Vous êtes sur la page 1sur 11

POLY-PREPAS

Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER

- Section i-Prépa LS1 -

Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1
Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1

Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr

1

Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-Prépa LS1 - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1

Données générales :

Partie exercices

: ,

,

: ,

;

, .

exercice 1 :

L’uranium 238 ( 238 92 U) est radioactif ainsi que sa descendance ; l’ensemble forme la famille de

l’uranium, dont la filiation se termine au plomb 206

( 206 82 Pb) qui, lui, est stable.

Calculer le nombre de désintégrations et au cours de cette filiation de l’uranium 238.

exercice 2 :

Un gramme d’un échantillon ancien contenant du carbone 14 donne 60 désintégrations par seconde alors qu’un échantillon actuel, de même nature et de même masse, en donne 720. La demi-vie du carbone 14 est t 1/2 = 5568 ans.

Quelle est, en années, l’âge de l’échantillon ancien ?

exercice 3 : Radioactivité et scintigraphie – SANS CALCULATRICE

La scintigraphie est une technique d'investigation médicale qui permet l'observation de la glande thyroïde. Un patient ingère pour cette observation une masse m = 1,31 ng de l'isotope 131 53 I de l'iode qui est radioactif de type - (t ½ = 8,1 jours = 7.10 5 s)

1. Ecrire l'équation de la réaction de désintégration en justifiant.

2. Déterminer le nombre d'atomes radioactifs dans la dose ingérée.

3. On note N 0 le nombre de noyaux radioactifs à la date t=0. On note N le nombre de noyaux radioactifs à la date t. Etablir la relation entre la constante radioactive et le temps de demi- vie t ½ , en précisant la signification de la demi-vie.

4. Définir l'activité d'un échantillon radioactif et établir la relation entre l'activité et N.

5. Calculer l'activité initiale de la dose ingérée.

6. Calculer le temps au bout duquel l'activité résiduelle est égale à 1,5 % de l'activité initiale.

Données : M (iode 131) = 131 g/mol ; N A = 6.10 23 mol -1 ; 51 Sb ; 52 Te ; 54 Xe ; 55 Cs ; 56 Ba. Aide aux calculs : (ln2)/7 = 0,1 ; ln 0,015 = - 4,2 ; 4,2 / ln2 = 6

2

exercice 4 :

l’iode 131 traceur radioactif pour le corps humain

La glande thyroïde produit des hormones essentielles à différentes fonctions de l'organisme à partir de l'iode alimentaire. Pour vérifier la forme ou le fonctionnement de cette glande, on procède à une scintigraphie thyroïdienne en utilisant les isotopes 131 53 I ou 123 53 I de l'iode. L’iode 131 (Z = 53) est émetteur - et sa demie-vie t ½ vaut 8,1 j. Le 25 août 2007, un centre hospitalier reçoit un colis d’iode radioactif d’activité A = 2,6.10 9 Bq

1. Ecrire l’équation de la désintégration

2. Quels sont les rayonnements émis par l’iode radioactif dans le corps humain ?

3. Tracer la courbe représentative de l’activité A(t) pour 0 < t < 60 jours après la réception

4. Calculer la masse d’iode radioactif contenu dans le colis à la date du 25 août 2007

5. En utilisant la courbe tracée précedemment, déterminer l’activité du colis d’iode non encore utilisé 30 jours après réception ; retrouver la valeur exacte par le calcul.

6. Lors d’un examen médical, on injecte à un patient une quantité d’iode radioactif d’activité voisine de 4.10 6 Bq. Combien d’injections peut-on réaliser à partir de l’échantillon non encore utilisé, le 25 septembre 2007 ?

7. Quelle activité, due à l’iode 131, reste-t’il dans le corps du patient un an après l’injection ? que peut-on conclure du résultat observé ?

8. La conclusion de la question précédente serait-elle identique si le traceur utilisé avait une demie-vie égale à 90 jours ?

Données : masse molaire atomique M I de l’iode : M I = 131 g/mol ; constante d’Avogadro = 6,02.10 23 mol -1 ; extrait de la classification périodique :

tellure

iode

xénon

Césium

52

Te

53

I

Xe

54

55

Cs

exercice 5 :

L’isotope le plus abondant du fer correspond au nucléide 56 28 Fe. La masse d’un noyau vaut 55,9207 u.

1. Calculer le défaut de masse en u puis en kilogrammes du noyau de fer

2. Calculer l’énergie de liaison du noyau de fer 56 28 Fe, en J puis en MeV

3. Calculer l’énergie de liaison par nucléon du noyau de fer 56 28 Fe

4. Reprendre les questions précédentes avec le noyau d’

5. Comparer alors la stabilité du

;on donne m(

et de l’

3

) = 234,9935 u

exercice 6 :

   

, . ;

, .

