Vous êtes sur la page 1sur 25
FC Barcelone 1 - Real Madrid 2 Le Real honore… Cruyff ! Zidane «Fier de
FC Barcelone 1 - Real Madrid 2
Le Real honore…
Cruyff !
Zidane
«Fier
de
mes
joueurs»
www.lebuteur.com
DIMANCHE 3 AVRIL 2016
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF
N° 3325 PRIX 20 DA
USMH 0 - JSK 1
La JSK refuse
de mourir !
Rial : «On veut terminer
la saison en force»
Doukha arrête tout !
Mouassa : «Il a été magistral !»
Altercation
Bensemra-Charef
MCA
Les supporters ont demandé
à Amrouche de les écarter
Des joueurs au
banc des accusés
Equipe
Amrouche : «Je trouverai des solutions»
nationale
USMB 0 - CSC 0
Bouhenna : «Si Salah Eddine et
Merzougui étaient là, on n’aurait
pas un problème en attaque»
Gourcuff
Laïfaoui : «On n’est
pas relégués !»
à ses
proches
CRB 1 - ESS 0
Les remplaçants
décevants
Ghazi : «On n’a pas une
grande équipe, mais on
a un groupe solide»
Michel :
«Le podium est
toujours jouable»
«Prêt à rester,
mais sous
condition…»
USMA
NAHD
N° 3325 02 Dimanche NATIONALE EQUIPE 3 avril 2016 Il sera récompensé de ses efforts
N° 3325
02
Dimanche
NATIONALE
EQUIPE
3 avril
2016
Il sera
récompensé
de ses efforts
Un nouveau bail pour
Un nouveau bail pour
Un nouveau bail pour
Un nouveau bail pour
Un nouveau bail pour
Un nouveau bail pour
Rachid Ghezzal avec l’OL ?
Rachid Ghezzal avec l’OL ?
Rachid Ghezzal avec l’OL ?
Rachid Ghezzal avec l’OL ?
Rachid Ghezzal avec l’OL ?
Rachid Ghezzal avec l’OL ?
A lors qu’il était sur le départ
lors du dernier mercato hi-
vernal, Rachid Ghezzal de-
vrait prolonger très
prochainement son bail avec l’OL.
Pourtant, tout avait mal com-
mencé pour le joueur de l’EN
cette saison au sein du club
lyonnais. Rachid Ghezzal
avait connu des moments
difficiles sous l’ère Hu-
bert Fournier. Il devait
même quitter l’équipe
pour rejoindre Angers en
prêt. Mais voila que les
choses ont changé depuis le changement qu’a connu la
barre technique du club rhodanien. L’arrivée de Bruno
Génésio a fait beaucoup de bien à Rachid Ghezzal qui a
su saisir sa chance pour devenir un élément clé dans le
onze lyonnais. Contrairement à ce qui s'est passé lors de
la première moitié de saison, Ghezzal est en train depuis
le début de l’année 2016 de briller de mille feux avec l’OL.
Le joueur de l’EN est l’un des joueurs les plus importants
de l’Olympique Lyonnais.
leur ailier à la mi-avril pour négocier avec lui une pro-
longation de contrat. Ghezzal sera au mois de juin 2017
libre de tout engagement vis-à-vis de l’OL. Convoité par
plusieurs formations françaises, les responsables de l’OL
veulent donc éviter son départ en entamant rapidement
les négociations avec lui pour une éventuelle prolonga-
tion de contrat. La direction de Jean Michel Aulas
compte proposer un joli chèque au joueur pour le
convaincre de poursuivre l’aventure avec l’OL et signer
ainsi un nouveau bail avec le club.
Une rencontre avec les dirigeants est prévue
dans les tout prochains jours
Lacen
et Getafe se
compliquent
la tâche
Rien ne
va plus pour
l’équipe de
Getafe.
Avant-hier,
et en ouver-
ture de la
31e journée
de la Liga,
Getafe s’est
inclinée sur
le score de
Les responsables de l’OL voient en Ghezzal un joueur
d’avenir. Formé à Lyon, le joueur en question ne cesse de
progresser ces dernières semaines. Mieux encore, Ghez-
zal a pris une autre dimension au sein de l’OL depuis
l’avènement de Bruno Génésio. En 23 matchs disputés
cette saison avec l’OL, Ghezzal totalise 5 buts et 6 passes
décisives. Alors que d’autres joueurs de l’OL pourraient
quitter le club à l’issue de l’actuel exercice sportif, à l’ins-
tar de Lacazette et Fekir, les responsables du club veulent
miser sur des éléments avec un potentiel intéressant, à
l’instar de Ghezzal et Cornet.
Il croisera le fer ce soir avec Mesloub
Il devrait toucher un joli chèque
Halliche
Ses belles prestations lui ont valu l’intérêt de plusieurs
clubs français qui veulent s’offrir ses services. Mais selon
le quotidien L’Equipe, le président de l’OL, Jean Michel
Aulas, a l’intention de récompenser les progrès de
Ghezzal en lui proposant une prolongation de
contrat avec le club. Toujours selon la
même source, les responsables de l’OL
ont organisé un rendez-vous avec
Pour rappel, Rachid Ghezzal et l’OL se rendront ce soir
(20h) au stade du Moustoir pour croiser le fer avec Lo-
rient dans un match comptant pour la 32e journée du
championnat de Ligue 1. Ce match sera une confronta-
tion particulière entre les deux joueurs de l’EN, en l’oc-
currence Rachid Ghezzal et Walid Mesloub. Cette
rencontre s’annonce très importante pour les deux
équipes qui veulent terminer la saison en force.
deux buts à
zéro chez le Rayo Vallecano. Les
deux réalisations du Rayo ont été
l’œuvre de Guerra (15’) et Miku
(71’). L’ancien capitaine de l’EN a
débuté la rencontre avant de céder
sa place à l’attaquant suédois, Goi-
tom, à la 56’. Avec cette défaite,
Getafe se complique la vie davan-
tage dans le bas du classement et
devra cravacher très dur pour évi-
ter le purgatoire.
Riad O.
et le Qatar SC
décrochent un
précieux point
chez El Jaish
Feghouli pour remplacer Nani au Fenerbahce
Pour le compte de la 24e journée du Qatar
Stars League, la formation du Qatar SC est
allée chercher le précieux point du match nul
chez l’équipe d’El Jaish (1-1) lors de la rencontre qui s’est déroulée au stade
Abdullah bin Khalifa. Rafik Halliche a disputé l’intégralité de cette rencontre.
L’ancien joueur du NAHD a livré une bonne prestation et a grandement
contribué à ce point récolté par son équipe en dehors de ses bases.

Belkalem menace Trabzonspor de saisir la FIFA

L’agent

d’Essaid

Belkalem a

menacé la

direction du

Trabzon-

spor de sai-

sir la FIFA, pour contester la

non-régula-

spor de sai- sir la FIFA, pour contester la non-régula- risation de la situation financière de

risation de la situation financière de l’ancien joueur de la JSK ainsi que Kevin Constant. Selon la presse turque, les deux joueurs en question récla- ment leur dû. L’agent des deux joueurs, Christos Siopidis, aurait déposé une plainte au niveau de la fédération turque, pour réclamer la somme de 100 000 euros pour Belkalem et 2,1 millions d’euros pour Kevin Constant. L’agent des deux joueurs a expliqué à la presse turque avoir saisi la FIFA en pré-

sentant tous les documents qui prouvent que ses deux clients n’ont pas été payés par Trabzonspor. En attendant le verdict final de la FIFA dans cette affaire, on vient d’apprendre que Trabzonspor risque une interdiction de recrute- ment. Pour rappel, Belkalem porte actuellement le maillot de la formation anglaise de Watford.

Pour la presse turque, il ne fait plus aucun doute que Sofiane Feghouli va porter le maillot de Fenerbahce, la saison prochaine. Alors qu’il sera libre de tout engagement vis-à-vis du FC Valence, Feghouli devrait, selon la presse turque, rejoindre Fenerbahche dès cet été. Toujours selon la même source, les responsables de Fe- nerbahce voient en Feghouli le bon remplaçant de Luis Nani puisque ce dernier est an- noncé avec insistance du côté de l’Inter Milan. Il s’incline chez Las Palmas Le FC Valence conti- nue de perdre des points en championnat. Hier, le

club Ché s’est incliné à l’Estadio De gran Canaria chez Las Palmas sur le score de deux buts à un. Pourtant, tout avait bien commencé pour le FC Valence qui avait ouvert le score à la 2’ par Rodrigo. Mais Las Pal- mas est revenu dans le match en seconde période en inscrivant deux buts par Viera (50') et Mus- tafi (64'). Feghouli a débuté le match sur le banc des remplaçants avant de faire son entrée en jeu à la 62’ à la place de Danilo. Il a joué son 200e match avec Valence Hier, Sofiane Feghouli a disputé son 200e match sous les couleurs du FC Valence. Cette

rencontre a tourné en faveur de Las Palmas qui

a eu le dernier mot en s’imposant sur le score

de deux buts à un. Le club Ché, qui connaît une mauvaise passe en championnat cette saison, devrait se ressaisir lors des prochaines rencon- tres.

devrait se ressaisir lors des prochaines rencon- tres. Selon Claudio Ranieri Mahrez proche de prolonger son
devrait se ressaisir lors des prochaines rencon- tres. Selon Claudio Ranieri Mahrez proche de prolonger son

Selon Claudio Ranieri

Mahrez proche de prolonger son contrat avec les Foxes

Mandi buteur malheureux face au Stade Rennais Le stade de Reims s’est lourdement incliné hier
Mandi buteur malheureux face au Stade Rennais
Le stade de Reims s’est lourdement incliné hier soir chez le stade
Rennais (3-1) lors de la 32e journée de la Ligue 1. Aïssa
Mandi a été l’auteur de l’unique but de son team. Mais ce
but n’a pas suffi à son équipe de revenir avec un résultat
positif du Roazhon Park. Grosicki (12') et Dembélé (15')
et (67') ont permis à Rennes d’empocher les trois
points de cette rencontre. Zeffane, quant à lui, a suivi
le match à partir du banc des remplaçants.
Précieux point récolté par Boudebouz
et Montpellier au Roudourou
Montpellier est allé chercher un précieux point
hier soir chez l’En Avant Guingamp au stade du
Roudourou (2-2). Les deux réalisations de l’En Avant
Guingamp ont été l’œuvre de Salibur (5') et Sorbon
(47'), tandis Sanson a inscrit les deux buts de son
team (34') et (53'). Boudebouz a participé à l’inté-
gralité de la rencontre, tandis que Bensebaini a suivi
la rencontre à partir du banc des remplaçants.
Bounedjah buteur face à Al Sailiya
Al Sadd s’est imposé hier sur le score de trois
buts à deux chez Al Sailiya lors de la 24e journée
du Qatar Stars League. Bounejdah a contribué au
succès de son équipe en inscrivant un joli but suite
à une très jolie passe de Xavi Hernandez.
R.O.
Eliminatoires de la CAN 2017 – Aujourd’hui à 16h au stade Omar-Hamadi
Premier test pour les U20 face à la Mauritanie
L’EN des U20 accueillera aujourd’hui son homologue de Mauritanie en
match aller du premier tour des éliminatoires de la prochaine CAN 2017.
Les U20 veulent réussir leur entrée en ces éliminatoires afin de prendre
une option pour la qualif’ au prochain tour. Absents des éliminatoires de
la précédente CAN, les U20 ne jurent que par la victoire aujourd’hui face
à la Mauritanie, même si la tâche s’annonce compliquée comme l’a souli-
gné le sélectionneur national, Mekhazni.
Riad O.

Convoité par plusieurs grands clubs européens, Riyad Mahrez pourrait poursuivre l’aventure avec son club de Leicester City, la saison prochaine. Selon la presse anglaise, les né- gociations entre les responsables de Leicester City et le joueur de l’EN ont atteint un stade très avancé et il est fort possible que Mahrez signe un nouveau bail avec les Foxes. Interrogé à ce sujet, l’entraîneur italien de Lei- cester City, Claudio Ranieri, s’est montré optimiste quant à la prolongation de contrat de ses deux stars, Mahrez et Vardy. «Nous sommes vraiment proches de trouver un accord avec ces deux joueurs. Il est possible que ces deux joueurs signent leur nouveau contrat avec le club dans les tout prochains jours.»

Kadir

impuissant

face aux

Colchoneros

Le Betis Seville s’est lourdement inclinée hier au stade Vicente Calde- ron chez l’Atlético Ma- drid (5-1) dans un match comptant pour la 31e journée de la

Lourde défaite de Guedioura and Co face à Arsenal Watford s’est lourdement inclinée hier chez
Lourde
défaite
de
Guedioura
and
Co
face
à
Arsenal
Watford s’est lourdement
inclinée hier chez Arsenal
sur le score de quatre buts à
zéro. Les quatre
réalisations
des Gunners ont été l’œuvre
de Sánchez (4'), Iwobi (38'),
Bellerín (48') et Walcott
(90'). Le joueur de l’EN, et
après avoir débuté
le match
sur le banc des remplaçants,
a été incorporé à la 69’.

Liga. Les cinq réalisa- tions des Colchoneros ont été l’œuvre de Torres (37'), Griezmann (42' et 81'), Juanfran (65') et Thomas (90'). L’unique réalisation du Betis Séville a été signée Castro à la 79'. Après avoir débuté la ren- contre comme remplaçant, Fouad Kadir a été incorporé à la 49’ à la place de Ruiz.

N° 3325 NATIONALE Dimanche 03 EQUIPE 3 avril 2016
N° 3325
NATIONALE
Dimanche
03
EQUIPE
3 avril
2016

Il change de ton et le revirement de situation n’est pas écarté

Gourcuff à ses proches :

«Prêt à rester, mais sous condition…»

L e feuilleton relatif à l’avenir de Christian Gourcuff n’a toujours pas connu son épi- logue. Le sélection-

neur national qui a annoncé son départ de la sélection nationale au président de la FAF, Moha- med Raouraoua, sur le chemin du retour Addis-Abeba - Alger, pourrait en effet changer d’avis et poursuivre l’aventure, mais dans le cas où il y aura un accord avec Raouraoua. Il semble que le soutien indéfectible des joueurs au technicien breton, a fait chan- ger d’avis à ce dernier, surtout que les choses commencent à s’arranger en sélection avec des victoires sur des scores lourds acquis avec l’art et la manière. Selon une source bien informée, Christian Gourcuff, qui a tou- jours refusé de répondre aux sol- licitations de la presse nationale actuellement, s’est confié à ses proches à ce sujet et il a fait preuve d’un changement de ton.

Du coup, le revirement de situa- tion n’est pas à écarter, lui qui s’est mis en tête de quitter le na- vire. Il a ainsi confié à ses proches : «Je suis prêt à rester à la tête de la sélection nationale jusqu’à la fin de mon contrat, mais sous condition…».

«Si pour travailler uniquement lors des stages de la sélection, je préfère partir»

Gourcuff souhaite retrouver les terrains quotidiennement. Il n’a jamais caché ce souhait et l’a même déclaré à la presse étran- gère, lorsqu’il était au Canada pour donner des conférences à de jeunes entraîneurs. Gourcuff a répété cela à ses proches : «Je veux travailler, je veux retrouver les terrains rapidement. Si pour travailler uniquement lors des stages de la sélection, cela ne m’intéresse pas et dans ce cas-là, je préfère partir et céder ma place». Le sélectionneur national

s’est dit prêt à contribuer à un projet : «Je ne suis pas en Algérie pour prendre la place de quelqu’un. Je suis prêt à aider».

«Le président doit honorer le discours tenu lors des négociations»

Christian Gourcuff pense que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a changé de position à son encontre. Ce sont ces soupçons qui ont changé les re- lations entre les deux hommes, eux qui s’évitent depuis un bon moment, au point où ils ont dé- jeuné ensemble à Biskra sans pour autant s’adresser la parole. Le sélectionneur national l’a dit à ses proches : «Le président a changé. A ma venue, on avait parlé de choses que je ne vois pas maintenant. Il doit honorer cela pour que je poursuive mon tra- vail».

Hamza R.

Il est à Alger depuis hier

Hamza R. Hamza R.
Hamza R.
Hamza R.

Raouraoua - Gourcuff RDV ce matin à 10h

RaouraouaRaouraoua -- GourcuffGourcuff RDVRDV cece matinmatin àà 10h10h

RaouraouaRaouraoua -- GourcuffGourcuff RDVRDV cece matinmatin àà 10h10h

Comme indiqué lors de notre édition de vendredi, un tête-à-tête est prévu entre Christian Gourcuff et le pré- sident de la FAF, Mohamed Raouraoua, pour évoquer l’avenir du sélectionneur. C’est au cours de cette réunion

que les choses vont être tirées au clair pour savoir si Gourcuff poursuivra sa mission à la tête de l’EN. Ce der- nier insiste pour partir, mais pourrait changer d’avis lors de cette fameuse réunion. Elle aura lieu ce matin au siège de la fédération à Dély Brahim à 10h. Pour sa part, le sélectionneur national qui avait rallié son domi- cile à Lorient après le match retour à Addis-Abeba face

à l’Ethiopie, a regagné Alger hier après-midi.

La position des joueurs a fait changer d’avis le président

Le président de la FAF va tenter de convaincre le sé- lectionneur de rester jusqu’à la fin de son contrat en lui promettant que les choses vont évoluer. Mohamed Raouraoua pense en effet que dans l’intérêt de la sélec-

tion nationale qui est presque assurée de la qualification à la CAN 2017 au Gabon et aux portes des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, le maintien de Gourcuff sera très intéressant pour les Verts, surtout que le groupe progresse de jour en jour.

Après Halilhodzic en 2013, la sagesse devrait l’emporter encore une fois

Donc, le maintien de Gourcuff est une décision très sage de la part de la FAF. Cette dernière avait déjà pris la décision de maintenir Vahid Halilhodzic à son poste, malgré le fiasco de la CAN 2013 en Afrique du Sud où les Verts avaient quitté le tournoi à l’issue du premier tour, malgré les gros moyens ainsi que l’effectif d'alors. Finalement, cela avait donné ses fruits puisque les Verts se sont qualifiés en Coupe du monde haut la main et ont réalisé le meilleur parcours de l’histoire en se quali- fiant aux huitièmes de finale. Cette fois-ci, la sagesse

devrait l’emporter encore une fois, à moins que…

En cas d’accord entre les deux hommes, le sélectionneur tiendra un point de presse pour tout clarifier

Selon une source crédible, le sélectionneur natio- nal Christian Gourcuff devrait animer un point de presse, dans le cas où il trouvera un accord avec le président de la FAF. Le but de ce point de presse est de permettre aux Algériens d’avoir tous les détails concernant l’avenir du sélectionneur et ce qui s’est passé bien que la version réelle des faits ne sera pas donnée. En cas d’accord entre Raouraoua et Gourcuff, ce dernier se rendra aussi demain après- midi au stade Omar-Hamadi de Bologhine pour assister à la rencontre Algérie-Mauritanie pour le compte des éliminatoires de la CAN des U20.

Accusé d’indiscipline, Zinedine Ferhat

risque gros. Il risque en effet la radiation des sélections nationales, comme beaucoup de joueurs d'ailleurs. Mais avant ça, le joueur comparaîtra devant la commission discipline de la FAF pour répondre de ses actes. La veille du second match amical à Séoul entre les olympiques algériens et leurs homo- logues sud-coréens, l’attaquant usmiste, sa- chant qu’il n’allait pas commencer la partie,

a insulté le sélectionneur national, Pierre

André Schürmann devant les joueurs et tout l’encadrement. Outre les insultes à l’encontre du Suisse, qui pensait avoir affaire à des professionnels, Ferhat ne cessait de lui répé- ter à haute voix et devant tout le monde :

«Moi, je ne reste pas sur le banc. Si vous me convoquez, c’est pour jouer. Lorsque vous avez l’intention de me laisser sur le banc de touche, ne me convoquez pas». Ce malheu- reux incident est le second durant cette tour- née en Corée du Sud puisqu’un premier a eu lieu lors de la première rencontre. Au mo- ment où Schürmann a fait sortir Ferhat pen- dant le match, le joueur avait lancé une bouteille d’eau en l’air et commencé à crier :

«Hadi équipe !!!», en signe de protestation, mais ce que le joueur ignore, c’est qu’il s’agit d’un manque de respect à ses coéquipiers.

La FAF a décidé de lui infliger une lourde sanction

Face à cette situation et surtout que Mo-

hamed Raouraoua avait été alerté tout en se trouvant en Ethiopie, le staff technique a établi un rapport accablant sur le joueur, et ce, à la demande du président de la FAF qui

a confié à des responsables au niveau de

l’instance, qu’il en a marre de gérer les sot-

Ferhat ce jeudi devant

la commission de discipline

tises de ce joueur dont on lui a déjà tu plu- sieurs dérapages jusque-là. Selon notre source, le président de la fédération est plus que jamais décidé à le radier définitivement de la sélection nationale afin qu’il soit un bon exemple pour les autres joueurs, notam- ment au sein de cette équipe U23 où on évoque une rébellion menée par deux ou trois joueurs.

Il en est à son cinquième écart disciplinaire

Pour ce qui est du cas de Zinedine Ferhat, il faut savoir que le joueur en est à son cin- quième écart disciplinaire avec la sélection olympique. Lors du stage de préparation ef- fectué au centre de préparation d’El Bez, à Sétif, le joueur a eu un écart disciplinaire, mais l’affaire a été étouffée. Une fois au CTN de Sidi-Moussa et lors d’une séance d’entraî- nement et sous les yeux des joueurs et de Schürmann, le joueur a quitté le terrain de son plein gré tout en balançant des insultes en l’air. A l’encontre de qui ? Nul ne sait ! Mais le joueur n’est pas revenu par la suite pour poursuivre la séance. Un autre écart

disciplinaire a eu lieu lors d’un stage à Sidi- Moussa en plus du fait d’avoir tenté de re-

monter les joueurs pour se révolter contre Raouraoua et refuser la prime d’indemnité des stages, ainsi que la prime de qualifica- tion aux JO, qui, selon lui, était dérisoire. Enfin, le plus gros incident s’était produit du- rant la CAN au Sénégal lorsque le joueur avait perdu son téléphone portable. Il avait fait tout un tapage devant toute la déléga- tion, en criant haut et fort : «J’ai des photos compromettantes sur ce portable, ma car- rière est désormais menacée…» En plus des insultes qu’il lançait un peu partout. Selon notre source, Raouraoua a confié à ses proches que le joueur payera cette fois-ci tous les manquements à la discipline dont il a été l'auteur depuis sa première convoca- tion en équipe olympique.

