Vous êtes sur la page 1sur 25
JSK Diawara et Malo irritent Bijotat Un accord a été trouvé hier soir Harrouche signe
JSK
Diawara et
Malo irritent
Bijotat
Un accord a été trouvé hier soir
Harrouche signe
«Ce n’est pas
«Ce n’est pas
«Ce n’est pas
«Ce n’est pas
«Ce n’est pas
«Ce n’est pas
aujourd’hui !
normal qu’ils
normal qu’ils
normal qu’ils
normal qu’ils
normal qu’ils
normal qu’ils
ne soient pas
ne soient pas
ne soient pas
ne soient pas
ne soient pas
ne soient pas
encore revenus !»
encore revenus !»
encore revenus !»
encore revenus !»
encore revenus !»
encore revenus !»
www.lebuteur.com
JEUDI 7 JANVIER 2016
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3238 PRIX 20 DA
Coup de bluff ou réalité
Mokdad
CRB-MCA au
Il
est parti
hier
sans
avertir
«J’exige tout
mon argent
et je résilierai
mon contrat»
20-Août
Malek «Ce match
se jouera chez nous,
pas au 5-Juillet !»
«Je veux
partir car
avec Ighil,
je ne vais
pas jouer»
Auteur de son
2 e doublé
d’affilée
ESS
Slimani
Slimani
Slimani
Slimani
Slimani
Slimani
Slimani
Slimani
Slimani
Yesli
casse tout
casse tout
casse tout
casse tout
casse tout
casse tout
casse tout
casse tout
casse tout
relancé
au Portugal !
au Portugal !
au Portugal !
au Portugal !
au Portugal !
au Portugal !
au Portugal !
au Portugal !
au Portugal !
USMH
Lounici
manager
général ?
Equipe nationale
Belkebla
«Si l’Algérie me fait
appel, je saisirai l’opportunité»
«J’ai eu Schürmann au téléphone, et puis jouer les JO est une fierté»
N° 3238 02 Jeudi NATIONALE EQUIPE 7 janvier 2016 Belkebla : «Les éloges de Gourcuff
N° 3238
02
Jeudi
NATIONALE
EQUIPE
7 janvier
2016
Belkebla : «Les éloges
de Gourcuff m’honorent»
Véritable révélation de la Ligue 2 française, cette saison, le jeune milieu de terrain du FC Tours, Haris Bel-
kebla, se confie au Buteur et affiche sa fierté d’être dans le viseur du coach national Christian Gourcuff. Ce
dernier n’avait pas tari d’éloges sur le joueur formé à Valenciennes en affirmant : «Haris Belkebla est un
joueur en pleine progression qui a les qualités pour évoluer au plus haut niveau, il a la tête sur les épaules
et est très bien entouré». Supervisé contre Lorient où il aura été brillant avec à la clé un superbe but inscrit
face aux Merlus en Coupe de France, Belkebla ne cache pas aussi ses ambitions de porter les couleurs na-
tionales. Courtisé en France par l’OM, Angers et Nice, et en Allemagne par Hanovre, Schalke 04 et le Wer-
der Brême, Haris ne s’affole pas. Il préfère tout laisser à son papa et ses conseillers. Entretien !
Tout d’abord, une brève présenta-
tion aux lecteurs du Buteur…
Je m’appelle Haris Belkebla, je suis
natif de la banlieue parisienne, à Au-
allé. Avec les exigences profession-
bervilliers. C’est là où j’ai commencé
à jouer au football. Je suis passé en-
suite à Boulogne-surMer
avant de rejoindre Valen-
ciennes au centre de for-
mation. J’ai commencé à
jouer avec la réserve du
VAFC et lorsque j’avais été
admis pour reprendre avec le
groupe professionnel, je
me suis retrouvé obligé
de changer d’air en rai-
son de quelques pro-
blèmes financiers et
c’est comme ça que je
suis arrivé au FC Tours
«J’ai
aussi
connu
nelles, c’est difficile d’y revenir. On re-
prend tôt la saison et c’est vraiment
difficile de caler une période pour les
vacances.
On a annoncé que Schürmann
voulait vous avoir dans son ef-
fectif pour la dernière CAN
Espoirs, une confirmation ?
C’est vrai, le coach Schür-
mann m’a appelé au télé-
phone. Il m’a expliqué en gros
qu’il comptait sur moi. J’étais
très content, je me suis dit
que c’était une fierté pour
moi d’endosser le maillot
travailler et progresser pour
qu’un jour il fasse appel à
moi.
Si on comprend bien,
votre choix est fait, vous
allez jouer pour l’Algérie…
Bien sûr, si l’opportunité se
présente. Je suis franco-al-
gérien, c’est vrai que par-
Auteur de son
2 e doublé d’affilée
fois
difficile
d ’ a n -
noncer
n
choix
c’est
Slimani
s
o
«J’ai eu
Schürmann au
téléphone,
jouer les JO
est une
fierté»
quelqu’un qui reste concen-
tré sur le terrain. J’essaye de
faire abstraction de tout ce
qui se dit autour de moi. Je
laisse tout pour mon père et
mon entourage de s’en occu-
per.
C’est quoi votre profil
exactement ?
Je suis un milieu de
terrain polyvalent.
J’aime bien défendre,
c'est-à-dire que je peux
jouer comme récupéra-
Bentaleb en
jeunes à
Boulogne-
sur-Mer»
de l’Algérie et représen-
ter mon pays dans cette
compétition. Par la suite,
il m’a rappelé pour me
en tant que professionnel.
Parlez-nous un peu de
votre demi-saison avec le FC
Tours…
Pour le moment, ça se passe très
bien, j’enchaîne les matchs depuis le
début de saison et j’essaye de pro-
gresser du mieux que je peux avec
mon club. Lors du dernier match de
Coupe de France face à Lorient, j’ai
réussi à marquer un but et cela vient
améliorer mes statistiques cette sai-
son avec Tours.
Vous avez joué à Valenciennes
avec des Algériens, avez-vous
connu Foued Kadir ?
Oui, il y avait surtout Lyes Houri
avec qui j’ai évolué. Après, il est allé
signifier que c’était com-
pliqué de pouvoir comp-
ter sur moi dans l’immédiat.
C’est peut-être par rapport
à votre club, parce que
cette CAN ne s’est pas
jouée dans les dates
dites FIFA…
Oui, voilà c’est ça ! Je
crois que c’est pour
cette raison…
Et si on fera appel à
vous pour les JO
teur et j’aime bien aussi at-
taquer et apporter de l’aide sur le
plan offensif en essayant d’être
présent devant les buts adverses.
Je peux aussi être utile comme
milieu relayeur. L’année dernière
j’ai joué comme milieu défensif et
cette année avec l’arrivée du coach
Marco Simone, je suis un peu plus
offensif. C’est ce qui m’a permis de
mettre 3 buts cette saison.
Que peut-il apporter pour vous
un entraîneur qui a du vécu
comme Marco Simone ?
C’était un grand joueur et actuel-
lement il réalise de très bonnes
choses avec nous à Tours. C’est un
entraîneur avec une mentalité ita-
casse tout
au Portugal !
Le Sporting Lisbonne doit une fière
chandelle à son meilleur buteur algérien
Islam Slimani, auteur d’un autre doublé
hier soir en championnat. En danger à
Setubal, les Lisboètes ont eu la tâche
plus facile grâce à une ouverture du
score hâtive de l’inévitable Slimani. Le
buteur de l’Equipe nationale a récidivé en
signant un doublé, rendant ainsi la mis-
sion de ses camarades plus confortable
dans ce duel remporté finalement 6 buts
à 0. Islam compte ainsi 13 buts et reste
le meilleur buteur de l’année 2016 en Eu-
rope avec 4 réalisations marquées en 4
jours.
Brahimi et Porto cèdent
encore des points
2016…
en Ligue 1 à Bastia, j’espère que ça ira
mieux pour lui. Pour Kadir je l’ai
connu, moi j’étais en réserve, on se
croisait au club mais on n’avait pas le
même horaire d’entraînement, donc,
on se voyait rarement. Je n’ai pas eu
l’opportunité de jouer avec lui.
On sait que votre père est un an-
cien joueur professionnel, cela
vous a-t-il aidé dans vos choix de
carrière ?
Je dois dire que j’ai grandi dans une
famille de footballeurs, parce que
même mes oncles étaient dans le
football. J’ai donc connu les terrains
de football très petit à Aubervilliers.
Je me rendais au stade tous les week-
ends pratiquement.
Vous êtes de quelle région
en Algérie ?
Comme je viens de le dire, c’est
une fierté de répondre à l’appel de
l’Algérie.
Gourcuff a apprécié votre
profil, après vous avoir vu
jouer contre Lorient en
Coupe, une réaction ?
C’est un honneur pour
moi. Plaire à un coach
connu et reconnu en
France comme Gourcuff
est une très bonne chose,
surtout qu’il s’agit du sé-
lectionneur national. Ça
fait plaisir aussi de lire
dans la presse qu’il s’in-
téresse à moi, main-
tenant, je ne dois
pas m’arrêter là, je
dois continuer à
lienne qui est très exigeant. On ap-
prend beaucoup de son vécu et de
son palmarès. Il nous apporte beau-
coup d’expérience.
Quels sont les joueurs que vous
connaissez ?
Je connais assez bien Nabil
Accroché à la maison par Rio Ave, un
but partout, le FC Porto de Yacine Bra-
himi a concédé encore deux points dans
la course pour le titre face au Sporting
d’Islam Slimani. Désormais, les Dragons
comptent 4 points de retard sur le lea-
der lisboète.
MoumenMoumen A.A.
«L’OM ?
Ghoulam
On verra ça
au moment
voulu»
Bentaleb avec qui j’ai joué en
jeunes, lorsque j’étais à Bou-
enchaîne un
c o m m e
ça assez hâ-
t i v e m e n t ,
mais si l’Algé-
rie fait appel à
moi, je saisirai
cette opportunité
avec fierté.
On parle de
l’Olympique de Mar-
seille qui serait intéressé
par vos services, on a évo-
qué aussi des clubs alle-
mands comme Hanovre, le
Werder et Schalke 04, une confir-
mation ?
Vous savez, tous ces intérêts
m’honorent. Après, moi je ne me
prends pas la tête avec ça. Je suis
logne- sur-Mer. Après, il y a
les incontournables à l’image
de Feghouli et Brahimi qui sont
de la région parisienne comme moi.
Riyad Mahrez évoluait en Ligue 2,
il a rejoint la sélec-
tion et cela lui a
ouvert l’op-
p o r t u n i t é
d’exploser en
Angleterre.
Est-ce l’exem-
ple idéal pour
vous ?
autre succès
En série A d’Italie, Na-
ples, qui restait sur un
succès à l’extérieur,
est parvenu à enchaî-
ner une deuxième vic-
toire de suite, en
venant à bout d’une
accrocheuse formation de Torino, hier soir.
Le latéral gauche de l’EN, Faouzi Ghoulam,
a joué l’intégralité de cette rencontre
remportée sur le score de deux buts à un
par les gars du Sud de l’Italie.
Taider sort le grand jeu
face à Milan
Il
est
«Mahrez
«Je
est un
suis
Je suis de Kabylie, d’un
petit village qui s’appelle El
Kseur.
Etes-vous déjà venu en
originaire de
exemple
Kabylie, d’El
clair que
son par-
cours res-
s e m b l e
pour moi»
K’seur plus
exactement»
Algérie ?
Oui, je suis déjà venu quand
j’étais petit à Bejaia. Maintenant,
cela fait longtemps que je n’y suis pas
un peu au
mien, donc
j’espère bien
connaitre la même
réussite que lui.
Entretien réalisé par
Moumen Ait Kaci Ali
Communiqué
Le FC Bologne
est allé s’imposer,
hier après-midi,
chez le Milan AC
sur le score d’un
but à zéro. Le mi-
lieu de terrain in-
ternational
algérien Saphir
Taider a com-
mencé la partie d’entrée. Très en
vue dans ce match, l’ancien joueur
de l’Inter Milan a rempli sa mis-
sion comme il se doit. Intraitable,
il aura été d’un grand apport dans
ce succès réalisé à l’extérieur.
Ryad MAHREZ ambassadeur exclusif
de la marque Stream System
La liste élargie
connue le 1 er mars
Bomare Company, sous le nom commercial de Stream System, fabricant électronique
algérien de téléviseurs, tablettes et smartphones, a signé, samedi 02/01/2016, un
contrat de partenariat avec le footballeur international algérien et milieu droit du club
anglais de Leicester City ; Ryad MAHREZ. Cette alliance, forte et significative, fera de la star des terrains anglais
l’Ambassadeur officiel et exclusif de la marque Stream System ; et ce pour une durée de douze (12) mois. Le choix
de Ryad n’est pas le fait du hasard. « Il représente la force, la réussite et la fierté algérienne, c’est pourquoi nous
avons scellé cet attachement avec lui», dira, en conclusion, Ali BOUMEDIENE, Directeur général de Bomare Com-
pany, à l’issue de la signature dudit contrat. Le duo triomphateur, Stream System- Ryad MAHREZ, communique un
puissant message, celui des valeurs de la compagnie, à savoir : une réussite Made in Algeria.
Selon nos informations, le coach des
Verts, Christian Gourcuff, entend
faire appel à une liste élargie de 35
joueurs concernés par la prochaine
confrontation contre l’Ethiopie.
Ainsi, cette liste sera rendue pu-
blique le 1er mars. La liste définitive
de 23 éléments sera connue quelques
jours après, soit le 16 du même
mois.
N° 3238 NATIONALE Jeudi 7 EQUIPE 03 janvier 2015 Sa tournée européenne débutera ce week-end
N° 3238
NATIONALE
Jeudi 7
EQUIPE
03
janvier
2015
Sa tournée européenne débutera ce week-end
Gourcuff à la rencontre
de Benzia et Ounas
C omme nous l’avions annoncé dans ces
mêmes colonnes, il y a quelques se-
maines, Christian Gourcuff va aller à la
Gourcuff, pour rappel, avait eu au téléphone les deux
joueurs dernièrement et selon nos informations, ils sont OK
pour intégrer les Verts.
rencontre de deux joueurs franco-algé-
riens, en l’occurrence, Yassine Benzia et
Il les veut pour le mois de mars
Adam Ounas. La tournée européenne du coach na-
tional va débuter ce week-end. Il devrait se rendre
ce samedi soir du côté de Montpellier afin d’assis-
ter au match qui opposera le club local à Bor-
deaux, pour le compte de la 20e journée de Ligue
1. L’occasion pour lui de voir à l’œuvre Ounas et
discuter avec lui au terme de la partie. Le lende-
main, il pourrait se rendre dans le Nord pour as-
sister au match Lille-Nice et retrouver Benzia.
Toujours selon nos informations, Christian Gourcuff
envisage de faire appel à ces deux joueurs pour le
prochain stage, s’ils venaient à lui donner leur accord
définitif lors de ce week-end. Le technicien breton
veut surtout éviter le scénario Fekir. Soulignons
enfin que Gourcuff devrait rencontrer d’autres
joueurs en ce mois de janvier.
S. F.
Hanni figurera dans la prochaine liste élargie
Selon nos informations, le sélectionneur national aurait décidé de mettre
le nom de Sofiane Hanni dans la liste élargie en prévision du prochain
stage du mois de mars. Christian Gourcuff n’a pas été insensible aux per-
formances du joueur de Malines, qui ne cesse de briller depuis quelques se-
maines. Yazid Mansouri est allé le superviser lors d’un match de
championnat disputé il y a près de 15 jours face à La Gantoise.
Pas sûr qu’il participe au stage !

Même s’il a été retenu dans la liste élargie, Sofiane Hanni n’est pas cepen- dant certain de figurer dans la liste finale. Selon nos informations, Yazid Man- souri, dans son rapport sur le joueur, remis à Gourcuff, a mentionné que le profil de l’ancien Nantais est intéressant, mais qu’à son poste, il y a mieux. Si les habituels joueurs convoqués venaient à être tous opérationnels pour le prochain stage, Hanni ne sera pas retenu. Cependant, en cas d’absence des joueurs majeurs, le coach pourra alors lui faire appel. En attendant de voir plus clair, Mansouri a dit au joueur de continuer à travailler pour progresser davantage.

joueur de continuer à travailler pour progresser davantage. Watford sur le point de recruter Mario Suarez

Watford sur le point de recruter Mario Suarez

Guedioura poussé vers la porte de sortie ?

Selon le site de Sky Sports, la direction de Watford souhaite renforcer son milieu de terrain défensif avec un ou deux joueurs supplémen- taires lors du mercato hivernal. Ledit site sou- ligne que les dirigeants des Hornets sont actuellement en négociations très avancées avec l’ancien sociétaire de l’Atlético Madrid, Mario Suarez. L’actuel milieu de terrain de la Fiorentina serait partant et pourrait donc atterrir à Watford. Si cette arrivée venait à se confirmer, ce serait une mauvaise nouvelle pour le milieu de terrain, Adlene Guedioura, qui déjà ne bénéficie pas de beaucoup de temps de jeu et qui verra dès lors sa situation se compliquer davantage. Selon certaines ru- meurs, l’international algérien pourrait être prêté cet hiver pour un autre club. Affaire à suivre.

Bentaleb de retour face à Leicester, ce dimanche

terre). L’entraîneur argentin envisage de mettre au repos certains de ses habituels titulaires et donner ainsi leur chance aux éléments qui n’ont pas trop joué dernièrement.

Il devra marquer des points

Si le retour de Bentaleb en tant que titulaire venait à se confirmer, dimanche prochain, l’Algérien devra absolument saisir l’occasion pour sortir un gros match et gagner des points auprès de son entraineur. Il est important pour le joueur de redevenir compétitif, notamment en prévision des prochaines échéances qui attendent les Verts au mois de mars prochain. Christian Gourcuff compte beaucoup sur lui et le fait qu’il soit écarté de la sorte chez les Spurs, cela pourrait bien l’embarrasser davantage, sachant que le maillon faible de l’EN lors des derniers matchs a été juste- ment le milieu de terrain.

S. F.

De retour de blessure voilà maintenant un mois de cela, Nabil Bentaleb n’a pas pour autant eu l’oc- casion de beaucoup jouer avec son équipe de Tot- tenham. L’international algérien, victime de la concurrence et l’émergence surtout de quelques jeunes joueurs à son poste formés au club, n’est plus un titulaire indiscutable comme il l’était la saison passée et ne bénéficie plus aussi de la confiance de son coach, Maurizio Pochettino. Une situation quelque peu compliquée pour ce talen- tueux joueur qui n’a plus rejoué en Premier League depuis le 29 août dernier. Une éternité. Toutefois, et selon les médias britanniques, le natif de Lille devrait retrouver sa place de titulaire ce dimanche après-midi à l’occasion de la ren- contre attendue face à Leicester pour le compte du 3e tour de la Cup (Coupe d’Angle-

Boudebouz «On m’a pointé du doigt alors que j’avais juste besoin d’un temps d’adaptation»

Dans une longue interview accor- dée au journal Midi Libre, le milieu de terrain algérien, Ryad Boudebouz, est revenu sur ses six premiers mois avec Montpellier, a parlé de la sélec- tion nationale et de son attachement à la religion. L’ancien Sochalien, criti- qué en début de saison pour ses prestations en demi-teinte, revient fort depuis quelques semaines.

«Je me régale. Je me sens en pleine forme. On croit toujours qu'un joueur technique peut arriver et s'in- tégrer tout de suite, ce n'est pas pos- sible. Il y a toujours un temps d'adaptation. Les résultats de l'équipe ne m'ont pas aidé non plus. Si on avait bien marché dès le début, mes performances individuelles se- raient mieux passées. Comme on

perdait, on pointait du doigt l'équipe, on m'a pointé du doigt», a-t-il dit, avant d’ajouter : «Quand on est mal, on est mal. On fait toujours le geste

de trop

Quand ça va mieux, les

idées sont plus claires sur le terrain.

C'est surtout plus facile. Aujourd'hui, on a pris conscience des choses. Les joueurs font aussi beaucoup plus d'efforts».

« Je dois marquer plus de buts »

A la question : dans quel domaine devez-vous progresser ? Il a répondu :

«Je dois marquer plus de buts (il en a marqué un seul jusqu'ici face à Bastia, Ndlr). Faire des passes, je sais faire. Parfois, devant le but, je veux absolument faire marquer. Je fais la passe et elle tue l'action», a-t-il dit

avant d’évoquer son avenir : «Fran- chement, je ne me projette pas. Je joue. J'aime ce maillot, j'aime ce club. Je commence à me sentir très bien sur le terrain. On verra bien de quoi demain sera fait».

« Tant que tu n’as pas joué

sous le maillot algérien, tu ne peux pas comprendre »

«Avec l’Algérie, depuis six-sept mois, je suis bien revenu. Tant que tu n'as pas joué sous ce maillot, tu ne peux pas comprendre. Quand tu joues là-bas, tu te dis : “Ah ouais, quand même !”.»

« Je pratique ma religion discrètement »

Sur la religion, Boudebouz dira :

«Oui. Je suis musulman. Il y a la reli-

gion et il y a le football. J'essaie de ne pas mélanger les choses. On fait souvent des amalgames, alors je pra- tique ma religion discrètement, je vais à la mosquée. Chacun fait sa vie comme il l'entend tant qu'il y a du respect entre nous. Peu importe la religion, ça ne me dérange pas».

« Islam et islamiste, ce n'est pas pareil »

Sur l’image de l’Islam en France, il

dira : «Certains confondent les choses. Islam et islamiste, ce n'est

pas pareil. D'autres ont un peu plus de recul. Quand tu ouvres la Bible, la Torah ou le Coran, tu peux lire que

“tuer est le plus grand des péchés”.

Ceux qui ont commis toutes ces atro-

cités en novembre à Paris, ne sont

pas des musulmans. C'est dommage

de nous mettre tous au même ni- veau». Et d’enchaîner sur les récents attentats de Paris : «J’ai ressenti du dégoût. Voire des gens mourir à

cause de fous

nemi, on ne souhaite pas la mort.

Nous, les footballeurs, on ne réalise pas la chance que l'on a sur le ter- rain, on est toujours en train de se plaindre alors que des gens meurent

à côté

Même à son pire en-

Pour rien.»

Il disputera son 250e match ce week-end

S'il joue samedi soir lors de la réception des Girondins de

Bordeaux, pour le compte

de la 20e journée de Ligue 1, Ryad Boude- bouz fêtera sa 250e ap- parition en Ligue 1 (164 pour Sochaux, 66 pour Bastia et 19 pour Montpellier à ce jour). Aucun joueur algérien n’a disputé autant de matches dans l’élite sur les 25 dernières années à

part Kader Fer- haoui (343 matchs avec MHSC, AS Cannes et ASSE entre 1987 et

2000).

S. F.

N° 3238 04 Jeudi JSK LIGUE 7 janvier 2016 Les grands débuts de Ferhani avec
N° 3238 04 Jeudi JSK LIGUE 7 janvier 2016
N° 3238
04
Jeudi
JSK
LIGUE
7 janvier
2016

Les grands débuts de Ferhani avec la JSK

7 janvier 2016 Les grands débuts de Ferhani avec la JSK C ela fait plusieurs se-

C ela fait plusieurs se- maines que la JSK sui- vait l’arrière gauche du RCA, Houari Ferhani. Ce dernier, qui ne se

sentait plus à l’aise au RCA, lui qui n’a pas touché plusieurs salaires, a décidé de solliciter la commission des litiges pour obtenir gain de cause et récupérer sa lettre de libéra- tion pour pouvoir choisir librement

sa prochaine destination. Alors que beaucoup l’annonçaient au CRB, le jeune international olympique a fi- nalement signé à la JSK un contrat

de deux saisons et demie. Au lende- main de la signature, le président Hannachi lui a demandé de rallier directement la capitale pour enta- mer la préparation avec sa nouvelle équipe. Et comme prévu, le joueur était présent hier matin, au stade de Mahelma. Le moins que l’on puisse dire est qu’il donnait l’impression d’être un ancien. Il s’est vite intégré dans le groupe en affichant une grande volonté. D’ailleurs, même l’entraîneur était content de l’avoir dans son effectif pendant cette trêve pour pouvoir le jauger.

Il entretient de bonnes relations avec plusieurs joueurs Ce qui a facilité la tâche de Houari

Ferhani, c’est le fait qu’il connait plu- sieurs joueurs de la JSK, à l’image de Boulaouidat. L’ex-arrière gauche du RCA n'était nullement intimidé. Au contraire, il voulait dès le début mar- quer son territoire. «Fier de rejoindre la JSK»

A la fin de la séance, nous avons eu

une discussion avec Houari Ferhani lequel a accepté volontiers de répon- dre à nos questions. Interrogé sur son premier entraînement avec la JSK, il dira : «Je suis très heureux de rejoindre la JSK. C’est la première séance et je me

sens déjà très à l’aise. Je vais travailler d’arrache-pied pour convaincre l’entraî- neur et apporter un plus à l’équipe». «Je ne me sentais pas dépaysé»

Et concernant le fait qu’il ait apparu

décontracté, il ajoutera : «Effective- ment, je me sentais très à l’aise. Les joueurs m’ont ouvert la porte et je ne me suis pas senti dépaysé. Je connais plusieurs joueurs et je suis fier de jouer à leurs côtés».

