Vous êtes sur la page 1sur 6
  • I- Planification stratégique

    • 1. Définition

La planification stratégique est la feuille de route que se donne une organisation pour réaliser sa vision à moyen et à long terme. Elle va plus loin que la simple planification, puisqu’elle oblige l'organisation à examiner ses contextes interne et externe, à faire des projections dans l'avenir et à déterminer les stratégies lui permettant de concrétiser sa mission et sa vision.

La planification stratégique est considérée comme le point de départ du cycle de gestion axée sur les résultats. C’est à l’intérieur du plan stratégique que l’organisation détermine ses priorités et qu’elle s’engage à atteindre des résultats visés.

  • 2. Principes

L'élaboration d'une stratégie pour la croissance de votre entreprise exige que vous approfondissiez votre compréhension concernant la façon dont fonctionne votre entreprise, et sa position par rapport à d'autres entreprises dans vos marchés. Comme point de départ, vous devez vous poser les trois questions suivantes :

Où en est votre entreprise actuellement? Ceci implique de comprendre le plus de

choses possibles au sujet de votre entreprise, y compris la façon dont elle fonctionne à l'interne, ce qui accélère sa rentabilité, et comment elle se compare aux concurrents. Faites cet examen en dehors du travail quotidien; soyez réaliste, détaché et critique lorsque vous distinguez la cause et l'effet concernant la façon dont fonctionne votre entreprise. Vous devez également le mettre par écrit et l'examiner régulièrement. Où voulez-vous l'amener? Vous devez ici indiquer vos objectifs prioritaires. Élaborez

votre vision, votre mission, vos valeurs, vos techniques et vos objectifs. Où voyez- vous votre entreprise dans cinq ou dix ans? Sur quoi voulez-vous que votre entreprise se concentre et quelle source d'avantage concurrentiel voulez-vous qu'elle ait par rapport à vos adversaires au sein du marché? Cette étape doit constituer la base du plan définitif et motiver le changement. Que devez-vous faire pour en arriver là? Quels changements devrez-vous effectuer afin d'atteindre vos objectifs stratégiques? Quelle est la meilleure façon de mettre en

œuvre ces changements? Quels changements devront être apportés à la structure et au financement de votre entreprise et quels objectifs et dates d’échéance devrez-vous fixer pour vous-même et les autres au sein de l'entreprise? Pensez à l'entreprise de façon globale, par exemple, envisagez la diversification, la croissance existante, les plans d'acquisition, ainsi que les questions fonctionnelles dans les domaines clés.

Bien que la deuxième question, « Où voulez-vous l'amener? », soit au cœur du processus de planification stratégique, elle ne peut être envisagée de façon utile que dans le contexte des deux autres.

Vous devez évaluer votre vision de l'entreprise par rapport aux réalités pratiques de votre situation actuelle et des changements, comme une augmentation de l'investissement en capital et d'autres ressources qui seraient nécessaires pour mettre en œuvre votre vision. Un plan stratégique doit être réalisable.

  • 3. Étapes de réalisation

Tout processus de planification est formalisé selon une méthodologie qui met en évidence les prises de décision successives contribuant à la construction progressive du plan.

Ce processus est décliné en quatre phases principales qui ponctuent le cycle décisionnel :

Etablissement de la situation : prise en compte de l’environnement global,

Compréhension de la finalité : à quelle situation veut-on aboutir ?

Définition des options stratégiques avec prise de décision (choix d’une option et

déclinaison du plan d’action correspondant), Évaluation des effets et des actions réalisées et appréciation de la situation nouvelle.

Mais, la planification stratégique a une autre vertu : elle joue également un rôle mobilisateur et stimulant. Parmi ses facteurs-clés de succès réside la nécessaire adhésion des managers. Pour cela, il est essentiel qu’ils participent à l’élaboration du plan et y adhèrent en toute connaissance de cause (la lettre et l'esprit). Encore une fois, si la décision est du seul ressort du décideur, sa préparation est nécessairement collective.

  • II- Vision 2015 de l'artisanat

    • 1. C'est quoi la vision 2015 ?

La Vision 2015 pour l'artisanat est une stratégie volontariste, qui vise à faire de ce secteur une

locomotive économique, en matière de création d'emplois et d'exportation. Elaborée au cours

de l'année

2005, Vision 2015 part

du constat de l'existence d'une forte

demande pour

l'artisanat et l'art de vivre marocain,

de la part des consommateurs

des grandes villes

nationales,

ainsi

que

des

principaux

pays

partenaires

économiques

du

Maroc.

La Vision 2015 se focalise sur la création de 117 500 emplois additionnels et le renforcement

du label ‘Artisanat du Maroc’ à l’international.

Trois grandes orientations sous-tendent la nouvelle stratégie nationale de développement du

secteur de l’artisanat. S’inscrivant dans une approche volontariste de l’Etat, la stratégie vise

en premier lieu la création d’emplois additionnels pour absorber une partie des chômeurs et

leur permettre l’accès à une vie digne. Cette orientation est indissociable de deux autres, celle

de réhabiliter le secteur en tant que vecteur de développement économique et social, et celle

du changement du rôle de l’administration, appelée à passer d’une administration de gestion à

une administration de développement. Une administration qui tient la barre mais ne rame pas,

autrement dit, qui établit les orientations stratégiques, assure la supervision et l’encadrement,

confiant la mise en œuvre aux différents acteurs du secteur.

