Vous êtes sur la page 1sur 76

ROYAUME DU MAROC

MINISTERE DE L’EQUIPEMENT
DIRECTION DES ROUTES ET
DE LA CIRCULATION ROUTIERE

GUIDE MAROCAIN POUR
LES TERRASSEMENTS
ROUTIERS
" GMTR "

FASCICULE II : ANNEXES TECHNIQUES

EDITION 2001/V.F

1

SOMMAIRE
ANNEXE I ............................................................................................................................................................. 4
CLASSIFICATION DES SOLS ET DES ROCHES POUR TRAVAUX DE TERRASSEMENTS .............. 4
CLASSIFICATION GMTR DES SOLS MEUBLES .......................................................................................... 5
CLASSIFICATION DES MATERIAUX ROCHEUX ....................................................................................... 6
SOLS FINS ......................................................................................................................................................... 7
SOLS SABLEUX ET GRAVELEUX AVEC FINES.......................................................................................... 9
SOLS COMPORTANT DES FINES ET DES GROS ELEMENTS.................................................................. 14
SOLS INSENSIBLES A L’EAU ....................................................................................................................... 15
SOLS TUFFACES ........................................................................................................................................... 16
MATERIAUX ROCHEUX ............................................................................................................................... 17
ANNEXE II.......................................................................................................................................................... 21
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI ........................................................ 21
Sols : A1 – Tc et Tf correspondants ........................................................................................................... 22
Sols : A2 – Tc et Tf correspondants ........................................................................................................... 23
Sols : A3, Tc et Tf correspondants – C1A3 et C2A3 ................................................................................... 24
Sols : A4 – C1A4 – C2A4 et sols tirseux TxA3 et TxA4 ............................................................................... 25
Sols : B1, Tc et Tf correspondants ............................................................................................................. 25
Sols : B3, Tc et Tf correspondants ............................................................................................................. 25
Sols : B2, Tc et Tf correspondants ............................................................................................................. 26
Sols : B4, Tc et Tf correspondants ............................................................................................................. 27
Sols : B5, Tc et Tf correspondants ............................................................................................................. 28
Sols : B6, Tc et Tf correspondants ............................................................................................................. 29
Sols : C1A1 et C1B5 .................................................................................................................................... 30
Sols : C1A2 et C1B6 .................................................................................................................................... 31
Sols : C1B2 et C1B4 .................................................................................................................................... 32
Sols : C2A1, C2B2, C2B4 et C2B5 ................................................................................................................ 33
Sols : C2A2 et C2B6 .................................................................................................................................... 34
Sols : D1 – D2 – C1B1 – C1B3 – C2B1 – C2B3 –C1D1 - C1D2 - C2D1 - C2D2 ................................................ 35
Matériaux rocheux : R1, R2, R4, R6............................................................................................................ 36
R3 : Roches argilo -marneuses évolutives et roches schisteuses .............................................................. 37
R5 : Roches salines gypseuses ................................................................................................................... 39
ANNEXE III ........................................................................................................................................................ 40
CONDITIONS D'UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME.................................... 40
Sols : A1 ; A2 ............................................................................................................................................. 41
Sol : A3 ...................................................................................................................................................... 42
Sols : C1A1 – C2A1 ..................................................................................................................................... 43
Sols : C1A2 – C2A2 (Trafic T  TPL5)..................................................................................................... 44
Sols : C1A3 et C2A3 (trafic T  T1).......................................................................................................... 45
Sols : B1 – B2 ............................................................................................................................................. 46
Sol : B3 ...................................................................................................................................................... 47
Sol : B4 ...................................................................................................................................................... 48
Sol : B5 ...................................................................................................................................................... 49
Sol : B6 ...................................................................................................................................................... 50
Sol : D1 ...................................................................................................................................................... 51
Sol : D2 ...................................................................................................................................................... 52
Sols : C1D1 - C1D2 - C2D1 - C2D2 ............................................................................................................... 53
Sols : CB1- CB3 ......................................................................................................................................... 54
Sols : CB2 -CB4 -CB5 ................................................................................................................................ 55
Sol : CB6.................................................................................................................................................... 56
Sols : TcAi – TfAi – TcBi - TfBi .............................................................................................................. 57
Matériaux rocheux : R2 - R4 - R6 ............................................................................................................... 59
ANNEX IV ........................................................................................................................................................... 60
CONDITIONS DE COMPACTAGE EN REMBLAIS.................................................................................... 60
2

Sols : A1 – C1A1 – TcA1 – TfA1................................................................................................................. 61
Sols : A2 – C1A2 – TCA2 – TfA2................................................................................................................. 62
Sols : A3 – C1A3 – TCA3 – TfA3................................................................................................................. 63
Sols : B1 – D1 – C1B1 – TCB1 – TfB1 ........................................................................................................ 64
Sols : B3 – D2 – C1B3 – TCB3 - TfB3 ......................................................................................................... 64
Sols : B2 – B4 – C1B2 – C1B4 – TcB2 – TfB2 – TcB4 – TfB4 ...................................................................... 65
Sols : B5 – C1B5 – TCB5 - TfB5 ................................................................................................................. 66
Sols : B6 – C1B6 – TCB6 - TfB6 ................................................................................................................. 67
Sols : C2A1 – C2B2 – C2B4 – C2B5 ............................................................................................................. 68
Sols : C2A2 – C2A3 – C2B6........................................................................................................................ 69
Sols : C1D1 - C1D2 - C2D1 -C2D2 – C2B1 – C2B3 ....................................................................................... 70
R3 – Roches évolutives argilo-marneuses et Roches schisteuses .......................................................... 71
ANNEXE V .......................................................................................................................................................... 72
CONDITIONS DE COMPACTAGE EN COUCHES DE FORME ............................................................... 72
Sols : A1 – A2 – A3 TRAITES ..................................................................................................................... 73
Les sols Tufacés Correspondants Traités : Tc A Traités – Tf A Traités. .................................................. 73
Les sols Tufacés Correspondants Non Traités : Tc A - Tf A( CBR>20) .................................................. 73
Sols : B1 – B2 – B3 – B4 – B5 Traités et Sols Tc Et Tf Correspondants Traités – D1 Traité – D2 .............. 74
B1 – B2 – B3 – B4 – B5 – Sols Tufacés TC Correspondants – Sols Tufacés TfB3 ET TfB4 ........................ 74
Sols Tufacés ( TfB1 – TfB2 – TfB5) avec CBR >20. ................................................................................. 74
Sols Traités et Non Traités des classes : C1B1 – C1B2 – C1B3 – C1B4 – C1B5 ........................................... 74
SolS : B6 Traité – C1A1– C1A2 – C1A3 – C1B6 – C2A1– C2A2 – C2A3 – C2B1 – C2B2 – C2B3 – C2B4 – C2B5C2B6– C1D1-C1D2 – C2D1 – C2D2 ............................................................................................................. 75
Matériaux Rocheux : R21 – R22 – R41 – R42 – R61 – R62............................................................................. 76

3

ANNEXE I Classification des Sols et des Roches pour Travaux de Terrassements 4 .

1 0.5 2.CLASSIFICATION GMTR DES SOLS MEUBLES Passant à 80 m 100 % 12 A1 25 A2 40 A3 IP A4 35 % Sols B5 B6 Dmax  50 mm Passant à 2 mm 100 % 12 % D1 B1 B2 D2 B3 B4 70 % 0% 0% 0 0.5 6 VBS 8  Les Ai et/ou Bi peuvent être parfois :  des tufs fortement carbonaté TcAi ou TcBi si CaCO3 > 70%  des tufs faiblement carbonaté TfAi ou TfBi si 50%  CaCO3  70%  Les A3 et les A4 peuvent être parfois :  des tirses dont : Wl-Wr > 42 avec Wl > 53 et Wr < 13 Passant à 80 m Les sols dont le Dmax > 50 mm sont classés en CiAi ou CiBi ou Sols CiDi Dmax > 50 mm Passant à 2 mm Ci = C1 ou C2 C1 : matériaux roulés et matériaux Anguleux dont la fraction 0/50 > 70% C2 : matériaux anguleux très charpentés dont la fraction 0/50  70 % VBS 5 .2 1.

Granite .Autres roches éruptives et métamorphiques 6 R1 R2 R3 R4 R5 R6 .Diorite .CLASSIFICATION DES MATERIAUX ROCHEUX - ROCHES CARBONATEES ROCHES ROCHES ARGILEUSES SEDIMENTAIRES ROCHES SILICEUSES ROCHES SALINES GYPSEUSES ROCHES MAGMATIQUES ET METAMORPHIQUES Craies Calcarénite Encroûtements calcaires Calcaire marneux Grès calcareux Calcschistes Calcaires durs Calcaires dolomitiques Marnes Schistes sédimentaires Flyschs marneux Argilites Pelites Grès argileux Grès siliceux Poudingues Brèches Gypse Gypses marneux .Basalte .Quartzite .

SOLS FINS CLASSE A Dmax  50 mm et tamisat à 80 m > 35 % PARAMETRES SOUS-CLASSE ET DE NATURE SOLS LES PLUS FREQUEMMENT RENCONTRES CARACTERES PRINCIPAUX CLASSEMENT D’APRES L’ETAT DU SOL PARAMETRES D’EVALUATION DE L’ETAT HYDRIQUE SOUSCLASSE Teneur en eau élevée A1 VBS  2.5< VBS  6 Le caractère moyen des sols de cette sous-classe fait qu’ils se prêtent à l’emploi de la plus large gamme d’outils de terrassement (si la teneur en eau n’est pas trop élevée) et d’essais de laboratoire et de chantier.4 Ou Ic > 1. ce temps de réaction peut aussi varier largement.2 A2h A2m Teneur en eau faible wopn -4  w < wopn -2 1.5 Limons peu plastiques ou Ip  12 Silts alluvionnaires Sables fins peu pollués Ces sols changent totalement de consistance pour de faibles L’état du sol est déterminé par sa teneur en eau w. Arènes L’état du sol est déterminé par sa teneur en eau w.4 < w < wopn -2 A1s Teneur en eau très faible A1 ts w <en Wopn 4 Teneur eau -élevée A2 Sables fins argileux 12 < Ip  25 Limons ou Argiles et marnes peu plastiques 2. On peut : variations de w ou pour de faibles variations de compacité si w .ou l’IPI . .ou l’indice de consistance (Ic) W > wopn + 2 ou IPI < 5 ou Ic < 1 Teneur en eau moyenne wopn –2 < w < wopn +2 ou 5 < IPI < 15 ou 1 < Ic < 1. mais la perméabilité pouvant varier dans de larges limites selon la granulométrie et la plasticité. A1h A1m Teneur en eau faible Arènes peu plastiques wopn .mesurer w et la comparer à wopn est proche de wp.ou déterminer l’indice portant immédiat (IPI) w > wopn + 1 ou IPI < 8 Teneur en eau moyenne wopn -2 < w < wopn +1 Ou 8 < IPI < 25 Le temps de réaction aux variations de l’environnement hydrique et climatique est relativement court.4 A2s Teneur en eau très faible A2 ts w < wopn .w comparée à wopn .4 h : humide m : moyennement humide s : sec ts : très sec L’essai à privilégier est en gras 7 . On peut évaluer l’état du sol par : .2 < Ic  1.

A3 25 < IP  40 Argiles OU 6 < VBS  8 Argiles Marneuses Limons très plastiques Leur perméabilité très réduite rend très lentes leurs variations de teneur en eau en place. L’évaluation de l’état se fait par les mêmes moyens que pour les sols A2. c’est extrêmement lentement et avec d’importants retraits ou gonflements. les moyens Ces sols sont très fortement cohérents et presque imperméables .6 ou Ic  1. matériaux. s : sec ts : très sec L’essai à privilégier est en gras 8 A3 ts . d’où difficultés de mise en œuvre sur chantier (et de manipulation en laboratoire). Une augmentation de teneur en eau assez importante est nécessaire pour changer notablement leur consistance. s’ils changent de teneur en eau. Argiles marnes d’évaluation de leur état ne sont pas décrits ici. très Une étude spécifique est toujours nécessaire pour ces types de et marnes très plastiques.SOLS FINS CLASSE A (suite) Dmax  50 mm et tamisat à 80 m > 35 % PARAMETRES SOUS-CLASSE ET DE NATURE CARACTERES PRINCIPAUX SOLS LES PLUS FREQUEMMENT RENCONTRES CLASSEMENT D’APRES L’ETAT DU SOL PARAMETRES D’EVALUATION DE L’ETAT HYDRIQUE SOUSCLASSE Teneur en eau élevée Ces sols sont très cohérents à teneur en eau moyenne et faible et collants ou glissants à l’état humide.3 A3s Teneur en eau très faible w < wopn .4 ou 1.6 w < wopn . L’état du sol est déterminé par sa teneur en eau w.3 IP > 40 OU VBS > 8 A4 Argiles et argileuses plastiques h : humide m: moyennement humide Ces sols n’étant pas normalement utilisés.15  Ic < 1. w > wopn + 4 ou IPI < 3 ou Ic  1 Teneur en eau moyenne A3h wopn -4 < w < wopn + 4 ou 3 < IPI < 15 ou 1 < Ic < 1.15 Teneur en eau faible A3m wopn .

La friabilité du sable FS permet en plus de distinguer les sables dures des sables tendres.1< VBS  0. FS 60 B11 B12 FS> 60 Teneur en eau élevée w > wopn +2 ou IPI < 8 FS 60 B21h FS> 60 B22h FS 60 B21m FS> 60 B22m FS 60 B21s FS> 60 B22s Teneur en eau moyenne wopn -1< w <wopn +2 Teneur en eau faible wopn -4< w <wopn -1 Teneur en eau très faible FS 60 B21ts w< wopn -4 FS> 60 h : humide m : moyennement humide s : sec ts : très sec -L’IPI est à privilégier par rapport à W 9 B22ts .2 Sables Silteux <12% >70% B2 VBS > 0.SOLS SABLEUX ET GRAVELEUX AVEC FINES CLASSE B D max < 50 mm. ces sols se comportent comme des tendres. sols insensibles à l’eau.2 Sables argileux (peu argileux) CLASSEMENT D’APRES L’ETAT DU SOL CARACTERES PRINCIPAUX SOUSCLASSE PARAMETRES D’EVALUATION DE L’ETAT HYDRIQUE ET/OU DU COMPORTEMENT MECANIQUE Leurs fines étant en pourcentage limité et peu ou La friabilité du sable FS permet de distinguer les sables dures des sables pas plastiques. Leur temps de réaction aux variations de . La plasticité de leurs fines rend ces sols sensibles à L’état du sol est déterminé par sa teneur en eau w. .mesurer w et la comparer à wopn l’environnement hydrique et climatique est court. tout en pouvant varier assez largement (fonction de la perméabilité). On peut : l’eau.ou déterminer IPI (sauf dans le cas de w faible). tamisat à 80 m < 35 % PARAMETRES DE SOUS-CLASSE ET NATURE SOLS LES PLUS FREQUEMMENT RENCONTRES < 80 m >2 mm Argilosité B1 0.

.