Saïd D.

Ferrahi, Aïboud et

Boulaouidat blessés

Ils ne se sont pas entraînés hier

et Boulaouidat blessés Ils ne se sont pas entraînés hier A près une semaine d’en- traînement

A près une semaine d’en- traînement à Tizi Ouzou, la direction ka- byle a décidé de pro- grammer un mini-stage

de trois jours à Alger, et ce, pour pouvoir remobiliser les joueurs les- quels ont traversé une période assez difficile, notamment par rapport aux résultats négatifs enregistrés derniè- rement. Et comme annoncé précé- demment par nos soins, les responsables ont choisi l’hôtel Sami- tel pour y passer quelques jours avant de rentrer à Tizi Ouzou et aborder le dernier virage avant de s’envoler à destination de Constan- tine, le samedi 15 janvier. En effet, c’est hier soir que les coéquipiers de Mebarki ont pris part à leur pre- mière séance d’entraînement qui s’est déroulée à Zeralda. Le staff tech-

qui s’est déroulée à Zeralda. Le staff tech- nique a entamé son programme et compte l’appliquer

nique a entamé son programme et compte l’appliquer à la lettre malgré l’absence de plusieurs joueurs, qui, rappelons-le, n’ont toujours pas re- pris. Il faut dire aussi que la séance d’hier a été marquée par le forfait de trois cadres, qui malgré le fait qu’ils étaient présents, n’ont pas pu travail- ler avec le groupe pour diverses rai- sons. Il s’agit de Aïboud (élongation au niveau de la cuisse), Ferrahi (une blessure légère) et Boulaouidat (des douleurs au pied). L’absence de ces trois joueurs a chamboulé le pro- gramme du coach Bijotat lequel a souhaité disposer de tout son groupe pour entamer les choses sérieuses et profiter au maximum de cette trêve. Ferguene souffre de la cheville Un autre joueur a dû quitter l’entraî- nement quelques minutes avant ses

a dû quitter l’entraî- nement quelques minutes avant ses coéquipiers. Il s’agit du jeune atta- quant,

coéquipiers. Il s’agit du jeune atta- quant, Saïd Ferguene, lequel a reçu un coup à la cheville. Ce dernier, qui rappelons-le, a contracté la même blessure, il y a quelques jours, a re- chuté. Il devrait en principe repren- dre avec le groupe aujourd’hui. Un groupe réduit, Bijotat fait appel aux jeunes C’est avec un effectif réduit que la JSK poursuit la préparation à Alger. Alors que Seddiki ne compte plus revenir et que Rial et Doukha sont toujours blessés, deux autres joueurs n’ont toujours pas repris avec le groupe. Il s’agit de Malo et Diawara.

Et pour pouvoir au moins assurer

une bonne préparation, Bijotat a fait appel à quelques jeunes pour avoir un effectif assez riche en attendant le retour de tout le monde. Saïd D.

Le nouveau stade de Tizi porterait le nom de Hocine Ait Ahmed ?

Depuis quelques jours, des informations circu- lent à Tizi comme partout ailleurs dans les villages de haute Kabylie que le futur stade de Tizi sera baptisé au nom du défunt Moudjahid et homme historique, Hocine Ait Ahmed, décédé le mercredi 23 décembre dernier à Lausanne (Suisse). Cette information n'est pas encore confirmée par les ser- vices compétents, il n’en demeure pas moins que le souhait est déjà exprimé par quelques person- nalités influentes de la région et qui songeraient même à introduire un dossier dans ce sens pour voir leur projet aboutir. Une proposition de baptiser le stade au nom du défunt président de la JSK, Ab- delkader Khalef, est déjà introduite, reste mainte- nant à savoir pour qui de ces deux hommes historiques de la Kabylie tranchera la commission compétente. Pour rappel, le stade de Tizi est d’une capacité de 50 000 places et est toujours en cours de réalisation. Repris depuis quelques mois par une entreprise turque, il devrait être réceptionné à la fin de l’année 2016.

B.T.

La venue d’un gardien de but est probable cet hiver…

La JSK ne tranchera sur la

4 e licence que lundi prochain

La JSK qui a engagé, pour l’instant, deux nouvelles recrues, Mebarki (MOB) et Ferhani (RCA), dispose de deux autres licences encore à pourvoir. L’opération de recrutement se poursuivra encore ce week-end. La direction kabyle est sur les traces de deux milieux de terrain, un animateur de jeu et un récupérateur, pour pallier le départ de Seddiki. Il s’agit de Harrouche et Yettou, qui auraient trouvé un terrain d’entente avec le président Hannachi, hier. Par ailleurs, et selon une source bien informée, on croit savoir que la JSK n’a pas encore tran- ché définitivement sur la venue d’un nouveau portier qui épaulera Azzedine Doukha en phase retour. En effet, on a appris que Doukha passera de nouveaux examens médicaux dimanche prochain et c’est sur la base de ces résultats qu’une décision sera prise. Si on s’aperçoit que le gardien international reviendra plus tôt que prévu, la JSK fera venir un joueur de champ, mais dans le cas contraire, la quatrième licence sera réservée à un nouveau portier. C’est dire que pour l’instant rien n’est encore décidé dans ce sens, indique une source de la di- rection. Pour rappel, lors de ce mercato hivernal, plusieurs gardiens ont été contactés, notamment Meziane, Kacem et Brixi, entre autres.

L.A.

1
1

Bijotat «Il est difficile de se préparer sans plusieurs cadres»

A l’issue de la première séance d’entraînement à Alger, nous avons pro- fité de l’occasion pour interroger le premier

responsable à la barre technique concernant cette période importante vu que l’équipe va effectuer une pré- paration de trois jours à Alger avant de rentrer à Tizi Ouzou et apporter les derniers réglages avant de s’envo-

ler pour Constantine afin d'y affron- ter le CSC, le 16 janvier prochain. Bijotat, faut-il le dire, n’a pas appré- cié le fait que son groupe soit res- treint, notamment avec l’absence de plusieurs joueurs, qui jusqu’à pré- sent, n’ont pas encore repris. A ce sujet, il dira : «C’est un mini-stage de trois jours que nous avons mis en place pour remobiliser les joueurs et permettre à tout le monde de retaper dans un ballon et préparer convena-

Ferhani avec nous. C’est un nouveau joueur qui vient renforcer notre effec- tif. J’espère qu’il apportera un grand plus à l’équipe». «On attend avec impatience l’arrivée des deux dernières recrues» Poursuivant son intervention, Bijo- tat n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour nous faire savoir qu’il attend avec impatience l’arrivée des deux dernières recrues : «J’attends avec impatience que le groupe se complète. Alors que Ferhani est déjà avec nous, j’attends l’arrivée des deux dernières recrues, pour pouvoir tra- vailler sereinement et appliquer convenablement mon programme». «L’absence de Seddiki pénalise tout le monde» En évoquant l’intrigante absence de Seddiki, Bijotat qui est déjà en colère contre les défaillants, dira : «L’ab- sence de Seddiki pénalise tout le monde. Je ne sais pas pourquoi il n’a pas repris, mais c’est la JSK qui paie dans ce genre de situation». «Je ne sais pas pourquoi Malo et Diawara ne sont pas là, mais…» Deux autres joueurs n’ont tou- jours pas réintégré le groupe. Il s’agit des deux Burkinabè, Diawara et Malo. Ces derniers qui devaient régler quelques affaires personnelles avant de revenir en Algérie, n’ont pas donné signe de vie : «Je ne sais pas pourquoi Malo et Dia- wara ne sont pas encore arri- vés, mais ce n’est pas nor- mal. Lorsqu’on rate un jour d’en- traînement, c’est compré- hensible vu que certains joueurs habi- tent loin, mais faire l’impasse sur la moitié de la préparation, je trouve ça inacceptable». Saïd D.

blement la phase retour. Malheureu- sement, la préparation est tronquée du moment que plusieurs joueurs
blement la phase retour. Malheureu-
sement, la préparation est tronquée
du moment que plusieurs joueurs
sont absents. Il est difficile de travail-
ler avec un groupe composé de plu-
sieurs jeunes vu que les
cadres sont absents pour
diverses raisons. J’espère
avoir sous ma coupe tout
le monde le plus rapide-
ment possible».
«Heureux d’avoir
Ferhani avec
nous»
Comme annoncé
précédemment
par nos soins,
c’est hier matin
que la nou-
velle recrue,
Houari Fer-
hani, s’est
entraîné
pour la
première
fois avec la
JSK. Le
fait qu’il
soit pré-
sent dès le
premier
jour de
stage, a fait
énormément
plaisir à Bijo-
tat qui dira :
«Je suis très
heureux d’avoir

Entraînement hier matin à Mahelma

Comme annoncé précédemment par nos soins, la JSK s’est entraînée hier matin à Mahelma, dans un stade

doté d’une pelouse synthétique de cinquième génération. La séance qui a duré plus d’une heure et demie s’est déroulée dans les meilleures condi- tions. Il faisait très froid Si l’entraînement a débuté à 10h, c’est pour permettre aux joueurs de bien se reposer et ne pas se lever tôt. Toutefois, il fait vraiment frais ces derniers temps. D’ail- leurs, les joueurs ont eu du mal à entamer la séance

technico-tactique. Les joueurs ont travaillé pendant plusieurs minutes devant les buts. La séance de l’après-midi a débuté à 16h Après une séance matinale sous un froid glacial, les joueurs ont regagné leur hôtel pour le déjeuner et une petite sieste. Une deuxième séance était au menu en fin de soirée. Elle devait débuter à 16h.

Malo et Diawara n’ont toujours pas repris C’est désormais une habitude, à chaque fois qu’ils
Malo
et Diawara n’ont
toujours pas repris
C’est désormais une habitude, à
chaque fois qu’ils quittent Tizi Ouzou
pour rallier le Burkina Faso et passer
quelques jours de vacances avec leurs proches,
Malo et Diawara mettent du temps avant de reve-
nir. Autorisés à prendre quelques jours de repos
après le match face au MCO, les deux joueurs n’ont
toujours pas repris. Alors que les joueurs se don-
nent à fond pendant plus d’une semaine, les deux
Burkinabè n’ont pas encore donné signe de vie.
Ce qui a mis l’entraîneur Bijotat dans tous ses
états. Selon lui, un joueur qui rate un entraî-
nement c’est compréhensible, notamment
s’il habite loin, mais faire l’impasse
sur une semaine d’entraîne-
ment est inadmissible.

vu qu’il faisait très froid. La température ne dépassait pas les

7°.

Séance tactique au menu Depuis la reprise des entraînements, vendredi dernier, les joueurs s’entraînaient au rythme de deux séances par jour. Du coup, l’entraîneur ne

voulait pas trop augmen- ter la charge en program- mant une séance

N° 3138 LIGUE 1 JSK Jeudi 05 7 janvier 2015 Un accord a été trouvé
N° 3138
LIGUE
1 JSK
Jeudi
05
7 janvier
2015
Un accord a été trouvé hier soir

La piste Yettou toujours d’actualité

prise, il saura que le prési- dent Amani n’a versé qu’un seul mois de salaire. A la FAF, on a assuré Yet- tou qu’il est libre de récla- mer ses papiers et ne pas attendre le versement des autres mensualités, les dé- lais étant épuisés selon notre source. C’est ainsi qu’on croit savoir d’une source crédible que la prochaine destination de Yettou serait la JSK.

Hannachi a discuté avec le joueur, hier soir

Selon la même source,

nous avons appris qu’à la sor- tie de Yettou du siège de la fédération, il a directement pris attache avec le président de la JSK pour lui faire savoir qu’il était très intéressé de venir à la JSK, cet hiver, mais son souci c’est de n’avoir pas encore récu- péré sa lettre de libération. On croit savoir que le président Hannachi a rassuré Yettou de s’en occuper aujourd’hui. Donc sa si- gnature à la JSK est prévue pour ce week- end.

A.A. L.L.

à la JSK est prévue pour ce week- end. A. A. L. L. Harrouche signe son

Harrouche

la JSK est prévue pour ce week- end. A. A. L. L. Harrouche signe son contrat

signe son contrat

Les pourparlers avec le milieu de terrain récupérateur du RCA n’ont jamais cessé. Avec l’officialisation du départ de Seddiki, cet hiver, les Kabyles voient en Yettou le joueur idéal pour le remplacer. Toutefois, la situation adminis- trative du joueur avec son club em- ployeur ne per- mettait pas d’approfondir les n é go c i at i ons jusqu’à ce qu’il finisse par obte-

aujourd’hui !

S elon des sources concordantes, le retour de Harrouche à la JSK est sur le point d’être concrétisé. Annoncé en grande pompe cet hiver dans les rangs des Canaris, le milieu offensif du RCA a dû attendre le verdict

de la commission de règlement des litiges pour connaître la suite réservée

son recours. Harrouche s’est déplacé hier à la FAF et a rencontré son président Amani qui a finalement décidé de le libérer pour la JSK. Selon une source digne de foi, Harrouche est attendu aujourd’hui à Tizi, pour signer son contrat avec les Kabyles. Selon des indiscré- tions, la JSK proposera à Harrouche un contrat de 30 mois renouvelable, comme c’est le cas pour le jeune international olympique, Ferhani. Il sem- blerait même que les deux parties aient tout finalisé et qu’il ne reste que la signature pré- vue aujourd’hui au siège du club.

à

nir sa lettre de libé- ration. Tout le monde sait que Yettou fait partie des joueurs qui n’ont pas été payés par la direction du RCA. Seulement lui n’a pas empoché six mensualités et la réglementation lui permet de demander sa libération. Hier encore, le joueur est allé voir la commission des règle- ments des litiges et à sa sur-

Il sera présenté à la presse, dimanche prochain

On croit savoir le joueur du RCA, Har- rouche, est acquis et devra signer au-

jourd’hui son contrat. La direction kabyle souhaite le présenter à la presse dimanche prochain au siège du club. L’équipe pre- mière se trouve depuis avant-hier en stage

à Alger et la reprise à Tizi est justement

prévue pour le début de la semaine pro- chaine. Il est utile de signaler que le prési- dent Amani a sollicité Harrouche pour jouer son dernier match avec le RCA, ce sa- medi face à Tissemsilt, pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie. A. L.

Pour l’axial de la JSK, Koceila Berchiche, la trêve hivernale est une halte importante pour
Pour l’axial de la JSK, Koceila
Berchiche, la trêve hivernale est
une halte importante pour bien
préparer la phase retour. Consi-
dérant que son équipe n’a pas
vraiment montré un bon visage
lors de la phase aller, il est impé-
ratif de réagir, en allant chercher
des résultats positifs. Pour Ber-
chiche, la JSK doit retrouver toute
sa force, estimant qu’une mobili-
sation générale de tout le monde
s’impose pour tirer le club vers le
haut. Sur le plan personnel, Ber-
chiche revient encore pour couper
court à toutes les spéculations qui
ont pollué l’environnement du
club ces derniers temps au sujet
de son départ, affirmant qu’il est
revenu par conviction et prêt à
jouer gratuitement pour le club
qui l’a vu grandir.
?

Depuis vendredi, la JSK a en- tamé sa préparation hiver- nale, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Je vous fais savoir qu’on a repris l’entraînement, après quelques jours de repos. On en a bien pro- fité pour nous ressourcer auprès de nos familles, maintenant place au travail. On a devant nous une dizaine de jours, il faudra se re- trousser les manches pour réussir une bonne préparation hivernale, surtout que la phase retour sera des plus difficiles et chaque point glané aura son pesant d’or dans le décompte final. Les entraînements ont été marqués par l’absence de plu- sieurs éléments, ce qui n’a pas été pour arranger les affaires du staff technique pour met- tre en place son programme, quelle est votre opinion ? Il est vrai qu’on aurait souhaité voir tout le monde présent dès le premier jour de la préparation. J’espère que tout le monde sera là dans les prochaines heures, comme ça on ne perdra pas du temps pour mener à bien notre travail. Certains suivent des soins

Berchiche

«On doit consentir beaucoup de sacrifices pour redresser la situation»

et j’espère qu’ils seront rétablis bientôt, d’autres sont attendus également pour cette fin de se- maine. En tout cas avec un groupe au complet, notre tâche sera plus facile à accomplir. La direction et le staff tech- nique ont opté pour un stage de trois jours à Alger, quel est votre commentaire ? Si cette décision a été prise, c’est parce que le groupe a aussi besoin de travailler dans la concentration totale. La direction et le staff technique ont pris une bonne décision. De notre côté, on tâchera de bien profiter de ce mini regroupement à Alger. J’es- père que tous les joueurs seront présents et que chacun se don- nera à fond pour être prêt le pre- mier jour de la reprise de la compétition. Si on revient un peu en ar- rière, comment évaluez vous la phase aller ? C’est vrai qu’on n’a pas vrai- ment montré un beau visage lors de la phase aller car nous avons perdu beaucoup de points. Notre classement actuel n’est pas celui qu’on espérait et il est de notre devoir d’améliorer au plus vite la situation. Personnellement, je trouve que nous avons les moyens de réagir lors de la phase retour. Je trouve aussi que l’écart qui nous sépare du MCA, qui est troisième au classe- ment, n’est pas insur- montable. Un écart de six points n’est pas im- possible à surmonter, il suffit juste de réussir un bon début de phase retour pour remonter au classement. Avec l’arrivée des

nouvelles recrues, les suppor- ters attendront beaucoup de

droit d’attendre de nous des ré-

sultats positifs, il faut être à la hauteur des attentes et dignes du

maillot que nous portons. Est-ce que vous êtes optimiste

?

Sans aucun doute. Je suis opti- miste car le fait de porter ce maillot veut dire qu’on n’a pas le droit de rechigner sur les efforts. La JSK doit impérativement re- trouver la place qui lui sied, c’est tout le monde qui doit donc s’im- pliquer. Nous les joueurs sommes tenus d’honorer dignement les couleurs que nous portons. Je mesure parfaitement la lourde responsabilité. La JSK ne jouera pas pour assurer son maintien, on fera tout pour réaliser une belle phase retour. Revenons à tout, on vous a donné partant cet hiver, cela ne vous a-t-il pas perturbé ? Pas du tout, je n’ai jamais été perturbé dans mon travail. Je sais qu’en revenant à la JSK, c’est pour participer au redressement de la situation. J’ai reçu des of- fres de plusieurs clubs mais je n’ai jamais songé à abandonner l’équipe, surtout pas dans ces mo- ments difficiles. Je suis un enfant du club et je ressens au plus profond de moi-même la lourde responsabilité de tirer le club vers le haut, je suis prêt même à jouer gratuitement si c’est nécessaire. La JSK est le club qui m’a vu gran- dir.

Entretien réalisé par Lyès A.

Ça joue serré

entre Hannachi et l’agent de Seddiki

Comme nous l’avons annoncé il y a quelques jours, le jeune milieu de terrain de la JSK, Lyès Seddiki, a décidé de ne plus poursuivre son aventure avec les Canaris. D’ailleurs, le joueur l’a officiellement déclaré à la presse mais sur le plan administratif, son départ est directement lié à la lettre de sortie que doit lui délivrer la formation kabyle. De son côté, le président Hannachi n’a point apprécié la manière avec laquelle Seddiki veut quitter le club. Pour rappel, il a déclaré que son joueur devra débourser une certaine somme d’argent pour obtenir ses papiers.

La JSK ne compte pas le céder pour des miettes

Pour la direction kabyle, les choses sont très claires. Si le joueur campe sur sa décision de partir, il n’aura qu’à ramener l’argent nécessaire pour payer sa libération, car pour le président Hannachi, la JSK ne le laissera pas partir pour des miettes.

Le joueur de plus en plus proche du NAHD

vous, qu’avez-vous à leur dire

Tout d’abord, je tiens à souhai- ter la bienvenue aux nouveaux joueurs qui sont arrivés à la JSK cet hiver. Mebarki est déjà dans le bain, sachant qu’il s’entraîne de- puis quelques jours avec nous, ainsi que Ferhani qui vient d’offi- cialiser sa venue. D’autres vont arriver ces jours-ci. De notre côté, on fera tout pour leur permettre une rapide adaptation. D’ici au match face au CSC, ils seront mis dans le bain et ne senti- ront pas qu’ils sont nouveaux. En pré- vision de la phase retour, une grande mobilisa- tion est néces- saire pour parvenir à tirer le club vers le haut. Les supporters ont le

à tirer le club vers le haut. Les supporters ont le Selon une source digne de
à tirer le club vers le haut. Les supporters ont le Selon une source digne de

Selon une source digne de foi, Seddiki est actuellement en contact très avancé avec la for- mation des Sang et Or. Son agent est en contact perma- nent avec l’entraîneur Bou- zidi qui veut bien avoir Seddiki dans son groupe lors de la phase retour. Reste maintenant à concrétiser le transfert. L’agent de Seddiki a plusieurs fois appelé Hannachi au télé- phone hier, en vain. C’est dire que cette affaire risque de faire couler beau- coup d’encre. A. L.

N° 3238 06 Jeudi 7 MCA LIGUE 1 janvier 2016
N° 3238
06
Jeudi 7
MCA
LIGUE
1
janvier
2016

La décision sera prise aujourd’hui à l’entraînement

Roberson file au Brésil sans prévenir les dirigeants Mardi der-

sans prévenir les dirigeants M a r d i d e r - nier, le Brési-

nier, le Brési- lien Roberson a fait une visite éclair à l’entraî- nement pour informer le staff technique qu’il était blessé et qu’il devait se faire soigner. At- tendu hier à l’entraînement à la forêt de Bouchaoui, le joueur n’a pas donné signe de vie. Même les responsables du club n’ont pas eu de nou- velles du milieu de terrain. Renseignement pris, ce dernier a décidé de rentrer chez lui au Brésil, en s’en- volant à destination de Lisbonne, avant de rallier Rio De Janeiro.

Il a commis un grave impair et trahi la confiance du Mouloudia

Bien qu’il n’ait rien montré depuis l’en- tame de cet exercice, les responsables du MCA ont tendu une perche à Roberson en lui donnant une seconde chance, après avoir été annoncé sur la liste des joueurs à libérer. Le milieu de terrain brésilien, qui ne manquait de rien, percevait aussi ses sa- laires au même titre que ses coéquipiers. Au lieu de se montrer reconnaissant envers le MCA, il n’a pas trouvé mieux que de trahir la confiance de ses dirigeants en filant à l’an- glaise, commentant un grave impair.

Il ne compte plus revenir et la direction du club prendra les mesures qui s’imposent

A l’aéroport d’Alger, Roberson a confié à ses proches qu’il quittait le club de manière définitive et qu’il n’allait plus revenir. Ce der- nier s’est même permis de critiquer son em- ployeur. Seulement, le Brésilien ne se rendait pas compte qu’il avait commis l’irréparable et la direction du club à des arguments à faire valoir. Le premier responsable du club, une fois informé de cette affaire, a pris la décision de résilier son contrat tout en étant confiant d’avoir gain de cause, lorsqu’on sait que c’est un juriste de profession.

Betrouni «Roberson a commis une grave erreur et son contrat sera résilié»

Contacté par nos soins au sujet de cette affaire, le premier responsable du club, en l’occurrence Achour Betrouni, nous dira :

«Roberson a commis une grave erreur en rentrant chez lui sans prévenir personne. Je tiens à vous informer qu’il ne fait plus partie de l’effectif du Mouloudia et que son contrat sera résilié.»

«Un huissier de justice pour constater son abandon de poste»

«Nous allons entamer les procédures né- cessaires et un huissier de justice sera dé- pêché sur les lieux pour établir un constant d’aban- don de poste, nous sommes dans nos droits. Roberson a perçu ses mensualités au même titre que ses coéqui- piers. Je tiens donc à vous assurer que nous avons des arguments à faire valoir pour défendre le dossier du Mou- loudia», a ajouté le prési- dent du MCA.

«Nous n’avons rien reçu de la LFP, on jouera face au CRB au 5-Juillet»

Quant aux déclarations du président du CRB, Réda Malek, qui affirme que le derby sera délocalisé au stade du 20-Août, à ce sujet Betrouni n’a pas voulu polé- miquer sur le sujet, du mo- ment que la LFP n’a pris aucune décision dans ce sens. «Nous n’avons rien reçu de la LFP. Jusqu'à preuve du contraire, on jouera face au CRB au stade du 5-Juillet.»

