Vous êtes sur la page 1sur 15

Le suivi après prise

en charge d’une
plaie de la main
Christian Dumontier
Urgences Main Guadeloupe

Topos disponibles sur
www.diuchirurgiemain.org

Il concerne
Le/les pansements
Les vaccinations
Le dossier médical
Le risque médicolégal

Pansement post-opératoire
Le premier pansement peut
être un peu gros et
volumineux (protecteur)
Le pansement suivant doit
être
Absent dans l’idéal
Sinon le plus petit possible

Pansement post-op ?
Dans le cas de cicatrisation de première intention,
l’étanchéité est suffisante bien avant 48 heures, pour
empêcher toute pénétration de germes du dehors en
dedans (Heifetz, 1952, Lindsay 1964, Carrico, 1984,
Schwemmle, 1995...)
En ...1964 : Thomeret G écrivait un article dans la
Presse Médicale : suppression totale des pansements post opératoires!
Plusieurs études ont montré qu’exposer la plaie
chirurgicale à l’air (même immédiatement après la
chirurgie) n’augmentait pas le taux d’infection (Ajao
1977, Weiss 1983, Chrintz 1989...)

Instructions post-prise en charge

Pansements 1 à 2/semaine
Laver la plaie à l’eau
Faire le pansement le plus petit
possible pour éviter un
enraidissement
Laisser à l’air dès que possible



 


 

































 






Quel type de pansement ?

Pansement sec si
cicatrisation de 1ère
intention +++ sinon
macération
Interface non adhérente
(Adaptic, urgotul, Mepitel,…)
+ compresses ou Pansement
type hydrocolloïdes si perte
de substance

Les vaccinations
N’oubliez pas d’envoyer le patient
chez son médecin traitant
AVEC un courrier mentionnant ce qui
a été fait et ce qu’il reste à faire
Responsabilité médico-légale +++ (et
articles 32, 34 & 47 du code de
déontologie)

Le dossier médical

Bien notez dans le dossier médical
ce que vous avez fait (= ce qui reste
quelques années après lors de
l’expertise)

Décret n° 2002-637 et Art R1112-2 CSP

Décret n° 2002-637 et Art R1112-2 CSP

Responsabilité médico-légale
Elle fait partie du job, ne
pas en avoir peur
Elle est faible pour les
urgentistes (par
comparaison, un
orthopédiste est mis en
cause tous les deux ans)
Ecrire dans le dossier +++

La qualité humaine (et la parole) reste
le meilleur moyen d’éviter les ennuis

En pratique
Une lettre pour le MT
(ou le spécialiste) qui
doit assurer le suivi
avec les précisions
nécessaires (prochain
pansement dans x
jours, vaccination
dans y jours,…)

Il m’a dit
qu’il fallait que
je vienne vous
voir

Merci de votre attention