Vous êtes sur la page 1sur 41

IMPGT

MASTER 2 Qualité

Management de la sécurité

Session n°2: Mise en place d’un SMS (1)

Simon TAMISIER

IMPGT MASTER 2 Qualité Management de la sécurité Session n°2: Mise en place d’un SMS (1)

Session n°2 Mise en place d’un SMS

1)

Elaboration politique / objectifs

2)

Distinction danger /risque

3)

Identification des risques

4)

Evaluation des risques

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•2

Partie n°1

Elaboration politique / objectifs

Partie n°1 Elaboration politique / objectifs MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER
Partie n°1 Elaboration politique / objectifs MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER
Partie n°1 Elaboration politique / objectifs MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•3

Elaboration d’une politique

Pourquoi établir une politique?

1) La définition de la politique constitue le point d'entrée du SM. Elle engage le dirigeant qui met en évidence de cette manière l’essentiel de la valeur ajoutée de la démarche de l'entreprise

2) Elle permet de définir des objectifs et des indicateurs de mesures

3) Elle n'est pas indépendante du contexte interne et externe et elle est donc mise à jour régulièrement

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•4

Elaboration d’une politique

Comment établir une politique et des objectifs ?

1)

Identifier le contenu de la politique ainsi qu’un ensemble d’informations nécessaires

2) Identifier des objectifs et indicateurs de mesure

3) Rédiger un projet, le soumettre à la direction pour consolidation et validation.

4) Proposer une forme susceptible de faciliter son appropriation

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•5

Elaboration d’une politique

Garder à l’esprit :

1)

Point de vue du client ?

2)

Point de vue des parties intéressées ?

3)

Point de vue du salarié ?

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•6

Elaboration d’une politique

Exemple de politique

La Santé, la Sécurité des personnes, la Qualité, la protection de l’Environnement et la conformité aux exigences règlementaires et autres exigences sont des thèmes prioritaires pour notre société. Ces priorités sont mises en œuvre dans une démarche plus globale de Développement Durable. Elle intègre les attentes de nos principaux interlocuteurs : clients, fournisseurs, salariés, actionnaires ou issus de la Société civile.

Nous avons choisi de nous fixer les engagements ci-dessous :

Assurer la santé, la sécurité et le bien-être au travail

Renforcer la diversité humaine au sein de l’Entreprise

Prévenir et réduire nos impacts environnementaux

Développer la formation et l’employabilité des collaborateurs

Etre loyal dans la conduite des affaires

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•7

Elaboration des objectifs

NOS AXES D’AMÉLIORATION PRIORITAIRES SONT :

Faire connaitre notre politique

Identifier les impacts liés à l’activité

Prendre chacune des décisions en cohérence avec nos orientations

Garantir la non discrimination

Prévenir toutes formes de pollution

Réduire les consommations d’eau et de produits

Améliorer la gestion des déchets

Connaitre les risques liés à nos activités

Mettre en œuvre les moyens de prévention

Assurer la transparence des décisions prises dans la conduite des affaires et des activités menées

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•8

Elaboration d’une politique

Etablir une politique

Cas d’une entreprise :

Industrielle

Implantée sur plusieurs continents

: • Industrielle • Implantée sur plusieurs continents MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•9

Système de Management : Application

Définition d’une politique

Exemple :

La croissance et la pérennité de notre entreprise dépendent de la satisfaction de nos clients et de la qualité de nos résultats économiques. Nous voulons conjuguer performance et développement durable en respectant les objectifs ambitieux de qualité, de sécurité et de protection de l’environnement que nous nous fixons. L’atteinte de ces objectifs passe par une culture d’anticipation et de prévention des risques.

C’est pourquoi nous nous sommes engagés dans une démarche d'amélioration continue visant à promouvoir la responsabilité de chacun pour :

• Préserver la santé et la sécurité des hommes et des femmes qui contribuent à nos activités,

• Garantir la sûreté de nos installations industrielles et leur impact sur l'environnement,

• Respecter, partout où il exerce ses activités, les lois et réglementations qualité, sécurité, et environnement qui lui sont applicables,

• Maintenir avec les parties intéressées des relations fondées sur la transparence et le dialogue.

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•10

Définition des objectifs

Etablir des objectifs à partir de la politique définie en amont

1) Structuration : libellé des colonnes du tableau descriptif des objectifs

: libellé des colonnes du tableau descriptif des objectifs MASTER 2 Qualité / Management de la

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•11

Définition des objectifs

Etablir des objectifs à partir de la politique définie en amont

Objectif

Actions

Responsable

Cible

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•12

Définition des objectifs

2) Définition des objectifs : renseigner le tableau

Objectif

I) Limiter les risques majeurs

II) Prévenir les accidents professionnels

Actions

Responsable

Prévenir les accidents professionnels Actions Responsable Cible MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon

Cible

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•13

Exemple de la norme OHSAS 18001 : Application

Exemple d’objectifs santé - sécurité à partir de la politique définie en amont :

