec Côme Fraîchement arrivé au club de Côme, Abdelkader Ghezzal a goûté
Kader
Ghezzal
victorieux avec
Côme
Fraîchement arrivé au club de
Côme, Abdelkader Ghezzal a goûté
hier à sa première victoire en cham-
pionnat face à la formation de Saler-
nitana (2-1). L’ancien international
algérien, titulaire, a été remplacé
à la 85’. Côme reste toutefois
toujours lanterne rouge de
la Serie B.

Mansouri a supervisé Hanni face à la Gantoise

P our le compte de la 21e journée du champion- nat belge, la formation de Malines a réussi un gros coup avant-hier

en battant à domicile son homo- logue de la Gantoise sur un score de (2-0). Pourtant, leader incon- testé du classement et qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, la Gantoise s’est faite piégée par une équipe de Malines, qui en voulait terrible- ment, afin de s’éloigner davantage de la zone des relégables. Cette rencontre a vu la présence dans les tribunes d’une per- sonne assez particulière, à savoir l’adjoint de Christian Gourcuff, Yazid Mansouri. Ce dernier s’est rendu dans la ville de Malines dans le but de superviser de près la révéla- tion du championnat, Sofiane Hanni. L’ancien Nantais ne cesse, en effet, de s’illustrer depuis plusieurs journées maintenant. Passeur décisif et très sou- vent buteur, il est en train de se faire un nom de luxe en Belgique. Le joueur a brillé et a de nouveau marqué Il faut dire que Mansouri a bien choisi son match pour voir à l’œu- vre Sofiane Hanni. Face à la plus forte défense de Belgique, l’Algé- rien a une fois de plus fait parler de lui, en ouvrant la marque pour son équipe à la 55’. Bien placé au deuxième poteau, il a reçu idéalement le ballon de l’un de ses coéquipiers, avant de frapper du gauche en di- rection du but. Une réalisa- tion pleine de sang froid, qui a eu le mérite de don- ner de la confiance à ses partenaires qui parvien- dront six minutes plus tard à doubler la mise et

à s’assurer ainsi une victoire de prestige, mais ô com-

bien importante sur le plan comptable. Au delà de ce but inscrit, Hanni a été excellent et a été très souvent derrière les occasions dangereuses de son équipe. Très à l’aise techniquement, il a mis à mal l’arrière garde adverse. Yazid s’en est allé dès la fin de la partie Selon nos informations, Yazid Mansouri n’a pas ren- contré le joueur à la fin du match. L’ancien capitaine des Verts a quitté le stade Aros Achter de Kazerne au coup de sifflet final et sans attendre le milieu algérien. Mansouri n’a sans doute pas voulu mettre davantage de pression sur le joueur, lui qui préfère continuer à le superviser en attendant de passer aux choses sé- rieuses et lui annoncer dans les semaines à venir sa probable convocation en sélection nationale. Il a été séduit par sa prestation Toujours selon nos informations, Yazid Mansouri, qui

a été, faut-il le rappeler, mandaté par le sélectionneur national de superviser Hanni, a été très séduit par la prestation du joueur durant cette rencontre face à la Gantoise. Il a ainsi mentionné beaucoup de choses in- téressantes sur son calepin. Le Franco-Algérien, qui a de nouveau fait preuve d’efficacité, a sans doute mar- qué encore plus de points. Mansouri ne manquera pas à cet effet de faire les éloges sur le joueur, une fois qu’il aura remis son rapport au sélectionneur natio- nal. La convocation du joueur en mars est quasiment acquise Suivant les informations dont nous disposons, la convocation de Sofiane Hanni pour le prochain stage des Verts en mars prochain (L’EN affrontera en aller et retour l’Ethiopie) est quasiment acquise. Christian Gourcuff n’est pas resté insensible aux performances du joueur depuis la phase retour de la saison passée et compte ainsi lui donner sa chance progressivement. Le profil du joueur formé à Nantes est d’autant plus intéressant qu’il peut évoluer dans plusieurs postes de l’animation offensive. Il pourra constituer dans un premier temps une excellente doublure de Yacine Brahimi. Rappelons enfin que Hanni avait été présé- lectionné par Gourcuff au mois de juin dernier pour le match face aux Seychelles, mais sans toutefois être retenu dans la liste finale. Saïd F.

Il termine meilleur buteur de l’année

En marquant avant-hier face à la Gantoise, Sofiane Hanni a augmenté son ratio but pour cette année 2015 à 16 buts. Il termine du coup l’année ci- vile à la première place de meilleurs buteurs en Belgique. Sept buts ont été inscrits durant la phase retour de la saison passée. «Le titre de meilleur buteur n’est pas ma priorité» A la fin du match, Sofiane Hanni

s’est exprimé devant les médias. Ré- pondant à une question d’un journa- liste, qui lui demandait si le titre de meilleur buteur du championnat était son objectif, l’Algérien a répondu :

«Non, le titre de meilleur buteur n’est pas ma priorité. Ce qui m’intéresse, c’est d’aider mon équipe à gagner ses matchs. Tout ce qui vient ensuite n’est que secondaire.» S. F.

On reparle de Ghoulam au PSG

que secondaire.» S. F. On reparle de Ghoulam au PSG Alors que Maxwell arrive à la

Alors

que Maxwell arrive à la fin de son contrat, les diri- geants du PSG se pencheraient sur le recrutement d’un nouvel arrière gauche en prévision de la saison pro- chaine. Selon la presse française, deux noms

sont cités en force pour suppléer le départ attendu de l’ancien Barce- lonais, en l’occurrence Benoit Trémoulinas et Faouzi Ghoulam. Ce dernier, rappelons-le, avait eu déjà des contacts avec le club parisien l’été dernier, mais le transfert ne s’était pas fait puisque le PSG avait fait signer finalement le Monégasque, Kurzawa.

Halliche reprend le travail individuel Selon les médias qataris, le défen- seur central du Qatar
Halliche
reprend le travail
individuel
Selon les médias qataris, le défen-
seur central du Qatar SC, Rafik Halliche
a repris ces derniers jours l’entraînement
individuel. L’ancien sociétaire du NAHD, vic-
time d’une grave blessure au genou en début
d’année, se contente de faire de la course en at-
tendant d’intégrer le groupe prochaine-
ment. Toutefois, il est à souligner que
l’avenir du joueur demeure incer-
tain puisque, toujours selon la
presse locale, les dirigeants
du Qatar SC songent à
résilier son contrat.
Affaire à suivre.
Kouki n’est plus
le coach du Club
Africain
à suivre. Kouki n’est plus le coach du Club Africain Selon la presse tunisienne, la ren-

Selon la presse tunisienne, la ren- contre disputée hier en championnat entre le Club Afri- cain et Hammam Lif était la dernière du coach Nabil Kouki. Ce dernier a été li-

mogé à l’issue de cette partie pour cause de mauvais ré- sultats. Nabil Maâloul, ancien sélec- tionneur de la Tunisie, est pressenti pour le remplacer. A noter qu’hier, Hicham Belkaroui et Brahim Chenihi ont joué l’intégralité du match, qui a vu les deux équipes se quitter sur un score nul de deux buts partout.

Hamar a contacté Abdoun

Alors qu’il est en

buts partout. Hamar a contacté Abdoun Alors qu’il est en passe de résilier son contrat avec

passe de résilier son contrat avec Veria PAE, Djamel Abdoun pourrait être tenté par une expérience en Algérie. En effet, après l’USM Alger, un autre club de la Ligue 1 Mobilis s’intéresse de près aux services de l’ancien inter- national algérien. Ce club a pour nom l’ES Sétif. Selon nos informations, c’est le président Hassan Hamar en per- sonne qui a contacté l’agent du joueur. Il lui a fait une première offre et attend désormais sa réponse.

Mahrez : «Liverpool a mérité sa victoire»

sa réponse. Mahrez : «Liverpool a mérité sa victoire» L a belle série de Leicester City

L a belle série de Leicester City a été stoppée avant- hier après-midi sur la pe- louse d’Anfield Road par le Liverpool de Jürgen

Klopp. Une défaite (1-0), qui n’a pas délogé pour autant le club de sa pre- mière place du classement, puisque le poursuivant immédiat, à savoir Arsenal, a été battu sévèrement sur la pelouse de Southampton (4-0). Les Foxes, quelque peu timorés, ont été logiquement défaits par les Reds, comme l’a souligné Riyad Mahrez à l’issue de la partie au micro de Canal + : «Je pense qu’aujourd’hui, Liver- pool a mérité amplement sa victoire. Nous n’étions pas bien dans ce match et nous avons trop subi. Ce n’est pas grave. On devra se remettre rapide- ment.» Ranieri : «Riyad était épuisé» Titulaire, Riyad Mahrez n’est pas allé au bout de cette partie face aux Reds. Fatigué, il a cédé sa place à la 80’. Auteur d’une assez bonne pre- mière période, l’Algérien a subi, à l’image de son équipe la domination

de Liverpool. Claudio Ranieri a tenu en conférence de presse de fin de match à défendre son poulain. «Li- verpool a poussé dès le début et méri- tait de gagner. Nous avons essayé de faire de notre mieux, mais nous étions trop nerveux en première pé- riode pour développer notre jeu. La deuxième période a été bien meil- leure, mais cela n'a pas suffi. Mahrez et Vardy n’ont pas joué à leur meilleur niveau, car le premier était épuisé et le second était fiévreux.» Leicester défiera MAN City demain soir Comme tout le monde le sait, le championnat anglais ne prend pas de congé durant les fêtes de fin d’an- née. Après avoir rencontré Liverpool samedi, Leicester City accueillera ce soir Manchester City, le 3e du classe- ment. Un match qui s’annonce pal- pitant entre deux des meilleurs attaques du championnat. Riyad Mahrez sera de nouveau très attendu lors de ce match qui clôturera la 19e journée de Premier League. S. F.

