Vous êtes sur la page 1sur 24

MCA La promesse de Bachiri

«Chnaoua, on réagira face à Blida» Ighil va jouer l'attaque à fond ABID : «ON
«Chnaoua, on réagira face à Blida»
Ighil va jouer
l'attaque à fond
ABID :
«ON VA TOUT
DONNER»
www.competition.dz JEUDI 4 FEVRIER 2016 20 DA France 2 € N° 4538 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
IL COACHERA L'ÉQUIPE À DISTANCE UNE VICTOIRE POUR BIJOTAT J-1 Course contre la montre pour
IL COACHERA L'ÉQUIPE À DISTANCE
UNE VICTOIRE
POUR
BIJOTAT
J-1
Course contre
la montre pour
récupérer Ziti
Rahal :
«Le CRB
n'a rien à
espérer»
Cherfaoui :
«Lapression
serasur les
Kabyles»
Bougueroua
affecté
moralement

USMH Le podium passe par Hussein Dey

Mahrez

séduit

Klopp

Mahrez séduit Klopp Medjani qualifié contre le Barça

Medjani qualifié contre le Barça

USMA Il affiche ses ambitions HAMDI : «JE VEUXOFFRIR LE 7 e TITREAUX USMISTES»
USMA Il affiche ses
ambitions
HAMDI : «JE
VEUXOFFRIR
LE 7 e TITREAUX
USMISTES»

NAHD Bouzidi :

«Victoire impérative

face à El-Harrach»

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

2

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 2 À LA UNE UNE LISTE ÉLARGIE DE 27 JOUEURS POUR

UNE LISTE ÉLARGIE DE 27 JOUEURS POUR LE 3 MARS PROCHAIN

L'entraîneur national Christian Gourcuff annoncera une liste élargie d'environ 27 joueurs le 3 mars prochain, c'est ce que nous avons appris d'une source bien informée.

Le Français qui a dirigé ces 3 derniers jours un stage pour les locaux dressera une autre liste d'ici la fin du mois, une liste de locaux pour un autre stage qui durera 3 jours entre le 29 février et le 2 mars, et c'est après ce stage là que Gourcuff fera son choix concernant les éléments qui seront intégrés dans ses plans pour le stage et la date FIFA de la fin mars qui verra l'EN jouer deux matches importants à domicile contre l'Ethiopie avant de rencontrer la même équipe chez elle 4 jours plus tard (25 et 29 mars). Contrairement aux fois précé- dentes, cette fois le staff technique pense faire appel à moins de joueurs que la dernière fois, ils seront en effet 26 à 27 joueurs au maximum selon la même source, et comme il faut s y attendre, le groupe sera renforcé par quelques locaux qui seront choisis au terme de ce stage qui prendra fin le 2 mars prochain au CTN.

S. M. A.

ce stage qui prendra fin le 2 mars prochain au CTN. S. M. A. Quique Sanchez

Quique Sanchez Flores l'a écarté de ses plans pour la phase retour

BELKALEM ATTEND QUE WATFORD LUI TROUVE UN CLUB

L'étau se res- serre autour d'Essaïd Belkalem, et les portes sont en train de se fermer l'une après l'autre

à son visage. Après une premiè-

re moitié de saison calamiteuse où il n'a pris part à aucune par- tie ni même à aucune minute, le coach Quique Sanchez Flores a décidé de laisser le joueur hors de ses calculs, il a dressé une liste de 30 éléments + 11 jeunes, sans y retenir le nom de Belkalem, il s'agit d'un geste qui prouve que le coach espagnol a décidé de se séparer de son joueur et le pousser à partir, il faut dire qu'il a déclaré récem- ment qu'il était mieux pour tout le monde que les joueurs non utilisés ailent voir ailleurs mais cela n'a pas été suffisant pour pousser Essaïd en dehors de Londres, d'ailleurs on croit savoir que même après l'absen- ce de son nom dans l'effectif de la fin de saison le joueur ne semble pas du tout pressé d'al- ler voir ailleurs, d'autant que les grands championnats ont tous fermé les portes de leur mercato le 1er février et il ne reste pas beaucoup de choix pour le défenseur central des Verts, ou plutôt pour son club, étant donné qu'il attend toujours que la lumière vienne de ses diri- geants.

attend toujours que la lumière vienne de ses diri- geants. La Suisse, la Russie, la Chine,

La Suisse, la Russie, la Chine, l'Ukraine ou la Championship En tout cas pour le moment, et malgré la clôture des marchés hivernaux dans les champion- nats de l'Europe occidentale, il reste encore des championnats

à explorer : la Suisse(15 février),

la Russie (26 février) ou même l'Ukraine (1er mars) ne clôture- ront pas encore leur mercato, idem pour la Chine (26 février) ou d'autres pays du continent asiatique, mais la solution la plus proche de la logique reste le championnat de 2e division anglaise, qui est long et qui a la particularité de pouvoir rece- voir de nouveaux éléments pour une longue période à titre de prêt, c'est en championship par exemple que Guedioura a eu la chance de relancer sa car- rière l'an dernier en provenance de Crystal Palace où il n'avait pas eu assez de temps de jeu pour atterrir à Watford qui l'a mis dans les meilleures condi- tions possibles, réussissant avec eux une belle accession. Rappelons que Guedioura a figuré dans la liste envoyée par Watford à la Ligue anglaise, il sauve l'honneur des Algériens dans cette équipe, même si lui aussi il n'a pas assez de temps de jeu, néanmoins il restera à la disposition de Flores qui aura besoin de son effectif afin d'at- teindre ses objectifs en cette fin de saison.

S. M. A.

Trabzonspor revient à de meilleurs sentiments et envoie le TMS du joueur

MEDJANI

ENFIN QUALIFIÉ ET

PRÉPARE LE BARÇA

Carl Medjani est officiellement nouveau joueur de Levante. L'international algérien qui avait signé pour 6 mois, il y a quelques jours, s'est vu accorder la

licence après avoir complété hier son dossier.

PAR SMAÏL M. A.

Trabzonspor a officiellement envoyé le TMS du joueur et a complé- té le dossier de son engagement avec Levante, un geste de bonne volonté qui aura certainement été apprécié du coté du club de la banlieue de Valence qui a plus que besoin des services de son nouveau joueur. Déjà, il y a 2 jours, lorsque Carl avait été présenté comme nouvelle recrue du club, Francisco Catalan le président de Levante avait déclaré qu'il ne pani- quait pas par rapport à ce dossier, il a déclaré qu'il était déjà content d'avoir conclu avec Carl et qu'il était prêt à l'attendre jusqu'à 3 semaines mais finalement Trabzonspor l'a libéré, de ce fait le club ne dépendra plus de la FIFA et de la décision attendue de la part de l'instance mondiale, après la requête déposée par Medjani récla-

mant sa libération pour une histoire de salaires impayés. Ainsi, en envoyant le TMS du joueur, Trabzonspor a quelque peu reconnu sa faute commise sous l'ère de l'ancien président Ibrahim Hac?osmano?lu, l'actuelle direction a quelque peu fait son mea-culpa et elle permet à Medjani d'attaquer sa nouvelle aven- ture dès la prochaine journée, et le match très important contre le Barça, où l'équipe de Rubi risque de présen- ter une défense relookée après l'arri- vée de Carl mais aussi du défenseur central argentin de Valence Lucas Orban, en attendant de voir si Rubi ne choisira pas de faire jouer Medjani

pour ses grands débuts congre le Barça, dans sa position fétiche de sen- tinelle devant l'axe centrale, qui per- mettra à Levante de bétonner sa défense face à la furia offensive du

Barça.

S. M. A.

Le stage des A' s'achève

dans d'excellentes conditions

des A' s'achève dans d'excellentes conditions C'est hier que le stage des A' a pris fin

C'est hier que le stage des A' a pris fin au CTN après 3 jours d'évaluation, qui ont permis à Gourcuff de voir les joueurs convoqués et voir à quel point ils peuvent ou pas intégrer ses plans à l'avenir.

D'après des sources en provenance du CTN, le stage s'est déroulé dans d'excellentes conditions, et les joueurs ont été libérés hier après-midi après une dernière séance d'entraî- nement effectuée la mati- née, et qui a vu l'absence de Mohamed-Khoutir Ziti, le latéral de la JSK a été ménagé à cause d'une légère blessure, pour lui permettre de recouvrer ses capacités le plus tôt possible d'autant aussi qu'il a un match à jouer demain contre le CRB.

Bendebka, Hamzaoui, Aroussi et Zerara sortent du lot Selon la première évalua- tion effectuée par les dif- férents staffs, le constat est assez encourageant, d'après la même source, les joueurs ont répondu positivement aux diffé- rents tests médicaux et physiques effectués depuis le 1er jour du stage, quelques éléments se sont distingués et ont réussi à gagner des points, on parle notam-

ment de Bendebka, Hamzaoui, Aroussi et Zerara, d'ailleurs les élé- ments qui auront les meilleurs notes, seront suivis de prés a partir de ce week-end, et ce durant environ 3 semaines, le temps de préparer la liste du 2e stage de la fin du mois. Ce qui est sûr, c'est que les meilleurs élé- ments retenus dans ce stage auront une certaine avance et même si rien ne leur est garanti, ils partent quand même avec une certaine avance par rap-

port aux autres, pourvu qu'ils continuent à tra- vailler et à élever leur niveau avec leurs clubs respectifs. En tout cas la prochaine liste devrait comporter de nouvelles têtes, Gourcuff a insisté sur ça avec Neghiz, le groupe qui a quitté le CTN hier pourrait donc être rénové afin de tester un maximum de jouer et assurer un meilleur ren- fort pour les A pour le stage de mars.

S. M. A.

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 À LA UNE 3 Il suit avec attention son parcours
www.competition.dz
Jeudi 4 février 2016
À LA UNE
3
Il suit avec attention son parcours au Qatar

Conjonctivite

pour

Bensebaïni

son parcours au Qatar  Conjonctivite pour Bensebaïni Le jeune défenseur de Montpellier, Ramy Bensebaïni,

Le jeune défenseur de Montpellier, Ramy Bensebaïni, n'est pas allé au bout de la rencontre face à Marseille avant-hier. En effet, le natif de Constantine a dû quitter ses parte- naires avant la fin du match, plus précisément à la 67e minute de la rencontre. Il se trouve que le joueur souffre d'une conjonctivi- te qui l'empêchait de voir ce qui se passait sur le ter- rain. D'ailleurs, Frédéric Hantz assurait en conférence de presse : "Ramy ne voyait plus rien, c'est pour ça qu'il a dû sortir, il souffre d'une conjonctivite." I. Z.

Halliche dans les plans de Gourcuff

Le sélectionneur national semble déjà dans la compétition et prépare le stage de mars comme il se doit. Dans ce sens, il suit le retour de Halliche avec attention. Absent depuis 8 mois pour cause de blessure, le défen- seur central algérien du Qatar SC a enfin effectué son retour à la compétition et a pu jouer un match de championnat complet. Dans l'interview qu'il nous a accordée et parue dans notre édition d'hier, le joueur faisait savoir qu'il espérait un retour rapide en sélection. Le joueur passé par le NAHD n'a pas eu le sélectionneur au téléphone et fai- sait savoir à ce sujet :

"Sincèrement, je n'ai pas parlé au coach. Je me dis qu'il attend que je retrouve le rythme et accumu- le plus de temps de jeu. Cependant, j'espère vite revenir en sélection." Il semble bien que son vœu devrait être vite exaucé puisque, selon une source digne de foi, on apprend que le sélec- tionneur national est en train de suivre le défenseur du Qatar SC et l'a inclus dans ses plans pour la suite du parcours. Une excel- lente nouvelle pour le capitaine de la sélection dont l'apport sera le bienvenu surtout après les soucis perçus dans ce comparti- ment. Le retour de Halliche dans

perçus dans ce comparti- ment. Le retour de Halliche dans le groupe des Verts sera béné-

le groupe des Verts sera béné- fique à plus d'un titre car en plus d'être un excellent défenseur, son apport et son expérience dans le vestiaire est indéniable.

Son retour se fera probablement en mars Toujours selon notre source, le capitaine des Verts et s'il conti- nue d'accumuler du temps de jeu et retrouve la plénitude de ses moyens, aura de fortes chances de très vite revenir. En effet, d'après notre source, l'idée de le voir présent pour le ras- semblement de mars pour les deux premiers matchs officiels en éliminatoires de la CAN 2017 est fort probable. Ainsi, Halliche est tout proche d'un retour en sélection pour retrouver le grou- pe et apporter tout son savoir- faire au sein de la défense algé- rienne qui se renforce avec un élément dont tout le monde connaît les qualités. I. Z.

élément dont tout le monde connaît les qualités. I. Z. APRÈS SA TRÈS BELLE PERFORMANCE FACE
élément dont tout le monde connaît les qualités. I. Z. APRÈS SA TRÈS BELLE PERFORMANCE FACE

APRÈS SA TRÈS BELLE PERFORMANCE FACE À LIVERPOOL

MAHREZ

DE RETOUR AU

TOP

L'ailier international algérien de Leicester, Ryad Mahrez, a retrouvé la forme qui était la sienne en première moitié de saison et continue de s'illustrer par de très belles performances.

PAR ISLAM Z.

C'est Claudio Ranieiri qui se frotte les mains du retour en forme de ses deux armes offensives. En effet, face à Liverpool, les deux joueurs ont retrouvé leur effi- cacité et le résultat a été édi- fiant pour le surprenant lea- der du championnat. En dedans depuis quelques matchs, l'international algé- rien est revenu en force au cours des deux derniers matchs et l'impact qu'il a de nouveau sur le jeu de son équipe est indéniable. Les défenseurs des Reds ont eu beaucoup de mal à le stopper au cours de la rencontre et ont dû recourir à la faute pour l'arrêter. Avec sa 8 e passe décisive de la saison, il confirme son retour en force. En plus, en première période, Mignolet l'a privé d'un but sublime suite à une frappe soudaine qui a failli faire mouche. Tout le monde a salué la perfor- mance de Mahrez qui, après une mauvaise passe, a retrou- vé toute sa verve et revient au meilleur moment pour aider son équipe à finir la sai- son en beauté avec, pourquoi pas, le titre de champion à la fin du parcours.

Impliqué dans 22 buts pour Leicester Côté statistiques, l'internatio- nal algérien est en train de soi- gner son capital. Outre 14 buts depuis le début de saison, l'an- cien du Havre a aussi délivré sa 8e passe décisive de la sai- son sur le premier but de Vardy. D'ailleurs, c'est le 22 e but dans le quel Mahrez est impliqué cette saison en faveur de son équipe. Une sta- tistique éloquente pour le joueur qui prouve à quel point il est important dans le sché- ma tactique de son entraîneur italien.

Il ne manque qu'un but pour se libérer totalement On a pu le voir au cours de la rencontre d'avant-hier. Mahrez voulait marquer et il a essayé durant les 89 minutes passées sur le terrain. Cependant, à chaque fois, ça ne passait pas. Si ce n'est pas Mignolet, c'est hors cadre où un défenseur qui met dehors. Maintenant, il lui reste seulement à faire le néces- saire pour retrouver le chemin des filets et se libérer définiti- vement. L'Algérien sait que cette saison peut être extraordi- naire pour lui sur tous les plans et devra donc tout faire pour finir en apothéose.

Il a échangé avec Klopp à la fin du match

A la fin de la rencontre,

l'Algérien a eu un petit échange avec l'entraîneur des Reds, Jürgen Klopp. Outre les félicitations, les rumeurs ont commencé à fuser sur la nature de l'échange. Il faut dire qu'avec la prestation de

Mahrez, Klopp a de quoi avoir été séduit par les quali- tés de l'international algérien. Quand on sait qu'à un cer- tain moment, Liverpool s'est intéressé à sa piste, il n'y a qu'un pas à franchir pour dire que cela pourrait repar-

tir de plus belle en fin de sai-

son.

Ranieiri : «La façon dont Ryad envoie la balle est incroyable» En conférence de presse, le technicien italien de Leicester est revenu sur le but de Vardy sur un passe de Mahrez : "La façon dont Riyad a passé le ballon et la vision de Jamie sont incroyables. Nous voulions gagner ce soir, c'est fantas- tique. Maintenant il y a un match à Manchester, c'est important pour nous de recharger les batteries." I. Z.

Il risque de passer une seconde moitié de saison blanche

Ça se gâte pour Mbolhi

Les choses ne vont pas en s'améliorant pour le dernier rempart de la sélection national qui pourrait passer l'intégralité de la seconde moitié de saison sans compétition. Pas forcément une bonne nouvelle. Rien ne va plus pour Mbolhi en Turquie. Le portier international algérien est en difficulté actuelle- ment et pour cause. Après que son équipe ait été éliminée en coupe, on se posait des questions sur le temps

de jeu qu'il allait avoir en champion- nat. Dans des déclarations à la pres- se turque, le président d'Antalyaspor, Gültekin Gencer, est revenu sur cette question et a donné plus d'indications. Une réponse qui ne devrait certainement pas plaire au portier algérien. En effet, le prési- dent a directement fait savoir que Mbolhi ne pouvait être sur la feuille de match en championnat car le règlement prévoit de ne pas dépas-

ser les 14 joueurs étrangers. Or, à Antalya, il y a 16 joueurs étrangers. Donc, pour payer la note, c'est l'in- ternational algérien qui est sacrifié par son club. Une terrible désillusion si cela venait réellement à être appliqué car cela voudrait directement dire que ce sera la fin de saison pour le keeper formé à Marseille. En effet, ne disposant pas de temps de jeu, on imagine mal Mbolhi pou-

voir bousculer la hiérarchie surtout si la direction du club insiste à le mettre hors des feuilles de matchs à chaque sortie de l'équipe.

Mauvaise nouvelle pour Gourcuff Alors que tout le monde était satisfait du retour de Mbolhi en équipe nationale lors des deux derniers matchs face à la Tanzanie surtout avec la séré- nité qu'il a dégagée, le sélec- tionneur national doit mainte- nant faire avec cette nouvel- le situation et ce n'est pas une chose qui

cette nouvel- le situation et ce n'est pas une chose qui l'arrange. En effet, le coach

l'arrange. En effet, le coach comptait énormément sur lui pour les deux prochaines échéances de l'EN face à l'Ethiopie mais cette nouvelle donne complique sérieusement la donne. Le coach national va devoir mainte- nant faire avec et essayer de trouver les meilleures solutions possibles. Une fois encore, tout comme cela s'était passé pour lui au Philadelphia Union, l'aventure turque tourne au vinaigre pour M'bolhi qui semble n'avoir pas de chance en club. Triste sort pour l'un des meilleurs gardiens de la dernière Coupe du monde dis- putée au Brésil.

I. Z.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

4

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 4 LIGUE 1 MOBILIS J-1 Après sa suspension par la commission
www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 4 LIGUE 1 MOBILIS J-1 Après sa suspension par la commission

J-1

Jeudi 4 février 2016 4 LIGUE 1 MOBILIS J-1 Après sa suspension par la commission de

Après sa suspension par la commission de discipline

LES JOUEURS VEULENT DÉDIER LA VICTOIRE À BIJOTAT

La JS Kabylie foulera demain la pelouse de l'enceinte du 1 er -Novembre privée de son entraîneur Dominique Bijotat. Le Français est sous le coup d'une suspension d'un match ferme. Il devra diriger ses joueurs à partir des tribunes.

Il sera donc contraint de donner ses consignes à ses lieutenants qui transmettront, à leur tour, les orienta- tions du coach aux coéquipiers de Rial. Dans l'entourage du club de la ville des Genêts, l'on estime que Bijotat, renvoyé lors du classico contre l'USM Alger, aura été victime d'une décision arbitrale "arbitraire". C'est pourquoi les joueurs des Canaris sont décidés à réagir à leur manière à cette "injustice" à l'occasion de la réception des capés du coach Alain Michel. La réponse ne peut se traduire que par la victoire.

La volonté est tellement grande chez les joueurs que ceux-ci ne veu- lent rien entendre et ne jurent que par les trois points qui seront dédiés à leur entraîneur. La détermination des joueurs est parfaitement traduite d'ailleurs par le talentueux défenseur Ferhani dans ses déclarations accor- dées hier à notre journal. "Les trois points resteront à Tizi Ouzou", insis- te-t-il sur un ton déterminé. Et de poursuivre : "On ne doit céder désor- mais aucun point sur notre terrain." Ferrahi n'a pas caché sa joie et celle de ses coéquipiers de travailler sous la coupe du technicien français. "Tous les joueurs se sentent à l'aise avec Bijotat. C'est un entraîneur qui fait un bon travail et on souhaite qu'il reste le plus longtemps possible. Il com- munique bien avec nous et on apprend avec lui chaque jour", fait ressortir l'international olympique désormais prêt pour le rendez-vous de demain. Cela montre, si besoin est, le grand attachement du groupe canari pour l'entraîneur en question qui va certainement leur manquer cruellement ce vendredi.

En dépit de cette grosse contrainte, les coéquipiers de Diawara font de la rencontre de ce vendredi un véritable rendez-vous de réhabilitation pour leur entraîneur. Et cela passe inéluctablement par un succès sur le CRB qui a toujours constitué un os dur pour les Canaris. Les joueurs n'ont cessé ces dernières heures de parler entre eux histoire de s'auto-motiver pour gagner et faire en sorte d'offrir la victoire à leur entraîneur. Dominique Bijotat sera de retour sur le banc de touche à partir de la rencontre de la 20e journée. R. K.

LES CANARIS CONTRAINTS DE RÉAGIR

DOUKHA

RIAL

BOULAOUIDET

CHANGEMENTS

POUR BATTRE LE CRB

3

LES

RIAL  BOULAOUIDET CHANGEMENTS POUR BATTRE LE CRB 3 LES A 24 petites heures du grand

A 24 petites heures du grand rendez- vous des habitués de l'élite entre la JS Kabylie et le Chabab de Belouizdad sur la pelouse synthétique du 1 er - Novembre de Tizi Ouzou, le staff technique des Canaris s'affaire à mettre en place le onze de départ en mesure de renouer avec la victoire.