Objectif

I) Limiter les risques majeurs

II) Prévenir les accidents professionnels

Actions

1) Mettre en œuvre un plan d’action visant à les réduire

2) Mettre en place des chasses aux anomalies et partager les constats

1) Vérifier le port des EPI

2) Prendre en

compte le REX

Responsable

QSE

Correspondants

sécurité

Correspondants

sécurité

Chefs dunités

Cible

Diminution du nombre de risques majeurs

Plans d’actions à jour

D’ici 2016 atteindre Tf< xxx et Tg < yyy

Analyse 100% des accidents

=> Contribue à l’appropriation du système

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•14

Partie n°2

Distinction danger /risque

Partie n°2 Distinction danger /risque MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année
Partie n°2 Distinction danger /risque MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année
Partie n°2 Distinction danger /risque MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•15

Etude dangers / risques Distinction : dangers / risques

•Un danger est une source potentielle de dommage, de préjudice ou d'effet nocif à l'égard d'une chose ou d'une personne

Un danger peut entraîner un préjudice ou des effets nocifs aux personnes sous forme d'effets sur la santé, ou à l'organisation sous forme de pertes de biens ou d'équipement

•Un risque est la probabilité qu'une personne subisse un préjudice ou des effets nocifs pour sa santé en cas d'exposition à un danger. Cette notion peut également s'appliquer à des situations où il y a perte de biens ou d'équipement. •Il existe des facteurs influant le degré de risque :

•degré d'exposition à la matière ou à la condition dangereuse; •mode d'exposition (p. ex. inhalation de vapeurs, contact cutané, etc.); •gravité des effets dans les conditions d'exposition.

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•16

Exemple 1 :

•Entreprise de travaux publics.

•Situation constatée:

•Chantier de réparation d’une conduite de tout à l’égout •Le chef de chantier demande à son ouvrier de prendre un marteau piqueur et lui indique la zone à creuser sans plus de précision •En fin d’après-midi, il utilise toujours le marteau piqueur sans son casque et il a mal aux oreilles.

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•17

Dangers / Risques / Elément initiateur

Exemple 1 :

Marteau piqueur extrêmement bruyant Utilisation du marteau piqueur sans casque
Marteau piqueur
extrêmement bruyant
Utilisation
du marteau piqueur
sans casque

•Travail pendant 6 heures

Lésion au tympan
Lésion au
tympan

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•18

Exemple 2 :

•Entreprise de fabrication spéciale.

•Situation constatée :

•Une personne est affectée à un nouveau poste de travail. •Cet employé utilise un tour qui réclame un graissage périodique des engrenages. •Afin d’effectuer cette opération, il ouvre le carter de transmission et dépose de la graisse sur les engrenages en mouvement à l’aide d’une spatule. •La spatule se coince dans les engrenages, se brise et les éclats sont projetés sur son visage.

se brise et les éclats sont projetés sur son visage. MASTER 2 Qualité / Management de
se brise et les éclats sont projetés sur son visage. MASTER 2 Qualité / Management de

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•19

Dangers / Risques / Elément initiateur

Exemple 2 :

Les engrenages sont en mouvement Graissage des engrenages
Les engrenages
sont en mouvement
Graissage des engrenages

•Projection de la spatule

L’opérateur est blessé au visage
L’opérateur est
blessé au visage

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•20

Les méthodologies

1)

INRS : Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles

«

Support méthodologique pour la mise en place d’un système de gestion de la sécurité »

2) CCI

« Guide pour la mise en place par étapes d’un système de management de la santé et de la sécurité au travail »

3) HAZOP : Hazard and Operability Studies

• outil formalisé, systémique et semi-empirique

• analyse les risques potentiels associés à l'exploitation d'une installation industrielle

4) MOSAR : Méthode Organisée Systémique d’Analyse des Risques

• fait appel à la modélisation systémique (JL LE MOIGNE)

• recherche systématique des dangers pour faire apparaître des scénarios de risques majeurs

…………………………

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•21

Partie n°3

Identification des risques

Partie n°3 Identification des risques MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année
Partie n°3 Identification des risques MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année
Partie n°3 Identification des risques MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•22

Classes de risques

•Biologiques / Chimiques •Transmission des agents biologiques •Grippe A •Grippe aviaire •Produits CMR

•Psychosociaux

• Stress au travail

• Harcèlement et violence interne

• Agression et violence externe

• Épuisement professionnel

•Incendie et explosion sur le lieu de travail

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•23

Exemples de classes de risques

•Liés aux déplacements •Circulation dans l'entreprise •Glissades et chutes de plain-pied •Risque routier

•Liés aux équipements de travail •Exigences d'utilisation •Contexte d'utilisation Machines •Levage de charges et de personnes •Engins de chantier •Moyens de protection ou d'alarme

•Phénomènes physiques • exemples :

ou d'alarme •Phénomènes physiques • exemples : MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•24

Les classes de risques

•Phénomènes physiques •Électricité •Bruit •Champs électromagnétiques •Rayonnement optique •Rayonnements ionisants •Pression •Chaleur •Froid •Vibrations

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•25

Exemple : identification des risques

• Situation :