Kamel M.

on jouera face au CRB au stade du 5-Juillet.» Kamel M. La participation de Chaouchi face

La participation de Chaouchi

face à l’USB se précise

T out en portant une attelle, Chaouchi s’entraîne avec ses coéquipiers comme un joueur de champ pour préserver sa forme. L’ancien por- tier de la sélection nationale a discuté une nou- velle fois avec Ighil et il lui a fait part de son

aptitude à jouer le match de Coupe d’Algérie face à l’USB. De son côté, le coach du Mouloudia a ressenti

cette envie de jouer chez Chaouchi qui continue en même temps à soigner sa blessure afin d’être prêt pour prendre sa place dans les buts ce vendredi. On peut dire que la participation de Chaouchi se précise, d’autant plus que son état de santé s’améliore. On laisse enten- dre que Chaouchi n’aurait jamais pris ce risque n’était la blessure de Matijas qui ne s’est pas encore rétabli. Sachant que Bensmaili et Nemiri manquent d’expé- rience et cela pourra leur jouer un mauvais tour dans un match de coupe où l’enjeu est de taille, Chaou- chi veut donc se sacrifier pour son équipe, lui qui souhaite tant brandir

le trophée de la Coupe d’Algérie et

prendre une revanche sur le sort

après la finale perdue face à l’USMA, car si certains de ses co- équipiers ont gagné cette coupe il y

a deux années de cela face à la

JSK, le héros d’Oum Dorman était sous l’effet de la suspension. Ainsi, Chaouchi ne veut pas rater ce ren- dez-vous qui est tant important pour lui, mais la décision finale re-

viendra à Ighil qui tranchera aujourd’hui sur sa participa- tion et ce, en concertation avec le staff médical.

Lezzoum prépare Bensmaïli et Nemiri à toute éventualité

Tout en se dirigeant vers la participation de Chaouchi, le staff technique du Mouloudia se prépare à toute éven- tualité, et c’est la raison pour laquelle l’entraîneur des gar- diens de but Lezzoum est en train de faire un grand travail avec Bensmaili et l’autre portier Nemiri. Fort de son expé- rience, Lezzoum prépare les deux portiers sur le plan psy- chologique, car il est évident que même si Chaouchi sera de la partie, Bensmaili sera sur le banc et pourra faire son entrée en cours de jeu, puisque tout peut arriver dans une partie de football. Si maintenant et en dépit de la partici- pation de Chaouchi le staff technique décidera autrement pour ne prendre aucun risque à son sujet, les deux jeunes portiers seront convoqués pour ce match.

Aucun risque d’hypothéquer la

participation de Chaouchi face au CRB

D’autre part et si Ighil a décidé d’attendre la veille du match pour trancher au sujet de la participation de Chaou-

chi, c’est pour la simple raison qu’il veut s’assurer que son portier ne prenne pas un grand risque en donnant la réplique à l’USB, car s’il rechute il manquera tout simple- ment à l’appel face au CRB, un adversaire d’un autre cali- bre où le MCA aura beaucoup plus besoin de ses services.

Kamel M.

Ighil adoptera le 4-3-3 face à l’USB

A l’occasion des 16es de finale de l’épreuve populaire, où les coéquipiers de Hachoud don- neront la réplique à l’USB, Ighil abordera cette rencontre avec une stratégie de jeu différente de celle adoptée face à l’USMA et l’ESS. L’an- cien sélectionneur national jouera l’offensive à outrance sur ses bases afin de mettre tous les atouts de son côté, lorsqu’on sait que les Bis- kris vont opter pour la prudence et essayer de surprendre leur adversaire. Ainsi, le MCA évo- luera avec une défense classique, trois joueurs au milieu de terrain et trois atta- quants. Une stratégie de jeu que le coach du MCA avait déjà adoptée lors de plusieurs ren- contres à l’exception des deux dernières em- poignades en championnat.

Bouhenna et Azzi, pour une paire centrale inédite

En raison de l’indisponibilité de Demou qui

est grippé et Bachiri qui souffre d’une blessure à la cuisse, le coach du MCA n’a aucune autre solution que d’aligner Azzi aux côtés de Bou- henna pour former la charnière centrale de sa défense. Bien que ce soit pour la pre- mière fois que ces deux joueurs seront alignés ensemble,

La direction du club envoie une convocation à Ngoula

Harrouche intéresse le Mouloudia Annoncé à l’ESS où il a presque tout conclu avec les
Harrouche
intéresse le
Mouloudia
Annoncé à l’ESS où il a presque
tout conclu avec les responsables du
club sétifien, figurant aussi sur les ta-
blettes de la JSK, Hocine Harrouche inté-
resse à plus d’un titre le Mouloudia qui
veut bénéficier de ses services. Des
proches du club ont pris langue avec le
joueur en lui proposant de rejoindre le
Doyen des clubs algériens et le joueur
n’a pas hésité à donner son accord
de principe. Voilà une affaire à
suivre.

Ighil semble satisfait de leur complémentarité en défense après

l’entente qu’ils ont montrée lors des oppositions qu’il a programmées aux entraîne- ments. Sur les côtés et sans au-

Ayant quitté le club sans préavis, la direc- tion du Mouloudia compte faire les choses dans les règles de l’art avant de dépêcher un huissier de justice sur les lieux pour consta- ter l’absence de Patrick Ngoula. La direction du club a envoyé une convocation au joueur par courrier à travers lequel elle l’invite à se présenter à Alger à partir de la semaine pro- chaine pour procéder à la résiliation de son contrat ou bien entamer les entraînements avec la catégorie espoirs. En effet, les pensionnaires

cune surprise, on retrouvera les deux latéraux Hachoud et Zeghdane qui restent les joueurs les plus en forme dans leur poste actuelle- ment

Le milieu de terrain, un véritable casse-tête pour le coach

Au niveau du milieu de terrain et en pré- sence de bons joueurs, le choix sera difficile pour Ighil, voire un véritable casse-tête, d’au- tant plus qu’il jouera avec trois éléments seu- lement en raison de la stratégie de jeu adoptée. Si l’animation du jeu sera confiée à Derrardja, il est évident qu’il reste deux joueurs à choisir pour assurer la récupération, et Ighil doit trancher entre Kacem, Karaoui et Chita. Ayant affirmé qu’il alignera les joueurs les plus en forme et qu’il ne changera pas une équipe qui gagne, il y a de fortes chances de le voir trancher en faveur de Kacem et Karoui qui ont toujours accompli leur tâche convena- blement.

Merzougui, Gourmi et Aouedj pour faire plier la défense de l’USB

Quant à la ligne d’attaque et en raison de l’absence de Abid, il semble bien que les choses s’annoncent aussi simples pour Ighil qui alignera Merzougui en tant qu’attaquant de pointe et qui sera épaulé par Gourmi et Aouedj afin de faire plier la défense de l’USB qui reste assez coriace en dépit des absences qu’elle connaîtra. Kamel M.

en dépit des absences qu’elle connaîtra. Kamel M. Réunion du conseil des associés ce lundi Lundi
Réunion du conseil des associés ce lundi Lundi prochain, le conseil des associés tiendra une
Réunion
du conseil des
associés ce lundi
Lundi prochain, le conseil
des associés tiendra une réunion
pour l’adoption du bilan financier
et qui a été reporté la semaine pas-
sée pour des raisons d’ordre organi-
sationnel. Cette réunion qui est
assimilée à une assemblée géné-
rale sera suivie par une autre
réunion, à savoir celle du CA
de la SSPA/MCA

d’El Achour, et bien que Ngoula se trouve au Came- roun, lui ont adressé une notification à travers laquelle on lui fait savoir qu’il ne figure plus dans la composante de l’équipe fanion d’où la nécessité de sui- vre la démarche citée ci-des- sus avant de faire appel aux services d’un huissier de jus- tice pour que le club préserve ses droits.

huissier de jus- tice pour que le club préserve ses droits. Il est en contact avec

Il est en contact avec la JS Kairouan

Selon une source digne de foi,

Ngoula, et après qu’il s’est rendu chez lui au Cameroun, se trouve actuelle- ment en Tunisie pour négocier son transfert avec la JS Kairouan. Ce- pendant, le joueur ne pourra si- gner en aucun cas au profit de la formation tunisienne avant qu’il ne procède à la résiliation de son contrat avec le MCA. La même source ajoute que Ngoula a voulu trouver un club preneur avant d’offi-

cialiser son départ du Mouloudia. K.M

N° 3238 LIGUE MCA Jeudi 7 07 janvier 2016
N° 3238
LIGUE
MCA
Jeudi 7
07
janvier
2016

La piste du CSC est écartée

La liste des dix-huit un casse-tête pour Ighil

En raison de l’absence de plusieurs joueurs à savoir Demou, Matijas, Bachiri, Abid, Mokdad et Roberson sans pour autant ou- blier le départ de Salah Eddine et Ngoula, la liste des dix-huit est un véritable casse-tête pour le coach du MCA. Ce dernier va pro- céder à la convocation des jeunes qui s’entraînent avec l’équipe fanion à l’image de Cherif El Ouazzani, Samir Chaouchi, Oudina et Souyed.

Vers la convocation de Boucherit

Face à cette situation, Ighil pourra même procéder à la convocation de Boucherit qui s’entraîne d’une manière or- dinaire avec le groupe, tout en étant soumis à un pro- gramme spécifique. Boucherit pourra donc compléter la liste des dix-huit et prendre sa place sur le banc des remplaçants. Le préparateur physique du club Dahmane Sayeh nous a confié que le joueur est prêt pour jouer face à l’USB, mais s’il ne sera pas convoqué, il lui éta- blira un programme d’entraînement spécifique qu’il devra suivre durant le week-end.

Il a cité l’exemple de la formation de Maghnia pour mettre en garde ses joueurs

Tout en motivant ses joueurs, et afin de les mettre en garde contre la réaction de l’USB, Ighil Meziane n’a pas hésité à leur rappeler les difficultés rencontrées en Coupe d’Algérie par l’USMH face à la modeste formation

de Maghnia, et les banlieusards étaient contraints d’aller jusqu'à la fatidique série des tirs au but pour assu-

1
1
la fatidique série des tirs au but pour assu- 1 Le Chabab veut Mokdad T out

Le Chabab

veut Mokdad

T out en étant annoncé du côté du

CSC, il semble bien que Abdelmalek

Mokdad terminera la saison au

Mouloudia, s’il ne trouve pas un

club preneur, puisque la piste des

Constantinois s’éloigne pour le milieu de ter- rain du vieux club algérois. En effet, le mana-

ger général du club, Amroune, avait appelé Mokdad par téléphone pour l’informer que l’argent n’est pas disponible dans les caisses du CSC afin de lui verser une avance sur sa- laire comme convenu, et c’est la raison pour laquelle le milieu de terrain du MCA ne s’est pas montré chaud pour continuer les négocia- tions. D’autre part, les dirigeants du CSC n’ont en aucun cas pris attache avec Betrouni pour discuter du transfert du joueur et c’est pourquoi Mokdad n’est plus intéressé par la piste du CSC. Entre-temps, Alain Michel a pris attache avec son ancien joueur au Mouloudia

et ce dernier s’est montré ravi d’endosser le maillot du Chabab. Il a rassuré Mokdad qu’il convient au jeu de son équipe et qu’il va lui assurer un bon salaire au Chabab. Mokdad n’a pas manqué de donner son accord de principe et s’est engagé à ramener lui-même sa lettre de prêt ou de libération. En effet, et malgré le fait que personne ne puisse remet- tre en cause les qualités de Mokdad qui était la saison passée le maitre à jouer du RCA, la blessure qu’il a contractée à l’entraînement suite à un télescopage avec l’Ethiopien Salah Eddine l’a contraint à une indisponibilité de longue durée. Ighil a d’ailleurs tenu à son joueur un langage franc en lui faisant savoir qu’il ne pourra pas compter sur lui à l’avenir s’il n’améliorait pas son état de forme, et qu’il ne s’opposera pas à son départ.

«Prêt à résilier mon contrat mais avec des conditions»

Joint par nos soins au sujet de ses contacts

avec le CRB, Mokdad nous dira : «Effectivement, les négociations ont échoué avec le CSC à cause

du volet financier. Le CRB m’a contacté par le biais d’Alain Michel, et je suis intéressé par une nouvelle expérience du moment que je ne vais pas jouer avec Ighil. Personne au Mouloudia ne m’a parlé de la résiliation de mon contrat, mais si c’est le cas je suis prêt à le faire à condition de toucher tout mon argent jusqu’au dernier centime».

«Je n’ai pas boudé l’équipe et mon départ est devenu une nécessité»

«Contrairement ce que certains disent, je n’ai pas boudé l’équipe et j’étais bel et bien malade, maintenant que je veux jouer, mon départ est devenu une nécessité pour le MCA afin d’avoir ma chance de jouer ailleurs, que ce soit sous forme de prêt ou en résiliant mon contrat.» M.L.

«Si on pense au

rer leur qualifica- tion au prochain tour de l’épreuve populaire. Le staff technique supervisera le
rer leur qualifica-
tion au
prochain tour
de l’épreuve
populaire.
Le
staff technique
supervisera le
Chabab lors du match
de Coupe
Bien que le staff technique du MCA ait
une idée précise sur son futur adversaire
en championnat, la rencontre de Coupe d’Al-
gérie qui mettra aux prises les Aigles des
Hauts Plateaux avec le CRB, et qui
Vers
un stage de
courte durée à
Ain Benian
fera l’affiche de la journée, sera
une aubaine afin qu’Ighil et
ses proches collaborateurs
puissent décortiquer le
jeu du Chabab.
En prévision du derby face au
CRB, l’entraîneur Meziane Ighil a de-
mandé à ce que son équipe bénéficie
d’un stage de courte durée à l’école hô-
telière de Ain Benian. Le coach du MCA
veut éloigner ses joueurs de la pres-
sion et leur assurer un cadre de tra-
vail agréable, pour une meilleure
concentration afin de prendre le
dessus sur les Belouizdadis.
j’avais réalisé de bonnes
prestations, mais le rôle d’un
attaquant est de marquer des buts.

A quoi attribuez-vous cette situation ?

Le fait que l’équipe ait traversé un passage à vide, a influé sur tout le groupe, mais nous avons réussi à redresser la barre lors des dernières ren- contres et je pense que cela va nous permettre d’aborder le reste du parcours dans un autre état d’esprit.

Vous comptez vous racheter ? A l’image de mes coéquipiers, je cherche à être plus performant et marquer des buts pour cette phase retour, et je reste persuadé que je vais y parvenir. Attendez-vous donc à un autre vi- sage lors de la phase retour, que ce soit pour moi ou pour l’équipe. Un parcours assez difficile attend votre équipe qui ne jouera que quatre rencontres sur ses bases pour le compte de la phase retour…

Toutes les rencontres que nous avons disputées jusqu'à présent ont été difficiles, et le fait de jouer plus de matchs en dehors de nos bases n’est pas un handicap, car on cherche à réaliser un meilleur parcours que celui de l’aller. Nous avons déjà ra-

Aouedj

CRB, on risque de se faire éliminer en coupe d’Algérie»

Après avoir réussi un bon début de championnat, Sid-Ahmed Aouedj a connu une nette baisse de régime et tient à prendre une revanche sur le sort pour montrer un autre visage pour la suite du parcours, à commencer par le match de coupe d’Algérie, ce vendredi, face à l’USB.

de gagner le trophée grandit. Tout en parlant de ce match de coupe d’Algé- rie, vous allez entamer la suite du championnat par un derby face au CRB qui est attendu par tout le monde après la polémique au sujet de la domiciliation du derby au stade du 5-Juillet ? Certes, on va entamer la phase re-

Après une courte trêve, vous allez renouer avec la compétition ce vendredi face à l’USB
Après une courte trêve, vous allez renouer
avec la compétition ce vendredi face à l’USB
dans le cadre de la Coupe d’Algérie…
On s’est bien préparés durant cette trêve,
pas uniquement pour ce match de coupe
d’Algérie mais pour le reste du par-
cours et je pense que nous
sommes prêts à reprendre la
compétition et jouer ce
match de coupe.
Avez-vous une idée
sur votre adver-
saire du jour ?
On n’a pas une
grande idée sur
l’USB, sauf que
c’est une équipe qui
joue les premiers
rôles dans le cham-
pionnat amateur et qui a
quelques joueurs expérimen-
tés. De notre côté nous essayons
de nous concentrer sur notre
travail sans faire une fixation
sur la qualité de l’adversaire et
je ne vais rien vous appren-
dre au sujet de la difficulté
des matchs de coupe d’Al-
gérie. On va donc aborder
cette rencontre comme
nous l’avons fait avec les
autres formations afin
d’éviter toute surprise.
N’appréhendez-vous
pas cette rencontre
du fait qu’elle se
joue à huis clos ?
Le fait de jouer un
match à huis clos est
toujours pénalisant, car
l’absence des suppor-
ters est toujours péna-
lisante même
lorsqu’on est ap-
pelé à jouer en
dehors de nos bases. On aurait sou-
haité que les Chnaoua soient
avec nous pour nous
encourager, mais
nous allons tout
faire pour nous
qualifier et leur of-
frir la qualifica-
tion.
Une qualifica-
tion aux 8es de
finale peut faire
de cette épreuve un ob-
jectif pour vous…
La Coupe d’Algérie
reste une épreuve par-
ticulière, et je rêve de
la brandir, car je
reste sur un goût
d’inachevé d’avoir
perdu déjà une
finale. Je veux
donc gagner
un titre cette
saison avec le
Mouloudia
et pourquoi
pas la Coupe
d’Algérie, car
la saison passée
on avait bien en-
tamé notre parcours
par la Supercoupe
face à l’USMA, et
certains problèmes
nous ont pénalisés
par la suite. Il y a,
certes, le facteur
chance qui joue
un rôle impor-
tant dans cette
épreuve mais
à chaque fois
qu’on passe
au prochain
tour, le rêve
«Le 5-Juillet permettra au Mouloudia et au CRB de jouer du beau football»
«Le
5-Juillet
permettra au
Mouloudia et
au CRB de
jouer du beau
football»

tour du championnat par une rencon- tre difficile, mais il faut éviter de penser à cette rencontre, car

«Je ne suis pas satisfait et vous allez voir notre véritable visage en phase retour
«Je ne suis
pas satisfait et
vous allez voir
notre véritable
visage en phase
retour du
championnat»

si on pense au CRB on risque de se faire éliminer en coupe d’Al- gérie par l’USB. C’est pour cette raison qu’il faut rester concentrés et penser à chaque chose en son temps, comme nous l’avons fait lors du dernier

derby face à l’USMA. Avant cette rencontre et malgré le fait que tout le monde parlait du derby, on a essayé de focaliser sur notre match de coupe face à l’USMO, ce qui nous a permis de nous qualifier sans rencontrer de difficulté tout en négociant par la suite le match de l’USMA convenablement. Quant à la domiciliation du derby au stade du 5-Juillet, tout le monde est unanime à dire que c’est une bonne décision, et je souhaite qu’on va revivre cette même am- biance du précédent derby et le fait de jouer sur une bonne pelouse cela permettra aux deux équipes de développer un beau football, mais pour l’instant il faut rester concentrés sur le match de coupe.

Lors de votre parcours de la phase aller, vous n’avez pas eu le rende- ment escompté bien qu’on mi- sait sur vous… Je reconnais ne pas avoir donné ce qu’on attendait de moi et je ne suis pas satisfait de mes performances, car je n’ai inscrit qu’un seul but jusqu'à présent et cela reste suffisant, même si parfois

mené de bons résultats en dehors de nos bases et nous n’avons perdu qu’une seule rencontre en déplacement.

Il semble bien que vous soyez décidés à jouer

vos chances à fond et même vous relancer pour le titre… Bien que nous occupons actuellement la troi- sième place du classement, on va jouer nos chances à fond pour le titre et il faut toujours y croire. Nous avons affronté le leader et je pense que nous n’avons rien à lui envier, et on pouvait même sortir vainqueur de cette rencontre n’était la chance qui nous a tourné le dos. Ce qu’on re- grette c’est d’avoir laissé filer des points qu’on n’aurait pas dû perdre sur nos bases.

Les supporters attendent beaucoup de

«Le fait de jouer quatre matchs seulement à Bologhine ne sera pas un handicap»
«Le fait de
jouer quatre
matchs
seulement à
Bologhine ne
sera pas un
handicap»

vous et rêvent de vous voir gagner un titre… Avant tout, je tiens à remercier nos supporters qui se sont montrés assez patients avec nous jusqu'à présent et c’est grâce à leurs encouragements qu’on a réussi à grimper jusqu'à la troisième place et on fera de notre mieux pour leur rendre le sourire. Entretien réaliser par Kamel M.

N° 3238 08 LIGUE Jeudi USMH 1 7 janvier 2016 Bouhaniche non retenu L’entraîneur harrachi,
N° 3238 08 LIGUE Jeudi USMH 1 7 janvier 2016
N° 3238
08
LIGUE
Jeudi
USMH
1
7 janvier
2016

Bouhaniche non retenu

L’entraîneur harrachi, Boualem Charef, a lâché Bouhaniche, l’ancien dé- fenseur du MC Oran, qui a effectué des essais au club. En effet, le coach n’a pas été séduit par le rendement du joueur lors du match ami- cal face à la formation de Hadjout.

Bourzama

proposé

Le manager Mohamed Me- rabet a proposé à la direc- tion de l’USMH les services du défenseur central du Mouloudia d’El Eulma, Bourzama, en prévision de la seconde moitié de la sai- son. Boualem Charef tem- porise, vu que ce joueur a récupéré sa lettre de libéra- tion. L’expérience acquise par cet élément face au MCEE lors de la dernière participation en Ligue des champions africaine a mo- tivé le coach banlieusard.

Ultime séance de travail ce matin

La dernière séance de la formation harrachie aura lieu ce matin au stade du 1er-Novembre de Lavige- rie. Ça permettra au driver de tester une dernière fois l’équipe qui affrontera El Kerma.

Harrag : «Il faut éviter le scénario de Maghnia»

Le milieu de terrain harra- chi, Harrag est catégo- rique. Il estime que l’équipe doit éviter le scé- nario de Maghnia pour se qualifier sans trop de souci, en déclarant : «Face à Maghnia, c’est vrai, nous avons trop sous estimé l’ad- versaire. Par la suite, on a commencé à courir derrière

le second but. Cette fois-ci,

on doit les prendre très au sérieux et éviter l’erreur commise dernièrement. Comme ça, on pourra arra- cher la qualification dans de bonnes conditions et non pas dans la douleur. On comptera sur le soutien de

nos fans pour passer ce tour, inch’Allah. La coupe est un objectif majeur pour nous. On veut à tout prix attein- dre un stade très avancé.» Sur la préparation de cette trêve, le jeune Harrachi ré- pond : «Le stage de Tipaza

a été bénéfique pour nous.

Nous avons bien travaillé et corriger certaines lacunes de la phase aller. Mainte- nant, j’espère que nous al- lons bien commencé la phase retour. On doit rester coller aux première places pour tenter quelque chose. Mais avant ça, on doit com- mencer et surtout démon- trer que nous avons fait du bon travail lors du match de Coupe d’Algérie face à El Kerma.» H. M.

Guerre froide entre Mana et Charef pour le recrutement

A El Harrach, ce n’est un secret pour personne que les relations entre le coach et le président Abdelkader Mana se

sont détériorées. Depuis des mois, les deux hommes se parlent froidement, à cause de plusieurs sujets, dont le volet financier qui semble être un sé- rieux casse tête pour le président. Ce dernier n’a, toujours, pas réussi à ho- norer ses engagements vis-à-vis des joueurs, par manque de moyen. En même temps, il refuse catégorique- ment de céder sa place de président de conseil d’administration aux gens qui peuvent ramener le plus. Les amoureux du club et authentiques harrachis n’ont pas apprécié cela. Bref, face à ce manque de moyen, le club risque de rater son mercato hi-

vernal. A une semaine de la clôture du mercato, le club banlieusard n’a toujours pas réussi à ramener le moindre élément, même si le techni- cien Charef a libéré déjà deux joueurs, Ourahmane et Kadi. Tout le monde est unanime à dire que le re- crutement d’un élément en défense et un autre au milieu de terrain s’im- pose dans l’équipe, suite aux lacunes constatées lors de la première moitié du championnat.

Charef sollicitera les Espoirs par manque de moyens

dre un stade avancé en Dame coupe. Charef a fait savoir cela à des proches du club leur indiquant que face au manque de moyens, il est dans l’obli- gation de renforcer son équipe par des joueurs qui peuvent donner un plus.

Le président jette la balle au coach

Pour sa part, le président, qui main- tient sa politique de la fuite en avant, a jeté la balle dans le camp du coach. En effet, il a indiqué aux dirigeants et aux supporters que c’est Boualem Charef qui est le premier responsa- ble du recrutement, vu qu’il a eu carte blanche. Mais, selon nos infor- mations, Charef ne veut pas s’immis- cer avec une telle conjoncture, du moment que les caisses sont vides. Ce serait donc suicidaire de sa part

s’il avance dans le recrutement, au moment où tous les joueurs ne sont pas payés.