PAR RAFIK KHALED

Après un nul à domicile contre le MO Bejaïa et une défaite (litigieuse) à Bologhine face au leader usmiste, la JS Kabylie sera contrainte plus que jamais à se mettre rapidement sur le chemin des victoires. Bien qu'il soit interdit de banc en raison de la sus- pension d'un match ferme infligée par la commission de discipline, l'entraî- neur Dominique Bijotat est décidé à conduire son team à la deuxième vic- toire de la phase retour après celle remportée en déplacement, lors de la reprise de la phase retour, face au CS Constantine. C'est pourquoi le techni- cien français projette de réaliser des changements comparativement à l'équipe ayant disputé le dernier match à Omar Hamadi. Selon des sources proches de la barre technique des Canaris, le coach français devrait pro- céder à trois changements et pas des moindres. Ceux-ci sont dictés par le rétablissement du gardien Azzeddine Doukha, de retour depuis la journée écoulée à la compétition officielle du défenseur Ali Rial et enfin Mohamed Boulaouidet qui a laissé un grand vide contre l'USM Alger. Des changements censés donner davantage d'équilibre aux Jaune et Vert n'ayant plus droit à l'erreur. D'autant que le classement de l'équipe n'inspire pas confiance susci- tant les appréhensions des supporters. L'équipe occupe, en effet, une très peu enviable 10e place au classement géné- ral de la Ligue 1 Mobilis à quelques petits quatre points du premier relé- gable, à savoir le Rapid de Relizane.

Le retour tant attendu de Doukha Après une superbe prestation contre le CS Constantine contribuant gran- dement au succès de la JSK, la nou- velle recrue, le gardien Boultif, a vite sombré par la suite encaissant un but contre le MOB dont il est grandement responsable. Contre les Rouge et Noir de Soustara, l'ancien portier du CRB Aïn Fakroun a encaissé deux autres buts. L'entraîneur Dominique Bijotat va donc procéder au changement du gardien optant pour l'international Doukha. Après deux mois d'absence pendant lesquels il a traité sa blessu- re, l'ex-keeper de l'USM El-Harrach est désormais bon pour le service. Il devra signer son retour officiel à la compétition dès demain à l'occasion de la réception des Rouge et Blanc de Belouizdad. Un retour tant attendu dans la mesure où le gardien des Verts semble avoir le potentiel requis et l'expérience voulue de veiller au grain devant une attaque menaçante du CRB, conduite par l'excellent Hichem Nekkache et le très remuant Yahia-Chérif. Doukha aura donc la responsabilité de préserver sa cage vierge tout en espérant que le com- partiment offensif de son équipe joue le jeu pour que les trois points restent à Tizi Ouzou.

Rial, l'homme de la situation Outre Doukha, la formation des Vert et Jaune va pouvoir compter sur le retour de son défenseur attitré et très chevronné, Rial. Ce dernier suppléera

le Burkinabé Malo sous le coup de la suspension d'un match ferme. Absent depuis un certain temps pour cause de blessure, l'ancien pensionnaire du NARB Réghaïa et de l'USM Alger est doté d'un énorme potentiel en mesu- re de rééquilibre un compartiment défensif qui encaisse des buts à partir de sa charnière centrale. Comme c'était le cas contre les Crabes et les Usmistes. Le retour de Rial devrait grandement contribuer à solutionner ce problème. L'autre atout de Rial est sa capacité d'orienter ses défenseurs à la faveur de son sens de communica- tion sur le terrain et sa forte person- nalité de meneur d'hommes. Rial est en mesure, par ailleurs, de se trans- former en buteur. Il l'avait si bien montré à plusieurs reprises grâce à son tir canon et son jeu de tête impec- cable.

Boulaouidet pour booster Diawara La transfuge de l'Olympique de Médéa, Boulaouidet, est fortement pressenti de tenir sa place dans l'équipe entrante. Et pour cause, le retour du joueur en question donne- rait des solutions palpables au staff technique sur le plan offensif. Sa parfaite entente avec l'attaquant burkinabé, Banou Diawara, sera un atout supplémentaire pour la ligne d'attaque. Contre le CRB, les atta- quants des Canaris auront la lourde tâche de percer les défenseurs adverses et tenter, par la même occa- sion, de faire preuve de réalisme. R. K.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

JSK

5

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 JSK 5 BIJOTAT COACHERA L'ÉQUIPE MALGRÉ SA SUSPENSION Suspendu
BIJOTAT COACHERA L'ÉQUIPE MALGRÉ SA SUSPENSION Suspendu injustement pour un match, Dominique Bijotat coachera
BIJOTAT
COACHERA
L'ÉQUIPE MALGRÉ
SA SUSPENSION
Suspendu injustement pour un
match, Dominique Bijotat coachera
son équipe face au CRB.

PAR N. BOUMALI

Il ne sera pas sur le banc, mais c'est lui qui don- nera les consignes à ses deux assistants, l'entraîneur adjoint Karim Zaoui et le préparateur physique Mourad Ikiouane, qui connaissent le groupe mieux que quiconque suivront les consignes de l'entraîneur en chef le jour du match. A vrai

dire, la sanction infligée par la commission de discipline

à l'entraîneur des Jaune et

Vert ne l'empêchera que de s'asseoir sur le banc le jour du match.

Consignes à la mi-temps En dépit de sa suspension, l'entraîneur Bijotat sera dans les vestiaires avec son grou- pe auquel il donnera des consignes avant le coup d'envoi de la partie. Même à la mi-temps, il rejoindra les vestiaires faire des remarques à ses joueurs. Il

orientera aussi ses assistants

qui suivront à la lettre ses recommandations. Il n'y aura pas de place pour l'im- provisation. La tactique du jeu sera arrêtée par Bijotat qui a démontré en cette phase retour que c'est un fin tacticien. Tactiquement, la JSK était bien en place lors des 3 premières journées de cette phase retour.

Changements par téléphone En sa qualité de premier res- ponsable de la barre tech-

nique, c'est lui qui intervien- dra aussi dans les change- ments. Il suivra le match à partir de la tribune officielle, ce qui lui permettra de déce- ler les failles de son équipe. Il usera sans nul doute de son téléphone portable pour demander à ses assistants d'apporter des changements lorsque la situation l'exigera. Sa sanction lui permettra de mieux superviser ses joueurs après tout ce qui a été dit sur certains de ses changements. N. B.

Ménagé par le staff médical de l'EN A'

tement spécial pour l'ancien pensionnaire de l'Entente de Sétif avec comme principal objectif de le
tement spécial pour l'ancien
pensionnaire de l'Entente de
Sétif avec comme principal
objectif de le remettre sur
pied avant ce vendredi. Le
joueur est, en tout cas, animé
d'une grande volonté et gran-
dement déterminé à
mettre son savoir-faire
au service de
son club.
R. K.
gardien Azzedine Doukha
sans
sera titularisé ce vendredi
face au CRB. D'ailleurs, le
premier responsable de
la barre technique confié
que son inter-
national gar-
dien s'est
entraîné le
plus nor-
victoi-
male-
ment du
monde avec le
groupe.
"Jusqu'au jour
d'aujourd'hui,
Doukha est
prêt pour le
match. Son
retour ne fera
que du bien à l'équipe."
«On est obligés
de gagner»
Après une série de
deux matches
re, l'entraî-
neur Bijotat avoue
que la victoire face
au CRB est impérati-
ve. "On est dans
l'obligation de gagner.
Le CRB est un adversai-
re coriace, mais on doit
gagner. Jusqu'au
moment où je vous
parle, je ne sais pas
d'où je suivrai le
match, mais ce qui est
certain est que je don-
nerai des consignes à
mes assistants et à mes
joueurs. Ces derniers
sont conscients de ce
qui les attend et j'espère
qu'on relèvera le défi",
conclut Bijotat.
N. B.

COURSE CONTRE LA MONTRE POUR ZITI

Le défenseur de la JS Kabylie, Ziti, est en course contre la montre pour pouvoir prendre part au prochain match du championnat de son équipe contre le Chabab de Belouizdad. Blessé au talent, le joueur en question ne veut tout de même pas rater le très important rendez-vous demain, car les Canaris ont besoin de tous leurs joueurs pour ajouter trois précieuses unités dans leur escarcelle. Le staff médical de la sélec- tion nationale A' a joué le jeu dans le but de ne pas priver

les Canaris de leur défenseur attitré. Convoqué au stage de la sélection nationale A' (joueurs locaux) dont le stage à Sidi Moussa a pris fin hier, Ziti a été, en effet, ménagé par l'encadrement des Verts, histoire de ne pas exposer son cas à d'éventuelles com- plications. De son côté, le staff technique de la JSK va faire en sorte de mettre un plan de travail très spéci- fique pour que le joueur soit opérationnel le jour J. Les médecins ne seront pas en reste. Ils réserveront un trai-

Le coach : «Sa blessure m'inquiète»

L'entraîneur Dominique Bijotat n'a pas caché son inquiétude par rapport à la blessure de son international arrière droit Mohamed-Khoutir Ziti. "Le défenseur Ziti s'est blessé

avec l'équipe nationale A' et sa blessure m'inquiète.

Il s'est déjà blessé à la che-

ville avant la rencontre face au MOB et c'est pour cela que je me soucie un peu de son cas", affirme l'entraîneur de la JSK. "Ma suspension est injuste, mais…" Suspendu pour un match, l'entraîneur des Jaune et Vert

a réaffirmé hier que sa sus-

pension est injuste. "L'arbitre de la rencontre n'avait même pas brandi un carton rouge à mon encontre. Il m'avait juste invité à rejoindre les vestiaires. Tout le monde doit savoir que je lui avais

juste dit qu'il avait sifflé la faute de main de Nadji avant de décider de valider le but. Je ne lui avais rien dit de méchant ou de déplacé", se défend Bijotat.

«Le CRB possède des attaquants

redoutables» Le coach Bijotat ne tarit pas d'éloges sur son adversaire en affirmant que le CRB a fait preuve d'une grande régulari- té ces dernières semaines. "Le CRB possède des attaquants redoutables dont on doit se méfier. On sait ce qui nous

attend et on fera tout pour arracher les trois points de la partie", poursuit-il.

«Doukha est prêt pour la bataille» Comme nous l'avons rapporté dans notre dernière édition, le

nous l'avons rapporté dans notre dernière édition, le J-1 RAHAL «Le CRB n'a rien à espérer»

J-1

l'avons rapporté dans notre dernière édition, le J-1 RAHAL «Le CRB n'a rien à espérer» L'attaquant

RAHAL

«Le CRB n'a rien à espérer»

édition, le J-1 RAHAL «Le CRB n'a rien à espérer» L'attaquant des Canaris affirme haut et

L'attaquant des Canaris affirme haut et fort que les trois points reste- ront à Tizi Ouzou. Il reconnaît que le CRB est un adversaire coriace, mais il ajoute que lui et ses équipiers sont déterminés à arracher les trois points de la rencontre.

Que pensez-vous de la suspension de Bijotat et de Malo pour un match ?

Je crois que celui qui devait être suspendu, c'est l'arbitre Boukhalfa. Il avait causé notre défaite en validant le but de Nadji qui était entaché d'une faute de main. Le comble est qu'il l'avait sifflée avant de revenir sur sa décision.

La sanction de Bijotat ne fera que vous motiver à fournir plus d'efforts, n'est-ce pas ?

Absolument, on sait que la sanc- tion de Bijotat et de Malo est injuste et on fera tout pour s'imposer. Notre tâche ne sera pas facile, mais on est déterminés à relever le défi. J'espère qu'on sera à la hauteur des attentes de nos fans.

Ne croyez-vous pas que vous n'avez plus droit à l'erreur après la dernière défaite face à l'USMA ?

Effectivement, le faux pas est inter- dit. On est dans la zone rouge et on doit impérativement battre le CRB afin de respirer en attendant les pro- chaines journées. C'est à cause des erreurs de l'arbitrage qu'on se retrou- ve au bas du tableau.

Le CRB a toujours créé des problèmes à la JSK…

Le CRB est difficile à manier, mais il n'a rien à espérer cette fois. On sait que les Belouizdadis viendront à Tizi Ouzou pour tenter de repartir avec un résultat probant, mais on est bien armés pour offrir à nos supporters les trois points de la victoire.

L'entraîneur Dominique Bijotat nous a confié que vous lui avez dit que vous êtes à l'aise au milieu…

Oui, depuis que l'entraîneur m'utilise au milieu, j'ai retrouvé la joie de jouer. J'ai commencé à jouer au football à ce poste et c'est pour cela que je m'y sens à l'aise. Je suis

libéré en cette phase retour et je ne rechigne pas sur l'effort afin d'être à la hauteur de la confiance placée en

moi.

N. B.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

6

CRB

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 6 CRB J-1 C'est ce qu'il a affirmé à son entourage
J-1
J-1

C'est ce qu'il a affirmé à son entourage

BOUGUEROUA se porte mal

Accusé d'avoir simulé une blessure afin de faire l'impasse sur le match contre le RCA qui n'est autre que son ancienne équipe, il semblerait que cela ait beaucoup affecté l'attaquant Adel Bougueroua. Ce dernier a affirmé à son entourage au club, qu'il ne va pas bien sur le plan mental. Il leur a carrément lancé qu'il est dégoûté par certaines choses et qu'il n'a plus le moral. Pourtant, le joueur fait partie des éléments qui ont le plus de temps de jeu au Chabab avec à la clé de remarquables prestations. Il fait même partie des joueurs dont Alain Michel ne peut se passer. Le coach du Chabab devrait donc vite trouver une solution à ce problème afin de permettre à Bougueroua de garder le rythme et de pouvoir, ainsi, donner le meilleur de lui-même, en sa qualité de joueur cadre, lors des prochaines rencontres.

sa qualité de joueur cadre, lors des prochaines rencontres. La JSK, une occasion pour évacuer sa

La JSK, une occasion pour évacuer sa déception Depuis les dix dernières années, le CRB est la bête noire de la JSK à Tizi Ouzou. En effet, les Canaris trouvent souvent d'énormes difficultés, chez eux, pour prendre le dessus sur le Chabab. Le match de demain ne devrait pas échapper à la règle. Ça sera donc une occasion pour le club afin de se rapprocher du leader, ainsi que pour Bougueroua de faire taire ses détracteurs. S'il parvient à faire un bon match, cet attaquant de 28 ans devrait se remettre à de meilleurs sentiments et évacuer sa déception, après qu'on ait voulu lui reprocher, d'une manière indirecte, de vouloir tricher et d'abandonner son club. S. B.

Le CRB veut faire

de Tizi son nouveau jardin

La préparation du match contre la JSK bat son plein. Tout laisse croire que le CRB ira, sans doute, à Tizi Ouzou pour un seul et unique but. Gagner !

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

A quelques heures seulement d'un rendez-vous très important, les joueurs du Chabab se concentrent et travaillent d'arrache-pied. Même s'ils savent qu'ils sont attendus de pied ferme par la JSK, n'empêche qu'ils restent confiants par rapport à leur capacité de pouvoir réaliser un bon résultat à Tizi-Ouzou, demain après- midi. Parmi ce qu'ils comptent exploiter ce vendredi, est le fait qu'ils aient un ascendant psychologique face aux Canaris, notamment depuis la saison 2011/2012. Alain Michel misera sur cet important paramètre mais également sur le fait que la JSK soit sous pression après sa dernière défaite contre l'USMA. Depuis la saison 2011/2012, le CRB a joué cinq matchs à Tizi-Ouzou et n'a perdu qu'une seule fois, de quoi réjouir les supporters belouizdadis qui rêvent de voir leur club se rapprocher du fauteuil de leader, notamment de celui-ci qui n'est autre que l'USMA surtout que cette dernière effectuera un déplacement périlleux à Oran pour jouer contre le MCO.

Feham et Bencherifa travaillent sur les coups francs

Alors qu'Alain Michel a fait signe aux joueurs de rejoindre les vestiaires, le milieu de terrain Feham et l'arrière gauche Bencherifa ont décidé de prolon- ger la séance d'entraînement d'un petit quart d'heure. Les deux joueurs ont voulu travailler encore sur les balles arrêtés, notamment les coups francs.

encore sur les balles arrêtés, notamment les coups francs. Une victoire qui devrait relancer le championnat

Une victoire qui devrait relancer le championnat En plus des affiches MCO-USMA, CSC-MOB, la rencontre JSK-CRB sera la plus suivie de cette 19e journée de la Ligue 1 Mobilis. D'un côté, il y a la JSK qui patine pour s'éloigner du bas du

classement, et en face il y aura un CRB qui ne laissera rien au hasard, et ce, dans l'espoir que le leader, l'USMA, fasse un faux pas à Oran. Cela permettra au Chabab, en cas de victoire, de relancer le championnat. S. B.

Nekkache, Niati et Asselah devaient reprendre hier après-midi

Ils sont les seuls éléments qui n'ont pas pris part aux séances d'entraînement de cette semaine, dans le cadre de la préparation du championnat de ce vendredi contre la JSK. L'attaquant Nekkache, le milieu de terrain Niati et le gardien de but Asselah se trouvent en regroupement avec l'équipe nationale A' depuis le 1er février. Tous les trois se portent bien. Ils devaient retrouver leur club depuis hier après-midi puisque le même stage a pris effet dans la journée d'hier. Nekkache, Niati et Asselah n'auront ainsi que deux séances se concentrer sur la rencontre de ce vendredi. Ils feront partie, sans doute, du onze de départ.

Entraînement

hier matin

Le CRB poursuit sa préparation pour le match de la 19e journée de la Ligue 1 Mobilis. L'équipe fanion du club a effectué une séance d'entraînement hier matin au stade du 20-Août. Bougueroua et ses coéquipiers ont eu au programme des exercices avec le ballon avant de clore la séance par un match d'application.

Second

entraînement

dans

l'après-midi

Afin peaufiner la préparation, Alain Michel a programmé une seconde de travail pour la journée d'hier. Celle- ci a eu lieu, au stade du 20-Août, à 16h30. Les joueurs ont travaillé sur le technico-tactique.

Rebbih

en solo

L'attaquant Aboubaker Rebbih n'arrive toujours pas à se remettre au travail en groupe. Après s'être remis tout récemment de sa blessure au mollet, le joueur de 32 ans a repris à petit rythme. Hier matin, il s'est contenté de légers exercices en solo. Il devait travailler en groupe hier après- midi. Ainsi donc, tout laisse croire que Rebbih ne va certainement pas être titularisé.

Cherfaoui : «On doit être forts mentalement si on veut battre la JSK»

Tarek Cherfaoui, défenseur axial et capitaine d'équipe du CRB, nous affirme dans cet entretien qu'il nous a accordé hier que lui et ses coéquipiers ne pensent en aucun perdre contre la JSK. Pour lui, même si la mission du CRB s'annonce difficile ce vendredi, il n'en demeure pas moins qu'il y a de fortes chances, a-t-il expliqué, de revenir avec un résultat satisfaisant de Tizi-Ouzou.

Comment se présente pour vous cette rencontre ?

Notre mission s'annonce difficile. C'est sûr qu'on ne va pas recevoir de cadeau de la JSK surtout après sa récente défaite contre l'USMA. Donc, cette équipe va tout faire pour redresser la situation contre, qui serait aussi une manière utile pour satisfaire leurs supporters. Ça ne sera pas un match facile.

Comment vous vous préparez ?

On se prépare d'une manière ordinaire concernant les

entraînements. Il n'y a pas de programme spécial qui devrait précéder ce match si ce n'est de bien se concentrer. C'est la préparation mentale qui varie entre les matchs.

On comprend par là qu'il y a une certaine pression qui entoure ce rendez-vous, n'est-ce pas ?

Oui, tout a fait normal. Nous allons jouer à l'extérieur et contre un club qui s'appelle la JSK, d'autant plus qu'on sera dans l'obligation de nous donner à fond afin de conforter notre classement. C'est une pression

afin de conforter notre classement. C'est une pression ordinaire à mon avis que n'importe quelle équipe

ordinaire à mon avis que n'importe quelle équipe devrait connaître avant un match.

N'êtes-vous pas inquiets par le fait que l'USMA ait creusé l'écart davantage, après sa victoire et votre résultat contre le NAHD ?

Nous gardons toujours sur l'USMA, mais nous nous concentrons plus sur notre propre résultat et notre propre classement. Tel que je viens de vous le dire, nous voulons tout faire pour garder la deuxième place, au bas mot, chose qui ne sera pas facile puisqu'il y a plusieurs clubs qui visent le même objectif que nous. Je citerai au passage

le MOB, l'USMH et le MCA. Ils sont tous de sérieux concurrents. Concernant la première place, on y pense pas beaucoup. Ça devrait être le cas si on parvient à maintenir le cap lors des prochaines journées.

Quel résultat visez- vous contre la JSK ? L a victoire ou le nul ?

La première chose que je vais dire est qu'on ira à Tizi-Ouzou pour faire le meilleur résultat possible. Donc, je ne peux dire victoire ou match nul. Je me contenterai par répondre qu'on va sûrement nous donner à fond. Autre chose, on doit être forts mentalement si on veut battre la JSK. On essaiera de le faire, pourquoi pas.

S. B.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

USMA

7

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 USMA 7 HAMDI AFFICHE SES AMBITIONS «Je veux offrir le 7

HAMDI AFFICHE SES AMBITIONS

«Je veux offrir le 7 e titre

AUX USMISTES»

« Méfiance, le MCO est la 2 e meilleure attaque

Comme prévu, l’entraîneur de l’USMA, Miloud Hamdi, a tenu hier matin, avant l’entame de la séance d’entraînement, un point de presse dans lequel il a débattu de plusieurs sujets.

de presse dans lequel il a débattu de plusieurs sujets. PAR ANIS S. D’emblée, le coach

PAR ANIS S.

