Vous êtes sur la page 1sur 6

N°462 Semaine du 19 au 23 avril 2010

Malgré le blocage des aéroports,

LA JOURNEE DES DIRIGEANTS ASSOCIATIFS ET L’ASSEMBLEE GENERALE DE LA FEGAPEI ENREGISTRENT UNE FORTE PARTICIPATION LIEE A L’IMPORTANCE DES ENJEUX

Les 16 et 17 avril 2010, se sont tenues avec beaucoup de succès la Journée Nationale des Dirigeants Associatifs et l’Assemblée Générale de la FEGAPEI. Les participants ont unanimement apprécié ces deux journées, riches en échanges, en débats, en informations et en décisions.

I. JOURNEE DES DIRIGEANTS ASSOCIATIFS

Malgré les perturbations atmosphériques, toutes les conditions ont été réunies pour la réussite de la Journée des Dirigeants Associatifs, placée sous le thème « Accompagnement, Gouvernance, ARS :

Quels risques et quelles opportunités pour les associations gestionnaires ? » :

La participation de personnalités de 1 er rang : Monsieur Thierry DIEULEVEUX, Secrétaire Général du Comité Interministériel du Handicap, Monsieur Jean-Philippe ALOSI, Conseiller Handicap au Cabinet de la Secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité, Monsieur Patrick GOHET, Président du CNCPH, Madame Marie-Sophie DESAULLE, Directrice Générale de l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, Monsieur Luc BROUSSY, Vice-président de la Commission Sociale de l’Association des Départements de France, Monsieur Stephan CLEMENT, Directeur de Cabinet auprès du Secrétariat Général des ministères chargés des affaires sociales, Madame Nicole NOTAT, Présidente Directrice Générale de VIGEO ;

Les témoignages des dirigeants associatifs, élus et professionnels, qui ont partagé, lors des différentes tables rondes, leurs expériences et leurs réflexions en matière de gouvernance associative et d’accompagnement de la personne handicapée : ADAPEI de la Haute- Garonne, ADAPEI du Tarn, ADAPEI du Gers, APEAI Ouest Hérault, APEI du Grand Montpellier, La Clé pour l’Autisme, Handéo, Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap, ALGED, association tutélaire Ariane, I=MC², Fédération des APAJH, Crédit Coopératif ;

Un auditoire de plus de 300 dirigeants associatifs qui ont permis, par leurs contributions aux débats, de dégager de nouvelles pistes de travail et de perspectives au service des personnes handicapées.

Nous tirons de cette Journée les enseignements suivants :

La loi de 2005 est le fondement d’une politique qui doit rester ambitieuse, malgré la crise économique. Cette politique doit être co-construite entre les pouvoirs publics et les associations représentant les personnes handicapées et les associations gestionnaires qui les accompagnent.

Il est donc de notre responsabilité d’être une force collective de propositions aux pouvoirs publics, sinon nous nous ferons imposer de l’extérieur de nouveaux systèmes qui ne correspondront pas à nos valeurs et qui seront en contradiction avec nos intérêts associatifs et ceux des personnes handicapées.

N°462 Semaine du 19 au 23 avril 2010

De même, un engagement et un investissement fort des financeurs sont nécessaires pour apporter des réponses aux personnes handicapées, pour créer des emplois pour les accompagner et pour participer ainsi à la relance économique tant attendue : notre secteur a besoin de créer plus de 100 000 places et solutions pour répondre aux besoins d’accompagnement des personnes qui sont encore trop nombreuses à rester sur le bord du chemin.

Nous devons également continuer à faire évoluer la gouvernance de nos structures associatives afin d’être les plus efficients possible : s’approprier et approfondir des concepts empruntés à d’autres secteurs, comme la responsabilité sociale des entreprises, ou la notion d’entrepreneuriat social, afin de combiner efficacement démocratie économique et sociale, qualité des pratiques d’accompagnement et bonne utilisation des moyens.

