Vous êtes sur la page 1sur 4

WWW.FEB.

BE
>INFORFEB
La newsletter pour décideurs
[ 15 AVRIL 2010 – N° 14 ]

Dossier ‘vieillissement’
À trancher maintenant, comme BHV !
nateur de la Conférence nationale des pensions, santé, de la (quasi-) gratuité des transports
qui disait que les pays qui portent cet âge à 67 publics, des tarifs sociaux pour les services
ans d'ici à 2030 seront très contents à ce d’utilité publique, etc. Pourquoi ne pas mener
moment-là d’avoir pris cette décision aujour- un discours se concentrant sur les cas ‘vrai-
d’hui ? ment’ problématiques ?
Les pensions des fonctionnaires doivent être
modernisées d’urgence. Or, tout le monde élude
Pourquoi ne pas créer la Pension
le problème, bien que l’affirmation selon laquel-
complémentaire libre des tra-
Tous les regards convergent aujourd'hui vers le les pensions des fonctionnaires compensent
vailleurs salariés ? Cela aurait pour
BHV. Il s’agit, certes, d’un problème purement le salaire moins élevé perçu pendant la carrière
tienne de moins en moins la route.
effet de sensibiliser davantage à la
politique mais, en cas d’échec, il pourrait bien
renvoyer aux calendes grecques la politique de Plus de gens au travail plus longtemps ... une
gravité du dossier des pensions.
redressement socio-économique ô combien adaptation du Contrat de solidarité entre géné-
indispensable. Or, un des défis appelant rations est la seule solution. Tous ceux qui veu- Enfin, au 21e siècle, le travailleur peut aussi se
d’urgence une réponse satisfaisante est celui du lent une vraie réforme des pensions le savent. voir attribuer un peu plus de responsabilités et,
vieillissement de la population. Le Contrat de De plus, le passé a montré qu’un relèvement du donc, de libertés. Ainsi, pourquoi ne pas créer
solidarité entre générations constituait une pre- taux d’emploi à la fin de la carrière n’est réali- la Pension complémentaire libre des travailleurs
mière ébauche (trop) timide. Dans l'intervalle, sable que par le biais de mesures non équi- salariés ? Il s’agit d’un nouveau système en ver-
le temps passe : l’espérance de vie s’allonge, voques à l'égard de l’âge de la retraite et/ou des tu duquel un travailleur peut convertir une aug-
les études aussi, mais les carrières sont trop conditions de carrière par exemple. mentation salariale ou une prime en une
courtes. Le nombre d’actifs qui doivent faire D’un autre côté, d’aucuns saisissent l'occasion fraction de pension complémentaire plutôt que
tourner le moteur de la sécurité sociale (et par- pour revendiquer une augmentation générale de la faire verser sur son compte. Pour chaque
tant le régime des pensions) diminue constam- des pensions. Même indépendamment du fait travailleur, un compte 'pension complémentaire'
ment par rapport au groupe de personnes qui y que la situation budgétaire ne permet pas une serait ainsi créé dès son entrée sur le marché
font appel. Le Livre vert sur les pensions du telle opération se chiffrant à plusieurs milliards du travail. Cela aurait pour effet de sensibiliser
ministre Daerden arrive donc plus qu'à point d’euros, le débat est trompeusement mené sous davantage à la gravité du dossier des pensions.
nommé. Pourtant, il faut cesser d’annoncer des l’angle de la lutte contre la pauvreté. Nos pen- Le contenu de la réforme indispensable des
réformes tout en gardant la main sur le frein. sions compteraient parmi les plus basses pensions devrait être clarifié d'ici à l'été. Les
Voici quelques exemples. d’Europe, mais nos pensionnés appartiennent employeurs veulent apporter leur pierre à
Nul n’ignore qu’il faudra travailler plus long- au trio de tête des seniors ayant la consomma- l'édifice, mais ils refusent toute ‘concertation
temps. Alors, pourquoi, avant même le début du tion la plus élevée. De plus, les statistiques avec la main sur le frein’.
véritable débat, vouloir absolument étouffer classiques en matière de pauvreté ne tiennent PIETER TIMMERMANS,

dans l’œuf une discussion sur l’âge légal de la nullement compte des situations patrimoniales, ADMINISTRATEUR-DIRECTEUR GÉNÉRAL

pension ? N’est-ce pas Michel Jadot, le coordi- des remboursements préférentiels en soins de