D’emblée, le coach usmiste a parlé de la prochaine rencontre du championnat qui mettra aux prises son équipe avec le MCO. Il affirme que cette confrontation s’annonce difficile pour son équipe face à la deuxième meilleure attaque en championnat. «On prépare le match qui nous opposera au MCO comme tous les autres matchs du championnat. Les joueurs travaillent conve- nablement et avec un moral gonflé à bloc, c’est le plus important. Le MCO est une très bonne équi- pe qui ne mérite pas son classement actuel. On affrontera la deuxième meilleure attaque du championnat avec 28 buts marqués, ce qui confir- me qu’elle aura des arguments offensifs à faire valoir devant nous. J’avoue qu’on ira à Oran en conquérants dans le but de revenir avec un résul- tat probant, tout en espérant qu’on pourra réus- sir notre mission», dira-t-il.

Vert n’arrivent toujours pas à digérer leur défai-

te face à l’USMA et se plaignent de l’arbitrage de Boukhalfa. Pour Hamdi, ce n’est pas la peine

de

désormais du passé, d’autant plus que le

«Je ne me focaliserai pas sur Zaâbia» Meilleur buteur du championnat avec neuf buts au compteur, l’attaquant du MCO Mohamed Zaâbia sera l’élément le plus dangereux pour la défense usmiste. Mais le coach Hamdi affirme qu’il ne se focalisera pas seulement sur l’interna- tional Libyen. «Je ne me focaliserai pas seule- ment sur Zaâbia pour le match de samedi. Le MCO, c’est toute une équipe et elle ne s’appuie pas sur un seul élément pour gagner ses matchs. Certes, c’est un excellent joueur, mais on prépare un plan pour contrer toutes les attaques ora- naises, pas seulement celle venant de Zaâbia».

«Toutes les équipes veulent nous faire tomber» Poursuivant sa déclaration, Miloud Hamdi affir- me une nouvelle fois que tous les adversaires aimeraient bien faire tomber son équipe, solide leader et invincible depuis 17 matchs. Tout sim- plement, selon Hamdi, l’USMA est l’équipe à battre. «Je dis et je le redis, l’USMA est l’équipe à battre. Tous nos adversaires aimeraient nous faire tomber puisqu’on est leaders avec 17 matchs invaincus, ce qui semble légitime et com- préhensif de la part de nos adversaires.»

«On ne pratique pas un bon football, mais on est la meilleure attaque» Il n’est secret pour personne que les prestations de l’USMA n’ont pas été à la hauteur lors des derniers matchs. «Certes, on ne pratique pas un bon football, mais on est la meilleure attaque du championnat avec 32 buts. Le jour où on aura un bon fond de jeu, on sera à 60 ou 70 buts en fin de saison », a-t-il indiqué.

«Ne me parlez pas du match contre la JSK» La victoire arrachée aux dépens de la JSK a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Les Jaune et

Les internationaux locaux réintégreront le groupe aujourd’hui

Après avoir pris part au stage de l’équipe nationale A’ qui s’est déroulé au Centre technique national de Sidi Moussa à partir de lundi dernier, c’est hier soir que Hocine Benayada, Nacereddine Khoualed, Brahim Boudebouda et Hamza Koudri ont été libérés. Les quatre joueurs en question réintégreront le groupe à l’occasion de l’entraînement de ce matin pour se préparer avec leurs coéquipiers en prévision du match de samedi qui opposera l’USMA au MCO. Avec leur retour, le groupe se complétera.

EL-ORFI :

«Je ne m’inquiète pas, tôt ou tard, j’aurai ma chance»

«A Oran pour un nouvel exploit»

Rencontré avant l’entame de la séance d’entraînement d’hier matin, le milieu de terrain Hocine El- Orfi a bien voulu répondre à nos questions. N’ayant pas disputé le moindre match depuis l’entame de la phase retour, l’international usmiste ne s’inquiète pas. Il se dit déterminé à se battre afin de retrouver sa place de titulaire.

Tout d’abord, dans quelles conditions se poursuit votre préparation en vue du match face au MCO ?

A merveille. Une ambiance convi- viale règne au sein du groupe et le moral est gonflé à bloc après la brillante victoire réalisée aux dépens de la JSK. On est en pleine concentra- tion sur le prochain important ren- dez-vous, à savoir le match qui nous opposera au MCO.

Comment voyez-vous cette rencontre ?  Aujourd’hui, entraînement dans la matinée Pour aujourd’hui, les
Comment voyez-vous cette
rencontre ?
Aujourd’hui,
entraînement
dans la
matinée
Pour aujourd’hui,
les joueurs
usmistes, et
comme ce fut
le cas hier,
effectueront
une seule
séance d’en-
traînement qui
aura lieu dans
la matinée au
stade Omar
Hamadi de
Bologhine.
Darfalou
commence
à toucher
le ballon
De retour du Qatar il y
a deux semaines après
avoir subi une interven-
tion chirurgicale aux
adducteurs, le jeune atta-
quant Oussama Darfalou
poursuit toujours le pro-
gramme spécifique qui lui
a été tracé. Le moins que
l’on puisse dire est que son
état de santé s’améliore
beaucoup. En effet, l’inter-
national olympique com-
mence à toucher le ballon
et si tout marche comme
prévu, il devrait réintégrer
le groupe la semaine pro-
chaine. Apparemment,
Darfalou serait opé-
rationnel à l’oc-
casion du
match face au
CSC ou au
plus tard
face au
MOB.
afin

revenir sur cet épisode qui fait partie

plus important lors de ladite rencontre a été

la

Ayoub. «Je ne vais pas parler du match face à la JSK. Il fait partie désormais du passé. J’ai aussi promit de ne pas faire aucun commentaire sur cette victoire par respect à la famille du défunt supporter Ayoub, survenu le jour du match qui nous a opposés à la JSK. »

perte du jeune supporter du club

C’est sûr qu’elle s’annonce difficile pour nous dans un périlleux déplace- ment. On affrontera une équipe coriace qui fera tout pour gagner afin de gravir des échelons au tableau, d’autant plus qu’elle veut se relancer après avoir arraché un point seule- ment lors des trois matchs disputés depuis l’entame de la phase retour. On est conscients de la responsabilité qui nous attend et on fera tout pour repartir d’Oran avec un résultat pro- bant.

«Gardons les pieds sur terre, on n’est pas encore champions»

Hamdi reste méfiant quant au reste du parcours. Bien que

son

testé du championnat avec

dix

premier poursuivant, le

équipe soit leader incon-

Peut-on dire que le brillant succès réalisé face à la JSK vous motive pour gagner face au MCO ?

points d’avance sur son

CRB, en l’occurrence, le technicien franco-algérien affirme que le titre du championnat n’est pas encore acquis dans la mesure où il reste encore douze matchs à disputer avant la fin de l’actuel exercice. «On est leaders avec un écart confortable

Bien évidemment. On avait tant besoin de la victoire face à la JSK pour se relancer et j’avoue que ce suc- cès nous a fait beaucoup de bien sur le plan psychologique. Maintenant, on doit confirmer face au MCO, je crois que tous les moyens sont réunis pour enchaiîner avec une nouvelle victoire. On doit seulement bien négocier cette rude épreuve.

de dix points sur notre

premier poursuivant immédiat, mais cela ne veut pas dire qu’on est champions d’Algérie. Le titre n’est pas encore acquis et on doit encore se battre pour atteindre notre

Parlons de vous, vous n’avez pas joué la moindre minute depuis l’entame de la phase retour, cette situation commence-t-elle à vous inquiéter ?

Non, pas du tout. Je suis un joueur

professionnel et je ne dois en aucun cas contester les choix de mon entraîneur ou de les discuter. Je travaille en silence et sérieusement, je me battrai pour retrouver ma place de titulaire. Le plus important est que l’équipe est en train de réaliser de bons résultats. Si j’ai ma chance, je devrai la saisir

de

prouver ce

principal objectif en fin

de saison. C’est ce que je

dis

Il faut qu’on reste vigilants, le football n’est

toujours à mes joueurs.

pas une science exacte.»

«Plus je suis critiqué, plus je suis fort» Pour conclure, le technicien franco-algérien

affirme que les critiques ne vont pas lui por-

ter

fort. Quand je gagne, je suis le meilleur entraîneur, et quand je perds, je suis un petit entraîneur. Alors, j’avoue que les critiques

ne

pour l’intérêt du club et le plus l’important pour moi, c’est de procurer de la joie à tous les

atteinte. «Plus je suis critiqué, plus je suis

dont je

vont pas me porter atteinte. Je travaille

suis

capable.

A. S.

amoureux du club en réalisant les meilleurs résultats possibles. Franchement, je ne veux pas

les

décevoir», a-t-il conclu. A. S.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

8

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 8 LIGUE 1 MOBILIS LA PROMESSE DE BACHIRI «Chnaoua, on réagira

LA PROMESSE DE BACHIRI

«Chnaoua, on réagira face à Blida»

Entraînement

hier après-

midi…

Les Vert et Rouge ont eu une séance d'entraînement hier après-midi à l'Ecole supérieure de l'hôtellerie et de la restauration à Aïn Benian. Afin de préserver ses joueurs et ne pas trop les fatiguer, le premier responsable de la barre technique a décidé de ne faire qu'une séance d'entraînement durant laquelle il a travaillé la tactique de son prochain matche et où il a apporté quelques corrections dans son équipe.

La séance fermée à la presse

Alors qu'à son arrivée à la tête de l'équipe mouloudéenne Meziane Ighil avait décidé de consacrer une demi-heure de l'entraînement de mercredi pour la presse, la séance d'hier a finalement été interdite à tout le monde. En effet, c'est le même scénario que la semaine passée, l'entraîneur des Vert et Rouge n'a pas voulu faire de zone mixte pour des raisons que tout le monde ignore.

Le défenseur axial du Mouloudia d'Alger, Redouane Bachiri, est bien décidé à retrouver sa place
Le défenseur axial du
Mouloudia d'Alger, Redouane
Bachiri, est bien décidé à
retrouver sa place de
titulaire, surtout
qu'Azzi est suspendu.
Il sait que Bouhenna
fait tout pour avoir
cette place, mais Bachiri est
décidé à convaincre son coach
à lui faire appel et il espère
que cela se fera ce samedi
pour assurer les arrières de
son équipe préférée.
Entretien réalisé par
AMINA Z.
Comment se déroule les préparatifs
de la prochaine journée ?

Ça se passe très bien. On travaille avec sérieux et rigueur. On a vraiment envie de rectifier le tir après la défaite concédée devant la JSS qu'on ne mérite pas. Mais tout le groupe est bien concentré sur la suite du parcours et tous les camarades vont tout faire pour s'imposer, incha Allah.

Est-ce que la défaite concédée devant les Sudistes hante vos nuits ?

C'est sûr qu'un revers fait mal, mais on ne peut pas rester concentré sur ça et lais- ser les préparatifs de la prochaine journée. On sait qu'on ne peut pas changer le passé, mais on sait qu'on peut s'imposer à l'avenir. Et comme on jouera l'USMB ven- dredi, on fera tout pour renouer avec les victoires.

Peut-on dire que face à l'USMB, vous n'avez plus le droit à l'erreur ?

Ça se passera chez nous et devant notre public, il est clair qu'on n'a pas le droit à l'erreur. On fera tout pour assurer et cela même si on est privés de notre public. Mais on n'a pas vraiment le choix. Il va fal- loir tout faire pour avoir le dernier mot quitte à remuer ciel et terre pour y parve- nir à cette issue.

Les supporters sont très remontés, car pour eux, les Mouloudéens ne font rien pour s'imposer, qu'en pensez-vous ?

On comprend la réaction du public qui veut voir son équipe gagner avec l'art et la manière, mais il faut être patient et faire confiance à ce groupe qui a vraiment envie de réussir. Ce ne sera pas facile, mais tout le monde fera de son mieux et plus encore afin d'assurer l'intérêt suprê-

me du club. On tâchera d'être plus fort à l'avenir pour assurer nos matches avec l'art et la manière comme le souhaite les supporters.

Sur un plan personnel, comment vous sentez vous ?

Je me sens très en forme, je travaille quotidiennement pour être prêt quand le coach me fera signe. Comme ce samedi, Azzi sera suspendu, je ferai tout pour for- mer la paire avec Demou et faire tout ce qu'il faut pour apporter le plus attendu comme je l'ai toujours fait. Il ne faut pas oublier que l'an dernier, la pression était énorme, car on jouait notre survie, et mal- gré tout cela, on a pu remonter la pente.

Donc, prêt à prendre une place aux côtés de Demou, n'est-ce pas ?

Bien sûr que oui. Si le coach me fait

signe, je serai à la hauteur et je ferai tout ce qu'il faut pour assurer les arrières de l'équipe. Ce sera à huis clos et on doit tout faire pour gagner. On ne doit céder aucun point.

Merzougui a introduit un recours pour que sa suspension soit revue à la baisse, qu'avez-vous à dire à ce sujet ?

On le sait comme tout le monde et on espère que sa suspension sera revue à la baisse.

Revenons à l'équipe. Croyez-vous que le Doyen retrouvera le chemin des victoires et pourra renouer avec son public ?

Bien sûr que oui. Maintenant, pour retrouver les bons résultats, il faudra se surpasser. Ce ne sera pas facile, mais on

tâchera de tout faire pour assurer au maximum devant les Blidéens. On va tout faire pour que les trois points ne quittent pas Omar-Hamadi.

Un mot pour les fans ?

On comprend la colère de notre public et on sait que les Chnaoua sont des connaisseurs en football. On leur promet de tout faire pour être à la hauteur et que tout ce qui s'est passé ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Ce qu'il faut savoir, c'est que l'an dernier, on a pu redresser la barre malgré toute la pression. Cette sai- son, le MCA est parmi les premiers et est qualifié en coupe. On va tout faire pour y remédier toute en assurant une très belle suite de parcours, mais cela ne peut se faire sans l'appui de notre public. A. Z.

BOUCHERIT,

A. Z.
A. Z.

le flop du mercato

Pourtant, Meziane Ighil a insisté sur son recrutement, mais le président Betrouni a pu voir ce joueur à l'œuvre lors de la partie contre la JSS. Boucherit est passé à côté de son match. Le coach s'est trouvé contraint de le renvoyer se doucher à la mi- temps, et le président a constaté

ce jour-là que Boucherit n'a rien apporté de plus. Le président compte temporiser pour voir ce que le joueur peut apporter, sinon il convoquera le coach Ighil pour lui demander des explications sur cet élément pour lequel il a fait des pieds et des mains pour son recrutement, et qui au final, se

trouve sur le banc pour insuffisance. On verra comment sera l'avenir Boucherit qui doit de se surpasser, car le président n'est pas du tout content de son rendement.

Condoléances

Le malheur qui vient nous toucher, par le départ brusque de notre cher ami, frère, papa ou tonton, en l'occurrence Mohamed Rahmouni, nous affecte beaucoup. Nous, les familles Latafi, Zerrouki, Moumeni et Boudjemaâ, bref tous les habitants des Asphodèles sont de tout cœur avec vous, Kader, Hamdi, Aymen, la maman et toute la famille Rahmouni. Soyez rassurer de notre chaleureuse sympathie et de toute notre amitié en ses moments difficiles. On vous présente à vous toutes nos sincères condoléances pour cette grosse perte. Mohamed ! On ne t'oubliera jamais. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

Les internationaux intégreront le groupe aujourd'hui

Comme tout le monde le sait, Karaoui, Hachoud, Zeghdane, Aouedj

et Gourmi

camarades cet après-midi au cours

de la dernière séance avant de recevoir l'USMB demain à Omar- Hamadi.

retrouveront leurs

Guenina et Amachi avec les seniors

Comme cinq joueurs ont rejoint les Verts à Sidi Moussa, le staff technique du Mouloudia d'Alger a demandé à ce que les jeunes joueurs s'entraînent avec les séniors. Il y avait Yacine Guenina et Amachi qui suivaient la séance avec attention en se donnant à fond en espérant bien sûr avoir le droit de défendre les couleurs du Mouloudia d'Alger avec l'équipe fanion avant la fin de l'exercice.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

MCA

9

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 MCA 9 Aouedj, Mokdad et Derrardja devraient être alignés d'entrée

Aouedj, Mokdad et Derrardja devraient être alignés d'entrée

Ighil va jouer

le tout pour le tout

Demain, le MCA affrontera les Blidéens dans un match que les Vert et Rouge doivent de gagner pour espérer un meilleur avenir.

PAR AMINA Z.

Le premier responsable de la barre technique doit revoir son système défensif et préparer onze guerriers pour assurer contre l'USMB. Meziane Ighil sait que le temps presse et qu'il faut tout faire pour régler ce souci le plus tôt

possible. Il doit trouver le bon système et les onze joueurs qui seront capables de se racheter demain devant les Blidéens sans compter sur l'appui des Chnaoua. Ighil va devoir jouer le tout pour le tout, il sait qu'un autre faux pas plongerait le Mouloudia d'Alger dans un vrai cauchemar. Pour cela, le coach doit changer sa politique basée surtout sur un défensif et surtout ne pas compter sur la devise : "La meilleure défense, c'est l'attaque." Car, si le MCA rate son match de demain, les Vert et Rouge passeront de très mauvais moments et personne ne le veut.

Et comme lors du match perdu contre les Sudistes de la JSS, après l'incorporation de Derrardja, Aouedj et Mokdad le système de jeu en seconde période a bien fonctionné,

excepté la malchance devant les buts, le Mouloudia d'Alger et son coach ont constaté que ce serait la meilleure variante devant les Blidéens ce vendredi. Une chose est sûre, Meziane Ighil sait qu'il n'a pas le droit à l'erreur et que le Mouloudia d'Alger se doit de se racheter et le plus tôt serait le

mieux…

A. Z.

de se racheter et le plus tôt serait le mieux… A. Z. Hormis Karaoui et Azzi
Hormis Karaoui et Azzi 10 millions pour battre Blida LE GROUPE AU COMPLET face à
Hormis Karaoui et Azzi
10 millions pour
battre Blida
LE GROUPE AU COMPLET
face à l'USMB
Une prime de dix
millions sera octroyée
aux Vert et Rouge en
cas de victoire face à
Blida.
Le premier responsable de la
barre technique
mouloudéenne aura l'embarras
du choix. Son groupe sera au
complet pour la prochaine
rencontre face à Blida.
Afin de donner un
coup de pouce à l'équipe,
d'elle une belle réaction
face aux Blidéens et que la
victoire leur est obligatoire
pour leur permettre de se
relancer en championnat.
Il faut dire que le bilan
depuis le début de la
phase retour est
catastrophique pour un
club tel que le Mouloudia.
la direction mouloudéenne
a promis une prime de dix
millions à ses joueurs en
cas de victoire face à
l'USM Blida. Il faut dire
Malgré une défaite au goût amer face à
la JS Saoura, Meziane Ighil est rassuré pour
son prochain match comptant pour la 19e
journée de la Ligue 1 Mobilis. En effet, son
effectif est pratiquement au complet hormis
l'absence du milieu de terrain, Amir
Karaoui, pour blessure, ou encore du défen-
seur Ayoub Azzi, pour suspension après
son carton rouge qu'il avait reçu à Béchar. Le
premier responsable de la barre technique
mouloudéenne aura l'embarras du choix et a
ainsi toutes les chances de son côté afin de
remporter les trois points face à Blida. Pour
cela, le coach veut effectuer quelques chan-
gements dans son effectif par rapport au
dernier match. Il faut dire que face à la JS
Saoura, Meziane Ighil avait bien affiché ses
attentions en alignant un onze avec une
défense renforcée. Cette fois-ci, les choses
sont différentes, puisque à domicile le
Mouloudia n'a plus le choix et devra à tout
prix remporter une victoire. En plus, l'entraî-
neur mouloudéen jouera sa tête lors de cette
rencontre, car les dernières mauvaises pres-
tations de l'équipe ne sont pas au goût des
supporters. D'ailleurs, certains ont même
interpellé le président du conseil d'adminis-
tration du club pour lui faire part de leur
souhait de voir le coach remplacé pour la
suite de la compétition. Ainsi, ce sera le
match à gagner pour Meziane Ighil, qui
compte aligner son meilleur effectif face à
l'USMB. En défense, on verra le retour de
Bouhenna à la place d'Azzi. Ben Braham
après sa bonne performance lors du match
face à la JS Saoura devrait être reconduit.
Cependant, cette fois il retrouvera son pote
de prédilection, qui est arrière gauche.
Toufik Zeghdane pourrait ainsi rester sur le
banc des remplaçants sauf changements de
dernière minute. Le milieu de terrain sera
renforcé par Derrardja. Pour ce match,
Meziane Ighil compte jouer l'attaque et ne
pas se contenter de défendre comme pour
les derniers matchs. En tout cas ce sera l'oc-
casion pour les Vert et Rouge de se racheter
envers leurs supporters et leur apporter une
victoire qui leur redonnera de la joie.
match. Comme tout le monde le sait,
Gourmi, Aouedj, Zeghdane et le capitaine
Abderrahman Hachoud étaient en regrou-
pement avec l'équipe nationale A' et ne
seront de retour qu'aujourd'hui. C'est-à-dire
qu'ils ne pourront s'entraîner qu'une seule
fois avec le reste de l'équipe, aujourd'hui
avant de prendre part à la rencontre prévue
demain. Le premier responsable de la barre
technique mouloudéenne aurait préféré
avoir tous ses poulains lors de la préparation
afin de les tenir prêts pour la rencontre. Il ne
faut pas oublier que les quatre joueurs
absents font partie de l'équipe type moulou-
déenne et que leur absence lors de la prépa-
ration a énormément pénalisé le coach. Ce
dernier ne compte, en tout cas, pas se priver
de leurs services et leur fera appel face à
Blida. Reste à savoir maintenant, si la séance
d'entraînement d'aujourd'hui seulement
sera suffisante pour, Zeghdane, Hachoud,
Aouedj et Gourmi pour réintégrer le groupe
et prendre part à cette rencontre dans le
cadre de la 19e journée de la Ligue 1 Mobilis.
M. K.
que tout le monde au
Mouloudia veut éviter une
nouvelle défaite et la crise
qui s'ensuivra. Comme à
son habitude, la direction
présidée par Achour
Betrouni a tenu à motiver
ses joueurs et compte sur
eux pour arracher la
victoire à domicile et face
Une victoire seulement en
trois matchs dont deux
déplacements, ce qui lui a
causé une chute au
classement de la Ligue 1
Mobilis. Ainsi, tout le
monde compte sur cette
prochaine rencontre afin
de se rattraper et revenir
parmi les équipes du haut
du tableau.
Si les Vert et Rouge
réussissent un bon score
face à Blida, ils pourront
à une équipe de Blida qui
Ighil aurait préféré
avoir tous ses joueurs lors
de la préparation
Le seul problème du côté du Mouloudia est
que certains joueurs essentiels n'ont pas
assisté à la préparation pour ce prochain
souffre beaucoup depuis
le début de la saison. Il
faut dire que le prochain
adversaire des Vert et
Rouge n'est pas en très
bonne posture et se
retrouve à seulement trois
points du premier
relégable, ainsi ce sera
l'occasion pour le
Mouloudia de prendre
trois points importants
pour la suite de la
compétition.
En tout cas, le président
du conseil
d'administration
mouloudéen, Achour
Betrouni, a prévenu son
équipe qu'il attendait
entreprendre le match
suivant sans beaucoup de
pression. Rappelons que le
match de la 20e journée se
jouera face à l'ASMO qui
se bat pour le maintien
avec seulement 18 points
au compteur. Il ne faut pas
oublier aussi que l'objectif
du club en ce moment est
d'arracher une place sur le
podium afin de participer
aux compétitions
africaines la saison
prochaine. Ainsi, cette
prime de dix millions vise
à motiver les troupes
avant cette rencontre où
les Vert et Rouge n'auront
pas le droit à l'erreur.
M. K.
ABID : «On va se
donner à fond»
Titulaire indiscutable lors des
derniers matchs du Mouloudia,
Abid veut inscrire d'autres buts.
Depuis la suspension de
Kheireddine Merzougui, c'est sur
Mohamed-Amine Abid que les espoirs
du Mouloudia reposent. Tout le monde
compte sur ce dernier afin de marquer
des buts et ainsi arracher des victoires.
Lors du dernier match, Abid n'a pas
réussi à marquer de but, son
dernier remonte au match face à
Relizane lors de la 17e journée où il
avait permis à son équipe de
remporter la victoire. L'ex-attaquant
d'El-Harrach compte se donner à fond
afin d'aider son équipe à aller le plus
loin possible dans la compétition. " Il
faut que nous restions concentrés sur
notre travail et tenter le tout pour le
tout lors de notre prochain match afin
d'arracher une victoire. " Il a ensuite
continué : " Personnellement je
me donnerai à fond afin d'aider
mon équipe à remporter un
maximum de victoires et ainsi
atteindre nos objectifs. La
compétition est encore longue et
on a encore beaucoup à faire. Le
plus important c'est de rester
concentré et de réussir de bons
résultats et ainsi redonner de la
joie à nos supporters incha Allah."
Abid est celui que l'on attend le plus du
côté mouloudéen. Les supporters
attendent de lui de belles prestations, à
commencer par le prochain match face à
Blida. Ce dernier, qui sera sans aucun
doute aligné dès le début de la partie,
aura la tâche de marquer des buts et
aider son équipe à garder les trois
points à la maison. En tout cas la
motivation de ce dernier est bien
présente et il veut à tout prix réussir
une bonne seconde moitié de saison
avec le Mouloudia.
M. K.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

