Vous êtes sur la page 1sur 9
COORDINATION NATIONALE DES ORGANISATIONS PAYSANNES DU MALI Kalabancoura Rue 200 Porte 727, BP : E

COORDINATION NATIONALE DES ORGANISATIONS PAYSANNES DU MALI

Kalabancoura Rue 200 Porte 727, BP : E 2169 Bamako Mali Tél.: 00223 20 28 68 00 Email : cnopmali@yahoo.fr, cnop@cnop-mali.org, cnop@ikaso.net Web : www.cnop-mali.org

REGLEMENT INTERIEUR
REGLEMENT INTERIEUR

TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

pour but de compléter les

dispositions des statuts de la CNOP. Il fixe les attributions des organes. Il a force exécutoire. Sa violation constitue un acte d’indiscipline sanctionné comme tel.

Article

1

:

Le présent règlement intérieur a

TITRE II : MODALITES D’ADHESION – GESTION DES FONDS

Article 2 : Le droit d’adhésion est fixé à cent mille (100 000) F CFA pour toutes

les OP membres. Ce droit

prononcée par l’Assemblée Générale et devient effectif après payement dudit

montant.

est libéré dès que l’adhésion de la structure est

Article 3 : Les cotisations annuelles applicables à toutes les OP membres sont fixées par l’Assemblée Générale à cinquante mille (50 000) FCFA.

Article 4 : Pour faire face à des besoins précis, le Conseil d’Administration peut solliciter des contributions aux OP membres.

Article 5 : Les fonds de la CNOP sont gérés par le Bureau Exécutif National. Les fonds sont logés dans un compte ouvert auprès d’une banque de la place et est soumis à la signature conjointe du président du Bureau Exécutif National et du trésorier général. Une délégation de signature peut être accordée aux vices présidents et au trésorier général adjoint.

Article - 6 : Les fonds des programmes et projets sont gérés dans le respect strict du Manuel de Procédures ou en fonction des accords de partenariat. Suivant la programmation budgétaire annuelle approuvée par le Conseil d’Administration, les fonds sont déposés dans des comptes bancaires spécifiques. Les décaissements se font sous la signature conjointe du président et du trésorier général, ou de leurs suppléants en cas d’empêchement.

la

responsabilité des membres du Bureau Exécutif National qui en assurent la gestion en collaboration avec la structure ou la personne concernée.

Article

7 :

Cependant,

les

programmes

et

projets

sont

placés

sous

Article 8 : La gestion de l’ensemble des fonds et des biens de la CNOP incombe au Conseil d’Administration qui peut en cas de besoins, commanditer des audits extérieurs.

TITRE III : FONCTIONNEMENT DE L’ASSEMBLEE GENERALE

Article 9 : L’Assemblée Générale est l’instance suprême de décisions. Elle est composée de sept (7) délégués par OP membre dûment mandatée dont au moins trois (3) femmes. Elle se réunit en Assemblée Générale ordinaire et extraordinaire sur convocation du Président du Conseil d’Administration.

L’Assemblée Générale ordinaire se tient une (1) fois par an. Les Assemblées Générales extraordinaires se tiennent sur convocation du Président ou à la demande des 2/3 des OP membres.

L’Assemblée Générale ordinaire est convoquée un (1) mois avant la date par voie administrative.

Article 10 : L’Assemblée Générale ne peut valablement délibérer que si le quorum de deux tiers des membres délégués est atteint. Si le quorum n’est pas atteint, une seconde Assemblée sera convoquée soixante douze (72) heures après et dans les mêmes conditions. Suite à cette deuxième convocation, l’Assemblée Générale peut délibérer à la majorité simple des voix.

Article 11 : Les décisions de l’Assemblée Générale engagent toutes les OP

membres. Elles sont prises à la majorité simple des délégués présents représentés.

ou

Article 12 : Toutes les OP membres de la CNOP ont une voix délibérative, elles sont électrices et éligibles.

