Vous êtes sur la page 1sur 24
½ finales de la Coupe d’Algérie www.lebuteur.com DIMANCHE 13 MARS 2016 Ce sera NAHD-USMBA et
½ finales de la Coupe d’Algérie
www.lebuteur.com
DIMANCHE 13 MARS 2016
Ce sera NAHD-USMBA
et MCA-UST
Les Husseindéens menacent
de boycotter leur match
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3304 PRIX 20 DA
Ould Zemerli : «Pourquoi
jouer à Tchaker ? Vaut
mieux alors aller jouer
à Bel Abbès !»
JSS 3 - JSK 0
Bijotat
Chaouchi : «Pour
nous, Tébessa
est une équipe
de Ligue 1»
démissionne
DRBT 0 - MCA 0
Solide, ce
Mouloudia !
«C’est fini,
j’arrête !»
Karaoui :
«Maintenant,
il faudra battre
la JSK»
Hannachi : «Pas
question qu’il parte !»
RCR 1 - NAHD 3
USMA 4 - RCA 0
Une victoire
dans un enfer
Les Usmistes
écrasent tout !
CRB
USMH
Khelili : «On
veut cette
2 e place»
El Harrach
sans président
Equipe nationale
Slimani
Il a inscrit un
doublé hier
face à l’Estoril
crève l’écran
Le Buteur du 13-03-2016
N° 3304 02 Dimanche NATIONALE EQUIPE 13 mars 2016 En prévision de la double confrontation
N° 3304
02
Dimanche
NATIONALE
EQUIPE
13 mars
2016
En prévision de la double confrontation face à l’Ethiopie

La liste des 23 sera dévoilée demain

C’ est demain que Christian Gourcuff dévoilera la liste des vingt-trois joueurs retenus pour la

double confrontation face à l’Ethio- pie, pour le compte des élimina- toires de la CAN-2017 dont la phase finale aura lieu sur le sol gabonais. Le sélectionneur national a déjà une liste élargie, en prévision des deux rendez-vous. Il a, en effet, retenu vingt-sept joueurs avec bien sûr des noms de joueurs locaux. Selon une source proche du sélectionneur na- tional, le technicien breton a décidé de prendre pour ledit stage vingt- trois joueurs seulement et se conten- ter de quelques joueurs locaux dans la liste des réservistes pour parer à toute mauvaise surprise. Il est à si- gnaler qu’il se trouve chez lui en France, après avoir quitté Alger juste après le stage de la sélection A’ qui s’est déroulé il y a plus d’une se- maine au Centre technique national de Sidi-Moussa.

Gourcuff va s’entretenir avec ses assistants Selon une source proche du sélec- tionneur national, ce dernier devait s’entretenir samedi et dimanche avec ses assistants qui ont suivi toutes les rencontres auxquelles nos interna- tionaux ont joué. Par ailleurs, il aura

aujourd’hui des entretiens avec eux, avant d’établir la liste finale, sur la base justement des rapports de ses assistants, et a chargé Yazid Man- souri de suivre les joueurs profes- sionnels évoluant à l’étranger. Nabil Neghiz est chargé, quant à lui, de su- perviser les joueurs locaux alors que Hassan Belhadji suit les gardiens de but.

Priorité aux joueurs compétitifs Selon une source proche de Christian Gourcuff, ce dernier veut rester toujours fidèle à sa philoso- phie. Le Français veut ainsi accorder la priorité aux joueurs compétitifs afin d’atteindre son objectif qui est d’assurer la qualification à 100% pour la CAN 2017 dès ce mois de mars. Et pour assurer cela, il faudra réaliser deux victoires ou au pire des cas un succès et un nul pour être qualifiés mathématiquement pour le prochain prestigieux rendez-vous du continent. Mais il devra faire des concessions dans la mesure où ce ne sont pas tous les joueurs qui sont compétitifs. On trouve le gardien Raïs Mbolhi qui ne joue plus depuis une semaine. Nabil Bentaleb relégué au statut de remplaçant et c’est aussi le cas pour le défenseur du Stade Rennais, Mehdi Zeffane.

Des joueurs seront remplacés par les nouveaux Des joueurs vont sauter de cette liste. C’est ce que nous a annoncé une source proche du sélectionneur. Hormis Djamel Mesbah qui n’y fi- gure pas à cause de son incident en club et qui lui a valu le renvoi défini- tif, il y a Saïd Benrahma et Ishak Belfodil qui devraient sauter de la liste. Christian Gourcuff veut leur éviter la pression. Le premier cité ne joue pas beaucoup malgré le fait qu’il ait changé de club au mois de janvier de Nice vers Angers. Il de- vrait ainsi céder sa place à l’ailier du Stade de Malines, Sofiane Hanni, qui a convaincu le sélectionneur. Pour Ishak Belfodil, c’est une autre histoire. Le joueur a retrouvé les couleurs des Baniyas aux EAU, mais ne devrait pas être là. Le sélection- neur national veut donner sa chance lors de ce stage à l’attaquant lillois, Yassine Benzia, qualifié dernière- ment par la FIFA au profit de l’Algé- rie. Pour ce qui est de la piste des locaux, il devrait choisir des joueurs sur les flancs en défense. Deux joueurs sont pressentis pour être là, Khoutir Ziti de la JS Kabylie et Bra- him Boudebouda de l’USM Alger. H. R.

JS Kabylie et Bra- him Boudebouda de l’USM Alger. H. R. Tahrat buteur face à Niort

Tahrat buteur face à Niort

Le défenseur Jean Tahrat a inscrit, ven- dredi dernier, son se- cond but sous le maillot du Paris FC. Mais ce but n’a pas permis à la forma- tion parisienne d’échapper à la défaite face à Niort (2-1). Cette défaite fait très mal au Paris FC. En effet, les coéquipiers de Tahrat ont vu le maintien en Ligue 2 s'éloigner un peu plus encore. A huit journées de la fin du cham- pionnat, le Paris FC compte neuf points de retard sur le pre- mier non relégable.

R. O.

neuf points de retard sur le pre- mier non relégable. R. O. Walid Mesloub passeur décisif

Walid Mesloub passeur décisif face à l’OM

Le FC Lorient a été tenu en échec par l’OM, hier au stade du Moustoir, lors de la 30e journée du championnat de Ligue1 (1-1). Bien servi par Mesloub, Waris a ouvert le score pour le FC Lo- rient. Mais Isla a remis les pen- dules à l’heure en faveur de l’OM.

Ghezzal attend un signe de l’OL pour prolonger

Brillant cette saison sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais, Rachid Ghez- zal sera libre de tout engagement vis-à-vis du club rhodanien le 30 juin 2017. Il

ne lui reste, du coup, qu’une année de contrat. Face à cette situation, les spé- cialistes s’interrogent sur le fait que le joueur n’ait toujours pas été approché par la direction du club pour prolonger son expérience. L’agent du joueur a été questionné sur ce sujet et sa réponse a été claire : «Si les responsables de l’OL souhaitent que Rachid Ghezzal prolonge son expérience avec le club, nous sommes là. On est prêts à s’asseoir avec eux autour d’une table pour évoquer l’avenir.» Autrement dit, l’attaquant lyonnais n’attend qu’un signe de la part de ses responsables, lui qui a vu sa cote augmenter ces derniers temps grâce à ses prestations de haute facture en Ligue 1 française. L’agent du joueur est aussi revenu sur le dernier mercato en déclarant : «Si Hubert Fournier était resté au club, Rachid aurait quitté le club. Mais après le départ du coach, j’ai parlé avec le joueur et on a décidé qu’il reste. On ne voulait pas qu’il parte dans un club moins huppé que l’OL car ça enlève un peu de visibilité.»

Boudebouz «Fier de la

H. R.

reconnaissance des supporters»

Elu joueur du mois de février par les internautes du site officiel du club, Ryad Boudebouz est content de cette distinction. Hier, il a répondu aux ques- tions du site officiel du club. Il livre ses premières impressions : «C’est bien d’être reconnu par ses sup- porters car quand c’était difficile, j’ai fait beaucoup d’efforts pour atteindre mon niveau d’aujourd’hui. Mes coéquipiers ne m’ont pas lâché. Ils ont fait les ef- forts avec moi. Cette dis- tinction me fait plaisir mais je préfère tout de même qu’on atteigne vite le maintien». Boudebouz ne man- quera pas d’évoquer la situation difficile du club : «Après, on pourra se faire plaisir car cette saison a été très compliquée. Le début de saison a été difficile par rapport aux résultats. Du coup, dans ces circons- tances, c’est difficile d’analyser des perfor- mances individuelles. Disons que ce qui change par rapport à Bastia, c’est que j’ai mis moins de temps à m’adapter. Vu la si-

que j’ai mis moins de temps à m’adapter. Vu la si- tuation du club, j’ai dû

tuation du club, j’ai dû m’adapter plus vite, me rapprocher des joueurs pour que ça marche… et au final, je pense que c’est la bonne solution parce qu’on est en train de redresser la barre. Cela fait vraiment plaisir car dans cette équipe il y a vraiment de bons joueurs et de bons mecs».

« Etre derrière Ibrahimovic et Di Maria ne m’intéresse pas »

Pour Ryad Boudebouz, ce n’est pas im- portant d’être derrière les deux stars du PSG au classement des meilleurs passeurs de la Ligue 1 : «Ce n’est pas que ça ne m’intéresse pas, mais la seule chose que je veux pour l’instant c’est le maintien du club en L1. Après, si on peut améliorer nos statistiques individuelles, on le fera mais seulement une fois le maintien ac- quis».

H.R.

Le Buteur fête avec Lalmas ses 73 ans

Il est considéré comme étant le meilleur footballeur algérien de tous les temps. Ahcen Lalmas, un nom que tous les acteurs du football respectent pour ses qualités de footbal- leur hors du commun et son parcours exceptionnel en tant que joueur. Hier, il a ainsi fêté ses 73 ans à son domicile. Le Buteur a tenu donc à partager ce moment de joie avec l’ex-gloire du football algérien et du CR Belouizdad en présence de Adlane Djaâdi, ex- président du RC Arbâa et ancien dirigeant du CRB.

La tarte aux couleurs du Chabab

La tarte qui a été préparée pour l’occasion, a été faite aux couleurs du Chabab de Be- louizdad, le rouge et le blanc. Un geste qui a beaucoup ému Lalmas et dont il était tout content. D’ailleurs, ce souci l'a fait rire : «La tarte est aux couleurs du CRB, très bien !».

Il était content de rencontrer Madjer, Bencheikh et Menad

Ahcen Lalmas était très content de revoir ses amis, des anciens joueurs tout comme lui à savoir Ali Ben- cheikh, Djamel Menad et Rabah Madjer. Avec Menad, Lalmas s’est sou- venu des meilleurs mo- ments de sa carrière d’entraîneur lorsqu’il avait en main la sélection olym- pique.

H.R.

lorsqu’il avait en main la sélection olym- pique. H.R. La sélection U-17 s’est inclinée face à

La sélection U-17 s’est inclinée face à l’Egypte

H.R. La sélection U-17 s’est inclinée face à l’Egypte conférence de presse et même au cours

conférence de presse et même au cours d’une des dernières réunions du bureau fédéral : «Nous avons une très bonne équipe des U-17. C’est une équipe d’avenir, on va être der- rière elle. La FAF mettra tous les moyens à la disposition de cette

La sélection natio- nale des moins de 17 ans a disputé comme prévu vendredi sa

première rencontre amicale. Elle a eu lieu au centre technique national de Sidi- Moussa face à son homologue de l’Egypte. Les Verts se sont inclinés sur la plus petite des marges, par un but inscrit au début de la rencontre. Malgré le fait qu’ils aient été cueillis à froid, nos jeunes ont fourni une excellente prestation tout

au long de la rencontre. Le sé- lectionneur national des U-17, Saber Bensmaïn a essayé un grand nombre de joueurs. Par le passé, cette équipe se contentait de matchs amicaux face à des équipes jeunes lo- cales. Ce premier match inter- national a permis aux joueurs de découvrir le niveau interna- tional.

jeune équipe pour qu’elle soit notre équipe d’avenir dans

quelques an- nées», a confirmé encore une fois tout le bien qu’il pensait de cette équipe. Malgré la petite défaite, il a quitté le CTN de Sidi- Moussa avec un très large sourire après avoir été chanceux d’assister à de très belles phases de jeu.

Le match de demain reprogrammé à Baraki Une seconde rencontre amicale est prévue entre la sélection U-17 et son homo- logue d’Egypte. Elle aura lieu en effet au stade de Baraki, après avoir été délocalisée au stade du 20-Août- 55 sur demande du sélec- tionneur. Finalement, le président de la FAF a décidé de la jouer au stade de Ba- raki, situé tout près du CTN de Sidi- Moussa.

H.R.

Raouraoua satisfait de la production de l’équipe Cette rencontre amicale a vu la présence du président de la FAF, Mohamed Raouraoua et du direc- teur technique national, Taoufik Ko- richi. Le président de la FAF qui avait déclaré lors de sa dernière

et du direc- teur technique national, Taoufik Ko- richi. Le président de la FAF qui avait
N° 3304 NATIONALE Dimanche 03 EQUIPE 13 mars 2016
N° 3304
NATIONALE
Dimanche
03
EQUIPE
13 mars
2016

Ranieri «J’espère que Mahrez

sera au top face à Newcastle»

V ictime d’une blessure lors du précédent match face à Watford, Riyad Mahrez a repris l’entraînement avec le groupe. Le joueur de l’EN poursuit la préparation avec ses coéquipiers en prévision de la

rencontre de ce lundi face à Newcastle lors de la 30e journée de la Premier League. La question que les fans de Leicester City se posent actuellement est de savoir si le joueur algérien sera apte à 100% pour cette rencontre. A neuf journées de la fin du championnat, les Foxes auront besoin de tous leurs joueurs pour maintenir leur rythme et enchaîner les

succès afin de remporter le sacre anglais. Interrogé à ce sujet, l’entraîneur italien de Lei- cester City a émis le vœu de voir Riyad Mahrez au top de sa forme en prévision de la rencontre de ce lundi. «Il a repris l’entraînement avec le groupe. Ce qui est déjà une bonne nouvelle avant la réception de Newcastle. Mais j’espère qu’il sera d’ici au jour du match au top de sa forme. Pour le moment, je ne peux pas prédire sa réaction lors du prochain match.» a déclaré le technicien italien dans des propos rapportés par le quotidien anglais, Mirror.

Mahrez répond à Pellegrini :

«Tout le monde parle de nous, mais nous restons une équipe normale»

Leicester City est la grosse surprise du championnat anglais cette saison. A neuf journées de la fin de la Premier League, les Foxes sont bien partis pour remporter le sacre final. Il faut dire que personne ne s’attendait à un tel scénario en Angleterre cette saison. L’entraîneur chilien de Man- chester City, Manuel Pellegrini, avait dé- claré récemment que les Foxes allaient ressentir la pression et par conséquent voir leur rendement ainsi que leur résultat régresser par manque d’expérience. Mais la star algérienne de Leicester City, Riyad Mahrez, ne voit pas les choses de cette façon. «Les gens pensent que nous avons la pression. Mais nous sommes dans un état normal. Tout le monde parle de nous, mais nous restons une équipe normale » a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Eurosport UK.

Bacary Sagna : «Mahrez est fantastique»

Les prestations hors normes de Riyad Mahrez avec les Foxes continuent de faire

réagir les acteurs du ballon rond. Le défen- seur de Manchester City, Bacary Sagna, n’a pas tari d’éloges envers le joueur de l’EN en déclarant au Mirror : «Mahrez est tout simplement fantastique. Il est le joueur le plus important de Leicester City. » « Il est vrai que Vardy a marqué beaucoup de buts pour Leicester, mais c’est Mahrez qui a été à l’origine de la plupart de ses buts » dira le joueur de l’équipe de France avant d’ajouter : «Mahrez est arrivé en Premier League en provenance d’un championnat plus ou moins faible. Quand il a quitté la Ligue 2 française, aucun club ne voulait de lui et il est allé à Leicester pour démontrer ses qualités.»

Bounedjah

«Mon but marqué face à Al Kharitiyath va me redonner confiance»

L’attaquant, Baghdad Bouned- jah, avait réussi, avant-hier, à ou- vrir son compteur but sous le maillot d’Al Sadd. Le joueur ora- nais avait réussi à reprendre d’une jolie tête un centre parfait de son coéquipier, Xavi, parvenant ainsi à

offrir les trois points de la victoire

à son team face à Al Kharitiyath.

Longtemps absent des terrains en raison de sa blessure de la cheville contractée lors de la finale de la Coupe de la CAF avec son ex-club

tunisien, l’Étoile du Sahel, Bouned- jah a exprimé à l’issue du match sa joie de retrouver le chemin des filets : «Je suis naturellement très content de retrouver le chemin des filets et d’offrir les trois points de ce match face à Al Kharitiyath à mon équipe. Ce but va tout sim- plement me redonner confiance et m’encourager à travailler davan- tage, car je ne suis pas encore à

mon top

Riad O.

Benzia «Il me manque plein de choses pour être encore meilleur» L’été dernier, Yassine Benzia
Benzia «Il me manque
plein de choses pour être
encore meilleur»
L’été dernier, Yassine
Benzia avait été recruté
par le LOSC en prove-
nance de l’OL. Le nou-
Pierre
(son ex-
veau joueur de l’EN a
connu quelques difficul-
tés dans le Rhône. Au-
jourd’hui, Benzia fait
l’unanimité dans les
rangs du LOSC. Dans
les colonnes de
l’Equipe, il est revenu
sur son expérience à
l’OL en déclarant : « A
Lyon, il m’a manqué un
peu de maturité, un peu
«Il est très
doué, est
capable de tout
faire, mais…»
de
chance aussi. À
chaque fois qu’elle s’est
présentée, il y a eu
quelque chose qui n’al-
lait pas. Du début à la
fin, Jean-Michel Aulas a
été d’un grand soutien.
Mais j’avais la sensa-
tion que d’autres per-
sonnes au club
cherchaient toujours la
petite bête. Ici, à Lille,
le vestiaire est plus ou-
vert. Je dirais qu’à Lyon
il y a plus d’ego, il faut
faire plus attention à ce
qu’on dit. Ici, Rio Ma-
vuba, qui a 32 ans, plus
rire, plaisante avec un
jeune de 20 ans… À
Lyon, on ne voit pas ça.
Les anciens sont un peu
dans leur coin. Le fait
que je sois arrivé de
l’extérieur à 16 ans et
suis vite monté avec les
pros a suscité énormé-
ment de jalousies. Les
dirigeants ne me
voyaient pas non plus
comme quelqu’un d’in-
telligent, ils m’ont vite
collé une étiquette.
Même lors des change-
ments de coach, celui
qui arrivait m’avait déjà
mis cette étiquette. »
Mankowski
entraîneur en
Espoirs) :
Il tacle l’OL
Souvent comparé à
Karim Benzema, Yas-
sine Benzia s’illustre
cette saison chez les
Dogues. Son ancien en-
traîneur en Espoirs,
Pierre Mankowski, a
affirmé, dans les co-
lonnes de l’Equipe, que
le joueur de l’EN a be-
Même s’il a rapide-
ment réussi à tirer son
épingle du jeu au LOSC,
Yassine Benzia a re-
connu, dans les co-
lonnes de l’Equipe, qu’il
reste encore beaucoup
de travail à faire pour
être encore meilleur :
soin d’être titulaire plus
régulièrement. «Ce qui
lui manquait, la conti-
nuité. Il est très doué,
est capable de tout
faire, mais maintenant
il faut qu’il soit titulaire
de 400 matches de L1,
vient toujours à l’en-
traînement avec le sou-
«Il me manque plein de
choses (…) Au-
jourd’hui, le LOSC est
une équipe basée sur la
défense, on a du mal à
aller vite de l’avant. Du
coup, forcément, les at-
taquants sont pénali-
sés. Mais c’est
compliqué : si on se
projetait un peu plus
vers l’avant on pren-
drait aussi un peu plus
de buts… Un attaquant
a besoin de soutien.
Comme les défenseurs
ont besoin des atta-
quants pour être les
premiers défenseurs,
on a besoin des gars de
derrière pour nous ac-
compagner. »
un bon moment, qu’il
répète les efforts. Il y a
toute une période où il
n’a joué que sur son ta-
lent, à un certain mo-
ment ce n’était plus
suffisant » dira Pierre
Mankowski avant
d’ajouter : «Dans le
jeu, Yassine avait beau-
coup de points com-
muns avec Karim. Dans
le caractère un peu in-
dividualiste, aussi,
même si, depuis, Karim
a corrigé ça très fort.»
Riad O.
Riad O.

très dur aux entraînements pour retrouver la plénitude de mes moyens.»

Jesualdo Ferreira

(Entraîneur d’Al Sadd)

«Ce but fera du

bien au moral de Bounedjah»

Pour sa part, l’entraîneur d’Al Sadd, Jesualdo Ferreira, a féli- cité Bounedjah pour le but qu’il a marqué, avant-hier, face à Al Kharitiyath, et qui a permis à son team de décrocher les trois

points de cette rencontre : « Bounedjah revient de blessure. Pour le deuxième match de suite, il est entré en cours de jeu face à Al Kharitiyath. Ce but, et en plus de son importance pour l’équipe, va faire beaucoup de bien au moral du joueur. »

Riad O.

Les Toffees insistent pour Slimani

du joueur. » Riad O. Les Toffees insistent pour Slimani Islam Slimani va sans doute annimer

Islam Slimani va sans doute annimer le prochain marché estival des trans- ferts de joueurs. Plusieurs clubs sont déjà sur ses traces. Parmi ces clubs qui veulent à tout prix s’offrir les services de Slimani on retrouve Everton. Toutefois, les responsables du Spor- ting Lisbonne ne semblent pas prêts à lâcher leur meil- leur buteur. Mais la donne pourrait changer avec l’arri- vée du nouvel actionnaire, Farhad Moshiri, chez les Toffess. En effet, selon le quotidien portugais, O Jogo, le nouvel homme fort d’Everton est prêt à y mettre le paquet pour renforcer les rangs de son équipe par de nouveaux joueurs.

niveau. Mais je travaille

Roberto Martinez le suit depuis longtemps

L’entraîneur d’Everton, Roberto Martinez, pour- rait donc du coup s’offrir les services de Slimani. D’ailleurs, l’entraîneur du club anglais suit depuis longtemps les prestations du joueur de l’EN. Rap- pelons qu’outre Everton, plusieurs cadors euro- péens sont sur les traces de Slimani.

Le derby de Valence s’annonce très chaud aujourd’hui :

Duel algérien entre Medjani et Feghouli

aujourd’hui : Duel algérien entre Medjani et Feghouli Le stade de la Ciutat de València accueillera

Le stade de la Ciutat de València accueillera au- jourd’hui le derby de Valence entre Levante et le FC Valence lors de la 29e

journée de la Liga. Ce derby sera très spécial et historique pour Feghouli, comme rapporté dans notre édition d’hier. Et pour cause, le joueur algérien va disputer pour la dixième fois le derby de Valence. Un record. Le duel

Fe-

ghouli et Medjani, sera suivi avec beaucoup d’attention.