N° 3229 NATIONALE Lundi 28 EQUIPE 13 décembre 2015 Fenerbahce pourrait brouiller les cartes des
N° 3229
NATIONALE
Lundi 28
EQUIPE
13
décembre
2015
Fenerbahce
pourrait brouiller
les cartes
des autres
formations
Les Turcs passent
Mbolhi quittera
Antalya Sport
à la vitesse supérieure
pour Feghouli
E n ces
temps de
transferts
hivernaux
en Eu-
rope, la situation
de l’internatio-
nal algérien de
Valence n’est
pas encore
claire, et
de terrain du FC Valence,
Sofiane Feghouli, dans le
but de renforcer les rangs
de son club dès cet hiver.
En fin de contrat avec le
club espagnol, Feghouli a
donné l’envie à certains
clubs européens de s’atta-
cher ses services.
Corriere Dello Sport
parle de 10 millions
Le site sportif turc, Amk Sport,
a rédigé une information
qui en a surpris plus
d’un dans le cham-
pionnat du pays du
roi Souleymane, où il
a évoqué certaines
éventualités de dé-
parts dans les clubs
lors de ce mercato hiver-
nal. L’un des joueurs cité
dans ce rapport journalistique
reste le gardien international, Raïs Ouahab
M’bolhi qui, selon toujours ledit site, poursui-
vra son aventure en Turquie sous d’autres cou-
leurs, après avoir su que la direction d’Antalya
Sport est en train d’étudier une éventualité de le
transférer, arguant que la direction technique
de ce club ainsi que le staff n’ont pas été très
convaincus par les qualités du gardien de but
de l’EN, qui avait gardé ses buts inviolés lors de
la dernière rencontre de championnat.
les solli-
citations de
clubs euro-
péens pleuvent de
part et d’autre, puisque,
selon quelques rapports
journalistiques italiens, le
club turc de la capitale, Fe-
nerbahce, ne lâche pas
prise concernant le milieu
Dans sa livraison d’hier, le
quotidien sportif italien,
Corriere Dello Sport, a
passé en revue les éven-
tuelles recrues de l’Inter de
Milan, en citant le milieu
de terrain international al-
gérien, mettant en évi-
dence la vitesse d’exécution
du club turc, Fenerbahce,
pour s’attacher les services
de Feghouli dans les plus
brefs délais, et cela par le
biais d’une offre de 10 mil-
lions d’Euros pour satis-
faire le FC Valence. Il se
trouve que les Turcs ont
doublé la mise après avoir
proposé cinq millions
d’Euros dans un premier
temps. A noter que l’Inter
de Milan, par le biais de
son entraîneur, Roberto
Mancini, fait de la venue
de Feghouli une priorité
pour renforcer ses rangs en
prévision du championnat
de la Serie A.
Abdelhak L.
Afin de réussir leurs JO
Les Japonais demandent
l’aide de Halilhodzic
mise
sur
Ghilas
sauver
Levanté
sportif
les la espagnol,
Sport
Deporte,
qui
édite
publié
sur
les
colonnes
de
sa
dernière
ce édition
Bien qu’il soit le sélectionneur
national du Japon, la fédération
japonaise vient de demander
officiellement l’aide de l’ex-sé-
lectionneur des Verts au cas où
les U23 se qualifient pour les
Jeux olympiques de Rio. Les
responsables nippons de la
balle ronde ont jugé utile de
solliciter les services du techni-
cien bosnien sachant que ce
dernier ne manque pas d’expé-
rience dans les grands rendez-
vous, comme ce fut le cas au
Mondial avec les Fennecs d’Al-
gérie. Pour rappel, la coupe
d’Asie des nations des U23 se
tiendra entre le 12 et 30 janvier
prochain dans la capitale qata-
rie, Doha, où le Japon figure
dans le deuxième groupe avec
l’Arabie Saoudite, la aïlande
et Corée du Nord, et où les
trois premiers de chaque
groupe seront qualifiés aux JO
de Rio de 2016.
l’Algérie au cas où les Verts ne
seront pas dans le même
groupe que le Japon.
rapport
détaillé
sur
surprenante
demi-saison
a le sur ver technicien joueur tout l’ex-centre long Valence Le filets pour Rubi relaté FC quotidien
avant
international
algérien,
Nabil
le la pour que Ghilas, Nabil
concernant
son
incapacité
retrouver
chemin
avec
sa
formation
Levanté.
En
revanche,
quotidien
Les spéculations vont bon train
Par la suite, le site sportif a donné quelques in-
dices concernant les clubs qui veulent s’attacher
les services de M’bolhi, tout en sachant que la
direction d’Antalya Sport est prête à céder son
joueurs à titre de prêt jusqu’à la fin de saison.
La presse turque a fait allusion dans ses écrits à
quelques sollicitations de clubs de Division une
qui seraient dans le sillage de Mbolhi. Pour rap-
pel, Mbolhi a été titularisé 5 fois sur les 17 ren-
contres jouées jusque-là, en plus de trois
matchs de coupe. Il est utile de savoir aussi
que la direction d’Antalya Sport cherche à
renforcer son effectif par un autre gardien de
but.
Etoo est derrière la décision
Selon toujours la presse turque, celle-ci a af-
firmé que l’ex-international camerounais,
Samuel Etoo, à la recherche d’éléments sus-
ceptibles de renforcer le club cet hiver, aurait
mis la puce à l’oreille des dirigeants du club
et serait derrière la décision prise par la di-
rection d’Antalya Sport. Quant au journal Le
Matin, celui-ci a mis l’accent sur les vœux
de Samuel Etoo de s’attacher les services de
Le Mondial russe comme
objectif
les
à déclarations
du
coach
Rubi,
concernant
Une
centaine
de
supporters
algérien.
Pour
lui,
la l’ex-Fennec
doit
de gagner
en
l’ex-international espagnol et du Barça, Luis
Garcia, ainsi qu’un autre gardien de but.
confiance
a durant
prochains
jours,
surtout
son
La presse nippone revient
sou-
Y. Khouni
croit
fermement
en
ses
capacités
retrou-
du
Sporting
étaient
présents
vent sur les qualités du techni-
cien bosnien à mener une
formation à bon port, entre au-
tres le Mondial du Brésil où il
avait qualifié l’équipe d’Algérie
pour la première fois aux hui-
tièmes de finale. Ha-
lilhodzic chapeaute
à lui seul toutes
les différentes
sélections du
Japon, au point
d’interférer
dans les affaires
du sélection-
neur des U23
pour dé-
signer
les
son
niveau
optimal.
Rubi
a
en
fait
affirmé
qu’il
compte
son
centre
avant
pour
sortir
à clause l’équipe
zone
le de 8 sur- des millions turbulences à un
de
Slimani
de
retour
aux
sauver
Levanté
de
relégation.
Pour
rappel,
Ghilas
a été
prêté
et par
Porto
Levanté
avec
une
libératoire
de
d’euros
entraînements
des joueurs
du Sporting
C
’est hier que l’ensemble
Lisbonne
ont repris le travail
pour entamer les
préparatifs de la deuxième moitié du cham-
pionnat, après un
fêtes de
bref congé pour passer les
fin
d’année.
Cette séance
a été marquée
par la pré-
sence
des stars de
l’équipe à l’image de
notre interna-
par la
tional, Islam Slimani.
La séance a été marquée
présence
de près de huit
mille supporters du
club.
Les poulains de Jesus,
très assidus aux
entraîne-
ments,
en prévision du
ont entamé leur travail
match de Coupe
du Portugal face à Bacouche Fer-
reira,
mardi prochain,
avant de croiser le
fer avec
très attendu,
Brahimi et son équipe dans un clasico
samedi.
les
Islam très demandé par
Le Bosnien s’occupera des
joutes amicales, et pour-
rait demander à affronter
l’Algérie
supporters
Avant la séance d’exercice, les
joueurs du Sporting
qu’ils
ont regroupés au cen-
ont offert des cadeaux
tre du terrain pour les distribuer aux
Selon toujours des rapports
journalistiques japonais, le pré-
sident de la fédération aurait
été séduit par le parcours de
l’Algérie en Coupe du monde
au Brésil, ce qui lui a valu de
solliciter Halilhodzic pour
aider les U23. Ce dernier s’est
réuni avec le sélectionneur des
U23, pour définir les préroga-
tives de chacun, surtout avec la
venue de Halilhodzic, pour évi-
ter tout chevauchement avec le
programme de l’Equipe du
Japon qui est drivée par le Bos-
nien, celui-ci devrait s’occuper
de la programmation des ren-
contres amicales, et surtout dé-
tailler le jeu des adversaires des
U23 du Japon. Et si le pays du
Soleil Levant se qualifie en
phase finale des JO, Halilhodzic
a de fortes chances de deman-
der une joute amicale face à
et dès qu’il
s’agit de
nécessiteux,
les fans du
parler aux joueurs,
club portugais
n’ont pas hésité
un instant à clamer
le nom de l’enfant
de Cheraga pour se rapprocher
d’eux et signer
des autographes ou
encore prendre
des supporters
du
des photos. La forte présence
joueurs
Sporting n’était
pas fortuite. Ces derniers ont
suscepti-
voulu encourager leurs capés
bles de
bon pied en championnat après
pour repartir du
deux défaites face
repré-
à Braga et Madeira.
senter
le pays
au
Qatar,
mais
le
premier ob-
jectif de Ha-
lilhodzic
Aâmi Ahmed nous a quittés
Il était certainement l’agent de police le plus célèbre d’Algérie, lui c’est Ahmed
Boussouf, plus connu à travers tous les stades d’Algérie sous le surnom d’Aâmi
Ahmed. Celui-ci nous a quittés, hier, une nouvelle qui attrista toute la famille spor-
reste la qua-
lification du
Japon au
Mondial
russe, en
2018.
tive qu’il a eu à côtoyer à travers sa présence lors des rencontres du championnat al-
gérien et de la sélection nationale. Il avait gagné la sympathie de tout le monde. Les
supporters des différents clubs lui ont même composé une chanson en son honneur
et à chacune de ses apparitions, les galeries lui réservaient un accueil des plus cha-
leureux. En cette triste circonstance, le collectif du journal Le Buteur présente à sa
famille ses sincères condoléances et l’assure de sa profonde sympathie. « A Dieu
nous appartenons et à Lui nous retournons. » Que le Tout-Puissant Lui accorde Sa
Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis.
Y. Khouni
N° 3229 14 LIGUE Lundi 28 USMH 1 décembre 2015 Transfert de Abid à Sfax
N° 3229
14
LIGUE
Lundi 28
USMH
1
décembre
2015
Transfert de Abid à Sfax

Mana confirme l’accord

conclu avec le CSS

J oint par nos soins hier en milieu de journée, le président de l’USMH a confirmé l’information que nous avons annoncée hier concernant le transfert de Abid Au CSS : « En effet, les dirigeants du club tunisien sont toujours intéressés pour le recrutement d’Abid. Je vous le confirme puisque il y a eu dernièrement une dis-

cussion avec un dirigeant du club sfaxien qui s’est déplacé à Alger avec qui nous avons discuté. Un accord final a été trouvé pour le transfert d’Abid au CSS. » En fait les raisons de ce déplacement à Alger des di- rigeants tunisiens avaient pour but de trancher une bonne fois pour toutes le montant du transfert. Certes, l’été dernier les deux parties avaient trouvé un accord pour un montant de 400 000 euros. Abid était donc partant pour la Tunisie. Mais comme le jeune Harrachi était encore sous les drapeaux et par les échéances de l’équipe natio- nale militaire (Coupe du monde) le transfert n’a pu se concrétiser. Donc les dirigeants du CSS qui étaient sur le point de payer la lettre de libération ont dû attendre quelques mois pour reprendre les contacts avec le joueur et avec l’USMH. Concernant le montant, Mana a confirmé les chiffres avancés par le dirigeant du CSS : « Les chiffres avancés par le dirigeant du CSSfax sont réels, je vous le confirme à savoir 1 million d’euros dont la moitié c’est-à-dire 500 000 euros concerne le rachat du contrat et qui sera transférée à l’USMH.» «On a dit oui pour 500 000 euros, mais Abid vaut plus» Ce qui est utile de savoir c’est que la direction de l'USMH ne vou- lait pas céder le joueur à moins de 800 000 euros. Ce que confirme le boss harrachi : «Il est vrai que l’été dernier, il y a eu un accord pour céder Abid au CSSfax pour la somme de 400 000 euros, mais les diri- geants n’ont pas payé. On a vainement attendu la concrétisation du joueur.» Et de poursuivre : « Aujourd'hui les données ont changé. La valeur d'Abid a augmenté. Il est champion du monde militaire avec l'équipe nationale, une compétition où il a été élu meilleur buteur. C'est tout à fait normal que sa valeur augmente. Elle tourne aujourd'hui à 800 000 euros. Mais pour ne pas bloquer le transfert, on a jugé qu'il est bon de faciliter les choses et nous avons trouvé un accord avec nos amis tunisiens pour la somme de 500 000 euros. » «Le transfert ne pourra être concrétisé que si le joueur accepte de signer » Après avoir confirmé, l'accord conclu avec les dirigeants CSSfax, le président Mana a tenu à préciser que ce transfert ne pourra être concrétisé que si le joueur accepte de porter les couleurs du CSSfax :

