Vous êtes sur la page 1sur 284

·

MICHELE LAMON TAGNE

avec la c o llaboration de

LA URA FR ONTY A LEXAN DRE FR ONTY J EA N-CLA UDE LAM ONTAGNE

le nouvel agenda

du jardinage

~

,~

SOLAR

~1aqueue el r éali sal ion J ér ôme d'ABOVILLE Bern ar d G ODEC

Co mpesutcn

I mprimeri e L ESCARET. Par is

Pbet cgr avure

W ESPIN.

Bru xell es

Cl

198 1,

Editio ns S olar

S DN 2-263-005 16-1

~ 1aqueue el r éali sal ion J ér ôme d'ABOVILLE B ern ar d G

les seize rubriques mensuelles

r alités

les travaux du jardin

les

principaux végét aux

la ma ison d evient j ardin

le s plante s d'int éri eur

les

ennemis du j ardin

les loisirs

la production a u jardin

ri

el

les

techniqu es

du

jardin

dictons. c royances , superstitions ...

les dang ers

qu elqu es be aux j ardin s

jou ez avec les p l antes

les c as sp éciaux

astuc es et c onse ils

jeux l'c ri s

Pourquoi ce livre?

Jardi ner, c'est d'abord une envie,

un rappro chement

ve rs la nature -

une nature dont, dans ce cas,

la force titanesque es t j ugulée, canalisée par des choix ,

des te chniqu es, d es tours de m ain.

A l'h eu re o ù p lu s de la moit ié d es F ra nçais

disposent

d'un terrain pour tente r leu r

ex périence ,

o n c onstate q u'il s o nt peu de te mps po ur o bs e rver o u

réflé chir à leurs inspirations profondes.

Le cons e il et l'aide d'un s pécialiste pe uvent ê tre o néreux ... alors le nou ve l amate ur se lance d ans la mê lée h o rticol e.

Cet agenda - enc yclopédie -

q u i n 'a pas l' ambit io n d 'être u n e vo udrait l'aider m ois par mo is

à satisfaire sa c uriosité, ses goûts, ses rêves o u ses

ambitions, en évitant un certain nombre d'écueils ou d'erreu rs c oûteuses.

Il c ommence en mars, réveil général de la terre

grâce au réchauffement so la ire, e t vous c onseille ou vous distrait avec se s se ize rub riqu es fi xes, anno ncées par des symboles, que vo us retrou vere z chaque mo is

d e l' anné e. C e livre

est un outil ,

c o nçu po ur ê tre utili sé sur plusieurs années . Consultez-le so uvent, mais co nfiez-lui aussi vos propres observations e t fixe z-y des adresse s:

les pages libr es e n fin d e

m ois (calendrier) e t les

« blancs » ménagés dans le texte so nt à votre disposi tion pour cet u sage .

N'hésitez pas à vous re porter aux no mbre ux co nseils

qui garnisse nt ces pages : ils sont d'une ex pér ience personnelle des

le fruit

auteurs..

. qui vous souhaitent un beau jard in, e ntretenu dans la j o ie e t po ur le plu s gra nd p laisir de t ous.

M .L.

mars

mars situation des allées par rapport à la maison r iau appar e nt ch oisi.

situation des allées par rapport à la maison

r iau appar e nt ch oisi. Q u e ce soi t dalle ,

b riqu e , pa vé, b o

is

(appelé

une sou s-couche

... e « form e ») d e m âc h efer ou

sab le t s g rossier s'impose . Si les

j o in ts

son t

e n

du r (ci men t), assu rez

u ne l ég ère pen t e qu i pe rme ttra à l'ea u

d e s urface d e

s'écouler da ns un o u

deu x se ns, l'assèch eme

nt d u m até-

r iau de revê t emen t se ra d 'a u tan t plus

L es allées sont les vei n es d u j ardin .

rapid e . Une

a llée d e sa ble,

de grav i l-

Sans e lles , p as d e circu la tion possibl e.

Io n s ou d e te rre sera b o mbée pou r

C

arro ssab les

ou

pi é tonni è res,

les

a

llées pe rme tt e nt d 'a ttei ndre

v ite

et

d

le s

m e ille u res

condi tions

un

ans po i nt

di ffére n t

d u ja rdin

ou

d e

la

m

aiso n .