À EPINGLER LE CHIFFRE DE LA SEMAINE


LOI RELATIVE À LA CONTINUITÉ DES ENTREPRISES >
L’inflation s’accélère

1,66%
Un an et déjà un franc succès
Selon les chiffres du Bureau fédéral du
> SALAIRE HOMMES - FEMMES > L’écart est à nuancer ! Plan, l’inflation s’élève à 1,66% en mars,
UNION EUROPÉENNE > soit une nette accélération par rapport à
Place à l’action pour la Commission ! février (0,7%). L’inflation est à nouveau
positive depuis décembre dernier, après 7 mois d’inflation négative. Cette
évolution reflète surtout celle des prix du pétrole.
HEBDOMADAIRE — BUREAU DE DÉPÔT : SINT-NIKLAAS — P409959 www.feb.be > publications > chiffres et faits
[ INFOR FEB 14 — 15 AVRIL 2010 ]

> SALAIRE HOMMES - FEMMES duelles (formation, expérience, ancienneté) tique extérieure ambitieux et cohérent, à
ainsi que la situation familiale, qui constituent dimension mondiale ;
L’écart est à nuancer ! des facteurs explicatifs de cet écart. Le rapport - La modernisation des instruments et des
estime ainsi que 50% de l’écart peut être modes de fonctionnement de l’Union euro-
Le quatrième rapport sur l’écart salarial entre
expliqué notamment par la place des femmes péenne.
les femmes et les hommes en Belgique a été
sur le marché du travail. L’objectif du programme de travail est
présenté à la presse en présence de la ministre
Le rapport montre que la différence d’instaurer un cadre politique prévisible pour
Joëlle Milquet. L’écart concernant le salaire
salariale entre les hommes et les femmes le Parlement européen et le Conseil, ainsi que
horaire brut moyen (qui élimine l’effet du tra-
continue de diminuer, de même que la partie pour les parties prenantes. Près de 300 pro-
vail à temps partiel plus fréquent chez les
'inexpliquée' de cet écart. Cela étant, il impor- positions d’action sont envisagées pour les pro-
femmes) s’élevait en 2007 dans le secteur pri-
te de continuer à agir dans tous les domaines chaines années ; 34 priorités stratégiques
vé à 14%, confirmant ainsi la tendance à la
qui sont à la base de cet écart : choix d’études, devraient cependant encore être mises en
baisse depuis 2001, où il s’élevait à 17%. Sur
placement professionnel, classifications œuvre avant la fin de 2010. Parmi celles-ci, on
salariales, partage des tâches familiales, relève, par exemple, les propositions que la
infrastructures d’accueil pour les per- Commission présentera afin de renforcer la
sonnes dépendantes, sensibilisation pour coordination économique de la zone euro ain-
éliminer les stéréotypes et soutien des si que celles visant à mettre en place un nou-
femmes dans leur carrière. veau cadre européen de surveillance des
Sonja Kohnenmergen – sk@vbo-feb.be marchés financiers. On épinglera également
une communication sur la relance du marché
unique (sur la base du rapport de l’ancien com-
> UNION EUROPÉENNE missaire Monti) ainsi qu'un programme euro-

Place à l’action pour péen en faveur de la recherche et de


l’innovation (*).
la Commission ! Arnaud Thysen – at@vbo-feb.be

La Commission européenne vient de pré- (*) Pour la présentation complète du


senter son nouveau programme de travail programme de travail, voir http://ec.europa.eu/atwork/
pour 2010. Ce document contient une programmes/docs/cwp2010_en.pdf
série de priorités stratégiques visant à fai-
re sortir l’Europe de la crise ainsi qu’à fai-
re face aux défis de long terme, tels que
> PLAN ACTIVA
le changement climatique et le vieillisse-
ment. L’action de la Commission sera La FEB satisfaite de la
le long terme, l’écart a diminué de moitié, pla- axée sur les quatre éléments suivants :
simplification apportée
çant ainsi la Belgique en 3e meilleure position - L’adoption de mesures pour lutter contre la
dans l’UE. Le rapport a le mérite de tenter crise et soutenir l’économie sociale de mar- Depuis le 1er avril 2010, la demande de la car-
d’objectiver cet écart salarial en identifiant les ché européenne ; te de travail et le calcul de l’allocation de tra-
caractéristiques professionnelles (secteur, pro- - L’élaboration d’un 'projet pour les citoyens' ; vail dans le cadre du plan Activa sont
fession, type de contrat de travail…) et indivi- - La mise en place d’un programme de poli- simplifiés. La mesure d’emploi Activa prévoit >

