Vous êtes sur la page 1sur 24
 
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
LE TAPIS ROUGE À 
Ils sont la priorité des Kabylescet été
Le coup de gueulede Berchiche
BENKABLIA ET BENTIBA
«JE SUIS TITULAIRE PARCEQUE JE LE MÉRITE»
www.competition.dz
MERCREDI 23 MARS 201620 DA 
France
2
 €
4586
ISSN 1111
LIBRE EN JUIN
LE MOULOUDIA 
 VEUT ZITI
EL-HARRACH VEUT UNÉCHANGE CHAÂL-ABID
RCA, MCO, MOB
LE NASRIA 
 VEUT UN 9/9
 AU 20-AOÛT-1955
LA FAF N'AUTORISERAPAS PLUS DE 2 PRÊTS
Bouguèche :«On n'a pas dit notre dernier mot»
USMB
DJELLOULRENVOIESYLLA 
USMH
MOUASSA
POUR CONVAINCRE
QUESTIONS POUR
GOURCUFF
4
MESLOUB : «GOURCUFF SUR LE DÉPART ? JUSTE DES BRUITS DE COULOIRS»
Boudebouz, n’est-ce pas le moment ?
Ghezzal, à quand la chance ?
Quel rôle pour Hanni et Benzia ?
BENTALEB, OUT 6 SEMAINES
COMMENTL'USMA VA
GÉRER LEDOSSIER?
OPÉRÉ DU GENOU
1
 2
3
OÙ JOUERA MAHREZ ?
4
 