Données

, . ; , .

1. Dans une centrale nucléaire le combustible utilisé est de l'uranium enrichi en 235 92 U. Un noyau 235 92 U peut absorber un neutron. Parmi les réactions nucléaires qui peuvent se produire on observe la réaction d'équation :

235 92 U + 1 0 n

139 x Xe + 94 38 Sr + y 1 0 n

a) Préciser s'il s'agit d'une réaction de fission ou de fusion.

b) Compléter l'équation en calculant x et y.

c) Calculer en MeV, l'énergie libérée par cette réaction.

d) Sous quelle forme peut se retrouver l'énergie ainsi libérée ?

2. Une tranche de la centrale fournit une puissance électrique de 900 MW. On considère que 33 % de l'énergie libérée par les réactions nucléaires est transformée en énergie électrique.

a) Calculer en MeV l'énergie libérée par les réactions nucléaires en une journée.

b) En supposant qu'en moyenne chaque noyau d'uranium libère une énergie de 200 MeV, calculer le nombre de réactions qui ont lieu chaque jour.

c) En déduire la masse journalière d'uranium 235 consommée dans cette tranche de la centrale.

exercice 7 :

Dans un réacteur nucléaire les noyaux d'uranium 235 subissent la fission sous le choc d'un neutron lent. On considérera la réaction suivante :

235 92 U+ 0 1 n

140 54 Xe + 94 x Sr + y 0 1 n

Données : m(neutron) = 1,00866 u ; m( 235 92 U) = 234,99332 u ; m( 94 x Sr) = 93,89446 u ; m ( 140 54 Xe) = 139,89194 u 1 u = 1,66054.10 -27 kg ; c = 3.10 8 m/s ; 1eV = 1,6022.10 -19 J ; Avogadro = 6,022.10 23 mol -1 ; pouvoir calorifique du pétrole : P = 43 MJ/kg ; masse molaire de l'uranium 235 : M = 235 g/mol.

Un réacteur nucléaire fournit une puissance électrique moyenne de 950 MW. On suppose que cette puissance électrique fournie par le réacteur est constante dans le temps. Le rendement de la transformation énergie nucléaire en énergie électrique est de 35 %.

a) Après avoir équilibré l'équation bilan précédente, donner les valeurs de x et de y.

b) Calculer l'énergie libérée par la fission d'un noyau d'uranium 235 suivant la réaction

proposée.

c) On admettra que toutes les réactions de fission produisent la même énergie que la

précédente ; déterminer la masse (en kg) d'uranium 235 consommée par le réacteur en une journée.

d) Déterminer la masse de pétrole (en tonnes) qu'il faudrait brûler pour produire la même

énergie qu'un kg d'uranium.

e) Calculer la durée t (en heures et minutes) nécessaire pour consommer un kilogramme

d'uranium 235 dans ce réacteur.

4

exercice 8 :

Bombardement du lithium

,

,

Données

,

é é ,

,

En bombardant un noyau de Lithium avec un faisceau de protons, on obtient la réaction nucléaire suivante (elle a été réalisée la première fois en Angleterre en 1933) :

7 3 Li + 3 1 H 4 2 He + 4 2 He

1. Calculer la variation de masse (en u) ainsi que l’énergie libérée (en MeV) lors de cette réaction de fusion

2. Quelle énergie est libérée lors de la fusion de 1 mg de lithium ? On donnera le résultat en MeV puis en J

3. Sous quelle forme cette énergie est-elle libérée ?

Exercice 9 :

On considère les schémas de désintégration suivants :

: On considère les schémas de désintégration suivants : On donne : ∑ La masse atomique

On donne :

La masse atomique de

les énergies maximales des électrons β et β sont respectivement 4,39 MeV et 2,66 MeV

l’énergie du photon γ qui suit les désintégrations β et β est de 440 keV

Na est égale à 23,001768 uma

a) quelle est l’énergie maximale de l’électron

b) quelle est l’énergie maximale du positon ?

c) quelles sont, en uma, les masses atomiques respectives de

d) comment appele-t-on la réaction à l’origine de l’émission ? est-elle toujours la seule possible ?

et

?

5

Partie QCM

QCM 1 :

Soit un noyau d'uranium uniquement un noyau de

interagissant avec un neutron, ce qui provoque une fission et forme , un noyau et 2 neutrons :

a) La somme du défaut de masse total des 2 noyaux de fission est inférieure au défaut de masse totale du noyau d'uranium.

b) Le noyau a un numéro atomique de 37

c) Le noyau a un nombre de masse de 93

d) Par diffusion, l'énergie cinétique des neutrons libérés sera diminuée.

e) L'énergie de liaison moyenne par nucléon de

est inférieure à celle de

.