Pour les plus grossiers des sols B4 on atteint les limites des essais Proctor et IPI. La friabilité permet de distinguer les sables dures des sables tendres.1 < VBS  0.2 Graves argileuses (peu argileuses) Matériaux graveleux généralement insensibles à l’eau.comparer w à wopn.SOLS SABLEUX ET GRAVELEUX AVEC FINES CLASSE B (SUITE ) D max < 50 mm.L’IPI est à privilégier par rapport à W 11 . On peut comme l’eau. La dureté et la résistance à l’usure La plasticité de leurs fines rend ces sols sensibles à L’état du sol est déterminé par sa teneur en eau w. fraction sableuse est plus faible. SOUSCLASSE LA < 45 et MDE  45 B31 LA > 45 ou MDE >45 B32 Teneur en eau élevée FS 60 B41h w > wopn +2 ou IPI < 8 FS> 60 B42h FS 60 B41m FS> 60 B42m FS 60 B41s FS> 60 B42s FS 60 B41ts FS> 60 B42ts Teneur en eau moyenne wopn -1 w <wopn +2 Teneur en eau faible wopn -4 w <wopn-1 Teneur en eau très faible w <wopn -4 h : humide m : moyennement humide s : sec ts : très sec . Ils réagissent très . tamisat à 80 m < 35 % PARAMETRES DE SOUS-CLASSE ET NATURE SOLS LES PLUS FREQUEMMENT RENCONTRES < 80 m >2 mm CLASSEMENT D’APRES L’ETAT DU SOL CARACTERES PRINCIPAUX PARAMETRES D’EVALUATION DE L’ETAT HYDRIQUE ET/OU DU COMPORTEMENT MECANIQUE Argilosité B3 0. rapidement aux variations de l’environnement hydrique et climatique.ou déterminer IPI (sauf cas w faible). pour les sols B2 : Ils sont plus graveleux que les sols B2 et leur .2 Graves silteuses <12% 70% B4 VBS > 0.

.

2 Teneur en eau faible wopn -4 < w < wopn -2 1.5 B6 ou Sables et graves argileux plastiques Ip > 12 L’influence des fines est prépondérante .SOLS SABLEUX ET GRAVELEUX AVEC FINES CLASSE B (SUITE) PARAMETRES DE NATURE D max. L’état du sol est déterminé par sa teneur en eau w.ou IPI . La friabilité du sable FS permet de distinguer les sables dures des sables tendres. Cependant.ou indice de consistance des < 400 m w > wopn +2 ou IPI  10 ou Ic < 1 Teneur en eau moyenne wopn -2 < w < wopn +2 Ou 10 < IPI  25 sans être très élevée ou 1 < Ic < 1.w comparée à wopn .L’IPI est à privilégier par rapport à W B6h B6m B6s B6 ts . la fraction fine plastique (sur laquelle l’eau agit surtout étant réduite.La VBS est à privilégier par rapport à l’Ip . On peut : plasticité de ces dernières rapprochent beaucoup le mesurer w et la comparer à wopn comportement de ces sols de celui ou déterminer l’indice portant immédiat (IPI) des sols A1.4 Teneur en eau très faible w < wopn -4 Ou Ic >1. L’état peut être évalué par les mêmes moyens que pour les sols fins. le comportement du sol se rapproche de celui du sol fin ayant même plasticité que les fines du sol (définies pour les limites d’Atterberg comme étant les <400 m).2 < Ic < 1. tamisat à 80 m< 35 % SOUS-CLASSE ET SOLS LES CLASSEMENT D’APRES L’ETAT DU SOL CARACTERES PRINCIPAUX PLUS < Argilosité FREQUEMMENT 80m PARAMETRES D’EVALUATION DE L’ETAT HYDRIQUE ET/OU DU COMPORTEMENT MECANIQUE SOUSCLASSE RENCONTRES Teneur en eau élevée 12 % à 35 % VBS  1.5 ou Ip  12 B5 Sables et graves silteux ou argileux peu plastiques La proportion de fines et la faible L’état du sol est déterminé par sa teneur en eau w. w > wopn +1 ou IPI < 8 Teneur en eau moyenne wopn -2 < w < wopn +1 Ou 8 < IPI < 25 Teneur en eau faible wopn -4 < w < wopn -2 Teneur en eau très faible FS<60 B51h FS>60 B52h FS<60 B51m FS>60 B52m FS<60 B51s FS>60 B52s FS<60 B51 ts FS>60 B52 ts w < wopn -4 Teneur en eau élevée VBS > 1.4 . la présence de la fraction sableuse et graveleuse les rend plus rapidement sensibles à l’influence de l’eau. à savoir : . < 50 mm.

s ou ts . C2Di Il est néanmoins utile. de la classe B. s’établit en considérant celui de leur fraction 0/50 mm qui peut être un sol de la classe A. et Di étant respectivement la classe de la fraction 0/50 mm du matériau considéré C1Di Graves alluvionnaires propres C2Ai C2Bi Le comportement des sols de cette classe dépend aussi de la fraction 50/D présente et ne peut plus être assimilé à celui de la seule fraction 0/50 mm. ou de la classe D. Les différentes sous-classes composant la classe C sont : C1A1 C1A2 C1A3 C1A4 C2A1 C2A2 C2A3 C2A4 C1B11 C1B12 C1B31 C1B32 C2B11 Matériaux généralement C2B12 insensibles à l’état C2B31 hydrique C2B32 C1B21 C1B22 C1B41 C1B42 C1B51 C1B52 C1B6 C1D11 C1D12 C1D21 C1D22 C2B21 C2B22 C2B41 C2B42 C2B51 C2B52 C2B6 C2D11 C2D12 C2D21 C2D22 Etat h. m. Celle-ci peut se faire visuellement par un géotechnicien expérimenté dès que le Dmax du sol dépasse 200mm. L’identification des sols de cette classe doit être précisée à l’aide d’un double symbole de type C1Ai ou C1Bi ou C1Di où Ai. de préciser l’identification des sols de cette classe à l’aide d’un double symbole de type C 2Ai . Bi. L’évaluation de la proportion de la fraction 0/50 mm est cependant nécessaire dans le cas des sols constitués d’éléments anguleux. en fonction de l’état hydrique des sols de cette classe.ou C2Di où Ai .SOLS COMPORTANT DES FINES ET DES GROS ELEMENTS CLASSE C D max > 50 mm PARAMETRES DE NATURE er 1 niveau 2ème niveau La fraction 0/50 est un sol de classe A Matériaux roulés et matériaux anguleux peu La fraction 0/50 est un sol de classe B charpentés comportant une fraction 0/50mm > 70% La fraction 0/50 est un sol de classe D La fraction 0/50 est un sol de classe A Matériaux anguleux très charpentés comportant une fraction 0/50mm  70% SOUS-CLASSE ET SOLS LES PLUS CARACTERES PRINCIPAUX CLASSEMENT SELON L’ETAT HYDRIQUE ET LE COMPORTEMENT FREQUEMMENT RENCONTRES C1Ai C1Bi Argiles à silex Argiles à meulière Eboulis Moraines Roches altérées Alluvions grossières Le comportement des sols de cette classe peut être assez justement apprécié par celui de leur fraction 0/50. comme pour les C. C2Bi . m. Argiles à silex Argiles à meulière Eboulis Moraines Roches altérées L’importance de cette influence est toujours difficile à évaluer (fonction de la continuité granulométrique et de l’angularité des éléments grenus) en raison des difficultés pratiques qu’il y a à réaliser des essais de laboratoire sur ces matériaux. s ou ts Etat h. Bi étant respectivement la classe de la fraction 0/50 mm du matériau considéré. Graves alluvionnaires propres grossières 14 Le sous-classement.

sables Ces sols sont sans cohésion et perméables. sables de dune Dmax  50 mm et tamisat à 2 mm  70 % D2 Graves alluvionnaires propres. Leur granulométrie. Après compactage ils sont d’autant moins érodables et d’autant plus aptes à supporter le trafic qu’ils sont bien gradués. Ces sols sont sans cohésion et perméables.CLASSE MECANIQUE Dmax  50 mm et tamisat à 2 mm > 70 % D1 Sables alluvionnaires propres.SOLS INSENSIBLES A L’EAU CLASSE D VBS  0. les rend très érodables et d’une « traficabilité » difficile. 15 FS  60 D11 FS > 60 D12 LA  45 et MDE  45 D21 LA > 45 ou MDE > 45 D22 .1 et Tamisat à 80 m  12 % CLASSEMENT D’APRES L’ETAT DU SOL PARAMETRES DE NATURE SOUS-CLASSE ET SOLS LES PLUS CARACTERES PRINCIPAUX FREQUEMMENT RENCONTRES PARAMETRES D’EVALUATION DE L’ETAT DU COMPORTEMENT SOUS. souvent mal graduée et de petit calibre.

Ces sols acquièrent une forte cohésion après séchage. m. ts . ts Etats : h. m. cette cohésion peut disparaître si le matériau est à nouveau saturé. Dans l’ensemble la portance. s.SOLS TUFACES CLASSES Tc et Tf PARAMETRES DE NATURE er 1 niveau % CaCO3>70% % CaCO3 > 50% et Dmax 50 mm SOUS-CLASSE ET SOLS LES PLUS 2ème niveau FREQUEMMENT RENCONTRES tamisat à 80 m>35 TcAi (classe A) Tufs fortement carbonatés tamisat à 80 m<35 TcBi (classe B) Tufs fortement carbonatés tamisat à 80 m>35 TfAi (classe A) Tufs faiblement carbonatés 50%< CaCO3 < 70% tamisat à 80 m<35 TfBi (classe B) Tufs faiblement carbonatés CARACTERES PRINCIPAUX Ces sols se présentent sous forme de sol calcaire. caractérisée par l’essai CBR est élevée pour les classes TcAi et TcBi CLASSEMENT SELON L’ETAT HYDRIQUE TcA1 TcA2 TcA3 TcA4 TcB1 TcB2 TcB3 TcB4 TcB5 TcB6 TfA1 TfA2 TfA3 TfA4 Tf B1 TfB2 TfB3 TfB4 TfB5 TfB6 16 Etats : h. lorsqu’ils ont été compactés en présence d’eau. s. de sol calcifié ou d’encroûtement pulvérulent ou nodulaire.

calcaires dolomitique . 45 < LA < 55 et MDE < 55 ou En couche de forme. vis à vis de leur utilisation dans des remblais ou des couches de forme. 45 < MDE < 55 et LA < 55 Les calcaires marneux sont classés en tenant compte de leur nature pétrographique en attendant une classification plus adaptée. 17 LA > 55 ou MDE > 55 R23 Calcaire fragmentable Calcaire marneux R24 . à la formation de fines pouvant conférer à l’ensemble du matériau un comportement sensible à l’eau sous circulation des engins.travertins .calcarénites . sont la friabilité et la dureté.calcschistes Calcaire marneux Cette classe regroupe l’ensemble de la gamme des matériaux calcaires rocheux. par attrition ou désagrégation.encroûtements calcaires .calcaires durs Roches carbonatées c . leur friabilité peut conduire.grès dunaires . MDE< 45 et LA  45 Leurs caractéristiques prédominantes.MATERIAUX ROCHEUX (évolutifs et sains) CLASSE R CLASSEMENT SELON L’ETAT HYDRIQUE ET LE COMPORTEMENT CLASSEMENT SELON LA NATURE NATURE PETROGRAPHIQUE DE LA ROCHE CARACTERES PRINCIPAUX PARAMETRES ET VALEURS SOUS-CLASSE SEUIL RETENU R1 Pour mémoire Craie R1 Calcaire dur Calcaire dolomitique R21 Calcaire de dureté moyenne R22 Craie R2 Calcaire rocheux divers : Roches Sédimentaires .

Si ces roches sont très fragmentables. en libérant des fines.marnes Roches argileuses . Cette évolution se produit d’autant plus.4 < w < wopn . très Roche argileuse : dégradéble peu fragmentable. Pour les plus fragmentables d’entre eux (classe R34) il convient de caractériser l’état de leur fraction 0/50 mm. dans laquelle sont emprisonnés.MATERIAUX ROCHEUX (évolutifs et sains) CLASSE R (suite) CLASSEMENT SELON L’ETAT HYDRIQUE ET LE COMPORTEMENT CLASSEMENT SELON LA NATURE NATURE PETROGRAPHIQUE DE LA ROCHE R3 . Il se fragmentent plus ou moins à la mise en oeuvre. La résistance plus ou moins grande de cette cimentation confère à ces matériaux des comportements variables (risques de réarrangements après mise en oeuvre lorsqu’ils ne sont pas suffisamment compactés. FR  7 et DG > 20 FR  7 et 5 < DG < 20 FR  7 et DG < 5 SOUS-CLASSE Roche argileuse : peu fragmentable. Certaines d’entre elles contiennent également une fraction argileuse suffisante pour leur conférer un comportement voisin des matériaux de la classe R34. en proportion très variable (entre 5 et 95 % d’après ce qui est généralement admis).2 FR > 7 et w < wopn .schistes sédimentaires . très fragmentables dégradéble R34m R34s R34 ts R4 -grès argileux Roches siliceuses -grès siliceux -poudingues -brèches Les matériaux de cette classe peuvent être assimilés à des conglomérats de grains de sable (cas des grès) ou de galets (cas des brèches et poudings). et FR  7 FR > 7 Roches siliceuses dures Roches siliceuses de dureté moyenne Roches siliceuses fragmentables R41 R42 R43 .2 < w < wopn +2 FR > 7 et wopm . et que la granularité obtenue à ce stade est homométrique.argiles . que les matériaux ont été moins fragmentés à la mise en oeuvre. 18 LA  45 et MDE  45 LA > 45 ou MDE > 45. dégradable Peu fragmentable.flyshs marneux PARAMETRES ET VALEURS SEUILS RETENUS CARACTERES PRINCIPAUX Les matériaux de cette classe se caractérisent par le fait qu’ils possèdent une structure (le plus souvent carbonatée) plus ou moins résistante. plastiques et sensibles à l’eau.4 Roches argileuses Peu fragmentable. en particulier). leur évolution ultime s’arrête aux grains élémentaires cimentés. liés entre eux par un ciment naturel de silice ou de calcite. des minéraux argileux susceptibles d’être gonflants. La destruction de leur structure peut se poursuivre après la mise en oeuvre sous l’action des contraintes mécaniques de l’eau. moyennement.pelites Roches Sédimentaires . peu dégradable R31 R32 R33 W > wopn + 2 FR > 7 et R34h IPI < 5 FR > 7 et wopm . très dégradable Roche argileuse peu fragmentable.

.. mais en outre ils sont plus ou moins solubles dans l’eau et induisent.gypse marneux gypseuses . en particulier. >30 à 50% dans le cas du gypse . leur fragmentabilité et leur friabilité peuvent varier très largement (de faible à très élevée). dans les ouvrages. des risques de désordre qui seront d’autant plus grand que : Teneur en sel soluble .MATERIAUX ROCHEUX (évolutifs et sains) CLASSE R (suite) CLASSEMENT SELON L’ETAT HYDRIQUE ET LE COMPORTEMENT CLASSEMENT SELON LA NATURE NATURE PETROGRAPHIQUE DE LA ROCHE R5 Roches salines . les matériaux de Teneur en sel soluble cette classe s’apparentent à ceux des classes R2 30 à 50% dans le cas du gypse et R3.sa proportion contenue dans l’ensemble du matériau est élevée -fragmentabilité à la mise en oeuvre est faible (grande perméabilité de l’ouvrage) Les matériaux entrant dans cette classe peuvent avoir des caractéristiques mécaniques très différentes . de ce fait. trachyte. et FR  7 FR > 7 SOUS-CLASSE Roches salines peu solubles R51 Roches salines très solubles R52 Roches magmatiques et métamorphiques dures R61 Roches magmatiques et métamorphiques de dureté moyenne Roches magmatiques et métamorphiques fragmentables ou altérées R62 R63 . ceux de la classe R63 ont un comportement voisin des classes R34 ou R43. sous l’effet des contraintes mécaniques et de l’eau . granite. basalte.gypse Roches magmatiques et métamorphiques R6 quartzite. gneiss CARACTERES PRINCIPAUX PARAMETRES ET VALEURS SEUILS RETENUS Du point de vue mécanique. Les matériaux des classes R61 et R62 ne s’altèrent pas au sein des ouvrages.. 19 LA  45 et MDE  45 LA >45 ou MDE > 45.la solubilité de sel soluble est grande. andésite . mais en revanche.

20 .

ANNEXE II Conditions d'utilisation des Matériaux en Remblai 21 .