Les leviers qui ont été actionnés pour le développement du secteur

concernent :

Le développement d’un tissu de production fort et structuré

Il va sans dire que la rentabilité du secteur est étroitement liée à sa capacité à générer des

chiffres d’affaires suffisants, sans lesquels il serait vain de s’attendre à ce qu’il contribue à la

création

d’emplois.

La

demande

potentielle

du

produit

de

l’artisanat

marocain,

 

particulièrement

l’artisanat

à

contenu

culturel,

identifiée

comme

forte

par

l’analyse

synthétique du marché. Celui-ci a servi de base à ladite stratégie,

exigeait en effet une

massification de la production et une adaptation du produit aux segments ciblés du marché, à

savoir la clientèle moderne des grandes agglomérations nationales et européennes. Or, le tissu

La Vision 2015 a ainsi fait du développement du tissu productif et de sa structuration une

priorité. Les moyens choisis pour y parvenir consistaient à :

Déployer

les moyens

nécessaires pour permettre

l’émergence

d’acteurs d’envergure,

capables de produire en volume et en qualité suffisants pour satisfaire cette demande, de

dynamiser le secteur, d’en augmenter le chiffre d’affaires et de pénétrer les réseaux modernes

de distribution à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Ils doivent ainsi servir de locomotive pour

le secteur, d’exemple de sa capacité à se moderniser et à se positionner parmi les secteurs

prometteurs de l’économie nationale. La sélection d’un premier nombre d’acteurs en fonction

de leur aptitude financière, de leur capacité de produire en volume et en qualité et en fonction

de la qualité de leur gestion, a donné lieu à la signature, entre eux et l’Etat, des contrats de

croissance précisant les obligations des deux parties : l’obligation des résultats chiffrés pour

les opérateurs sélectionnés et du soutien à la production et à la commercialisation pour l’Etat.

• Œuvrer, parallèlement, pour élargir le tissu de production en vue de pérenniser et accroitre la

demande que seuls, les acteurs d’envergure seraient incapables de satisfaire, vu son ampleur

et sa diversité. L’Etat s’engage ainsi à aider au développement des PME opérant dans le

secteur et à la création de nouvelles, en leur apportant l’appui nécessaire, sous forme de

prestations gratuites ou subventionnées en matière d’aide à la production, à la vente et au

financement, dans la perspective d’avoir un nombre important de PME structurées, avec une

taille suffisante pour produire en volume.

• Revaloriser les mono artisans, dont le rôle est considérable dans le développement du

secteur en tant que producteurs pour le marché, fournisseurs pour les entreprises structurées et

en tant que vivier pour les entreprises de demain, et ce en les accompagnants pour relever leur

productivité et améliorer la qualité de leurs produits.

La promotion et la commercialisation du produit artisanal

Il ne suffit pas d’accroître la production pour générer des chiffres d’affaires additionnels, il

faut aussi accroître les achats de produits artisanaux marocains sur les marchés intérieur et

extérieur. C’est pourquoi la Vision 2015 a fait de la promotion et de la commercialisation un

outil principal pour le développement de l’artisanat et un pilier de l’action du Ministère en la

2.

Existe t'il une relation entre le plan stratégique et la vision 2015 de l'artisanat?

De tout ce qui est précité on peut dire que, L'objectif de la planification stratégique est de fixer les objectifs globaux et d'élaborer un plan et une stratégie pour les atteindre.

Et dans plusieurs articles la vision 2015 de l’artisanat est définie comme une stratégie nationale. Et cette dérnière résulte d’une démarche d’analyse pussée qui a nécessité plusieurs mois de travail (chiffres clés du secteur, recensement de tous les opérateurs éxistants, diagnostic, plan d’action détaillé, etc. ). Elle s’inscrit également de le cadre du plan Emergence, qui a identifié les diférentes branches d’activités économiques que notre pays gagnerait à developper comme locomotives pour l’exportation.

Donc, pour avoir une stratégie on doit tout d’abord commencer par une planification

stratégique, passer de tous ses étapes qui nous permettent de bien étudier une situation, pour

arriver à la fin à des conclusions ( des décisions, remarques, nouveaux objectifs présence de tout ces élements on peut finalement choisir une nouvelle stratégie.

...

). Et avec la

Et, voila comme réponse à la question

«

Existe t'il une relation entre le plan stratégique et la

vision 2015 de l'artisanat

» je peux dire Oui

!, il y a une relation. Car se sont les résultats

constatés de la planification stratégique qui ont poussé le gouvernement à penser à cettre

nouvelle vision.

Université Abdel Malek Essaadi LA faculté des sciences Tétouan

Université Abdel Malek Essaadi LA faculté des sciences Tétouan ةعماج دبع كلاملا يدعسلا ةيلك مولعلا ناوطت

ةعماج دبع كلاملا يدعسلا ةيلك مولعلا ناوطت

Travail à Rendre Planification stratégique et vision 2015

Réalisé par :

BEN SALAH Intissar

CNE : 2826694305

Master spécialisé : Tourisme Responsable et Développement Humaine

Année universitaire :

2014-2015