Vous êtes sur la page 1sur 2

79 Rouge

MUNICIPALES A LYON : L’hiver se termine. A Lhassa, capitale


Premier bilan Édito de la province chinoise du Tibet, il se
termine même chaudement. Les affron-
tements font des centaines de morts et des centaines d’ar-
On ne peut que se réjouir de la raclée prise par Perben (et restations. Depuis l’annexion en 1950, les tibétains n’ont
aussi par le FN) : ce désaveu de la politique menée par Sarkozy est cessé d’être massacrés, torturés, rabaissés. Mais ce mou-
un encouragement pour les luttes et la riposte à construire le plus
largement possible contre les attaques du gouvernement. vement de révolte montre que la résistance à l’impéria-
lisme chinois existe toujours. Pékin annonçait avoir abattu
Bien sûr, les électrices et électeurs des couches populaires ont fin janvier deux séparatistes ouïgours de la province du
largement voté pour le « moindre mal ». Bien sûr, une partie des
« bobos » locaux a pu être séduite par le thème de « Lyon, capitale
Xinjiang et arrêté une quinzaine d’autres, sous prétexte
régionale européenne » et les projets qui l’accompagnent. Mais le qu’ils préparaient des attentats contre les Jeux Olympi-
premier fait marquant, c’est le lâchage spectaculaire du candidat de ques de septembre. La Chine se met ainsi à utiliser la me-
la droite par ses commanditaires naturels. Le patronat de la ville nace terroriste pour accentuer sa répression contre tout ce
d’Edouard Herriot, et de l’ensemble urbain qui l’entoure, retourne à qui remet en cause l’intégrité de son empire.
ses fondamentaux politiques d’il y a plus d’un demi-siècle : une ville
gouvernée au centre-gauche. « Hiver chaud », ce fut aussi le nom de l’opéra-
tion militaire israélienne contre Gaza, qui a coûté la vie à
Bien entendu, le dit patronat n’est pas une once plus « social »
qu’ailleurs. Il continuera de soutenir fermement la destruction, 116 Palestiniens. La situation humanitaire n’a jamais été
baptisée « réformes », des acquis sociaux. Mais il a eu le temps en aussi dramatique dans ce territoire, victime d’un blocus
six ans de vérifier qu’il tenait avec l’équipe Aimer Lyon un appareil depuis près de trois ans. De plus, Israël a annoncé le 9
politique capable de lui garantir le meilleur consensus social pour la mars la reprise de la colonisation en Cisjordanie.
mise en œuvre de ses projets - et y compris en Collomb un patron
de choc sachant tenir le langage qu’il faut au personnel municipal et Et pendant ce temps, Shimon Pérès vient passer
communautaire lorsqu’il ose revendiquer. cinq jours en France, reçu avec tous les honneurs, se li-
Bien entendu aussi, deux précautions valent mieux qu’une pour le
vrant à de grandes accolades avec Nicolas Sarkozy. Pen-
patronat : l’équipe Aimer Lyon comportant encore une « aile dant ce temps, Israël est l’invitée d’honneur du Salon du
gauche » (si peu…) avec le PC, le GAEC, la gauche PS, il était Livre de Paris. Pendant ce temps, les Etats-Unis ont retiré
sage de l’équilibrer sur sa droite par l’entrée de membres du la Chine de la liste des « pires violateurs des droits de
personnel de la bourgeoisie pur fruit. Ouverture que Collomb a l’homme » ; une mesure très opportune à quelques mois
d’ailleurs appelée de ses vœux et commencée à mettre en oeuvre des JO. Et on se rappelle fin novembre de Sarkozy VRP,
dès le début de la campagne. Ce changement de culture politique a
eu du mal à passer à droite, d’où l’invraisemblable danse du ventre
allant signer contrats sur contrats avec la Chine, après
du MODEM pendant des semaines et le feuilleton journalistique qui avoir demandé à la secrétaire d’état aux droits de l’homme
l’a accompagnée ! de s’abstenir de l’accompagner.
En plus de l’unité préexistante à Villeurbanne
dans le cadre du COVRA, la LCR 69 a participé à
Lyon et à Vienne à la mise en place d’accords * Point sur le Nouveau Parti Anticapitaliste - p 2
entre des organisations. Cela a limité
l’éparpillement des voix de la gauche radicale,
permis la constitution d’un nombre important de
* Bilan de municipales audacieuses - p 3
listes, et l’insertion de personnes non encartées
dans la campagne, en cohérence avec notre
volonté de construire le Nouveau Parti
* Même déguisée en école, la prison tue - p 4
Anticapitaliste.
Quant à la stratégie électorale, ce que les médias
* Grève du personnel de la tutelle - p 5
locaux n’ont pas voulu voir lorsqu’ils affirment que
la gauche radicale locale « a réussi là où Bové et * Agenda : semaine anti-coloniale et autres - p 6
Besancenot avaient échoué » (Le Progrès du 19
février), c’est que contrairement aux collectifs unitaires antilibéraux Un hiver chaud donc, où les intérêts du capital poussent à
de 2006, nos partenaires ont accepté notre position sur soutenir et étendre des impérialismes. Mais le printemps
l’indépendance par rapport au PS, même si les débats ultérieurs sur arrive. Et ce printemps marquera les 40 ans de mai 68, qui
le second tour ont montré que les choses n’étaient pas réglées.
vit des révoltes non seulement en France, mais également
A partir du moment où Collomb, qui avait déjà intégré sur sa liste sur toute la planète, faisant trembler l’espace d’un instant
des individus de droite « de la société civile », a ouvert la porte à les dirigeants de ce monde. Alors on sait ce qu’il nous
des candidats estampillés MODEM, tout appel pour Aimer reste à faire : c’est par une rupture radicale, révolution-
Lyon (faire élire des candidats de droite pour… battre la droite) et a
fortiori pour une fusion technique (se retrouver sur une liste avec naire, avec le capitalisme que les peuples pourront impo-
des candidats de droite) était impossible. L’absence de second tour ser leur droit à disposer d’eux-mêmes.
dans 6 arrondissements et l’arrogance du PS ont réglé le problème.