Très bonne opération de Mandi et Reims chez l’ASM

Ce résultat peut se révéler important pour les coéquipiers de Mandi dans la course au maintien. D'autant plus que, la semaine prochaine, c'est Guingamp, 17e, qui se rendra à Reims pour une grosse affiche dans la course au maintien. Pour le compte de la 30e journée de la Ligue1, le Stade de Reims est allé chercher un précieux point chez l’AS Mo- naco. Tout avait pourtant mal commencé par les Rémois qui ont concédé un but à la 5’ par Love. Mais Charbonnier

a inscrit le but de l’égalisation à la 11’. Love récidive à la 37’ en ajoutant le second but pour l’ASM. Mais Diego est parvenu à la 79’ à remettre les pendules à l’heure en fa- veur de son team.

algérien entre les deux joueurs de l’EN,

Nabil Ghilas non-convoqué

Si Medjani et Feghouli prendront part à ce derby, ce n’est pas le cas de Nabil Ghilas qui ne participera pas à cette rencontre. En effet, l’entraîneur de Levante, Joan Francesc Rubi, a dévoilé hier la liste des joueurs convoqué pour le derby de Valence. Et comme il fallait s’y attendre, le nom de l’attaquant algérien ne figure pas sur cette liste.

N° 3304 04 Dimanche NATIONALE EQUIPE 13 mars 2016
N° 3304
04
Dimanche
NATIONALE
EQUIPE
13 mars
2016

Marvin Martin

«Benzia a laissé parler son cœur, l’Algérie peut être contente de son apport»
«Benzia a laissé parler
son cœur, l’Algérie peut être
contente de son apport»

Coéquipier de Yassine Benzia à Lille, l’international français Marvin Martin ne tarit pas d’éloges sur les qualités de l’ancien Lyonnais et revient sur son choix pour l’Algérie. Marvin nous parle aussi de l’influence de Karim Ziani sur les jeunes joueurs de sa génération et des performances de Ryad Boudebouz.

grand club. Je connais Ryad mieux que quiconque et le voir dans un grand club la saison prochaine ne m’étonnera pas aussi. J’au- rais été content qu’il me rejoigne à Lille mais ça ne s’est pas fait !

Voilà, un autre Algérien joue avec vous à Lille, il s’agit de Yassine Benzia, parlez- nous un peu de son choix pour l’Algérie ?

Ah oui Yassine, c’est un super garçon. Après, on ne peut discuter d’un choix personnel. S’il a choisi l’Algérie, c’est sûre-

«Yassine est un garçon facile à vivre, son vrai poste est juste derrière l’attaquant, un
«Yassine
est un garçon
facile à vivre,
son vrai poste est
juste derrière
l’attaquant, un
neuf et demi»

c’est un très bon joueur, l’Algérie peut être contente de pouvoir comp- ter sur un joueur du ta- lent de Benzia.

côtés avec nous à Lille. Après, je pense que son poste de prédilec- tion est comme un neuf et demi. C’est un joueur très fort en appui, facile avec le ballon et efficace. On l’a vu avec nous, à chaque fois qu’il est en confiance, il marque des buts. Une dernière question concer- nant Ziani que vous avez connu à Sochaux, pouvez- vous reve- nir sur son influence sur les jeunes ? Ah Ziani, c’est un grand nom du football, c’était notre exemple à Sochaux. On l’appréciait énormément, c’est

quelqu’un de très simple qui venait toujours nous

Pouvez-vous nous parler de Benzia sur et en dehors

du terrain ? On s’entend super bien, c’est un gars facile à vivre. C’est un pote qui s’est intégré fa-

«Ziani est un grand nom du football, c’était notre exemple à Sochaux»
«Ziani
est un
grand nom du
football, c’était
notre exemple
à Sochaux»

cilement et puis voilà, c’est quelqu’un de simple avec énor- mément de quali- tés techniques et humaines.

Dans quel poste le voyez-vous perfor- mant ? C’est un attaquant libre, il a joué comme avant-centre et sur les

«Ce que réalise Boudebouz en Ligue 1 n’étonne personne en France, on connaît Ryad quand
«Ce
que réalise
Boudebouz en
Ligue 1 n’étonne
personne en
France, on connaît
Ryad quand il est
en confiance»

ment parce que c’est son cœur qui a parlé et qu’il avait vraiment envie de jouer pour l’Algérie. Une chose est sûre,

conseiller. Au centre de formation, on avait tous envie de devenir comme lui, parce que c’était notre modèle.

Entretien réalisé par Moumen Ait Kaci Ali

Il a inscrit un doublé hier face à l’Estoril

Slimani

crève

l’écran

doublé hier face à l’Estoril Slimani crève l’écran Islam Slimani a répondu hier soir de la

Islam Slimani a répondu hier soir de la plus belle des manières à ses détrac- teurs. Critiqué pour n’avoir plus marqué lors des cinq précédentes rencontres, l’ancien joueur du CRB s’est illustré hier soir chez l’Estoril dans un match complant pour la 26e journée de la Liga ZON Sagres. Slimani a inscrit un très joli doublé, offrant ainsi les trois points de la victoire au Sporting Lisbonne. Dès la 5’, il s’est mis en évidence en ouvrant le score pour son équipe. Ayant reçu une balle aux 16 mères, le buteur de l’EN contrôle le cuir de la poitrine, se déjoue d’un défenseur adverse et déclenche une frappe puissante qui est allée se loger en pleine lucarne de la cage du gardien d’Etoril.

Il est déjà à 20 buts Liga ZON Sagres

Mais ce n’est pas tout, Slimani a récidivé à la dernière minute de la première mi-temps en s’offrant un doublé. D’une très jolie tête placée, il parvient à tromper la vigilance du gardien ad- verse pliant ainsi le match en faveur du Spor- ting. Au final, le Sporting Lisbonne s’est imposé sur le score de deux buts à un chez l’Estoril. Avec ce doublé, Slimani est déjà à 20 réalisa- tions en championnat cette saison.

Marvin, tout d’abord, parlez- nous un peu des statistiques de Ryad Boudebouz qui vient de battre son record de passes dé- cisives en Ligue 1 ? C’est vrai que cette saison, Ryad marche fort avec des perfor- mances qui font de lui l’un des meilleurs joueurs de la Ligue 1. On connaît Boudebouz quand il est en confiance, c’est un grand joueur. Après, je ne suis pas du tout étonné, c’est un talent excep- tionnel, je suis content pour lui, ce qu’il fait à Montpellier est vrai- ment impressionnant. En France, on est unanimes à évoquer sa progression cette saison, votre avis là- des- sus ?

Je le connais, je suis au courant de ce qu’il peut faire sur un terrain. On a joué ensemble à Sochaux et croyez-moi, je lui sou- haite d’atterrir dans un

et croyez-moi, je lui sou- haite d’atterrir dans un 1/2 finales de la coupe d’Algérie Le

1/2 finales de la coupe d’Algérie

Le NAHD menace de boycotter son match

L commission d’organisation de

a

la

Coupe d’Algérie a procédé,

hier soir dans les studios de la Télévision publique algérienne, au tirage au sort de l’édition

2016 qui a donné lieu aux matchs sui- vants : MCA-UST et NAHD-USMBA. Pour le premier match, rien n’a été relevé mis à part le fait que beaucoup estiment que le MCA tient déjà sa finale car il a les fa- veurs des pronostics. Pour la formation de Tébessa, ce sera tout d’abord une réelle joie de se produire dans le stade mythique du 5-Juillet, mais sur le plan sportif, elle aura tout à gagner en offrant la meilleure prestation possible pour ten- ter de réaliser un exploit historique, aller en finale de la Coupe d’Algérie aux dé- pens d’une grosse cylindrée. En ce qui concerne la seconde demi-finale, elle s’inscrit déjà sur un fond de polémique. En effet, la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie a décidé de domicilier le match NAHD-USMBA au stade Musta- pha-Tchaker de Blida. Une décision qui a surpris les Husseindéens qui s’attendaient à disputer cette rencontre au 20-Août-55.

Sit-in des supporters devant le siège de la daïra

Dès l’annonce de cette nouvelle, les sup- porters du NAHD se sont donné rendez-vous devant le siège de la Daïra d’Hussein Dey, pour dénoncer cette décision. D’ailleurs, ils ont décidé d’organiser un autre regroupe- ment sur le même lieu aujourd’hui dans la matinée. Signalons qu’hier soir, on a signalé des dérapages de la part de cer- tains supporters qui ont décidé de blo- quer le passage du tramway, certains ont même brûlé des pneus en signe de contestations.

Vers le boycott de la rencontre

A en croire certaines informations du côté de la direction du NAHD et des joueurs, on songerait à ne pas jouer cette rencontre, si cette dernière est maintenue au stade Mustapha-Tchaker.

Incidents hier soir à Hussein Dey pour contester la décision de programmer le match NAHD-USMBA
Incidents hier soir à Hussein Dey
pour contester la décision de
programmer le match NAHD-USMBA
au stade Mustapha Tchaker.

Une manière de mettre la pression sur la commission d’organisation de la Coupe d’Al- gérie pour revoir sa décision.

Ould Zemirli (pdt. NAHD) :

«Il vaudrait mieux alors aller jouer à Bel Abbès !»

Présent sur le plateau de la Télévision al- gérienne pour le tirage au sort des demi-fi- nales de la Coupe d’Algérie, le président du Nasria, Ould Zemirli, n’était pas très content

lorsqu’il a été annoncé que la rencontre face à l’USMBA se jouera à Blida. «On respecte beaucoup la formation de Bel Abbès qui n’a pas atteint ce stade de la compétition par ha- sard, mais je dirais qu’il vaudrait mieux alors jouer à Bel Abbès», une manière de dire qu’en programmant cette demi-finale au stade Mustapha-Tchaker, le NAHD jouera à l’extérieur.

Youcef M.

le NAHD jouera à l’extérieur. Youcef M. Betrouni «Le président de l’UST voulait nous recevoir,

Betrouni «Le président de l’UST voulait nous recevoir, il sera notre invité au 5-Juillet»

«Le président de Tébessa avait émis le souhait de jouer le Mouloudia chez lui pour une première dans l’histoire. Son souhait a été exaucé, mais il sera notre in- vité au stade du 5- Juillet.»

mais il sera notre in- vité au stade du 5- Juillet.» «Ce sera un match difficile

«Ce sera un match difficile car l’UST n’a pas atteint les demies par hasard»

«Ce sera un match très palpitant face une coriace équipe de l’UST qui n’a pas atteint ce stade de la compétition par hasard. Ce sera aussi la fête du football où le fair-play règnera en maître et que le meilleur l’emporte», dira Betrouni.

Amrouche «Heureux de recevoir mais on va considérer l’UST comme une équipe de L1»

mais on va considérer l’UST comme une équipe de L1» «C’est sûr que je me réjouis

«C’est sûr que je me réjouis de recevoir chez nous la demi-finale, après deux sorties de suite en coupe. Cela dit, on ne va surtout pas sous- estimer cette équipe de Tébessa qui n’est pas là par hasard. Nous allons bien préparer ce rendez-vous et croyez-moi, nous allons considérer cette équipe de l’UST comme si c’était une formation de L1. Il est hors de question qu’on prenne de haut cette formation qui mérite tout notre res- pect.»

Chaouchi «A nous de tout faire pour être en finale !»

Chaouchi «A nous de tout faire pour être en finale !» «Après deux déplacements de rang,

«Après deux déplacements de rang, nous avons enfin l’occasion de jouer devant notre public au stade du 5-Juillet. Une demi-finale dans l’enceinte olympique, c’est l’affiche rêvée. Maintenant, on ne va pas croire que ce sera une partie facile, bien au contraire, on va beaucoup se méfier de cette formation de Tébessa qui a battu plusieurs clubs de l’élite, comme Blida et l’USMH. A nous de tout faire pour être en finale.»

N° 3304 COUPE Dimanche 05 13 mars DE LA CAF 2016 2 - 0 Sporting
N° 3304
COUPE
Dimanche
05
13 mars
DE LA CAF
2016
2 - 0
Sporting
MCO
Bouali : «Au retour,
ce sera plus difficile»
l l «Nous avons affronté une
bonne équipe. Heureuse-
ment que nous avons eu
l’efficacité devant le but.
Maintenant, il est clair
que nous avons pris une
bonne option en prévi-
sion du mach retour.
Toutefois, je sais que ce
sera plus difficile qu’à
aller puisque ce n’est
pas évident de jouer
sous une chaleur de
Guaméné : «Notre
tâche s’est
compliquée»
l l «Je dirais que nous
avons affronté une
Retour gagnant du
MCO en compétition
africaine
40°.»
équipe expérimentée du
MCO. C’est l’expérience qui
a fait la différence. Pour ce
qui est du match retour, je
pense que nous nous
sommes compliqué la
tâche. Mais nous allons
tout faire pour passer ce
tour. Il va falloir être plus
percutants pour espérer se
qualifier.»
être plus percutants pour espérer se qualifier.» Avec cette belle victoire sur le score de 2

Avec cette belle victoire sur le score de 2 buts à 0, le Moulou- dia d’Oran a réussi son pari, en réalisant un retour gagnant en Coupe de la CAF, après 11 ans d’absence. Les supporters mou- loudéens ont eu droit à une soi- rée bien animée avec les 2 buts marqués, un à chaque période.

Gagnoa Stade : Ahmed-Zabana (Oran) Affluence : nombreuse Arbitres : Vidal Gomez, Kamyl Kare, Martinez
Gagnoa
Stade : Ahmed-Zabana (Oran)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Vidal Gomez, Kamyl Kare, Martinez
Avertissements : Benchaïb (11’) (MCO) ; Doumouya (8’)
(Sporting Gagnoa)
Buts : Benyahia (21’, 52’) (MCO)
MCO : Natèche, Chelaoua (Hamdadou 90’), Nessakh, Be-
nyahia, Benchaïb, Benamara, Larbi, Lemmouchia, Berremla,
Okbi (Dahar 86’), Zabiaa (Moussi 90’+5)
Entraîneur : Bouali
Sporting Gagnoa : Cissé, Kangoh, Bini, Coulibaly, Dogou,
Menzan, Doumouya, Bayo, Koffi, Donkor (Zegbi 53’), Bagaté
(Kassi 60’)
Entraîneur : Maxime Guaméné
Benyahia,Benyahia,Benyahia,Benyahia,Benyahia,Benyahia,Benyahia,
Benyahia,Benyahia,Benyahia,Benyahia,Benyahia,Benyahia,Benyahia,
l’hommel’hommel’hommel’hommel’hommel’hommel’hommeàààààààtouttouttouttouttouttouttoutfairefairefairefairefairefairefaire!!!!!!!

L e Mouloudia d’Oran a réussi son retour en com- pétition africaine, après son brillant succès, hier soir, sur le score de 2 buts

à 0 face à la formation ivoirienne de Gagnoa, en match aller de la Coupe de la CAF. Et c’est grâce au défenseur Benyahia que le Mou- loudia a pu prendre cette belle avance qui lui permettra d’aborder le match retour avec une grande assurance. Toutefois, pour cette première ren- contre africaine, après 11 ans d’ab- sence, le Mouloudia d’Oran a eu un début de match timide. Et pour cause, aucune action dangereuse n’a été enregistrée lors du premier quart d’heure. Bien au contraire, le jeu est resté concentré au milieu du terrain. Quant à la possession du ballon, elle était quasi-équili- brée entre les deux formations. Les joueurs ivoiriens ont entamé cette rencontre sans le moindre com- plexe, en jouant le contre, mais les défenseurs mouloudéens étaient bien en place. Et ce n’est qu’à partir de la 17e minute que les locaux ont repris la possession du ballon en se montrant quelque peu me- naçants devant.

Benyahia a sauté plus haut que tout le monde pour mettre le bal- lon au fond. Un but qui a en- flammé le stade Ahmed-Zabana. Et ce n’est qu’après ce premier but que les Mouloudéens semblaient plus à l’aise dans cette rencontre.

44’, Benyahia tout près de marquer le second but

Quelques minutes plus tard, à la 37’, le buteur Benyahia a tenté une nouvelle frappe de la tête, mais le portier était bien placé. Toutefois, c’est à la 44’ que l’auteur du pre- mier but a failli marquer un se- cond. L’action était similaire à celle de l’action du but. Sur un centre, cette fois du côté droit, Benyahia enchaîné par un lob, car le portier était sortie de sa ligne de but. Le ballon est passé à quelques centi- mètres de la barre transversale. Et c’est avec cette avance d’un but à zéro que les deux équipes ont quitté le terrain pour la pause.

47’, la frappe de Zabiaa dégagée sur la ligne

Le moins que l’on puisse dire est que les Mouloudéens ont entamé la seconde période avec un tout autre état d’esprit. Dès les pre- mières minutes, le Mouloudia a failli marquer le second but en mettant le feu dans la défense ivoi- rienne. A la 47’, Zabiaa, bien placé, enchaîné par un superbe tir. Son ballon a été dégagé en catastrophe sur la ligne de but par la défense. Une minite plus tard, le coup franc de Okbi a failli faire des dégâts dans la défense de Gagnoa, puisque le ballon a heurté la barre transversale.

52’, Benyahia double la mise

La domination du Mouloudia a fini par payer à la 52’. Après un nouveau coup franc de Okbi, une nouvelle fois, Benyahia a frappé en enchaînant par un tir. Le défen- seur mouloudéen n’a laissé aucune chance au portier de Gagnoa. Avec ce second but, le Mouloudia s’est quasiment mis à l’abri dans cette rencontre. Aussitôt, Foued Bouali a demandé à ses joueurs de faire très attention derrière, afin de ne pas encaisser de but. C’est à ce mo- ment-là que les Mouloudéens se sont repliés, en jouant la contre-at- taque.

54’, parade exceptionnelle de Natèche

Toutefois, l’action la plus dange- reuse côté Gagnoa a été enregis- trée à la 54’. Après un centre du côté gauche, l’attaquant ivoirien adresse une superbe frappe cadrée. Le ballon aurait fini au fond, si ce n’est la parade exceptionnelle de Natèche qui a dégagé le cuir en ca- tastrophe en corner. Par la suite, le match a perdu de son intensité. Aucune des deux équipes ne s’est montrée dange- reuse. Les joueurs de deux forma- tions ont multiplié les fautes au milieu du terrain. L’arbitre de la rencontre a sifflé beaucoup de coups francs, sans pour autant sor- tir des cartons jaunes. En face, le Mouloudia n’a eu qu’à gérer son avance jusqu’au coup de sifilet final. Les hommes de Foued Bouali ont fini par s’imposer sur le score de 2 buts à 0, ce qui leur per- mettra de gérer le match retour avec une certaine avance. Amine Lamri

le match retour avec une certaine avance. Amine Lamri Jets de fumigènes Le flop de la

Jets de fumigènes

avec une certaine avance. Amine Lamri Jets de fumigènes Le flop de la soirée d’hier aura

Le flop de la soirée d’hier aura été les jets de fumigènes en seconde période. Une poignée de supporters n’ont pas hésité à lancer des fumigènes sur la pe- louse, ce qui n’a pas échappé à l’œil vigilant du délégué du match.

Le

C

hiffre

à l’œil vigilant du délégué du match. Le C hiffre 11 C’est incontestablement le chiffre de

11

C’est incontestablement le chiffre de la journée qui cor- respond au nombre de buts inscrits par le défenseur Be- nyahia toutes compétitions confondues. Le joueur a brillé par son doublé. Désor- mais, il a atteint la barre des 11 buts, au même titre que l’attaquant libyen Mohamed Zabiaa.

Nessakh a tout de même joué

Le latéral droit a failli rater la rencontre africaine d’hier après-midi. Pour cause, le joueur avait ressenti des douleurs aux adducteurs. Et après une consulta- tion chez le médecin de l’équipe, il a été décidé d’aligner le joueur puisque ces douleurs n’avaient rien révélé de grave. Un diagnostic qui a beaucoup rassuré le coach Bouali.

Il a hérité du brassard de capitaine

En l’absence de Berradja, c’est Cham- seddine Nessakh qui a hérité du bras- sard de capitaine. Ce n’est pas la première fois que le latéral gauche le porte et assume cette responsabilité. Il est considéré par le coach comme le second capitaine de cette équipe.

Cinq supporters ivoiriens dans les tribunes Les supporters ivoiriens n’étaient pas au rendez-vous hier après-midi
Cinq
supporters
ivoiriens dans les
tribunes
Les supporters ivoiriens n’étaient pas
au rendez-vous hier après-midi au stade
Ahmed-Zabana. Pour cause, ils étaient
seulement 5 dans les tribunes à avoir
suivi la rencontre de leur équipe.

21’, Benyahia saute plus haut que tout le monde

Il a fallu attendre la 21’ pour que le Mouloudia d’Oran ouvre le score. Et c’est après avoir bénéficié d’un coup franc proche de la surface de répara- tion que les locaux ont

réussi à prendre l’avantage. Parfaitement bien botté par

Okbi, le défenseur et buteur

Les Ivoiriens

applaudis

Avant la séance d'entraînement, les joueurs ivoiriens ont tâté la pe- louse du stade Ahmed-Zabana. C’est à ce moment-là que les sup- porters du Mouloudia d’Oran ont longuement applaudi leurs invités. Un geste qui n’a pas échappé aux membres de la délégation ivoi- rienne qui ont vraiment apprécié. Ils ont applaudi à leur tour les sup- porters oranais pour leur fair-play.

Baba a rencontré le président de Gagnoa

Le président oranais, Baba, était présent dans l’après midi d’hier au stade Ahmed-Zabana afin de sui- vre cette rencontre à l'échelon afri- cain de son équipe. Il était aux côtés du président du Sporting Gagnoa, à savoir Diabaté. Les deux hommes ont longuement discuté. Ils sont d’ailleurs restés côte à côte jusqu’au coup de sifflet final.

Benchikh et Athmani écartés de la liste des 18

Finalement, les deux joueurs Benchikh et Athmani ont été écar- tés de la liste des 18 à la toute der- nière minute. Bouali les a convoqués pour prendre part à la séance de mise au vert avec le groupe, avant de les écarter quelques minutes seulement avant le coup d'envoi.

Forfait de Helaïmia

Le jeune joueur Helaïmia a été ménagé pour cette rencontre. Foued Bouali a préféré ne pas faire appel à son international espoir, du moment qu’il ratera le match retour, puisqu’il est convoqué pour le match international face à la Corée du Sud, afin de préparer les JO 2016. Bouali a donc accordé du temps de repos à son joueur.

Zabiaa titularisé

Finalement, Bouali a opté pour l’attaquant libyen à la pointe de l’attaque hier après-midi face à la formation ivoirienne. Mohamed Zabiaa a ainsi été aligné d’entrée. Quant à Dehar et Yalaoui, ils sont restés sur le banc des remplaçants, et ce, malgré leur expérience dans les compétitions africaines.

