Vous êtes sur la page 1sur 16
Algérie Ethiopie L'AVANT-DERNIÈRE MARCHE AVANT 20h30 LE GABON BENZIA : «TITULAIRE OU REMPLAÇANT, JE SUIS
Algérie
Ethiopie L'AVANT-DERNIÈRE
MARCHE AVANT
20h30
LE GABON
BENZIA : «TITULAIRE OU
REMPLAÇANT, JE SUIS PRÊT»
POURQUOI GOURCUFF
DOIT RESTER
www.competition.dz VENDREDI 25 MARS 2016 20 DA France 2 € N° 4588 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

Le nouveau maillot

LES ALGÉRIENS

INDIGNÉS

des Verts a déjà été porté par Palmeiras

«15 MOIS D'ATTENTE POUR ÇA ?!»

LA FAF VEUT DES

EXPLICATIONS

été porté par Palmeiras «15 MOIS D'ATTENTE POUR ÇA ?!» LA FAF VEUT DES EXPLICATIONS VA

VA OUVRIR UNE

ENQUÊTE

été porté par Palmeiras «15 MOIS D'ATTENTE POUR ÇA ?!» LA FAF VEUT DES EXPLICATIONS VA
LA FAF VEUT DES EXPLICATIONS VA OUVRIR UNE ENQUÊTE JOHAN CRUYFF, LA LÉGENDE S'EN VA Gourcuff
LA FAF VEUT DES EXPLICATIONS VA OUVRIR UNE ENQUÊTE JOHAN CRUYFF, LA LÉGENDE S'EN VA Gourcuff

JOHAN CRUYFF,

LA LÉGENDE S'EN VA

Gourcuff : «Il a laissé une empreinte en tant que joueur et entraîneur»VA OUVRIR UNE ENQUÊTE JOHAN CRUYFF, LA LÉGENDE S'EN VA «La philosophie de possession m'a porté»

«La philosophie de possession m'a porté»ENQUÊTE JOHAN CRUYFF, LA LÉGENDE S'EN VA Gourcuff : «Il a laissé une empreinte en tant

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016

2

À LA UNE

www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 2 À LA UNE ALGÉRIE 20H30 ETHIOPIE 4 mois plus tard,

ALGÉRIE

20H30

ETHIOPIE

25 mars 2016 2 À LA UNE ALGÉRIE 20H30 ETHIOPIE 4 mois plus tard, revoilà les

4 mois plus tard, revoilà les Verts prêts à rejouer et produire du beau jeu et surtout à marquer des buts.

PAR SMAÏL M. A.

C'est sur un cinglant 7 à 0 que le public du stade Tchaker avait quitté les gradins du complexe blidéen le soir du 18 novembre dernier, 7 buts qui avaient visité les filets des malheureux Tanzaniens, qui avaient cru un instant avoir fait le plus dur en réalisant le nul chez eux contre un mondialiste, leur rêve n'a pas trop duré et s'en est suivi une explosion. Ce sort désormais est redouté par toutes les équipes qui affrontent l'EN, du moins celles qui visitent le stade Tchaker, il faut dire que l'EN est devenue intraitable sur sa pelouse fétiche et laisse rarement des points filer devant ses fans toujours nombreux et prêts à la soutenir, ça sera le cas aujourd'hui avec la réception de l'Ethiopien, un match duquel Gourcuff veut faire un autre spectacle, une autre symphonie que Mahrez and Co vont jouer mais cette fois avec un but très précis et surtout très urgent.

L'avant-dernière marche

AVANT LE GABON

très urgent. L'avant-dernière marche AVANT LE GABON Prendre le large En effet, le coach national a

Prendre le large En effet, le coach national a insisté auprès de ses poulains sur la qualification le plus tôt possible, on jouera ce soir la 3e journée des éliminatoires qualificatives à la

CAN 2017, soit à mi-chemin, et le Breton est déjà pressé d'en finir, il veut que ça soit carrément l'avant-dernière marche avant l'obtention du ticket vers Libreville, et la CAN prévue en janvier

prochain. Pour ce faire, c'est simple, le mode d'emploi consiste d'abord à gagner aujourd'hui et prendre le large, puisque l'écart sera désormais de cinq unités entre les Verts et les Antilopes, de huit entre les Fennecs et les Seychelles et de neuf entre l'EN et le Lesotho. Il suffira ensuite d'aller gagner en Ethiopie mardi prochain pour tuer la compétition et remporter le billet qualificatif, avant tout le monde.

Habitudes Décidément Gourcuff a pris goût à la qualification prématurée à une compétition, il a pu le vérifier lorsqu'il avait succédé à Vahid, après la Coupe du monde 2014 au Brésil, il avait réalisé l'exploit de gagner tous ses matches jusqu'au déplacement au Mali, la qualification quant à elle il l'avait assurée au terme de la double confrontation contre le Malawi, le 11 et 15 octobre 2014, cela lui avait laissé le temps d'observer son groupe, d'essayer des choses et se débarrasser tout simplement de la pression de la compétition avant la CAN, c'est ce que le Français veut refaire aujourd'hui aussi et mardi prochain, d'où la nécessité de cette première étape, qui nécessite tout de même un minimum de prudence au risque de se faire piéger par les Ethiopiens.

S. M. A.

Seychelles-

Lesotho

demain

L'autre match du groupe J des éliminatoires de la CAN

2017

opposera demain les Seychelles au Lesotho, la partie aura lieu au stade Linité à Victoria la capitale des Seychelles à 13h30 heure algérienne

(16h30

heure des

Seychelles).

Tout en avouant que ça sera un match compliqué BOUGHERRA : «Un rêve que de
Tout en avouant que ça sera un match compliqué
BOUGHERRA : «Un rêve que
de faire partie du staff de l'EN»
MESBAH :
«Si on pratique
L'ex-capitaine de l'équipe nationale,
Madjid Bougherra, est confiant
quant aux chances des Verts
de remporter une victoire
aujourd'hui face à l'Ethiopie.
notre jeu, il n’y aura
pas de soucis»
B, le CAF A, et de ce fait ça demande enco-
re un certain temps pour avoir les diplômes
requis et devenir entraîneur. En tout cas, on
apprend beaucoup de choses lors de nos
formations, je ne pensais pas que le
métier d'entraîneur était aussi com-
plexe", avant d'ajouter : "Je suis encore
un joueur, je joue actuellement à Dubai,
on verra l'année prochaine où je serai.
Comme vous le savez, je prépare
mes diplômes, mais je ne sais pas
encore ou j'entrainerai ni
quand je commencerai".
Actuellement, vous passez
vos diplômes, vous pensez
donc devenir entraîneur
Franchement devenir
entraîneur, je n'y pense pas
trop, mais vu que j'ai
l'opportunité durant cette trêve
internationale d'avoir quelques
jours de repos, j'en profite donc
pour terminer ce stage,
d'autant plus que j'étais là lors
de la première session. Mais
pour l'instant, je suis encore
joueur et j'ai encore envie
d'être sur le terrain.
victoire. Il faudra rester
concentré et tenter
d'arracher le meilleur
score possible à domicile
après penser à la suite.
Quel serait justement votre
conseil ?
Je n'ai pas vraiment de
conseils à donner, mais il est
clair que durant les dernières
années, vu le potentiel que l'on
a, l'Algérie est devenue une
équipe très importante en
Afrique. Donc si on pratique
notre jeu comme on le fait
d'habitude il ne devrait pas y
avoir de problème.
«Très confiant
pour le match
d'aujourd'hui»
Madjid Bougherra, qui a
vécu de très belles années
avec l'équipe nationale,
rêve d'y revenir un jour,
mais cette fois-ci pour
faire partie du staff tech-
nique national. Un sou-
hait qui, pour le Magic,
n'est néanmoins pas à
l'ordre du jour :
Pensez-vous un jour intégrer
le staff technique de l'EN?
Non, je n'y pense pas
beaucoup. Je suis encore joueur
je fais partie de l'effectif de
l'équipe nationale. Après pour
la suite on verra comment ça se
passera.
Est-il vrai que vous pensez à
prendre votre retraite
internationale ?
Non, pas du tout. Je n'ai
jamais dit que je voulais
prendre ma retraite
internationale. Je suis toujours
à la disposition de l'équipe
nationale. C'est vrai que je
manque de compétition, mais
si on fait appel à moi je
répondrai présent comme je l'ai
toujours fait pour défendre les
couleurs de mon pays.
Madjid Bougherra, pré-
sent en Algérie pour passer son
diplôme d'entraîneur, croit en les
chances des Verts d'arracher
une victoire face à
l'Ethiopie aujour-
d'hui. Alors qu'il a
participé au
retour de l'équipe
nationale au som-
met du football afri-
cain, le défenseur axial
algérien et ancien
capitaine des
Verts
nous a
donné
son avis
sur la ren-
contre d'aujour-
d'hui : "En ce qui concerne le
match de ce vendredi, je suis
très confiant par rapport à la
qualité de l'équipe et des
joueurs que nous avons. J'ai
eu de très bons échos sur cer-
tains joueurs, leur état d'es-
prit est très bon. Il faut
gagner ce match-là afin de
négocier sereinement la suite
de la compétition."
Un match face à l'Ethiopie
ce vendredi, que pensez-
vous de cette
confrontation ?
Ce sera sans aucun doute un
match compliqué, mais je
pense que l'équipe nationale
avec les talents qu'elle a
pourra remporter la
«Je suis encore loin
de devenir entraîneur»
Comme tout le monde sait, l'ex-
capitaine des Verts est présent en
compagnie d'autres joueurs à l'Institut
de Aïn Benian pour passer son diplôme
d'entraîneur. C'est pour dire que Madjid
Bougherra prépare déjà sa reconversion :
"D'abord ce n'est pas à
l'ordre du jour et en
plus ça ne sera pas à
moi d'en décider.
Dans un premier
temps, il faudra
avoir les bonnes
compétences.
Mais bon ça serait
un rêve et un hon-
neur à l'avenir d'in-
tégrer l'équipe
nationale, car j'y
ai vécu de très
bons souvenirs
et pourquoi pas
en créer de nou-
veaux mais cette
fois-ci de l'autre
côté de la bar-
rière."
"Je suis encore loin, il reste encore le CAF
M. K.
M. K.

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016

À LA UNE

3

   
ALGÉRIE 20H30 ETHIOPIE En l'absence de Salaheddine KEBEDE, l'attaquant par qui le danger pourrait venir
ALGÉRIE
20H30
ETHIOPIE
En l'absence de
Salaheddine
KEBEDE,
l'attaquant par
qui le danger
pourrait venir
L'EN affronte ce soir l'équipe
éthiopienne avec l'envie de faire
l'avant-dernier pas vers la qualifi-
cation pour la phase finale de la
CAN-2017. Comme on le sait,
Gourcuff a constaté tout au long
des mois qui ont séparé le dernier
match de novembre et celui de ce
soir, à travers les séances de
visionnage qu'il s'est offertes pour
décortiquer le jeu des Antilopes,
que cette équipe a perdu beau-
e
coup de son éclat, en 2014, l'EN
avait affronté un team très
remuant avec comme chef d'or-
chestre l'ancien attaquant du
Mouloudia Club d'Alger
Salaheddine Saïd qui a souvent
fait des misères aux défenses
adverses, c'est lui qui était attendu
et redouté même pour ce match
d'aujourd'hui, mais voilà que le
joueur de Saint George a décidé
de ne pas faire le déplacement en
demandant à son coach de le lais-
ser souffler, lui qui n'est revenu de
Lubumbashi où il a affronté avec
son club éthiopien, le TP
Mazembe, que 2 heures avant
l'embarquement des Antilopes
vers Alger via Le Caire. Cette
absence de Salaheddine a mis
Yoahnnes Sahle dans l'embarras,
d'autant que d'autres défections
ont été aussi enregistrées, le grou-
pe ayant rallié Alger n'étant com-
posé que de 21 éléments sur les 24
initialement convoqués. Ceci dit,
et parmi les 21 éléments qui
séjournent depuis mardi à Blida,
on y retrouve le nom de l'atta-
quant Getaneh Kebede, cet élé-
ment n'est autre que l'homme
dangereux de l'équipe quand
Salaheddine n'est pas là, c'est lui
qui joue en pointe et qui fait parler
la poudre grâce à un pied gauche
puissant et surtout précis, mais
aussi une habilité remarquable de
l'autre pied, ainsi que de la tête.
Evoluant dans les rangs de
l'University Of Pretoria en cham-
pionnat sud-africain, Kebede ne
cesse de progresser malgré son
jeune âge, d'ailleurs il a marqué
son passage dans ce club même
s'il y évolue encore, par un but à la
Madjer marqué en championnat
contre les Platinum Stars.
Kebede a aussi la particularité
d'avoir été le dernier buteur de
l'Ethiopie le 17 avril lors du match
joué à Brazzaville contre le Congo,
son 2e en une semaine puisqu'il a
aussi marqué au match aller.
Capable de décocher des frappes
lointaines, l'arrière garde de l'EN,
quels que soient les éléments qui
la composeront, sera appelée à
faire très attention, idem pour
Mbolhi, dont les tirs lointains ne
sont pas forcément sont point le
plus fort. Ce qui est sûr, c'est que
l'Ethiopie ne va pas s'aventurer en
attaque, elle restera sur ses bases,
et tentera par des contres de griller
la politesse à notre défense, avec
ce diable de Kebede qui aura hâte
de scorer dans un 3 e match consé-
cutif.
S. M. A.

3

arbitres

sud-africains

pour la

rencontre

La CAF a désigné des arbitres sud- africains pour le match Algérie- Ethiopie qui aura lieu ce soir à 20h30 au stade Tchaker. L'arbitre principal n'est autres que Victor Miguel de Freitas Gomez, il sera assisté dans sa mission par ses deux compatriotes Mothibidi Stevens Khumalo et Lindikhaya Bolo. Le quatrième arbitre est Tinyiko Victor Hlungwani (Afrique du Sud).

L'Ethiopie,

120

du classe-

ment FIFA

Avec 285 points et un bon de 4 places, l'équipe nationale d'Ethiopie est arri- vée à la 120e posi- tion du dernier classement FIFA publié le 3 mars dernier, il s'agit de la moyenne de classement de cette sélection depuis des années, le football éthio- pien a du mal à démarrer, il ne faut pas s'attendre à ce qu'il le fasse ce soir ou dans 4 jours, ce qui serait une catastrophe pour 'EN.

Seychelles-

Lesotho

demain

L'autre match du groupe J des éli- minatoires de la CAN 2017 oppose- ra demain les Seychelles au Lesotho, la partie aura lieu au stade Linité à Victoria la capitale des Seychelles à 13h30 heure algérienne (16h30 heure des Seychelles).

Les photos de la pelou- se envoyées par email à Gourcuff

La direction de la pelouse du stade Tchaker a envoyé par email au sélectionneur national Christian Gourcuff des pho- tos de la pelouse. Les responsables de l'entretien du gazon ont aussi envoyé un rapport détaillé au sélec- tionneur sur l'état de la pelouse. Selon certaines indiscrétions, le sélectionneur national s'est montré très satis- fait quant à l'état du terrain.