Il faut au moins éviter de réduire encore leur teneur en eau. Un traitement à la chaux pour les sols non tufacés peut être envisagé pour améliorer la traficabilité.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : A1 – Tc et Tf correspondants Sol Observations Générales Ces sols sont difficiles à mettre en œuvre en raison de leur portance faible. Situation Météorologique + Pluie faible = Ni pluie ni évaporation importante A1h Ils sont sujets au matelassage. + = - Evaporation importante Pluie forte Pluie faible Ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante ++ Pluie forte + Pluie faible = Ni pluie ni évaporation importante Conditions d’utilisation en Remblai Code EGWTRCH Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes NON T : traitement à la chaux si IPI< 5 C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Solution 1 : aération E : extraction en couches minces W : réduction de la teneur en eau par aération R : Couches minces C : compactage moyen H :hauteur faible < 8 m Solution 2 : traitement si IPI < 5 T : traitement à la chaux C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction frontale C : compactage moyen 0002022 C : compactage moyen 0000020 Solution 1 : arrosage superficiel W : arrosage superficiel pour maintien de l’état C : compactage moyen Solution 2 : extraction frontale E : extraction frontale C : compactage intense Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction en couches R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur moyenne(<12 m) Solution 1 : humidification dans la masse W : humidification pour changement d’état R : régalage en couches minces C : compactage moyen Solution 2 : emploi en l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne<12 m 1010121 0002022 NON 2000020 0030020 2000010 NON 1000122 0040120 0000012 Solution 1 : extraction avec arrosage superficiel - A1ts Evaporation importante E : extraction frontale W : arrosage superficiel C : compactage intense H : hauteur moyenne<12 m Solution 2 : humidification dans la masse W : humidification pour changement d’état R : couches minces C : compactage intense Compactage à sec à étudier 22 2030012 0040110 . - ++ A1m A1s Ces sols s’emploient facilement mais sont très sensibles aux conditions météorologiques qui peuvent très rapidement interrompre le chantier à cause d’un excès de teneur en eau ou au contraire conduire à un matériau sec difficile à compacter Ces sols sont difficiles à compacter.

- Evaporation importante Code Conditions d’utilisation en Remblai E G W T R C H Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes T : traitement à la chaux si IPI < 5 C : compactage faible H : hauteur moyenne<12 m Solution 1 : aération E : extraction en couches minces W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Solution 2 : traitement si IPI < 5 T : traitement à la chaux C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction frontale C : compactage moyen 0002032 C : compactage moyen 0000020 1010122 0002022 NON 2000020 Solution 1 : arrosage superficiel W : arrosage superficiel pour maintien de l’état C : compactage moyen Solution 2 : extraction frontale E : extraction frontale C : compactage intense Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction en couches R : couches minces C : compactage intense H :hauteur moyenne<12 m Solution 1 : humidification dans la masse W : humidification pour changement d’état R : régalage en couches minces C : compactage moyen Solution 2 : emploi en l’état C : compactage intense H :hauteur moyenne<12 m 1000112 Solution 1 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage intense 0040110 0030020 2000010 NON 0040120 0000012 Solution 2 : extraction frontale avec arrosage E : extraction frontale W : arrosage superficiel pour maintien de l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne<12 m A2ts NON Compactage à sec possible pour les sols les moins plastiques à étudier 23 2030012 . - Evaporation importante Pluie forte Pluie faible Ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante ++ Pluie forte + Pluie faible = Ni pluie ni évaporation importante L’humidification dans la masse exige un malaxage soigné avec apport d’importantes quantités d’eau.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : A2 . Situation Météorologique + Pluie faible = Ni pluie ni évaporation importante - ++ + = A2m A2s Ces sols ne posent pas de problème de réutilisation en remblai sauf par pluie forte ou moyenne La teneur en eau faible de ces sols oblige à un compactage intense. Il faut au moins éviter de réduire encore leur teneur en eau. Un traitement à la chaux pour les sols non tufacés peut être envisagé pour améliorer la traficabilité.Tc et Tf correspondants Sol A2h Observations Générales Ces sols sont difficiles à mettre en œuvre en raison de leur portance faible.

Un traitement à la chaux pour améliorer la traficabilité peut être envisagé pour les A3h et les + C1A3h. A3m C1A3m C2A3m A3s C1A3s C2A3s Situation Météorologique La plasticité de ces sols entraîne pour les remblais des risques de glissement d’autant plus grands que les remblais sont élevés. Comme ci-dessus. météo de mise en œuvre). Pluie forte Pluie faible = Ni pluie ni évaporation importante - Evaporation importante ++ Pluie forte + Pluie faible Ni pluie ni évaporation importante = Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes T : traitement à la chaux pour A3h si IPI < 5 et C1A3h si IPI < 12 C : compactage faible H : hauteur faible 8 m E : extraction en couches W : réduction de la teneur en eau par aération R : Couches minces C : compactage moyen H : hauteur faible 8 m Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes NON NON 0002031 1010121 NON C : compactage moyen H : remblai de hauteur faible (  8 m ) 0000021 C : compactage moyen H : remblai de hauteur faible (  8 m ) 0000021 W : arrosage superficiel pour maintien de l’état - Evaporation importante ++ Pluie forte + = R : couches minces C : compactage moyen H : remblai de hauteur  8 m Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction en couches R : couches minces C : compactage intense H : remblai de hauteur faible 8 m Pluie faible - Ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante 0030121 NON 1000111 W : arrosage superficiel pour maintien de l’état R : couches minces C : compactage intense H : remblai de hauteur faible 8 m 0030111 E : extraction frontale W : arrosage superficiel pour maintien de l’état R : couche minces C : compactage intense H : remblai de hauteur faible 8 m 2030111 A3ts C1A3ts Code EGWTRCH NON Sols inutilisables C2A3ts 24 .de leur caractère collant ou glissant dû à leur grande plasticité et à leur faible perméabilité de la fraction argileuse.C1A3 et C2A3 Sol A3h C1A3h C2A3h Observations Générales Sols difficiles à mettre en œuvre en raison : ++ .Tc et Tf correspondants . la plasticité de ces sols. La portance élevée ne doit pas faire illusion vis à vis des tassements ultérieurs possibles. La forte cohésion de ces sols exige un fractionnement et un compactage énergique en couches minces. entraîne pour les remblais des risques de glissement d’autant plus grands que les remblais sont élevés.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : A3 . même dans les meilleures conditions (w.

Tc et Tf correspondants Sol Observations Générales B1 Ces sols sont sensibles à l’eau. Ils peuvent poser des problèmes de traficabilité si leur granulométrie est uniforme. Code EGWTRCH NON 0000020 Sols : B3 . de retrait gonflement et de stabilité. Situation Météorologique ++ + = - Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes Pluie forte Toutes situations météorologiques C : compactage moyen à l’exception de forte pluie Traitement anti-érosif nécessaire au niveau des talus.C1A4 . la traficabilité peut être améliorée par un arrosage Situation Météorologique ++ + = - Conditions d’utilisation en Remblai Toutes situations C : compactage moyen météorologiques 25 Code EGWTRCH 0000020 .Tc et Tf correspondants Sol B3 Observations Générales Ces sols sont peu sensibles à l’eau. Ils s’érodent facilement sous l’action du ruissellement. et s’ils sont secs. Code EGWTRCH NON Sols : B1 .CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : A4 . sauf en cas de traitement à définir par une comporterait de grands risques étude spéciale de laboratoire. Pour certains d’entre eux (sol homométrique). et peu érodables.C2A4 et sols tirseux TxA3 et TxA4 Sol Situation Météorologique Observations Générales A4 C1A4 C2A4 TXA3 TXA4 Conditions d’utilisation en Remblai Sols à la fois très difficiles à travailler et dont l’utilisation Sols inutilisables.

avec des garanties de qualité suffisantes Code EGWTRCH NON 0002022 0000020 1010121 0012020 NON C : compactage moyen 0000020 Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense Solution 2 : arrosage W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen Situation ne permettant pas la mise en remblai. avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction en couche R : couches minces C : compactage intense H :hauteur faible 8 m Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense H : hauteur faible 8 m Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage moyen Solution 1 : arrosage W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage intense H :hauteur faible 8 m Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage moyen 0000010 Compactage à sec à étudier 26 0030020 NON 1000111 0000011 0040120 0030011 0040120 .5.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : B2 .5 - B2ts Evaporation importante Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai.Tc et Tf correspondants Sol Observations Générales Ces sols sont très sensibles à la situation météorologique. Un traitement à la chaux pour améliorer la traficabilité peut être envisagé pour les sols non tufacés. Pour ces sols. = - Evaporation importante Pluie faible ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante ++ Pluie forte + Pluie faible B2s L’humidification dans la masse pour changer l’état est relativement facile à réaliser. avec des garanties de qualité suffisantes T : traitement avec la chaux si IPI < 5 C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Solution 1 : extraction en couche – aération E : extraction en couche W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur faible 8 m Solution 2 : aération et traitement si IPI < 5 W : réduction de la teneur en eau par aération T : traitement avec la chaux C : compactage moyen Situation ne permettant pas la mise en remblai. - + B2m Ces sols sont très sensibles à la situation météorologique Protection anti-érosive nécessaire si VBS < 1. un arrosage ou une humidification. il faut compenser l’insuffisance de la teneur en eau par un compactage intense. Ils sont sujet au « matelassage ». ce qui est à éviter au niveau de l’arase de terrassement. = ni pluie ni évaporation importante Protection anti-érosive nécessaire si VBS < 1. Situation Météorologique + = Pluie faible ni pluie ni évaporation importante B2h Protection anti-érosive nécessaire si VBS < 1.5.

Evaporation importante Pluie forte + Pluie faible = - B4ts Pluie forte Pluie faible ni pluie ni évaporation importante ++ B4s L’humidification dans la masse pour changer l’état est relativement facile à réaliser. Un traitement à la chaux pour améliorer la traficabilité peut être envisagé pour les sols non tufacés. Situation Météorologique + Pluie faible = ni pluie ni évaporation importante - ++ + B4m Ces sols sont très sensibles à la situation météorologique. Ils sont sujet au « matelassage ». avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction frontale C : compactage moyen Code EGWTRCH NON 0002022 0000020 0000031 1010121 0002022 NON 2000020 C : compactage moyen 0000020 Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense Solution 2 : arrosage W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen Situation ne permettant pas la mise en remblai. avec des garanties de qualité suffisantes Solution 1 : traitement si IPI < 12 T : traitement avec la chaux C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Solution 2 : utilisation en l’état C : compactage faible H : hauteur faible 8 m Solution 1 : aération E : extraction en couches W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur faible 8 m Solution 2 : traitement si IPI < 12 T : traitement avec la chaux C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Situation ne permettant pas la mise en remblai. = - Pour ces sols.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : B4 . il faut compenser l’effet néfaste de la faible teneur en eau par un compactage intense. Evaporation importante ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai. avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction en couche R : couches minces C : compactage intense H : hauteur moyenne<12 m Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense H :hauteur moyenne<12 m Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage moyen Solution 1 : arrosage W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne<12 m 0000010 Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage moyen Compactage à sec à étudier 27 0030020 NON 1000112 0000012 0040120 0030012 0040120 . un arrosage ou une humidification.Tc et Tf correspondants Sol B4h Observations Générales Ces sols sont très sensibles à la situation météorologique.

avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction frontale C : compactage moyen C : compactage moyen Solution 1 : arrosage W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen Solution 2 : utilisation en l’état C : compactage intense Situation ne permettant pas la mise en remblai. - ++ + B5m Ces sols sont très sensibles à la situation météorologique. L’humidification dans la masse pour changer l’état est relativement facile à réaliser. = - Evaporation importante Pluie forte Pluie faible ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante ++ Pluie forte + Pluie faible = ni pluie ni évaporation importante .CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : B5 .soit de compacter intensément avec un arrosage superficiel. du fait de leur faible teneur en eau. Ces sols sont très difficiles à compacter. B5ts Evaporation importante Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai.soit d’humidifier le matériau dans sa masse pour le ramener en B5m.aération E : extraction en couches W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur faible 8 m Solution 2 : aération et traitement si IPI < 12 W : réduction de la teneur en eau par aération T : traitement avec la chaux C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Situation ne permettant pas la mise en remblai.Tc et Tf correspondants Sol Observations Générales Situation Météorologique + Ces sols sont difficiles à mettre en œuvre en raison de leur portance faible. avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction en couche R : couches minces C : compactage intense H : hauteur moyenne<12 m Solution 1 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage moyen Solution 2 : utilisation en l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne<12 m Solution 1 : extraction frontale et arrosage E : extraction frontale W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne<12 m Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage moyen Compactage à sec à étudier 28 Code EGWTRCH NON 0002022 0000020 1010121 0012022 NON 2000020 0000020 0030020 0000010 NON 1000112 0040120 0000012 2030012 0040120 . Un traitement à la chaux peut être envisagé pour améliorer la traficabilité pour les sols non tufacés. qui peut très rapidement interrompre le chantier à cause de l’excès de teneur en eau ou au contraire. = Pluie faible ni pluie ni évaporation importante B5h Ils sont sujets au matelassage. avec des garanties de qualité suffisantes T : traitement avec la chaux si IPI< 12 C : compactage moyen H : hauteur moyenne<12 m Solution 1 : extraction en couche . En conséquence il convient : B5s . conduire à un matériau sec difficile à compacter.

ni pluie ni évaporation importante L’humidification dans la masse pour changer l’état est relativement facile à réaliser. ils présentent en général une bonne traficabilité du fait de la présence d’une fraction granulaire importante. Un traitement à la chaux peut être amélioré pour améliorer la traficabilité. En conséquence il + convient : Pluie faible ni pluie ni évaporation importante Situation ne permettant pas la mise en remblai. = - + Ces sols sont très difficiles à + compacter. avec des garanties de qualité suffisantes Evaporation importante Pluie forte Pluie faible ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante Pluie forte . En l’absence de pluie.soit d’humidifier le matériau dans sa = masse pour le ramener en B6m. avec des garanties de qualité suffisantes T : traitement à la chaux seule si IPI < 5 C : compactage moyen H : hauteur moyenne  12 m Solution 1 : extraction en couche . B6h La fraction grenue n’est pas suffisante pour modifier sensiblement le comportement de la fraction argileuse.Tc et Tf correspondants Sol Observations Générales Situation Météorologique + Ces sols sont difficiles à mettre en œuvre en raison de leur portance = faible. Conditions d’utilisation en Remblai 0000010 0030020 2000010 NON 1000112 0040120 0000012 2030012 0040110 .aération E : extraction en couches W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur faible  8 m Solution 2 : traitement si IPI < 5 T : traitement à la chaux C : compactage moyen H : hauteur moyenne  12 m Situation ne permettant pas la mise en remblai.soit de compacter intensément avec un arrosage superficiel.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : B6 . Ils sont sujets au « matelassage ». - B6ts Evaporation importante 0002022 0000020 1010121 0002022 NON C : compactage moyen 0000020 Compactage à sec à étudier si Ip < 25 29 NON 2000022 E : extraction en couches R : couches minces C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Solution 1 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage moyen Solution 2 : utilisation en l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Solution 1 : extraction frontale et arrosage E : extraction frontale W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage intense Pluie faible Code EGWTRCH E : extraction frontale C : compactage moyen H : hauteur moyenne  12 m Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense Solution 2 : arrosage pour maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen Solution 3 : extraction frontale E : extraction frontale C : compactage intense Situation ne permettant pas la mise en remblai. + + B6m Ces sols ne présentent pas de + problème d’utilisation en remblai sauf par pluie forte. du fait de leur faible teneur en eau. ce qui est à éviter au niveau des arases de terrassement. avec des garanties de qualité suffisantes B6s .