Benyahia buteur

Encore une fois, le défenseur Benyahia a frappé de nouveau. Le Mouloudéen a trouvé le chemin des filets de la tête. Et c’est à la 21e minute que Benyahia est monté au dessus de tout le monde pour met- tre le ballon au fond, permettant ainsi à son équipe de prendre l’avantage dans ce match.

de tout le monde pour met- tre le ballon au fond, permettant ainsi à son équipe
N° 3304 06 LIGUE DES Dimanche 13 mars CHAMPIONS 2016 Club 1 - 0 Les
N° 3304
06
LIGUE
DES
Dimanche
13 mars
CHAMPIONS
2016
Club
1 - 0
Les dirigeants tunisiens honorent
leurs homologues béjaouis
MOB
Africain
Les joueurs et les dirigeants du MOB ont été honorés par
l l
De notre envoyé
spécial en Tunisie
Sofiane Abdelli
leurs homologues du Club Africain, avant le début de la

rencontre. Un bouquet de fleurs a été remis au capitaine du MOB, Zoheir Zerdab. Un geste hautement apprécié par les res- ponsables algériens.

Confiance renouvelée à Ferhat l l Malik Ferhat qui a retrouvé du temps de jeu et qui a été aligné d’entrée lors du précédent match face au CR Belouiz-

dad en championnat a été reconduit dans le onze rentrant par le coach Amrani. Ferhat a joué dans la récupération aux côtés de Sidibé.

Entrée gratuite pour les Algériens l lLes Crabes qui étaient environ 1200 à marquer de leur pré- sence ce match des 16es de finale aller de la Ligue des cham-

pions d’Afrique face au Club Africain au stade de Radès ont eu droit à un accès gratuit aux tribunes. Un geste hautement appré- cié par les supporters du MOB.

Une minute de silence observée Les deux équipes ont observé avant le coup d’envoi de la rencontre une minute de silence à la mémoire des victimes du dernier atten- tat terroriste perpétré en Tunisie.

du dernier atten- tat terroriste perpétré en Tunisie. Stade : Radès (Tunis) Affluence : faible Arbitres
Stade : Radès (Tunis) Affluence : faible Arbitres : Hakizimana, Ndaguijimana, Simba Buts : Chenihi
Stade : Radès (Tunis)
Affluence : faible
Arbitres : Hakizimana, Ndaguijimana, Simba
Buts : Chenihi (17’) (Club Africain)
Avertissements : Sidibé (24’), Baouali (50’) (MOB)
------------------------------
Club Africain : Dkhili, El Waslati, El Haddadi, Laifa (Khalil 54’),
Taka, El Waderfi, Benyahia, Chenihi (El Ayadi 76’), Srarfi (El
Djaziri), Khelifa, El Minaoui
Entraîneur : Rud Kroul
-----------------------------
MOB : Rahmani, Baouali, Boukria Messaoudi, Mebarakou, Fer-
hat (Morgan 54’), Hamzaoui (N’Doye 63’), Yaya (Athmani 84’),
Khadir, Sidibé, Zerdab
Entraîneur : Amrani

Les supporters du Club Africain peu nombreux

l l

en Tunisie pour prê-

pour ce match aller

qui se sont déplacés

avec des drapeaux al-

créé une bonne am- et durant la rencontre.

Athmani convo-

laissé dans les tribunes joueurs Salhi et

de la rencontre.

Contrairement à leurs habi-

tudes, les supporters du Club

Africain ne sont pas venus en force au stade Radès pour soutenir leurs favoris. Ils étaient moins nombreux

à

mais ces derniers n’ont pas cessé tout au long du match d’encourager les camarades de Saber Khelifa.

prendre place dans les tribunes,

Les Crabes en force

l l Les Crabes se sont déplacés

en force

ter-main forte aux coéquipiers de Lyès Boukria. Les Crabes étaient environ 1 200 à prendre place dans une tribune qui leur a été réservée par les responsables du stade Radès et du Club Africain pour ce pre- mier rendez-vous entre les deux équipes.

Dispositif sécuritaire renforcé

l l

Pour ce match le premier du

genre entre le Club Africain et

le MO Béjaïa dans le cadre des 16es de finale de la Ligue des champions

d’Afrique, les autorités tunisiennes ont dépêché un dispositif sécuri- taire renforcé, vu son importance. Plus d’un millier de policiers ont

été mobilisés

qui a eu lieu au stade Radès de Tunis.

Les drapeaux algériens et amazighs déployés

l l

Rien n’a été laissé au hasard

par les supporters du Moulou-

dia de Béjaïa

en force en terre tunisienne pour cette grande explication algéro-tu-

nisienne. Ils étaient bien armés et

bien décorés

gériens et amazighs. Les Crabes ont bien garni les tribunes du stade

Radès et ont biance avant

Un seul changement côté mobiste

Le driver des Vert et Noir

l

l

Abdelkader Amrani a opéré

un changement dans le onze ren- trant, en faisant confiance à Meba- rakou à la place de Lakhdari laissé sur le banc, et ce contrairement au dernier match de championnat face au CRB. Hier, face au Club Afri-

cain, Mabarakou a retrouvé sa place de titulaire en composant l’axe de la défense avec Messaoudi.

Salhi et Aguid hors des 18

l l

Les deux joueurs Salhi et

Aguid qui ont effectué le

voyage avec le groupe en Tunisie n’ont pas été finalement retenus dans la liste des 18 par le coach Ab- delkader Amrani, qui leur a préféré deux autres joueurs pour ce match.

Morgan et

qués

l

Ayant

les deux

l

Aguid, le coach Amrani a fait appel

à

rence Morgan Petrongal et Ath- mani pour cette rencontre aller face au Club Africain. Les deux joueurs Morgan et Athmani ont été laissés sur le banc des remplaçants au

coup d’envoi

deux autres joueurs, en l’occur-

au coup d’envoi deux autres joueurs, en l’occur- Courte défaite pour le MOB en attendant le

Courte défaite pour le MOB en attendant le match retour

L e Mouloudia de Béjaïa, pour sa première expé- rience en compétition continentale, qui a réussi déjà à passer l’écueil du

représentant du football ghanéen, l’Ashanti Gold, était appelé hier à en découdre avec le Club Africain, le représentant tunisien dans un derby maghrébin au stade de Radès. Les poulains d’Abdelkader Amrani sont passés à côté de leur sujet, surtout en première mi-temps, où ils étaient dépassés par les évènements. Les Mobistes ont été finalement battus par 1 à 0 devant les Clubistes, sur une réalisation signée par Ibrahim Chenihi, l’international algérien qui pète la forme ces derniers temps. Zerdab d’un tir puissant avertit les Tunisiens Pourtant les capés de Amrani ont bien entamé la partie en annonçant la couleur dès la 5’, suite à un tir puissant des 35 mètres du capitaine Zerdab, mais le cuir passe à côté. Les Mobistes se sont repliés en défense, ce qui a permis aux Clubistes de re- prendre les choses en main en domi- nant leurs vis-à-vis de bout en bout. Chenihi profite d’une erreur défensive et ouvre la marque Après une première alerte de l’inter- national algérien Chenihi, qui tire

de loin à la 8’, ce dernier revient à la charge à la 17’, et secoue les filets de Rahmani suite à une erreur monu- mentale de la défense du MOB. Sur une action bien menée par Saber Khelifa, ce dernier sert son équipier Srarfi, qui centre en retrait, et Che-

nihi se retrouve seul face au gardien mobiste et ouvre la marque au grand bonheur des supporters clubistes. Srarfi se joue de la défense et rate un 2e but Continuant leur domination, les joueurs du Club Africain auraient pu doubler la mise. A la 32’, sur une- deux entre Srarfi et El Minaoui, ce dernier remet le cuir à Srarfi, qui se joue de la défense du MOB avant d’enchaîner avec un tir puissant, mais raté le cadre. Les Tunisiens ont créé plusieurs occasions de but en première mi-temps, fort heureuse- ment qu’ils ne les ont pas exploitées au grand bonheur des Crabes pré- sents en force dans les tribunes du stade Radès. La frappe d’El Waderfi, Rahmani à la parade Sous une pluie battante, les cama- rades de Messaoudi sont passés car- rément out en se montrant trop passifs devant les attaquants du Club Africain, lesquels n’ont pas su ex- ploiter les actions procurées. A la 36’, d’un tir puissant des 25 mètres du joueur El Waderfi, mais le gardien de but Rahmani était bien en place pour annihiler cette action en stop- pant le cuir. Rahmani et Messaoudi renvoient deux buts en une minute À la 41’, les poulains de Kroul se sont procurés une autre occasion en or, sur ce tir de Srarfi, le cuir est dé- gagé en catastrophe par Sidibé qui a failli tromper le gardien Rahmani qui est revenu en ayant le réflexe de

le stopper. Une minute plus tard,

Saber Khelifa aurait pu doubler la mise, n’était le retour en catastrophe de Messaoudi qui a dégagé le ballon en corner. Sur ce résultat d’un but à zéro en faveur du Club Africain que s’achève la première mi-temps. Morgan et Messaoudi ratent

l’égalisation Après la pause citron et certaine- ment sermonnés par leur coach, les camarades de Rahmani reviennent sur le terrain avec la ferme intention

d’égaliser. Ils ont créé plusieurs op- portunités de but par Hamzaoui, puis Zerdab, et par le rentrant N’Doye, mais sans résultat et ce jusqu’au coup de sifflet final de l’ar- bitre rwandais. Le rentrant Morgan aurait pu égaliser à la 57’, mais le gardien Dekhili était à la parade. Dix minutes plus tard, sur un coup franc bien botté par Zerdab, le défenseur Messaoudi de la tête a failli remettre les pendules à l’heure mais le keeper du Club Africain s’interpose avec brio. Mebarakou annihile l’action d’El Waderfi

A une minute de la fin du temps ré-

glementaire, sur une passe du ren- trant El Ayadi qui remet pour son équipier El Waderfi, ce dernier tire mais Mabarakou sauve le MOB d’un second but. Le reste de la rencontre n’a rien changé au score jusqu’à la fin de la partie, avec cette courte vic- toire du CA. Rien n’est encore perdu pour le MOB qui peut renverser la vapeur au match retour. Sofiane Abdelli

peut renverser la vapeur au match retour. Sofiane Abdelli Srarfi l’homme de match S’il y a

Srarfi l’homme de match

au match retour. Sofiane Abdelli Srarfi l’homme de match S’il y a bien un joueur qui

S’il y a bien un joueur qui s’est dis- tingué lors de ce match Club Africain-MO Béjaïa, c’est bel et bien le joueur clubiste Srarfi qui a été derrière le but marqué par Chenihi. Srarfi aurait pu marquer à maintes reprises, mais en vain. Dans l’ensemble, il était au four et au moulin durant toute la ren- contre avant de céder sa place à El Djaziri.

toute la ren- contre avant de céder sa place à El Djaziri. Piètre première période du

Piètre première période du MOB

sa place à El Djaziri. Piètre première période du MOB Les Mobistes ont évité la correc-

Les Mobistes ont évité la correc- tionnelle surtout en première mi- temps où ils sont carrément passés à côté de leur sujet, en lais- sant le terrain libre aux Clubistes qui ont raté une multitude d’occa- sions. Fort heureusement que les Clubistes se sont montrés mala- droits, sinon le MOB aurait pris une raclée en première mi-temps.

Le

C

hiffre

aurait pris une raclée en première mi-temps. Le C hiffre 01 L’équipe du MOB ne négocie

01

L’équipe du MOB ne négocie pas bien ses sorties à l’extérieur en Ligue des champions d’Afrique. Après la courte défaite au Ghana face à l’Ashanti Gold (1-0), hier face au Club Africain lors des 16es de finale aller, les Mobistes ont perdu sur le même score. Espérons qu’au match retour, le MOB va refaire surface et réédi- tera l’exploit du match retour

contre l’Ashanti Gold en s’impo- sant par un score large pour se qualifier au prochain tour.

Arrivée des deux équipes au stade à 15h25

l

Les deux équipes sont arri-

l

vées au stade au même temps,

c'est-à-dire à 15h25. Les joueurs du Club Africain et ceux du Mouloudia de Béjaïa sont arrivés au stade Radès, une heure et demi avant le coup d’envoi de la partie.

20 000 billets imprimés l l La direction du stade Radès de Tunis a imprimé 20 000

tickets pour ce match ayant mis aux prises les deux équipes, le Club Afri- cain et le MO Béjaïa. Mais au final, les supporters tunisois n’ont pas ré- pondu en force et n’étaient pas nom- breux à l’occasion de ce derby

maghrébin.

Les dirigeants mobistes en VIP Les responsables du Club Africain n’ont rien laissé au ha-
Les dirigeants
mobistes en VIP
Les responsables du Club
Africain n’ont rien laissé au ha-
sard et ont mis leurs homologues
béjaouis dans de bonnes condi-
tions. Ainsi, les accompagnateurs
de la
Tunis ont eu droit à des
places VIP.

délégation du MOB à

LIGUE N° 3304 DES Dimanche 07 CHAMPIONS 13 mars 2016 Club De notre envoyé spécial
LIGUE
N° 3304
DES
Dimanche
07
CHAMPIONS
13 mars
2016
Club
De notre envoyé
spécial en Tunisie
Sofiane Abdelli
1 - 0
MOB
Africain
spécial en Tunisie Sofiane Abdelli 1 - 0 MOB Africain Amrani «Le match retour sera difficile»

Amrani «Le match retour sera difficile»

Zerdab : «Le nul aurait été équitable»

«C’est une défaite difficile à digérer surtout qu’on a bien repris en se- conde mi-temps après une première période catastrophique. On aurait pu égaliser, mais la chance nous a fait défaut. Il reste un match retour qu’on doit bien préparer pour re- monter au score et prendre l’avan- tage pour se qualifier. Ce sera un match difficile devant une bonne équipe du Club Africain, mais avec le soutien de nos supporters on se surpassera inchallah pour s’offrir la qualification au prochain tour.»

Baouali : «C’est une défaite amère, mais on va se qualifier»

«C’est bien dommage car on aurait aimé revenir à la maison avec le match nul, du moment qu’on était proches de l’égalisation en seconde période. Ce n’est que partie remise et on fera tout notre possible au match re- tour pour renverser la vapeur et arracher cette qualification aux 8es de finale dans cette prestigieuse compétition afri- caine. Avec le soutien des Crabes on saura comme rebon- dir et arracher la qualif’.»

«La rencontre a été difficile surtout en première pé- riode, où mes joueurs n’étaient pas bien en place et ont commis beaucoup d’erreurs ce qui a permis à l’adversaire de nous surprendre. En

Hamzaoui rechute Okacha Hamzaoui n’est pas allé jusqu’au bout de la rencontre en cé- dant
Hamzaoui
rechute
Okacha Hamzaoui n’est pas allé
jusqu’au bout de la rencontre en cé-
dant sa place à N’Doye à la 63’, pour
cause de blessure. Renseignements pris
Hamzaoui a rechuté en se blessant à la
cheville. Espérons seulement que ce n’est
pas grave et que le joueur ne tardera pas à
reprendre du service, car le MOB aura
vraiment besoin de lui en prévision
du match retour face au Club Afri-
cain dans une semaine au
stade de l’Unité-Maghré-
bine de Béjaia.

seconde période, on est revenus dans le match en se procurant plusieurs occasions de but, mais sans parvenir à marquer. En plus, il faut signaler l’état du terrain qui nous a beaucoup handicapés en seconde période, suite à cette pluie battante. Mes joueurs ont eu des difficultés à faire cir- culer le ballon et développer le jeu. Il reste un match retour qu’on doit bien préparer mais ce sera difficile, car il s’agit du Club Africain et pas de l’Ashanti Gold.»

il s’agit du Club Africain et pas de l’Ashanti Gold.» Kroul : «On doit préserver cet
il s’agit du Club Africain et pas de l’Ashanti Gold.» Kroul : «On doit préserver cet

Kroul : «On doit préserver cet avantage au match retour»

«C’est une belle victoire devant une équipe du MOB qui nous a posé des problèmes, surtout en deuxième mi-temps. On aurait pu marquer plus d’un but si mes

joueurs étaient bien concentrés à l’approche des buts adverses, sur- tout en première pé- riode. On doit préserver cet avantage au match retour si on veut vrai-

ment se qualifier au pro- chain tour. Je reste tout de même optimiste et on saura comment négocier cette deuxième manche à Béjaïa pour se quali- fier.»

Voici comment les joueurs ont passé la veille du match !

Voici comment les joueurs ont passé la veille du match ! L es joueurs du MOB

L es joueurs du MOB ont passé une nuit ordinaire la veille de leur confronta- tion avec l’équipe tuni- sienne du Club Africain,

dans une bonne ambiance où rien ne laissait paraître que c’est la pre- mière expérience de l’équipe en

Ligue des champions. C’est comme s’ils étaient passés complètement à autre chose pour ne se concentrer que sur leur match d’hier, en atten- dant de rentrer au pays et le match retour dans une semaine. Les joueurs ont trouvé en leurs gadgets (Smartphones, i phone et autre i pads) le moyen de distraction le mieux indiqué pour s’occuper et res- ter en contact avec leurs proches en Algérie. Les joueurs étaient très détendus Afin de ne créer aucune tension au sein de l’équipe et pour mettre ses joueurs dans les meilleures condi- tions possibles à quelques enca- blures du match, le staff technique du MOB les a autorisés à rester quelques minutes de plus avant-hier soir dans le hall de l’hôtel. C’était pour qu’ils puissent se connecter à Internet et discuter quelques mo- ments avec leurs proches. Cela leur a fait beaucoup de bien, et ce que nous avons remarqué, c’est que les joueurs n’ont pas abusé de cette petite lar- gesse de leur entraîneur puisqu’ils

sont montés dans leurs chambres dès qu’ils ont fini. Les mordus des dominos dans les chambres Au moment où quelques joueurs semblaient plongés dans leurs diffé- rents gadgets, la bataille faisait rage en haut, dans quelques chambres, où les mordus du jeu de dominos se re- trouvent à chaque fois que l’occasion le permet. Parmi eux, Messaoudi, Bâaouali, Lakhdari et d’autres. Des parties très chaudes où l’on pouvait par moment entendre leurs voix de loin. Le staff médical passait d’une chambre à l’autre Ces moments de détente et de dis- traction n’ont pas empêché le staff médical du MOB, le soigneur et le médecin, de faire leur travail. Avec une liste en main, ils passaient d’une chambre à une autre pour masser les joueurs et soigner ceux qui souffrent de petits bobos. Tout cela dans une ambiance très détendue. 22h, extinction des feux Après avoir passé deux jours à Tunis, les Mobistes, qui ont effectué une dernière séance de travail à l'heure du match, vendredi, étaient épuisés. Cela a poussé le staff tech- nique à demander à ses capés d'aller se coucher plus tôt pour récupérer tous leurs moyens afin d'être à 100% de leur forme le jour du match. A 22h, tout le monde était déjà dans sa

chambre. Réveil à 9h Bien entendu, il ne fallait pas trop veiller la veille du match et les joueurs ont bien respecté ces consignes. Le dernier délai pour prendre le petit déjeuner a été fixé à 9 h du matin. Juste après, chacun s'est occupé à lire les journaux ou à se connecter sur internet. Aucun joueur n’a raté ce rendez-vous, plu- sieurs d’entre eux se sont présentés d’ailleurs bien avant. Déjeuner à midi et réunion technique à 14h Le déjeuner a eu lieu à midi où les joueurs ont pris un repas adapté dans la mesure où ils avaient un match à jouer quelques heures après. Juste après le déjeuner, le staff tech- nique a provoqué une réunion avec les joueurs et9 qui a concerné le match d’hier. Pendant cette réunion, Amrani aurait dévoilé la compo- sante de l’effectif qui devait faire son entrée sur le terrain, tout en re- voyant les grandes lignes de la stra- tégie que devait adopter l’équipe face à l’équipe du Club Africain. Un peu plus tard, les Vert et Noir ont pris la direction du stade. Repas spécial pour les joueurs Hier avant l’importante rencontre face au Club Africain, les joueurs ont eu droit un déjeuner spécial, assez léger accommodé par le staff

médical du MOB. Juste après, le staff technique a invité l'ensemble des joueurs à rejoindre leur chambre pour une sieste de deux heures avant de se lever pour assister à la réunion technique prévue à 14 h. 14h30, départ vers Radès Après avoir déjeuné, les joueurs bé- jaouis ont regagné directement leurs chambres pour se reposer et s'éloi- gner de la pression. A 14h 30, ils étaient tous dans le bus pour rallier le stade olympique de Radès, à bord d'un bus luxueux mis à leur disposi- tion par les responsables du Club Africain. Un membre de l’ambassade s'est déplacé à l'hôtel avant le match Après ce qu'il a fait le premier jour à l'arrivée de la délégation béjaouie à l'aéroport de Tunis Carthage, le chargé du protocole de l'ambassa- deur a tenu à appeler, hier dans la matinée, le chef de la délégation bé- jaouie, le président Bennaï, pour lui demander des nouvelles des joueurs et des membres de la délégation. Quelques minutes après, le diplo- mate, qui ne veut rien laisser au ha- sard, a décidé de se rendre à l'hôtel et déjeuner avec les dirigeants. Pas de frais de mission pour les membres de la déléga- tion Contrairement à la dernière sortie au Ghana ou les joueurs ont reçu

à la dernière sortie au Ghana ou les joueurs ont reçu 100 euros chacun comme frais

100 euros chacun comme frais de mission, cette fois-ci et pour dépla- cement à Tunis, les membres de la délégation n’ont pas reçu des frais de mission du moment que la direction n’a pas jugé utile de leur accorder de l’argent de poche. Les joueurs agacés Même s’ils ne l’ont pas exprimé, il faut dire que la majorité des joueurs n’ont pas apprécié le geste de la direction qui les a privés des frais de mission. Certains pensent que la direction au- rait au moins pu leur donner quelques euros afin qu’ils puissent au moins acheter des cartes télépho- niques pour rester branchés avec leurs proches en Algérie. Ça aurait la moin- dre des choses que la direction puisse faire à la veille d’un match important, mais ça n’a pas été le cas. Des supporters venus les sa- luer à l’hôtel Quelques minutes avant le déjeuner, certains supporters du MOB qui ont fait le déplacement à Tunis, n’ont pas hésité à se rendre à l’hôtel El Mou- radi Gammarth pour saluer les joueurs. Bien évidemment, les Crabes ont profité de cette occasion pour prendre des photos avec leurs favoris dans le but d’immortaliser le moment. Les Béjaouis de retour au pays ce soir Après le match d’hier face au Club Africain, les Béjaouis ont dû passer encore petite nuit à l’hôtel El Mou- radi, leur lieu de résidence depuis jeudi dernier. Toutefois la délégation béjaouie devra quitter le sol tunisien ce soir à 19 h pour se rendre à l’aé- roport Tunis Carthage pour re- joindre Alger sur un vol de la compagnie Air Algérie comme c’était d’ailleurs les cas au voyage de l’aller. L’arrivée des camarades de Mebarakou est prévue après une heure et dix minutes à Alger vers les 20h à l’aéroport Houari Boume- diène si tout est allé comme prévu bien sûr.

S.A.

