Vous êtes sur la page 1sur 3

III- Proportionnalité entre masse et volume :

III- Proportionnalité entre masse et volume : 1- Expérience : a- On pèse 50 mL d’eau

1- Expérience :

a- On pèse 50 mL d’eau à l’aide d’une éprouvette graduée :

Schématisez l’expérience (dans le cadre ci-contre) :

On place d’abord l’éprouvette seule sur la balance, puis fonction « Tare » On pèse l’ensemble éprouvette + 50 mL d’eau : masse eau = 50 g

b- D’après vous quelle sera la masse de 100 mL d’eau ? Expliquez ; Pour passer de 50 mL à 100 mL je multiplie le volume par 2.

je pense que la masse va être également multipliée par 2 donc masse de 100 mL d’eau est égale à : 50 * 2 = 100 g (Si 50 mL pèse 50 g alors 100 mL c’est à dire le volume multiplié par 2 pèsera le double soit 50*2= 100 g)

c- Réalisez la pesée de 100 mL d’eau :

On trouve : 100 mL pèse 100 g, il y a bien une relation de proportionnalité entre masse et volume !!!

d- Quelle est la masse de 1L d’eau ? On réalise d’abord une conversion : 1 L = 1 000 mL donc 1 000 mL = 10* 100 mL donc la masse de 1 L d’eau pèse 10*100g = 1 000 g = 1 kg

jaugée

sans eau

jauge

jaugée sans eau jauge Fiole jaugée seule, puis fonction « Tare » Fiole jaugée avec 1L
jaugée sans eau jauge Fiole jaugée seule, puis fonction « Tare » Fiole jaugée avec 1L

Fiole jaugée seule, puis fonction « Tare »

Fiole jaugée avec 1L d’eau

Trait de

On mesure 1 Litre d’eau

« Tare » Fiole jaugée avec 1L d’eau Trait de On mesure 1 Litre d’eau 1
« Tare » Fiole jaugée avec 1L d’eau Trait de On mesure 1 Litre d’eau 1
1 000 g
1 000 g

Masse de 1 L d’eau = 1 000 g.

Fiole

Fiole Trait de jauge

Trait de

jauge

Attention : la masse d’un litre d’un liquide autre que l’eau peut être différente de 1 kg. Par exemple : 1 Litre d’alcool (éthanol) pèse 800 g.

2- Conclusion :

La masse et le volume sont 2 grandeurs différentes mais on peut les relier entre elles par une relation de proportionnalité. La masse d’un litre d’eau est égale à 1 kg = 1 000 g. On en déduit que 1 mL d’eau pèse 1 g.

Bien insister :

Volume π Masse Litre π kilogramme Éprouvette graduée π balance

Reparler des sacs et des ballons : on peut avoir une relation de proportionnalité et pourtant ces sont deux objets différents !!!

IV- L’eau est un solvant :

a. Expériences :

Expériences : + sable + sel eau eau bécher 1 2
Expériences :
+ sable
+ sel
eau
eau
bécher
1
2
+ sucre eau 3
+ sucre
eau
3

On agite :

Expériences : à 3 2 1 Eau Eau salée sable bécher
Expériences : à
3
2
1
Eau
Eau salée
sable
bécher
Expériences : à 3 2 1 Eau Eau salée sable bécher Eau sucrée

Eau sucrée

Description des mélanges obtenus :

Dans le 1,

tout petit morceau mais il est toujours présent. De même pour le sucre. Dans le 2, le sable n’a pas été dissout : on dit que le sable est insoluble.

le sel a « disparu », on dit qu’il a été dissout par l’eau c’est à dire le sel a été mis en

b. Conclusion :

Solvant : liquide qui peut dissoudre (éparpiller en petit morceau) un solide. Exemples : eau, essence, …. Soluté : solide qui peut être dissous. Exemples : sucre, sel, … Solution : mélange homogène liquide qui est constitué d’un solvant et d’un (ou plusieurs) solutés.

Exemples : eau salée, eau sucrée, …

3- Conservation de la masse :

Éloi et Jules se demandent quelle sera la masse de l’eau sucrée si lorsque l’on place 2 grammes de sucre dans 50g d’eau ? Proposez une expérience pour répondre à cette question : …………………………

………………………………………………………………………………………………………

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………….…………………………. Faire le schéma de cette expérience :

eau

52 g
52 g

sucre

Début de l’expérience

cette expérience : eau 52 g sucre Début de l’expérience E a u sucrée 52 g

Eau

sucrée

52 g
52 g

Fin de lexpérience

Conclusion :

Lors d’une dissolution d’un solide dans un liquide, il y a

conservation de la masse

Masse (eau)

+ masse (soluté)

=

masse solution (eau + soluté)

c’est à dire :

Exemple : masse (eau)

+ masse (sucre) = masse (eau sucrée)