La présence de blocs peut entraîner des difficultés lors de la réalisation des traitements. Pluie faible Conditions d’utilisation en Remblai ni pluie ni évaporation importante E : extraction en couche R : couches minces C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense H : hauteur faible Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage moyen W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Evaporation importante Compactage à sec à étudier 30 Code EGWTRCH NON 0202022 0000020 1010122 NON 2000020 0000020 0000010 0030020 NON 1000112 0 0 0 0 0 11 0040120 0030012 . Situation Météorologique + = - ++ C1A1m C1B5m Ces sols sont très sensibles aux conditions atmosphériques qui peuvent très rapidement interrompre le chantier par excès de teneur en eau ou au contraire conduire à un sol trop sec difficile à compacter. C1A1s C1B5s sont difficiles + = Evaporation importante Pluie forte Pluie faible ni pluie ni évaporation importante E : extraction en couches W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur moyenne  12 m Situation ne permettant pas la mise en remblai.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : C1A1 et C1B5 Sol Observations Générales C1A1h C1B5h Ces sols sont difficiles à mettre en œuvre en raison de leur faible portance . + Pluie faible - = - C1A1ts C1B5ts ni pluie ni évaporation importante Situation ne permettant pas la mise en remblai. Ces sols compacter. avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction frontale C : compactage moyen C : compactage moyen Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense Solution 2 : arrosage pour maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen ++ Pluie forte Situation ne permettant pas de maîtriser l’humidification des sols nécessaires pour permettre leur utilisation et risquant de conduire rapidement à des excès de teneur en eau. ils peuvent conserver des pressions interstitielles après mise en œuvre. avec des garanties de qualité suffisantes G : élimination des éléments supérieurs à 250 mm pour traitement T : traitement à la chaux si IPI < 12 C : compactage moyen H : hauteur moyenne  12 m Evaporation importante à L’humidification pour changer d’état exigeant un malaxage au moins grossier du sol. Si ce malaxage ne peut être réalisé il convient alors de laisser percoler l’eau à partir de la surface après avoir réalisé une scarification. peut être rendue difficile par la présence des blocs.

Pluie forte sont 2000020 Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense Solution 2 : arrosage pour maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen Evaporation importante ++ Ces sols compacter. - C1A2ts C1B6ts C : compactage moyen 0000020 Situation ne permettant pas de maîtriser l’humidification des sols nécessaires pour permettre leur utilisation. - Pluie forte Pluie faible ni pluie ni évaporation importante à + Pluie faible C1A2s L’humidification pour changer d’état exigeant un malaxage au C1B6s = ni pluie ni évaporation importante difficiles moins grossier du sol peut être rendu difficile par la présence des blocs et de l’argilosité importante. ils peuvent conserver des pressions interstitielles après mise en œuvre. Situation Météorologique + = - Pluie faible ni pluie ni évaporation importante Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai. avec des garanties de qualité suffisantes G : élimination des éléments supérieurs à 250 mm pour traitement T : traitement à la chaux si IPI < 12 C : compactage moyen H : hauteur moyenne 12 m E : extraction en couches W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur moyenne 12 m Evaporation importante Code EGWTRCH NON 0020 00 2 0 2202 00 1010122 Ces sols réagissent en général bien avec la chaux mais la présence de gros blocs peut rendre leur traitement difficile. avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction frontale C : compactage moyen Evaporation importante 0000010 0030020 NON E : extraction en couche C : compactage intense H : hauteur moyenne 12 m 1000012 C : compactage intense H : remblai de hauteur faible 8 m 0000011 Solution 1 : maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage intense H : remblai de hauteur faible 8 m 0030011 Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches minces C : compactage intense 0040110 Compactage à sec possible pour C1A2 et C1B6 avec Ip < 25 31 NON . La fraction grossière n’est pas suffisante pour modifier sensiblement le comportement de la fraction argileuse. ++ + C1A2m Ces sols ne posent pas de C1B6m problème d’utilisation en remblai = sauf par pluie forte.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : C1A2 et C1B6 Sol Observations Générales C1A2h C1B6h Ces sols sont difficiles à mettre en œuvre en raison de leur faible portance. Situation ne permettant pas la mise en remblai.

C1B2ts C1B4ts - Evaporation importante Pluie forte Pluie faible ni pluie ni évaporation Evaporation importante Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai. - C1B2m C1B4m + Ces sols sont dans un état + hydrique permettant une mise en + œuvre facile mais sont très sensibles à la situation = météorologique. avec des garanties de qualité suffisantes E : extraction frontale C : compactage moyen C : compactage moyen Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense Solution 2 : arrosage pour maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen Situation ne permettant pas de maîtriser l’humidification des sols nécessaires pour permettre leur utilisation.5. C1B2s L’humidification pour changer l’état C1B4s de ces sols est relativement facile à réaliser car la quantité d’eau = nécessaire n’est pas très importante et son introduction au sein du matériau assez rapide (moins d’une heure en général).CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : C1B2 et C1B4 Sol Observations Générales Ces sols sont très sensibles à la situation météorologique C1B2h C1B4h Ils sont sujets au matelassage Situation Météorologique + Pluie faible = ni pluie ni évaporation importante Protection anti-érosive nécessaire pour C1B2 si VBS < 1. Protection anti-érosive nécessaire pour C1B2 si VBS < 1. avec des garanties de qualité suffisantes Solution 1 : traitement si IPI < 12 G : élimination des éléments > à 250 mm T : traitement avec la chaux C : compactage moyen Solution 2 : utilisation en l’état C : compactage faible H : hauteur moyenne  12 m E : extraction en couches W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen Situation ne permettant pas la mise en remblai. Protection anti-érosive nécessaire pour C1B2 si VBS < 1.5. Pluie forte E : extraction en couches R : couches minces C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Pluie faible ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante NON 0202020 0000020 0000032 1010120 NON 2000020 0000020 0000010 0030020 NON 1000112 Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense H : hauteur faible  8 m Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état C : compactage moyen Solution 1 : maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m 0040020 Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état C : compactage intense 0040010 Compactage à sec possible à étudier 32 Code EGWTRCH 0000011 0030012 . - + La faible teneur en eau de ces sols + nécessite d’avoir recours à un compactage intense si l’on veut les + réutiliser en l’état.5.

C2A1ts C2B2ts C2B4ts C2B5ts Sols inutilisables 33 NON 0000010 0030020 NON 0000210 0000012 0040220 0030212 . C2B5h + = C2B2h C2B4h Situation Météorologique Les risques habituellement induits par un surcompactage ne sont généralement pas à craindre bien que ces sols soient sujets au matelassage.5. C2A1s C2B2s La faible teneur en eau de ces sols + et leur fort pourcentage de gros + éléments anguleux nécessitent d’avoir recours à un compactage + intense si l’on veut les réutiliser en l’état. avec des garanties de qualité suffisantes Pluie faible ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante C : compactage moyen 0000020 C : compactage moyen 0000020 Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense Solution 2 : maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen Pluie forte Situation ne permettant pas la mise en remblai. - Pluie forte Situation ne permettant pas la mise en remblai. avec des garanties de qualité suffisantes Pluie faible R : couches minces C : compactage intense ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Solution 2 : humidification dans la masse W : humidification pour changer d’état R : couches moyennes C : compactage moyen W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage intense R : couches moyennes H : hauteur moyenne  12 m Protection anti-érosive nécessaire pour C1B2 si VBS < 1.C2B2 .5. - Pluie faible Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai.C2B4 et C2B5 Sol C2A1h Observations Générales Le fort pourcentage de gros éléments anguleux présents dans ces sols leur procure en général une bonne stabilité. C2B4s L’humidification pour changer l’état = C2B5s de ces sols est relativement facile à réaliser car la quantité d’eau nécessaire n’est pas très importante et son introduction au sein du matériau assez rapide (moins d’une heure en général). C2A1m C2B2m C2B4m + Les sols de cette classe constituent + des matériaux de choix pour la construction des remblais étant + donné leurs caractéristiques = mécaniques et leur facilité de mise en œuvre C2B5m Protection anti-érosive nécessaire pour C1B2 si VBS < 1. avec des garanties de qualité suffisantes ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante Code EGWTRCH NON C : compactage moyen H : hauteur moyenne  12 m 0000 00 0 0 2202 00 W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches moyennes C : compactage moyen 0010220 Protection anti-érosive nécessaire pour C1B2 si VBS < 1.5.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : C2A1 .

+ = - Conditions d’utilisation en Remblai Situation ne permettant pas la mise en remblai.Conditions d’utilisation des Matériaux en Remblai CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : C2A2 et C2B6 Situation Météorologique Sol Observations Générales + Pluie faible - C2A2h Le fort pourcentage de gros éléments anguleux présents dans ces sols leur procure en général une bonne stabilité. avec des garanties de qualité suffisantes C : compactage faible H : hauteur moyenne  12 m W : réduction de la teneur en eau par aération R : couches minces C : compactage moyen H : hauteur moyenne  12 m Situation ne permettant pas la mise en remblai. ni pluie ni évaporation importante Le compactage devra être interrompue dès l’apparition du matelassage. argilosité importante imposant des délais d’imbibition longs (quelques heures à quelques jours) grandes quantités d’eau nécessaire. + Pluie faible E : extraction en couches C : compactage intense = - ni pluie ni évaporation importante Evaporation importante Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Solution 2 : humidification W : humidification pour changer d’état R : couches moyennes C : compactage intense Solution 1 : maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état R : couches moyennes C : compactage intense H : hauteur moyenne  12 m Solution 2 : humidification W : humidification pour changer l’état R : couches moyennes C : compactage intense Sols inutilisables C2B6ts 34 Code EGWTRCH NON 0000032 0000020 0010222 NON 0000020 0000020 0000010 0030020 NON 1000010 0000012 0040210 0030212 0040210 NON . C2A2s C2B6s C2A2ts L’humidification dans la masse pour changer l’état de ces sols est toujours une opération délicate : présence des blocs empêchant le malaxage intense du sol avec l’eau. - C2B6h ++ C2A2m C2B6m Les sols de cette classe constituent des matériaux de choix pour la construction des remblais étant donné leurs caractéristiques mécaniques et leur facilité de mise en œuvre. avec des garanties de qualité suffisantes Evaporation importante Pluie forte Pluie faible ni pluie ni évaporation C : compactage moyen C : compactage moyen Solution 1 : utilisation en l’état C : compactage intense Solution 2 : arrosage pour maintien de l’état W : arrosage pour maintien de l’état C : compactage moyen Evaporation importante ++ Pluie forte Situation ne permettant pas la mise en remblai avec des garanties de qualité suffisantes. La faible teneur en eau de ces sols et leur fort pourcentage de gros éléments anguleux nécessitent d’avoir recours à un compactage intense si l’on veut les réutiliser en l’état.

C1B3 .CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : D1 . C2B1 un la Toutes situations météorologiques C : compactage moyen 0000020 ++ + = - Toutes situations météorologiques C : compactage moyen 0000020 nécessaire Le faible pourcentage de la fraction granulométrique <80 m présente dans ces sols les rend insensibles aux variations de situation météorologique.C1B1 . L’arrosage traficabilité.C2D1 . ++ + = - nécessaire 35 .C1D2 .D2 . des problèmes de traficabilité surtout si leur granulométrie est uniforme. Ces sols peuvent poser des problèmes de traficabilité si la granulométrie de la fraction < 50 mm est uniforme et si leur teneur en eau est faible.C1D1 . D1 D2 C1D1 C1D2 C2D1 C2D2 C1B1 C1B3 Pour limiter ces problèmes arrosage peut s’avérer efficace. Protection anti-érosive pour C2B1. peut améliorer Protection anti-érosive pour C1B1.C2B1 .C2D2 Sol Situation Météorologique Observations Générales Conditions d’utilisation en Code Remblai EGWTRCH Ces sols peuvent poser.C2B3 . C2B3 ++ + = - Toutes situations C : compactage moyen météorologiques 0000020 Ces sols constituent les meilleurs Matériaux de construction des remblais.

le géotechnicien doit préciser le sol le plus probable auquel on aboutit en fin de mise en œuvre.R2 . Les conditions dépendent de la nature et de l’état du sol obtenu évoluant granulométriquement en cours en chantier. Dans chaque cas le géotechnicien doit préciser le sol le plus probable auquel on aboutit en fin de mise en œuvre. On se référera alors aux conditions d’utilisation de ce sol en y ajoutant systématiquement l’obligation d’une fragmentation complémentaire.R4 . Les conditions dépendent de la nature et de l’état du sol obtenu en chantier. sont utilisables en remblais quelles que soient les conditions météorologiques. cours de chantier vers un matériau plus fin. R24 Matériaux évolutifs dont le A traiter comme un R33 comportement s’approche de celui d’une roche argilo-marneuse.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Matériaux rocheux : R1 . Toutes situations météorologiques Les conditions de compactage dépendent de la blocométrie obtenue Matériaux rocheux de dureté moyenne. Dans chaque cas. La granularité après extraction dépend Matériaux rocheux tendres évoluant en essentiellement du mode d’extraction utilisé. graveleux.R6 Sol Observations Générales R1 R21 R41 R61 R22 R42 R62 R23 R43 R63 Situation Météorologique Conditions d’utilisation en Remblai Etude spéciale à réaliser Matériaux rocheux sains ou naturellement fragmentés. 36 Code EGWTRCH . Après extraction ces matériaux se classent souvent de chantier vers un sol blocailleux ou en C1 ou en C2.

CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI

R3 : Roches argilo -marneuses évolutives et roches schisteuses
R31 : Roches peu fragmentables et très dégradables
R32 : Roches peu fragmentables et moyennement dégradables
R33 : Roches peu fragmentables et peu dégradables

Sol

Observations Générales

Situation
Météorologique

Conditions d’utilisation en Remblai

Marnes rocheuses ou roches
R31 argileuses, évolutives, dont la Matériaux très dangereux donc normalement inutilisables en raison des
risques importants qu’ils induisent sur la stabilité à long terme des

R32

R33

mise en remblai comporte un ouvrages.
risque qu’il convient d’apprécier
avant chaque chantier.
++
Pluie forte
Les
conditions
d’utilisation
proposées
doivent
être
Pluie faible
accompagnées d’une réflexion
+
approfondie sur les méthodes
d’extraction les plus appropriées
en particulier en vue de la
fragmentation,
et
sur
la
Ni pluie, ni
conception globale des remblais
=
évaporation
ou
importante
(couches drainantes, stabilisation
ou
des talus «imperméabilisation»..)
évaporation
Ces
matériaux
présentent
importante
d’autant
moins
de
risque
d’évolution qu’ils sont mieux
++
Pluie forte
fractionnés (viser un matériau de
granularité continue ou riche en
+
fines),
bien
compactés
et
Pluie faible
humides à la mise en œuvre.
Les dispositions constructives
énoncées dans le chapitre VI -3
du fascicule I sont à respecter.

=
ou
-

Situation ne permettant pas une mise en remblai
avec des garanties de qualité suffisantes
G : fragmentation complémentaire après extraction
R : couches minces
C : compactage intense
H : hauteur moyenne  12 m

G : fragmentation complémentaire après extraction
W : arrosage pour maintien de l’état
R : couches minces
C : compactage intense
H : hauteur moyenne  12 m
Situation ne permettant pas une mise en remblai
avec des garanties de qualité suffisantes
R : couches moyennes
C : compactage moyen

Ni pluie, ni
évaporation R : couches moyennes
importante C : compactage intense
ou
évaporation
importante

37

Code
EGWTRCH

NON

NON

0300112

0330112

NON
0000220

0000210

CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI
R3 : Roches argilo-marneuses évolutives et roches schisteuses (suite)
R34 : Roches fragmentables
Sol

Observations Générales
Marnes rocheuses ou roches
argileuses, évolutives, dont la
mise en remblai comporte un
risque qu’il convient d’apprécier
avant chaque chantier.