N° 3304 COUPE 08 Dimanche 13 mars DE LA CAF 2016 Nasarawa aujourd’hui Didier Gomes
N° 3304
COUPE
08
Dimanche
13 mars
DE LA CAF
2016
Nasarawa
aujourd’hui
Didier Gomes :
De notre
à 14h
CSC
envoyé
United
spécial
«C'est un saut
vers l'inconnu»
au Nigeria
Les portails
Gomes avec
du stade
«Avant toute chose, il faut savoir que j'ai très
peu de renseignement en ce qui concerne
cette équipe. C'est un peu un saut vers l'in-
connu pour mes joueurs. Cette équipe du Na-
sarawa United va tout faire pour profiter du
moindre relâchement et réaliser une belle per-
formance. Leurs joueurs auront à cœur de
s’engouffrer dans la moindre faille. Nous nous
attendons à une grande opposition au vu de
l'engagement des joueurs nigérians, quand ils
évoluent sur leur terrain. Nous aurons à abor-
der cette rencontre avec le plus grand sérieux
et je vous dirais que le plus important est de
ne pas hypothéquer nos chances.»
d’Abuja
ouvriront à
11h
des choix limités
Selon les em-
Hamza S.
P our le match de cet après-
midi face au Nasarawa
United, le coach constanti-
«Ce terrain est-il aux
normes ?»
Didier Gomes précisera que le fait de ne pas
encaisser de buts lors du match aller sera une
excellente chose. Il évoquera aussi les dimen-
sions du terrain du stade de Nasarawa. «Je
pense que le plus important est de ne pas en-
caisser de buts lors du match aller. Cela ne
veut pas dire que nous allons nous contenter
de défendre. J'ai une pointe d'inquiétude ce-
pendant. Elle concerne la longueur anormale
du terrain et je me demande s'il est aux
normes. Les Nigérians ont leurs repères sur
cette pelouse, pas mes joueurs.»
Bezzaz dans l'animation
Hamza S.
nois Didier Gomes n'a pas du
tout l'embarras du choix en ce
qui concerne la composante du
onze qui sera à l'appel de l'arbi-
tre. Et pour cause, seulement
16 joueurs ont effectué le péri-
ple au Nigeria, qui a été, pour le
moins, harassant. Il est facile
de deviner que le technicien
constantinois optera pour une
configuration de départ plutôt
prudente, avec l'espoir de pla-
cer des contres. Seule l'identité
de celui qui sera dans la cage
n'est pas encore connue. Gomes
et l'entraîneur des gardiens Be-
nameur ont préféré laisser pla-
ner le suspense et cela pour
garder sous pression les deux
portiers qui se trouvent à Nasa-
wara.
sans surprise que Sammer et
Gherbi auront pour mission
d'empêcher les animateurs ni-
gérians de sévir. Ils sont tous
deux des spécialistes du harcè-
lement du porteur du ballon de
l'équipe qui est en face. Il est
certain que la formation qui
fera la loi dans cette zone sensi-
ble, aura fait un grand pas vers
un résultat probant.
ployés, les portails
du stade ouvriront à partir de
11h, afin de permettre aux
supporters qui viendront pro-
bablement en force pour sou-
tenir leurs favoris de s’installer
dans les tribunes dans le
calme. Pour rappel, le coup
d’envoi de la rencontre est
prévu à 14h (heure locale et
algérienne, ndlr).
Mekkaoui et Bahri sur
les flancs
En choisissant de faire
confiance à Mekkaoui et Bahri,
le coach constantinois a peut-
être l'intention de sortir une de
ses bottes secrètes pour sur-
prendre le Nasarawa United.
Mekkaoui, qui sera titularisé au
C'est le capitaine Yacine Bezzaz
qui sera le dépositaire du jeu de
son équipe. Le métronome
constantinois est capable, à lui
tout seul, de changer le cours
d'un match. Il faut pour cela
qu'il ne soit pas loin du top sur
le plan physique. Il a laissé pa-
raitre lors de la dernière séance
d'entraînement que tout va
pour le mieux. Didier Gomes
compte sur l'expérience de Bez-
zaz pour faire aller de l'avant un
ensemble dont la plupart des
éléments qui le composent, dé-
couvrent la coupe d'Afrique.
La température
en baisse
La température a sensible-
ment baissé, hier, par rapport
au jour d’arrivée des Constan-
tinois dans la capitale nigé-
riane. En effet, le mercure
affichait 30° contre 38° ces
Voavy, Bencherifa et
Boulemdaïs pour créer
le danger
derniers jours. Par ailleurs, le
taux d’humidité élevé (81%)
risque aussi de poser des pro-
blèmes aux protégés de
Gomes.
--
poste de latéral droit, et Bahri,
Même si la priorité est de négo-
cier ce match en déplacement
sans trop de dommages, les
à gauche, sont deux formida-
bles adepte du contre, en plus
Constantinois se donneront les
moyens de créer le danger. Ce
sera d'abord par les deux
hommes de couloirs, Vouavy et
Des bus pour
transporter les
supporters à
Abuja
de leur efficacité sur le plan dé-
fensif. Les deux hommes auront
à mettre dans de bonnes condi-
tions leurs attaquants.
Cheklam et Guerrabis
dans l'axe
Pour donner plus d'assise à sa
ligne défensive, Didier Gomes a
opté pour une charnière cen-
trale pour le moins inédite. Cela
est dû en partie au nombre de
joueurs indisponibles, qui
jouent dans ce registre. Che-
klam sera associé à Guerrabis
dans l'axe. Ce dernier est plutôt
un spécialiste du marquage de
l'attaquant adverse le plus
avancé.
Gherbi et Samer pour
faire la loi au milieu
Bencherifa. En plus d'étouffer
dans l'œuf toutes les velléités
offensives adverses qui peuvent
se développer au niveau de
leurs zones, Voavy et Benche-
rifa ont la possibilité de débor-
der et d'effectuer des centres.
Boulemdaïs de son côté évo-
luera comme un véritable avant
de pointe. En chasseur de buts
qu'il est, il lui est interdit de
rater les opportunités qui ne
manqueront pas de se présen-
ter. Si ce n'est l'identité de celui
qui gardera la cage, c'est un en-
semble constantinois sans
grande surprise qui débutera la
rencontre cet après-midi à
Abuja.
Comme pour les joueurs qui se-
ront titularisés au niveau des
autres compartiments, c'est
Hamza S.
Comme annoncé dans
notre dernière édition, la di-
rection de Nasarawa United
mise énormément sur l’apport
de ses supporters pour venir à
bout du CS Constantine. Dans
ce sens, nous avons appris que
les dirigeants du club nigérian
ont mis à la disposition de
leurs fans des bus pour les
transporter jusqu’au stade. Par
ailleurs, la Fédération Nigé-
riane de Football a invité tous
les supporters des autres clubs
du pays à venir soutenir le re-
présentant du pays, le Nasa-
rawa United.
Makama : «Réaliser un
résultat positif pour aborder
le match retour avec sérénité»
Guerrabis : «La qualif'
Les Nigérians
se jouera ici au Nigeria»
font
dans la
Le buteur de Nasarawa
United estime que son
équipe se doit de gagner
cette première manche et
prendre une sérieuse op-
tion en vue d’une qualifica-
tion.
dérable qui nous permettra
d’aborder le match retour avec
plus de tranquillité.
Selon vous, quelles seront les
clés de cette rencontre ?
Dans une rencontre pareille, il
y a plusieurs paramètres qui
sont importants et qui influent
le résultat d’une rencontre.
Mais je pense que le talent et la
combativité joueront un rôle
prépondérant dans le résultat
final. De plus, jouer une ren-
contre de cette importance est
une motivation en soi. J’espère
que nos supporters seront pré-
sents en force dans les tribunes
pour nous pousser à aller cher-
cher une victoire.
Vous semblez confiant quant à
une victoire face au CSC
Tout est possible dans le football
qui nous réserve souvent des
surprises. Mais comme je vous
l’ai dit, on est dans l’obligation de
gagner. Le coach nous a de-
mandé d’oublier nos résultats en
championnat pour nous focali-
ser essentiellement sur cette ren-
contre qui se disputera à Abuja.
Entretien réalisé par Hamza S.
provocation
Gomes et les
joueurs se sont
renseignés sur les
résultats des
matchs de L1
Mobilis
Les
du
CSC
n’ont
pas
la
der-
nière
sortie
de
leurs
ho-
mologues
à apprécié nigérians
qui
ont
une
fête,
avant-hier
soir
dans
l’hôtel
réside
la
délégation
Un mot sur votre rencontre
face au CSC ?
Ce ne sera pas une rencontre fa-
cile, on le sait très bien. Mais on
sait aussi ce qu’on a à faire. On a
très bien travaillé ces derniers
jours pour préparer cette ren-
contre. Les joueurs sont prêts
sur tous les plans pour réaliser
une victoire car on n’a pas trop
le choix, que de gagner, vu que
le match se jouera sur notre ter-
rain et devant notre public.
Connaissez-vous votre pro-
chain adversaire ?
Pour être franc avec vous, je ne
connais pas cette équipe. C’est
vrai que la sélection algérienne
est très connue sur la scène
continentale et même mondiale,
cela dit, les choses diffèrent un
peu pour les clubs. De toutes les
façons, ça ne changera en rien à
notre envie de gagner cette ren-
contre avec un avantage consi-
constantinoise.
Une
ma-
nière
pour
les
responsa-
bles
Nasarawa
United
de
déstabiliser
les
Sanafir
et
de
perturber
leur
concentration,
avant
le
Inquiet par rapport à la si-
tuation de son équipe en
championnat, le technicien
français du CSC n’a pas man-
qué de se renseigner sur les
résultats des rencontres de
Ligue 1 Mobilis jouées hier,
notamment celle du RC Reli-
zane, un des principaux
concurrents des Clubistes
pour le maintien.
match
d’aujourd’hui.
Ce
qui
poussé
le
technicien
français,
Didier
Gomes
interdire
aux
joueurs
de
Mekkaoui n’a pas
oublié Ifossa
sortir
de
leurs
chambres
Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ?
Elles sont très bonnes. Nous avons récupéré de la fa-
tigue du voyage et nous nous sommes entraînés hier.
Tous les joueurs sont au top et avec un excellent
moral. Chacun de nous a conscience de l'importance
de ce match.
Vous serez très certainement titularisé dans l'axe
de la défense. Cela vous gêne-t-il ?
Pas du tout car j'ai eu à occuper ce poste par le;
passé. Personnellement je m'efforcerais de suivre à
la lettre les consignes du coach et surtout de ne pas
commettre d'erreurs.
Que savez-vous de cette équipe du Nasarawa ?
Presque rien. Je sais que ce club n'a que quelques
années d'existence. Nous allons découvrir cette
équipe sur le terrain, ce dimanche. Cela n'a qu'une
importance secondaire, car il nous revient à nous
d'effectuer une belle prestation et surtout empêcher
cette équipe de développer du jeu.
Entretien réalisé par Hamza S.
et
de
charger
Hakim
Maloufi
de
veiller
l’application
à de
ses
a recommandations. organisé dirigeants de
Il semble que l’arrière
gauche du CSC, Zinedine
Mekkaoui, n’ait pas oublié son
ancien coéquipier, le Nigérian
Ifossa. En effet, il n’a pas ar-
rêté, depuis l’arrivée des
Constantinois à Abuja, à de-
mander auprès de l’ancien at-
taquant des Sanafir qui est très
apprécié par les supporters ni-
gérians, lui qui est considéré
comme l’un des meilleurs
joueurs du Nigeria à avoir
évolué à l’étranger.
gérians, lui qui est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du Nigeria à avoir évolué à
gérians, lui qui est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du Nigeria à avoir évolué à
LIGUE N° 3304 DES Dimanche 09 CHAMPIONS 13 mars 2016 Etoile du Aujourd’hui De notre
LIGUE
N° 3304
DES
Dimanche
09
CHAMPIONS
13 mars
2016
Etoile du
Aujourd’hui
De notre envoyé
spécial au Congo
à 15h00
ESS
Congo
Akram F.
Denis Bati pour diriger
le match
La commission d’arbitrage de
l l
la CAF vient de désigner un trio
arbitral ougandais pour diriger le
match contre l’Etoile du Congo. Ce
trio est formé de Denis Bati comme
directeur de jeu et de ses deux assis-
tants Marc Sanko et Elie Okiro
Plus de peur que de mal pour
Haddouche
Ayant contacté une légère
l l
blessure au niveau de la cheville
lors de la séance de vendredi soir,
Haddouche s’est un peu remis après
les soins intensifs auxquels il a été
soumis par le staff médical. L’arrière
gauche de l’Entente est déjà prêt
pour la confrontation d’aujourd’hui
contre l’Etoile du Congo.

Sport et politique, ça va ensemble au Congo l l Ce match contre l’Etoile du Congo prévu cet après-midi in-

tervient dans une conjoncture plutôt politique que sportive. En effet, au Congo, on est en pleine période de campagne pour les élections prési- dentielles. Cela tombe pour certains clubs qui veulent s’attirer la sympa- thie de l’heureux élu et c’est de bonne guerre. A ce titre, l’Etoile, cet adversaire de l’Entente, a décidé de faire campagne pour un des préten- dants aux élections. Mais attention il

n’ya rien pour rien.

La météo prévoit 35°C pour aujourd’hui

L’Aigle noir croit en son étoile

teaux,

l’ES Sétif, va re-

actuellement sur le plan local, la for- mation de l’Aigle noir tentera de re- lever le défi et de s’illustrer sur le plan continental afin de retrouver la confiance et se motiver pour la suite du parcours d’autant plus que le club sera appelé à disputer des matches intéressants à l’avenir. La rencontre n° 51 en Ligue des champions Ayant réussi à s’illustrer ces der- nières années de fort belle manière sur le plan continental où ils dispo-

sent d’un palmarès riche, comme ils ont la spécialité de réussir de bons résultats, voilà que cette rencontre prévue devant l’Etoile du Congo est la 51 e pour les Sétifiens qui semblent avoir pris l’habitude de disputer ces matches depuis quelques années déjà où ils veulent réussir l’exploit et prendre une belle option pour la qualification avant la manche retour prévue à Sétif. Mieux, c’est le 167 e match sur le plan extérieur toutes compétitions confondues.

La 14 e participation sur le plan continental Par ailleurs, les Sétifiens qui ont l’ha- bitude de disputer des matches sur le plan continental depuis plusieurs années déjà avec un bon palmarès, auront à disputer leur 14 e match sur le plan continental. Ce qui va moti- ver encore davantage les joueurs à réussir un bon parcours et aller le plus loin possible dans cette compé- tition.

A.F.

Geiger : «Un bon résultat demeure impératif»

conserver nos chances intactes à la qualification. » Il est soulagé par l’état du terrain Le premier responsable à la barre technique de l’ES Sétif, Alain Gei- ger, n’a pas caché son grand soula- gement après avoir découvert l’état du terrain qui permet à son équipe de réussir un bon résultat. Contrairement au stade annexe où ils ont effectué leur séance d’entrai- nement, le stade principal Mas- samba est en gazon synthétique et cela a beaucoup soulagé le techni- cien suisse.

A.F.

et cela a beaucoup soulagé le techni- cien suisse. A.F. L a formation des Haut-Pla- nouer

L a formation des Haut-Pla-

nouer avec le rendez-vous africain cet après-midi à l’occasion de la rencontre

l l

Si l’on tient des prévisions

météorologiques, le match

Etoile-ESS pourrait se jouer sous une forte chaleur. En effet, la météo prévoit pour aujourd’hui une tempé- rature de 35° dans la capitale congo- laise.

La délégation découvre le niveau du championnat congolais

La séance de vendredi soir sur

face à l’Etoile du Congo dans le cadre de la manche aller de la Ligue des champions africaine. Un match qui revêt une grande importance pour les Sétifiens qui seront obligés de réagir pour se ressaisir de leur élimination en Coupe d’Algérie. Confrontés à une situation difficile

l l

La blessure d’Etchiolou serait grave Info ou simple rumeur ? Des informations recueillies auprès de
La blessure
d’Etchiolou serait grave
Info ou simple
rumeur ?
Des informations recueillies auprès de cer-
tains spectateurs présents au stade Masamba
font état d’une éventuelle absence pour bles-
sure de l’attaquant Etchiolo considérée comme
étant l’élément le plus dangereux de l’équipe ad-
verse. Le staff technique a pris cette informa-
tion avec des pincettes craignant qu’il s’agisse
d’une rumeur visant à piéger le coach de
l’ESS. Ce dernier préfère attendre une
confirmation avant de prendre une
décision concernant la stratégie
qu’il devra adopter pour
ce match.

Djahnit :

«C’est bon, je suis opérationnel»

Interrogé sur son état de santé après la blessure dont il avait été victime, Djahnit se sent beaucoup mieux et même prêt à reprendre la compéti- tion si, bien entendu, le coach décide de l’aligner. C’est le joueur lui-même qui nous le confirme lors de la dis- cussion que nous avons eue avec lui hier dans la matinée : « En fait, c’était une blessure légère que je soigne quo- tidiennement. J’étais soumis tous les jours à des soins intensifs avec le mé- decin du club. Je suis rétabli et donc prêt à reprendre la compétition offi- cielle. »

et donc prêt à reprendre la compétition offi- cielle. » le terrain du stade Masamba a

le terrain du stade Masamba a

été précédée d’un match de cham- pionnat congolais ayant opposé deux équipes de première division. Les Sétifiens qui ont rejoint l’en- ceinte sportive un peu tôt ont saisi l’occasion pour assister à cette em- poignade, histoire de découvrir le niveau du championnat de ce pays. Joueurs et membres du staff tech- niques ont pris place dans les gra- dins aux côtés des spectateurs. Ils en

ont profité pour discuter avec cer- tains d’entre eux sur le niveau et la façon de jouer de leur adversaire.

A propos de cette rencontre qui opposera son équipe face à l’Etoile du Congo, le coach de l’ESS dira : « Ce sera un

match difficile car nous au- rons à disputer cette ren- contre avec deux handicaps, à savoir les ab- sences qui pourraient jouer un mauvais rôle et le mau- vais état psychologique des joueurs. De notre côté, on a bien préparé notre équipe sur tous les plans pour être à la

hauteur des attentes et fournir des efforts supplémentaires pour réussir le meilleur résultat et

L’avant-dernière séance dans l’obscurité l l La séance d’entrainement d’avant-hier soir s’est ache-

vée dans l’obscurité. Les Sétifiens ont

été privés de l’éclairage sur le terrain. Renseignements pris, il s’est avéré qu’il s’agisse d’une panne élec- trique. Bien sûr cela n’a pas

Zerrara «On va relever le défi malgré la difficulté de la tâche»

La Ligu, la première exigence des Sétifiens Si les Sétifiens ont l’habitude de rem- porter
La Ligu,
la première exigence
des Sétifiens
Si les Sétifiens ont l’habitude de rem-
porter un titre chaque année depuis
quelques années déjà, il n’en demeure pas
moins que la Ligue des champions est deve-
nue la première exigence des Sétifiens ac-
tuellement et l’objectif primordial depuis
que l’ESS a remporté la Ligue des cham-
pions. De ce fait, les Sétifiens veulent voir
leur équipe réussir un bon résultat
dans cette compétition et aller le
plus loin possible dans cette
compétition.
Relever
le défi en dépit
des absences
Cependant, ce qui pourrait être un
handicap pour la formation de l’ES
Sétif cet après-midi devant l’Etoile du
Congo est le fait que l’effectif sera amoin-
dri par de nombreuses absences pour di-
verses raisons. De ce fait, nous avons
constaté une grande détermination chez
les membres de la délégation sétifienne
mais aussi les joueurs à revenir avec
un bon résultat et relever le défi
malgré la difficulté de la tâche
devant cette équipe
congolaise.
A.F.

Comment avez-vous préparé ce match face à l’Etoile du Congo ? La préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions

en dépit de la hausse des tempé- ratures et le taux d’humidité très élevé puisque le pro- gramme mis en place par le staff technique nous a permis de relever le défi et d’afficher une bonne aptitude pour réus- sir le meilleur résultat possible malgré les conditions climatiques qui ne sont pas favorables. Et comment avez-vous trouvé l’état du terrain ? Le terrain est en gazon synthétique et non pas naturel comme ils nous l’ont déclaré. La magni- fique pelouse en bon état va beaucoup nous

aider à réaliser un bon résultat et surtout à four- nir des efforts supplémentaires pour livrer un bon rendement et être à la hauteur des attentes. On s’est entrainés le plus normalement du monde et le mieux préparé sur tous les plans aura le dernier mot. Et comment s’annonce cette rencontre ? Ce sera un match difficile dans la mesure où il s’agit de disputer une compétition continentale

et un match de Ligue des champions. La

pérature ainsi que le taux d’humidité très élevés seront un handicap pour nous. De ce fait, on

très élevés seront un handicap pour nous. De ce fait, on doit relever le défi et

doit relever le défi et être à la hauteur des attentes afin de réussir le meilleur résultat possible qui nous permet- tra de conser- ver nos chances in- tactes à la quali- fication. L’arbitrage pourrait

convaincu les membres de la délégation de l’ESS qui doutent de la sin- cérité de la direction du stade.