Tr adi tio n ne llement,

l ' a llée

la

plus e mpruntée

est ce lle qu i va d e

la

porte

d'en t r ée (g ri lle , po r c h e , clô -

t

urc)

a u garage

et

à

la

m aison

.

Sa

l

a rge ur sera fo nc

tion

d e

ce

q ui

d o it

: a u

m

o ins 2 ru pour u ne

y c ircule r vo iture ,

1,20 ru

pou r

l e

passage

d e

d

eux pe rsonnes d e f ron t e t ô

po ur u

ne a llée n e cé dan t la

û

à 6 5 cm

voie q u

une se u le perso n ne .

R ésis tez à

la tentat ion

de

l 'allé e

sop histiquée q ui serpen te e nt re les

m

assifs,

m ême

s'ils

son

t jo liment

fleuris. Ferez-v ous u n d é

ge nre ,

les

b ras c hargés ou

tour

ce à l 'a ppel

d e

d

u té pho ne? Si ncè reme

nt no n. R es-

l es m ême s ra ison s d 'écou l em en t rapide d es e aux. Ell e n e d o it en aucu n

cas pe rmett re l a fo rma t ion d e flaqu es. La longu eur d ' une a llé e e st dictée

pa r la n écessité . D ans l e cas de j ard i ns all ongés, év itez l es a llées rec tilignes

ou para ll èles qu i a maig rissent enco re

p lus la si lho uette . Cre usez un d écro-

ch e ment

ou a vez u ne d iffére nce

une

dén ive llat ion.

Si

s à franchir, pense z au circ u it q ui peut

vou

d e niveau

êt re e ffec t pa r un engin à ro u es

( poussette , vélo

...)

et do ublez la dé ni-

vellat ion o u l'escalie r d ' u n plan

incli né large d e 50 à 60 cm .

1.

Da llage agréable

:

de to ut petits galets

son t

enchâssés d ons une couche de béton de fo rme circulaire. On rattrape la rectitude de l' allée p ar des gal ets pl us g ros s ur les côtes peu f réquent és.

2 . La brique a ses adeptes. elle se pose f acilement. 3 . A u
2 . La brique a ses adeptes.
elle se pose f acilement.
3 . A u p otager,
elfe permet de créer des
passe -p ieds ét roits
er stab les.
pectez
le
tr acé
le
p lus
rap ide , en
assouplissa nt les d roite s o u les a ng les,
mais e n su ivant le c hemin « p rim it if »,
Les pav és se m arient
f acilement a ux fleu rs.
·t
5, L e da llage de bo is
ce lui qu e vos pas t raçaie
nt
lo rsqu e
ex ige un t raitement
spécial
le ja rdin n'étai t q u 'une é
bauche en
libe rté . Une allée
doit avo ir u n b ut et
contre les a ttaques
des pa rasites et de la
pou rrit/Ire.
respecte r la libre c ircula tion .
6 . L 'allée à tond re:
O n appr écie su rtout
les allées
en
la pe louse
se prolonge
« d ur » par te mps de plu ie pou r que
en chemin de verdure.
les
p ie d s so ient
vite au sec . Pré voy ez
A r éserver
a ux climats
u n drainage ir réprochab le
a u
maté- 2
hu mides.

Le choix du revê temen t de s ur face

s 'effectue en fo nction des goûts , des cou leu rs et du prix de re vi e nt (pose

compr ise) au mè tre carr é.

Atte ntion

a ux maté ria ux q ui gl issent

par temps

hum ide (br iqu es, ardoises) . Atten- tion a ux r evêt eme nts de c ou leu r

sombr e (qu

i ret iennent la chaleur)

autour d ' u ne p is cine où l' o n marche

pieds n us. Par m esure es t h étique ou

d

' économie , il

es t poss ible d'ass ocier

 

deux maté riaux différe nts comme

des

da lles e t d es

pet its galets

ro nds

;

pavé s ou

galets et

plaq ues de gravil -

Jan nettes lavées ; b riques e t dall es

dure

r

entre

d eux

dalle s

4

en

s'in tercale laissa n t

u n

j

oin t

lib re

remp li de

te rre , vous y gagn e rez au co up d 'œil. Vo us y p lan t erez : thym rampant ,

campanule na ine, céra is te,

c orbeille

 

d

' or o u d ' arg en t, aubriette .