R34h

Les conditions d’utilisation proposées doivent être accompagnées
d’une réflexion approfondie sur
les méthodes d’extraction les
plus appropriées en particulier en
vue de la fragmentation, et sur la
conception globale des remblais
(couches drainantes, stabilisation
des talus « imperméabilisation ».

Situation
Météorologique
+

Pluie faible

=

Ni pluie ni
évaporation
importante

-

++
Ces
matériaux
présentent
d’autant
moins
de
risque
d’évolution qu’ils sont mieux
fractionnés (viser un matériaux
de granularité continue ou riche
en fines), bien compactés et
humides à la mise en œuvre.

+

Evaporation
importante

=

Ni pluie, ni
évaporation
importante

-

Evaporation
importante

La classe R34 a en général un
comportement de sol.

++

Pluie faible

=

-

R34ts

E : extraction en couches
G : fragmentation complémentaire après extraction
W : réduction de la teneur en eau par aération
R : couches minces
C : compactage moyen
H : hauteur moyenne

G : fragmentation complémentaire après extraction
R : couches moyennes
C : compactage intense
H : hauteur moyenne
G : fragmentation complémentaire après extraction
W : arrosage pour maintien de l’état
R : couches minces
C : compactage intense
H : hauteur moyenne

Pluie forte ou Situation ne permettant pas une mise en remblai
avec des garanties de qualité suffisantes.
moyenne

+

R34s

Situation ne permettant pas une mise en remblai
avec des garanties de qualité suffisantes.
Solution 1 : Fragmentation
G : fragmentation complémentaire après extraction
R : couches moyennes
C : compactage moyen
H : remblai de hauteur faible
Solution 2 : Traitement
T : traitement à la chaux seule
C : compactage moyen

Pluie forte ou Situation ne permettant pas une mise en remblai
avec des garanties de qualité suffisantes.
moyenne
G : fragmentation complémentaire après extraction
Pluie faible R : couches moyennes
C : compactage moyen
H : hauteur moyenne

R34m Une étude spécifique préalable
de ces roches est souvent
nécessaire
pour
définir
la
conception
du
remblai,
la
granularité à obtenir et les
moyens nécessaires correspondants, et le mode de compactage

Conditions d’utilisation en Remblai

Ni pluie
évaporation
importante

évaporation
importante

E : extraction en couches
G : fragmentation complémentaire après extraction
R : couches minces
C : compactage intense
H : remblai de hauteur faible ( 8 m)
Solution 1 : humidification et fragmentation
G : fragmentation complémentaire après extraction
W : humidification pour changer d’état
R : couches minces
C : compactage intense
H : hauteur moyenne
Solution 2 : arrosage et fragmentation
G : fragmentation complémentaire après extraction
W : arrosage pour maintien de l’état
R : couches minces
C : compactage intense
H : remblai de hauteur faible
Situation ne permettant pas une mise en remblai
avec des garanties de qualité suffisantes.

Matériaux inutilisables dans l’état

38

Code
EGWTRCH

NON

0300221
0002020

1310122

NON
0300222

0300212

0330112
NON

1300111

0340112

0330111

NON
NON

CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI

R5 : Roches salines gypseuses
Sol

Observations Générales

Situation
Météorologique

Conditions d’utilisation en Remblai

Code
EGWTRCH

Les conditions d’utilisation en remblai de ces matériaux rocheux
peuvent être à celle des :

R51 Roches plus ou moins solubles - matériaux R2 lorsque la roche est très peu argileuse
nécessitant
une
conception - matériaux R3 lorsque la roche est argileuse
globale des remblais prenant en
compte ce phénomène vis à vis Suivant le cas, les matériaux R51 seront donc rattachés à l’une ou
de possibles circulations d’eau.
l’autre de ces classes, en tenant compte de précautions spécifiques
pour éviter des circulations hydrauliques dans les remblais.

R52

Roches à priori trop solubles pour être utilisables en remblai

39

NON

ANNEXE III Conditions d'utilisation des Matériaux en Couche de Forme 40 .

Ce traitement peut se faire à la chaux seulement ou à la chaux et un liant hydraulique. A1s généralement en place. (ou pour un trafic  TPL5 à la chaux seulement). S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0132 + Pluie faible Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants. NON = ou - Pas de pluie W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte avec un liant hydraulique associé à la chaux. Le matériau traité est apte à figurer en couche de forme pour tout trafic. L’association de la chaux est exigée quand la VBS dépasse 0.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : A1 . A2s = ou - 41 0032 NON 0232 . A1m La maîtrise de l’état hydrique de ces sols traités est souvent délicate en raison de la variation brutale de leur comportement (portance) pour de faibles écarts de teneur en eau. Pas de pluie W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement mixte avec un liant hydraulique associé à la chaux. Pluie faible = ou - Pas de pluie + Pluie faible W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique éventuellement associé à la chaux. S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté = ou - Pas de pluie + Pluie faible traitent + A2m 0022 NON = ou - A2h NON Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants. Ajuster leur état hydrique lorsqu’ils sont trop humides. T : traitement avec un liant hydraulique éventuellement associé à la chaux S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Code G W TS Ces sols se traitent presque toujours en place. (ou pour un trafic  TPL5 à la chaux seulement). Ces sols se Conditions d’utilisation en Couche de forme Situation Météorologique + Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants.A2 Sol Observations Générales A1h Ces sols sont utilisables en couche de forme à condition de les traiter avec des liants hydrauliques associés éventuellement à de la chaux. Ces sols sont aptes à figurer en couche de forme après traitement. NON = Ni pluie ni évaporation T : traitement mixte : chaux + liant hydraulique ou pour un trafic  TPL5 à la chaux seulement S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté - Evaporation importante T : traitement mixte : chaux + liant hydraulique ( ou pour un trafic  TPL5 à la chaux seulement) S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0032 + Pluie faible Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants. S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0122 Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants. NON Pas de pluie W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique éventuellement associé à la chaux. Le matériau traité à la chaux seulement figure en couche de forme pour trafic de classe inférieure ou égale à TPL5. S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0222 Pluie faible Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants. Le matériau ayant fait l’objet d’un traitement mixte (chaux + liant hydraulique) est apte à figurer en couche de forme pour tout trafic.5.

CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sol : A3 Sol Observations Générales Situation Météorologique + A3h Ces sols peuvent être utilisés en couche de forme à condition de les traiter. = ou - - A3s Conditions d’utilisation en Couche de forme Faible pluie ou faible évaporation Evaporation importante Solution 1 : T : traitement mixte : chaux + liant hydraulique S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Solution 2 : trafic  TPL5 T : traitement à la chaux seule S : Application d’un enduit éventuellement clouté NON 0032 gravillonné 0042 Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants NON de cure Solution 1 : W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte : chaux + liant hydraulique S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Solution 2 : trafic  TPL5 W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement à la chaux seule S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants Sols normalement inutilisables en couche de forme 42 Code G W TS 0132 0142 NON . Le matériau ayant fait l’objet d’un traitement mixte ( chaux + liant) est apte à figurer en couche de forme pour tout trafic. Le matériau traité à la chaux seulement est apte à figurer en couche de forme pour trafic de classe inférieure ou égale à TPL5 lors de la mise en service. Le traitement peut se faire avec la chaux seulement ou avec la chaux et un liant hydraulique. = ou - ++ Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants Pluie faible Pas de pluie Pluie forte A3m Lorsqu’ils sont dans un état sec leur emploi en couche de forme est à déconseiller en raison de la difficulté à les humidifier de manière homogène.

+ Pluie faible Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de la mise en oeuvre Pas de pluie G : élimination de la fraction grossière empêchant un malaxage correct du sol avec le (ou les) liant(s) W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement mixte : chaux+ciment S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné. soit que le malaxeur utilisé puisse absorber et fragmenter ces éléments grossiers.C2A1 Sol Observations Générales Situation Météorologique Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de la mise en œuvre NON = ou - Pas de pluie G : élimination de la fraction grossière empêchant un malaxage correct du sol avec le (ou les) liant(s) T : traitement mixte :chaux+ciment S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 2021 + Pluie faible Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de la mise en oeuvre NON = ou - Pas de pluie G : élimination de la fraction grossière empêchant un malaxage correct du sol avec le liant W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte : chaux +ciment S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné. Le matériau ainsi traité est apte à figurer en couche de forme pour toutes les classes de trafic. ou avec un liant hydraulique éventuellement associé à la chaux.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : C1A1 . Conditions d’utilisation en Couche de forme = ou - 43 2121 NON 2221 ..) est réalisable dans des conditions économiques acceptables. Ceci suppose soit que l’on procède à l’élimination préalable des éléments grossiers interdisant le fonctionnement correct du malaxeur. C1A1H Les sols de ces classes sont C2A1H C1A1M C2A1M Le traitement n’est cependant C1A1S C2A1S possible que dans la mesure où un malaxage homogène à l’aide d’un malaxeur à outils animés (pulvimixers…. Code G W TS Pluie faible + utilisables en couche de forme après traitement mixte .

. + Pluie faible + cependant C1A2m possible que dans la mesure où un C2A2m C1A2s C2A2s malaxage homogène à l’aide d’un malaxeur à outils animés (pulvimixers….CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : C1A2 . soit que le malaxeur utilisé puisse absorber et fragmenter ces éléments grossiers. Conditions d’utilisation en Couche de forme = ou - Pas de pluie 44 Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants G : élimination de la fraction grossière empêchant un malaxage correct du sol avec le (ou les) liant(s) W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement avec la chaux pour trafic < TPL5 S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné. Le traitement n’est Situation Météorologique Pluie faible Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants = ou - Pas de pluie G : élimination de la fraction grossière empêchant un malaxage correct du sol avec le (ou les) liant(s) T : traitement avec la chaux pour trafic < TPL5 S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné + Pluie faible Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants = ou - Pas de pluie G : élimination de la fraction grossière empêchant un malaxage correct du sol avec le liant W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement avec la chaux pour trafic < TPL5 S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné. Le matériau ainsi traité est apte à figurer en couche de forme pour trafics de classe inférieure ou égale à TPL5.) est réalisable dans des conditions économiques acceptables.C2A2 Sol C1A2h C2A2h (Trafic TPL  TPL5) Observations Générales Les sols de ces classes sont utilisables en couche de forme après traitement à la chaux. Ceci suppose soit que l’on procède à l’élimination préalable des éléments grossiers interdisant le fonctionnement correct du malaxeur. Code G W TS NON 2041 NON 2141 NON 2241 .

Le matériau traité est apte à figurer en couche de forme pour trafic de classe inférieure ou égale à TPL5.) est réalisable dans des conditions économiques acceptables. La fraction granulaire grossière est assez importante. C2A3h Le traitement n’est cependant possible que dans la mesure où un malaxage homogène à l’aide d’un malaxeur à outils animés (pulvimixers…. 2142 des C2A3m éléments grossiers interdisant le fonctionnement correct du malaxeur. soit que le malaxeur utilisé puisse absorber et fragmenter ces éléments grossiers. Situation Météorologique + Pluie faible = ou - Pas de pluie + Pluie faible C1A3m Ceci suppose soit que l’on procède à l’élimination préalable Conditions d’utilisation en Couche de forme Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant Code G W TS NON G : élimination de la fraction grossière empêchant un malaxage correct du sol avec le liant T : traitement à la chaux S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 2042 Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant NON G : élimination de la fraction grossière empêchant un malaxage correct du sol avec le liant W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement à la chaux S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté.. C1A3s C2A3s = ou - Pas de pluie Sols normalement inutilisables en couche de forme 45 .CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME (trafic TPL  TPL5) Sols : C1A3 et C2A3 Sol Observations Générales C1A3h Les sols de cette classe sont utilisables en couche de forme à condition de les traiter à la chaux.

5 ou si le CBR à 4 jours est supérieur à 20. Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant (s).5 W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement mixte : chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0232 NON 0200 0232 . + = Pluie faible Ni pluie ni évaporation - Evaporation importante + Pluie faible Conditions d’utilisation en Couche de forme Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant T : traitement avec un correcteur granulométrique ou utilisation en l’état pour T  TPL3 (T3) Solution 1 : trafic T  TPL3 T : traitement avec un correcteur granulométrique ou utilisation en l’état Solution 2 : Tous trafics W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique associé éventuellement à un correcteur granulométrique S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté.5 T : traitement aux liants hydrauliques S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté = ou - Pas de pluie 46 NON 0060 0060 0152 NON 0012 Cas2 : VBS > 2.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : B1 . + Pluie faible Ils sont utilisables en l’état pour des trafics T  TPL3 (T3). Utilisation pour trafic < TPL3 (T3) W : humidification pour changer l’état hydrique B2s Code G W TS Cas1 : VBS < 2. = ou - Pas de pluie + Pluie faible = ou - Pas de pluie Ces sols sont utilisables en l’état sans traitement en couche de forme pour des trafics  TPL3 (T3) si l’indice de plasticité est inférieur ou égal à 10 ou si la VBS est inférieure ou égale à 0.5 T : traitement mixte : chaux + un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0032 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant (s). Ils sont également utilisables en couche de forme pour tout trafic après traitement mixte ( chaux + liant hydraulique) Ces sols se traitent souvent en place mais lorsqu’ils sont dans un état moyen ou sec ils sont également susceptibles d’être traités en centrale.5 T : traitement aux liants hydrauliques S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0012 Cas 2 : VBS > 2. Cas1 : VBS < 2.B2 Sol B1 B2h B2m Observations Générales Situation Météorologique ++ Pluie forte Bien qu’insensibles à l’eau les sols de cette classe. sont néanmoins peu traficables du fait de leur finesse et de leur uniformité granulaire.5 T : traitement mixte : chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0032 W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement mixte : chaux + un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant (s).5 T : traitement aux liants hydrauliques S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Cas 2 : VBS > 2. NON Utilisation en l’état pour trafic < TPL3 (T3) 0000 Cas1 : VBS < 2.

météorologiques friables qui sous l’action du trafic peuvent se transformer en éléments fins sensibles à l’eau. NON 0111 . Par contre pour les ou Pas de pluie forts trafics leur utilisation en couche de forme nécessite un traitement aux liants hydrauliques. 47 Conditions d’utilisation en Couche de forme Utilisation en l’état pour trafic < TPL6 (T0) Solution 1 : Code G W TS 0000 0000 Utilisation en l’état pour trafic< TPL6 (T0) Solution 2 : traitement avec un liant hydraulique (pour toutes les classes de trafic) W : arrosage pour maintien en l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné. Ils + Pluie faible sont utilisables en l’état en couche de forme pour les trafics moyen et = faible (<TPL3). ++ Ces matériaux insensibles à l’eau ou + Toutes situations sont constitués par des granulats = .CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sol : B3 Sol B31 B32 Observations Générales Situation Météorologique ++ Pluie même forte Ces matériaux sont insensibles à ou + l’eau et constitués par des granulats résistants et peuvent être = Pas de pluie utilisés en couche de forme dans ou leur état naturel pour les trafics < TPL6. 0111 Utilisation en l’état pour trafic T < TPL3 (T3) 0000 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique. L’objectif du traitement étant l’amélioration de la classe de la plate-forme. Ils sont également utilisables en couche de forme pour toutes les classes de trafic quand ils sont traités aux liants hydrauliques. W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique ( pour toutes les classes de trafic) S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné.