Rencontre Raouraoua - Schürmann dans les prochaines heures

Une réunion entre Mohamed Raouraoua et Pierre André Schürmann va avoir lieu dans les prochaines heures où le sélection- neur remettra son rapport de stage au prési- dent de la fédération. Les deux hommes vont parler de la préparation et de plusieurs sujets. Mais Mohamed Raouraoua compte

aussi aborder le sujet de Zinedine Ferhat, tant il reproche au sélectionneur d’avoir été trop indulgent par rapport à ses écarts disciplinaires.

Le président reproche au Suisse de ne pas avoir établi un rapport sur le joueur

Le président de la fédération n’a pas apprécié aussi le fait que Schürmann n’établisse pas un rapport sur le joueur, alors que c’est le premier responsable du staff technique. Face à cette situation, c’est l’adjoint Abdelhafid Tasfaout, indigné du

comportement irrespectueux du joueur, qui a décidé d’établir un rapport détaillé et acca- blant qu’il a remis à la FAF. Or, c’est le sélec- tionneur Schürmann qui devait écrire ce rapport afin de ne pas perdre le contrôle du groupe car avec l’impunité ambiante, les au- tres joueurs n'auraient pas manqué de se ré- volter aussi et l’avenir de la sélection aurait été dans l’impasse. Le Suisse avait argu- menté cela à des responsables de la FAF :

«J’ai pris les choses du bon côté car c’est un joueur compétitif et qui veut jouer, c’est de

la concurrence». Des arguments qui n’ont pas convaincu Raouraoua et qui l’ont mis dans une colère noire, sauf si on n’a pas expliqué à Schürmann la teneur des propos de Ferhat, qui s'ex- primait en arabe, là c’est une autre histoire.

N° 3325 04 LIGUE Dimanche 1 3 avril 24 e Journée 2016 USMH 0 -
N° 3325
04
LIGUE
Dimanche
1
3 avril
24 e Journée
2016
USMH
0 - 1
JSK
Stade : 1er-Novembre (El Harrach) Affluence : nombreuse Arbitres : Necib, Maghlout, Benacer Avertissements :
Stade : 1er-Novembre (El Harrach)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Necib, Maghlout, Benacer
Avertissements : Bougueche (38’), Benaldjia (90’ + 3), Aït
Ouamer (90’ + 4) (USMH) ; Harrouche (51’) (JSK)
Buts : Rial (38' sp) (JSK)
USMH : Chaal, Boulakhoua (Benaldjia 84’), Herrag, Bou-
cherit, Lebihi, Aït Ouamar, Coumbassa, Boughidah, You-
nès, Khalfallah, Bougueche (Hetabi 75’)
Entraîneur : Charef
JSK : Doukha, Ferhani, Ziti (Guemroud 88’), Berchiche,
Rial, Rayeh, Rahal, Mebarki, Harrouche (Ferguene 82’),
Boulaouidat, Aïboud
Entraîneur : Mouassa

Coumbassa reprend sa place de titulaire

l l Après avoir gardé le banc pendant quelques

journées, Coumbassa a repris sa place dans le onze. Le coach harrachi a voulu reconduire les habituels titulaires.

Benaldjia sur le banc

l lRégulièrement titularisé Bilal Benaldjia a fait ban-

quette hier face à la JSK. Pas très en forme ces derniers temps, il n’a pas retenu l’atten- tion de son coach. Raison pour laquelle, il a décidé de le met- tre sur le banc.

Les supporters en colère contre la direction

l l Après la fin du match, les supporters de l’USMH

déçus par la défaite ont dé- versé leur colère sur les diri- geants actuels les traitant de tous les noms d’oiseaux. Ben- semra qui a assisté à la rencon- tre était le plus ciblé.

Des retrouvailles

à l’occasion

l l Parmi les 22 acteurs qui ont fait leur apparition sur

la pelouse du 1er-Novembre 1954 de Lavigerie, hier, à l’oc- casion du match USMH-JSK, on a relevé quelques joueurs qui ont joué pour les deux for- mations, notamment Younès,

de l’USMH, qui a porté le maillot kabyle et les deux Ca- naris, Mebarki et Doukha, an- ciens Harrachis. Le portier international s’est dirigé vers son ancien coach, Charef, qu’il a salué.

Aïboud à la place de Diawara, le seul changement

l l Comme il fallait s’y at- tendre, le technicien

Kamel Mouassa devait appor- ter quelques changements dans son équipe-type, au moins un, pour remplacer son attaquant, Diawara, qui n’est pas rentré à temps pour pouvoir jouer ce match. Le seul changement dans le onze kabyle hier c’est le jeune milieu de terrain offensif, Samir Aïboud.

Les joueurs de l'USMH applaudis malgré la défaite

l l Les supporters de l'USMH se sont caractéri-

sés par un comportement qui les honore et méritent une bonne note. Et pour cause, malgré la défaite à domicile, les fans harrachis ont applaudi leur équipe en fin de match.

fans harrachis ont applaudi leur équipe en fin de match. Grand match de Doukha S’il fallait

Grand match

de Doukha

applaudi leur équipe en fin de match. Grand match de Doukha S’il fallait élire le meilleur

S’il fallait élire le meilleur élé- ment sur le terrain, le gardien de buts Doukha aurait été choisi. Le portier international a été l’auteur d’un grand match en constituant un véritable rempart pour les attaquants harrachis. Par cette excellente prestation, l’ex-keeper de l’USMH a confirmé son statut d’international

de l’USMH a confirmé son statut d’international Bensemra n’a pas échappé aux insultes des supporters
de l’USMH a confirmé son statut d’international Bensemra n’a pas échappé aux insultes des supporters

Bensemra n’a pas échappé aux insultes des supporters

Bensemra, directeur général de l’USMH et Lounici manager gé- néral, ont assisté à la rencontre. Ils étaient les deux seuls diri- geants présents au stade Lavige- rie. Ce dernier n’a pas échappé aux insultes des supporters du- rant le match.Bensemra n’a pas échappé aux insultes des supporters Le C hiffre 02 Deux succès consécutifs pour

Le

C

hiffre

aux insultes des supporters du- rant le match. Le C hiffre 02 Deux succès consécutifs pour

02

Deux succès consécutifs pour la JSK

Ce succès est le deuxième consécutif pour la JSK après celui réalisé à Tizi contre le MCA, il y a une quinzaine de jours. C’est la première fois cette saison que la formation kabyle réalise deux succès consécutifs.

que la formation kabyle réalise deux succès consécutifs. Un rempart nommé Doukha l’USMH contestent vainement.

Un rempart nommé

Doukha

l’USMH contestent vainement.

38’, Rial ouvre le score sur penalty A la 36’, Ferhani s’échappe sur le côté droit, il tire mais Chaal devie avec beaucoup de difficulté. Une minute après et suite à un corner botté par Fer- hani, la défense de l’USMH se re- groupe, Bouguèche saute pour dévier de la tête, mais il touche le ballon de la main. L’arbitre accorde un penalty qui sera transformé par Rial.

El Harrach met le feu dans le camp adverse Après la pause, les Harrachis revien- nent avec une grande détermination. D’emblée, Younès et ses camarades se ruent en attaque. Les joueurs de la JSK reculent et forment un bloc devant leur gardien Doukha. On assistera alors à une nette domination de l’équipe locale qui cherche l’égalisation, en tentant de trouver la faille. En face, une équipe kabyle avec une défense regroupée s’oppose à toutes les tentatives de l’équipe adverse. A la 51’, une action in-

S ur son terrain fétiche du stade Lavigerie, la forma- tion harrachie n’a pas su

dividuelle de Khalfallah, qui élimine deux joueurs, se re- trouve en position idéale mais sa balle passera juste à côté.

Quelques minutes après, suite à une passe entre Coumbassa et Younès, le Guinéen trouvera Bou- guèche qui en position idéale tire en force, mais Doukha sauve sa cage. À la 64’, un coup franc de Khalfallah, Bou- gueche surgit et reprend de la tête, mais la balle passe juste au-dessus du cadre. Deux minutes après, Younès centre sur Bouguèche qui d’un joli hea- ding obligera Doukha à étaler toute sa classe pour dévier le cuir.

profiter de cet avantage et du soutien de son public pour ar- racher un succès. Malgré une nette domination, les Jaune et Noir se sont inclinés face à la formation kabyle qui a bien résisté aux assauts de l’USMH pour arracher les trois points. La première mi temps a été plutôt équilibrée. Les deux équipes ont en- tamé la rencontre avec la peur au ven- tre après la rumeur d’arrangement. Cela était d’ailleurs visible par rapport à leurs maladresses en ce début de match. Profitant de cette mauvaise en- tame du match, les visiteurs vont por- ter le danger dans le camp harrachi. La première alerte est à l’actif de la JSK. Sur un coup franc Harrouche met Chaal en difficulté. Le gardien harra- chi est intervenu en deux temps pour dévier le cuir en corner.

30’, Bouguèche marque, l’ar- bitre refuse le but On joue la demi-heure de jeu. Sur une offensive de l’USMH, la balle re- bondit au niveau du point de penalty, Bougueche reprend la balle et ouvre le score. Le stade s’enflamme mais l’arbi- tre refuse le but. Les joueurs de

67’, El Harrach réclame un penalty Sur une autre tentative des Harra- chis, la balle sera repoussée de la main par un défenseur de la JSK à l’intérieur de la surface de réparation. Les Jaune et Noir réclament un penalty, mais l’ar- bitre fait signe de jouer. Quelques temps après, Charef effectue un chan- gement. Il fait entrer Hetabi pour don- ner plus de tonus à la ligne d’attaque. Le dernier quart d’heure est totalement dominé par l’équipe harrachie qui n’ar- rivera jamais à trouver le chemin des buts, malgré les multiples tentatives. Saïd Djoudi

Benomar :

«Ce résultat ne reflète pas la physionomie de la rencontre»

«Ce résultat ne reflète pas la physiono- mie de la rencontre car on a raté un nom- bre incalculable d'occasions. En fait, nous avons dominé toute la partie de la pre- mière à la dernière minute. Néanmoins, encore une fois, l'efficacité devant les buts nous a fait défaut. On a failli dans la der- nière touche et nous avons manqué de chance aussi. Nous souffrons de ce pro- blème depuis le début de saison.»

U21 USMH 2 El Harrach se rapproche Jouée en lever de rideau, la rencontre des
U21
USMH 2
El Harrach se
rapproche
Jouée en lever de rideau, la rencontre des
U21 entre l’USMH et la
une victoire des Harrachis sur un score de 2-1.
Un résultat qui reflète parfaitement la physio-
nomie de la rencontre dominée par les Jaune et
Noir qui ont trouvé en face d’eux, une équipe
solide qui a bien résisté, avant de s’incliner.
Après ce succès, l’USMH se positionne à
la 3e place en compagnie du CRB mais
à un point des deux co-leaders
l’USMA et l’ESS.

Chaal : «Je n’ai aucun problème avec Rahal»

«Nous avons joué le match qu'il fallait, mais nous avons manqué de réussite quand il s'agissait de mettre le cuir au fond des filets, comme ce nombre incalcula- bles de buts ratés en seconde période. Le regroupement massif de l'adversaire en défense ne nous a pas permis de concrétiser les nombreuses occasions que nous nous sommes créées. Je dirais même qu'il va nous permettre de nous remettre en question afin de corriger les imper- fections, surtout en attaque, secteur au sein duquel nous

devons être plus réalistes à l'avenir. Concernant l’accro- chage avec Rayeh, en fait il n’y a aucun problème entre nous. Je suis intervenu juste pour séparer mes coéquipiers Herag et Rahal qui s’étaient accrochés.»

- JSK 1

du leader

JSK s’est achevée par

………………………………………………………………………………

Top

Flop Chiffre 2 ……………………………………………………………………………………

.

Kor kat

COR AHL

N° 3325 LIGUE 1 Dimanche 05 3 avril 24 e Journée 2016 USMH 0 -
N° 3325
LIGUE
1
Dimanche
05
3 avril
24 e Journée
2016
USMH
0 - 1
JSK
Rial
Mouassa
«Doukha a été
«Nous avons
prouvé notre
détermination
à finir en force»
magistral !»
Q uoi de mieux pour son retour à la
JSK que ces deux victoires d’affilée
qui éloignent la JSK de la zone de
d’avance qu’ils ont su gérer jusqu’à la fin,
c’est le plus important.»
danger. L’entraîneur en chef de la JSK, mal-
gré son l’interdiction qui lui a été notifiée
de coacher à partir du banc, réalise un sans
faute depuis son retour, il y a trois se-
maines, à Tizi. Très satisfait de la victoire
face à l’USMH, Mouassa rend hommage à
ses joueurs qui ont fait preuve d’une
grande force mentale face à une formation
de l’USMH qui n’a pas abdiqué pendant les
90 minutes du match : «Je suis très content
de la victoire. Ce n’est pas une surprise, on a
beaucoup travaillé pendant la trêve. Les
joueurs ont affiché depuis le début une
grande détermination pour enchaîner un
deuxième succès. Ils ont fait preuve d’une
grande force mentale. Ce n’est pas évident de
traverser cette période délicate pendant la-
quelle la JSK se trouvait en bas du tableau.
Je retiens l’essentiel, la volonté et la détermi-
nation qui se sont traduites par les trois
points ce soir à Lavigerie.»
«Voilà ce qui explique notre rende-
ment en deuxième mi-temps»
Répondant à notre question de savoir
pourquoi les joueurs ont subi le match en
deuxième mi-temps avec ce retour en force
de l’équipe adverse, Mouassa explique :
«Mes joueurs ont marqué le premier but
avant la pause et avaient repris la deuxième
partie avec beaucoup de prudence. On s’at-
tendait à ce que les locaux sortent de leur
camp pour chercher l’égalisation et marquer
un deuxième but pour gagner leur match à
domicile. Mes joueurs ont instinctivement
reculé, ils avaient envie de préserver le score
pour assurer les trois points.»
L’auteur de l’unique but de la partie
qui a offert les trois précieux points
aux Canaris, le capitaine Ali Rial, a
révélé à la fin de la rencontre que la
victoire est très importante et qu’elle
traduit la volonté de ses partenaires à
finir la saison en force : «C’est une vic-
toire précieuse qu’on a réalisée cet
après midi (hier ndlr) face à une
bonne équipe de l’USMH. Nous avons
prouvé qu’on a un bon groupe, les
joueurs ont juste traversé des moments
difficiles et un blocage sur le plan men-
tal. Aujourd’hui, la situation a beau-
coup changé, nous retrouvons notre
rythme de croisière et nous promettons
qu’on ne s’arrêtera pas là. Le club
s’éloigne de la zone de danger, nous
multiplierons davantage les efforts afin
de terminer la saison en force.»
Il a fêté son but avec le public
«Bravo à Doukha et tous les au-
tres joueurs !»
Mouassa a aussi donné son point de
vue sur la performance de son portier
«Deux derbies gagnés, de bon au-
gure pour la suite»
international Doukha qui a été l’homme
de la deuxième mi-temps avec ses arrêts
décisifs et sa grande contribution dans
la victoire
: «Doukha a été magistral, il a
arrêté toutes les balles de but de l’adver-
saire. Il est resté concentré pendant tout le
match. Les autres joueurs aussi sont à féli-
citer, aujourd’hui on a vu une équipe soli-
daire, des joueurs qui ont joué avec une
grande complémentarité et c’est ce que je
veux voir pendant les derniers matchs de
la saison.»
«Il faut garder les pieds sur terre,
place au NAHD maintenant !»
Alors que l’on jouait la fin de
la demi-heure de jeu, les Ca-
naris arrivent à ouvrir la
marque sur penalty
transformé par le ca-
pitaine Rial. Ce der-
nier, tout heureux
d’avoir permis à
son équipe de
prendre de
l’avance, s’est
dirigé vers la
partie du
stade réservée
aux supporters
kabyles pour fêter
avec eux ce but, les
assurant que les joueurs
sont déterminés à finir la
saison en haut du tableau.

Il a porté Harrouche sur ses épaules en guise de solidarité

Les équipiers de Rial étaient eux aussi très heureux par l’ou- verture du score. Le milieu de terrain, Hocine Harrouche, est allé féliciter son capitaine. Rial n’a pas trouvé mieux que de prendre sur les épaules son partenaire et faire quelques pas devant une galerie enflammée après le but. Quel beau signe de solidarité entre les Canaris ! Mouassa aura apporté sa touche, et c’est de bon augure. S. D.

aura apporté sa touche, et c’est de bon augure. S. D. La trêve vient en sa

La trêve vient en sa faveur

Après le match du NAHD du week-end prochain comptant pour la 25e journée de cham- pionnat Mobilis, le championnat national observera une autre trêve de quinze jours, la qua- trième cette saison, en raison du déroulement des matchs de la coupe d’Algérie. Cette trêve jouera du moins en faveur de Ferrahi qui fera de son mieux pour écourter sa convalescence et prétendre à revenir face à l’USMB.

S.D.

En allant chercher les trois points de la vic- toire à El Harrach, les Canaris ont gagné un autre match face à un club algérois, après le dernier Clasico face au MCA à Tizi. Mouassa estime que ce sont deux der- bies dont les résultats auront un grand im- pact sur le plan psychologique des joueurs, en prévision de la fin de saison : «Ce soir, nous avons gagné un autre match. On savait que ce n’était pas évident de tenir tête à l’USMH chez elle mais je trouve qu’au- jourd’hui, l’équipe a fait preuve de force psy- chologique. Gagner deux derbies de suite est bon signe, c’est de bon augure pour la suite.»

«On a joué la première mi-temps à

100%»

Dans son analyse du match, Mouassa a ré- vélé que ses joueurs l’ont entamé à fond. Leur belle entame de match a vite porté ses fruits avec l’ouverture du score sur penalty transformé par le capitaine Ali Rial : «Nous sommes venus à Lavigerie pour gagner. Même un match nul n’aurait pas vraiment arrangé nos affaires puisqu’au vu de notre classement, seules les victoires vont nous as- surer un redressement de la situation. Mes joueurs ont commencé le match à 100%, ils ont réussi à traduire cette énergie par un but

force

Présence

en

supporters

des

Lavige-

à

kabyles

rie

des cana-

victoire

dernière

La

ris à Tizi face au MCA a remobi-

qui ont

lisé les supporters

un dé-

effectué hier après-midi

placement en force à Lavigerie. La tribune qui leur a été réservée

à l’occasion s’est avérée exigüe pour contenir la grande foule

Tizi, dAlger et des au-

venue de

tres villes pour encourager les

camarades sence en force de Rial a porté et leur ses pré- fruits,

étaient suffisamment

les joueurs

pour réaliser leur

motivés

deuxième victoire de suite. Len-

appelle les

traineur Mouassa

supporters à maintenir leur mo- bilisation jusqu’à la fin de saison,

nombre dans les

leur présence en

ailes à ses

stades donnera des

joueurs appelés à redoubler def-

fort et finir en force.

En conclusion, l’entraîneur Mouassa ne manquera pas d’adresser un message aux joueurs pour leur demander de garder les

Il a encore dirigé le match du tunnel L’entraineur de la JSK, Kamel Mouassa, qui
Il a encore dirigé le
match du tunnel
L’entraineur de la JSK, Kamel Mouassa,
qui ne dispose pas de licence pour coacher
son équipe à partir du banc a encore une fois
dirigé la rencontre à partir du tunnel. Le prési-
dent Hannachi a accordé toute sa confiance à
Mouassa qui, selon lui, prépare bien le
groupe pendant la semaine. Le jour du
match, le duo Gaouaoui-Ikiouane as-
siste le coach.
S. D.

pieds sur terre et ne pas s’enflammer. Pour lui, il reste encore des matchs très im- portants à préparer et il faut travailler

dans la continuité afin de réussir une fin de saison tranquille et finir à une bonne position au classement. «Ces deux victoires de suite sont certes, importantes, le déclic étant assuré, j’appelle mes joueurs à rester mo- destes. Ils n’ont qu’une journée pour savourer cette victoire, nous allons re- prendre notre travail cette semaine pour préparer le match du NAHD. Gar- dons notre sérénité jusqu’au bout.»

Ferrahi poursuivra

les soins cette semaine

A ttendu pour

reprendre la

les soins cette semaine A ttendu pour reprendre la Il ne sera pas prêt pour le

Il ne sera pas prêt pour le NAHD

La reprise de la com- pétition ne pourra pas avoir lieu lors du prochain match du NAHD à Tizi. Fer- rahi est éloigné des terrains pour au moins trente jours, selon les premières indications médicales. Le staff technique devra faire alors sans lui le week-end prochain face aux Sang et Or à Tizi.

compétition,

hier, face à l’USMH, Rachid Ferrahi, le mi- lieu de terrain défen- sif de la JSK, a eu la malchance de rechu- ter lors d’un entraine- ment en deuxième semaine de prépara- tion. Le joueur a res- senti des douleurs de la cuisse ce qui a contraint le staff médical à revoir le programme de zéro. Ferrahi poursuivra les soins cette semaine à Tizi.

Altercation

Bensemra-Charef

Après la fin du match, et en se diri- geant vers les vestiaires, le coach har- rachi a eu une altercation avec Fayçal Bensemra. Cela a commencé par un accrochage verbal. On ne sait pas qui des deux est à l'origine de cet incident mais toujours est-il, ils sont arrivés aux mains. Heureusement qu’ils ont été séparés par les policiers chargés de la sécurité aux alentours des ves- tiaires.