 

Le s a llé es d e bo is sont dé corati ves mais rares par ce q ue coût euses ; e lles

 

ne sont d ' un e

sez

va la bles grand e

qu e

si

vous dispo -

de

bois

e t

passé

quan tit é ro n din

s

solid e d é coupé en

au p rodui t xylop h ène. Dan s le cas de

dalle s pos ées sur ga zon e n « pas j apo- nai s », il fa ut sa voir q u 'un pas humai n

mo

yen

tourn e

a utour

de

65

cm .

Il

faud ra do nc

centr e r le

cœ u r

de

la

d

a lle

d e

65

c m

pa r rap port a

u cœur

 

d

e la

su ivante.

mars

6

mars

~

les travaux

du mois

 

Pou r

le

ja rdini e r.

la

o n

pou rrait

di re

Il

l'a n née

saiso n . ja rd in

du

)).

 

co mm e n ce en

ma rs. Il

y a da ns l' ai

r

un

je

n e

sais q uo

i de

p

ri ntemps qu

i

rôd e sans

êt re to ta

leme

n t percep tible.

les jou

rs

a llon

gen t sér ieuseme nt. l e

sol eil t imide d evien t parfois é clatan t

ju sq u ' à la viol e n c e. Pluies. gib ou lées

e l

c a p rices

du

etc !

g

uide ron t

vos

u n

m ois

t ra vau x .

Att

e ntio n !

C'

est

cha rniè re q u i a so n i mport an c e : vo u s

a llez prépa rez m ai nt enan t u n e part ie

  • d e vo tr e é té.

gazon

 

D a ns

le

Midi ,

la

te rr e

échau

ffé e,

vou

s

pouvez

s'es t déjà pré vo ir les

premi

e rs se mis

de c ré ation . sau f

d ans

les parc ell es t rès e n pen te où les

n es se raie n t em po rtées

pa r

la

grai- fo rc e

de

ce rtains

or ages.

Ailleurs.

vous

a u

rez

la pa tie nce

d'a t tendre e

nco re

qu e la terr e se soi t éch a u ffé e. La

chal eu r es

t a ussi n écess ai re q ue l'h u-

m idité

à u ne b onn e lev é e d es

g ra i ne s.

Il faut

au ssi savoir qu e

le ga

zon

m et

deux

il troi s se maines po ur

le ve r. S i

le te mp s le perm et, fait e s les

labou rs

e n é lim i nant c aillo u x, d ébr is et raci-

n es é n éra le ,

g

d e

mauvaises he rbes . E n rég ie

s ur

l a

maje ure sem e r

partie d u

le

mois

pays, vo us po urrez

.

 

p roc h ai n Sur une u n pe tit ratissage

pelouse d éj à c

nett oyag e d e s fe uille s

d e

réée, fa ites

rin te

mps

:

t b

ri n-

p mort e s e

d

ille s sèc

h es, d éb r is d e

ve rs d e te rre,

m ousses.

Si vous

avez

bea uc oup

de

mo u sses,

fai te s un ép andage

d e

s ul,

fate

d e

fe r :

en

qu elq ue s jo urs, les

sero rées a u râte au . D a n s les régio

m ou sses vo nt

n oircir

e t

nt ret i- n s f roi-

de s,

o ù

n eige

e t ve rgl as pe rsis te nt,

évi tez de

ma rc he r s ur le ga zo n , ce la

r isque

d 'écrase r la

vé gétatio n : tou t

au m o in s n e m a rch ez pa s te mps a u m ême e ndro i t

to ut le

fi

Dès Que possi ble, rez vo tre

gazon à

l'aide d 'un appare il

_

spéc ial, l'aé rateu r,

fourch e

o u

o u

avec

le s de nts d 'un e

fourch e-

che. Les t rou s fo rmés

pe rme lir ont

à

l'eau

d e

o u d 'arro sage

de

tr e

r

en

p lu ie pro

fondeur

e t

il

l' air

  • d 'a rriver m ie ux s ur le s raci n es.

arbres , arbust es, haie s

T ou t se p lan te

sa uf s' il gèl e . n eige

ou

ple u t tro

p fo rt.

Ve ille z à

t u te ure r

le s grand s s uje ts qu i ont u ne forte

prise au

ven

t.

le s

bour

ra sques rég u -

liè res rale nti s se nt la vit e sse d ' enr aci -

n e

ment, poi nt capi tal pour un e bon n e

re prise . Le t ut eu r sera

isolé du t ronc

par un b ou cho n d e paille , u n m or -

ceau d e caoutc h ou c o u d e plas tique,

de

façon à

é

viter les me urtri ssu res.