Pour utiliser ces sols en couche de forme trois (3) solutions sont applicables : Situation Météorologique ++ ou + = ou - a. Eliminer par tout moyen ad hoc la fraction 0/d responsable de la sensibilité à l’eau.25. Il est toutefois conseillé de répandre en surface ++ une couche de fin réglage de 2 à ou + 3 cm d’épaisseur d’un granulat frottant qui améliorera nettement la traficabilité.5 ou ++ ou Ip <10 .5 T : traitement aux liants hydrauliques S : application d’un enduit de cure gravillonné 0 0 1 1 éventuellement clouté Cas 2 : VBS > 2.5 W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte :chaux + un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné Pluie même forte Pas de pluie G : élimination de la fraction 0/d S : mise en oeuvre d’une couche de fin réglage (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté) Utilisation en l’état (respecter les conditions de trafic compte tenu de la dureté et de la propreté) Cas1 : VBS < 2. Trafic TPL4 et TPL5 si VBS < 0.5 T : traitement aux liants hydrauliques S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Cas 2 : VBS > 2. L’utilisation en l’état. b. suivant l’importance de la dureté et de la propreté.5 W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte : chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 48 1003 0131 1003 0000 0111 0131 . Le matériau ainsi élaboré devient insensible à l’eau et peut être utilisé en toutes situations météo. Traiter ces matériaux avec la chaux et un liant hydraulique en place. Dans ce cas les domaines d’utilisation sont les suivants : = ou - Pour B41 : Trafic autoroutier et TPL6 si VBS est < 0.5 ou Ip <10 B4s = ou - Pluie même forte Pas de pluie Conditions d’utilisation en Couche de forme G : élimination de la fraction 0/d S : mise en oeuvre d’une couche de fin réglage (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté ) Code G W TS 1003 G : élimination éventuelle de la fraction 0/d S : mise en oeuvre d’une couche de fin réglage (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté ) 1003 T : traitement mixte : chaux + un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0031 Pluie même forte G : élimination de la fraction 0/d S : mise en oeuvre d’une couche de fin réglage (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté) Pas de pluie 0000 Utilisation en l’état (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté et de la propreté) Cas1 : VBS < 2.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sol : B4 Sol B4h B4m Observations Générales Les sols de cette classe contiennent une fraction fine en faible quantité mais cependant suffisante pour leur conférer une grande sensibilité à l’eau. c. + Pour B42 : Trafic < TPL3 si VBS < 0.

B5h Ce traitement peut être un traitement aux liants hydrauliques pour les moins argileux ( VBS < 0.5 S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné + Code G W TS 0211 . NON Pour toutes classes de trafic W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement mixte : chaux + liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0231 Pour toutes classes de trafic W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique si VBS < 0. NON Pour toutes classes de trafic T : traitement mixte : chaux+ liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0031 Pour toutes classes de trafic T : traitement aux liants hydrauliques si VBS< 0.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sol : B5 Sol Observations Générales Ces sols sont utilisables en couche de forme après traitement.5) plus humides.5 S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné Pas de pluie B5s = ou - Pluie faible Pas de pluie NON Pour toutes classes de trafic W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte : chaux+ liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0131 0111 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant (s).5) de la classe ou plus généralement. La couche de forme traitée est valable pour toutes les classes de trafic.5 S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 49 0011 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant (s). B5m Situation Météorologique + Pluie faible = ou - Pas de pluie + Pluie faible = ou - Conditions d’utilisation en Couche de forme Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant (s). Pour toutes classes de trafic W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique si VBS < 0. Ces sols se traitent le plus souvent en place. un traitement mixte chaux + liant hydraulique pour les plus argileux (VBS> 0.

NON Pour toutes classes de trafic W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement mixte : chaux+ un liant hydraulique éventuellement associé à la chaux S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0231 . Il est à noter que les sols les plus plastiques sont difficiles à homogénéiser. Situation Météorologique + Pluie faible = ou - Pas de pluie + Pluie faible = ou - Pas de pluie + Pluie faible = ou - Pas de pluie 50 Code Conditions d’utilisation en Couche de forme G W TS Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sol : B6 Sol B6h B6m B6s Observations Générales La sensibilité à l’eau et la plasticité des sols de cette classe impliquent nécessairement un traitement pour pouvoir les utiliser en couche de forme. Ce traitement est obligatoirement de type mixte : chaux+liant hydraulique. NON Pour toutes classes de trafic W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte : chaux + un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0131 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant. Le matériau traité est apte à figurer en couche de forme pour toutes les classes de trafic. NON Pour toutes classes de trafic T : traitement mixte : chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0031 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant.

Le matériau traité est apte à figurer = en couche de forme pour tout ou trafic. Pluie forte ou Pluie faible Conditions d’utilisation en Couche de forme Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de la mise en œuvre Code G W TS NON Pour toutes classes de trafic W : arrosage pour maintien de l’état hydrique du mélange sol + liant T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné Pas de pluie 51 0111 .CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sol : D1 Sol D1 Observations Générales Situation Météorologique Ces sols sont insensibles à l’eau. Leur utilisation en couche de forme nécessite un traitement aux liants hydrauliques. + + Cependant ils sont difficilement ou + traficables.

Pour les trafics importants un traitement aux liants hydrauliques est nécessaire. car la résistance des granulats est suffisamment élevée. 0111 NON 0000 (Pour toutes classes de trafic) W : arrosage pour maintien de l’état hydrique du mélange sol + liant T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 52 0111 . D22 Ces sols sont insensibles à l’eau.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sol : D2 Sol Observations Générales D21 Ces sols sont utilisables en couche de forme dans leur état naturel. Situation Météorologique Conditions d’utilisation en Couche Code G W TS de forme ++ ou + Utilisation en l’état (toutes classes de trafic) = ou - Toutes conditions météo Pour toutes classes de trafic dans le cadre d’une optimisation du projet W : arrosage pour maintien de l’état hydrique du mélange sol + liant T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné + Pluie faible = ou - Pas de pluie 0000 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liants. ils ne peuvent en général être utilisés en couche de forme dans leur état naturel . Utilisation en l’état (trafic < TPL3 (T3)). à cause de leur friabilité. que pour les trafics moyens à faibles. Un traitement (aux liants hydrauliques ) ne se justifie que pour améliorer le niveau de la plate-forme.

CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : C1D1 . = ou - G : élimination de la fraction grossière empêchant le malaxage correct du sol avec le liant Pas de pluie W : arrosage pour maintien de l’état hydrique du mélange sol + liant Le traitement n’est cependant possible que dans la mesure où un malaxage intime du sol avec le liant peut être réalisé avec des malaxeurs à outils animés (pulvimixers.) ou en centrale. (Pour trafics< TPL3 (T3)) Utilisation en l’état ( avec éventuellement élimination de la fraction grossière) NON 3000 Pour toutes les classes de trafic Pour les utiliser en couche de forme sous trafics importants il est donc nécessaire de les traiter avec un liant hydraulique..C2D2 Sol C1D11 C1D21 C2D21 C2D21 Observations Générales Situation Météorologique Les sols de cette classe peuvent être utilisés en couche de forme ++ dans leur état naturel après avoir ou éliminé ou fragmenté les gros + éléments empêchant un réglage correct de la plate-forme. 2111 T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit éventuellement gravillonné 53 de cure .C1D2 . Ce matériau est utilisable en l’état pour les trafics moyens à faibles. Un traitement aux liants hydrauliques ne se justifie que pour améliorer la classe de la plateforme dans le cadre d’une optimisation du projet... Conditions d’utilisation en Couche de forme Code G W TS (Pour toutes classes de trafic) Toutes conditions météo 3000 G : élimination de la fraction grossière empêchant un réglage correct de la plate-forme.C2D1 . + Pluie faible Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de l’état hydrique du mélange sol + liant. Pour toutes les classes de trafic G : élimination de la fraction grossière empêchant le malaxage correct du sol avec le liant = ou - 2111 W : arrosage pour maintien de l’état hydrique du mélange sol + liant T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné C1D12 C1D22 C2D22 C2D22 Par rapport aux sols de la classe D précédente les sols de cette classe sont constitués de granulats plus friables pouvant conduite sous l’action du trafic à la formation d’éléments fins sensibles à l’eau.

CB3 Sol CB31 CB11 Situation Observations Générales Météorologique Les sols de ces classes peuvent être utilisés en couche de forme dans leur état naturel après avoir éliminé ou fragmenté les gros éléments empêchant un réglage correct de la plate-forme.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : CB1 . bien qu’une solution de traitement n’est pas nécessaire. Ce matériau est utilisable en l’état pour les trafics moyens à faibles. Cependant. Cependant. il peut être avantageux de l’adopter dans le cas où le projet vise un niveau de plate forme élevé. Pour toutes les classes de trafic (pour mémoire) + = ou - Toutes conditions météo G : élimination de la fraction grossière empêchant le malaxage correct du sol avec le liant 2111 T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné (Pour trafics< TPL3) Utilisation en l’état (avec éventuellement élimination de la fraction grossière) G : élimination de la fraction grossière empêchant un réglage correct de la plate-forme. 54 3000 . il peut être avantageux de l’adopter dans le cas où le projet vise un niveau de plate forme élevé. bien qu’une solution de traitement n’est pas nécessaire. Pour toutes les classes de trafic (pour mémoire) G : élimination de la fraction grossière empêchant le malaxage correct du sol avec le liant T : traitement avec un liant hydraulique 2111 S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné CB12 CB32 Par rapport aux sols des classes CB31 et CB11 ces classes sont constituées de granulats plus friables pouvant conduire sous l’action du trafic à la formation d’éléments fins sensibles à l’eau. ++ ou + Toutes conditions météo = ou - Conditions d’utilisation en Couche de forme (CB 31 :Pour toutes classes de trafic ) (CB 11 : Pour trafics < TPL5 ) Utilisation en l’état ( avec éventuellement élimination de la fraction grossière) Code G W TS 3000 G : élimination de la fraction grossière empêchant un réglage correct de la plate-forme.

Dans ce cas le matériau traité est utilisable pour tous trafics. 2-L’utilisation en l’état.25. Pour utiliser ces sols en couche de forme deux solutions sont applicables : 1-Eliminer la fraction 0/d responsable de la sensibilité à ++ l’eau. + CB4s S : mise en oeuvre d’une couche de fin réglage (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté ) S : mise en oeuvre d’une couche de fin réglage (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté ) CB2s CB5s G : élimination de la fraction 0/d et éventuellement de la fraction grossière empêchant le réglage de la plate-forme Code G W TS G : élimination de la fraction 0/d et éventuellement de la fraction grossière empêchant le réglage de la plate-forme.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : CB2 .Procéder à un traitement avec un liant hydraulique. CB41 et CB51 : Trafic autoroutier et TPL6 si VBS est < 0. Il est toutefois conseillé de répandre en surface une couche de fin réglage de 2 à 3 cm d’épaisseur d’un granulat frottant qui améliorera nettement la traficabilité. S : mise en oeuvre d’une couche de fin réglage (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté) 4003 Pour toutes les classes de trafic (pour mémoire) = ou - Pas de pluie 55 G : élimination de la fraction grossière empêchant le malaxage correct du sol avec le liant W : humidification pour changement d’état T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 2211 .5 ou Ip<10 3. 4003 G : élimination éventuelle de la fraction grossière empêchant le réglage de la plate-forme. CB21 . suivant l’importance de la dureté et de la propreté. G : élimination éventuelle de la fraction grossière empêchant le réglage de la plate-forme.CB42 et CB52 Trafic < TPL3 si VBS < 0. CB4s Conditions d’utilisation en Couche de forme G : élimination de la fraction 0/d et éventuellement de la fraction grossière empêchant le réglage de plate-forme. Le matériau ainsi élaboré ou devient insensible à l’eau et peut + être utilisé en toutes situations météo. cette solution peut être retenue dans le cadre d’une optimisation du projet.CB41 et CB51 : ++ Trafic < TPL5 si VBS < 0.5 ou ou IP<10. bien que ceci n’est pas obligatoire. Dans ce cas les domaines d’utilisation sont les suivants : = ou - Toutes conditions météo CB2s Pluie même forte CB5s (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté et de la propreté) Pour toutes les classes de trafic (pour mémoire) G : élimination de la fraction grossière empêchant le malaxage correct du sol avec le liant Pas de pluie 4003 3000 2011 T : traitement avec un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 3000 (respecter les niveaux de trafic compte tenu de la dureté et de la propreté) Pluie même forte CB22 .CB4 . La fraction = fine limoneuse ou argileuse est ou cependant suffisante pour leur conférer une importante sensibilité à l’eau.CB5 Sol CB2h CB4h CB5h CB2m CB4m CB5m Observations Générales Situation Météorologique Les sols de ces classes ++ contiennent une fraction fine en ou faible quantité et une fraction + graveleuse importante.

CB6s Ceci suppose soit que l’on procède à l’élimination préalable des éléments grossiers interdisant le fonctionnement correct du malaxeur. Ce traitement est obligatoirement de type CB6m mixte : chaux+liant hydraulique. NON Pour toutes classes de trafic W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement mixte :chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0231 .) est réalisable dans des conditions économiques acceptables.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sol : CB6 Sol Observations Générales La sensibilité à l’eau et la Situation Météorologique + Pluie faible = ou - Pas de pluie + Pluie faible plasticité des sols de cette classe CB6h impliquent nécessairement un traitement pour les pouvoir utiliser en couche de forme. soit que le malaxeur utilisé puisse absorber et fragmenter ces éléments grossiers. Il est à noter que les sols les plus plastiques sont = ou - Pas de pluie + Pluie faible difficiles à homogénéiser. = ou - Pas de pluie Le matériau traité est apte à figurer en couche de forme pour toutes les classes de trafic. NON Pour toutes classes de trafic W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte : chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0131 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de la mise en œuvre. NON Pour toutes classes de trafic T : traitement mixte :chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 0031 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de la mise en oeuvre. Le traitement n’est cependant possible que dans la mesure où un malaxage homogène à l’aide d’un malaxeur à outils animés (pulvimixers…. 56 Conditions d’utilisation en Couche de forme Code G W TS Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de la mise en oeuvre. La fraction granulaire grossière est assez importante..

TfB2 .5 pluie - Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise de la mise en oeuvre NON utilisation en l’état trafic T  TPL3 pour TcA et TfB trafic T  TPL4 pour TcB 0000 Solution 1 : utilisation en l’état trafic T  TPL3 pour TcA et TfB trafic T  TPL4 pour TcB 0000 Solution 2 : Tous trafics W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique si VBS< 0.5 S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 57 0032 0112 0132 . -après traitement mixte à la chaux et au ciment des sols + Pluie faible TcA1.TcB4.TcB5.TfBi Sol Observations Générales Situation Météorologique ++ + TcAh TfAh TcBh TfBh TcAm TfBm TfAm TcBm Les sols tufacés présentent un effet de cimentation qui contribue à l’amélioration de la portance de la plate-forme.5 0 0 1 2 S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Pas de pluie Solution 2 : traitement L’utilisation en couche de forme se fait de la façon suivante : -pour tous trafics : (Tous trafics) T : traitement mixte si VBS>0.TcBi .5 S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté -après traitement au ciment des Pluie forte sols TcA et TcB qui présentent une ++ VBS<0.TfB4 avec Pas de ou Ip < 10 ou VBS < 0.5 S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté Solution 3 : Tous trafics W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte si VBS > 0.TcA2. Pluie forte Ou Pluie faible Conditions d’utilisation en Couche de forme Situation météorologique ne garantissant pas une maîtrise suffisante de la mise en oeuvre Code G W TS NON Solution 1 : traitement ( tous trafics) = ou - T : traitement avec un liant hydraulique si VBS< 0. Ce phénomène de cimentation croît avec le pourcentage de carbonates.5.Tc B6 si VBS>0.TcB2.TfAi .TcA3.5 -pour trafic T inférieur ou égale à TPL3 : = Les sols TcA.5 -pour trafic T inférieure ou égale à TPL4: Sols TcB avec IP<10 ou VBS<0.CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : TcAi .