• Local clos

• Ventilation naturelle haute et basse

• Bouteille de gaz comprimé d’argon à 3,5 bar

• Canalisation de gaz

• Piège à gaz alimenté en azote liquide

• Un opérateur est présent une heure par semaine pour relever des mesures et vérifier la présence d’azote liquide dans le piège

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•26

Identification des risques

Schéma de représentation

Manomètre Piquage Purge Bouteille de gaz Argon Réservoir N2
Manomètre
Piquage
Purge
Bouteille de
gaz
Argon
Réservoir
N2

Vanne d’arrêt

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•27

Identification des risques

Danger

Sol humide

Azote liquide

Azote liquide Argon

Appareillage

Risque

humide Azote liquide Azote liquide Argon Appareillage Risque MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•28

Identification des risques

Danger

Sol humide

Azote liquide

Azote liquide Argon

Appareillage

Risque

Chute de plain pied

Blessure

Manque d’oxygène

Risque environnemental

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•29

Partie n°4

Evaluation des risques

Partie n°4 Evaluation des risques MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année
Partie n°4 Evaluation des risques MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année
Partie n°4 Evaluation des risques MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité Simon TAMISIER Année

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•30

Evaluation des risques : comment faire ?

• L’évaluation doit être opérée pour chaque unité de travail

• au moins une fois par an ;

• lors du choix des procédés de fabrication, des équipements de travail, des substances et préparations chimiques ;

• à l’occasion de l’aménagement des lieux de travail ou des installations et de la définition des postes de travail ;

• lors de toute transformation importante des postes, consécutive à la

modification de l’outillage ou de l’organisation du travail, au changement d’équipement, de cadences, de normes de productivité…

Ses résultats sont consignés dans un Document Unique et donnent lieu, si nécessaire, à la mise en œuvre d’actions de prévention.

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•31

Opération

Exploitation

d’une

installation

Evaluation des risques

Composante du risque

Fuite intempestive

Contact four

Manutention

Cotation

F

G

du

 

Risque

1

3

3

3

1

3

3

2

6

… … … …

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•32

Opération

Exploitation

d’une

installation

Evaluation des risques

Composante du risque

Fuite intempestive

Contact four

Manutention

Chute de hauteur

Chute d’objets

Chute de plain-pied

Réaction chimique

Cotation

F

G

du

 

Risque

1

3

3

3

1

3

3

2

6

1

3

3

2

2

4

3

2

6

4

2

4

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•33

Analyse de risques

• Deux méthodes complémentaires

• L’approche analytique est cartésienne : Décomposition du système en éléments de plus en plus fins : utilisation adaptée pour des systèmes « compliqués » avec peu de dépendance entre les éléments constitutifs

• L’approche systémique étudie le comportement d’un système au travers d’un modèle qui présente les mêmes comportements que le système étudié : utilisation adaptée pour des systèmes « complexes »

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•34

Analyse de risques

• Deux méthodes complémentaires

Approche analytique

Etude des composants

Etude de la nature des interactions

Etude par variables

Approche par disciplines

Approche systémique

Analyse du tout et de son environnement

Etude des effets des interactions

Etude par groupe de variables

Approche multidisciplinaires

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•35

• Information

Démarche du préventeur

• Constitution d’un groupe d’analyse

• Recueil des informations existantes

• Organisation

• Définition du système

• Délimitation du périmètre

• Découpage en sous-systèmes

• Identification des risques

• Sources de danger

• Processus de danger

• Scenarios d’accidents

• Evaluation des termes sources et des occurences

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•36

Constitution d’un groupe d’analyse

Chefs d’installations

Opérateurs

Opérateurs

Objectifs

Animateurs

Chefs de projet

CHSCT

Experts

Assistant sécurité

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•37

Mise en place d’un SGS / sources d’information

• Plans des installations

• Schémas de fonctionnement

• Procédures, consignes, modes opératoires

• Xxx

• Xxx

• Xxx

consignes, modes opératoires • Xxx • Xxx • Xxx MASTER 2 Qualité / Management de la

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•38

Mise en place d’un SGS / sources d’information

• Plans des installations

• Schémas de fonctionnement

• Procédures, consignes, modes opératoires

• Registres de sécurité

• Textes réglementaires applicables

• Historique système et environnement

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•39

Mise en place d’un SGS / outils méthodologiques

1) Point de vue du système

• Organisation / Compétences / formations / culture d’entreprise

• Evaluation des risques / de la maîtrise des risques

• Application du principe de PARETO : Règle des 80/20 : exemple 20% du travail => 80% des résultats 20% des causes => 80% des effets 20% des risques => 80% des accidents

2) Point de vue de l’activité

• Gestion des modifications • Xxx
Gestion des modifications
Xxx

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•40

Mise en place d’un SGS / outils méthodologiques

1) Point de vue du système

• Organisation / Compétences / formations / culture d’entreprise

• Evaluation des risques / de la maîtrise des risques

• Application du principe de PARETO : Règle des 80/20

2) Point de vue de l’activité

• Gestion des modifications

• Gestion des situations d’urgence

• Gestion du retour d’expérience

• Contrôle du système, audits, revue de direction

MASTER 2 Qualité / Management de la Sécurité

Simon TAMISIER

Année 2015 /2016

•41