Benzia :

«QUE J'ENTAME LE

MATCH OU QUE JE JOUE 5 MINUTES,

JE DONNERAI TOUT POUR L'ÉQUIPE»

Le nouvel attaquant des Verts se sent comme un poisson dans l'eau et s'est très vite adapté. Pour sa première devant la presse algérienne, il est apparu serein et décontracté. Le lillois

est dans le vif du sujet et se montre déjà prêt si Gourcuff veut lui faire appel pour le match face

à

l'Ethiopie.

"Je viens en forme et sans blessure. Je suis à la disposition du coach car c'est lui qui fera ses choix. Maintenant, que je démarre en tant que titulaire, je don- nerai 100%. Si le coach m'aligne pour 5 minutes, je donnerai tout pour aider l'équipe. Après, il faudra respecter les décisions du coach " nous dira t-il. A propos de ses appréhen- sions par rapport au voyage en Ethiopie, le petit fennec nous dit : "Non, de ce côté-là pas de problèmes. J'ai été briefé. Avec des cama- rades en club, y en a beau- coup qui sont en sélection africaine, comme Mounir Obbadi, qui m'a parlé des conditions. Je vais m'adapter. I. Z.

Il n'a pas pris part à un match officiel depuis le match contre la Côte d'Ivoire à la CAN 2015

FEGHOULI

417 JOURS

PLUS TARD…

Les regards seront braqués ce soir sur le stade Mustapha-Tchaker où l'EN retrouvera son jardin pour une nouvelle étape dans les éliminatoires de la CAN 2017.

PAR SMAÏL M. A.

Il s'agit de la 3 e rencontre pour l'EN dans cette cam- pagne, mais ça ne sera que la première pour Sofiane Feghouli, l'ailier droit des Verts qui va faire son grand retour après une très longue absence pour ce qui est des matches officiels. En effet, Feghouli qui avait pris part au stage d'octobre dernier avec les Verts et a même été pris

pour cible au stade du 5- Juillet, sorti sous les sifflets du public mecontent du 5-Juillet, n'a pas joué en novembre l'al- ler et retour contre la Tanzanie comptant pour le tour préliminaire qualificatif à la Coupe du monde, ce n'était pas le seul match où il était absent, puisqu'il a manqué aussi en juin le coup d'envoi des éliminatoires qualifica- tives à la CAN-2017 au Gabon, avec le match contre les Seychelles, puis le stage en

Afrique du Sud et la partie jouée au Lesotho en sep- tembre, le tout à cause de blessures contractées juste avant le début des regroupe- ments, ce qui fait que le match d'aujourd'hui, qu'il devrait débuter comme titulaire, va être l'occasion de retrouver l'ambiance des rencontres offi- cielles avec l'EN après 417 jours, soit plus de 13 mois d'absence, puisque la dernière partie jouée avec l'EN dans un cadre officiel remonte au 1er février 2015 au stade de Malabo en Guinée équatoriale lors des quarts de finale contre la Côte d'Ivoire lorsque l'EN avait quitté la compéti- tion.

Juste après, le mois suivant, Soso était avec le groupe qui est allé concéder une défaite amère contre le Qatar à Doha, avant de mar- quer un doublé contre Oman en amical, c'était d'ailleurs ses

deux derniers buts avec les Verts et sera, sans le moindre doute, l'un des éléments à suivre dans le match, aux côtés de Mahrez et les deux nouveaux venus, en l'occur- rence, Benzia et Hanni, qui comme Sofiane, prendront part à leur premier match de l'EN dans cette nouvelle cam- pagne qualificative à la coupe d'Afrique gabonaise.

Titulaire à part entière avec l'EN malgré les secousses, Feghouli sera appe- lé bientôt à changer de club, la double confrontation contre l'Ethiopie tombe à pic pour lui, afin de montrer aux gens qu'il n'est pas encore terminé, lui qui subit une pression énorme ces derniers temps du côté de Valence, de la part notamment des dirigeants du club qui ne digèrent toujours

pas l'idée de n'avoir pas pu le convaincre de prolonger au

VCF.

S. M. A.

ELIMINATOIRES CAN 2015

L'ETHIOPIE,

LA SEULE ÉQUIPE

À

À

AVOIR MARQUÉ

TCHAKER

Une statistique importante

est à relever avant le match d'aujourd'hui opposant l'EN

à

sont les seules à avoir réussi à secouer les filets de l'EN lors des éliminatoires de la CAN 2015 à Blida contre l'EN, c'était même l'ouverture du score à la 21' par Okwory, alors que les autres adver- saires, à savoir le Mali et le Malawi étaient dans l'incapa- cité de le faire lors des deux premiers matches. Rappelons que l'EN avait déjà assuré sa qualification au moment où elle jouait ladite partie.

l'Ethiopie. Les Antilopes

Une équipe qui com-

mence bien ses matches, mais… Parmi les constats faits après visionnage des rencontres de la sélection éthiopiennes, il s'est avéré que ce team a ten- dance à bien attaquer en début du match profitant de sa fraîcheur physique, c'est durant la première demi- heure qu'il arrive souvent à marquer des buts, avant de s'effondrer petit à petit et concéder des buts notam- ment en 2 e mi-temps. Gourcuff, qui aurait remar- qué ça, profitera sans doute pour solidifier son système de façon à ce qu'on fasse pas- ser l'orage et qu'on asphyxie d'abord cette équipe éthio-

S. M. A.

pienne.

8000 TICKETS VENDUS EN 5 JOURS

La vente des tickets se poursuivra aujourd'hui

PAR AMINE DJAÂFAR

Le directeur de l'OPOW de Blida, Mustapha Zidoune, a donné instruction aux employés du stade pour prolonger l'opération de vente des tickets du match Algérie - Ethiopie jusqu'à aujourd'hui. L'opération de la vente des tickets a enregistré un faible taux comparative- ment au match retour des élimina- toires de la Coupe du monde 2018 face a la Tanzanie, où le match

s'est joué à guichets fermés. La direction du stade Tchaker n'a pu vendre que 8000 billets au prix de 300 dinars l'unité, sur les 22000 mis en vente durant les cinq pré- cédentes journées.

Le directeur du stade Tchaker, Mustapha Zidoune, s'attendait a un taux plus élevé de vente des tickets du match d'aujour- d'hui, surtout que la rencontre des Verts se jouera le week-

plus élevé de vente des tickets du match d'aujour- d'hui, surtout que la rencontre des Verts

end et en nocturne et que toutes les stars des Verts, à leur tête Mahrez, seront présentes. Zidoune s'attendait aussi à une venue en masse des familles, surtout que leurs enfants sont en vacances, mais la donne a changé à la dernière minute pour des raisons qu'on ne peut expliquer. En tout cas, la direction de l'OPOW de Blida doit attendre jusqu'à cet après-midi pour donner le chiffre final des ventes.

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016

4

À LA UNE

www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 4 À LA UNE ALGÉRIE 20H30 ETHIOPIE Engagé depuis plus d'une

ALGÉRIE

20H30

ETHIOPIE

Engagé depuis plus d'une année et demie, l'entraîneur des Verts, Christian Gourcuff, est un personnage
Engagé depuis plus
d'une année et demie,
l'entraîneur des Verts,
Christian Gourcuff, est
un personnage
fortement critiqué. Il ne
fait pas l'unanimité dans
l'environnement
footballistique national.
Sa gestion des affaires
de l'équipe nationale
fait toujours débat.
LA RIGUEUR
ET LA DISCIPLINE,
l'équation perdue
du mathématicien

PAR RAFIK KHALED

Les avis sont partagés entre ceux qui pensent que le "mathématicien" a besoin de plus de temps pour imposer sa philosophie aux Verts. D'autres estiment qu'il n'a pas le profil d'un driver, une sélection algérienne ayant une dimension nécessitant désormais un (GRAND) entraîneur rompu aux affaires des sélections et en mesure d'instaurer rigueur et discipline. Deux vertus qui ne font plus visiblement bon ménage dans la maison des Verts. Sous la conduite de l'ancien entraîneur, Vahid Halilhodzic, l'équipe algérienne était gérée d'une main de fer. Des stars, à l'image des Feghouli, Ghoulam et autres Brahimi et Medjani ont évolué positivement à la faveur de la "sévérité" du coach Vahid, qui savait toujours se montrer ce gendarme n'acceptant aucun égard et ce

père qui protège ses poulains des facteurs exogènes. Gourcuff, c'est une toute autre philosophie. Calme et surtout fédérateur, l'entraîneur français fait toujours en sorte d'éviter les problèmes. Il maîtrise mal son vestiaire, contrairement à son prédécesseur. Cela risque de mettre en danger la stabilité de la maison des Verts. Les cas d'indiscipline sont de plus en plus fréquents dans le groupe. Des joueurs qui s'accrochent au vu et au su de tout le monde. Le cas le plus frappant est celui de Hilal Soudani, qui s'est accroché avec Yacine Brahimi dans le tunnel du Stade olympique du 5- Juillet après le match amical contre le Sénégal. Le pensionnaire de Dynamo Zagreb et son homologue du FC Porto ont failli en arriver aux mains. Les décisions du coach ne seraient pas également respectées par les joueurs. Certains ont manifesté leur colère au moment

de leur remplacement. Des gestes qu'on n'a pas vus sous la conduite de Vahid. Des proches de la maison EN nous ont fait savoir que la rigueur et la discipline seraient les points mal calculés dans les équations du mathématicien. Une véritable contrainte pour la sélection algérienne, dont les acquis risquent de voler en éclats. Christian Gourcuff doit se raviser. Il a tout intérêt. Si les choses restent en l'état, le Français pourrait ne pas être sur le banc à l'horizon 2018. Sa méthode d'agir excessivement molle, faut-il le souligner, ne peut que remettre en cause sa capacité de réaliser les objectifs assignés. Les symptômes d'un échec sont là. Mais rien n'est perdu encore. Il suffit d'aller au charbon et de s'imposer en véritable patron. Un sélectionneur, c'est avant tout la rigueur, la discipline et les décisions courageuses.

L'EN au-dessus de tout le monde Le technicien français se doit de savoir qu'il est à la tête d'une sélection représentant un grand pays du football. C'est l'Algérie ! Il est tenu de se hisser à la hauteur du prestige du football national. Sa politique actuelle est en train de montrer ses limites. Ses soucis s'estomperont une fois sa façon de travailler revue. Le football ne se joue pas uniquement sur la surface de jeu. La bonne conduite d'une équipe commence dans le vestiaire. Les décisions doivent être respectées sans aucune contestation. L'équipe nationale est au-dessus de tout le monde. Gourcuff et tous les joueurs sans exception aucune sont vraiment chanceux de défendre les couleurs d'un pays mordu de la chose footballistique. Il leur est indispensable d'en prendre conscience. R. K.

Avec des joueurs tels que Mahrez, Slimani, Feghouli….Brahimi

L'EN doit retourner au 5-Juillet

Jamais dans l'histoire de l'équipe natio- nale une génération de joueurs n'a bénéficié de conditions optimales comme celle-ci. Les Brahimi, M'Bolhi, Feghouli, Slimani, Mandi, ainsi que les tout nouveaux Benzia et Hanni, évoluent dans des conditions qui n'ont rien à envier à celles des grandes sélections euro- péennes. Un centre de préparation de Sidi Moussa qui est un joyau. Une prise en char- ge médicale de haut niveau à la faveur des contrats de partenariat signés avec des éta- blissements hospitaliers, dont celui du Qatar (Aspitar). Des primes astronomiques, même en cas de victoire à domicile devant de faibles adversaires. L'instance fédérale fait en sorte de mettre les joueurs dans des condi- tions parfaites afin de réaliser les objectifs tracés. Le chuchotement auquel ont eu droit nos Verts aura dépassé l'aspect sportif. Une équipe nationale renfermant des joueurs de l'envergure de Brahimi, Feghouli et Mahrez est jugée incapable de jouer sur la belle pelouse du Stade olympique du 5-Juillet. Les mauvaises prestations et les échecs des Verts lors de ses différentes sorties amicales dans le mythique 5-Juillet, dressé par les amateurs de la superstition en "Tribunal" en est la par- faite illustration. Est-il concevable que des joueurs comme Mahrez, Brahimi, Feghouli et Slimani, habitués des grands stades du vieux continent, n'arrivent pas à s'exprimer au 5- Juillet ?

Absurdité C'est tout simplement une aberration. Gourcuff a salivé, faut-il le préci- ser, pour le Stade olympique. Il a insisté pour y jouer ses matches amicaux contre la Guinée et le Sénégal. Les prestations de ses poulains n'ont pas été à la hauteur. Le public a sévèrement conspué les joueurs et le coach. Ce dernier cède à la pression de ses poulains. Il revient à Blida dès le match contre la Tanzanie en préliminaire de la campagne qualificative au Mondial russe. Les Verts y retrouvent leur football qu'ils oublient "curieusement" une fois sur le terrain du 5- Juillet, témoin des grands acquis de l'EN. Même si le stade Tchaker de Blida demeure cet espace privilégie des Verts, il reste que le 5-Juillet est le jardin idéal pour recevoir les adversaires. Belle pelouse, des gradins capables d'accueillir 66000 spectateurs, sans oublier les bonnes conditions de sécurité. Pour dompter ces joueurs, tous habitués, faut-il le rappeler, à évoluer dans de grands stades au sein de leurs équipes respectives, il faudra tous retourner à la "demeure" tradi- tionnelle de l'EN, le 5-Juillet en l'occurrence. R. K.

de l'EN, le 5-Juillet en l'occurrence. R. K. Après avoir critiqué le public du 5-Juillet L'ancien
de l'EN, le 5-Juillet en l'occurrence. R. K. Après avoir critiqué le public du 5-Juillet L'ancien
de l'EN, le 5-Juillet en l'occurrence. R. K. Après avoir critiqué le public du 5-Juillet L'ancien

Après avoir critiqué le public du 5-Juillet

L'ancien Merlu fuit maintenant les journalistes algériens

Christian Gourcuff ne sait plus sur quel pied danser. Il aura perdu sa boussole. Outre ses sorties incongrues dans les médias étran- gers et marquées par des déclarations telles que "le travail en club me manque" ou "un retour en championnat américain (MLS) est envisa- geable", provoquant un sentiment d'inconfort du côté de la FAF, Christian Gourcuff se per- met des choses loin d'être professionnelles. Pendant qu'il est fonctionnaire en Algérie, per- cevant ses mensualités de la Fédération, l'en- traîneur français se permet de fuir la presse algérienne. Celle-ci a été, pourtant, correcte avec ce technicien lors de son annonce à la tête

des Verts. Bien que ce choix semble peu adé- quat dans la mesure où Gourcuff n'a aucune expérience en sélection, les médias algériens ont tenté de positiver la question, préférant attendre la réaction du Français avant d'émettre la moindre analyse. Ses acquis sont loin d'être satisfaisants. Malgré le fait qu'il ait trouvé une équipe nationale déjà en place et au sommet de son art, le Français se contente de bien maigres résultats. Comme c'était le cas en Guinée équatoriale trébuchant lamentablement dans une CAN, où les Verts se sont présentés en favoris. Dans le cadre de l'exercice de ses missions, la presse nationale a émis des

réserves sur les capacités d'un coach s'entêtant à appliquer un 4-4-2 stérile. Il est passé au 4-1- 4-1 avec un Medjani en sentinelle, comme l'a toujours souligné la presse. Au lieu de rendre hommage aux journalistes, Gourcuff préfère leur tourner le dos. Il n'accorde plus de confé- rence de presse. Il n'aime pas visiblement qu'on lui prodigue des conseils utiles.