Charef, les joueurs et les supporters veulent Cherfaoui

Outre les supporters qui en ont marre de ce feuilleton, les joueurs, Charef et les autres membres du staff technique veulent le départ de Mana. Ils sont unanimes à dire que Brahim Cherfaoui est la personne la mieux indiquée pour prendre la présidence du club et souffler une nouvel air dans le club. D’ailleurs, sept membres actionnaires sont favorables à sa prise de fonction. Au cours de la der- nière réunion, Cherfaoui a donné son accord final pour prendre en main le club.

Selon nos informations, Boualem Charef compte promouvoir certains joueurs de la catégorie des moins de
Selon nos informations, Boualem
Charef compte promouvoir certains
joueurs de la catégorie des moins de
21 ans, afin de renforcer l’équipe et
pouvoir se coller en haut du tableau,
tout en essayant notamment d’attein-
Hichem M.
Mana veut installer
Lounici comme
manger général
Ils sont allés le voir à Tipaza
Les actionnaires
ont expliqué la
situation à Charef
S elon nos informations,
un certain nombre d’ac-
tionnaires de l’USM El
les autres actionnaires, Cher-
faoui lui a fait savoir qu’il
doit patienter un peu, le
temps que la situation soit
claire.
Le stage de Tipaza a pris fin hier C’est dans l’après-midi d’hier que le stage
Le stage de
Tipaza a pris fin hier
C’est dans l’après-midi d’hier que le stage de
préparation de la formation harrachie a pris fin.
Ce regroupement qui a eu lieu à Chenoua (Ti-
paza), a permis au coach Boualem Charef de
préparer son équipe en prévision de la seconde
partie de la saison ainsi que pour la Coupe d’Al-
gérie, à commencer par la rencontre des 16es de
finale face à la formation d’El Kerma. Selon les
échos qui nous sont parvenus, le coach ban-
lieusard est complètement satisfait de ce
stage, estimant que l’équipe a fait
du bon travail.
Le point
positif, pas de
blessé
Le point positif de ce regroupement,
c’est le fait qu’il n’y ait pas de blessure.
C’est ce qu’a d’ailleurs confié le driver
Charef à ses proches. Il pourra du coup
compter sur tous ses éléments à partir
de ce vendredi face à l’équipe d’El
Kerma.
L’équipe-
type pas encore
connue
En prévision de ce rendez-vous de coupe qui
se tiendra demain au stade du 1er-Novembre de
Lavigerie face à l’US El Kerma, le onze harrachi qui
commencera la partie n’a toujours pas été connu. En
effet, Boualem Charef hésite pour la défense et le
milieu de terrain. Avec le retour des blessés, la
concurrence semble être rude dans ces compar-
timents. Le technicien devrait ainsi annoncer
M. H
cet après-midi ou demain matin, le onze
qui affrontera El Kerma en Coupe
d’Algérie.

Harrach se sont rendus à l’hôtel de Tipaza là où l’équipe effectuait son stage de préparation pour s’entretenir avec l’entraî- neur Boualem Charef. Selon les mêmes échos, ces derniers lui ont de- mandé de remobiliser les joueurs en prévision du

Abdelkader Mana songe à installer l’ancien ca- pitaine de l’équipe, Khaled Lounici, au poste de manager général. Vu que l’ancien chouchou du stade de Lavigerie est de retour au pays après une période passée au Canada, Mana veut en profiter pour bénéficier de son expérience. Le boss du club est plus que jamais motivé par cette idée.

Il veut lui faire signer un contrat de deux ans

Mana a même confié à son entourage qu’il sou-

match de Coupe d’Algérie. Craignant une surprise en Dame coupe, les actionnaires ont ainsi voulu rassurer Charef en lui expliquant la situation administra-

haiterait faire signer à Khaled Lounici un contrat de deux années, pour lui donner du temps de donner un plus techniquement et mieux organiser le groupe. Par ailleurs, l’en- tourage du président indique que ce dernier souhaite lui faire signer un contrat de deux ans, en signe de réponse à ses détracteurs qui refusent le retour de Lounici à l’USMH l’été dernier, puisque Boualem Charef peut assurer ce rôle.

tive du club.

Cherfaoui était

présent

Selon les mêmes in- formations, Brahim Cherfaoui était lui aussi présent avec ses

paires afin de discuter avec le coach et lui donner des assurances. Tout comme

Il a préparé l’argent nécessaire et n’attend qu’un signe

Brahim Cherfaoui semble plus que jamais décidé à prendre les destinés du club. Fort du soutien des action- naires, Cherfaoui a fait savoir au driver que tout est prêt au cas où il prendrait la prési- dence de l’USMH. Ainsi, Cherfaoui a préparé une grosse enveloppe pour régu- lariser tout le monde, si éventuellement Abdelkader Mana se retirer de son poste. Autrement dit, il pourrait y avoir des rebondissements dans les tout prochains jours dans ce thème, du moment que les inconditionnels en ont ras-le-bol de ces histoires à répétition.

Hichem M.

N° 3238 LIGUE 1 USMA Jeudi 09 7 janvier 2016
N° 3238
LIGUE
1 USMA
Jeudi
09
7 janvier
2016

Chettal «Je suis revenu à l’USMA pour remporter des titres»

L’attaquant des Rouge et Noir évoque son envie de remporter des titres avec le club, affirmant qu’il tentera de saisir sa chance, si l’entraîneur la lui accorde, surtout que les derbys lui ont manqué.

Tout d’abord, comment se déroule la pré- paration durant ce stage ? Très bien jusque-là ! Le groupe est magni- fique et les joueurs sont solidaires et s’enten- dent bien et c’est très important, c’est pour cela que je dis que le stage se passe bien à tous les niveaux. Tout est à notre disposition. C’est de bon augure pour la phase retour. Parlez-nous de votre première séance avec votre nouvelle-ancienne formation La bonne chose, c’est que je connais les joueurs. Donc ça s’est passé le plus normale- ment du monde pour moi. Je connais l’USMA, c’est ici que j’ai grandi et appris le football. Pour vous dire, je n’ai trouvé aucun inconvénient à effectuer mon retour. Je me suis adapté très facilement. La seule chose qui a changé, c’est l’entraîneur et ses collaborateurs et quelques joueurs, sinon j’ai déjà eu l’oppor- tunité de jouer avec quelques-uns parmi eux. Vous avez effectué le même chemin que Mansouri, vous a-t-il dit quelque chose ? Non, pas forcément ! On n’a pas beaucoup parlé de ce sujet, pour moi la page du MOB est définitivement tournée depuis le départ de Geiger de cette équipe au mois d’octobre. Au- jourd’hui, j’ai ouvert une nouvelle page avec l’USMA. Vous avez quitté le MOB, le détenteur de la coupe, pour rejoindre l’USMA qui est sortie de cette épreuve, mais qui joue car- rément le championnat… Les titres sont tous importants, et la meil- leure chose qui puisse arriver à un joueur, c’est de gagner un titre et se retrouver dans une autre équipe conquérante. J’ai

remporté la coupe avec le MOB la saison pas- sée, et je suis revenu à l’USMA qui est sortie de cette épreuve, et je pense que le champion- nat a plus de valeur, car il permet de jouer la Ligue des champions, alors que la coupe vous envoie jouer la CAF, c’est la preuve que le championnat est plus important que la coupe. Mais l’USMA s’est fait éliminer sur son terrain, dès le premier tour… Oui, je le sais, peut-être que c’est bénéfique pour l’équipe. Sinon, c’est regrettable de se faire éliminer à la maison. Maintenant, se bat- tre pour le championnat est de loin plus avan- tageux. Vous attendiez-vous à de tels résultats de l’équipe, après tout ce qui s’est passé la saison dernière ? Je pense que l’équipe a très bien retenu la leçon, sachant qu’elle a failli se retrouver en L2. Les joueurs ont bien réagi cette saison en championnat et en Ligue des champions. Cela prouve que l’équipe est sur le

ter ce titre ? Il ne faut surtout pas regarder dans le ré- troviseur. Il faudra remporter le plus grand nombre de points, surtout à la reprise du championnat.

Selon vous, quelles sont les équipes qui peuvent bousculer l’USMA ? Celles qui peuvent jouer le haut du tableau sont le CRB et l’USMH, deux formations qui jouent bien au ballon. Votre retour à l’USMA coïncide avec un derby ; un commentaire ? Croyez-moi, les derbys me manquent, sur- tout sur la pelouse du 5-Juillet. La dernière fois que j’ai joué un derby sur cette pelouse, c’était en 2013 face au MCA. J’ai des fourmis dans les jambes rien qu’à l’idée d’en parler. Sinon, côté cohésion vous ne devrez pas avoir de soucis… J’ai l’opportunité d’entrer de plain-pied dans le groupe, ce qui pourrait me per- mettre de participer à un grand

ce qui pourrait me per- mettre de participer à un grand «Les derbys au 5-Juillet me
«Les derbys au 5-Juillet me manquent»
«Les
derbys au
5-Juillet me
manquent»

droit chemin. Ils ont travaillé dur, ils récolteront les fruits de leur labeur. Pensez-vous que le titre est acquis pour l’USMA qui possède 10 points d’avance ?

L’USMA possède une chance inouïe de remporter le titre, car elle dépasse son premier poursuivant de dix points. Ce ne sera pas évident pour les autres de la rattraper. Je pense aussi que cela va met- tre en confiance les joueurs pour bien avan-

cer, sinon rien n’est encore acquis, on ne doit pas rater cette chance. Comment faudra- t-il gérer la phase retour pour rempor-

nombre de rencontres. Si je suis aligné, je ne décevrai pas. Avez-vous parlé de ce sujet avec l’entraîneur ?

Il m’a souhaité la bienve- nue à mon arrivée et m’a dit de travailler pour donner le meilleur de moi-même. Je sais qu’il m’accordera ma chance. La chose la plus importante pour lui et moi, c’est le travail à l’entraînement.

Un mot pour les supporters ? Qu’ils sachent que je me défoncerai pour répondre aux attentes du staff et des supporters. Je veux remporter des titres.

Entretien réalisé par M. Z.

Ferhat

n’ira pas à Lagos

La Confédération africaine de football fait dans le deux poids deux mesures. Sinon, comment expliquer que le milieu de terrain des Rouge et Noir, Zinedine Ferhat, ne se rende pas à Lagos, pour participer à la cérémonie de remise de distinctions aux meilleurs jeunes joueurs du Continent noir. C’est dommage que la CAF n’ait même pas daigné envoyer des invi- tations aux joueurs qui sont en lice, à l’image du malheureux Ferhat qui est censé se trouver hier au Nigeria. Mieux encore, le président Reb- bouh Haddad avait désigné deux joueurs

Match amical aujourd’hui face à l’O. Médéa pour accompagner leur coéquipier et re- présenter l’USMA
Match
amical aujourd’hui
face à l’O. Médéa
pour accompagner leur coéquipier et re-
présenter l’USMA qui fait partie des qua-
tre meilleures formations du continent.
M. Z.
Les coéquipiers du revenant Chettal donne-
ront la réplique, aujourd’hui en amical, à leurs ho-
mologues de Médéa. Les Usmistes, qui préparent la
manche retour du championnat, auront là l’occasion de
rejouer, avant d’affronter les Sang et Or lors du premier
match. La rencontre aura lieu à Aïn Benian et débutera à
15h30. L’entraîneur Hamdi se servira de ce test pour se
faire une idée sur les joueurs les plus en forme, en prévi-
sion du derby.
Boussaha, piste écartée
Séance de massage au menu de
la matinée d’aujourd’hui
Finalement, le joueur Boussaha, qui a été proposé par Bernard Simondi à l’USMA, n’a
pas été retenu dans l’effectif. C’est ce que vient de nous affirmer une source usmiste qui ré-
Les coéquipiers du capitaine Khoualed devront
être soumis à une séance de massage ce matin
au centre de Aïn Benian. Les joueurs devront
se débarrasser des toxines cumulées du-
vèle que le profil du joueur n’intéresse guère le technicien des Rouge et Noir, Miloud Hamdi.
Le joueur, nous confie-t-on du côté de Bologhine, ne sait même pas s’il pourra récupérer ses
papiers. Par ailleurs, un autre joueur, un Italo-Franco-Algérien répondant au nom de Johad Ferretti,
a été proposé. Ce dernier, qui évolue en défense, est né en 1994 et a joué dans les jeunes catégo-
ries du Genoa, de Novara et de Milan. Aux dernières nouvelles, après avoir été testé par les techni-
ciens des Rouge et Noir, il n’a pas été retenu.
Un autre défenseur débarquera pour des essais
Par ailleurs, le président Rebbouh Haddad se serait entendu avec un manager pour lui ramener
un défenseur qui évolue en 3e Division française pour effectuer des essais. Ce dernier, nous dit-on,
devrait arriver aujourd’hui
rant toute cette période de gros ef-
forts.
M. Z.
des essais. Ce dernier, nous dit-on, devrait arriver aujourd’hui rant toute cette période de gros ef-
N° 3238 10 LIGUE Jeudi MOB 1 7 janvier 2016 Après leur large victoire face
N° 3238
10
LIGUE
Jeudi
MOB
1
7 janvier
2016
Après leur large victoire face à l’USOA en amical

Les Béjaouis ne jurent que par la qualif’

P oursuivant leur prépa- ration pour le rendez- vous de ce samedi en Coupe d’Algérie face à la formation de la JSD,

les Vert et Noir du MOB ont af- fronté un club du palier inférieur en amical, mardi dernier, au stade de l’Unité-Maghrébine, et qui a été une belle opportunité pour le coach, Amrani, de s’arrêter sur le niveau de préparation de son équipe. Il s’agit de la formation de l’USOA qui évo- lue en amateur. Cette confrontation s’est soldée par une large victoire des camarades de Zerdab (5-2) grâce aux réalisations de Boukria, Belka- cemi, Bendjeloul et Ferhat. Voulant préparer un vrai commando pour ce match face aux Jijeliens, Amrani

a eu cette occasion de voir à l’œuvre

ses poulains et de procéder aux der- niers réglages avant le rendez-vous de ce week-end qui s’annonce d’ores et déjà difficile pour les Béjaouis qui ne jurent toutefois que par la qualif’.

L’attaque fait son show et rassure Amrani

Ainsi, ayant été confronté ces der- nières journées à un problème énorme en ce qui concerne le manque d’efficacité avec, notam- ment, l’absence de certains élé- ments, les attaquants viennent de réagir de fort belle manière en ins- crivant cinq buts. Ce qui est une bonne chose pour le groupe avant de croiser le fer avec la formation de la JSD, ce samedi. Mieux en- core, les attaquants semblent avoir

retrouvé leurs repères avec le re- tour en force de Belkacemi après une stérilité qui date de plusieurs semaines, ce qui pourrait être une bonne solution pour le staff tech- nique afin d’arracher une le billet qualificatif, ce samedi, et ainsi avoir le moral au beau fixe pour la suite du parcours.

Encore des réglages à faire en défense

Bien que l’équipe ait affiché une belle prestation lors de la rencontre amicale de mardi dernier face au à l’USOA, il n’en demeure pas moins que le staff technique devrait effec- tuer d’autres réglages, notamment sur la défense, qui a encaissé 5 buts lors des deux derniers matches amicaux face au CRBAF et l’USOA.

C’est d’ailleurs ce que compte faire le coach Abdelkader Amrani au- jourd’hui et demain d’autant plus qu’une qualification au prochain tour est plus qu’impérative, pour éviter que la situation se complique quelques jours avant la réception du RCA en championnat pour le compte de la 16e journée.

Amrani aux joueurs : «Le match face à Jijel n’est pas gagné d’avance»

Très remonté contre sa défense, le coach a jugé inadmissible un tel flottement et un tel manque de concentration dans les moments décisifs de ce match amical. Ainsi donc, lors de sa brève intervention qui a suivi le match, Amrani a es- sayé dans un premier temps

d'adresser quelques critiques sé- vères aux éléments, dont le rende- ment des défenseurs : «Il faut qu’on soit très concentrés. Il faut faire très attention et garder les pieds sur terre. La dernière victoire en cham- pionnat que nous avons réalisée, nous l'avons cherchée et surtout provoquée, car nous étions conscients que nous avions les moyens de réaliser une victoire. Toutefois, cela ne reste qu'un petit épisode d'un long et difficile par- cours qui nous attend. Le match de la JSD sera encore plus difficile, donc on doit être très vigilants ». Ses poulains ainsi prévenus, ils doivent nécessairement garder les pieds sur terre.

S.A.

ils doivent nécessairement garder les pieds sur terre. S.A. L' assemblée générale des actionnaires du MO

L' assemblée générale des actionnaires du MO Béjaïa s’est tenue comme prévu à la salle de

conférences de l’hôtel Hamma- dites à Tichy. Un rendez-vous très attendu par toute la famille du MOB quelque peu agacée par les tiraillements nés ces derniers temps entre les dirigeants du club, Zizi et Ikhlef d'un côté, Bouche- bah, Adrar et Benai de l'autre, qui se sont échangés des amabilités par médias interposés. Par ailleurs, dans le point divers inscrit à l'or- dre du jour, une partie des action- naires du club ont relevé la mauvaise gestion des affaires du club depuis le mois de juin der- nier. Ils ont même relevé quelques réserves bloquantes du bilan fi- nancier de l'année 2014 en atten- dant le bilan de l'année en cours où plusieurs anomalies ont été constatées, notamment sur les sa- laires et primes des joueurs.

Bouchebah, Hassissen, Benaï et Attia instaurent une commission de contrôle de gestion

Après plus de six heures de débats,

Les actionnaires se sont réunis dans une ambiance électrique

il a été décidé aussi de mettre en

place une commission de contrôle de gestion composée de Bouche- bah, Hassissen, Bennai et l’ancien président du CA, Zahir Attia. Les opposants aux deux décideurs ac- tuels, Zizi et Ikhlef, comptent se faire entendre. Ils ont même brandi la menace de destituer le président actuel, Ikhlef, que l'on accuse ou- vertement d'être à la solde de Zizi et de percevoir surtout un salaire de 140.000 DA sans le mentionner dans le bilan financier qui a été adopté sous réserves lors de la pré- cédente assemblée générale.

Ikhlef poursuivra sa mission jusqu’à la fin de saison

Alors que certains ont évoqué le départ du président Ikhlef, ce der- nier restera finalement à la tête du club. Dans l’intérêt du club, les ac- tionnaires n’ont pas voulu mettre fin à la mission de Boubkeur Ikh- lef comme président du CA. Il poursuivra donc sa mission

jusqu’en fin de saison. Les der- nières sorties médiatiques fracas- santes de Bouchebah et Adrar n'ont pas été du goût du président, qui veut que le linge sale soit lavé en famille durant cette AG des ac- tionnaires qui a été quand même plutôt houleuse.

La question de son salaire évoquée !

Certains membres ont même sou- levé la question relative aux ru- meurs laissant entendre que le président de la SSPA/MOB, Bou- bekeur Ikhlef, percevait un salaire de 140.000 DA. Si aucune preuve n'est avancée pour justifier cette rumeur, étant donné qu'il n'y a au- cune trace sur les bilans du CA/SSPA/MOB, l'intéressé, pré- sent en qualité de membre de l'AG, n'a pas voulu répondre à la question laissant planer le flou. Le problème du salaire que le prési- dent du MOB touche au club a été finalement réglé puisque les ac- tionnaires ont adopté ce point à

l’unanimité.

Zizi-Adrar, le torchon brûle

Comme indiqué, l’ambiance a été hostile entre certains actionnaires. Ainsi, l’AG des actionnaires de la SSPA/MOB qui a eu lieu mardi dernier à l’hôtel des Hammadites a été houleuse où un accrochage ver- bal entre Zizi Farid et Akli Adrar a eu lieu à propos de nombre d’ac- tions. Les deux hommes pour- raient bien finir par faire appel à la justice, surtout que ni l’un ni l’autre ne veut céder. Il est à signaler que les actionnaires ont décidé de reti- rer leur confiance à Zizi en tant que porte-parole des actionnaires.

49,9 milliards de dépenses et plus de 4,5 milliards de dettes

Ainsi, les débats ont porté sur le bien-fondé de la dépense au profit du CA d'un montant de 49,9 mil- liards émanant essentiellement des subventions des fonds publics. Au- trement dit, les actionnaires ont

contesté le fait d'utiliser l'argent du contribuable pour le payement des salaires et primes des joueurs, tout en délaissant la formation des jeunes catégories. Une question en somme sur laquelle le CA est appelé à donner des explications. Dans ce même chapitre, les actionnaires ont évoqué les dettes du club estimées à plus de 4,5 milliards.

Le capital du club sera ouvert officiellement le mois de mai prochain

C’est désormais chose faite après l’intervention des actionnaires qui ont invité tous ceux qui veulent in- vestir dans le club d’acheter les ac- tions qui sont disponibles et aussi celles des anciens actionnaires qui mettent en vente leurs actions dès le mois de mai prochain. D’après nos informations, le président béjaoui a fait savoir durant son allocution que la priorité irait aux membres du conseil, puis aux membres de l’AG, avant d’ouvrir le capital aux étran- gers et aux hommes d’affaires dési- reux de fructifier leur argent en investissant au MOB. Les modalités de cette opération seront communi- quées ultérieurement.

S.A.

N° 3238 LIGUE 1 Jeudi 11 7 janvier 2016 NAHD
N° 3238
LIGUE 1
Jeudi
11
7 janvier
2016
NAHD
MOB
MOB

Ferhat

«J'ai hâte de retrouver l’ambiance des terrains !»

Après une absence qui aura duré plusieurs semaines, et après avoir fait l'impasse sur les dernières rencontres de son équipe, le milieu de terrain béjaoui, Malek Ferhat, semble s'être bien rétabli de sa blessure. Joint par nos soins, l'enfant de Tinebdar nous a fait savoir qu'il se sent beaucoup mieux actuellement et qu'il est prêt pour reprendre sa place à partir de la prochaine rencontre de son équipe face à la JSD.

«Vraiment, c'était difficile de rester un mois sans compétition, mais il n’y a que l’avenir qui compte désormais »

Tout d'abord, parlez-nous votre état de santé… Désormais, je me sens beaucoup mieux. J'étais sous la surveillance du staff médical qui a fait tout son possible pour me remettre sur pied. J'ai participé à toutes les der- nières séances, j'ai même disputé la dernière joute amicale program- mée par le coach face à l’USOA. Enfin, je peux vous dire que tout se passe bien pour moi actuelle- ment et c'est le plus important. Avez-vous eu des complications ? Dieu merci, non. Avant, et malgré le fait que je m'entraînais réguliè- rement, j'ai ressenti quelques dou- leurs. Désormais, je me sens très bien, aucune douleur à signaler. J'ai bien travaillé avec l'équipe du- rant cette période de trêve, ce qui va me permettre de faire un retour en force à la reprise. Il faut dire aussi que cet arrêt de la compéti- tion est avantageux pour moi puisque cela m'a permis d'avoir le temps pour travailler et bien pré- parer mon retour. Donc, vous pouvez être prêt contre la JSD, n'est-ce pas ?

Normalement, oui. Comme je viens de vous le dire, je suis rétabli à 100%, je ne ressens aucune dou- leur et je pense qu'avec le travail accompli durant cette trêve, je serai au top d'ici au jour du match. Toutefois, il faut dire aussi que le dernier mot revient à l'entraîneur, lui seul décidera quant à ma parti- cipation ou non. En tout cas, moi je reste à sa disposition et s'il me fait appel, je n'hésiterai pas à don- ner le meil- leur de

moi-

même,

comme je

l'ai tou-

jours fait

jusque-là

d'ailleurs.

Vous avez

raté plu-

sieurs

matches

cette sai-

son,

com-

ment

avez-

vous

vécu cela

?

Vraiment, c'était diffi- cile de res- ter un mois sans com- pétition. Il

faut dire que j'ai souffert durant cette période. Je n'ai pas l'habitude de rester tout ce temps loin des terrains. J'aurais tant aimé être sur le terrain et aider mes coéquipiers dans leur mission, mais c'est ça la vie d'un footballeur. Toutefois, ce qui m'intéresse le plus maintenant, c'est le présent car ma blessure n'est plus qu'un mauvais souvenir. Les fans peuvent-ils s'attendre à un retour en force de Ferhat ? Je l'espère bien. Je ferai de mon mieux pour retrouver ma forme. On est quatrième au classement et on fera tout pour le rester le plus longtemps possible et retrouver le podium. On est là pour satisfaire les supporters et honorer le maillot vert et noir. Donc, notre mission est de contribuer au succès de notre équipe. J'ai hâte de renouer avec la compétition et contribuer à la réussite de mon équipe. Revenons maintenant à votre

groupe, comment se porte-t-il à présent ? La préparation se déroule plutôt bien, les dernières séances d’entraî- nement se sont déroulées dans une ambiance bon enfant. On est en train d’apporter les derniers cor- rectifs, nécessaires durant cette se- maine avant le jour du match et on est motivés afin de réussir notre match face à Jijel. Comment s’annonce alors ce match de Coupe pour vous ? Ce sera un match difficile du fait qu’on va jouer en dehors de nos bases, face à une formation de la JSD qui reste quand même une équipe re- doutable. Ce qui est sûr, c’est que nous avons un moral mieux soi- gné. Cela va certaine- ment peser sur le ter- rain. On profitera de ce paramè- tre pour faire douter notre ad- versaire et décrocher

tre pour faire douter notre ad- versaire et décrocher qualifica- tion. Entretien réalisé par S.A. «Nous

qualifica-

tion.