HANNACHI
DÉROULE
«Il est le bienvenu à la JSK»
 ALI HADDAD
 
www.competition.dz Mercredi 23 mars 2016
2
ÉQUIPE NATIONALE
L’équipe nationale acommencé lespréparatifs de la doubleconfrontation face àl’Ethiopie avant-hier soirà Sidi Moussa.
PAR SMAÏL M. A.
22 des 24 joueurs
retenuspour le stage étaient présents lundisoir à Sidi Moussa, puisqu’il man-quait à l’appel 2 joueurs, à savoirBoudebouz et Mbolhi, cela n’a pasempêché Christian Gourcuff à par-ler à ses joueurs à l’occasion de l’ar-rivée de la plupart, un discoursauquel les 22 présents étaient trèsattentifs, car avec tout ce qu’ils ontpu lire et écouter, et même voir cesderniers temps, chaque mot ducoach pouvait avoir un sens, voireune interprétation, mais Gourcuff s’est contenté de donner des direc-tives dans un seul sens, celui dutravail, afin de réussir un maxi-mum, ce stage qui a commencéavant-hier. Le Français, qui a com-mencé par donner le programmede travail de l’équipe, jusqu’au pro-chain match prévu vendredi, aensuite imploré ses joueurs à don-ner le meilleur d’eux même pourréussir les deux sorties, mieuxencore, il leur a carrément deman-dé de se concentrer afin de glanerles 6 points mis en jeu. Pour lui ilfaut absolument en finir avec laqualif’ à la CAN dès ce stage.«Ona deux matches, il faut qu’on lesremporte, on n’a pas le droit à l’er-reur, car on doit arriver au stage de juin en étant qualifié, il faut faire denotre mieux pour gagner ce ven-dredi, et mardi prochain, et on a lesmoyens pour le faire», leur a-t-ildemandé.
Préparer le Mondial dès juin
Cette demande paraît des pluslogiques, et on vous l’exposait déjàdans nos précédentes éditions, etvoila maintenant qu’elle est toutsimplement transmise aux joueurs,Gourcuff a fait en sorte de boosterses capés et leur donner une raisonde rester mobilisés jusqu’au 30 dece mois, date de la fin de ce regrou-pement. Il veut visiblement rentrerà Alger avant 30 mars prochainavec 12 points au compteur et unequalif’ qui lui ouvrira plusieursportes, parmi elles, la possibilitéd’accéder au stage de juin avecd’autres intentions que de gagnerles Seychelles et le Lesotho pour sequalifier, il veut faire de ces deuxrencontres, le début des préparatifspour l’entrée en lice dans les élimi-natoires du Mondial prévue enoctobre prochain. Certes l’équipeaura aussi le mois de septembre quioffre cette possibilité de se prépa-rer, mais il veut explorer les deuxdates de juin d’autant qu’à cettedate-là, il pourra se permettre desessais qui seront presque impos-sibles à faire plus tard.
Période d’essai
Gourcuff fera en sorte donc de tirerle maximum de ses joueurs pourmaintenir la dynamique victorieuseenclenchée le 18 novembre derniercontre la Tanzanie. Depuis cettedate qui sera éternellement liée àl’historique 7-0 contre la Tanzanie,le Breton a décidé d’injecter dusang neuf dans son groupe. Pourparer aux éventuelles défections, ila entamé des contacts avec des joueurs, et si Benzia et Hanni onteu la chance d’être appelé dèsmaintenant, d’autres vont encoreattendre, et juin paraît le momentidéal de les tester, si bien sûr le butde laqualif’ à la CAN gabonaiseest atteint plus tôt que prévu.
 Avenir
Depuis quelque temps, on parleavec un instance du très probabledépart du coach au terme de cestage de mars, tout paraît s’achar-ner contre lui à cette période del’année, et certains vont même ten-ter de tisser un lien entre cettevolonté d’en finir avec la qualif’ dèsce mois de mars, avec ses enviesd’ailleurs, mais à vrai dire, leFrançais ne veut nullement laisserl’équipe à mois chemin, et mêmes’il décide de s’en aller, ça nedevrait pas se faire avant juin pro-chain, ça paraît même le momentidéal pour effectuer une passationde consignes avec son successeur,nous dit-on, si son désir de partirest confirmé bien sûr. Côté sportif,6 points lors de ce mois de marssont plus que souhaitables, d’au-tant qu’on est à quelques enca- blures du tirage au sort duMondial, sachant que les matchesde ce mois de mars seront décisifset déterminants pour la constitu-tion des chapeaux du tirage prévuentre mai et juin prochains.
S. M. A.
Il s’est adressé à ses joueurs avant-hier soir
GOURCUFF
Il faut assurer la qualif’dès ce mois de mars»
«
PAR ISLAM Z.
Pour ce premier regroupement del'année, le sélectionneur nationalChristian Gourcuff a fait appel àdeux nouvelles têtes, à savoir Hanniet Benzia. Les deux joueurs ont étéaccueillis comme leurs prédéces-seurs, comme un membre de lafamille. L'équipe nationale est unegrande famille et à chaque fois, onsouligne ce paramètre très impor-tant qui permet au groupe de bienvivre et de surtout progresser surtous les plans au point de hisserl'équipe au rang des meilleures. Pourle stage actuel qui se déroule ducôté de Sidi Moussa, le sélection-neur national, Christian Gourcuff adécidé de faire appel à deux nou-veaux joueurs, à savoir Benzia etHanni. Les deux joueurs qui décou-vrent l'ambiance de la sélection sesont directement fondus dans legroupe et donnent déjà l'impressionqu'ils sont au sein de l'équipe depuisplusieurs années maintenant. Unetrès bonne chose qui fait dire quel'ambiance est au beau fixe et quetout se passe bien au sein de lafamille algérienne qui accueille deuxnouveaux frères d'armes pour lasuite du parcours. Les deux joueursont été reçus à bras ouverts par lescadres de l'équipe qui les ont misdans les meilleures conditions pos-sibles.
Bizutage
Comme nous le faisait savoirSofiane Hanni à la sortie de la zonemixte, les deux nouveaux en sélec-tion n'ont pas tardé pour connaîtrece qui les attendait. Le traditionnelbizutage des nouveaux. Si pour Hannicela devait avoir lieu hier et qu'ilétait en train de penser au titre qu'ilallait interpréter devant ses équi-piers, Benzia y serait passé oudevait le faire hier aussi. Ceci vaencore détendre beaucoup plus l'at-mosphère au sein de l'équipe et ren-forcer les liens fraternels entre lesjoueurs. D'ailleurs, depuis desannées, on n'a jamais entendu parlerd'une mauvaise ambiance au sein dela sélection. Une excellente chosepour tout le monde.
Les deux joueurs : «On aété très bien accueillis»
Lorsqu'ils se sont présentés devantla presse, les deux joueurs savaienttrès bien qu'ils allaient être ques-tionnés sur leur intégration maisaussi sur l'accueil qui leur a étéréservé : "Pour ne rien cacher, j'aitrès bien été accueilli lorsque jesuis venu. J'ai de bonnes relationsavec tout le monde. Donc, je suistrès content. J'ai aussi beaucoup defierté en venant ici et mon intégra-tion se passe très bien", dira l'atta-quant formé à l'Olympique Lyonnais.Pour sa part, Hanni abonde dans lemême sens et fait savoir : "De cecôté-là, il n'y a pas de souci. J'aitrès bien été accueilli. Tout se passebien pour moi", avant de répondrepar rapport au bizutage : "J'attendsmon bizutage ce soir. J'attends dechoisir ma chanson." Tout sourire, lejoueur a donné l'impression de s'êtretrès bien intégré. Une excellentechose.I. Z.
Ils sont les deux derniers venus en équipe nationale
Benzia et Hanni : comment ils ont été accueillis
23 joueurs àl'entraînement
Au cours de la dernière séanced'entraînement d'hier, le sélection-neur a travaillé avec un groupe plusélargi. En effet, ils étaient 23joueurs à avoir pris part à la der-nière séance d'entraînement d'hier.Seul Raïs Mbolhi a manqué à l'appelpuisqu'il est arrivé en retard. C'estsous une forte pluie que le travail aété effectué par le coach national.D'ailleurs, il est directement passéau travail tactique avec ses joueurspour préparer son équipe du mieuxqu'il pouvait car il savait parfaite-ment que le facteur temps ne jouaitpas en sa faveur et qu'il n'avait quedeux petits jours pour mettre surplace une équipe compétitive pourle rendez-vous de vendredi face àl'Ethiopie. Les choses sérieuses ontdonc commencé pour les Verts quisont leaders de leur groupe et quipourraient valider leur billet pour laCAN 2017 dans le cas de deux vic-toires face à l'Ethiopie en aller etretour.
Mbolhi dernier arrivé
Le dernier rempart de la sélectionnationale, Raïs Mbolhi, est le der-nier joueur à avoir rejoint la sélec-tion pour entamer le stage. C'esthier après-midi que le portierd'Antalyaspor a rejoint le CTN pourdémarrer la préparation en vue desdeux prochains matchs de l'équipenationale.
Hanni s'est fait bizuterhier
Comme l'exige la tradition, les nou-veaux joueurs doivent absolumentpasser par le bizutage pour leurpremière cape. Sofiane Hanni n'y apas échappé. En effet, le milieu deterrain du FC Malines a fêté sonbizutage hier. C'est ce qu'il nous aassuré du moins. Au moment de luiposer la question, il a fait savoirqu'il réfléchissait à la chanson qu'ilallait chanter. Sympa. I. Z.
576648e32a3d8b82ca71961b7a986505