Culpabilité Ce n'est pas sa faute. C'est la FAF qu'il faudra culpabiliser. Gourcuff doit aux médias locaux du respect. Son prédécesseur a fait mieux. Halilhodzic affrontait la presse même dans les grands moments de crise entre

les deux parties. L'actuel responsable technique

des Verts passe, en tout cas, à côté de la plaque.

Il n'a pas froid aux yeux. Il taquine la FAF dans

les médias étrangers et se permet, par la suite,

de boycotter les journalistes algériens. Gourcuff

a donné un avant- goût de son refus des cri-

tiques après la défaite en amical contre la Guinée. Le public du 5-Juillet a exprimé légiti-

mement sa colère. Il a appelé au changement à

la tête de la barre technique. Gourcuff a réagi

violemment, tenant des propos durs à l'en- contre des supporters des Verts. Depuis, le Français boude tous ceux qui le critiquent. R. K.

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016

À LA UNE

5

www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 À LA UNE 5 Au moment où beaucoup évoquent son départ

Au moment où beaucoup évoquent son départ

POURQUOI GOURCUFF

La CAN-2017

en point

de mire

La proximité de l'échéance fait que la fédération a tout intérêt à ne pas songer à un quelconque changement au niveau de la barre technique.

R. K.
R. K.

doit-il rester

L'avenir du sélectionneur national, Christian Gourcuff, est sur toutes les lèvres. Est-il partant après la double confrontation contre l'équipe nationale d'Ethiopie dans le cadre des éliminatoires de la CAN-2017 ? S'agit-il de rumeurs de presse avide de scoops ? La situation de l'ancien entraîneur du FC Lorient est en passe de devenir une affaire d'opinion.

PAR RAFIK KHALED

Du côté de la Fédération, c'est le silence radio. Aucune réac- tion officielle pour éclairer l'opi- nion publique. La dernière réunion du bureau fédéral, tenue à Biskra, a passé sous silence la question. Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, préfère entretenir le suspense. Le patron de la barre technique des Verts, de son côté, fait dans la fine bouche. Une situation qui ne ser- vira aucune partie pendant que la polémique enfle. Des noms de potentiels successeurs de Gourcuff sont cités. Grave erreur de communication de la part de la Fédération, à la veille d'un impor- tant rendez-vous contre les Ethiopiens. Une préparation dans un climat stressant. Or, le stress est l'ennemi juré du football et de ses acteurs. Devant le mutisme "coupable" de la Fédération et du technicien français, Compétition prend le relais pour tenter d'éclai- rer un public peu considéré par sa Fédération et l'entraîneur national payé à plusieurs dizaines de mil- liers d'euros. Le départ de Christian Gourcuff ne fait pas for-

cément les affaires de l'équipe nationale. Celle-ci a besoin plus que jamais de stabilité pour espé- rer se hisser à la hauteur de ses millions de supporters. Ceux-ci en veulent désormais plus. La quali- fication historique au deuxième tour (huitièmes de finale) de la Coupe du monde 2014 au Brésil aura ouvert l'appétit d'un public croyant grandement en les chances de la sélection de son pays. Des ambitions légitimes d'un public qui mérite maintenant un sacre. D'autant que l'équipe d'Algérie est fortement pressentie au titre suprême de la prochaine édition de la Coupe d'Afrique. Le trophée remporté en 1990 demeu- re orphelin dans un palmarès peu riche d'une Algérie ayant enfanté de grandes stars mondiales. Le maintien de Gourcuff à la tête des Verts n'est plus une nécessité, mais tout simplement une éviden- ce. Les échéances internationales approchent à pas de géant. L'autre raison qui impose à Gourcuff et son employeur de poursuivre leur collaboration est, sans conteste, le chemin parcouru. L'ancien Merlus est là depuis bientôt deux ans. Sa philosophie de jeu commence à être assimilée par les joueurs. La belle produc- tion du mois de novembre dernier contre la Tanzanie dans le tour préliminaire de la Coupe du monde 2018 en est la parfaite illustration. Les Verts ont livré une superbe deuxième mi-temps à Dar Essalam et un match retour de rêve à Blida. L'autre considération imposant le maintien de l'entraîneur français à son poste est relative au risque d'un changement du staff tech- nique dans cette période sensible qui coïncide avec la reprise des éliminatoires de la CAN et l'ap-

proche de celles de la Coupe du monde. Un autre entraîneur aura besoin de temps pour com- prendre son

environne-

ment, prendre une idée fixe du groupe et mettre en place un plan de jeu adapté aux spéci- ficités des Verts. Cela risque de jouer un mau- vais tour à la FAF, qui a besoin de garder les Algériens en contact avec leurs…Verts.

Pour ce mois de mars, les Verts joueront la double confrontation contre l'Ethiopie. En juin prochain, il sera question de jouer le Lesotho. L'Algérie est en pole position pour tenir son billet pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations prévue au début de l'année prochaine au Gabon. Les Verts ne se contenteront pas d'une simple participation. Les clauses contractuelles dans la collaboration Gourcuff-FAF stipulent clairement que l'actuel staff technique se doit de mener l'EN au moins au carré d'as. C'est dire que la FAF cible implicitement le sacre final. Il était temps après de longues années de traversée du désert. Pour ce faire, le bon sens veut que la FAF maintienne sa confiance à l'actuel premier responsable technique de la sélection nationale. En terre gabonaise, l'ancien coach du FC Lorient a plus de chances de mener l'Algérie vers son deuxième titre continental. Surtout que le Français semble avoir acquis une expérience précieuse dans les stades africains. Il avait d'ailleurs drivé les Verts lors de la phase finale de 2015 en Guinée équatoriale. La sélection nationale s'est contentée d'une qualification en quarts de finale. Gourcuff a également dirigé l'EN dans plusieurs matches en Afrique sanctionnés par des succès. Autant de paramètres qui font que le l'entraîneur en question semble avoir cumulé du bagage qui pourrait l'aider à une CAN glorieuse au Gabon. R. K.

Raouaroua en est conscient Le président de la Fédération, Mohamed Raouraoua, en est parfaite- ment conscient. Fortement rompu à la chose footballis- tique, après de longues années passées dans les cou- loirs de la FAF, de la CAF et de la FIFA, Raouraoua n'est pas près de mettre fin aux fonctions d'un entraîneur lié par un contrat avec l'instance fédérale jusqu'à la prochaine Coupe du monde russe. Soit jus- qu'à l'été 2018. Un limogeage de Gourcuff ruinerait les caisses de la maison de Dély Ibrahim en cette phase de crise économique. Ceci sur le plan financier sans compter l'aspect sportif. A moins que le Français ne s'en aille de son propre gré.

La Coupe du monde, c'est demain

Gourcuff ne doit pas partir. La Coupe du monde est un des plus importants objectifs pour le président de la FAF et les pouvoirs publics. Prendre part à un Mondial y va du prestige d'une Algérie prospère sur le plan sportif.

Les coéquipiers du gardien Raïs Ouahab M'Bolhi ont fait vibrer toute une nation après la qualification au Mondial 2010 et un match mémorable conte l'Angleterre de Wayne Rooney. Quatre ans plus tard, les Verts éblouissent le pays du football par excellence, le Brésil. Les Yacine Brahimi et consorts y ont réalisé une performance historique, s'offrant une qualification historique au second tour du

Mondial. Une autre Coupe du monde pointe déjà le nez. Elle est prévue dans deux ans en Russie. "C'est demain" comme aiment le souligner les Algériens. Histoire de mettre en relief que l'échéance n'est pas si loin. L'équipe algérienne a besoin donc d'une stabilité technique pour pouvoir préparer dans les meilleures conditions possibles la plus grande épreuve planétaire du ballon rond. Un remaniement technique serait dommageable pour la sélection nationale. Après avoir entamé positivement la phase préliminaire, se qualifiant haut la main devant les Taïfa Stars, les Verts seront fixés sur leurs futurs adversaires dans la phase des poules le 24 juin prochain, au terme du tirage au sort dans la capitale égyptienne, Le Caire. Gourcuff y sera présent. R. K.

La démonstration

par preuve de Vahid

Le dernier passage de l'entraîneur franco-bosnien, Vahid Halilhodzic, à la tête de la barre technique de l'équipe d'Algérie a donné une parfaite démonstration des bienfaits de la stabilité.

Pour sa première sortie en tournoi international à l'occasion de la Coupe d'Afrique des nations en 2013 au pays du défunt Nelson Mandela, coach Vahid et sa bande n'ont pu franchir le cap du premier tour. L'Algérie s'est levée toute entière, réclamant l'éviction de l'ancien entraîneur du Raja de Casablanca. Les clauses contractuelles ouvraient droit à la FAF de mettre fin aux fonctions de Vahid Halilhodzic signataire d'un contrat d'objectif. Mohamed Raouraoua s'y oppose. Il maintient le Franco-Bosnien suscitant, du même coup, les

critiques. Parfois acerbes. Le patron de l'instance fédérale résiste bien. Son coach poursuit son travail. Contre vents et marées, il matérialise sa politique et stratégie. La stabilité technique a fini par donner des résultats probants. L'Algérie a réalisé, sous la conduite de Vahid, sa seule qualification au second tour sur l'ensemble des quatre participations (1982, 1986, 2010 et 2014). Entre temps, Halilhodzic s'en est allé, gagnant la sympathie des Algériens. Conserver Gourcuff dans ses fonctions d'entraîneur national est nécessaire. Saura-t-il calquer Vahid ? Fera-t-il mieux que son prédécesseur ? Une chose est sûre, un environnement footballistique stable et

pérennisé

résultats à la hauteur des aspirations. C'est la logique universelle de la balle ronde.

donne forcément des

R. K.

www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 6 LES FAITS DU FOOT PAR LAMINE KEZZIM BALLE Apparemment
www.competition.dz
Vendredi 25 mars 2016
6
LES FAITS DU FOOT
PAR LAMINE KEZZIM
BALLE
Apparemment MOUASSA ne voit pas le bout du tunnel….
AMROUCHE a dit " deux mots " à DEMOU !
Les CRABES vendent " chair " leur peau…
pense au blé sur !
BELAILI a ouvert une supérette…il doit " doper " son chiffre
d'affaire !
Quand l'Entente vise la lune, elle tombe sur EL MERRIEKH…
Le CSC n'a pas volé haut avec TASSILI, on espère qu'il ne se
AU CANON !
«
 Le MCO revient sur " terre " avant sa rencontre du " KAWKEB " ! retrouvera pas au fond du puis avec l'ENTP !
Au CRB c'est le MA…ROC AND DROLE qui fait valser
MICHEL…
DJELLOUL aime les " deux sous " de PALM BEACH !
Les joueurs du NAHD, au lieu de " panser les blessures "
A BATNA, c'est la fièvre du samedi soir : c'est chaud, ça
brûle…
-Le ROQYA Club Arbaa a trouvé la méthode…
LES MAILLOTS
SE LÂCHENT
POUR COURIR»
ENTRAINEURS
L'EQUIPE PIPE DE LA SEMAINE
CHAREF
AOUDOU(CRB)
YACHIR (RCA)
FEHAM (CRB)
AOUEDJ (MCA)
NIATI (CRB)
RAHAL(JSK)
MICHEL
BOULEKHOUA (USMH)
BENCHERIFA(CRB)
LEBIHI(USMH)
KHELILI (CRB)
CHAAL(USMH)
GUEULES
LES FOOTEURS DE
DE LA SEMAINES
FOOTEUR
MENADI
D'OR
Pour toutes les conneries racontées à la Télé !
Pourquoi la violence urbaine s'est introduite
dans nos stades en 10 hypothèses ?
" Il est des plus facile de
faire ce qu'on est, que
d'imiter ce qu'on est pas "
La présentation du
nouveau maillot de l'EN,
un blanc floqué d'un
rectangle vert pour les
matches à domicile, et un
vert avec une petite
bannière rouge a peine
visible pour l'extérieur a
suscité une vague de
réaction dans les réseaux
sociaux et ce qui a fait
l'unanimité c'est le rejet de
cette nouvelle collection du
célèbre équipementier
Allemand, qui avait promis
un maillot authentique
digne de l'histoire et du
niveau actuel des verts !
C'était sans compter sur
les mordus de l'EN qui
sont allé scruter l'origine
du maillot blanc, qui par
enchantement, ressemblait
comme deux gouttes d'eau
a un maillot de gardien
d'une équipe brésilienne !
C'est l'humiliation
suprême, le dégout prend
le pas sur le mauvais gout
du confectionneur et de
ses acolytes !
Après des années de
maillots en pacotille, un
équipementier français
avait la main mise sur ce
juteux marché ( avec une
complicité locale) et
s'amusait a habiller notre
FOOTEUR
KERBADJ
D'ARGENT
Pour sa photo avec l'écharpe de l'US Biskra !
SAOUDI (NAHD)
FOOTEUR
Il ne se passe pas
un weekend sans que
la violence urbaine ne
fasse des victimes
dans nos stades, deve-
nus par l'occasion des
arènes, ou la haine,
l'imbécillité, côtoient
l'ignorance et le chau-
vinisme aveugle, des
scènes de guérilla
banalisées par une
accoutumance des
faits !
DE BRONZE
Pour son culot de parler au nom du NAHD alors qu'il ne
représente rien !
LE MONDE EESSTT FFOOOOTT !!
Les champions norvégiens de ROSENBORG ont tenté une " volée
épique " de 74 mètres, sur le toit d'un hôtel face au LERKENDAL
STADIUM, ils ont réussi après 44 tentatives !
L'équipementier HUMMEL a dévoilé son nouveau maillot "
HIJAB " intégré à la tunique, selon la marque danoise, associée à la
fédération AFGHANE de football " c'est une occasion supplémentaire
de fêter la journée de la femme "
Voici par ailleurs
les dix hypothèses à
l'origine de cette vio-
lence urbaine :
3-Quand les intérêts
en jeu sont énormes,
les règles de jeu sont
hors normes
4-Les jeunes savent
ce qu'ils ne veulent pas
avant de savoir ce
qu'ils veulent
5-Nature n'endure
mutations soudaines
sans grandes violences
6-La civilisation
n'est pas un entasse-
ment, mais une
construction, une
architecture
7-Une politique
purement matérielle
évolue vers le déclin
8-L'art de diriger
est de ne pas laisser
vieillir les hommes
dans leur poste
9-Il ne sert à rien à
l'homme de gagner la
lune s'il vient à perdre
la terre
10-Féconder le
passé tout en engen-
drant l'avenir, tel est
le sens du présent
Les organisateurs du MONDIAL 2022 au QATAR réfléchissent à
installer des tentes de style bédouins afin d'y héberger les quelques
500 000 supporteurs attendus !
La vente aux enchères lors du PSG GALA a rapporté la somme
de 365 000euros, 52 000pour la statuette de KING KONG avec maillot
du PSG, 42 000 pour le maillot dédicacé de LEBRON JAMES, idem
1-Quand la res-
ponsabilité n'est nulle
part, l'anarchie est
partout
2-La compétence
sans autorité est aussi
impuissante que l'au-
torité sans compéten-
ce
pour le ballon du CHELSEA-PSG 2015, alors que le portrait de DI
MARIA s'est vendu à 21 000euros !
Pour le besoin d'une publicité, CRISTIANO RONALDO devait
siroter un the sur une terrasse d'un café madrilène, mais il ne se passe
dix secondes sans qu'un voisin, un passant ou un serveur ne viennent
lui demander un SELFIE ! Il a fallu finir à huis clos !
3.28 millions d'euros de salaire pour SEPP BLATTER en 2015 !
SAMIR NASRI s'est teint les cheveux en bleu, aux couleurs de
CITY, pour fêter son retour à l'entrainement !
«RETRAIT»
Si les mots-ailleurs -ont un sens,
chez nous les mots vont dans tous
les sens, le mot " retrait " veut dire
par définition : " Action de retirer
quelque chose ", mais aussi, ce
terme est usité dans pas mal de
domaine, retrait de candidature,
retrait de permis, retrait bancaire,
retrait des troupes, etc…
En football, la passe en retrait " est
une passe adressée à un partenaire
qui se trouve en arrière du passeur "
On entend souvent parler du centre
en retrait (45°), qui est une arme
absolu !
Chez nous, le mot retrait est utilisé
vulgairement pour indiquer un
centre ! Ce qui est complètement
aberrant, car le centre peut être
vers l'avant, un centre tir, un centre
au cordeau, et pas forcément en
retrait !
D'ailleurs certains entraineurs
confirmés, continuent à rappeler à
leurs joueurs qu'il faut faire des
retraits tondus vers l'avant !!! A la
DTN de corriger cette erreur
monumentale de terminologie qui
crée une confusion chez le jeune
footballeur dès la formation !
équipe à sa guise, il est vrai
qu'a cette période, les verts
n'avait pas le standing
actuel mais au point de
prendre les gens pour ce
qu'ils ne sont pas, c'est
trop, ça fait partie des
dérives de l'autre rive au
passage !
Nous regrettons même
les années " SONITEX " ou
le légendaire maillot du
fameux RFA-ALGERIE est
resté " COLLECTOR "
tellement il nous rappelle
de magnifiques moments !
A ce sujet, les
responsable de l'image de
l'EN, si tenté qu'il y en a
une, savent-t-ils que
représente un maillot aux
yeux du peuple ?
Mesurent-ils la portée de la
relation maillot/victoire de
l'équipe nationale ? Ont-ils
participé à l'élaboration de
ce maillot banal et de
mauvais gout ? Ont-ils vu
les maillots portés par les
autres sélections même
celles de moindre niveau
que l'EN ?
Certes, un maillot ne te
fera jamais gagner un
match mais le standing
actuel de l'EN ne lui
permet pas d'accepter
n'importe quoi, et la
nouvelle génération de
supporters des verts est à
l'affut du moindre détail,
alors en cette période de
désamour : les maillots se
mouillent quand même
n'en déplaise a ceux qui
nous ont trompés, ceux qui
se sont trompés et ceux qui
sont trompés…
L. K.
www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 7 LES FAITS DU FOOT «Qui aura la meilleure sélection
www.competition.dz
Vendredi 25 mars 2016
7
LES FAITS DU FOOT
«Qui aura la meilleure sélection dans un futur proche ?»