N° 3325 06 LIGUE Dimanche 1 3 avril 24 e Journée 2016 USMH O -
N° 3325
06
LIGUE
Dimanche
1
3 avril
24 e Journée
2016
USMH
O - 1
JSK

Ils sont arrivés samedi à 3h du matin …

Diawara et Malo

passeront devant

le CD aujourd’hui

… Diawara et Malo passeront devant le CD aujourd’hui Les dirigeants de la JSK sont révoltés.

Les dirigeants de la JSK sont révoltés. C’est le sentiment qu’on a pu lire hier sur le visage des res- ponsables kabyles qui ont accompagné l’équipe à Lavigerie pour jouer le match contre la formation de l’USMH. La raison n’est autre que le comportement des deux internationaux burkinabés, l’atta- quant, Banou Dia- wara, et l’axial, Patrick Malo. Les deux étalons n’ont pas regagné Alger à la date prévue, soit le 31 du mois précé- dent ce qui a fait que leur participation au match d’hier est de- venue impossible. Première réaction des dirigeants, le re- tard sera sanctionné, sévèrement même, car l’intérêt de la JSK n’a pas été pris en considération par les deux joueurs qui ont été, faut-il le rappe- ler, convoqués en sé- lection pour prendre part à la double confrontation face à l’Ouganda (3e et 4e journées des qualifi-

cations à la CAN 2017). Selon les diri- geants, c’est au- jourd’hui que seront entendus les deux joueurs burkinabés au siège du club, ils comparaitront de- vant le conseil de discipline et devront fournir les explica- tions pour leur re- tard.

Les deux écopent d’une ponction de un mois de salaire

Les deux joueurs écoperont d’une lourde sanction fi- nancière. C’est ce que nous a déclaré, vendredi, Malik Azlef, membre du conseil d’administra- tion. Selon une source bien infor- mée, nous avons ap- pris que Malo et Diawara écoperont d’une ponction de un mois de salaire, une sanction qu’ils ne vont certainement pas apprécier mais à la direction on est catégorique, on ne laissera pas cet énième retard passer sous silence, les diri-

geants considèrent que c’est un manque de respect pour la formation qui lutte difficilement pour as- surer son maintien et que la mobilisation de tout le groupe est plus qu’impérative.

Ils étaient jusqu’à hier injoignables au téléphone

Afin de connaitre leur réaction concernant cette affaire, et pour leur permettre de li- vrer à l’opinion spor- tive les raisons de leur retard, nous avons essayé de join- dre les deux joueurs au bout du fil dans la journée d’hier. Mal- heureusement, et jusqu’à hier, pendant que leur équipe li- vrait son match contre l’USMH, les deux burkinabés étaient toujours in- joignables. Ce matin ils se déplaceront au siège du club pour rencontrer le premier responsable du club, Hannachi, qui va cer- tainement les blâ- mer.

S.D.

Ferhani a terminé le match souffrant

les blâ- mer. S.D. Ferhani a terminé le match souffrant Pour sa part, l’international olympique Houari

Pour sa part, l’international olympique Houari Ferhani a dû résister aux douleurs au genou jusqu’à la fin de la rencontre. Mais il ne pouvait demander le changement sachant que les locaux ont joué le tout pour le tout pour revenir au score. Au coup de sifflet final, la joie de la victoire lui a fait oublier sa blessure. Ferhani devra se mettre aux soins accélérés dès demain à l’occasion de la reprise afin de ne pas manquer l’autre rendez-vous important le week-end prochain face au NAHD.

et sera absent face au NAHD

Pour avoir écopé de son quatrième avertissement hier après-midi face à l’USMH, l’international olympique de la JSK, Houari Ferhani, écopera automatiquement d’une suspension d’un match ferme. Il ne pourra donc pas participer au rendez-vous que disputera son équipe à domicile le week-end prochain face au NAHD. Une absence de taille pour Mouassa qui voudra gagner son troisième match. Medj- kane est le mieux indiqué pour le remplacer

match. Medj- kane est le mieux indiqué pour le remplacer Mouassa et le principe du «nul

Mouassa et le principe du «nul n’est indispensable»

C’est la JSK qui fait le nom d’un joueur pas l’inverse. Cette logique a été rappelée par Mouassa qui en revenant à la JSK a tenu un discours franc avec ses poulains afin de les remobiliser pour aller chercher en urgence le maintien puis faire en sorte à ce que le club le plus titré du pays glane le maximum de points et finir l’exercice en haut du tableau. Pour avoir déjà drivé la JSK par le passé, Kamel Mouassa a réussi hier à gagner son deuxième match consécutif, une performance que les Canaris n’ont pas réalisée depuis l’entame de la saison. Ainsi, malgré l’absence des deux Eta- lons, Diawara et Malo, le coach a aligné les joueurs qui ont montré leur sérieux pendant deux semaines, en démontrant qu’à la JSK, personne n’est indispensable. Celui qui porte le maillot le jour du match est tenu de le mouiller et de l’honorer. La détermination des Canaris était grande, ils ont résisté à la pression constante des Harrachis et ont réussi à préserver leur maigre avance d’un but, remportant ainsi une très précieuse victoire qui les éloigne du danger.

une très précieuse victoire qui les éloigne du danger. Hannachi «L’effet Mouassa est bien là» A

Hannachi

«L’effet Mouassa est bien là»

A u coup de sifflet final de la rencon- tre USMH-JSK,

qui a vu les Kabyles l’em- porter par un but à zéro, nous avons pris attache avec le président du club qui a été représenté à La- vigerie par deux membres de la direction. Il a ex- primé sa joie mais surtout sa satisfaction du rende- ment de son groupe en déplacement. La deuxième victoire de suite arrachée hier soir face à l’USMH est, selon Hanna- chi, l’effet Mouassa qui y est pour beaucoup dans cette réussite : «Franche- ment, je suis très content de la victoire. Je ne suis pas parti au stade mais je suis resté en contact permanent avec les dirigeants sur place. J’ai vécu le match sur mes nerfs. Je ne voulais pas d’un résultat négatif, j’ai même dit aux joueurs qu’il est interdit. Dieu merci, les efforts de deux semaines de travail ne sont pas partis en fumée, les joueurs ont bien montré qu’ils vou- laient sauver le club du danger. Aussi, je dois félici- ter Mouassa qui depuis son arrivée a métamorphosé le groupe. Le résultat est là, nous réalisons deux vic- toires de suite, ce qu’on n’a pas fait depuis le début de la saison.»

«Les joueurs étaient des hommes sur le terrain» Satisfait des trois pré- cieux points qui font ga- gner à son club des marches importantes au tableau, le président Han- nachi félicite également ses poulains. Selon lui, ils méritent des éloges pour avoir remporté les trois points et d’ores et déjà il leur réserve une bonne surprise : «Mes joueurs sont aussi à féliciter. Ils ont bien travaillé pendant deux semaines et sur le ter- rain, ils étaient des

pendant deux semaines et sur le ter- rain, ils étaient des hommes. Non seulement ils sont

hommes. Non seulement ils sont parvenus à ouvrir la marque mais ils ont fait preuve de beaucoup de so- lidité en seconde période face à ce retour en force de l’adversaire qui voulait égaliser. Je leur demander de rester sur cette dyna- mique en prévision des prochaines sorties.»

«Deux bonnes se- maines de travail, le résultat est là» Le premier responsable du club kabyle avoue aussi que les joueurs ont bien profité de la trêve de deux semaines pour se renfor- cer et revenir en force à la compétition : « Le staff technique a tracé un pro- gramme de travail très in- téressant pendant deux semaines. Je suis très sa- tisfait aujourd’hui, les ré- sultats sont là pour le prouver. Mouassa a fait du bon boulot, il est donc lo- gique d’en récolter les fruits face à l’USMH. »

«Doukha mérite mes félicitations et tous les autres d’ail- leurs» Enfin, le président a commenté l’excellente prestation de son portier

in-

ternational Azzedine Doukha qui a privé son ancienne équipe à plu- sieurs reprises de revenir dans le match. Hannachi lui a réservé des félicita- tions particulières avant de rendre hommage à tout le groupe : « Je ne suis pas surpris par la performance de Doukha, il a défendu son statut d’international qu’il mérite amplement, il a prouvé tout son talent. Les autres joueurs aussi se sont acquittés de leur mis- sion, je leur dis bravo, la JSK peut compter sur vous pour finir la saison en beauté. »

Il n’a pas fait le dé- placement Le président de la JSK, Mohand Cherif Hanna- chi, n’a pas fait le déplace- ment, hier après-midi à Lavigerie. Il a rencontré ses joueurs la veille à l’en- trainement puis à l’hôtel les Deux Palmiers de Draa Ben Khedda. Deux diri- geants l’ont représenté à Lavigerie, Malik Azlef, membre du CA, et Nas- sim Benabderahmane, membre de la direction. Propos recueillis par Saïd D.

Revoilà Ferguène

A dix minutes de la fin de la rencontre, l’entraineur Mouassa opère le premier changement. L’attaquant Ferguène, qui a été mis à l’écart par l’ancien coach Bijotat, une situation qui lui a causé un mois de suspension après avoir contesté son statut de remplaçant, a rejoint ses parte- naires en remplacement de Har- rouche. Son entrée en attaque a traduit la volonté des Kabyles de doubler la mise même si les lo- caux ont exercé une pression constante depuis l’entame de la seconde période. L’essentiel à re- tenir est que Ferguène a eu droit à des applaudissements de la part des supporters qui lui ont souhaité un bon retour. Cela lui fera du bien, lui qui cherchera à gagner la confiance de Mouassa pour les prochains matchs.

Ziti est sorti sur blessure

L’international latéral droit Khoutir Ziti n’a pas pu aller au terme de la rencontre d’hier à Lavigerie face à l’USMH. Il a tenu bon jusqu’à la 80’ avant de céder sa place au jeune Guem- roud. Ziti traîne depuis plusieurs semaines une blessure à la che- ville, le staff médical l’a pris en charge durant la semaine afin de ne pas le perdre le jour du match. Il devra donc faire très attention car son équipe a besoin de ses services lors des six der- niers matchs de la saison. A noter aussi que le jeune Guem- roud donne le meilleur lui- même à l’entrainement, il est un potentiel concurrent. Il veut vraiment s’imposer en équipe première.

Les Canaris gagnent une prime de 20 millions

Chose promise chose due, les dirigeants n’ont pas attendu la reprise des entrainements pour annoncer aux joueurs qu’ils au- ront droit à une prime de 20 mil- lions de centimes après leur très précieuse victoire contre l’USMH, hier après-midi, à La- vigerie pour le compte de la 24e du championnat mobilis. C’est Malik Azlef, membre du conseil d’administration, qui s’est adressé au groupe au vestiaire pour le féliciter et lui annoncer la bonne nouvelle. Voilà de quoi motiver davantage les joueurs une semaine avant leur sortie à domicile face au NAHD.

N° 3325 LIGUE 1 Dimanche 07 3 avril 24 re Journée 2016 JSS 0 -
N° 3325
LIGUE
1
Dimanche
07
3 avril
24 re Journée
2016
JSS
0 - 0
MCO
Les supporters s’en
prennent à Khouda
Le Mouloudia bête
noire de Saoura
Bien que ce match soit joué
en signe de revanche pour la
Saoura et que tout soit réuni
pour que les gars du Sud par-
viennent à gagner ce match, le
Mouloudia d’Oran a réussi en-
core une fois à tenir en respect
Visiblement déçus du nul concédé
par leur équipe face aux Hamraoua,
les fans de la JS Saoura ont déversé
leur colère sur l’entraîneur Karim
Khouda. Ce dernier au lieu de faire
la sourde oreille a failli craquer en
répondant la provocation des
contestataires dans une scène
désolante.
Il n’a pas fait de déclarations
Tellement vexé par son altercation
verbale avec certains supporters, le
coach de la JSS s’est enfermé dans le
vestiaire. Il s’est même abstenu de
faire des déclarations à la presse.
S.B.

Gourari

adjoint)« (entraîneur

On

a raté

le

coche

en seconde

période

»

L’entraîneur adjoint Gourari déclare que son équipe a raté la victoire notamment en deuxième mi-temps : « Je pense qu’on a bien joué notamment en seconde pé- riode. L’équipe du Mouloudia s’est cantonnée derrière nous compli-

quant la tâche.

En tous les cas,

on

ne va pas se lamenter

pour autant.

Notre objectif

est de décrocher une

place honorable et pourquoi pas le

podium.»

Stade : 20-Août-55 (Béchar) Affluence : nombreuse Arbitres : Halalchi, Doulache, Azrine ------------------- JSS :
Stade : 20-Août-55 (Béchar)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Halalchi, Doulache, Azrine
-------------------
JSS : Djemili, Tiboutine, Lagraâ, Maâziz, Bapidi, Bous-
maha (Ammour, 82’) Merbah, Sayah (Tiouli, 55’), Djallit,
Belkheïr (Hamia, 46’) Zaïdi
Entraîneur : Khouda
-------------------
MCO : Natèhe, Chlaoua, Bencheïkh (Hellal, 79’) Belabbès,
Benchaïb, Benyahia, Benamara, Larbi, Okbi, Zaâbia (Mer-
bah, 90’) Athmani (Berramla, 70’)
Entraîneur : Bouali
bah, 90’) Athmani (Berramla, 70’) Entraîneur : Bouali Les Hamraoua tiennent bon à Béchar F inalement,

Les Hamraoua

tiennent bon à Béchar

F inalement, les Hamraoua ont réussi à déjouer les pronostics en arrachant le point du match nul de son

périlleux déplacement de la Saoura. Face à une formation de Béchar tétanisée par l’enjeu de la rencontre, les Oranais ont réussi à tenir bon durant les 90’ du match pour ramener un point inespéré vu les conditions de préparation et du déplacement au Sud. Tout mo- tivés à l’idée de battre le Moulou- dia d’Oran et revenir sur le podium, les Sudistes sont entrés sur le terrain avec la ferme convic- tion de malmener leur adversaire du jour. Il a fallu attendre la 12’ pour que les locaux mettent réelle- ment en danger les Hamraoua mais le tir de Tiboutine n’a pas trouvé la destination souhaitée puisque le ballon est passé au-des- sus de la transversale.

Larbi donne des sueurs froides aux Sudistes

Mais l’action la plus chaude de

cette première période est à mettre à l’actif des visiteurs puisque le Mouloudia sur un coup franc di- rect de Kamel Larbi, le ballon a ri- coché sur la transversale du gardien de but Djemilli. Zabiaa à l’affût n’a pas réussi à cadrer son tir au grand dam des Hamraoua. Les Oranais ont créé deux autres occa- sions au moment fort de la partie respectivement par Okbi sur coup franc et Zabiaa mais Djemilli a réussi à sauver son équipe d’un coup de tonnerre à la 32’. Sentant le danger venir, les locaux ont créé une dernière action suite à l’infil- tration de Zaïdi mais son essai a été détourné par Natèche qui a permis à son équipe de rejoindre le vestiaire sur ce score vierge.

Domination stérile des locaux

Revenus des vestiaires avec la ferme intention d’ouvrir la marque, les gars du Sud ont encore une fois failli être surpris par les visiteurs. Quatre minutes après le

début de la seconde période, Chlaoua s’infiltre sur le côté droit et adresse un bolide qui est allé mourir sur le poteau gauche de Djemilli. La réaction des locaux est mettre à l’actif de Zaïdi qui a mis en danger les Oranais à deux reprises. Le premier sur un tir à la 62’ renvoyé par la défense, alors que six minutes plus tard sa tenta- tive de la tête est passée au-dessus de la transversale au grand dam de ses coéquipiers. Le Mouloudia qui a gagné de la confiance au fil des minutes donnait l’impression mal- gré la fatigue de ses joueurs de bien gérer le match surtout qu’en face, la JS Saoura jouait à l’em- porte-pièce et demandait en fin de match un penalty en signe d’im- puissance. C’était sans compter sur l’arbitre de la rencontre qui a mis un terme à l’empoignade sur ce score vierge qui arrange beaucoup plus les Hamraoua.

Sofiane B.

Bouali : «Ce point nous arrange bien»

problèmes qu’on a connus cette semaine après le nul concédé face à Blida. Il faut reconnaître qu’on a arraché un point face à une bonne équipe de la Saoura qui pra- tique un beau football. »

«On va bien préparer la venue de Marrakech»

Le coach du Mouloudia pense que ce résultat va faire du bien sur le plan moral aux joueurs avant la récep-

tion de l’équipe de Kawkeb de Marrakech samedi pro- chain au stade Ahmed-Za- bana dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de la CAF : « Je pense que ce résultat va nous moti- ver à bien préparer ce match de la Coupe d’Afrique. Main- tenant, on pense se reposer et par la suite commencer à préparer cette affiche. » Sofiane B.

suite commencer à préparer cette affiche. » Sofiane B. cette formation de la JSS. Il faut

cette formation de la JSS. Il faut

dire que le MCO commence à

tailler ce statut de bête noire de la JSS car en huit confronta- tions, le MCO n’a perdu qu’une

fois face à la formation chère de

Zerouati.

perdu qu’une fois face à la formation chère de Zerouati. Excès de confiance de la JSS

Excès de confiance de la JSS

formation chère de Zerouati. Excès de confiance de la JSS La JS Saoura a eu tort

La JS Saoura a eu tort de sous-estimer les Hamraoua. En effet, ils pensaient que le Mou-

loudia allait se présenter en vic- time expiatoire. Les Sudistes se sont beaucoup plus intéressés

aux problèmes du Mouloudia

vécus cette semaine au lieu de se concentrer sur ce match. Ré-

sultat, les Oranais ont su les pié-

ger et les priver du podium.

Le

C

hiffre

08

C’est le huitième match

que le Mouloudia d’Oran n’a

pas perdu en toutes compéti- tions confondues. Un sacré record pour cette équipe du

MC Oran qui a tout de même

concédé quelques nuls à do- micile. Si les Hamraoua avaient gagné face à Relizane et Blida, ils auraient été sur le podium.

face à Relizane et Blida, ils auraient été sur le podium. Une centaine de supporters oranais

Une centaine de supporters oranais à Béchar

l l Les supporters du Moulou- dia n’ont pas lésiné sur les

moyens pour se rendre jusqu’à Bé- char pour soutenir leur équipe. Malgré ce long trajet, une centaine de supporters ont effectué le dépla- cement. La plupart d’entre eux ont effectué le déplacement par train. Ils ont débarqué hier matin à Béchar.

par train. Ils ont débarqué hier matin à Béchar. Une équipe new-look présen- tée par Bouali

Une équipe new-look présen- tée par Bouali

Fortement critiqué par les proches de la direction suite au nul concédé face à l’USM Blida samedi passé, le coach du Mouloudia d’Oran, Fouad Bouali, a opéré plusieurs chan- gements par rapport à l’équipe qui a joué le précédent match. Le coach tlemcénien a en effet révolutionné son groupe en opérant pas moins de cinq changements.

Une défense

remaniée

La défense a été le premier secteur à connaître quelques changements avec le retour de Belabbès dans l’axe central après une longue absence. Dans les côtés et à la suite de l’absence de Nessakh et Aïch toujours blessé, Bouali a aligné dans le flanc droit Chlaoua alors qu’à la gauche, c’est Ben- chaïb Hassouna qui a occupé ce secteur. Seul Benyahia a pu garder son poste par rapport au match de Blida.

Berramla, Berradja

et Lemmouchia relégués sur le banc

Le milieu de terrain a connu lui aussi quelques change- ments puisque Bouali a décidé de reléguer sur le banc de touche le trio qui a commencé le match contre les Blidéens. Les Berramla, Berradja et Lemmouchia, Larbi, Ben- cheïkh et Benamara étaient dans la récupération.

Athmani,

la surprise

du coach

La surprise du coach a été l’incorporation de Walid Ath- mani qui a été titularisation pour la première fois durant cette phase retour.

Belabbès

capitaine

Le solide défenseur central des Hamraoua, Farid Belab- bès, a non seulement repris sa place de titulaire après une longue absence mais a aussi récupéré le brassard de capi- taine. En l’absence de Berradja dans le onze rentrant ainsi que Nessakh blessé, c’est le plus normalement du monde que Belabbès a pu récupérer ce brassard de capitaine. A rap- peler que le joueur n’a pas été qualifié sur le plan africain suite à sa blessure contractée en fin de phase aller.

U23 : MCO 0 Les Oranais fatigués Les gars du Sud se sont imposés en
U23 :
MCO 0
Les Oranais fatigués
Les gars du Sud se sont imposés en
lever de rideau hier au stade 20-Août-55.
C’est Dahamri qui a réussi à marquer
l’unique but des joueurs de Béchar. Il faut
étaient très fatigués
pour avoir joué à Boussaâda mardi passé
Béchar. En tous les
cas, ce succès met la Saoura à la 3e
place du classement.