Les Ententistes menacent de rendre la pareille

l l Craignant

d’une ma-

nœuvre des responsa- bles du club congolais visant à perturber les

aussi jouer un mauvais rôle et on doit faire face à tous ces paramètres avec notre ex- périence en cette compétition. Votre équipe est composée d’éléments qui ont de l’expérience et d’autres qui n’en pas, com- ment allez-vous évoluer ? Effectivement, il y a certains joueurs qui ont quitté le club et qui disposent d’une bonne expérience après avoir remporté la Ligue des champions. Malgré cela, nous allons tenter de mélanger entre notre expérience en tant qu’anciens dans cette équipe et les jeunes qui sont animés d’une grande vo- lonté pour livrer un bon rendement et réus- sir le meilleur résultat possible afin d’aller le plus loin dans cette compétition. Entretien réalisé par

séances d’entrainement de l’Entente, le chef

de délégation de l’ESS a décidé de recourir aux responsables du club ad- verse afin de faire le né- cessaire pour le rétablisse-

ment de la lu- mière, non sans menacer de rendre la pa- reille au match re- tour si rien n’est fait.

tem-

N° 3304 10 LIGUE Dimanche 1 13 mars 22 e Journée 2016 JSS 3 -
N° 3304
10
LIGUE
Dimanche
1
13 mars
22 e Journée
2016
JSS
3 - 0
JSK
Les supporters en
colère en fin de match
La JSK en blanc
à Béchar
Stade : 20-août-1955 (Béchar) Affluence : nombreuse Arbitres : Achouri, Tamen, Benhamouda Buts : Babidi
Stade : 20-août-1955 (Béchar)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Achouri, Tamen, Benhamouda
Buts : Babidi (49’, 86’), Hamar (58’) (JSS)
JSS : Djemili, Tiboutine, Legraa, Maziz, Babidi, Bous-
maha, Merbah, Sayeh (Ammour 80’), Zaïdi (Belkheir 65’),
Hamar, Djallit
Entraîneurs : Kouda, Gourari
JSK : Doukha, Ziti, Ferhani, Rial, Berchiche, Malo, Fer-
rahi, Harrouche (Mebarki), Rahal (Raïah 59’), Boulaoui-
det, Diawara
Entraîneur : Bijotat

l l C’est la grande déception des sup- porters de la JSK qui ont effectué le

long et périlleux déplacement à Béchar pour assister au match de leur équipe fé- tiche hier soir face à la JSS. Les supporters kabyles ont quitté le stade du 20-Août 1955 en colère contre les joueurs qui, selon eux, n’ont rien fait pendant tout le match pour éviter cette débâcle. Cette énième défaite inquiète beaucoup les supporters qui crai- gnent une fin de saison cauchemardesque.

l l Les Canaris ne se sont pas présentés hier

soir face à la JSS avec leurs

traditionnelles couleurs jaune et vert. En déplace- ment, ils ont évolué avec leur deuxième tenue faite de blanc dominant car l’équipe locale a opté pour le jaune et vert

À 77 ans, Da Saïd a fait le déplacement à Béchar

Da Saïd est un chauvin supporter de la JSK. À 77 ans, il ne rate aucun match de la JSK au stade du 1er-No- vembre. Il se déplace également avec le club dans les différents stades du pays. Mais qui aurait pu imaginer le voir dans le bus des supporters qui ont fait le déplacement à Béchar, oui il était présent avec eux. Bravo et longue vie Da Saïd.

il était présent avec eux. Bravo et longue vie Da Saïd. La défense prend une douche
il était présent avec eux. Bravo et longue vie Da Saïd. La défense prend une douche

La défense prend une douche froide

En alignant trois éléments titu- laires dans la charnière centrale, l’entraîneur français avait pour but de stopper toutes les offensives des attaquants de la JSS. Malheu- reusement, la JSK n’a tenu qu’une mi-temps car, en seconde période, la défense croula et céda aux as- sauts des locaux, encaissant trois buts.

C

Le

hiffre

aux as- sauts des locaux, encaissant trois buts. C Le hiffre 08 En s’inclinant hier soir

08

En s’inclinant hier soir face à la JSS par le score de trois buts à zéro, la JSK a concédé sa huitième défaite de la saison, la sixième en déplacement. Après 22 jour- nées de championnat Mobi- lis, la JSK est toujours positionnée à la 12e place du classement général, à trois points seulement du premier relégable, le RCR.

Diawara et Boulaouidet en attaque

En attaque, l’entraîneur Bijotat a opté pour la paire Boulaouidet- Diawara. Ce dernier a travaillé pendant toute la semaine avec le groupe et a rassuré son staff tech- nique qu’il ne ressentait aucune douleur du genou.

tech- nique qu’il ne ressentait aucune douleur du genou. La désillusion ! A près deux semaines

La désillusion !

ne ressentait aucune douleur du genou. La désillusion ! A près deux semaines de trêve, les

A près deux semaines de

trêve, les Canaris ont re-

pris la compétition hier

soir à Béchar face à la

JSS, pour le compte de la 22e jour- née du championnat Mobilis. L’en- traîneur français Dominique Bijotat a présenté une équipe à vo- cation défensive en alignant d’en- trée le trio de l’axe avec Rial, Berchiche et Malo. Même avec cette option, ils n’ont pas réussi à revenir avec un bon résultat, ils ont complètement raté leur sortie en concédant une lourde défaite de trois buts à zéro. Cette énième contre performance va sérieuse- ment compliquer leur mission, eux qui cherchent à revenir en haut du tableau. La défaite du RCR sur son terrain face au NAHD pour le compte de la même jour- née de championnat mobilis maintien la JSK toujours dans sa place de premier relégable.

Une équipe offensive et l’au- tre qui observe et défend

Tenus en échec il y a de cela deux semaines à domicile face à la formation du DRBT, les Canaris du Djurdjura n’avaient aucun droit de rater leur match surtout qu’ils ne sont pas bien classés. Lors de la première mi-temps, on aura relevé une domination totale des locaux.

Les Kabyles n’ont pas osé sortir de leur zone à l’exception d’une ti- mide action qui n’a pas été dange- reuse, sinon, c’est la JSS qui a dicté sa loi. La première action de Zaïdi a été difficilement sauvée par la défense kabyle, quatre minutes plus tard le même joueur se re- trouve seul face au portier Dou- kha, ce dernier sauve en corner. (5’). Soutenus par un public consi- dérable, les locaux aussi avaient vraiment affiché une grande déter- mination pour se racheter après leur dernière lourde défaite face à l’ESS. Les deux joueurs Zaïdi et Hamar pour ne citer qu’eux avaient la possibilité de marquer deux buts au minimum, fort heu- reusement la défense kabyle est restée compacte, et le portier Dou- kha bien concentré. Et c’est sur le score de zéro partout que les deux équipes ont rejoint le vestiaire à la pause.

Retour en fanfare des Bécha- rois, les Kabyles croulent

De retour de la pause citron, les Bécharois n’ont pas laissé l’occa- sion aux Canaris de s’organiser sur le terrain et prétendre enclencher quelques actions de but et pour cause, sur un travail combiné entre les deux éléments les plus dange- reux de cette formation de la JSS,

Hamar et Zaïdi, et ce dernier trouve la faille et ouvre le score sur une belle tête décroisée en en- voyant le ballon en pleine lucarne (49’). L’ouverture du score en- flamme le stade du 20-août-1955 de Béchar. La JSS n’avait pas donné l’impression de se contenter d’un but puisqu’ils ont accentué les offensives jusqu’à marquer le se- cond but quelques minutes plus tard sur un autre travail combiné par Zaïdi et Hamar, c’est ce dernier qui n’a laissé aucune chance à Doukha. (58’). Menés par deux buts à zéro, la JSK tente quelques actions très timides dans l’optique de réduire le score et revenir dans le match. Le coach français a effec- tué quelques changements mais sans que cela n’apporte la moindre transformation au tableau d’affi- chage. Les locaux continuent leur pressing devant et réussiront même à marquer un troisième but, le doublée de Babidi. Cette défaite va sérieusement faire mal aux Ca- naris qui n’ont pas encore quitté la zone rouge, et elle aura sérieuse- ment des conséquences sur le groupe à une semaine d’un clas- sico face au MCA.

Kouda «Notre victoire est amplement méritée»

au MCA. Kouda «Notre victoire est amplement méritée» L.A. Les Ultras ont rendu visite aux joueurs
L.A. Les Ultras ont rendu visite aux joueurs à l’hôtel Les supporters de la JSK
L.A.
Les Ultras ont
rendu visite aux
joueurs à l’hôtel
Les supporters de la JSK ont effectué le
déplacement en force à Béchar pour soutenir
leur équipe dans cette difficile conjoncture
qu’elle traverse. Ils étaient nombreux à faire le
trajet depuis plusieurs villes du Nord pour en-
courager les coéquipiers de Rial à réaliser un
bon résultat. Hier matin, les fans du groupe
Ultra Kabylie Boys ont rendu visite aux
joueurs à l’hôtel Wakda. Ils les ont encou-
ragés et leur ont demandé de faire de
leur mieux pour ne pas les déce-
voir.

A l’issue de la rencontre qui a vu son équipe l’emporter par un score de trois buts à zéro face à la JSK, l’entraîneur bécharois, Kouda, a félicité ses joueurs pour cette réaction devant leurs supporters après la lourde défaite face à l’ESS et dira que son équipe a dominé le match de bout en bout et que la victoire est méritée : «Je félicite mes joueurs qui ont été à la hauteur. On a bien travaillé pendant la trêve et cette victoire contre la JSK est le fruit des efforts fournis pendant plusieurs jours. Nous avons dominé notre adversaire et j’estime que la victoire est sans bavure».

Beaucoup de supporters ont passé la nuit à la belle étoile

 

Ils étaient nombreux les suppor-

ters de la JSK qui ont

rallié la ville

de Béchar vendredi, soit la veille du match. Plusieurs fans sont venus de Tizi, Boumerdès et d’Al-

ger. Une bonne partie passé la nuit à la belle

d’entre eux a étoile mal-

gré le froid glacial qu’il a fait dans la nuit de vendredi à samedi.

Il a fait très chaud à Béchar Les supporters kabyles qui ont fait le déplacement à Béchar ont été surpris par la hausse du mer- cure dans la journée d’hier. Les fans ont laissé pluie et neige dans plusieurs régions du Nord, et en arrivant à Béchar ils ont fui le soleil de plomb qu’il a fait deux heures avant le coup d’envoi du match.

Ils ont créé une bonne ambiance au stade

Même s’ils n’étaient

environ que

200 supporters au stade du 20- Août-55 de Béchar, les fans ka- byles ont créé une bonne

ambiance dès leur arrivée au stade. L’opération de vente des tickets

s’est déroulée dans de

bonnes

conditions. Une fois au stade, les Kabyles ont fait entendre leur voix. Les joueurs ont fortement apprécié leur présence dans les gradins.

Les Espoirs s’inclinent En ouverture, les Espoirs de la JSK ont perdu par le score d’un but à zéro. Le portier kabyle a réussi à sauver un penalty en deuxième mi-temps. La fin de match des Espoirs a été houleuse, la partie a été arrêtée quelques mi- nutes.

Bijotat a opté pour le 3-5-2 Comme nous l’avons dit, il y a plus d’une semaine, l’entraineur Bijotat a bien étudié le jeu de l’ad- versaire. Il savait que c’est une équipe qui n’a jamais perdu à do-

micile cette saison et c’est la raison

pour laquelle il a opté schéma ultra défensif

pour un

3-5-2.

Une première pour Malo,

Berchiche et Rial

ensemble

Les trois axiaux de la JSK, Rial, Berchiche et le Burkinabé, Patrick Malo, ont fait leur entrée dans le

onze, hier face à la JSS. C’est une

première cette saison

pour les trois

axiaux ensemble. Durant toute la semaine, Bijotat a travaillé ce schéma et insisté sur la cohésion entre les trois compartiments.

Il a préservé Raïah pour le MCA

Pas totalement rétabli de sa blessure de la cuisse, le milieu dé-

fensif, Malik Raïah, a

été ménagé

pour le match d’hier. C’est la pre-

mière fois cette saison que Raïah débute un match sur le banc. Titu- laire indiscutable cette saison, Raïah est préservé pour le pro- chain match de la JSK le classico

face au MCA, samedi Tizi.

prochain à

N° 3304 LIGUE 1 Dimanche 11 13 mars 22 e Journée 2016 JSS 3 -
N° 3304
LIGUE
1
Dimanche
11
13 mars
22 e Journée
2016
JSS
3 - 0
JSK
Suite à la lourde défaite
d’hier face aux Sudistes…
Hannachi
Bijotat démissionne,
Hannachi le retient !
«Il n’ira nulle part,
du moins pour le moment »
L a situation est désormais cri-
tique ! La JSK qui rêvait du po-
dium jouera finalement la
couer en personne les joueurs. Mais
au final, ça n'a servi à rien.»
« Un avion spécial a été affrété
relégation. Cela a été confirmé hier à
pour mettre les joueurs dans les
meilleures conditions »
Ce qui prouve que les joueurs de la
L a JSK va mal. En déplacement hier soir à Béchar où
elle a affronté la JSS, pour le compte de la 22 e jour-
née du championnat de L1 Mobilis, elle s’est inclinée
Pas question de préparer le
Clasico sans un entraîneur
en chef !
sur le score sans appel de trois buts à zéro. Le score
aurait peut-être pu être plus lourd, au vu de la physiono-
mie de la rencontre que les locaux ont dominée de bout en
bout. La stratégie mise en place par l’entraîneur français
Dominique Bijotat qui a aligné pour la première fois cette
saison trois axiaux dans le onze de départ n’a pas porté
ses fruits. Pire, les plans du Français ont été remis en
cause. En première mi-temps, la JSK n’a fait que subir les
assauts des Bécharois. En seconde période, la JSK a com-
plètement raté son match, cédant aux assauts des locaux
en encaissant trois buts. Cette défaite, qui rend difficile la
mission des Jaune et Vert de revenir en haut du tableau,
n’est pas aussi facile que peuvent le penser certains. En
effet, l’entraîneur français n’a pas attendu le retour à Tizi
pour annoncer sa démission. C’est au vestiaire du stade du
20-Août-1955 de Béchar qu’il en a fait l’annonce aux deux
responsables présents avec la délégation, notamment Za-
four, le manager général, et Nassim Benabderahmane,
membre de la direction. Il leur a fait savoir qu’il avait dirigé
hier soir son dernier match en tant qu’entraîneur en chef
des Canaris.
Après la défaite d’hier soir, la JSK doit
vite se remettre au travail, pour prépa-
rer son prochain match à Tizi face au
MCA, pour le compte de la 23 e journée
du championnat de L1 Mobilis. Pour
les dirigeants kabyles, la démission de
Bijotat ne peut pas être acceptée par
JSK ne manquaient de rien et que la
direction a tout fait pour qu’ils se
sentent à l’aise, un avion a été loué
spécialement pour récupérer les
joueurs à la fin du match afin qu’ils
ne passent pas une nuit supplémen-
taire à Béchar : «Pour qu’ils se sen-
tent à l’aise, nous avons même loué
un avion spécialement pour la délé-
gation. Je suis vraiment déçu, trop
même.»
la direction surtout dans ces condi-
tions. Depuis le départ de l’entraîneur
adjoint Zaoui, l’équipe est dirigée par
Bijotat qui est assisté par Ikiouane, le
préparateur physique. Donc, il est im-
possible de laisser le club préparer un
aussi important match comme celui
contre le Doyen sans entraîneur.
« Si c’est moi le problème,
je suis prêt à partir, mais pas
avant que le club ne soit sauvé »
Le président Hannachi tire la son-
nette d’alarme. Il sait bien que la si-
tuation est critique et que les
joueurs doivent se montrer solidaires
pour sauver l’équipe. Il est même
Le Clasico, la dernière
chance accordée au coach,
selon les responsables du
club
allé jusqu'à dire qu’il était prêt à par-
tir une fois le club sauvé : «Si c’est
moi le problème, même si j’ai tout
A en croire des indiscrétions, le prochain
Les dirigeants ont informé le président
par téléphone
Le président de la JSK n’était pas présent avec son équipe,
hier, à Béchar. Les dirigeants, qui ont accompagné la délé-
gation kabyle, notamment Zafour et Benabderahmane, ont
informé Hannachi par téléphone de la décision prise par
Bijotat. Ils lui ont bien sûr raconté tout ce qui s’est dit
entre eux et qu’il a décidé de ne plus continuer sa mission
à la barre technique. Surpris, il a vite rejeté cette démis-
sion, a-t-on appris d’une source crédible. Il a carrément re-
fusé le départ de son entraîneur, à une semaine d’un autre
match important face au MCA. Il faut rappeler que ce n’est
pas la première fois que Bijotat annonce sa démission,
suite à un revers. A Relizane aussi, il a annoncé son sou-
hait de partir, après la défaite, mais Hannachi est intervenu
pour le faire revenir à de meilleurs sentiments. Le premier
responsable kabyle prône pour l’instant la stabilité de la
barre technique, non sans exiger de son entraîneur des ré-
sultats.
match face au MCA sera la dernière
chance pour l’entraîneur Bijotat avec
les Canaris. Si l’équipe concède en-
core un autre faux pas, ce sera la sé-
paration automatique, a confié un
responsable du club qui précise que
la JSK ne veut pas se séparer de son
entraîneur et vivre une période d’in-
stabilité, mais si les résultats ne sui-
vent pas, la direction sera dans
l’obligation de procéder à la résiliation
du contrat de l’entraîneur. Après 22
journées de championnat, la JSK n’est
toujours pas sortie de la zone dange-
reuse, occupant la 12 e place au classe-
ment général, devançant de trois points
seulement le premier relégable, le RCR, qui a
concédé une défaite à domicile hier face au
NAHD sur le score de trois buts à un.
l’issue de la lourde défaite essuyée
face à la JSS, trois buts à zéro. Un
résultat qui a poussé le premier res-
ponsable à la barre technique, Domi-
nique Bijotat, à jeter l’éponge.
Situation d’urgence ! Le président
Hannachi intervient sur le champ
pour convaincre son entraîneur de
revenir sur sa décision et rester
encore à la JSK. Selon lui, ce
n’est pas le moment de cher-
cher un coach pour diriger
l’équipe, qui s’apprête à
accueillir le MCA dans
un Clasico décisif. Il
est tard lorsque
nous avons joint
le président Han-
nachi afin de nous
livrer ses impres-
sions quant à la lourde
défaite de son équipe ainsi
que l’inattendue décision du
technicien français. A ce sujet, il
dira : «Effectivement, à la fin de la
rencontre, l’entraîneur Bijotat a dé-
cidé de mettre fin à ses fonctions.
Sur le champ, je l’ai contacté pour le
convaincre de rester. Je le dis au-
jourd’hui, il a toute ma confiance.
Ce n’est pas le moment pour qu’il
parte. Nous avons encore des
matchs difficiles à livrer et je ne
pense pas qu’il y ait une personne
capable de prendre le relais,
quelques journées avant la fin de
la saison. Bijotat doit rester avec
nous, du moins, jusqu’au match
du MCA.»
mis à la disposition des joueurs pour
qu’ils reviennent avec un bon résul-
tat, je suis prêt à partir. Mais pas
tout de suite. Je dois d’abord m’as-
surer que la JSK est sauvée. Partir
maintenant serait une grosse bêtise
et la JSK sera la seule victime.»
« Le moment de s’unir a sonné »
Pour que la JSK reste en Ligue 1 Mo-
bilis, Hannachi appelle à la sagesse
et à la solidarité : «Aujourd’hui, à
travers Le Buteur et El Heddaf, je
lance un message à tout le monde.
C’est le moment de s’unir pour que
la JSK soit sauvée. On doit redoubler
d’efforts et tout mettre en œuvre
pour s’éloigner de la zone rouge. Le
fait de jouer à domicile lors du pro-
chain match est déjà un avantage.
Profitons-en !»
L. A.
« La victoire du NAHD arrange
«C’est fini, j’arrête !»
plus ou moins nos affaires »
D’après Mohand Chérif Hannachi, la
victoire du Nasria face au RCR arran-
Hier, tard dans la soirée,
nous avons pu avoir l’en-
traîneur de la JSK Domi-
nique Bijotat, qui a
remis sa démission après
ce revers subi contre la
JS Soura. Le coach kabyle
nous explique les raisons
de ce départ, qui pourrait
être officialisé dans les
heures qui viennent. Soit
après sa rencontre avec
le président Hannachi. Le
président du club phare
du Djurdjura parviendra-
t-il à le convaincre de
continuer ? C’est la ques-
tion que tout le monde se
pose.
perdu ce soir (hier). On a tenu
une mi-temps, on a su gérer
mais il faut reconnaître la qua-
lité de notre adversaire, il y
avait en face de nous une très
bonne équipe.
Comment expliquez-vous
cette défaite ?
Je crois que nous sommes très
Votre déci-
«Quand
les gens ne
gerait les affaires de la JSK : «La vic-
toire du NAHD nous arrange.
Désormais, on n’est pas le premier
relégable et on doit profiter au maxi-
mum des prochaines rencontres pour
se racheter.»
sion est
irrévo-
« Soyez sages, patientez encore
cable ?
Ecoutez,
veulent plus écouter, il
faut se rendre à
l’évidence et penser à
moi, j’an-
nonce
mon retrait,
et maintenant, je
dois attendre qu’elle
soit acceptée par les
dirigeants du club.
On verra ce qui se
passera par la suite.
l’intérêt du club»
« Je vais le rencontrer,
pour le convaincre de
rester »
Poursuivant son inter-
vention, le président
kabyle a déclaré qu’il
devrait se réunir avec
son entraîneur au
lendemain de la
partie afin de le
convaincre de re-
venir sur sa déci-
sion et de
reprendre le plus
normalement pos-
sible à la reprise des
entraînements : «J’ai
parlé avec l’entraîneur
au téléphone, mais je
vais le rencontrer afin de
tirer les choses au clair. Je
ne veux pas qu’il parte, je l’ai
dit, il a toute ma confiance. On
a toujours besoin de ses ser-
vices.»
un seul match, la JSK a besoin
de vous !»
Après avoir évoqué la démission de
son entraîneur et la réunion qui de-
vrait avoir lieu aujourd’hui, Hannachi
a souhaité lancer un message aux
loin dans l’intensité du jeu. On
n’y est plus, sincèrement, cer-
tains ne sont plus du tout. On
est en déficit de rythme. Ils
vont tous plus vite que nous,
donc voilà à un
moment
« 3-0, c’est lourd comme résul-
tat »
Revenant à la partie qui a été mar-
quée par une lourde défaite des
Jaune et Vert, Hannachi semblait in-
supporters de la JSK qui, selon lui,
doivent rester derrière leur équipe. Il
estime que ce n’est pas le moment
de déstabiliser le groupe et qu’ils
doivent lui accorder une dernière
chance, soit jusqu’au match du MCA
quiet du moment que le résultat à la
mi-temps était de zéro partout :
Le public de la
JSK sera
donné, il
faut com-
«Il y a un
dysfonctionnement
vrai-
prendre.
important, je ne peux
Allez-
«Après une première mi-temps sans
encaisser le moindre but, on a chuté
après notre retour des vestiaires. Je
ne sais pas pourquoi. Pourtant, on a
tout mis à la disposition des
joueurs. Ils étaient en sécurité et
ils ne manquaient de rien. Je reste
sans voix.»
pas continuer
: «Je lance un message aux suppor-
ters, restez sages et montrez-vous
patients. Accordez-nous encore un
seul match, soit le Clasico face au
MCA avant de vous manifester. On
aura besoin de vous, les joueurs
aussi. Soyez conscients, l’avenir de la
JSK est entre vos mains. Soutenez
les joueurs au maximum, vous ne
serez pas déçus.»
vous vous
comme ça»
ressaisir
« Même qu'une prime de
20 millions leur a été pro-
« Le match du MCA est
capital, on le gagnera
prochaine-

Coach, une défaite amère à Saoura, on imagine votre dé- ception… C’est clair, c’est un revers qui fait très mal. On devait bien négocier ce déplacement mal- heureusement, encore une fois, on perd un match qu’on devait bien gérer. On prend deux buts sur balles arrêtées, et cela est franchement dom- mageable. C’est la pression du match qui vous a fait perdre dans ce duel ? Ecoutez, c’est vrai qu’on s’at- tendait à un match in- tense pour les

raisons qu’on connaît, mais on ne peut pas mettre tout sur le dos de la pression qui en- tourait ce duel

ment ? (Il nous coupe), non, c’est fini, j’arrête !

Et pour quelle raison coach ? La raison ? Et bien quand les gens ne veulent plus me suivre et ne veulent plus écouter, il faut se rendre à l’évidence et penser à l’intérêt du club, voilà ! Il y a un dysfonctionne- ment important où chacun fait ce qu’il veut. Avez-vous eu le président

«Nous sommes très loin dans l’intensité du jeu. On n’y est plus, certains n’y sont
«Nous sommes
très loin dans
l’intensité du jeu. On n’y
est plus, certains n’y
sont plus du tout»

Hannachi ? Non, je ne l’ai pas en- core ren- contré. On rentre là maintenant.

