Vous êtes sur la page 1sur 25
Ethiopie-Algérie, aujourd’hui à 15h La pelouse, le 12 e adversaire des Verts ! Brahimi :
Ethiopie-Algérie,
aujourd’hui
à 15h
La pelouse, le 12 e
adversaire des Verts !
Brahimi : «Elle est impraticable»
Gourcuff :
«Seule la victoire
me satisfera»
Belkaroui sur le banc,
Mesloub rentrant
www.lebuteur.com
MARDI 29 MARS 2016
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3320 PRIX 20 DA
Après que sa vidéo avec Hannachi eut fait le buzz sur les réseaux sociaux
«Vous ne me verrez
Haddad
révèle
paspaspaspaspas ààààà lalalalala JSKJSKJSKJSKJSK !»!»!»!»!»
CRB
Malek
«On doit
récupérer
cette 2
place»
e
«Il nous est
interdit de
prendre
2 clubs»
USMH
Bouguèche
«Nous
sommes
l’équipe à
battre»
MOB
«Les Haddad
aiment
l’USMA,
c’est pour
cela que
nous y avons
investi»
Hamzaoui-
Khadir, la
réconciliation
«Ce n’était qu’un
malentendu»
«Certains
veulent semer
la zizanie entre
nos supporters
et moi»
MCA
Amrouche contre-attaque !
«Jamais un joueur me dictera
sa loi, c’est moi le patron !»
MCA 1 - ARB Ghriss 0
Deux mois après sa blessure
Revoilà
«Face au NAHD, ce sera
Derrardja
!
mon nouveau départ»
N° 3320 ÉLIMINATOIRES 02 Mardi 29 mars CAN-2017 2016 aujourd’hui De nos Epatez-nous Ethiopie à
N° 3320
ÉLIMINATOIRES
02
Mardi
29 mars
CAN-2017
2016
aujourd’hui
De nos
Epatez-nous
Ethiopie
à 15h00
ALGÉRIE
envoyés
spéciaux
en Éthiopie
encore !
Le coach à la recherche de
sa 6 e victoire à l’extérieur
Mehdi
Taffert
L e sélectionneur algérien
Christian Gourcuff fait du
match d’aujourd’hui l’occa-
sion de réaliser sa 6 e victoire à l’ex-
térieur. Sur les 9 précédents
déplacements, le technicien fran-
çais a fait mieux que son prédéces-
seur en réalisant 5 succès.
Gourcuff espère désormais pour-
suivre sur ce rythme à la tête de la
sélection. A noter qu’il ne restera
qu’un seul déplacement lors de la
phase de poules le 3 juin prochain
aux Seychelles.
4 victoires respectivement face à la
Gambie, la Libye, au Bénin et le
Rwanda contre 3 défaites devant le
Mali, la Tunisie et le Togo et 2 nuls
face à la Tanzanie et la Côte
d’Ivoire. Gourcuff reste sur 5 suc-
cès en déplacement.
Mohamed
Un test pour le
compartiment défensif
Triaki
Il a détrôné Halilhodzic
En comparaison avec son prédé-
cesseur, il est clair que le bilan de
Gourcuff est plus satisfaisant que
celui de Halilhodzic. En effet, sur
les 9 premiers déplacements, Ha-
lilhodzic n’avait pas fait mieux que
En se penchant davantage sur le
rendement du compartiment dé-
fensif, on s’aperçoit que les Verts
ont encaissé 6 buts lors des 3 der-
nières rencontres. Un chiffre assez
élevé pour une sélection qui aspire
à jouer les premiers rôles. C’est
dire que le match de cet après-
midi sera aussi un test pour les dé-
fenseurs qui devront améliorer
leurs statistiques.
Mehdi T.

Résultats des Verts à l’extérieur sous l’ère Gourcuff

Ethiopie 1 Algérie 2 Malawi 0 – Algérie 2 Mali 2 Algérie 0 Afrique du Sud 1 – Algérie 3 Ghana 1 – Algérie 0

06/09/2014 :

11/10/2014 :

19/11/2014 :

19/01/2015 :

23/01/2015 :

– Algérie 2

: Sénégal 0

27/01/2015

Côte dIvoire 3 Algérie 1

01/02/2015 :

: Lesotho 1 Algérie 3 Tanzanie 2 Algérie 2

13/06/2015

14/11/2015 :

BC

Défaites BP

Nuls

Victoires

Joués

Matchs

11

3 15

1

5

9

Il l’a déclaré aux joueurs lors de la réunion technique d’hier soir…

Gourcuff : «Seule la victoire me satisfera»

D’ après nos sources, le sélec- tionneur Christian Gourcuff s’est réuni avec ses capés

dans la soirée d’hier, afin de faire le point sur le dispositif tactique qui sera utilisé cet après-midi. Au cours de cette réunion technique, il leur a fait savoir que seule la victoire l’inté- resse. Il leur aurait déclaré ce qui suit :

«Maintenant que vous avez réalisé l’es-

sentiel au match aller, je veux une vic- toire ce mardi. Même si un nul sera un bon résultat, seule la victoire me satis- fera.»

«On doit poursuivre sur ce rythme pour assurer la qualification» Avant de leur ajouter dans la foulée :

«Sachez que les matchs ne se ressem- blent pas. Maintenant, il faut penser à la rencontre d’aujourd’hui car elle sera plus difficile que celle de Tchaker.

L’Ethiopie jouera toutes ses chances pour se racheter et vous devez rester sur vos gardes. J’ai confiance en vous et je sais que vous avez les moyens d’aller chercher cette victoire.»

L’état de la pelouse l’inquiète Pour ce qui est de l’état de la pelouse, le sélectionneur algérien aurait affiché ses craintes, car il reste persuadé que la nature de la pelouse pausera d’énormes soucis à ses joueurs qui au- ront du mal à maîtriser le ballon. Il a aussi donné des consignes bien pré- cises afin d’avoir une maîtrise du cuir sur une pelouse quasi impraticable. Toutefois, Gourcuff reste optimiste quant à la réalisation d’un résultat po- sitif.

Mehdi T.

réalisation d’un résultat po- s i t i f . Mehdi T. C’ est cet après-midi

C’ est cet après-midi que la sé- lection algérienne affron- tera l’Ethiopie, pour le

compte de la 4 e journée de la phase de poules qualificative pour la Coupe d’Afrique des nations 2017 qui se tiendra au Gabon. Un match où les Verts partent favoris, après leur brillant succès à l’aller vendredi dernier sur le score sans appel de 7 buts à 1. Une vraie démonstration de force que nous ont livrée les ca- marades d’Islam Slimani. Toutefois, et de l’avis de nombreux observa-

teurs, les Verts feront face cet après- midi à une mission assez complexe, même s’il s’agit du même adversaire. Plusieurs paramètres entrent en jeu,

à commencer par l’état de la pelouse

qui laisse à désirer. De plus, le cli- mat ne favorisera pas les Verts qui joueront en milieu d’après-midi. Et ce n’est pas tout puisqu’en face, il y aura une sélection qui tentera d’effa- cer la raclée du week-end dernier. Tous ces paramètres font du match d’aujourd’hui très spécial pour les hommes de Christian Gourcuff. Toutefois, les milliers de supporters algériens restent confiants quant à la réalisation d’un nouveau résultat sa- tisfaisant. Désormais, la balle est dans le camp des joueurs qui n’ont plus qu’à reproduire le même jeu du match aller pour épater encore et asseoir leur place de leader.

Assurer la qualification au Gabon passe par une victoire

Avec un total de 9 points et une pre- mière place au classement, l’Algérie

a l’occasion d’assurer définitivement

sa qualification pour la Coupe d’Afrique des nations au Gabon. En dominant le groupe J, les Verts viennent de faire un sans faute avec

3 victoires de suite. Un succès à Addis-Abeba permettra à l’Algérie d’atteindre la barre des 12 points au classement, ce qui creusera davan- tage l’écart sur le poursuivant direct. C’est dire que la qualification pour la CAN passe par un succès face à l’Ethiopie.

Le succès au match aller a libéré les joueurs de la pression Contrairement au premier déplace- ment des Verts au Lesotho où ils avaient arraché difficilement les 3 points sur le score de 3 buts à 1, cette fois, les camarades du buteur Islam Slimani semblent plus à l’aise.

En effet, la dernière victoire sur le score de 7 buts à 1 les a complète- ment libérés. Ce large succès a sur- tout libéré la grosse pression qui pesait sur les épaules des joueurs. Maintenant que la machine s’est mise en marche, plus rien ne devrait arrêter les nôtres.

Les Verts décidés à convaincre, une fois de plus En plus de l’importance des 3 points, les Fennecs veulent aussi produire un jeu convaincant,

comme ce fut le cas lors des précé- dentes rencontres. Les mon- dialistes aux Brésil ne veulent plus se contenter de courtes victoires mais d’asseoir leur su-

prématie à domicile et à l’extérieur. Il est clair que le match de cet après-midi sera

celui de la confirma- tion pour les cama- rades de Mbolhi qui restent sur une courbe ascendante.

Gourcuff a accordé une grande importance à la récupération Il faut dire que le sélectionneur Christian Gourcuff n’a pas eu trop de temps pour préparer son équipe entre le match aller et celui du re- tour, puisque les Verts ont dû effec- tuer un long voyage en Ethiopie. C’est la raison pour laquelle il a beaucoup plus axé le plus gros vo- lume de la préparation sur le volet récupération, afin de permettre à ses capés de récupérer des efforts fournis lors du match disputé ven- dredi dernier.

40 millions d’Algériens derrière leur équipe En attendant le match de cet après- midi, les supporters algériens res- tent très près de leur sélection en suivant l’actualité de l’EN depuis son arrivée en Ethiopie. Les 40 mil- lions d’Algériens s’attendent à une nouvelle grosse performance de leur sélection qui leur a rendu le sourire ces derniers temps. Les joueurs peu- vent compter sur leur public qui a prouvé une nouvelle fois son atta- chement lors du match de vendredi dernier joué au stade à Tchaker. Mehdi T.

La réunion technique délocalisée à l’hôtel Intercontinental Prévue initialement à l’hôtel Sheraton, à
La
réunion technique
délocalisée à l’hôtel
Intercontinental
Prévue initialement à l’hôtel Sheraton,
à 10h, la réunion technique entre les deux
sélections et les officiels a été reportée à 19h
et désocialisée à l’hôtel Intercontinental.
Comme d’habitude, ces derniers ont pré-
senté les jeux de maillots des deux sélec-
tions, avant de rappeler les règles aux
deux représentants des clubs.
délégation algérienne La quittera Addis-Abeba ce soir à 23h C’est ce soir, soit juste après
délégation
algérienne
La quittera
Addis-Abeba
ce soir
à
23h
C’est ce soir, soit juste après le match,
que les
Verts quitteront l’Ethiopie en
direction d’Alger.
Le vol est prévu
à 23h à bord
d’un
avion spécial
de la compagnie
Air Algérie qui se trouve d’ores
l’aéroport international d’Addis-
et déjà à
Abeba. C’est dire que nos capés auront tout
juste le temps de prendre
leur dîner, avant de
rejoindre l’aéroport.
L’arrivée à Alger
est prévue
à 4h du matin
est prévue
vers les coups
L’arrivée à Alger
de
4h du matin, soit après 5h de
vol.
Une fois
sur
place, les camarades
torisés à rentrer chez eux. D’après nos sources,
d’Islam Slimani seront au-
les joueurs professionnels
rallieront directe-
ment leurs
clubs respectifs à partir d’Alger.
ÉLIMINATOIRES N° 3320 Mardi 03 CAN 2017 29 mars 2016 aujourd’hui Ethiopie ALGÉRIE Benzia :
ÉLIMINATOIRES
N° 3320
Mardi
03
CAN 2017
29 mars
2016
aujourd’hui
Ethiopie
ALGÉRIE
Benzia : «Prêt à jouer si
le coach me le demande»
Yassine Benzia s’est exprimé à l’arrivée des Verts à Addis-Abeba. C’est la première inter-
view du joueur, après le match de vendredi. Dans l’entretien qui suit, l’attaquant du LOSC
annonce qu’il est prêt à prendre part à cette rencontre. Il parle aussi de son premier
voyage en Afrique.
C’est votre premier
voyage en Afrique avec
la sélection nationale…
pelouse, tout comme mes coéquipiers.
On n’a pas encore d’idée dans la me-
sure où on est à peine arrivés. Une fois
qu’on se sera entraînés sur cette pe-
louse, on pourra apporter un juge-
ment. C’est vrai, on souhaite jouer sur
une bonne pelouse comme celle de
Blida, parce que nous avons une
équipe forte sur le plan technique,
mais bon. Maintenant, on doit s’y
adapter.
Etes- prêt à jouer cette rencontre ?
Absolument ! Je suis prêt à prendre
part à cette rencontre. C’est l’entraî-
neur qui décide, c’est le premier res-
ponsable du volet technique. Je
respecte ses choix et s’il décide de me
faire jouer, je répondrai présent.
Comme était l’accueil lors du match
aller qui s’est déroulé à Blida ?
Très bien et magnifique. Je n’ai rien à
dire là dessus.
Entretien réalisé par M. T.

De nos

envoyés

spéciaux

en Éthiopie

De nos envoyés spéciaux en Éthiopie Mehdi Taffert Mohamed Triaki

Mehdi

Taffert

De nos envoyés spéciaux en Éthiopie Mehdi Taffert Mohamed Triaki

Mohamed

Triaki

Oui, je suis très content. Je suis heureux de faire mon premier déplacement avec la sélection nationale en Afrique. Je suis tout content car je réalise déjà un rêve. Avant de venir ici en Ethiopie, vous a- t-on parlé des conditions ? Oui, c’est sûr. Avant de venir ici, j’avais mon idée sur ce qui nous attendait. Mes coéquipiers m’ont beaucoup parlé de ça et je me suis préparé. Je pense que cela fait partie de la vie. Il faut à tout prix es- sayer de s’adapter car on n’a pas le choix. Vous allez aussi jouer sur une pelouse impraticable. Tout le monde est una- nime à dire que ce sera un handicap pour les Verts. C’est votre aussi votre avis ? Sincèrement, je ne peux rien vous dire pour l’instant. Je n’ai pas encore vu la

à 15h00 Après leur avoir parlé dimanche soir au Sheraton Raouraoua n’a pas réuni les
à 15h00
Après leur avoir parlé
dimanche soir au Sheraton
Raouraoua n’a pas réuni les
joueurs, mais a préparé les
primes…
Selon une source proche de la Fédé-
ration algérienne de football, le prési-
dent de la FAF, Mohamed Raouraoua,
qui se trouve dans la capitale éthio-
pienne avec l’Equipe nationale, ne de-
vrait pas se réunir avec les joueurs à
l’hôtel comme il avait l’habitude de le
faire, en marge de la réunion entre le
sélectionneur et les joueurs pour pré-
senter la liste des 18 joueurs convo-
qués, et éventuellement donner les
dernières recommandations d’avant-
match. Notre source poursuit par dire
que le boss du ballon rond national
n’aurait rien à dire aux joueurs, lui qui
a déjà parlé de la rencontre et de la
qualification dimanche soir à l’hôtel
Sheraton.
La victoire sera suivie du
versement des primes
De son côté, le président de la Fédé-
ration Algérienne de football, Moha-
med Raouraoua, qui a préféré se
déplacer avec les joueurs en Ethiopie,
sait mieux que quiconque que les
joueurs sont motivés pour gagner la
rencontre d’aujourd’hui et assurer défi-
nitivement leur qualification à la CAN-
2017 au Gabon. Une qualification qui
leur permettra d’empocher une grosse
prime de qualification, contrairement à
ce qui se faisait auparavant lorsque
Raouraoua distribuait les primes à la
fin de chaque match remporté. Cette
fois, le boss a préféré englober les
primes de matchs gagnés, ce qui de-
vrait constituer un beau pactole pour
les joueurs.
Classement FIFA et tirage au
sort du prochain Mondial
comme objectif
Notre source révèle aussi que le pré-
sident Raouraoua ambitionnerait de
réussir cette sortie éthiopienne, d’où
son souhait de voir Feghouli et ses ca-
marades remporter cette manche en-
Les
supporters
core. La cause serait très simple, si l’on
suit bien le raisonnement, car si l’Algé-
rie parvient à battre aujourd’hui
l’Ethiopie, elle sera qualifiée à la CAN-
2017, ce qui équivaudrait, poursuit
de la
éthiopiens confiants
rencontre, l’engouement
réapparaît
Alors que beaucoup attendaient que la rencontre
retour Ethiopie-Algérie se déroule devant des gra-
dins moyennement remplis, à cause du résultat humi-
liant du match aller, voilà qu’un certain engouement a
repris du poil de la bête ses dernières heures. Hier dans
les rues d’Addis-Abeba, les maillots aux couleurs de
l’Equipe nationale d’Ethiopie ont refait surface et les
gens parlaient plus de cette rencontre que de notre ar-
rivée. Il est donc attendu que les supporters de
l’Ethiopie remplissent les gradins du stade de la
capitale, malgré le prix du billet qui a aug-
menté et qui avoisine les 40 à 50
dollars.
Bien qu’ils aient pris une raclée au
stade Tchaker de Blida au match aller sur
le score sans appel de sept buts à un, les
supporters éthiopiens que nous avons accostés
dans la rue paraissaient très confiants quant à la
victoire de leur équipe nationale aujourd’hui face
à notre EN. Réaction bizarre, puisque ces
derniers affirment que leurs protégés
ont les
moyens de battre les Fennecs d’Algérie et
faire oublier la très faible prestation du
match aller.
notre source, à 70 points de plus
pour le classement FIFA des
équipes nationales et permet-
trait à notre EN de reprendre
son fauteuil de leader sur le
continent noir cédé au Cap
Vert et à la Côte d’Ivoire. Ce
classement permettrait aussi
à l’EN de se retrouver tête de
liste du groupe lors du tirage
au sort du Mondial de Russie.
T. Mehdi
lors du tirage au sort du Mondial de Russie. T. Mehdi A l’approche Slimani veut marquer
A l’approche Slimani veut marquer l’histoire Avec 42 sélections depuis la saison 2012 où il
A l’approche
Slimani
veut
marquer
l’histoire
Avec 42 sélections depuis
la saison 2012 où il est
apparu sous le maillot de
l’Equipe nationale, pour
la première fois, face au Niger, le goleador des
Fennecs, Islam Slimani,
veut marquer
l’histoire
en scorant lors des
quatre prochaines rencontres
de l’épreuve continentale
CAN. Avec ses 22 buts
inscrits depuis
son premier match, Slimani ambi-
tionne de secouer
encore les filets éthiopiens,
et prendre le large sur Larbi Soudani qui totalise
aujourd’hui, à l’occasion de la rencontre retour
17 réalisations. Et comme les records sont faits
pour être battus,
l’enfant de Aïn Benian n’est pas
loin de l’ex-buteur des Verts
Djamel Menad qui
occupe la quatrième
position avec 25 buts à son
actif.
Une belle
opportunité de finir
meilleur buteur
des éliminatoires
Aujourd’hui sur la pelouse d’Addis-Abeba de la
capitale éthiopienne, Islam Slimani tentera de
trouver le chemin des filets pour atteindre
les 22
buts lors de ces éliminatoires.
Pour rappel, Sli-
mani
avait inscrit trois buts lors de ces
élimina-
toires avec à la clé un doublé mardi passé au
stade Tchaker, et une réalisation
face aux Sey-
première confrontation
chelles lors de la
des
Verts dans
cette épreuve.
Il est donc attendu que
le goleador de l’EN inscrive d’autres buts pour
son classement et
devenir meilleur bu-
soigner
teur de cette phase éliminatoire.
le joueur en est vraiment capable
Il faut dire que
si l’on se réfère
aux statistiques de cette année, avec ses sept
réalisations avec les Fennecs,
une face à la Gui-
doublé face à la Tanzanie en
née en amical, son
aller-retour et dernièrement face à l’Ethiopie. Si
on ajoute les 24 autres inscrits sous les
couleurs
du Sporting Lisbonne,
on atteindra les 31 réalisa-
tions
cette saison.
T. Mehdi

Les joueurs n’ont pas effectué de balade matinale hier

gement comme une bonne nouvelle, sachant que la pelouse d’Addis-Abeba- Stadium a été très affectée par les der- nières averses, en plus de la tenue de deux rencontres du championnat local samedi et dimanche passée. Quant à la température, elle avoisinait les 24 de- grés.

mais des averses sont attendues pour aujourd’hui

Les prévisions météorologiques annon- cent que les averses de pluies devraient faire leur retour aujourd’hui dans l’après-midi, alors que d’autres ont été annoncées pour hier soir, ce qui ne de- vrait pas réjouir les joueurs de l’Equipe nationale. La température, quant à elle, devrait avoisiner les 22 degrés vers 17h, heure du coup de starter de la rencon- tre retour Ethiopie-Algérie.

Les joueurs de l’Equipe nationale n’ont pas effectué de balade matinale hier aux alentours de leur lieu d’héberge- ment à l’hôtel Sheraton. Le sélection- neur national Christian Gourcuff a voulu éviter cette idée pour s’assurer de la présence de tout son effectif à la réu- nion technique. Ce dernier a préféré visionner quelques vidéos de la ren- contre précédente, tentant de revenir sur certains aspects en défense, au mi- lieu ou encore en attaque.