Satisfait a été l’entraîneur des Rouge et Blanc, Fouad Bouali, du point du match nul arraché par son équipe à Béchar : « C’est un nul équitable qui a sanctionné les débats au- jourd’hui. Je dirai que chaque équipe a eu sa mi-temps. La nôtre a eu des occasions en première période. La JSS a réagi en se- conde période. Je pense que le résultat nous arrange vu les

JSS 1 -

dire que les Oranais

avant de se rendre à

N° 3325 08 LIGUE Dimanche 1 3 avril 24 e Journée 2016 1 - 0
N° 3325
08
LIGUE
Dimanche
1
3 avril
24 e Journée
2016
1 - 0
Déçu de n’avoir pas été retenu par Geiger
CRB
ESS

Kourbia, en colère, refuse de rejoindre les espoirs

Comme on le sait, Alain Geiger avait fait appel à 19 joueurs pour le déplacement à Alger et il devait en écarter un pour établir la liste des 18 éléments qui ont été retenus pour le match contre le CRB. Son choix s’est porté sur Kourbia et ce dernier l’a très mal pris. En cette période difficile où l’effectif de l’équipe ne cesse de

déplorer les défections, il pensait qu’il allait enfin jouer, et titulaire en plus, mais son coach a vu les choses au- trement. Kourbia était tellement déçu et en colère qu’il

a refusé d’aller joueur le match avec les U-21. Pour cela, l’attaquant sétifien devra s’expliquer devant le conseil de discipline qui va le convoquer pour l’entendre.

conseil de discipline qui va le convoquer pour l’entendre. Stade : 20-Août (Alger) Affluence : moyenne
conseil de discipline qui va le convoquer pour l’entendre. Stade : 20-Août (Alger) Affluence : moyenne
Stade : 20-Août (Alger) Affluence : moyenne Arbitres : Brahimi, Chiballah, Idir Avertissements : Baouz
Stade : 20-Août (Alger)
Affluence : moyenne
Arbitres : Brahimi, Chiballah, Idir
Avertissements : Baouz (19’), Belameiri (69’), Amada
(83’) (ESS) ; Ngomo (30’), Chebira (69’), Rebih (90’)(CRB)
But : Megatli (10’ csc) (CRB)
CRB : Asselah, Belaïli, Chebira, Khelili, Cherfaoui, Niati,
Ngomo, Yahia-Cherif (Rebih 80’), Fahem, Bougueroua
(Nekkache 74’), Aoudou (Draoui 65’)
Entraîneur : Michel
ESS : Belhani, Megatli, Hachi, Keniche, Benlamri, Baouz
(Nemdil 75’), Amada, Djahnit, Djabou, Belameiri, Ber-
bache (Amokrane 56’)
Entraîneur : Geiger

Confiance renouvelée à Berbache

Après avoir mis un doublé contre l’ASMO à l’occasion de sa première titularisation en équipe première, Yasser Berbache a été re- conduit hier dans le onze rentrant d’Alain Geiger. Cette deuxième ti- tularisation de suite est censée lui donner plus de confiance et plus de motivation.

Le Chabab en voulait plus

Belameiri maintenu

On pensait que le coach sétifien allait donner sa chance au reve- nant Sid-Ali Lamri aux dépens de Belameiri, mais finalement le Suisse n’a pas voulu prendre beau- coup de risques en gardant tout ce qu’il pouvait garder de l’équipe qui avait battu l’ASMO. Ainsi, il a pré- féré maintenir Belameiri sur le flanc droit et ne pas trop risquer avec Lamri.

Quatre changements par rapport au match de l’ASMO

Au moins quatre ou cinq chan- gements sont enregistrés d’un match à l’autre à l’ESS. On n’y échappe plus. Hier, nous en avons enregistré quatre dans l’effectif de

l’Entente par rapport à celui qui a été aligné contre l’ASMO. Il y a eu

le retour de Benlamri, Keniche,

Megatli et Baouz à la place de Bou- char, Aroussi, Zerara et Had- douche.

Cinq cents supporters sétifiens présents

Il y avait au moins cinq cents supporters de l’ESS qui ont pris

place hier dans la tribune qui leur

a été réservée. Il faut savoir que

plusieurs autres supporters n’ont pu accéder à ladite tribune qui a

affiché complet dès l’ouverture des portes.

Retour de Chebira et de Yahia-Cherif

Le match d’hier face à l’ESS a connu le retour du défenseur Che- bira et de l’attaquant Yahia-Cherif qui étaient absents lors du derby face à l’USMA. Ils ont remplacé Nekkache et Draoui qui ont été mis tous les deux sur le banc. Les deux internationaux du Chabab, qui

les deux sur le banc. Les deux internationaux du Chabab, qui L ’affiche de cette 24e

L ’affiche de cette 24e jour- née a tenu toutes ses pro- messes. Il n’y avait pas beaucoup de buts, un seul

seulement, mais c’était un match plaisant. Il y avait de l’engagement, de la volonté, de la détermination, mais aussi de beaux gestes tech-

niques et de belles facettes de jeu. Et c’est le Chabab qui a maintenu ses chances pour la course au po- dium, contrairement à l’Entente

qui vient peut-être de griller sa dernière carte. Comme l’on s’y at- tendait, le match a été très disputé entre les deux équipes et on sen- tait bien que l’enjeu était trop im- portant pour les deux formations qui jouaient hier un match décisif pour la course au podium. Pour le Chabab, la situation était plus compliquée. Psychologiquement, c’était difficile après tout ce qu’a vécu le groupe et cela se ressentait sur le terrain.

Une histoire de coups francs

montré dangereux d’ailleurs que sur des balles arrêtées. Un premier coup franc de Fahem a été repris sur la transversale par Khelili mais ce dernier a été signalé hors jeu. Juste après, un autre coup franc excentré à droite, que Fahem a exécuté une nouvelle fois, est allé s’écraser sur la transversale. La balle revient dans les pieds de Me- gatli à la manière d’une balle de billard en reprenant la direction des filets alors que Belhani était toujours à terre (10’). Elle franchit la ligne et donne l’avantage aux Belouizdadis qui vont menacer une troisième fois le gardien séti- fien, une autre situation standard à la 39’ lorsque Yahia-Cherif a failli ajouter un deuxième but, toujours sur coup franc, n’était la belle parade de Belhani qui a dé- gagé en corner. Côté sétifien, on s’est appuyé sur les incursions de Djabou à droite et dans l’axe, et à gauche sur celles de Belameiri qui ont énormément déstabilisé la dé- fense belouizdadie. Asselah a dû d’ailleurs intervenir pour sauver une balle de but face à Belameiri (12’), tout en restant en alerte tout au long des 45 premières minutes. Le début de la seconde période a connu un changement dans le jeu

du Chabab qui a décidé de «jouer» dans le but de chercher le break, car à 1 but à 0, on n’est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. Il y a eu un pressing qui a duré dix minutes, avec une multiplication d’assauts qui n’ont rien changé au tableau d’affichage. Les Sétifiens ont su par la suite comment s’en sortir, et le jeu s’est équilibré de nouveau, avec un léger ascendant tout de même pour les Belouizda- dis qui se sont montrés plus entre- prenants et plus volontaires. Belhani a failli être trompé une se- conde fois sur un autre coup franc de Fahem (76’), puis sa transver- sale va le sauver trois minutes plus tard suite à une frappe de Draoui (79’). Belhani sera une nouvelle fois obligé d’intervenir pour dé- vier en corner un coup franc puis- sant de Rebih (84’). Vint alors l’action du match : Benlamri sauve in extremis, et de quelle manière, un but tout fait des pieds de Nek- kache et enclenche un contre ra- pide qui va finir dans les pieds de Belameiri. Ce dernier frappe sur le poteau gauche, ratant lamentable- ment l’égalisation (87’). On en restera là.

Le geste défensif de Benlamri

(87’). On en restera là. Le geste défensif de Benlamri Il y a eu quelques beaux

Il y a eu quelques beaux gestes

tech-

niques

hier, de

belles ac-

tions

aussi,

mais l’on

retiendra

certaine-

ment le geste défensif de très haut niveau de Djamel Ben- lamri qui a empêché in extre- mis Nekkache d’ajouter un second but en lui chipant la balle d’une talonnade, dans la surface, en pleine course et sans commettre de faute. Une action qui a déclenché un contre rapide dont la balle a fini sur le poteau gauche d’As- selah.

dont la balle a fini sur le poteau gauche d’As- selah. Altercation entre Khelili et le
dont la balle a fini sur le poteau gauche d’As- selah. Altercation entre Khelili et le

Altercation entre Khelili et le garde-matériel de l’ESS

C

Un incident déplorable s’est produit en fin de partie où le défenseur sétifien s’en est pris au garde-matériel de l’Entente. Les deux hommes en sont arri- vés aux mains et on a eu du mal à les séparer. C’est dommage, car jusque-là la partie s’était dé- roulée dans un grand fair-play.

Le

hiffre

s’était dé- roulée dans un grand fair-play. Le hiffre 07 On avait presque oublié si le

07

On avait presque oublié si le CRB avait déjà gagné cette saison, tellement cela fait longtemps qu’on ne l’a plus vu jubiler en fin de match comme il l’a fait hier. Cela fait sept matchs que les cama- rades de Yahia-Cherif n’ont plus gagné, plus exactement depuis leur succès dans le derby face au MCA. Il a fallu attendre la 24e journée pour renouer avec la victoire.

L’équipe de Michel était inca- pable de construire une attaque ou de faire cir- culer
L’équipe de Michel était inca-
pable de construire une
attaque ou de faire cir-
culer tranquillement
le ballon, car la
Schürmann
présent
Le sélectionneur national des
pression était pal-
pable. On ne s’est
Islam T.
Olympiques,
Pierre-André Schür-
mann, a assisté à la rencontre d’hier où
il était venu superviser quelques-uns de
ses éléments, à l’image
de Draoui et
Le Chabab n’en a pas profité
U21
Les espoirs de l’ESS et du CRB se sont neutralisés hier sur un
score de parité d’un but partout. Le Chabab, qui a perdu son fau-
teuil de leader, n’a pas profité de cette occasion pour reprendre la
première place, d’autant que l’USMA s’est fait également accrocher à
Relizane (1-1). L’ESS et l’USMA restent donc leaders de leur cham-
pionnat.
Nekkache côté CRB, Keniche et Amo-
krane côté ESS, sans oublier d’autres
éléments qui peuvent être sélec-
tionnés à leur tour.
CRB 1 – ESS 1
Aoudou recon- duit malgré les cri- tiques Contre vents et marées, Alain Mi- chel continue
Aoudou recon-
duit malgré les cri-
tiques
Contre vents et marées, Alain Mi-
chel continue à faire confiance à Aou-
dou qui a été sévèrement critiqué ces
derniers temps. Le joueur ne marque pas
et c’est ce qui dérange les supporters et les
quelques observateurs qui ne compren-
nent pas trop les choix de Michel. Cela
dit, ce que nous avons constaté hier,
c’est que le joueur, même s’il ne
marque pas, a beaucoup pesé
sur la défense adverse.

venaient de

rentrer d’un

long

voyage

en

Corée

du Sud,

ont été

ména-

gés.

N° 3325 Dimanche 09 3 avril 2016 ESS Michel «C’est la victoire du cœur» Pour
N° 3325
Dimanche
09
3 avril
2016
ESS
Michel
«C’est la victoire
du cœur»
Pour sa part, le technicien français Alain Michel se
dit réjouit de ce brillant succès de son équipe. Le coach
du Chabeb nous a fait savoir ceci dans un premier
temps : «Je dirais que c’est la victoire du cœur. Mes
joueurs voulaient remporter ce match et se relancer. Ils
ont le mérite aujourd’hui d’avoir fait ce qu’il fallait. Je
suis vraiment content car la rencontre n’a pas été facile.
Aujourd’hui, le plus important est la victoire. Ces 3
points nous permettront de gagner des places au classe-
ment.»
«Dans 8 jours, il faudra confirmer»
Par la suite, Alain Michel nous ajouta : «Dans 8 jours,
il faudra confirmer notre réveil. Le plus important à pré-
sent est de rester régulier dans les résultats. C’est la seule
manière pour nous de terminer la saison sur une bonne
note.»
«Le podium est toujours jouable»
sage à vide.
Peut-on dire que votre équipe est défi-
nitivement relancée au classement, à
quelques journées de la fin de la Ligue
1 Mobilis ?
Je le pense. En tous les cas, on garde
toutes nos chances de terminer la saison
sur une bonne note. Nous allons faire en
sorte de rester sur cette lancée. Mainte-
nant que le déclic a été fait, on fera de
notre mieux pour poursuivre notre ascen-
sion et jouer nos chances à fond jusqu’à la
dernière journée de championnat. L’im-
portant est de se faire plaisir et de ne pas
se mettre davantage de pression. On pour-
suivra le travail dans le calme et la séré-
nité.
Interroger par la suite sur les chances de son équipe
de jouer le podium cette saison, le technicien nous ré-
pondra : «Evidemment qu’il est toujours jouable. Il nous
reste encore des points à jouer et nous gardons toutes nos
chances de terminer la saison au podium. Maintenant, il
faut rester régulier. Ça se bouscule dans le haut du ta-
bleau et ça ne sera facile pour aucune équipes.»
«On ne luttera pas pour le maintien»
Entretien réalisé par
Islam T.
Avant d’enchaîner : «Je ne vous cache pas que je pré-
fère lutter pour le haut du tableau que pour le maintien.
La pression est la même, mais il est plus agréable de jouer
le haut pour les joueurs car nous avons une motivation
de se qualifier pour une compétition africaine, la saison
prochaine. J’espère qu’on pourra être plus efficaces dans
les prochaines rencontres, car c’est ce qui a fait la diffé-
rence aujourd’hui.»
I. T.
Amokrane
«C’est une défaite
dure à avaler»
Le joueur de l’Entente de Sétif
se dit déçu de la défaite de
son équipe hier au stade du
20-Août. Amokrane est
convaincu que son équipe
avait largement les moyens de
revenir dans ce match, mais
l’efficacité leur a fait défaut.

cette défaite est dure à avaler, car on ne méri- tait par de repartir avec zéro point. Comment avez-vous trouvé le niveau de votre adversaire ? Le CRB a bien géré sa première période en trouvant le chemin des filets. Mais nous avons été meilleurs en seconde. C’est la rai- son pour laquelle j’estime qu’on méritait au moins le point du nul. Nous sommes sortis de notre zone et nous avons exercé une pression permanente sur l’adver- saire. Avec plus de réalisme, on aurait pu trouver le chemin des filets. Que vous a-t-il manqué pour gagner ce match ? Nous avons manqué de réussite devant les buts. Si nous étions revenus dans ce match, la victoire aurait été possible. La chance ne nous a pas sourit aujourd’hui. Il faudra attendre une autre occasion pour pou- voir marquer et retrouver le chemin de la réus- site. Comment voyez-vous la suite du champion- nat ? Je ne vous cache pas que nous nous sommes quelques peu compliqués la situation avec cette défaite. Une victoire nous aurait relancé au classement. Maintenant, nous n’avons d’autre choix qu’à gagner prochainement. Nous allons jouer nos chances jusqu’à la fin, dans l’espoir de terminer sur une bonne note. Ce qui est cer- tain, c’est que nous n’allons pas baisser les bras. Entretien réalisé par Islam T.

Quelle est votre ana- lyse sur ce match ? Je suis vraiment déçu de ce résultat. On s’était déplacés au 20-Août avec la ferme inten- tion de réaliser une victoire afin de remonter au classement. Malheureusement, nous sommes passés à côté. Nous avons encaissé un but dès l’entame de la rencontre, ce qui nous a perturbés. Mais par la suite, nous n’avons pu revenir au score. Personnellement, j’estime que

LIGUE 1 24 e Journée CRB 1 - 0
LIGUE
1
24 e Journée
CRB
1 - 0

Bouazza : «Cette victoire

A la fin de la rencontre d’hier, le buteur de la rencontre, Fahem Bouazza, est revenu sur cette belle réalisation face à l’Entente. Il affirme que le podium est toujours en jeu et il faudra se battre jusqu’à la 30e journée du championnat.

nous soulage»

jusqu’à la 30e journée du championnat. nous soulage» Vous devez être aux anges après ce suc-

Vous devez être aux anges après ce suc- cès face à l’ESS, n’est-ce pas ? Bien évidemment que je le suis. Nous le sommes tous d’ailleurs. Nous venons de réaliser un très bon résultat. J’estime que ça n’a pas été facile pour nous, car nous avions en face une très bonne équipe de Sétif. Le plus important est d’avoir pu remporter cette victoire que tout le monde attendait. Je suis beaucoup plus soulagé aujourd’hui de ce succès. J’espère qu’il nous permettra de voir enfin le bout du tunnel. Est-ce le fait d’avoir marqué ce but qui vous a mis en confiance ? On savait que ça allait être une partie difficile pour nous où on aurait très peu d’occasion de but. C’est la raison pour la- quelle il fallait marquer dès que la pre-

mière grosse occasion s’offrait à nous. C’est ce que nous avons fait. Marquer en début de match nous a permis de gérer la suite de la rencontre avec la plus grande confiance qui soit. Par la suite, il fallait seulement gérer cette avance jusqu’à la fin, chose que nous avons faite avec brio. Le Chabeb vient de mettre fin à une série de mauvais résultats. Etes-vous soulagé ? Oui, nous le sommes. Il est vrai que nous sommes passés par une phase diffi- cile, mais à aucun moment nous avons douté de nos capacités. Il fallait garder notre confiance, car le déclic pouvait venir à tout moment, comme c’est le cas au- jourd’hui face à l’ESS. Le coach nous a aussi aidés du mieux que possible pour qu’on reste concentrés en dépit de ce pas-

Geiger : «On méritait au moins le nul»

dans les balles arrêtées, mais nous avons un jeu parfait, malheureuse- ment ça ne suffit
dans les balles arrêtées, mais nous
avons un jeu parfait, malheureuse-
ment ça ne suffit pas. Aujourd’hui,
nous avons livré un bon match.»
«L’efficacité a fait défaut»

A la fin de la rencontre d’hier face au CRB, le premier responsable du staff tech- nique de l’ESS, Alain Geiger, a livré ses impressions sur le rendement de ses joueurs, en nous disant dans un premier temps : «En toute franchise, j’estime qu’on méritait au moins de repartir avec le point du nul. Certes le CRB a ouvert le score, mais nous avons largement dominé notre adversaire dans ce match. Le nul aurait été plus équitable pour les deux formations.»

«On était meilleurs dans le jeu»

Par la suite, Geiger a parlé du jeu et du rendement de ses joueurs : «Sur le plan jeu, nous étions meilleurs que le Chabeb. Le CRB a été plus efficacité et plus dangereux

le Chabeb. Le CRB a été plus efficacité et plus dangereux Interroger en dernier lieu sur

Interroger en dernier lieu sur ce qui n’a pas marché dans ce match, le Suisse a été très clair en nous répondant : «Tout ce qui nous a manqué dans ce match, c’est l’effica- cité offensive. Pourtant, on s’est créés de vé- ritables occasions de scorer. Mes attaquants ont confondu précipitation et rapidité. Mais ce n’est pas la fin du monde. Il faut pour- suivre le travail jusqu’à la fin. Nous ne de- vons en aucun cas baisser les bras.» Islam T.