Entretien

réalisé par

S.A.

«Nous sommes prêts pour la reprise»

On évoque une bonne ambiance de travail… Comme toujours et en pareille circons- tance, nous œuvrons dans un cadre où l’esprit amical et la camaraderie restent les maîtres mots. Les joueurs ont tra- vaillé d’arrache-pied afin d’êtres prêts pour la reprise de la compétition offi- cielle. Donc, vous êtes prêts pour la deuxième manche de la compétition officielle ? Effectivement. Nous avons effectué une bonne préparation et les joueurs sont décidés à relever le défi. On veut, une nouvelle fois, donner une belle image de cette école et démontrer que nous avons les moyens pour réussir une deuxième manche honorable. Afin d’atteindre cet objectif, on doit entamer le retour en force et réussir un début fracassant. L’équipe est prête pour le championnat, j’en suis convaincu. Avant cela, il y aura le match de coupe face à la JSS. Comment voyez-vous cette empoignade ? C’est un duel indécis et imprévisible entre deux formations qui se connais- sent bien. On aura certes l’avantage du terrain mais cela ne sera pas détermi- nant. La coupe ne reconnaît pas cer- taines donnes et choisira l’équipe qui sera qualifiée loin de toute logique. Il est vrai que la coupe n’est pas un objectif mais on la jouera à fond. On fera en sorte d’aller le plus loin possible dans cette compétition populaire. C’est le match des joueurs.

Entretien réalisé par Youcef M.

j o u e u r s . Entretien réalisé par Youcef M. C’est la fin

C’est la fin d’une courte préparation hivernale. Vos impressions ? Effectivement, la durée du stage hivernal était courte puisque le 16e tour de la Coupe d’Algérie a faussé les calculs de pas mal de clubs. Malgré cela, nous avons travaillé dans de très bonnes conditions avec tout le sérieux voulu. Tous les moyens ont été réunis tant matériels qu’infrastructurels, d’où la réussite de notre préparation. On a rechargé les batteries et les joueurs sont prêts pour la reprise. Donc, satisfait du regroupement effec- tué à Bensiam ? Absolument, je pense que nous avons très bien travaillé au cours des dix jours qu’a duré notre regroupement à Ben- siam. Afin de gagner du temps, nous sommes entrés dans le vif du sujet. Tous les moyens étaient réunis pour effectuer une bonne préparation et l’ensemble des joueurs ont adhéré à la méthode du staff technique. Sincèrement, ce stage hivernal était une réussite totale. J’es- père qu’on sera au rendez-vous dès ce week-end. On dit aussi que le staff technique a forcé la dose durant la première semaine de trêve… Certes, le rythme était élevé mais nous avions les moyens de récu- pérer. C’est vrai que nous avons souffert car nous avons encore les jambes lourdes et cela est bon signe, mais c’est le prix à payer pour une bonne préparation. Cela nous permettra de résister jusqu’à la fin du champion- nat.

Au cas où Seddiki et Yesli seraient acquis

Bendebka aura le bon de sortie dès ce mois

L’affaire du transfert de Sofiane Bendebka au Vitoria Guimarães pourrait bien pren- dre une tout autre tournure dans les pro- chaines 72 heures. Alors que la direction a opposé un niet catégorique, le club pour- rait changer de position très bientôt. En effet, le président Bachir Ould Zemerli est prêt à céder son pur produit au Vitoria Guimarães s’il réussit son recrutement hi- vernal. Le boss husseindéen se montrera souple et acceptera l’offre des Portugais si les négociations avec les deux Canaris, Seddiki et Yesli, aboutissent. Au cas où les deux joueurs de la JSK seraient acquis, Bendebka n’aura pas de difficulté à rejoin- dre le Vitoria Guimarães dès ce mois. Il

pourra même conclure avec le club portu- gais la semaine prochaine. S’il a l’aval de son président, Bendebka s’envolera à des- tination du Portugal la semaine prochaine. En somme, le départ de Bendebka dépen- dra de l’arrivée de Seddiki et Yesli.

«Je suis concentré sur le match de coupe»

Un réseau social a annoncé que Bendebka s’est envolé lundi soir à destination de Lis- bone afin de s’asseoir sur la table des né- gociations avec les responsables du Vitoria Guimarães. Joint par nos soins, le joueur a démenti catégoriquement l’information et nous dira qu’il est à présent en train de préparer le match de coupe : «Je ne peux

pas me déplacer au Portugal sans l’aval de mes responsables et du staff technique. Je ne veux pas évoquer cette histoire de transfert car je suis concentré sur le match de coupe de ce samedi. Je veux passer le cap des 16es de finale et aller le plus loin possible en Coupe d’Algérie.»

Chenine intéresse le Nasria

En plus de Seddiki et Yesli, un autre milieu intéresse la direction nahdiste lors de ce mercato hivernal. Il s’agit du joueur de l’ESS, Chenine, qui demeure aussi la cible de la JSK, ce qui complique sa venue à Hussein Dey.

Y. M.

Le groupe au complet

Le staff technique du NAHD poursuit son plan de travail pour le match de coupe de samedi face à la JSS. Les coéquipiers de Gasmi, qui sont soumis à une charge moins intense depuis lundi dernier, de- vront clôturer dès ce vendredi leur prépa- ration pour la reprise de la compétition officielle. Ils aborderont ainsi le dernier vi- rage avec, au menu, deux ultimes séances d’entraînement avant de croiser le fer avec la JSS. Cette dernière étape sera consa- crée au travail technico-tactique avec des mini-matchs d’application. L’entraîneur Youcef Bouzidi aura l’occasion d’évaluer définitivement la forme physique et tech- nique de ses joueurs et roder son onze- type. A cet effet, le coach des Sang et Or aura l’occasion de voir à l’œuvre l’ensem- ble de son groupe dans la mesure où l’in- firmerie affiche vide, ou plutôt, le même groupe qui a effectué le stage de Ben- siam. Ainsi, tous les éléments sont désor- mais opérationnels et chacun est pressenti pour faire partie du groupe qui sera aligné samedi après-midi. Le groupe est au com- plet ce qui facilite la tâche au staff tech-

nique d’appliquer convenablement sa feuille de route et présenter une équipe équilibrée face à Saoura.

Bouzidi sera prudent

Comme c’était le cas lors du précédent tour de la Coupe d’Algérie, l’entraîneur du NAHD ne compte prendre aucun risque en changeant l’équipe-type. Bouzidi recon- duira le même groupe et sera plus pru- dent tactiquement. Le schéma mis en place portera sur l’aspect défensif et of- fensif. Les deux attaquants de couloir au- ront aussi une tâche défensive et reviendront aider Ghazi et Khellaf. Ben- debka et Ouali auront un rôle strictement défensif et se chargeront de la récupéra- tion au milieu. Le coach nahdiste veut tirer profit de la forme physique de ses joueurs pour surprendre son adversaire. En toute prudence, Bouzidi veut passer le cap de Saoura sans encombres.

Benaldjia et Zeddam retrouvent l’équipe-type

Il n’y aura pas de changements de taille dans le onze de départ que devrait pré-

senter Youcef Bouzidi samedi en Coupe d’Algérie. Comme référence, le dernier match amical disputé contre l’OMR, l’en- traîneur du NAHD alignera l’équipe incor- porée en première période. Deux joueurs devront retrouver leur place de titulaire à l’occasion du match face à la JSS. Il s’agit du défenseur axial, Hamza Zeddam, et de l’attaquant, Mehdi Benaldjia. Le premier sera associé à Allali dans l’axe tandis que le second épaulera Gasmi et Ouhadda dans l’attaque. Dans l’ensemble, il y aura changement poste par poste.

Drifel, joker de luxe

Malgré son ascension et sa progression, l’attaquant, Lakhdar Drifel, débutera le match de coupe sur le banc des rempla- çants. Il sera le joker de luxe pour l’entraî- neur Youcef Bouzidi qui l’utilisera fort probablement en cours de match. Drifel aura une nouvelle chance samedi pour convaincre ses entraîneurs et s’imposer comme titulaire.

Y. M.

N° 3238 12 CRB LIGUE Jeudi 7 janvier 2016 Malek annonce «CRB-MCA Il a passé
N° 3238 12 CRB LIGUE Jeudi 7 janvier 2016
N° 3238
12
CRB
LIGUE
Jeudi 7
janvier
2016

Malek

annonce

«CRB-MCA

Il a passé le jeu sétifien au crible

1
1

Michel

réserve des

surprises à Geiger

Les neuf jours de regroupement à Tlemcen pour recharger les batteries en prévision de la phase retour se sont écou- lés. De retour à la capitale, le groupe belouizdadi n’aura même pas le temps de reprendre son souffle. En effet, à la séance de travail d’hier, les camarades de Cherfaoui ont ou- vert la page du déplacement à Sétif pour le compte des 16es de finale de la Coupe d’Algérie. Michel, le technicien du club, avec l’aide de son staff technique, a déjà pris de l’avance sur la préparation de cette affiche. Le Français, lors du regroupement à Tlemcen, a passé des heures à étudier le système de jeu de son vis-à-vis, le Suisse Alain Geiger. Les rencontres de l’ESS ont été passées au crible pour pou- voir déceler les points forts et faibles de cette équipe d’Aïn Fouara. Ainsi, Michel avec suffisamment de données sur son adversaire se prépare durant les deux jours d’avant le dé- placement dans les Hauts-Plateaux du pays, en apportant les derniers réglages nécessaires. Ce dernier nous réserve même quelques surprises pour tenter de réaliser le hold-up parfait en terre sétifienne.

Sétif, un sérieux concurrent malgré sa saison ratée

En championnat, cette formation d’Aïn Fouara qui nous a habitués à jouer les premiers rôles, est en train de vivre une saison compliquée. Le faux pas à domicile contre le MCA à la dernière journée n’aura fait qu’aggraver l’hémorragie. Un rendement que Michel ne prendra pas en compte, vu les ressources de ce futur adversaire. Il voudrait faire com- prendre à ses poulains qu’ils affronteront la même équipe qui a remporté la Ligue des champions africaine dans son édition 2014. D’autant plus que l’équipe des Aigles Noirs est habituée aux titres et ne voudrait pas vivre une saison blanche. Après avoir perdu le championnat, ce club se concentrera sans doute sur la coupe.

Le milieu de terrain, le point fort des Sétifiens

Selon Michel, le point fort de l’ESS réside dans son entrejeu. Avec Amada, Zerrara, Belamiri et les autres, cette équipe parvient toujours à remporter la bataille du milieu. C’est dans ce compartiment que le Français cherchera à renfor- cer son groupe. L’objectif consiste à contrôler cet espace en prenant les commandes du jeu pour affaiblir la frappe of- fensive de son adversaire.

L’attaque, le maillon faible

L’attaque de l’ESS souffre énormément. D’ailleurs, les chif- fres parlent d’eux-mêmes, avec 10 buts à la phase aller, Sétif a la plus mauvaise attaque en championnat de Ligue 1 Mobilis aux côtés de Blida. En contrepartie, son arrière garde arrive à équilibrer les choses avec la meilleure dé- fense en Ligue 1 Mobilis, huit buts seulement encaissés. Bouazza, le buteur du Chabab, et ses camarades sont pré- venus.

Le CRB adoptera un pressing haut

Avec toutes ces données, Michel s’est fait une idée sur le système adéquat à adopter pour faire tomber l’ESS chez elle. Pour commencer, le Français songe d’abord à gagner la bataille du milieu, et le retour de Ngomo cette semaine tombe à point nommé. Son jeu très physique devrait être un atout de taille contre Sétif. Ajouter à cela, le coach du CRB tentera d’exercer un pressing haut dans l’optique de re- pousser le milieu de terrain de l’ESS jusqu’à à ses bases et ainsi prendre le monopole du jeu.

La défense de Sétif donnera du fil à retordre

L’autre détail important dans ce jeu sétifien est la force de son compartiment défensif. Ils ne sont pas beaucoup à avoir fait tomber cette équipe à domicile cette saison, mais le Français compte sur la troisième meilleure attaque du championnat avec 24 buts pour casser la muraille adverse.

Le technicien craint le jeu des coulisses

Le CRB garde un très mauvais souvenir de ses rencontres face à l’ESS. La saison dernière, le club de Laâquiba a été pénalisé injustement à deux reprises contre cette même équipe de Sétif. A l’aller ; en sifflant un penalty imaginaire pour l’ESS et au retour, il refusait à Laâquiba un penalty pourtant flagrant qui avait écarté le Chabab du titre.

Lamine Amimi

qui avait écarté le Chabab du titre. Lamine Amimi se jouera au 20-Août» V oilà une

se jouera au 20-Août»

V oilà une information qui devrait ravir le public belouizdadi. La formation de Laâquiba aurait fini par avoir le dernier mot en ce qui concerne le lieu du prochain derby algérois contre le MCA. Après avoir été

délocalisé dans un premier temps au 5-Juillet, on nous apprend aujourd’hui que le match se jouera en fin de compte au 20-Août comme il était prévu initialement. Nous avons pris attache hier avec le président du CRB, Redah Malek, en début de soirée, afin qu’il nous donne plus de détails sur l’information que nous avons reçue quelques heures auparavant. «Que nos supporters se rassurent. Comme eux nous refusons aussi que cette rencontre se joue au 5-Juillet. Le match se tiendra bel et bien au 20-Août, comme il était prévu en début de saison entre les deux équipes.»

CRB avec son histoire et son palmarès n’est pas le genre de club à aller secouer la maison des autres clubs, et à la direction, on n’est pas des magouilleurs.»

«Ferhani a opté pour la JSK, tant mieux pour lui»

Pour ce qui est de son départ inattendu à la JSK, il nous dira :

«Sincèrement, j’ignore ce qui se raconte ici et là. Si c’est le cas, ce sera très grave. Ferhani était en négociations secrètes avec la JSK, même s’il a donné son accord de principe au CRB. Il a choisi la JSK, tant mieux pour lui, on lui souhaite bon courage.»

«Sétif, la finale à ne pas manquer»

Le président est revenu sur la rencontre de samedi en Coupe d’Algérie : «Pour moi, ce sera une finale avant l’heure. Sétif est une équipe qui a ses traditions en Coupe d’Algérie, mais nous nous sommes bien préparés pour ce match. À Tlemcen, les joueurs ont été mis dans les meilleures conditions et sont prêts pour la compétition.»

«Qu’Amani sache que ne nous sommes pas des magouilleurs»

Accusé par le président Amani d’avoir approché Ferhani, Malek réagit : «Pour mettre au clair
Accusé par le président Amani d’avoir
approché Ferhani, Malek réagit : «Pour
mettre au clair l’histoire de Ferhani, c’est
lui qui s’est proposé au CRB et non pas le
contraire comme le pense Amani. C’est
son joueur qui a voulu se produire
chez nous en nous demandant
d’attendre de récupérer sa lettre de
libération. Qu’Amani sache que le
Lamine Amimi
Malek:
Les
travaux à
Kherouba avancent
à grands pas
«Nous prenons en
charge tout»
Au cours de sa présence dans les
lieux, nous avons question le président
La direction de Laâquiba a pris
en charge le complexe des Carou-
biers afin d’installer une base de vie
pour le Chabab. Hier, dans sa visite,
le président Redah Malek avait
constaté l’avancée des travaux.
Aujourd’hui, on installe une nou-
velle pelouse et ensuite s’at-
taquer aux vestiaires et à
la restauration.
On
y pense à un
hôtel pour
l’équipe
Le président nous dévoilera
ses futurs projets dans cet endroit
qui constituera dans quelques mois
le nouveau QG du CRB. Ce dernier
songe à bâtir un hôtel afin de per-
mettre à son équipe et les caté-
gories jeunes d’y effectuer
leurs stages et leurs mis
au vert.
sur le projet des Caroubiers. «Nous fai-
sons tout par nos propres moyens et sans
aucune aide extérieure pour réaliser ce
projet. Pour le moment, nous nous
concentrons sur le terrain et les ves-
tiaires pour permettre aux catégories
jeunes qui s’entraînent dans des
conditions lamentables, de pro-
fiter des lieux.»

Hakim Khoudi «Celui qui rejette la concurrence doit changer de métier»

Vous êtes de retour à Alger, avec du recul, que pourriez- vous nous dire sur votre séjour à Tlemcen ? Maintenant qu’on a récupéré de notre stage, on sent vraiment le travail qu’on a effectué là-bas. Nous avons trimé dur durant les

neuf jours, c’était court par rapport à la saison passée, mais le staff

a fait en sorte qu’on termine notre période de préparation de la phase retour dans les temps, et avec une fraîcheur physique qui nous permet de tenir jusqu’au bout. A j-2 du déplacement à Sétifn que pourriez- vous nous dire sur les chances du CRB en coupe d’Algérie ? Ce sera un match à l’extérieur, mais les deux équipes auront les mêmes chances à mon avis. Ce sera un 50-50. Dans les rencontres de coupe, c’est la volonté qui fait la diffé- rence. A nous d’être à la hauteur ce jour-là et chercher la qualification même à l’exté- rieur. Vous avez déjà manqué une sortie à Sétif en championnat. A votre avis, les choses vont-elles être différentes en coupe ? Toute est différent en Coupe d’Algérie. Comme vous le dites, en championnat, nous avions perdu le match sur une action dou- teuse. Comme contre l’ASO, nous entamerons

le match de coupe avec une toute autre men-

talité. Nous jouerons nos cartes à fond sans faire aucune réserve.

Parlons de vous. Vous avez joué neuf matchs en aller. Que pensez-vous de ce chiffre ? Vu la concurrence au sein de l’équipe et les rotations que

le staff effectue pratiquement à chaque rencontre, à mon avis,

j’ai joué un nombre important de rencontre et j’en suis satis-

fait. Et vos prestations durant ces neuf matchs ? Ce n’est pas à moi d’en juger. Le staff technique m’a fait confiance et je me suis donné à fond à chaque rendez-vous. Ce que je retiens surtout de cette phase, c’est qu’avec le CRB cette saison, je n’ai encore perdu aucun match. Seriezv-vous titularisé contre l’ESS avec le retour de Cherfaoui et le recrute- ment de Maâmar Youcef ? C’est au staff de décider. J’aimerais bien enchaîner des rencontres, mais dans un groupe pareil, ce n’est une évidence pour personne. Vous pou- vez sauter à n’importe quel mo- ment. Le staff technique a l’embarras du choix avec des rem- plaçants de luxe qui peuvent don- ner un même rendement que les titulaires. Avec quatre défenseurs, la concurrence sera encore plus rude, n’est-ce pas ? Pour moi, si le club a recruté de nouveaux dé- fenseurs, c’est qu’il envisage de jouer sur les deux fronts, championnat et Coupe d’Algérie. Les matches vont s’enchaîner dans les prochaines se- maines et le staff aura besoin de 25 joueurs. En ce qui me concerne, j’ai toujours été soumis à la concurrence au CRB et je suis toujours là, car j’ac- cepte les défis et celui qui a peur de la concurrence doit changer de métier.

Entretien réalisé par Lamine Amimi

N° 3238 LIGUE 1 ASMO Jeudi 13 7 janvier 2016 Benzerga dans les plans de
N° 3238 LIGUE 1 ASMO Jeudi 13 7 janvier 2016
N° 3238
LIGUE
1
ASMO
Jeudi
13
7 janvier
2016

Benzerga dans les plans de la direction

l l Déjà tout proche de rejoindre l’ASMO l’été dernier en signant même

un pré-contrat, l’émigré, Benzerga, qui n’a pas réussi à l’époque à récupérer sa lettre de libération de la JSS, est de nou- veau annoncé dans le viseur des diri- geants asémistes. Toujours lié au club phare de la ville de Béchar, le joueur n’est pas contre l’idée d’opter pour l’ASMO, sauf que son club réclame 500 millions de centimes pour le céder lors de ce mercato hivernal.

Le retour de Zerouati pourrait accélérer les choses

l l Désireux de recruter ce joueur, le président Baghor attend le retour au

pays du dirigeant de la JSS, Mohamed Ze- rouati, les jours à venir, après un séjour en France, pour négocier directement avec lui, espérant le convaincre de lâcher son joueur contre une somme raisonna- ble.

La direction veut prolonger Djaamouni et Herbache

l l A quelques mois de la fin de son contrat à l’ASMO, le duo Djaamouni-

Herbache est sollicité par la direction pour prolonger son bail avec le club de M’dina J’dida. En effet, l’agent des deux élé- ments a rencontré les dirigeants au siège du club pour étudier cette possibilité, sauf que ce dernier a demandé un temps de réflexion avant de rendre une réponse dé- finitive au président Baghor.

Fellah a repris l’entrainement

l l Après avoir trouvé un accord avec le président Baghor pour honorer

jusqu’au bout son contrat avec l’ASMO, alors qu’il était poussé vers la porte de sortie cet hiver, le portier, Fellah, a fait son retour à l’entrainement durant la séance d’hier. Néanmoins, l’ancien gardien du CRB s’est contenté d’un travail en solo, avec quelques tours de piste, lui qui est en période de convalescence après une vilaine blessure du genou, espérant être apte au service dès l’entame de la phase retour.

Samir K.

Herbache «Gagner en Coupe pour oublier notre déroute face à la JSS»

tout tenter pour créer l’exploit de nous éliminer, mais nous allons tout faire pour éviter ce piège et poursui-

vre notre chemin dans cette compé- tition. Malgré le fait de ne récolter que 13 points durant la phase aller, pen- sez-vous être capables de sauver l’ASMO de la relégation ? Bien sûr que oui, et vu qu’il reste en- core 15 journées avant la fin du championnat, nous essaierons de ré- colter le maximum de points. Il faut avant tout faire le plein de points à domicile tout en essayant de bien négocier nos sorties à l’extérieur. Le début de la phase retour s’annonce compliqué, avec les confrontations face à l’USMB et au NAHD, d’où l’importance de bien négocier ces deux sorties pour repartir sur une base solide. Le club n’a pas encore recruté le moindre défenseur durant ce mer- cato hivernal, ce qui risque de compliquer davantage votre mis- sion de survie… La direction et le staff technique sont conscients de cela, et il reste quelques jours avant la fermeture du mercato estival, d’où la possibilité de recruter un ou deux nouveaux joueurs. Le plus important à mon avis est de rester soudés afin de sau- ver notre club d’une terrible des- cente à l’étage inférieur. Entretien réalisé par Samir K.

Parlez-nous de l’ambiance au sein du groupe à quelques jours de la

reprise de la compétition officielle

?

Les choses vont de mieux en mieux, et le moral des joueurs est au beau fixe avant le match de coupe de sa- medi. Nous sommes déterminés à gagner et obtenir notre qualification au prochain tour, ce qui va nous faire beaucoup de bien après notre déroute face à la JSS. C’est donc une bonne opportunité pour débuter l’année 2016 sur une bonne note. Vous avez pourtant essuyé beau- coup de critiques suite au revers concédé en amical face à l’USMBA, non ? C’était un simple test amical pour bien préparer notre prochain match. C’est nettement mieux de perdre une joute amicale en connaissant nos dé- fauts et nos lacunes que de constater cela lors d’un match officiel. Sincère- ment, je pense que nous avons pro- fité pleinement de cette trêve hivernale et notamment du stage bloqué pour montrer un autre visage lors de la phase retour. Votre prochaine rencontre en coupe s’annonce a votre portée, n’est-ce pas ? Je ne suis pas d’accord avec vous sur ce point, car, même si l’ASMO est lo- giquement favori sur le papier, la réalité du terrain risque d’être totale- ment différente. Notre adversaire va

du terrain risque d’être totale- ment différente. Notre adversaire va PUB Anep : 400460 / Le

PUB

du terrain risque d’être totale- ment différente. Notre adversaire va PUB Anep : 400460 / Le
Anep : 400460 / Le Buteur du 07-01-2016
Anep : 400460 / Le Buteur du 07-01-2016
N° 3238 14 Jeudi MCO 7 janvier 2016 Équipe de Belarbi 3 – Équipe de
N° 3238
14
Jeudi
MCO
7 janvier
2016
Équipe de Belarbi 3 – Équipe de Natèche 2
Un bon galop
Un bon galop
Un bon galop
Un bon galop
Un bon galop
Un bon galop
d’entraînement
d’entraînement
d’entraînement
d’entraînement
d’entraînement
d’entraînement
on

pour les Hamraoua

pour les Hamraoua

pour les Hamraoua

pour les Hamraoua

pour les Hamraoua

pour les Hamraoua

stade de Grombalia Sport. Les Hamraoua ont parcouru vingt mi- nutes de route entre Yasmine Hammamet et Grombalia. Une fois arrivés au stade Benothmane Atrous, les coéquipiers d’Ogbi se sont mis à s’échauffer. Ce n’est qu’à 11h que le match a commencé.

