Vous êtes sur la page 1sur 2

Gmail - Tous au rassemblement ce jeudi à 10 H pour dire NON à une F... https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=edcbd23413&view=pt&search...

gabrielle verdier <verdier.gabrielle@gmail.com>

Olivia ZEMOR <olivia.zemor@wanadoo.fr> 13 avril 2010 17:42


À: "Undisclosed-Recipient:;"@orange.fr

Chères amies, Chers amis,

Nous sommes nombreux à estimer que les limites de la décence ont été largement franchies. L’accueil
en fanfare du chef de l’Etat d’Israel en France, le jour même où entre en application le décret qui va
permettre la déportation de dizaines de milliers de Palestiniens, et l’inauguration en sa présence d’une
"Promenade Ben Gourion" jeudi matin, sont des atteintes très graves aux droits de l’Homme et au droit
international. C’est pourquoi nous devons être présents, lors de cette odieuse manifestation, pour dire
notre opposition à l’apologie de crimes de guerre.

RASSEMBLEMENT JEUDI 15 AVRIL A 10 H A L’ANGLE DU PONT DE L’ALMA. (Sortie Métro


Alma-Marceau, ligne 9)

"Monsieur Delanoë, Maire de Paris, et Madame Rachida Dati, maire du 7ème et députée européenne,
vous invitent, en présence de Son Excellence Shimon Peres, à l’inauguration de la "Promenade Ben
Gourion", le jeudi 15 avril à 10 H 15 sur le Quai Branly"

Comment peut-on laisser se dérouler une telle ignominie en silence ?

Shimon Peres, en visite officielle de 3 jours, à compter d’aujourd’hui, mardi, pour venir discuter avec les
dirigeants français du nucléaire iranien, pendant qu’Israël refuse de participer à la conférence nucléaire
de Washington, de crainte d’avoir à rendre comte sur son propre arsenal nucléaire, tout comme cet Etat
voyou n’a cessé de refuser de signer le traité de non prolifération nucléaire !

Mais le pire c'est que le gouvernement français, pas plus que M. Delanoë n'ont pipé mot sur le décret
militaire entré en application aujourd'hui même et permettant l'expulsion du pays, la déportation dans la
bande de Gaza, ou des peines d'emprisonnement allant jusqu'à 7 ans, à l'encontre de dizaines de
milliers de Palestiniens vivant actuellement en Cisjordanie ou à Jérusalem. Tous les Palestiniens ou
étrangers sans "permis de séjour" convenant aux autorités israéliennes pourront être expulsés ou
emprisonnés en tant qu"infiltrés". Cela concerne des milliers de Palestiniens originaires de la bande de
Gaza, ou de Palestiniens ayant perdu leur statut de résident à la suite d'un séjour à l'étranger, ou
encore n'en n'ayant jamias pu en obtenir un, bien qu'étant nés en Palestine et y vivant depuis des
générations. Les épouses étrangères des Palestiniens sont également menacées d'expulsion par ce
décret.

Aujourd'hui même également, la radio militaire israélienne annonce que la municipalité de Jérusalem
s’apprête à donner son feu vert à la construction d’une synagogue et d’une école dans le quartier
israélien de Gilo, à Jérusalem-Est annexée, sur des terrains saisis à des Palestiniens. Et le secrétaire du
gouvernement israélien, Tzvi Hauser, a déclaré ce mardi à la radio publique que "Le gouvernement
actuel poursuit la politique de construction menée depuis 42 ans à Jérusalem et n’a pas l’intention d’en
changer"

Comment s'étonner de cette escalade dans la terreur et le pillage, puisque des primes sont accordées
régulièrement par nos gouvernements aux criminels de guerre israéliens ?

1 sur 2 13/04/2010 20:38


Gmail - Tous au rassemblement ce jeudi à 10 H pour dire NON à une F... https://mail.google.com/mail/?ui=2&ik=edcbd23413&view=pt&search...

Nicolas Sarkozy a demandé en 2008 le rehaussement du statut d’Israël au sein de l’Europe : quelques
mois plus tard, Israël rassuré par une telle impunité, massacrait à Gaza. En mars 2008, il recevait en
fanfare le même Shimon Peres qui venait déclarer publiquement que Jérusalem est la "capitale éternelle
d’Israël", tandis que son gouvernement annoncait l’extension de la colonisation, et promettait aux
députés arabes israéliens à la Knesset de "s’occuper d’eux". On connait la suite... Mais avant de se
lancer dans le massacre de Gaza, Shimon Peres narguait les Palestiniens dont les oliviers sont
déracinés quotidiennement, en offrant à Sarkozy... une oliveraie de 3.600 pieds.

Aujourd’hui, Peres est le président d’un Etat qui ne se reconnait toujours pas de frontières, qui affame la
population de Gaza, après l’avoir massacrée, qui intenisfie la colonisation à Jérusalem Est et en Cisjordanie. Et il
a une longue carrière de criminel d’Etat derrière lui. Ce disciple de Ben Gourion a été de tous les mauvais coups
de la politique israélienne, qu’il s’agisse du développement de la bombe atomique, de la colonisation des terres
palestiniennes, de l'assassinat de nombreux résistants palestiniens, ou encore des agressions répétées contre le
peuple libanais : c’est lui qui porte la responsabilité directe du massacre délibéré de plus de 100 réfugiés dans le
village libanais de Cana en 1996. Et c’est lui, ne l’oublions pas, qui a nommé un gouvernement dirigé par
Benjamin Netanyahou et Avigdor Lieberman.

Nous refusons d’être complices du fascisme israélien. Si nous ne nous levons pas aujourd’hui, la
situation ne fera qu’empirer, pour les Palestiniens, mais aussi pour l’ensemble de l’humanité, privée du
respect minimum des droits de l’homme conquis au travers des Conventions et résolutions existantes.

Le jeudi matin, la plupart d’entre nous travaillent. Mais nous devons faire un effort exceptionnel pour
venir manifester pendant que ce déroulera cette provocation immonde. Il s'agit d'exiger que nos
dirigeants et élus cessent de bafouer le droit :

en fournissant des armes à des criminels de guerre.

en se gardant bien d’appliquer l’article premier des Conventions de Genève,qui fait obligation à toute partie
contractante de rechercher et poursuivre en justice toutes les personnes suspectées de crimes de guerre ou de
crimes contre l’humanité, et non de leur dérouler le tapis rouge du sang des Palestiniens.

en fermant les yeux sur l’ensemble des produits illégaux exportés en France par Israël, et provenant
souvent des territoires occupés palestiniens, que la puissance occupante a interdiction d’exploiter à son profit.

Cela n’a que trop duré. Toutes les organisations, partis et syndicats qui sont indignés par cette manière
de salir la capitale et de bafouer le droit doivent se joindre à cet appel à manifester massivement :

JEUDI 15 AVRIL 2010, A 10 HEURES A L’ANGLE DU PONT DE L’ALMA. (Sortie Métro Alma-Marceau,
ligne 9)

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine - http://www.europalestine.com

STOP THE FRENCH COLLABORATION WITH ISRAELI TERRORISM !

SHAME ON THOSE WHO WELCOME WAR CRIMINAL SHIMON PERES WHEN


DEPORTATION OF TENS OF THOUSANDS OF PALESTINIANS IS ANNOUNCED !

THIS "BEN GOURION PROMENADE" IN PARIS (along the Seine, near the Eiffel Tower)
IS AN INCITMENT TO WAR CRIMES AND FASCISM !

2 sur 2 13/04/2010 20:38