La pluie a cessé de tomber hier…

Les pluies diluviennes qui se sont abat- tues sur la capitale éthiopienne ont cessé de s’abattre hier, le climat était plutôt très clément, au grand bonheur des membres de la délégation algé- rienne qui a accueilli cet énième chan-

N° 3320 ÉLIMINATOIRES 04 Mardi 29 mars CAN-2017 2016 aujourd’hui De nos ÉTHIOPIE à 15h
N° 3320
ÉLIMINATOIRES
04
Mardi
29 mars
CAN-2017
2016
aujourd’hui
De nos
ÉTHIOPIE
à 15h
ALGÉRIE
envoyés
spéciaux
Belkaroui
en Éthiopie
Le coach apporte
dispensé
Mehdi
Taffert
un seul changement
Mohamed
Triaki
Un membre
de la FEF a
assisté à la
séance…
Alors que Gourcuff et même le joueur
croyaient que les douleurs aux adduc-
teurs après le match aller à Blida
s’étaient estompées, finalement c’est plus
sérieux qu’on ne le pensait puisque Hi-
cham Belkaroui n’a pas pris part au match
d’application hier, à l’Independence Sta-
dium lors de l’ultime séance d’entraînement
qui a eu lieu sur le terrain principal. Le méde-
cin de l’EN, le Dr Yekdah, a recommandé à
Gourcuff de préserver le joueur car il risque de
rechuter et de s’éloigner des terrains pour une
longue durée. Connaissant la situation du
joueur qui veut s’imposer au Nacional Madeira
pour signer un contrat bien meilleur, le sélection-
neur a décidé de le ménager pour cette rencontre,
afin qu’il puisse être opérationnel, la semaine pro-
chaine, avec son club et disputer le prochain match
de championnat.
Il s’est contenté des exercices
physiques
La séance d’entraî-
nement d’hier a été
marquée par la pré-
sence d’un repré-
sentant de la
Fédération éthio-
pienne de football,
qui a été chargé par
le président local
d’être au côté de la
délégation algé-
rienne durant son
séjour en Algérie.
Hicham Belkaroui a pris part à l’échauffement avec le
groupe le plus normalement du monde avant d’aller re-
joindre le préparateur physique, Guillaume Marie, pour
travailler en solo, au moment où ses coéquipiers pre-
naient part à un match d’application. Le défenseur du
Nacional Madeira s’est adonné à des exercices physiques
dans l’espoir de récupérer d’ici la semaine prochaine.
« C’est par mesure de précaution
qu’on m’a ménagé »
ainsi qu’un
représentant
C omme indiqué dans notre
précédente édition, Christian
Gourcuff a voulu reconduire
de
l’ambassade
Outre le messager
de la fédération
hôte, il y a aussi un
représentant de
l’ambassade d’Algé-
rie en Ethiopie qui
était présent au
stade pour faciliter
la tâche à la déléga-
tion algérienne. Il
s’agit de Mourad
Touati qui était aux
petits soins.
le même onze, qui avait balayé
l’Ethiopie, vendredi passé, à Blida.
Mais il n’était pas sûr de pouvoir le
faire car le défenseur Hicham Bel-
karoui avait ressenti des douleurs
au niveau de l’adducteur au cours
de cette première manche. Néan-
moins, il s’était entraîné le plus nor-
Les
supporters
des Verts
n’ont pas raté
le rendez-
vous
Les supporters de la
sélection nationale
n’ont pas manqué
l’occasion de suivre
la séance d’entraîne-
ment. Ils étaient en
malement du monde dimanche,
avant le départ de la sélection. Hier,
Christian Gourcuff a tranché quant
à la participation du défenseur du
Nacional Madeira. Il commencera
en effet le match sur le banc de
touche, après discussions entre
Gourcuff et le médecin chef, le Dr
Ali Yekdah.
Medjani sera au côté de
Mandi dans l’axe
Dans les bois, il n’y aura pas de
changement. Raïs Mbolhi, indétrô-
nable jusqu’à présent, sera recon-
duit. En défense, les deux arrières
latéraux seront là aussi. Il s’agit de
Mehdi Zeffane et Faouzi Ghoulam.
Le changement sera opéré au ni-
veau de la charnière centrale où le dé-
fenseur de Reims, Aïssa Mandi, sera as-
socié cette fois-ci au pensionnaire de
Levante, Carl Medjani. Ce dernier re-
trouve son poste de prédilection, après
avoir été aligné lors des deux dernières
rencontres de l’EN comme milieu dé-
fensif.
Mesloub avec Taïder, Feghouli
en meneur de jeu
Au milieu de terrain, Walid Mesloub
sera titularisé cette fois-ci. Le joueur du
FC Lorient remplace donc Carl Med-
jani. Mesloub sera associé à Saphir Taï-
der. Ce dernier aura donc moins de
liberté sur le plan offensif puisqu’il n’y
aura pas Medjani, qui était chargé de
couvrir Taïder. Sofiane Feghouli aura le
rôle de meneur de jeu. Il sera positionné
comme au match aller en milieu offen-
sif, juste derrière l’attaquant.
Mahrez à droite, Brahimi à
gauche et Slimani en pointe
En attaque, Ryad Mahrez gardera son
couloir droit. Efficace dans ce registre à
Leicester City et en sélection, Gourcuff
a décidé de l’y reconduire. C’est aussi le
cas de l’attaquant du FC Porto, Yacine
Brahimi qui jouera à gauche. Ce dernier
sera un des atouts de Gour-
cuff pour battre cette sélec-
tion éthiopienne. Enfin, en
pointe, Islam Slimani qui a
été auteur d’un doublé au
match aller sera bel et bien
là.
Le quatuor de feu
enfin associé à
l’extérieur !
La sélection nationale pos-
sède un quatuor de feu
mais depuis une année, il
n’a jamais été associé pour
diverses raisons, comme
les blessures par exemple,
ce qui est le cas de Sofiane
Feghouli qui a longtemps
souffert d’un bobo au pied.
Ce quatuor a pris part au
match de septembre 2014
entre les deux équipes à
Addis-Abeba, mais dans un
registre tactique complète-
ment différent, en seconde
période après l’entrée de
Riyad Mahrez à la place de
Hillal Soudani.
En fin de séance d’entraînement, nous avons eu une courte
discussion avec Hicham Belkaroui qui a déclaré : «Je n’ai
rien de grave. C’est par mesure de précaution que l’entraî-
neur a décidé de me dispenser du match d’application, mais
je serai présent dans le groupe qui sera concerné par le
match. Il n’y a aucune crainte quant à ma participation à la
rencontre».
M.T.
M.T.
effet une quinzaine
à
faire le déplace-
Hanni : «Je suis prêt, mais
ment au stade pour
soutenir les Verts en
prévision du match
de cet après-midi.
c’est au coach d’en décider»
Les Ethiopiens
ont applaudi
les Verts…
Au moment où le
bus de la sélection
Le milieu de terrain du
FC Malines et de
l’Equipe nationale, le
novice Sofiane Hanni,
nationale s’apprêtait
tastrophique. Un commentaire ?
Pour être franc, là aussi on verra
de quoi il s’agira au juste sur
place. Vous me parlez du terrain,
je n’ai aucune idée là-dessus
à
quitter le stade
d’Addis-Abeba, les
supporters éthio-
piens n’ont pas cessé
d’applaudir la sélec-
tion nationale, en
toute sportivité,
après le large succès
des Fennecs lors du
match aller sur le
score de sept buts à
un.
évoque ses débuts avec
la sélection. Ce dernier
affirme qu’il est prêt à
prendre part à la ren-
contre retour face à
l’Éthiopie d’aujourd’hui
si le sélectionneur le lui
demande. D’autre part,
Hanni n’a aucune idée
sur l’état de la pelouse
de l’Addis-Abeba Sta-
Vous ambitionnez d’effectuer
votre première apparition ?
Là aussi, je ne sais pas du tout si
je vais être aligné ou non. C’est le
coach qui décidera si je dois jouer
ou non. En tout cas je suis prêt à
jouer mon premier match avec
l’Equipe nationale. J’ai choisi
notre sélection car je veux contri-
buer au jeu et aux victoires.
Comment avez-vous trouvé
l’ambiance du groupe ?
Ah, l’ambiance est très
bien ! Tout se passe
stade de Blida, vous l’avez
trouvé comment ?
C’était magnifique, il y avait
un engouement très fort, et
ça, on m’en avait déjà parlé, le
peuple qui scande des re-
frains et des encouragements
qui ne cessent quasiment ja-
mais. Que demande un
joueur sur le terrain ? Hon-
nêtement, c’est l’une des plus
belles ambiances que j’aie
vues dans ma carrière
Entretien réalisé par T. Mehdi
dium.
et plus
d’une centaine
ont suivi la
partie
Les
titulaires se sont
imposés en match
d’application
Les Verts ont vrai-
ment la cote ici à
Addis-Abeba. En
effet, plus d’une
centaine d’Ethio-
piens ont assisté à la
séance d’entraîne-
ment d’hier. Ils
avaient hâte de voir
de près les stars al-
gériennes.
Ce sera votre première en
Afrique, des appréhensions ?
On verra, je ne sais pas comment
cela va se passer. Sur place ou le
jour du match on sera mieux édi-
fiés sur notre sortie, ma première
sur le continent africain. Certains
de mes coéquipiers m’ont parlé de
l’Afrique, mais il n’y a pas mieux
que d’y être pour avoir les idées
claires.
Nous avons constaté que le ter-
rain où vous allez évoluer est ca-
bien pour moi le
nouveau. Je com-
prends mieux au-
jourd’hui pourquoi
l’Equipe nationale
d’Algérie enregistre
de bons résultats.
Pourvu que cela dure
Au cours de la séance d’entraînement
d’hier, Christian Gourcuff a programmé un
match d’application entre les titulaires et les
remplaçants, dans le but d’essayer son onze
une dernière fois avant le match. Finale-
ment, c’est les titulaires qui se sont im-
posés un but à zéro grâce à une
réalisation de Saphir Taïder.
encore !
Vous avez eu un aperçu au
ÉLIMINATOIRES N° 3320 Mardi 05 CAN 2017 29 mars 2016 aujourd’hui Ethiopie à 15h00 ALGÉRIE
ÉLIMINATOIRES
N° 3320
Mardi
05
CAN 2017
29 mars
2016
aujourd’hui
Ethiopie
à 15h00
ALGÉRIE
La séance d’entraînement a duré une heure

De nos

envoyés

spéciaux

en Éthiopie

De nos envoyés spéciaux en Éthiopie Mehdi Taffert Mohamed Triaki

Mehdi

Taffert

De nos envoyés spéciaux en Éthiopie Mehdi Taffert Mohamed Triaki

Mohamed

Triaki

Les Verts se sont entraînés

sur une pelouse impraticable

C omme prévu, la sélec- tion nationale s’est en- traînée hier à 17h

(heure locale) à l’Indépen- dance-Stadium d’Addis- Abeba pour préparer le match face à l’Ethiopie, pour le compte de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2017. Cette séance a duré une heure durant la- quelle Gourcuff a pro- grammé un match d’application et des exercices de récupération pour que les joueurs puissent être en bonne forme aujourd’hui. Ce qu’on a constaté durant cette session, c’est que l’EN s’est entraînée sur une pe- louse presque impraticable. En dépit des chutes impor- tantes de pluie, le terrain a été utilisé pour deux ren- contres officielles. Le match des dames entre l’Ethiopie et l’Algérie et un autre de championnat. Le constat a été vite fait hier, la pelouse est impraticable pour le match de cet après-midi. Gourcuff l’a inspectée avant et n’était pas surpris Christian Gourcuff avait dé- claré déjà après le match que l’état de la pelouse était un sérieux problème. «C’est l’état de la pelouse qui m’in- quiète le plus. Nous avons déjà joué là-bas et on avait beaucoup souffert de cette pe- louse. Il nous sera vraiment difficile de jouer de la même manière comme aujourd’hui.

Mais on va tout faire pour ga- gner. La victoire d’aujourd’hui va nous permettre d’avoir un ascendant psychologique sur l’adversaire. On fera tout pour revenir de l’Ethiopie mardi prochain avec la victoire», avait déclaré en conférence de presse d’après-match. Il a déjà une idée sur ce terrain depuis le match entre les deux équipes en septembre 2014. Hier avant la séance d’entraî- nement, Christian Gourcuff inspecté la pelouse. Il s’est aussi entretenu avec le prépa- rateur physique, Guillaume Marie. La température n’a pas dépassé les 20 degrés La bonne chose, c’est que la séance d’entraînement a eu lieu dans des conditions cli- matiques très clémentes. En effet, la température n’a pas dépassé les 20° tout au long de la séance. Une satisfaction pour Christian Gourcuff du fait qu’en Afrique, il fait très chaud généralement durant cette période. Le sélectionneur s’est entretenu avec les joueurs et les a motivés Avant la séance d’entraîne- ment, Christian Gourcuff a eu l’occasion de discuter avec ses capés. Il les a beaucoup motivés afin de battre l’Ethio- pie chez elle et assurer du coup la qualification à la CAN 2017 à deux journées de la fin.

M.T.

à la CAN 2017 à deux journées de la fin. M.T. Raouraoua a inspecté l’état du
à la CAN 2017 à deux journées de la fin. M.T. Raouraoua a inspecté l’état du
à la CAN 2017 à deux journées de la fin. M.T. Raouraoua a inspecté l’état du
à la CAN 2017 à deux journées de la fin. M.T. Raouraoua a inspecté l’état du
à la CAN 2017 à deux journées de la fin. M.T. Raouraoua a inspecté l’état du
à la CAN 2017 à deux journées de la fin. M.T. Raouraoua a inspecté l’état du

Raouraoua

a inspecté

l’état du

terrain

Présent hier à l’en- traînement, le prési- dent de la Fédération Moha- med Raouraoua a inspecté la pelouse de l’Indépendance- Stadium d’Addis- Abeba avant le coup d’envoi du match, après avoir eu des échos sur son mau- vais état.

Il a suivi l’entraînement à partir du banc de touche

Par la suite, le prési- dent de la FAF est allé s’asseoir sur le banc de touche pour suivre l’inté- gralité de la séance d’entraînement. Comme à ses habi- tudes, il ne rate ja- mais les dernières séances avant chaque match.

Gourcuff insiste sur

la possession du ballon

Brahimi : « La pelouse est en mauvais état, mais c’est l’Afrique »

Après la séance d’entraîne- ment d’hier, Yacine Brahimi s’est exprimé durant quelques minutes où il a évoqué l’état catastrophique du terrain. Voici l’interview. Alors Yacine, comment s’est dé- roulée cette dernière séance d’en- traînement ? Sincèrement, elle a eu lieu dans de bonnes conditions. Il y a un bon cli- mat et une bonne ambiance au sein du groupe. On se prépare pour cette rencontre face à l’Ethiopie où on vise la victoire. L’état de la pelouse est catastro- phique, ça vous a handicapés ? C’est vrai, l’état de la pelouse est ca- tastrophique. Mais, c’est l’Afrique. On n’a pas d’autre choix que de s’adapter à cette situation. On fera le maximum pour gagner. On essayera de gérer le match comme il se doit. Vous allez jouer pour gagner ou bien vous vous dites que le nul sera suffisant pour vous ? Non pas du tout. On vise les trois points. On est venus ici pour gagner et, du coup, assurer la qualification à la CAN avant deux journées de la fin des éliminatoires. On joue toujours

pour gagner et on n’a jamais pensé à autre chose. Vous pensez que votre tâche sera dif- ficile face à un adversaire que vous avez battu par sept buts à un ven- dredi dernier ? Sincèrement, aucun match ne ressem- ble à un autre. Ils diffèrent et nous al-

ne ressem- ble à un autre. Ils diffèrent et nous al- lons tout faire pour gagner.

lons tout faire pour gagner. On sait que la rencontre sera difficile car les Ethio- piens vont tenter tout d’abord de se ra- cheter après le match de vendredi passé. Puis, la rencontre aura lieu chez eux et devant leurs supporters, ils au- ront donc un atout de plus. Entretien réalisé par M.T.

C omme il se fait de coutume en football, les joueurs de l’Equipe nationale ont effectué à partir de

11h une séance de visionnage dans la matinée d’hier à l’hôtel Sheraton. Les Mahrez et autres ont pu repasser quelques séquences vidéo de la der- nière confrontation face au même ad- versaire, qui ont été commentées par le sélectionneur national. Celui-ci a énuméré les qualités de la formation nationale éthiopienne avant d’aborder ses points faibles, tout en revenant sur certains aspects relatifs aux dé-

fauts constatés dans son équipe, que ce soit dans l’entrejeu ou encore en défense.

Il a mis en garde ses capés contre les interventions musclées

L’entraîneur français de l’EN a par ail- leurs averti ses joueurs contre tout excès de volonté, qui les mènera à in- tervenir avec hargne, ce qui pourrait engendrer des blessures, voire des suspensions et des exclusions, tout en rappelant que la rencontre se jouera en altitude qui avoisine les 2 300 mè-

tres. Gourcuff a par ailleurs affirmé au groupe que la possession du ballon pourrait être la clé de la victoire dans ce genre de rencontre, et sur un ter- rain aussi bosselé et détérioré. Une stratégie qui contraindrait les joueurs éthiopiens à effectuer des courses tout au long de la rencontre, sans oublier de se porter vers l’attaque anarchique- ment et laisser des espaces qui pour- raient être très bénéfiques pour l’adversaire.

Sur un terrain défectueux, il serait préférable de jouer en profondeur

Autre fait, Christian Gourcuff sait que ses joueurs sont très techniques et ne pourront pas trop étaler leurs réflexes habituels, d’où ses consignes d’évoluer en profondeur à chaque fois que l’oc- casion se présente à eux, et de préfé- rence dans le dos des défenseurs éthiopiens, tout en évitant de garder le ballon et tenter des dribbles inutiles pour faire du spectacle.

T. Mehdi

La sélection olympique chute lourdement à Séoul

son deuxième une semaine à

olympique a disputé, hier,

sélection nationale

La

durant ce stage qui se déroule depuis

match amical

a trois jours,

Séoul, en Corée du Sud. Après une première défaite, il y

de

sur le score de deux buts à zéro, les Verts ont chuté hier sur le score

qui pousse le sélectionneur

na-

trois buts à zéro. Une seconde défaite

pour résou-

à chercher des solutions

tional, Pierre-André Schürmann,

à quelques mois des Jeux olympiques de Rio De

dre le problème, Janeiro.

M.T.

Travail spécifique pour les keepers

Les portiers ont effectué hier un travail spécifique sous la houlette de leur entraîneur Hassan Belhadji et Michael Booly. Mbolhi, Doukha et Assellah n’ont pas pris part au match d’application.

Des tirs aux buts à la fin

Avant la fin de la séance, Christian Gourcuff a programmé des séances de tirs vers les bois pour tous les joueurs, histoire de prendre les re- pères pour miser sur les tirs le jour du match.

Les Ethiopiens se sont rués vers Mahrez

A la fin de la séance d’entraîne- ment avant de monter dans le bus, Ryad Mahrez, qui est adulé ici à Addis-Abeba, était assiégé par les supporters éthiopiens qui l’ont sol- licité pour prendre des photos avec lui.

Les agents de sécurité sont intervenus

Face à cette situation, les agents de sécurité sont intervenus afin de permettre à Ryad Mahrez de mon- ter rapidement dans le bus. Beau- coup de jeunes étaient déçus de ne pas s’être photographiés avec la star de Leicester City.

Les joueurs se sont réunis à la fin de l’entraînement

A la fin de l’entraînement, les joueurs se sont réunis sur le ter- rain, avant de rejoindre le bus. Comme à la veille de chaque ren- dez-vous, ils se regroupent autour du terrain pour se motiver et montrer leur solidarité. Mbolhi a pris la parole en premier avant qu’il ne soit suivi par Rafik Hal- liche, Carl Medjani et Sofiane Fe- ghouli.

Ils sont décidés à battre l’Ethiopie !

L’ordre du jour au cours de cette réunion qui a duré presque sept minutes était de s’imposer, histoire d’assurer prématurément la quali- fication à la CAN bien avant la fin des éliminatoires. Tous sont déci- dés à sortir le grand jeu et donner le meilleur d’eux-mêmes pour vaincre.

Raouraoua et Gourcuff ont suivi la scène à partir de la ligne de touche

Le président de la FAF Mohamed Raouraoua et le sélectionneur na- tional Christian Gourcuff ont suivi cette réunion à partir de la main courante. Ils étaient contents de l’état d’esprit qui règne dans le groupe.

Stage des entraîneurs des gardiens de but au menu

La Fédération algérienne de football organise un stage pour les entraîneurs des gardiens de but. C’est ainsi qu’elle invite les candi- dats retenus pour le stage des en- traîneurs de gardien à se présenter le 2 avril 2016, à partir de 17h, à l’hôtel Beau Fayet (Ouled Fayet) Alger, munis de leurs équipements sportifs et le reçu de payement des frais de participation.

Condoléances

Le collectif du Buteur, très affecté par le décès de sa collègue et amie,

Djamila Abdellani, présente à sa

famille et à ses proches ses sincères condoléances et les assure de sa pro- fonde compassion. L’enterrement aura lieu aujourd’hui mardi 29 mars 2016 au cimetière d’Azzefoun (Tizi Ouzou). Que Dieu Tout-Puissant lui accorde

Sa Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. Repose en paix chère collègue et amie. « A Dieu nous ap- partenons et à Lui nous retournons. »

N° 3320 06 LIGUE Mardi JSK 1 29 mars 2016 L’assemblée générale aura bel et
N° 3320 06 LIGUE Mardi JSK 1 29 mars 2016
N° 3320
06
LIGUE
Mardi
JSK
1
29 mars
2016

L’assemblée générale aura bel et bien lieu !

Hannachi

L’assemblée générale aura bel et bien lieu ! Hannachi «Je suis prêt à ouvrir le capital,

«Je suis prêt à ouvrir le capital, mais…»

ministration doivent s’impliquer davantage pour aider le club finan- cièrement. «La JSK, c’est beaucoup de charge. Je me retrouve souvent seul à trouver de l’argent, à payer les hôtels et tous les frais. Les membres du conseil doivent s’im- pliquer financièrement, l’équipe en a vraiment besoin.» «La JSK appartient à tout le monde» D’après Hannachi, la JSK appar- tient à tout le monde et les investis- seurs sont les bienvenus. «Je l’ai toujours dit, la JSK appartient à tout le monde. Pour le moment le capital n’est pas ouvert, mais une fois fait, chaque personne qui sou- haiterait investir est la bienvenue.» «Avec Mouassa, l’équipe est entre de bonnes mains» Revenant à la préparation qui se déroule depuis jeudi dernier à Tizi Ouzou, le président Hannachi es- time qu’avec Mouassa, la JSK est entre de bonnes mains. «Cette se- maine, je n’ai pas eu assez de temps pour assister aux entraînements. J’avais plusieurs choses à régler. Mais je ne suis pas inquiet. Avec Mouassa, l’équipe est entre de bonnes mains. Je sais bien que les joueurs travaillent d’arrache-pied et préparent sereinement le match de l’USMH.» «On attend avec impatience le retour des internationaux» Avant de conclure, Hannachi re- grette l’absence des internationaux, qui n’ont toujours pas repris le tra- vail avec le groupe. «On attend avec impatience le retour de Dou- kha, Ziti, Ferhani, Rahal, Malo et Diawara. J’espère qu’ils seront là le plus vite possible afin qu’ils réintè- grent le groupe avant le match de l’USMH.» Propos recueillis par Saïd D.