ACTION FEB

> Commission Communication > Commission des suite de la faillite de Lehman Brothers, elle a
La Commission Communication de la FEB sociétés cotées provoqué une chute de la valeur des indices:
s’est réunie le 29 mars dernier sous la prési- Réunie sous la présidence d'Hugo Vandamme, l’indice Bel 20 (les plus grandes cotations sur
dence de Stefan Gijssels, Vice President la Commission des sociétés cotées de la FEB Euronext Brussels) est au niveau de 2004, et
Communications & Public Affairs de Janssen a entendu un exposé de Frédéric de Laminne, les autres indices sont au niveau de 2006.
Pharmaceutica. Les membres y ont notamment Director Business Development, Head of Quant à Stéphane Bernard, COO d'Euroclear, il
débattu des opportunités et défis que repré- Listing Brussels auprès d’Euronext Brussels, a fait le point sur le processus de dématériali-
sentent, pour les fédérations sectorielles et le sur l’évolution des marchés financiers. Il a sou- sation des titres au porteur. A cet égard, il a
monde des entreprises en général, les réseaux ligné que, sur le plan mondial, 33% des titres demandé aux sociétés cotées de procéder à la
sociaux en ligne (Facebook, Twitter, Linkedln, sont traités par Nyse-Euronext. Il a également destruction rapide des titres au porteur qui
etc.). Ceci, à la lumière des tendances en la mis en exergue la fragmentation de plus en sont en garde chez Euroclear.
matière, présentées par Jo Caudron, fondateur plus en poussée des marchés financiers. De Christine Darville – cda@vbo-feb.be

du bureau de consultance Dear Media, spé- plus, la crise financière a eu d’importantes


cialiste d’internet et de ses dérivés. conséquences : outre un arrêt des nouvelles
Olivier Joris – oj@vbo-feb.be cotations entre août 2008 et juin 2009, à la
[ INFOR FEB 14 — 15 AVRIL 2010 ]
> LOI RELATIVE À LA CONTINUITÉ DES ENTREPRISES

Un an et déjà un franc succès


Il y a un an, en avril 2009, entrait en vigueur la loi relative à la conti- ter autant que possible les lourdeurs d’une procédure devant le juge. Il
nuité des entreprises. Cette législation, adoptée sous l’impulsion de la existe aujourd’hui des solutions sur mesure pour toutes les entreprises,
FEB, réformait l’ancien concordat judiciaire, avec pour objectif de per- peu importe leur taille. C’est ainsi que tous les commerçants, et plus
mettre aux entreprises en difficulté de se réorganiser plus facilement. particulièrement les petites sociétés, ont recours à cette législation,
Mission réussie à en croire les statistiques : en effet, comme le démontre alors qu’anciennement, seules les grandes entreprises pouvaient se
la dernière étude chiffrée de Graydon, 857 jugements octroyant une permettre de recourir au concordat judiciaire.
réorganisation judiciaire ont été prononcés depuis l’entrée en vigueur La FEB a porté la loi relative à la continuité des entreprises sur
de la loi sur la continuité des entreprises. C’est dix fois plus que le les fonts baptismaux. Elle se félicite dès lors de ces résultats encoura-
nombre d’entreprises ayant fait usage du concordat judiciaire en 2008, geants. Elle rappelle cependant que la loi ne pourra fonctionner cor-
sur base de l’ancienne loi. On constate, au demeurant, que la nouvel- rectement que si tout le monde joue le jeu (on vise en particulier les
le loi rencontre un réel succès dans tous les arrondissements judi- créanciers institutionnels, comme le fisc, qui accepte difficilement
ciaires du pays, alors que l’application de la loi de 1997 connaissait d’avoir perdu les privilèges dont il bénéficiait précédemment). Et à
des contrastes saisissants entre arrondissements. Outre ce succès sta- condition que l’on n’abuse pas de la nouvelle procédure (il s’agit, par
tistique, il faut tenir compte du fait que la loi relative à la continuité exemple, d’éviter que des entreprises saines soient victimes d’une réor-
des entreprises fait la part belle aux mesures 'préprocédurales ' (accord ganisation judiciaire utilisée artificiellement par un concurrent pour
amiable, médiateur d’entreprise…), partant du principe qu’il faut évi- s'isoler de ses créanciers). Enfin, il ne faut pas se voiler la face : si la
loi sur la continuité des
Nombre de procédures par an
entreprises permet sans
900
800
La dernière étude chif- doute d’amortir le choc de

700
frée de Graydon montre la crise, le nombre de

que 857 jugements faillites atteint lui aussi


600
des records…
500 octroyant une réorgani-
400 sation judiciaire ont été Charles Gheur –
cg@vbo-feb.be
300
prononcés depuis
200
100
l’entrée en vigueur de la
0 loi.
2004 2005 2006 2007 2008 2009
Source: Graydon