10

NAHD

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 10 NAHD J-2 Quelques jours après le nul obtenu face au
J-2
J-2

Quelques jours après le nul obtenu face au CRB, les coéquipiers de Herida sont en pleine préparation pour leur autre derby, celui qui les opposera ce samedi à leur voisin harrachi.

Il attend encore plus de ses joueurs

Bouzidi : «Face à l'USMH, la victoire est impérative»

Une préparation qui se déroule dans de très bonnes conditions et avec un moral au beau fixe, notamment après le scénario favorable qu'a connu le derby de samedi dernier, comme nous le dit d'ailleurs le coach Bouzidi : "Vous savez, mon sentiment par rapport au résultat de samedi dernier est toujours le même aujourd'hui, à savoir que nous avons réalisé une très belle opération face à une formation du CRB qui l'a échappé belle en première période, mais qui nous a donné bien du fil à retordre lors de la seconde, avant la fin heureuse que tout le monde connaît. Le scénario de cette rencontre a fait que nous avons entamé les pré- paratifs de ce match de l'USMH dans les meilleures dispositions morales. Nous restons sur trois matchs nuls de rangs certes, dont deux bons derbys face au leader et son dauphin, mais il va nous falloir passer un autre cap, et cela passe par une victoi- re ce samedi face à l'USMH, dans un derby où la victoire est impérative."

«L'USMH, un derby entre deux clubs frères» Evoquant le derby de ce samedi et ce qu'il pourrait attendre de ses joueurs, le coach Youcef Bouzidi s'attend à un match intense entre deux équipes joueuses, il attend également beaucoup de ses joueurs qui peuvent mieux faire : "Pour moi, ce derby face à l'USMH, c'est avant tout un match entre deux clubs frères. Nous avons joué samedi dernier notre derby contre nos voisins de l'ouest, une rencontre qui s'est joué dans la sportivité et un fair-play total. Espérons seule- ment que nous aurons à vivre la même chose ce samedi face à notre voisin de l'est. A la seule différence que nous devons viser cette fois-ci la victoire, car comme je vous l'ai déjà dit, nous restons sur trois nuls de suite, il est temps de secouer les choses et aller chercher les trois points de la victoire qui nous mettrons à l'abri, mais surtout afin d'éloigner quelque peu la pression de l'équipe. Les joueurs doivent faire preuve de plus d'application et de concen- tration sur le terrain, il faut qu'ils prennent leurs responsa- bilités, car plus on avancera dans la saison, plus ça devien- dra plus compliqué".

«Allali, la page est tourné, mais…» Evoquant un sujet bien sen- sible, à savoir celui relatif à son défenseur Slimane Allali, le

à savoir celui relatif à son défenseur Slimane Allali, le coach Youcef Bouzidi n'a pas voulu

coach Youcef Bouzidi n'a pas voulu trop s'exprimer sur la question, préférant éviter toute

mauvaise interprétation de ses propos, il nous dira, à ce sujet :

"Je pense que la page Allali est désormais tournée. Le joueur a été sanctionné par la direction du club, et c'est la même direc- tion qui l'a autorisé de nouveau

à s'entraîner. Moi je suis là pour

faire mon travail sur le plan technique, on m'a pris Allali, j'ai fait sans lui face au CRB, main- tenant qu'il est là, je vais étudier la possibilité de le remettre dans le bain, même si je pense

que c'est un peu compliqué, vu tout ce qui a entouré cette affai- re Allali."

«J'ai des soucis d'effectif, mais je fais avec» Evoquant son effectif qui aura à disputer cette rencontre de championnat face au voisin harrachi, le coach Youcef

Bouzidi déplore le fait qu'il doit

à chaque fois faire avec des sou-

cis d'effectif qui le mette dans une situation difficile pour pré- parer ses matchs de champion- nat : "Vous savez, il faut que les gens et les supporters du club sachent que Bouzidi est en train de faire face à des problèmes d'effectif récurrents. A chaque match je me retrouve avec un problème d'effectif, comme pour ce match de l'USMH, où je dois faire sans Karim Ghazi, un joueur très important qui nous manquera cruellement lors de cette partie. Le souci qui se pose, c'est qu'à chaque fois que je pense à remplacer Ghazi par un joueur, ce dernier laissera du vide à sa place initiale. Il faut dire qu'il y a des manques un peu partout, notamment en défense et au milieu. Face au CRB d'ailleurs, j'avais prévu une stratégie de jeu, et à la der- nière minute, Ouhadda a dû

renoncer à ne pas jouer le match. J'espère seulement que d'ici samedi, je n'aurai pas d'autres mauvaises surprises, car j'ai déjà assez de soucis. Pour ce qui est de la concurren- ce, que les joueurs se mettent bien dans la tête, la concurrence sera encore plus rude à l'avenir, car les jeunes auront encore

plus de place dans le groupe, gare à celui qui s'en dormira sur ses lauriers, il pourrait bien être surpris", nous dira le coach nah- diste, l'air soucieux.

«On est plus à l'aise au 5-Juillet» Pour le coach Youcef Bouzidi son équipe s'exprime beaucoup mieux au stade du 5-Juillet qu'ailleurs. Le coach nahdiste voudrait d'ailleurs voir son équipe s'exprimer beaucoup mieux dans tous les stades où elle aura à évoluer, il nous dira :

"Je pense que c'est une réalité, on est plus à l'aise au stade du 5-Juillet. Dans un aussi grand

stade et sur une pelouse aussi belle que celle du stade olym- pique, on développe mieux notre jeu, et cela est dû au fait que les joueurs ont la possibilité d'évoluer sans pression sur le terrain. Evoluer loin des gra- dins, permet aux joueurs de s'exprimer pleinement. Ce samedi face à l'USMH, j'espère qu'on réalisera un match sur la lignée de nos trois derniers der- bys, face au MCA, l'USMA et le CRB, nous sommes capables de faire même mieux. Ce que je voudrais toutefois voir, c'est que l'équipe puisse évoluer au même niveau dans les autres stades, car après ce match face à l'USMH, on aura à enchaîner un certain nombre de matchs sur des terrains beaucoup plus petits que celui du temple olympique." A. A.

La mise au vert retardée de 24 heures

Alors qu'il était initia- lement question que les Sang et Or enta- ment leur mise au vert d'avant-match en vue du derby de l'USMH dès cet après-midi, la direction du club a finalement changé de programme, en déci- dant de ne consacrer qu'une seule nuitée pour la mise au vert du match de l'USMH. Les Nahdistes rejoindront donc l'hôtel El-Biar dans l'après-midi du Vendredi, soit à la veille de leur match face au voisin harrachi.

L'entraînement de vendredi pourrait avoir lieu à El-Biar

Alors qu'ils ont prévu

de s'entraîner dans

l'après-midi de vendre-

di à l'INFS d'Aïn Benian,

les Sang et Or pour- raient bien changer de cap, en optant pour le stade communal d'El- Biar. La direction du club était jusqu'à hier

soir en train de voir la possibilité de bénéfi- cier ne serait-ce que d'un petit créneau d'une heure au niveau du stade d'El-Biar, lequel se trouve à moins d'une centaine

de mètres de leur

camp de base, chose qui évitera au groupe nahdiste de se dépla- cer à Aïn Benian pour une simple et légère séance d'entraînement.

Le coach teste Drifel

Alors qu'il a pu récupérer son attaquant Lakhdar Drifel qui a repris le chemin des entraînements mardi dernier, après une absence qui aura duré plus de deux semaines, et ce, pour cause d'une blessure aux adducteurs, le coach Youcef Bouzidi est en train de tester son poulains et voir son aptitude à tenir le choc lors d'un derby qui risque bien d'être intense samedi prochain. Le coach nahdiste ne voudrait pas prendre le moindre risque avec son poulain, un risque qui pourrait nuire à l'intégrité physique de son poulain, et le mettre dans l'embarras pour le restant de la saison. Le coach Bouzidi est en train de soumettre son joueur à des tests physiques, avant de le soumettre la veille de la partie à un test moral, puisque c'est bien le joueur qui prendra la déci- sion ou pas d'être inclus dans le groupe qui aura à affronter samedi après-midi le voisin harrachi.

PROGRAMME DE LA 19 e JOURNÉE

Rencontre

 

Date

Lieu

MCA - USMB

Vendredi, 16h,

 

à

huis clos

Bologhine, Alger

CSC-MOB

Vendredi, 16h

Hamlaoui, Constantine

MCO-USMA

Samedi, 16h

Zabana, Oran

JSK-CRB

Vendredi, 15h

1 er -Novembre, Tizi Ouzou

ESS-RCR

Vendredi, 16h,

 

à

huis clos

8-Mai-45, Sétif

DRBT - ASMO

Samedi, 15h

Lahoua Smaïl, Tadjenanet

RCA-JSS

Samedi, 15h

Smaïl Makhlouf, Arba

NAHD-USMH

Samedi, 16h

5-Juillet, Alger

20-Août-55, Alger

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMA

41

18

12

05

01

32

16

+16

2. CRB

31

18

08

07

03

26

13

+13

3. MOB

30

18

08

06

04

21

15

+06

4. MCA

27

18

07

06

05

19

15

+04

5. USMH

27

18

07

06

05

19

15

+04

6. DRBT

27

18

07

06

05

20

19

+01

7. JSS

24

18

05

09

04

24

18

+06

8. ESS

23

18

05

08

05

13

12

+01

9. MCO

22

18

05

07

06

28

27

+01

10. JSK

22

18

05

07

06

16

18

-02

11. NAHD

22

18

05

07

06

17

23

-06

12. USMB

21

18

04

09

05

12

19

-07

13. CSC

20

18

05

05

08

13

22

-09

14. RCR

18

18

04

06

08

19

22

-03

15. ASMO

17

18

05

02

11

15

26

-11

16. RCA

09

18

01

06

11

18

32

-14

 

20 e JOURNÉE

21 e JOURNÉE

MOB

 

ESS

NAHD USMB ESS JSS MCO RCR CSC CRB MOB USMA JSK DRBT MCA USMH RCA ASMO

RCR

JSK

USMB

RCA

JSS

NAHD

ASMO

MCA

USMH

DRBT

USMA

CSC

CRB

MCO

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

USMH

11

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 USMH 11 Coumbassa a touché un mois de salaire Le meneur

Coumbassa a touché un mois de salaire

2016 USMH 11 Coumbassa a touché un mois de salaire Le meneur de jeu de l’USMH,

Le meneur de jeu de l’USMH, Mohamed Coumbassa, était dans tous ses états après avoir été le seul à ne pas toucher son argent en même temps que le reste de ses camarades.

Le joueur était même en pleurs avant-hier dans les envi- rons d’El-Harrach et plusieurs supporters sont allés lui remon- ter le moral comme ils le pou- vaient. Dans notre livraison d’hier, nous avions rapporté qu’il demandait à toucher son dû et qu’il était le seul à ne pas bénéficier de son argent en même temps que le reste de ses camarades. Désormais, c’est chose faite puisque nous appre- nons que la direction vient de lui verser un mois de salaire, ce qui le soulage, surtout avant l’important match face au NAHD auquel il prendra part à présent avec un moral au beau fixe. Tout est bien qui finit bien donc pour le Guinéen Coumbassa qui pourra mainte- nant se concentrer pleinement sur son travail. Le fait de perce- voir un mois de salaire va le soulager sans aucun doute et lui permettra de réaliser un bon match lors du derby de samedi où il sera appelé à mener son équipe à une victoire. En outre, on peut souligner que le joueur qui avait fugué chez lui en Guinée il y a de cela plus de trois mois, ne risque pas d’être sanctionné financièrement puisque personne n’a parlé de sanction après que le joueur se soit rendu chez lui sans aviser personne. Les responsables du club pourraient fermer les yeux sur cet épisode où le joueur est resté moins de deux semaines chez lui avant de réapparaître à la demande de l’entraîneur Charef. On peut donc considé- rer que Coumbassa a bénéficié d’une grâce de la part de la direction qui se montre indul- gente tout de même envers lui.

Il partira en Guinée pour le permis de travail En outre, Mohamed Coumbassa devrait se rendre chez lui en Guinée après le match du NAHD. Afin de récu- pérer son permis de travail et être en règle administrative- ment, il se rendra donc la semaine prochaine chez lui pour une durée de moins d’une semaine avant de revenir pour prendre part au match de coupe face à Tébessa. R. H.

J-2
J-2

BOUCHERIT :

«Seule la victoire compte face au NAHD»

Pour Hadj Boucherit, seule la victoire compte face au NAHD samedi prochain. Le joueur estime qu’un succès permettra au club de maintenir ses chances de jouer le podium tout en engrangeant trois points qui seront utiles pour assurer tôt le maintien.

Comment se passe la préparation du derby face au NAHD ?

Comme pour tous nos matches. Il n’y a pas de préparation spéciale pour ce derby, on est concen- trés et le groupe est décidé à se relever après la défaite de l’ASMO afin de retrouver le podium et en même temps glaner trois points qui seront aussi bons pour le maintien.

Comment se présente ce derby ?

C’est toujours bon pour le moral de gagner ce genre de matches. Les derbies, c’est toujours parti- culier et ça se joue sur quelques détails. De notre côté on compte donner le maximum sur le terrain pour remporter la victoire et récolter trois points, c’est tout ce qui nous intéresse.

Le NAHD est mal classé, cela risque de compliquer votre mission, n’est-ce pas ?

Aucun match n’est facile et nous les abordons

tous avec la ferme intention de les gagner. On sait que le NAHD est classé dans la deuxième moitié du tableau, mais nous allons aborder ce match avec

détermina-

tion et une grande volonté de gagner.

Le fait

d’évoluer

au 5-

Juillet,

Je pense que oui surtout qu’à chaque fois que nous avons évolué sur cette pelouse nous avons fourni de bons matches. La qualité de ce terrain nous arrange, en plus il y aura le sou- tien de notre public qui sera nombreux, ce qui nous aidera à nous sur- passer pour glaner les trois points. R. H.

On est concentrés et le groupe est décidé à se relever

Le podium

passe par Hussein Dey

est décidé à se relever Le podium passe par Hussein Dey Le choc entre les deux

Le choc entre les deux club voisins promet de donner lieu à des débats serrés. Les Jaune et Noir savent qu’un succès leur permettra de retrouver le podium face à une équipe du NAHD qui doit gagner pour s’éloigner de la zone rouge.

PAR RACHID H.

Face au voisin du NAHD, les Harrachis doivent cette fois s’imposer pour espé- rer continuer à jouer les pre- miers rôles en championnat. Tout comme la saison derniè- re, le scénario est presque le même entre une équipe de l’USMH qui joue le haut du tableau et des Sang et Or qui

sont sous la menace de la relé- gation. Avec un total de 22 points, le NAHD est à quatre unités du premier relégable. Les Jaune et Noir de leur côté comptabilisent 27 points, et peuvent jouer le podium qui n’est qu’à 3 points. Mais contrairement à la saison pré- cédente lors du match retour où les Nahdistes s’étaient imposés, les camarades de Bouguèche n’ont pas l’inten- tion cette fois-ci de se laisser battre afin de non seulement maintenir les chances du club de finir parmi les trois pre- miers mais aussi pour rempor- ter un derby, ce qui aura une signification importante avant les prochains jours. Restés sur une défaite, les Harrachis veu- lent se ressaisir à l’occasion de ce derby qui se jouera au 5- Juillet, de l’autre côté, le NAHD reste sur trois matches nuls en championnat et vou- dra décrocher une victoire pour retrouver la confiance tout en s’éloignant de la zone

rouge et confirmer son réveil. Les Jaune et Noir sont conscients de la difficulté de la mission et miseront sur les qualités collectives pour venir à bout de cette équipe nahdiste qui cherchera à refaire le coup de la saison dernière. Travaillant dans une bonne ambiance et une concentration totale, les joueurs de l’USMH semblent être animés d’une grande volonté et d’une gran- de envie de remporter ce derby qui ouvrira sans doute les portes pour une place sur le podium. Un échec par contre laissera l’équipe plonger dans le doute, ce qui n’est pas recommandable surtout que des matches impor- tants attendent les gars d’El-Harrach notam- ment en coupe d’Algérie et l’autre derby face au MCA. R. H.

Aït Ouamar réintégrera le groupe aujourd’hui

En stage à Sidi Moussa avec l’EN A’ depuis le 1er du mois, le milieu de terrain, Hamza Aït Ouamar, rentre à El- Harrach aujourd’hui pour prendre part à la préparation du derby face au NAHD avec le reste de ses camarades. Après trois jours de travail avec la sélection nationale, le capitaine de l’USMH qui aura raté le début de la préparation du prochain match de championnat aura deux jours pour se préparer afin de prendre part au choc de samedi

face aux gars d’Hussein Dey. Cette convocation et ce stage auquel il a pris part lui ont fait le plus grand bien et il a pu mon- trer tout l’étendue de son talent, ce qui lui fait prendre davanta- ge confiance en lui. Véritable pièce maîtresse dans l’effectif des Jaune et Noir, le joueur de 27 ans, qui a vu hier le stage de l’EN toucher à sa fin compte bien faire de cette présence avec les Verts une habitu- de surtout s’il conti- nue à réaliser de bons matches comme il l’a fait jusqu’à présent. R. H.

bons matches comme il l’a fait jusqu’à présent. R. H. « est-ce un avantage ? 
«
«

est-ce un

avantage ?

Chaâl s’est entraîné normalement

Le gardien de but, Farid Chaâl, s’est blessé à la cuisse lors du match amical de mardi face au CAK. Le joueur avait rassuré sur son état de santé après la rencontre et affirmé qu’il sera prêt face au NAHD. Hier, cela a pu être confirmé puisque le portier s’est entraîné normalement et n’a ressenti aucune douleur, ce qui soulage l’entraîneur qui pourra compter sur son gar- dien pour le match de samedi. Lors de la séance d’entraîne- ment d’hier, Chaâl a affiché une belle forme et se prépare pour garder les bois de son équipe au 5-Juillet dans le derby algérois.