Ces derniers temps, on ne parle que de l’assem- blée générale et de l’ouverture du capi- tal afin de permet- tre aux investisseurs d’in- vestir à la JSK et se procurer des actions. Et pour avoir plus de dé- tails, nous avons pris attache avec le président de la JSK, Mohand Chérif Hanna- chi, lequel es- time qu’il est prêt à ouvrir le capital, mais il doit d’abord récupérer les signatures des autres mem- bres du conseil d’ad- ministration. «Récemment, nous avons tenu une réu- nion avec les membres du conseil à Mirabou afin de trouver une solution concernant l’ouverture du capital. Personnellement, je suis prêt à le faire mais je n’ai pas le droit d’en décider seul. Les action- naires doivent tous signer et accepter avant de l’ou- vrir.» «Les actionnaires doivent s’impliquer davantage financièrement» Poursuivant son intervention, le président de la SSPA/JSK a déclaré que les membres du conseil d’ad-

Ç a bosse dur aux entraînements avec Kamel Mouassa. Si les joueurs ont bénéficié de trois jours de repos après la victoire face à l’USMH, ces derniers, et en un laps de temps, ont rat- trapé tout le retard en se donnant à fond chaque jour. Le premier responsable à la barre technique est très satisfait de la réaction de ses poulains qui, faut-il le dire, souhai-

tent surprendre l’USMH et grimper au classement. Mais pour y arriver, il faudrait se montrer solide à Lavigerie. Même avec l’absence des internationaux, la préparation n’a pas été perturbée. De son côté, la direction du club, qui ne laisse rien au hasard et s’occupe bien des joueurs, devrait organiser très prochainement l’assemblée générale conformément à la réglementation. En effet, les membres du conseil d’administration devraient se

réunir après le match de l’USMH pour parler de l’avenir de l’équipe ainsi que de l’ouverture du capital que tous les in- vestisseurs attendent avec impatience afin de se procurer des actions et investir dans la société kabyle.

Les membres recevront des convocations la semaine prochaine Afin que tout soit réglé dans les plus brefs délais, les in- vitations ont été envoyées aux membres du conseil d’administration pour qu’ils assistent à l’assemblée gé- nérale qui devrait avoir lieu prochainement. Ces der- niers doivent évoquer plusieurs sujets relatifs à l’avenir du club et trouver les solutions pour se pro- curer de l’argent afin que tout marche comme sur des roulettes.

La date de l’ouverture du capital sera fixée Profitant de l’assemblée générale, les membres du CA doivent tous signer et accepter l’ouverture du capital afin de permettre aux investisseurs de se procurer des actions. En effet, c’est lors de cette réunion que la date de cette opération sera fixée. À en croire nos sources, le président Hannachi est désormais prêt à le faire. Il n’at- tend que la décision des autres membres. S. D.

Bonsoir, Fawzi. Quelles sont vos nouvelles ? Je vais bien, merci. Je suis tou- jours
Bonsoir, Fawzi. Quelles sont
vos nouvelles ?
Je vais bien, merci. Je suis tou-
jours en sélection militaire. On
travaille d’arrache-pied sous la
houlette du coach Iicen. J’es-
saye de rester compétitif afin
d’être au top d’ici le pro-
chain match.
Quand est-ce que
vous allez re-
prendre le tra-
vail
avec
votre
équipe
béré. Je joue dans mon vrai poste
et je me sens à l’aise sur le terrain.
Je suis très content d’avoir re-
trouvé ma vraie forme. J’essaye de
donner le meilleur de moi-même
pour aider la JSK. Je vais encore
redoubler d’effort afin que je sois
à la hauteur et donne entière sa-
tisfaction.
Peut-on dire que l’arrivée de
Mouassa vous a été bénéfique ?
Effectivement, les joueurs avaient
besoin d’un déclic. Cela ne veut
pas dire qu’on n’a pas travaillé
avec Bijotat. Au contraire, on s’est
donnés à fond, mais à un certain
Je suis
tou-
jours
en sélection. Nous al-
lons jouer un match
amical demain face à
Reghaïa (aujourd’hui,
ndlr). Je quitte l’équipe
militaire mardi soir. Les
joueurs de la JSK bénéficie-
ront d’une journée de repos,
mercredi. Je serai présent à la
reprise jeudi soir.
Vous êtes désormais l’un
des meilleurs joueurs ka-
byles. C’est quoi le secret de
cette réussite ?
(Rires) Je ne sais pas
quoi répondre. Si je
suis à la hauteur c’est
parce que je me sens li-
? moment il nous a fallu un déclic.
Donc, le coach Mouassa a su
trouver les mots pour remobiliser
le groupe. La victoire face au
MCA nous a fait beaucoup de
bien. Maintenant, on doit rester
sur cette lancée et confirmer
notre grand retour.
La préparation s’est déroulée
sans plusieurs cadres. Cela n’a
pas affecté le bon déroulement
des séances, selon
vous ?
Non, je ne
pense pas ! Si
les cadres
sont ab-
sents, c’est
parce qu’ils
ont été
convoqués en
équipe natio-
Doukha, Ziti et Ferhani devraient être présents Ils à Alors que la sélection algérienne affrontera
Doukha,
Ziti
et
Ferhani
devraient
être
présents
Ils à Alors
que
la
sélection
algérienne
affrontera
aujourd’hui
l’Éthiopie,
le les
internationaux
kabyles
qui
rallieront
l’Algérie
juste
après
le
match
bénéficie-
ront
eux
aussi
d’une
journée
de se repos.
devraient
être
présents
jeudi
soir
l’entraînement.
C’est
d’ailleurs
cas
aussi
de
Ferhani,
qui
trouve
à
Séoul
avec
l’EN
Olympique.

Rahal «Revenir avec un bon résultat de Lavigerie ? Oui, c’est possible»

Convoqué en équipe nationale militaire, Fawzi Rahal, que nous avons contacté hier après-midi, estime que la JSK est capable de revenir avec un bon résultat de Lavige- rie. Il suffit juste d’y croire jusqu’au bout et ne pas commettre d’erreur.

Séance technique hier matin l l Après quelques séances physiques en début de semaine, le coach Mouassa

a décidé d’attaquer le volet technique

afin de bien préparer son groupe pour le match de l’USMH. Les joueurs se sont donnés à fond pendant plus de deux heures. Des passes et des exercices de combinaison étaient aussi au menu.

Le coach a insisté sur l’efficacité devant les buts l l Et pour régler l’inefficacité offen- sive, Kamel Mouassa a insisté hier

nale. Il fallait continuer de tra- vailler avec les joueurs restants. Je suis certain que le coach a pris ses dispositions. Peut-être que jeudi soir, tout le monde ou presque sera là. On aura encore deux séances pour tout mettre en place avant le jour J. Parlons du prochain match, vous allez défier l’USMH à La- vigerie. Comment comptez- vous aborder cette affiche ? Je ne vous le cache pas, c’est un match très difficile devant une équipe qui pratique un très beau football. Notre mission s’annonce

matin sur l’efficacité devant les buts. Les at- taquants ont bien bossé et ont prouvé au coach qu’ils sont prêts pour le prochain match. Avec le retour de Diawara, le problème devrait être réglé.

Repos mercredi

délicate du moment qu’on n’a pas le droit à l’erreur. On doit faire de notre mieux pour éviter la dé- faite. Je suis persuadé que si on jouera comme face au MCA, on pourra revenir avec un résultat positif. Il ne faut surtout pas commettre d’erreur. Avant de conclure, dites-nous quand est-ce qu’on assistera à votre premier but de la saison? Je ne suis pas pressé du moment que je me donne à fond sur le ter- rain. Je ne vais pas me focaliser sur ça. Au contraire, je vais continuer à travailler pour donner un plus à mon équipe et contribuer aux succès de la JSK. Autre chose, je ne suis pas inquiet. Entretien réalisé par Saïd D.

l l

Après une semaine de travail intense, le premier

responsable à la barre technique, Kamel Mouassa,

décidé d’accorder une journée de repos à ses

a

joueurs. En effet, les coéquipiers de Rial n’auront aucune séance mercredi. Ils devraient bien en profiter avant de reprendre le travail en prévi- sion du match face à l’USMH.

Reprise jeudi soir

l lLes joueurs n’auront droit qu’à une seule journée de repos. La re-

prise a été fixée pour jeudi soir. Le groupe aura encore droit à deux séances avant de rallier la capitale, vendredi après-midi pour une mise au vert de 24 heures. La partie aura lieu samedi après- midi à Lavigerie.

N° 3320 LIGUE JSK Mardi 07 29 mars 2016 Boulaouidet : Boulaouidet : Boulaouidet :
N° 3320 LIGUE JSK Mardi 07 29 mars 2016
N° 3320
LIGUE
JSK
Mardi
07
29 mars
2016

Boulaouidet :

Boulaouidet :

Boulaouidet :

Boulaouidet :

Boulaouidet :

Boulaouidet :

À l’issue de la séance d’hier, nous avons contacté le deuxième meilleur buteur de la JSK, Mohamed El Hadi Boulaouidet. L’ancien joueur de l’OM estime que la préparation se déroule dans les meilleures conditions. Il nous dit aussi qu’il souhaite retrouver son efficacité à l’occasion du match face à l’USMH.

Nous allons maintenir cette cadence afin qu’on soit à la hauteur. La ren- contre s’annonce difficile devant une très bonne équipe, qui négocie par- faitement bien ses matchs à domi- cile. Ce ne sera pas facile de les surprendre devant leurs supporters. Mais nous allons faire de notre mieux pour éviter la défaite. Revenir avec un bon résultat prouvera que le déclic a été vraiment provoqué face au MCA.

Sur le plan personnel, souhaite- riez-vous retrouver le chemin des filets à l’occasion de cette affiche ? Chaque attaquant se donne à fond pendant toute la semaine afin qu’il soit à la hauteur le jour de la rencon- tre. Face à l’USMH, je jouerai comme d’habitude et j’essayerai de donner le meilleur de moi-même. Le coach peut me faire confiance car je suis déterminé à livrer une excel- lente prestation. Je veux même re- trouver mon efficacité et inscrire un nouveau but.

Ne pensez-vous pas que l’erreur est interdite pour vous sachant que l’USMB et le RCR n’ont pas perdu ? Il ne faut pas faire ce genre de calcul. Nous avons un match à jouer, on doit faire de notre mieux pour le ga- gner. Ça ne sert à rien de calculer vu que le plus important est de gagner pour nous rapprocher du podium. Nous avons une chance de terminer en haut, saisissons-là.

On vous laisse le soin de conclure. Je profite de cette occasion pour lan- cer un message aux supporters afin qu’ils soient toujours derrière leur équipe. Nous les joueurs allons faire notre possible pour replacer la JSK en haut du tableau. Nous n’allons pas baisser les bras aussi facilement. Entretien réalisé par Saïd D.

1
1
«Je veux marquer «Je veux marquer «Je veux marquer «Je veux marquer «Je veux marquer
«Je veux marquer
«Je veux marquer
«Je veux marquer
«Je veux marquer
«Je veux marquer
«Je veux marquer
face à l’USMH»
face à l’USMH»
face à l’USMH»
face à l’USMH»
face à l’USMH»
face à l’USMH»

La trêve touche à sa fin et la prépa- ration se poursuit à Tizi Ouzou. Comment se déroule votre prépa- ration ? Nous avons repris le travail jeudi dernier et la préparation se déroule dans les meilleures conditions. Les joueurs s’impliquent davantage et le coach ne trouve aucune difficulté à appliquer à la lettre son programme. Chaque jour, on se donne à fond, on essaye de donner le meilleur de nous-mêmes afin qu’on soit prêts pour le prochain match. Le cham- pionnat touche à sa fin et il est grand temps pour nous de sortir nos griffes.

Peut-on dire que l’arrêt du cham- pionnat a été bénéfique pour vous ? Tout à fait, nous avons bien profité de cette trêve pour corriger nos la- cunes. C’était aussi l’occasion pour l’entraîneur de connaître davantage son groupe. Les joueurs se sont don- nés à fond afin de prouver leurs qua- lités. Comme vous l’avez dit, la trêve touche à sa fin et le prochain match s’approche à grand pas. On ne doit pas perdre trop de temps. Il ne faut rien laisser au hasard. On doit être à la hauteur.

La préparation s’est déroulée avec un groupe amoindri, notamment après la convocation de six joueurs en EN. Un commentaire ? Sincèrement, on regrette vraiment l’absence des internationaux. La pré- paration s’est déroulée sans plusieurs cadres. Cela aurait certainement in- quiété le coach. Mais c’est obligatoire du moment qu’ils représentent les couleurs du pays. On doit poursui- vre notre préparation dans les meil- leures conditions en attendant leur retour. J’espère qu’ils ne seront pas trop fatigués.

Le match face à l’USMH s’ap- proche, peut-on dire que vous êtes à 100% prêts ? Il reste encore quatre jours à tirer.

Même s’il ne sera pas à Tizi Ouzou avant jeudi ou vendredi

Diawara titulaire contre El Harrach !

B rillant depuis son arri- vée à la JSK, l’attaquant burkinabé, Banou Dia- wara, a gagné la confiance de toute une

région. En l’espace de quelques mois seulement, il est devenu le chou- chou de l’équipe ainsi que le deuxième meilleur buteur du cham- pionnat avec 10 réalisations. Une performance qui lui a valu une convocation chez les Étalons pour participer à la double confrontation face à l’Ouganda (26 et 29 mars). Même s’il n’a pas été aligné lors du match aller, Diawara a été quand même présent sur le banc. Avec beaucoup de travail et de sérieux, il finira par devenir un élément essen- tiel dans l’échiquier tactique de son entraîneur. Le centre avant kabyle, et selon nos sources, est attendu dans les prochaines heures à Tizi Ouzou en compagnie de son com-

patriote, Malo, afin de réintégrer le groupe et reprendre le travail avec la JSK. Malgré le fait qu’il ait raté l’intégralité de la préparation, Dia- wara est annoncé titulaire face à l’USMH. Du moins, c’est ce qu’a dé- cidé Mouassa. Le nouveau coach kabyle ne souhaite pas affronter l’USMH sans son meilleur buteur. Ce n’est pas une première, Diawara a déjà rallié le Burkina Faso avant de jouer titulaire dès son retour. Ses qualités lui permettent d’assurer convenablement son rôle et appor- ter un grand plus au compartiment offensif. Le coach devrait s’entretenir avec lui dès son retour Avant de prendre la décision de l’aligner face à l’USMH, le premier responsable technique, Kamel Mouassa, a prévu d’avoir une dis- cussion avec son attaquant, Banou Diawara, afin de savoir s’il sera prêt

pour le match face à l’USMH. Il se renseignera sur son état physique et sur la possibilité de tenir convena- blement son rôle. Dans le cas où Banou serait incapable d’assumer son rôle, le coach fera certainement appel à Aïboud, lequel a été à la hauteur face au MCA. La participation de Malo est incertaine Par ailleurs, le défenseur Patrick Malo, qui pourtant est considéré comme étant l’un des meilleurs joueurs de la JSK lors de la phase aller, risque de se retrouver sur le banc face à l’USMH. En effet, le coach Mouassa ne compte pas jouer la défensive à Lavigerie. De ce fait, deux axiaux seront alignés. Et comme il ne souhaite pas changer une équipe qui gagne, tout porte à croire que Malo débuterait la ren- contre sur le banc des remplaçants. S. D.

Alors qu’il est officiellement out contre l’USMH

Ferrahi incertain face au NAHD !

Absent face au MCA pour cause d’une blessure au niveau de la cuisse, le milieu de terrain Ra- chid Ferrahi devait réintégrer le groupe cette semaine afin qu’il soit retenu pour le match face à l’USMH. Mais une fois qu’il a rechaussé ses crampons, il a res- senti d’intenses douleurs. Même si le staff technique ne veut pas se prononcer, tout porte à croire que le joueur n’est pas encore guéri et que ce serait une grosse er- reur de le retenir pour le match de samedi. Du coup, il va devoir pour- suivre les soins afin de récupérer le plus vite possible et ne pas rater d’autres rencontres. Son retour risque de se prolonger encore Même s’il est encore tôt pour pren- dre une décision, nous avons appris que Ferrahi est loin de revenir à la compétition. L’ancien joueur de l’Entente de Sétif ne pouvait pas s’en- traîner avec ses coéquipiers et sa blessure n’est pas encore guérie à 100%. Il va lui falloir travailler en solo pendant plusieurs jours avant de pouvoir reprendre la compéti- tion. Et selon le premier diagnostic,

reprendre la compéti- tion. Et selon le premier diagnostic, Ferrahi pourrait même faire l’impasse sur le

Ferrahi pourrait même faire l’impasse sur le match face au NAHD. Autrement dit, s’il ne parvient pas à réin- tégrer le groupe cette semaine, il ris- querait de rater plu- sieurs matchs. Sa blessure est compliquée Après avoir effectué une échographie, le médecin a prescrit deux semaines d’ab- sence à Ferrahi. Ce dernier, qui vou- lait réintégrer le groupe à l’approche du match face à l’USMH, a ressenti de fortes douleurs. Ce qui explique qu’il n’est pas encore prêt. À en croire nos sources, la blessure du milieu de terrain est compliquée et nécessite un repos forcé. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il risquerait de rater le match du NAHD. Affaire à suivre. Le staff médical confiant De son côté, le staff médical de la JSK composé de Djadjoua et Lounis va faire de son mieux pour remettre le joueur sur pied dans les plus brefs délais. Un élément comme Ferrahi est indispensable dans une équipe et Mouassa souhaiterait le récupérer très bientôt.

S. D.

N° 3320 08 LIGUE mardi MCA 1 29 mars 2016 Amrouche : « « Le
N° 3320
08
LIGUE
mardi
MCA
1
29 mars
2016
Amrouche : « « Le jour où un joueur me
Amrouche : « Le jour où un joueur me
Amrouche : « Le jour où un joueur me
Amrouche : « Le jour où un joueur me
Amrouche :
Amrouche : « Le jour où un joueur me
Le jour où un joueur me
dictera sa loi, je ne resterai pas une
dictera sa loi, je ne resterai pas une
dictera sa loi, je ne resterai pas une
dictera sa loi, je ne resterai pas une
dictera sa loi, je ne resterai pas une
dictera sa loi, je ne resterai pas une
seconde de plus au MCA »
seconde de plus au MCA »
seconde de plus au MCA »
seconde de plus au MCA »
seconde de plus au MCA »
seconde de plus au MCA »

H éritant d’une situation assez difficile, Lotfi Amrouche qui oc-

cupait la fonction de DTS, n’a pas hésité à répondre favora-

l'équipe s’est améliorée et se crée des occasions, ce qui est de bon

augure. «Je n’aime pas parler du passé, mais depuis ma venue l’équipe arrive à se créer des occasions, et je pense que les choses évoluent dans le bon sens, car on fait le jeu, on porte la balle dans le

le bon sens, car on fait le jeu, on porte la balle dans le dire que
le bon sens, car on fait le jeu, on porte la balle dans le dire que

dire que l’ARB Ghriss reste une bonne formation et qu'en coupe d’Algérie, il n’y a pas de petites équipes.»

« Avoir un terrain où s’entraîner est très important, et il est aussi difficile d'avoir la stabilité de la performance

blement à son président, lorsqu’il l’a sollicité pour prendre

l’équipe en main. Si certains avaient peur de cette mission,

en étant appelé à disputer un match décisif face à l’ASMO, avant de jouer un match de coupe face au RCR, Lotfi Amrouche a accepté de relever le défi, permettant à l’équipe de sortir la tête de l’eau. Toute- fois, il aura suffi que le MCA échoue à Tizi-Ouzou, que certaines voix se sont élevées pour le critiquer. Le coach du Mouloudia a choisi El Heddaf TV pour tout déballer en s’exprimant sur plusieurs sujets no- tamment le travail que l’équipe est en train de réaliser lors de son

stage de préparation. Amrouche nous dira : «Nous travaillons dans de bonnes conditions ici à Tlemcen et je remercie la direction qui a mis à notre disposition tous les moyens nécessaires afin qu’on puisse réali- ser du bon travail. L’équipe ne manque de rien et on s’entraîne en rai- son de deux séances par jour afin qu’on puisse entamer le reste du parcours dans les meilleures conditions possibles».

« Des erreurs tactiques ont été commises lors

des précédentes rencontres et on essaye de les corriger »

Afin de préciser le but de ce stage qui intervient avant d’impor-

tantes rencontres, Amrouche s’est expliqué : «La première séance d’entraînement est consacrée au travail physique et on s’attaque au

volet tactique lors de la seconde séance d’entraînement. Je peux vous dire toutefois qu’on axe beaucoup plus notre travail sur le volet tac- tique et cela est très important dans la mesure où nous avons décelé des lacunes sur ce plan. Hier, par exemple (Ndlr : entretien réalisé

sur ce plan. Hier, par exemple (Ndlr : entretien réalisé camp adverse et on s’offre des

camp adverse et on s’offre des occasions, comme je l’ai dit. Il nous manque cette réussite qui finira par venir et je reste confiant. Je vous cite juste l’exemple de notre rencontre face au DRBT où nous avons

très mal négocié nos contres», affirme Amrouche.

