OCTAVE MIRBEAU DANS LA BIBLIOTHÈQUE DE CLAUDE MONET

La Fondation Claude Monet conserve à Giverny la bibliothèque du peintre. Léguée en même
temps que la maison et les jardins par son fils Michel, cette bibliothèque, méconnue car fermée au
public, contient environ sept cents livres. Nombreux sont ceux qui ont été envoyés et dédicacés à
Claude Monet par les auteurs. Si Gustave Geffroy est le plus représenté, avec 39 ouvrages, Octave
Mirbeau y figure en bonne place, et plus précisément à la deuxième, avec 24 volumes dont 22
dédicacés par lui-même ou par son épouse Alice1.
Nous avons eu connaissance de ce fonds grâce au mirbeauphile et « jardiniste » Jacques
Chapelain, animé de la même passion pour l’art floral que Claude Monet et son ami Octave. Il nous a
été permis de le consulter, avec l’aimable autorisation de Mme Claudette Lindsey, secrétaire générale
de la Fondation, à qui nous adressons nos remerciements.
Les 22 dédicaces reproduites ci-dessous sont le témoignage d’une triple fidélité. Bien entendu,
et d’abord, fidélité de l’écrivain envers l’artiste. Est-il utile de rappeler l’amitié qui unit Octave
Mirbeau et Claude Monet pendant plus de quarante ans ? « Ils étaient des jardiniers passionnés et des
amateurs de fleurs capables d’“horticuler avec rage” pour embellir leurs jardins. Bref, leur amitié
indéfectible et leur admiration réciproque étaient en parfaite harmonie avec leur personnalité et leur
éthique » (Dictionnaire Octave Mirbeau). Pendant toutes ces années l’homme de lettres n’aura de
cesse de soutenir le travail de celui « qui a rendu ce que les Japonais seuls avaient su faire jusqu’ici,
et ce qui semblait un secret perdu, l’impalpable, l’insaisissable, l’air enfin 2. »
Mais aussi, en perpétuant ces envois, fidélité d’Alice envers son mari et fidélité envers celui
qui demeure le « cher et grand ami Claude Monet », même après la mort d’Octave.
Si d’évidence la lecture des 22 dédicaces relevées ne présente pas un intérêt littéraire
essentiel, elle est une excellente entrée en matière pour lire ou relire, toujours avec bonheur, la
correspondance de Mirbeau à Monet3.
_____
À mon cher ami Claude Monet
Bien affectueusement.
Octave Mirbeau
Noirmoutier, 27 novembre 1896.
Le Calvaire, Ollendorf, in-18, 1887.
À Claude Monet
Son bien cher ami.
L’Abbé Jules, Ollendorf, in-18, 1888.
À Claude Monet
Toute mon affection fraternelle.
Octave Mirbeau
Sébastien Roch, roman de mœurs, Charpentier et Cie, in-18, 1890. Exemplaire sur papier
de Hollande n°2/25.
À Claude Monet, Son ami.
Octave Mirbeau

1Sur la bibliothèque voir l’ouvrage paru en mars 2013 : La Bibliothèque de Monet, par Claire Maingon et
Félicie de Maupeou sous la direction de Ségolène Le Men, Citadelles & Mazenod.
2 Octave Mirbeau, « Impression d’art », Le Gaulois, 16 juin 1886.
3 Sur les relations Monet/Mirbeau, voir : Dictionnaire Octave Mirbeau, sous la direction de Yannick Lemarié et
Pierre Michel, L’Age d’Homme/Société Octave Mirbeau, 2011, pp. 222-226, et la bibliographie p. 226 ; Octave
Mirbeau, Correspondance générale, t. I, II, III, L’Age d’Homme, 2002, 2005, 2009 ; Octave Mirbeau,
Correspondance avec Claude Monet, édition établie, présentée et annotée par Pierre Michel et Jean-François
Nivet, Du Lérot éditeur, 1990 ; Octave Mirbeau, Combats esthétiques, édition établie, présentée et annotée par
Pierre Michel et Jean-François Nivet, t.1 et 2, Séguier, 1993. Voir aussi : Jacques Chaplain, « Octave, côté
jardins - Mirbeau et l’art des jardins », Cahiers Octave Mirbeau, n° 18, 2011, pp. 117-134, et n° 19, 2012,
pp.113- 144.