N° 3325 10 LIGUE Dimanche 1 3 avril 24 e Journée 2016 1 - 5
N° 3325
10
LIGUE
Dimanche
1
3 avril
24 e Journée
2016
1 - 5
Boukria et Bâaouali
relégués sur
le banc
Amrani révolutionne
son onze
ASMO
MOB
l l Abdelkader Amrani a opéré pas
moins de cinq changements dans le
l l Amrani a procédé à un
changement dans son ef-
fectif. On a noté la présence des
deux joueurs Boukria et
Bâaouali, mais cette fois-ci sur le
banc. C'est la première fois qu’ils
sont relégués sur le banc depuis
le match de l’Ashanti Gold. Pour
rappel, ils ont joué les deux pre-
miers matches de leur équipe en
déplacement.
onze de départ par rapport au dernier
match contre le RCR à domicile pour la
première fois depuis le début de saison.
Le coach a incorporé Benali, Ferhat, Pe-
trongal, Sidibé et N’Doye qui ont rem-
placé respectivement, Boukria, Bâaouali,
Athamani, Belkacemi et Hamzaoui. Ce
sont les cinq changements opérés par le
technicien béjaoui qui voulait surtout
éviter des blessures aux joueurs ménagés
pour le prochain match face au Zamalek.
Stade : Habib-Bouakeul (Oran)
Affluence : Faible
Arbitres : S. Aouina, Benaissa, T. Aouina
Avertissements : Bentiba (63’), Nâamane (65’) (ASMO) ; Me-
barkou (28’) (MOB)
Buts : Ghoumari (22’) (ASMO) ; N’Doye (32’, 37’, 50’), Zerdab
(49’), Khadir (88’) (MOB)
N’Doye signe
son retour par
un hat trick
------------------------------
ASMO : Kara, Barka, Belaïd, Nâamane, Boukatouh (Sebah 55’),
Boutiche (Haddad 86’), Herbache, Bentiba, Djemaouni, Ghou-
mari, Benzerga
Entraineur : Hadj Merine
------------------------------
L’attaquant sé-
négalais, Mo-
d
N’Doye Wal-
liou, a re-
h
a
m
e
trouvé
à
Benali en latéral
gauche
MOB : Rahmani, Khadir, Benali, Mebarakou, Messaoudi, Ferhat
(Bâaouali 73’), Petrongal, Sédibé, Salhi (Boukria 65’), Zerdab,
N’Doye (Belkacemi 79’)
Entraineur : Amrani
l l Non concerné par les
derniers matches, le dé-
fenseur béjaoui, Salim Benali, a
été aligné d’entrée hier après une
longue absence. Il a évolué
comme arrière gauche à la place
de Lyès Boukria qui a été relégué
sur le banc hier. Il faut dire que la
défense a montré des signes de
fébrilité, notamment sur l’action
du premier but des Oranais à la
l’occasion du
match d’hier le
chemin des
buts. Après
avoir raté deux
rendez-vous en championnat, il
a été aligné face à l’ASMO. Il
s'est distingué dans ce duel en
signant un hat trick.
24’.
Ferhat, Sidibé
et Petrongal de
retour au milieu
Les Oranais mettent
les deux pieds
en Ligue 2
l l Effacés des plans d’Am-
rani, le temps de quelques
matches, les trois milieux de ter-
rain béjaoui, Ferhat, Sidibé et Pe-
trongal, qui ont repris leurs
places de titulaire, hier après-
midi, à l'occasion du match face
l’ASMO, livré par leur équipe en
déplacement, peuvent entrevoir
l'avenir avec plus de sérénité. Les
deux premiers joueurs ont joué à
la récupération alors que Morgan
s’est occupé du couloir gauche
dans l’animation de jeu.
La faillite était prévisible pour
l’ASMO. L’équipe de l’Ouest n’a
même pu s’offrir une victoire
pour sauver sa peau hier. Tout a
commencé avec ces mani-
gances de l’intersaison. Et
pourtant, il ne manquait que
quelques bons résultats pour
amorcer la dernière ligne du
maintien. Aujourd’hui, l’ASMO
qui a monté il y a de cela deux
saisons seulement quittera sans
aucun doute la Ligue 1 Mobilis
au terme d’un exercice catas-
trophique.
Les Béjaouis
Le
Zerdab
à la baguette
C
hiffre
l l Auteur d’un bon match
face à l’ASMO avec à la
s’emparent de la 2 e place
calé une passe et décisive et un
but, Zahir Zerdab s’est vu confier
hier la mission de mener le jeu
de son équipe également. L’an-
cien joueur du FC Rouen a es-
sayé tant bien que mal
d’alimenter en ballons N’Doye,
qui ont évolué seul en pointe de
l’attaque. Il fait dire aussi que
jusque-là, Zerdab reste l’une des
meilleures recrues du MOB cette
saison ayant un rendement régu-
lier lors des matchs qu’il a joués.
3
et enfoncent les Asémistes
L es Vert et Noir du MOB ont
offert une victoire des plus
éclatantes à leurs suppor-
ters hier face à l’ASMO. En
N’Doye marque
effet, ils ont réussi une belle opéra-
tion en revenant avec les trois points
de Habib-Bouakeul. Un succès qui
leur permet de conserver leur
deuxième place. Les Asémistes, qui
n'avaient évidemment rien à gagner
son 9
e
but
l’intermédiaire de N’Doye qui a été
bien lancé en profondeur par Ferhat
(50’). C’est le KO. Les camarades de
Bentiba ne vont pas s’en remettre, ils
ne réagissent même pas. Plus à l’aise
après cette réalisation, l’équipe de
Abdelkader Amrani va gérer tran-
quillement son avance jusqu’au
coup de sifflet final. Poursuivant
leurs assauts, les Béjaouis marque-
ront un cinquième but et cette fois-
en championnat
l l Hier face à l’ASMO, l’atta-
quant béjaoui, Mohamed
N’Doye, a de nouveau frappé en
marquant 3 buts. Pour ceux qui
retiennent les comptes, N’Doye
est à sa 9 e réalisation cette saison
en championnat et la 10e toutes
compétitions confondues. Le tri-
plé d’hier lui a permis de se rap-
procher de Zâabia, le meilleur
buteur du championnat.
dans cette empoignade si ce finir la
saison avec les honneurs, avaient
pourtant bien entamé les débats en
se créant la première occasion dès la
6’. C'est Djemaouni qui s'est pré-
senté seul face au gardien Rahmani,
mais par manque de lucidité, il a
manqué le dernier geste. Juste après
cette action, les viseurs avaient pris
d'assaut le camp des locaux. Faisant
valoir son talent, Kara, le portier de
l’ASMO, a réussi à dévier le tir croisé
de Petrongal (20’). Au moment où
les Béjaouis assiégeaient le camp ad-
verse, les Oranais parviennent à ou-
vrir la marque contre le cours du
jeu. On jouait la 22’, Ghoumari a
réussi à reprendre du plat du pied le
passe de Djemaouni face au gar-
dien, signant ainsi le primer but de
son équipe. Piqués au vif, les
joueurs du MOB ont exercé un
pressing constat sur leurs adver-
saires à telle enseigne que les débats
étaient à sens unique. On assistera
d'ailleurs à une première mi-temps
palpitante. Les occasions les plus
évidentes sont à mettre à l’actif des
Béjaouis qui ont réussi à remettre
les pendules à l’heure par l’intermé-
diaire de N’Doye, à la 32’, après le
joli centre de Zerdab. A la 37’, Ferhat
dresse une passe en profondeur
pour Petrongal repoussée hasarde-
ment par le gardien Kara, la balle
revient dans les pieds de N’Doye qui
n’a trouvé aucune peine à mettre le
cuir au fond des filets. C’était la der-
nière occasion de ce premier half.
La mi-temps est sifflée sur un score
de deux buts en faveur de hommes
de Yamma Gouraya. De retour des
vestiaires, on assistera au même scé-
nario de la première période. Les
deux équipes reviennent avec une
plus grande détermination. Mais ce
sont les Mobistes qui se montrent
plus entreprenants. Déterminés et
appliqués, les camarades de Zerdab
vont pousser leur vis-à-vis jusqu’à
leurs derniers retranchements, et
face à ce pressing, des brèches appa-
raissent dans la défense de l’ASMO
que les Béjaouis ne vont pas hésiter
à exploiter, comme celle survenue à
la 49’ lorsque Sidibé a pu décaler
Zerdab, se trouvant seul face à Kara,
il n’a pas hésité à concrétiser. Une
minute après, les Béjaouis parvien-
nent à inscrire le quatrième but par
ci, c’est un défenseur qui l’a réalisé.
Boukria centre instantanément au
point de penalty où un certain Bel-
kacemi s’infiltre et passe pour Kha-
dir, bien placé au second poteau,
son tir du pied droit, ne va pas se
faire prier pour inscrire ce cin-
quième but pour son équipe.
Par cette belle et large vic-
On retiendra le chiffre 3
lors du match d’hier. C’est le
nombre de victoires acquises
par les Béjaouis cette saison
en dehors de leurs bases. En
plus du succès d’hier, les
Crabes ont déjà réussi à bat-
tre le CRB chez lui lors de la
22e journée (1-3) et le RCA
lors de la première journée
cette saison sur le score de
deux buts à un. C’est aussi la
seconde victoire de suite en
déplacement cette année
pour les gars d’Amrani.
Les Crabes
toire, le Mouloudia de
ont créé une belle
C’est son 4 e à Oran
cette saison
rendus quand
ville de M’dina
l l Les trois buts d’hier ne
sont pas les premiers
Béjaïa a réalisé l'opé-
ration du jour en
s'imposant à Oran,
ce qui va lui per-
mettre de bien pré-
parer le prochain
déplacement en
Ligue des cham-
pions face au Zama-
ambiance
l l Malgré le déplacement pé-
rilleux à Oran, les supporters
du MOB se sont
même jusqu’à la
pour Mohamed N’Doye. En effet,
l’attaquant sénégalais a eu l’occa-
sion d’en mettre un autre contre
l’autre club oranais, le MCO, au
stade de Zabana, à l’occasion de la
lek
le
9
avril
J’dida pour encourager leur équipe
comme d’habitude. Plus de 100
fans ont, en effet, pris place dans
les travées du stade Habib-
prochain au stade de
Petro Sport. Toufik.
Bouakeul où ils ont donné de
la voix durant toute la
partie.
3 e journée du championnat.
N° 3325 LIGUE 1 Dimanche 11 3 avril 24 e journée 2016 ASMO 1 -
N° 3325
LIGUE
1
Dimanche
11
3 avril
24 e journée
2016
ASMO
1 - 5
MOB
Ferhat double passeur décisif
En plus de N’Doye et Zerdab,
l l
l’homme le plus en vue sur le ter-
et Zerdab, l l l’homme le plus en vue sur le ter- Amrani «Nous avons fait

Amrani «Nous

avons fait le match qu’il fallait»

P our le coach Abdel- kader Amrani, le MOB a amplement mérité sa victoire hier face à l’ASMO :

«Je dois dire que je suis très content de cette victoire qui nous permet de nous ressaisir, suite à notre dernier revers subi la semaine dernière chez nous face à Relizane. Je pense que nous avons amplement mérité aujourd’hui notre vic- toire face à l’ASMO. Notre mission n’a pas été facile contre une solide équipe qui a joué le match de la saison. Nous avons fait le match qu’il fallait et nous sommes contents de cette victoire car malgré plusieurs absences, on a su comment réagir et s’offrir

les trois points de la victoire.»

«Cette victoire nous fera beaucoup de bien avant le déplacement au Caire»

Amrani, qui est satisfait de la victoire de son équipe es- time que le résultat et la pres- tation en elle-même permettra aux joueurs de se libérer, après le dernier faux pas face au RC Relizane et pour lui de prépa- rer ses joueurs dans la séré- nité, avant le déplacement au Caire ce jeudi. «Ce succès est venu nous réconforter pour mieux entrevoir la suite du par- cours, notamment notre dépla- cement au Caire cette semaine, afin d’affronter le Zamalek. La sérénité étant retrouvée, à nous

de faire le nécessaire pour qu’elle dure encore.»

«Hamzaoui et Yaya ont été ménagés»

Beaucoup a été dit sur la mise à l’écart de Yaya et Ham- zaoui cette semaine. Le coach Amrani a tenu donc à nous expliquer les raison qui l’ont poussé à ne pas les retenir pour la rencontre d’hier : «Il n’y a aucun cas Yaya et Ham- zaoui. Les joueurs souffrent de bobos, j’ai donc décidé de les ménager afin d’éviter que leurs blessures se compliquent encore plus. Ils seront de retour au tra- vail à la reprise pour préparer notre prochaine sortie de Ligue des champions.»

rain était sans aucun doute le milieu de terrain Malek Ferhat qui a offert deux passes décisives à N’Doye. En plus d’être double passeur, il a fourni une belle prestation au milieu. Pré- sent dans les duels en défense et très dangereux en attaque, Ferhat a constitué la quintessence même de ce match face de l’ASMO. Une prestation du premier ordre qui mérite d’être si- gnalée.

U21 : ASMO 5 - MOB 2

Contrairement aux seniors, les

l l

Espoirs béjaouis n'en finissent

pas de manger leur pain noir. Ils ont d'ailleurs été sérieusement défaits par leurs homologues de l’ASMO 5-2. Malgré l’apport de Mouhli et Sidi Salah, les jeunes Béjaouis n’ont pas été vraiment à la hauteur et se sont lour- dement inclinés.

Les dirigeants béjaouis en force à Bouakeul

l l La rencontre d’hier a été mar- quée par la présence des dirigeants

béjaouis. Ces derniers sont restés près de leur équipe et ce n’est qu’après avoir assuré qu’il ne lui manque rien que ces derniers ont quitté le stade. Si les res- ponsables en ont décidé ainsi, c’est pour motiver le groupe sortir le grand jeu face aux Oranais et s’adjuger les trois précieux points vu leur importance.

Hadj Merine «C’était pourtant le match à ne pas perdre !»

Merine «C’était pourtant le match à ne pas perdre !» Très déçu par la défaite concédée

Très déçu par la défaite concédée par son équipe hier face au MOB, le driver de l’ASMO, Hadj Merine, a reconnu que son équipe a pratique- ment perdu ses chances pour la course au maintien : «Il est clair que cette défaite rend notre mission très compliquée pour la course au main- tien. C’est vraiment dommage car nous avons livré de belles prestations ces dernières semaines. Je pense qu’il faudra penser à la saison prochaine.

Je pense qu’il faudra penser à la saison prochaine. La direction doit passer à autre chose
Je pense qu’il faudra penser à la saison prochaine. La direction doit passer à autre chose

La direction doit passer à autre chose et penser à la saison prochaine dès maintenant. Il faudra éviter de re- faire les mêmes erreurs afin d'aider ce prestigieux club à retrouver son lustre d’antan.»

Les supporters de l’ASMO absents

l l Les supporters de l’ASMO ont brillé par leur absence,

hier, à l’occasion du match d’hier entre leur équipe et le MOB. Les fans asémistes ont préféré rester ne pas se déplacer au stade, puisque mis à part près de 1000 supporters, le reste des tribunes est resté affreusement vide.

Les joueurs asémistes copieusement insultés

l l Visiblement déçus par cette énième défaite de leur

équipe, les fans d’ASMO se sont révoltés contre leurs joueurs en arrosant, avant même le coup de sifflet final du match, la pelouse par toutes sortes de projectiles sans parler des insultes qui fu- saient de partout. Les supporters de la formation de M’dina J’dida pensent dur comme fer que cer- tains joueurs n’ont pas fait ce qu’il fallait pour que l’ASMO se main- tienne en Ligue 1 Mobilis.

Baghor n’a pas été épargné aussi

l l En plus des joueurs, le président de l’ASMO, Me-

rouan Baghor, a essuyé les in- sultes des supporters qui l’ont traité de tous les noms d’oiseau, faisant ainsi allusion à la saison catastrophique réalisée par l’ASMO. Le président de l’ASMO a été touché dans son amour- propre lorsqu'il a entendu les méchancetés dont il a fait l'objet de la part de certains supporters qui ont demandé son départ.

24 e journée RC Relizane 3-0 USM Alger DRB Tadjenanet 2-1 RC Arbaa MC Alger
24 e journée
RC Relizane
3-0
USM Alger
DRB Tadjenanet
2-1
RC Arbaa
MC Alger
0-0
NA Hussein Dey
JS Saoura
0-0
MC Oran
USM Blida
0-0
CS Constantine
ASM Oran
1-5
MO Bejaia
USM El Harrach
0-1
JS Kabylie
CR Belouizdad
1-0
ES Setif
Clubs
Pts
DIff
J
G
N
P
BP BC
Ligue 1
Résultats
et classement
   

25 e Journée

CS Constantine

Vs
Vs

ASM Oran

MC Oran

Vs
Vs

USM El Harrach

ES Setif

Vs
Vs

DRB Tadjenanet

RC Arbaa

Vs
Vs

MC

Alger

JS Kabylie

Vs
Vs

NA

Hussein Dey

CR Belouizdad

Vs
Vs

RC

Relizane

USM Alger

Vs
Vs

JS Saoura

MO Bejaia

Vs
Vs

USM Blida

   

26 e Journée

 

DRB Tadjenanet

Vs
Vs

MC

Oran

RC Relizane

Vs
Vs

CS

Constantine

JS Saoura

Vs
Vs

MO

Bejaia

MC Alger

Vs
Vs

USM Alger

ASM Oran

Vs
Vs

CR

Belouizdad

NA Hussein Dey

Vs
Vs

RC

Arbaa

USM Blida

Vs
Vs

JS Kabylie

USM El Harrach

Vs
Vs

ES Setif

N° 3325 12 LIGUE Dimanche MCA 1 3 avril 2016 Il explique ce nouveau revers
N° 3325
12
LIGUE
Dimanche
MCA
1
3 avril
2016
Il explique ce nouveau revers à domicile

Amrouche : «En tant qu’entraîneur, je dois trouver des solutions en attaque»

C’ est un coach frustré du résultat final, mais nulle- ment décidé à céder à la panique, qui s’est pré-

senté hier aux médias pour la tradi- tionnelle conférence de presse. Lotfi Amrouche refuse de fuir ses respon- sabilités devant l’incapacité de ses poulains à trouver le chemin des fi- lets. A ce propos, le technicien algé- rois nous dira sans détour : «C’est sûr que nous avons un gros souci devant. On se procure des occasions mais sans parvenir à les concrétiser. La suspen- sion de Merzougui et l’absence de Abid nous ont été préjudiciables. Mais je ne cherche pas de prétextes pour expliquer ce faux pas. Je ne suis pas du genre à fuir mes responsabilités. En ma qualité de premier responsable de la barre technique, je dois travailler et me creu- ser les méninges pour trouver des solu- tions en attaque.»

ser les méninges pour trouver des solu- tions en attaque.» «Instinctivement, mes joueurs se fo- calisent

«Instinctivement, mes joueurs se fo- calisent sur la coupe»

Pour préserver son groupe, Amrouche re- nouvelle sa confiance à ses joueurs qui, selon lui, retrouveront incessamment leur efficacité offensive. «Il ne faut pas se voiler la face, instinctivement, mes joueurs se focali- sent plus sur la coupe que sur le champion- nat. On doit trouver le juste équilibre entre les deux compétitions.»

«Il faut réagir, car nous sommes à cinq points de la relégation et proche du podium aussi»

Amrouche met l’accent sur l’importance de réagir rapidement pour mettre fin à cette série de matchs sans victoire qui pèse sur le moral des Chnaoua et des dirigeants du club. «On sait qu’il faut rapidement réagir, car nous sommes à cinq points de la reléga- tion. Mais nous sommes aussi proches du po-

«Nous avons eu affaire à une équipe ultra-défensive»

L’ancien joueur du Mouloudia met en exergue la tactique ultra-défensive du Nas- ria qui, selon lui, a refusé de jouer. «Nous avons eu du mal à trouver la faille, car le NAHD a refusé de jouer. Avec tout le respect que je dois à cette formation, il faut se mettre à l’évidence qu’elle a opté pour une tactique ultra-défensive en opérant par des contres. Et cela a compliqué notre tâche.»

dium. L’écart entre toutes les équipes est très serré. On se donnera à fond, vu que les matchs restants sont très importants pour nous, et bien les négocier pour être à une place plus confortable qui reflète le standing du club.»

«Mon cœur en prend un coup quand les Chnaoua quittent le stade déçus»

«Etant un enfant du club, je suis, bien évi- demment, l’homme le plus triste quand nos supporters repartent la mort dans l’âme. J’ai le cœur déchiré en voyant les Chnaoua tristes.»

«Nous devons arracher un succès face au RCA»

Il est primordial pour le Doyen de re- nouer avec la victoire avant le grand rendez- vous. Amrouche le sait et le fait savoir de vive voix : «Certes, nous avons été accrochés par une excellente équipe du NAHD dans un derby serré. Maintenant, il faut tourner la page et se focaliser sur la rencontre du week- end prochain. Nous devons retrouver le che- min du succès contre le RCA. Ce ne sera pas facile, car nous avons vu ce dont est capable cette équipe de Larbâa. Mais la victoire est impérative pour mieux préparer l’aventure en Coupe d’Algérie.» Amrouche fut par la suite apostrophé par des Chnaoua soucieux de connaître les raisons de ce malaise moulou- déen.

T. Che

Betrouni rencontrera Amrouche aujourd’hui Amrouche Le semi-échec concédé ven- pourra faire dredi dernier face
Betrouni rencontrera
Amrouche aujourd’hui
Amrouche
Le semi-échec concédé ven-
pourra
faire
dredi dernier face au NAHD n’a
confiance
pas manqué de faire réagir le
à
premier responsable du club,
Khiter
et
à
qui n’a pas admis que son
aussi d’autres Une
équipe passe une fois de plus à
jeunes
côté de son sujet. Achour Be-
au
trouni a pris attache avec Lotfi
RCA
Amrouche pour se rencontrer
Déçu
par
rendement
ce dimanche. Bien qu’il ac-
de
certains
de
ses
joueurs
corde sa confiance au coach, il
lors
du
derby,
Lotfi
Am-
n’en demeure pas moins que le
rouche
et
face
à
à à le l’indispo- face était au
premier responsable du club
nibilité
de
qui
n’a
souhaite avoir des explica-
toujours
pas
purgé
sa
tions sur certains points, du
suspension,
à
titu-
fait que l’équipe n’a pas mon-
lariser
Yahia
Khiter
lors
du
prochain
match
tré un visage rassurant. Le
président du Mouloudia veut
de
championnat
au
Le Mouloudia n’a gagné qu’un match
depuis l’entame de la phase retour
prendre les choses en main
RCA.
solution
envi-
sagée
afin
de
donner
un
nouveau
souffle
com-
partiment
qui
n’arrive
toujours
pas
trouver
de
À six journées de la fin de cet exer-
cice, le MCA n’est toujours pas par-
venu à trouver ses repères durant la
phase retour du championnat. Les ré-
sultats enregistrés sont loin de répon-
dre aux attentes des Mouloudéens et
les coéquipiers de Hachoud doivent se
remettre en cause dans l’espoir de ter-
miner la saison en force. Au rythme où
vont les choses, le MCA risque de per-
dre tous ses objectifs, car l’équipe
n’arrive plus à convaincre et rien donc
ne peut garantir une consécration en
coupe d’Algérie. Quant au podium, on
peut dire d’ores et déjà que la mission
des Vert et Rouge s’est compliquée,
en laissant filer beaucoup de points
lors de cette phase retour. Si le Mou-
loudia se retrouve actuellement au mi-
lieu du tableau, c’est pour la simple
raison que l’équipe n’a réussi à gagner
qu’un seul match depuis l’entame de
la phase retour. En effet, sur les sept
matchs disputés durant cette seconde
partie de l’exercice, les coéquipiers de
Hachoud n’ont réussi à prendre le des-
sus que sur le RCR qui joue sa survie
en élite et c’était à l’époque d’Ighil.
Huit points seulement ré-
coltés sur les vingt-sept
qui étaient en jeu
qu’un seul match sur les onze
dernières rencontres. Le MCA
n’a aussi réussi à inscrire que
trois buts seulement dans les
onze derniers matchs disputés,
ce qui résume le parcours en
dents de scie réalisé par
l’équipe.
à solutions.
Outre
Khiter,
coach
pense
aussi
faire
avant que l’équipe ne sombre
davantage, car le NAHD
pouvait l’emporter sans que
personne n’aurait crié au
scandale, si on tient compte
des occasions franches que
les poulains de Bouzidi se
sont créées.
confiance
d’autres
Pour illustrer la situation à laquelle
est confrontée le MCA, il suffit tout
simplement de jeter un coup d’œil sur
le nombre de points récoltés par
l’équipe depuis l’entame de cette se-
conde phase retour du championnat.
En effet, les coéquipiers de Hachoud
n’ont pris que huit points sur les vingt-
sept qui étaient en jeu, par une simple
opération arithmétique, on peut dire
que le MCA a perdu plus des deux
tiers des points, soit un taux de réus-
site de 27,58 %, qui illustre parfaite-
ment la maigre récolte du Doyen.
jeunes
joueurs
qui
seront
convoqués
week-end
prochain,
l’image
Il est en colère
contre ses joueurs
Bien qu’il ne fût pas au
stade et ce, pour des rai-
de
Sept rencontres se
sont soldées par un
score vierge depuis le
derby de l’USMA
Bramki
qui
assu-
rer
l’animation
du
jeu.
Derrardja
retrou-
vera
sa
place
de
ti-
Sur les onze derniers matchs
tulaire
livrés par le MCA, sept rencontres
se sont soldées par un score
vierge, là aussi on peut dire que
ce sont des signes qui ne trom-
pent pas, lorsqu’on dit que le
Doyen a réalisé un parcours mitigé
cette saison. Les Mouloudéens doi-
D’autre
Walid
Derrardja
qui
vient
à re- en à
de
trouver
la
compétition
faisant
sa
rentrée
face
Les chiffres ne plaident pas
en faveur du MCA
son
ancienne
équipe
le
NAHD
en
cours
de
jeu,
Cependant, cette situation que le
Mouloudia traverse, remonte à la
phase aller du championnat du fait
que l’équipe ne se soit contentée que
de deux points lors de ses deux der-
niers matchs aller, livrés respective-
ment face à l’USMA et l’ESS.
Autrement dit, l’équipe n’a gagné
vent se remettre en cause et avoir
un sursaut d’orgueil pour le reste
du parcours.
sera
titularisé
face
au
RCA,
lui
tout
de
même
l’auteur
d’une
Kamel M.
à a Abid part, le le pourra offensif qui songe face prestation. longue
Contrairement
certains,
sons personnelles, Be-
trouni a suivi la partie sur
le petit écran et il était en
colère contre les joueurs.
Il n’a pas apprécié le ren-
dement de l’équipe en
dépit des moyens four-
nis par la direction du
club pour les mettre
dans les meilleures
conditions. En effet, le
président du Moulou-
dia et malgré la situa-
tion difficile que le club
traverse sur le plan fi-
nancier, n’a ménagé
aucun effort pour permettre aux
coéquipiers de Hachoud de se
préparer à Tlemcen en prenant
leurs quartiers dans le luxueux
hôtel Renaissance et en effectuant
toutes les séances d’entraînements
sur du gazon naturel. Il était
presque certain que l’équipe allait
battre le NAHD, car il avait
constaté à Tlemcen qu’il y avait
un bel état d’esprit, ce qui a d’ail-
leurs soulevé son mécontente-
ment.
On parle d’un renforce-
ment de la barre technique
À croire une source digne de
foi, on laisse entendre que Be-
trouni et en concertation avec
certains de ses pairs et songe à
renforcer le staff technique par les
services d’un entraîneur qui épau-
lera Amrouche dans sa mission,
ce qui permettra à ce dernier de
travailler en toute quiétude, mais
aussi de trouver des solutions
pour l’avenir. Reste à savoir main-
tenant quelles seront les décisions
qui seront prises lors de cette réu-
nion, lorsqu’on sait que Am-
rouche exposera aussi son point
de vue sur ce sujet, car il n’a pas
manqué de crier ouvertement à
qui veut l’entendre qu’il n’a pas de
solutions sur le banc pour donner
un nouveau souffle à la ligne d’at-
taque qui reste le maillon faible
de cette équipe du MCA. Toute-
fois, d’autres volets seront sans
aucun doute débattus, lorsqu’on
sait que les deux hommes tien-
nent à tout remettre en ordre à
l’approche de la demi-finale de la
Coupe d’Algérie, où l’équipe a be-
soin de se mettre en confiance
avant cette épreuve. Kamel M.
honorable
Derrardja
montré
de
bonnes
dispositions
en
dépit
de
sa
ab-
sence
des
terrains.
K.M.
N° 3325 LIGUE 1 MCA Dimanche 13 3 avril 2016
N° 3325
LIGUE
1 MCA
Dimanche
13
3 avril
2016