« On travaille beaucoup devant les buts durant ce stage pour retrouver cette réussite, à commencer par le match du NAHD »

«Depuis l’entame du stage et je pense que vous l’avez constaté, on a beaucoup travaillé devant les buts pour retrouver cette réussite, à commencer par le match du NAHD et je reste confiant, car on est en train de réaliser le travail qu’il faut. Je pense qu’un ou deux buts vont libé- rer mes joueurs et il ne faut pas oublier qu’en jouant sur les deux fronts, à savoir le champion- nat et la coupe d’Algérie, les joueurs n’ont pas la même motivation», nous a confié Amrouche, car si l’équipe parvient à se créer des occasions de

en ratant la préparation d’intersaison »

«Personne ne peut dire que le MCA n’a pas un bon effectif et avec cette composante l’équipe

peut réagir à n’importe quel moment. Mais si on parle de l’ensemble de la saison et bien qu’il ne faut pas se cacher derrière cet argument, il est très difficile de réaliser de bons résultats, sans

« Si on ne marque pas de but, la responsabilité in- combe donc à tous
«
Si on ne marque pas de
but, la responsabilité in-
combe donc à tous les
joueurs et non aux
attaquants seule-
ment»
«
tous les joueurs et non aux attaquants seule- ment» « avoir un terrain où s’entraîner régulièrement.
tous les joueurs et non aux attaquants seule- ment» « avoir un terrain où s’entraîner régulièrement.

avoir un terrain où s’entraîner régulièrement. Quand vous me dites que l’équipe ne s’est pas bien préparée en été, je pense aussi qu’il est aussi difficile d’assurer une stabilité de performance en ratant la préparation d’intersaison», nous a confié Amrouche,

qui ne veut pas trouver des subterfuges pour expliquer le parcours en dents de scie de l’équipe, tout en esti- mant que l’outil de travail est très important dans la réus- site d’une équipe.

Le jour où un joueur me dictera sa

site d’une équipe. Le jour où un joueur me dictera sa scorer, les joueurs doivent améliorer
site d’une équipe. Le jour où un joueur me dictera sa scorer, les joueurs doivent améliorer

scorer, les joueurs doivent améliorer leur taux de réussite devant les buts.

« On a de bons attaquants, il

loi, je ne resterai pas une seconde de plus au MCA »

« Un joueur ne doit pas en vouloir à

Quant à certaines rumeurs faisant état que le coach ne maitrise pas complètement le groupe, Amrouche n’est pas allé par quatre che-

mins : «Vous me donnez l’occasion de m’exprimer sur certaines choses qui ont été dites après la rencontre qu’on a jouée face à la JSK. Sachez que le jour où un joueur me dictera sa loi je ne resterai pas une seconde de plus au Mouloudia et il y a un respect mutuel entre moi et les joueurs».

»
»

lundi), on a programmé une séance vidéo pour les joueurs à tra- vers laquelle on leur a expliqué les erreurs commises, mais aussi les points positifs que nous avons acquis. On cherche donc à

dix

oublie que Amrouche n’a

dirigé que quatre rencontres »

Cependant, le coach du MCA n’a pas manqué de répondre à ses détrac- teurs et ceux qui crient à qui veut les entendre que l’équipe n’a réussi qu’une victoire en dix matchs de championnat.

«Certes, il y a un problème dans la me- sure où l’équipe n’a réussi qu’un seul suc- cès en dix rencontres. Mais on oublie que si le Mouloudia n’a gagné qu’un seul match en dix journées, Amrouche n’a dirigé que quatre rencontres, on ne peut donc m’impu- ter cette responsabilité. Pour ce qui est des rencontres que j’ai dirigées, j’aimerais bien attirer votre attention sur le fait que l’équipe a joué trois rencontres en déplacement, en étant confronté à des équipes qui jouent le po- dium ou qui luttent pour leur survie en élite»,

affirme le coach.

journées de championnat, mais on

ne faut pas les blâmer car les autres joueurs doivent aussi leur remet- tre la balle dans de bonnes conditions

corriger les erreurs commises sur le plan tactique lors des précé- dentes rencontres».

« L’équipe n’a gagné qu’un seul match en

«Je pense qu’il faut bien expliquer les choses telles quelles sont afin de vous dresser un tableau sur la si-

»
»

tuation de notre ligne offensive. Sachez que lorsque l’équipe perd la balle devant, nos attaquants sont appelés à défendre, il faut donc que les

son coéquipier car c’est moi qui décide

« Quand vous me dites que l’équipe ne s’est pas bien pré- parée en été,
« Quand vous me dites que
l’équipe ne s’est pas bien pré-
parée en été, je pense aussi
qu’il est aussi difficile d’as-
surer une stabilité de
performance en ratant
la préparation d’inter-
saison »
performance en ratant la préparation d’inter- saison » «Lorsqu’un joueur veut jouer, c'est une réaction
performance en ratant la préparation d’inter- saison » «Lorsqu’un joueur veut jouer, c'est une réaction
performance en ratant la préparation d’inter- saison » «Lorsqu’un joueur veut jouer, c'est une réaction

«Lorsqu’un joueur veut jouer, c'est une réaction

joueurs du milieu et les défenseurs les aident aussi en leur remettant la balle dans de bonnes conditions. Il

ne faut pas oublier que lorsqu’on défend, on le fait en

positive et c'est très important car cela prouve qu’il n’est pas venu pour chauffer le banc, mais aucun joueur n’a dépassé les limites. Et si un joueur

« Si un joueur n’est pas content, il doit s’en vou- « loir à lui-même
«
Si un joueur n’est pas
content, il doit s’en vou-
«
loir à lui-même et non à
son coéquipier, car
c’est moi qui décide
»
«

n’est pas content, il doit s’en vouloir à lui-même et non à son coéquipier, car c’est moi qui décide,

bloc, mais lorsqu’il s’agit d’atta- quer, on doit le faire de la même façon. Si on ne marque pas de but, la responsabilité incombe donc à tous les joueurs et non aux atta- quants seulement», dira Amrouche

mais cela n’a jamais été le cas au MCA», ajoutera

Amrouche.

Les joueurs ont bien compris le

message après la réunion et il faut oublier le match de la JSK »

pour défendre ses attaquants, car si l’équipe ne réalise pas de bons résultats, c’est tout le monde qui doit assumer.

Juste après l’entame du stage, le coach a tenu une

réunion avec ses joueurs pour faire le point et dira : «Ef- fectivement, j’ai tenu une réunion avec les joueurs en ce début de regroupement, car beaucoup de choses ont été dites après le match de la JSK. Les joueurs ont bien com- pris le message et j’ai senti qu’ils veulent réagir et on retrouve cet état d’esprit solidaire, ce qui me laisse optimiste. On doit donc oublier ce match perdu face à la JSK afin de repartir du bon pied face au NAHD».

« Ceux qui disent que j’ai gagné seulement face à de pe- tites équipes, doivent savoir que le match le plus difficile était celui face au RCR et c’était le tournant de la saison »

Cependant, le coach du MCA n’a pas manqué de répondre à ceux

qui disent qu’il n’a gagné que face à de petites équipes. «Je suis une personne qui accepte les critiques pour que je puisse améliorer les performances de l’équipe. Ceux qui disent que j’ai gagné seulement

face à de petites équipes, doivent savoir que le match le plus diffi- cile qu’on a joué était celui face au RCR. Je reste toutefois per- suadé qu’on réussira à gagner d’autres matchs à l’avenir et seul le travail paye. Une fois de plus, je dirais que le match de Relizane

a constitué le tournant de la saison, car on n'avait pas droit à

l’erreur, car on devait confirmer le point de l’ASMO et se quali- fier à la fois. Ce match nous a permis donc de reprendre confiance et se libérer de la grosse pression qui pesait sur nos épaules.»

On a ramené deux points en déplacement,

«

et Bougherara m’a félicité après le match de Tadjenanet »

Toujours dans le même contexte, Amrouche ajoutera

Je veux jouer la Ligue des champions la saison prochaine, et le match du NAHD est une finale avant la lettre »

«Les résultats des matchs en retard nous arrangent et je pense qu’à quatre points de la place de dauphin, nous gardons nos chances intactes pour la décrocher, car je veux jouer la Ligue des champions. Le match du NAHD sera peut-être une finale avant la lettre, mais il ne faut pas oublier que les deux équipes ne sont pas encore qualifiées, mais je pense que la rencontre de vendredi prochain sera aussi in- tense car même le NAHD joue le podium», dira Amrouche qui affiche clairement ses ambitions et veut terminer la saison en force.

« Je n’ai jamais regretté d’avoir pris le Moulou- dia, car avant d’être joueur puis entraineur, j’étais un supporter »

«Certes, je n’ai jamais entrainé une équipe senior avant le Moulou- dia et c’est donc un grand défi pour moi, car il n’est pas facile de prendre en main un aussi grand club. Mais je n’ai jamais regretté d’avoir répondu à l’appel du cœur, car avant d’être joueur puis entrai- neur, j’étais supporter de cette équipe et il faut savoir que Amrouche se donne à fond et ne ménage aucun effort», a conclu le coach du MCA.

Propos recueillis par Kamel M.

: «Il faut bien savoir qu’il était difficile d’aller affronter l’ASMO en étant nous-mêmes dans une situation difficile, mais on a réussi à forcer le destin et prendre un point

face à une équipe qui devait impérativement préser- ver ses chances de maintien. On a eu par la suite une mission assez difficile à Tadjena-

net en étant confrontés à une formation qui joue le haut du ta- bleau. Et même qu'après la ren- contre, Bougherara m’a félicité pour notre prestation, ce qui est en- courageant».

« Depuis ma venue,

l’équipe arrive à faire du

«Le match du NAHD est une finale avant la lettre »
«Le match du
NAHD est une
finale avant la
lettre »

« On disait que le match de l’ARB Ghriss était un piège, mais lorsqu’on l’a gagné, on a dit que la logique a été respectée »

jeu et à se créer des occa-

«Après avoir gagné face au RCR qui était sur sa lancée, ceux qui disent qu’on a gagné face à de petites équipes, je leur rappelle qu’avant la rencontre qu’on a joué face à l’ARB Ghriss on disait que c’était un match piège et que cette équipe n’avait pas atteint ce stade de la compétition par hasard, mais une fois qu’on l’a gagné, ceux-là mêmes ont dit que la logique a été respectée. Je persiste à

sions, il nous manque seu- lement de la réussite »

Tout en reconnaissant qu’il reste du travail à faire, le coach estime que

N° 3320 LIGUE 1 MCA mardi 09 29 mars 2016 En amical :
N° 3320
LIGUE
1
MCA
mardi
09
29 mars
2016
En amical :
3320 LIGUE 1 MCA mardi 09 29 mars 2016 En amical : Une muraille nommée Chaouchi

Une muraille nommée Chaouchi

Une nouvelle fois, Fawzi Chaou- chi a été intraitable durant le temps qui lui a été imparti. Déci- sif à trois reprises durant le pre- mier acte, Fawzi s’est dressé comme une muraille infranchis- sable devant les attaquants de Ghriss qui ont tout tenté, mais en vain.

les attaquants de Ghriss qui ont tout tenté, mais en vain. L’attaque algéroise en panne d’inspiration

L’attaque algéroise en panne d’inspiration

C’est devenu une mauvaise habi- tude pour les attaquants du Mou- loudia qui se montrent à chaque fois imprécis lors des derniers matches de championnat. Ce manque de précision dans le der- nier geste s’est confirmé hier avec les ratages des animateurs de cette ligne avant qui inquiètent au plus haut point les Chnaoua à quelques encablures du derby face au NAHD au stade du 5-Juil- let.

encablures du derby face au NAHD au stade du 5-Juil- let. Le C hiffre 01 1,

Le

C

hiffre

01

1, c’est le nombre de but inscrit par Karim Hendou depuis le début de la saison. Pour l’ex-Harrachi qui est re- légué au second plan depuis quelques mois, ce but ne pourra que lui faire du bien, lui qui est dans la quête d’un temps de jeu qui répondrait plus à ses attentes.

d’un temps de jeu qui répondrait plus à ses attentes. Les Chnaoua de Maghnia s’arrachent les

Les Chnaoua de Maghnia s’arrachent les maillots du MCA

Au coup de sifflet final, les Chnaoua de Maghnia ont envahi la pelouse afin de s’offrir les maillots de leurs idoles. Bien évidemment, Bachiri et les siens ont joué le jeu en répon- dant favorablement aux sollicitations des fans locaux. Durant quelques minutes, il y avait une certaine hys- térie sur le terrain car tout le monde voulait un maillot du Mouloudia et cela était bien évidem- ment impossible.

Hendou, de

Les proches de Bouhenna et Bachiri présents

l lEtant tous deux de Maghnia, Redouane Bachiri et Rachid

Bouhenna ont eu droit, hier, au soutien de leurs familles et proches qui étaient présents dans les travées du stade des Frères-Nouali. Un ap- port de poids pour les deux défen- seurs qui avaient abordé ce match avec une certaine émotion.

MCA 1 - 0 ARB Ghriss

 

L’équipe du MCA en 1re mi-temps : Chaouchi, Azzi, Zeghdane, Demou, Bouhenna, Hendou, Chérif El Ouzzani, Boucherit, Mok- dad, Khitter, Benbraham.

En 2e mi-temps : Jonathan, Hachoud, Benbraham, Demou (Bou- henna 64’), Bachiri, Azzi (Karaoui 55’), Kacem, Derrardja, Gourmi, Aouedj, Khitter (Mokdad 70’).

L’équipe de Ghriss : Hazil, Aroussi, Tiyar, Keniche, Hadjari, Beld- jilali, Baghdad, Sohbi, Attou, Gasmi, Degui. Ent : Bott

Tlemcen…

à Tlemcen

l l Avec un compteur vierge en matchs officiels, Karim

Hendou a signé hier son premier but de la saison avec les Vert et Rouge. L’air de Tlemcen semble inspirer l’ex-Harrachi qui avait déjà signé un but similaire la sai- son dernière lors du regroupe- ment dans la cité des Zianides.

dernière lors du regroupe- ment dans la cité des Zianides. Sur une inspiration de Hendou Q

Sur une inspiration de Hendou

dans la cité des Zianides. Sur une inspiration de Hendou Q uelques semaines après un match

Q uelques semaines après un match historique en quart de finale de coupe d’Algérie remporté par le Doyen sur le score de 2 à 0 au stade de

l’Unité Africaine, voilà que les Algérois croisent à nouveau avec la formation de l’ARB Ghriss. Cette fois- ci, c’est au stade de Maghnia que les deux équipes se sont rendus coup pour coup au terme d’un match assez dis- puté. Avec un onze remanié, les Mou- loudéens vont avoir le monopole du ballon mais sans se créer des occasions nettes de scorer. Un puissant centre-tir de Zeghdane à la 20’ de jeu a failli

prendre à défaut le portier Hazil qui veillait au grain. Arrive la 36’ de jeu lorsque sur un mauvais dégagement de la défense de Ghriss, Karim Hendou, à l’affût aux abords de la surface de vé- rité, décoche une frappe limpide à ras de terre qui est allée se loger au fond des filets. Nullement découragés, les joueurs de Ghriss partiront à l’abor- dage avec l’ambition d’égaliser. Degui et Gasmi, à la 37’, vont buter tour à tour sur un Chaouchi en état de grâce. Mais juste avant la pause, ce même diable de Degui décoche une frappe à bout por- tant qui sera repoussée in extremis par Chaouchi sur sa transversale. En se-

conde période, Amrouche alignera une équipe plus offensive, mais la réus- site ne sera pas au rendez-vous. Il faut dire que Gourmi et Aouedj ont eu cha- cun l’occasion de faire le break, mais à chaque fois ils feront preuve de manque de justesse dans le dernier geste. Au final, le Mouloudia s’impo- sera par la plus petite des marges face à une équipe de Ghriss accrocheuse à souhait. Un résultat qui rassure les Al- gérois avant de replonger, ce vendredi, dans l’ambiance du championnat. K.M.

ce vendredi, dans l’ambiance du championnat. K.M. Le MCA et Ghriss ont pris une photo collective
ce vendredi, dans l’ambiance du championnat. K.M. Le MCA et Ghriss ont pris une photo collective

Le MCA et Ghriss ont pris une photo collective

Afin de marquer ce moment historique, les joueurs du Mou- loudia et ceux de Ghriss ont pris ensemble une photo d’équipe. Un moment inoublia- ble après celui vécu en quart de finale de coupe d’Algérie au stade de l’Unité Africaine.

L'équipe de Ghriss habillée comme le Club Africain

La formation de Ghriss a abordé le match d’hier en ar- borant une tenue qui ressem- ble à celle du Club Africain. Durant quelques instants, les Mouloudéens croyaient qu’ils étaient engagés dans une compétition africaine.

Betrouni et Hadj Ahmed avec le président de Ghriss

Le boss du MCA, Achour Be- trouni, et Rafik Hadj Ahemd ont suivi le match amical aux côtés du président de Ghriss, Boudjema Mokhtar. Ce dernier a toujours ce regret d’avoir disputé le quart de finale de coupe d’Algérie à l’Unité Afri- caine sur une pelouse en gazon naturel, qui, selon lui, a faussé la partie.

Les joueurs séduits par la pelouse

Au moment de fouler la pe- louse pour l’échauffement, les joueurs du Mouloudia étaient unanimes à dire que le stade de Maghnia était doté d’une pe- louse en synthétique de der- nière génération.

La partie débute avec une demi-heure de retard

En raison de l’arrivée tardive et à cause de la séance d’entraî- nement de l’équipe de l’IRBM, la rencontre entre le Doyen et Ghriss a débuté avec une demi- heure de retard.

Deux fans de l’USMBA venus pour Jonathan

Deux supporters de l’USMBA sont venus spéciale- ment à Maghnia afin de voir Jonathan Matijas. Les deux in- conditionnels n’ont pas oublié le passage du portier au sein du club de la Mekerra.

Une entrée au stade devant un monde fou

La délégation mouloudéenne est arrivée vers 10h 45 au stade de Maghnia. Il aura fallu l’in- tervention des forces de police afin de permettre à l’autocar du club d'accéder au stade des Frères Nouali en raison de la présence des amateurs de la balle ronde aux abords de l’en- ceinte. Tout le monde est venu saluer les joueurs du Moulou- dia. Et chacun voulait une photo souvenir avec Hachoud et consorts.

Chaouchi fait le buzz

l Même si le Mouloudia regorge de joueurs internationaux, les

fans locaux n’avaient d'yeux que pour Fawzi Chaouchi qui a fait le buzz. Tout le monde voulait un mo- ment de partage avec le héros

d’Oum Dourman.

Un fan de Ghriss a passé le service national avec Madjer

Un supporter de Ghriss qui répond au nom de Medjahed nous a confié qu’il avait passé en 1978 le service national avec Rabah Madjer. L’inconditionnel a profité de l’occasion pour sa- luer l’icône du football algérien.

Kasdi était aux soins

l Le jeune espoir, Kasdi, est resté, lui, à l’hôtel Renaissance pour les soins. Le joueur est d’ailleurs venu avec l’équipe à Tlemcen pour juste- ment soigner sa bles-

Les U21 affronteront cet sure. après-midi en coupe l’USMB à Baraki Les espoirs du Mouloudia
Les U21
affronteront cet
sure.
après-midi en coupe
l’USMB à Baraki
Les espoirs du Mouloudia ont un rendez-vous
crucial cet après-midi à 15h au stade de Baraki face
à l’équipe de l’USMB pour le compte des quarts de
finale de la coupe d’Algérie. Depuis 2006, les U21 du
dernier carré. Pour ce match,
le coach Seba pourra compter sur les retours d’Amachi
et Branki qui étaient tous deux blessés. En champion-
nat, le MCA avait battu l’USMB 2 à 1 à Bologhine avant
d’obtenir le partage des points à Blida sur le score d’un
but partout. «On va tout faire pour se qualifier et at-
Ce ne sera pas facile face à
une coriace équipe de l’USMB. Comme les sé-
niors, il ne nous reste que la coupe pour ter-
miner la saison en apothéose. A nous de
mettre les ingrédients pour aller au
bout de l’aventure», nous dira
l’entraîneur des espoirs.

Karaoui fait son apparition

Blessé à la cheville, Amir Ka- raoui a dû attendre presque l’heure de jeu pour faire son ap- parition à la place d’Ayoub Azzi.

MCA n’ont pas atteint le

teindre la demi-finale.

Une chaleur

étouffante à

hommes

Un accueil chaleureux pour les Algérois

Pour cette affiche inédite à Maghnia, les responsables de l’IRBM, les supporters et ceux de Ghriss ont réservé un accueil chaleureux aux joueurs du Mou- loudia. Tout a été fait afin que les Mouloudéens se sentent très à l’aise. Comme il fallait s’y atten- dre, la venue du Mouloudia à créé l’évènement dans la ville de Maghnia qui a vibré hier au rythme du vieux club algérois.

Maghnia

l Les

de Lotfi Am- rouche ont éprouvé toutes les peines du monde à mettre de l’intensité dans le jeu en

raison de la cha- leur étouffante qui sévissait dans cette ville de Maghnia.

N° 3320 10 MCA LIGUE mardi 1 29 mars 2016
N° 3320
10
MCA
LIGUE
mardi
1
29 mars
2016

Touché à la cheville

Chaouchi

provoque la panique

On jouait la 37’ lorsque Degui s’est présenté seul face à Fawzi Chaouchi avec la détermination de mettre le cuir au fond des filets, mais le dernier mot est revenu au por- tier mouloudéen. A l’affût, Gasmi veut reprendre le bal- lon, mais se heurte à Chaouchi qui a été touché à la cheville. Se tordant de douleur, Chaouchi a provoqué une panique dans l’enceinte de Maghnia. Finalement, après quelques minutes, le joueur a repris sa place dans les buts pour le plus grand plaisir des supporters locaux.

Fawzi passera une radio malgré les assurances du staff médical

Les membres du staff médical affichaient un visage ras- surant concernant l’état de santé de Fawzi Chaouchi. Le gardien mouloudéen devra toutefois passer une radio pour être fixé même si on a diagnostiqué une entorse de la cheville gauche qui ne remet en aucun cas en question la participation du portier au derby contre le NAHD. K.M.