« C'est vrai que la saison passée, il était intéressé par l'idée de partir, mais je ne sais pas s'il est encore aussi obstiné de jouer au CSSfax. S’il signe au CSS le mois de janvier prochain, il restera au MCA jusque-là avant de prendre la route pour la Tunisie pour porter les couleurs du CSSfax. » « Depuis 1968, je n'ai jamais limogé un entraîneur » Par ailleurs le président Mana n’a pas apprécié la montée au cré-

neau des supporters qui tout en témoignant leur soutien à Cha- ref ont accusé les dirigeants à leur tête le président de vouloir pousser l’entraîneur à partir. « Les gens doivent savoir qu’entre la direction et l’entraîneur il y a un contrat que les deux parties se doivent de respecter », dira le boss harrachi. En ce qui concerne le soi-disant bras de fer qui l'oppose à Charef depuis plusieurs mois, le boss nous a vite interrompu pour apporter une préci- sion de taille : « Qui vous a dit qu'il y a un bras de fer avec l'en- traîneur ? C'est faux, il n' y a aucun problème, ni avec Charef ni avec aucun autre entraîneur qui sont passés à l'USMH. Je tiens à vous préciser une chose : depuis 1968 des dizaines d’entraîneurs sont passés à l’USMH, je citerai Benfeddah, Bahmane, Sellal, Ramdani, Mehdaoui, Benchikha, et la liste est encore longue et jamais je n’ai été à origine d'un départ ou d'un limogeage d'un coach. Ce n'est pas dans mes habitudes. Payer l’entraîneur, c’est notre devoir, mais parfois il y a des retards dans l’arrivée dans les comptes. Je reconnais qu’on doit quelques mois salaires à Charef mais c’est juste un retard. Nous sommes en train de courir jour et nuit pour régler ce problème finan- cier qui n'est pas propre à l'USMH. Normalement nous sommes sur le point de régulariser la situation financière des joueurs, y compris Charef. Il faut aussi savoir que depuis mon retour à l'USMH, nous avons versé à l'entraîneur trois mois comme antécédent financier. Il a aussi touché deux mois de salaire de la saison en cours. Donc, nous lui devons encore trois ou quatre mois de salaires. » « Le capital est ouvert » Prié de nous donner ses suggestions pouvant être des solutions aux problèmes financiers du club, Mana ne s'est pas empêché de dé- clarer ouvertement que le capital social du club est et restera ouvert aux éventuels prétendants : «A l'ère du professionnalisme, un club comme l'USMH, qui se place aux premières loges dans le championnat national, ne peut fonctionner avec un faible budget. Nous devons im- pérativement augmenter le capital social et cela ne peut se faire sans l'arrivée de nouveaux investisseurs.» Ce qu'il faut savoir sur le capital social, selon les règlements du ministère du Commerce, le capital peut être augmenté ou diminué en fonction des besoins de la société ou de ses résultats. Il peut être aussi réduit à la sortie d'un associé. Dans cette hypothèse, la société va se porter acquéreuse des parts sociales de l'associé et les annuler, ce qui aura pour effet de réduire le montant de son capital social. En revanche, lorsque la société a des besoins de financement, ou lorsqu'il faut augmenter le montant des capitaux propres, il est procédé à une augmentation du capital. Cette augmentation est réservée aux associés déjà présents dans la société et peut être réalisée par de nouveaux apports à la société, ou par l'incorporation des réserves au capital social. L'augmentation du capital est réalisée selon deux modes : soit les associés décident d'augmenter la valeur nominale des parts sociales, soit ils créent de nouvelles parts sociales.

N.R.

Le stage hivernal débutera le 1 er janvier Les joueurs seront regroupés à partir à
Le stage hivernal débutera le 1 er janvier
Les joueurs seront regroupés à partir à partir du 1er janvier à l’hôtel Chenoua de Ti-
paza pour une durée d’une semaine. Ce stage sera mis à profit évidemment par les
Jaune et Noir pour recharger les batteries. Dans ce sens, Boualem Charef a déjà arrêté
un programme assez consistant. Un programme qui porte sur un biquotidien et de la
musculation. Les joueurs vont suer dans la mesure où le coach avait constaté un déficit
sur le plan physique chez certains éléments. Gharbi et ses camarades regagneront Alger
le 8 janvier pour jouer le match de coupe contre El Kerma. Une aubaine pour le staff
technique de peaufiner la préparation physique et d'opérer les réglages nécessaires.
Un programme chargé attend l’équipe
Afin de permettre à ses joueurs de garder la même dynamique, Charef a programmé
pour la reprise prévue ce dimanche des séances alternées avec un jour sur deux du bi-
quotidien pour les aider à préserver leurs moyens physiques et surtout techniques. Le
coach, qui a sûrement décelé quelques lacunes lors de la dernière rencontre disputée
par ses poulains, va faire de son mieux pour corriger les fautes commises par l'équipe et
tentera de préparer comme il se doit ses poulains en perspective de la phase retour.
N.R.
N.R.

Il a touché 600 millions en 2015

Charef attend

toujours ses

quatre mois impayés

A lors que l'entraîneur

Boualem Charef at-

tend toujours son ar-

gent ainsi que

certains joueurs de l'effectif de la saison passée, les caisses du club sont vides et attendent d’être renflouées. Selon le prési- dent, les causes de cette crise fi- nancière sont dues au payement de certaines dettes de la saison passée estimées, selon Mana, à 5 milliards. Le président de l'USMH, qui avait promis de faire face aux dé- penses du club, se trouve dans une situation des plus embar- rassantes. Pour éviter que cela ne se répercute sur la prépara- tion de l'équipe, le premier res- ponsable du club a demandé aux autorités de l'aider en at- tendant l'arrivée de l'argent des sponsors. Le coach harrachi se trouve lui aussi dans la même situation, quand on sait qu'il attend de percevoir ses quatre mois de salaire impayés. Sans

dévoiler le montant perçu par Charef, le président Mana a implicitement précisé qu’il a déjà perçu au moins l’équiva- lent de 600 millions de cen- times.

Une troisième Coupe d'Al- gérie, le rêve du président

Concernant les objectifs du club, le porte-parole du club nous a avoué qu'en plus du maintien, la Coupe d'Algérie reste une des priorités de l'USMH : «Vous savez, à El Harrach la Coupe d'Algérie a toujours suscité un engouement particulier chez les supporters. Dans le passé, le club harrachi était souvent allé loin dans cette épreuve populaire. Nous avons été deux fois vainqueurs de la Coupe d'Algérie en 1974 et 1987. J'espère que cette saison, on remportera pour la troisième fois ce trophée.»

1 N° 3229 LIGUE MCO Lundi 28 15 décembre 2015 Nessakh «On jouera à fond
1
1
N° 3229 LIGUE MCO Lundi 28 15 décembre 2015
N° 3229
LIGUE
MCO
Lundi 28
15
décembre
2015

Nessakh «On jouera à fond le championnat»

Athmani passeur décisif Peu utilisé en cette phase aller, Walid Athmani qui a rem- placé
Athmani
passeur décisif
Peu utilisé en cette phase
aller, Walid Athmani qui a rem-
placé Berradja a réussi à être déci-
sif au cours de ce match contre la JSK
grâce à un centre millimétrique prati-
quement déposé sur la tête de Zabiaa.
Très content a été le joueur au moment
de rejoindre le bus lui qui a réussi à
chasser le doute. Il souhaite désor-
mais jouer plus souvent sous la
coupe de Fouad Bouali.
Lemmouchia
n’était pas
content
Le milieu de terrain Khaled
Lemmouchia était dans tous
ses états en fin de match. En
colère, il a dû être calmé par
l’entraîneur Fouad Bouali et
le manager Zoubir Ouasti.
Rien n’a été filtré au
sujet de son atti-
tude.

Auteur d’une prestation appréciable, Chemseddine Nessakh a conclu l’année par un but face à son ancienne équipe la JSK. Il pense que la trêve tombe à point nommé afin de s’améliorer sur tous les plans lui qui n’a joué que deux matches entiers cette saison.

Un succès important que vous veniez de réali- ser face à la JSK… En effet. Il était important pour nous de termi- ner l’année en beauté surtout qu’on sort d’une éli- mination de la Coupe d’Algérie qui nous a fait mal. Maintenant, on doit focaliser notre concentration sur le championnat. Le Mouloudia a surtout profité de la faiblesse de l’équipe adverse… Non, je ne le pense pas. C’est vrai que cette équipe de la JSK est mal est point mais on a appré- hendé son réveil qui pouvait avoir lieu à n’importe quel moment. Il fallait rester concentrer durant toute la rencontre. Justement, il a fallu attendre la seconde pé- riode pour assurer ce succès… En première période, la JSK s’est montrée très organisée en défense. Elle nous a privés des es- paces et a fermé tous les couloirs. On avait trouvé des difficultés à transpercer son bloc défensif. Mais en seconde période, on a réussi à trouver la solu- tion car on est revenus encore plus déterminé après la pause. Avec 21 points au compteur, on suppose que le Mouloudia peut rêver à jouer les premiers rôles. Franchement, je n’ai pas encore consulté le clas- sement mais je crois qu’on avance bien. Mais ce qui est sûr est qu’on va jeter toutes nos forces en championnat pour décrocher la meilleure position possible. Je pense qu’avec deux objectifs, à savoir le championnat et la Coupe de la CAF, on peut gérer nos forces. Quelle sera la priorité pour le Mouloudia ? Il ne faut pas se voiler la face, l’objectif principal de l’équipe est de jouer à fond le coup en cham- pionnat. Pour ce qui de la Coupe de la CAF, je pense qu’on doit faire honneur au pays et aux cou- leurs du club en essayant d’aller le plus loin possi-

ble. Jouer en Afrique, c’est très dur. La plupart des joueurs ne possède pas l’expérience afin qu’on fasse du trophée un objectif fixe. Le plus important est de participer à cette édition et essayer d’assurer une autre participation la saison prochaine. Vous êtes l’un des rares éléments à avoir joué des compétitions africaines. Au Mouloudia, on comptera beaucoup sur votre expé- rience… J’ai joué la Coupe de la CAF et la Ligue des champions d’Afrique sous le maillot de la JSK et aussi avec Chlef. Je vais user de cette modeste expérience pour la met- tre au service de l’équipe. Sur le plan personnel, retrou- ver le chemin des filets devra vous faire du bien, non ? Oui, c’est toujours rassu- rant de marquer des buts surtout que je reviens d’une longue absence. Je suis très content d’avoir contribué à ce succès. La trêve devra vous permettre d’amélio- rer davantage votre forme, qu’en pensez- vous ? C’est sûr. C’est vrai que je me sens bien actuellement en jouant deux matches entiers et quelques mi- nutes face au NAHD mais je dois travailler pour être à 100% de mes moyens. Cette trêve m’arrange beaucoup car elle va me permettre de retrouver mon top niveau lors de la phase retour. Entretien réalisé par Amine L.

lors de la phase retour. Entretien réalisé par Amine L. On passe l’hiver au chaud T

On passe l’hiver au chaud

T erminant avec 21 points au compteur et une encourageante septième position, le Mouloudia a réussi à bien se rattraper en cette fin d’année 2015. Finale-

ment, la transition entre l’ère de Jean-Mi- chel Cavalli à celui de Fouad Bouali ne s’est pas mal passée. Mis à part l’élimina- tion en Coupe d’Algérie, les Rouge et Blanc du Mouloudia ont réussi à faire un bond impressionnant avec les six points ramenés sous sa coupe grâce aux deux succès consécutifs face au RCA et la JSK. Une position qui devra permettre aux res- ponsables du club de travailler dans la sé- rénité pour préparer comme il se doit ce mercato hivernal que ce soit pour le recru- tement ou le stage.

Trois succès consécutifs

C’est la première fois cette saison que le Mouloudia arrive à réaliser trois victoires consécutives en championnat. Neuf points qui ont permis à l’équipe non seulement de s’éloigne de la zone dangereuse mais aussi de faire la jonction avec les équipes du

haut de tableau. Les Hamraoua ne comp- tent désormais que trois points de retard par rapport au podium puisque le MC Alger qui se pointe à la troisième position comp- tabilise 24 unités.

Croire au podium

Les Rouge et Blanc ont toutes les chances d’accrocher le podium voir la se- conde position en début de cette phase retour. Ils auront l’avantage par rapport aux équipes du haut de tableau d’aborder l’année 2016 en jouant deux matches d’af- filée au stade Ahmed-Zabana en accueil- lant respectivement l’Entente de Sétif et le CS Constantine. Si l’équipe arrive à faire le plein, elle risque de rééditer la perfor- mance de la saison passée lorsque le Mouloudia s’est retrouvé au podium après avoir gagné son match en retard face à l’ESS avant de s’imposer à l’extérieur contre la JSK. Il faut dire aussi que le Mouloudia semble disposé d’un calendrier des plus favorables en allant jouer neuf matches au stade Zabana. Si l’équipe fera le plein à Oran, il est fort possible qu’elle

arrive à décrocher le podium.