12 www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

PUBLICITÉ

12 www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 404 867 du 4/2/2016
12 www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 404 867 du 4/2/2016

Compétition / PUB

ANEP 404 867 du 4/2/2016

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

MOB 13  Hier, le groupe s'est entraîné en matinée Les coéquipiers d'Amir Aguid ont
MOB
13
Hier, le groupe
s'est entraîné
en matinée
Les coéquipiers d'Amir
Aguid ont eu droit à une
séance dans la matinée
d'hier sur le terrain
annexe du stade de l'Unité
Maghrébine, le staff
technique voulait surtout
travailler sa stratégie de
jeu en vue de la rencontre
de samedi face au CSC.
Départ
à Constantine
ce matin
C'est ce matin que la
délégation mobiste
prendra la route, direction
Cirta pour disputer
demain la rencontre face
au CSC. Abdelkader Amrani
emmènera avec lui comme
d'habitude que 18
éléments qui seront sur la
feuille de match. Les
joueurs béjaouis vont
s'entraîner une dernière
fois sur place l'après-midi.
LES BÉJAOUIS
Les Crabes
vont faire le
déplacement
décidés à battre le CSC
Après quelques jours de
préparation à Béjaïa, la
bande à Amrani sera
confrontée à la réalité du
terrain demain au stade
Hamlaoui de Constantine
où elle croisera le fer
avec le CSC.
sera pas facile, car la formation
locale revient fort et veut, elle
aussi, essayer de se donner les
moyens de lutter pour des
objectifs hauts. C'est donc une
confrontation que les Béjaouis
devront à tout prix aborder avec
un esprit de conquérant. Le MOB
sera attendu de pied ferme par
les locaux qui veulent enchaîner
un autre résultat positif et
confirmer leur regain de forme.
Mais les coéquipiers de
Mohamed Ndoye sont très
motivés et ont les mêmes
ambitions que celles des gars de
Cirta. C'est dire que la rencontre
risque bien d'être disputée et
engagée. Le MOB va se déplacer
à Constantine avec ses meilleurs
atouts après avoir récupéré
presque tous ses éléments. En
outre, Zerdab et consorts, qui
restent sur une victoire difficile à
domicile face au MCO, seront
demain face à un sérieux test,
eux qui n'ont plus perdu depuis
six rencontres. Car gagner à
Constantine, c'est aussi envoyer
un signal fort aux concurrents
pour les premières places. Les
joueurs n'ont pas cessé de
déclarer, durant toute la
semaine, qu'ils joueront pour la
victoire. On verra bien demain
s'ils seront capables de retourner
au bercail avec un résultat
positif.
retrouvé la confiance et la joie de
jouer et qui reste sans la moindre
défaite depuis presque deux
mois. Le retour de Yaya et
Hamzaoui pourrait bien donner
un plus à l'attaque demain
après-midi pour espérer
déstabiliser la défense du CSC. Il
faut aussi dire que malgré la
disponibilité de tous les
éléments du secteur défensif du
MOB mis à part Boukria et
Khadri, l'arrière-garde aura fort
à faire demain face aux
redoutables attaquants
constantinois. Donc mis à part
les deux cités en haut et
Betorangal, Amrani aura
l'embarras du choix pour
composer son équipe et mettre
ainsi en place le meilleur onze
possible pour espérer retourner
au bercail avec, pourquoi pas, la
totalité du gain dans les bagages.
B. A.
Les supporters du MOB,
eux, comme à
l'accoutumée, se
préparent pour effectuer
le déplacement à
Constantine pour suivre la
rencontre de leur protégés
face aux camarades de
Boulemdaïs. Ils devraient
être quelques centaines à
prendre place dans les
gradins du stade Hamlaoui
ce vendredi.
Mebarakou
sera présent
lors du prochain
stage des A'
De notre correspondant
BOUALEM AÏZEL
Les Vert et Noir devront
revenir au bercail avec au moins
un point, mais pour ce faire, ils
doivent surtout sortir le grand
jeu. De son côté, Amrani fera
appel à tout son savoir-faire
pour permettre à ses capés
d'atteindre leur objectif.
L'on sait que leur mission ne
Amrani ne compte pas
chambouler ses plans
Mis à part un ou deux
changements forcés, il est fort
probable qu'Abdelkader Amrani
reconduise le même onze qui
avait pris le dessus sur le MCO
lors de la dernière rencontre
jouée à domicile. Le driver
béjaoui ne veut pas trop
chambouler sa formation, afin de
maintenir les automatismes dans
le jeu de son équipe qui a
Forte prime en cas
de victoire
SALHI : «On jouera
La direction béjaouie a décidé de
mettre tous les moyens pour que les
camarades de Somaila Sidibé
reviennent avec un bon résultat
demain de Constantine face à l'équipe
locale du CSC. Ce match sera celui de
la confirmation pour les gars de
Yemma Gouraya qui doivent, toutefois,
confirmer leur réveil en championnat
et, surtout, leur suprématie devant
cette équipe de Cirta qui
voudra à tout prix faire
chuter le MOB. Les Vert et
Noir doivent donc profiter de
leur bonne santé retrouvée ces
derniers temps et essayer de faire
tout leur possible pour sortir indemnes
de cette confrontation. Pour cela, nous
avons appris d'une source digne de foi
que les dirigeants béjaouis ont promis
aux poulains d'Amrani une forte prime
en cas de victoire. Selon notre
interlocuteur, le montant de cette
prime n'a pas été communiqué par la
direction. Mais d'après certaines
indiscrétions, on parle de 10 millions
de centimes. Une chose est sûre, les
gars de la Soummam semblent plus
jamais décidés à engranger les
points de cette rencontre.
B. A.
la gagne à Constantine»
Si Hamzaoui et Yaya ont
été les seuls joueurs du
MOB à être appelés pour
le dernier stage effectué
par l'équipe nationale des
locaux, un autre élément
devrait s'ajouter à cette
liste à l'occasion du
prochain stage prévu en
mars. Il s'agit de Zidane
Mebarakou qui est revenu
à la compétition depuis
deux semaines, il a fait
constater sa guérison
chez le staff médical de
l'EN. Il faut dire que l'axial
béjaoui est une
alternative crédible pour
Gorcuff même chez les A,
ce dernier lui ayant fait
appel en fin de saison
dernière, mais le
défenseur du MOB s'était
blessé à ce moment-là.
Comment est l'état
d'esprit du groupe à la
veille de ce rendez-vous contre
le CSC ?
mieux dernièrement. Partant de là, nous
devons être méfiants et prendre notre
adversaire très au sérieux si l'on veut
arracher un bon résultat.
Ballottage
dans l'axe
Vu l'ambiance qui régnait lors des
dernières séances, je peux vous dire
que le groupe est animé d'une grande
volonté pour arracher un résultat posi-
tif.
On suppose donc que vous êtes prêt
pour ce match
Mais avouez que la chose ne sera
pas simple. Pensez-vous y parvenir ?
Effectivement, cela ne fait aucun doute.
Je suis prêt à l'instar de tous les autres
joueurs de l'équipe qui sont déterminés à
se donner à fond. Nous devons tout faire
pour réussir un bon résultat.
Bien sûr. Nous allons tout mettre en
œuvre pour prouver qu'on a les moyens
de contrer chaque équipe de ce cham-
pionnat, et aller défendre crânement nos
chances dans la course aux premières
places.
Quel sera, selon vous, le meilleur
moyen de pouvoir s'imposer ?
Vous devez avoir une idée précise sur
votre adversaire. Peut-on connaître
votre avis ?
Il n'est un secret pour personne que le
CSC est une équipe qui renferme de
bonnes individualités et qui semble aller
On se doit de jouer avec notre réel
niveau sans se mettre trop de pression.
On doit être vigilants au début du match,
car si on encaisse d'entrée de jeu, ce sera
difficile de revenir à la marque, l'adver-
saire aura pris confiance. Sur le terrain,
on doit être plus présents que l'adversai-
re. Mais le meilleur scénario serait d'arri-
ver à scorer assez tôt dans la partie.
B. A.
Avec le retour des
blessés, Abdelkader
Amrani aura certainement
des choix difficiles à
effectuer à certains
postes. C'est notamment
le cas dans l'axe de la
défense, où il sera difficile
de trancher entre trois
éléments qui aspirent
tous à une place de
titulaire. On parle de
Messaoudi, Lakhdari et
Mebarakou, si le dernier
cité est bien parti pour
débuter le match par la
volonté du coach à refaire
de lui son leadeur
défensif, il ne sera pas
aisé pour le staff
technique de départager
les deux autres, surtout
que le niveau de ces
joueurs est assez proche
l'un de l'autre.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

14

ASMO

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 14 ASMO  Départ aujourd'hui pour El-Eulma En prévision du

Départ

aujourd'hui

pour

El-Eulma

En prévision du match face au DRB Tadjenanet en déplacement, la direction du club asémiste a choisi d'envoyer l'équipe fanion dès aujourd'hui. Le voyage se fera par voie terrestre bien évidemment. Les membres de la délégation rallieront directement la ville d'El-Eulma distante de 40 kilomètres de Tadjenanet. Selon une source autorisée, la mise au vert traditionnelle aura lieu à l'hôtel El-Bez.

La sanction de Medjahed maintenue

Son avenir après le match face au DRBT ?

Le recours introduit par la direction du club pour une révision à la baisse de la sanction infligée à Nabil Medjahed n'a pas donné le résultat souhaité.

De notre correspondant

L. M. AZZI

D'après nos informations, le recours a été rejeté par la commission concernée. Autrement dit, le driver de l'équipe de M'dina J'dida ne sera pas autorisé à conduire son équipe avant le 24 avril prochain, soit avant trois mois. Une durée

paraissant difficile à accepter par les dirigeants qui commencent à subir une certaine pression de l'entourage du club. Car et comme rapporté précédemment, de nombreux supporters insis- tent pour pousser la direction à inviter Medjahed à une séparation à l'amiable tout en proposant le retour de Djamel Benchadli. De quoi presser la direction qui semble avoir pris, en revanche, la décision d'attendre le match de Tadjenanet pour prendre une décision officielle. Cela voudrait dire que la question de l'avenir de la barre technique sera fort probablement réglée après ce match qui se jouera samedi prochain. Les dirigeants auraient privilégié l'intérêt de l'équipe à quelques heures d'un match impor- tant chez le DRBT qui a infligé à El-Djamîya sa première défaite at-home de la saison (0 -1).

L. M. A.

sa première défaite at-home de la saison (0 -1). L. M. A. Bentiba : «A Tadjenanet

Bentiba : «A Tadjenanet avec nos propres atouts»

L'attaquant asémiste, Mohamed Bentiba, assure que son équipe est appelée à engranger beaucoup de points et rester sur sa lancée.

La victoire contre l'USM Harrach vous a fait beaucoup de bien…

Et comment ! Nous devions retrouver la voie du succès après une série de trois matches sans victoire. Les trois points, on devait impérativement les empo- cher. Mais comme vous l'avez vu, la partie n'a pas été facile face à une équi- pe d'El-Harrach qui a pratiqué du beau football. Hamdoullah, on a su gérer cette partie, notamment sur le plan défensif. Je remercie les joueurs qui ont

fait un gros match, je remercie aussi le staff technique ainsi que les supporters qui nous ont soutenus tout au long de ce match.

La défense semble avoir trouvé ses marques avec l'apport des recrues hivernales, qu'en dites-vous ?

Oui, nous l'avons remarqué comme les dirigeants et les entraîneurs. La défense a trouvé un certain équilibre et, avec une bonne défense, l'équipe pour- ra s'améliorer et faire de bons résultats.

A présent, comment voyez-vous les chances de maintien ?

Écoutez, il reste beaucoup de ren- contres à jouer, le fait de récolter quatre points en deux matches reste une bonne chose pour nous. Mais nous devons confirmer ce résultat réalisé aux dépens de l'USMH. Je pense qu'à la suite de cette victoire, le moral est meilleur, sur-

tout après le nul ramené de chez le NAHD. Donc, je peux dire que les chances de maintien sont intactes même si les concurrents ont gagné. Seulement, on doit maintenant songer à récolter d'autres points, notamment hors de nos bases.

Mais ça ne va pas être facile, qu'en dites-vous ?

Oui, on le sait, aucun match ne sera facile pour nous. Maintenant, on joue des matches de coupe. On jouera selon l'enchaînement des rencontres. C'est-à- dire qu'on jouera match par match. Donc, il reste treize matches dans les- quels on fera notre possible pour sauver l'équipe et la laisser là où on l'a trouvée. A présent, on doit penser à la nécessité d'engranger le maximum de points. Nous sommes obligés de le faire parce que nous sommes toujours en mauvaise posture. Nous devons nous en sortir.

Après l'USMH, place au DRBT…

Oui, justement, nous avons plié le match contre l'USMH, on doit l'oublier et penser au prochain. Nous sommes en pleine préparation de ce match contre l'équipe de Tadjenanet que nous allons affronter chez elle.

Justement, comment voyez-vous cette rencontre ?

C'est une équipe très solide qui a montré beaucoup de qualités. Elle reste une des meilleures formations de notre championnat. Ils ont surpris tout le monde. A l'aller, ils nous ont battus chez nous. A présent, ils sont en forme aussi. Mais nous n'allons pas en victimes. Loin s'en faut. Nous avons nos propres atouts. A nous de les exploiter afin de pouvoir réaliser un bon résultat et rester sur la dynamique actuelle. L. M. A.

Naâmane et Oussaâd dans les 18

Le staff technique a procédé à deux changements dans la liste des joueurs concernés par le rendez-vous de Tadjenanet par rapport à la réception de l'USM Harrach. Il s'agit des défenseurs Naâmane qui s'est remis de sa blessure et Oussaâd qui a purgé une suspension d'un match. Ces deux éléments prennent la place du milieu Haddad confronté à une blessure à la cuisse et l'attaquant Tahar qui semble ne plus rentrer dans les plans de tous les entraîneurs qui se sont succédé depuis le début de la saison écoulée.

La prime

de l'USMH

perçue

La prime du match gagné aux dépens de l'USM Harrach a été perçue, hier. D'après nos informations, c'est le manager L. Benamar qui a procédé au paiement de cette récompense, remettant un montant de 7 millions de centimes aux joueurs concernés par ce match. De quoi motiver les joueurs pour la rencontre de ce samedi face au DRB Tadjenanet en déplacement.

DRBT

QUI POUR ARRÊTER LE DIFAÂ ?

Le ton est donné et l'on voit mal qui pourrait arrêter le DRB Tadjenanet, en pleine action en ce moment.

De notre correspondant

AMAR T.

Pour ce week-end, un match l'attend face à l'ASMO qui l'avait battu à l'aller avant d'entrer dans un programme où les camarades de Sayoud devront disputer trois ren- contres intenses en déplace- ment pour les matches retour contre respectivement l'USMH et la JSK, entrecoupés par le match de coupe face à l'USMBA pour le compte des 1/8 de finale. Autant dire que c'est un virage difficile à fran- chir pour le club de Tadjnanet, mis à rude épreuve en ce mois de février qui décidera de ses objectifs. Même si le club tadj- naneti n'est pas aussi flambant qu'à la phase aller, les adver- saires semblent s'être fait une

idée sur son vouloir faire. Ses concurrents immédiats qui partagent actuellement la même place que lui au tableau, guettent un faux pas de sa part lors de ses déplacements pour l'écarter de la course. La pres- sion pèse en tout cas sur l'équi- pe de Tadjnanet.

Boutaba de retour à l'entraînement Le défenseur latéral, Boutaba, a repris l'entraînement en solo voulant certainement prouver que sa blessure à la main ne l'empêche pas de travailler. Le joueur a été mis au repos pen- dant un mois durant lequel il devait passer des visites pério- diques pour surveiller sa bles- sure dont il ignore, pour l'ins- tant l'évolution. Il n'est pas encore prêt pour jouer, et de son côté, l'entraîneur cherche

un remplaçant disponible pour parer à l'absence du joueur.

La direction lance un appel aux supporters Considérant que l'équipe joue mal à domicile suite à une série de matches sans victoires, la direction pense que c'est à cause de la pression exercée sur les joueurs les démotive. Les dirigeants du DRBT esti- ment qu'ils ont un public en or et son apport dans les matches difficiles permet à leur équipe de sortir victorieuse à l'issue de chaque rencontre, mais les supporters ne doivent pas venir en masse pour découra- ger les joueurs et se montrer trop exigeants quant au résul- tat.

A. T.

Khaïri : «Je suis impatient de jouer»

Résigné à occuper le banc des remplaçants, le portier Barki Khaïri, trépigne d'impatience à l'idée de rejouer comme titulaire.

Le DRBT semble être l'équipe à pouvoir remporter un titre cette saison…

Elle a réalisé, jusqu'ici, un parcours positif. Elle fait partie des équipes du haut du tableau. Que dire de plus ? La plupart des gens pensent que le cham- pionnat est joué. Mais pas pour l'instant, car il reste un long chemin à faire. On verra ce qui se passera par la suite.

Samedi, justement, vous recevez l'ASMO. L'occasion de vous rapprocher du lea- der…

Ce sera un match important. Sa victoi- re nous fera un grand bien en attendant le tournant difficile que nous allons aborder par la suite. Il faut essayer de ne pas trop y penser afin de pouvoir mieux se concentrer. Le groupe est en forme

actuellement et j'espère qu'avec ce que nous avions produit à l'extérieur, on sera encore plus forts lors des trois déplace- ments que nous allons prochainement effectuer.

Ressentez-vous cette pression lorsque vous-êtes dans les bois ?

Nous sommes deux gardiens de but à nous disputer le poste. Bellalem est en forme et c'est à lui d'être titulaire. C'est vrai que je voudrais l'être mais il y a devant moi un gardien qui mérite de faire partie du groupe. A moi de tra- vailler plus afin d'être au niveau pour montrer ma valeur au fil des séances de préparation.

Les 1/8 de finales de la coupe d'Algérie commenceront bientôt, vous-y pensez ?

Bien sûr. Tout le monde est fixé sur cette compétition avec des ambitions très élevées et la coupe en fait partie même si on est conscients que ce sera très difficile. Peut-être qu'avec le facteur chance, on fera partie de l'équipe qui disputera la finale.

A. T.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

MCO

15

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 MCO 15 Les joueurs décidés à réagir Le parcours catastrophique enregistré

Les joueurs décidés à réagir

Le parcours catastrophique enregistré pendant le mois de janvier où le club phare de l'Ouest n'a engrangé qu'un petit point (nul à Oran face au CSC) n'a pas entamé uniquement le moral des supporters lesquels n'ont pas dissimulé leur colère à l'encontre de leurs favoris lors de la dernière sortie à domicile.

PAR M. STITOU

Les joueurs aussi sont autant tou- chés par cette petite série de mauvais résultats, ce qui explique leur farouche détermination à réagir en accueillant le leader de la L1 Mobilis après demain.

Ne pas surestimer l'USMA En alignant une longue série de matches sans défaite, le club de Soustara risque de tuer tout suspense avant plusieurs journées de la fin du championnat, en remportant le titre, c'est le défi que se sont lancés les joueurs et entraîneurs de l'USMA. Cette équipe, on pense qu'elle est indébou- lonnable que ce soit à domicile ou hors de ses bases. Dans le camp oranais, tout en reconnaissant la force actuelle des Rouge et Noir, on ne veut pas suresti- mer cette équipe jusqu'à croire qu'elle est imbattable. En dépit des statistiques des dernières confrontations entre les deux clubs, qui sont nettement en faveur des Algérois, au sein du MCO, vu que la situation de l'équipe n'est guère reluisante, on cherchera avant tout à gagner l'empoignade sans se sou- cier de la forme actuelle de l'adversaire.

Les Oranais se surpassent… Lorsqu'ils affrontent une grosse cylin- drée, les coéquipiers de Mohamed Benyahia sortent souvent le grand jeu,

de Mohamed Benyahia sortent souvent le grand jeu, ces derniers vont tout donner pour faire tomber

ces derniers vont tout donner pour faire tomber l'USMA, c'est l'autre enjeu de la rencontre (les Algérois n'ont pas connu la défaite depuis 17 journées). Bien entendu, si vous demandez aux Oranais qu'est-ce qui les motive pour gagner ce match, ils vous diront : "On doit arrêter l'hémorragie." La belle pro- duction de l'équipe le week-end dernier à Béjaïa, même si elle n'a pas donnée les

effets escomptés, est l'autre signe posi- tif qui motive joueurs et entraîneurs du MCO, pour éventuellement sortir vic- torieux, après demain où le club ora- nais n'aura d'autre alternative que de prendre les trois points du match, mal- gré qu'en face, il va en découdre, rappe- lons-le, avec l'équipe la plus en forme du moment en L1 Mobilis. M. S.

On veut

réactiver le

comité des

supporters

Ces derniers jours, dans les réseaux sociaux, des appels sont lancés par des amoureux du club afin de réactiver le comité des supporters. Cet appel fait suite aux dérapages constatés récemment dans le stade dont les auteurs sont des pseudo- supporters. A rappeler que récemment l'ancien président du comité des supporters, Benyagoub Soualmia, s'est déclaré prêt à reprendre du service.

Retour de

Moussi

aujourd'hui

Retenu en équipe nationale A', Abdeslem Moussi, qui a raté en raison de blessure, le précédent match, devrait réintégrer le groupe ce jeudi. Hier, le stage de l'EN prenait fin. Au MCO, on souhaiterait récupérer un joueur en forme, d'autant que les attaquants Athmani, Benchâa et Dehar sont blessés.

Verdict dimanche pour les supporters arrêtés

Les 12 supporters arrêtés par la gendarmerie de Tizi-Ouzou pour actes de vandalisme, qui ont comparu en début de semai- ne devant le tribunal, connaîtront la peine qui leur sera infligée par le tribunal ce dimanche. A noter qu'une peine de cinq ans a été requise par le juge d'instruction à leur encontre. Les familles de ces jeunes supporters espèrent plus de clémence de la part de la justice.

Aïch : «Jouer le RCR ou l'USMA, c'est kif-kif pour nous»

Benyahia veut se soigner en France

Souffrant d'un problème récurrent au dos, Mohamed Benyahia souhaiterait aller se soigner en France, a-t-on appris. Hier, le joueur émigré devait solliciter son entraîneur pour l'autoriser à se déplacer en hexagone. Benyahia, qui était absent mardi, devrait tenir toutefois son rang pour le match MCO- USMA, assure la même source.