> une intervention de l’Onem dans le salaire net ces dispositions permettent de réduire encore public. Par ailleurs, les sociétés de gestion ne
d’un demandeur d’emploi nouvellement enga- les formalités administratives liées à la deman- sont pas disposées à développer un régime
gé, pendant une période déterminée. Ce der- de d’une allocation de travail. tarifaire spécifique correspondant mieux à la
nier reçoit temporairement une allocation de Anneleen Bettens – ab@vbo-feb.be situation particulière de l'entreprise. Or, cette
travail de l’Onem que l’employeur déduit du possibilité offerte aux entreprises figurait
salaire net qu’il doit payer. La carte de travail expressément dans le compromis conclu en
atteste que le travailleur concerné ouvre le > DROITS D'AUTEUR novembre 2009.
droit à cette allocation de travail. La FEB, conjointement avec l'Unizo et
Précédemment, il fallait demander une nou- Musique sur le lieu de l'UCM, a déjà à plusieurs reprises souligné le
velle carte de travail à chaque nouvelle occu- travail : pas de caractère inapproprié de certaines interventions
pation, y compris chez le même employeur, et des sociétés de gestion. Il est indispensable que
perception illégitime
à chaque changement d’horaire. Désormais, il la Sabam et Simim clarifient, sur la base d'une
suffit d’une seule demande par employeur pour Ces derniers mois, la FEB a reçu beaucoup de application équitable de la loi relative au droit
la durée de validité de la carte de travail. Celle- réactions négatives concernant la perception d'auteur, les formes de diffusion de musique ne
ci est à présent de 6 mois (contre 3 mois anté- d'une rémunération pour l’utilisation de donnant pas lieu au paiement d’une rémunéra-
rieurement). De plus, le calcul de l’allocation musique dans des espaces non publics au sein tion. Les entreprises doivent également être cor-
de travail est uniformisé pour les différents de l’entreprise. De nombreuses entreprises se rectement informées du fait qu'elles sont libres
types d’Activa : elle est calculée au prorata plaignent de ce que la Sabam entende égale- d'adhérer ou non au règlement tarifaire qui leur
des prestations effectives et plus sur la base ment percevoir des droits d'auteur sur la dif- est proposé et que des dérogations sont pos-
d’un horaire contractuel théorique. fusion de musique dans certaines situations de sibles. Les frais de dossier supplémentaires que
Ces adaptations ont été réalisées, sur travail répondant à la notion de cercle privé. La les sociétés de gestion voulaient porter en comp-
proposition de l’administration de l’Onem, en loi relative au droit d'auteur prévoit pourtant te ont dans l'intervalle été supprimés et ne doi-
marge du cadre plus large de la simplification une exception pour ce type de cas qui vent donc pas être payés.
des plans d’embauche. La FEB est satisfaite : n'impliquent aucune communication au Stefaan Verhamme – sv@vbo-feb.be
[ INFOR FEB 14 — 15 AVRIL 2010 ]

AGENDA 2e édition de la FEB Social Academy Date et thème : Info: Corinne Decoen
T 02 515 08 91
Vu le succès de la première édition de la FEB Le 20 avril : Une jurisprudence influente
F 02 515 09 15
Social Academy, la FEB a lancé une deuxième Deux sessions ‘bonus’ (gratuites pour les partici-
cd@vbo-feb.be
édition de cette formation en concertation pants ayant souscrit aux 5 sessions de base)
sociale. Elle se déroule d’octobre 2009 à mai Le 18 mai et le 20 mai
2010. Cette nouvelle édition offrira, en sept après-midi, un Chaque séance se déroule de 14h00 à 17h00.
aperçu des fondements de base et de toute l’actualité en Lieu : FEB, Bruxelles
matière de concertation sociale.

Corporate Governance : la pratique en Date : le 30 avril de 9h00 à 12h30 Info: Laurent Sempot
Lieu : FEB, Bruxelles T 02 515 09 64
chiffres et les nouvelles règles du jeu ls@vbo-feb.be
Une évaluation de la nouvelle loi sur le gouverne-
ment d’entreprise dans les sociétés cotées, et ce
dans un cadre plus large. Suivie d'une présenta-
tion, en primeur, de l’étude sur l’application du
Code belge de gouvernance d’entreprise.