Mokdad

Aligné en seconde période pour boos- ter l’attaque algéroise, Abdelmalek Mokdad a montré de belles
Aligné en seconde
période pour boos-
ter l’attaque algéroise,
Abdelmalek Mokdad a
montré de belles choses. Le
milieu de terrain estime que la
situation du club n’est pas alar-
mante, même s’il faut mettre
une croix sur le championnat et
se focaliser sur la coupe.

Avec sept matchs sans prendre de but, Chaouchi, le maillon fort

Contrairement à l’aller où il avait commis des erreurs fa- tales, Fawzi Chaouchi a été ir- réprochable avant-hier face au NAHD. L’enfant de Bordj Me- naïel a réalisé deux arrêts déci- sifs, surtout en seconde période, qui ont évité le pire à son équipe. Sa prestation de haute facture ne fait que confirmer son retour en force depuis le début de l’année 2016. Les chiffres sont là pour témoigner de la forme olym- pique du longiligne portier mouloudéen. D’ailleurs, aux statistiques d’avant-hier, ce keeper a réalisé son septième match, toutes compétitions confondues, sans prendre la moindre banderille. Décisif contre l’USMB, l’ASMO, l’USMH, le DRBT et le NAHD, il faut reconnaître qu’il est le maillon fort du vieux club algérois.

Fawzi lance un signal fort au sélectionneur national Au moment où la critique fuse de partout sur la forme de Raïs Mbolhi, à la dérive contre l’Ethiopie, Fawzi Chaouchi s’affirme en Ligue 1 Mobilis comme une évidence pour le sélectionneur national. Même si le keeper veut se focaliser sur la coupe pour la remporter avec le Mouloudia, son retour en Equipe nationale est ina- voué jusqu’à présent. Mais en maintenant cette régularité, il est certain qu’il signera tôt ou tard un retour chez les Verts. T. Che

«Notre situation n’est pas si alarmante que ça, mais il faut réagir contre le RCA»

C’est un sentiment de frustration qui doit prédomi- ner suite à ce match nul concédé face au Nasria… Oui, nous sommes déçus de ne pouvoir offrir une victoire à nos supporters. Cer- tainement, nous sommes frustrés, vu que nous avons eu le monopole du ballon, mais sans parvenir à concrétiser cette domination. Qu’est-ce qui vous a manqué pour renouer enfin avec la victoire ? Nous manquons de réus- site. Avec Merzougui sus- pendu et Abid absent, on n’a

pas d’autres options devant. Mais il faut faire avec. On doit continuer à travailler pour re- trouver cette efficacité qui nous fait défaut depuis quelque temps. Après cette contre-perfor- mance, vous pouvez dire adieu au podium… Il ne faut pas se leurrer, après ce match nul, on peut mettre une croix sur le championnat, même si nous devons nous bat- tre jusqu’au bout. Mais, la coupe reste notre seul et unique objec- tif. A cinq points de la reléga- tion, il y a même de quoi nourrir quelques inquié- tudes, car jusqu’à preuve du contraire, vous n’avez tou- jours pas assuré votre main- tien… C’est très serré en champion- nat, à l’exception de l’USMA qui a creusé l’écart, tout le monde se

tient dans un mouchoir de poche. A nous de nous accro- cher, à commencer par le match du week-end prochain face au RCA que nous devons gagner. Mais, il faut reconnaître que la coupe demeure notre planche de salut. C’est l’épreuve popu- laire qui nous permettra de sau- ver la saison. Vous avez réalisé une bonne entrée qui vous mettra en confiance pour la suite… Je travaille d’arrache-pied pour être apte à jouer lorsque le coach me fait signe. J’ai tout tenté afin de forcer la décision, mais la défense du NAHD, bien regroupée, a eu le dernier mot. Personnellement, je vais tout faire pour aider mon équipe à s’imposer et à aller au bout dans l’épreuve populaire. Entretien réalisé par Tarek-Che

Le podium s’éloigne pour le Mouloudia

Tenu en échec vendredi dernier par le NAHD, le MCA a raté une belle opportunité de renouer avec le succès et relancer ses chances pour terminer la saison sur le podium. En effet, il avait besoin d’une victoire pour se rapprocher de la seconde ou la troisième place du classement et suivre de près la course, lorsqu’on

sait qu’il reste seulement six journées

à disputer pour le reste de la saison. Malheureusement pour le Doyen, il a une nouvelle fois sombré devant sa galerie, bien que toutes les condi- tions étaient réunies pour que l’équipe l’emporte.

Le reste du calendrier n’arrange pas ses af- faires

Bien que rien ne soit encore joué pour le MCA, tout reste possible pour voir l’équipe réaliser une fin de parcours tonitruante. Cependant, les choses ne s’annoncent pas aussi fa- ciles pour la bande à Amrouche qui aura un calendrier pour le moins dif- ficile. Elle aura à jouer en déplace- ment face à deux formations qui sont en course pour le podium, à savoir le MCO et le MOB. Quant aux rencon- tres que le MCA livrera à Alger, il y aura l’USMA dans un derby pro- metteur, une équipe du CSC qui luttera pour sa survie en élite, et l’ESS dans le cadre de l’ultime journée du championnat. Le Mouloudia est appelé donc à réa- liser de gros efforts car même le goal-average particulier face à des équipes comme le CRB, la JSS ou le DRBT ne plaide pas en sa faveur.

En colère suite à sa non-titula- risation, Azzi reca- Bouhenna : «Il ne nous reste
En colère
suite à sa
non-titula-
risation,
Azzi reca-
Bouhenna : «Il ne nous
reste que la Coupe pour
sauver notre saison»
dré par
Amrouche
Alors qu’il pensait
dur comme fer qu’il
allait être reconduit
en défense centrale,
Ayoub Azzi était
abasourdi en appre-
nant qu’il était sur le
banc. Une situation
qui a mis en colère
le joueur qui n’a pas
hésité à faire part de
ses sentiments à son
coach. Amrouche,
en sa qualité de pre-
mier responsable de
la barre technique, a
très vite recadré son
joueur en lui spéci-
fiant qu’il devait se
plier à ses exigences
et ses choix, à l’ins-
tar de tous ses ca-
marades. Joint par
nos soins, Azzi a re-
fusé de faire toute
déclaration.
Pour son retour à la compétition,
après une absence due à une bles-
sure, Rachid Bouhenna s’est montré
à la hauteur de l’événement. Solide et
propre dans ses interventions au sol
et intraitable dans le jeu aérien, le
Franco-Algérien a été l’une des satis-
factions de ce derby assez terne dans
son ensemble. «Certes nous sommes
tombés sur une solide équipe du
NAHD bien regroupée en défense.
Nous avons dominé le match mais
sans parvenir à trouver la faille. Ce
match nul n’arrange guère nos af-
faires. D’ailleurs, après ce résultat on
peut dire adieu au podium et il nous
reste la Coupe d’Algérie pour sauver
notre saison.»
tient à défen-
dre ses ca-
marades
Gourmi et
Aouedj qui ne
doivent pas as-
sumer tous les
maux de l’équipe
mouloudéenne. «Il ne
faut pas incriminer
Aouedj et Gourmi qui font de
leur mieux. Le manque d’effi-
cacité est dû surtout au dé-
part de Salah Eddine et à
la suspension de Merzou-
M. L.
«N’incriminons pas Aouedj et
Gourmi, le départ de Salah
Eddine et la suspension de
Merzougui expliquent notre
inefficacité»
Bouhenna, avec son œil avisé,
gui. Cela offre moins de
choix au coach pour ani-
mer le front de l’at-
taque», dira le
défenseur central mou-
loudéen qui a fait une
très bonne impression
face au Nasria.
Des supporters ont demandé à Am- rouche de mettre sur le banc certains joueurs Amrouche
Des supporters
ont demandé à Am-
rouche de mettre sur le
banc certains joueurs
Amrouche a été apostrophé par une
dizaine de supporters à l’issue du match
face au NAHD, qui n’ont pas hésité à lui de-
mander de reléguer sur le banc certains
joueurs qui sont loin de donner satisfaction.
Amrouche a mis en exergue le fait d’avoir un
choix limité, surtout en attaque. «J’ai donné
leur chance à tous les joueurs. Je n’ai lésé
personne», a-t-il lancé à ses interlocu-
teurs qui réclament des change-
ments prochainement.
T. Che
Reprise de-
main à Bouchaoui
C’est demain après-midi
que les joueurs se remettront
au travail. Tout le monde mettra
le cap sur un autre match face,
cette fois-ci, au RCA, qui a déjà
deux pieds en Ligue 2 Mobilis.
Amrouche devra trouver les
mots justes pour remettre ses
troupes dans le sens de la
marche.
à
T.Che
T. Che

La victoire devient impérative face au RCA

Cependant et avant de disputer ces rencontres, le MCA effectuera la se- maine prochaine un périlleux dépla- cement au stade Smaïl-Makhlouf pour donner la réplique au RCA. Tout autre résultat que la victoire risque de compromettre sérieuse- ment les chances de la bande à Amrouche pour décrocher cette place qualificative à la LDC ou la

Coupe de la CAF. Ainsi, les Mou- loudéens doivent impérativement l’emporter face à une équipe qui joue sa survie en élite, mais qui tient

K.M.

préserver l’éthique sportive.

N° 3325 14 LIGUE Dimanche 1 3 avril 24 e Journée 2016 Standing ovation pour
N° 3325
14
LIGUE
Dimanche
1
3 avril
24 e Journée
2016
Standing
ovation pour
Meghni
Que d'absents dans les
rangs du CSC !
USMB
0 - 0
CSC
Six habituels titulaires dans les rangs
du vieux club constantinois n'ont pas ef-
fectué le déplacement à Blida
pour di-

Mourad Meghni a eu droit à une standing ovation, au mo- ment de son entrée sur le terrain, en compagnie des remplaçants de l'équipe du CSC. L'ex-internatio- nal a répondu amicalement aux supporters de l'USMB en effec- tuant de grands gestes de la main.

Il a remplacé Djillalahine Mourad Meghni a fait son en- trée sur le terrain à la 50'. Il a remplacé l'attaquant de pointe, Djillalahine. Comme ses coéqui- piers, il a passé le plus clair de son temps à défendre.

verses raisons. C'est dire tout le mal qu'a

eu Gomez pour composer la liste des 18 et surtout le onze qui s'est présenté à l'appel de l'arbitre hier au stade Brakni de Blida

Mekkaoui, Mellouli, Messaadia, Koné blessés

Quatre joueurs de l'effectif professionnel du CSC sont blessés, Mekkaoui, Mellouli, Messaadia et Koné. Si ces deux derniers doivent encore observer quelques jours de repos, Mekkaoui reprendra dès ce lundi. Mellouli a été incorporé à la toute dernière minute de la rencontre.

Stade : Brakni (Blida) Affluence : nombreuse Arbitres : Boukhalfa, Zerhouni, Bourrechou Avertissements : Bahri
Stade : Brakni (Blida)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Boukhalfa, Zerhouni, Bourrechou
Avertissements : Bahri (65'), Cheklam (78') CSC
------------------------------
USMB : Ouadah, Tsamda
(Fekkih 80'), Benhaoua, Laïfaoui,
Bedrane, Heriat, Maroci, Amiri (Boudina55'), Ounes (Sylla 69'),
Mellika, Hichem Cherif.
Entraîneur : Zoheir Djelloul
------------------------------
CSC : Cédric, Bahri, Chorfa, Cheklam, Bencherifa, Djillalahine
(Meghni 56'), Annane, Gherbi (Belakhdhar 76'), Bezzaz, Boulemdaïs
(Mellouli 90'+1), Sammer.
Entraîneur : Gomez
(Mellouli 90'+1), Sammer. Entraîneur : Gomez A vant le coup d'envoi de ce match, une seule

A vant le coup

d'envoi de ce

match, une

seule unité sé-

parait les for-

mations de Blida et de Constantine. Par ailleurs, le CSC, tout comme l'USMB, sont très proches des relégables. Lors d'un match qui s'est joué la veille, la victoire du RCR sur l'USMA a réduit l'écart entre les équipes sur la me- nace. Tout cela a donné du piment à un match qui a tenu toutes ses promesses, même s'il s'est terminé sans but inscrit. La tac- tique adoptée par Zoheir Djelloul au coup d’envoi du match a considérable- ment gêné les Constanti- nois qui ne plieront pas.

Ça se complique (sérieusement) pour Blida !

plieront pas. Ça se complique (sérieusement) pour Blida ! danger dans le camp des joueurs du

danger dans le camp des joueurs du CSC qui se contenteront de défendre, laissant seul Djillala- hine en pointe. C'est aussi sur balle arrêtée que les poulains de Zoheir Djelloul se montreront menaçants comme ce fut le cas à la 44'. Le coup franc d'Ounes rasera le montant de Cédric. Juste avant la mi-temps, le portier du CSC sauvera du poing une situation dangereuse devant Hichem Cherif. La pause sur- viendra sur un score blanc qui n'illustre pas la nette domination des Blidéens. Juste avant la pause, Amiri perdra son duel face à Cédric. Les choses s’emballeront en seconde période et ce sont les Blidéens, encore une fois, qui se mon- treront dangereux. Suite à un contre très rapide, Mellika effectuera un centre au cordeau, à la 52', que Hichem Cherif reprendra juste au-dessus de

la barre transversale de Cédric. Trois minutes ne se sont pas écoulées que Benhaoua effectuera un centre que reprendra sans contrôle Mellika, sans toutefois trouver le cadre.

La bataille des tranchées Les Constantinois se li- béreront quelque peu et ils amorceront des rushs, sans conséquence. Ce sont plutôt les joueurs de Zoheir Djelloul qui se montreront dangereux par Sylla, dont la reprise de la tête sera difficile- ment déviée par Cédric (68'). Deux minutes plus tard, Cheklam sauvera sur la ligne un but tout fait. A partir de cet ins- tant, le jeu se cantonnera au milieu du terrain où la bataille pour la conquête du ballon fera rage.

Le siège en règle des Blidéens Les deux récupérateurs, Heriat et Maroci, qui avaient à jouer un rôle d’essuie-glace devant leurs défenseurs, étaient sur tous les ballons. La pre- mière réelle occasion de la rencontre sera à l'actif de l'USMB. A la 8', Hichem Cherif expédiera un mis- sile des vingt mètres que le portier constantinois aura du mal à dévier. Le moins que l'on puisse dire est que le défenseur latéral droit du CSC a eu un début de match très compliqué. Le responsable en est Mel- lika qui mettra le feu dans le camp constantinois à chaque fois qu'il avait le ballon. C'est d'ailleurs lui qui a failli ouvrir le score à la 14' suite à un sla- lom dans la surface. Les Blidéens ont entamé la rencontre de la plus belle des manières sans cependant arriver à être efficaces. Le CSC s'est montré dangereux à la 23' par son attaquant de pointe, Djillalahine, qui re- prendra sans contrôle un ballon qui n'inquiétera pas Ouadah.

Hichem Cherif aurait pu… Les Blidéens se rueront en attaque pour tenter d'ouvrir la marque. A la 30', Hichem Cherif obli- gera Cédric à sortir le grand jeu pour dévier le cuir en corner. Les locaux continueront à porter le

Quelle parade de Cédric! Les rushs blidéens se multiplieront devant des joueurs du CSC atten- tistes. Fekkih, qui venait de remplacer Tsamda, adressera un tir en coin que Cédric déviera en corner suite à une su- perbe parade. Les occa- sions se succéderont et, à la 85', Heriat ratera le cadre suite à un coup franc des vingt mètres. Trois minutes plus tard, Sylla partira à la limite du hors jeu et son tir sera stoppé par Cédric. Une minute plus tard, Ben- haoua aurait pu libérer les siens si son tir n'était pas passé à quelques centimètres du cadre. Les choses en resteront là et les efforts des Blidéens n'ont pas été récompensés devant une équipe du CSC qui est arrivée à ses fins en empochant le point qu'elle était venue chercher du côté de la Mitidja. Ce nul à domicile complique sérieuse- ment la situation des joueurs de l'équipe de la ville des Roses qui doivent se transcender lors du dé- placement à Béjaïa pour le compte de la pro- chaine journée. Ce sera bien sûr un tout autre match.

S.B.

Cédric a tout arrêté

Le portier constantinois a tout simplement été époustouflant. Au plus fort de la domination des Blidéens, il a effectué coup sur coup trois arrêts exception- nels. Impérial dans sa surface, Cédric a mis en confiance ses partenaires en faisant preuve d'une grande assurance.

partenaires en faisant preuve d'une grande assurance. Les attaquants de l'USMB très maladroits Si l'USMB

Les attaquants de l'USMB très maladroits

assurance. Les attaquants de l'USMB très maladroits Si l'USMB a concédé un nul lourd de conséquences

Si l'USMB a concédé un nul lourd de conséquences sur la pe- louse de son terrain fétiche, elle le doit surtout au manque de d'inspiration et aussi à la mala- dresse de ses attaquants. Zoheir Djelloul a eu beau essayer des variantes, rien n'y fera. Sa ligne avant fera preuve d'une ineffica- cité désolante. C'est ce volet qui doit être l'objet de toute l'atten- tion des membres du staff de l'USMB, lors des prochaines séances d'entrainement.

Le

C

hiffre

lors des prochaines séances d'entrainement. Le C hiffre 34 Ils étaient 34 supporters du CSC à

34

Ils étaient 34 supporters du CSC à avoir fait le dépla- cement à Blida. La curiosité est qu'ils ont tenu à voir le match au milieu des fans bli- déens. Il est certain que le re- tour vers la ville des Ponts s'est fait dans la joie et la bonne humeur après le nul réalisé contre un concurrent direct pour la lutte contre la relégation.

Guerrabis et Voavy suspendus

En plus des quatre joueurs

blessés, deux autres éléments

sont suspendus,

Voavy qui ont été tous deux sanctionnés pour cumul d'aver- tissements.