Après deux mois d’absence, il reprend du service et se rassure

deux mois d’absence, il reprend du service et se rassure Derrardja : « Le derby face

Derrardja : « Le derby face au NAHD marquera mon nouveau départ »

Longtemps absent en raison d’une déchirure musculaire à la cuisse, Walid Derrardja a repris hier du service. Le milieu de terrain a été in- corporé en seconde mi-temps face à Ghriss. Dans l’ensemble, Derrardja a rassuré, par son rendement, le staff technique et les fans du club.

Alors comment s'est passé ce retour à la compétition ? Après une longue absence, j’étais tout heureux de repren- dre la compétition. C’était le but recherché en venant ici à Tlemcen. Cela m’a fait le plus grand bien de prendre part à cette deuxième mi-temps contre Ghriss. Ce retour vous rassure pour la suite des événements ? Certes, j’étais un peu court physiquement. Mais le plus im- portant, c’est que je n’ai pas res- senti de douleur. J’ai pu jouer trois quarts d’heure sans faire la moindre grimace. C’est ce qui me réjouit à l’issue de ce match au-delà du résultat. Est-ce que vous serez apte à jouer contre le NAHD, votre ancien club ? Le rythme va venir avec les en- traînements. Il me reste encore quelques séances avant le derby. Je pense que je serai d’aplomb pour cette af- fiche que je ne voudrais manquer pour rien au monde. Lors de la phase aller contre le NAHD, j’avais fourni mon meil- leur match depuis que je suis au Mouloudia mal- gré la défaite. J’espère que je serai de la partie. Les Chnaoua atten-

J’espère que je serai de la partie. Les Chnaoua atten- dent beaucoup de vous lors des

dent beaucoup de vous lors des prochaines affiches… Moi aussi j’ai envie de répondre aux attentes des supporters. Je pro- fite de l’occasion pour leur dire que ce match contre le NAHD signera mon nouveau départ. Entretien réalisé par K.M.

signera mon nouveau départ. Entretien réalisé par K.M. Amrouche «Dans ma tête, j’ai le onze qui

Amrouche

«Dans ma tête, j’ai le onze qui affrontera le NAHD»

C’est un entraîneur qui pa- raissait satisfait de la produc- tion de son équipe qui s’est présenté au micro d’El Heddaf TV. Lotfi Amrouche annonce qu’il a déjà le onze majeur qui foulera ce vendredi la pelouse du 5-Juillet pour affronter les Sang et Or. «Même si je veux garder le suspense, je peux vous dire qu’à travers ce match ami- cal contre Ghriss j’ai en tête le onze qui affrontera le NAHD, ce vendredi.»

« Je suis satisfait car on s’est créé beaucoup d’oc- casions »

Amrouche affiche sa satis- faction du devoir bien accom- pli même si les fans locaux sont restés sur leur faim. «Dans l’ensemble, je suis satisfait du rendement de mon équipe et de mes joueurs. Certes, nous n’avons marqué qu’un seul but,

mais on s’est créé beaucoup d’oc- casion. Pour moi, c’est le plus important car cela veut dire qu’on fait le jeu et qu’on par- vient à se procurer des situa- tions de scorer. C’est ce que je retiens de ce match amical.»

« J’ai brouillé les cartes pour que tous les joueurs restent concentrés »

A propos de ce chamboule- ment apporté durant ce match test, Amrouche reconnait qu’il voulait brouiller les cartes refu- sant ainsi de dévoiler ses inten- tions dans le but de garder ses joueurs mobilisés jusqu’à la dernière minute. «J’ai décidé de brouiller les cartes en optant pour plusieurs variantes dans le jeu et cela pour maintenir tout le monde concentré», a conclu Amrouche.

K.M.

tout le monde concentré», a conclu Amrouche. K.M. rance hier face à Ghriss. Il faut dire

rance hier face à Ghriss. Il faut dire que la charnière composée de Bouhenna et Demou sem- blait à la peine durant le temps qui lui a été imparti. Il y aura un léger mieux durant le second half avec le tandem Bachiri - Demou, puis celui composé de Bachiri et Bouhenna.

Bachiri - Demou, puis celui composé de Bachiri et Bouhenna. La direction de Maghnia présente ses
Bachiri - Demou, puis celui composé de Bachiri et Bouhenna. La direction de Maghnia présente ses

La direction de Maghnia présente ses excuses à Betrouni

Alors qu’un match amical était prévu face à l’IRBM, tout a été annulé au dernier moment. La raison est toute simple, le match retard de championnat face à Koléa a été programmé au dernier instant. Cela a contraint l’équipe de Maghnia de revoir sa copie. Les dirigeants de l’IRBM ont profité de l’occasion pour

présenter leurs excuses à leurs homologues mouloudéens, Be- trouni et Hadj Ahmed.

L’axe central ne rassure pas

Habituellement, c’est le maillon fort de cette équipe mouloudéenne, l’axe central était loin d’être un gage d’assu-

Il a été entendu hier par le TAS

Verdict final la semaine prochaine pour Merzougui

l l Le désormais ex-attaquant du Mou- loudia, Kheireddine Merzougui s’est

présenté hier matin au TAS pour défendre sa position. Une nouvelle fois, Merzougui a maintenu mordicus sa version des faits. Les membres du tribunal après avoir pris acte de la plaidoirie de Merzougui, ils lui ont fait sa- voir que le verdict final sera rendu la semaine prochaine après l'étude du dossier. L’atta- quant garde toujours l'espoir de voir sa sus- pension de quatre ans revue à la baisse.

du dossier. L’atta- quant garde toujours l'espoir de voir sa sus- pension de quatre ans revue
N° 3320 10 LIGUE Mardi ASMO 1 29 mars 2016
N° 3320
10
LIGUE
Mardi
ASMO
1
29 mars
2016

L a crise financière est en train de retarder les négociations de la direction du club

avec les joueurs en fin de contrat. En effet, cette crise due à l’absence des rentrées d’argent à cette période de la saison, risque de freiner les responsa- bles du club de M’dina J’dida pour aller aborder ces éléments. Il faut dire que c’est le moment ou jamais de soulever ce sujet, la descente de l’ASMO en Ligue 2 Mobilis étant devenue presque inévitable suite à cette défaite concédée à Sétif. Faute de quoi, les éléments en fin de contrat, Bentiba, Boudoumi, Sebbah ou Djemaouni, déjà très convoités, risquent d’enta- mer des négociations secrètes avec les représentants des équipes qui veulent s’attacher leurs services. Les dirigeants de l’ASMO doivent soit renoncer à l’idée de prolonger les contrats de ces joueurs, soit leur fixer un rendez-vous, his- toire de les retenir quelques se- maines de plus avant que les autres clubs ne sautent sur l’oc- casion et répondent à leurs exi- gences financières.

L’affaire Boudoumi en stand-by

Apparemment, la solution du cas Boudoumi n’a pas encore vu

La prolongation

des contrats, pas

dans l’immédiat

vu La prolongation des contrats, pas dans l’immédiat le jour. En effet, le joueur, qui a

le jour. En effet, le joueur, qui a purgé sa suspension n’a pas en- core repris le travail. Une situa-

tion qui n’arrange pas le joueur pour le moment, lui qui veut re- tourner s’entraîner et jouer les

Oussaâd, Haddad et Benzerga ont réintégré le groupe

Bonne nouvelle pour le staff tech- nique. Trois éléments, Benzerga, Had- dad et Ouassaâd, ont pu reprendre l’entraînement collectif. Ce trio pour- rait être prêt pour ce prochain match contre le Mouloudia de Béjaïa prévu ce samedi prochain.

Aouad n’a pas repris

En revanche, le stratège du club de M’dina J’dida à savoir, Aouad Moha- med Amine, n’a pas encore repris avec le groupe. Blessé à la cheville depuis le match contre les Hamraoua, le milieu de terrain qui a eu deux semaines de repos n’a pas encore récupéré. Sa par- ticipation face au MOB reste incer- taine.

Entraînement cet après-midi à Bouakeul

La séance d’entraînement d’au- jourd’hui se tiendra au stade Habib- Bouakeul dans l’après-midi. Elle commencera à partir de 16h.

L’AG Ordinaire aujourd’hui

C’est aujourd’hui au siège du club que l’assemblée générale ordinaire de- vrait avoir lieu. La direction de l’ASMO qui a été dans l’obligation de reporter de 24 h l’AGE la semaine pas-

sée, souhaite la présence de la plupart des 111 membres afin de tenir cette as-

semblée durant laquelle

le bilan

moral et financier sera présenté.

A.L.

le bilan moral et financier sera présenté. A.L. d e r n i è r e

d e r n i è r e s rencontres du championnat afin qu’il soit au top en fin de saison et pour négocier en position de force. Les discussions entre le joueur et le manager général sont tou- jours en cours mais sans que le club puisse trouver un terrain d’entente avec lui. Entretemps, il continue à se présenter en tenue de ville à l’entraînement sans pour autant reprendre du service. Une situation qui ne va pas perdurer puisqu’elle n’ar- range pas le joueur qui, pour rappel, se trouvera en fin de contrat en juin prochain.

Attention à la saignée

Au train où vont les choses, l’ASM Oran risque la saignée puisqu’aucun joueur n’a encore prolongé son contrat. Ceux qui veulent éviter le sujet sont en train de donner leur accord de principe qui ne vaut rien puisque l’on sait que les joueurs vont certainement opter pour le plus offrant surtout si des contacts viennent de clubs de l’élite. Il est ainsi fort possible que des équipes de la Ligue 1 Mobilis passent à la vitesse su- périeure lors des prochaines se- maines, les joueurs de l’ASMO étant les mieux cotés du cham- pionnat algérien. A.L.

étant les mieux cotés du cham- pionnat algérien. A.L. RCR Zaïdi : « Le point décroché
étant les mieux cotés du cham- pionnat algérien. A.L. RCR Zaïdi : « Le point décroché

RCR

Zaïdi : «Le point décroché face au MOB nous donne envie de nous battre encore plus pour assurer le maintien»

Vous êtes revenus avec un pré- cieux point de Béjaia. Un commentaire ? Ce fut une rencontre difficile face à une équipe qui occupe la deuxième place au classement et qui est toujours en lice en Ligue des Champions. Mais bon, on était dans l’obligation de revenir avec un résultat positif. Une dé- faite aurait certainement plongé l’équipe dans la crise. Même avec ce résultat, vous occupez toujours la quator- zième place C’est vrai que notre position au classement reste inchangée et que l’écart qui nous sépare de l’USMB est toujours le même, mais ce match nul aura certainement ap- porté quelque chose de bien au moral des joueurs. Surtout après les mauvais résultats enregistrés dernièrement. C’est pourquoi tout le monde considère ce match nul comme un résultat positif. Ce fut une rencontre spéciale pour vous dans la mesure où

vous avez joué contre votre ancienne équipe… Tout a fait. J’ai ressenti quelque chose de particulier au moment de fouler la pelouse du stade de l’Unité-Maghrébine avec un autre maillot que celui du MOB. J’étais déçu de l’absence des Crabes qui me respectent énormément. Mais bon, en tant que joueur profes- sionnel, j’ai tout laissé de côté au coup d’envoi et je n'ai pensé qu’aux couleurs du RCR. Pensez-vous être en mesure d’assurer le maintien ? On a prouvé à plusieurs reprises que le RCR avait les qualités pour se maintenir parmi l’élite. On va jouer nos prochains matchs comme des finales et on fera tout pour échapper à la relégation. Et puis, on a l’avantage de recevoir deux fois de suite, face à la JSS et le CSC. Mais avant d’en arriver là, il faudra aller chercher quelques points pour remonter au classe- ment.

Entretien réalisé par Ishak S.

Accord trouvé entre Kada-Aissa et la direction

Comme annoncé dans notre précédente édition, Kada-Aissa devrait signer un nouveau contrat avec le RCR, mais cette fois-ci en tant qu’entraineur principal. En effet, le concerné a tout conclu avec ses diri- geants. Reste seulement la si-

gnature qui devrait se faire après la résiliation du contrat de Henkouche. Par ailleurs, on a appris que la direction a dési- gné Mohamed Chaïb au poste d’adjoint de Kada-Aissa I. S.

Mohamed Chaïb au poste d’adjoint de Kada-Aissa I. S. DRBT Gueriche décide de quitter le club
Mohamed Chaïb au poste d’adjoint de Kada-Aissa I. S. DRBT Gueriche décide de quitter le club

DRBT

Gueriche décide de quitter le club à la fin de la saison !

A la veille d'un match décisif et capital que jouera le DRBT cette semaine face au RCA

comptant pour la 24e journée de championnat Mobilis, le président Gueriche a annoncé sa décision de quitter la tête du club à la fin de cette saison, c'est-à-dire juste après la ren- contre du CRB comptant pour la 30e journée. Se retrouvant seul à affron- ter les problèmes financiers du club depuis plusieurs mois, Gueriche, semble-t-il, met la pression sur les collectivités locales de la ville de Tad- jenanet pour aider le club financière- ment. C'est vrai que c’est la première fois qu'il annonce ses intentions de quitter le DRBT, il paraît sûr de lui, surtout qu'il a annoncé sa prise en charge de toutes les dépenses jusqu’à la fin de saison. Pour rappel, les sup- porters n'ont pas cessé de réclamer le maintien de Gueriche depuis quelques mois maintenant, surtout que le club est bien parti pour termi- ner sa première saison en Ligue 1 Mobilis sur le podium.

Il veut assurer le podium avant de partir

Ce week-end, les Canaris joueront une rencontre décisive face au RCA. Se trouvant en haut du tableau à un point du deuxième, le MOB, le DRBT n'a pas le droit de perdre son match. Le président Gueriche veut d'abord assurer la victoire et terminer la sai- son parmi les trois premiers du clas- sement en Ligue 1 Mobilis avant de passer à l'action, c'est-à-dire céder le témoin à une autre personne capable de faire du DRBT un grand club de L1 et faire parler de lui sur la scène na- tionale et continentale.

«Le match face au CRB sera mon dernier à la tête du club»

Intervenant hier à El Heddaf, la version arabophone du Buteur, le président Gueriche a annoncé offi- ciellement son départ de la tête du club après le dernier match de la saison face au CRB : «Je ne poursui-

dernier match de la saison face au CRB : «Je ne poursui- vrai pas ma mission

vrai pas ma mission en tant que pré- sident du DRBT et ce à compter de la dernière journée de championnat. Le match face au CRB sera mon der- nier à la tête du club. Ma décision est prise après mûre réflexion et je ne ferai pas machine arrière. Je ne peux pas continuer dans des conditions pareilles, je suis fatigué, je suis vic- time de la pression tout au long de la semaine à cause du résultat et de la situation financière du club. Mainte- nant, reste à terminer la saison sur le podium et nous ferons tout pour réaliser ce scénario».

«Si d'autres personnes veulent venir, je suis prêt à les aider»

Et d'ajouter : « La liste des mem- bres du CA est toujours ouverte. S'il y a d'autres personnes et industriels qui veulent faire partie de la nouvelle équipe dirigeante, ils n'ont qu'à nous appeler et manifester leur désir de venir en aide au club et ils auront mon aide. J'estime que le DRBT doit trouver toute sa force à l'échelle lo- cale et se faire un nom au niveau continental ».

Bouabdellah

Mouadhen : «Je suis prêt à jouer même gardien de but»

Le meneur de jeu du DRBT, Mouadhen, a montré son intérêt de jouer à n’importe quel poste proposé par le coach, Lamine Bougherara, en prévi- sion du match dace au RCA : «Je suis un joueur au DRBT, et j’accepte de jouer dans tous les postes, même gardien de but, l’essentiel est d’être utile au club et donner un plus pour gagner notre prochain match face au RCA».

N° 3320 LIGUE 1 NAHD Mardi 11 29 mars 2016 Dziri «Le mieux concentré l’emportera»
N° 3320
LIGUE
1 NAHD
Mardi
11
29 mars
2016
Dziri
«Le mieux concentré
l’emportera»
Encore
Encore
Encore
Encore
Encore
Encore
des changements !
des changements !
des changements !
des changements !
des changements !
des changements !
Les attaquants interpellés

L e NAHD n’a pas disputé de rencontre amicale durant cette trêve et le staff technique a dé- cidé de s’appuyer sur les matchs

d’application entre les joueurs et quelques jeux. Sur le plan effectif, l’en- traîneur Youcef Bouzidi n’aura pas l’en- semble des joueurs en main puisque l’infirmerie n’affiche toujours pas vide avec la convalescence de pas moins de deux éléments. Avec le cas Gasmi, le li- béro Zeddam demeure incertain pour le derby en raison de son mariage prévu mercredi. En plus, Ouali sera absent et il devrait purger sa suspension de deux matches. Donc, contrairement au der- nier match du championnat face au DRBT, le coach nahdiste devrait procé- der à quelques changements sur son onze rentrant, vendredi prochain. Mal- gré le retour des blessés, à l’image de Choubani et Allali, Bouzidi devrait re- voir son compartiment défensif mais aussi le milieu et la ligne offensive. Le cas de Seddiki intrigue le staff tech- nique et la décision finale sera prise jeudi soir, voire vendredi

même. Allali retrouvera le flanc de la défense au côté de Khellaf. L’axe sera re- constitué et composé de Guebli et He- rida. Au milieu, Ghazi assurera la récupération en compagnie de Ben- debka. Dans l’attaque, Gasmi reste in- certain et sera probablement remplacé par Drifel. Ouhadda et Benaldjia seront alignés d’entrée et Choubani épaulera l’attaquant de pointe. Malgré cette conception, l’entraîneur Youcef Bouzidi hésite encore sur son onze rentrant et devrait attendre l’ultime séance de la se- maine pour trancher sur ce sujet. En tout cas, le coach husseindéen n’a pas cessé de mettre en garde ses joueurs contre tout relâchement ou excès de confiance. Depuis la reprise des entraî- nements, le coach nahdiste a insisté pour que ses poulains prennent très au sérieux le MCA. Une rencontre que veulent remporter à tout prix les co- équipiers de Boussouf pour viser plus haut et revoir sérieusement à la hausse leurs objectifs. En somme, une victoire ce week-end est synonyme d’une place sur le podium…

Le derby face au MCA, prévu ven- dredi à 16 heures au stade du 5-Juillet, sera celui des attaquants en particulier. Ces derniers se sont révoltés lors des matches contre le MOB, l’USMB, le PAC, le RCR et le DRBT et devront le confirmer contre les Mouloudéens. «Il est vrai qu’il y a des satisfactions sur le plan du jeu et des résultats mais on doit se montrer plus performants. Les atta- quants arrivent à se procurer des occa- sions de but. Le compartiment offensif retrouve son équilibre. La preuve, nous avons enchaîné quand même avec de très bons résultats. Vous savez, ce n’est qu’en marquant des buts que les atta- quants reprennent confiance. J’espère qu’on arrivera à confirmer notre solidité et notre réveil vendredi contre le MCA», dira l’attaquant Drifel. Donc, les atta- quants sont interpellés pour continuer sur la même lancée et marquer, au moins, un but pour la septième fois consécutive…

Youcef M.

L’entraîneur-adjoint, Bilel Dziri, demeure le mieux placé pour évoquer le pro- chain derby contre le MCA. L’ex-Usmiste avoue que les deux équipes partent à chances égales et le facteur concentration sera détermi- nant. «On ne peut prévoir l’is- sue de la rencontre ou encore le score final. Ce sera un derby équilibré, soit du 50/50. Donc, il n’y aura pas de favo- ris au coup d’envoi du derby et chaque équipe garde ses chances intactes. Les deux for- mations viseront les trois points pour améliorer leur classement et assurer leur maintien. Malgré la difficulté de notre mission, nous sommes optimistes et nos joueurs auront leur mot à dire», dira l’ex-international.

«Le Mouloudia nous po- sera certainement des problèmes»

«Les joueurs du MCA vont entamer le derby avec volonté et détermination afin de récu- pérer les trois points perdus contre la JSK. C’est avec un esprit de rachat qu’ils vont aborder ce derby, ce qui nous posera certainement des pro- blèmes. Malgré la difficulté de notre mission, le Nasria aura son mot à dire et le groupe va certainement bien réagir ven- dredi», ajoute Dziri.

«Nous n’avons pas fait de préparation spéci- fique»

«Concernant les préparatifs de ce derby, je dirais que le staff technique n’a pas changé ses habitudes et il n’y a pas eu de préparation spécifique. Nous avons axé le travail sur la récupération et les joueurs ont bénéficié d’un temps de récupération important. Les joueurs ont repris le boulot avec un meilleur état d’esprit et ont démontré une grande disponibilité et discipline. C’est une donne qui nous a aidés à appliquer convenable- ment notre programme de travail. Il faut dire que ce pa-

ramètre est important à ce ni- veau de la compétition puisqu’il faut bien gérer ce dernier virage du champion- nat. On doit terminer la sai- son en haut du tableau.»

«Les absences ne ris- quent pas de pénaliser l’équipe»

«Il est vrai que l’équipe en- registre trois défections et que le staff technique aurait sou- haité avoir tout le monde mais cela n’est pas une fin en soi. La présence de tous les joueurs aurait donné plu- sieurs solutions au coach lors de la composante de son onze mais les absences ne risquent pas de pénaliser l’équipe. L’es- sentiel c’est que les autres joueurs soient prêts sur tous les plans et déterminés à arra- cher une belle victoire ven- dredi prochain.»

«On jouera pour la gagne»

«Le MCA est un adversaire à prendre très au sérieux et les joueurs doivent s’en méfier. C’est ainsi que nous allons en- tamer le derby en force pour espérer arracher les trois points et récupérer ainsi les deux points ratés face au DRBT. On jouera pour la gagne même si un nul sera bon à prendre. Le plus impor- tant est que les joueurs gèrent convenablement les diffé- rentes étapes de ce derby», a- t-il enchaîné.

«Nous n’allons pas nous précipiter pour les cas Choubani et Seddiki»

«Il reste deux cas à tran- cher d’ici la veille du match. On doit évaluer la forme phy- sique de Choubani et Seddiki avant de prendre une décision finale. On fera en sorte que les deux joueurs soient en possession de tous leurs moyens physiques. Nous n’al- lons pas nous précipiter dans les cas de Choubani et Seddiki et nous devons attendre la dernière séance pour tran- cher», a conclu Dziri. Youcef M.