Enfin, nous devons également expérimenter et innover de nouvelles pratiques d’accompagnement mais aussi de nouveaux systèmes de tarification : les règles de tarification sont essentielles car elles déterminent nos niveaux de ressources pour assurer nos missions d’accompagnement. Dans cette perspective, la FEGAPEI propose de nous engager dans un travail d’expérimentation et d’évaluation de systèmes de ressources qui tiennent compte notamment, mais pas exclusivement, des besoins de compensation et d’accompagnement des personnes que nous accueillons. En effet, ce système est le seul à permettre de combiner :

- L’égalité de traitement des personnes handicapées sur l’ensemble du territoire ;

- La consécration pleine et entière de la mise en œuvre du droit fondamental et universel, reconnu en 2005 à chaque personne handicapée : le droit à une prestation de compensation de son handicap ;

- L’entrée de notre secteur dans une logique, non plus d’aide sociale mais de protection sociale : c’est la création d’une 5 ème branche.

L’ensemble de ces travaux doivent être mis en œuvre dans le cadre de nouveau dispositif « HPST ». En effet, la mise en place des Agences Régionales de Santé (ARS) va fortement impacter les relations entre les associations gestionnaires et les pouvoirs publics. Nous devons donc revoir nos représentations collectives en Région. D’ici l’été, nous devons proposer nos représentants dans les collèges gestionnaires des instances de l’ARS : Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie, Conférences de territoire, Commissions de sélection d’appel à projets. C’est une véritable équipe que nous allons devoir proposer dans chacune des régions du territoire national avec des représentants disponibles, motivés, capables de porter les enjeux politiques mais aussi les dimensions techniques de nos activités.

L’enjeu est de nous mettre en position de co-construire avec les pouvoirs publics, les politiques du handicap. Si nous ne relevons pas ce défi, alors nous serons de simples opérateurs médico-sociaux et considérés comme tels par les ARS qui n’hésiteront pas à nous mettre en concurrence entre nous- mêmes et avec d’autres nouveaux opérateurs.

II. ASSEMBLEE GENERALE 2010

N°462 Semaine du 19 au 23 avril 2010

Les débats de la Journée des Dirigeants Associatifs ont été complétés lors de l’Assemblée Générale du lendemain, notamment autour du Rapport d’orientation 2010 qui réaffirme nos objectifs :

garantir et améliorer les conditions et la qualité de l’accompagnement des personnes handicapées, tout en développant des réponses adéquates pour les personnes qui restent sans solution ou avec des solutions inadaptées ;

poursuivre nos missions d’associations gestionnaires : mettre en œuvre les lois 2002 et 2005, aider la personne handicapée à faire respecter ses droits à la compensation et à l’accessibilité, rassembler les diversités du handicap, représenter nos associations adhérentes (France et Europe).

1. Le Rapport d’orientation 2010, voté à plus de 95 %, fixe également comme priorités à l’action de la Fédération :

La promotion de l’idée que le handicap est aussi une source de cohésion sociale,

La réforme de la tarification aux besoins de la personne handicapée,

L’amélioration de la Convention collective 66 qui garantisse la qualité de l’accompagnement de la personne handicapée, quelle que soit la nature d’accompagnement,

Une présence forte dans les différentes instances des ARS et un renforcement des équipes régionales,

De nouveaux services à élaborer en matière de gouvernance, de gestion et de développement, à destination des élus et professionnels.

2. La partie statutaire de l’Assemblée Générale s’est conclue par les votes suivants :

VOTE

POUR

CONTRE

ABST.