Ils ont payé 150 DT

Pour se servir du terrain du Grombalia sport, les Hamraoua ont payé la somme de 150 DT, l’équivalent de 70 euros. C’est pour dire que rien n’est gratuit en Tuni- sie. Mais il faut reconnaître que les camarades de Berramla se sont en- traînés sur un terrain en synthé- tique de haute qualité.

Benchaâ n’a pas joué

Le seul joueur n’ayant pas tapé dans le ballon a été l’avant-centre, Zakaria Benchaâ. Pourtant, le joueur s’est entraîné le plus nor- malement du monde avec le groupe afin de participer à ce match d’application. Trahi toute- fois par son genou, il a dû encore une fois stopper ses efforts. Il s’est contenté de quelques tours de piste au moment où ses coéqui- piers prenaient part à la partie.

Natèche souffre de l’épaule

C’est pratiquement blessé que le portier Abderraouf Natèche a pris

LIGUE 1
LIGUE
1

De notre

envoyé

spécial en

Tunisie

Lamri

Amine

De notre envoyé spécial en Tunisie Lamri Amine

Bouali refuse de jouer face à Bir-Bouregba

l l Le coach du Moulou- dia, Fouad Bouali, au-

Chekkali, un autre émigré à Al Hambra

U n joueur émigré ayant pour nom Mohamed Chekkali vient de débarquer à l’hôtel Al Hambra pour effectuer des essais avec

les Hamraoua. Le joueur né en 1990 se dit formé chez les jeunes sous les couleurs du Paris FC avant de jouer à Chatel-Roux et au Red Star et revenir par la suite à son club formateur.

«Je suis originaire d’Oran et fervent supporter du MCO»

Le longiligne joueur en question connaît très bien cette équipe du Mouloudia d’Oran. «Lorsque mon agent m’a proposé le Mouloudia, j’étais très content car je suis origi- naire d’Oran et je suis depuis mon enfance un fervent supporter de ce grand club d’Algérie. Donc, cela va me motiver à me donner à fond au cours de cette période d’essai.»

«Je vais donner le maximum pour décrocher un contrat»

Bien que la période d’essai à laquelle il sera soumis soit courte, Chekkali Mohamed se dit confiant à l’idée de convaincre le staff tech- nique. «Je connais bien mes qualités. Je vais faire en sorte de sortir le grand jeu pour faire bonne impression et pourquoi pas dérocher un contrat à la fin de cette période d’essai.» Amine L.

débarquera

Baba

à

aujourd’hui

Yasmine Hammamet

Le président du Mouloudia

Ahmed Belhadj, qui a

d’Oran,

suivi lévolution du stage par télé-

les différents

phone en appelant

membres de la délégation, devrait

en Tunisie place sur le

débarquer aujourdhui pour se renseigner sur

bon déroulement de ce regroupe-

Yasmine Hammamet.

ment de

Baba sera accompagné par deux

proches.

Rien de grave pour Belabbès

Le solide défenseur axial des Ham-

a décidé dos à la

raoua, Farid Belabbès, qui de soigner sa blessure au

clinique des sports de Paris, ren- trera dans les jours à venir à Oran.

Bonne nouvelle pour les Ham- raoua, le joueur ne soure d’au- cune blessure grave. Il devra suivre un traitement de quelques jours seulement avant denvisager de reprendre le chemin des entraî- nements avec le groupe.

Il se renseigne sur le stage

à Paris, le

Bien quil soit encore

joueur est en train de se renseigner sur ses coéquipiers au stage de Yas-

mine Hammamet. Belabbès est en contact permanant avec certains de ses équipiers lesquels s’inquiè- tent aussi de son état de santé.

A. L.

rait refusé de jouer un match amical face à l’équipe de Bir-Bou- regba. L’entraîneur en chef des Rouge et Blanc aurait sou- haité donner la réplique à une formation de division supérieure du champion- nat de la Tunisie.

Du biquotidien au menu d’aujourd’hui

l l Les joueurs du Mouloudia, qui

avait quartier libre hier après-midi, devront re- charger à nouveau leurs accus. Le groupe sera en effet soumis au biquotidien à partir d’aujourd’hui. La première séance aura lieu à la salle de musculation de Nabeul et la seconde se déroulera dans l’après-midi au stade Hammamet Nord.

Ogbi : «Même si on dispute pas de à matches amicaux, travaille bien ne l’entraînement»
Ogbi
: «Même
si on
dispute
pas
de à
matches
amicaux,
travaille
bien
ne l’entraînement»
Le milieu de terrain, Ogbi Hi-
chem, pense que
train de réaliser
le groupe est en
un bon travail
sous la houlette du trio Bouali,
Le joueur
Mecheri et Houssam.
assure que le fait de ne pas jouer
de
sera pas
matches amicaux ne
une catastrophe pour le Mou-
loudia. «C’est vrai qu’on aurait
aimé être
mais
testés en amical
le fait
cela ne veut pas dire que
de ne pas jouer
de match est sy-
nonyme de catastrophe car on
est en train de travailler sérieu-
sement», dira le milieu de ter-
rain, Hichem Ogbi,
avant
d’ajouter : «On travaille bien
de deux
comme il faut à raison
séances par jour. Donc, ce n’est
pas rien.»
«La méthode
de
Houssem
nous convient
bien»
L’ancien
n’a joueur
de l’USM
Bel-
Abbès
arrêté
d’encenser
le nouveau
pas préparateur
phy-
«Il est
sique, Houssem Zougarti.
A. L.
en train de réaliser
un bon bou-
lot. Il sait
bien comment
doser
son travail sans
que les joueurs
ne se sentent fatigués.
On a pris
part à des
séances physiques
et à
aucun
pro-
de la VMA sans
blème.»
A. L.

E n l’absence de la rencon- tre amicale qui devait se tenir hier, l’entraîneur des Rouge et Blanc, Fouad Bouali, a pro-

grammé un match d’application de deux fois une demi-heure entre les joueurs de son effectif. Le coach a volontairement composé deux groupes très équilibrés afin que le match soit serré. C’est l’équipe de Belarbi qui a pris le meilleur sur un score de trois buts à deux face à celle de Natèche. Zabiaa a inscrit un doublé pour les gris alors que Ogbi, sur coup franc direct, Moussi et l’émigré Kassous ont été les auteurs des réalisations de l’équipe jaune.

part à ce match d’application. Il n’est d’ailleurs intervenu qu’avec la main gauche ne faisant à chaque fois que renvoyer le cuir ou le boxer sans prendre le risque d’uti- liser la main droite ou d’entrer dans le choc. Il faut dire que les douleurs persistent pour le joueur depuis la reprise des entraîne- ments. Hier, l’ancien portier du CSC n’en pouvait plus.

Il devait passer une échographie hier

Souffrant d’une contusion à l’épaule, le portier en question, qui avait passé une radio avant de prendre un traitement qui n’a rien donné, est appelé à effectuer des examens plus approfondis. Hier, il devait être accompagné à Hammamet Nord du soigneur de l’équipe afin de passer une échographie et connaître l’ori- gine de ses douleurs.

Zabiaa vous salue bien

Encore une fois, Mohamed Za- biaa a volé la vedette en inscri- vant deux buts au cours de ce match d’application. Après avoir ouvert le score pour ses équipiers d’un jour, l’attaquant libyen s’est illustré d’un magnifique lob lais- sant Belarbi pantois sur sa ligne. Deux buts qui prouvent si besoin que Zabiaa est en super forme et que le Mouloudia pourra comp- ter sur lui durant cette phase re- tour.

Le match a eu lieu à Grombalia

Ce match d’application s’est dé- roulé dans un terrain annexe du

ll 1 re équipe : Natèche, Chlaoua, Hamdadou, Chek- kali, Benyahia, Lemouchia, Aïch, Hellal, Zabiaa,
ll 1
re équipe
: Natèche,
Chlaoua,
Hamdadou,
Chek-
kali,
Benyahia, Lemouchia,
Aïch, Hellal, Zabiaa, Ben-
cheïkh, Berramla
ll 2
e équipe
Belarbi,
Helaï-
mia, Nessakh,
: Merbah,
Ben-
chaïb,
Benamara,
Berradja,
Ogbi,
Athmani,
Kassous,
Moussi
Belarbi, Helaï- mia, Nessakh, : Merbah, Ben- chaïb, Benamara, Berradja, Ogbi, Athmani, Kassous, Moussi

Coucher de soleil à 17h20

que l’hiver n’est pas la période re-

Il faut dire aussi

commandée pour venir profiter des plages de la Tuni-

depuis

sie. Ce nest pas le fait quil fasse froid puisque

oranaise, il fait toujours

l’arrivée de la délégation

Hammamet, mais l’inconvénient

beau ici à Yasmine

se coucher à 17h20 obli-

est que le soleil commence à

geant ainsi tout le monde à rejoindre très tôt son lieu

d’hébergement.

N° 3238 LIGUE 1 MCO Jeudi 15 7 janvier 2016
N° 3238
LIGUE
1 MCO
Jeudi
15
7 janvier
2016

Berradja : «Objectif,

se hisser sur le podium»

Le capitaine des Rouge et Blanc, Seddik Berradja, pense que le stage de Yas- mine Hammamet doit per- mettre à l’équipe de maintenir sa forme voire s’améliorer en prévision d’une phase retour où les challenges ne vont pas manquer pour le Moulou- dia. Le joueur nous ap- prend que l’objectif des Hamraoua est de décro- cher le podium en cham- pionnat et aller le plus loin possible en Coupe de la CAF.

Comment se déroule le stage de Yasmine Hammamet ? Les joueurs sont en train de bien ré- pondre au travail imposé par le staff technique. On est conscients de la mission qui nous attend à partir de la phase retour. C’est pourquoi le groupe ne ménage aucun effort en cette période de préparation afin d’attaquer la prochaine étape. L’ambiance au sein du groupe est formidable. Cela est dû à quoi, selon vous ? Il y a deux raisons à cela. Primo, l’équipe a réussi à terminer le cham- pionnat en beauté en enchaînant trois succès de suite. Ensuite je dirais

qu’on s’est rachetés suite à l’élimina- tion en Coupe d’Algérie face au Mouloudia de Béjaïa. Quel objectif allez-vous attaquer en début de phase retour ? Écoutez, notre objectif ne peut être plus clair. Le Mouloudia est appelé au minimum à

a i s o n a s s é e ,

CAF suite au forfait de l’équipe de la Gambie. Cela va nous permettre de focaliser nos efforts sur le cham- pionnat au cours de ces deux pro- chains mois. Justement, comment avez-vous appris cette qualification sur

tapis vert ?

«Je mettrai toute mon expérience au service du groupe»
«Je
mettrai
toute mon
expérience au
service du
groupe»

égaler la perfor- mance de la

s

p

c'est-à-dire

C’est une bonne chose pour le Mouloudia car on va économiser

nos efforts et éviter le cumul des

matches en retard. En tous les cas, c’est une bonne nouvelle pour nous. Il est clair que vous n’êtes pas nombreux au sein de ce groupe à avoir participé à une Coupe d’Afrique. Le Mouloudia va donc compter sur votre expé- rience… Je suis toujours à la disposition de l’équipe que ce soit sur le terrain ou en dehors du rectangle vert. Le Mouloudia a toujours compté sur moi et ce n’est pas aujourd’hui que je vais fuir mes responsabilités. En Coupe d’Algérie, je tâcherai de met- tre toute mon expérience au service de l’équipe afin d’aller le plus loin possible. Un mot pour les supporters qui attendent beaucoup de l’équipe ? Je dirais à nos fans que le groupe est en train de faire des sacrifices en tra- vaillant d’arrache-pied sous la hou- lette de notre staff technique. Notre but est de commencer en fanfare la phase retour et leur faire plaisir. Je leur demande de continuer à nous soutenir à fond comme ils l’ont tou- jours fait. Entretien réalisé par Amine L.

décrocher une place sur le po- dium. Je pense qu’on

est bien placés en cette moitié de championnat pour atteindre cet objectif. Avec trois points seulement de retard par rapport au pied du po- dium et neuf matches à jouer chez nous à commencer par les rencon- tres consécutives qu’on va livrer au stade Ahmed-Zabana, je trouve que cet objectif est dans nos cordes. Est-ce facile de jouer à fond le championnat et espérer aller le plus loin possible en Coupe de la CAF ? Oui, bien sûr, car si le podium est notre objectif en championnat, ce ne sera pas le cas en Coupe de la CAF

où on souhaite aller le plus loin pos- sible. C’est une nouvelle expérience pour ce groupe dont la plupart des joueurs n’ont jamais pris part à cette compétition. Heureu-

Yasmine Hammamet, une ville morte Les Hamraoua qui sont devenus des habitués des lieux ici
Yasmine Hammamet,
une ville morte
Les Hamraoua qui sont devenus des habitués des
lieux ici à Hammamet sont loin d’être impression-
nés par la beauté d’un endroit qui les a charmés lors
d’un été 2011. Pis, les gars d’El Hamri semblent être
les mieux placés pour constater d’un stage à l’autre
que le tourisme en Tunisie a pris un sérieux coup
depuis le printemps arabe. Le tourisme est en effet
moins dense qu’il y a de cela quatre ans et demi.
Alors que les précédents entraîneurs du Mou-
loudia se plaignaient de la fréquentation des
établissements à Yasmine Hammamet qui
étaient très mouvementés, cela n’est toute-
fois plus le cas aujourd’hui. Les Ham-
raoua qui séjournent dans un luxueux
hôtel de cinq étoiles s’y trouvent pra-
tiquement seuls. Ils prennent
conscience de cela à travers les
halls et le restaurant de l’hôtel. On
dirait parfois qu’Al Hambra leur a
été exclusivement réservé tellement
les touristes se font compter sur les
doigts de la main. Même pour les sor-
ties, les joueurs ne semblent plus intéres-
sés. Les boulevards sont vides et moins
fréquentés par les touristes et encore moins
par les Tunisiens eux-mêmes. Celui qui fait un
tour dans les grandes artères de Yasmine Ham-
mamet jadis pôle du tourisme en Tunisie constate
facilement que la région s’est transformée en ville
morte.
Fermeture définitive d’une
quinzaine d’hôtels
Selon un guide touristique à Yasmine Hamma-
met, les derniers évènements qu’aura connus la
Tunisie ont fait sensiblement baisser le taux
du tourisme dans ce pays. «Mis à part les Al-
gériens qui viennent en masse durant les
mois de l’été où le commerce et l’écono-
mie retrouvent leur épanouissement, les
autres mois de l’année, le tourisme se
met en hibernation», affirme le
guide en question avant d’ajouter :
«Je n’ai jamais vu Yasmine Ham-
mamet connaître une si maigre af-
fluence en matière de tourisme dans
ma vie. Figurez-vous qu’une quin-
zaine d’hôtels ont dû après l’été mettre
la clé sous le paillasson.»

sement qu’on est qualifiés directe- ment au pro- chain tour de la

De notre envoyé spécial en Tunisie Lamri Amine «La Coupe de la CAF est un
De notre
envoyé
spécial en
Tunisie
Lamri
Amine
«La Coupe de
la CAF est un
challenge
intéressant»
Changement climatique hier Après trois jours de chaleur, le froid s’est abattu hier obligé les
Changement climatique hier
Après trois jours de chaleur,
le froid s’est abattu hier
obligé les joueurs à bien se couvrir à l’entraînement
sur la ville
touristique de Hammamet. Chose qui a
pour éviter les risques
de grippe
car un changement
radical a caractérisé
climatique
Hammamet Yasmine.

Bouali : «On aurait aimé jouer ce tour préliminaire, mais…»

L’entraîneur des Hamraoua, Fouad Bouali, semble avoir un sentiment mitigé à l’égard de la qualification directe de son équipe en Coupe de la CAF. «Franchement, j’aurais aimé qu’on prenne part à ce premier tour de la Coupe de la CAF car cela aurait été une expérience de plus en cas de qualification. Mais il faut voir le bon côté des choses. Une qualification di- recte va nous permettre d’économiser nos forces car un déplacement en Afrique n’est jamais facile. Et puis on aura l’occasion de jouer au mois de mars si ce n’est pas en février.»

«Je n’ai imposé aucun couvre-feu»

Pour ce qui est de sa poli- tique au sein de l’hôtel, Fouad Bouali est en train de faire preuve de souplesse avec ses joueurs. L’ancien coach du WA Tlemcen n’a imposé aucun couvre-feu à ses éléments. «Je n’ai pas be-

soin de les rappeler à l’ordre. Ils sont tout d’abord conscients qu’il faudra faire preuve de retenu dans les stages de préparation et puis je sais qu’ils n’ont pas la force de sortir de l’hôtel et encore moins de veiller. Je sais qu’ils n’auront qu’une seule envie le soir qui est d’aller se cou- cher et récupérer leurs forces avant une nouvelle journée de travail.»

Quartier libre hier après-midi

Les joueurs ont bénéficié hier d’une demi-journée. En effet, l’entraîneur leur a donné, avant-hier lors du dîner, l’autorisation de quit- ter l’hôtel dans l’après-midi du lendemain. Il leur a de- mandé de revenir avant 22h00. Ils étaient même au- torisés à dîner en dehors de l’hôtel s’ils le souhaitaient. Cette mesure de clémence a été fortement appréciée par les coéquipiers de Berradja. A. L.

s’ils le souhaitaient. Cette mesure de clémence a été fortement appréciée par les coéquipiers de Berradja.
N° 3238 16 Jeudi 7 ESS LIGUE 1 janvier 2016
N° 3238
16
Jeudi 7
ESS
LIGUE
1
janvier
2016
aidé à embrasser une carrière professionnelle. Après la confirmation de votre départ, quel est votre
aidé à embrasser une carrière professionnelle.
Après la confirmation de votre départ, quel
est votre avis sur votre parcours avec l’ES
Sétif ?
C’est un parcours riche et c’est grâce à l’ESS que
je suis devenu un joueur connu et je ne peux
nier que c’est ce grand club qui m’a permis de
gagner des titres et de décrocher ce contrat pro-
fessionnel. C’est vous dire combien l’Entente m’a
aidé à m’illustrer. J’ai fait de mon mieux pour
contribuer aux consécrations de l’ESS, même si,
la saison passée, lors de la phase aller, je n’ai pas
beaucoup joué. Mais c’était une saison excep-
tionnelle pour nous. Cette saison, certes, on n’a
pas réalisé de bons résultats, mais j’ai marqué
beaucoup de buts et on a remporté la Super-
coupe d’Algérie.
Quel est votre meilleur souvenir depuis
votre venue à l’Entente ?
Mon meilleur souvenir est cette consécration en
Ligue des champions d’Afrique et cet accueil
chaleureux que le public nous a réservés à notre
retour au pays. Des moments inoubliables pour
moi, et je ne peux oublier ces matchs et ces dé-
placements en Afrique lors de notre aven-
ture dans cette prestigieuse compétition
continentale. C’est grâce à ce merveil-
leux public et cette équipe de Sétif
que je me suis fait un nom et que
je suis arrivé à ce niveau.
Bien que vous ayez
gagné tous les ti-
tres, vous aurez
souhaité
remporter
la Coupe
d’Algérie, un
trophée qui
vous manque,
n’est-ce pas ?
C’est vrai, j’ai remporté plusieurs titres avec
l’ESS et dans un espace très réduit, mais je n’ai
pas gagné la Coupe d’Algérie. La saison dernière
on est passés à côté de quatre titres, en se faisant
éliminer en demi-finale de la coupe. Mais je di-
rais Dieu merci pour ce que j’ai remporté
comme titres avec l’Entente.
Entretien réalisé par Akram F.
El Wehda
n’a pas encore
négocié avec
Dehar
Comme rapporté dans l’une de nos
précédentes éditions et sur proposition de
l’ex-coach de l’ESS, Kheireddine Madoui, ce
dernier veut bien s’offrir les services de
l’attaquant, Merouane Dehar. Mais les dirigeants
d’El Wehda de l’Arabie Saoudite n’ont pas encore
négocié avec le joueur et préfèrent temporiser, le
temps qu’ils règlent le problème du Polonais,
Lucas, dont ils veulent résilier le contrat. C’est
pour cette raison que les dirigeants d’El
Wehda ne sont pas encore entrés en contact
direct avec Merouane Dehar et préfèrent
attendre la résiliation du contrat de Lucas
avant de prendre attache avec le Sétifien
en vue de l’engager.
E n marge du match des 16es de finale qui
aura lieu ce week-end entre l’ESS et le CRB,
les dirigeants s’activent dans le but de régler
Yesli, comme solution
Dans le cas où Harrouche ne
le problème des nouvelles recrues qui viendront
renforcer l’effectif durant ce mercato hivernal.
vient pas, les dirigeants songent
d’ores et déjà à renouer le contact
avec Kamel Yesli pour le
Il est revenu
s’entraîner pour
entretenir sa forme
Merouane Dehar est revenu
La nouvelle recrue Amokrane
d’attaque face au CRB
avant-hier pour s’entraîner
avec le groupe, le temps
Pour le match de coupe, seul Amokrane fait par-
tie des nouvelles recrues qui ont officialisé leur
venue à l’ESS, sinon pour les autres rien de concret
pour le moment. Les spéculations vont bon train,
surtout pour le cas Harrouche et Djabou. Amo-
krane, qui a été prêté au DRB Tadjenanet, est revenu
chez son club durant ce marché des transferts du
mercato d’hiver et sera présent face au CR Belouiz-
dad.
convaincre de signer
à l’ESS. Hammar a
même contacté
Djahnit qui se
trouve en dés-
que les choses
s’éclaircissent concernant
son avenir
footballistique. Dehar
accord avec
son club, mais
le mercato hi-
vernal n’est pas
loin de prendre
fin. C’est pour
s’entraîne depuis mardi
avec l’équipe et ce
pour entretenir sa
forme et rester
préparé avant d’y
voir plus clair
concernant sa
prochaine
Harrouche joue avec les sentiments
des Sétifiens et négocie avec la JSK
cette raison que les
destination.
responsables de l’ESS
Akram
Hocine Harrouche, qui a tout conclu avec les di-
rigeants sétifiens, ayant même signé un précontrat,
n’est pas encore acquis. Le président Amani ne veut
en aucun cas le transférer à l’ESS, lui qui veut coûte
que coûte qu’il joue à la JSK. D’ailleurs le président
Hannachi, le boss Amani et le joueur Harrouche se
sont rencontrés lundi puis mardi pour trouver un
accord qui puisse arranger les trois parties. Certes,
Hannachi et Amani se sont entendus, mais ce n’est
pas le cas pour Hannachi et Harrouche qui n’ont pas
trouvé un accord pour le moment. C’est dire que le
suspense est toujours d’actualité. Les dirigeants sé-
tifiens comptent rencontrer Amani aujourd’hui et
c’est le responsable du conseil d’administration qui
va se réunir avec le boss du RCA, dès son retour de
Tunisie. Harrouche, qui attend le verdict de la CRL
aujourd’hui, pourra jouer le match de Coupe avec le
RCA pour éviter des problèmes administratifs avec
son club et la Ligue.
songent sérieusement à Kamel
F.
Yesli.
Arab en Tunisie
pour conclure le
transfert de Djabou
Alors que Hammar, Djer-
roudi, Djabou et un ami d’Al-
ger, Kamel Hechaichi, se sont
envolés avant-hier en Tunisie par
avion, le président du conseil d’admi-
nistration, Arab, a pris la route, hier. Il de-
vait rencontrer Salim Riahi, Djabou et
Hechaichi pour essayer de trouver un accord,
afin de libérer Djabou à l’ESS avant la clôture
du mercato hivernal. Par ailleurs, Arab devra
rentrer aujourd’hui en Algérie pour rencon-
trer Amani, dans le but de régler le cas Har-
rouche.
Samir B.
RCA
entraînements
Kourbia,
une
lors
du
amical,
n’a
finale-
ment,
puisque
le
du
ser-
vice
lors
des
et
s’est
plus
du
le
coéqui-
Kourbia
apte
pour
le
ser-
le s’est monde piers. venu. core match Lyès blessure entraîné
s’est
marge
du
le Kenniche moment le face deux n’est Kourbia repris
groupe
il match groupe, L’international
a du qu’il espoirs pas blessure. samedi. est contracté de le subir de et du les club. pas a
olympique,
repris
du
mardi.
Mais
entraîné
marge
du a
là n’est ses repris grave en jours Kenniche, prochain
pas
en-
rétabli
est
d’ailleurs
out
match
de
Il Be-
Coupe
face
au
CR
Il du service en louizdad, après avec a continue en d’Algérie Baouz
Baouz
encore
revenu
Si
tout
groupe
et
s’en-
traîne
prévision
de
Kenniche,
joueur
encore
le en de est avant-hier, qui entraîné aux joueur reste vice. pour retour derniers autorisation rien n’est solo sa ce normalement
de
des
en
France
sur
de
direction
A. F.