TcBi .CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : TcAi . Solution 2 : Tous trafics W : humidification pour changer d’état hydrique T : traitement mixte si VBS>0. Solution 3 : Tous trafics W : humidification pour changement de l’état hydrique T : traitement mixte si VBS > 0.5 S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 58 0000 0200 0232 0232 0232 0232 .5 S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté.TfBi (suite) Sol Situation Météorologique Observations Générales Conditions d’utilisation en Couche de forme Code G W TS NON ++ + Pluie forte Pluie faible Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de la mise en oeuvre.5 S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté. Solution 1 : utilisation en l’état trafic T  TPL3 pour TcA et TfB trafic T  TPL4 pour TcB Solution 1 : humidification W : humidification pour changement de l’état hydrique trafic T  TPL3 pour TcA et TfB trafic T  TPL4 pour TcB TcAs TfBs = Ni pluie ni évaporation TfAs Solution 2 : Tous trafics W : humidification pour changement de l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique si VBS< 0.TfAi .5 S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté TcBs - Evaporation importante Solution 1 : Tous trafics W : humidification pour changer l’état hydrique T : traitement avec un liant hydraulique si VBS< 0.

CONDITIONS D’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Matériaux rocheux : R2 . -après traitement mixte pour toutes classes de trafic.R6 Sol Observations Générales Matériaux rocheux sains Situation Météorologique ou ++ naturellement fragmentés. 3000 Pour toutes classes de trafic G : élimination de la fraction grossière empêchant le réglage correct de la plate-forme. = ou - Pas de pluie Matériaux rocheux de dureté ++ + moyenne. éventuellement après élimination des éléments grossiers .il est nécessaire de se référer à la classe granulaire du matériau lors de la mise en œuvre. Pour les conditions de compactage de ces matériaux . W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement avec liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 3111 Pour trafic de classe < TPL3 G : élimination de la fraction grossière empêchant le réglage correct de la plate-forme. -soit après traitement avec un liant hydraulique et ce dans l’objectif de l’obtention d’une plate-forme à caractéristiques mécaniques élevées. T : traitement mixte : chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 59 3131 . pour les trafics inférieurs ou égaux à TPL3. 3000 Pour toutes classes de trafic G : élimination de la fraction grossière empêchant le réglage correct de la plate-forme.5 G : élimination de la fraction grossière empêchant le réglage correct de la plate-forme. = ou - Pas de pluie Pas de pluie Cas 2 : VBS >2.R4 . L’utilisation de ces matériaux en couche de forme nécessite obligatoirement le recours à une opération de traitement . Cette utilisation R21 R41 R61 R22 R42 R62 R23 R24 R43 R63 se fait : -soit à l’état naturel après élimination éventuelle des gros blocs empêchant le bon réglage de la plate-forme. Toutes conditions météo + Pluie faible Matériaux rocheux tendres évoluant en cours de chantier vers un matériau plus fin. sont + utilisables en couches de forme = quelles que soient les conditions Toutes conditions météo Conditions d’utilisation en Couche de forme Code G W TS Pour toutes classes de trafic G : élimination de la fraction grossière empêchant le réglage correct de la plate-forme. NON Cas 1 : VBS < 2. W : arrosage pour maintien de l’état hydrique T : traitement mixte : chaux+ un liant hydraulique S : application d’un enduit de cure éventuellement gravillonné 3131 Situation météorologique ne permettant pas une maîtrise suffisante de la mise en œuvre. ces matériaux sont utilisables en couche de forme = ou dans les conditions suivantes : -à l’état naturel . W : arrosage pour maintien de l’état hydrique. qui peuvent = éventuellement naturellement fragmentés évoluant en cours de chantier vers un sol blocailleux ou graveleux.5 T : traitement aux liants hydrauliques S : application d’un enduit de cure gravillonné éventuellement clouté 0012 météorologiques.

ANNEXE IV Conditions de Compactage en remblais 60 .

20 0 0.040 0.30 0.45 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.040 0.040 5 e intense Q/S e V N Q/L 0 0.065 0.0 2. Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.5 2.30 0.100 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 0.0 2.065 0 0.TcA1 .0 3.30 0.0 5.02 0.35 0.60 0 5.5 3.30 0.035 0.0 2.45 0 0 0 V 5.m) compacteur ne convenant pas (1) S’assurer de la traficabilité du compacteur (2) Prévoir une opération annexe pour effacer les empreintes lorsqu’il y a risque de pluie en fin de journée (rabottage des centimètres supérieurs.30 (2) (2) (2) (2) (2) (2) PQ3 PQ4 0 0 0 0 Modalités Energie de compactage moyenne Code 2 0.TfA1 Compacteur P1 P2 P3 Q/S 0.0 8.0 2.5 2.0 2.30 0.100 0.25 0.30 0.0 N 6 6 5 7 5 7 4 6 3 6 7 4 3 3 5 5 Q/L 225 325 475 80 165 130 300 170 400 200 80 215 350 520 320 560 0.065 0.30 0.30 5.0 2.0 4.50 0.30 0 0.0 8.25 0.065 0.20 0.05 0.40 V Energie de compactage 0.070 0.0 5. ou emploi d’un autre type de compacteur si celui-ci apporte l’effet souhaité).050 0.085 0.25 0.5 4.130 0.0 3.040 0.0 2.0 N 6 6 8 8 6 8 5 7 8 6 5 4 8 Q/L 175 250 50 80 125 100 195 130 50 100 165 255 280 (m) (m) (km/h) (m3/h.0 2.30 0.0 2.025 0.0 8.20 0.035 0.30 0 0.0 2.20 0.25 0. 61 .0 2.085 0.045 0.0 Q/S Code 1 0.5 2.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : A1 .C1A1 .085 0.30 0.40 0.30 0.050 0.0 2.5 3.095 e 0.

0 2.080 0.30 0.20 0.0 2.5 8.0 5.0 2.190 0.0 2. ou emploi d’un autre type de compacteur si celui-ci apporte l’effet souhaité).30 0.035 0.5 2.0 2.065 0.070 0.0 5.25 0.30 0 0.20 0.055 0.30 0.m) compacteur ne convenant pas (2) Prévoir une opération annexe pour effacer les empreintes lorsqu’il y a risque de pluie en fin de journée (rabottage des centimètres supérieurs.20 0.120 0.050 0.0 2.20 0.30 0.30 0.045 0.0 Code 2 N 7 5 5 6 6 5 7 4 6 6 5 4 3 6 5 Q/L 150 250 350 70 100 165 130 240 160 70 130 200 315 280 480 Q/S Energie de 0.0 8.25 0 0.0 2.0 2.20 0.0 3.30 0.5 4.40 0.5 3.145 0.20 0.035 0.090 0.35 0.0 2.45 0 0 0.30 0. 62 .0 2.030 0.30 0.0 2.0 2.30 0.070 0.0 Code 1 N 7 8 8 8 6 8 6 6 5 7 Q/L 150 200 70 90 140 110 90 110 175 240 Q/S e V N Q/L 0 (m) (m) (km/h) (m3/h. Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.0 2.0 3.35 0.TfA2 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.045 0.30 0.040 0.5 5.035 0.080 0.45 0.40 0 0 0.0 8.30 0 0 intense V 5.30 (2) (2) (2) (2) (2) (2) moyenne V 5.050 0.120 0.0 5.C1A2 .105 0.25 0.30 0.100 0.30 0.0 5.30 0.25 0.0 4.0 8.60 compactage 0.060 0.145 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 0 0 0 0 0 0 Modalités Q/S Energie de e 0.20 0.0 8.060 0.030 0.080 0.050 0.25 0.060 0.30 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : A2 .0 Code 3 N 5 5 4 5 5 4 4 3 4 3 5 5 5 3 3 2 4 4 Q/L 250 400 600 80 120 270 225 480 300 725 365 80 120 360 580 950 520 800 Q/S Energie de e compactage 0.065 0.20 0.35 0 0.0 5.030 0.35 0.0 2.TcA2 .0 2.040 0.0 2.30 0.065 0.0 2.45 0.40 (2) (2) (2) (2) (2) (2) (2) faible V 5.035 0.5 2.0 2.0 2.0 5.30 0.120 0.0 3.040 e compactage 0.055 0.5 2.

0 0.020 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : A3 .25 0.35 compactage faible Code 3 0.0 5.0 0 2.20 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 0 0 0 0 0 0 Modalités Q/S Energie de e 0.30 0.C1A3 .0 5.35 (2) (2) (2) (2) (2) (2) 2.0 5.035 0.20 0 0.085 0.040 0.30 0 0.20 0.0 2.20 0.040 0.035 0.110 0.0 2.0 2.0 8.0 Code 2 N 7 6 6 6 6 5 5 5 8 6 Q/L 150 250 70 90 110 90 110 140 200 360 Energie de Q/S 0.5 2.20 0.25 0 0 0 0.25 0.0 2.30 0.045 0.025 0.055 0.0 Code 1 N 7 7 8 6 6 8 Q/L 150 60 70 70 90 200 Q/S e V N Q/L 0 (m) (m) (km/h) (m3/h.30 0.0 8.0 2.030 0.0 2.20 0.0 2.35 0.20 compactage 0 0 0.0 2.TfA3 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.5 3.0 2.085 0.20 0 0 0 0.070 0.30 0.0 2.20 0 0.030 e 0.070 0.070 0.0 2.040 0.25 0.TcA3 .045 0. 63 .25 0 moyenne V 5.30 0.25 0.0 8.0 2.030 0. Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.0 8.070 0.0 3.040 0.0 2.25 0.0 2.25 0.060 0.20 0.30 0 0.m) compacteur ne convenant pas (2) Prévoir une opération annexe pour effacer les empreintes lorsqu’il y a risque de pluie en fin de journée (rabottage des centimètres supérieurs.25 0 0 intense V 5.20 0.0 N 10 7 6 5 5 5 5 4 6 5 4 4 4 7 5 Q/L 100 200 300 80 110 175 140 255 170 80 140 215 330 320 560 Q/S Energie de 0.055 0.0 8.0 2.050 e compactage 0.025 0.035 0.055 0.45 0 V 5.045 0.045 0. ou emploi d’un autre type de compacteur si celui-ci apporte l’effet souhaité).

060 0.0 5. 64 .0 2.0 Code 2 N 6 5 6 7 6 3 6 3 7 3 6 6 6 Q/L 300 450 600 110 170 675 270 900 360 1125 450 75 100 PQ3 PQ4 Sols : B3 .0 5.120 0.40 0.30 0.55 1.135 0.100 0.165 0.085 0.055 0.090 0.40 1.075 0.C1B3 .50 0.080 0.30 0.D1 .0 2.0 2.35 (1) (1) (1) (1) 0 0 0 0 0 0 0.0 2.0 5.30 0.35 0.45 0.0 1.0 2.200 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 Modalités Q/S Energie de e 0.0 1.0 Code 2 N 6 5 6 6 7 3 7 3 7 3 6 6 6 Q/L 275 400 575 100 160 600 240 825 330 1000 400 65 90 Q/S e V N Q/L 0 (m) (m) (km/h) (m3/h.TfB1 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.45 0.C1B1 .120 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : B1 .80 compactage 0.55 0 moyenne V 5.050 0.TcB1 .0 2.0 5.0 2.0 5.090 1.30 0.20 compactage 0 0 0 0 0 0 0.D2 .10 0.065 0.50 0.65 0.055 0.0 2.0 1.45 1.0 5.0 1.60 0 moyenne V 5.225 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 Modalités Q/S Energie de e 0.75 0.m) compacteur ne convenant pas (1) S’assurer de la traficabilité du compacteur Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.TcB3 .40 0.TfB3 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.00 0.0 5.50 0.0 2.115 0.0 5.0 5.60 0.080 0.0 2.180 0.0 5.35 0.

65 0.40 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : B2 .05 compactage 0 0 0 0 0 0 0.30 0.30 0.0 1.070 0.0 3.0 5.45 0.0 2.100 0.5 5.090 0. 65 .0 5.85 0.5 5.B4 .055 0.C1B2 .25 0.20 0.0 2.0 1.0 2.0 5.0 5.m) compacteur ne convenant pas Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.30 0.0 2.5 1.45 0.40 0 faible V 5.135 0.TcB2 .0 5.0 1.0 5.0 2.060 0.200 1.35 0 moyenne V 5.0 4.85 0.5 2.25 0.0 5.275 0.0 2.0 2.340 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 Modalités Q/S Energie de e 0.050 0.TcB4 .50 0.175 0.150 0.55 1.0 2.40 0.090 1.5 2.205 0.30 0.55 0.C1B4 .0 2.30 0.0 5.25 0.35 compactage 0 0 0 0 0 0 0.045 0.130 0.020 0.0 2.70 compactage 0 0 0 0 0 0 0.70 0.35 0.TfB4 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.35 0.045 0.30 0.20 0.40 0.250 0.140 0.55 0.085 0.025 0.35 0.035 0.5 5.5 2.30 0.0 2.0 1.0 4.40 0.0 4.0 1.20 0.105 0.25 0.070 0.TfB2 .0 Code 2 N 5 4 4 6 6 3 7 3 7 3 6 5 4 Q/L 300 450 650 90 140 475 210 700 280 875 350 50 90 Q/S Energie de e 0.65 0.030 0.0 2.075 0.10 0.050 0.0 Code 1 N 7 6 6 8 9 6 9 4 8 4 8 10 6 Q/L 150 225 350 50 70 165 110 300 150 430 190 20 50 Q/S e V N Q/L 0 (m) (m) (km/h) (m3/h.095 0.0 Code 3 N 3 3 3 5 5 2 5 2 4 3 4 2 2 Q/L 500 750 1250 215 340 1025 515 1375 690 1700 850 150 200 Q/S Energie de e 0.30 0 intense V 5.150 0.

040 0.C1B5 .050 0.0 5.050 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : B5 .30 0.0 4.100 0.30 0.20 0 0 0 0 0 0 0 0 moyenne V 5.075 0.35 0.030 0.TcB5 .20 0.30 0.30 0.0 2.080 0.0 3.120 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 Modalités Q/S Energie de e 0.0 2.0 2. 66 0 0 0 0 0 0 0 0 .0 2.0 1.055 0.20 0.0 5.30 0.0 2.60 0.5 2.TfB5 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.20 0.030 0.0 Code 2 N 5 5 4 7 6 4 6 3 6 3 7 4 Q/L 250 400 600 60 100 225 150 400 200 600 240 50 Q/S Energie de 0.5 2.0 2.45 0.060 e compactage 0.065 0.25 0.35 0.0 2.050 0.040 0.0 5.75 compactage 0.0 3.50 0 0 intense V 5.0 2.30 0.30 0.40 0.m) compacteur ne convenant pas Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.45 0.120 0.0 5.0 Code 1 N 5 5 7 8 7 8 5 8 Q/L 200 300 60 80 140 110 230 130 Q/S e V N Q/L 0 (m) (m) (km/h) (m3/h.

20 0.TfB6 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.35 0.025 0.0 4.5 3. ou emploi d’un autre type de compacteur si celui-ci apporte l’effet souhaité).30 0.095 0.0 8.20 0.30 0.040 0.30 0.055 0.0 8.050 0.25 0.0 Code 1 N 7 7 8 8 7 8 6 8 8 6 6 5 6 Q/L 150 200 50 70 115 90 165 110 50 90 140 210 280 Q/S e V N Q/L 0 (m) (m) (km/h) (m3/h.080 0.055 0.040 0.0 5 5 7 5 6 4 7 4 7 7 4 4 3 4 4 250 375 80 150 120 240 160 380 190 80 200 285 500 400 600 compactage 0 Q/S Energie de 0.C1B6 .5 3.0 2.0 Code 2 N 7 Q/L 150 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : B6 .0 2.0 3.045 0.0 8.25 0.045 0.20 0.20 0 0 0.0 2.0 3.50 0.30 0.075 0.25 0.TcB6 .0 2.075 e 0.0 2.0 2. Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.0 2.25 0.0 2.025 0.5 2.40 0 0.060 0.035 0.0 5.35 0.035 0. 67 .30 0 0 intense V 5.0 2.20 0.0 5.0 2.125 0.0 4.050 0.030 0.30 0.60 (2) (2) (2) (2) (2) (2) 5.30 0.5 2.30 0.35 moyenne V 5.095 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 0 0 0 0 MODALITES Q/S Energie de 0.25 0.25 0.0 2.30 0.070 0.m) compacteur ne convenant pas (2) Prévoir une opération annexe pour effacer les empreintes lorsqu’il y a risque de pluie en fin de journée (rabottage des centimètres supérieurs.040 e compactage 0.30 0.0 2.080 0.0 2.030 0.20 0.30 0.