(en %)

(en %)

(en %)

Modification de l’ordre du jour

97,1

2,9

0

RÉSOLUTION N° 1 : Approbation du procès- verbal de l’Assemblée Générale du 25 Avril 2009

99,9

0

0,1

RÉSOLUTION N° 2 : Approbation du Rapport d’activité

99,1

0

0,9

RÉSOLUTION N° 3 : Approbation du Rapport financier et des comptes

95,3

1

3,7

RÉSOLUTION N° 4 : Affectation des résultats

97,8

<0,1

2,2

RÉSOLUTION N° 5 : Fondation internationale de la recherche appliquée sur le handicap

95,9

1,9

2,2

RÉSOLUTION N° 6 : Quitus

97,2

1

1,8

RÉSOLUTION N° 7 : Formalités

>99,9

0

<0,1

RÉSOLUTION N° 8 : Approbation du Rapport d’orientation

95,4

0

4,6

Motion (*)

99,4

0,5

<0,1

N°462 Semaine du 19 au 23 avril 2010

3. Sept administrateurs ont été élus ou réélus (par ordre alphabétique) :

Monsieur Michel BERTRAND

Madame Marie-Lucile CALMETTES

Monsieur Jacques DANIEL

Monsieur Pierre GUERIN

Monsieur Renaud HERMIER

Monsieur Thierry SIBIEUDE

Monsieur Hervé VANDERMEERSCH

4. La résolution n°5 relative à la Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap

(FIRAH, anciennement Fondation Internationale du Handicap)

Pour rappel, le projet de fondation est né à l’initiative de trois acteurs forts du secteur du handicap : la FEGAPEI, l’APF et la Fédération des APAJH. Présidée par le professeur Axel Kahn, elle a pour mission de modifier le regard porté sur le handicap, améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap, partager des connaissances, expérimenter des pratiques innovantes dans le domaine du handicap. Pour ce faire, elle a vocation à financer des programmes de recherche appliquée pour les personnes handicapées.

Pour concrétiser son engagement dans ce projet, la résolution n°5 porte sur la participation financière de la FEGAPEI à la Fondation, en tant que membre fondateur.

Ainsi, l’Assemblée Générale de la FEGAPEI a décidé d’apporter à la FIRAH, conformément à l’article 11 des statuts de la Fondation, une dotation de 25 000 euros dès la première année. Cette somme sera majorée de 2 000 euros chaque année à la date anniversaire de la création de la Fondation, par chacun des fondateurs, pendant dix ans. D’autre part, La FEGAPEI s’engage à participer financièrement au budget de fonctionnement de l’Association de Préfiguration de la FIRAH, puis de la Fondation elle-même, à hauteur de 20 000 euros en 2010, 2011 et 2012.

Mais dès à présent et dans l’attente de l’obtention du décret d’Etat attribuant la reconnaissance d’utilité publique à la FIRAH, nous avons le plaisir de vous annoncer que l’Association de Préfiguration de la FIRAH lance son premier appel à projets (vous le trouverez en Annexe 1 de cette Lettre).

5. La Motion approuvée par l’Assemblée Générale stipule :

Suite aux dernières déclarations de ses partenaires de l’UNIFED qui s’inscrivent dans les réflexions et propositions initiées par la FEGAPEI depuis plus de 5 ans, celle-ci a souhaité solliciter son Assemblée générale avant de se positionner.

L’Assemblée générale, réunie le 17 avril, adopte la motion suivante :

« l’élaboration d’une convention collective unique et étendue s’inscrit dans la volonté permanente de la FEGAPEI d’aboutir à une convention qui garantisse la qualité de l’accompagnement des personnes handicapées, quelle que soit la nature de cet accompagnement.

A cet effet, toutes les démarches utiles et nécessaires auprès des organisations employeurs et des organisations de salariés sont à engager rapidement.

La FEGAPEI ne ménagera pas ses efforts pour y parvenir.

La FEGAPEI ne ferme aucune porte à quelque négociation que ce soit.

Nous tenons à adresser nos plus vifs remerciements à l’ensemble des participants, qui ont tous apporté aux débats de la Journée des dirigeants associatifs et de l’Assemblée générale des contributions faites d’ouverture, d’enthousiasme et de volontarisme, malgré la période charnière que nous traversons.

INFORMATION

N°462 Semaine du 19 au 23 avril 2010

Lors de la Journée des Dirigeants Associatifs, la FEGAPEI a diffusé son nouveau guide pratique « Agences Régionales de Santé ».