Benyettou : «Ce que l’ESS m’a donné, je ne peux l’oublier»

D ans un entretien qu’il nous a accordé hier par téléphone, le joueur, Benyet- tou, qui se trouvait à l’aéroport Houari Boumediene pour s’envoler à

Riad, la capitale de l’Arabie Saoudite, a bien voulu répondre à nos questions… Bonjour, qu’en est-il au juste du visa et de votre déplacement en Arabie Saoudite ? Au moment où je vous parle tout a été réglé et je m’apprête à m’envoler en Arabie Saoudite à Riad (entretien réalisé hier matin, ndlr). Tout s’est bien passé, j’ai récupéré mon passeport et le visa et tout sera prêt à mon arrivée comme prévu. Donc c’est officiel, vous avez rejoint le club saoudien ? Oui, c’est officiel, j’ai rejoint le club saoudi d’El Shabab. Au départ, lorsque j’avais avisé le prési- dent Hammar de ce contact, il n’a rien voulu en- tendre et m’a demandé de continuer à jouer à l’ESS. Mais j’ai insisté et par la suite il a accepté de me libérer au profit de ce club et je tiens d’ail- leurs à le remercier car des occasions pareilles ne se présentent pas tous les jours. Je remercie aussi mes coéquipiers et tous ceux qui m’ont

Yesli à défaut de Harrouche

et tous ceux qui m’ont Yesli à défaut de Harrouche Amani relance le portier Fellah A

Amani relance le portier Fellah

A en croire une source digne de foi, le président du RCA, Djamel Amani, a relancé ces

dernières heures l’ex-portier des Bleus, actuellement à l’ASMO, Fellah. Selon une source crédible, les deux parties se sont une nouvelle fois re- vues et un accord aurait même été trouvé. Toutefois, la venue de Fellah au RCA est tributaire de la lettre de libération qu’il doit récupérer de son club, l’ASMO, qui n’envisage pas de le lais- ser partir cet hiver. Dans le même re-

gistre du recrutement, nous avons appris que Rafik Mehsas, frère de Samir, est arrivé hier pour entamer les négociations avec Amani dans la perspective d’être recruté cet hiver.

Abel demande sa libération

Décidément, la plupart des joueurs du RCA souhaitent quitter le club lors de ce mercato hivernal. Le RCA traverse la plus difficile étape de son histoire, sachant que son effectif risque d’être décimé avant la première journée de la phase

retour. En effet, un autre joueur, Abel, n’est pas intéressé de poursuivre son aventure avec les Bleus. Se trouvant depuis quelques jours en France, Abel a saisi la direction de son club employeur pour demander sa lettre de libération. Au rythme où vont les choses, le RCA pourrait terminer la saison avec les Espoirs et avec la position de lanterne rouge, le club est sérieuse- ment menacé par la relégation. Bouchakir

Meziane et Mehsas reprennent

La séance d’hier a été marquée par le retour de Meziane et du jeune émigré, Samir Mehsas. Avec ces deux éléments, le nombre de seniors présents a atteint le nombre de huit, alors que le staff technique a dé- cidé d’intégrer en équipe première quelques jeunes de la catégorie es- poirs de façon à contenir la crise qui frappe de plein fouet le club avec le départ en cascade de ses cadres. Le coach par intérim, Saâdaoui, fait de son mieux pour préparer le prochain match des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie face à l’équipe de Tissemsilt.

Keïta et Ghizlain attendus aujourd’hui

Absents aux entraînements pour des raisons qu’on ignore, les deux autres joueurs du RCA, Keïta et Ghizlain, sont attendus pour au- jourd’hui. L’axial Keïta a pourtant assuré la direction quant à son re- tour pour démarrer la préparation du match de coupe avec son équipe. De son côté, l’attaquant, Ghizlain, a contacté les responsables pour les informer de son arrivée aujourd’hui. Bouchekir

N° 3238 LIGUE 1 CSC Jeudi 17 7 janvier 2016
N° 3238
LIGUE
1 CSC
Jeudi
17
7 janvier
2016

Gomez : «Le retour en force

de Meghni ne me surprend pas»

A la fin de la ren-

contre amicale

disputée contre

la formation de

Skikda, nous

avons approché le techni- cien du CSC, Gomez, pour avoir ses impressions sur le retour de Meghni à la com- pétition. «D’après ce que j’ai vu aujourd’hui, j’ai de quoi être satisfait du rendement collectif spécialement celui de Meghni. Beaucoup de gens me demandent de le li- bérer et c’est une belle ré- ponse du joueur sur le terrain. Son retour en force ne me surprend pas, je connais les qualités de ce joueur et j’espère que cette bonne période durera pour lui. Il a une grande volonté de revenir à sa meilleure forme et c’est de notre devoir de l’encourager.» «Mes joueurs se sont libérés» Pour ce qui est du ren-

Cheklam « On est en progression constante »

Le défenseur du CSC, Farid Cheklam, parle de

la préparation, et de son retour à la compé- tition. D’autre part, l’ex-Chélifien affirme que le travail effectué actuellement va porter ses fruits durant la manche retour qu’il compte réussir avec le CSC. Comment se passe la pré- paration à Sétif ? Jusque-là, ça se passe bien, tout est mis à notre dispo- sition ici, et tous les joueurs sont conscients de l’importance de ce stage, d’où les efforts consentis pour un bon parcours au retour Sentez-vous une amélioration du volet physique ? Oui, c’est une bonne améliora- tion de ce volet, car on est très

fati-

gués

en fin

des efforts fournis durant la journée, et je pense que ce que fait Boussaada, notre préparateur physique, est

très bénéfique, même si je ne suis pas habilité à parler de son travail, on va avoir un bon aperçu sur ce travail face à la JSMS (entretien réalisé la matinée). Vous ne vous êtes pas en- trainé hier, pourquoi ? Je sentais de légères dou-

leurs

le staff médical m’a rassuré, je reviendrai dans deux jours. C’est ce que vous avez fait lors des derniers matchs à l’aller, c’est quoi votre se- cret ? Aucun, c’est juste que je me sent bien, je me suis juré d’effectuer de bons matchs, je commence à m’habituer à Constantine, c’est pour cela que je veux ramener un plus, surtout que la confiance est là. La direction veut renforcer votre compartiment, vous allez avoir plus de concur- rence ? C’est vrai, ce sera une bonne chose pour le club, car chaque joueur va redoubler d’effort pour le bien de l’équipe

aux adducteurs, mais

avons appris aux entraîne- ments durant les rencontres. Ils ont joué les derniers matchs amicaux
avons appris aux entraîne-
ments durant les rencontres.
Ils ont joué les derniers
matchs amicaux sans pres-
sion et nous ont donné satis-
faction. S’ils continuent
comme ça en champion-
nat, je suis sûr que
cette équipe ré-
galera notre
galerie.»
Hamza S.

dement collectif, il nous dira : «Mes joueurs jouent toujours sous pression. On cherchait les buts et on ou- bliait de construire le jeu. Nous avons tenté de retra- vailler cela dans les dernières séances d’entraînements en les encourageants à se concentrer plus sur la construction du jeu. Nous avons vu la différence dans les derniers matchs amicaux, on sent les joueurs libérés de la pression.» «Si on joue sans pression, nous régalerons notre galerie» Evoquant la pression que subissent ses joueurs et les retombées sur les résultats du club, le coach nous a ajouté :

«Les joueurs sont aujourd’hui appelés à appliquer ce que nous

de journée au vu Les transferts de Zaâlani et Mokdad compromis Le permis de travail
de
journée
au vu
Les transferts de
Zaâlani et Mokdad
compromis
Le permis de
travail menace Koné
Hamza S.
Hamiti :
A en croire nos sources, le transfert de Mokdad au
CSC pourrait ne jamais voir le jour. Les dirigeants
constantinois, qui ne peuvent pour le moment pas as-
surer les salaires du joueur, lui ont proposé un chèque,
en attendant une contribution financière dans les ré-
serves du club, ce que ce dernier a refusé. Ce serait le
CRB qui serait en pole position pour le recruter.
Zaâlani pourrait lui aussi ne pas signer au pro-
fit du CSC, après que la commission des
litiges ne se soit pas prononcée en
sa faveur.
Jusqu’ici, l’attaquant ivoirien du CSC
Koné n’a pas encore prouvé sa valeur. Ce
dernier sur qui le club reposait ses espé-
rances pour donner un poids à l’attaque, fut
longtemps arrêté par les blessures. Au-
jourd’hui, les choses ne s’arrangent pas. L’at-
taquent vient d’être informé que son contrat
Bracci
veut Djeghbala
«Je veux Mokdad
sous forme de prêt»
A en croire les échos
qui nous sont parve-
nus, Bracci, le
technicien du
nou-
veau
RCR, cherche à recru-
au CSC est menacé, n’ayant pas encore déli-
vré son permis de travail. Il est appelé à vite
régulariser sa situation au niveau de la
Ligue, au risque de voir son aven-
ture au club constantinois
s’arrêter.
ter le défenseur central
du
CSC,
Djeghbala.
Les
deux hommes ont déjà colla-
boré au MCA et le CSC.
Le président du CSC, Hamiti, nous a fait
part de ses intentions concernant Mokdad : «En
ce mercato hivernal, nous cherchons des joueurs
jeunes qui seront encadrés par un groupe expéri-
menté. Mokdad est un joueur qui nous intéresse
mais pas pour un transfert définitif, seulement
pour un prêt. Nous sommes prêts à payer le
salaire qu’il demande.»
DRBT
RCR

Amrani : «On est décidés à arracher la qualification»

Le latéral droit Amrani estime que le stage qui a pris fin aura été une réussite. A la fin du re- groupement, le joueur nous dira que le groupe doit main- tenant confirmer le travail réalisé lors du stage lors du match de coupe face à Oued Smar. «Nous avons bien tra- vaillé durant le stage. Je pense que c'est une réussite. A pré- sent, nous sommes entrés dans la phase de concentration pour le match de coupe que nous de- vons gagner. Il nous reste deux jours seulement avant cette rencontre, nous devons refaire le coup de Hassi- Messaoud. Je pense que nous allons entrer sur le terrain avec une grande détermination à arracher le billet de la qualification. Cette fois, on doit faire en sorte de plier le match très vite. En tout cas, nous nous sommes bien préparés durant ce stage qui, à mon sens, nous a fait le plus grand bien et nous sommes maintenant prêts à renouer avec la compétition.»

Les gars de Tadjenanet prêts pour le match de coupe

Le stage que le DRBT a effec- tué à Tadjenanet a pris fin hier. Durant presque dix jours, les Blanc et Bleu ont travaillé d'ar- rache-pied. Ils sont désormais fin prêts pour le match de coupe qui les opposera ce samedi face à Oued Smar, au stade du 1 er -No- vembre de Mohammadia. L'en- traîneur Lamine Bougherara a mis à leur disposition toutes les conditions nécessaires. Le staff technique, pour sa part, les a sou- mis à une charge de travail consé- quente. Un seul jour de repos a été accordé aux joueurs depuis l'entame de la préparation. L’en- traîneur a fait suer tous les élé- ments. Il a aussi programmé différents exercices technico-tac- tiques, sans oublier le travail de l'entraîneur des gardiens Ayadi qui, lui aussi, s’est beaucoup dé- pensé pour préparer parfaite- ment ses portiers. En somme, les Blanc et Bleu ont effectué un ex- cellent stage que tout le monde a qualifié de réussi. Au moment où d'autres équipes ont profité des vacances, le coach Bougherara n’a rien voulu laisser au hasard. Il n'a accordé que deux jours de repos aux camarades de Sayoud, par la suite ils ont rejoint l’Hotel Hadj

de Sayoud, par la suite ils ont rejoint l’Hotel Hadj Aazem. Pendant 10 jours, ils ont

Aazem. Pendant 10 jours, ils ont travaillé sur place afin de prépa- rer sereinement le reste du par- cours. Maintenant, ils sont prêts sur tous les plans et d’attaque pour le prochain match de coupe contre Oued Smar qu’ils espèrent battre pour revenir avec la quali- fication aux 8 es de finale de la prestigieuse compétition natio- nale. Les joueurs de Tadjenanet ont disputé durant ce stage un match amical face à Teleghma. Il est question pour le staff tech- nique de voir à l'œuvre tous les joueurs. Tout le monde a eu sa chance lors de ce match amical.

A présent, Bougherara et ses ad- joints connaissent parfaitement le niveau de préparation de chaque élément et savent notamment sur quels éléments ils vont compter lors de la reprise de la compéti- tion officielle. Le onze qui sera appelé à se mesurer à Oued Smar est dans la tête du coach. Sauf surprise de dernière minute, il a d'ores et déjà composé l'équipe- type qui foulera la pelouse du stade du 1 er -Novembre de Mo- hammadia pour décrocher le bil- let qualificatif au prochain tour de Dame coupe. Bouabdellah

La direction songe à Khelloufi

A en croire une source bien informée, la di- rection du Rapid serait intéressée par les ser- vices du milieu de terrain de Mescara, Khelloufi. Ce dernier a déjà endossé le maillot du RCR par le passé, plus récemment lors de la saison 2013/2013. Il a contribué à l’accession de l’équipe en L1 Mobilis. D’après ce que nous avons pu avoir comme informa- tion, Azzi, le président du club amateur du RCR, a pris attache avec le joueur hier, pour lui proposer l’idée de revenir au club cet hiver. Le joueur, très content, aurait accepté la proposition et devrait s’engager dans les prochaines heures.

Yakhlef et Hadjaoui maintenus

Après la démission de Benyellès, la direction du RCR n’a pas trop tardé pour nommer un nouvel entraîneur, à savoir François Bracci. Alors que le staff technique devait quitter le club à l’image de Yakhlef et Hadjaoui, une source bien informée nous a confié que les responsables de Relizane ont finalement dé- cidé de les garder jusqu’à la fin de saison.

Le match de coupe se jouera à Tiaret

Alors que le match des 16 es de finale de la Coupe d’Algérie et qui opposera la formation de Dahmouni à celle du RCR devait avoir lieu au stade Aït Abderahim, nous avons ap- pris que la partie a été délocalisée au stade de Tiaret.

Tébessa, en Coupe d'Algérie Aliouet et Mohamedi parmi les dix-huit Une simple formalité pour Blida,
Tébessa, en Coupe d'Algérie
Aliouet et Mohamedi
parmi les dix-huit
Une simple formalité
pour Blida, dites-vous ?
Le coach blidéen nous dira que même
si l’adversaire est d’un palier inferieur, ce
match face à l'US Tébessa s’annonce com-
pliqué. Il précisera que son équipe aura à
Au vu des nombreuses absences,
Mohamed Bacha aura largement
puisé dans la catégorie espoir pour
composer la liste des dix-huit
joueurs dont les noms seront sur la
feuille de match ce samedi. Aliouet
et Mohamedi seront donc sur le
banc des remplaçants.
jouer face à une formation qui
en veut
Litime sur le banc
des remplaçants
terriblement. Elle adoptera la tactique qui
lui permettra de réaliser la meilleure per-
formance possible avec des joueurs très
motivés pour l’appliquer.
Le responsable
de la barre technique de l'USMB ajoutera
que ses joueurs, et cela malgré le travail
qui a été fait pour l’éviter,
seront soumis à
une certaine pression et que ceci pourrait
leur
faire perdre une
partie de leurs
moyens.
Ne pas sous-estimer
les Tébessis
Il y aura sûrement plusieurs chan-
gements dans l’équipe de l’USMB, ce
samedi, par rapport à celle qui a eu
à débuter le match contre l'USMA
juste avant la trêve. En ce qui
concerne celui qui sera dans la cage,
les choses sont on ne peut plus
claires, ce sera Ouadah. Il sera pré-
féré à Litime. Ouadah a là une belle
occasion pour montrer ce qu’il sait
faire.
Le grand club de la ville des Roses aura
à prendre
le
taureau par
les cornes,
On prend les
mêmes en défense
comme
on dit,
et
cela au plus vite. Le
moins que l’on puisse dire
prochain adversaire ne lui
est que son
facilitera pas
du tout la tâche car lui-même avide de
gloire. En effet, l'US Tébessa veut briller
et pour cela ses joueurs
auront à cœur de
mettre à mal la troupe de Bacha. Cette
dernière aura tout intérêt à ne pas pren-
dre de haut son adversaire
du jour.
Sortir le grand jeu
Même si leurs supporters
seront peu
nombreux à Tébessa, il s’agira pour les
joueurs de Blida d’aller chercher la
quali-
fication avec l’art et la manière et surtout
de ne pas se contenter de faire
le strict né-
cessaire. Les camarades de Benayada ont
un statut à défendre. Il leur faut gagner
une place en huitième avec
panache. S. B.
Pour ce qui est du secteur défen-
sif, tout dépendra de l’option tac-
tique que choisira Bacha. Pour ce
dernier, ce sera l’un des casse-tête
qu’il aura à résoudre. L’entraîneur de
l’USMB pourrait, pour donner plus
d’assise défensive à son équipe, opter
pour un axe central assez fourni.
Dans ce cas, Laïfaoui et Benayada
auront à prendre à l’individuelle les
deux attaquants les plus avancés de
Tébessa. Ils savent tous les deux faire
ce boulot. Bacha fera confiance sur
les flancs à Benhoua et Benamara.
Ces deux joueurs sont les auteurs de
pratiquement un sans-faute depuis
l’entame du championnat.
La mission
de Ouadah
moyens de réussir un bon par-
cours lors de la phase retour. Nos
supporters doivent être auprès de
nous. C'est maintenant que nous
avons besoin de leur soutien.
Entretien réalisé par Slimane B.
Pour confirmer son statut de fa-
vori, l’équipe de Blida devra donc
s’imposer face à l'UST, qui reste une
équipe pas du tout facile à jouer. Le
match se déroulera à Tébessa et les
joueurs de Blida ne pourront pas
compter sur le soutien de leur
bouillonnant public. Cela ne doit
pas perturber le portier blidéen,
Ouadah, qui veut garder sa cage
vierge.
Bendhiaf
à la place de Noubli
Noubli a opté lors de ce mercato
hivernal pour le MCEE. Cela per-
mettra au jeune Bendhiaf de gagner
une place de titulaire. Il sera aligné
ce samedi à la pointe de l'attaque
aux côtés de Hichem Cherif. Cette
combinaison a très bien marché lors
des matchs amicaux disputés pen-
dant la trêve.
Une séance
de tirs au but,
sait-on jamais !
Durant toute la semaine, les Bli-
déens ont, comme on dit, mis du
cœur à l’ouvrage lors des séances
d’entraînement et tout cela dans une
excellente ambiance. La séance
d’avant-hier a été consacrée au volet
technico-tactique, avec un gros vo-
lume horaire pour le travail dans la
surface. Avant d’aller prendre leur
douche, tous les joueurs de champs
ont été conviés par leur coach à une
séance de tirs au but, sait-on jamais!
Le coach de l'USMB s’est gardé
d’émettre le moindre pronostic. «Je
peux seulement vous dire que l’équipe
sera prête pour ce match et les
joueurs ont travaillé très dur pour
cela. Vous savez, cela pourrait se
jouer sur un rien et tout est possible.»
S. B.
N° 3238 18 LIGUE Jeudi USMB 1 7 janvier 2016
N° 3238
18
LIGUE
Jeudi
USMB
1
7 janvier
2016

Blida a battu le PAC et le CRBM en amical

De bon augure avant la coupe

le PAC et le CRBM en amical De bon augure avant la coupe L es joueurs

L es joueurs de Blida ont donné la réplique en amical à leurs homologues de

Boumedfaâ. La rencontre s'est jouée sur la pelouse du stade Brakni, mardi après-midi. Les poulains de Bacha ont réussi à inscrire 6 buts, avant que les joueurs de Boumedfaâ ne ré- duisent la marque en toute fin de rencontre. Même si l'adver- saire avait peu d'atouts à faire valoir, les camarades de Be-

nayada ont joué un match sé- rieux et qui augure de belles choses avant le match de coupe de ce samedi.

Tous les joueurs valides ont joué

La rencontre amicale qui a opposé l'USMB à son hôte, le CR Boumedfaa, fut dans l'en- semble assez agréable à suivre et les attaques, surtout côté bli- déen, étaient assez nom- breuses. Bacha a fait jouer pratiquement tous les éléments qui sont valides et cette ren- contre lui a permis d'effectuer

valides et cette ren- contre lui a permis d'effectuer Se ressaisir au plus vite Le bilan

Se ressaisir au plus vite

Le bilan chiffré de l'USMB à l'issue de la première partie du championnat est loin d'être reluisant. Le grand club de Blida a terminé la phase aller avec un total de 17 points et cela à 2 petites unités du premier relégable, ce qui n'augure rien de bon. Certains poin- tent du doigt les membres de la cel- lule de recrutement qui étaient en place l'été dernier. On accuse ces der- niers d'avoir effectué un recrutement catastrophique, en ramenant à Blida des joueurs inconnus, issus des divi- sions inférieures ou n'ayant que très peu joué en L2 et en L1 Mobilis. Une victoire et une qualification ce samedi ferait le plus grand bien à tout le

monde. Le match de championnat contre l'ASMO dans toutes les têtes

La formation blidéenne, lors de la dernière rencontre disputée à Alger face à l'USMA, a montré ses limites et plusieurs carences ont été décelées. S’agissant du bilan de la phase aller, l’USMB n’a enregistré aucun succès à l’extérieur. Le secteur offensif est un des maillons faibles, car il a cruelle- ment manqué d’efficacité. L’équipe de Blida s’est inclinée à quatre reprises dont une fois à domicile. Ce fut contre l'USMH. Elle a enregistré huit nuls pour seulement trois victoires.

Faire preuve de plus de percussion

La ligne d'attaque de l'USMB est l'une des plus faibles du championnat. Elle n'a trouvé le chemin des filets qu'à 10 reprises et cela en 15 matchs. Cela lui fait une moyenne de 0,66 but par match et c'est très peu. Quatre seulement de ces réalisations l'ont été à l'extérieur. Les meilleurs buteurs de l'USMB sont Sylla, Amiri et Noubli (parti au MCEE) avec pour chacun un total de 2 buts.

une revue d’effectif. En inscri- vant 6 buts, les attaquants de l'USMB s'en sont donné à cœur joie. Ce sera autrement plus compliqué pour eux ce samedi.

Maroci mis au repos

Maroci n'a pas été aligné lors du match joué mardi dernier. Il a effectué quelques tours de piste avant d'aller prendre sa douche. Bacha n'a voulu faire courir aucun risque à son mi- lieu de terrain, même si ce der- nier est totalement remis de sa blessure au pied.

S. B.

Ouadah : «Il n'y a pas de hiérarchie en Coupe d'Algérie»

Ouadah, le gardien de but de l'USMB, se veut op- timiste. Il nous a dit qu’il reste une moitié de cham- pionnat et que son équipe a les moyens de réussir sa saison.