Mebarki sacrifié Les changements opérés pour le match d’hier par Bijotat et qui étaient justement
Mebarki sacrifié
Les changements opérés pour le
match d’hier par Bijotat et qui
étaient justement attendus pour
pouvoir stopper les attaques des lo-
caux, le milieu de terrain offensif Bilel
Mebarki en aura fait les frais. L’ex-socié-
taire de l’USMH et du MOB a été sacrifié,
il a débuté la rencontre sur le banc.
Ferguène retrouve
les 18
Sanctionné pour un mois par la direction,
l’attaquant Ferguène signe son retour parmi
les 18. Il a fait le déplacement avec son
équipe à Béchar. Ferguène ne désespère pas
de retrouver la compétition et promet de
donner le meilleur de lui-même pour
s’imposer.
vous
Guemroud, le seul
espoir convoqué avec les
seniors
Avec le retour de l’ensemble des joueurs se-
niors, notamment, Diawara, qui a purgé sa sus-
pension, et l’axial, Malo, totalement rétabli de
sa blessure et Ferguène aussi, qui a repris après
un mois de suspension, les espoirs régulière-
ment convoqués avec les seniors ont été tous
laissés à la disposition de leur catégorie.
Guemroud, le latéral droit, est le seul
convoqué pour le match de la JSS
avec les seniors, il est la dou-
blure de l’international,
Ziti.

man-

quaient

de rien.

Pour tout

dire, une

Ziti. man- quaient de rien. Pour tout dire, une ment déçu… Je com- prends, mais croyez-moi

ment déçu… Je com- prends, mais croyez-moi que c’est pour l’inté- rêt de l’équipe

que j’ai pris cette décision. Main- tenant, je m’aper- çois qu’il y a beaucoup de choses qui amènent ce dys- fonctionnement important, et je ne peux pas continuer

comme ça.

Entretien

réalisé par

Moumen Aït

Kaci Ali

mise » En allant encore plus loin, le chairman kabyle estime qu’une forte prime a été promise aux joueurs en cas de victoire :

coûte que coûte » En conclusion, le président dira : «Nous allons préparer le match du MCA dans les meilleures conditions pos- sibles. C’est un match capital pour nous, on le gagnera coûte que coûte. La JSK ne des- cendra jamais en Ligue 2 Mo- bilis. Au contraire, on tâ- chera de revenir en force et gagner nos matchs, no- tamment à domi- cile.» Propos recueillis par Saïd Djoudi

«L’effectif était au complet et les joueurs ne

prime de 20 millions leur a été promise en cas de victoire. Le résultat,

une défaite de trois buts à zéro. J’ai assisté à toutes les séances d’en- traînement et j’ai tenu à se-

N° 3304 12 LIGUE Dimanche 1 13 mars 22 e Journée 2016 DRBT 0 -
N° 3304
12
LIGUE
Dimanche
1
13 mars
22 e Journée
2016
DRBT
0 - 0
MCA

Une minute de silence en hommage à Allek

l l Juste avant le

coup d’envoi,

en hommage à Allek l l Juste avant le coup d’envoi, une minute de si- lence

une minute de si- lence a été observée, en hommage au champion du monde de handisport, Mo- hamed Allek, décédé dernièrement. D’ail- leurs, un membre de l’association s’est pré- senté sur le terrain avec la photo du dé- funt. C’était un moment d’émotion avant l’entame des débats

Hadef, Saâyoud et Tenbeng retrouvent leurs places

l l

A l’occasion de la

venue du Mouloudia,

Lamine Bougherara a effec- tué trois changements par rapport à l’équipe qui avait affronté les Canaris à Tizi- Ouzou. Hadef, Saâyoud et Tenbeng faisaient leur re- tour à la place de Haddad, suspendu, et Daouadji blessé.

tour à la place de Haddad, suspendu, et Daouadji blessé. Stade : Smain Lahoua Affluence :
Stade : Smain Lahoua Affluence : nombreuse Arbitres : Benouza, Benali, Ayed Avertissements : Kacem
Stade : Smain Lahoua
Affluence : nombreuse
Arbitres : Benouza, Benali, Ayed
Avertissements : Kacem (64’), Zeghdane (90’+3’) (MCA)
DRBT : Belalem, Amrane, Bouteba, Guitoune, Aib, Tem-
beng, Daoud, Saâyoud, Hadef (Chibane 51’), El Mouden
(Amrani 70’), Demane (Abdeldjallil 79’)
Entraîneur : Bougherara
MCA : Chaouchi, Hachoud, Zeghdane, Bachiri, Azzi,
Kacem (Boucherit 90’), Karaoui, Chérif El Ouazzani,
Chita (Mokdad 25’, Khiter 79’)), Gourmi, Aouedj.
Entraîneur : Amrouche

Solide le Mouloudia !

A l’occasion de la

22e journée de

Solide le Mouloudia ! A l’occasion de la 22e journée de coup franc à l’entrée des

coup franc à l’entrée des 18 mètres. Zeghdane s’en charge mais le gar- dien adverse étale toute sa classe pour sauver sa cage. La suite de la première période ne donnera rien si ce n’est l’entrée de Mokdad à la place de Chita, blessé. En seconde période, le DRBT a renforcé le compartiment offensif en alignant Chibane à la place de Hadef. A peine incorporé, l’ancien joueur de la JSK, bien placé, était à deux

doigts d’ouvrir le score. Heureuse- ment que Hachoud était bien placé pour dévier le cuir en corner. 71’ Les deux équipes pressent et ten- tent le tout pour le tout pour ou- vrir le score. Aouedj tente une frappe de loin, mais dans les bras du gardien.

76’ Quel sauvetage de Chaouchi !

Au moment où le Mouloudia gérait bien la partie, Saâyoud ob-

tient un joli coup franc. Guitoune le tire et adresse une frappe limpide des 25 mètres, obligeant Chaouchi à sortir difficilement le cuir en corner. C’est à ce moment là que le coach Bougherara incorpore un nouvel attaquant pour jouer l’attaque à ou- trance.

89’ Saâyoud manque l’ouver- ture du score

Une minute avant la fin de la rencon- tre, le meilleur bu- teur du DRBT, Saâyoud, se posi- tionne convenable- ment et s’appuie sur son pied gauche pour adresser une frappe bien enveloppée. Sa tenta- tive passe à quelques millimètres du poteau droit de Chaouchi. Quelques minutes après ce coup franc, le directeur de jeu siffle la fin de la partie. Le DRBT reste toujours invincible en champion- nat et le Mouloudia a prouvé sa solidité en dehors de ses bases. Kamel M.

la L1 Mobilis, le

Mouloudia, qui

s’est qualifié au prochain tour de la Coupe d’Algé- rie, voulait confirmer sa bonne santé en affrontant le DRBT, la formation qui n’arrête pas de surprendre depuis le début de saison. Le Doyen qui s’est rendu dans l’Est du pays avec la ferme intention de pren- dre la revanche du match aller, où, rappelons-le, le DRBT avait battu le MCA à Bologhine. Le début de la rencontre était en fa- veur des locaux, qui vou- laient prendre les commandes du match, mais sans danger. Il a fallu attendre la 18’ pour assister à la première ten- tative du MCA grâce à Aouedj, qui déborde sur le côté droit avant de servir sur un plateau Karaoui qui, d’un tir puissant, a

failli faire mouche. 27’, le dauphin du championnat revient dans le match, cette fois-ci grâce à De- mane, lequel adresse un bolide des 16 mètres, mais Chaouchi était bien placé pour intervenir. 33’, un quart d’heure avant la fin de la rencontre, Aouedj obtient un joli

Bougherara :

«L’efficacité nous a fait défaut»

«Ce fut un bon match devant une équipe bien organisée, qui nous a créé quelques dangers. Le Moulou- dia a préféré jouer la défensive, ce qui nous a compliqué la tâche. Il nous a manqué la dernière touche pour faire la différence. Nous allons continuer à travailler sereinement en essayant de corriger nos lacunes.

Notre objectif est de continuer à croire en nos chances et terminer sur le podium.»

Saâyoud :

«Que de regrets !»

et terminer sur le podium.» Saâyoud : «Que de regrets !» «Le temps nous a perturbés.

«Le temps nous a perturbés. Dans l’ensemble, le match était difficile face au MCA, qui renferme de très bons joueurs. Pour preuve, elle revient en force depuis quelque temps. La chance n’était pas de notre côté au- jourd’hui. Il ne faut pas baisser les bras car rien n’est encore joué. Notre objectif demeure toujours le même, le podium.»

K. M.

Notre objectif demeure toujours le même, le podium.» K. M. 500 fans ont fait le voyage

500 fans ont fait le voyage

Malgré la pluie et le mauvais temps, ils étaient 500 fans du Mouloudia à avoir fait le déplacement à Tadje- nanet, pour soutenir leur équipe favorite.

Malgré la tempête, les Ultras le torse nu

Ce qui a surpris les supporters locaux, c’est de voir les Ultras du Mouloudia demeurer le torse nu durant toute la partie, malgré un froid glacial et une pluie diluvienne.

Le match a fait recette

Alors que le mauvais temps conjugué au fait que le match ait été retransmis en direct sur A3 auraient pu avoir raison des inconditionnels, les supporters de Tad- jenanet ont répondu présents, car personne ne voulait manquer cette affiche historique face au Doyen.

Accrochage entre supporters aux alentours du stade

Bien avant le coup d’envoi, il y a eu un accrochage entre les supporters de Tadjenanet et ceux du Moulou- dia en ville. Il aura fallu l’intervention des forces de po- lice pour calmer les esprits et rétablir l’ordre.

Un fan du MCA évacué à l’hôpital

Suite à cette bagarre entre les deux camps, un sup- porter du Mouloudia a été évacué à l’hôpital. Blessé, le supporter a été contraint d’aller à l’hôpital pour bénéfi- cier des soins nécessaires.

à l’hôpital pour bénéfi- cier des soins nécessaires. Un dernier rempart nommé Chaouchi Une nouvelle fois,

Un dernier rempart nommé Chaouchi

Une nouvelle fois, Fawzi Chaou- chi a su garder sa cage vierge, en dépit des efforts des joueurs de Tadjenanet. En état de grâce, Fawzi a été irréprochable, mal- gré les mauvaises conditions at- mosphériques faisant de lui le meilleur joueur de son équipe sur le terrain.

de lui le meilleur joueur de son équipe sur le terrain. L’attaque du MCA in- capable

L’attaque du MCA in- capable de marquer

Une nouvelle fois, les attaquants du Mouloudia se sont montrés maladroits dans la surface de vé- rité, malgré les nombreuses op- portunités de scorer. Cela traduit les soucis de cette ligne avant en championnat qui tranche avec la coupe.

Le

C

hiffre

avant en championnat qui tranche avec la coupe. Le C hiffre 06 6 représente le nombre

06

6 représente le nombre de matches sans défaite réalisés par Lotfi Amrouche, toutes compétitions confondues, depuis sa nomination à la tête de la barre technique du club.

Mokdad mécontent de son changement

barre technique du club. Mokdad mécontent de son changement Les fans de Tadjena- net réclament les
Les fans de Tadjena- net réclament les maillots des Algérois Au coup de sifflet final,
Les fans de Tadjena-
net réclament les
maillots des Algérois
Au coup de sifflet final, les
supporters de Tadjenanet ont
envahi la pelouse afin de récla-
mer les maillots des joueurs du
Mouloudia, à leur tête Fawzi
Chaouchi très sollicité. Les
gars de Bab El Oued ont offert
bien évidemment leurs
maillots à leurs supporters qui
ont fait le voyage à Tadjenanet
sous la pluie.
Bien que laissé sur le banc comme
joker, Abdelmalek Mokdad a fait rapide-
ment surface en rentrant sur la pe-
louse, avant la demi-heure de jeu. Le
milieu de terrain a profité de la bles-
sure de Chita pour se retrouver incor-
poré. Mais le joueur a déçu sur
certaines actions de contre au point de
contraindre Amrouche à le remplacer à
la 78’ de jeu par Khitter. Le joueur était
mécontent au moment de son rempla-
cement.
Les Espoirs
tenus
en échec
Craquage des sup-
porters
locaux
Les U21 du MCA avaient
pour obligation de s’imposer face
à la lanterne rouge du championnat.
Finalement, les Espoirs du Moulou-
dia n’ont pu faire mieux
que zéro par-
A la 70’ de jeu, les sup-
porters de Tadjenanet
ont pris la décision de se
mettre à leur manière en
tout. Un résultat qui n’arrange
nullement les affaires du Mouloudia
qui a
ainsi perdu tout espoir
de jouer
que la
le titre. Il ne reste désormais
Coupe d’Algérie comme lot de
évidence. Un craquage a
été l’œuvre donc des fans
du DRBT qui ont créé une
sacrée ambiance dans les tra-
vées du stade Smain-Lahoua.
consolation pour les
hommes de Sebaâ.
N° 3304 LIGUE 1 Dimanche 13 13 mars 22 e Journée 2016 DRBT 0 -
N° 3304
LIGUE
1
Dimanche
13
13 mars
22 e Journée
2016
DRBT
0 - 0
MCA
Karaoui

Amrouche : «Ce n’est pas facile de prendre un point de Tadjenanet»

tiser. Je crois que ce n’est pas facile de prendre un point de Tadjenanet.»

«On n’a pas joué la défensive»

Alors qu’il a été interrogé sur le fait que son équipe ait joué la défensive, ce responsable a déclaré publiquement qu’il n’a jamais demandé à ses joueurs de reculer et que la sortie de Chita a complètement chamboulé son pro- gramme : «Non, on n’a pas joué la dé- fensive et je n’ai à aucun moment demandé à mes joueurs de reculer. Je di- rais que la blessure de Chita a faussé nos calculs. Mais dans l’ensemble, je suis sa- tisfait du résultat. Nous avons préservé notre invincibilité, c’est un bon point. On doit rester sur cette dynamique.»

«N’oubliez pas que je n’ai pas encore joué à domicile»

Interrogé sur le rendement de l’équipe et le fait qu’elle n’ait encore gagné aucun match depuis sa nomina-

concré- tion à la tête du staff technique, Am- rouche réplique : «Que tout le monde le sache, je n’ai encore joué aucun match à domicile. Nous avons affronté l’ASMO, l’USMH au 5-Juillet et aujourd’hui le DRBT. Il faut être patient avant d’obte- nir des résultats». K. M.

Accolade chaleureuse entre Amrouche et Bougherara

Juste avant le coup d’envoi, Lamine Bougherara a salué son homo- logue Lotfi Amrouche. Une accolade chaleureuse entre les deux techni- ciens qui a été très applaudie.

Le tandem Azzi - Bachiri reconduit

l l

Finalement, Lotfi Am-

rouche a décidé de faire

confiance à la paire centrale composée d’Ayoub Azzi et Re- douane Bachiri, malgré le re- tour de Demou et de Bouhenna qui étaient sur le banc des rem- plaçants.

Cherif El Ouazzani, la surprise de Amrouche

l l

A la surprise générale,

Amrouche a aligné le

jeune Cherif El Ouazzani au milieu de terrain aux côtés de Kacem, Chita et Karaoui. C’est une surprise de taille car tout le monde s’attendait à la titularisa- tion de Boucherit.

Daoud et Saâyoud retrou- vent leurs ex-partenaires

l l

Les deux joueurs du

DRBT, Farid Daoud et

Amir Saâyoud, ont profité de l’occasion pour saluer leurs ex- camarades. Daoud, pour sa part, retrouvait à cette occasion ses ex-partenaires du RCA, Mokdad et Kacem. El Moudene

aussi retrouvait ses anciens ca- marades qui se produisaient sous la bannière de Larbâa.

Accolades entre les deux Amir

l l

A la fin de la partie,

Amir Sayoud et Amir Ka-

raoui se sont salués chaleureu- sement. Les deux internationaux se sont rendus coup pour coup durant un match qui fut intense en termes d’engagement.

Une main flagrante de Aib non sifflée par le referee

l l A la 39’ de jeu, Sid- Ahmed Aouedj, dans ses

œuvres, a tenté de mettre sur or- bite Khaled Gourmi qui allait dé- fier seul le portier adverse. Mais la passe subtile a été repoussée de la main par le défenseur du DRBT, Aib. Benouza n’a pas

trouvé mieux que de demander aux joueurs de poursuivre le jeu sans siffler une faute évidente qui aurait mérité un carton jaune à son auteur. Sur ce coup, c’est Mo- hamed Benouza qui méritait le carton jaune pour son erreur d’appréciation.

Pas d’apparition furtive pour Khitter

l l Habituellement, faisant son apparition dans le temps

additionnel, le jeune Khitter a cette fois été incorporé à douze minutes du terme à la place de Mokdad. Khitter a essayé de

montrer ses qualités afin d’aug- menter dans un futur proche son volume de jeu.

Anniversaire Aujourd’hui, le 13 mars 2016, le petit Moha- med Seddik Nekaa souf- flera sa
Anniversaire
Aujourd’hui, le
13 mars 2016,
le petit Moha-
med Seddik
Nekaa souf-
flera sa pre-
mière bougie
au grand bon-
heur de son
papa Mehdi et
sa maman. En
cette heureuse
occasion, les familles Nekaa et
Benaba souhaitent un joyeux an-
niversaire au petit poupon ainsi
qu’une une longue vie pleine de
bonheur de réussite.
qu’une une longue vie pleine de bonheur de réussite. «Maintenant, il faut confirmer face à la

«Maintenant, il faut confirmer face à la JSK»

Approché par nos soins à la fin de la partie, Karaoui estime que le MCA mérite le point empoché face au DRBT et que les joueurs doivent rester sur cette lancée en allant chercher un bon résul- tat à Tizi Ouzou, face à la JSK.

Vous avez réalisé un bon résultat à Tadjenanet devant une bonne équipe qui ne cesse de surprendre depuis le début de saison. Un com- mentaire ? Je suis entièrement d’accord avec vous. Aujourd’hui, nous avons réalisé un bon résultat devant une équipe qui surprend ses adversaires à chaque journée de championnat. Nous savons que notre mission allait être difficile devant le deuxième du classement. Autrement dit, on s’attendait à avoir des difficultés, mais à la fin, le résultat est là. On est contents. Ne pensez-vous pas que vous au- riez pu repartir avec les trois points et vous rapprocher davan- tage du haut du classement ? Comme je viens de le dire, nous avons fait de notre mieux pour ne pas encaisser et mettre au moins un but. On n’a pas joué la défensive, du mo- ment qu’on s’est créé plusieurs occa- sions pour faire la différence. Malheureusement, on ne les a pas bien

Kacem sort sur blessure

l l Kacem Mehdi a dû, lui aussi, sortir

dans le temps addition- nel en raison d’une bles- sure, cédant sa place à Boucherit qui a fait une brève apparition.

exploitées. A l’occasion de la prochaine journée, vous allez en- core évoluer en dehors de vos bases, cette fois-ci, face à la JSK à Tizi Ouzou. Comment s’an- nonce pour vous ce Cla- sico ? Le fait de ne pas perdre face à Tadjenanet est déjà un très bon résultat. Nous avons une bonne équipe avec des joueurs talen- tueux. On ira à Tizi Ouzou avec la ferme intention de réaliser un bon résultat. Certes, notre mission ne sera pas facile contre la JSK qui, elle aussi, revient en cette phase retour. Mais il ne faut pas bais- ser les bras. Nous allons faire de notre mieux pour rester invincibles. Il faut croire en nos moyens. Quant à la Coupe d’Algérie, ce n’est pas le moment d’y penser. Je préfère me focali- ser sur nos matchs en cham- pionnat. Entretien réalisé par K. M.

A la fin de la rencontre DRBT- MCA, nous nous sommes rappro- chés du coach mouloudéen, Amrouche, pour recueillir ses im- pressions quant au match nul en-

registré à l’extérieur devant une bonne équipe de Tadjenanet qui n’arrête pas de surprendre ses adversaires depuis le début de la saison. Le responsable de la barre technique du club algérois estime que son équipe s’est bien préparée pour ce périlleux déplace- ment et que le résultat réa- lisé demeure positif : «On s’est bien préparés pour ce rendez-vous face à Tadje- nanet. L’équipe a bien joué et les joueurs ont appli- qué mes consignes convenablement. On s’est créé plusieurs oc- casions qu’on n’a pas su

Chita se blesse et sort sur une civière

Juste avant la demi- heure de jeu, Oussama Chita, dans une chevau- chée dont il a le secret, a été stoppé dans son effort par Tenbeng. Blessé à un

raison de cette blessure qui pourrait l’éloigner pour une longue durée des terrains.

« Je vais passer dimanche une IRM pour être fixé »

«J’ai reçu un coup au niveau du genou qui m’a contraint à sortir. Je n’ai pas pu continuer. Je vais passer ce di- manche une IRM afin d’être fixé sur mon avenir. Je peux marcher sans ressentir une grande douleur. J’espère que ce n’est rien de grave car je ne veux rater aucun match de mon équipe», nous a confié Chita avant de quitter l’en- ceinte pour prendre place dans l’autocar du club.

La désignation de Benouza rassure les Algérois

En percevant Mohamed Benouza qui allait diriger les débats, les Mouloudéens étaient rassurés. Il faut dire qu’on voulait un arbitre international pour un match de cette importance. Depuis un certain USMA-MCA lors du match aller, le re- feree international n’a plus dirigé un match du Doyen. Benouza devra s’envoler après la rencontre vers Niamey pour diriger une affiche internationale entre le Niger et le Sénégal.

Chaouchi copieusement insulté l l Fawzi Chaouchi était le premier joueur du côté du MCA
Chaouchi
copieusement
insulté
l l Fawzi Chaouchi
était le premier
joueur du côté du MCA
à fouler la pelouse pour
l’échauffement. Le gar-
dien de but a eu droit
aux insultes et aux sif-
flets des supporters lo-
caux, question de
déstabiliser le héros
d’Oum Dourman qui est
resté de marbre face aux
provocations.
genou, Chita a dû quitter la
pelouse sur une civière.
Se tordant de dou-
leurs, l’international
olympique n’a pas
été évacué à l’hôpi-
tal. C’est le staff
médical du club
qui a soigné le
joueur qui
avait un
visage
Les deux clubs
honorés
dé-
fait,
l l Une association
de management de
en

construction présidée par Bachir Guedjali a honoré les deux clubs, juste avant le coup d’en- voi. En l’absence de Achour Betrouni, c’est Madani et Langar qui ont représenté le Doyen, alors que du côté de Tadjenanet, c’est Graïche qui a reçu le trophée. On a voulu, par cette initiative, prôner le fair- play et le rapprochement entre les deux clubs loin de toute violence.