Des lacunes à combler

Ces derniers succès ne doivent pas

pousser les Hamraoua à verser dans la complaisance car sur le plan de jeu beaucoup de choses sont à revoir. L’entraî-

Bouali «On a une chance

de jouer le podium»

Loin d’être le type d’entraîneur qui s’enflamme au moindre succès, Fouad Bouali se montre à chaque conférence de presse lucide faisant des analyses logiques : « Je pense que le succès nous soulage et nous rend content. On a dominé une bonne équipe de la JSK qui était renforcée par des jeunes qui vou- laient prouver leurs qualités. C’est le succès et les trois points qui nous intéressent. Car avec 21 points, on peut rêver de jouer le podium. »

«Un club comme le MCO ne doit pas faire des tests» Pour ce qui est du recrutement durant cette intersaison, Bouali ne semble pas trop apprécier le fait de voir des émigrés débarquer chaque jour pour effectuer l’entraînement. « Le Mouloudia est un grand club.

Il ne devra pas faire des essais à des joueurs », dira Bouali avant d’aju- ter : « En tous les cas, on est en discussion avec quelques joueurs. On verra

nonce Bouali qui a lancé pour la première fois le jeune Doukhi.

«Pour le stage, je ne cherche pas un lieu de loisir» Concernant le stage de l’hiver qui n’est pas encore confirmé, Bouali a bien défini ses intentions au cours de cette période de pré- paration : « Je ne cherche pas un lieu de détente pour des personnes de cinquième âge. Je veux un centre de préparation digne de ce nom où les infrastructures seront à la dispo- nibilité de l’équipe. » Il poursuit : « On a voulu le Maroc mais le centre en question est occupé par des équipes hollandaises et allemandes. On s’est braqués vers la Tunisie. J’ai proposé Sousse car je connais bien cet endroit. »

«Aïch avait du temps de jeu et joue dans les deux couloirs» Au sujet de la liste des libérés, Fouad Bouali a seulement inter- venu pour repêcher Aïch : « Je n’ai pas établi la liste des libérés du mo- ment que je ne connaissais pas tout mon groupe. Je suis intervenu au sujet de Aïch car je me suis rensei- gné à son sujet. C’est un élément qui a un temps de jeu appréciable du- rant cette phase aller. Il évolue éga- lement dans les deux couloirs. Donc, j’ai jugé utile qu’on aura be- soin de ses services lors de la phase retour.»

Propos recueillis par A.L.

Les émigrés vont-ils revenir le 31 décembre ? Les trois émigrés du Mouloudia d’Oran que
Les
émigrés
vont-ils revenir
le 31 décembre ?
Les trois émigrés du Mouloudia
d’Oran que sont Kamel Larbi, Khaled
Lemmouchia et Mohamed Benyahia se
sont envolés en France profitant des quatre
jours de repos que l’entraîneur avait accor-
dés au groupe. Mais la question que se pose
est la suivante. Les joueurs précités qui ont
pris l’habitude de passer les fêtes de fin
d’année parmi les leurs vont-ils débar-
quer le 31 décembre ou prolongeront-
ils d’un jour leur repos du côté de
l’Hexagone ? Réponse le jour de
la reprise des entraîne-
ments.
A.L.

neur Fouad Bouali soulagé par la vic- toire, la deuxième du nom en cham- pionnat sous sa coupe, sait bien qu’il aura du pain sur la planche. Pour lui, cette trêve tombe à point nommé pour mieux connaître son groupe et corri- ger certaines la- cunes.

mieux dans les jours à venir. »

«Je préfère lancer les jeunes» Pas très chaud à l’idée d’enrôler des émigrés, Bouali préfère la piste

des jeunes de cru. « Pour moi, ce serai mieux de faire des tests aux jeunes espoirs », an-

N° 3229 16 ESS LIGUE Lundi 28 décembre 2015 Benyettou «J’ai insisté auprès de Hammar
N° 3229 16 ESS LIGUE Lundi 28 décembre 2015
N° 3229
16
ESS
LIGUE
Lundi 28
décembre
2015

Benyettou

«J’ai insisté auprès de Hammar d’accepter l’offre du Shabab de l’Arabie Saoudite»

Vos

impressions sur ce faux pas concédé contre le

MC

Alger ?

Que voulez-vous que je vous dise, on a perdu deux points chez nous et c’est trop, sachant qu’on a raté déjà des points à domicile et devant nos supporters. On était plus proches de la victoire face au MCA, ra- tant même un penalty, mais en vain, c’est le destin. On va essayer de se racheter dès l’entame de la phase retour et les prochains matchs de coupe. Vous avez raté le penalty, quel était votre senti- ment ? Je suis très déçu d’avoir raté ce penalty obtenu dans les dernières minutes de la partie. Je demande par- don aux supporters, à mes coéquipiers, au staff tech- nique et aux dirigeants. J’aime toujours marquer des buts décisifs, mais cette fois, ça n’a pas été le cas, et c’est bien dommage. J’aurais souhaité leur offrir ce but de la victoire lors de ce match de la dernière jour- née de la phase aller.

Quel est votre constat sur les 19 points récoltés

par l’équipe durant cette phase aller du cham-

pionnat ? Par rapport aux précédentes saisons, c’est un par- cours pas du tout aux larges attentes de la grande fa- mille sportive de l’ESS. On pouvait prétendre à mieux si on n’avait pas raté des points à domicile. On va essayer de se racheter dès le début de la phase re- tour et de reprendre confiance, dès le match de coupe face au CR Belouizdad.

Comment voyez-vous le match de coupe d’Algé- rie face au CRB ? C’est un match qui s’annonce difficile, mais on doit tout d’abord souffler un peu et prendre quelques jours de repos, avant de se concentrer sur le sujet. Espérons seulement que ce faux pas face au MCA ne va pas influer sur le groupe et on rebondira en coupe face au CRB. Si on parlait du contact reçu du Shabab de l’Ara- bie Saoudite, quoi de neuf ?

et

Oui j’ai reçu ce contact il y a plusieurs semaines

j’ai eu une discussion avec le président Hammar. Au

départ il refusé de me libérer, mais j’ai tenté de le convaincre, sachant que des occasions pareilles ne peuvent se produire qu’une fois dans la carrière d’un joueur. Il a été compréhen- sif, mais on n’a pas encore tout ficelé… J’aimerais ajouter quelque chose… Allez-y… Je voudrais remercier l’Entente pour ce qu’elle a fait pour moi car c’est grâce à cette équipe que j’ai progressé et j’ai atteint ce niveau. Avec mes participations en compétition in- ternationale j’ai gagné en confiance et en maturité. Je remercie aussi les sup- porters de l’ESS qui m’ont toujours soutenu. Alors quand allez-vous trancher quant à votre avenir avec l’ESS ?

Tout devra s’éclaircir après ma prochaine rencontre avec Hammar. On abordera le sujet et d’autres points, pour trancher si je vais quitter le club vers le Shabab de

l’Arabie Saoudite ou

ture avec l’ESS. Dans le cas où je quitterai le club je n’oublierai pas l’ESS et je resterai fidèle à ce club. Un dernier mot aux sup- porters… Je demande encore une fois pardon aux sup- porters pour le penalty raté. J’aurais aimé marquer ce penalty et offrir la victoire à l’ESS et aux supporters. J’espère qu’on va se racheter dès le match de coupe et on re- bondira en championnat lors de la phase retour. Propos recueillis par Khalil L.

continuer l’aven-

Dagoulou et Amada n’ont pas rallié leur pays, en raison de leur passeport retenu au
Dagoulou
et Amada n’ont pas
rallié leur pays,
en raison de leur
passeport retenu au
consulat d’Espagne…
Pour rappel les passeports des
joueurs sont au niveau du consulat
d’Espagne, lorsque la direction du
club les a déposés pour avoir le
visa d’entrée pour le stage hi-
vernal qui a finalement été an-
nulé en prévision du match
de coupe face au CRB. Les
deux joueurs, Amada et Da-
goulou, attendent la récu-
pération de leur passeport,
mais ils seront obligés de
rater ces quelques jours
de repos pour rendre visite
à leur famille au Madagas-
car et en Afrique Centrale.
Ils vont rester à Sétif avant
de reprendre avec le groupe le
1er janvier prochain.
Geiger et les
émigrés se sont
envolés en France
après le match…
Contrairement à Dagoulou et
Amada, qui sont restés à Sétif,
le coach, Geiger, et les deux
joueurs émigrés, Zerara et Khe-
dairia, se sont envolés pour la
France juste après le match
du MCA,
passer quelques
jours auprès de leur fa-
mille. Ils seront de re-
tour le 1er janvier
pour reprendre
les entraîne-
ments.

Hammar :

 

En attendant aujourd’hui les

 

«Le penalty et l’expulsion de Bouhenna en

 

décisions de la commission de discipline

 

Le match face au CRB menacé de huis clos

mi-temps

1re

changé

auraient

le match»

Hammar Hassan, le président de l’ESS, n’était pas tendre envers larbitre, Benbraham,

   
 
 

faussé la

qui, à ses yeux, a

partie, et ce bien quil leur a sifflé un penalty à la fin de la

«Certes il nous a

rencontre :

sifflé un penalty en fin de match, mais il ne peut justi-

fier les erreurs commises

en

première mi-temps, lorsquil n’a pas sifflé un penalty fla-

grant et il n’a pas expulsé

le

Bou-

joueur du Mouloudia,

le tour-

henna, et c’était nant du match.»

«Nos supporters

«top» et

étaient

on leur de- mande pardon»

d’Aïn

Le boss des Aigles

Fouara a remercié les sup- porters qui ont été au top et

E n attendant l’étude du rap- port de l’arbitre Benbra- ham, l’ESS risque bel et

 

exemplaires tout au long du

«les

match, estimant que

supporters ont répondu pré-

face au CRB est menacé de huis clos. Il a mentionné l’utilisa- tion de fumigènes par les Sétifiens et une amende comme sanction L’arbitre de la rencontre ESS- MCA a aussi mentionné l’utili- sation de fumigènes par les supporters sétifiens avec jet de bouteilles sur le terrain. Ce qui va conduire la Ligue à sanc- tionner l’ESS par une amende

 

sents lors du clasico

en sou-

tenant leur équipe à fond. Ils

bien le huis clos face au CR Be- louizdad. Le referee de la ren- contre face au MCA, Benbraham, a mentionné dans son rapport le jet de bouteilles par les supporters sétifiens sur le terrain, comme c’est le cas des Chnaoua qui ont lancé des fumigènes sur la pelouse. Ce qui fait que le match de coupe

étaient au top face au MCA, mais cest bien dommage et on leur demande pardon pour ce faux pas concédé à domicile.»

Propos recueillis par Khalil L.