A chaque date FIFA, la liste des sélectionnés est scrutée, analysée, par les observateurs et de plus en plus, on s'intéresse au nouveaux appelés, mais surtout aux jeunes qui intègrent la sélection alors qu'ils n'ont pas 25ans (l'âge de la maturité du footballeur de haut niveau). L'attention se porte sur ces joueurs car ils sont considérés comme les cadres de leurs sélections dans les années à venir ! Quel pays peut envisager un futur avec sérénité au moins à moyen terme ?

ALLEMAGNE

La MANSCHAFTT peut se targuer d'avoir un avenir radieux, car ses joueurs de moins de 25 ans sont confirmés et évoluent dans les plus grands clubs de la BUNDESLIGA ou à l'étranger, avec notamment 5 champions du monde qui sont :

GINTER, DURM, MUSTAFI, DRAXLER et GOTZE ce dernier qui totalise déjà 48 sélections sera surement
GINTER, DURM, MUSTAFI, DRAXLER et GOTZE ce dernier qui totalise déjà 48
sélections sera surement la star de la futur de l'équipe :
REMPL
GOTZE
LENO
SANE
VOLLAND
GORETZKA
BRANDT
DRAXLER
KIMMICH
MEYER
WEIGL
TOTAL DES SELECTIONS/
CAN
109
GINTER
DURM
RUDIGER
MUSTAFI
TER STEGEN

ARGENTINE

Entre 1995 et 2007, L'ARGENTINE a raflé cinq titres sur sept possibles de champion du monde des moins de 20ans, mais depuis c'est les vaches maigres, elle n'a plus atteint la finale depuis quatre éditions et la baisse de son réservoir de jeunes est significative et sa répercussion sur le niveau de la futur sélec- tion des moins de 25 ans se ressent et la majorité des jeunes joueurs jouent encore dans le champion- nat local et n'arrivent pas à s'imposer, excepté le quatuor offensif (LAMELA, DYBALA, ICARDI,CORREA) qui

REMPL
REMPL

sera son fer de lance :

BATALLA ICARDI CORREA MARTINEZ SIMEONE DYBALA LAMELA CASASOLA CUBAS KRANEVITTER MONTEDEIRIN TOTAL DES
BATALLA
ICARDI
CORREA
MARTINEZ
SIMEONE
DYBALA
LAMELA
CASASOLA
CUBAS
KRANEVITTER
MONTEDEIRIN
TOTAL DES SELECTIONS/
31
PERRUZI
SUAREZ
MAMANNA
VEGA
RULLI

BRESIL

C'est sans doute la génération la plus prometteuse, formé autour de quatre champions du monde U20 en 2011 (DANILO, CASEMEIRO, COUTINHO et OSCAR), La SELECAO est la seule équipe qui peut compter sur l'un des trois meilleurs joueurs du monde de moins de 25ans (NEYMAR), deux autres stars du foot internatio- nale (LUCAS et OSCAR) ont déjà plus de 30 sélections, et autant de talent à chaque ligne :

REMPL FIRMINO LUCAS NEYMAR COUTINHO DORIA FELIPE ANDERSON ANDREAS PEREIRA OSCAR RAFINHA GABRIEL BARBOSA
REMPL
FIRMINO
LUCAS
NEYMAR
COUTINHO
DORIA
FELIPE ANDERSON
ANDREAS PEREIRA
OSCAR
RAFINHA
GABRIEL BARBOSA
CASEMEIRO
TOTAL DES SELECTIONS/
121
DANILO
FABINHO
JEMERSON
MARQUINHOS
ALISSON

FRANCE

Les BLEUS peuvent se targuer d'avoir un avenir des plus surs grâce a une formation de qualité et a une génération de moins de 25 ans très solide, emmenée par une colonne vertébrale qui évolue déjà au sommet du foot européen( VARANE-POGBA-GRIEZMANN) et plusieurs autres joueurs champion du monde des U20 en 2013, même son banc est compétitif, et ses joueurs évoluent quasiment à l'étranger ou dans les meilleurs clubs français :

REMPL GRIEZMANN
REMPL
GRIEZMANN
RABIOT MARTIAL COMAN LACAZETTE UMTITI FEKIR KONDOGBIA KURZAWA POGBA KANTE TOTAL DES SELECTIONS/ 98 ZOUMA
RABIOT
MARTIAL
COMAN
LACAZETTE
UMTITI
FEKIR
KONDOGBIA
KURZAWA
POGBA
KANTE
TOTAL DES SELECTIONS/
98
ZOUMA
DIGNE
LAPORTE
VARANE
AREOLA

ANGLETERRE

l'équipe possède actuellement une nouvelle génération au potentiel impres- sionnant, même si les jeunes joueurs anglais sont barrés parfois par une concurrence féroce des joueurs étrangers en PREMIER LEAGUE, ils ont acquis une expérience au niveau international car propulsés vite a la place de la génération d'avant jugée faible :

REMPL KANE
REMPL
KANE
CHAMBERS CLYNE STERLING OXLADE-CHAMBER SHELVEY BARKLEY LINGARD TOWNSED WILSHERE ALLI TOTAL DES SELECTIONS/ 141
CHAMBERS
CLYNE
STERLING
OXLADE-CHAMBER
SHELVEY
BARKLEY
LINGARD
TOWNSED
WILSHERE
ALLI
TOTAL DES SELECTIONS/
141
DIER
SHAW
STONES
JONES
BUTLAND

BELGIQUE

Si les diables rouges sont 1er du classement FIFA et qu'ils sont l'un des favoris pour l'EURO 2016, c'est grâce à un potentiel de jeunes joueurs impressionnant, un gros potentiel offensif et sans doute l'un des trois meilleur gardien de but du monde ( COURTOIS), à signaler la forte présence de joueurs évoluant dans le grand club d'ANDERLECHT qui revient au premier plan

REMPL
REMPL

grâce à une formation de premier ordre :

BAKKALI BATSHUAYI ORIGI LUKAKU CARRASCO DE BRUYNE DENDONCKER JANUAZAJ TIELEMANS PRAET ENGELS TOTAL DES
BAKKALI
BATSHUAYI
ORIGI
LUKAKU
CARRASCO
DE BRUYNE
DENDONCKER
JANUAZAJ
TIELEMANS
PRAET
ENGELS
TOTAL DES SELECTIONS/
124
MEUNIER
LUKAKU
HEYLEN
DENAYER
COURTOIS

ESPAGNE

Le plus grand vivier de talent pur sûrement, on retrouve de nombreux joueurs champions d'Europe espoirs en 2013, avec comme gardien DE GEA, des joueurs confirmés partout et une profondeur du banc, grâce notamment à une LIGA très performante, le seul bémol c'est le manque d'expérience international à cause d'une génération précédente talentueuse !

REMPL ALCACER MORATA GAYA BELLERIN KOKE NIGUEZ SERGI ROBERTO ISCO THIAGO SUAREZ DELOFEU TOTAL DES
REMPL
ALCACER
MORATA
GAYA
BELLERIN
KOKE
NIGUEZ
SERGI ROBERTO
ISCO
THIAGO
SUAREZ
DELOFEU
TOTAL DES SELECTIONS/
CARVAJAL
67 BERNAT
INIGO MARTINEZ
VALLEJO
DE GEA

ITALIE

C'est sûrement le potentiel le moins riche, même si sur le papier ce n'est pas catastrophique, la SQUADRA AZZURA peut compter sur un très jeune gardien très prometteur (DONNARUMMA), une star internationale confirmée (VERRATI) et plusieurs solidement installés dans les plus grands clubs italiens ( DE SCIGLIO, ZAZA, INSIGNE, STURARO), mais son problème c'est qu'en sélection d'Italie on fait plus confiance à l'expé- rience que le potentiel, même sa plus grande jeune star VERRATI n'a que 15 sélection !

REMPL ZAZA PERIN INSIGNE EL SHAARAWY BERARDI GABIADINI BERNARDESCHI BENASSI VERRATI MANDRAGORA STURARO TOTAL
REMPL
ZAZA
PERIN
INSIGNE
EL SHAARAWY
BERARDI
GABIADINI
BERNARDESCHI
BENASSI
VERRATI
MANDRAGORA
STURARO
TOTAL DES SELECTIONS/
67
DE SCIGLIO
BARRECA
ROGANI
ROMAGNOLI
DONNARUMMA

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016

8

INTERNATIONALE

www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 8 INTERNATIONALE LES 10 meilleures citations de Cruyff JOHAN CRUYFF,

LES 10

meilleures citations de Cruyff

JOHAN CRUYFF, DISPARITION d'une légende du football
JOHAN CRUYFF,
DISPARITION
d'une légende
du football

Le mythique néerlandais Johan Cruyff est décédé hier à l'âge de 68 ans des suites d'un cancer. Une légende du football qui avait

remporté le Ballon d'or à 3 reprises et remporté un nombre

ahurissant de titres au fil de sa carrière.

BIOGRAPHIE

Nom : Hendrik Johannes Cruijff

Nationalité: Néerlandais

Naissance : 25 avril 1947

Lieu : Amsterdam (Pays-Bas)

Décès : 24 mars 2016 (à 68 ans)

Lieu : Barcelone (Espagne)

Taille : 1,80 m (5? 11?)

Période pro : 1964-1984

Poste : attaquant et milieu offensif

PARCOURS PROFESSIONNEL

1964-1973 : Ajax Amsterdam 318 matchs pour 253 buts

1973-1978 : FC Barcelone 227 matchs pour 85 buts

1979-1980 : Los Angeles Aztecs 27 matchs joués pour 14 buts

1980-1981 : Washington Diplomats 32 matchs joués pour 12 buts

1981 : Levante 10 matchs joués pour 2 buts

1981-1983 : Ajax Amsterdam 46 matchs joués pour 16 buts

1983-1984 : Feyenoord 42 matchs joués pour 13 buts

1964-1984 : total 706 matchs joués pour 395 buts

Avec les Pays Bas : 48 matchs joués pour 33 buts

PARCOURS D'ENTRAÎNEUR

1985-1988 : Ajax Amsterdam

1988-1996 : FC Barcelone

2009-2013 : équipe nationale de Catalogne

FC Barcelone 2009-2013 : équipe nationale de Catalogne Même immortelles, cer- taines légendes finissent par

Même immortelles, cer- taines légendes finissent par

s'éteindre. Johan Cruyff est en

effet décédé hier, quelques jours après l'arrivée du printemps, à tout juste un mois de ce qui aurait dû être son 69e anniversaire, d'un cancer contre lequel il luttait de longue date. Joueur mythique, qui a contribué à révolutionner son sport, il a enchanté des généra- tions d'amateurs du ballon rond, de par ses prouesses et ses nom- breux buts, sous le maillot de l'Ajax Amsterdam, son club de

cœur, mais aussi du FC Barcelone, avec qui il décrochera deux de ses trois Ballons d'or (1973, 1974), sans oublier la sélection néerlandaise, avec qui il ira jusqu'en finale de Coupe du monde (1974). Né à Amsterdam au lendemain de la Seconde Guerre mondiale (1947), Cruyff a fait ses classes auprès de la grande Ajax, où il se révélera au grand public avant de devenir le meilleur joueur du monde (1971). Auteur de 253 buts en 318 ren- contres disputées sous le mythique maillot rouge et blanc, il file ensuite au non moins grand Barça (1973), riche de six Eredivisie, quatre Coupes nationales, trois Coupes des clubs champions, une Coupe intercontinentale et une Supercoupe d'Europe. Un palmarès affolant. À l'apogée de sa carrière, il est sacré champion à son tour sous le maillot blaugrana (1974), dont il devien- dra un illustre représentant, avant un retour à ses premiers amours en toute fin de carrière, l'Ajax lui ouvrant ses portes pour deux saisons d'adieu (1981- 1983). Fou amoureux de son club, il en deviendra l'entraîneur quelques années

son club, il en deviendra l'entraîneur quelques années plus tard, remportant au passage un championnat, deux

plus tard, remportant au passage un championnat, deux Coupes nationales et une Coupe des coupes (1987), avant de prendre en main les destinées du FC Barcelone (1988-1996). Sous ses ordres, les Barcelonais décrocheront quatre Liga, une Copa del Rey mais surtout une nouvelle Coupe des coupes (1989) ainsi qu'une Coupe des clubs champions (1992), la première de l'histoire du club. Aujourd'hui, l'homme qui avait récem- ment entraîné la sélection nationale de Catalogne de 2009 à 2013, laisse derrière lui un héritage considérable et surtout un grand vide pour tous les amoureux de football.