Guerrabis et

sanctionnés pour cumul d'aver- tissements. Guerrabis et Gomez «Satisfait quand même» « Très honnêtement, je

Gomez «Satisfait quand même»

« Très honnêtement, je pense que nous aurions

mérité mieux que ce résultat nul. Les occasions les plus franches étaient pour nous. Je suis quand même satisfait car il y a peu d'équipes capables de prendre des points à Blida. Mes joueurs ont accom- pli à merveille la mission qui leur était dévolue. Suite au dernier faux pas à domicile, il nous fallait gagner en confiance et ce point pris contre un adversaire di- rect est une excellente chose ».

contre un adversaire di- rect est une excellente chose ». Zoheir Djelloul «Pas de quoi s'affoler»

Zoheir Djelloul «Pas de

quoi s'affoler»

« Mon équipe a affronté un adversaire qui n'a ab-

solument rien montré, si ce n'est un refus total de jouer. Mes joueurs n'ont aucun regret à avoir car ils se sont bien battus et ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Nous nous sommes créé un grand nombre d’occasions et c’est surtout le manque de réussite et les qualités du gardien adverse qui ont fait que nous n’avons pas réussi à scorer. Nous au- rions voulu gagner ce match face à un concurrent pour la lutte en vue du maintien. Que voulez-vous ? Le football est ainsi fait. Cependant, nous avons les moyens de nous ressaisir et il n'y a pas de quoi s'affoler ».

nous ressaisir et il n'y a pas de quoi s'affoler ». Laïfaoui «Nous avons laissé filer

Laïfaoui «Nous avons laissé filer deux précieux points»

« L'enjeu dû à la position au classement des deux équipes nous a quelque peu crispés. Nous aurions pu prétendre à mieux dans ce match si ce n’est cet inexplicable manque de réussite. Nous avons varié nos attaques, en vain. C’est à ce niveau qu’il y a un énorme travail à faire. Il est certain que nous avons perdu deux précieux points que nous devons ré- cupérer au plus vite. Il y a encore des matchs à jouer et je suis optimiste. L'USMB restera en L1 Mobilis ».

S.B.

Benamara out

Une seule absence était à déplorer du côté de l'USMB, celle de Benamara. Tota- lement remis de sa blessure de la cheville, le latéral droit blidéen ne reprendra les en- traînements que ce lundi.

A guichets fermés

La rencontre qui a opposé l'USMB à son hôte, le CSC, s'est déroulée en présence d'un public très nombreux. Les gradins et les tribunes du my- thique stade Brakni étaient pleins à craquer. Le spectacle était présent dans les tribunes.

Mellika titulaire

Contre toute attente, Mellika a été ali- gné d'entrée de jeu par Zoheir Djelloul. Le numéro 10 de l'USMB ne s'est entraîné que deux fois, la semaine passée. Il a bien fait ce qu'il avait à faire lors de la période qu'il a passée sur le terrain.

Boudina sur le banc des remplaçants

Boudina a perdu sa place de titulaire. Zoheir Djelloul lui ayant préféré Mellika, il s'est contenté d'une place sur le banc des remplaçants.

Aksas sanctionné

Cela fait plusieurs matchs que Aksas n'est pas convoqué par Gomes. En effet, le défenseur central du CSC a été suspendu par la direction du club et cela en plus d'une amende financière.

U21. USMB 0- CSC 1 Les Espoirs de l'USMB ont été défaits par leurs homo-
U21.
USMB 0-
CSC 1
Les Espoirs de l'USMB ont
été défaits par leurs homo-
logues du CSC sur la plus petite
des marges. Cette défaite fait
suite à une série de contreper-
formances qui ont coûté aux
protégés de Haddou plu-
sieurs places au classe-
ment.
N° 3325 LIGUE 1 USMA Dimanche 15 3 avril 2016 Les U21 toujours à la
N° 3325
LIGUE
1 USMA
Dimanche
15
3 avril
2016
Les U21 toujours
à la 1 re place
RadouaniRadouaniRadouaniRadouaniRadouaniRadouani
Si les joueurs de l’équipe pre-
l l
Les internationaux
réintégreront
le groupe lundi
mière se sont inclinés face au
Benkhemassa, Ferhat,
RCR, les U21, eux, ont réussi à décro-
l l
Darfalou, Benayada,
cher un match nul. Ce résultat leur a
permis de garder la première place au
classement qu’ils occupent avec l’ESS
vu que les deux formations comptent
le même nombre de points. Le CRB
qui aurait pu reprendre les com-
mandes en cas de victoire hier
face à l’Entente au stade du
20-Août continue de suivre
le duel entre les deux clubs
de près puisqu’un seul
point le sépare d’eux.
«Relever la tête
dès le week-end
prochain»
Les U19
cartonnent,
les U20 calent
P our sa première titularisation en équipe première,
Saâdi Radouani a donné le meilleur de lui-même mais
finalement ça n’a pas suffi à faire éviter une nouvelle
défaite aux siens, la troisième cette saison. Contacté au
bout du fil, le jeune défenseur polyvalent, capable d’évo-
luer comme arrière latéral droit ou dans l’axe et même en
l l Si les espoirs
ont pu garder leur
tant que milieu de terrain, est revenu sur ce match qui a
opposé l’actuel leader de la Ligue 1 Mobilis au RCR.
première place au clas-
sement malgré le fait
qu’ils n’aient pas gagné
leur rencontre avant-
hier, les U19, eux, ont
brillé samedi matin
puisqu’ils sont allés s’im-
poser à Reghaïa face à la
formation locale sur le
score de trois buts à zéro.
Les U20 ont été moins bons
puisqu’ils se sont contenté
d’un match nul et c’est sur le
score d’un but partout que la
partie qui les a opposés au
NARBR s’est terminée.
Khoualed et Andria ont tous
été ménagés contre le RCR,
une décision qui leur a permis
de souffler un petit peu après
tous les longs voyages qu’ils
ont effectués lors de la trêve
internationale. Pour rappel, les
Olympiques se sont rendus à
Seoul où ils ont disputé une
double confrontation contre la
Corée du Sud tandis que le ca-
pitaine d’équipe s’est déplacé
avec les Verts en Éthiopie et le
Malgache est rentré chez lui
avant de disputer un match
contre la République centra-
fricaine. Ils seront tous de re-
tour parmi le groupe lors de la
reprise programmée pour de-
main après-midi.
Seguer est resté
à Relizane
l l Contrairement à ses
coéquipiers, Mohamed
Meftah purge
Suspendu, Mohamed Rabie
l l
Meah n’a pas été du voyage avec
Seguer n’est pas rentré à Alger
avec le groupe après la fin du
match disputé avant-hier
puisqu’il a eu le feu vert pour
rester à Relizane, sa ville na-
tale. Le meilleur buteur du
club jusque-là passera donc
ses jours de repos en famille et
ne prendra la route pour la ca-
pitale que demain matin. Pour
rappel, chez lui, Seguer a eu
droit à un accueil chaleureux
de la part des dirigeants et
joueurs du Rapid.
le groupe à Relizane. L’arrière latéral
droit des Rouge et Noir a été obligé de
faire l’impasse sur cette rencontre
contre le RCR pour purger, désormais
c’est chose faite. Le défenseur formé à
la JSK et passé par la JSMB pourrait
donc renouer avec la compétition offi-
cielle dès le week-end prochain à l’oc-
casion de la réception de la JSS. Un
match programmé pour le samedi 9
avril, au stade Omar-Hamadi.
Boudebouda
toujours à l’écart !
Les jours se suivent et
l l
se ressemblent pour Bra-
Deux jours de repos
Les membres de la délégation
l l
usmiste ont quitté Relizane
quelques minutes seulement après la
fin du match contre le RCR, il leur a
fallu ainsi plusieurs heures de retour
pour qu’ils arrivent à Alger. Une fois
qu’ils sont arrivés à Bologhine, les co-
équipiers de Farouk Chafaï ont été in-
Tout d’abord, quelle
analyse faites-vous à
propos de la rencon-
tre qui vous a oppo-
sés au RCR ?
Que voulez-vous
que je vous dise ?
Bien sûr que nous au-
rions voulu rempor-
ter ce match mais
malheureusement ça
n’a pas été le cas. C’est
normal que je sois
déçu, que nous soyons
tous déçus, parce que
notre but était de réaliser
la meilleure performance
possible. Nous avons fait
tout ce trajet avec l’unique
intention de rester encore
une fois invincibles, hélas
il y a une fin à tout. Nous
avons fini par concéder
une nouvelle défaite, c’est
clair que nous sommes
tristes.
Personne ne s’attendait à un
tel naufrage. Quelles sont les
raisons de cette défaite ?
Je pense que je ne suis pas le
mieux placé pour répondre à une
telle question. Tout ce que je peux
vous dire par contre, c’est que nous
nous sommes donné à fond, mais les
joueurs de l’équipe adverse étaient plus
motivés, plus décidés à gagner et sur-
tout efficaces. Nous avons essayé d’éga-
liser mais le second but des locaux a
fini par nous scier les jambes. C’est
dommage que nous perdions d’une
telle manière mais la suite est encore
longue. Nous aurons l’occasion de faire
oublier à nos supporters cette défaite,
et nous ferons de notre mieux pour re-
lever la tête dès notre prochaine sortie
à Bologhine.
Cette défaite ne vous affectera-t-
elle pas ?
Non, parce que je sais que la vie est
ainsi faite et qu’il y a des jours où on ne
peut pas tout avoir. En ce qui concerne
mes coéquipiers, je sais qu’ils ont assez
d’expérience pour gérer du mieux pos-
sible cette situation. Nous sommes tou-
jours à la première place au classement,
donc il ne faut pas trop paniquer.
Vous avez été titularisé pour la
première fois. Comment avez-vous
vécu ces moments ?
J’ai longtemps attendu ce moment.
J’aurais aimé remporter cette rencon-
tre mais ce n’est pas trop grave, j’aurai le
temps de le faire à l’avenir, inch’Allah.
J’espère que cette titularisation ne sera
pas la dernière et fera appel à beaucoup
d’autres parce que mon but est de
m’installer définitivement chez les A et
briller sous le maillot de l’équipe pre-
mière.
Vos coéquipiers vous ont-ils sou-
tenu ?
Oui, ils m’ont apporté leur soutien.
Je profite d’ailleurs de cette occasion
pour remercier tous ceux qui ont tou-
jours cru en moi et m’ont encouragé à
continuer à faire des efforts jusqu’à ce
que j’y arrive. Ma carrière vient à peine
de débuter et j’espère de tout mon cœur
que j’aurai l’occasion de leur montrer
qu’ils n’avaient pas tort de croire en
moi, ce qui ne pourra se produire que
si je suis à chaque fois à la hauteur de la
confiance placée en moi.
Entretien réalisé par Adel Cheraki
him Boudebouda. Le défen-
seur des Rouge et Noir a
débuté une nouvelle fois la
rencontre d’avant-hier sur le
banc des remplaçants. Une si-
tuation qui ne fait pas ses af-
faires, lui qui espère enchaîner
les rencontres pour retrouver
sa place en sélection. N’ayant
pas voulu faire le moindre
commentaire après la fin du
match, l’ancien Mouloudéen
continuera donc de bosser en
attendant d’avoir une nouvelle
fois sa chance. Une chance qui
pourrait bien se présenter dès
le week-end prochain.
A. C.

formés que le premier responsable du staff technique leur avait accordé deux jours de repos. Une bonne nouvelle puisque ça leur permettra de bien ré- cupérer leurs forces avant d’entamer la préparation pour leur prochaine ren- contre en Ligue 1 Mobilis prévue pour samedi prochain.

Les remplaçants déçoivent

Les Rouge et Noir auraient pu être officielle- ment champions d’Algérie de la saison 2015-
Les Rouge et Noir auraient pu être officielle-
ment champions d’Algérie de la saison 2015-
2016 en cas de victoire à Relizane et de défaite
du DRBT, mais aussi celle du MOB et de la JSS.
En fin de compte, les festivités ont été repous-
sées pour au moins une autre semaine après
qu’ils se sont inclinés face au RCR sur le score
de trois buts à zéro. Une défaite qui a fait cou-
ler beaucoup de salive puisque les supporters
n’ont pas apprécié que leur club favori chute de
cette manière face à une formation qui lutte
pour son maintien en Ligue 1 Mobilis. Sans ses
internationaux qu’il a préféré
laisser à Alger pour qu’ils puis-
sent se reposer après tous les
efforts qu’ils ont fournis lors de
cette trêve, Miloud Hamdi a
décidé de faire tourner son ef-
fectif en alignant plusieurs élé-
ments en manque de temps de
jeu à l’image de Mazari, Berre-
fane, Baïteche ou encore Bou-
chema, mais finalement ce
choix s’est avéré mauvais
puisque le fait qu’ils soient res-
tés de nombreuses semaines
sans compétition officielle a
fini par leur jouer un mauvais
tour. La prestation livrée par leur équipe l’a
prouvé d’ailleurs puisque c’était la plus mau-
vaise depuis le début de cette année civile. Mé-
contents de leur situation, les remplaçants ont
eu leur chance mais le cadeau du coach était
empoisonné vu le grand nombre de change-
ments opérés, neuf en tout, seuls Abdellaoui et
Chafaï ont été présents sur la pelouse au coup
d’envoi du derby face au CRB, et cette situation
a fini par les mettre dans une position extrê-
mement compliquée à gérer, surtout lorsqu’on
sait qu’en face il y avait des joueurs que les res-
ponsables du Rapid ont gonflé à bloc leur lais-
sant même le choix de fixer la somme qu’ils
empocheront dans le cas ou ils réussiraient à
battre le leader. Un pari qu’ils ont réussi à la
grande déception des finalistes de la précédente
édition de la Ligue des champions Orange qui
n’ont pas pu marquer des points et auront donc
du mal à contester les choix du Franco-Algé-
rien lors des jours voire des semaines à venir.
Adel Cheraki

Reprise demain après-midi

l l Leur prochain match en Ligue 1 Mobilis prévu pour samedi pro- chain, c’est demain

que les joueurs de l’USMA se retrou- veront une nouvelle fois à Bologhine pour entamer leur préparation pour cette rencontre. La première séance d’entraînement de la semaine se dérou- lera au stade Omar- Hamadi et c’est en fin de journée qu’elle s’effectuera.

N° 3325 16 LIGUE Dimanche NAHD 1 3 avril 2016 Il a osé dire que
N° 3325
16
LIGUE
Dimanche
NAHD
1
3 avril
2016
Il a osé dire que le
Nasria a refusé de jouer
Amrouche
irrite les
Nahdistes !
S i l’on revient au dernier derby contre le MCA, le premier constat qu’on peut tirer, c’est que l’ef-
ficacité a fait défaut aux Husseindéens. Les attaquants ont laissé filer pas mal occasions de
scorer et ont brillé par leurs ratages. Il faut dire que les meilleures occasions de scorer du

Ghazi: «Nous avons réussi un bon coup mais rien n’est gagné»

match étaient à l’actif des Nahdistes, bien précisément à Benaldjia et Ouhadda. Seulement, l’entrai- neur
match étaient à l’actif des Nahdistes, bien précisément à Benaldjia et Ouhadda. Seulement, l’entrai-
neur du MCA, Lotfi Amrouche, a osé tirer sur le NAHD et dire que l’équipe nahdiste a refusé de
jouer et est restée en bloc derrière. Si l’entraineur mouloudéen avait vraiment visionné les
matches de son adversaire, il n’aurait jamais lancé cette phrase ridicule. Si le NAHD est le roi
des derbies, c’est surtout grâce à ce schéma tactique qui le qualifie de défensif. Les joueurs
du Nasria ont donné des leçons d’efficacité à l’USMA, l’USMH, le CRB et à cette équipe
du MCA en aller-retour. A Amrouche de citer une occasion nette pour les Moulou-
déens durant les 90 minutes du derby. Le comble, c’est que ce modeste entrai-
neur n’arrive toujours pas à gagner son premier match en championnat. Il
a à son actif quatre nuls (ASMO, USMH, DRBT et NAHD) et une dé-
faite contre la JSK. Un bilan négatif qui ne plaide guère en sa
faveur. A ce rythme, le Mouloudia risque de rater son
ultime objectif, à savoir la coupe d’Algé-
rie…

Le Nasria roi d’Alger !

L es joueurs du NAHD ont privé les Mouloudéens de leur revanche en les obligeant au partage des

hargneux et accrocheur. Pour revenir à la rencontre en elle-même, on peut d’ores et déjà
hargneux et accrocheur. Pour revenir à
la rencontre en elle-même, on peut
d’ores et déjà dire que le NAHD s’est
racheté après le dernier nul concédé at
home face au DRBT. Les joueurs ont re-
trouvé toutes leurs sensations lors de la
dernière ligne droite du championnat.
Les coéquipiers de Gasmi semblent
avoir retrouvé leurs repères au moment
opportun et n’ont pas déçu. L’équipe ali-
gnée contre le MCA, la plus équilibrée
vu les défections, s’est montrée à la
hauteur malgré les changements
opérés par l’entraineur hussein-
déen. Les trois compartiments
ont bien gardé leur équilibre,
surtout les défenseurs qui
ont réussi un sans-faute.
Dans le même registre, les
Sang et Or devront dés-
ormais préparer leur
prochain match de
championnat contre
la JSK. Un match dé-
terminant qui
pourra ouvrir
grandes les portes du
maintien et donner
des ailes aux protégés
de Bouzidi. Par la
suite, le RCA rendra vi-
site au Nasria au stade
du 20-Août. A l’issue de
ce duel, l’équipe peut as-
surer définitivement sa
survie. Désormais, le Nas-
ria n’est qu’à six points
d’un maintien amplement
mérité en Ligue 1 Mobi-
lis… Youcef M.
Lacet
s’est abstenu
Interrogé pour nous livrer ses impres-
la préparation
sions à l’issue du derby face au MCA, le prépa-
rateur physique du NAHD, Mohamed Lacet, nous
dira poliment : « Désolé, je ne suis pas habilité. Il y a
l’entraineur en chef, Youcef Bouzidi, et l’adjoint, Bilel
Dziri, qui sont les mieux placés et indiqués pour parler
du volet technique. Sur le plan administratif, le président
Mahfoud Ould Zemerli demeure le porte-parole du club
et nul ne peut se prononcer au nom du NAHD à part lui
». « Je ne veux pas déroger à la règle et je réitère
mes excuses sans-faute» lance Lacet. En tout cas,
l’ex-technicien de la DTNA nous a toujours habi-
tué à son franc-parler et continue de faire son
boulot convenablement, sans
bruit. Sur
le terrain, il confirme son savoir-
faire, et c’est déjà une
bonne ré-
disputer la finale de la coupe d’Al-
gérie…
D’abord, quel commentaire faites-vous
sur le nul arraché face au MCA?
Nous sommes rentrés sur le terrain avec la
ferme intention de réussir une belle perfor-
mance. On savait à l’avance que ce ne serait
pas une mince affaire surtout que le MCA
se trouvait dans la même situation que
nous. Nous étions déterminés à arracher
un bon résultat qui nous permettra de
continuer dans la course pour le podium.
Nous avons tenu à ne pas rentrer bre-
douilles. Dieu merci, c’est une bonne
chose pour l’équipe.
Mais vous avez laissé filer trois pré-
cieux points puisque vous avez
eu les meilleures occasions
de scorer…
C’est vrai, on a eu deux
ou trois occasions de but
mais malheureusement
nous n’étions pas efficaces.
Il y a des fois où la chance
vous tourne le dos mais il
ne faut pas faire la fine
bouche. C’est quand même
un bon point de pris dans
un derby imprévisible. On
doit voir les choses de cet
angle et continuer à tra-
vailler pour espérer réussir
quelque chose en fin de
compétition. Nous avons
réussi un bon coup mais
rien n’est gagné.
Vous ne pensez pas que
votre équipe mérite
une consécration vu
son parcours ?
On l’espère bien. Il faut
dire que nous n’avons pas
une grande équipe mais
on a un groupe soudé où
il règne une excellente
ambiance. Le mérite re-
vient à la direction, à sa
tête le président Ould Ze-
merli. Il y a aussi l’énorme
travail accompli par le staff
technique et médical qui
mérite d’être mentionné.
Ajoutez à cette chaine, les
joueurs qui veulent réussir
quelque chose cette saison et qui

points. En effet, le Nasria a enregistré son sixième derby sans défaite. Au 5- Juillet, les Husseindéens n’ont concédé qu’une seule défaite et c’était lors du match aller contre El Harrach. Depuis, les hommes de Bouzidi ont géré parfai- tement leurs derbys. A l’exception de leur début raté, le parcours des Sang et Or demeure impeccable. Ce résultat permet aux camarades de Gasmi de s’adjuger le titre honorifique de la meil- leure équipe algéroise lors des derbys. « On s’est battus jusqu’à l’ultime minute de la rencontre où nos efforts ont été ré- compensés par un bon point. Nous avons réussi à garder notre concentration jusqu’au coup de sifflet final. Le staff technique a toujours insisté sur cet état d’esprit et nous sommes contents de la hargne et la combativité des joueurs. Vous savez, ce nul a précédé une période délicate et nous sommes satisfaits de ce sursaut d’orgueil » nous dira Ishak Gue- bli. Désormais, les joueurs ont la tête à Bel Abbès même si le match face à la JSK se profile à l’horizon… A six points du bonheur… Les Husseindéens ont réalisé vendredi dernier leur cinquième meilleure opé- ration au temple du 5-Juillet. Le coach Youcef Bouzidi était très satisfait du rendement de ses joueurs et nous a

sont poussés à fond par un merveilleux pu- blic qui mérite lui aussi une consécration en fin de saison. Nous sommes sur la bonne voie et nous devons continuer sur la même dynamique pour assurer d’abord le main- tien sans la moindre pression. On doit êtres ambitieux et viser de bons résultats lors de cette dernière ligne droite. Il ne faut pas se contenter des points arrachés à domicile mais aussi il faut réussir de bons coups à l’extérieur. On doit prouver que nous méri- tons une consécration. Comment voyez-vous la suite de la com- pétition ? Sereinement. On va effectuer un stage de six jours au Samitel pour bien préparer le reste du championnat. On fera en sorte de bien préparer d’abord le prochain déplace- ment à Tizi-Ouzou. Par la suite, on pensera à la demi-finale. A présent, le match face à la JSK se profile et on doit se concentrer sur ce rendez-vous. J’estime que ce stage est venu au bon moment pour notre équipe. Personnellement, la direction a bien fait de programmer ce mini regroupement afin d’éviter toute déconcentration. Le staff tech- nique est en mesure de nous éviter tout re- lâchement. Il est assez expérimenté pour bien gérer cette cruciale étape. De notre côté, on doit continuer à travailler avec sé- rieux et préserver le bon état d’esprit qui règne au sein du groupe. Vous étiez le meilleur joueur lors de ce derby ; on ne va pas vous reposer la question quel en est le secret mais quand comptez-vous tirer votre révé- rence ? Dieu merci, j’essaye toujours de donner le meilleur lorsque je suis sur le terrain. J’ac- compli mes 38 ans et je me sens capable de continuer au plus haut niveau et ce, grâce au travail, le sérieux et à l’hygiène de vie. J’ai déjà gagné un titre avec l’US Tunis et perdu une finale. J’ai arraché une coupe avec le MCA et perdu une autre. A l’USMA, mon club de toujours, où j’ai passé 15 ans, j’ai eu la chance de gagner plusieurs titres. A présent, je veux gagner un trophée avec le NAHD en une saison et demi. Il faut dire que le Nasria mérite quand-même une consécration et j’espère que j’aurai la chance de concrétiser ce souhait d’ici à la fin de la saison.