Deux exemplaires de ce guide (version papier) seront adressés par voie postale à nos associations adhérentes. Il est bien sûr à votre disposition sur le site Internet de la FEGAPEI : www.fegapei.fr – Espace réservé aux adhérents/abonnés – Rubrique « Mes publications et outils » - Guide pratique des ARS.

Vous trouverez également sur le site de la Fédération le Rapport d’orientation 2010 : Espace réservé aux adhérents/abonnés – Rubrique « FEGAPEI » - Rapports d’orientation.

Association de Préfiguration

Appel à projets 2010

ANNEXE 1

   

L’Association de Préfiguration de la Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap lance son 1 er appel à projets. Née des réflexions menées par trois acteurs clés du secteur du handicap en France, l’APF, la Fédération des APAJH et la FEGAPEI, elle a vocation à favoriser et promouvoir la recherche appliquée, et à valoriser et diffuser les bonnes pratiques qui existent en France et dans le monde, en faveur des personnes en situation de handicap, et dans le respect des principes posés par la Convention Internationale relative aux droits des personnes handicapées.

Qui peut soumettre un projet à l’Association de Préfiguration de la Fondation ?

 

- Un chercheur ou une équipe de recherche,

- Des acteurs sociaux porteurs d’un projet de recherche,

Les partenariats et la qualité des ces derniers seront privilégiés.

Quels sont les critères de sélection ?

 
 

- La pertinence de la recherche proposée dans le contexte d’un état des lieux objectifs et de la mise en œuvre des conditions d’exercice des droits humains selon les principes et contenus de la Convention (qualité d’accès, société inclusive, principe des droits humains…) ;

- L’originalité et le caractère innovant du projet ;

- La qualité du partenariat du ou des chercheurs qu’implique le projet avec les acteurs sociaux publics ou de la société civile incluant le mouvement associatif de défense des droits des personnes ayant des incapacités et vivant des situations de handicap (les modes de recherche participative démontrant un maillage chercheur/milieu associatif seront priorisés) ;

- Une attention particulière sera portée à l’énoncé de l’utilité ou des possibles retombées pour les acteurs concernés par la mise en œuvre du projet ou du suivi des transformations sociales exigées par la Convention des Nations-Unies;

- La qualité de la méthodologie ;

 

- Le réalisme du projet (relations entre la logistique, la méthodologie, le partenariat, les ressources demandées, les éventuels cofinancements, le temps de réalisation) ;

- Les résultats attendus (effets sur la qualité d’accès, la prise de décision, les bonnes pratiques, l’effet sur la participation sociale ou l’exercice des droits des populations visées);

- La qualité des paramètres d’évaluation de l’atteinte des objectifs du projet, en particulier des indicateurs de réduction d’obstacles ;

- Les modes de transfert des connaissances (publications, transferts selon des modalités appropriées selon les acteurs concernés, stratégies de diffusion et appropriation des connaissances).

L’Association de Préfiguration de la Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap finance exclusivement des projets de recherche, et non:

 

- La création ou le fonctionnement d’établissements et services sociaux et médico-sociaux ;

- L’aide directe à une personne en situation de handicap,

- Les projets liés aux mécanismes des maladies.

Montant global de l’appel à projets 2010 : sur la base d’un montant pouvant aller jusqu’à hauteur de 100 000 euros par projet, répartis sur 2 années.

Dates de dépôt des lettres d’intention : du 01 er avril au 27 mai 2010 (Pour plus d’informations, connectez-vous à notre site : www.firah.fr) Résultat de l’appel à projets : Novembre 2010

Contact :

 

Page 6/6

Association de Préfiguration de la Fondation Internationale de la Recherche Appliquée sur le Handicap – 14 rue de la Tombe Issoire 75014 Paris

Tel : 01.43.12.19.19 / Fax : 01.43.12.52.88 Adresse électronique : axelle.pruvot@fegapei.fr - Site internet : www.firah.fr