Vous avez terminé la phase aller à deux points du premier relégable. Peut-on parler de déception ? Certainement. Il est vrai que nous espérions nettement mieux. Notre parcours, il est vrai, était parsemé d'embûches mais nous nous sommes très vite repris. Il faut maintenant penser à l’avenir car il reste encore une moitié de championnat à préparer. Person- nellement, je suis persuadé que nous sommes capables de mieux faire, pour peu que la réussite soit au rendez-vous lors des matchs à venir. Vous êtes passés à côté de plu- sieurs de vos matchs. Quelles en sont les raisons ? Les résultats sont bien sûr néga- tifs pour un certain nombre de matchs que nous avons mal négo- ciés. Seulement, au vu de nos pres- tations, nous méritions de gagner des matchs où nous n’avons pris qu’un seul point ou rien du tout. Nous savions que la tâche allait être très compliquée mais aussi que nous avions toutes nos chances. Parfois, nous avons mal entamé certaines rencontres et au fil des minutes, nous avons perdu confiance et nous nous sommes désorganisés. Il est certain que la phase re- tour sera très compliquée. Avez-vous les moyens de bien

la négocier ? Il y aura des enjeux pour tout le monde et cela ne sera pas du tout évident. Nous allons affronter des équipes pas du tout faciles à ma- nier. De toutes les façons, pour le moment, il s’agit de bien nous préparer. Nous verrons par la suite Est-ce que cette trêve est la bienvenue ? Certainement, dans la me- sure où elle va nous permettre de corriger ce qui doit l’être et de faire en sorte qu’on reprenne sur de nouvelles bases. Les jours de repos avant le stage nous ont permis de décom- presser après les moments très difficiles que nous avons pas- sés. Pensez-vous que l’effectif a besoin d’être renforcé ? Il y a de très bons joueurs à Blida mais ceux qui ont une certaine expérience ne sont pas nombreux. Ce sont des joueurs qui ont plusieurs années dans le haut niveau dont nous avons besoin. Vous jouez ce samedi un match de Coupe d'Algérie contre Tébessa. Un match a priori facile, n'est-ce-pas ? Détrompez-vous. Nous nous attendons à un match très diffi- cile. Les joueurs de Tébessa se- ront soutenus par leurs supporters et ils vont tout faire pour nous éliminer. En Coupe d'Algérie, il n'y a pas de hiérar- chie. En ce qui nous concerne, seule compte la qualification et cela quelle que soit la manière. On vous laisse conclure… Je dirais que l’USMB a les

N° 3238 LIGUE 2 Jeudi 19 7 janvier 2016 JSMB Bensayeh : C’est la fin
N° 3238
LIGUE 2
Jeudi
19
7 janvier
2016
JSMB
Bensayeh :
C’est la fin du stage et tout
«Il me manque un but
pour reprendre
confiance»
le monde est optimiste
On a eu une discussion avec
Redha Bensayeh qui a estimé :
Ultime séance
aujourd’hui
et reprise dimanche
prochain à Béjaia
« On est revenus en force en
terminant la phase aller sur le
podium. Certes, l’attaque n’a
pas beaucoup marqué, mais peu
importe celui qui marque, l’es-
sentiel c’est que l’équipe gagne.
Me concernant, je me suis libéré
et je joue régulièrement et j’es-
père être à la hauteur à l’avenir.
Il me manque un but pour re-
prendre confiance ».
Les Béjaouis vont effectuer une
ultime séance d’entraînement au-
jourd’hui à 9h du matin avant de
revenir à l’hôtel Dar Diaf pour un
décrassage. Par la suite ils vont
déjeuner, avant de revenir à Bé-
jaia pour prendre deux jours de
repos. La reprise des entraîne-
ments est prévue dimanche pro-
chain au stade de
l’Unité-Maghrébine pour prépa-
rer la reprise du championnat.
Natouri F.
Zerrouki a signé
hier pour 18 mois
Le milieu de terrain, Zerrouki,
a
signé, hier à Alger, un contrat
d’une année et demi au profit de
la
JSMB. Zerrouki portera le n°6
et son dossier de demande de li-
cence a été déposé hier à la LFP.
Ait Ferguène et Me-
barki réintègrent le
groupe
Hamouche : «Les
joueurs ont répondu à la
charge de travail et je suis
satisfait»
Le milieu de terrain, Ait Fer-
guène, et le défenseur, Mebarki,
ont repris du service avec le
groupe avant-hier mardi. Après
avoir travaillé en solo les der-
niers jours, ces deux joueurs
ont réintégré le groupe, se sont
entraînés durant les deux der-
niers jours et ont été soumis à
une grande charge de travail
pour avancer dans la prépara-
tion.
C
est la fin du
stage de
joueurs ont travaillé d’arrache-
pied afin qu’ils soient d’attaque
dès la reprise du championnat et
cette première journée de la phase
retour. Hamouche a su comment
redonner confiance aux joueurs
qui sont plus que jamais animés
d’une grande volonté pour aller
de l’avant et réaliser de bons ré-
sultats à l’avenir avec l’objectif
d’assurer dans un premier temps
le maintien et de négocier
match par match. L’espoir est
permis et la JSMB peut bien
réaliser l’accession et le retour
en Ligue 1 Mobilis si les résul-
tats suivent. Avec ce bon état
d’esprit qui s’est installé, l’équipe
peut bien rivaliser avec les au-
tres prétendants à l’accession.
Said Hamouche, le coach de la
JSMB, a bien voulu répondre à nos
questions concernant les conditions
de stage de préparation et la charge
de travail soumise aux joueurs : « Les
joueurs ont bien répondu et ont tenu
le coup en appliquant le programme
de travail à la lettre. Je suis satisfait
d’eux et j’espère qu’ils vont continuer
à travailler davantage pour réaliser
un meilleur parcours lors de la phase
retour ».
Lahlouh revient
à la JSMB
prépara-
Lahlouh, qui a demandé sa
tion effec-
tué par la JSMB à Alger. Les
joueurs ont beaucoup travaillé et
le coach, Hamouche Saïd, n’a rien
laissé au hasard et a soumis ses
poulains à une grande charge de
travail. Tout le monde s’est appli-
qué et a adhéré à sa politique. Les
lettre de libération l’été dernier,
est resté sans club et n’a pas
trouvé repreneur. Mais cela n’a
pas empêché les dirigeants de le
reprendre dans l’équipe, même
si
les supporters étaient divisés
entre ceux qui sont pour son re-
tour et ceux contre. Lahlouh re-
prendra du service avec la JSMB
ce dimanche.
N.F.

Lemaici : «On vise à finir la saison parmi les trois premiers»

Bonjour Abdou, comment est l’ambiance aux entraînements ? Bonjour, tout se déroule dans les meilleures conditions et dans une ambiance familiale. On est tous animés d’une grande volonté pour attaquer la phase retour en force et gar- der la bonne dynamique de victoire de la fin de la phase aller. Quel est votre commentaire sur votre parcours durant la phase aller ? Ça a été difficile, du moment qu’on n’a pas bien débuté la saison en raison du retard dans la préparation. Ghimouz a fait du bon travail, mais les résultats n’ont pas suivi et lors des derniers matchs on est revenus en force et on a terminé cette phase aller sur le podium. Allez-vous jouer pour récupérer ce que vous avez perdu lors de la première manche du championnat ? C’est clair, on va tout faire pour rester sur la lancée. On a terminé à la 2e place et on jouera match par match, avec comme objec- tif de finir parmi les trois premiers en fin de saison. On sait que notre mission s’annonce difficile, mais elle n’est pas impossible. Vous avez joué tous les matchs de la phase aller, un commentaire ? J’essaye toujours de donner le meilleur de moi-même, et je remercie les coachs Ghi- mouz et Hamouche qui m’ont fait confiance. Je tâcherai d’être à la hauteur, à chacune des sorties de mon équipe et je ferai tout pour contribuer au grand retour de la JSMB. Comment voyez-vous la phase retour ? Elle sera difficile et pas uniquement pour nous et même pour les autres équipes qui joueront pour des objectifs différents. On tentera d’assurer le maintien, après, on né- gociera match par match et, pourquoi pas, finir la saison dans le trio de tête.

et, pourquoi pas, finir la saison dans le trio de tête. Un dernier mot aux supporters…

Un dernier mot aux supporters… Au début de saison, le stade était presque vide, suite aux mauvais résultats enregistrés, mais dès qu’on a commencé à gagner des matchs, on a regagné la confiance de notre public qui nous soutient à fond. On fera tout notre possible, pour maintenir cette bonne dynamique et donner de la joie à nos chers supporters.

Entretien réalisé par Natouri F.

Anep : 31000187 / Le Buteur du 07-01-2016
Anep : 31000187 / Le Buteur du 07-01-2016
N° 3238 20 Jeudi LIGUE2 7 janvier 2016
N° 3238
20
Jeudi
LIGUE2
7 janvier
2016
N° 3238 20 Jeudi LIGUE2 7 janvier 2016 ASO Youcef Khoudja : «On sera prêts pour
N° 3238 20 Jeudi LIGUE2 7 janvier 2016 ASO Youcef Khoudja : «On sera prêts pour

ASO

Youcef Khoudja :

«On sera prêts pour le CRBAF»

Comment se porte le groupe lors de ce stage ? On se porte très bien. Tous les joueurs es- sayent de profiter de ce stage pour se refaire une santé, et avec la venue de l’entraîneur ils se consacrent seulement au travail pour se préparer comme il se doit car la prochaine étape nécessitera un haut niveau.

Y a-t-il un travail spécifique ? C’est normal, les stages bloqués sont faits pour, et le travail est varié entre le physique et technico-tactique. Le coach essaye de ré- cupérer les moyens de tous les joueurs et par la suite choisir les plus en forme pour débu- ter la phase retour. Vous aurez besoin de jouer des matches amicaux, n’est-ce pas ? La période d’une semaine sera courte pour jouer un maximum de rencontres ami- cales mais je pense qu’on aura au moins un match pour mettre en pratique les consignes de l’entraîneur et être compétitifs avant le premier rendez-vous de la phase retour. Avec le renforcement de l’équipe, les places seront encore plus chères Effectivement, comme dans les autres clubs, le nôtre a recruté des joueurs d’expé- rience pour qu’ils nous aident à atteindre notre objectif et que ce soit les nouveaux ou les anciens, tout le monde va se battre pour arracher une place dans le onze et gagner la confiance du staff technique. Pensez-vous au match de Aïn Fakroun

?

Certainement, on y pense car ce sera

match de Aïn Fakroun ? Certainement, on y pense car ce sera notre premier match de

notre premier match de la phase retour et nous devons enchaîner chez nous avec une autre victoire qui nous aidera à grimper au haut du tableau et nous rapprocher des trois premières places, on n’a plus droit à l’erreur, il faut sortir le grand jeu et satisfaire nos supporters, d’ici là on a encore du temps

pour bien nous préparer. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Programme des matchs amicaux :

ASO-Ouled Mimoun, ce vendredi

Les poulains de Wallemme joueront leur premier match amical face à l’équipe d’Ouled Mimoun qui sera le premier adversaire de l’équipe en stage. Pour rappel, ce match se déroulera demain à 16h.

ASO-WAT, le 12 janvier

Pour clore ce stage, l’ASO affrontera l’équipe du Widad de Tlemcen qui sera le der- nier test, avant le la reprise de l’exercice. L’occasion pour Wallemme de composer son onze, en prévision du match contre le CRBAF.

L’équipe à Tlemcen depuis mardi

match contre le CRBAF. L’équipe à Tlemcen depuis mardi L a bande à Wallemme est en

L a bande à Wallemme est en stage jusqu’à mardi prochain, lequel est destiné à améliorer la condition physique du groupe et le fond de jeu en incorporant les nouveaux

joueurs. Le staff technique est passé au travail biquotidien qui s’étalera jusqu’à aujourd’hui avant de passer au travail tactique et faire bais- ser le rythme afin de permettre aux joueurs de récupérer leurs moyens en prévision du premier match de la phase retour. Le coach essayera de récupérer le maximum d’éléments en baisse de régime lors de la phase aller et ceux qui revien- nent de blessures pour bénéficier d’un large choix en début de phase retour.

Aït Mohamed dans le staff

Aït Mohamed, le DTS de l’équipe, qui était surtout chargé des jeunes catégories cette sai- son, est avec le staff technique de l’équipe se- niors, il a pour mission la préparation physique à la place du partant, Halem, qui occupait le

poste de préparateur physique. il a beaucoup ré- joui les supporters surtout qu’il était l’ingénieur du titre de champion d’Algérie en 2011 en com- pagnie d’Ighil. Il devrait donner un grand plus

à l’équipe et aidera beaucoup le coach dans son travail.

Biquotidien hier

Le groupe s’est entraîné hier deux fois, la pre- mière séance était physique où le groupe a fait

un jogging et quelques ateliers pour améliorer la forme du groupe, tandis que la seconde séance était destinée au travail tactique et s’est déroulée

à 17h00.

La direction cherche un sparring-partner

Les dirigeants de l’équipe cherchent un ad- versaire pour cette semaine. Ouahab a accru les négociations avec les équipes de la région pour jouer un match amical qui se tiendra peut-être mardi prochain ou ce week end.

A. F.

se tiendra peut-être mardi prochain ou ce week end. A. F. MCS La crise continue M

MCS

La crise continue

mardi prochain ou ce week end. A. F. MCS La crise continue M algré les cinq

M algré les cinq mil- liards de centimes attribués par l’APC

de Saïda, il apparaît que cette subvention n’a pas servi à sortir le club de la crise dans laquelle il continue de s’enfoncer. C’est normal quand on dénombre les joueurs à qui le MCS doit des ar- riérés de salaire considérables et dont les dirigeants n’ont pu s’ac- quitter. Ces derniers sont d’ail- leurs entrés en contact avec Hanifi, Addadi, Bouzar, Ali Hadj et Guenifi, tous des éléments de la saison précédente et qui ont déposé leurs dossiers à la CRL, en vue de trouver une solution au litige qui lie le Mouloudia à ces anciens joueurs. À cet effet,

le nouveau président, Belhezil, a su convaincre Bouzar de réduire le montant qu’il demande et les deux parties ont finalement trouvé un terrain d’entente. En même temps, les négociations avec les autres joueurs sont en cours. Mais après avoir donné dans un premier temps leur ac- cord de revoir leurs réclama- tions à la baisse, ils ont changé subitement d’avis et cela 24 heures après leur acceptation. L’on accuse à ce propos les gens de Saïda qui seraient derrière la volte-face de Hanifi et ses amis. Mais cela n’avance en rien la di- rection du club qui doit réunir la somme de 1 milliard 600 cen- times pour en finir avec ce pro-

blème et espérer renforcer son effectif avant la fin du mercato hivernal.

Le recrutement toujours bloqué

Tant que le MCS ne s’est pas acquitté de ses dettes envers les joueurs cités, il ne sera pas ques- tion de recrutement et l’équipe passera à côté du mercato hiver- nal. Les caisses sont de nouveau vides et si une solution n’est pas trouvée très bientôt, le club de la ville des Eaux risque de connaî- tre une crise encore plus com- pliquée que celle qui le secoue depuis le début de la saison.

Les 4 milliards de la wilaya, une lueur d’espoir

La subvention de l’APC de Saïda presque consommée en sa totalité, l’on attend avec une im- patience démesurée celle que le wali a promis au MCS et qui re- présente la coquette somme de quatre milliards de centimes du fond de wilaya. La bonne nou- velle est que le premier magis- trat de Saïda veut non seulement sauver le club mais a donné des consignes pour que cette opéra- tion se fasse vite. Les dirigeants n’ont plus qu’à attendre que les formalités administratives ail- lent vite non sans la peur que cet argent n’arrive trop tard pour que leur équipe soit renforcée.

Amar B.

trop tard pour que leur équipe soit renforcée. Amar B. CABBA En amical : RCB Oued

CABBA

En amical : RCB Oued Rhiou 2 – CABBA 1

Faussé par un vent violent

L es coéquipiers de Bouflih ont disputé leur premier match amical depuis l’entame du stage de Chlef qui a débuté il y

a une semaine. Pour cette sortie, ils se

sont inclinés sur le score de 2 buts à 1 face

au pensionnaire de la division nationale amateur (groupe Ouest) le RCBOR en l’occurrence, à Oued Rhiou, au cours d’un match faussé par des vents violents. Les Bordjiens ont très mal entamé cette partie et ont encaissé un but en fin de premier

quart d’heure suite à un contre de l’équipe locale. Piqués au vif, les pensionnaires de

la Ligue 2 Mobilis ont réagi mais sans ré-

sultat. De retour des vestiaires ils ont continué à dominer leur adversaire et ce n’est que logiquement qu’ils sont arrivés à

rétablir l’équilibre dès l’entame de la se- conde période. En fin de rencontre les lo- caux ont bénéficié d’un penalty transformé victorieusement, ce qui leur a permis de remporter un succès bon pour

le moral vu la carte de visite de l’adver-

saire.

Une cascade d’absences

Le CABBA s’est présenté face à Oued Rhiou sensiblement diminué puisque plusieurs éléments n’ont pas joué ce match pour des raisons diverses. Ainsi, Attafen

et Bouafia ont été dispensés sachant qu’ils

sont arrivés en retard à Chlef en plus de Hadiouche, Bouguelmouna et Benhamla qui reviennent de blessure. Mehdaoui a jugé qu’ils ne sont pas encore prêts donc il n’a pas voulu prendre de risque. Pour ce

match le coach a utilisé 15 joueurs :

Alaoui (Toual), Boulahia, Guedjali (Dja- bou), Mebarkia, Bouamria (Bekakchi), Bouflih, (Oussalah puis Bencheïkh), Ha- mimid, Tayoub, Zerguine (Boubaâya).

Entraînement le matin du match

Si les Bordjiens ont mal soutenu le rythme de la rencontre face au RCBOR c’est parce qu’ils étaient sous le coup de la fatigue. En effet, le matin de ce match de préparation ils ont effectué une séance d’entraînement, ce qui les a diminués phy- siquement. D’ailleurs, le coach Mehdaoui n’a pas crié à la catastrophe après la dé- faite de son équipe vu qu’il ne l’a pas fait jouer pour le résultat mais pour tirer les enseignements nécessaires après une se- maine de travail.

Bouafia dernier arrivé

Bouafia est le dernier arrivé au stage de Chlef car étant sous les drapeaux actuel- lement. Le milieu de terrain offensif a dis- puté, hier avec la sélection de la 5e région militaire dont il fait partie, un match ami- cal et il a rejoint par la suite, le jour même, son équipe. Bouafia n’a pas pris part à la rencontre face à Oued Rhiou et ne sera pas concerné par le dernier match que disputera le CABBA en fin de stage. Le milieu de terrain offensif sera soumis à un travail spécifique sous la conduite du pré- parateur physique pour qu’il puisse rat- traper le temps perdu.

A. B.

N° 3238 20 Jeudi Clubs de Kabylie 7 janvier 2016
N° 3238
20
Jeudi
Clubs de Kabylie
7 janvier
2016
N° 3238 20 Jeudi Clubs de Kabylie 7 janvier 2016 Honneur Tizi-Ouzou (14 e journée) Rude

Honneur Tizi-Ouzou (14 e journée)

Rude épreuve pour le leader à Tigzirt

L 14e journée de la Divi-

sion d’honneur sera do- minée par le choc qui opposera l’ES Tigzirt au leader l’US Azazga. In-

vincibles hors de leurs bases depuis le coup d’envoi du championnat, les Unionistes seront soumis une nou- velle fois à une épreuve face aux Etoi- lés de Tigzirt, une équipe qui reste sur une défaite et qui aura à cœur de se racheter et surtout de soigner son ca- pital points. Aussi, l’enjeu que revêt cette confrontation pour les deux teams promet un match tout simple- ment explosif. L’autre empoignade qui s’annonce alléchant, c’est celle qui mettra aux prises l’Olympique de Tizi-Gheniff, qui reste sur une belle série, et le dauphin, l’ES Draa El Mizan. Cette rencontre sera une oc- casion pour les deux rivaux du jour de confirmer leur bonne santé. Tou- jours dans le haut du tableau, l’OC Azazga, qui a perdu son derby face à l’US Azazga, accueillera le FC Oua- dhias au stade de Tirsatine. Les Olympiens auront certes l’avantage d’évoluer sur leur terrain, mais doi- vent néanmoins se méfier de leur ad- versaire du jour qui voyage plutôt bien hors de ses bases. A Draa Be Khedda, la ville va vibrer au rythme du derby qui opposera les deux voi-

a

sins du grand quartier Mouldiouane, l’OSM et la JSEM. Une rencontre qui drainera à coup sûr un public nom- breux, ce qui motivera un peu plus les deux formations à se surpasser pour répondre aux attentes de leurs fans respectifs. Pour sa part, le DC Boghni, qui est retombé dans ses tra- vers en s’inclinant samedi dernier à Draa El Mizan devant les Espéran- tistes locaux, recevra la JS Boukhalfa, auteur d’une contre-performance sur- prenante à domicile. Les Monta- gnards qui aspirent toujours à l’accession sont sommés de réagir pour se relacer au classement, car à défaut d’une victoire, ils ne feront que

comme invité le FC Yakouren a tout intérêt à gagner pour ne pas sombrer davantage dans les profondeurs du classement. Face à un hôte de marque, il est certain que le pari sera difficile pour les Etoilés, mais l’enjeu est tellement d’importance qu’ils se doivent de trouver les ressources né- cessaires pour l’emporter. L’autre for- mation qui risque de s’enfoncer, c’est la JSC Ouacifs, qui occupe la peu re- luisante place du premier relégable. Sa virée chez l’ASC Ouaguenoun, qui a grandement besoin d’enchaîner avec un succès, s’annonce des plus ardues pour les gars de Ouacifs qui auront bien du mal à éviter une nouvelle ra- clée.

compromettre leurs chances dans la course au titre. Dans le bas du ta- bleau, l’Etoile de Draa Mizan qui aura

K.

Aghilès

 

Programme

Draa El Mizan : E. Draa El Mizan –

FC Yakouren

Azazga :

OC Azazga – ES Tigzirt –

FC Ouadhias

Tigzirt :

US Azazga

Draa Ben Khedda : OS Moulediouane –

JSE Moulediouane

Boghni :

DC Boghni – O. Tizi Gheniff – ASC Ouaguenoun –

JS Boukhalfa ES Draa El Mizan JSC Ouacifs

Tizi Gheniff :

Tikobaine :

El M izan JSC Ouacifs Tizi Gheniff : Tikobaine : Interrégions (13 e journée) US Béni

Interrégions (13 e journée)

US Béni Douala-CRB Ain Djasser

heure est au rachat ! C’est

le seul mot d’ordre chez

les hommes de Hamici

et Hamcha pour leur match de ce vendredi au stade Oukil-Ramdane. Les camarades de Noual qui ont laissé des plumes lors du précédent match, en s’inclinant face au NRB Achir sur le score de deux buts à un, sont appe- lés à rectifier le tir et à rebondir dès ce vendredi lors de la réception du CRB Ain Djasser qui, lui, a perdu à domi- cile face au FC Bir El Arch. C’est un match à six points pour l’US Béni

L ’

Opérationrachat

Douala et seule la victoire compte, si les joueurs ne veulent pas voir leur équipe distancée davantage par le lea- der l’ES Ben Aknoun qui jouera à do- micile face à l’AS Bordj Ghedir. Les dirigeants ont tout entrepris durant la semaine pour remobiliser le groupe et qu’il se transcende dans le but de re- nouer avec le succès et rester dans la course à l’accession en Division na-

tionale amateur. Les choses sont claires pour Djeffel et ses coéquipiers, ils sont appelés à faire étalage de toutes leurs qualités, celles qui leur ont permis de surclasser tout le monde, y compris le leader. Face à Ain Djasser ce ne sera pas facile, parce que ce dernier lutte pour se maintenir, donc il vendra chèrement sa peau. Les Ath Douala sont donc avertis s’ils veulent retrouver le che- min de la victoire et demeurer dans la roue de Ben Aknoun.

Yacine Moussi

Nazim Djeffel (milieu de terrain de l’USBD) :

«La victoire est impérative face à Ain Djasser»

« Après ce qui s’est passé à Bordj Bou Arréridj la semaine passée face au NRB Achir où l’arbitre a faussé la partie, on est dans l’obligation de rectifier le tir et de se racheter face au CRB Ain Djasser. La vic- toire est impérative et on doit faire preuve

de plus de concentration et de rigueur tac- tique durant toute la partie pour espérer empocher les trois points. Les visiteurs ne viendront pas à Tizi pour faire du tourisme, on doit faire très attention pour éviter toute mauvaise surprise. On est conscients de la

tâche qui nous attend si on veut garder nos chances intactes pour l’accession en Divi- sion nationale amateur. On doit absolu- ment gagner ce match, c’est aussi clair que cela. »

IRB Berhoum-JS Azazga

Le réveil s’impose

P our le compte de la 13e journée du champion- nat interrégions, une lourde tâche attend Ia- zouguen ce vendredi.

Ils vont devoir se déplacer à M’sila où ils y affronteront l’IRB Berhoum. Certes, ils sont 12es au classement gé- néral, mais les gars de Berhoum ne sont en fait qu’à 4 points derrière la JS Azazga, 7e au classement après le semi-échec concédé à la maison face à l’USM Sétif, le week-end dernier. Au vu des prestations des deux clubs le week-end dernier, l’avantage penche plutôt pour les gars de Berhoum. En effet, ces derniers ont ramené trois points de l’extérieur en allant s’impo- ser à Ouled Derradj. La JSA, quant à elle, a mal négocié son rendez-vous face à l’USMS, et encore heureux que les Rouge et Noir aient pu égaliser en toute fin de match. Maintenant pour Iazouguen, il s’agit de se ressaisir pour

éviter la glissade au classement. Sur leurs trois dernières journées, les hommes du duo Fergane-Ould Said n’ont récolté petit point alors qu’ils es- pèrent tout au moins en totaliser 21 à la fin de cette phase aller. Une tâche qui n’est pas en soi difficile au terme des trois rencontres restantes. L’effec- tif enregistrera pour ce déplacement la défaillance d’Haroun Yeddou qui a été expulsé face à l’USMS, sinon tout le monde sera sur le pont. Sur un autre plan, tout le monde sait que les

résultats doivent être au rendez-vous pour espérer un fort retour des sup- porters au stade de Tiursatine. Ces dernières journées, il a été constaté une légère diminution de l’affluence due essentiellement aux faux pas réa- lisés par du club même si les plus in- conditionnels sont toujours là. Il faut reconnaître qu’on est loin des airs fes- tifs auxquels nous avaient habitués les supporters de la JSA.

B. Ferhati

Chekkal (arrière droit JSA) :

«On doit regagner la confiance de nos supporters»

« Certes, c’est un match comme tous les autres, mais il faut reconnaî- tre que dans nos têtes il revêt une particularité. Nous avons dans l’esprit de nous racheter de la dernière déconvenue à Tirsatine et, aussi, nous devons glaner des points pour remonter au classement général. Donc, nous devons regagner la confiance de nos supporters car c’est très im- portant pour nous et cela passe par de bons résultats.»