QCM 2 :

la radioactivité ::::

a) est due à l'instabilité du noyau d'hélium

b) produit des particules dont le spectre d'énergie est continu

c) produit des particules qui pénètrent profondément dans la matière

d) est caractéristique des noyaux légers

e) est caractéristique des noyaux lourds.

QCM 3 :

la radioactivité

a) est une transformation isomérique

b) est due à l'instabilité des noyaux pourvus d'un excès de protons

c) équivaut à la capture d'un photon par le noyau

d) est due à la transformation d'un neutron en proton

e) s'accompagne d'une augmentation du numéro atomique

QCM 4 :

Lors d’une tomographie par émission de positons, on utilise la désintégration de type du fluor Les masses des noyaux des atomes père et fils de cette réaction de désintégration sont respectivement 17,99600 u et 17,99477 u.

a) Le noyau produit par la désintégration de type du fluor

protons.

contient 10 neutrons et 8

b) Le positon produit par la désintégration a une énergie cinétique maximale de 511 .

c) Le neutrino produit par la désintégration a toujours une énergie nulle.

d) Le spectre en énergie des positons émis est continu.

e) Le rayonnement détecté par le tomographe par émission de positons sera composé de photons.

6

QCM 5 :

Le 1er, le 6, le 11 et le 16 mai 2007, un individu consomme à midi une même quantité d'un aliment contenant un élément radioactif X dont l'activité A en fonction du temps est donnée ci-dessous. On suppose que l'élément radioactif se fixe dans l'organisme. Le jour de sa consommation, l'activité de cet aliment est 16 Bq.

sa consommation, l'activité de cet aliment est 16 Bq. Entourez la (ou les) affirmation(s) exacte(s) ?

Entourez la (ou les) affirmation(s) exacte(s) ?

A. Le jour de sa consommation l'élément contient 114 (+ ou - 1) noyaux.

B. Le 16 mai 2007 après midi, l'activité A 16 mai de l'élément X dans l'organisme de cet individu est de 30 Bq

C. Le 16 mai 2007 après midi, l'activité A 16 mai de l'élément X dans l'organisme de cet individu est de 8 Bq

D. L'activité ½A 16 mai sera atteinte le 21 mai 2007

E. L'activité ½A 16 mai sera atteinte le 31 mai 2007

QCM 6 :

Lors d’une tomographie par émission de positons, on observe la désintégration du fluor La période de cet isotope est de 110 minutes.

Le

bénéficier d’une injection de 500 MBq de

où l’injection aura lieu est fixé à 12 heures 30.

.

est préparé dans un laboratoire spécialisé à 7 heures, le matin de l’examen. Un patient doit

. Son rendez-vous dans le service de médecine nucléaire

Le laboratoire doit préparer pour ce patient une dose de :

a) 108 mCi

b) 30 mCi

c) 1105 MBq

d) 4000 MBq

e) autre réponse

7

QCM 7 :

Parmi les réactions suivantes, lesquelles sont possibles ? Donner alors les énergies maximales des particules émises :

a)

b)

c)

On donne les masses atomiques :

49,947164 ;

86,908890 ; 234,042830 ;

49,944789 ; 86,909180 ;

234,043290

QCM 8 :

Soit une cuve contenant initialement un élément A de période 1000 s et un élément B de période 10 s. B se désintègre en C de période 10 Giga-années et C se désintègre en un élément D stable. A et B sont en équilibre de régime et, initialement, l'activité de A est de 69,3 kBq.

a) cette cuve contient initialement environ 100 100 000 atomes radioactifs

b) au bout de 10 secondes, il y a environ 500 000 atomes de C

c) au bout de 16 min 40s, l'activité totale de la cuve est environ de 69,3 kBq

d) au bout de 2 h 46 min, il reste environ 1000 atomes de B

e) au bout de 10 Giga-années, il y a environ 50 millions d'atomes de D.

QCM 9 :

Quelle est l'énergie de liaison moyenne par nucléon de

235,043918 uma, que la masse du proton est de 938,256 MeV/c² et celle du neutron de 939,567 MeV/c² :

sachant que sa masse atomique est de

A

: 5,4 MeV/nucléon

B

: 7,4 MeV/nucléon

C

: 9,4 MeV/nucléon

D

: 9400 J/nucléon

E

: 1736,5 MeV/nucléon

F

: autre réponse

QCM 10 :

Sachant que la fission d'un noyau de d'uranium :

libère , calculer l'énergie libérée par gramme

A

:

67. 10 J

B

:

42. 10

C

: 14 895

D

: 1,57. 10

E

: 1,11. 10

F

: autre réponse

8

QCM 11 :

Quelle est l'énergie libérée au cours d'une réaction d'annihilation d'un positon avec un électron ( , . ) ?