Suite page 2
LCR 69 AVRIL - MAI 2008
Le point sur le « Nouveau Parti Anticapitaliste »
Histoire brève et perspectives 2008 point d'appui pour le nouveau parti. Les militants de la LCR proposent des
Dans ce projet, au vu pour l’instant de réunions sur les localités, certains ar-
En Juin 2007, la LCR, par son porte ce manque de partenaires nationaux, rondissements de Lyon et les facs ; ain-
parole O. Besancenot, a exprimé la démarche de groupes qui se consti- si que des discussions au sein des listes
son souhait de relancer l’idée d’un tuent localement et qui se fédè- AUDACES à Lyon, COVRA à Villeur-
nouveau parti anticapitaliste. En jan- rent est la seule possible pour que ce banne et celle montée avec les Verts à
vier 2008, le congrès de la LCR a pris que nous construisions soit vraiment Vienne.
la décision de mettre toutes les forces un nouveau parti. Il ne s'agit pas
dans ce projet en indiquant des éta- d'adhérer à une organisation exis- Quel nom pour le nouveau parti ?
pes possibles : tante.
- favoriser l'émergence de groupes de Ca reste à trouver… Ouverture du
militants qui veulent s'engager dans le Que se passe t-il ailleurs ? concours !
processus partout où c'est possible
- Aller vers une coordination et Des degrés d'avancement différents : Gérard Vaysse
une représentation à l'échelle natio-
nale, vers le mois de Juin, des groupes A Marseille et Mulhouse, des groupes * Appel sur http://union69.over-blog.fr
qui seront déjà constitués dépassant la
- Cette structure nationale prépare- centaine, déjà
rait un congrès constitutif fin 2008 ou structurés, avec MUNICIPALES A LYON :
début 2009 en leur sein des
- La LCR se dissoudrait en tant qu'or- militants et de Premier bilan
ganisation. Ses militants rejoindraient militantes expé-
le nouveau parti. rimentés venant
Suite de la page 1
de différentes
Les autres forces politiques et le ras- cultures politi- Du point de vue électoral, les résultats sur les 3 communes sont
un succès incontestable : c’est la première fois dans l’histoire de
semblement que nous construisons ques.
notre courant que nous sommes en capacité de nous maintenir
Dans beaucoup au deuxième tour. Dans un contexte de pression au vote « utile »
- Le PCF en tant que tel n'est pas de villes, comme face à une droite de combat, ou de dépolitisation (de
partie prenante de ce projet. Le dé- à Toulouse avec, « localisation ») du vote, dont la gauche radicale avait été exclue
saccord subsiste sur les rapports au PS entre autres, les une fois pour toutes par les médias et les sondeurs, on a affaire
et aux institutions. Pourtant beau- "Motivés", les lis- à un début de véritable rupture avec la gauche institutionnelle,
pour une frange pas si négligeable que ça de l’électorat.
coup de militants s'interrogent. Nous tes d'extrême
ne devons pas renoncer à construire gauche pourront
un lien entre la culture politique et être une des ba-
l'implantation populaire que repré- ses du nouveau
sentent le PCF et le nouveau parti. parti.
- Les partisans de Bové se sont divisés
lors des municipales entre ceux qui Dans le Rhône, le
sont allés sur les listes de gauche insti- groupe « union
tutionnelle, parfois avec le MODEM, 69 », lancé par
et ceux qui ont été partie prenante de des militants des
listes unitaires indépendantes des so- industries chimi-
cio-libéraux. Dans la mouvance ques, constitue
"bovétiste", à Lyon, le groupe "Les Al- l'expérience lo-
ternatifs" a soutenu les listes Collomb cale la plus
tandis que le groupe "Gauche Alter" a avancée. Une
participé à la construction des listes vingtaine de
AUDACES. syndicalistes de
ces industries se
- Lutte Ouvrière refuse d’avoir partie
sont regroupés et
liée avec ce projet. Cependant, une
ont rédigé un
tendance minoritaire de LO participe
appel. Plusieurs
à la discussion.
autres militants,
- Beaucoup de groupes locaux se sont syndicalistes ou
déclarés favorables et ont été engagés
lors des municipales dans des listes in-
non, se sont joints
à eux et ils com-
L’EFFET COLLOMB
dépendantes. Cependant tous ces mencent à diffu-
partenaires ne sont pas nécessaire- ser leur appel Il serait positif que le cadre unitaire AUDACES se maintienne
ment engagés à l'heure actuelle dans aux portes des pour des prises de position et actions communes chaque fois
le projet de « Nouveau Parti Antica- que possible, en particulier sur toutes les questions municipales.
entreprises, au Mais ces élections municipales sont aussi un encouragement
pitaliste ». C'est le cas à Lyon. Quoi métro, etc*. supplémentaire pour qu’apparaisse une réelle force anticapita-
qu’il en soit, la dynamique unitaire liste, un nouveau parti : c’est la perspective que la LCR propose
des municipales est partout un bon à tous ceux qui ont mené cette campagne.