F in issez d e

t

ce lle s

d e

p lante r les h aies. s urt ou vég é taux caducs. so u ve n

t

l iv rés

il

racin es

n ues

( sa n s mott e d e

te rr e ).

Pe n sez

a u x se r vices

rendu

s

par les a rb res frui t ie rs : d e co r, n o - ra iso n m aj estueu se, o mb re, fruits e t

parfois feu illage o u é corce. T aillez

les

b ranc hes mal placees de s a rbres,

les

tige s ma lingres , m a lad es, m orte s

o u

tro p vigo u reuses. Si vous n ' avez

pas

e ffe ctué u n t raite men t d ' hi ve r s u r

tou s les a rbres, dép êchez-vous : il

se r t il tu er

le s œufs, larves e t au tr es

best ioles Qui n ' a tt e nd e n t q ue la belle saiso n pou r ra vager vos e spo irs.

mars ~ les travaux du mois P ou r l e ja rdini e r .
  • 1. Plaie-bande fleu rie

de bulbes au p ied d'un

cerisier en fle ur,

  • 2. La t aille d u rosier vise

au n ettoyage et au

raccourcissement de s tiges. La sève concentrée sur un nombre fimllé de rameaux assure une abondante fl oraison.

légumes e t plaut es alimentaires

Si vous disposez d 'un e mplacement

ab rit é et suffisammen t é clairé pour

mener à bien des semis , vous po uvez

vous la ncer da ns la p répara t ion de

je unes pla nts d e légumes . Châ ssis

chauffé , serre , vé randa, d evant de

fenê tre trés é cla irée convienne nt par-

faitement. On sèm e les g raines tr ès

fines en caissettes, e n essaya nt de n e

pas se mer t rop dense

. On sèm e les

gross es g ra ines d i rectement en peti ts

pot s

ind

épendants

(l e s

godets

de

tourbe son t trè s p ratiques ). Les plants

et

leur

motte

d a ns le j ardin

se ront

mis

e n

p lace

d è s qu e les r isque s d e

ge l seron t d éfin iti ve m e nt é cartés

(avril ou mai se lon les ré gions). Les

préfèrés d es am ateurs ' so n t les sa la-

  • d es, c ho ux, tomates, courg ettes, co r-

n ichons, co nc omb res e t melo ns pour

ceu x qu i on t u n bel été ch aud . Da ns

le Midi, o n sème e n p lace les lég umes

co ura n ts : radis, carottes, n avets, po is.

  • C 'est en mar s q u'on aché te ses plant s

r osiers

mars

Pratiquez partout u n b o n ne ttoyage

de s rameau x ab îmés par l'

hiver. Dan s

le Midi , la tai lle est défaite ou doit

êtr e e ffectuée le s prem iers j ours du

mo is. Ailleurs , patie ntez jus qu ce

q ue les tr és gro s froids so ient o ubli és .

La coupe sévère d e la taille , liée li

l'arr ivée du pri ntemp s et son m ouve-

ment de sève viol ent, e ntraîne ra pi-

dement le d émarrage des bourg eons.

C'es t sur les t iges issues de ces bour-

g eons que

Faite trop

na îtront les roses de l'ét é.

tôt ,

u ne

taill e en trne le

g el d es t rès j e unes pousse s. F a ite tro p

tard , on re tarde d

'autant la ve

nue d e

la

floraison ,

q u'

on a i me touj ours

h âtive. A vous de trou ver l' équilib re

en fonct ion de votr e région e t d e son

clim at , d e

la terr e, d es var ié s

c oncernées...

Un e taill e se rt :

  • - à li miter le nom bre

d e bran c h es

s ur le pied : 3 à 5 ;

  • - à d égarnir le ce ntre d e la touffe pour q u'a i r et l u m iè re p én èt r en t

de pomme s d e terre ( à réserver u ni-

larg e ment

;

queme nt s i vo us a vez b eaucoup de

  • - li rabattre

les vieilles t iges n on

t erra in ). C hoisissez d es

variétés peu

p ro d uc ti ves, totalem ent o u

par-

o u pas c omm ercialisées

mais i ncom-

t ielleme nt. Da n s ce cas,

e lles

parabl es pour

leur fin esse, leu r goû t ...

se rvent d e po int d e dé pa rt à d e

ce lles qu i ont

un parfum i nversement

no uveau x ram eaux to ut n e ufs e t

p roportionn el a u rendemen t!

t rès v igoureux q u' il co nvie n t de

E n ma rs, enc ore , p lant ez les œill e-

palisser so lidemen

t s i le rosier

tons

d 'artichauts à a u moins l mI es

es t gr impant ;

uns des autres en te rre riche ou

co nfortab lement e nrichie.