Choubani a réintégré le groupe hier

L’émigré Sofiane Choubani est rentré avant-hier de France après avoir assisté à la naissance de son bébé. Il a repris hier le chemin des entraînements où il a réintégré directement le groupe.

Le dernier nul concédé à domicile vous est resté en travers de la gorge, non
Le dernier nul concédé à
domicile vous est resté en
travers de la gorge, non ?
Pas du tout. Ce faux
pas fait partie du
passé et les joueurs
ont tourné la
page. On est
concentrés sur
notre prochain
match et notre
préparation se
déroule parfaite-
ment. On doit sa-
voir gérer cette
dernière ligne
droite. On veut aller
doucement mais sû-
rement. J’espère qu’on
renouera avec d’autres belles
performances très bientôt.
Donc, le moral est au beau fixe
à la veille de la reprise du cham-
pionnat ?
Le groupe garde toujours son beau
moral. Il règne une excellente am-
biance au sein de l’équipe. À présent il
faut tourner la page et nous concentrer
sur le prochain rendez-vous contre le
MCA.
Et comment voyez-vous le derby de ce
week-end ?
Toutes les rencontres sont difficiles à négo-
cier. Chaque formation veut réaliser de bons ré-
sultats soit pour assurer le maintien, soit pour
jouer les premiers rôles. C’est pour vous dire
que toutes les équipes sont à prendre au sé-

«Ce sera un plaisant derby»

rieux, quel que soit leur rang au classement. De notre côté, nous n’allons ménager aucun effort pour mouiller nos maillots. Ce sera un match difficile pour les deux formations. Comme on dit, le football n’a jamais été une science exacte et les données peuvent changer d’une rencontre à l’autre. Le MCA possède un groupe homo- gène pas facile à manier, notamment lorsqu’il évolue à domicile devant son public. Il faut gar- der notre concentration et jouer à fond pour es- pérer réussir un résultat probant. Ce sera un plaisant derby. Vous n’appréhendez pas la pression qui ré- gnera au stade du 5-Juillet ? La pression fait partie du football et de la vie d’un joueur. Il faut s’attendre à tout en football. Les supporters vont accomplir leur rôle dans les gradins. On doit se méfier de cette équipe en quête du rachat après l’échec concédé contre la JSK. Les joueurs du MCA feront tout pour essayer de nous piéger et faire plaisir à leurs supporters. Donc, on est avertis et on ne doit surtout pas tomber dans le piège des calculs. Il faut garder les pieds sur terre et rester concen- trés pour le reste de nos échéances. On abor- dera ce derby avec la ferme intention de le gagner et préserver notre invincibilité. Donc, vous êtes bien partis pour préserver cette bonne passe. On fera le nécessaire pour arracher un bon résultat. Cette rencontre n’est pas une fin en soi. On ne veut pas faire une fixation sur ce match ou autre. Il faut bien gérer notre calendrier sans trop de dégâts. D’abord, on doit réussir une belle performance pour bien préparer notre prochain déplacement. Entretien réalisé par Youcef M.

N° 3320 12 USMA LIGUE Mardi 1 29 mars 2016 En manque de temps de
N° 3320 12 USMA LIGUE Mardi 1 29 mars 2016
N° 3320
12
USMA
LIGUE
Mardi
1
29 mars
2016
En manque de temps de jeu, Karim Baïteche songe sérieuse- ment à quitter son club
En manque de
temps de jeu, Karim
Baïteche songe sérieuse-
ment à quitter son club de
cœur lors du mois de juin pro-
chain dans le cas où la situation
qu’il vit ne changerait pas. Joint au
bout du fil, le milieu de terrain poly-
valent capable d’évoluer également
comme ailier nous a accordé cette
interview dans laquelle il nous a
parlé de son avenir mais
aussi de l’USMA et de ses
supporters.

Baïteche «Même si je quitte l’USMA, ce sera à contre cœur»

Je suis un joueur ambitieux, j’ai envie de jouer et d’enchaîner les rencontres mais le
Je suis un joueur ambitieux, j’ai envie de
jouer et d’enchaîner les rencontres mais le
coach ne m’accorde que rarement sa
confiance et c’est ce qui me frustre parce
que je sens que je peux appor-
ter un plus au groupe. J’ai
les moyens pour me
montrer utile et res-
ter sans compéti-
tion me
déçoit
Non, mais j’y serai obligé. Tout le
monde sait que je suis trop attaché à
ce club et à ses supporters. Ils m’ont
jours apporté leur soutien, et ça je ne l’oublie-
rai jamais. En tout cas, ils seront à jamais dans
mon cœur.
tou-
Entretien réalisé par
Adel Cheraki
beau-
coup.
J’es-
père que
cette situa-
tion finira
par changer
parce qu’elle n’est
pas facile à vivre.
Et si elle ne
change pas ?
Je serai obligé
de quitter le
club. Même si
je suis sous
contrat, je de-
manderai à ce
que je sois
transféré dans
un club où on
me fera confiance
et me donnera
l’opportunité de
montrer ce dont je
suis capable. Je sais ce
que je vaux et j’ai envie
que ma carrière décolle
une fois pour toutes, ce
rôle de joker ne me convient
plus. Je veux me sentir impor-
tant au sein d’un groupe. Tout le
monde sait que je suis un supporter
des Usmistes. L’USMA, c’est mon club
de cœur donc si je suis obligé de le quitter,
ce sera bien sûr à contrecœur.
Cette décision sera-t-elle facile à prendre ?

Pour commencer, quelles sont vos nouvelles ? J’ai souffert d’une maladie qui m’a obligé de rater les séances d’entraînement de jeudi et vendredi. Samedi, je me suis senti mieux donc je me suis présenté à Bologhine et je n’ai pas tardé à réintégrer le groupe une fois que j’ai eu le feu vert des membres du staff technique et médical. Mon retour s’est déroulé le plus nor- malement du monde. Depuis, je ne cesse de fournir des efforts pour être prêt pour la ren- contre du week-end prochain. Une rencontre qui sera d’une grande importance pour les deux formations. Vous allez affronter le RCR, qu’avez-vous à nous dire à propos de cet adversaire ? N’importe quelle équipe voudra gagner chez elle peu importe la situation qu’elle vit et le nom de son adversaire. Les joueurs du RCR ont pris un bon point à Béjaïa. Je suis sûr que ce résultat ne fera que les encourager pour réaliser une autre belle performance. Je pense que c’est suffisant pour dire que cette partie s’annonce difficile à négo- cier pour nous. Il faut que nous soyons vigi- lants parce que ce match n’est pas gagné d’avance et pour le remporter il faut juste être les meilleurs sur le terrain. Il se jouera à huis clos, ce sera un bon avan- tage pour vous… Je pense que le huis clos est une arme à double tranchant. D’un côté, l’absence des supporters nous permettra de jouer sans pression mais ce qu’il faut savoir, c’est que les joueurs adverses seront plus redoutables. Ils vont vouloir offrir la victoire à leurs fans, c’est suffisant pour dire qu’il faut que nous soyons méfiants. Votre équipe n’a besoin que de cinq points peut-être moins pour être officiellement championne, qu’est-ce que cela vous fait ? C’est une motivation supplémentaire. Nous sa- vons que nous sommes plus que jamais proches de notre but. Nous allons faire de notre mieux pour décrocher ce septième titre dans l’histoire du club le plus rapidement pos- sible et se tourner vers d’autres buts. Sur le plan personnellement, comment vivez-vous votre situation ?

Vers la titularisation de Berrefane

tuation a poussé le coach à songer sérieusement à le faire reposer comme cela a été le cas à l’occasion de la réception du RCA. Ce jour-là, c’est Mourad Berrefane qui avait pour mission de garder la cage de son équipe, une mission qu’il a ac- complie avec brio. Il a tellement réussi sa mission que le technicien franco-algérien pense sérieusement à lui donner une nouvelle chance cette fin de semaine. En fin de contrat, le gardien de but formé à la JSK doit en profiter pour prouver une nouvelle fois que l’USMA peut compter sur lui. Mazari veut sa chance Si Berrefane est le mieux indiqué pour être titularisé ce vendredi, au- cune décision n’a été prise quant à l’identité de celui qui épaulera Fa- rouk Chafaï en charnière centrale. Actuellement en sélection nationale olympique, Hocine Benayada ne sera de retour qu’aujourd’hui à Alger en provenance de Seoul. Lui et les autres éléments retenus par Schür- mann ont disputé deux rencontres amicales contre les Sud-coréens. Ne pouvant pas savoir dans quelle forme il se présentera, Hamdi doit avoir une discussion avec le joueur formé à l’ASMO avant de décider s’il est aligné ou pas, tout comme Nacer Eddine Khoualed qui a fait le dépla- cement à Addis-Abeba avec les Verts. Le fait qu’ils aient été absents tout au long de la semaine pourrait

Les internationaux olympiques de retour demain

a u x o l y m p i q u e s de retour demain

L ors de la prochaine jour- née de la Ligue 1 Mobilis, les Rouge et Noir se ren- dront à Relizane où ils af- fronteront l’équipe locale

vendredi. Selon les informations que nous disposons, le premier respon- sable du staff technique compte opé- rer plusieurs changements pour diverses raisons. Si la participation des internationaux est fortement in- certaine, d’autres éléments seront laissés au repos. Parmi ces joueurs là nous pouvons citer le nom de Smaïl Mansouri. Devenu le n°1 depuis que Zemmamouche a contracté une blessure au coude, celui qui avait remporté la Coupe d’Algérie la sai- son passée avec le MOB n’a pas cessé d’enchainer les rencontres depuis le mois de novembre passé et cette si-

donc mettre Chakib Arslane Mazari en pole position pour débuter cette partie contre le RCR. Auteur d’une

Aoudia réintègre le groupe Absent vendredi, samedi et di- manche, Mohamed Amine Aoudia a fini
Aoudia
réintègre le
groupe
Absent vendredi, samedi et di-
manche, Mohamed Amine Aoudia a
fini par refaire surface hier. L’attaquant des
Rouge et Noir s’est présenté une nouvelle fois
au stade Omar-Hamadi avant de réintégrer par
la suite le groupe. Le joueur prêté par le FSV
Francfort s’est entraîné le plus normalement du
monde mais cela ne l’empêchera pas d’échapper à
une nouvelle sanction financière et
sportive puisqu’il ne sera su-
rement pas du voyage
avec ses coéquipiers à
Relizane où ils dé-
fieront ce ven-
dredi l’équipe
locale.
Les
U19 ont
affronté l’EN U20
Avant-hier, un match amical
s’est joué au stade Omar-Hamadi.
Il a opposé les U19 des Rouge et Noir
à la sélection U20 entraîné par Moha-
med Mekhazni, ancien membre du staff
technique à l’époque où Hervé Renard
était le coach des Usmistes. Une ren-
contre qui a été marquée par la pré-
sence du premier responsable du
club qui a tenu à la suivre à
partir de la tribune of-
ficielle.

En Corée du Sud depuis une semaine, c’est au- jourd’hui que les membres de la délégation

prestation correcte à Béjaïa face à

la formation locale, l’Oranais qui est arrivé au club l’été passé, espère avoir une nou- velle chance en cette fin de semaine, reste à savoir si les efforts qu’il a fournis ont été suffisants pour convaincre le coach de l’aligner dans le onze de départ. Nous y revien- drons. Chatal opérationnel Obligé de rater les deux dernières rencontres de son équipe à cause de sa blessure à la cuisse, Djamel Eddine Chatal

se porte à merveille à présent et il sera même prêt pour tenir sa place en cette fin de semaine à l’occa- sion du match qui opposera le RCR aux Rouge et Noir. L’attaquant usmiste qui espère avoir du temps de jeu attend avec impatience de re- nouer avec la compétition officielle, lui dont le souhait est de contribuer à la conquête du titre de champion après avoir fait son come-back au club le mois de janvier passé suite à un malentendu avec Amrani, qui l’a obligé de mettre fin à son prêt au MOB pour la seconde saison de suite. Adel Cheraki

quitteront Seoul pour rentrer à Alger. Si tout se passe comme prévu, c’est ce mardi que Benkhemassa et ses coéqui- piers seront de retour à la maison. Ils arriveront exténués après tout ce tra- jet qui durera plus de dix heures, mais n’auront que quelques heures pour récupérer avant de reprendre le chemin des entraînements avec leurs camarades en club. Pour le moment, aucune décision n’a été prise quant à leur participation contre le RCR mais tout sera clair une fois qu’ils auront une discussion avec le coach à qui le dernier mot re- viendra. Seul Darfalou a été titularisé hier Les joueurs de la sélection olympique ont disputé leur second match amical contre la Corée du sud hier matin à Seoul. Une rencontre qui s’est terminée sur le score de trois buts à zéro lors de

laquelle André-Pierre Schür- mann n’a titularisé qu’un seul us- miste, il s’agit d’Oussama Darfalou. Zinedine Ferhat, Mo- hamed Benkhemassa et Hocine Benayada l’ont débutée donc sur le banc des remplaçants et se sont contentés de soutenir leurs cama- rades sans que cela puisse leur évi- ter une nouvelle défaite face aux asiatiques.

N° 3320 LIGUE 1 USMA Mardi 13 29 mars 2016 Rebouh Haddad met fin à
N° 3320
LIGUE
1
USMA
Mardi
13
29 mars
2016
Rebouh Haddad met fin à la polémique

«Je suis à l’USMA, vous ne me verrez pas à la JSK»

«Je suis à l’USMA, vous ne me verrez pas à la JSK» Il y a quelques

Il y a quelques jours, vous avez as- sisté à une réunion à Tizi Ouzou où vous avez rencontré le président de la JSK, Hannachi. C’était quoi au juste le but de cette réunion ? Ce n’était pas une réunion avec le président Hannachi uniquement. La réunion était programmée pour l’installation du délégué du FCE (Forum des chefs d’entreprise) à Tizi Ouzou. Il y avait les entrepreneurs

de la wilaya qui étaient présents. On s’est rencontrés là-bas. Comme vous le savez, je ne suis pas étranger à la ville. J’ai vu Hannachi, mais aussi des amis avec lesquels on a discuté et rigolé un peu. Beaucoup avaient pensé que c’était une rencontre programmée avec le président de la JSK… Non, non du tout. Je vous le redis, c’était une rencontre prévue dans le

Le président de l’USM Alger, Rebouh Haddad, s’est vu embarquer en ce début de semaine dans une vive polémique, après la parution d’une vidéo sur les réseaux sociaux où on le voit discuter avec Mohand Cherif Hannachi. Le patron des Rouge et Noir, sous le ton de la rigolade, disait notamment à son homologue kabyle que la JSK restait son club de cœur, ce qui n’a pas manqué de susciter la colère des

fans du club usmiste. Interrogé par nos soins, hier matin, à l’issue de la séance d’entraîne- ment de l’équipe au stade Omar-Hamadi, Re- bouh Haddad a tenu à éclaircir les choses et donner sa version des faits. Pour lui, il ne peut y avoir d’amalgame. Seule l’USMA compte à ses yeux. A ce propos, il a assuré que l’idée de prendre en main la JSK est dé- nuée de tout fondement. Entretien !

«Ma rencontre avec Hannachi n’était pas programmée»

cadre de l’installation du nouveau délégué du FCE dans la wilaya. Ces derniers temps, beaucoup d’in- formations circulent sur l’inten- tion des frères Haddad à racheter

70% des actions de la JSK. Y a-t-il du vrai dans tout ça ? Vous savez, les gens parlent beau- coup. Libre à eux de dire ce qu’ils

veulent. Moi, je suis tou- jours à l’USMA et je le resterai. C’est vrai

qu’au départ, on voulait partir à la JSK, mais même d’autres clubs voulaient qu’on vienne investir chez eux. Comme le MCA ? Je ne veux pas citer les noms de ces clubs. Ecoutez, j’ai choisi l’USMA et j’en suis très heureux car j’ai grandi à Soustara et j’aime ce club. Pourtant, une polémique s’est dé- clenchée ces derniers jours après la parution d’une vidéo où on vous voit discuter avec le président Han- nachi… Vous savez, il y a toujours des gens

malintentionnés qui veulent semer la zizanie entre les suppor- ters et moi. Ce que j’ai

dit, c’était juste de la plaisanterie. Je ré- pondais ironique- ment à un président d’un petit club qui me demandait de le

que ce soit à l’USMA ou au sein de notre entreprise. Je vous le répète, moi, j’aime

«Mes propos dans la vidéo, c’était juste de la plaisanterie, s’ils ont offensé les supporters,
«Mes propos
dans la vidéo, c’était
juste de la plaisanterie,
s’ils ont offensé les
supporters, je m’en
excuse»

l’USMA et je me donnerai à fond pour le guider aux succès. Question directe et claire : est-ce qu’on

«C’est vrai qu’au départ, on voulait prendre la JSK, mais on a choisi l’USMA car
«C’est vrai
qu’au départ, on
voulait prendre la
JSK, mais on a choisi
l’USMA car on aime
ce club»

sponsoriser. Ecoutez, moi, je ne peux pas investir mon argent sur quelque chose que je n’aime pas, c’est impossible. Moi, j’aime l’USMA et toute ma fa- mille aime aussi ce club. On a

peut voir Haddad un jour à la tête de la JSK, comme il se murmure depuis quelque temps ? Moi, je suis à l’USMA. Vous ne ver- rez pas à la JSK. Déjà, comme vous

le savez, le règlement nous interdit de prendre deux clubs en même temps. On a choisi l’USMA, on reste donc avec l’USMA. Le

mis tous les moyens pour aider ce club à grandir et on ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

Certains peuvent croire que vous avez choisi finale- ment l’USMA par défaut et que peut-

être, vous le regrettez à présent… Non, du tout. Chez nous, c’est simple, on ne regrette jamais ce qu’on fait. Quand on décide d’inves- tir quelque part, on ne revient pas en arrière. On va toujours de l’avant,

«Des gens malintentionnés ont voulu semer la zizanie entre les supporters de l’USMA et moi»
«Des gens
malintentionnés
ont voulu semer la
zizanie entre les
supporters de
l’USMA et moi»

message est clair. Per- mettez-moi d’ajouter quelque chose… Oui, allez-y… Les supporters de l’USMA ne doivent pas

s’inquiéter. Je leur dis, dans la vie personne n’est parfait. S’ils estiment que mes propos les ont offensés, je m’en ex- cuse. Je le répète, c’était de la plai- santerie. Moi, je suis un Usmiste. Entretien réalisé par Saïd Fellak

Concernant l’avenir de Hamdi «Sera-t-il

sur le banc la saison prochaine ? On n’a pas encore abordé cette question»

prochaine ? On n’a pas encore abordé cette question» Sur le recrutement «On se renforcera par

Sur le recrutement «On se renforcera par un ou deux joueurs seulement»

«On se renforcera par un ou deux joueurs seulement» Le président Rebouh Haddad a évoqué avec

Le président Rebouh Haddad a évoqué avec nous l’avenir de l’entraîneur Miloud Hamdi «Sera- t-il sur le banc la saison prochaine ? On n’a pas en- core abordé cette question. On termine d’abord le championnat, on verra par la suite. Actuellement, on est pleinement concentrés sur notre objectif qui est de remporter le championnat, après on verra. En tout cas, rien n’est fait encore.»

«On n’a pas ramené Simondi pour l’évincer»

Il y a quelques semaines, l’USMA a enregistré

l’arrivée de technicien français, Bernard Simondi. Beaucoup de spéculations a entouré cette arrivée : «Non, on n’a pas ramené Simondi pour préparer le départ de Hamdi, bien au contraire. Simondi occupe le poste de DTS. Les deux travaillent en collaboration. Ils s’entendent bien et je ne vois pas pourquoi on aime créer les problèmes. Celui qui peut apporter un plus à l’équipe est le bien- venu.»

S. F.

apporter un plus à l’équipe est le bien- venu.» S. F. «Le recrutement ? Oui, on

«Le recrutement ? Oui, on travaille là dessus. On essaye d’établir des contacts avec certains joueurs, mais pour l’heure, rien n’est encore fixé. On doit voir avec le coach d’abord. Cela dit, moi je suis quelqu’un qui privilé- gie la stabilité. On va essayer de gar- der tout l’effectif et ne ramener qu’un ou deux joueurs.» « La FAF nous met dans une situation embarrassante» Concernant la décision prise lors de la dernière réunion du Bureau fédé-

Sur l’objectif du club «On veut gagner le championnat avec le maximum de points»

ral de limiter à deux joueurs le nom- bre de prêt par club pour la saison prochaine, Rebouh dira : «Oui, il est clair que cette décision va nous pénali- ser sachant que nous sommes un club qui produit beaucoup de jeunes joueurs. Désormais, nous serons contraints de vendre des joueurs et de nous plier à cette décision, qu’on res- pecte malgré tout. Je ne pense pas que c’est une bonne chose, néanmoins.» S. F.

Pensée Il y a 10 ans, nous quittait à ja- mais notre cher Kis- siouar
Pensée
Il
y
a
10
ans,
nous
quittait à ja-
mais
notre
cher
Kis-
siouar Halim,
laissant
der-
rière
lui
un
grand
vide
que
nul
ne
pourra com-
bler. En ce triste événement, les
membres de sa famille demandent
à tous ceux qui l’ont connu d’avoir
une pieuse pensée en sa mémoire.
Que Dieu lui accorde Sa Sainte Mi-
séricorde et l’accueille en Son Vaste
Paradis. A Allah nous appartenons
et à Lui nous retournons.

Concernant les revendications de certains éléments

«C’est légitime qu’ils demandent à jouer plus, mais… »

Sur les salaires de ses joueurs «Le plus gros salaire du club, c’était Belaïli qui
Sur les salaires
de ses joueurs
«Le plus gros salaire
du club, c’était Belaïli
qui touchait 3 millions
de dinars»
«Les gens qui disent que les joueurs de l’USMA per-
çoivent des salaires faramineux sont dans le
faux. Il y a d’autres clubs qui paient
beaucoup plus que nous. Le seul qui
touchait un gros salaire chez nous,
c’était Belaïli. Contrairement à ce
qui se disait, il n’avait pas un
salaire de 5 millions de dinars
(500 millions de centimes),
mais de 3 millions de di-
nars. Aucun joueur chez
nous ne dépasse ce
salaire actuelle-
ment.»