N° 3304 14 LIGUE Dimanche 1 13 mars 22 e Journée 2016 Henkouche : «
N° 3304
14
LIGUE
Dimanche
1
13 mars
22 e Journée
2016
Henkouche : « On ne
perd pas espoir »
Bouzidi : « On est
venus pour gagner»
RCR
1 - 3
NAHD
« Nous avons
l l
mal joué et les
l l « Je suis
content du
joueurs n’ont rien fait
pour espérer un bon
résultat. Nous étions
dans un jour sans et le
NAHD a su profiter
de notre mauvaise
prestation. Il reste en-
core huit matches à disputer et le
maintien est toujours jouable. On ne
perd pas espoir et le RCR n’est pas
encore en Ligue 2. On doit cravacher
dur et garder l’espoir jusqu’à l’ultime
journée du championnat. »
résultat et du ren-
dement des
joueurs. On a
bien tiré profit du
huis clos ainsi que
des problèmes
que traversent les
Relizanais. On est
venus pour gagner et nous avons
eu ce qu’on voulait. C’est succès qui
nous donnera plus de confiance et
de sérénité. »
Stade : Zougari-Tahar (Relizane)
Affluence : huis clos
Arbitres : Zouaoui, Halitim, Zemit
Buts : Bourdim (66’ sp) (RCR) ; Hichem Cherif (24’, 52’),
Seddiki (89’) (NAHD)
Avertissements : Meddahi (49’) (RCR) ; Guebli (5’)
(NAHD)
Expulsion : Ouali (90’) (NAHD)
RCR : Zaidi, Rabhi (Kherbache 66’), Benharoun, Zidane,
Benabderrahmane, Moundji, Youcef Zakaria (Bourdim 51’),
Chenine, Bouda (Mazouni 78’), Tiaiba, Meddahi
Entraîneur : Henkouche
NAHD : Boussouf, Allali (Seddiki 12’), Khellaf, Zeddam ,
Guebli, Ghazi, Ouali, Drifel, Hichem Cherif (Herida 75’),
Mbingui (Gasmi 60’), Ouhadda
Entraîneur : Bouzidi
Hichem Cherif
prend sa revanche
Hichem
Cherif était
incontesta-
blement
l’homme de
la rencontre
avec son
doublé ins-
crit contre
Huis clos non respecté
Les organisateurs et les responsables
du
RCR n’ont pas respecté hier le huis clos.
Plusieurs intrus ont pu accéder au stade
Zougari-Tahar et d’autres se sont installés
confortablement dans la tribune d’hon-
neur. Carton rouge pour les organisateurs,
l’arbitre et le délégué de la rencontre.
Quelque 50 stadiers
présents dans le tunnel
son ancienne
formation. Une bonne réponse
à ceux qui l’ont viré du RCR
lors du dernier mercato hiver-
nal. Une belle revanche spor-
tive de Hichem Cherif, qui
doit désormais prouver que ce
qu’il a réalisé hier n’était pas le
fruit du hasard.
Ils étaient nombreux hier à suivre le
match RCR-NAHD. Quelque 50 stadiers
ont pris place dans le tunnel du stade. Un
constat qui confirme l’organisation anar-
chique qui a marqué ce match.
Allali évacué à l’hôpital
Le défenseur Allali n’est pas allé au terme
de la rencontre et a quitté son équipe dès
la 11’. Suite à une mésentente avec son
L’acharnement
des Relizanais
coéquipier Zeddam, ce dernier blesse
Allali
au visage alors qu’il voulait dégager le
cuir. L’enfant de Mohammadia a été éva-
cué en urgence à l’hôpital afin de subir les
soins nécessaires. Il a été remplacé par
Liès Seddiki, ce qui a contraint Ghazi à re-
trouver le flanc droit de la défense.
Une première pour
Hichem Cherif
La première surprise dans le onze rentrant
incorporé par Youcef Bouzidi, c’est l’incor-
poration de l’attaquant Hichem Cherif.
L’ex- joueur du RCR a été titularisé pour la
première fois cette saison à l’occasion du
match contre son ancienne formation.
Bouzidi a fait confiance à Cherif Hichem
afin de permettre à son meilleur buteur
Gasmi de reprendre son souffle et ses
forces. Un choix longuement commenté.
Les Sang et Or
Les Sang et Or
Les Sang et Or
Les Sang et Or
Les Sang et Or
Les Sang et Or
Les Sang et Or
crucifient Relizane
crucifient Relizane
crucifient Relizane
crucifient Relizane
crucifient Relizane
crucifient Relizane
crucifient Relizane
Les responsables du RCR
n’ont pas été à la hauteur hier
lorsqu’ils ont accueilli les Hus-
seindéens chez eux. Ils
croyaient qu’ils pourront ga-
gner leur match en intimidant
les joueurs du NAHD dès leur
arrivée au stade. Et pourtant, ce
sont ces mêmes Relizanais qui
ont eu droit à un accueil très
chaleureux au 20-Août avant de
repartir avec le point du nul
sans le moindre incident. Les
Relizanais n’étaient pas fair-play
Gasmi, remplaçant
pour la première fois
Le
L staff tech-
e
Si Hichem Cherif a effectué hier sa pre-
mière titularisation avec le maillot Sang et
Or, l’attaquant Ahmed Gasmi a été laissé
sur le banc des remplaçants pour la pre-
mière fois cette saison. Lui, qui a joué
toutes les rencontres de son équipe en
championnat en tant que titulaire. D’ail-
nique du
NAHD n’a pas
cès en déplacement cette
saison face au RCR sur le
score de 3 à 1. Un succès
qui donnera des ailes aux
en seconde période. A la
46’, Ghazi botte un joli
coup franc des 40 mètres
a
ment, les Sang et Or ont
repris leur domination,
notamment après la ren-
trée de Gasmi. Ce der-
nier sert idéalement
Hichem Cherif qui rate
son duel face à Zaidi
C
hiffre
eu tort lorsqu’il
décidé de ré-
Husseindéens avant leur
demi-finale.
leurs, il n’a pas été titularisé qu’une seule
Hichem Cherif ouvre
le bal…
(74’).
01
fois en Coupe d’Algérie, c’était face à
Bou-
chegouf. En tout cas, l’entraineur Youcef
Bouzidi a bien fait de ménager son meil-
leur buteur mais aussi le plus compétitif
de l’équipe husseindéenne saison 2015-
volutionner son onze
rentrant, en donnant la
chance à certains élé-
ments et faire reposer
certains cadres. L’équipe
a été très bien récompen-
sée hier à Relizane
2016.
lorsque les protégés de
Les efforts des Hussein-
déens ont été récompen-
sés à la 24’ par
l’intermédiaire de Hi-
chem Cherif. Il était bien
Seddiki n’a pas re-
fusé le cadeau de
Benabderrahmane
Revoilà Guebli et Allali
!
Parmi les changements opérés par le
technique du NAHD hier, le retour du
staff
Youcef Bouzidi sont re-
venus avec un précieux
placé pour mettre le bal-
lon dans les filets de
et a failli aggraver la
marque si ce n’était l’in-
tervention miraculeuse
de Zaidi. Sept minutes
après, Hichem Cherif re-
vient à la charge et ins-
crit le doublé d’une tête
suite à un bon centre
d’Ouhadda. L’homme de
la rencontre crucifie son
ancien club et l’envoie,
partiellement, en Ligue
Les joueurs du NAHD
ne se sont pas contentés
de deux buts et sont allés
ajouter un troisième en
li-
béro Ishak Guebli et du stoppeur Slimane
Allali, après un long éclipse. Titularisés
d’entrée, le premier a remplacé Mohamed
Herida et a été associé à Hamza Zeddam
succès, synonyme d’un
pied et demi en Ligue 1
Mobilis. Les Hussein-
déens ont bien tiré profit
Zaidi lorsque ce dernier
n’a pas bien capté le tir
de Drifel des 20 mètres.
L’ex-Relizanais donne
2.
Bourdime donne un
brin d’espoir
dans l’axe tandis que le second a été
in-
corporé sur le flanc droit de la défense en
remplacement de Karim Ghazi. En plus de
ces deux changements, Oussama Khellaf a
retrouvé son poste d’arrière latéral gauche
et Lakhdar Drifel a été préféré à Mehdi
Benaldjia.
l’avantage au Nasria et
permet à ses coéquipiers
de bien gérer la suite de
la partie.
… Et humilie son an-
cienne équipe
I.S.
du huis clos et ont su dé-
jouer les pronostics et
imposer leur diktat face à
un adversaire qui n’avait
pas le droit à l’erreur.
Dans un match d’un ni-
veau moyen, le Nasria a
réalisé son premier suc-
La domination des Navi-
gateurs s’est poursuivie
Après le second but de
Hichem Cherif, les
joueurs du RCR sont re-
venus dans le match à la
66’ puisque Bourdim a
pu transformer le pe-
nalty accordé par
Zouaoui suite à une
main de Zeddam. Seule-
fin de match. On jouait
la 89’, lorsque le dernier
défenseur Benabderrah-
mane commit l’irrépara-
ble. Gasmi centre sur le
flanc droit et Benabder-
rahmane offre un joli ca-
deau à Seddiki qui ne
s’est pas fait prier pour
mettre le ballon au fond
des filets.
I.S.
Il a fallu attendre la 22 e
journée du championnat
pour voir le NAHD rempor-
ter son premier match en de-
hors de ses bases. C’est aussi
le quatrième succès consécu-
tif pour le NAHD après ceux
arrachés contre le MOB,
l’USMB et le PAC. L’équipe
voyage très bien sous la
conduite de Youcef Bouzidi.
Le Nasria progresse et file
droit vers le maintien sans la
moindre pression.
Ils ont vécu l’enfer
et ont peiné avant
de regagner les
vestiaires
Les Husseindéens mal accueillis
U21
depuis son arrivée à 14h30. Des supporters
ne justifie ce que nous avons vécu.» Selon
les personnes ayant accompagné l’équipe,
c’est un miracle qu’il n’y ait pas eu mort
d’hommes. No comment !
Toual agressé par une barre de fer
Plusieurs véhicules étaient saccagés et tous
les moyens étaient bons pour intimider les
joueurs du NAHD. L’entraineur des gar-
diens, Fateh Toual, a été agressé par une
barre de fer. Heureusement qu’il n’a pas été
touché à la tête, sinon un autre scénario
aurait été produit. Certains Husseindéens
n’ont pas trouvé les mots pour décrire ce
qu’ils ont vécu et sont restés choqués.
Abdeslam : « On a vécu l’enfer et
j’avertis les autres équipes »
Le manager du NAHD, Cherif Abdeslam,
nous a confirmé que son équipe a vécu
l’enfer à Relizane avant le coup
d’envoi de la rencontre : «Nous
avons été agressés par les
stadiers sur instruction des
responsables du club. Nous
étions victimes de hogra et
d’acharnement alors que
les Relizanais étaient bien
accueillis chez nous. On a
vécu l’enfer et j’avertis les
autres clubs à éviter de
faire le déplacement à Re-
lizane. Ils seront attendus
sous une terrible tension et
ne sont pas les bienvenus. »
RCR 2-NAHD 3
L es Sang et Or ne vont pas oublier leur
déplacement à Relizane de sitôt. La sé-
curité a eu raison de l’équipe du NAHD
et ce qui s’est passé samedi dernier au
stade Zougari-Tahar dépasse l’entendement
et la civilisation. Les autorités chargées de
la gestion de notre sport roi sont interpel-
lées pour prendre des sanctions sévères et
mettre fin à cette spirale de violences,
avant que l’irréparable ne se produise,
même si la plupart ont perdu toute
confiance et ne croient plus à la bonne foi
des responsables qui gèrent, malheureuse-
ment, notre sport préféré. La délégation
husseindéenne est restée bloquée pendant
une demi-heure à l’entrée du stade et ce,
relizanais ont surpris les Nahdistes et n’ont
pas hésité à les agresser devant la compli-
cité des agents de l’ordre public. Ces
pseudo-supporters ont tenté ainsi d’intimi-
der les joueurs et les faire perdre leur
concentration. Les Husseindéens tirent la
sonnette d’alarme et prennent l’opinion
sportive en témoin : « La bête immonde est
là, il faut que les principaux concernés, la
LFP ainsi que le ministère de l’Intérieur, réa-
gissent avant qu’il soit trop tard. Notre
équipe a frôlé la mort à Relizane. La haine
et la violence sont désormais le lot quoti-
dien dans nos stades. Le NAHD a été vic-
time d’un réel guet-apens depuis notre
arrivée au stade. Les supporters de Relizane
étaient comme dans un état second. Rien
Les espoirs du Nasria ont re-
noué hier matin avec succès en
s’imposant face aux espoirs du RCR.
Les protégés de Toufik Kabri se sont im-
posés face au RCR sur le score de 3 à 2.
Après un passage
championnat, les
à vide inquiétant en
U21 du NAHD com-
mencent à retrouver leur équilibre et
consolident ainsi leur place au mi-
lieu du classement.
Y. M.
N° 3304 LIGUE 1 Dimanche 15 13 mars 22 e Journée 2016 USMA 4 -
N° 3304
LIGUE
1
Dimanche
15
13 mars
22 e Journée
2016
USMA
4 - 0
RCA
Les supporters
indifférents
Andria en meneur
de jeu
l l Le match d’hier entre
l’USMA n’a pas attiré la
l l L’entraîneur Hamdi a dû beaucoup
hésiter, avant d’aligner Andria comme
Les bijoux de Ferhat
grande foule, même si les Rouge
et Noir restaient sur une belle
performance à Béjaïa. Les sup-
porters des Rouge et Noir ont
brillé par leur absence. Avec le
froid glacial et le temps pluvieux,
la majorité d’entre eux ont préféré
rester chez eux, d’autant que la
rencontre était retransmise en di-
rect sur le petit écran.
meneur de jeu, hier, face au RCA, un poste
où le Malgache n’a pas l’habitude de jouer.
Pour avoir fait ce choix, il aurait estimé que
Beldjilali, qui avait joué le match face au
MOB, n’était pas disposé pour assumer cette
tâche.
Bouchema préféré
à El Orfi
l l Alors que l’un des deux postes dans
l’entrejeu semble acquis pour Hamza
Koudri, deux joueurs sont souvent en ballot-
tage pour le second poste, il s’agit de Bou-
chema et El Orfi. Hier, c’est Bouchema qui a
eu la confiance du coach.
Hier, c’est Bouchema qui a eu la confiance du coach. En dépit d’une victoire de qua-

En dépit d’une victoire de qua- tre buts à zéro, le match d’hier n’a pas été d’un niveau appré- ciable, faut-il le noter, mais il a été illuminé par trois bijoux de Zineddine Ferhat, auteur de trois passes décisives. Trois cen- tres d’une grande qualité sur trois débordements sur la droite. Le premier à ras de terre vers Seguer, le second déposé sur la tête de Nadji et le troi- sième repris superbement par Benmoussa. Trois balles sur des plateaux en or.

par Benmoussa. Trois balles sur des plateaux en or. Darfalou sort blessé Oussama Darfalou, pour sa
par Benmoussa. Trois balles sur des plateaux en or. Darfalou sort blessé Oussama Darfalou, pour sa

Darfalou sort blessé

Trois balles sur des plateaux en or. Darfalou sort blessé Oussama Darfalou, pour sa première apparition

Oussama Darfalou, pour sa première apparition devant le

public de Bologhine, n’espérait pas mieux que de marquer son premier but de la saison. Mais

la joie de l’international usmiste

a été courte. Il quitte le terrain à l’heure de jeu sur une blessure. Espérons que le joueur n’a rien de grave.

Le

C

hiffre

Espérons que le joueur n’a rien de grave. Le C hiffre 14 A l’issue de cette

14

A l’issue de cette 22e jour- née et suite à la victoire d’hier face au RCA, l’USMA a ac- centué son avance en portant l’écart avec ses poursuivants à 14 points. Au train où vont les choses, l’on s’achemine proba- blement vers un nouveau re- cord que les Rouge et Noir peuvent établir en fin de championnat. En attendant, ils sont seuls au monde.

Stade : Omar-Hamadi Affluence : moyenne Arbitres : Bachir, Serradj et Abid Avertissement : Achiou
Stade : Omar-Hamadi
Affluence : moyenne
Arbitres : Bachir, Serradj et Abid
Avertissement : Achiou (89’) (RCA)
Buts : Darfalou (29’), Seguer (41’), Nadji (76’), Benmoussa (87’)
(USMA)
------------------------------
USMA : Berrefane, Meah, Abdellaoui, Chafaï, Khoualed, Kou-
dri, Bouchema, Andria (Beldjilali 78’), Seguer (Benmoussa 71’),
Derfalou (Nadji 63’), Ferhat
Entraîneur : Hamdi
------------------------------
RCA : Chouih, Nouikes, Djeghbala, Zaalani, Mahsas, Yettou,
Achiou, Tayeb, Yachir, Ghizlane (Bakir 67’), Khaled (Kadri 78’)
Entraîneur : Messaoud
(Bakir 67’), Khaled (Kadri 78’) Entraîneur : Messaoud Les Usmistes Les Usmistes Les Usmistes Les Usmistes

Les Usmistes

Les Usmistes

Les Usmistes

Les Usmistes

Les Usmistes

Les Usmistes

écrasent leur monde

écrasent leur monde

écrasent leur monde

écrasent leur monde

écrasent leur monde

écrasent leur monde

S ans briller, et sans qu’elle n’ait

eu besoin de sortir le grand jeu, l’USMA est venue, sans

difficulté aucune, à bout de la lan- terne rouge du championnat en frappant par trois fois dans un match sans attrait, caractérisé par un niveau très faible. Pourtant, il y avait quatre jolis buts. Ce qu’il faut retenir de ce match, c’est que les Rouge et Noir ont conforté davan- tage leur place de leader en larguant leurs poursuivants très loin der- rière, à 14 longueurs. Les Usmistes avaient en effet, très mal débuté leur partie avec une défense hésitante et pas bien en place comme en témoi- gnent les nombreuses incursions des attaquants du RCA, plus parti- culièrement dans la première demi- heure où Berrefane a dû intervenir au moins à trois reprises pour sau- ver les meubles, notamment devant Yettou lorsqu’il a remarquablement repoussé une frappe à bout portant (9’), ou un peu plus tard en inter- ceptant un tir de Khaled (28’). Les Usmistes se sont mis en évidence à

la 11’ par Seguer qui avait raté la- mentablement l’ouverture de la marque en dévissant complètement sa reprise dans la surface alors qu’il se trouvait seul face à Chouih. La deuxième tentative usmiste fut la bonne. Un débordement de Meah sur la gauche trouve Darfalou à la réception. Ce dernier reprend de la tête, sa balle est repoussée, mais elle lui revient dans les pieds, et sans hé- siter, il la pousse au fond des filets au moment où Chouih cherchait encore le cuir (29’). Les coéquipiers d’Achiou réagissent tout de suite sur un contre rapide qui a fini dans les pieds de Yachir. Ce dernier, servi par Achiou, bat Berrefane, mais malheureusement pour lui, il est si- gnalé hors jeu. Et avant la pause, l’USMA fait le break par le buteur maison. Un débordement de Ferhat à droite, un centre en retrait à ras de terre bien dosé et un plat du pied de Seguer suffisent pour faire le break (41’). Une leçon d’efficacité. A la re- prise du jeu, le match était déjà plié. C’est pour cette raison qu’on n’a

presque rien vu. Le jeu a baissé de rythme entre une USMA qui ne fai- sait que gérer les débats et une équipe du RCA manquant visible- ment d’ambition. On notera toute- fois, cette tête de Ghizlane mal

dosée à la 57’ et les bijoux de Ferhat qui, sur deux autres débordements

à droite, a offert deux autres buts à ses camarades. Avec un premier ballon déposé sur la tête de Nadji

qui, à l’affût au point de penalty, bat Chouih d’une balle piquée impara- ble (76’), et un second ballon que Benmoussa, qui venait de faire sa rentrée, a repris instantanément à bout portant, ne laissant aucune chance au portier des Vikings (87’).

A une minute de la fin, Nadji a failli

ajouter un cinquième but et signer un doublé à la 89’ lorsqu’il a pu dribbler Chouih, sans pouvoir pour autant redresser la trajectoire de sa balle qui est allée s’écraser sur le po- teau droit avant de sortir en six mè- tres.

A. C.

Berrefane

teau droit avant de sortir en six mè- tres. A. C. Berrefane Messaoud «L’USMA a eu
teau droit avant de sortir en six mè- tres. A. C. Berrefane Messaoud «L’USMA a eu

Messaoud

«L’USMA a eu 100% d’efficacité»

«Je crois que nous n’avons pas à rougir de cette défaite, notre sort est déjà scellé, mais nous avons fait à mon avis un match très correct. Car notre adversaire a eu 100% d’efficacité, contrairement à nous qui avions raté beaucoup d’occasions. Il ne faut pas oublier toutefois, que nous avons joué contre le leader. Nous avons essayé de sau- ver les meubles, mais le football est ainsi fait.»

Abdellaoui remplace Boudebouda

l l Pour remplacer Boudebouda au poste de latéral gauche, Miloud Hamdi

a opté pour Abdellaoui alors qu’il avait une autre option, celle de Benmoussa.

Yacef Saâdi honoré

l Yacef Saâdi, dont le nom est lié his-

toriquement à l’USMA, a été honoré hier

par la direction du club. Un cadeau symbo- lique lui a été remis, avant le coup d’envoi du match d’hier par le président Rebouh Had- dad. Il y avait même des banderoles qui ont été accrochées à la gloire d’un des héros de

la Bataille d’Alger.

l

Quatre ex-Usmistes dans l’effectif de l’Arba

l L’effectif du RCA qui a été aligné hier

au coup d’envoi comptait quatre joueurs

qui avaient porté les couleurs de l’USMA, cer- tains sont même issus de l’école usmiste, comme Achiou qui a fait toute sa carrière chez les Rouge et noir ou Tayeb qui a été prêté au RCA, sans oublier le gardien Ahmed Chouih et l’attaquant Yettou.

l

Une cinquantaine de supporters du RCA dans les tribunes

l Malgré la situation du RCA qui est

compromise depuis plusieurs semaines,

une poignée de supporters de l’Arba reste fi- dèle à son équipe. En effet, une cinquantaine des Vikings étaient présents, hier, dans les gradins du stade Omar-Hamadi.

l

Huitième but de Seguer

l l En doublant la mise pour son équipe, hier, face au RCA, Mohamed Seguer a

inscrit son huitième but de la saison. Il est le meilleur buteur des Rouge et Noir. Seguer est allé fêter cette huitième réalisation avec les remplaçants.