Après avoir chauffé le banc, l'ancien latéral de l'ASK a été titularisé face au MOB, un match où il a été bon de l'avis des présents.

Quel est votre sentiment après avoir été titularisé face au MOB ?

Un sentiment de satisfaction, car depuis le match contre le NAHD à Oran, je n'ai plus joué de match officiel. Certes, après cette ren- contre, je m'étais blessé, ensuite il y a eu cette histoire de libération (son nom figurait dans la liste des libérés), comme auparavant l'équi- pe restait sur deux victoires en championnat, l'entraîneur n'a pas souhaité changer la com- position d'équipe. Toutefois, après les deux revers à domicile, le coach a daigné apporter des changements, dont je suis l'un des bénéfi- ciaires.

Comment jugez-vous votre performance lors du dernier match ?

C'est aux entraîneurs qu'il faudrait poser la question. Ce que je peux vous dire en revanche, j'ai donné le maximum pendant le match, et c'est tout à fait normal que vers la fin, j'ai eu des crampes et des courbatures. Si j'ai tenu le coup, c'est en partie grâce au tra- vail effectué pendant le stage de Hammamet. Avec l'enchaînement des matches, je monterai en puissance.

Le fait que Bouali ait exigé votre maintien dans l'effectif est un signe encourageant…

Que ce soit avec Cavalli ou Bouali, j'ai leur confiance. A ce propos, je vous rappelle qu'après avoir été titularisé lors des deux pre- miers matches de l'aller, j'ai été relégué au banc des remplaçants mais je n'ai rien dit, car on est des professionnels, par conséquent, on doit accepter les choix de l'entraîneur, même

M. S.
M. S.

Dehar veut jouer

Bien qu'il ait contracté une blessure à la che- ville, Merouane Dehar ne veut pas rater le match qui opposera son équipe à l'USMA. Pour accélé- rer son rétablissement, l'ancien attaquant de l'ESS suit un traitement d'attaque, nous a révélé un de ses proches.

si cela n'arrange pas vos affaires.

Le MCO affronte l'USMA, peut-on dire que ce match n'arrive pas au bon moment ?

Franchement, je ne focalise jamais sur le standing de l'adversaire, jouer le RCR et l'USMA pour moi, c'est kif-kif. L'USMA est le leader avec une avance considérable sur les autres prétendants pour le titre, ce n'est pas pour cela qu'on va en faire un épouvantail. Il est inutile de se mettre trop de pression parce qu'on va affronter cet adversaire, on sera onze contre onze sur le terrain, il n'y a pas de super joueurs, il faut seulement déployer une grosse volonté pour qu'à la fin, on ait la victoire.

En tout cas, vous n'avez pas d'autres choix…

Ah oui. Nous n'avons pas d'autres alternatives que la victoire, c'est vrai, on est hors de danger pour l'heure, mais il ne faut pas attendre que la situa- tion empire davantage pour réagir. Maintenant qu'on est dos au mur, il est vraiment impéra- tif de gagner samedi afin de se donner un peu d'air et se racheter auprès des supporters.

Lemouchia ne peut rien

espérer Depuis que la commission de discipline lui a infligé une sanction de quatre matches, Khaled Lemouchia ne cesse d'interpeller la direction du club, pour introduire un appel afin de réduire sa suspension. Une demande qui ne peut être satisfaite si l'on se fie aux règlements de la FAF. En effet, selon ces derniers, on peut faire un appel après une sanction que lorsque la suspension dépasse 5 matches. Or, Lemouchia est suspendu pour 4 matches, ce qui le prive du droit de faire appel auprès de la LFP. M. S.

Condoléances

C'est avec une énorme tristesse que nous avons appris le décès, mardi soir, de la mère de FETHI FORTAS actionnaire dans la SSPA/MCO. En son douloureux évènement, nous présentons nos sincères condoléances à lui et sa famille tout en priant Dieu le Miséricordieux d'accueillir la défunte en Son Vaste Paradis. Ses amis

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

16

ESS

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 16 ESS GEIGER REMONTE LES BRETELLES À SES JOUEURS «Le CSC

GEIGER REMONTE LES BRETELLES À SES JOUEURS

«Le CSC ? Je ne veux plus y penser»

Accosté à l'issue de la séance d'entraînement d'hier, le coach de l'ESS, Alain Geiger, qui était toujours déçu de la dernière défaite, a tenu quand même à répondre à nos questions.

De notre correspondant

KACEM A.

Geiger nous a parlé de plusieurs sujets ayant trait avec l'actualité de son équipe en ce moment et surtout du prochain match face au RCR :

«Ecoutez, moi je ne veux pas revenir en arrière. On a perdu d'une manière très amère et je

ne

veux plus y penser. Lors de

ce

match contre le CSC, on n'a

rien fait du tout pour gagner.

Pour moi, c'était notre plus mauvais match depuis le

début de cette saison. Le CSC

a su gérer son match après

avoir inscrit un seul but sur

une erreur de nos défen- seurs.»

«J'assume pleinement mes res- ponsabilités, mais…» Alain Geiger affirme toutefois qu'il n'est pas en train de criti- quer pour rien ses joueurs. Ce dernier assume pleinement ses responsabilités et promet de rectifier le tir prochaine- ment : «Certes, la situation n'est pas dramatique, mais on doit réagir. Personnellement, j'assume pleinement mes res- ponsabilités. Je ne suis pas en train de tirer sur mes joueurs, loin de là, mais je pense qu'on doit quand même essayer de rectifier le tir lors des pro- chaines journées. En tous les cas, moi je reste très confiant pour la suite. Je ne suis pas un magicien, mais on fera tout pour que l'ESS réalise le meilleur parcours possible cette saison.»

«Franchement, j'étais très déçu» Alain Geiger était très déçu de

très déçu» Alain Geiger était très déçu de cette défaite, mais d'après lui, ce qui lui

cette défaite, mais d'après lui, ce qui lui a fait le plus mal, c'est de ne pas pouvoir procu- rer de la joie aux milliers de supporters qui se sont dépla- cés à Constantine pour donner de la voix aux camarades de Delhoum. «Le résultat m'a vraiment déçu, c'est logique, mais franchement ce qui m'a vraiment fait mal c'est de voir tous ces milliers de supporters qui ont fait le déplacement à Constantine, repartir chez eux bredouilles. Ils n'ont rien vu, ni le rendement ni le résultat. Je sais que le football est ainsi fait, mais je pense que ce jour- là on n'avait pas le droit de décevoir notre public qui a été à la hauteur.»

«On doit continuer à se battre» La défaite est amère, mais le plus important c'est l'avenir, estime le coach sétifien qui est en train de faire de son mieux pour redonner confiance à ses joueurs un peu affectés après

cet échec. "Désormais, on doit oublier et vite cette défaite qui nous a tous fait mal. Certes, c'est toujours difficile de se remettre après deux échecs de suite, mais on n'a pas le choix. On doit tourner la page et essayer de poursuivre notre chemin. On fera notre possible pour que les joueurs retrou- vent la joie de jouer afin d'aborder le reste du parcours sous de bons auspices."

«Se racheter face au RCR» Malgré cette situation, le coach Geiger reste optimiste et affirme que l'ESS reviendra en force et atteindra aussi ses objectifs. "La contre-perfor- mance enregistrée face au CSC doit être déjà oubliée et il n'y a pas lieu de s'alarmer. A présent, on se concentre sur la rencontre de RC Relizane. On donnera tout pour éviter encore un autre revers face à un adversaire qui fera de son mieux pour nous battre."

«Amokrane a commis des erreurs et j'attends plus de Djahnit» Concernant la prestation d'Amokrane et Djahnit, Geiger nous a fait cette décla- ration : «Comme vous l'avez tous vu, Amokrane a commis des erreurs lors des deux matches, qui nous ont coûté très cher. C'est le football, je ne peux pas le blâmer, mais ce que je peux faire c'est de le secouer et lui exiger d'être à la hauteur et de se ressaisir lors des prochaines échéances. C'est le cas aussi de Djahnit. J'attends beaucoup de lui, je veux voir le Djahnit de 2012.» K. A.

Khedaïria

et

Hadouche

suspendus

Apparemment, le staff technique de l'ESS n'aura jamais l'occasion de reconduire la même deux fois de suite, car après plusieurs défections face au CS Constantine, l'ESS sera privée encore une fois de joueurs ce week- end face au RC Relizane. Pour cette rencontre, l'ESS jouera encore avec une équipe décimée puisque Haddouche, qui a reçu un carton rouge, vendredi dernier, sera suspendu, sans oublier le gardien, Sofiane Khedaïria. Ce qui mettra le staff technique dans une situation délicate pour composer encore une fois sa défense et son attaque avec des éléments en moins.

Hachi

incertain

Souffrant d'une blessure musculaire, le latéral gauche franco-algérien Hachi Farès est incertain pour le match de ce vendredi face au RC Relizane. Il s'est contenté de quelques tours de piste hier avant d'enchaîner par un travail spécifique. Au point où vont les choses, Hachi ratera la rencontre du week-end. Le Suisse qui s'est renseigné sur l'état de santé de son joueur attendra aujourd'hui le diagnostic final du staff médical.

Arroussi : «On ne se laissera pas gagner par le désespoir»

Le défenseur Sétifien, Arroussi Kheireddine, qui a réalisé un bon match, vendredi dernier, malgré la défaite, estime que la rencontre contre le CS Constantine est déjà oubliée et que lui et ses coéquipiers ne pensent qu'à la suite du parcours et de la rencontre qui les attend cette semaine face au RC Relizane.

Tout d'abord, un commentaire sur ce revers subi face au CSC, vendredi dernier ?

Je dirais que nous n'avons pas mérité un tel sort. On a très bien joué, notamment en seconde pério- de où on a vraiment dominé les débats. Malheureusement on n'a pas eu de chance. Il faut dire aussi que l'arbitre a mis son grain de sel en ayant faussé la partie, car il nous a tout simplement lésés.

Comment ça ?

Il nous a énervés, c'était franche- ment inconcevable de constater que le directeur de jeu sifflait conti- nuellement en notre défaveur. En somme, il a eu raison de notre concentration par ses coups de sif- flet à tort et à travers.

Mais il faut reconnaître que vous avez raté beaucoup d'occasions…

Tout à fait, on a raté des occa- sions nettes de scorer. Dommage, une fois encore l'efficacité nous a fait défaut. Maintenant il faut oublier ce match pour se concen- trer sur le prochain rendez-vous et espérer nous ressaisir.

On peut donc dire que le match de CSC est mis aux oubliettes.

La contre-performance enregis- trée face au CSC a été oubliée et n'y a pas lieu de s'alarmer. A présent, on se concentre sur la rencontre de Relizane. Le groupe abordera ce match en conquérant pour espérer repartir du bon pied et entrevoir la suite du parcours dans de meilleures conditions.

Comment s'annonce alors ce match pour vous ?

Ce sera difficile du moment qu'on aura affaire à une bonne équipe. Ce sera encore plus dur après les deux derniers revers,

Ce sera encore plus dur après les deux derniers revers, mais la mission n'est pas impos-

mais la mission n'est pas impos- sible. On a une chance de se ressai- sir, et nous la jouerons à fond. Avec un peu de volonté, on pour- ra les surprendre et renouer ainsi avec le succès.

Il n'y aura pas de pression puisque le match se jouera à huis clos…

C'est vrai que jouer à huis clos peut être un avantage comme il peut nous jouer un mauvais tour, je pense que nous avons l'expé- rience suffisante pour affronter toutes les situations. Il faut savoir aussi entrer directement dans le match et imposer notre jeu et son organisation. Il ne faut pas aussi et surtout sous-estimer l'adversaire. K. A.

JSS

Une revanche à prendre sur le RCA ?

Les Sudistes se déplaceront à l'Arba avec la ferme intention de prendre leur revanche sur Ezzerga qui les a contraints au partage des points à l'aller.

De notre correspondant

sembles des Sudistes. Leur mission s'annonce difficile, mais les Bousmaha et consorts jurent par tous les saints qu'ils repartiront avec les trois précieux.

Prime Chaque joueur percevra avant le départ direction l'Arba une somme de 60 000 DA qui représen- te la victoire contre le MC Alger. Elle motivera le groupe en prévision de la

rencontre de samedi pro-

Départ C'est juste après la seconde séance de travail d'hier que les Bécharis ont pris la route, direction l'aé- roport. Ils ont embar- quaient sur le vol de 17h sur Alger. Une fois leur bagage récupéré, ils ont pris le bus qui les attendait en dehors de l'enceinte aéroportuaire. Ils descendi- rent à l'hôtel Les Roses de Blida. Des séances d'entraî- nement sont prévues pour les dernières retouches d'avant-match.

MOHAMED AYMEN

Ils ont dominé copieusement les gars de la Mitidja inscrivent un but, mais les Arbéens ont exploité la seule et unique occasion avant de dresser une véritable muraille. "On est conscients que la tâche

ne sera pas facile devant le RCA qui évolue sur son terrain. Ses joueurs feront

le

maximum pour arracher

la

victoire pour sortir leur

chain face à la lanterne rouge.

tête de l'eau afin de mieux respirer", estiment l'en-

M. A.

18 jours de repos pour Garriche

Le médecin du club a prescrit un congé de maladie de dix-huit jours au milieu de terrain Riad Garriche qui souffre d'une blessure à la cuisse. L'enfant de Perrégaux a connu un passage à vide, contraint l'entraîneur de se passer de ses services. "Je m'entraîne le plus normalement du monde avec mes camarades avec l'espoir de retrouver la compétition. Malheureusement, j'ai contracté une blessure à la cuisse", dira-t-il. Le soigneur lui prodigue des soins intensifs pour le remettre sur pied avant le match contre l'ES Sétif prévu dans trois semaines.

Belkheir et Sayah indisponibles ?

D'après une source bien informée des affaires de la JS Saoura, les deux joueurs, à savoir Abdenour Belkheir et Saïd Sayah ne sont pas au top de leur forme. Maintenant reste la décision de l'entraîneur s'il va les convoquer pour le RCA ou bien les faire remplacer par des réservistes.

la décision de l'entraîneur s'il va les convoquer pour le RCA ou bien les faire remplacer

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

USMB

17

 

Le maire refuse de libérer les subventions

Zouaoui : «Je vais dire les 4 vérités au wali»

Selon certaines indiscrétions, le président de l'APC de Blida a refusé de libérer les subventions de l'USMB et qui sont estimées à 10 milliards de centimes.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Les raisons qui ont incité le maire de réagir ainsi restent floues. Le prési- dent de la SSPA/USMB, Lyes Zouaoui, et pour mettre le maire dos au mur, a décidé de saisir le wali de Blida pour savoir les causes de cette décision. En effet, le président de l'APC de Blida fut l'un des responsables qui ont contribué à l'accession du club phare de la ville des Roses lors de la précé- dente saison, ce dernier était soutenu par Mohamed Ouchène, l'ancien wali de Blida, c'est-à-dire le prédécesseur du wali actuel qui a pris l'initiative de la prise en charge du club et a poussé le maire à débloquer les subventions. En

club et a poussé le maire à débloquer les subventions. En tout cas, Zouaoui ne veut

tout cas, Zouaoui ne veut pas se laisser faire et va faire l'impossible pour inci- ter le maire à débloquer les subven- tions au profit du club blidéen. Le président de la SSPA/USMB nous a fait savoir que le président de l'APC de Blida l'a privé des subventions de l'Etat d'un montant de 10 milliards de cen- times. "Le président de l'APC a mainte- nu sa décision et refuse toujours de débloquer les subventions. La réaction du maire m'oblige à saisir le wali que je vais rencontrer incessamment et je vais

lui dire les quatre vérités", nous a-t-il déclaré.

Foufa a vécu le même scénario L'ancien président de l'USMB, Abdelhamid Foufa, le prédécesseur de Zouaoui, avait vécu le même problème

et il s'est vu obligé de démissionner. En tout cas, la situation au sein du club phare de la ville des Roses est loin d'être bonne à cause de l'absence des

subventions.

A. D.

Le président promet 10 millions pour battre le MCA

L'entraîneur blidéen a tenu une réunion de motivation hier dans la matinée avec les joueurs. Zouaoui et lors de cette réunion, à essayer de sen- sibiliser les coéquipiers du capitaine Benayada, de la lourde tâche qui les attend demain au stade Omar- Hamadi face au MCA. Le président blidéen a promis une prime consé- quente aux joueurs s'ils arrivent à revenir avec bon résultat de leur déplacement à la capitale. Cette prime est estimée à 100 000 dinars pour chaque joueur.

Les joueurs perçoivent un mois de salaire

Le président de l'USMB, Lyes Zouaoui, nous a fait savoir qu'il a octroyé un mois de salaire aux joueurs et il va faire de son mieux pour payer toute les dettes. Cette déclaration de la part du premier responsable du club blidéen laisse dire que la crise finan- cière dont vivait le club depuis le début de la saison fait partie du passé, autrement dit elle n'est plus à l'ordre du jour. A. D.

Heriet forfait

Le joueur du milieu de terrain, Hamza Heriet, ne jouera pas le match de demain face au MCA à cause de la blessure. L'ancien pensionnaire du MCO a débarqué hier dans la matinée à Blida pour justifier son absence. Et lors de son entrevue avec le président et l'entraîneur, Heriet a fait savoir à tout le monde qu'il souffre d'une blessure au niveau de la cheville qu'elle obligera encore une fois à faire l'impasse sur le match du championnat face au MCA. Heriet doit faire des soins uniquement et il ne pourra pas renouer avec la compétition jusqu'au match de la 20e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis face au RCA.

Mise au vert à l'hôtel Clean

La direction du club à programmé la mise au vert du club blidéen en prévision du match de demain à l'hôtel Clean. Les dirigeants du club blidéen ont optés pour ce lieu d'hébergement pour permettre aux joueurs de ce concentrer comme il se doit aujourd'hui en prévision du match de demain qui ne sera aucunement facile.

RCA

Lounici augmente la charge

Entraînement spécifique pour Mahsas houlette du staff technique. On a même constaté le retour de
Entraînement
spécifique pour
Mahsas
houlette du staff technique.
On a même constaté le
retour de blessure de
Hamza Nouikes et
celui
d'Abderrahmane
Meziane dans le
groupe. Cette
présence massi-
ve des joueurs a
donné l'occa-
sion à Khaled
Lounici et ses
proches collabo-
rateurs,
Messaoud et
Saâdaoui d'élever
un peu plus la char-
ge de travail en prévi-
sion du match de samedi
prochain face à la JS Saoura.
Et c'est ainsi que les camarades
d'Islam Bakir ont été soumis à une gros-
se charge de travail physique avant de
rejoindre directement les vestiaires
pour une douche réparatrice. M. A.
Le Franco-Algérien, Salim
Mahsas, qui revient de
blessure. Il a été ménagé par
le staff technique lors de la
séance d'hier. C'est sous la
houlette du soigneur de
l'équipe, Kamel Allou, qu'il a
suivi un entraînement
spécifique suite à sa
blessure à la cuisse. Le
polyvalent joueur des Bleu et
Blanc dont la participation
au prochain match est
incertaine a été soumis par
le soigneur de l'équipe à
différents exercices de
remise en forme, l'espace
d'une heure avant de le
libérer pour une douche
réparatrice. Le joueur est
interdit de ballon, jusqu'à
nouvel ordre, nous a indiqué,
le soigneur Kamel Allou.
Athmane Amara et Salim Nedjah pour pallier
l'absence de Guessan
Pour pallier l'absence de Ghislain Guessan, qui a écopé d'une suspension
de deux rencontres de la part de la LFP, le staff a fait appel à deux jeunes
des U21, Athmane Amara et Salim Nedjah. Le staff technique a fait appel
à ces deux espoirs du cru parce que l'autre avant-centre de l'équipe,
Mokhtar Bouyoucefi est lui aussi souffrant d'une blessure à la cuisse.

La séance d'entraînement de mardi passé, c'est un peu du copier-coller de ce qu'on a l'habitude de constater.

De notre correspondant

a l'habitude de constater. De notre correspondant MOHAMED AZEB Des absences , des absences et toujours

MOHAMED AZEB

Des absences, des absences et toujours des absences. Comme tou- jours, la palme revient à l'Ivoirien Ghislain Guessan qui, de nou- veau, a volontaire- ment zappé la séance d'entraînement. Il est le seul à avoir séché la séance sans aucune rai- son valable, nous apprend le staff tech- nique. Pour les autres absences, toutes ont un jus- tificatif valable, à commencer par Salim Mahsas qui se trouve en France pour des soins. Lyès Cherchar qui lui aussi souffre d'une tendinite au pied, tout comme Hocine Achiou, qui lui aussi est sujet à un hématome au pied. L'autre absence intrigante et qui ne passe pas inaperçue est venue cette fois-ci de l'entraîneur des gardiens de but, Abdelhalim Tifour. Ce dernier qui d'habitude est ponctuel et sans reproche a de nouveau séché une séance d'entraînement lais- sant les trois gardiens de but des Bleu et Blanc se débrouiller tous seuls. Sinon pour le reste de la troupe, la majorité des joueurs étaient présents sous la

Makhlouf revient après 2 mois d'absence

Est-ce une auberge espagnole ?

Disparu des radars du stade Ismaïl Makhlouf depuis deux mois, le Franco-Algérien, Abel Khaled, à la surprise générale, a refait son apparition dans l'enceinte du stade.

Le transfuge du club français de Brest, que la direction du club avait payé rubis sur l'ongle lors de sa signa- ture, accompagné de son père s'est présenté au stade pour reprendre les entraînements comme si de rien n'était de son énigmatique absence. Une attitude qui a révolté le staff tech- nique qui a opposé un refus ferme. Le Franco-Algérien qui, semble-t-il, ne rentre plus dans les plans du staff technique et malgré le refus essuyé, s'est entraîné en solo. Quelques tours de piste avant de rejoindre les ves- tiaires. Selon un membre du staff tech- nique à qui nous avons demandé un avis sur la situation du joueur, Abel Khaled et principalement sur son sur- prenant retour au club, nous a indiqué : "Pour nous les membres du staff technique, il n'est pas question qu'il rejoigne le groupe. Il est parti de son plein gré, on ne sait où et voilà qu'il refait surface comme si de rien n'était.