A

: 931,5 MeV

B

: 1,66.10 u

C

:

15. 10 J

D

: 1,64. 10 J

 

E : é

QCM 12 :

On peut rejeter dans la nature avec les ordures courantes une fiole de activité soit inférieure à 1 Bq.

à condition que son

Au bout de combien de périodes pourra-t-on jeter un récipient contenant 1 kBq à un instant t = 0? (T iode = 8 jours) ?

A

:

16

B

:

10

C

:

24

D

:

24

E

:

30

F

:

1,3

QCM 13 :

Quel est le rayonnement caractéristique détecté dans les milieux traversés par les +?

A

:

B

:

C

:

D

:

RX

E

:

F

: autre réponse

QCM 14 :

On considère un générateur Etain/Indium dans lequel l’Indium produit par la réaction de filiation

 

, est supposé en équilibre radioactif avec son parent.

Les résultats de mesure d’activité sont les suivants :

Après séparation par élution de l’indium 113m à différents temps pour 3 générateurs

supposés identiques, on obtient le 1 er jour un éluat de 50 mCi ; après 2 mois, 35 mCi, et enfin à 6 mois, 18 mCi. L’activité de l’éluat du premier générateur est mesurée plusieurs fois au cours de la journée.

On obtient

: à 0, 50 ; à

1 , 33 ; à

2 , 22

1.

Quel est le schéma de désintégration de l’étain 113 ?

50 ; à 1 , 33 ; à 2 , 22 1. Quel est le schéma

9

 

2.

La période de désintégration (en mois) de l’étain 113 est :

 

A :

12

B

:

8

C

:

4

D

:

2

E

:

24

 

3.

La période (en heures) de l’Indium 113m est :

 

A :

1,2

B

:

1,5

C

:

4

D

:

1,7

E

:

3,8

QCM 15 :

Voici 6 affirmations :

1. La masse d’un noyau atomique est égale à la somme des masses de ses nucléons

2. Lors d’une réaction de fission nucléaire, de la masse est convertie est énergie

3. Les centrales nucléaires utilisent la fusion de l’uranium 235

4. L’énergie moyenne de liaison par nucléon d’un noyau est le rapport de l’énergie de liaison

du noyau par son numéro atomique

5. Un noyau est d’autant plus stable que son énergie de liaison par nucléon est grande

6. Le Bismuth

est radioactif. C’est un émetteur . Le noyau produit correspond au

Thallium

Quelle est la combinaison qui ne comprend que des propositions exactes ?

A : 1+2+3+4+5+6

B :

2 + 3 + 4

C :

1 + 3 + 4 + 5

D :

2 + 5 + 6

E :

2 + 3 + 5 + 6

QCM 16 :

La constante de désintégration radioactive d’un élément radioactif est égale à 3,45. 10

Au bout de quelle durée la quantité initiale de noyaux radioactifs a-t-elle été divisée par 8 ? (donnée : 2 0,69

A

:

2. 10

B

:

4. 10

C

:

6. 10

D

:

8. 10

E

:

10. 10

QCM 17 :

On considère un échantillon radioactif dont le temps de demi-vie est égal à 10 s. L’échantillon émet 120. 10 particules par minute.

Quelle est la valeur de la constante de désintégration radioactive du nucléide présent dans l’échantillon ? (donnée : 2 0,69

A

:

6,9

B

: 6,9. 10

C

:

14,5

D

:

2. 10

E

:

6,9

10

QCM 18 :

A. On considère le nucléide

émetteur qui est un isotope radioactif du potassium, de

période 1,26. 10 années.

1)

Le nombre de neutrons présents dans un noyau de potassium 40 est-il de :

19 ? 20 ? 21 ? ou 22 ?

2)

Ecrire l’équation de désintégration d’un noyau de

3)

quel noyau-fils obtient-on :

?

?

?

?

B. A la date t = 0, date de sa formation, un échantillon de roche volcanique contient 0,4 mg de

émetteur .

1)

Le nombre initial de noyaux

? . ?

émetteur présents dans l’échantillon est-il de :

. ? ?

2)

3)

A la date 5,04. 10 années, le nombre de noyaux qui se sont désintégrés

depuis la date t =

0 est-il de :

. ? , . ?

. ? , . ?

La désintégration d’un noyau de potassium 40 libère une énergie de 10 MeV L’énergie libérée par l’échantillon depuis la date t = 0 jusqu’à la date est-elle de :

, . ? , . ? , . ? , . ?

Données : Masse d’une mole de noyaux de Potassium 40 : M = 40 grammes

Nombre d’Avogadro : 6,02. 10 ;

Charge

élémentaire : 1,6. 10

11