ELIMINATOIRES COUPE DU MONDE 2018 ZONE AMÉRIQUE DU SUD 28 MARS 2015 20h : Paraguay
ELIMINATOIRES COUPE DU MONDE 2018
ZONE AMÉRIQUE DU SUD
28 MARS 2015
20h : Paraguay - Brésil
20h : Venezuela - Chili
20h : Uruguay - Pérou
20h : Argentine - Bolivie
PROGRAMME DES ÉLIMINATOIRES
DE LA CAN 2017
20h : Colombie - Equateur
VENDREDI 25 MARS
MATCHS AMICAUX
14h : Swaziland - Zimbabwe
DE PRÉPARATION
EUROPE
17h : Nigeria - Egypte
VENDREDI 25 MARS
17h30 : Côté d'Ivoire - Soudan
16h : Arménie - Biélorussie
17h30 : Mauritanie - Gambie
18h : Tunisie - Togo
20h15 : Luxembourg - Bosnie
Matchs amicaux de préparation
18h : Guinée - Malawi
20h45 : Pays Bas - France
20h45 : Pays Bas - France sur Bein Sport HD6
20h : Mali - Guinée équatoriale
21h30 : Slovaquie - Lettonie
20h30 : Algérie - Ethiopie
20h45 : Irlande - Suisse sur Bein Sport HD 5 et 11
21h45 : Irlande - Suisse
SAMEDI 26 MARS
21h45 : Portugal - Bulgarie
20h45 : Portugal - Bulgarie sur Bein Sport HD3
12h : Ile Maurice - Rwanda
SAMEDI 26 MARS
Samedi 26 mars :
13h30 : Seychelles - Lesotho
17h : Russie - Lituanie
17h : Russie - Lituanie sur Bein Sport France 1 et HD 14
14h : Burundi - Namibie
17h30 : Autriche - Albanie
17h30 : Pologne - Finlande sur Bein Sport HD 4 et Max 7
14h30 : RD Congo - Angola
17h30 : Pologne - Finlande
15h30 : Cameroun - Afrique du Sud
20h45 : Allemagne - Angleterre sur Bein Sport HD 14 et France 1
18h : Hongrie - Croatie
18h : Cap Vert - Maroc
DIMANCHE 27 MARS
19h45 : Turquie - Suède
19h : Burkina Faso - Ouganda
Roumanie - Espagne Sur Bein Sport HD3 et 15 et France 1
20h45 : Allemagne - Angleterre
20h : Sénégal - Niger

1 .

"Je suis ancien joueur, ancien

directeur sportif, ancien entraî- neur, ancien manager, ancien pré-

sident honoraire. Une belle liste qui montre encore que tout a une fin."

2

3

.

. "Jouer au foot, c'est très simple

mais jouer un football simple est la chose la plus difficile qui soit."

. "La qualité sans les résultats ne

sert à rien. Mais les résultats sans la qualité, c'est ennuyeux."

4 "Si vous choisissez le meilleur à

chaque poste, vous n'aurez pas une bonne équipe mais onze

numéro un."

5

6 .

. "Dans mon équipe, le gardien

est le premier attaquant et l'atta- quant le premier défenseur."

"Les joueurs d'aujourd'hui ne

frappent que du coup de pied. Moi, je pouvais frapper de l'inté-

.

battre un club plus riche ? Je n'ai jamais vu un sac de billets mar-

rieur, du coup de pied et de l'exté- rieur des deux pieds. Autrement dit, j'étais six fois plus fort que les joueurs d'aujourd'hui."

7 "Pourquoi ne pourrait-on pas

quer un but."

8 .

9 .

"Les joueurs qui ne sont pas de

vrais leaders, mais essaient de l'être, blâment toujours les autres

quand ceux-là font une erreur. Les vrais leaders sur le terrain assument déjà les erreurs à la place de ceux qui les feront."

"Quand vous jouez un match, il

est statistiquement prouvé que les joueurs n'ont la balle que trois

minutes en moyenne. Le plus impor- tant, c'est donc ce que vous faites pen- dant ces 87 minutes où vous n'avez

pas la balle. C'est ce qui fait que vous êtes un bon joueur ou non."

10 . "Je ne suis pas croyant. En Espagne, les vingt-deux joueurs se signent avant d'en-

trer sur le terrain. Si ça marchait, tous les matches se finiraient sur un match nul."

CE WEEK-END SUR
CE WEEK-END
SUR

VENDREDI

17h : Nigeria - Egypte sur Bein Sport HD1

17h30 : Côte d'Ivoire - Soudan sur Bein HD15

17h30 : Mauritanie - Gambie sur Bein Sport HD4

18h : Tunisie - Togo sur Bein Sport HD3

18h : Guinée - Malawi sur Bein Sport HD5

20h30 : Algérie - Ethiopie sur Bein Sport France 2 et HD2

SAMEDI 26 MARS

15h30 : Cameroun - Afrique du Sud sur Bein Sport HD15

18h : Cap Vert - Maroc sur Bein Sport Max 9 France

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016

INTERNATIONALE

9

www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 INTERNATIONALE 9 LA PLANÈTE FOOT rend hommage au Hollandais volant

LA PLANÈTE FOOT

rend hommage au Hollandais volant

Tragiquement décédé hier à la suite d'une longue maladie, l'ancien entraîneur du FC Barcelone a reçu les témoignages émouvants de la part de la planète football.

FIGO : «UN DES MEILLEURS COACHES»

"Mon premier coach à l'étranger, l'un des meilleurs coaches que

je n'ai jamais eu. Un homme très important dans ma carrière. Une

lourde perte pour nous tous."

KLUIVERT : «TROP GRAND POUR ÊTRE OUBLIÉ»

L'ancien international hollandais, Patrick Kluivert, a lui aussi été profondément touché : "Vous avez été trop grand pour être oublié. Reposez en paix."

KOEMANN : «IL RESTERA TOUJOURS DANS NOS CŒURS»

L'entraîneur de Southampton était un ami proche de Cruyff et il

a glissé : "Profondément attristé par la mort de mon meilleur entraî- neur et meilleur ami. Merci pour tout. Toujours dans nos cœurs."

ALLEGRI : «IL A CHANGÉ LE FOOT POUR TOUJOURS»

L'entraîneur de la Juventus a fait savoir : "Il a changé le jeu pour tou- jours, en tant que joueur et entraîneur. Bon voyage Johan Cruyff"

INIESTA : «UNE GRANDE PERTE»

Le meneur de jeu du Barça était particulièrement touché, lui qui le côtoyait chaque jour : "C'est une grande perte, un jour très triste pour la famille du Barça et du football mondial, pour toutes les per- sonnes qui savent l'influence qu'il a eu pour ce sport. J'ai eu la chan- ce de discuter plusieurs fois avec lui, je reste marqué par son influence. C'est une personne clé des succès actuels et futurs du Barça."

XABI ALONSO : «LE NUMÉRO 14 NE SERA PLUS LE MÊME»

Le milieu de terrain du Bayern a laissé un message : "Le numéro 14 ne sera plus jamais le même. Reposez en paix."

DESSAILLY : «UNE LÉGENDE S'EN VA»

L'ancien capitaine de l'équipe de France a fait part de son émo- tion : "C'est une véritable légende qui s'en va. On ne vous oubliera jamais."

BARTOMEU : «MERCI JOHAN»

Le président du FC Barcelone ne pouvait rester insensible : "En tant que joueur, en tant qu'entraîneur, vous avez changé l'histoire de notre club. Merci, Johan."

SUAREZ : «MERCI POUR TOUT CE QUE VOUS AVEZ DONNÉ»

L'attaquant barcelonais, Luis Suarez, a connu une trajectoire assez similaire en portant le maillot de l'Ajax et maintenant du Barça, il a donc laissé un message d'hommage : "Merci beaucoup pour tout ce que vous avez donné au football, que ce soit à l'Ajax ou au Barça. Reposez en paix."

GOURCUFF :

«Il a laissé une empreinte en tant que joueur et entraîneur»

Le sélectionneur national, Christian Gourcuff, a lui aussi rendu hommage à Johan Cruyff. Dans le site So Foot, l'entraîneur national est revenu sur le joueur et l'entraîneur :

"Johan Cruyff était un exemple. L'histoire a montré qu'il est difficile de laisser une empreinte à la fois en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. Cruyff, lui, a réussi à le faire. Il a laissé une marque dans le football. Dans une équipe comme celle des Pays-Bas, qui était révolutionnaire dans l'approche avec un accent mis avant tout sur la valeur athlétique, lui apportait la touche de créativité. Il était attractif, dans l'efficacité et dans l'esthétisme. Sa capacité d'accélération était sa marque de fabrique avec une propension à faire la différence sur sa seule vitesse. Cruyff avait une force : placer le jeu au centre du débat, de sa philosophie. L'émanation du Barça de Guardiola n'est qu'une continuité à la tradition. Guardiola, lui, a certainement cadré la technique mais la philosophie du jeu, dans son idée de la possession, c'était Cruyff."

dans son idée de la possession, c'était Cruyff." «La philosophie de possession m'a porté» Poursuivant

«La philosophie de possession m'a porté» Poursuivant son intervention, le technicien breton fait savoir : "Johan Cruyff a remis le jeu au centre d'une époque où on misait davanta- ge sur l'aspect défensif et athlétique. Pour des gens comme moi, c'était important. Est-ce que c'était vrai- ment un coach ? Je pense davantage qu'il impulsait ses idées. La philoso- phie de la possession m'a porté. Jouer au foot est avant tout la maî- trise des événements et non seule- ment une histoire de réactions. Il faut être acteur du jeu et, en ce sens, il a défendu ses idéaux avec notam- ment l'utilisation de la largeur du

terrain. Sur le plan de la méthodolo- gie, Arrigo Sacchi avait certaine- ment une approche plus structurée. Je me suis construit sur un mixe des deux. L'idée de la créativité de Cruyff et la structure collective de Milan. C'est une époque différente mais c'est un mélange des deux."

«Cruyff c'était un caractère, un charisme» Avant de conclure, Gourcuff montre son respect envers l'aura du Hollandais volant : "Je me suis beaucoup renseigné sur les méthodes d'entraînement du Barça de Cruyff. C'était moins structuré que les séances de Sacchi et davan- tage axé sur le jeu. Je me sers de ça, de la fluidité du jeu, encore aujour- d'hui. On évolue. Quand on va trop loin dans la rigueur, on perd de la créativité. Au gré des époques, des équipes, on bascule entre les deux mais le jeu est resté au centre de mon travail. Au niveau tactique, Barcelone avait du génie, notam- ment sur les lignes de touches. Cruyff, c'était aussi un caractère, un charisme, une espèce de tout, dont tout le monde se souviendra."

Cruyff, c'était aussi un caractère, un charisme, une espèce de tout, dont tout le monde se

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016 ACTUALITÉ

10

www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 ACTUALITÉ 10 La reprise s'est effectuée hier El-Harrach en ligne de
www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 ACTUALITÉ 10 La reprise s'est effectuée hier El-Harrach en ligne de

La reprise s'est effectuée hier

El-Harrach en ligne de mire

PAR ISLAM Z.

Après avoir bénéficié de 4 jours de repos accordés par le staff tech- nique, la formation kabyle a repris le chemin des entraînements pour préparer le match face à El- Harrach. C'est donc hier après-midi que les Canaris de la JSK ont retrouvé la pelouse du stade 1er- Novembre de Tizi Ouzou pour enta- mer la préparation de la 24e jour- née de championnat. En effet, Raïah et ses camarades ont fait l'essen-

tiel pour lancer la préparation en vue de cette rencontre. S'étant éloi- gnés quelque peu de la zone de relégation, l'optimisme est de retour chez les Kabyles qui tablent maintenant sur une belle fin de sai- son afin d'aller chercher le meilleur classement possible. La reprise s'est effectuée sans les internatio- naux qui sont en sélection pour dis- puter les matchs avec l'EN, notam- ment Doukha et Ziti, avec les Verts, et Malo et Diawara avec le Burkina Faso.

Mouassa attaquera le foncier aujourd'hui

Il faut dire que la reprise s'est déroulée tout en douceur pour les joueurs de la formation du Djurdjura. Cependant, le premier responsable de la barre technique kabyle va passer aux choses sérieuses dès aujourd'hui afin de préparer au mieux la rencontre de championnat qui sera très impor- tante et qui pourrait déterminer du classement final de la JSK surtout que tout reste jouable avec pas

moins de 21 points à aller chercher durant les pro- chains matchs. Donc, c'est le retour au travail pour les Jaune et Vert et tout le monde pense que ce sera l'occasion pour tout le monde de corriger les lacunes constatées dernièrement et qui ont causé beaucoup de tort aux Kabyles au point d'avoir tué toute ambition et de faire que le club le plus titré d'Algérie joue uniquement pour le maintien.

I. Z.

d'Algérie joue uniquement pour le maintien. I. Z. Reprise hier à Bouchaoui Abderrahmane Hachoud et ses

Reprise

hier à

Bouchaoui

Abderrahmane Hachoud et ses co-équipiers ont retrouvé le chemin des entraîne- ments hier après-midi. En effet, les Vert et Rouge ont eu une séance d’entraînement à la forêt de Bouchaoui, la dernière avant le départ pour Tlemcen. Le groupe n’était pas au complet, puisque le staff technique a permis à certains joueurs de ne pas prendre part à la séance, sachant qu’ils résidaient non loin de Tlemcen.