L’Épidémie, Charpentier et Fasquelle, in-12, 1898.
À Claude Monet
Son vieux et fidèle
Octave Mirbeau
Les Mauvais bergers, Charpentier et Fasquelle, in-18, 1898.
À Claude Monet
Avec toute mon amitié et toute mon admiration.
Octave Mirbeau
Le Jardin des supplices, Charpentier et Fasquelle, in-8, 1899. Exemplaire sur vélin de luxe n°
24/150.
Exemplaire imprimé spécialement pour Monsieur Claude Monet.
À Claude Monet
Son vieil ami.
Octave Mirbeau
Le Journal d’une femme de chambre, Charpentier et Fasquelle, in-8, 1900.
À Claude Monet, son ami.
Octave Mirbeau
Les vingt-et-un jours d’un neurasthénique, Charpentier et Fasquelle, in-18, 1901.
À Claude Monet, son ami.
Octave Mirbeau
Le Calvaire, Ollendorff, in-18, 1901.
À Claude Monet, son ami.
Octave Mirbeau
Le Portefeuille, Charpentier et Fasquelle, in-12, 1902.
À Claude Monet, son ami.
Octave Mirbeau
Les Affaires sont les affaires, Charpentier et Fasquelle, in-18, 1903.
À Claude Monet, son ami.
Octave Mirbeau
Farces et moralités, Charpentier et Fasquelle, in-16, 1903.
À Claude Monet
En toute affection.
Octave Mirbeau, Thadée Natanson
Le Foyer, Charpentier et Fasquelle, in-18, 1909.
À Claude Monet,
En attendant l’exemplaire de luxe, avec ma grande amitié.
Octave Mirbeau
Dingo, Charpentier et Fasquelle, in-18, 1913.
À Claude Monet
Mon meilleur ami, le peintre le plus grand de ce temps. Pourquoi de ce temps ?...
Octave Mirbeau
Le Calvaire, Librairie Ferreyrol, « collection des chefs d’œuvre, vol. V», in-18, MCMXIII.
Exemplaire sur Hollande VAN GELDER n° 623/1035.
À Monsieur Monet
En souvenir de son ami.
Alice O. Mirbeau

La Pipe de cidre, Flammarion in-18, sans date.
À Mon cher et grand ami Claude Monet
En fidèle affection.
A. Octave Mirbeau
La Vache tachetée, in-18, Flammarion, sans date.
À mon cher ami Claude Monet
De toute affection.
Alice O. Mirbeau
Chez l’illustre écrivain, Flammarion, in-18, 1920.
À mon cher ami et grand ami Claude Monet
A. Octave Mirbeau
Un gentilhomme, in-18, Flammarion, 1920.G
(Sur une carte de visite collée en page de garde)
De Madame Octave Mirbeau
Pour mon cher Claude Monet, avec toute ma tendresse.
Des artistes, première série, Flammarion, in-18, 1922.
À l’admirable et très affectionné Claude Monet.
A. Octave Mirbeau
Des Artistes, deuxième série, Flammarion, in-18, 1924.
Pour Monsieur Claude Monnet
La veille de ses 84 ans !
Affection fidèle.
A. Octave Mirbeau
Gens de théâtre, Flammarion, in-18, 1924
Deux volumes ne sont pas dédicacés :
Contes de la chaumière, Charpentier et Fasquelle, petite bibliothèque Charpentier, in-32, 1904.
La 628-E8, Charpentier et Fasquelle, in-18, 1908.
Tristan JORDAN

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful