Introduction

:

Malgré l’existence de 8 000 lois et 100 000 décrets en France, « nul n’est censé ignorer
la loi ». En effet, depuis 1789 le français est passé du statut de sujet qui obéit aux lois
du roi à celui de citoyen qui est à l’origine des lois par son vote. « La loi n’exprime la
volonté générale que dans le respect de la Constitution » (jurisprudence de 1985) c’està-dire que le Parlement avec le gouvernement et le Conseil constitutionnel sont les
acteurs par lesquels la démocratie française élabore les lois.

Problématique :
En quoi la loi est-elle « l’expression de la volonté générale » (Déclaration des droits de
l’homme et du citoyen de 1789) ?

I. Quelles sont les étapes de l’élaboration d’une loi ?

A. Quelles sont les procédures démocratiques par lesquelles une loi est
élaborée ?

Fiche : Quelles sont les étapes de l’élaboration d’une loi ?

1) Quelles sont les étapes d’élaboration de la loi ?
2) Qui a l’idée de la loi ?
3) Qui peut présenter des amendements ?
4) Donnez la signification précise du mot navette ?
5) Pour quel motif la commission mixte paritaire se réunit-elle ?
6) Que signifie le terme promulguer ?

Comment le vote des femmes en France a-t-il été permis par la loi ? (exemple d'élaboration d’une loi) Fiche : La lutte des femmes pour obtenir de droit de vote Site INA (2 min 26) : femmes avec droit de vote en 1944 et demandant la parité dans les années 1990 : http://www. l'Assemblée nationale a le dernier mot.com/50680285 _ Le projet de loi (du gouvernement) ou la proposition de loi (des députés ou des sénateurs) est soumis au Conseil d'État (assemblée chargée de conseiller le gouvernement).fr.fr/economie-etsociete/justice-et-faits-divers/video/CAB94044829/histoire-vote-des-femmes. Le projet de loi est discuté par le Parlement. Les lectures successives de l'Assemblée nationale et du Sénat s'appellent la « navette ». En cas de désaccord. Pendant ce temps. le président de la République dispose d'un délai de 15 jours pour la promulguer au Journal Officiel. une commission mixte (7 députés et 7 sénateurs) se réunit. le Conseil constitutionnel vérifie qu'elle est en conformité avec la Constitution.ina.html . Si le désaccord persiste. B. Pour que la loi devienne applicable.7) A quel moment la loi devient-elle applicable ? Elaboration d'une loi (3 min 34) : http://vimeo.

quelques dates d’entrée en vigueur du vote des femmes :  1893 Nouvelle-Zélande. A l’étranger.  1920 : proposition de loi pour l’égalité civile et politique (Jules Guesde).ina.fr/economieet-societe/justice-et-faits-divers/video/AFE86002866/les-femmes-dans-la-viecivique. 1984 Liechtenstein. le Sénat bloque la mesure . Canada (sauf Québec – 1940). le Sénat bloque la mesure. 1920 USA. _ 1919 : vote favorable de la Chambre des Députés en faveur de droits politiques pour les femmes. 1975 Portugal. le vote des femmes _ L’ordonnance du gouvernement provisoire de la République française du 5 octobre 1944. confirmant le droit de vote accordé aux femmes le 21 avril 1944 par le Comité .  1936 : vote favorable de la Chambre des Députés pour l’égalité politique entre les sexes . Uruguay. 1918 Allemagne. L’élaboration de la loi : un exemple.Site INA (1 min 23) : Femmes jurés en 1945 : http://www. 1932 Brésil.  1903 : rejet de l’égalité politique par un vote unanime du Parlement . 1906 Finlande. 1972 Suisse.html Repères chronologiques : En France :  1876 : premier groupe suffragiste français : « le droit des femmes » (Hubertine Auclert) . 1938 Royaume Uni. rejetée par le Sénat en 1922 . Pour la première fois en France 3 femmes soussecrétaires d’état participent au gouvernement de Front populaire.fr.

assemblee- nationale.fr/histoire/femmes/citoyennete_politique.français de la Libération nationale. d’Amérique du Nord. mais aussi le Brésil) ayant déjà adopté ce droit. met fin à plusieurs décennies de revendications et de débats ainsi qu’à une « exception française » en permettant à la France de rejoindre les nombreux Etats (d’Europe.pdf de TRAVAIL A FAIRE Dossier sur le citoyen et la loi. Introduction : l'élaboration de la loi (schémas et explications). puis de le débattre (débat entre les 2 groupes d'élèves pour ou contre la nouvelle loi) avant de le soumettre à une assemblée (vote de la classe pour adopter la loi ou non).fr/TICE/teledoc/mire/teledoc_francaisedoitvoter. Projet : demander aux élèves de rédiger un texte de loi (mini dossier avec un résumé d'une demi-page au maximum).asp * Etude film : http://www2. . Resources Vote des femmes : * Site de l'Assemblée nationale : http://www.cndp.

loi du 15 mars 2004 sur le principe de laïcité et la question du foulard islamique). Le travail s’effectue en commun pour la partie exposé du projet de loi. 2) L'égalité homme-femme (combat pour le droit de vote des femmes d'Olympe de Gouges à l'obtention du droit de vote en 1944. Ensuite le groupe doit se diviser en deux pour s’opposer lors du débat. 3) Comment protéger sur Internet le droit au respect de la vie privée ? 4) La question des OGM (loi du 25 juin 2008 relative aux OGM).Les groupes doivent réunir quatre personnes au minimum et six au maximum. 1) Les recherches doivent permettre d’élaborer une présentation du projet de loi (exposé de 5 minutes) comportant les points suivants : . FICHE TRAVAIL ECJS : LE CITOYEN ET LA LOI BUT : Préparer un projet de loi (présentation du projet de loi [exposé de 5 minutes] et préparation d’un débat parlementaire [débat de 10 à 15 minutes]) METHODES ET ETAPES: . les controverses sur la parité).Puis recherche au CDI remplacée par la constitution d'un dossier à donner aux élèves sur 4 sujets possibles : 1) La laïcité (dossier : loi de 1905 sur la séparation de Église et de État.

exemples) sur les différents aspects du projet de loi doivent être établis. .* Dispositifs : quelles sont les mesures à adopter ? * Valeurs républicaines : quelles inégalités sont combattues ? Au bénéfice de qui ? Au nom de quels principes républicains ? 2) Les recherches doivent aussi permettre de préparer un débat contradictoire. * Des arguments (idées. Arguments et contre arguments doivent être préparés de manière précise de façon à pouvoir discuter de manière fluide mais ferme dans le débat. * Chaque demi groupe doit défendre (parti du gouvernement) ou s’opposer (parti de l’opposition) le projet de loi. mots clés.