Youcef M.

dressé un bilan positif sur l’équipe. Mal- gré les données qui ont précédé le derby, le Nasria s’en est bien sorti et en serait même sorti victorieux sans que nul crie au scandale. En fin de match, le staff technique n’a pas hésité à félici- ter ses éléments pour leur belle prestation, sur-

tout leur com- portement Début du stage aujourd’hui Afin de garder leur concentration et s’armer
tout leur com-
portement
Début
du stage aujourd’hui
Afin de garder leur concentration et s’armer le
mieux possible, les camarades de Hamza Zeddam ef-
fectueront dès aujourd’hui leur avant-dernier mini
stage de préparation de la saison à l’hôtel le Mas des
Planteurs (ex-Samitel). Ce regroupement de six jours
sera mis à profit évidemment par les joueurs du Nas-
ria pour recharger les
batteries, ce qui leur permet-
tra de bien amorcer le dernier virage. Dans ce sens, le
staff technique a déjà arrêté un programme varié et
semi-léger afin de mettre le groupe en condition. Un
programme qui porte sur un travail foncier un peu in-
tense et de la récupération. Une aubaine pour l’entrai-
neur Youcef Bouzidi afin de peaufiner
physique et d’opérer les réglages nécessaires avant les
deux prochaines sorties face à la JSK et l’USMBA. Par
ailleurs, le coach du Nasria basera son boulot sur le
plan technico-tactique et le volet psychologique. Un
match test est au menu et se jouera contre les U21. En
somme, ce stage tombe à pic pour les joueurs qui sont
appelés à rester motivés durant un mois pour assurer
leur maintien sans la moindre pression mais surtout
espérer
1 N° 3325 LIGUE RCA Dimanche 17 3 Avril 2016 Messaoud : «Tout va rentrer
1
1
N° 3325 LIGUE RCA Dimanche 17 3 Avril 2016
N° 3325
LIGUE
RCA
Dimanche
17
3 Avril
2016

Messaoud : «Tout va rentrer dans l’ordre avant le match du MCA»

Le coach du RC Arbâa, Messaoud So- fiane, se dit satisfait du rendement gé- néral de son équipe, malgré l’absence de plusieurs joueurs, mais les jeunes promus ont su remonter la pente en donnant une bonne image de l’école du RCA. Il nous déclare d’emblée :

«On aurait pu éviter la défaite face au DRB Tadjenanet, car on a bien joué, surtout en seconde période. C’est une défaite au goût d’une victoire vu les problèmes dans lesquels se débat l’équipe.» Et d’ajouter : «Je félicite les jeunes qui ont été à la hauteur en pré- sentant un meilleur visage. Ils étaient sept jeunes Espoirs et je suis très content de leur rendement face au DRB Tadjenanet. Ils ne m’ont pas déçu

et je crois qu’ils sont l’avenir du RCA. Il faut juste les prendre en charge et les mettre dans de bonnes conditions pour qu’ils et progressent davantage». Mes-

saoud

déclare encore : «J’ai discuté

avec le président après le match et il a tenu à me rassurer, que les joueurs se- ront régularisés avant le match du MC Alger. Tout va rentrer dans l’ordre et les joueurs doivent rester donc, concentrés sur leur travail. Quant aux problèmes rencontrés, tout ira dans le sens positif

pour le bien suprême du club. Donc je tiens à rassurer les joueurs que tout sera réglé dans les prochains jours». En conclusion, et pour ce qui est de son avenir avec le RCA, le coach nous a confirmé ce qui suit : «Je suis à la barre technique et je compte aller jusqu’au bout, en assurant ma mission comme il se doit et avec la ferme inten- tion de jouer tous les matchs restants avec la même détermination même si l’équipe est reléguée en Ligue deux Mo- bilis.»

M.A.

Les joueurs vont boycotter les entraînements

À l’issue de la rencontre perdue face au DRBT, les 17 supporters qui se sont déplacés à Tadjenanet ont attendu les joueurs à la sor- tie du stade pour les saluer et les remercier pour leur belle prestation fournie et ce, malgré la défaite. De leur côté les coéquipiers de Hocine Achiou étaient très émus et contents de voir ce groupe de supporters se déplacer pour les soutenir et ont regretté de ne pas avoir réussi un résultat pour le leur dédier. Mais ils leur ont expliqué que la si- tuation est très critique et que les dirigeants ont failli à leur mission et ne se sou- cient guère du RCA et que c’est leurs intérêts qui les intéressent et rien d’autre. D’ailleurs, ils ont déclaré à ces supporters qu’ils passe- ront à l’action en boycot- tant les entraînements d’avant match du MCA, sauf si la situation s’amé- liore et que leurs pro- blèmes sont résolus. Le coach Messaoud Sofiane a programmé la séance de reprise pour aujourd’hui. Alors que feront les diri- geants pour éviter la crise au club ? On le saura ces jours-ci, nous y revien- drons… M.A.

? On le saura ces jours-ci, nous y revien- drons… M.A. Yettou : «L’Arbâa est dans

Yettou : «L’Arbâa

est dans le coma !»

drons… M.A. Yettou : «L’Arbâa est dans le coma !» Y ettou est très déçu de

Y ettou est très déçu de ce qui arrive à son club, et il estime que lui et ses coéquipiers, ne peuvent plus pa-

tienter, car à ses yeux la patience a des limites. Il déclare d’emblée :

«Pour ce qui est du match face au DRBT et malgré tout ce qu’on a vécu avant, comme le problème de bus, sans parler de ce qu’on a vécu à l’hôtel, où on a été interdits de sortir faute de payement de la fac- ture, nous les joueurs, on s’est don- nés à fond sur le terrain en défendant les couleurs du RCA,

par amour et respect aux suppor- ters d’Ezzerga et ceux qui sont venus à Tadjenanet pour nous soutenir. On a fait de notre mieux pour revenir avec un résultat posi- tif. On n’a pas à rougir de cette dé- faite face à Tadjenanet.» Il ajoutera : «La patience a des li- mites et on ne peut plus attendre, car la situation est critique et le club est dans un état comateux. On ne sait plus à quel saint se vouer». Et il conclura en disant :

«La balle est dans le camp des di- rigeants, car depuis le début de saison on a trouvé personne à nos

côtés à ce jour. On est livrés à nous-mêmes, heureusement qu’il y a les amoureux du club qui nous soutiennent. Si la situation est ré- glée on continuera la saison sinon que chacun assume ses responsa- bilités. On ne va pas reprendre les entraînements et on boycottera le match du MCA si la situation ne s’améliore pas. On demande à nos supporters de nous pardonner, car on ne peut continuer à s’entraîner avec sept joueurs seniors seule- ment.»

M.A.

Communiqué

RCR
RCR

L’altercation Tiaiba- Bourdim-Djerrar pour tirer le penalty

Le point noir du match

T out le monde était surpris et surtout étonné par ce qui s’est

passé sur le terrain entre trois joueurs du RCR, Tiaiba, Djerrar et Bourdim, pour tirer le penalty obtenu. Au finish, c’est Tiaiba qui a arraché le ballon pour exécuter la sentence, au grand dam des pré- sents dans les tribunes mais aussi des Us- mistes qui n’avaient rien compris. C’était le

point noir de la ren- contre en dépit de cette belle victoire de 3 à 0. L’insistance de Tiaiba est compré- hensible, mais… Certes Tiaiba a tenu à se faire justice, mais cela ne justifie pas son insistance, du moment que le coach Mohamed Aissa a désigné Djerrar pour le tirer. Même le capitaine Zidane est intervenu, mais sans parvenir à convaincre Tiaiba qui n’en a fait

qu’à sa tête. Ce qui s’est passé est un manque de professionnalisme C’est vrai que Tiaiba veut bien devenir le buteur du champion- nat en marquant le maximum de buts. Mais cela n’est pas du tout professionnel de sa part, il devait res- pecter les décisions du coach, mais aussi ses coéquipiers et les cou- leurs du club. I.S.

Mohamed Aissa : « Je n’étais pas en colère contre lui »

L e driver du Rapid Mohamed Aissa qui a réussi à battre le leader l’USM Alger avec l’art et

la manière a déclaré : « Je suis très content de la victoire de mon équipe face au leader. On a un groupe soudé qui veut prouver que le RCR ne mé- rite pas sa place au classement. Pour ce qui est du geste de Tiaiba, je le comprends, il veut être un prétendant au titre de meilleur buteur du cham- pionnat. Je n’étais pas en colère contre lui et c’est compréhensible. » « C’est important d’avoir un joueur qui prend ses respon- sabilités » Mohamed Aissa a même défendu son attaquant estimant que « c’est important d’avoir un joueur comme

Tiaiba qui prend ses responsabilités, surtout dans des matchs pareils.

Donc, je vois la chose d’un autre angle et Tiaiba n’a rien fait de grave, sauf qu’il a insisté à tirer le penalty ». Tiaiba : « Ce qui s’est passé avec Djerrar, ce n’est qu’un malentendu » De son côté Tiaiba a voulu minimi- ser les choses : « Ce n’est pas la fin du monde et il ne faut pas en faire une montagne. Ce n’est qu’un malentendu entre moi et Djerrar, et même avec Bourdim. Je voulais tirer ce penalty et j’ai insisté, surtout qu’on ne devait pas rater ce match face au leader dans notre course au maintien en Ligue 1.

Ishak S.

»

 

Samsung Lance officiellement le Galaxy S7 /S7 Edge en Algérie

Repoussez les limites du Smartphone

Repoussez les limites du Smartphone

Ils sont déjà là ! Après leurs lancements officiels le 21 février dernier dans le cadre du MWC de Barce- lone et leur commercialisation Mondiale le 10 Mars, les nouveaux S7/S7 Edge, arrivent en Algérie. Sam- sung Electronics, a annoncé la disponibilité des Ga- laxy S7 et Galaxy S7 Edge sur le marché national lors de la conférence de Presse organisée à l’hôtel Aurassi en présence de la famille de la presse et des acteurs de la communauté des media sociaux. Cette nouvelle génération de Smartphones repousse encore plus loin les limites des Smartphones. Crées pour le mode de vie actif d’aujourd’hui, les Galaxy S7 et Galaxy S7 Edge confirment la position de leader mondial de la téléphonie mobile avec une expérience mobile unique, disposant d’un design élaguant, du meilleur appareil photo pour Smartphone conçu à ce jour,

Moundji : « Notre volonté a fait la différence»

: « Le

estime

Rapid, Moundji,

du

Le milieu de terrain

faveur et ce large

a été en notre

match face aux Usmistes

était plus

parfaite illustration quon

succès nest quune

volontaires et cest mérité. On est entrés sur le terrain

intention de gagner ce match même si

avec la ferme

notre volonté

l’adversaire avait pour nom lUSMA. C’est

qui a fait la diérence.

»

pas encore à labri, mais

ce suc-

« On nest

cès nous galvanisera

»

reliza-

le milieu de terrain

Poursuivant sa déclaration,

et optimiste quant

nais reste tout de même confiant

Ligue 1

aux chances de son équipe de se maintenir en

mobilis : «Il faut rester sur cette lancée. On n’est pas sor-

à enchaîner

rouge et on doit continuer

tis de la zone

notre » objectif,

atteindre

résultats

parmi pour

à savoir bons

dautres

avec

de l’élite.

les équipes

rester

Ishak S.

d’une robustesse et solidité faisant face à toutes situa- tions et d’une puissance inégalée. Plus qu’un Smart- phone c’est un portail pour un Eco system ouvrant les voies vers de nouvelles expériences virtuelles combiné à la Gear 360.

c’est un portail pour un Eco system ouvrant les voies vers de nouvelles expériences virtuelles combiné
N° 3325 18 LIGUE Dimanche DRBT 3 avril 2016 Tadjenanet rêve Chibane brille face à
N° 3325 18 LIGUE Dimanche DRBT 3 avril 2016
N° 3325
18
LIGUE
Dimanche
DRBT
3 avril
2016

Tadjenanet rêve

Chibane brille face à l’Arbâa

L’attaquant du DRBT, Chibane, s’est distingué vendredi dernier face au RCA, réussissant à inscrire un doublé, portant son total à huit réalisations dont deux buts en Coupe d’Algérie face au MB Hassi-Messaoud. Sayoud compte lui aussi le même nombre de buts. Chibane a ouvert le score sur pe- nalty puis a ajouté un deuxième but d’une belle tête. L’ex-Kabyle ne compte pas s’arrêter là, lui qui veut terminer la saison avec 12 réalisations.

«Ce doublé me motivera à inscrire d’autres buts»

Chibane s’est montré très heureux à la fin de la rencontre, surtout que son doublé a permis à son équipe de gla- ner les trois points. Pour lui, le plus important est d’avoir remporté ce match pour rester sur le podium. «Je suis très heureux d’avoir inscrit deux buts et permis à mon club de gagner ce match. J’espère me libérer pour les pro- chains matchs et inscrire d’autres buts.»

B. A.

1
1

de la Ligue des champions !

d’autres buts. » B. A. 1 de la Ligue des champions ! L e DRBT a

L e DRBT a peiné pour venir à bout d’une courageuse équipe du RCA qui a joué toutes ses cartes. En effet, il a fallu atten- dre le coup de sifflet de l’arbitre

pour que le Difaâ assure sa victoire dans son

stade Lahoui-Ismaïl. Ce précieux succès a notamment permis au nouveau promu d’as- surer son maintien de manière officielle, après avoir récolté 37 points. Néanmoins, Abdelkader Bougherara, le coach du DRBT, refuse de s'enflammer, après cette sortie vic-

torieuse at-home.

Bougherara : «Heureux de cette victoire. Maintenant on vise le podium»

Lamine Bougherara n’a pas caché sa satis- faction, après le résultat obtenu devant le RCA qui a permis à l’équipe d’assurer le maintien. «Je pense que nous n'avons pas été à la hauteur aujourd'hui en réalisant un match quelconque, à cause de certaines er- reurs de débutants. Bon, je ne retiens que le succès qui nous a permis d'assurer notre maintien en Ligue 1 Mobilis et, par là même, préparer le prochain match de championnat avec un moral au beau fixe. On a été out en seconde mi-temps devant un adversaire qui a gagné pratiquement tous les duels. Je pense que le fait qu'on ait joué avant notre adver- saire direct a déconcentré un peu nos joueurs.»

«On est seuls deuxièmes au classement»

Bougherara ajoute : «On est contents de la victoire. D'une part, on prend seuls la deuxième place avec 37 points et, d'autre part, cela nous permet de viser une place sur le podium pour disputer une compétition continentale la saison prochaine.» Bouabdellah

ASO LIGUE 2
ASO
LIGUE 2

Une autre chance de gâchée

Bouabdellah ASO LIGUE 2 Une autre chance de gâchée U ne fois de plus, les poulains

U ne fois de plus, les poulains d’Aït Mo- hamed ont laissé passer une grande

occasion de se rapprocher de la troisième place et de se re- lancer dans la course pour l’ac- cession. Face à un adversaire incapable de faire la différence, les joueurs de l’ASO ont eu un rendement moyen avec un grand problème au niveau de l’animation. Les joueurs jouaient à l’économie, laissant passer leur dernière chance de

se rapprocher des trois pre- miers au classement.

L’attaque réagit toujours trop tard

de

La

machine

offensive

l’ASO n’a pas fait grand-chose lors de cette rencontre, sauf après l’ouverture du score par l’adversaire, et a réussi à nive- ler la marque, quatre minutes seulement après le but inscrit par l’adversaire. Les supporters s’interrogent pourquoi l’at- taque ne bouge pas dès l’en- tame du match et attend d’encaisser pour réagir, une si- tuation qui se répète à chaque rencontre.

Une totale irresponsabilité par rapport aux couleurs du club

L’autre problème qui se pose est la réaction de certains élé-

ments en cette fin de saison vis-à-vis de leurs engagements envers l’équipe, eux qui trou- vent des prétextes pour ne pas jouer ou n’évoluent pas avec leur véritable niveau, chose qui a beaucoup pénalisé l’équipe cette saison.

Tedjar et Messaoud tournent encore le dos à l’équipe

Saâd Tedjar a réintégré l’équipe lors du mercato hiver- nal pour refaire le même coup de la saison dernière. En effet, il s’absente au moment où l’équipe a besoin de ses ser- vices. Par ailleurs, Messaoud est à chaque fois absent, évo- quant des prétextes, lui qui semble loin de son niveau de- puis 2012.

Les dirigeants se sont plaints de l’accueil de l’adversaire

Les dirigeants de l’ASO se sont plaints, en fin de match, de la réaction de leurs homo- logues adverses, après l’égali- sation de Boutaïba dans les arrêts de jeu. Désormais, les relations entre les deux for- mations pourraient se dété- riorer. Faut-il rappeler que l’ASO se devait de réaliser un bon résultat pour se rappro- cher des trois premiers au classement.

F.

A.

Larbi Nacef : «On a été agressés dans le tunnel qui mène au vestiaire»

«On n’a pas compris l’attitude des dirigeants de l’équipe ad- verse qui nous ont très mal ac- cueillis. Pire, on a même été agressés dans le tunnel qui mène au vestiaire, sans oublier de dire qu’on a passé plus de trois heures au stade. Ces agis- sements n’honorent pas l’équipe de l’ASK.»

Aït Mohamed :

«On voulait gagner, mais…»

«On a joué pour gagner, mais les choses n’étaient pas faciles, à cause de l’absence de plu- sieurs éléments et de la pres- sion qu’il y avait sur le terrain, vu l’enjeu, surtout que l’adver- saire joue sa survie. Notre réveil était tardif et j’aurais aimé voir notre but inscrit plus tôt, ce qui aurait pu changer la physiono- mie de la rencontre.»

Boutaïba : «Fier de mon but !»

«Le but que j’ai mar- qué m’a fait beaucoup plaisir car il a permis à mon équipe de prendre un point, alors qu’on était menés dans les ar- rêts de jeu. C’est mon premier but en seniors, c’est de bon augure, en prévision du reste de notre parcours.»

A. F.

25 e Journée OM Arzew 0-1 CRB Ain Fekroun O Médea 2-0 USM Bel Abbès
25 e Journée
OM
Arzew
0-1
CRB Ain Fekroun
O Médea
2-0
USM Bel Abbès
MC
Saida
1-0
CA Batna
CAB Bou Arreridj
2-2
JSM Bejaia
AS Khroub
1-1
ASO Chlef
A Bou Saada
0-1
US Chaouia
MC El Eulma
1-0
Paradou AC
USMM Hadjout
1-2
JSM Skikda
Clubs
Pts
J
V
N
D
BP
BC
1
O Médea
50
25
15
5
5
27 16
2
CA Batna
45
25
12
9
4
21 11
3
USM Bel Abbès
41
25
10
11
4
23 15
4
Paradou AC
36
25
8
12
5
24 18
5
JSM Skikda
35
25
9
8
8
29 26
6
ASO Chlef
35
25
9
8
8
20 18
7
MC Saida
34
25
9
7
9
23 25
8
CRB Ain Fekroun
32
25
8
8
9
18 17
9
CABB Arreridj
31
25
7
10
8
25 23
10
MC El Eulma
31
25
7
10
8
20 20
11
US Chaouia
30
25
7
9
9
21 22
12
JSM Bejaia
30
25
7
9
9
19 25
13
OM Arzew
30
25
8
6
11 21 30
14
AS Khroub
29
25
7
8
10 28 32
15
A Bou Saada
25
25
6
7
12 16 25
16
USMM Hadjout
19
25
4
7
14 19 31
26 e Journée
27 e Journée
USM Bel Abbès
Vs
ASO Chlef
OM Arzew
Vs
Paradou AC
US Chaouia
Vs
MC
Saida
O Médea
Vs
JSM Skikda
JSM Skikda
Vs
OM
Arzew
MC Saida
Vs
USM Bel Abbès
CRB Ain Fekroun
Vs
O Médea
CAB Bou Arreridj
Vs
US Chaouia
Paradou AC
Vs
USMM Hadjout
AS Khroub
Vs
CA Batna
A Bou Saada
Vs
MC
El Eulma
ASO Chlef
Vs
JSM Bejaia
JSM Bejaia
Vs
AS
Khroub
MC El Eulma
Vs
CRB Ain Fekroun
CA Batna
Vs
CAB B.Arreridj
USMM Hadjout
Vs
A Bou Saada
Ligue 2
Résultats
et classement
Vs CRB Ain Fekroun CA Batna Vs CAB B.Arreridj USMM Hadjout Vs A Bou Saada Ligue
Vs CRB Ain Fekroun CA Batna Vs CAB B.Arreridj USMM Hadjout Vs A Bou Saada Ligue
N° 3325 LIGUE 2 Dimanche 19 3 avril 2016
N° 3325
LIGUE 2
Dimanche
19
3 avril
2016
N° 3325 LIGUE 2 Dimanche 19 3 avril 2016 JSMB Les Béjaouis toujours en danger !

JSMB

Les Béjaouis toujours en danger !

19 3 avril 2016 JSMB Les Béjaouis toujours en danger ! L es Vert et Rouge