Depuis quelques semaines, de plus en plus de joueurs à l’USMA manifestent

leur colère à l’encontre de Hamdi qui ne les fait pas jouer régulièrement. Haddad dira dans ce sens : «Le joueur est un être humain, il peut se tromper. C’est normal qu’un joueur ambitieux demande à jouer plus ré- gulièrement. Le contraire m’aurait surpris. Je prends ça du bon côté, mais le joueur ne doit pas dépasser la limite de sa réclamation. Il doit respecter le club, sinon il s’exposera à des sanctions.»

respecter le club, sinon il s’exposera à des sanctions.» «Le titre de champion ? Non, il

«Le titre de champion ? Non, il n’est pas encore ac- quis. Il faut que les joueurs restent concentrés et vi- gilants jusqu’à la fin. On vise à remporter le championnat avec un maximum de points.» «On mettra tous les moyens pour gagner la Ligue des champions» «Il est vrai qu’on aurait aimé remporter la Ligue des champions, mais beaucoup d’éléments ont été en notre défaveur, notamment lors de la finale. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne va pas lâcher le morceau. On va tout faire pour hisser le club le plus haut possible et on mettra les moyens nécessaires pour cela. Notre but suprême est de remporter la Ligue des champions et inch’Allah, on y parviendra un jour.» S. F.

«Aoudia assumera les conséquences de ses actes»

Concernant l’absence de Mohamed Amine Aoudia aux dernières

séances d’entraînement, Haddad ré- pond sans équivoque : «Le joueur s’est absenté à plusieurs séances. Il y

a

ce que la réglementation soit appliquée

à

erreur en payera le prix. On ne fait pas de

appliquée à erreur en payera le prix. On ne fait pas de une direction en place

une direction en place qui veillera à

la lettre. Chaque joueur qui commet une

différence entre X ou Y.» S. F.

Réunion de la direction pour préparer le déplacement au Caire

Le conseil dadministration de la société par actions SSPA/MOB s’est réuni avant-hier au siège du club, à leffet de débattre plusieurs points liés à la ges-

préparer comme

il se doit le prochain match face à

le dé-

placement au Caire afin daffronter le

Zamalek pour le compte des huitièmes de finale de la Ligue des champions d’Afrique. La réunion s’est déroulée

et tout

le monde semble très mobilisé pour

et celui

face au Zamalek une totale réussite.

Départ au Caire, le 7 avril prochain

l’Egypte le 7 avril

prochain en prévision de la rencontre

aller de la Ligue des champions

d’Afrique, face au Zamalek, prévue

le

9 du même mois. La délégation du MOB sera composée de 32 membres,

du ca-

pitaine Zerdab se verront administrer les vaccins nécessaires après le match

face à lASMO, programmé ce samedi à Oran.

Retour prévu le 10 avril à 8h du matin

Une fois sur place, les camarades de Hamzaoui auront droit à deux séances

se dé-

roulera au stade de Petro Sport qui abritera la rencontre du 9 avril pro- chain. Concernant leur retour, les Bé-

jaouis regagneront le pays le lendemain du match soit le dimanche 10 avril prochain dans la matinée, à

com-

pagnie Air Algérie.

La préparation de l’ASMO a débuté hier soir

Ayant pris un jour de repos suite à la dernière rencontre ratée face au RCR, les joueurs du MOB ont repris le che- min du travail hier dans la soirée à 17h au stade de lUnité-Maghrébine. Les Béjaouis auront comme objectif d’entamer la préparation en prévision de la prochaine rencontre de cham- pionnat, ce samedi, devant lASMO en déplacement. Le driver béjaoui profi-

séances qui lui restent

afin d’apporter surtout les dernières retouches pour avoir une dernière idée sur le dispositif qui sera mis en place face aux Oranais, notamment la ligne offensive qui narrive toujours

pas à faire sensation ayant raté plu- sieurs occasions lors du dernier match.

Travail foncier au menu

Le staff technique du Mouloudia de Béjaia a consacré son travail hier au volet physique. En effet, les cama- rades du gardien, Chemseddine Rah- mani, ont travaillé plus précisément avec le préparateur physique avant d’entamer dès aujourdhui le travail technico-tactique dans la perspec-

du

tive de continuer la préparation

match important qui attend les Mo- bistes, ce week-end, face à léquipe

l’ASMO.

Le moral dans les chaussettes

C’est dans une ambiance morose que les joueurs du MOB se sont remis au travail, pour préparer le prochain match contre lASMO. Cest dire que le moral des Vert et Noir est au plus bas, conséquence du nul concédé face à Relizane samedi dernier. Inutile de dire que latmo- sphère était maussade. En plus de l’épuisement mental, la déception

se lisait sur les visages des qui derniers ont travaillé à

joueurs

contre-

cœur.

Amrani flatte ses joueurs

Lors de la première séance den- traînement au stade de l’UMA, le staff technique a profité de lhabi-

tuelle réunion davant-match

pour

évoquer le dernier match face à Relizane, samedi passé. Le driver béjaoui voyait que ses éléments étaient toujours abattus, suite à cet énième revers. Il a ainsi décidé d’axer son travail sur l’aspect psy-

chologique, en usant de termes

flatteurs pour galvaniser

ses

troupes. Messaoudi and Co sont réceptifs à ses propos et commen-

cent à retrouver la bonne am- biance.

tion du club et surtout l’ASMO et par la même occasion dans de très bonnes
tion du club et surtout
l’ASMO et par la même occasion
dans de très bonnes conditions
faire du match de ce week-end
Le MO Béjaïa ralliera
dont 20 joueurs. Les camarades
de travail dont la dernière qui
8h, à bord d’un vol régulier de la
tera donc des

aller de l’avant dans

N° 3320 14 LIGUE Mardi MOB 1 29 mars 2016
N° 3320
14
LIGUE
Mardi
MOB
1
29 mars
2016

Hamzaoui et Khadir se sont réconciliés

D ans l’optique de créer une nouvelle ambiance au sein du groupe qui était plombée samedi dernier entre les deux mi-temps face au RCR, la direction et le coach Amrani n’ont

qui m'avait aidé lorsque je suis arrivé ici à Béjaia. Jamais je ne pourrai lui manquer de respect. Il ne s'est rien passé de grave entre nous. D'ailleurs, nous entretenons une très bonne relation. Il y a eu juste un malen- tendu et tout est rentré dans l’ordre. On a

réagi

réconciliés dans l’intérêt du club et c’est le

pas hésité à se réunir en aparté avec chaque joueur pour essayer de trouver une solution au problème. Finalement, il y avait quelques soucis entre Ham- zaoui et le jeune Sofiane Khadir car entre les deux

hommes le courant ne passait pas. Amrani, connu pour être un excellent communicateur, est par- venu à réconcilier les deux hommes. On nous fait savoir toutefois que les deux joueurs se sont calmés après et se sont même réconciliés. Ils se seraient serré la main et le dossier serait clos. Non, ce dossier ne sera pas clos de sitôt, car ce qui venait de se passer est très grave. Des choses se passent dans cette équipe.

sous l’effet de la pression, mais on s’est

moins qu’on puisse faire car comme je viens de dire, Hamzaoui est comme un frère pour moi ».

«J’ai parlé à Amrani et j’ai demandé pardon à tout le monde» Après s’être laissé emporter avec son driver devant tous ses coéquipiers et les joueurs, l’heure des aveux est venue pour le défenseur béjaoui, Sofiane Khadir, qui s’est excusé d’avoir réagir de la sorte : «C’est une grosse erreur de ma part et je suis déçu d’avoir agi de la sorte. Je me suis laissé emporter et cela ne se reproduira plus. Je me suis excusé auprès du coach, des joueurs et de tout le per- sonnel du club et j’espère que cela ne va pas affecter l’ambiance au sein du groupe au moment où se profilent d’importants rendez- vous en championnat et en Ligue des cham- pions. Encore une fois, je demande pardon à tout le monde, surtout aux supporters et tous ceux qui aiment le MOB ».

Hamzaoui : « C’est juste un malen- tendu et cela se passe dans tous les clubs »

Ils se sont excusés auprès de tout le monde Après avoir réagi de manière pas vrai- ment exemplaire avec leur coach et de- vant leurs camarades dans le vestiaire alors que le match n’est pas encore ter- miné, les deux joueurs, Hamzaoui et Khadir, ont commis un acte grave. Tou- tefois, ils ont présenté leurs excuses à leur coach, leurs dirigeants et à leurs coéquipiers. Une manière pour eux d’avouer leurs torts mais aussi d’apai- ser la tension avec le premier responsa- ble à la barre technique, Abdelkader Amrani, ainsi qu’avec leur camarades et les autres membres de la direction présents ce jour dans le vestiaire.

Amrani ne veut pas dramatiser les choses et tempère les ardeurs Bien que de folles rumeurs ont circulé durant toute la journée au sujet des déci- sions prises par la direction et le coach Amrani, finalement, le driver béjaoui, et après avoir entendu la version de cha- cune des deux parties, ont essayé de tempérer les ardeurs en qualifiant cette altercation de malentendu dû à la pression vécue depuis la semaine passée. La sagesse a fini par l’emporter, Khadir et Hamzaoui se sont réconciliés en présence de tout le monde. La collaboration entre les deux joueurs et leur coach va donc continuer jusqu'à la fin de saison, et tout le monde donc a choisi de faire passer l’intérêt du club au-dessus de tout autre considération.

Ils passeront quand même devant le conseil de discipline Il faut dire que ce genre de querelle arrive souvent, même dans les plus grands clubs du monde. Ce qui a été le cas d'ailleurs dans ce même club du MOB. Ce comportement illustre encore une fois la pression que sont en train de subir les joueurs depuis leur qualification en Ligue des champions. Toute- fois, il faut dire que le feuilleton prendra fin d’ici peu, puisque les deux joueurs seront traduits devant le conseil de discipline, après le prochain match face à l’ASMO. Les dirigeants du club, à leur tête le président Ikhlef, ont jugé utile de reporter le traitement de cette affaire pour après ce match et ne veulent pas perturber le coach Amrani dans sa prépa- ration. On laisse entendre que la sanction sera d’ordre financier.

«

Ce n’est pas aussi grave que certains le

pensent, vu qu’il s’agit d’un simple malen- tendu entre deux frères d’une même équipe et c’était juste un accrochage et cela se passe aussi dans tous les clubs au monde. Certes, peut-être que l’on ne devait pas agir de la sorte surtout devant tout le monde, mais on s’est emportés sous l’effet de la pression. C’est

trop tard maintenant et je pense juste que Khadir, tout comme moi, était un peu stressé. C’est ce qui a provoqué cet incident. Mais cela ne va pas m’empêcher de tourner la page et re- prendre le plus normalement du monde le tra- vail ».

«Je me suis excusé auprès de

Khadir et tout est rentré dans l’ordre»

« Je ne vous cache pas qu’au-

jourd’hui j’ai le moral un peu mieux qu’avant. J’ai traversé des moments difficiles ces deux dernies jours. Dieu merci, tout est rentré dans l’ordre. J’ai parlé avec Khadir, on s’est excusés de-

vant tout le monde et on a décidé de tourner la page et

l’intérêt de notre club.

Personnellement, je regrette ce qui s’est passé, la

preuve, je tiens à m’excuser auprès de tout le monde ».

Ikhlef : « On attend le rapport du coach pour prendre une

décision » Pour en savoir plus sur cette affaire et sur les éventuelles sanctions qui se- ront prononcées à l’encontre de ces deux joueurs, on a pris attache avec le président Ikhlef qui nous dira à ce sujet : « Pour le moment, on n’a pris aucune décision concernant le cas de ces deux joueurs. On attend le rapport détaillé du coach Amrani et c’est à partir de cet instant qu’on pourra prendre les mesures nécessaires. Juste après, les deux joueurs seront encore une fois auditionné et je peux vous dire qu’il y aura cer- tainement des sanctions ».

jeune qui manque d'expérience, mais qui a su com- S.A.
jeune qui manque
d'expérience,
mais qui a
su com-
S.A.

Khadir : « Hamzaoui est comme un frère pour moi » Contacté par nos soins afin d’en savoir plus sur l’incident qui s’est produit samedi dernier, Sofiane Khadir a évité s’est contenté de dire : «Okacha est comme un frère pour moi. C'est lui

S.A.

Hamzaoui, Yaya, Zerdab et Petrongal manquaient à l’appel

Après une journée de repos bien méritée, les Béjaouis ont repris les entraînements avec un effectif presque au complet. Mis à part les Yaya et Hamaoui qui ont rejoint le stage de l’équipe nationale militaire, avant-hier, Zer- dab et Petrongal, le reste du groupe a ré- pondu présent pour cette première séance de la semaine.

Zerdab et Petrongal attendus aujourd’hui

Absents lors de la séance d’hier, les deux milieux de terrain du MOB, Zahir Zerdab et Morgan Petrongal, sont attendus aujourd’hui à Bé- jaia pour reprendre le travail avec le reste du groupe. Pour rappel, Zerdab a rejoint son domicile en France alors que Petrongal est désormais libre de tout engagement après le retrait du Tchad des éliminatoires de la CAN 2017.

Zerdab en colère contre

certains joueurs

L capitaine du MOB, Zahir

e

Zerdab, était très en colère

à

l’issue de la dernière ren-

contre face au RC Relizane. En plus du résultat décavant, l’an- cien milieu de terrain du FC Rouen, était surtout remonté contre le rendement de certains éléments qui, selon lui, n’ont pas été à la hauteur. Le capitaine du Mouloudia, parle surtout du manque de combativité de cer- tains joueurs qui n’ont pas fourni les efforts nécessaires pour ga- gner le dernier match contre Re- lizane.

«On doit y mettre du cœur aussi pour gagner un match»

«Face à Relizane, on a perdu deux points car on a manqué de com-

bativité sur le terrain. Certes, on a joué devant une équipe

ment réaliser son but. Les joueurs de Relizane avaient du cœur, ils voulaient ce résultat, ils l'ont cherché et ont réussi à nous tenir en échec. Donc je peux dire qu'en plus de la maturité et de l'expé- rience, nos joueurs doivent y mettre du cœur en plus pour gagner un match ».

L’attaque, l’éternel L’attaque, l’éternel L’attaque, l’éternel L’attaque, l’éternel L’attaque,
L’attaque, l’éternel
L’attaque, l’éternel
L’attaque, l’éternel
L’attaque, l’éternel
L’attaque, l’éternel
L’attaque, l’éternel
chantier d’Alain Michel
chantier d’Alain Michel
chantier d’Alain Michel
chantier d’Alain Michel
chantier d’Alain Michel
chantier d’Alain Michel

dans cette phase retour

dans cette phase retour

dans cette phase retour

dans cette phase retour

dans cette phase retour

dans cette phase retour

Q uels joueurs choisir pour composer l’at- taque du Chabab de Belouizdad face à l’ES Sétif le week-end pro- chain ? Telle est la

question que se posent le technicien français et bon nombre de suppor- ters belouizdadis. Depuis l’entame de la phase retour, Alain Michel et son staff technique ont régulièrement opéré des changements dans leur secteur offensif, visiblement, peu sa- tisfaits du rendement de leurs atta- quants. En effet, sur les huit rencontres jouées dans cette deuxième moitié de saison, l’entrai- neur du Chabab n’a aligné qu’une seule fois le même quatuor offensif, composé de Yahia-Chérif, Nek- kache, Bouazza et Bougueroua (face au MCA lors de la 16 e journée et le

MOB lors de la 22 e journée, ndlr).

Des changements qui témoignent de la difficulté qu’éprouve Alain Michel pour retrouver le bon équilibre de- vant qui permettrait probablement à ses attaquants de retrouver l’effica- cité qui était la leur durant les 15 premières journées du championnat. Yahia-Chérif et Nekkache, les plus utilisés Même si le technicien français dé- cide régulièrement de chambouler son secteur offensif, il n’en demeure pas moins vrai qu’il fait souvent confiance à deux hommes. En effet, sur les sept attaquants alignés durant cette deuxième moitié du champion- nat (Aoudou, Bouazza, Bougueroua, Derrag, Nekkache, Rebih et Yahia- Chérif), deux le sont régulièrement. Il s’agit de Sid-Ali Yahia-Chérif et Mohamed Hichem Nekkache qui ont pris part à 7 rencontres chacun sur les 8 jouées durant cette phase

à 7 rencontres chacun sur les 8 jouées durant cette phase Yahia-Cherif reprend Absent des entrainements

Yahia-Cherif reprend

Absent des entrainements depuis le dernier match face à l’USMA pour cause de douleurs au niveau du genou, Yahia-Chérif a reçu le feu vert du staff médical pour reprendre les entrainements. En effet, l’atta- quant belouizdadi a pris part aux deux séances de travail tenues hier à Ain Benian. Ce qui veut dire qu’il sera probablement prêt pour le week-end prochain. Pour rappel, l’ancien joueur du RC Kouba avait passé des examens médicaux qui ont révélé une petite inflammation au niveau de la rotule du genou. Une blessure qu’il traîne depuis plusieurs semaines et qui l’a empêché de pren- dre part à l’intégralité du derby perdu face aux Usmistes. et soulage Alain Michel Privé de son attaquant lors du der-

nier derby algérois, Alain Michel pourrait probablement compter sur Yahia-Chérif, meilleur élément be- louizdadi durant cette deuxième partie de saison, lors de la prochaine sortie de son équipe en champion- nat, face à l’Entente. Un retour qui réjouit énormément le technicien français, surtout après les piètres prestations affichées dernièrement par l’attaquant béninois, Mohamed Aoudou, ou encore les écarts de dis- cipline de Boubekeur Rebih, qui a manqué pas moins de trois séances d’entrainement suite à sa non-titula- risation face à l’USMA. Il est donc fort vraisemblable qu’il soit être ali- gné d’entrée, ce samedi, face aux Sé- tifiens. I.T.

retour. Le joueur formé au Paradou AC n’a pas été aligné lors du choc de la 19 e journée face aux Canaris pour des raisons purement techniques. Tandis que le joueur formé au RC Kouba, souffrant de douleurs au ni- veau du genou, a été mis sur le banc des remplaçants face à l’USMA. Par ailleurs, Feham Bouazza et Adel Bougueroua ont eu aussi la confiance du coach durant cette phase retour. L’ancien Usmiste a été aligné comme titulaire à cinq re- prises et l’ancien du RCA à quatre. Bouazza et Nekkache, en perte d’efficacité Très utilisés durant cette deuxième moitié du championnat Ligue 1 Mo- bilis, Feham Bouazza et Mohamed Hichem Nekkache n’affichent, cepen- dant, plus la même efficacité devant les buts, que durant la première moi- tié. En effet, à l’image de leurs co-

Une seule séance hier Après avoir effectué deux séances de travail le samedi, les coéqui- piers du portier numéro deux dans la hiérarchie des gardiens, Khaled Boukacem, se sont contentés d’une seule séance d’entrainement. Cette dernière a eu lieu, le matin, à Ain Benian et a été consacrée au travail tech- nico-tactique en prévision du match de championnat de ce week-end face à l’Entente de Sétif.

Le groupe au complet Excepté Asselah, Nekkache, Draoui et Maâmar-Youcef rete- nus avec les sélections nationales

le

A, olympique et militaire,

groupe belouizdadi na connu aune absence durant la séance d’hier. En eet, les joueurs bles-

sés, à savoir Yahia-Chérif, Feham Bouazza ou encore Derrag ont tous pris part à cette séance de travail.

Aujourdhui,

entrainement

20-Août

au

Voilà une nouvelle que les sup- porters attendaient avec impa- tience. Les joueur et les dirigeants, un peu moins. Les Be- louizdadis sont de retour dans leur antre pour y eectuer leurs séances de travail. Cela ne sest plus produit depuis un peu plus de trois semaines, soit depuis la

défaite concédée à domicile contre le MOB.

équipiers, les deux meilleurs buteurs du club en championnat (7 buts Bouazza et 6 pour Nekkache) sont en perte de vitesse. Et les chiffres sont là pour le prouver. Sur cinq matchs joués en tant que titulaire, l’ancien Usmiste n’a inscrit qu’un seul but sur coup franc face au NAHD. Même constat pour le joueur formé au PAC. Sur sept titularisations, il n’a trouvé le chemin des filets qu’à une seule et unique reprise lors du match nul concédé à domicile devant le MCO. Une baisse de rythme qui inquiète le staff technique et les supporters be- louizdadis. D’autant plus que les au- tres attaquants éprouvent aussi la même difficulté depuis janvier der- nier, à l’image de Yahia-Chérif, Bougueroua ou encore Aoudou qui n’ont toujours pas démarrer leur compteur but.

Islam T.

N° 3320 LIGUE 1 CRB Mardi 15 29 mars 2016
N° 3320
LIGUE
1
CRB
Mardi
15
29 mars
2016

Maâmar-Youcef :

«On garde nos chances pour le podium»

En regroupe- ment avec l’EN

militaire, le dé- fenseur axial

Maâmar-You-

cef s’est ex- primé au sujet des chances de son équipe à retrouver le podium. « Bien sûr qu’on garde

toutes nos chances pour cette course à l’Afrique. Mathématiquement, c’est encore pos- sible. Le Chabab peut toujours espé- rer terminer sur le podium, et pourquoi pas décrocher cette deuxième place qualificative à la pro- chaine Ligue des champions africaine. On n’est qu’à trois unités du deuxième. Cependant, il faudra d’abord réapprendre à gagner, re- nouer avec les résultats positifs pour espérer terminer la saison sur une bonne note », a-t-il lâché. « Les deux prochaines rencontres s’annoncent très importantes pour le reste du championnat » L’ancien défenseur du MOB est aussi revenu sur les deux prochaines ren- contres de son équipe en champion- nat, qu’il juge très importantes en vue d’une place sur le podium : « Je pense que le fait de recevoir par deux fois de suite est un avantage non né- gligeable, surtout que l’équipe a plus que jamais besoin de l’apport de ses supporters pour sortir de cette crise de confiance. On tentera donc d’en- granger la totalité des points pour nous mettre en très bonne posture en vue des cinq derniers matchs de championnat. » Islam T.

en vue des cinq derniers matchs de championnat. » Islam T. Bouazza jouera avec un masque
Bouazza jouera avec un masque Victime d’une blessure au nez lors du dernier derby face
Bouazza
jouera avec un
masque
Victime d’une blessure au nez
lors du dernier derby face à
l’USMA, le milieu de terrain du
Chabab, Feham Bouazza, devrait
jouer avec un masque de protection
contre l’Entente de Sétif. En effet,
selon une source proche du staff
médical, le natif d’Oran arbo-
rera un masque pour évi-
ter de rechuter.