P r o p o s r e c u e i l l i s
1
1
Dagoulou et Zerara ont évité la suspension Les deux joueurs, Dagoulou et Zerara, qui ont
Dagoulou et
Zerara ont évité la
suspension
Les deux joueurs, Dagoulou et Zerara,
qui ont écopé de trois cartons jaunes
chacun avant le match du MCA, ont
joué la peur au ventre de crainte de
prendre un quatrième avertissement,
synonyme de suspension. Les deux
joueurs ont évité d’être suspendu
pour le match de coupe face au
CR Belouizdad.
Les U21
terminent la phase
aller à la 2e place
Les Espoirs de l’ES Sétif se sont imposés large-
ment, 3 à 0, face au MC Alger et c’est aussi le cas pour
le CRB qui a battu le DRB Tadjenanet. Les U21 de l’ESS
ont terminé la phase aller du championnat à la 2e
place avec 28 points, en compagnie de l’USM Blida,
derrière le leader, le CR Belouizdad, qui totalise 30
points. L’attaque des Espoirs de l’ESS a mar-
qué 32 buts et la défense en a encaissé
15.
Communiqué
Djezzy fête le Mawlid avec
les Scouts de Dellys
Fidèle à sa politique d’entreprise citoyenne, Djezzy a
célébré le Mawlid Ennabaoui Echarif en participant
le jeudi 23 décembre à une cérémonie organisée, à la
maison de culture de la ville de Dellys par la section
El Ihssen de l'association des Anciens Scouts Musul-
mans Algériens. Cette manifestation à caractère cul-
turel et religieux dont les travaux ont abordé la vie du
Prophète, a vu la participation de plusieurs sections
de scouts de la wilaya de Boumerdès dont celles
d’Ouled Hadadj et de Baghlia.
En marge des festivités, Djezzy a signé un contrat de
partenariat avec la section des Scouts de Dellys. De
leur côté, les scouts ont tenu à remercier Djezzy
pour sa participation active dans l’organisation de cet
événement ainsi que pour ses efforts en faveur du
mouvement associatif et de la jeunesse algérienne.

financière, d’une valeur de 3 millions de centimes. La sanction pour jet de projec- tiles est la même, quel que soit le nombre de bouteilles jetées La sanction ne changera pas, même si le nombre de bou- teilles ou de projectiles jetés sur le terrain n’est pas nombreux. Dans ce cas, l’ESS n’échappera pas à la sanction, même si le nombre de supporters qui ont fait ce geste demeure minime. L’arbitre a aussi porté le jet de fumigènes par les Chnaoua L’arbitre n’a pas épargné les Chnaoua qui ont commis la même infraction, ce qui est plus dangereux et la sanction sera plus sévère. Le MCA risque un 3e huis clos Si la LFP inflige un autre huis clos, ce sera le troisième du genre depuis l’entame de la sai- son, après celui face aux Us- mistes lors du derby algérois. Ce qui veut dire que le MCA jouera le reste de la saison à huis clos et sans public. Une possibilité à ne pas à écarter si sanction il y aura, après ce que les Chnaoua ont fait lors du match face à l’ESS.

N° 3229 LIGUE 1 ASMO Lundi 28 17 décembre 2015 Reprise des entraînements aujourd’hui C’est
N° 3229
LIGUE
1 ASMO
Lundi 28
17
décembre
2015
Reprise des
entraînements
aujourd’hui
C’est aujourd’hui que les gars de
M’dina J’dida reprendront le chemin
des entraînements. Après la lourde
défaite concédée à Béchar face à la
JS Saoura (4-0), les Asémistes
avaient bénéficié de deux jours de
repos. C’est donc ce lundi que la re-
prise des entraînements aura lieu
pour les coéquipiers de Herbache.
Mais à l’heure où nous mettons sous
presse, le lieu n’a pas encore été fixé
par la direction du club. Selon les in-
formations en notre possession,
cette reprise devrait avoir lieu soit à
la forêt de Canastel soit à la salle de
musculation de l’hôtel El Mouahi-
dine. C’est hier soir que les joueurs
devaient être informés par téléphone
du lieu de la reprise des entraîne-
ments.

Medjahed Nabil en France

La séance de reprise d’aujourd’hui sera assurée par l’entraîneur adjoint, Hadj Merine. Et pour cause, l’entraî- neur en chef de l’équipe se trouve depuis samedi en France. Le jeune technicien asémiste est attendu ce mardi à Oran pour reprendre son travail avec le club. Une rencontre devrait avoir lieu en fin de semaine entre les responsables de l’ASMO et les membres du staff technique pour faire le point concernant la situation de l’équipe, mais aussi et surtout pour établir la liste des joueurs libé- rés, ainsi que pour évoquer le recru- tement.

Le stage débutera ce mardi

A près avoir bénéficié de deux jours de

repos, les gars de M’dina J’dida re-

prendront aujourd’hui le chemin des

entraînements. Demain, mardi, les

Vert et Blanc entameront leur stage de prépara- tion. Ce stage, et comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans nos précédentes édi- tions, aura lieu à Oran et plus exactement à l’hôtel El Mouahidine où les Asémistes ont pris l’habitude d’y effectuer leur regroupement ainsi que leur mise au vert. D’ailleurs, le stage estival de cette saison a eu lieu à cet hôtel. Cette pré-

paration revêt une grande importance pour les coéquipiers de Belaïd qui vont devoir corriger leurs lacunes et se préparer bien comme il se doit pour la seconde moitié de la saison.

Deux matchs amicaux au menu

Le staff technique de l’ASMO a tracé le pro- gramme de préparation de son équipe durant cette trêve que va observer le championnat de Ligue 1 Mobilis. Les hommes de Medjahed Nabil entameront leur stage à l’hôtel El Moua- hidine aujourd’hui. Celui-ci durera cinq jours

Benabderrahmane et Madani pour boucler le recrutement

Après avoir enrôlé le gardien de but, Kara, la direction de l’ASMO est actuellement à la recherche d’autres nouveaux joueurs pour renforcer les rangs de son équipe en prévision de la seconde moitié de la saison. Ce n’est un secret pour personne, les Asémistes veulent se renforcer au niveau de leur défense centrale qui est considérée comme le maillon fai- ble de l’équipe. Une source autorisée nous a révélé que les responsables du club de M’dina J’dida veulent en- rôler deux éléments dans ce compar- timent défensif. Et ceux-ci devraient, sauf rebondissement de dernière mi- nute, être Benabderrahmane et Ma- dani. Comme annoncé précédemment dans ces mêmes co- lonnes, les deux joueurs en question ont déjà été contactés par les respon- sables de l’ASMO. Désormais, il ne leur reste à régler que le problème de libération avant de s’engager officiel- lement avec l’ASMO.

Ils devraient signer cette semaine à l’ASMO

Pour Benabderrahmane, son arri- vée à l’ASMO n’est plus qu’une ques- tion de temps. Selon une source généralement bien informée des af- faires du club, le joueur attend d’être libéré par la commission de résolu- tion des litiges. Cette instance de- vrait trancher aujourd’hui dans l’affaire qui oppose le joueur à son club du RCR. Si Benabderrahmane venait à être libéré par la CRL, il de- vrait débarquer au plus tard demain à Oran pour parapher son contrat à l’ASMO et entamer dès cette se- maine les entraînements avec son équipe. Pour sa part, Madani, et après avoir évolué ces six derniers mois à titre de prêt sous le maillot du MC El Eulma, devait rencontrer hier ses dirigeants de l’USMA pour leur demander de le prêter à l’ASMO. Madani souhaite beaucoup porter le maillot vert et blanc. Tout porte à croire donc que ces deux joueurs évolueront sous les couleurs asémistes durant la seconde moitié du championnat.

R. O.

La cinglante défaite concédée vendredi dernier à Béchar face à la JS Saoura (4-0) est encore sur les lèvres des supporters asémistes. Ces derniers n’arrivent toujours pas à digérer ce re- vers. D’ailleurs, même les joueurs ne trouvent pas d’explication pour justifier leur mauvaise prestation face à la JS Saoura. Pour le défenseur arrière droit de l’ASMO, Bou- katouh, son équipe est passée complète- ment à côté de son sujet face à la JS Saoura. Mais en dépit de ce revers, l’ancien sociétaire du RCA af- firme que lui et ses coéquipiers vont tout faire pour redresser la si- tuation et améliorer les résultats de l’équipe lors de la se- conde moitié de la sai- son.

de l’équipe lors de la se- conde moitié de la sai- son. Avec du recul, comment

Avec du recul, comment expliquez-vous votre défaite concédée à Béchar ? Que voulez-vous que je vous dise si ce n’est que nous sommes déçus par cette dé- faite. Sincèrement, nous avons du mal à la digérer, surtout que nous avons fait le déplacement à Béchar avec la ferme intention de réaliser un ré- sultat positif et confirmer nos deux derniers succès en championnat face au RC Relizane et en coupe contre le NR Dely Brahim. Ce- pendant, nous avons commis des erreurs qui nous ont coûté très cher. L’adversaire en a profité pour faire la diffé- rence. C’est dommage de perdre un match de cette façon. Toutefois, il va fal- loir nous remobiliser et songer aux prochaines rencontres qui nous at- tendent en champion- nat. Et qu’en est-il de votre mauvaise en- tame de la rencontre

? Effectivement, nous avons très mal entamé le match. Nous avons en- caissé trois buts en moins de vingt mi- nutes seulement. C’est ce qui a compli- qué encore plus notre tâche face à la JS Saoura. Après nous être retrouvés menés au score de trois buts à zéro au bout de vingt minutes de jeu, il nous était presque impossi- ble de revenir dans le match. Je suis convaincu qu’on aurait pu repartir de Bé- char avec un ré- sultat positif si nous n’avions pas encaissé rapidement. Mais le foot- ball est ainsi

et prendra fin samedi prochain. Selon les infor- mations en notre possession, le staff technique asémiste compte augmenter la charge de travail durant ce regroupement en programment du biquotidien pour ses troupes. Il est aussi ques- tion d’organiser deux joutes amicales. Même si l’identité des adversaires n’a pas encore été dé- voilée, il est fort possible que les Vert et Blanc affrontent des équipes qui évoluent dans le championnat régional de la Ligue d’Oran de football.

R. O.

«On a du mal à digérer notre défaite à Béchar»

R. O.

fait. Les erreurs se payent cash. Cette défaite risque de vous faire mal sur le plan mental, n’est-ce pas ? Il est clair que vous avez le moral à zéro lorsque vous perdez sur le score de quatre buts à zéro. Mais il ne sert à rien mainte- nant de se lamenter sur son sort. L’essentiel pour nous maintenant est de continuer à travailler et de corriger nos lacunes pour revenir encore plus forts à l’avenir inch’Al- lah. Je pense que rien n’est encore joué dans la mesure où il reste encore quinze matchs en jeu. Nous avons donc encore toutes nos chances pour redresser cette situation, inch’Allah. Cette trêve est-elle venue au bon mo- ment pour vous ? Oui, je pense que cette trêve que va ob- server le championnat de Ligue 1 Mobilis est arrivée au bon moment pour notre équipe. Elle va nous permettre de bien nous préparer pour la suite de notre parcours en championnat, mais aussi et surtout de cor- riger nos lacunes. Il faudra bien profiter de cette trêve afin de revenir en force lors de la phase retour du championnat, inch’Allah. Comment voyez-vous les chances de votre équipe dans la course pour le maintien ? Il est clair que la situation est de plus en plus compliquée vu que nous avons ter- miné la première moitié de la saison à l’avant-dernière place du classement. Nous allons devoir cravacher très dur pour assu- rer notre maintien parmi l’élite, d’autant plus qu’un calendrier difficile nous attend lors de la phase retour du championnat. Mais nous sommes déterminés à donner le meilleur de nous-mêmes pour être à la hauteur et faire plaisir à nos supporters. On va se donner à fond pour relever le défi et permettre à notre équipe de se maintenir parmi l’élite. Un mot pour les supporters qui sont très déçus par la défaite concédée à Bé- char face à la JSS ? Je comprends la déception des suppor- ters, vu que nous n’avons pas été à la hau- teur de leurs espérances en cette première moitié de la saison, mais ils doivent rester derrière nous et continuer à nous soutenir. Nous leur promettons de tout faire pour re- dresser cette situation et permettre à l’équipe d’assurer son maintien parmi l’élite. Entretien réalisé par Riad O.