Le Traité de Lisbonne : quel nouveau pro- Date : Le 6 mai de 13h45 à 18h00 Info: Laurent Sempot
T 02 515 09 64
cessus de décision pour l’UE ? Lieu : FEB, Bruxelles
ls@vbo-feb.be
Des spécialistes de tout premier plan, issus de
la pratique, feront le point, étape par étape, sur
les nouveautés du processus décisionnel
européen, en ce compris sur la comitologie et
sur la nouvelle gouvernance européenne mise en place pour les
10 années à venir..

La nouvelle loi sur les pratiques du marché. Date : Le 7 mai de 9h00 à 12h30 Info: Corinne Decoen
T 02 515 08 91
L’étau se desserre pour les entreprises Lieu : FEB, Bruxelles
cd@vbo-feb.be
La loi sur les pratiques du commerce devient la
loi sur les pratiques du marché. Qu’est-ce qui
change ? La nouvelle législation assouplit certai-
nes règles trop rigides, en supprime d’autres
jugées obsolètes, ce qui devrait faciliter la vie des entreprises.

Plus d’infos: www.feb.be > Manifestations & Séminaires

> ÉTUDE HIVA sociale sans rapport aucun avec le marché du lement activables, que ce soit immédiatement
travail. Le Hoger Instituut voor de Arbeid ou à terme. Seul 1 sur 3 semble encore entrer
Beaucoup de chômeurs (HIVA) a récemment réalisé une étude sur le en ligne de compte pour le travail non rému-
de longue durée peuvent profil et les opportunités d'emploi des chô- néré.

être activés meurs de longue durée et des bénéficiaires du Il est positif que la problématique des
revenu d'intégration dans la ville d'Anvers. Il demandeurs d'emploi difficiles à placer soit
Dans le cadre du suivi et de l’accompagne- en ressort qu'après avoir remédié à certaines analysée. L'étude montre que bon nombre de
ment accrus des demandeurs d’emploi mis entraves au travail (connaissances linguis- chômeurs de longue durée peuvent être acti-
en place au cours de la décennie écoulée, les tiques, formations, ...), 3 chômeurs de longue vés. Pour la FEB, des 'pré-trajets' peuvent être
services publics de placement se heurtent à durée sur 4 peuvent prétendre à un emploi. envisagés, dans la mesure où le groupe cible
un groupe de chômeurs difficiles à placer, qui Pour un quart d'entre eux, un pré-trajet s'avère est clairement défini et où l'objectif final est
Graphisme et production : The Mailshop – tél. 03 771 12 30 – mail@themailshop.be

ne peuvent être mis à l’emploi directement. nécessaire en vue de supprimer tous les pro- toujours la recherche d’un emploi. Elle est
Ceux-ci sont souvent confrontés à des pro- blèmes non liés au travail. Parmi la population donc opposée à toute nouvelle catégorie de
blèmes de nature médicale, psychique ou émargeant au CPAS, les deux tiers sont éga- chômeurs exemptés. Toute personne capable
de travailler doit le faire, c'est le seul moyen
de maintenir notre niveau élevé de protection
FEB – Fédération des Entreprises de Belgique ASBL
rue Ravenstein 4 – 1000 Bruxelles – tél. 02 515 08 11 – fax 02 515 09 15
sociale. D'ailleurs, cette philosophie est éga-
RÉDACTION : Anne Michiels – tél. 02 515 09 44 – am@vbo-feb.be lement mise en avant dans le 'Framework
Thérèse Franckx – tél. 02 515 09 50 – tf@vbo-feb.be
agreement on inclusive labour markets’
ÉDITEUR RESPONSABLE : Olivier Joris – rue du Wolvenberg 17 – 1180 Bruxelles
PUBLICATION MANAGER: Stefan Maes – tél. 02 515 08 43 – sm@vbo-feb.be récemment conclu par les partenaires sociaux
ANNEXES PUBLICITAIRES : ADeMar bvba – tél. 03 448 07 57 – nele.brauers@ademaronline.com
CHANGEMENTS D’ADRESSE : FEB – Service mailing – tél. 02 515 09 06 – fax 02 515 09 55 – mailing@vbo-feb.be
européens.
COPYRIGHT : Reproduction autorisée moyennant mention de la source
Klaas Soens – ks@vbo-feb.be
L’Infor est imprimé sur du papier issu de la gestion durable des forêts. La gestion durable des forêts tient compte de
l'écosystème forestier, respecte les aspects sociaux (droits des populations indigènes et des travailleurs forestiers*) et est
responsable d'un point de vue économique. Plus d'infos : www.feb.be > Dossiers >
Travail et sécurité sociale