Derrardja réintègre le groupe

Le meneur de jeu du Mouloudia d’Alger a repris hier avec le groupe. Walid Derrardja, qui avait repris les entraînements en solo, a finalement participé à l’entraînement. Il a pris part à la totalité de la séance, sou- lageant ainsi Lotfi Amrouche, qui sait qu’il pourra compter sur lui lors du prochain match. Rappelons que Walid Derrardja revient tout juste de blessure qui l’a écarté pendant plus d’un mois.

M. K.

Les Vert et Rouge débuteront aujourd'hui la préparation à Tlemcen en prévision du prochain match face au NAHD. Comme nous l'avions annoncé précédemment, les Mouloudéens prendront la direction de Tlemcen dès aujourd'hui afin de débuter un stage de préparation.

PAR MEHDI KABI

Hadj Ahmed a fait le déplace- ment hier sur les hauteurs de Lalla Setti, plus précisément à l’hôtel Renaissance, afin de tout préparer pour l’arrivée de l’équipe. Il faut dire que le staff technique, à sa tête Lotfi Amrouche, compte beaucoup sur ces cinq jours de préparation afin que ses poulains retrouvent une bonne forme mais surtout la moti- vation nécessaire pour remporter le prochain match contre le NAHD, comptant pour la 24e journée de la L1 Mobilis. La dernière défaite face au club phare de la Kabylie a mis un peu de doute au sein du groupe sur- tout pour son objectif de fin de sai- son qui est de finir sur le podium. C’est la raison pour laquelle le pre- mier responsable de la barre tech- nique veut remotiver sa troupe et quoi de mieux que le calme de Lalla Setti pour que sa mission soit réus- sie. Lotfi Amrouche se réjouit aussi que son groupe soit au complet

DÉBUT DE STAGE

aujourd’hui pour le Mouloudia d’Alger

DÉBUT DE STAGE aujourd’hui pour le Mouloudia d’Alger pour ce stage de préparation. Tout le monde

pour ce stage de préparation. Tout le monde devrait être présent à Tlemcen, hormis Mohamed-Lamine Abid, en déplacement avec l’équipe nationale olympique pour le match face à la Corée du Sud, et Oussama Chita qui est out pour le reste de la saison. De ce fait, l’entraîneur des Vert et Rouge compte profiter au maximum de cette occasion et remettre son équipe sur le chemin des victoires. Il faut savoir aussi que la prochaine rencontre face au NAHD sera de la première impor- tance pour le Mouloudia d’Alger. Les derniers mauvais résultats

concédés par le club ne sont pas du goût des supporters mais surtout de la direction du club, à sa tête Achour Betrouni. Ce dernier a d’ailleurs exigé la victoire lors des deux pro- chains matchs de championnat afin de se relancer et tenter d’arracher une place qualificative pour les compétitions africaines la saison prochaine. Ainsi, le travail débutera aujourd’hui et tout le monde se don- nera à fond afin de retrouver une bonne forme et la motivation néces- saire pour le prochain match prévu au stade du 5-Juillet-1962. M. K.

Lounici prépare la saison prochaine Abid pas emballé par un retour au bercail A quelques

Lounici prépare la saison prochaine

Abid pas emballé par un retour au bercail

A quelques encablures de la fin du

championnat de Ligue 1, le club de l'USM El-Harrach commence à réflé- chir à la saison prochaine. Le nou-

veau manager général, Khaled Lounici, s'en occupe. Il fait d'ailleurs du dossier de l'attaquant internatio- nal Mohamed-Amine Abid son cheval de bataille. Dans la mesure où il est prêté au MC Alger pour une durée d'une saison, le joueur en question retournera de droit au club phare d'El-Harrach. Mais il semble que cette perspective est peu envisa- geable. C'est du moins ce que nous avons appris de sources générale- ment bien informées d'après les- quelles Abid est loin d'être emballé par l'idée de retourner à l'USMH. Même si les Jaune et Noir ont servi d'un important tremplin pour l'en- fant de Larbaâtach se révélant comme un buteur racé, Abid souhai- te plutôt embrasser une carrière professionnelle à l'étranger. Surtout que le joueur est cité du côté de la Tunisie avec cet intérêt permanent du CS Sfax et du côté du Portugal où

le Sporting Braga serait intéressé

par le profil du joueur. A défaut de l'étranger, Abid espère rester au Mouloudia d'Alger, a-t-on appris encore de mêmes sources. C'est dire combien la mission de Khaled Lounici de convaincre Abid de retourner au bercail s'annonce diffi- cile. Au registre de la préparation de la saison prochaine, nous apprenons

de mêmes sources que le manager général de l'USMH aurait entamé des contacts avec certains joueurs, mais il préfère les garder au secret pour éviter la concurrence de clubs mieux nantis financièrement.

Tahkout espère s'impliquer davantage

Dans le même sillage, la direction du club s'attelle à mettre en place un système de gestion plus efficace à même d'éviter les contraintes vécues depuis plusieurs saisons. C'est ainsi que nous apprenons de nos sources que le groupe de l'hom- me d'affaires, Mahieddine Tahkout, veut s'impliquer davantage dans la fourniture des moyens à cette équi- pe d'El-Harrach. Après avoir octroyé une aide financière de 10 millions de dinars cette saison, Tahkout veut faire plus la saison prochaine. Il a exprimé ses intentions de revoir à la hausse son aide financière en prévision de la saison prochaine. Il semble que les dirigeants de l'USMH

ont bien compris que le nerf de la guerre est financier prenant leurs dispositions prématurément. Notons enfin l'organisation ce samedi d'une joute amicale sur le terrai du leader de la Ligue 2 Mobilis, à savoir l'Olympique de Médéa.

R. K.

Pour en finir avec les mauvais résultats Une réunion aujourd'hui entre Michel et Malek Fin

Pour en finir avec les mauvais résultats

Une réunion aujourd'hui entre Michel et Malek

Fin de polémique pour l'entraî- neur Alain Michel. Dans les propres fiefs du Chabab de Belouizdad, une folle rumeur a circulé ces dernières heures selon laquelle le technicien fran- çais aurait envisagé de ne pas reprendre le service. Le techni- cien français vient de démentir toutes ces (vraies) fausses infor- mations confirmant à la direction du Chabab son retour au pays pour aujourd'hui (vendredi). Alain Michel sera invité ce soir, apprend-on de sources proches de la maison de Belouizdad, à une réunion d'évaluation qu'il tiendra avec le président Réda Malek. Les deux hommes feront le point de la situation non sans mettre en place un plan d'action visant à mettre fin à la série de mauvais résultats du club. Les Rouge et Blanc n'ont plus goûté à la saveur de la victoire depuis sept longues journées dont quatre défaites et pas des moindres. Il ne sera pas question d'évoquer l'avenir de l'ancien entraîneur du MCA, de la JSMB et de la JSS. Car, le président Réda Malek n'a nullement l'intention de procéder à un quelconque changement à la tête de la barre technique esti- mant donner la priorité à la sta- bilité, gage par excellence de réussite. Au lendemain de la

défaite (amère) contre l'USM Alger, Alain Michel avait évoqué son départ, mais le boss l'a refu- sé catégoriquement.

Le coach donne son accord pour Talis

Le seul changement opéré a été, en réalité, imposé après la déci- sion de l'entraîneur adjoint Noureddine Maroc de rendre le tablier. Ayant mal accueilli la décision de le traduire devant le conseil de discipline du club à la suite de son accrochage verbal avec Djillali Selmi, Maroc a pré- féré se retirer. Une démission acceptée par le président Malek. Ce dernier a procédé d'ailleurs à la nomination de Mohamed Talis à la place de Maroc, et ce, après l'accord de l'entraîneur en chef. L'ancien milieu de terrain de l'ASO, du CRB et du RCK a dirigé sa première séance mercredi dernier à Bouchaoui qui a enre- gistré la défection d'une dizaine de joueurs. Hier, il était question pour les joueurs de retourner au stade du 20-Août-1955. Une séance qui devait enregistrer le reste des joueurs à l'exception de Nakkache, Draoui et Asselah retenus par leurs obligations avec les sélections nationales A et U23.

R. K.

Afin

d'éviter

le scénario

Belaïli

A et U23. R. K. Afin d'éviter le scénario Belaïli Les joueurs sensibilisés sur le dopage

Les joueurs sensibilisés sur le dopage

Comme prévu, la salle des conférences du stade Omar-Hamadi de Bologhine a abrité hier une importante conférence sur le dopage.

PAR RAFIK KHALED

Plusieurs joueurs des seniors et des espoirs (U21) y ont assisté. Ils ont suivi avec beaucoup d'intérêt l'interven- tion du premier responsable de l'Organisation nationale pour la sauve- garde de la jeunesse, Abdelkrim Abidat. Celui-ci a beaucoup insisté sur les dan- gers du dopage sur la santé des joueurs. Certains ont même laissé leur vie sur un terrain de football en raison du recours au dopage utilisé ouvertement en vue d'augmenter la performance. Le dopage reste également une forme de tricherie lourdement sanctionné par les structures de la discipline à l'échelle locale et inter- nationale. Les Rouge et Noir ont été, rappelle-ton, frappés de plein fouet par une lourde affaire de dopage dont le principal acteur n'était autre que le maître à jouer de l'équipe, à savoir Youcef Belaïli. Le joueur en question avait été contrôlé positif en Ligue des champions d'Afrique et en championnat. L'enfant d'Oran a été sanctionné pour quatre ans puis la FIFA a pris, ces der- niers jours, le relais en annonçant avoir étendu la suspension à l'échelle interna- tionale. Un coup dur pour l'USMA puisque le club a été privé de son meilleur joueur avec comme conséquen- ce une défaite en finale de la Ligue des champions et une élimination précoce en coupe d'Algérie. Les Usmistes auraient pu faire mieux cette saison si l'ingénieux Belaïli était encore là.

Aoudia a subi des tests sur place

Abdelkrim Aouidet a présenté pendant son exposé plusieurs substances prohibées dont une qui risque de mettre en péril la vie d'un athlète.

La substance en question pourrait même provoquer la mort pendant l'ef- fort. Après avoir révélé également qu'un joueur du championnat professionnel a subi récemment un contrôle inopiné positif, le premier responsable de l'orga- nisation nationale pour la sauvegarde de la jeunesse a invité l'attaquant Mohamed-Amine Aoudia a subir des tests. Utilisant un matériel sophistiqué, les résultats des tests ont été connus cinq minutes plus tard. La conférence d'hier aura réussi à sensibiliser les Rouge et Noir sur les risques du dopage et les mesures préventives à prendre avant la consommation des médicaments conte- nant des substances interdites.

R. K.

         

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016

ACTUALITÉ

11

 www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 ACTUALITÉ 11 Ghislain Guessan, un pacte avec les dieux du
 www.competition.dz Vendredi 25 mars 2016 ACTUALITÉ 11 Ghislain Guessan, un pacte avec les dieux du

Ghislain Guessan, un pacte avec les dieux du stade

L’Ivoirien du RCA, Ghislain Guessan, semble avoir signé un pacte avec les dieux du stade, qui consiste à zapper une bonne moi- tié des entraîne- ments si ce n’est toute la semaine. Principalement lorsqu’au bout, l’équipe observe une relâche pour le week-end. C’est le cas cette fois-ci, et comme cela l’a toujours été. L’Ivoirien Ghislain, dont le compteur buts s’est arrêté à huit unités, n’a plus remis les crampons au stade Ismaïl Makhlouf depuis le dernier coup de sifflet de la rencontre RCA-USMH. Il n’est ni malade ni blessé et encore moins en butte à une affaire personnelle ou familiale. Il a cette manie de sécher les entraînements et point bas. Face à la passivité de la direction du club, il en fait à sa tête avant de pointer à deux ou trois jours du match officiel. Dommage pour un joueur aux quali- tés intrinsèques de buteur de passer tout près d’une belle carrière.

M. A.

buteur de passer tout près d’une belle carrière. M. A. MEDOUAR : «Salhi et Naâmani sont

MEDOUAR :

«Salhi et Naâmani sont intransférables»

Pistés par plusieurs clubs de l’élite

qui veulent s’attacher les services de deux internationaux, à savoir le gar- dien de but, Salhi, et le défenseur, Naâmani, qui sont toujours sous contrat avec l’ASO, la direction du club chélifien, à travers une déclaration de son porte-parole, Abdelkrim Medouar, ne veut même pas entendre parler du départ de ces deux élé- ments, dont la présence est indis- pensable dans le grou- pe, qui reprendra son allant la saison prochaine pour se refaire une santé et

jouer le retour parmi l’élite.

certaines sources, Medouar a déclaré à qui veut l’entendre : «Salhi et Naâmani sont intransférables, à moins d’une offre venant d’un club euro-

péen.»

A. B.

moins d’une offre venant d’un club euro- péen.» A. B. Selon C’est vraiment honteux ce qui

Selon

d’une offre venant d’un club euro- péen.» A. B. Selon C’est vraiment honteux ce qui se

C’est vraiment honteux ce qui se déroule dans les coulisses du club phare de la ville de Relizane.

HENKOUCHE

«Je démissionne, les joueurs sont irresponsables»

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Puisqu’après la dernière défaite en championnat contre le NAHD à domicile, l’annulation du mini-stage de Chlef et la réclama- tion par les joueurs de leur argent, voilà un autre problème qui vient perturber le quotidien des Lions de la Mina. L’entraîneur, Mohamed Henkouche, vient de démissionner de son poste, car il n’a pas n’apprécié l’attitude de certains de ses éléments, qui, au lieu de se concentrer sur leur boulot sur le terrain, qui est de sauver le club qui court un risque réel de rétrogra- der cette saison en Ligue 2 Mobilis, ont l’es- prit ailleurs et ne pensent qu’à leur inté-

rêt personnel. Contacté par nos soins, le coach relizanais nous a affirmé qu’il a décidé de ne plus poursuivre l’aventure dans des cir- constances pareilles. «Je n’arrive pas à comprendre le comportement de certains joueurs, qui sont irrespon- sables et ne sont pas conscients de la situation critique que traverse le club, j’ai essayé par tous les moyens de leur faire comprendre notre posi- tion, mais rien n’a marché, avec des conditions pareilles je ne peux plus continuer l’aventure avec le club et prendre la responsabilité de partici- per au déraillement du Rapid, car j’ai tout fait pour sauver le club, mais avec des joueurs pareils, on ne peut rien faire, alors j’ai décidé de me retirer du club».

Bouhenni : «Il a perdu le contrôle des vestiaires» De son côté, le gérant de la société Eurl/RCR Hakim Bouhenni, nous a déclaré que le problème du club se réside entre la relation entre certains

joueurs et le coach «J’ai constaté dernièrement qu’il y’a un gros pro- blème entre les joueurs et leurs

entraineur, j’ai essayé de tout les moyens de trouver une entente entre eux, mais rien de cela ne s’est produit, surtout que Henkouche les

a ouvertement accusé de la situation

critique que traverse le club, le cou-

rant ne passe plus entre eux et lui et

il a perdu le contrôle des vestiaires,

je ne peut pas limogé 20 joueurs et je n’ai pas d’autre choix d’accepter la démission de Hankouche»

4 entraineurs en une saison

Le club phare de la ville de Relizane

a battu le record de consommation

des entraineurs, puisqu’après le limogeage de Belatoui, de Benyellès, du Français François Bracci, hier c’était au tour du quatrième entrai- neur Henkouche de jeter l’éponge et quitter le club.