  • - à perm ettre une flo raiso n li h au - teur d'œil.

Pour suivez les p lantat ions, sa uf

:>ili;oi:::::;;;:;:"",,,,,;;;;:Jjj,,,,...Oî
:>ili;oi:::::;;;:;:"",,,,,;;;;:Jjj,,,,...Oî

d ans

le

M idi, ass ociez

d es

co lo ris

nua ncés e t b ien a ssortis. Pensez aux

roses d e

couleurs clai res q u 'o n d is-

t ingue longte m ps le soir .

plant es a romatiques

Plan tez,

se mez

e n

pe tits g odets

p our u n repiquage ult érieur. Ac hetez

en godets : ose ille, lau rie r, thym ,

e stragon,

c iboulette , sa uge, sa rriette

v ivace et

toutes les es pèces v ivaces

ou ar bustives. So us cl imat d oux ,

se mez

: ce rfeuil,

persil, c iboulette ,

a nis, ane th . e t to utes ce lles que vous

..

a imez. D a n s les régions froides, a tten-

d ez des j ours m e illeurs .

CI

Placez le

j ar din d ' h e rbe s

le

plus près possi ble d e la cu i-

s i ne, m ais d ans un si te ens o -

leillé et dégagé. Fai tes

d e petits se mis

rép étés.

2 li la fois mai s so uve nt

Il

mars

fl eur s

L es priv ilégiés des

cli mats doux

peuvent

d éjà

seme r

les

plantes

a nnue lles en place ou e n caissettes

à

repiquer. A

illeu rs. a tte ndez

la

fi n

du

mois pou r effec tue r l es sem is d es

plus rés ista ntes com me les pois de

se nie ur, h a ri co ts d 'Es

s ur

les

cata logu es

e t

pagne

...

R ê vez vos

achete z

gra ine s pou r ê t re s û r d e d éma rr e r

po us sero n t b eauc oup p lus

v ite

pa r

la s uite e t cela vo us f era gagne r p lu-

s ieu rs sem ai n es de

Fl oraison . On

les

insta lle si mp leme nt s ur sa ble e t

tourbe h umides.

p oulaill er

Pro c é d ez

a u

nett oyage

d

e

p rin -

t em ps dan s la b ass e-cour. E

limin ez

a u

q uar t d e t our

le pl us t ô t poss ibl e.

 

la fiente du pou laill e r mais placez-la

Pu r ai l leurs, o n

plan t e e nco re Io u l es

s u r le

tas de co mpost, mé lang ée a vec

(sci u re , t o u r be

...

) e t t err e. C 'es

t

a près d éco m po si t ion .

en pet i ts a rbustes il Fl e urs.

les v ivaces

ac hetées

go dets e l les

pa i lle

u n e xce llen t eng ra is po ur l' a ven ir ,

bulbe s et oignons

 

A vec

le

vous

allez

retou r

des

de

j ou rs

long s,

pl us en

pl us

ob ten ir

àfle urs

d'œufs. M ettez â la disposit ion des

volailles u ne nourri ture bie n équi li-

 

br ée , Si vou s avez l ' i nte nt io n de faire

Les fle urs

de

p ri n te mp s

son t

e n

cou ve r les

pou les, lect ion nez

les

majo rité bu l be uses : n arcisse s, ja cin-

t hes,

pe rce- n e ige .

c roc us,

t ulipes ...

Adm i re z- le s mai s so ngez à le ur rem- pla ce me n t d ans Qu e lq ues semain es.

 

couveuses. H abituez- les peu à

peu à

ce tr avai l en le ur faisa

n t c ouve r q u el -

que s œ u fs de ptr e o u œ ufs d u r s.

Un con seil : les volailles ont be soi n

u ne fo is J' éclat pa ssé. Le s g raineti e rs

'