Article 13 : Les attributions de l’Assemblée Générale sont :

- définir les orientations politiques ;

- décider de l’adhésion ou non des OP ;

- élire les membres du Conseil Administration et du Conseil de Surveillance ;

- exclure les membres du Conseil Administration et du Conseil de Surveillance ;

- suspendre toute OP ayant porté préjudice grave aux intérêts de la CNOP ;

- adopter ou rejeter les programmes, plan d’action, budget proposé par le Conseil d’Administration ;

- approuver ou rejeter les rapports moraux et financiers présentés par le Conseil Administration

TITRE IV : DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Article 14 : Conformément à l’article 22 des statuts de la CNOP, l’Assemblée Générale élit en son sein un Conseil d’Administration de vingt quatre (24) membres pour un mandat de cinq (5) ans renouvelable une (1) fois.

Article 15 : Les attributions du Conseil d’Administration sont définies dans l’article 23 des statuts.

Le Conseil d’Administration, par délégation de l’Assemblée Générale, a pour mission de :

- approuver les programmes de la CNOP conformément aux orientations définies par l’Assemblée Générale ;

- voter le budget annuel de la CNOP ;

- examiner les comptes du budget annuel exécuté ;

- suivre et évaluer l'exécution des activités de la CNOP conformément aux orientations et programmes définis ;

- veiller à la bonne gestion des ressources humaines, financières et matérielles de la CNOP ;

- élire le Bureau Exécutif National en son sein ;

- mettre en place la Cellule d’Appui Technique chargée de la CNOP. Le Coordonnateur technique participe aux réunions du Conseil d’Administration avec voix consultative ;

- désigner les représentants de la CNOP au niveau des départements ministériels, programmes et projets, associations, plates-formes et mouvements d'organisations paysannes, producteurs agricoles/éleveurs/pêcheurs/forestiers, transformateurs de produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques de la sous région, région et à l’échelle mondiale.

Article -16 : Le président du Conseil d’Administration

Les attributions du président du Conseil d’Administration sont :

- Fixer l’ordre du jour des AG et du CA ;

- Convoquer l’AG et le CA (signer les lettres de convocation) ;

- Fixer l’ordre du jour du CA sur proposition du Secrétariat Général ;

- Diriger les réunions de l’AG et du CA ;

- Représenter la CNOP dans les actes de la vie civile, institutionnelle et dans ses relations avec les partenaires nationaux et internationaux ;

Article 17 : le Conseil d’Administration élit en son sein un Bureau Exécutif National de quinze (15) membres dont le mandat est renouvelable une seule fois.

TITRE V : LE BUREAU EXECUTIF NATIONAL

Article 18 : Le Bureau Exécutif est composé de 15 membres :

- du (de la) Président du BEN ;

- de trois vice-présidents (es)

- du (de la) Secrétaire Général (e)

- du (de la) Secrétaire Général (e) adjoint (e)

- du (de la) Trésorier (e) Général (e)

- du (de la) Trésorier (e) Général (e) adjoint (e)

- du (de la) Secrétaire à l'Organisation

- du (de la) Secrétaire à l'Organisation adjoint (e)

- de la Secrétaire chargé du genre ;

- du Secrétaire à l’information et à la communication,

- du Secrétaire à l’information et à la communication adjoint

- du secrétaire chargé de la médiation et de la gestion des conflits ;

- du secrétaire chargé de la médiation et de la gestion des conflits adjoint

Article -19 : Le Bureau Exécutif est chargé de :

- exécuter ou faire exécuter les décisions du CA ;

- Représenter ou faire représenter la CNOP dans le cadre de partenariat ;

- Assurer la gestion des ressources humaines, financières et matériels de la CNOP ;

- Etudier les avis et recommandations des organes consultatifs.

IL se réunit une fois par trimestre en session ordinaire et en session extraordinaire au besoin.