B. B.

 

PROGRAMME DE LA 23 e JOURNÉE

Rencontre

Date

Lieu

USMA-CRB

Déjà joué (2-0)

 

JSK-MCA

Déjà joué (2-1)

 

RCA-USMH

Déjà joué (3-1)

 

NAHD-DRBT

Déjà joué (2-2)

 

CSC-JSS

Aujourd’hui, 18h

Hamlaoui, Constantine

MCO-USMB

Demain, 18h (huis clos)

Zabana, Oran

MOB-RCR

Demain, 18h (huis clos)

Unité maghrébine, Béjaïa

ESS-ASMO

Demain, 18h

8-Mai-45, Sétif

 

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUB

 

MATCHES

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1.

USMA

51

23

15

06

02

41

19

+22

2.

MOB

34

22

09

07

06

24

18

+06

3.

DRBT

34

23

08

10

05

26

24

+02

4.

JSS

33

22

08

09

05

32

21

+11

5.

CRB

32

23

08

08

07

30

23

+07

6.

USMH

32

23

08

08

07

22

22

00

7.

NAHD

32

23

08

08

07

27

30

-03

8.

MCA

31

23

07

10

06

20

17

+03

9.

MCO

30

22

07

09

06

36

31

+05

10.

JSK

29

23

07

08

08

20

24

-04

11.

ESS

28

22

06

10

06

17

14

+03

12.

CSC

27

22

07

06

09

17

25

-08

13.

USMB

26

22

05

11

06

15

23

-08

14.

RCR

23

22

05

08

09

22

26

-04

15.

ASMO

18

22

05

03

14

17

33

-16

16.

RCA

16

23

03

07

13

24

40

-16

 

24 e JOURNÉE

 

CRB

 

ESS

MOB

USMH

JSK

USMA

DRBT

RCA

CRB

MCA

NAHD

JSK

RCR

USMA

RCA

ASMO

MOB

ESS

USMB

CSC

MCO

JSS

MCO

CSC

25 e JOURNÉE

USMB

JSS

RCR

NAHD

MCA

DRBT

USMH

ASMO

CSC 25 e JOURNÉE USMB JSS RCR NAHD MCA DRBT USMH ASMO Le match aller contre
CSC 25 e JOURNÉE USMB JSS RCR NAHD MCA DRBT USMH ASMO Le match aller contre

Le match aller contre El- Merreikh le 9 avril

La direction de l’ESS et les responsables du club connaissent, depuis hier, la date du prochain match de leur équipe qui doit affronter El- Merreikh du Soudan pour le compte de la première manche des huitièmes de finale de la Ligue des champions africaine. Ce match aller, qui doit se dérou- ler à Khartoum, est pro- grammé officiellement le samedi 9 avril. Le match retour aura lieu environ dix jours après.

32 demandes de visa vont être déposées lundi

Dans le cadre de la pré- paration du prochain déplacement de l’ESS à Khartoum, pour affron- ter l’équipe d’El- Merreikh, nous avons appris que la direction du club a préparé 32 dossiers de demande de visas pour le Soudan qui vont être déposés jeudi prochain. Ce nombre va certainement augmenter puisque les dossiers de trois joueurs qui sont concernés par ce dépla- cement ne sont pas prêts. Il s’agit des inter- nationaux Kheniche et Amokrane et du Centrafricain Dagoulou qui ne pourront déposer leurs passeports qu’après leur retour. A. K.

L’ESS affrontera le CRB le 2 avril

Dagoulou, Keniche et Amokrane seront-ils de la partie ?

Dagoulou, Keniche et Amokrane seront-ils de la partie ? Si les Dagoulou, Keniche et Amokrane sont
Dagoulou, Keniche et Amokrane seront-ils de la partie ? Si les Dagoulou, Keniche et Amokrane sont

Si les Dagoulou, Keniche et Amokrane sont appelés

à rentrer en Algérie juste après le match retour face à

Madagascar et la Corée du Sud, c’est pour qu’ils soient prêts pour le déplacement de l’équipe à Alger pour défier

le CRB, le 2 avril prochain. Le moins que l’on puisse dire est que la préparation se déroulera sans eux. Ce qui poussera le premier responsable de la barre technique, Alain Geiger,

à préparer un plan B s’ils ne seraient pas de retour à temps.

Toutes les précautions doivent être prises. Ainsi, au cas où les trois joueurs seraient de retour à temps, le coach devrait d’abord avoir une discussion avec eux pour voir s’ils seront prêts à jouer après leur long voya- ge d’Algérie au Corée du Sud et l’Afrique centrale. Face au CRB, Geiger alignera les joueurs les plus en forme afin de tenir tête à cette bonne équipe du CRB qui revient plus au moins en force depuis quelque temps. A. K.

Suspendu jusqu’à la fin de saison

La sanction de Saïdi choque les Sétifiens

La sanction prononcée lundi dernier par la commission de discipline à l’encontre du jeune Saïdi a surpris plus d’un

à Sétif et a même choqué les responsables du club qui se

demandent quel crime a-t-il donc commis pour mériter une aussi lourde sanction. Le joueur a été suspendu, en e?et, jus- qu’à la fin de la saison après avoir été entendu la semaine passée à la suite des incidents qui avaient émaillé le match des U21 entre le CRB et l’ESS. Il est vrai que Saïdi méritait une sanction, mais on était loin d’imaginer qu’elle soit aussi lourde. C’est un autre coup dur pour le club. A. K.

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016 LIGUE 1 MOBILIS

12

23 e JOURNÉE

25 mars 2016 LIGUE 1 MOBILIS 12 23 e JOURNÉE Les «Africains» se mettent à l’heure

Les «Africains» se mettent à l’heure locale

PAR RAFIK KHALED

Les représentants algériens en coupes africaines sont tenus de régler leur horlo- ge sur la compétition locale. Après avoir réussi un carton plein continentalement, l’Entente de Sétif, le Mouloudia de Béjaïa (Ligue des champions), le Chabab de Constantine et le Mouloudia d’Oran (coupe de la CAF) disputeront, en effet, ce week- end les matches en retard de la 23 e jour- née de Ligue 1 Mobilis. Aujourd’hui, il sera question de la récep-

tion du CS Constantine par la JS Saoura. Les trois derniers matches inscrits sur la feuille de route du 23 e round de la Ligue 1 se joueront demain (samedi), alors que nos «Africains» joueront leurs matches sur leurs terrains respectifs. Il s’agit du MCO, du MOB et de l’ESS, qui recevront respecti- vement l’USM Blida, le Rapid de Relizane et enfin l’ASM Oran. Notre quatuor représen- tant du football algérien en Afrique, dispu- tera ses rendez-vous du championnat dans des conditions psychologiques très favo- rables. D’autant plus que les Algériens ont

réussi un quatre sur quatre qui en dit long sur les capacités de nos clubs à réagir positivement et à tenter ainsi de renouer avec les titres continentaux. A l’image de l’Entente de Sétif et du MO Béjaïa, qui poursuivent leur parcours dans la très prestigieuse Ligue des champions. L’Aigle noir a disposé de l’Etoile du Congo, en s’imposant à Sétif par 4 buts à 2 après avoir décroché un bon nul au match aller (1-1). Les Crabes ont assuré une présence historique au prochain tour s’imposant devant un habitué de l’épreuve, à savoir le

Club Africain (Tunisie). Les capés du coach Amrani ont remonté admirablement leur retard d’un but au match aller s’imposant

à Bejaia par 2 buts à 0. En coupe de la CAF, le CSC a réalisé une superbe qualification s’imposant par 4 buts à 1 devant les Nigérians de Nasarawa United (défaite 1 à 0 au match aller). Le MCO n’a pas trouvé de difficultés devant les Ivoiriens de

Ganoa, leur imposant le nul sur leur terrain (2-2) après avoir gagné à Oran par 2 buts

R. K.

à 0.

après avoir gagné à Oran par 2 buts R. K. à 0 . 18H Les Sanafir

18H

avoir gagné à Oran par 2 buts R. K. à 0 . 18H Les Sanafir dos

Les Sanafir dos au mur

En dépit de sa réaction extraordinaire en Coupe de la CAF, le CS Constantine accueillera aujourd’hui la JS Saoura dans des conditions quelque peu particulières. Toujours menacés par le spectre de la relé- gation avec une peu enviable 12e place au classement général du championnat, les Sanafir seront tout simplement dos au mur. Privés de leur public en raison du huis clos imposé par la commission de discipline, le Chabab se doit de trouver les solutions et d’aller puiser au fond de ses tripes pour espérer ajouter trois précieux points à son capital si maigre. En tout cas, les Constantinois n’ont pas d’autre choix que la victoire. Le moindre faux pas risque de mettre en péril leur avenir parmi l’élite. C’est pourquoi il va falloir s’attendre à un match amplement disputé pendant lequel les Vert et Noir sont prêts à mettre leur «vie» pour récolter de précieuses unités. D’autant plus que l’équipe, faut-il le souli-

gner, accuse un besoin urgent en matière de points. En nette regain de forme en cette phase retour, le CSC semble avoir les moyens de s’imposer.

Saoura pour s’assurer La mission ne sera pas de tout repos devant une équipe de la JS Saoura qui reprend des couleurs depuis le début de la phase retour. Et pour cause, les gars de Béchar se trouvent à la quatrième place, briguant une place au podium qualificati- ve à une joute internationale. Autant dire, les «Sudistes» auront à cœur de réaliser un bon résultat pour consolider leurs chances. Ils vont imposer, du coup, une grande adversité à cette équipe du Chabab de Constantine dans un rendez- vous palpitant loin des yeux des…sup- porters.

R. K.

vous palpitant loin des yeux des…sup- porters. R. K. J-1 Le stade Ahmed-Zabana d’Oran renouera demain
J-1
J-1

Le stade Ahmed-Zabana d’Oran renouera demain avec la belle ambiance créée habituellement par les supporters des Hamraoua.

Victoire impérative pour El-Hamri

Ce sera à l’occasion de la très capitale rencontre entre les locaux du Mouloudia d’Oran et leurs visiteurs de la ville des Roses. Un rendez- vous où les deux équipes n’ont pas droit à l’erreur. Occupant la 9e place avec 30 points, le club phare d’El Hamri ne devra en aucun cas accepter un autre sort que celui de la victoire. Les trois points seraient synonymes de consolider les chances pour le maintien pour cette équipe du MCO, qui pourrait même envisager de repartir vers la conquête d’une place au podium. Le match est, donc, d’une extrême importance pour les capés de l’entraîneur Foued Bouali. Après avoir renoué avec le victoire en championnat s’imposant depuis quelques semaines dans le derby d’Oran face à l’ASMO (3-0), les Rouge et Blanc auront retrouvé leur moral et la joie de

jouer enchaînant par une belle qualification en Coupe de la CAF. Un nouveau succès sur les Verts blidéens donneraient davantage du crédit au travail accompli par le staff technique.

Erreur interdite pour Blida Les Verts de Blida entendront-ils les Oranais de cette oreille ? Certainement pas. Surtout que l’USMB est dans une situation difficile, avec un statut de potentiel relégable. 13e au classement avec 26 points, les coéquipiers de l’ancien Usmiste, Abdelkader Laïfaoui, ont tout intérêt à grappiller quelques précieux points au moins pour préserver une lueur d’espoir de jouer la saison prochaine en Ligue 1. La capitale de l’Ouest constituera, du coup, un virage déterminant pour les Verts.

R. K.

J-1 Le Mouloudia de Béjaïa continue à subjuguer les observateurs. Après s’être rapidement habitué à

J-1

J-1 Le Mouloudia de Béjaïa continue à subjuguer les observateurs. Après s’être rapidement habitué à l’élite,

Le Mouloudia de Béjaïa continue

à subjuguer les observateurs.

Après s’être rapidement habitué

à l’élite, s’offrant le précédent

exercice le prestigieux titre de la

coupe d’Algérie, la formation de la ville d’Yemma Gouraya écrit son histoire en lettres d’or.

Les Crabes tiennent à la 2 e place

Pour sa première par- ticipation en compétition continentale depuis sa création, le MOB fait sen- sation dans la très relevée épreuve de la Ligue des champions. Il s’est permis d’écarter de son chemin un grand de l’Afrique ayant pour nom le Club Africain de Tunis. Demain, les Crabes seront au rendez-vous avec la mise à jour du calendrier de la Ligue 1 Mobilis. Ils recevront l’avant-dernier au classement, à savoir le RC Relizane. Ayant perdu tout espoir de jouer le titre du championnat cédé au profit de l’USMA, les hommes du technicien Abdelkader Amrani tien- nent absolument à la deuxième place qu’ils occupent déjà pour s’as- surer l’année prochaine une participation interna- tionale. En dépit d’un rendez-vous programmé à huis clos, le MOB ne

jure que par la victoire.

Relizane en danger Le Rapid de Relizane, qui s’enfonce davantage dans le bas du tableau, risque fortement de faire les frais du tonitruant réveil des Mobistes. Préservant des chances infimes au main- tien après la «catas- trophe» de la journée écoulée, quand le RCR s’est fait avoir lamenta- blement sur son terrain par «l’os» husseindéen sur le score sans appel de 3 buts à 1, le club de Relizane jouera l’une de ses importantes cartes demain. Les coéquipiers du très talentueux Bourdim sont tenus de profiter du huis clos pour essayer de ne pas retour- ner berdouilles à la mai- son.

R. K.

J-1
J-1

L’Entente de Sétif réalise l’une de ses plus faibles saisons. Le club est en passe de terminer le présent exercice sans aucune consécration, et ce, après avoir fait tout récemment le plein en Afrique et en Algérie.

Sétif a besoin de points

Une phase difficile que traversent les Sétifiens, qui ont trébuché sur leur dernier objectif de la saison, à savoir la coupe d’Algérie. Les Noir et Blanc ont été évincés chez eux par le pensionnaire de la Ligue 2 Mobilis, l’USM Bel Abbès en l’occurrence. Une élimination qui fait mal aux poulains de l’entraîneur Alain Geiger qui aura tout réussi à pousser ses joueurs à se remettre sur la voie de la victoire profitant de la faiblesse de l’Etoile du Congo en Ligue des champions. Une qualification qui redonne un tant soit peu, le moral à Delhoum et ses coéquipiers afin de confirmer demain à domicile face à la lanterne rouge, l’ASM Oran. Les sétifens sont condamnés à empocher les points de la victoire pour espérer s’éloigner davantage de la

zone dangereuse. Le besoin de points impose aux locaux la victoire.