N° 3229 LIGUE 1 CSC Lundi 28 17 décembre 2015
N° 3229
LIGUE
1 CSC
Lundi 28
17
décembre
2015

une source

général du

du CSC a de-

les obstacles

clair avec le français en

de faire sor-

Gomez : « La victoire face au RCA n’a pas été facile »

L’entraîneur du Chabab de Constantine, Didier Gomez, nous a expliqué que la victoire réalisée par son équipe face au RCA n’a pas été fa- cile, ajoutant que ce succès ne sera que bénéfique pour l’équipe avant d’aborder la seconde moitié de la sai-

son. «Il est clair que le succès réalisé face au RCA na pas été du tout facile

à réaliser. Il faut savoir que nous avons

travaillé très dur pour atteindre cet ob- jectif et retrouver le chemin du succès. Ce succès va nous permettre de tra- vailler dans la sérénité la plus totale et préparer nos prochaines rencontres dans les meilleures conditions possi- bles», dira Gomez avant d’ajouter :

«Cette victoire est très importante pour notre équipe sur le plan mental. Elle va nous permettre de travailler dans le calme en prévision des pro- chaines échéances, notamment en coupe de la CAF».

«La trêve est venue au bon moment pour notre équipe»

L’entraîneur du CS Constantine nous a également fait savoir que la trêve que va observer le championnat de Ligue 1 Mobilis est arrivée au bon moment pour son team : «Cette pé- riode de trêve sera bénéfique pour nous avant de reprendre le chemin des entraînements. On va égaiement bien

travailler durant le stage qui aura lieu

à

Sétif. Il faut savoir bien gérer cette période de la saison pour revenir en force lors de la seconde moitié du championnat». H.S.

Hamiti renouvelle sa confiance à Gomez

autorisée, le nouveau

CS Constantine, Saïd Hamiti, a

rencontré avant-hier soir l’entraî- neur Didier Gomez et son ad- joint, Mounir Zeghdoud, pour faire le point concernant la si- tuation actuelle de l’équipe.

mandé aux deux membres

du staff technique de sur-

et de tout faire pour per-

mettre à l’équipe de sortir de sa crise et de retrouver son niveau habituel. Ha-

lui expliquant qu’il est

tir l’équipe de la crise, surtout que le Chabab ne mérite guère de vivre une telle situa- tion. Hamiti a égale- ment insisté sur l’importance de mettre la main dans la main pour que l’équipe puisse retrouver son meilleur niveau. Hamiti a profité de cette rencontre pour re- nouveler sa confiance à Gomez en lui apportant tout son soutien. Voila qui devrait rassurer le coach du CSC et lui permettre de poursuivre son tra- vail dans les meilleures conditions possibles.

Ziani pisté

A la recherche d’un meneur de jeu, le nouveau directeur général du CSC voit

grand. A en croire nos sources, ce dernier aurait jeté son dévolu sur un

monument du football algérien, Karim Ziani. En effet, après avoir

discuté avec son entraineur Gomez et cerné le profil du

joueur que l’entraîneur recherche, ce dernier a fait de Ziani sa priorité.

Amroune a pris attache avec Haddad pour Benayada

De son côté, le manager général Amroune, lui, a déjà pris les devants pour recruter Benayada de l’USMA. Le central usmiste serait l’objectif numéro 1 du technicien Gomez pour renforcer son ar- rière-garde, ce qui a donc poussé Amroune à prendre attache avec Haddad pour discuter de la possibilité de recruter le joueur, cet hiver.

Maiza et Taleh aussi visés

Benayada ne serait pas la seule piste de Amroune, puisque le manager constanti- nois garderait aussi un œil sur la situation de Maiza, un joueur qui connait bien la maison et le jeune de Hadjout, Taleh.

Hamiti : « On veut Benayada »

Le directeur général du CSC nous dira tout l’intérêt du club pour Benayada, le défenseur de l’USMA. «L’entraîneur nous a donné son feu vert pour ramener Benayada. Nous allons donc entamer les négociations avec Haddad et essayer de trouver un terrain d’en- tente avec son joueur pour le recruter cet hiver.»

Aksas

« Hamiti a nié l’information me donnant libéré et je me sens bien au CSC »

Dans une conversation téléphonique avec le défenseur axial des Sanafir, Aksas, ce dernier a tenu à nous confirmer qu’il est

bel et bien restant avec le CSC jusqu’à la fin de saison en niant ces rumeurs le donnant li- béré. Il nous déclare à ce sujet : «J’ai eu une dis- cussion avec le président Hamiti qui m’a rassuré

que je suis toujours au CSC et c’est la même chose que m’a tenu le manager général, Amroune. Je me sens bien au CSC et je ne compte pas changer d’air et je veux rester le plus longtemps possible dans ce grand club.»

Gomes contre le retour de Boucherit

La direction du club s’est rapprochée du coach Didier Gomes, pour évoquer le cas Boucherit et son éventuel retour au club. Mais d’après nos sources, le technicien français refuse en bloc l’idée de revoir Boucherit parmi l’effectif du CSC, et ce, pour éviter une nouvelle polémique avec le Malgache Voavy. Gomes est contre le retour de Antar Boucherit et sait pertinemment que le problème avec Voavy va ressurgir de nouveau.

Djeghbala : « Si je suis le problème, qu’on me paye et je pars en silence »

Vous confirmez votre libération du CSC ? Oui, le coach Didier Gomes m’a annoncé la nouvelle de ma libération. Je dois trouver un club durant ce mer- cato pour changer d’air. Je n’ai pas ré- pondu tant j’étais surpris. Etes-vous prêt à quitter le club ? Que voulez-vous que je vous dise, j’aurais souhaité que le coach et les di- rigeants m’avisent à l’avance et pas en ce moment, comme ça j’aurai eu le temps de trouver un club. Je n’ai ja- mais imaginé que je serai sur la liste des libérés. Avez-vous trouvé un club repre- neur ? Non, pas pour le moment, et c’est ce que j’ai dit au coach, je n’ai aucun contact. Ils m’ont mis dans une situa- tion embarrassante, mais s’ils veulent que je quitte le club, ils doivent me payer les trois mois de salaire.

le club, ils doivent me payer les trois mois de salaire. Un dernier mot ? Je

Un dernier mot ? Je dirais à Didier Gomes et aux di- rigeants du CSC, qu’ils me donnent mon argent, l’équivalent de 3 mois de salaire, et je quitte le club dans le si- lence. C’est un honneur pour moi d’avoir porté les couleurs de ce grand club dont je ne garde que de bons souvenirs.

Entretien réalisés par Samir K.

A en croire directeur L’homme fort passer tous miti a été technicien important Harrouche donne
A en croire
directeur
L’homme fort
passer tous
miti a été
technicien
important
Harrouche
donne son accord de
principe
Très actif depuis sa venue au club, Hamiti n’est pas
loin d’attirer un nouveau joueur au CSC. Il
s’agirait du meneur de jeu de Larbâa, Har-
rouche. Approché par la direction lors du
match d’avant-hier, le joueur s’est dit très
intéressé par l’idée de rejoindre cette
équipe du CSC et a fini par donner son
accord de principe aux dirigeants du
club.
« J’aime le stade Ham-
laoui et les Sanafir »
Nous avons discuté avec le joueur à
la fin de la rencontre. Ce dernier nous
confirme bien les négociations avec le
club. «Les dirigeants du CSC m’ont
proposé l’idée de rejoindre l’équipe, cet
hiver. Je ne suis pas contre de jouer
dans ce stade. J’aime jouer à Hamlaoui
avec son merveilleux public.»
Hamza S.
Samir K.

Hamiti : « Je ne suis pas un dictateur et on réglera le cas Boucherit après concertation »

Le nouveau directeur général du CSC, Hamiti, a bien voulu parler du cas Boucherit en esti-

mant qu’il n’est pas un dictateur, il doit tout d’abord s’expliquer avec tout le monde pour trancher ce cas : «Je ne suis pas un dictateur, mais je dois tout d’abord me concerter avec toutes les parties avant de trancher. Après j’appellerai Boucherit pour trouver un accord qui arrangera toutes les parties».

Hamza S.s

Il souffre d’une blessure au genou…

Remache

va passer

des

examens

aujourd’hui

Contraint de céder sa place en début de seconde période face au RCA, le défenseur Belkacem Remache, qui souffre d’une blessure au genou, va passer des examens médicaux durant la journée.

«J’espère que ce n’est pas trop grave»

L’ancien défenseur de la JSK nous a révélé que cette blessure tombe vraiment au pire moment,

même s’il garde espoir de retrouver rapidement l’entraînement. «Je suis très déçu vu que j’aurais aimé rester sur le terrain et aider mes coéquipiers. Heureusement que nous avons réussi à remporter ce match en mettant fin à une série de résultats décevants. Maintenant, j’espère juste que les résultats des examens ne vont rien révéler de grave, afin de reprendre rapidement ma place dans le groupe.» Hamza S.

Auteur du but victorieux face au RCA

Bezzaz : «Un succès qui tombe à pic»

A l’origine du précieux succès rem- porté à domicile face au RCA, samedi dernier (1-0), grâce à un

coup franc admirablement botté, le capi- taine des Sanafir, Yassine Bezzaz, nous a confié son sentiment après la rencontre. «Tout juste après la faute commise sur moi, je me suis précipité pour prendre le ballon et tenter ma chance. J’ai eu un sentiment bi- zarre qui m’a donné plus de confiance dans ma tentative, ce qui m’a aidé à débloquer la situation, en permettant au reste du groupe de jouer le reste de la rencontre avec plus de concentration pour remporter une précieuse victoire qui tombe vraiment à pic après un début de saison compliqué.» «Une précieuse victoire qui va nous permettre de nous éloigner de la zone rouge» L’ancien international est revenu par la suite sur le succès acquis face au RCA. «Avant le début de la rencontre, nous avons programmé une réunion entre nous dans les vestiaires, où chaque joueur a promis de faire le maximum pour renouer avec le goût du succès, qui va nous permettre de quitter la zone rouge et améliorer notre classement. Cela nous a permis de décrocher les trois points qui vont faire du bien à nos suppor- ters, après notre amère élimination en Coupe d’Algérie face au MCEE.» «Faire le nécessaire pour ho- norer les couleurs du CSC» Malgré le fait d’endosser le cos- tume de sauveur local, l’ex-joueur du MCO a salué les efforts de l’ensemble de l’équipe. «Tous les présents ont constaté notre forte détermination à rem- porter ce match dès son début, surtout qu’il fallait re-

doubler d’efforts pour honorer les couleurs de ce grand club.» «Je m’épanouis lorsque je joue dans mon poste de prédilection» Avant de conclure, le leader du club constantinois est revenu sur sa prestation en tant qu’attaquant face au RCA. «J’ai eu la chance d’évoluer comme ailier droit, le poste où je me sens vraiment à l’aise, surtout que j’ai la possibilité d’avoir plus de liberté pour m’exprimer. Lorsque je joue dans mon poste de prédilection je prends plus de plai- sir, tout en participant à ce précieux succès qui va nous redonner nettement plus de confiance après un long passage à vide.» Propos recueillis par Hamza S.

qui va nous redonner nettement plus de confiance après un long passage à vide.» Propos recueillis
Certains joueurs ont- ils l’envie de se surpasser ? Si en temps normal, il faut
Certains joueurs ont-
ils l’envie de se surpasser ?
Si en temps normal, il faut donner de sa per-
sonne pour enregistrer un bon résultat, quand
on veut se racheter il faut en plus, posséder cette
rage de vaincre indispensable pour surpasser
l’adversaire. Une autre question se pose. Cer-
tains joueurs de Blida ont-ils cette envie de se
surpasser et d’aller chercher le résultat souhaité
? La prestation de l’équipe de Blida lors du der-
nier match contre l'USMA était loin d’être
convaincante. Non pas que les joueurs soient in-
différents au sort du club, nous en avons vu
quelques-uns très déçus après le coup de sifflet
final, mais il y a cette mauvaise habitude de
baisser les bras dès que la difficulté s’installe.
Des duels perdus
à tous les niveaux
Ceux qui ont effectué le déplacement à Bolo-
ghine, samedi dernier, ont qualifié de médiocre
prestation, la sortie des Blidéens. Ces derniers
n’ont que très rarement élevé leur niveau de jeu
et cela surtout durant la première période. Il n’y
avait que Heriat et à un degré moindre les deux
latéraux, qui ont émergé du lot et tous leurs ef-
forts étaient vains car leurs coéquipiers étaient
totalement hors du coup. La plus grande dé-
ception vient des défenseurs. Ils n’ont cessé de
se marcher sur les pieds et ils ont passé leur
temps à se replacer. Les Blidéens ont joué avec
très peu de rigueur tactique et tout le monde
faisait un peu n’importe quoi.
Le nécessaire rachat
face à Tébessa
A aucun moment, l’entraîneur de l’USMB
n’a fait allusion au prochain match de son
équipe. Celle-ci aura à défier l'UST sur le ter-
rain de Tébessa et cela pour le compte des sei-
zièmes de finale de la Coupe d'Algérie. Une
qualification pour les huitièmes serait un bien
beau cadeau que feraient les joueurs à leurs
supporters, en plus de retrouver cette
confiance qui a semblé faire défaut à l’équipe
samedi passé.
S.B.
S.B.
N° 3229 18 LIGUE Lundi 28 USMB 1 décembre 2015
N° 3229
18
LIGUE
Lundi 28
USMB
1
décembre
2015