TITRE X : ROLES ET ATTRIBUTIONS DES MEMBRES DU Bureau Exécutif National

Article - 20 : Les attributions du Président du BEN sont :

- De la bonne exécution des décisions du CA ;

- D’assurer la gestion des ressources humaines, matérielles et financières de la CNOP ;

- D’étudier les avis et recommandations des organes consultatifs ;

- convoquer le BEN (signer les lettres de convocation) ;

- diriger les réunions du BEN ;

- Il est l’ordonnateur du budget.

Article 21 : LES VICE PRESIDENTS (E)

Ils assistent le Président ou le remplacent en cas d’absence ou d’empêchement par ordre de préséance.

Article 22 : LE SECRETAIRE GENERAL :

- il fait tenir et rédige les procès verbaux de réunion par la Cellule d’Appui Technique ;

- il veille à la conservation des archives, à l’application correcte des principes de l’organisation ;

- il gère le courrier

- il organise les missions de représentation des élus en accord avec le du président du BEN ;

- il entretient une bonne collaboration entre l’organisation et administration ;

- il est chargé de l’étude des problèmes administratifs et judiciaires,

- de faire établir les lettres de convocation à l’assemblée ;

- s'assurer de l'envoi des lettres de convocation et de documents de l’AG dans les délais requis ;

- de faire établir les lettres de convocation au CA ;

- s'assurer de l'envoi des lettres de convocation et des documents au CA dans les délais requis (7 jours avant la date de la réunion).

Article 23 : LE SECRETAIRE GENERAL ADJOINT :

Il

assiste

le

d’empêchement.

secrétaire

général

et

le

remplace

en

cas

d’absence

et

Article 24 : LE SECRETAIRE A L’ORGANISATION

Il est chargé de :

- la mobilisation des membres de la CNOP, de l’organisation matérielle des réunions, des manifestations et des sessions de l’assemblée générale ;

Article 25 : LE SECRETAIRE ADJOINT A L’ORGANISATION Il assiste le secrétaire à l’organisation et le remplace en cas d’absence et d’empêchement.

Article 26 : LE TRESORIER GENERAL

Il suit la gestion des fonds, des biens et du matériel de la CNOP. Il collecte les cotisations, suit le mouvement des biens mobiliers et immobiliers de la CNOP.

Il ouvre des comptes bancaires pour les fonds de la CNOP. Plus spécifiquement, il :

- assure le suivi rationnel des ressources financières ;

- informe et sensibilise le Président, les membres du BEN et du CA sur les besoins de financement pour atteindre les objectifs fixés,

- informe le Président, les membres du BEN et du CA sur l’état des comptes de la CNOP

Article 27 : LE TRESORIER GENERAL ADJOINT

Il assiste le trésorier général et le remplace en cas d’absence, d’empêchement.

Article 28 : LA SECRETAIRE CHARGEE DU GENRE

Elle est chargée de la mise en œuvre des actions visant à améliorer les conditions de vie de la femme. A cet effet, elle procède à la recherche des moyens et de technologies appropriées, à la mise en place d’outils pédagogiques pour l’encadrement et l’animation des différents programmes intégrant la femme dans le processus de développement et de promotion sociale.

Elle assure la relation entre les femmes de la CNOP et les femmes des réseaux dont la CNOP est membre.

Article 29 : SECRETAIRE A L’INFORMATION ET A LA COMMUNICATION

Il est chargé de la mise en œuvre de la politique de communication de la CNOP. Il assure la fluidité de l’information entre la CNOP et ses membres et de la diffusion des documents de la CNOP.

Il anime le bulletin d’information de la CNOP

Il gère les relations avec les médias

Article 30 : SECRETAIRE A L’INFORMATION ET A LA COMMUNICATION ADJOINT

Il

d’empêchement.

assiste

Secrétaire

à

l’information

et

le

remplace

en

cas

d’absence,

Article 31 : SECRETAIRE CHARGE DE LA MEDIATION ET DE LA GESTION DES CONFLITS

Il est chargé de la médiation et de la gestion des conflits entre les organisations membres d’une part, et d’autre part entre les organisations paysannes et les autres acteurs du développement rural.