Compliqué pour les Oranais Pendant ce temps, l’ASM Oran, qui semble avoir mis un pied en Ligue 2 Mobilis, tentera de provoquer le miracle en vue de renverser une situation compromettante. La mission ne s’annonce point aisée devant des Sétifiens décidés à ne pas décevoir leurs supporters. Seul un sursaut d’orgueil pourrait épargner aux gars de Mdina Jdida une nouvelle défaite, qui précipiterait leur retour dans l’antichambre de l’élite. Refusant toujours de déposer leur «acte de relégation», les Asémistes joueront leur va-tout dans l’enceinte du 8-Mai-1945 de Sétif.

R. K.

www.competition.dz

Vendredi 25 mars 2016

LA LIGUE 1 MOBILIS EN CHIFFRES

13

Vendredi 25 mars 2016 LA LIGUE 1 MOBILIS EN CHIFFRES 13 STATISTIQUES DE LA LIGUE 1

STATISTIQUES DE LA LIGUE 1 MOBILIS APRÈS LA PREMIÈRE PARTIE DE LA 23 e JOURNÉE

1 MOBILIS APRÈS LA PREMIÈRE PARTIE DE LA 23 e JOURNÉE   Meilleure Attaque   Pas
1 MOBILIS APRÈS LA PREMIÈRE PARTIE DE LA 23 e JOURNÉE   Meilleure Attaque   Pas
1 MOBILIS APRÈS LA PREMIÈRE PARTIE DE LA 23 e JOURNÉE   Meilleure Attaque   Pas
1 MOBILIS APRÈS LA PREMIÈRE PARTIE DE LA 23 e JOURNÉE   Meilleure Attaque   Pas
 

Meilleure Attaque

 

Pas de changement en cette premiére partie de la 23 e journée, si ce n'est l'USMA qui a consoli- dé son avance, avec deux buts de plus inscrit. Idem pour le NAHD et le DRBT avec le 2-2 enre- gistré qui a permis aux dux formations d'occuper la 5 e et 6 e place au classement des meilleures attaque, Avec 20 buts inscrits, le Mouloudia fait du surplace, confirmant les diff- cultés offensives du Doyen, la JSK quant à elle améliore légérement ses stats.

   

1

 
 

2

USMA 41

(1,78buts/match)

3

MCO 36 (1,63buts/match)

   

JSS 32 (1,45buts/match)

 
 

4 CRB 30

(1,30buts/match)

 

5 NAHD

27(1,17buts/match)

6 DRBT

26 (1,13buts/match)

7 MOB

24 (1,09buts/match)

8 RCA

24 (1,04buts/match)

9 RCR

22 (1but/match)

10 USMH

22 (0,95but/match)

11 MCA

20 (0,86but/match)

-- JSK

20 (0,86but/match)

13

ESS

17 (0,77but/match)

-- CSC

17 (0,77but/match)

-- ASMO

17 (0,77but/match)

16

USMB

15 (0,68but/match)

 

Classement à domicile

 

Victorieux du CRB, les Usmistes prennent la téte de ce classement, devant la JSS, le NAHD lui dépasse le MOB en prenant place sur le podium, en attendant la suite de cette 23 e journée. Alors que le RCA qui a engrangé trois points de plus se retrouve à deux petits points seulement du RCR.

   

1

 

2

USMA

28

+15

 

3

JSS 25

+18

 

NAHD 25

+7

 

4 MOB

24

+8

 

5 USMH

22

+9

6

JSK

22

+6

7

CRB

21

+9

8 CSC

21

+4

9 MCO

20

+6

--

MCA

20

+6

11

DRBT

20

+4

--

USMB

20

+4

13 ESS

18

+5

14 ASMO

17

+1

15 RCR

15

+1

16 RCA

13

-1

 

Classement phase retour

 

De retour en force après un bref passage à vide, les Usmistes prenent les commandes du classement de la phase retour du championnat. Les Usmistes devancent la JSS, mais surtout le NAHD qui remonte à la 3 e place au classement, malgré le faux pas enregistré face au DRBT, à noter l'avant-derniére place du CRB, mais aussi et surtout la belle remonté du RCA qui si l'on prend en compte les résultats de cette phase retour uniquement, ne se retrouverait plus en position de relégable.

   

1

 

2

USMA

15

+8

3

 

JSS 14

+6

 

NAHD 13

+3

 

4

DRBT

12

+4

 

5 MOB

11

+2

6 CSC

11

+1

7 JSK

11

-3

8

MCO

9

+2

--

ESS

9

+2

10

USMB

9

-2

11

USMH

9

-3

12 RCR

8

-3

13 RCA

8

-5

14 MCA

7

-2

15

CRB

6

-5

16

ASMO

5

-5

 

Classement des buteurs

Sans jouer Mohamed Zaâbia demeure toujours en téte du classement des buteurs avec 11 réalisations. Il voit toutefois Gasmi et Diawara foncer sur lui, eux qui ont atteint la barre des 10 buts. Notons l'apparition de l'Usmiste Mohamed Seguer sur le podium, alors que Meftah (USMA) et Sayoud (DRBT) font quant à eux leur apparition dans ce classement

 

1

 

2

Zaabia Mohamed (MCO) 11

3

Djallit Mustapha (JSS) 10 Diawara Banou (JSK) 10 Gasmi Ahmed (NAHD) 10

 

Benyahia Mohamed (MCO) 9 Seguer Mohamed (USMA) 9

 

7- Guessan Ghislain (RCA) 8

 

-- Tiaiba Mohamed (RCR) 8

9- Benyettou Mohamed (ESS) 7

-- Boulaouidet Mohamed (JSK) 7

-- Feham Bouazza (CRB) 7

-- Manucho Kouakou (RCR) 7

-- Meftah Mohamed (USMA) 7

-- Sayoud Amir (DRBT) 7

 

%

Leader inconstesté de la Ligue 1 Mobilis, les Usmistes sont les maitres à tous les niveaux, sauf en ce qui concerne les matchs nuls où la palme revient toujours à l'USM Blida, et ses 50% de rencontres qui se sont soldés par des nuls. Notons que le RCA n'a gagné que 13% de ses matchs, alors que l'ASMO en a perdu 63% d'entre eux.

Classement

Equipes

J

% Victoires

% Nuls

% Défaites

% Points

1

USMA

23

65%

26%

9%

74%

2

MOB

22

41%

32%

27%

52%

3

DRBT

23

35%

43%

22%

49%

4

JSS

22

36%

41%

23%

50%

5

CRB

23

35%

35%

30%

46%

6

USMH

23

35%

35%

30%

46%

7

NAHD

23

35%

35%

30%

46%

8

MCA

23

30%

43%

27%

45%

9

MCO

22

32%

41%

27%

45%

10

JSK

23

30%

35%

35%

42%

11

ESS

22

27%

46%

27%

42%

12

CSC

22

32%

27%

41%

41%

13

USMB

22

23%

50%

27%

39%

14

RCR

22

23%

36%

41%

35%

15

ASMO

22

23%

14%

63%

27%

16

RCA

23

13%

30%

57%

23%

 

Meilleure Défense

 

Deux buts encaissés pas le Mouloudia, et c'est l'ESS qui se retrouve large- ment en téte de ce classement, alors que le ratio des Mouloudéens des- cend à 0,73 but encaissé par match. A noter que le NAHD a bien atteint la bare des 30 buts encaissés, alors que le RCA touche la barre des 40 buts.

   

1

 

2

ESS

14 (0,63but/match)

 

3

MCA 17 (0,73but/match)

 

MOB

18

(0,81but/match)

 

4 USMA

19 (0,82but/match)

 

5 JSS

21 (0,95but/match)

6 USMH

22 (0,95but/match)

7 CRB

23 (1but/match)

8 USMB

23 (1,04buts/match)

9 JSK

24 (1,04buts/match)

-- DRBT

24 (1,04buts/match)

11 CSC

25 (1,13buts/match)

12 RCR

26 (1,18buts/match)

13 NAHD

30 (1,30buts/match)

14 MCO

31 (1,40buts/match)

15 ASMO

33 (1,50buts/match)

16 RCA

40 (1,73buts/match)

 

Classement Extérieur

 

Auteur d'un bon nul à Alger face au NAHD, le DRBT confirme encore une fois sa belle forme à l'extérieur, confortant par la meme occasion sa seconde place au classement, loin derriére l'intouchable USMA. 3e, 4e et 5e, le CRB,le MCA et l'USMH ne profitent pas e cette journée, en rentrant chez eux bredouille lors de leurs différentes rencontre de cette 23eme journée de Ligue 1 Mobilis

 
   

1

 
 

2

 

USMA

23

+7

 

3

DRBT

14

-2

 

CRB

11

-2

 

4

MCA

11

-3

 

5

MCO

10

-1

6

MOB

10

-2

--

ESS

10

-2

8

USMH

10

-9

9

RCR

8

-5

10

JSS

8

-7

11

NAHD

7

-10

--

JSK

7

-10

13

CSC

6

-12

--

USMB

6

-12

15

RCA

3

-15

16

ASMO

1

-17

 

Classement U21

 

Changement en téte du classement, le choc entre le leader Belouizdadi et son dauphin Usmiste a souri aux Rouge et Noir, qui ont ravis cette place de lea- der à leur adversaire. Pas de changement ailleurs, si ce n'est la belle victoire Harrachi qui lui permet de garder le contact avec la téte du classement.

 

1

 
 

2

USMA

44

+22

 

3

CRB

43

+11

 

ESS

41

+19

 

4 USMH

41

+10

 

5 JSS

38

+10

6 MCA

37

+11

7 USMB

36

+5

8 MCO

30

+3

9 JSK

29

-2

10 NAHD

29

-3

11 ASMO

24

-2

12 RCA

24

-20

13 MOB

22

-11

14 CSC

20

-18

15 RCR

20

-25

16 DRBT

14

-20

Clean sheet (Matchs sans encaisser de buts)

 

Un seul et unique changement au classement pour cette semaine, puisque c'est l'USMA qui incrémente sa stat d'une unité. Les sept autres équipes qui se sont pro- duite le weekend dernier ont toutes encaissés ne serait-ce qu'un seul but.

   

1

 

2

 

MCA

13

3

ESS

10

 

USMH

10

4

MOB

9

 
 

--

JSS

9

 

--

USMA

9

7

CRB

8

--

USMB

8

9

DRBT

7

--

JSK

7

11

NAHD

6

--

CSC

6

13

RCR

5

--

ASMO

5

15

MCO

4

16

RCA

1

SÉRIE DE MATCHS SANS DÉFAITE

Aucun changement au classement, si ce n'est cette belle série en cours pour le DRB Tadjenant, qui menace désormais la seconde

place occupée par le CRB et

l'USMB. Le DRBT n'a pas perdu le

moindre match depuis l'entame de

la phase retour du championnat,

une série de huit rencontres sans

défaite qui n'est pas préte de s'ar-

réter.

 

1

USMA

18

4 en cours

2

CRB

9

 

--

USMB

9

1 en cours

4

DRBT

8

Série en cours

5

ESS

7

 

6

MCA

6

 

--

NAHD

6

3 en cours--

 

JSS

6

1 en cours

SÉRIE DE MATCHS SANS VICTOIRE

Pas de changement également dans ce registre, mais ce qu'il y a lieu de signaler, c'est que le CRB et le MCA n'ont plus goutté aux vic-

toires depuis belle lurette. Avec

sept matchs sans victoire, le CRB

n'est plus qu'à trois marches de

battre le malhreux record du RC

Arba, idem pour le MCA qui n'a

plus gagné depuis six matchs.

1

RCA

10

 

2

CRB

7

Série en cours

3

CSC

7

1 en cours

--

NAHD

7

1 en cours

5

MCA

6

Série en cours

6

MCO

6

 

7

USMB

5

 

--

MOB

5

 

1 seule victoire pour le CRB et le MCA depuis le début de la phase retour, ça va mal pour les deux clubs algérois. 2 points seulement séparent le RCA, lanterne rouge du championnat,

de l'avant- dernier, l'ASMO, le RCA n'a

jamais été aussi près de quitter cette

dernière place. 3 Et de trois pour le RCA, qui signe sa troisième victoire depuis l'entame de la saison, les clubs algérois sem- blent bien réussir au RCA. 4 matchs nuls de suite pour le DRB Tadjenanet, qui n'a plus perdu ni gagné depuis la 18 e journée. 5 Penaltys inscrits par Gasmi depuis le début de saison, il est bien

le maître en la matiére, même s'il en

a raté deux autres face à la JSS et à

l'ESS. 6 Après avoir réalisé une belle série de six matchs sans défaite lors de la manche aller, le Mouloudia d'Alger a inversé la tendance, en demeurant sur une série de six ren- contres sans victoire. 7 matchs sans victoire pour le CRB, rien ne va dans la maison bel- courtoise. 8 Matchs et toujours pas de défai- te pour le DRB Tadjenanet depuis l'en- tame de la phase retour du cham-

pionnat, le DRBT n'est plus une sur- prise. 9 comme le nombre de clean sheet enregistrés par l'USMA depuis le début de saison après celui réalisé vendredi dernier face au CRB. 10 buts pour Gasmi et Banou Diawara qui rejoignent ainsi le Bécharois Djallit à la seconde place du classement des buteurs derrière Zaâbia. 11 matchs nuls pour l'USM Blida depuis l'entame de la saison, soit 50% des matchs qui se sont soldés par des scores de parité. 12 points récoltés par la JSS lors de ses cinq derniers matchs, soit incontestablement l'équipe en forme du moment en championnat. 13 buts inscrits lors de cette pre- mière moitié de la 23 e journée, on part sur de très bonnes bases. 14 Points récoltés par le DRBT hors de ses bases, seule l'USMA fait mieux dans ce registre.

15 et de 15 pour l'USMA, qui prend

les commandes du classement du championnat pour cette phase retour uniquement. 16 points séparent le RCA, bon dernier, du NAHD et de l'USMH, et pourtant ces deux équipes ont essuyé deux belles raclées au stade Ismaïl Makhlouf de l'Arba. 17 buts encaissés par la défense mouloudéenne, dont trois marqués

par la JSK, un à l'aller, deux au retour. 18 la JSS est de loin l'équipe la plus redoutable lorsqu'elle évolue chez elle, son goal average de +18 au stade du 20 Août 55 de Béchar fait peur à tous ses adversaires. 19 points séparent l'USMA du CRB,

la logique a été bien respectée ven-

dredi dernier, lors du derby qui a opposé les deux formations. 20 buts inscrits par le duo oranais Zaâbia-Benyahia, soit plus de 55% des buts inscrits par le MCO cette saison. 21 3 e meilleure attaque du cham-

pionnat avec 32 buts inscrits, la JSS c'est aussi une bonne défense, qui n'a encaissé que 21 buts cette saison, la JSS c'est du solide 22 buts inscrits par l'USMH cette sai- son et autant de buts encaissés éga- lement soit un ratio de 0. 23 matchs se sont soldés par un score nul et vierge depuis l'entame, de la saison, soit une moyenne d'un 0-0 par journée de championnat.