Après la défaite concédée contre l'USMA

Les Blidéens ont (presque) touché le fond !

l'USMA Les Blidéens ont (presque) touché le fond ! L acunes individuelles criantes, errances défensives et

L acunes individuelles criantes, errances défensives et manque de réalisme offensif. Les Blidéens sont rentrés dans le rang après la lourde défaite

concédée samedi passé à Bologhine. L’en- traîneur fera remarquer que tout n'était fi- nalement pas si négatif et que cela faisait partie des choses du football. Un discours positiviste qui s'appuie sur le nombre d'oc- casions blidéennes lors de la seconde pé- riode, histoire de très vite évacuer le traumatisme d’une défaite lourde de sens et de conséquences, malgré tout. Car là où

l'occasion était donnée à Blida d'asseoir son jeu, de confirmer ses progrès et de basculer hors de la zone de tous les dangers, c'est exactement l'inverse qui s'est produit.

Les raisons d'un échec

Samedi dernier, lors de son déplacement à Bologhine, le club de la ville des Roses a peut-être laissé passer une belle occasion de changer son quotidien du moment et sur- tout de marquer son territoire. Avec ce re- vers, car c'en est un, les Blidéens vont plus que jamais se remettre en question et faire preuve de modestie. Avec le début de match

très intelligent des joueurs de l'USMA, on avait rapidement compris, dans cette en- ceinte de Hamadi, que les joueurs de Blida devraient se retrousser les manches pour mettre à terre une solide équipe de Soustara et contenir la furia de ses attaquants.

Une première mi-temps cauchemardesque

Contre des joueurs de l'USMA qui se sont

battus sur tous les ballons, l'équipe de Blida

a

un but assassin à la 22' qui lui fera perde tous ses moyens. La fin de la première pé- riode sera cauchemardesque. Les joueurs de Blida plieront à deux reprises avant la pause. En seconde mi-temps, ils se rueront en attaque. Mais la formation algéroise, sans être géniale, ne baissa pas les bras. La pres- tation du portier usmiste a été tout simple- ment exceptionnelle. L'USMA gérera son acquis jusqu'au coup de sifflet final.

calé en première période. Elle encaissera

Le jeu par intermittence des Blidéens

Samedi passé, les poulains de Bacha n’ont pas fait les efforts nécessaires pour venir menacer sérieusement le gardien de l'USMA. Ils ont, comme on dit, joué par in- termittence. Ils ne se montreront mena- çants que sporadiquement, comme s’ils se rappelaient par moment qu’ils avaient un match à négocier. Tout cela en usant d’un jeu décousu et, sommes toutes sans grand

danger pour l’adversaire. La formation de la ville des Roses n’arrivera à aucun moment,

à

réellement emballer la partie. L’USMB a

perdu un match qui a mis à nu toutes ses carences, et elles sont nombreuses.

La reprise ce mercredi Les camarades de Benayada reprendront les entraînements ce mercredi sur la
La reprise ce mercredi
Les camarades de Benayada reprendront les
entraînements ce mercredi sur la pelouse du stade
Brakni. Bacha a accordé quatre jours de repos à ses
joueurs. Il est certain que l’entraîneur profitera de
la séance de reprise pour effectuer un débriefing
après la large défaite concédée à Bologhine. Il aura
très certainement beaucoup à dire car elle en a des
raisons pour éprouver des regrets, la formation de
la ville des Roses après être totalement passée à
côté de son sujet.
Le stage se déroulera à Blida
Les joueurs blidéens auront droit à quelques
jours de repos après avoir joué le dernier match de
la phase aller. Ils reprendront par la suite, les en-
traînements sous la houlette de leur entraîneur
Mohamed Bacha. Ce dernier a préféré que l’équipe
se prépare à Blida. Les séances d’entraînement se
feront au stade Brakni et au niveau de l’annexe de
l’OPOW Tchaker. La salle de musculation de cette
enceinte sera mise à la disposition des Blidéens.
L'option d'un stage en Tunisie a été finalement
abandonnée.
Bendhiaf titulaire
Noubli ayant quitté l'USMB, Bacha n'avait pas
d'autre choix que de titulariser Bendhiaf. A l'instar
de ses coéquipiers, il n'arrivera pas à s'opposer à
la furia de l'équipe de Soustara.
Laïfaoui de retour
dans l'équipe
Le défenseur central de l'USMB Laïfaoui s'était
légèrement blessé lors de la toute dernière séance
d'entraînement avant le match de Coupe d'Algé-
rie contre l'OMA. Il a dû faire l'impasse sur le
match de coupe. Totalement rétabli, il s'est en-
traîné la semaine passée. Il a été associé à Be-
nayada dans l'axe de la défense, samedi dernier
contre l'USMA.
Ouadah a purgé
Ouadah était absent lors du dernier match de la
phase aller contre l'USMA. Il a purgé son match
de suspension. C'est Litime qui l'a remplacé sa-
medi dernier dans la cage blidéenne. Après les
cinq buts qu'il a encaissés à Relizane, il en a en-
caissé trois autres à Hamadi.
S.B.

Benhoua : «Nous avons pris une claque mais rien n'est fini»

Le défenseur blidéen Benhoua revient, dans l’entretien qu’il nous a accordé, sur la défaite concédée samedi passé à Bologhine contre l'USMA et promet le rachat à ses sup- porters dès la prochaine rencontre.

Après un bon début de match, vous avez progressivement baissé pavillon face au jeu de l’équipe de l'USMA. Comment l’expliquez-vous ? Il est vrai que le début du match était serré. La chance a souri à nos adversaires qui ont inscrit un premier but. Après cela tout est allé de travers pour nous. Il faut souligner la qualité de notre adversaire sur le plan dé- fensif, ce qui nous a empêchés de revenir à la marque. Honnêtement, les joueurs de l'USMA avaient plus d'envie et de mordant sur le plan physique. Forcément, quand on ne répond pas présent dans ce domaine, l'is- sue devient compliquée. Il y a eu aussi ce manque de réussite. Vous étiez prévenus pourtant, car lors des derniers matchs, votre attaque n’a pas fait preuve de beaucoup d’efficacité. Qu’en pensez-vous ? Oui, mais ce qui est regrettable, c'est que l'on se pose des questions sur cette ineffica- cité alors que nous nous sommes créé quelques occasions. Ce n'était pas suffisant. Cela ne marche pas comme ça pour espérer réaliser un bon parcours en championnat. Encore une fois, nous perdons des points par maladresse et aussi un peu de naïveté. Comment expliquez-vous cette baisse d'intensité de l'USMB lors de ce match contre l'USMA ? Notre adversaire est resté bien en place. Et nous n'avons pas su hausser le rythme ni garder les ballons devant. C'est, je pense, un problème collectif. Cette situation est-elle inquiétante ? Nous sommes forcément inquiets, surtout devant l'ampleur de la défaite. Mais une

chose est sûre, on ne lâchera pas. Nous avons pris une claque mais rien n'est fini. Nous al- lons maintenant récupérer et bien se prépa- rer pour le prochain match qui est très important, ne serait-ce que pour retrouver la confiance. Ce prochain match qui compte pour la Coupe d'Algérie est donc si important ? Pour nous, ce sera un match à enjeu et aussi celui du rachat. La pression sera très forte. Après la défaite concédée contre à Alger, nous sommes dans une situation dé- licate. Il va falloir rapidement sortir la tête de l'eau. Nous n'avons plus le choix. Il faudra avancer et prendre ce qu'il y a à prendre. Il n’est pas question de passer à côté des pro- chains matches de championnat. Une vic- toire en coupe nous donnera de la confiance. Ne craignez-vous pas de souffrir lors de cette rencontre ? Cela ne dépend pas que de nous, il faut aussi souligner la qualité de nos adversaires. La preuve avec cette équipe de l'USMA qui a montré d'énormes qualités, notamment sur le plan athlétique. Ils n'ont pas été forcément plus forts que nous dans le jeu, mais ils ont su faire la différence sur des détails. Nous n'avons pas su le faire. L'objectif maintenant est d'avoir le moins de regret possible à la fin du championnat. Pensez-vous que l’USMB, comme le souhaitent vos supporters, a les moyens de s'en sortir ? On ne pense pas à ça. Il reste encore toute une phase retour et on ne lâchera rien. Ce n'est pas dans la mentalité de l’équipe d'abandonner. Je peux vous dire que les joueurs ne se contenteront pas de jouer le maintien, uniquement. C'est à nous de tirer la sonnette d'alarme. Cela ne dépend pas des dirigeants ou des supporters mais de l'équipe qui devra rester solidaire.

Entretien réalisé par Slimane B.

devra rester solidaire. Entretien réalisé par Slimane B. Mellika a rejoué A l’occasion du déplacement à
Mellika a rejoué A l’occasion du déplacement à Ha- madi, Mellika a renoué avec la
Mellika a rejoué
A l’occasion du déplacement à Ha-
madi, Mellika a renoué avec la compéti-
tion. Il était absent des terrains depuis
plus d'un mois et cela à cause d'une
blessure à la cuisse. Il a effectué son
entrée en seconde période. Marqué de
près, il n'a pas eu son rendement habi-
tuel, un peu à l'image de toute
l'équipe de Blida.
N° 3229 LIGUE 1 RCA Lundi 28 19 décembre 2015 Les espoirs de maintien s'amenuisent
N° 3229
LIGUE
1 RCA
Lundi 28
19
décembre
2015
Les espoirs de maintien
s'amenuisent !
Cherchar : «C’est
une défaite amère»
Tout d’abord qu’éprouvez-vous après
cette défaite concédée à Constantine
?
De la tristesse et beaucoup de décep-
tion surtout pour nos supporters qui
Le
stage de
Biskra annulé
étaient encore une fois avec nous loin
de l'Arbâa pour nous soutenir. Il y a
aussi les énormes efforts que nous
avons fournis au cours de ce
match et qui, au final, se sont
avérés inutiles puisque nous
En accord avec l'entraîneur
en chef, les dirigeants du RCA
ont pris la décision d'annuler le
stage qui devait se dérouler à
Biskra, lors de la trêve
hivernale. Toutes les
réservations ont été
annulées.
avons perdu.
Qu’est-ce qui, d’après vous,
n’a pas marché pour votre
équipe au cours de ce match
?
La chance était plutôt du côté
Les

D écidément, rien ne va plus pour le club cher à Amani. L’équipe n’arrive pas à enchaîner et surtout à ne pas perdre cette mauvaise habitude qui consiste à revenir bredouille

de ses déplacements. Le club de l'Arbâa se trouve dis- tancé au classement, par les non relégables. En effet, les joueurs du RCA accusent un déficit en points qui pour- rait leur être des plus préjudiciables. C’est beaucoup, même s’il reste toute une phase retour à jouer. Ils doi- vent tout simplement réaliser un parcours de cham- pion, lors de la deuxième partie du championnat, pour espérer un quelconque salut. Cet RCA, version 2015- 2016, n’arrive plus à gagner et à ce train, c’est direct la L2 Mobilis ! Des joueurs amorphes Les joueurs de l'Arbâa regretteront amèrement sans aucun doute cette défaite concédée à Constantine face au CSC qui n’avait rien d’un foudre de guerre, au mo- ment du décompte final. Non pas que les poulains de Gomez n’ont pas mérité de gagner, mais force est de re- connaître que la passivité, si ce n'est l'indifférence de la plupart des joueurs ont quelque peu rendu les choses plus faciles aux Constantinois. Il y eu, bien sûr, plu-

caisses sont vides La cause principale de l'annu- lation du stage hivernal est le manque
caisses sont
vides
La cause principale de l'annu-
lation du stage hivernal est le
manque de finances. En effet, les
caisses sont vides et on veut, du côté
de la direction du RCA, réserver les
prochaines subventions au paie-
ment des arriérés des joueurs et
des membres des différents
staffs.
Le
biquotidien
à partir de
mercredi
La reprise des entraînements se
fera demain sur la pelouse du stade
Ismaïl-Makhlouf. Khaled Lounici a
concocté un programme des plus
copieux à ses poulains. D'ailleurs
ces derniers seront soumis au
biquotidien à partir de
mercredi.
M.A.