0 2.30 0 0.30 0.100 0.080 0.040 0.20 0.5 2.040 0.0 2.35 0.0 8.0 4.0 2.0 Code 1 N 7 6 8 8 6 8 5 7 8 6 5 4 Q/L 150 250 50 80 125 100 195 130 50 100 165 255 Q/S (m) e (m) V (km/h) N Q/L (m3/h.0 2.25 0.130 0.30 0.050 0.090 0.065 0.0 2.30 0.0 2.30 0.C2B5 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.0 3.025 0.5 2.30 0.30 0.0 4.100 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 Modalités Q/S Energie de e 0.25 compactage 0.0 2.20 0.0 3.40 0. Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.60 0 0 0.5 3.040 0.040 0.30 0.0 Code 2 N 7 6 5 6 5 6 4 7 3 6 7 4 3 3 5 5 Q/L 150 225 350 70 150 120 240 160 400 200 80 200 300 520 400 40 Q/S Energie de 0.20 0.20 (2) (2) (2) (2) 0 (2) 0 moyenne V 5.25 0.0 5.30 0.50 0.45 0 0.040 0.050 e compactage 0.030 0.0 2.065 0.0 2.30 0.40 0.050 0.0 2.0 2.050 0.30 0.30 0.5 3.0 5.0 2.060 0. ou emploi d’un autre type de compacteur si celui-ci apporte l’effet souhaité).TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : C2A1 .0 2.080 0.060 0.0 1.C2B4 .025 0.085 0.30 0 0 intense V 5.m) 0 compacteur ne convenant pas 0 (2) Prévoir une opération annexe pour effacer les empreintes lorsqu’il y a risque de pluie en fin de journée (rabottage des centimètres supérieurs.0 5.30 0.20 0. 68 0 0 .C2B2 .

130 0.025 0.030 0.25 0.0 2.025 0.20 0.0 2.5 3.C2B6 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.0 2.0 5.20 0.30 0 0 intense V 5.30 0.5 2.40 0 0. 69 0 0 .30 0.170 0.105 0.0 N 7 6 5 6 6 5 6 4 6 6 5 4 3 6 6 Q/L 150 225 350 70 110 210 140 300 170 70 140 255 385 360 35 Q/S Energie de 0.050 0.035 0.055 0.100 0.30 0.0 2.25 0.5 2.045 0.0 0 2.25 0 0.25 0 faible V 5.35 0.040 e compactage 0.5 4.035 0.035 0.30 0.30 0.130 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 Modalités Q/S Energie de e 0.0 2.20 0.0 2.40 0.0 2.30 0.085 0.105 0.050 0.0 1.5 Q/S Energie de e 0.25 0.0 5.070 0.070 0.50 0 V 5.5 3.30 0.30 0.30 0.050 0.30 0.0 2.0 2.075 0.0 2.20 0.0 2.35 (2) (2) (2) (2) (2) (2) (2) 0.20 compactage moyenne Code 2 0.035 0.0 3.30 0.045 0.070 0.0 0 (2) 0 8.30 0.30 0.5 2.090 0.40 0.0 5.C2A3 .0 3.40 0.0 2.25 0.0 1.055 0.045 0.045 0.0 3.085 0.0 3.0 3.0 2.65 compactage 0.055 0.110 0.m) 0 compacteur ne convenant pas 0 (2) Prévoir une opération annexe pour effacer les empreintes lorsqu’il y a risque de pluie en fin de journée (rabottage des centimètres supérieurs.20 (2) (2) (2) (2) 2.070 0.5 2.30 0.025 0.0 5.20 0.20 0.055 0.30 0.0 2. ou emploi d’un autre type de compacteur si celui-ci apporte l’effet souhaité).20 0.055 0.25 0.25 0.035 0.0 8.30 0.0 Code 3 N 4 4 4 6 5 4 5 3 6 3 5 6 5 3 3 2 4 4 5 Q/L 250 375 500 70 110 200 160 370 210 585 260 70 110 265 455 765 400 720 50 0.0 Code 1 N 8 7 8 8 7 8 6 8 8 6 6 5 Q/L 125 200 50 70 115 90 165 110 50 90 140 210 Q/S (m) e (m) V (km/h) N Q/L (m3/h.30 0.5 2.20 0.0 2.55 0.5 8.0 3.0 4.0 5.0 2.035 0. Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.080 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : C2A2 .20 0.

0 3.35 0.30 0.050 0.C2B1 .70 0.140 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 Modalités Q/S Energie de e 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI Sols : C1D1 .115 0.5 2.50 0.20 0.055 0.35 0. Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.0 2.85 compactage 0 0 0 0 0 0 0.5 2.0 1. 70 .C1D2 .30 0.25 0.065 0.085 0.070 0.0 2.045 0.100 0.C2B3 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.C2D2 .50 0.m) 0 compacteur ne convenant pas (2) Prévoir une opération annexe pour effacer les empreintes lorsqu’il y a risque de pluie en fin de journée (rabottage des centimètres supérieurs.0 1.30 0.0 5.0 Code 2 N 6 5 5 6 7 4 6 3 7 3 7 6 6 Q/L 225 350 500 70 110 300 170 520 230 700 280 50 65 Q/S (m) e (m) V (km/h) N Q/L (m3/h.0 4. ou emploi d’un autre type de compacteur si celui-ci apporte l’effet souhaité).0 2.40 0 moyenne V 5.0 5.0 5.035 0.35 0.C2D1 .

0 8.20 0.035 0.50 0 V 5.0 2.055 0.070 0.35 compactage moyenne Code 2 0.5 2.055 0.0 2.045 0.105 0.0 5.0 2.0 2.0 2.035 0.040 0.20 0.0 8.020 0.20 0.30 0.30 0.0 Code 1 N 8 8 10 8 7 8 6 8 10 6 6 5 8 8 Q/L 125 200 40 70 115 90 165 110 40 90 140 210 200 320 71 .0 N 10 8 7 6 6 5 7 4 7 6 5 4 3 6 5 Q/L 100 175 275 70 100 165 130 240 160 70 130 200 315 360 560 Q/S Energie de 0.080 0.0 2.20 0.080 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 0 0 0 0 Modalités Q/S Energie de e 0.0 2.5 3.0 2.0 8.0 3.0 8.30 0.0 2.25 0.30 0.0 0.5 3.40 0 0.045 0.0 3.055 0.20 0.30 0 0.30 0 intense V 5.20 0.30 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN REMBLAI R3 – Roches évolutives argilo-marneuses et Roches schisteuses Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.050 0.0 5.045 0.0 0 2.020 0.035 0.20 0.065 0.25 0.25 0.025 0.040 e compactage 0.30 0.020 0.35 0.30 0.035 0.070 0.40 0.0 2.065 0.35 (2) (2) (2) (2) (2) (2) 2.30 0.30 0.025 0.0 5.0 2.0 2.30 0.5 2.25 0.

ANNEXE V Conditions de Compactage en couches de forme 72 .

30 0.030 0.035 0.35 0.030 e 0.0 0 0 0.0 8.015 0.0 N 10 10 10 10 8 9 8 14 Q/L 125 40 50 60 50 60 80 120 0 0 V Q/S (m) e (m) V (km/h) N Q/L (m3/h.35 0.030 0.025 0.25 0.0 2.035 (4) (4) (4) (4) 5.040 0.25 0.m) 0 compacteur ne convenant pas 0 0 0 0 0.0 2.45 0.0 2.0 2.035 0.0 N 8 9 10 10 9 10 7 10 10 9 7 5 8 Q/L 125 175 40 60 90 70 135 90 40 70 115 180 200 PQ3 PQ4 0 0 0 0 0 0 Matériaux Q/S A1 Tc A1 Tf A1 e 0 Q/S A2 Tc A2 Tf A2 A3 TcA3 TfA3 0 0.30 (3) (3) (3) 2.30 0.0 2.20 0.20 0.0 2.25 0.20 0.20 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : A1 .20 0.20 (4) (4) (4) (4) (4) (4) (3) (3) (3) (3) V 5.0 3.0 2.30 0 0.020 0.30 0.5 3.0 5. 73 .025 0.035 0.0 2.0 5.0 2.30 0.25 0.0 2.0 N 10 10 10 10 9 10 8 9 7 10 Q/L 100 150 50 70 100 80 70 80 125 160 Q/S 0.020 0.045 0.30 0 (3) 0.060 0.0 2.5 2.030 0.20 0 V 0.040 0.30 5.0 2.0 2.035 0.0 2.040 0.025 0.5 0 (3) 8. qui ne sont qu’imparfaitement résolus par des passes complémentaires de compacteur à pneus.025 0.050 0.0 2.0 (3) Prévoir le rabotage des centimètres supérieurs (4) La fermeture de la partie supérieure peut être altérée par des problèmes de feuilletage.045 0.A3 traités Les sols Tufacés correspondants traités : Tc A traités – Tf A traités Les sols Tufacés correspondants non traités : Tc A .35 0.25 0.30 0.Tf A( CBR > 20) Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 0.025 e 0.0 0 (3) 8.020 0.35 0.020 0.025 0.A2 .020 0.20 0.35 (3) (3) (3) 2.5 2.20 0.30 0.0 2.0 2.40 0 0 0.

0 2.50 (4) (4) 3.0 8 9 8 10 10 125 175 250 50 70 0.90 (4) (4) 5.B4 .030 0.TfB5) avec CBR >20.0 2.050 0.0 5.035 0.075 0.25 0 0 0 0 0 0 0 1.B5 .0 2.025 0.0 5.0 8 40 0 0 .30 0.75 (4) (4) 5.040 0.065 0.0 10 9 8 10 100 150 225 50 0.050 0.020 0.B4 .0 5.020 0.20 0.40 0.30 0.40 0.5 2.0 2.035 0.020 0. Sols traités et non traités des classes : C1B1 .30 0.0 5 10 295 130 0.0 5.35 (4) (4) 5.30 0.0 10 20 1.5 2.C1B5 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.C1B3 .0 7 30 0.0 2.0 8 10 100 80 0.0 6 10 195 110 0.035 0.0 2.0 6 10 175 100 0.B3 .TfB2 .5 2.0 1.0 10 40 Dmax <2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.025 0.B2 .0 10 10 9 10 10 100 150 225 40 70 0.30 0.0 6 10 220 110 0.20 0.C1B2 .30 0.30 0.040 0.0 2.0 5.95 (4) (4) 5.025 0.D2 B1 .0 9 175 0.D2 C1B3 TcB3 TfB3 B5 C1B5 TcB5 TfB5 Q/S E V N Q/L Q/S E V N Q/L Q/S E V N Q/L Q/S E 0.055 0.025 0.30 (4) 2.20 0.045 0.030 0.5 2.020 0.020 0.0 5.30 0.C1B4 .020 0.0 5 10 475 190 0.20 0.40 (4) (4) 2.35 0.D1 C1B1 Tc B1 Tf B1 B2 .055 0.035 0.75 (4) (4) 5.0 6 10 175 100 0 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 Matériaux B1.0 4 10 450 180 0 0.5 2.0 8 25 1.40 (4) (4) 2.0 10 60 0.025 0.B2 .0 4 10 375 150 0.0 9 10 100 80 0.030 0.20 0.20 0.095 0.25 0 0 (4) 5.25 0.30 0.25 0.0 2.5 2.30 0.Sols Tufacés Tc correspondants – Sols Tufacés TfB3 et TfB4 Sols Tufacés ( TfB1 .D1 traité .30 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1.20 0.050 0.65 (4) (4) 4.020 0 0 0 0 0 0 0 1.045 0.0 2.090 0.40 0.35 0.30 0 V N Q/L 0 5.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : B1 .030 0.35 (4) (4) 5.55 (4) (4) 3.0 4 10 375 150 0.035 0.0 2.20 (4) 2.B4 TcB2 TfB2 TcB4 TfB4 C1B2 C1B4 B3 .0 8 7 25 35 0.040 0.B5 traités et Sols Tc et Tf correspondants traités .0 8 125 5.025 0.50 (4) (4) 3.55 (4) (4) 4.B3 .35 0.075 0. 74 0.

0 10 25 .30 0.5 2.040 0.0 10 50 0.30 0.0 9 10 90 70 0.0 10 50 2.30 0.20 0.25 0.0 10 80 2.0 2.025 0.55 3.0 6 10 150 100 0.0 10 9 10 100 150 40 0.25 0.025 0.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Sols : B6 traité .0 2.025 0.C2B4 .0 5.C1A1 .35 0.0 10 140 0 0 0 0 0 0 0 1.025 0.0 10 125 (m) (m) (km/h) (m3/h.C1A2 .45 0 5.30 0 V N Q/L Q/S e 0 5.0 8 10 100 80 0.30 2.20 0.20 0.35 3.020 0.40 2.C2D2 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Matériaux Q/S e B6 C1B6 C1A1 C2A1 C2B2 C2B4 C2B5 C1A2 C1A3 C2A2 C2A3 C2B6 CDI C2B1 C2B3 Q/S e V N Q/L 0 0.25 0 5.5 2.045 0.C2B5 .035 0.020 0.C2B2 .025 0.30 0.030 0.20 0.0 10 40 2.055 0.0 8 120 3.C2B3 .30 0.C1D1 .020 0.45 2.25 0 V N Q/L Q/S e 0 V N Q/L 0.C1B6 .0 5.5 6 195 5.0 2.0 10 110 Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée.C2A2 .30 0.0 2.0 7 10 135 90 0.030 0.0 10 60 0.0 10 9 100 150 0.20 0.025 0.C2A1 .25 2.070 0.0 10 50 0.0 10 40 0.0 9 10 90 70 0.50 2.35 0.C2B1 .045 0.040 0.30 0.20 2.C2A3 .70 3.0 7 10 135 90 0.0 5 350 0 V N Q/L Q/S e 0 5.035 0.C2B6 .0 10 175 2.40 3.0 5.5 2.30 0.020 0. 75 2.0 8 8 125 200 0.020 0.30 0.25 0.C1A3 .040 0.25 2.035 0.m) compacteur ne convenant pas 5.C1D2 C2D1 .020 0.050 0.030 0.0 10 40 0.20 2.

50 0.020 0.0 6 150 0 2.0 N Q/L Q/S e 5.030 0.0 10 40 0 2.20 0.R42 .5 8 100 3.TABLEAU DE COMPACTAGE POUR L’UTILISATION DES MATERIAUX EN COUCHE DE FORME Matériaux Rocheux : R21 .30 2.25 10 50 0.30 0.R22 .035 0.30 0.060 0.0 8 9 125 175 0.050 0.0 10 60 0 0 0 0 0 0 1.0 9 10 90 70 0.35 0.025 0.20 2.040 0.R41 .0 10 80 Dmax < 2/3 de l’épaisseur de la couche compactée 76 2.050 0.25 0.0 VP2 VP3 VP4 VP5 SP1 SP2 PQ3 PQ4 MATERIAUX R21 R41 R61 R22 R42 R62 Q/S e 0.0 0 V N Q/L 0 2.30 0.30 0 V 0 5.025 0.0 10 100 0.50 8 25 2.40 5 10 240 120 0.20 2.0 10 100 0 0 0 0 0 0 0 0 .0 10 125 2.0 6 10 150 100 0.020 0.0 Q/S (m) e (m) V (km/h) N Q/L (m3/h.R61 .5 3.035 0.60 2.30 0.R62 Compacteur P1 P2 P3 V1 V2 V3 V4 V5 VP1 0.30 0.025 0.025 0.m) 0 compacteur ne convenant pas 5.0 4.20 0.0 0 5.