U21 : USMA 7 - RCA 0

l Les Espoirs de l’USMA ont frappé très

fort, hier, en infligeant une sévère cor-

rection à leurs homologues du RCA sur le score fleuve de 7 buts à 0. Ainsi, les Usmistes

ont bien profité des faux pas du CRB qui a été accroché sur son terrain par le MOB et du match nul de l’ESS face à la JSS, pour réduire considérablement l’écart sur ces deux concur- rents, puisque les Usmistes occupent la deuxième place qu’ils partagent désormais avec l’ESS, à deux points du leader, le CRB.

l

Troisième apparition de Berrefane

l Mourad Berrefane a effectué, hier, sa

troisième apparition dans le onze ren-

trant de l’USMA cette saison. Il avait joué contre le même adversaire au match aller à l’Arba, et à Tadjenanet face au DRBT. C’était aussi son premier match à Bologhine.

l

Une fois part première pour Darfalou Depuis son retour l’USMA, c’est première qu’Oussama Darfa- lou
Une
fois part première
pour
Darfalou
Depuis
son
retour
l’USMA,
c’est
première
qu’Oussama
Darfa-
lou
débute
un
match
les
Rouge
et
Noir.
C’était
aussi
première
fois
joue
devant
public
de
Bolo-
la qu’il ghine
et
cela
lui
a le valu
un
accueil
spécial
de
la
des
la à avec supporters
qui
l’ont
chaleureusement
accueilli.
Il n’a pas fêté son but
Darfalou
n’a
pas
raté
le cette
occa-
sion
pour
signer
son
retour
Bologhine,
ouvrant
score
29’.
C’est
premier
but
sous
à les
couleurs
l’USMA.
L’ex-attaquant
du
RCA,
qui
de son son bien jouait en
hier
contre
ses
à ex, la à
n’a
pas
fêté
son
but
par
respect
ex-équipe.
à n’a pas fêté son but par respect ex-équipe. Achiou applaudi l l La présence de
Achiou applaudi l l La présence de Hocine Achiou dans l’effectif du RCA n’a pas
Achiou
applaudi
l l La présence de Hocine
Achiou dans l’effectif du
RCA n’a pas fait
l’évènement hier à
Bologhine. L’enfant terrible des
Rouge et Noir est passé presque ina-
perçu au début, mais pendant le
match, il s’est fait tout de même re-
marquer par quelques prouesses
techniques. Les supporters de
l’USMA n’y sont pas restés indif-
férents en applaudissant lon-
guement leur
ex-coqueluche.

«On n’a pas sous-estimé l’adversaire»

« C’est une belle victoire qui va nous permettre de préparer le derby contre le CRB dans de bonnes conditions. Même si nous avons affronté une équipe qui est déjà en Ligue 2, on ne l’a pas sous-estimée et on a joué ce match avec un grand sé- rieux. Il faut continuer à travailler, le championnat n’est pas encore fini.»

Hamdi a disparu après le match

L’entraineur de l’USMA Miloud Hamdi n’a fait aucune déclaration à la fin du match. Au coup de sifflet final, il est allé directement dans le vestiaire, il a pris ses affaires et a disparu.

N° 3304 16 CRB LIGUE Dimanche 13 mars 2016 Khelili «La deuxième place reste toujours
N° 3304 16 CRB LIGUE Dimanche 13 mars 2016
N° 3304
16
CRB
LIGUE
Dimanche
13 mars
2016

Khelili

«La deuxième place reste toujours jouable»

«Les joueurs se donnent à fond aux entraînements pour revenir plus forts»

Comment se présente pour

vous ce mini-stage de Tlemcen

?

C’est une magnifique opportu- nité pour nous de travailler et de se retrouver après notre dernier échec à domicile face au MOB qui nous a fait beaucoup mal. Il nous permet- tra de s’unir autour d’un seul objec- tif et de s’entraîner dans d’excellentes conditions pour re- bondir le plus rapidement possible. Quels sont l’état d’esprit et l’am- biance au sein du groupe ? Je pense que les joueurs ont conscience qu’on n’est pas venu ici pour faire du tourisme, d’ailleurs on vient d’effectuer une première séance très chargée (entretien réa- lisé à l’issue de la séance matinale, ndlr). Tout le monde sait que ce stage peut s’avérer très important en vue d’un retour en forme. C’est pourquoi, on a décidé de tout don- ner aux entraînements pour mettre fin à cette série de mauvais résul- tats. Pour ce qui est de l’ambiance, elle est merveilleuse, et les joueurs travaillent dans les meilleures conditions qui soient. Revenons à votre mauvaise série de matchs sans victoire et votre dernière défaite face au MOB. Quelles sont selon vous les raisons de ce blocage ? Il est clair que l’équipe traverse un passage à vide. Après une bonne première partie de saison, l’équipe trouve du mal à enchainer les ré- sultats positifs. Ce qui se répercute sur le moral des joueurs qui per- dent un peu de leur confiance. C’est normal dans un sport comme le football. Cela dit, il ne faut pas bais- ser les bras et essayer de mettre un terme à cette mauvaise dynamique. Après ces insuccès, pensez-vous que le CRB devra revoir ses ob- jectifs pour cette fin de saison ? C’est vrai qu’on vient d’enchainer six matchs sans en gagner un seul

mais je ne vois pas pourquoi on

changerait nos objectifs pour cette

fin de championnat. On occupe une place parmi les premiers au classement général. Donc, on est toujours en bonne position en vue de décrocher la deuxième place qualificative à la prochaine LDC. On ne baissera pas les bras et on jouera nos chances à fond pour ne rien regretter à la fin. Comment voyez-vous votre prochain match face à l’USMA

?

Comme tous les derbys, ce sera un match très difficile, mais aussi et surtout très important pour nous. Une victoire nous permettra de re- trouver notre confiance et de rester en course pour cette deuxième place. Il reste plusieurs jours avant ce match, on va essayer de bien le préparer. Après cette rencontre, vous en- chaînerez deux autres sur votre terrain C’est vrai que le calendrier nous est un peu favorable avec ces trois rencontres qui se joueront à Alger mais bon, je pense qu’il est un peu trop tôt pour parler des deux ren- contres qui se joueront au 20-août. On va essayer de rester concentrés sur ce derby pour ensuite parler de l’ESS et du RCR. Un dernier mot pour les sup- porters ? Je comprends leur déception après notre série de mauvais résul- tats et cette défaite à domicile. Je leur promets que les joueurs feront tout leur possible pour mettre fin à ce passage à vide le plus tôt possi- ble pour leur redonner le sourire. Je les invite aussi à venir nous soute- nir en force lors du derby pour nous pousser à aller chercher cette victoire.

Entretien réalisé par Othmane R. B.

cette victoire. Entretien réalisé par Othmane R. B. Michel au plus près de ses joueurs A

Michel au plus près

de ses joueurs

A lors que le début de la phase retour a été très mal négociée par son équipe, Alain Michel, le

coach du Chabab de Belouizdad, semble vouloir faire un travail psy- chologique avec son groupe. De- puis la reprise des entraînements après le dernier échec à domicile face au MOB, et notamment durant les deux premières séances d’exer- cices de ce mini-stage à Tlemcen, le technicien français multiplie les discussions collectives et indivi- duelles avec ses joueurs. Une ma- nière de remettre de l’ordre dans la tête de ses joueurs qui semblent af- fectés après les mauvais résultats enregistrés dernièrement.

Beaucoup de travail l’attend sur le volet psychologique

La semaine dernière a mis en lu- mière des joueurs qui vivent mal leur première saison avec le Chabab et dont le rendement n’enchante pas, ainsi que d’autres que l’on cri- tique pour diverses raisons, à l’image du Béninois Aoudou, de l’ancien du MOB, Maâmar-Youcef, ou encore du portier international Malik Asselah. Des joueurs en manque de réussite, critiqués par une grande partie du public be-

louizdadi, et soutenus par Alain Michel qui leur renouvelle sa confiance. En effet, le technicien du CRB se veut optimiste envers ses joueurs et compte user de plusieurs méthodes pour les porter à leur meilleur niveau, notamment en multipliant les entretiens indivi- duels avec eux, et en les faisant tra- vailler davantage durant ce stage.

Aoudou,

la

carotte

ou

le

bâton

Après une autre prestation cala- miteuse et un match sans trouver le chemin des filets, l’attaquant béni- nois, Mohamed Aoudou, reçoit le soutien de son driver. «Il ne faut pas trop lui mettre la pression pour le lui éviter le stress permanent. On sait tous que c’est une question de confiance en soi», explique Alain Michel qui va faire le nécessaire pour permettre à son attaquant de retrouver la confiance mais aussi et surtout son efficacité devant les buts. Pour ce faire, le technicien français a programmé plusieurs séances techniques, devant les buts, adaptées sur mesure pour les atta- quants belouizdadis, notamment pour Aoudou. L’ancien de la JS Saoura devra donc faire ses preuves durant ce stage, notamment durant

la joute amicale que disputeront les gars de Laâquiba durant ce regrou- pement à Tlemcen, au risque de se voir mis au placard.

Maâmar-Youcef, l’apprentis- sage de la patience

Depuis le début de leur collabo- ration janvier dernier, les relations entre le technicien français, Alain Michel, et son défenseur central, Maâmar-Youcef, ont été marquées par quelques séquences d’incom- préhension, le second reprochant au premier de ne pas le faire assez jouer. Les griefs se sont installés dans les deux camps et le technciien belouizdadi a fini par accorder une première titularisation au transfuge du MOB qui ne s’est pas montré à son aise durant cette rencontre. Il a même montré quelques signes de fébrilité après avoir pourtant ouvert le score pour son équipe. Une pres- tation qui n’inquiète pas le driver qui estime que lui et son staff font le nécessaire pour apporter des cor- rections au compartiment défensif : «On ne se focalise pas trop sur le rendement individuel. On est en train de travailler pour corriger les erreurs tactiques commises durant nos dernières rencontres.» Islam Tazibt

1
1
Forte présence des dirigeants l l Les deux séances d’hier ont été marquées par la
Forte présence des
dirigeants
l l Les deux séances d’hier ont
été marquées par la forte pré-
sence des dirigeants du Chabab.
En effet, les Salmi, Boudjenoun,
Bahloul et les autres ont assisté
aux premiers exercices de ce
stage, une manière pour eux de
montrer qu’ils sont toujours der-
rière leurs joueurs, en dépit des
mauvais résultats enregistrés derniè-
rement.
Deuxième séance
à 17h45
Première séance
à 10h
l l Après la séance matinale,
les coéquipiers de Malik As-
l l La première séance d’en-
traînement de ce mini-stage
selah ont effectué une autre à
17h45, qui s’est tenue sur le terrain
de Tlemcen a eu lieu dans la mati-
née d’hier, à 10h, sur le terrain an-
annexe du complexe sportif du
stade Colonel-Lotfi et qui a été
consacrée au travail technico-tac-
tique.
nexe du complexe du
Colonel-Lotfi. Une séance chargée
qui a duré deux heures et qui a été
consacrée à l’aspect physico-tac-
tique.
Le match amical pourrait avoir lieu l l Initialement prévu pour lundi le match amical
Le match
amical pourrait
avoir lieu
l l Initialement prévu pour lundi
le match amical qui opposera
probablement le Chabab au WA Tlem-
cen, pourrait finalement avoir lieu le
mardi matin. Restera alors la confir-
mation des dirigeants belouizdadis
qui voulaient jouer cette rencontre
le lundi, soit la veille de leur re-
tour à Alger.

Musculation au menu

l l Le staff technique a consacré une demi-heure à la musculation durant

cette séance matinale. En effet, après une heure de travail physique, l’effectif belouizdadi a été scindé en deux groupes. Les attaquants se sont dirigés vers la salle de gym pour revenir 30 minutes plus tard terminer leur séance sur le terrain avec quelques exercices devant les buts. Tandis que les défen- seurs sont restés sur le terrain pour ef- fectuer des exercices tactiques avant de se diriger vers la salle de gym pour la der- nière demi-heure de travail.

Cherfaoui s’est entraîné normalement

l l Absent pendant un peu plus de deux semaines, le capitaine

du Chabab, Tarek Cherfaoui, qui souffrait de son genou, a repris les entraînements, hier, avec ses co- équipiers. Le défenseur belouizdadi s’est exercé le plus normalement du monde, sans ressentir la moindre gêne. Une bonne nouvelle pour Alain Michel qui pourrait proba- blement miser sur lui durant le pro- chain derby.

«On est capables de faire mieux»

«On e s t c a p a b l e s de faire mieux» 1
1
1
N° 3304 LIGUE USMH Dimanche 17 13 mars 2016
N° 3304
LIGUE
USMH
Dimanche
17
13 mars
2016

L’USMH sans président

Mana

«J’ai nommé Bensemra directeur général pour deux ans»

Profitant de notre entretien avec Abdelkader Mana, nous l’avons interrogé au sujet de la nomination d’un directeur géné- ral. L’ex président nous a déclaré : «C’est déjà fait depuis avant- hier. J’ai nommé officiellement Fayçal Bensemra comme direc- teur général pour une durée de deux ans. J’ai fait en sorte de lui donner le temps nécessaire pour préparer une assemblée élective pour un nouveau conseil d’admi- nistration.»

Mana temporise pour la tenue de l’AG élective «On a le temps jusqu’au mois de décembre»

Lors de l’entretien qu’il nous a accordé avant-hier jeudi, Mana nous a fait savoir que l’assem- blée élective devrait avoir lieu le mois d’avril prochain. Mais appa- remment cette date ne convien- drait pas. Du moins, c’est ce qu’il nous a avoué : «En effet, j’avais prévu de tenir une AG élective vers la fin du mois d’avril. Finale- ment, je me suis rendu compte que m’étais précipité en décla- rant cette date pour la tenue d’une assemblée car technique- ment ce n’est pas possible de la tenir dans un mois. Il y a des dé- marches à faire et cela devrait prendre beaucoup plus de temps. Mais de toutes les façons on a le temps jusqu’au 31 dé- cembre.»

Charef insiste sur le technico-tactique

Après avoir repris les entraîne- ments au début de semaine, les Jaune et Noir continuent leur préparation en perspective de leur prochaine confron- tation face au RCA. Le staff technique est en train d‘apporter quelques re- touches avant le match contre le RCA, à l’Arbaâ. Les Harrachis ont déjà mis le cap sur ce rendez-vous. Le coach a basé ses recommandations sur l’as- pect tactique afin de permettre aux joueurs d’aborder cette sortie dans les meilleures conditions, afin de revenir avec un résultat positif. Les joueurs savent qu'ils ont intérêt à ne pas trop s'emballer et ne pas trop se prendre la tête car le championnat n'est pas encore achevé et les équipes n'ont pas dit leur dernier mot. C'est pour cela aussi qu'ils doivent rester vigi- lants pour pouvoir continuer le com- bat qui sera encore plus difficile.

Les joueurs veulent garder cette dynamique

Pour ce court déplacement, les co- équipiers de Lebihi sont décidés à maintenir le cap. Pour le moment, les capés de Charef se concentrent sur cette prochaine confrontation. Une rencontre qui s'annonce déjà difficile pour eux. Les Banlieusards veulent à tout prix rester sur la bonne voie en enchaînant avec un autre succès. Cet état d'esprit est dû au dernier succès réalisé qui augure d'un avenir promet- teur pour Younès et consorts. Toute- fois, pour l'entraîneur en chef, le chemin est encore long et il est re- commandé de rester sereins. Les Jaune et Noir, qui ont retrouvé le goût de jouer, et surtout de gagner, ces derniers jours, ont des arguments à faire valoir et feront sans doute parler d'eux.

Le CA gèrera la transition

jusqu’à la fin de saison

A près avoir officiellement

annoncé sa démission et

en l’absence d’un prési-

dent élu, le conseil d’ad-

ministration gèrera la

dent élu, le conseil d’ad- ministration gèrera la me remplacera vienne avec l'argent. C'est surtout

me remplacera vienne avec l'argent. C'est surtout cela qui manque à l'USMH et non pas les gestionnaires. Partant de là, je souhaiterais la bienvenue à celui qui ramènera de l’argent.» «L'USMH a besoin d'un gros investisseur» «Notre club a pris une autre dimension, celle d'un grand club professionnel et donc il ne peut plus fonctionner avec les subventions de l'Etat seulement. Il faut un gros budget pour faire tourner ce club. Par conséquent, on a plus besoin d'un gros investisseur pour racheter des actions et devenir actionnaires majori- taires. Donc, s'il y a des prétendants dans ce genre, cela nous ferait plaisir et je serai en tant qu'actionnaire le premier à leur souhaiter la bienvenue.» Cherfaoui, rien de concret pour le moment Ayant longtemps manifesté son désir

de prendre les commandes du club en apportant sa contribution financière, Cherfaoui a certes accepté la proposi- tion des actionnaires mais pour l’ins- tant, il n’a pas encore avancé. Pour

beaucoup d’observateurs, il s’agit d’une tergiversation de sa part, lui qui aurait pu prendre contact avec le notaire ne se- rait-ce que

pour avoir des précisions concernant les statuts de la SPA/USMH et la valeur du ca- pital social ainsi que les parts de chaque actionnaire. N. R.

transition jusqu’à l’élection d’un nou- veau CA. En l’absence d’un investis- seur solide, et le retrait officiel de Mana de la présidence, la politique de fonctionnement de l’USMH fait que le club se retrouve dans une transition qui pourrait durer jusqu’à la fin de saison. Cela coïncide avec la fin du mandat de tous les autres membres du conseil d’administration. Cela dit, les actionnaires seront contraints de tenir une AG élective pour désigner un nouveau conseil d’administration ou alors un directoire. Par ailleurs, d'aucuns estiment que la meilleure façon d'intégrer le Conseil adminis- tration est d'injecter de l'argent dans les caisses du club et devenir action- naire majoritaire par l'achat d'une partie des actions. Cela évitera au club de perdre du temps et permettra de ramener la sérénité dans l'équipe. Mana : «Je quitte mon poste, tout en restant membre du CA» Le président de l'USMH paraissait quelque peu déçu par les tractations en coulisses qui se font entre certains membres actionnaires. D'ailleurs, le boss harrachi n'a pas tardé à l'avouer :

«Ce qui me déçoit le plus, c'est le fait d'avoir fait part de ses prétentions à cer-

tains membres, alors que j’ai toujours montré ma disponibilité pour le dia- logue.» Interrogé sur les prétentions de Cherfaoui de prendre les commandes de l'USMH, Mana a été catégorique concernant cette éventualité : «Je sou- haite la bienvenue à tous ceux qui veu- lent venir investir dans la SPA/USMH et je suis même prêt à les aider dans leur tâche. Mais je souhaiterais que celui qui

Khalfallah

Comment vous sentez-vous après une se- maine de préparation ? Suite à ces préparations intenses, le groupe est en train de retrouver ses moyens physiques. Même s'il reste des imperfections dans la co- hésion, je suis sûr que cela viendra avec la compétition. Un match difficile vous attend face au RCA à l’Arbaâ… Cette rencontre ne s’annonce pas facile contre à une équipe qui n’a plus rien à gagner ni à perdre. On est conscients de la dureté de la mis- sion. Mais avec le mental des joueurs, on abordera les dé- bats avec la force souhaitée. On luttera pour réaliser un score honorable. Dans quelles condi- tions se déroule la préparation en perspective de ce rendez-vous ? Notre préparation se poursuit dans de parfaites conditions, surtout après

la

l’heure, le groupe est concentré sur le prochain match.

qu’on ira pour gagner. Le plus important est qu’on arrive à trouver notre équilibre sur le terrain. L’USMH est sur le podium, êtes-vous confiant dans les capacités de votre équipe à se maintenir ? Même si certains joueurs manquent d’expé- rience, il est certain que nous avons les moyens de faire comme durant la phase aller et terminer sur le podium. Il est vrai que l'expérience est un fac- teur important, mais ces joueurs inex- périmentés sont animés d'une grande volonté. Cela leur permettra de compenser ce manque d’expérience. On vous laisse le soin de conclure… Mon dernier mot, je le réserve à nos supporters qui sont tout le temps avec nous. Ils nous ont pous- sés à fond lors du dernier match face au CSC. Je tiens à les remer- cier tout en souhaitant qu’ils soient derrière l’équipe. Les joueurs ont be- soin de leur sou- tien pour les matches res- tants. Entretien réa- lisé par

Nacer-Ed- dine RATNI
Nacer-Ed-
dine RATNI

victoire réalisée face au CSC. Pour

Votre équipe est-elle capable de réali- ser un résultat probant contre une équipe qui jouera sans pression ?

A

valeur de nos adversaires, car c’est notre situation qui nous préoccupe le plus. La rencontre sera difficile mais dans un match tout peut arriver. Partant de là, je dirais

vrai dire, peu importe l’identité ou la

22 e journée ASM Oran 0 - 3 MC Oran USM El Harrach 1 -
22 e journée
ASM Oran
0
- 3
MC
Oran
USM El Harrach
1
- 0
CS Constantine
CR Belouizdad
1
- 3
MO
Bejaia
DRB Tadjenanet
0
- 0
MC
Alger
RC Relizane
1
- 3
NA Hussein Dey
USM Alger
4
- 0
RC Arbaa
JS Saoura
3
- 0
JS Kabylie
USM Blida
2
- 1
ES Setif
Clubs
Pts
DIff
JV
N
D BP BC
Ligue 1
Résultats
et classement
   

23 e Journée

ES Setif

Vs
Vs

ASM Oran

RC Arbaa

Vs
Vs

USM El Harrach

NA Hussein Dey

Vs
Vs

DRB Tadjenanet

JS Kabylie

Vs
Vs

MC

Alger

USM Alger

Vs
Vs

CR

Belouizdad

MO Bejaia

Vs
Vs

RC

Relizane

CS Constantine

Vs
Vs

JS Saoura

MC Oran

Vs
Vs

USM Blida

   

24 e Journée

 

JS Saoura

Vs
Vs

MC

Oran

USM Blida

Vs
Vs

CS

Constantine

ASM Oran

Vs
Vs

MO

Bejaia

RC Relizane

Vs
Vs

USM Alger

MC Alger

Vs
Vs

NA

Hussein Dey

DRB Tadjenanet

Vs
Vs

RC

Arbaa

USM El Harrach

Vs
Vs

JS Kabylie

CR Belouizdad

Vs
Vs

ES Setif

N° 3304 18 Dimanche USMB LIGUE 1 13 mars 2016
N° 3304
18
Dimanche
USMB
LIGUE
1
13 mars
2016

Les vraies et les fausses raisons d’un échec

Si la formation blidéenne se re- trouve maintenant en très mau- vaise posture, c’est qu’il y a d’excellentes raisons pour cela. En effet, si on fait un petit retour en ar- rière, on se rappellera qu'un grand nombre de joueurs qui faisaient partie de l’effectif la saison passée ont été li- bérés. Si pour certains, au vu de leur rendement très moyen, cela se com- prend, il n’en est pas de même pour beaucoup d’autres qui auraient pu ren- dre cette saison d’énormes services. En effet, beaucoup de ces joueurs de Blida sont en train de faire le bonheur d’autres clubs. Cela aurait été un moindre mal si leurs remplaçants avaient réussi à rele- ver le défi, mais cela est loin d’être le cas. La volonté de se battre est bel et bien là, mais il manque ce "métier" in- dispensable qui permet de gérer un ré-

sultat, d’aller au charbon quand il le faut et surtout faire le nécessaire pour impo- ser sa loi. Les vraies raisons de l’échec du club blidéen sont celles-ci et dire que l’équipe a manqué de réussite ou qu’elle

a

été lésée par l’arbitrage n’est que pou- dre aux yeux.

Réussir l'amalgame

Quand le doute s’installe, les joueurs perdent alors tous leurs moyens et re- tombent