M.A.

de nos adversaires car je ne pense pas que nous ayons fait un mau- vais match. Nous n’avons pas cessé d’attaquer, après le but que nous avons encaissé et cela prouve que nous avions

un excellent mental. Ce

match s’est joué sur un rien et là il n’y a pratiquement rien à faire car c’est le hasard et la chance qui décident. Concéder un but sur penalty a eu pour effet de totalement dés- équilibrer l’équipe. Il y a aussi une autre cause très impor- tante.

Laquelle ? Les gens oublient que cela fait plusieurs matchs que notre équipe est très di-

minuée pour des raisons di- verses. Plusieurs joueurs sont absents et certains d’entre eux sont des éléments importants de l’équipe. Je ne dis pas que ceux qui les

sieurs absences mais cela n’explique pas le naufrage collectif d’un ensemble miné par le doute. 9 défaites, dont 4 à domi- cile, qui dit mieux ? Une victoire ou même un nul contre le CSC aurait été un résultat exceptionnel vu la conjoncture diffi- cile que traverse la formation de l'Ar-

bâa. Croire que cette défaite concédée à

l’extérieur est la cause directe de la mau- vaise place occupée par le RCA au clas- sement serait se tromper lourdement. Les vraies causes sont à chercher ail- leurs. C’est cette catastrophique en-

tame de championnat qui est la cause de tous les malheurs actuels des Arbéens. L’équipe a concédé 9 dé- faites, dont 4 à domicile. C'est ce qui justifie le terrible manque à gagner en matière de points qui fait l’objet des in- quiétudes des supporters, actuellement.

ont remplacés n’ont pas été à la hauteur mais nous nous retrouvons constam-

ment en recherche de cohésion. Nous avons joué un match plein et personne ne peut nous reprocher de ne pas avoir mouillé le maillot. D’après vous, qui est responsable de cette défaite ? Il serait injuste d’incriminer qui que ce soit. Il y a toute une conjoncture qui ne nous est pas favorable. Nous sommes tous très affectés par cette défaite. Je pense qu’il faudra à tout le monde plu- sieurs jours pour que cette déception disparaisse.

D'aucuns disent que le maintien est pour vous mission impossible. Un commentaire…

Je dirais que ce sera très compliqué mais de là à nous enterrer dès mainte- nant, cela n'a pas de sens. Il y a toute une phase retour à jouer et nous donne- rons le meilleur de nous-mêmes. Ce n'est qu'après la toute dernière journée que les calculs seront faits. Il nous faut beaucoup parler entre nous pour éva- cuer le doute et repartir sur de bonnes bases. Etes-vous d'accord avec ceux qui di- sent que votre mauvais parcours est dû à une préparation bâclée ? Il est vrai que nous avons entamé le stage d'avant-saison en Tunisie avec douze joueurs. La préparation n'a pas été bâclée. Disons que les objectifs n'ont pas été atteints. A partir de là, les choses sont devenues plus compliquées. Il leur faut être derrière leur équipe. Entretien réalisé par M.A.

RCR Le Rapid termine l’aller en position de relégable
RCR
Le Rapid termine l’aller
en position de relégable

A près le nul concédé au stade Zougari-Tahar face à l’USM El Harrach, le Rapid de Relizane termine la phase aller en position de relégable avec

quinze points au compteur. Un total de points insuffisant

pour les Lions de la Mina afin de s’éloigner de la zone dangereuse puisque l’équipe est 14e au classement juste

devant l’ASM Oran, avant-dernier, et le RC l’Arbâa, lan- terne rouge du championnat. Il faut dire que le semi-échec concédé vendredi passé contre les

joueurs qui n’ont pas cessé de réclamer leur argent ont

été obligés de menacer de boycott, joignant même par- fois le geste à la parole. Une situation qui a été à l’ori- gine de la perte de points pour cette équipe du Rapid de Relizane. Un sans-faute exigé en phase retour Pour espérer se maintenir, l’équipe de

Tiaïba- Manucho, 3 e meilleur duo d’attaque du championnat Pourtant, le Rapid de Relizane détient
Tiaïba-
Manucho,
3 e meilleur duo d’attaque
du championnat
Pourtant, le Rapid de Relizane
détient l’un des meilleurs duos
d’attaque du championnat de la Ligue 1
Mobilis après celui du Mouloudia d’Oran :
Zabiaa-Moussi (14 buts) et Boulaouidet-
Diawara (13 buts). Le duo Tiaïba-Manucho
en a marqué 12. Chacun en a inscrit 6
au cours de cette phase aller. En tous
les cas, l’espoir du Rapid repose sur
ce duo afin que l’équipe soit
sauvée en fin de saison.
cieux.

Relizane devra effectuer un sans- faute durant cette très compli-

Harrachis a obligé les Relizanais à faire du surplace et se mettre en danger. C’est avec beaucoup de pression que les coéquipiers du capitaine Mohamed-Amine Zidane vont aborder cette très longue et difficile phase retour où l’équipe jouera plusieurs matches compliqués, notamment à l’ex-

térieur. La raison d’un échec L’une des raisons principales de la phase aller peu convaincante réalisée par

quée phase retour. Les poulains de Benyellès doivent en effet commencer par faire le plein à domicile et essayer de gagner quelques points en dehors de leurs bases. Pour cela, c’est la direction

du club qui doit faire l’es- sentiel en mettant dans les meilleures conditions possi- bles leur équipe, à commen- cer par une bonne préparation

le Rapid de Relizane est due essentiellement à cette crise financière qui a secoué à plu- sieurs reprises l’équipe. Il faut dire que les

d’hiver et un recrutement judi-

I. S.

Tiaïba : «Je suis venu pour marquer des buts»

l l «Je suis venu au Rapid de Relizane pour relancer ma car- rière et retrouver le chemin des filets. C’est vrai que je n’ai

pas fait une entrée en trombe durant les premières journées mais cela ne m’a pas découragé pour autant. Au contraire, j’ai continué à travailler jusqu’au jour où j’ai retrouvé la réussite. Cela dit, mon objectif est de continuer à marquer des buts et aider mon équipe à aller vers l’avant.»

Manucho : «Ravi d’être meilleur buteur de l’équipe»

l l «C’est un honneur pour moi d’être meilleur buteur de l’équipe. Cela

m’encourage davantage à lutter pour le

titre du meilleur buteur du championnat»,

dira Manucho.

I. S.

DRBT
DRBT

Altercation Bougherara-Sayoud à la fin du match

L e meneur de jeu, Amir Sayoud, n’a pas accepté son

changement avant la fin de la rencontre. Boughe- rara a voulu donner un nouveau souffle à l’équipe, mais le joueur a mal pris la chose. Sayoud a montré son mécontentement en- vers son entraîneur et pour sa part, Lamine Bou- gherara n’a pas apprécié le geste de son poulain et a exprimé sa colère envers lui. Apparemment il y aura une longue discus- sion entre les deux hommes lors de la reprise des entraînements.

Rien ne va à Tadjenanet

La dernière défaite du DRBT face au CRB a montré plusieurs points faibles de la bande à Bougherara. La défense du DRBT a été absente lors de la seconde mi- temps, malgré le bon visage des camarades de Guitoune en première période. La se- conde manche a été des plus mauvaises

période. La se- conde manche a été des plus mauvaises pour la défense du nou- veau

pour la défense du nou- veau promu. L’entraîneur Bougherara n’a pas caché sa colère envers certains joueurs, il devra se réunir avec eux lors de la séance de reprise. L’ancien inter- national algérien doit re- voir sa copie pour le reste du parcours, surtout que la phase retour s’annonce très difficile pour le DRBT.

Les supporters

en colère

Pour leur part, les fans du DRB Tadjenanet n’ont pas apprécie le mauvais visage des Bleu et Blanc face au CRB. Ce n’est pas la première fois que les

supporters ne mâchent pas leurs mots à la fin d’un match puisque même face à l’USMA ils étaient très en co- lère contre la façon de jouer de l’équipe. Ils ont demandé des comptes aux joueurs et même au staff technique. En attendant la reprise des entraînements, Lamine Bou- gherara doit refaire ses calculs.

Reprise des entraînements mercredi

l l Lamine Bougherara a donné trois jours de repos aux joueurs avant de reprendre le che-

min du travail mercredi prochain. Le DRBT va pré- parer le match de la coupe qui mettra aux prises les poulains de Bougherara et la surprise de ce tournoi, l’équipe de Oued S’mar. La rencontre se jouera le samedi 9 janvier au stade du 1er-Novem- bre d’El Mohammadia, à Alger.

Chibane: «On ne mérite pas la défaite»

l l L’attaquant du DRBT, Chibane, a déclaré après le match que le DRBT ne méritait pas

la défaite au 20-Août. Il ajoute : «On ne mérite pas la défaite face au CRB, on a bien joué, surtout en premier mi-temps, mais nos ratages ont donné

plus de confiance à notre adversaire qui a bien réagi en seconde mi-temps. Notre manque d’effi- cacité et la chance nous ont fait défaut.»

N° 3229 20 Lundi 28 LIGUE2 décembre 2015
N° 3229
20
Lundi 28
LIGUE2
décembre
2015
N° 3229 20 Lundi 28 LIGUE2 décembre 2015 Une fin en apothéose pour les Béjaouis L

Une fin en apothéose

pour les Béjaouis

décembre 2015 Une fin en apothéose pour les Béjaouis L es Vert et Rouge viennent d’achever

L es Vert et Rouge viennent d’achever la première phase du championnat en apo- théose en s’imposant lors de la rencontre de samedi

dernier devant l’US Chaouia sur le score de 1 but à 0 grâce à la seule réalisation du capitaine Lemaïci (90’) dans un match dominé par les capés de Ham- mouche qui ont affiché leur détermina- tion à empocher les trois points de la victoire dès l’entame de la partie. Déjà sur une belle série de résultats positifs en championnat malgré l’élimination sur- prenante en Coupe d’Algérie, les Bé-

jaouis étaient dans l’obligation d’arracher les trois points pour reprendre la troi- sième place au classement qu’ils ont per- due en faveur de l’O Médéa. C’est ainsi qu’ils ont évolué sous une grosse pres- sion en se mettant à la recherche du but libérateur dès qu’ils ont foulé la pelouse du stade de l’Unité-Maghrébine mais sans pour autant parvenir à transformer les nombreuses occasions qu’ils se sont procurées puisque les nombreux fans dans les gradins ont dû attendre la der- nière minute pour voir Lemaïci libérer les siens sur une belle tête après un coup franc bien botté par Zeghli. Un but qui a valu de l’or étant donné que le joueur en question a sauvé son équipe d’un semi- échec à domicile.