Déjà, il n'a rien apporté au club et depuis qu'il est avec nous, il n'a fait que traîner la patte avec de nom- breuses absences. Il a toujours simulé des blessures pour s'absenter. Il serait bon pour lui d'aller régler son problè- me avec la direction du club car pour nous, il n'est pas question qu'il s'en- traîne avec le groupe. On n'a plus besoin de ses services." Pour rappel, lors du mercato hivernal, lorsqu'on avait posé la question au président du club, Djamel Amani, au sujet de la situation du joueur Abel Khaled, le premier responsable des Bleus nous avait répondu que le joueur est porté sur la liste des libé- rables. Par quelle magie, le Franco- Algérien, absent depuis deux longs mois, est-il revenu au bercail et s'est présenté à l'entraînement comme si de rien n'était ? Y a-t-il quelqu'un de la direction du club qui puisse nous expliquer ce phénomène ? Est-ce que le RCA est devenu une auberge espa- gnole ? Autant de questions adressées aux responsables du club qui nécessi- tent des réponses sans détour pour permettre au commun des Vikings de connaître une des tares qui ont scot- ché depuis l'entame de la saison les Bleu et Blanc dans leurs starting- blocks.

M. A.

Achiou au centre rééducation de Palm Beach

Le nouveau joueur du RCA, Hocine Achiou, qui souffre d'un hématome au pied s'est rendu au centre de rééducation de Palm Beach où exerce Brahim, le kinésithérapeute de l'équipe pour passer des tests approfondis et suivre des soins intensifs. Selon le soigneur, Achiou a peu de chances d'être aligné samedi face à la JS Saoura. Néanmoins, le staff médical est confiant récupérer à temps le maestro de l'équipe.

www.competition.dz

Jeudi 4février 2016

18

RCR

www.competition.dz Jeudi 4février 2016 18 RCR En amical : seniors 6 - U21 2 Les Lions

En amical : seniors 6 - U21 2

Les Lions avertissent l'Aigle noir

En l'absence de sparring-partners, le staff technique du RCR a décidé de programmer un match amical contre les espoirs du club.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Un match qui s'est soldé par la victoire des grands frères du jeune Guesba sur le score de 6 buts à 2 grâce à un doublé de Touahri (50' et 81'), alors que les quatre autres buts furent réalisés par Meddahi (22'), Boumechra (40'), Chenine (67'), et Bourdim (71'). Tandis que les pou- lains du coach Khalil Bouabdellah, ont inscrit leurs deux buts par Guesba (68') et Benamar (81'). Soit un match qui a vu une bonne réac- tion des joueurs, notamment les attaquants qui ont réussi à inscrire six buts, et cela est jugé de bon augure avant le match de demain contre l'ESS. Ce qui permettra à l'équipe d'être à la hauteur des attentes et de bien se préparer pour les matches à venir, surtout que la bande à Henkouche n'aura pas droit à l'erreur, au risque de se retrouver dans une situation com- pliquée.

Les attaquants rassurent, mais… Bien que ce match ne soit pas une référence pour juger les capacités des joueurs, il n'en demeure pas moins que les attaquants se sont

il n'en demeure pas moins que les attaquants se sont illustrés de fort belle manière avec

illustrés de fort belle manière avec les six buts inscrits contre les espoirs. Ce qui a donné des assu- rances au staff technique qui s'est montré soulagé de voir ses élé- ments réagir aussi bien, en atten- dant de confirmer à l'avenir, surtout les nouveaux joueurs recrutés au dernier mercato à l'image de Boumechra et Chenine qui ont ins- crit un but chacun, ce qui affirme leurs intégration total avec le grou- pe. Soit un test qui a permis au nou- veau staff technique de découvrir encore mieux ses joueurs, d'autant que Henkouche et Aïssa n'ont rejoint la barre technique que récemment, et se trouvent à la recherche des mécanismes néces- saires pour réussir de meilleurs résultats. Pour rappel, le coach avait déjà insisté auprès de ses hommes pour qu'ils réagissent avant qu'il ne soit trop tard en demandant aux attaquants de se montrer à la hau- teur.

Bourdim et Meddahi Le staff technique, lors du match sur la pelouse du stade Zougari-Taher contre les U21, a fait tourner tout son effectif, à l'exception de Youcef

Zakaria et Zidane Mohamed- Amine, blessé. Cependant, deux éléments ont joué la totalité des 90' du match. Il s'agit du latéral droit Karim Meddahi et du milieu du ter- rain Amar Bourdim.

Revoilà Zidane Victime d'une brûlure de 2e degré au niveau du pied qui l'a forcé à rater la prépa- ration et les trois premiers matches du championnat ainsi que le match de coupe, le défenseur axial des Lions de la Mina et capitaine de l'équipe, Mohamed-Amine Zidane, a signalé son retour avant-hier lors du match amical contre les U21. L'ex-pensionnaire de l'USMA, du MCO, de l'ASMO et de l'USMB, s'est contenté de faire des tours de piste et quelques exercices de ren- forcement. Toutefois, sa participa- tion dans le match de demain n'est pas assurée suite à son déficit phy- sique.

Meddahi Reconverti en arrière droit depuis la saison dernière, Karim Meddahi est revenu à son poste initial, c'est-à-dire un atta- quant de couloir. Connaissant ses capacités d'attaquant, le nouveau driver du Rapid a employé l'ex- pensionnaire du MCO comme ailier droit lors du match amical d'avant- hier contre les espoirs afin de don- ner plus de solutions aux atta- quants de pointe. B. B.

Equipe alignée

1 re mi-temps : Zaïdi, Meddahi, Benharoun, Keddad, Benabderrahmane, Moundji, Djerrar, Boumechra, Bouda Tiaïba, Manucho 2 e mi-temps : Meddah, Messaoudi, Bitam, Belgudif, Rabhi, Kherbache, Chenine, Bourdim, Meddahi, Mazouni, Touahri

Keddad : «Profiter du huis clos»

Avec du recul, parlez nous du dernier match du RCA…

clos» Avec du recul, parlez nous du dernier match du RCA… presque, sans faute. On doit

presque, sans faute. On doit remercier le bon Dieu, car cela augure de belles choses pour la suite du championnat.

A l'avenir vous serez une carte à jouer en plus pour Henkouche…

Se fut un match très difficile, comme il fallait s'y attendre et comme l'avait prévu notre entraî- neur, mais grâce à notre volonté, on a su empocher les trois points de la victoire. On n'avait pas le choix dans cette rencontre, et Dieu merci, on est parvenus à notre but. On passe par des moments très diffi- ciles qui nous cassent le moral, ce qui nous oblige à effectuer des entrées fra- cassantes comme ce fut le cas face à l'Arba, on a assiégé leur camp et on a inscrit trois buts. Ce n'était pas du gâteau, au vu d'une coriace équipe de l'Arba, qui nous a créé des problèmes.

Alors c'est un grand soulagement après cette dernière victoire ?

Effectivement. Après tout ce qui s'est déroulé la semaine qui a précé- dé le match du MCA, on peut affir- mer ce que vous venez de dire, cette victoire face au RCA lors de la der- nière journée est venue au bon moment, car elle va nous permettre de mieux préparer nos prochaines confrontations et avec plus de séré- nité. Il ne faut pas oublier qu'il nous reste des rendez-vous très compli- qués. Maintenant, on doit maintenir cette dynamique de victoire pour garder un bon moral et aller de l'avant afin de sauver le club.

Revenons à vous, comment jugez- vous votre prestation, pour votre première apparition à Zougari ?

Je pense avoir fait mon travail de défenseur. J'essaye de tout donner pour avoir une cohésion avec mes nou- veaux coéquipiers, et me donner à fond pour réaliser de bonnes perfor- mances à l'avenir.

Pour une première

avec

Benabderrahmen à Zougari, vous avez fait ce qu'il fallait, non ?

Disons que ça s'est bien passé avec Farès. Ce dernier, avec toute son expérience, m'aide beaucoup. Il n'ar- rête pas de me parler et me guider et c'est ce qui nous a permis de faire un,

Hamdoullah, je n'ai pas déçu ni les suppor- ters ni le coach. Cette pres- tation face à l'Arba va m'être utile pour les prochaines rencontres, et là je ferai tout pour garder une place de titulaire et poursuivre mon travail afin d'être toujours prêt à aider mon club.

Il y a aussi les supporters qui n'ont pas lésiné quant aux encouragements…

Bien que j'évolue pour la première fois devant eux, nos fans sont mer- veilleux. Ils nous ont conspué tout au long de la semaine, après notre défaite du Mouloudia, mais le jour "J", ils ont tout oublié et ils n'ont pas arrêté de nous soutenir. Franchement, les Mina Boys ont accompli leur mission à merveille.

Vous avez longtemps souffert de la pression. Comment avez-vous pu la gérer ?

Effectivement, on est passés par des moments très difficiles en raison des mauvais résultats. On a été sujet à plu- sieurs critiques qui nous ont fait très mal. Les supporters ont le droit d'avoir peur pour leur équipe, surtout qu'on doit honorer nos engagements avec le club car nous sommes des employés du Rapid, et on est dans l'obligation de tout donner pour le club.

Vous allez affronter, demain, un grand club qui est l'ESS, comment voyez-vous cette empoignade ?

Même le Rapid est un grand club. On va refouler le terrain dans l'unique but de ramener les trois points de la victoire, au pire des cas un match nul. On va profiter du huis clos et l'absence de quelques élé- ments adverses, pour réussir notre mission et ajouter d'autres points à notre capital.

B. B.

CSC

Mekkaoui : «A Constantine, on doit vaincre le MOB»

L'arrière latéral gauche du CSC, Zinedine Mekkaoui, rencontré au stade Hamlaoui, nous a déclaré que pour assurer son maintien, son équipe est condamnée à gagner tous les matches qui lui restent à jouer à domicile, à commencer par celui qui va l'opposer au MOB, demain vendredi.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Après avoir subi un revers à domicile face à la JSK, votre équipe s'est vite ressaisie en réalisant deux bons résultats d'affilée. Avez-vous une explication à cette intifada ?

Après avoir perdu face à la JSK, mes coéquipiers et moi, étions dans l'obligation de nous ressaisir lors des matches suivants. Et, Dieu merci, après avoir réussi à tenir en échec le MCO, à Oran, et repris confiance en nos capacités, nous avons su vaincre l'ESS à Constantine et prouver que notre défaite subie face à la JSK n'est qu'un accident de parcours.

Tous les observateurs avertis disent que si votre équipe a réussi à tenir en échec le MCO et à battre l'ESS, le mérite revient à sa défense. Etes-vous de leur avis ?

Oui, notre défense, renforcée par les deux nouvelles recrues, Mellouli et Cherfa, a été très solide les deux der- niers matches, mais, à mon avis, si nous avions su arracher un point au MCO et vaincre l'ESS, le mérite revient à notre staff technique qui a su nous remettre d'aplomb psychologi- quement après notre revers et, sur- tout, corriger les erreurs commises lors de la rencontre perdue face à la JSK.

Nous avons remarqué que votre équipe a montré un bon visage les deux derniers matches joués contre le MCO et l'ESS. Voulez-vous nous dire quel est le secret de cette réussite ?

Je pense que si notre équipe a mon- tré un bon visage contre le MCO et l'ESS, le mérite revient à notre staff technique qui a su nous remettre d'aplomb physiquement et psycholo-

giquement lors du dernier stage que nous avions effectué, à Sétif, au com- plexe sportif El-Bez, le mois passé.

Vous allez jouer le prochain match contre le MOB. Comment préparez-vous cette rencontre ?

Comme vous venez de le voir, après avoir réussi deux bons résul- tats d'affilée et regagné la confiance de nos fans, mes coéquipiers et moi avons préparé joyeusement et sérieu- sement notre prochaine rencontre que nous allons disputer contre le MOB, vendredi. Un match que nous sommes très décidés à gagner pour confirmer notre regain de forme et nous éloigner de la zone rouge du classement géné- ral.

Pensez-vous que le MOB, qui a le vent en poupe, ces derniers temps, et qui voyage bien, va se laisser battre facilement ?

Je vous le concède, le match que nous allons jouer contre le MOB sera plus difficile à négocier que celui que nous avons disputé et gagné, le week-end dernier, contre l'ESS, car nous allons le disputer contre une équipe qui joue bien hors de ses bases. Mais, vu que nous allons affronter le MOB, dans notre antre, nous sommes déterminés à faire l'impossible pour que les trois points restent à Constantine.

Avez-vous un message à transmettre à vos fans ?

Je voudrais remercier nos fans qui nous ont inconditionnellement sou- tenu le dernier match que nous avons disputé et gagné contre l'ESS. Je souhaite qu'ils vont venir nom-

breux nous transcender afin que nous puissions battre le MOB et ali- gner notre troisième bon résultat

d'affilée.

R. G.

Aksas, Meghni et Mellouli out

L'arrière Aksas, qui a repris les entraînements en solo après avoir soigné un bobo, le milieu Meghni, qui souffre d'une élongation et le libéro Mellouli, qui s'est blessé le dernier match joué par son club contre l'ESS, ne vont pas être convoqués à jouer, vendredi, contre le MOB.

Remache

et Bencherifa

de retour

L'arrière latéral droit Remache, qui a purgé son match automatique de suspension, et l'arrière gauche Bencherifa, qui a été autorisé à s'absenter la semaine passée pour raison familiale, sont tous deux de retour, et vont sûrement faire partie des dix-huit qui vont être appelés à affronter le MOB, vendredi. Mais, vu que leurs suppléants, Bahri et Mekaoui, ont réalisé un sans faute contre l'ESS, on pense que Remache et Bencherifa risquent de ne pas être alignés comme rentrants contre les Crabes.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

JSMB

19

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 JSMB 19 Cap sur Bousaâda Les Béjaouis ont entamé les préparatifs

Cap sur Bousaâda

Les Béjaouis ont entamé les préparatifs pour la prochaine rencontre en championnat dans une ambiance morose.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Certains joueurs ont, néan- moins, esquissé un sourire, contras- tant avec l'inquiétude qui anime les supporters. Au terme d'une séance assez chargée, notamment en termes de travail physique, les membres du staff technique ont voulu rappeler aux joueurs l'impor- tance des points de la prochaine rencontre. Avec seulement 1 point sur les 9 possibles, les Vert et Rouge sont appelés à renouer avec la vic- toire, et cela, afin de permettre au club et ses supporters de respirer. Si au terme de la réunion organisée lundi dernier, les joueurs se sont montrés déterminés à relever le défi, il faudra, néanmoins, attendre demain soir pour en avoir le cœur net. En affrontant une formation de Bousaâda, victorieuse en déplace- ment face à un des prétendants à l'accession, les camarades de Djebarat n'auront pas la tâche facile. Sentant une certaine pression à l'ap- proche de cette rencontre, le groupe des Vert et Rouge semble concentré sur son seul et unique objectif, qui est celui de renouer avec le succès.

Les joueurs veulent relever le défi Hier matin, le plus frappant a été de constater à quel point l'environne- ment du club, ses supporteurs, mais aussi des fans de foot, anciens joueurs, s'interrogent sur les capaci- tés de l'équipe béjaouie. La JSMB suscite des interrogations comme jamais depuis le début de la saison, et cela, en raison de la prestation fournie lors des trois dernières ren- contres. D'ordinaire, cette période de l'année est celle où se profile le

sprint final. Et la JSMB a souvent excellé dans ce domaine. "Pas une seule recrue n'a été à la hauteur", se sont exclamés les fans qui semblent très déçus par les choix de l'entraî- neur, notamment dans certains postes. Par ailleurs, les joueurs, qui se sont rassemblés lundi dernier, ne comptent pas rester les bras croisés, ils veulent surtout redonner le sou- rire aux supporters qui, à travers leurs mises en garde, ont provoqué une réaction d'orgueil chez les joueurs.

Hammouche appelé à trouver des solutions Si la prestation de l'équipe reste en deçà des espérances des nombreux supporters de la JSMB, la solution est entre les mains du staff tech- nique. La JSMB, qui a réalisé une remontée spectaculaire lors de la première moitié de la saison, notam- ment en mettant à profit la fougue de la jeunesse de son effectif et l'en- vie de ce dernier, accuse le coup avec cette série de trois rencontres sans la moindre victoire. Beaucoup ont imputé cela aux choix de l'en- traîneur qui a, durant cette trêve hivernale, chamboulé complète- ment l'équipe. Les fans de la JSMB, qui sont montés au créneau dimanche dernier, ont voulu à tra- vers leur action, avoir des explica- tions de la part des membres du staff technique, sur les raisons qui les ont poussés à changer une équi- pe qui gagnait. Si les arrivées de cer- tains joueurs auraient pu être un plus pour l'équipe, il semble que leur mise à l'eau n'a pas très bien fonctionné et que le fait d'opter pour une composante basée sur le mérite du travail défensif a complètement dénaturé la façon avec laquelle

défensif a complètement dénaturé la façon avec laquelle l'équipe évoluait auparavant et réa- lisait des

l'équipe évoluait auparavant et réa- lisait des résultats satisfaisants.

Vers des changements Le staff technique, à travers les dif- férents ateliers mis en place durant la dernière séance de travail, semble avoir pris conscience que des chan- gements s'imposaient et que cela allait être possible dès la prochaine rencontre. En effet, nous avons constaté plusieurs changements qui seront sans aucun doute apportés au niveau du onze qui débutera la rencontre de demain face à l'A

Bousaâda. Alors que beaucoup veu- lent un retour de la JSMB qui joue l'offensive, Hammouche et ses adjoints savent désormais ce qu'il leur reste à faire : mettre en place une équipe qui joue sur ses propres atouts et non sur les points forts de l'équipe adverse. En effet, il faut noter qu'à chaque fois que la JSMB affronte une formation qui reste à la recherche d'un déclic, elle réussit à le provoquer devant des Béjaouis amorphes et sans un véritable plan de jeu.

Les attaquants ne marquent plus Un autre détail n'a pas manqué de créer le débat chez les fans de la JSMB, celui des attaquants qui restent muets depuis la rencontre de l'US Chaouia où c'était d'ailleurs Lamaïci, défenseur cen- tral, qui a inscrit le but victorieux en fin de match. Les supporters de la JSMB veulent que les joueurs qui composent ce com- partiment se remettent en ques- tion et se remettent au travail afin de pouvoir retrouver le chemin des filets. D'autres par ailleurs, n'incriminent pas les joueurs qui évoluent en attaque, mais remet- tent en cause le plan de jeu adop- té qui, selon eux, reste basé sur la défensive. "Nos milieux sont trop lourds. Ils doivent se remettre en question", s'est offusqué un sup- porter qui a voulu comprendre les raisons qui ont poussé le staff technique à mettre en place un milieu avec trois joueurs à voca- tion défensive.

Les fans restent optimistes Si certains amoureux du club ont perdu tout espoir d'un retour en Ligue 1 Mobilis, cette saison, les fans de la JSMB restent, dans leur totalité, optimistes pour la suite du parcours. Si, toutefois, les joueurs prennent conscience de l'importance des prochaines ren- contres ainsi que de la confiance que le public place en eux. Les amoureux de la JSMB ne perdent d'ailleurs pas espoir de revoir leur club retrouver l'élite dès cette saison pour peu que le groupe renoue avec la victoire dès cette semaine.

B. E. Z.

CABBA

Boudjelal tente de remonter le moral à sa troupe

Le président du CA, Boudjelal, sait parfaitement que son équipe, a presque perdu l'essentiel, en échouant bêtement à domicile face au leader du championnat, l'O Médéa.

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

Boudjelal a été voir les joueurs, dans le vestiaire lors de la reprise des applications, dans le but de leur remon- ter le moral voire les booster dans l'es- poir de les motiver à chercher une vic- toire face à l'OM Arzew, cette semaine. Mais le pari n'est pas gagné d'avance, car Arzew se doit impérativement de remporter son duel face au CABBA, sinon, le club oranais se dirigera tout droit vers la relégation après la série de résultats négatifs, enregistrés aussi bien at-home qu'à l'extérieur, dont les deux derniers en date contre l'OM puis le MCS.

Bouafia et Benhamla seront sanctionnés Deux pièces maîtresses du puzzle de Mehdaoui, à savoir Bouafia et Benhamla ont séché deux entraîne- ments consécutifs, sans motif aucun, déclare un dirigeant. "Ils n'ont four- ni à l'administration aucune justifi- cation", précise-t-il. Quoi qu'il en soit, le coach avait promis de sanc- tionner ce genre de comportement quel que soit le statut du joueur.

Bekakchi out face à l'OMA Le défenseur central du Ahly, Bekakchi, n'a pas réintégré le grou-

pe, car il avait besoin d'un peu plus de temps avant de passer la batterie de tests médicaux auxquels il fait l'objet. Par conséquent, Bekakchi ne fera pas partie du groupe de joueurs qui se déplaceront à Oran.

Bouguelmouna de retour contre l'USMMH Bouguelmouna ne fera pas partie, lui non plus de l'effectif du CABBA qui croisera le fer avec Arzew, du moment qu'il est suspendu. Il devra attendre le prochain round pour être autorisé à réintégrer officielle- ment le groupe, car il aura purgé sa lourde sanction.

Hamimid en baisse de forme N'ayant pas pu récupérer et guérir défi- nitivement de sa blessure, Islam Hamimid a également de la peine à réintégrer le groupe de manière défini- tive.

Tayoub, un jeune à encourager Le jeune attaquant du CABBA, Tayoub, promu en seniors en raison de son talent, commence sérieusement à s'imposer dans les rangs des aînés. "C'est un jeune à encourager", dira Ahmed Khabboug, président de la Ligue de football de Bordj. L. B.