Article 32 : SECRETAIRE ADJOINT CHARGE DE LA MEDIATION ET DE LA GESTION DES CONFLITS ADJOINT

Il assiste le Secrétaire chargé de la médiation et de la gestion des conflits et le remplace en cas d’absence, d’empêchement.

Toutefois, une personne ressource, identifiée par la CNOP, pourra appuyer le secrétariat chargé de la médiation et de la gestion des conflits.

TITRE VI : LE COMITE DE SURVEILLANCE

Article -33 :

Le Comité de Surveillance est composé de trois (3) membres.

Il est autonome des autres organes, rend compte à l’Assemblée Générale et peut à tout moment intervenir à tous les niveaux d’exécution des activités et de la gestion.

Article - 34 : Il est notamment chargé du contrôle interne et du suivi des activités du CNOP. A ce titre, il :

- analyse les rapports sur la mise en œuvre des recommandations contenues dans les rapports des autres organes ;

- accède à tous les documents qu’il juge pertinents pour l’exécution de ses tâches ;

- contacte toute OP qu’il juge utile de visiter pour l’exécution de son mandat ;

- observe et décrie à quel rythme et dans quelles conditions les projets et programmes sont mis en œuvre ;

- présente ses conclusions à l’AG, ainsi qu’un rapport périodique écrit contenant des recommandations. Ces rapports seront rendus publics par le CA.

TITRE - VII : LES COMMISSIONS DE TRAVAIL

Article -35 :

Il est institué au sein de la CNOP, trois (3) Commissions de travail :

1. Souveraineté alimentaire, politiques agricoles et enjeux internationaux ;

2. Alliances, partenariat, plaidoyer lobbies et genre;

3. Campagne et médias.

Les Commissions de la CNOP sont complémentaires, opérationnelles, doivent être productives et fournir des résultats concrets.

Article 36 :

Les Commissions sont chargées :

- d’animer la réflexion sur les thèmes stratégiques ;

- de faire une analyse pertinente et de développer des arguments sur les prises de position de la CNOP sur ces thèmes ;

- d’initier et de proposer au BEN, les actions à entreprendre par rapport à ses analyses.

Article - 39 : Chaque Commission est composée de sept (7) membres élus. Les Commissions peuvent faire recours à des personnes ressources internes et externes. Chaque commission est présidée par un membre du BEN

Article -40 : Les Commissions se réunissent chaque fois que de besoin.

TITRE VIII : LA CELLULE D’APPUI TECHNIQUE

Article 41 :

Le BEN est assisté par une Cellule d’Appui Technique à laquelle il délègue ses tâches en cas de nécessité. La Cellule d'Appui Technique, est sous la responsabilité du Secrétariat Général. Elle a pour missions :

- d'aider à l'exécution des décisions des organes délibérants et à celles des programmes et projets contractés par la CNOP ou initiés par elle ;

- de suivre les plans et calendriers de travail établis ;

- d'assister, dans leurs missions, les commissions et les administrateurs désignés par le CA ;

- d'aider à la bonne utilisation des ressources de la CNOP ;

- d'aider à la bonne administration générale de la CNOP.

TITRE XI : LA DISCIPLINE

Article 42 : Le non respect des dispositions des Statuts et du règlement intérieur de la CNOP entraîne les sanctions disciplinaires suivantes :

la CNOP entraîne les sanctions disciplinaires suivantes : Avertissement ; Règlement Intérieur CNOPMALI Page 8 sur

Avertissement ;

Blâme ; Suspension / perte de droit de vote ; Radiation sans préjudice de poursuite

Blâme ; Suspension / perte de droit de vote ; Radiation sans préjudice de poursuite judiciaire.

L’avertissement et le blâme sont prononcés par le Conseil d’Administration, la décision de suspension est prise par l’AG sur proposition du Conseil d’Administration à partir d’un rapport circonstancié.

TITRE X : DISPOSITIONS FINALES

Article 43 : Le présent règlement intérieur entre en vigueur dès son adoption par l’Assemblée Générale.