Malek se réunira avec ses joueurs

En chute libre depuis l’entame de cette deuxième partie de saison, le Chabab de Belouizdad est au bord de l’implosion. Et si cela tarde à se faire, c’est parce que la concurrence ne fait pas beaucoup mieux que les Belouizdadis. Ces deniers sont donc amenés à réagir et à mettre fin à cette très mauvaise série de sept matchs sans la moindre victoire. Le premier homme du club, Réda Malek, le sait très bien, une autre contre-performance lors de la pro- chaine journée, qui se jouera au 20- Août qui plus est, plongerait son équipe dans une véritable crise. C’est pourquoi il a décidé de se réu- nir, dans les deux jours à venir, avec ses joueurs et en présence de leur entrai- neur pour leur faire comprendre la gravité de la situation et les pousser à réagir et profiter de leurs deux pro- chaines sorties pour

éviter la crise et se relancer dans cette course à la deuxième place. «On peut se ressaisir et récupérer cette deuxième place» Joint par nos soins, le premier du club nous a confié que son équipe peut toujours prétendre à terminer sur le podium. Malek estime que les deux prochaines rencontres seront les clés d’un retour en forme de ses joueurs : « Je pense que le Chabab peut toujours revenir dans ce cham- pionnat. Les deux prochaines rencon- tres à domicile seront les clés d’un retour au premier plan. En cas de victoire, on se relancera et le po- dium sera à notre portée. C’est pourquoi on est dans l’obliga- tion de bien gérer ces deux matchs qui s’annoncent comme un tournant déci- sif pour la suite de notre par- cours en cham- pionnat.» Islam T.

deux matchs qui s’annoncent comme un tournant déci- sif pour la suite de notre par- cours
N° 3320 16 USMH LIGUE Mardi 1 29 mars 2016 Bouguèche : «On ne doit
N° 3320
16
USMH
LIGUE
Mardi
1
29 mars
2016
Bouguèche : «On ne doit
pas baisser les bras»
Comment vous sentez-vous, après deux
jours de repos ?
Dieu merci, ces deux jours nous ont per-
mis de souffler un peu et récupérer de nos
efforts, avant la reprise du travail.
La défaite devant le RCA est telle déjà
oubliée ?
Il ne sert à rien de penser encore à ce
match. Certes, on a encore perdu trois pré-
cieux points, mais je pense que ce n'est pas
si dramatique. Toutefois, il faut tirer des en-
seignements afin de ne pas tomber dans les
mêmes erreurs à l'avenir.
Quelles sont les raisons de vos derniers
faux-pas ?
Personnellement, je n'arrive pas à l’expli-
quer mais je pense qu'on est devenus l’équipe
à battre. Toutes les équipes que nous affron-
tons à El Harrach ou en déplacement font
tout leur possible pour nous accrocher. En
outre, nous avons été malchanceux, la réus-
site nous fuit actuellement. Sinon, comment
expliquer le nombre d’occasions ratées.
Quelle est la solution, selon vous ?
La seule solution est le travail. On ne doit
pas se décourager pour autant. Il reste encore
21 points en jeu et je pense qu'on doit re-
doubler d'efforts afin de récolter le maxi-
mum de points, tout en ne cédant aucun sur
notre terrain.
On comprend par là que votre objectif
est de terminer sur le podium, non ?
Le podium, on y est. On doit voir encore
plus grand. C'est-à-dire qu'on doit faire le
maximum pour arracher le maximum de
points pour espérer accrocher la seconde
place. Sinon, on se contentera de conserver
notre place sur le podium. Notre objectif est
de jouer jusqu'au bout en gérant bien les
matchs. En tout cas, nous ne lâcherons rien
jusqu'à la dernière journée du championnat.
Ce week-end, vous affronterez la JSK.
Difficile, n'est-ce pas ?
La JSK ou une autre équipe, le plus im-
portant est d’être dans notre jour.
Certes, notre mission ne sera pas fa-
cile devant une équipe redoutable,
mais nous aussi, on a des argu-
ments à faire valoir. On est d'ail-
leurs déterminés à gagner et à ne
plus céder aucun point à domi-
cile.
Ressentez-vous une quel-
conque pression, avant ce
match ?
Pas
du
tout. Je n'irai pas
jusqu'à vous dire que ce sera
une partie de plaisir. Mais pour
Le
nous, ce sera un match comme
les autres. On a toujours su se
surpasser dans ce genre de ren-
contre. On ne va pas manquer de
le montrer une fois de plus.
Entretien réalisé par
Nacereddine RATNI
coach
explique à
ses pou-
lains le
‘‘profession-
nalisme’’
En cas de succès contre la JSK, sept joueurs du réservoir seront promus
L’USMH terminera la
saison avec ses jeunes
Travail spéci-
fique pour Gharbi
Boualem Charef ne fait pas
que travailler l'aspect physique,
il s'avère aussi être un bon
communicateur, surtout avec
les joueurs. En effet, il a mobilisé
d'ores et déjà ses troupes en met-
tant l'accent sur la solidarité et le
respect des conditions de travail.
C’est ainsi qu’hier, il leur a parlé de
la rencontre prévue contre la JSK.
Le coach harrachi a expliqué à ses
poulains, lors de la séance de reprise,
ce qu'est le haut niveau. Il a aussi in-
sisté sur le vrai professionnalisme,
le respect des conditions d'hy-
giène, d'alimentation, de som-
meil, de récupération et de
concentration. En fait, Charef
sait très bien qu'une rencontre ne
se prépare pas uniquement sur le plan phy-
sique et le côté technico-tactique. Il a aussi ex-
pliqué à ses capés qu'ils doivent respecter les
consignes et, surtout, savoir ménager leurs efforts, après l’entraînement, pour
Bien qu'il ait réintégré le
groupe la semaine dernière, le défen-
seur Messaoud Gharbi, qui souffrait
d'une blessure à une cheville, doit encore
pouvoir être prêts le jour du match. «Il faut profiter des journées de repos.
Même lorsque vous avez un entraînement le soir, vous devez vous reposer en
faisant une sieste. Bien dormir pour mieux attaquer la séance de l'après-
midi est plus que nécessaire. Si vous n'arrivez pas à récupérer, vous serez ex-
posés au surmenage et aux blessures», a-t-il dit.
patienter quelques jours, avant de disputer
des matchs amicaux. Après quelques tours
de piste avec ses coéquipiers, Gharbi a été
appelé par le préparateur physique qui lui a
établi une série d'exercices durant la
séance. Le joueur devra poursuivre son
programme pendant quelques jours
Concentration totale, avant la JSK
Les Jaune et Noir sont déterminés à terminer la fin de la course sur le
podium. Même si la dernière ligne droite s'annonce des plus difficiles en
raison du regroupement de plusieurs équipes en haut du tableau, la direc-
tion a décidé de mettre le paquet pour atteindre l’objectif de terminer à l'une
des trois premières places. En outre, il faut signaler que l'entraîneur a basé
encore, avant de rechausser les
crampons.
E n perspective de la sai-
son prochaine et
conformément aux
tout le programme de la mini-trêve qu'observe le championnat sur les six der-
niers matches du championnat. En d'autres termes, le staff technique qualifie
d'une importance capitale toutes les rencontres de cette dernière ligne droite. Mais
avant cela, les Jaune et Noir sont concentrés sur la rencontre de ce week-end qu'ils
doivent impérativement gagner face à la JS K. A sept journées de la fin de l'exercice
en cours, les Harrachis aborderont le dernier virage, en recevant ce samedi la JSK,
un sérieux client qui a souvent réussi à arracher des points hors de ses bases.
nouvelles dispositions
règlementaires de la FAF, on ap-
prend qu’en cas de succès contre
la JSK, le coach harrachi devrait
lancer dans le bain pas moins de
sept joueurs issus du réservoir
pour terminer la saison. Parmi
ces jeunes, on citera Ouadji (18
ans et classé meilleur joueur en
2014-2015), Lagdja (18 ans),
Iaich (20 ans), Farhi (20 ans),
des internationaux dans leurs
catégories respectives. C'est
presque un tiers de l'effectif qui
aura à défendre les couleurs de
l'USMH la saison prochaine. Ce
qui obligera les cadres à faire
preuve d'une plus grande déter-
mination sur le terrain pour être
au diapason. Mais ce qui est in-
téressant à souligner, c'est l'os-
mose entre les deux générations
qui ne peut être qu'à l'avantage
du club. L’été dernier, le staff
technique, en concentration
avec le président du club et sa
direction, a fait venir un certain
nombre de joueurs qui évoluent
dans les catégories inférieures.
D'ailleurs, pour perpétuer sa po-
litique de formation, Charef n'a
pas fait de folie en matière de re-
crutement, se contentant de faire
venir des éléments qui peuvent
donner un plus à l'équipe dans
les postes vacants. Pas moins de
sept juniors ont été intégrés en
équipe première. Même si leur
convocation en équipe première
a été épisodique, vu leurs jeunes
âges entre 18 et 19 ans, le coach
harrachi, en sa qualité de forma-
teur, les fait jouer uniquement
lors des matchs amicaux. Il faut
savoir que Boualem Charef a
toujours été contre la politique
du vedettariat. C'est ce qui a per-
mis l'éclosion de nombreux
jeunes qui font également le
bonheur d'autres clubs de L1.
d'autres aussi qui ont des
qualités pour prétendre à une
promotion en équipe fanion la
saison prochaine. Cela nous per-
mettra de diminuer le nombre de
recrues. On aura peut-être besoin
d'un ou deux éléments expéri-
mentés pour renforcer l'équipe la
saison prochaine. Personnelle-
ment, j'ai une grande confiance
envers nos jeunes qui, à mon
avis, sont entièrement capables
d'atteindre un bien meilleur ni-
veau qui leur permettra d'aller
loin. Je ne le dis pas pour le plai-
sir de le dire, mais parce que j'en
suis convaincu», a-t-il conclu
Communiqué
OPPO Algérie lance un jeu online et vous
offre la chance de remporter un séjour à
Barcelone en compagnie du FC Barcelone !
Kheireness Mohamed
(pdt des jeunes) : «Nous
nourrissons de grands
espoirs en nos jeunes»
Prié de nous faire un com-
mentaire sur la valeur des jeunes
évoluant dans les petites catégo-
ries, Kheireness Mohamed af-
firme : «Nous sommes satisfaits
de la progression de certains de
nos jeunes qui évoluent avec les
U21. Cela nous rassure car nous
pourrons compter sur eux à l'ave-
nir. Je pense qu'ils peuvent consti-
tuer des doublures valables à tous
les postes pour les actuels titu-
laires en équipe seniors. J'avoue
que notre espoir est grand quant
à ces jeunes issus du réservoir du
club.» Et d'enchaîner : «Il y en a
Afin de célébrer le partenariat lancé en mai
2015 entre OPPO et le prestigieux club de
football FC Barcelone, le constructeur de
smartphones OPPO décide de se lancer sur
une aventure sans précédent avec l’ensemble
de ses fans et ceux du FCB à travers le
monde, le coup d’envoi sera donné ce 29
mars, avec le début du jeu online "Pass it
on". En effet, à partir du 29 mars et jusqu’au
Benomar: «Battre la JSK,
après on verra !»
Afin d'éviter le scénario des
dernières sorties at home, les
hommes de Boualem Charef ont
intérêt à faire très attention et,
surtout, à ne pas sous-estimer
l'équipe adverse qui revient en
force. Après le revers essuyé à
l’Arba, la sonnette d'alarme est
sérieusement tirée. «Désormais,
nous n'avons plus le droit à l'er-
reur, surtout devant la JSK. C'est
dire qu'une place sur le podium
passe par un sans-faute à domi-
cile, avant de penser à glaner le
maximum de points à l'exté-
rieur», nous a confié Benomar.
18 avril 2016, les fans de OPPO et du Barça
pourront participer au jeu online, en enregis-
trant une courte vidéo de passation d’un bal-
lon de football avec des amis ; avec de
l’originalité et de la créativité, ils pourront
remporter un séjour de 4 jours à Barcelone,
Tout frais payé, ils pourront ainsi assister à un des matchs du FC Barcelone au Camp Nou, et avoir la
chance de rencontrer le joueurs STARS internationales du Club.
Comment participer et remporter le grand prix PASSITON ?
L’aspect artistique de la vidéo sera le seul critère de sélection des gagnants. Selon Monsieur Tony
Chen, Président Directeur Général d’OPPO, «la société a choisi de s’associer au FC Barcelone, non
seulement en raison de son statut de club de football emblématique mondiale, mais aussi parce
qu’il représente l'art du football, ce qui correspond parfaitement à l'engagement d’OPPO envers l'art
en plus de la technologie. Les jeux de pieds et de passage les plus originaux et artistiques parmi les
participants, seront ceux qui exprimeront au mieux l’implication d’OPPO et du FC Barcelone dans
l’art de la technologie et du football, ça sera le seul critère de sélection du gagnant pour le
concours». Pour participer au jeu "Pass it on", il suffit de tourner une vidéo (durée ne dépassant
pas les 20 secondes), de vous passant le ballon à vos amis, puis télécharger la vidéo sur le site web
dédié au jeu (events.oppo.com/pass-it-on/). Si votre vidéo se distingue par l'art et le style, vous
aurez la chance de vous diriger droit vers votre rêve ! Le grand prix des 3 meilleures vidéos téléchar-
gées est un voyage gratuit en destination de Barcelone, pour un séjour de quatre jours à compter du
06 mai 2016. L'expérience comportera une visite du stade Camp Nou, le stade domicile du FC Barce-
lone, une rencontre avec les joueurs et aussi un ticket d’entrée au stade pour assister à un match du
FCB au Camp Nou!
N° 3320 LIGUE 1 ESS Mardi 17 29 mars 2016 Nouveau calendrier du championnat Victime
N° 3320
LIGUE
1 ESS
Mardi
17
29 mars
2016
Nouveau calendrier
du championnat
Victime d’une déchirure…
L’Entente
Haddouche déclare forfait
va être en
difficulté si…
contre le CRB
C’ est devenu une ha-
bitude à Sétif. A
chaque veille de
match on évoque les blessures et
les absences que va déplorer
l’équipe. C’est le quotidien de l’En-
tente cette saison et ça risque de
durer encore. A la veille de l’im-
portante confrontation contre le
CRB, un match décisif pour une
place sur le podium, l’ESS va
perdre un de ses meilleurs élé-
ments, Zakaria Haddouche.
Comme on le sait, l’interna-
tional sétifien souffrait déjà
d’une blessure de la cuisse
avant le match face à
l’ASMO, il était même in-
certain pour la rencontre.
Après quelques séances
de soins, on a décidé de
l’aligner alors qu’il ne
s’était pas complète-
ment remis de sa
blessure. On a dû
en effet lui injec-
ter des calmants
pour soulager la
douleur afin
qu’il puisse
nouveau de douleurs. Au moment
où ses camarades allaient repren-
dre l’entraînement hier, lui, il de-
vait passer des examens
médicaux, échographie entre au-
tres, pour déterminer la nature de
sa blessure. Et la mauvaise nou-
velle n’a pas tardé à tomber. Le mi-
lieu de terrain sétifien souffre
d’une forte inflammation due à
une petite déchirure. Normale-
ment, quand il s’agit de déchirure
musculaire, la période de conva-
lescence et de repos risque d’être
longue. Mais là, il parait, selon son
médecin traitant, que ce n’est pas
si grave. On lui a prescrit en effet
cinq jours de repos total accom-
pagnés des soins nécessaires. Cela
voudrait dire néanmoins que
Haddouche ratera officiellement
le prochain match contre le CRB.
L’Entente sera donc privée d’une
arme redoutable en attaque quand
on sait que le joueur est impliqué
dans plusieurs buts de son équipe
cette saison. Ça, c’est un coup dur
pour l’équipe de Geiger.
Dans quel état arriveront les
internationaux ?
lou avait joué tout le match aller
contre la sélection malgache et il
devait jouer également le match
retour d’hier. C’est aussi la même
problématique pour les deux au-
tres joueurs, Keniche et Amo-
krane, qui ont pris part hier à la
seconde rencontre de la sélection
nationale face à la Corée du Sud,
même si Amokrane n’a joué que
les dix dernières minutes, contrai-
rement à Keniche qui a pris part à
toute la partie. Ajoutez à cela le
voyage qu’ils vont effectuer et qui
sera éreintant. L’Entente va donc
récupérer ses internationaux,
mais dans quel état ! Un autre
joueur qui peut s’ajouter à cette
catégorie, c’est le jeune Yasser Ber-
bache, auteur de deux buts contre
l’ASMO. L’attaquant sétifien avait
rejoint directement ses coéqui-
piers en U-21 qui se sont déplacés
dimanche à Aïn Sefra avant de re-
joindre hier la ville de Béchar
pour prendre part aujourd’hui au
match des quarts de finale de la
coupe d’Algérie face à la JSS. Il
n’est pas évident en effet, qu’il soit
totalement prêt contre le Chabab,
d’autant qu’il avait souffert d’une
douleur de la cuisse après la ren-
contre face à l’ASMO. Encore une
fois, Alain Geiger va préparer
cette prochaine rencontre avec
beaucoup d’incertitude et avec
d’autres changements en vue.
K. L.

La Ligue de football pro- fessionnel vient de publier l’intégralité du calendrier du championnat jusqu’à la fin de la saison, et ce qu’on peut remarquer, c’est la der- nière journée de Ligue 1 Mobilis, qui devait avoir lieu le 21 mai, a été retardée d’une semaine. Pour l’ESS, cela va poser un problème si l’équipe passe à la phase de poules, où même si elle se qualifie aux quarts de fi- nale de la coupe de la CAF. Car au même moment, la CAF vient de publier les dates du premier tour des quarts de finale de la Ligue des champions africaine. Il faut savoir en effet que la LFP avait pris en considéra- tion les dates des compéti- tions de la CAF où sont engagés le CSC et le MCO, mais pour l’ESS, en cas de qualification bien sûr, ça va être très compliqué. La pre- mière chose, l’équipe ne va bénéficier d’aucun repos dans la mesure où la pre- mière journée de la phase de poules de la LDC in- terviendra trois se- maines seulement après la fin du championnat. Ce sera pire que la sai- son passée où l’Entente avait été confrontée à ce problème qui avait perturbé toute son in- tersaison.

jouer le U-21, ¼ de finale coupe d’Algérie de la JSS-ESS, après-midi à 14h cet
jouer le
U-21, ¼ de finale
coupe d’Algérie
de la
JSS-ESS,
après-midi
à 14h cet
Comme le sait déjà,
l’ESS se sont envolés
les U-21 de
samedi
match en question. Haddouche a
fait d’énormes efforts, mais il a dû
quitter le terrain à dix minutes de
la fin, cédant sa place à Belameiri.
Le lendemain, il s’est plaint de
Toujours en ce qui concerne le
match face au Chabab, il y a tout
de même une bonne nouvelle,
l’ESS va récupérer ses internatio-
naux, Dagoulou, Keniche et Amo-
krane notamment. Le problème
c’est que les joueurs en question
risquent d’arriver fatigués et très
amoindris physiquement. Dagou-
passé pour la ville
de Béchar, via
affronter
Aïn Sefra, où ils doivent
leurs homologues de la JS Saoura
«Maintenant, il faut aller chercher les quatre
points qui nous séparent du podium»
fi-
pour le compte des quarts de
C’est
nale de la coupe d’Algérie.
cet après-midi, à 14h, que sera
donné le coup d’envoi
de cette
rencontre où les Sétifiens seront à
la recherche du sésame pour le
dernier carré. Les U-21 de l’En-
Le meneur de jeu
de l’Entente, Akram
Djahnit, estime que
son équipe doit
à Aïn
tente ont fait une escale
d’abord penser au
CRB, c’est la priorité du moment
selon lui.
Sefra où ils ont été chaleureuse-
ment accueillis. On a même mis
le stade de la ville à
leur disponi-
bilité pour s’entraîner
avant-hier
avec une séance qui
avait eu lieu
à 17h, et ce n’est qu’hier en
fin de
matinée qu’ils ont quitté Aïn
Sefra en direction
de Béchar. Les
camarades de Berbache tenteront
de réaliser ce que leurs aînés
n’ont pu faire,
sachant qu’ils
avaient déjà accroché la
JSS en
championnat à
Béchar (1-1).
Berbache sera présent
Une bonne nouvelle pour
les
Espoirs sétifiens, leur buteur,
Yasser Berbache, qui a brillé de
mille feux
samedi dernier avec
Comment analysez-vous le rendement
de votre équipe lors du dernier match
face à l’ASMO ?
C’est l’un des rares matchs qui se soit dé-
roulé comme on le souhaitait avec, à la clé,
une victoire, trois buts marqués et trois
précieux points empochés. Cela faisait
longtemps qu’on n’a pas été aussi bien ré-
compensés. Nous avons gagné, mais nous
avons bien joué aussi et convaincu en
même temps. C’est ce qui faut retenir de ce
match. Il faut dire néanmoins que le fait
d’avoir marqué très tôt nous a facilité les
choses par la suite. C’est une victoire qui
vient de nous relancer en championnat. Je
sais, le titre est déjà joué, mais les deux au-
tres places du podium sont désormais très
jouables.
dement sur le terrain, c’est un plaisir de le voir
jouer. Il faut pas oublier qu’il était blessé et
qu’il n’avait