Hammoum

répond à

Boudjelal

Le discours plein de sous-entendus de Boudjelal, sur le trio d'arbitrage, s'est avéré inutile, voire injustifié. En effet, selon Hammoum, c'est Bennaya et deux autres assistants qui devaient arbitrer le match et c'est parce qu'ils avaient eu un accident de la route du côté de Bouira qu'il leur était impossible d'arriver à Bordj Bou- Arréridj pour accomplir leur mission.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

20

ASO

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 20 ASO A fond sur Babya L'effectif chélifien vit désormais une

A fond sur Babya

L'effectif chélifien vit désormais une nouvelle ère et prévoit de faire de son mieux pour s'accrocher au podium à partir du prochain match face au MCEE, un autre prétendant et concurrent, d'où la difficulté de la mission.

De notre correspondant

ADAM BENABDELKADER

La reprise qui a été effec- tuée sous la houlette d'Aït- Mohamed, a vu les joueurs évo- luer dans un silence total, eux qui n'ont pas encore digéré la défaite face à l'ABS qui était évi- table à plus d'un titre. A six points du podium, les choses ne seront guère faciles pour l'équipe chélifienne qui n'aura désormais aucun droit à l'er- reur lors des douze matches qui restent. Depuis qu'il a pris le groupe en main, Aït Mohamed soumet les joueurs à deux séances d'entraînement, une le matin et l'autre l'après-midi. C'est dire que le coach intéri- maire entend avoir un groupe prêt sur tous les plans pour

faire face à son adversaire ce vendredi.

Et si c'était Aït-Mohamed l'homme de la situation ? D'aucuns estiment que Rachid Aït- Mohamed est capable de mener la barque, lui qui est un enfant du club et qui ne manque pas de compétences. Connaissant parfaitement le groupe et ambitieux à souhait, ce technicien pourrait voir la direction du club lui confier les rênes de l'équipe. Doté d'une personnalité et surtout d'un savoir suffisant, lui qui est conseiller en sport, et ayant exercé au plus haut niveau avec un passage dans le staff de l'équipe nationale, Aït- Mohamed qui a fait de l'excel-

lent travail au niveau des jeunes en 2010/2011, est respecté par les joueurs de l'ASO. Il a tout pour réussir, il suffit de lui don- ner sa chance comme le pensent certains. En plus d'être un enfant du club, le coach intéri- maire connaît la plupart des jeunes qui évoluent actuelle- ment en espoirs et ceux déjà promus en seniors car il était derrière leur éclosion lorsqu'il exerçait la fonction de DTS en 2010/2011. Cela devrait lui don- ner beaucoup de possibilités de manœuvres quant à mettre sur pied une nouvelle équipe for- mée des joueurs de la nouvelle génération.

Les choses vont mieux Vu l'ambiance qui règne dans le groupe depuis le départ de

Wallemme qui a pourtant fait de son mieux n'étaient les résul- tats qui n'ont pas suivi, le grou- pe a repris et semble être dans de meilleures dispositions depuis la reprise. Aït- Mohamed, tout autant que Sadeg et Zaoui qui l'assistent dans sa tâche, a fait de la com- munication et de la motivation voire la préparation psycholo- gique son cheval de bataille. Voulant d'un commando face au MCEE, les séances ont été doubles et mixtes depuis dimanche. C'est dire que les camarades de Salhi qui ont déclaré à l'unanimité qu'il y a un espoir pour arracher un bon résultat au stade Zougar, ont ressenti une certaine évolution, sur le plan mental surtout. A. B.

une certaine évolution, sur le plan mental surtout. A. B. USMMH Zidani motive ses troupes Mardi

USMMH

Zidani motive ses troupes

Mardi dernier, lors de la séance d'entraînement et à la surprise générale, le président Mohamed Zidani était présent au stade.

De notre

correspondant

HILLAL KACI

Une présence que tout le monde attendait avec impatience, car le premier responsable du club n'avait pas remis les pieds au stade depuis un bon moment. Bien que l'équipe ait enregistré les plus mauvais résultats, il est venu pour motiver les joueurs afin de gagner le match face à El- Khroub demain et garder les chances du club pour le maintien. D'ailleurs, lorsque les joueurs ont vu le boss au stade, ils ont redoublé d'efforts car ils étaient très contents de le voir pour une fois présent à leur côté lui qu'ils n'ont jamais revu depuis les négociations comme disaient certains. A la fin de la séance, M. Zidani a rassemblé tous les joueurs au centre du terrain pour leur parler, les motiver et leur promettre une forte prime pour une victoire vendredi face à l'ASK. On parle d'une prime de 10

millions de centimes en plus de celle du match nul ramené vendredi dernier de Chaouia, qu'ils vont percevoir dimanche lors de la reprise des entraînements. Le président sait que ce match face à El-Khroub est le plus important pour l'équipe afin de rester dans la course ou de sortir définitivement et penser à la saison prochaine. Cette semaine, les joueurs ont montré beaucoup de sérieux et de la détermination lors des séances d'entraînements et tout le monde est prêt à jouer ce match. Un match, certes, très difficile où les joueurs vont ressentir une grande pression. E cet effet, un gros travail psychologique attend le staff technique et les responsables pour mettre à l'aise les joueurs, à la veille d'un match capital pour eux et absorber ainsi toute la pression qui les empêche de se concentrer.

H. K.

CRBAF

Bekkouche : «Mes joueurs sont fautifs»

Le président Bekkouche paraît très en colère contre ses joueurs et trouve qu'ils ne se donnent pas à fond.

De notre correspondant

AMMAR SAGHIRI

Bekkouche a bien voulu nous dire : "Le CAB nous a pas battu, ce sont mes joueurs qui lui ont offert les 3 points. Je ne responsabilise que les joueurs pour les mauvais résultats que nous sommes en train de concéder. La balle est dans leur camp. Ils doivent réagir et au plus vite pour sauver l'équipe d'une éventuel- le relégation. Je ne serai jamais d'avis avec ceux qui culpabilisent les entraîneurs à chaque mauvais résultat. Si tel est le raisonnement alors Aziz Abbès, Chérif Hadjar et actuelle-

ment Mourad Karouf sont les responsables de notre situation, non et non les fautifs ce sont les joueurs. Ils doivent prendre conscience qu'ils se doivent d'intervenir et s'entendre pour sauver le CRBAF de la relégation."

«Il faut battre l’USMBA» Et d'ajouter : "A chaque fois, on fait porter le chapeau à l'entraîneur et on lui fait tout endos- ser. Moi, je dis et répète que la faute incombe aux joueurs. Et pour être bien clair, je parle de mon équipe. Du moment que c'est le joueur qui est sur le terrain, et lorsqu'il se présente devant les buts et n'arrive pas à mettre le bal- lon au fond, est-ce la faute à l'entraîneur ?" De

toutes les façons, nous dira le boss du CRBAF :

"Aujourd'hui, devant l'USMBA, il est plus qu'impératif que mes joueurs gagnent cette rencontre, qui s'avère très importante pour la suite. D'ailleurs, j'ai précisé aux joueurs qu'ils doivent remporter les 3 points du match, et je l'exige fermement." Les exigences du prési- dent Bekkouche seront-elles satisfaites par ses joueurs ? Nous le saurons au coup de sifflet final de l'arbitre qui aura l'honneur de diriger cette belle empoignade entre deux équipes qui se connaissent. L'une cherche à tout prix à rejoindre la L1 Mobilis, et l'autre, le Chabab d'Aïn Fakroun, se démène comme un diable afin d'éviter le purgatoire. A. S.

MCEE

L'ASO EN LIGNE DE MIRE

La victoire (1-0) obtenue face à l'ASK, au match précédent, a fait renaître l'espoir chez les Eulmis d’avoir les moyens pour faire leur retour en Ligue 1 Mobilis à la fin de cette saison.

De notre correspondant

AMAR T.

Bien que le restant du parcours soit encore loin d'être terminé, une détermination de tout un chacun ayant pour effet de réduire l'écart, l'étape restante pour atteindre cet objectif est très importante. Ce week-end, la mis- sion numéro un du MCEE, c'est de tenter une deuxième victoire de suite contre, cette fois-ci, l'ASO, un autre prétendant à l'ac- cession. Un match qui se jouera comme une finale. Les Eulmis devront bien s'appliquer pour rester sur les bonnes bases en matière de montée pour figurer parmi les équipes du haut du tableau où la lutte pour les pre- mières places peut encore concer- ner le MCEE qui est à la 7 e posi- tion.

Mouassa tempère les ardeurs Après la victoire face à l'ASK, nombreux sont les joueurs qui se sont enflammés par le résultat après le retour aux entraîne- ments. Sans perdre de vue ce qui se passait dans le groupe, le coach Mouassa a mis en garde l'ensemble de ses joueurs pour calmer les ardeurs tout en leur recommandant d'oublier leur dernier succès afin d'éviter un éventuel relâchement qui pour- rait leur coûter cher face à l'ASO lors de la prochaine journée. Par la suite, il a expliqué à ses hommes que concentration et lucidité sont de mise pour ne pas se louper à l'instant où l'équipe retrouve sa stabilité, preuve du grand travail qu'elle a d'effec- tuer durant les jours précédents. A. T.

KORICHI : «Gagner le maximum de rencontres»

L'attaquant eulmi, revenu à la compétition après une longue absence, estime que son équipe est sur la bonne voie à présent.

Comment a été votre retour à la compétition ?

Dans de bonnes conditions. Comme vous l'avez constaté, j'ai repris à l'occasion du match face à l'ASK où l'entraîneur m'a donné la chance d'y participer. J'ai réalisé une bonne partie qui m'a fait oublier ma longue absence. A présent, je continue à espérer jouer à tous les coups pour tenter d'apporter le plus à mon équipe.

Beaucoup pensent que vous avez été marginalisé par les entraîneurs…

Je pense que oui. Je suppose que je n'entrais pas dans leurs plans, mais j'ai toujours respec-

té leur décision. Je gardais patiemment le banc même si je me sentais utile sur le terrain plutôt que d'être remplaçant. L'important est de n'avoir pas perdu confiance et d'être tou- jours à la disposition de mon équipe.

En toute sincérité, pensez- vous que l'accession est pos- sible pour votre équipe ?

Facile, non, possible oui. Je reste persuadé que j'appartiens à une équipe capable de réali- ser un bon parcours. Je sais aussi que la phase retour est une bonne opportunité qui va nous donner la chance pour atteindre cet objectif.

Les supporters sont animés par cet espoir, que leur dites-vous ?

Je tiens à leur dire que nous aussi nous sommes ambitieux. Je leur demanderai de nous encourager jusqu'au bout pour nous permettre de gagner le maximum de rencontres sur- tout à domicile. A. T.

www.competition.dz

Jeudi 4 février 2016

USMBA

21

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 USMBA 21  Les joueurs touchent la prime de la JSMS

Les

joueurs

touchent

la prime

de la

JSMS

La direction vient de remettre à ses joueurs, juste après la fin de la séance de mercredi, la prime du match gagné vendredi dernier face à la JSM Skikda (1-0). Une façon d'encourager les camarades de Bengorine pour les inciter à faire autant face au CRB Aïn Fakroun, vendredi prochain.

Ghezzali

et Yaghni

aux

abonnés

absents

La séance d'entraînement prévue mercredi matin, a connu les absences de deux joueurs, à savoir Ghezzali et Yaghni qui ont boycotté cette dernière séance du micro cycle de cette semaine. Il semblerait qu'un problème d'argent serait derrière le boycott du joueur Yaghni.

Délicate mission pour les Bel-Abbésiens

Après sa précieuse victoire obtenue face à la JSM Skikda à domicile vendredi dernier, la formation des Vert et Rouge fignole son apprêt du côté du stade 24-Février 56 en prévision de la rencontre contre le CRBAF.

De notre correspondant

MALEK BOUZID

La première impression qui exhale, c'est l'ambiance qui pré- vaut au sein du groupe. Alors qu'au cours de la reprise l'on a enregistré certaines absences somme toute justifiées, les choses se sont arrangées puisque l'effectif s'est complété. Une situation qui a rendu le travail plus commode et exécutable pour l'entraîneur Benyellès. Ce qui est de bon augu- re avant le rendez-vous de demain. D'ailleurs, l'entraîneur des Vert et Rouge n'a pas caché sa satisfaction quant aux conditions de travail qui lui permettent d'avoir une meilleure concentra- tion. Même son de cloche chez les joueurs décidés à réaliser un match bondé dans toutes ses formes et décrocher une victoire qui leur permettrait de maintenir la dynamique tout en grimpant au classement et reprendre les com- mandes. A propos de cette partie, l'on s'est donné le mot pour abor- der la rencontre avec le sérieux recommandé et la ferveur sommée dans ce type de rencontres. Cela nous renseigne sur les intentions des hommes de Benyellès qui seront appelés à faire plaisir à leur public qui se déplacera avec eux à Aïn Fakroun pour le reconquérir.

se déplacera avec eux à Aïn Fakroun pour le reconquérir. En tout cas chez les Bel-Abbésiens,

En tout cas chez les Bel-Abbésiens, la confiance est de mise, même si l'on refuse de verser dans l'opti- misme béat du fait qu'en face, il y

aura un sérieux client qui lutte durement pour son maintien en Ligue 1 Mobilis.

M. B.

Ghalem et Hadji suspendus

L'USMBA se déplacera à Aïn Fakroun sans deux de ses éléments, en l'occurrence, le portier Ghalem, qui a reçu un carton jaune pour contes- tation, ainsi que le transfuge du MOB lors du dernier mercato, à savoir Hadji qui a été expulsé pour sa première apparition officielle, vendredi dernier face à la JSM Skikda.

Benzaârat rappelé comme second gardien

N'ayant que deux gardiens de but dans l'effectif des seniors, le coach Benyellès a dû faire appel aux services du portier des U21, Bezaârat afin d'être du voyage pour Aïn Fakroun. Le jeune gardien Bezaârat sera aligné comme second gar- dien de but alors que Toual, sera titularisé d'em- blée en remplacement de Ghalem, suspendu.

Le wali rend visite au groupe

Le Wali de Sidi Bel-Abbès, M. Mohamed Amine Hattab a rendu visite au groupe lors de la séance d'entraînement effectuée dans la matinée de mercredi au stade 24-Février 56, et ce, dans le but de les stimuler à faire preuve de réussite lors de la prochaine rencontre que joueront ce week-end les Bel-Abbésiens à Aïn Fakroun, face au CRBAF.

Vingt joueurs convoqués

Le staff technique de l'USMBA a fait appel à vingt joueurs pour faire partie du voyage pour Aïn Fakroun. On apprend que Djediat et Meguehout ont été rappelés cette semaine après avoir fait l'objet de non convocation la semaine passée à l'occasion du match joué à domicile face à la JSM Skikda. L'équipe sera composée des joueurs ci-après :

Toual, Bezaârat, Aoulmi, Chérifi, Bengorine, Abdat (cap), Aouamri, Khali, Zenasni, Laâbani, Sid-Houm, Djediat, Meguehout, Balegh, Touil, Lamali, Hanifi, Bounoua, Ouznadji et Bennaï.

MCS

Piéger le leader

Les Vert et Rouge poursuivent leur préparation en prévision de la rencontre de demain qui les mettra aux prises avec le leader du championnat, l'O Médéa.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

La formation de Saïda s'affaire à mettre en place le dispositif tactique qui lui permettra de sortir vainqueur de cette confrontation. En effet, l'entraîneur Rahmouni procède aux dernières retouches avant ce rendez-vous dans le but de réunir le maximum de conditions adéquates en perspective de cette joute. Le coach Rahmouni paraît satisfait après que le groupe se soit complété au

fil des jours en prévision de la rencontre de demain. Il disposera de l'ensemble de son effectif. C'est dire qu'il aura plus d'un atout afin de conduire sa formation au succès.

Mental L'entraîneur saïdi table fondamentalement sur le volet psychologique dans ses entraînements, et ce, afin de motiver sa troupe en vu de la prochaine joute qui s'avère importante pour la confiance et la stabilité de l'équipe. Une prise de conscience est nécessaire pour mettre

tout le monde devant ses responsabilités et l'entraîneur n'a pas voulu trop accabler ses poulains, préférant avant tout les encourager et surtout les stimuler. Une simple prudence pour préserver l'équipe de toute forme de pression et de contrainte. Son indispensable exhortation reste l'aspect mental sur lequel il ne cesse d'axer son travail. C'est pourquoi dans tous ses discours, il insiste sur l'obligation d'arracher les points de la victoire.

K. Dj.

Kadous : «On est prêts»

Apres trois journées de la phase retour, quel bilan faîtes-vous ?

Nous n'avons jamais imaginé pareil scénario, avec trois vic- toires consécutives. C'est le fruit du travail de tout le monde et on doit rester sur cette dynamique.

Vendredi vous allez croiser l'OM chez lui, comment se présen- te cette rencontre ?

Toutes les rencontres sont très difficiles, car tous les clubs veu- lent faire le plein de points. Ainsi, la rencontre face à l'OM ne sera pas de tout repos, car notre adversaire est en pleine confian- ce suite à sa position au classement, ce qui veut dire qu'il vou- dra continuer sur cette dynamique. Donc, on prend très au sérieux notre adversaire, et on sait que notre mission sera très délicate. Malgré la difficulté de notre tâche, nous voulons confir- mer notre bon début en cette phase.

Ça sera une mission difficile pour vous, alors…

Oui, ça sera un périlleux déplacement. Assurément, notre adversaire misera sur un succès chez lui. Quant à nous, nous voudrions nous confirmer. Notre groupe est déterminé à réali- ser un résultat positif même si le match se jouera en dehors de nos bases. On est prêts pour faire un grand match et revenir à Saïda avec un résultat positif. Durant toute la semaine, nous nous sommes bien préparés pour ce rendez-vous

Saïda a-t-elle les moyens de battre l'OM chez lui ?

Certes, sur le papier, l'OM est favori, car il se produira chez lui et devant son public. Son moral est au beau fixe, mais de notre côté, nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. A mon avis, nous avons les moyens et l'effectif pour aller chercher un résultat positif.

K. Dj.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. OM

34

18

10

04

04

17

10

+07

2. CAB

33

18

09

06

03

14

08

+06

3. USMBA

32

18

08

08

02

18

09

+09

4. PAC

28

18

07

07

04

18

12

+06

5. JSMB

27

18

07

06

05

14

15

-01

6. ASO

26

18

07

05

06

16

14

+02

7. CABBA

25

18

06

07

05

19

15

+04

8. MCEE

25

18

06

07

05

18

16

+02

9. MCS

23

18

06

05

07

17

20

-03

10. ABS

23

18

06

05

07

13

16

-03

11. JSMS

22

18

06

04

08

19

20

-01

12. ASK

22

18

06

04

08

18

19

-01

13. USC

19

18

03

10

05

13

16

-03

14. CRBAF

17

18

04

05

09

11

14

-03

15. OMA

17

18

04

05

09

14

24

-10

16. USMMH

12

18

02

06

10

12

23

-11

19 e JOURNÉE

Vendredi 5 février 15h ABS JSMB JSMS USC OM MCS CRBAF USMBA OMA CABBA PAC CAB MCEE ASO USMMH ASK

20 e JOURNÉE

Vendredi 12 février à 15h JSMB MCS USMBA MCEE USC OMA JSMS CRBAF CABBA USMMH ASK PAC ASO OM CAB ABS

www.competition.dz Jeudi 4 février 2016 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Né sans mains,
www.competition.dz
Jeudi 4 février 2016
22
DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Né sans mains, il dessine de superbes portraits réalistes
Qui veut
changer trouvera
toujours une
bonne raison
pour changer.
André
Maurois
Malgré son handicap, Mariusz
Kedzierski, un artiste polonais de 23 ans
réalise d'impressionnants portraits.
Rencontré par Buzzfeed News, Mariusz
Kedzierski raconte qu'il ne sait pas
pourquoi il est né sans mains : "Il n'y a
aucune explication logique. Il n'y a pas
non plus de cas similaire dans ma
famille. Avant, je me demandais souvent
à moi-même et à Dieu, 'Pourquoi moi ?'
Mais quand je me suis accepté tel que
je suis, j'ai compris que si je n'étais pas
né sans mains, je ne ferais peut-être
pas ce que je fais aujourd'hui". En effet,
cet artiste polonais réalise aujourd'hui
les portraits les plus réalistes qu'il soit.
Autodidacte, il dessine en appuyant sur
le crayon à l'aide de ses bras. "Tout me
vient naturellement, alors je ne peux
pas dire que ce soit difficile ou facile de
vivre sans bras. Je ne sais pas ce que
ça fait d'avoir des bras, je n'en ai jamais
eus", explique-t-il.
Malgré son handicap, Mariusz "pense
avoir du talent", et on ne peut que lui
donner raison. Ses portraits, tous plus
impressionnants les uns que les autres,
lui demandent en moyenne 20 heures de
travail. Arrivé deuxième à la cérémonie
de récompense du meilleur artiste
international à Vienne, en 2013, Marius
veut aujourd'hui motiver d'autres
personnes : "J'ai un message pour tous,
pas seulement pour les handicapés.
Battez-vous pour vos rêves et menez
une vie géniale. Faites les choses que
les autres ont peur de faire. Ne
gaspillez pas votre temps, car il n'a
pas de prix".
Citation
INSOLITE
N° 2691 LES FLÉCHÉS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
N° 2691
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
bruit de
marièrent
vieil Indien
largeur de
DUDU
JJJJ OUROUR
tissu
voix basses
peintre
ouvrages
chinois
incroyables
quart d’an
de référence
Le petit garçon entre dans la cuisine, en
pleurant. Sa mère lui demande ce qu'il a.
13
-
C'est papa, il s'est donné un coup de marteau
harmonie
moeurs
sur un doigt.
d’ensemble
-
il n'y a pas de quoi pleurer, au contraire tu aurais
dû rire.
esapce
la fin des
haricots
marque
affichée
étanche
-
C'est ce que j'ai fait.
5
bond
conspue
stations
SUDOKU
ferroviaires
4
2691