Vous êtes sur la page 1sur 7

David Nouga (1976), ancien Article Wikipédia

David Nouga est un compositeur suisse, né à Genève en 1976. David Nouga reste un
musicien, chambriste, juriste et historien suisse, d'origine camerounaise. C'est un
concertiste reconnu en Europe et aux États-Unis. Il est partiellement actif dans le
cadre de la Hochschule für Musik de Bâle où il est volontiers pianiste,
accompagnateur en musique de chambre.

Ses compositions musicales

Ses œuvres musicales sont écrites, sous les formes musicales classiques, telles que ci-
dessous définies : (se retrouvent entre parenthèses, les dates-clé d'écriture ou de création en public) :

Les Études pour piano

Œuvres sans opus (ou parfois notées ''opus 25'' pour le piano)

David Nouga, comme compositeur camerounais et suisse, a écrit une vingtaine


d'études instrumentales pour piano. Toutes composées plus ou moins entre 1991 et
1995. Elles demeurent donc des œuvres de jeunesse. Il avait à peine 15 ans lors de
leur écriture. Souvent compliquées à jouer techniquement au piano, parce qu'étant
enfant, il était un excellent improvisateur au piano, et parce qu’il s’avérait disposer
d'une oreille musicale exceptionnelle. Les thèmes classiques qu'il improvisait à cette
époque, sont généralement plutôt proches de ceux que l'on pourrait retrouver dans le
romantisme de Johannes Brahms ou dans celui de Sergei Rachmaninov. Ses
différents textes de partitions manuscrites classiques sont actuellement tous
disponibles auprès de l’organisme de la SUISA. Mais il faut l'autorisation de l'auteur.
Les œuvres musicales du compositeur David Nouga se situent généralement aux
antipodes du nihilisme de certains de ses contemporains. Ce qui ne l'empêchera pas
d'être moderne dans l'écriture et les harmonies propres à certaines de ses œuvres-
clés. L'une de ses premières pièces écrites et composées pour la musique de chambre
sera 1 Élégie, écrite pour violoncelle et piano (1991).
Classification de ses différentes œuvres musicales

Œuvre(s) sans opus

* 1 Élégie, composée pour violoncelle et piano (1991)

* 1 Sonate pour deux violons et piano (1993). Composée pour deux amis musiciens
(une violoniste et un violoniste). Cette pièce pour deux violons et piano n'a encore
jamais été jouée en public. Faute de temps à l'époque pour la réaliser.

Opus de quelques œuvres composées

Œuvres musicales majeures de sa musique de chambre


(Ses compositions)

Avec les opus affiliés chronologiquement par date de composition et d’écriture, cela
donne la liste d’œuvres suivante, à ce jour :

* Opus 1 : 1 Trio élégiaque, pour violon, violoncelle et piano (créé en public dès
1992-1993, 1ère création en public, salle Franck - Martin de Genève)

* Opus 2 : 1 Trio élégiaque, pour violon, violoncelle et piano (créé en public dès
1997, 1ère création en public)

* Opus 3 : 1 Sonate pour violon et piano. Créée en public dès 1995 et 1997, 1ère
création en public des deux versions. Cette pièce est d'une très haute virtuosité
violonistique et pianistique, alors que pourtant, le thème du début ne laisse rien
présager de la tempête musicale qui s'en suit. Belle pièce romantique, elle fut rejouée
dans le cadre du Festival Amadeus en septembre 1999, avec le compositeur au piano.
Et cette œuvre musicale y obtint un vif succès.
* Opus 4 : 1 Mélodie pour mezzo-soprano, avec accompagnement au piano.
Sa 1ère création mondiale se réalisa le 10 juin 1997. Le texte, écrit
par le compositeur, et la mélodie en elle-même, firent l'objet
d'une réussite surprenante. Extrêmement difficile à chanter en
raison de la tessiture nécessaire à sa réalisation. L'émotion de ce
texte musical ne laisse pas ses auditeurs indifférents,
généralement.

* Opus 10 ou notée : Sans n° d’opus :

1 Fugue pour piano (1997 - achevée en 2007). Très belle. Son


niveau de virtuosité demeure des plus complexes. En effet, outre
l'harmonie extrêmement riche de l'œuvre musicale. Elle est
autant complexe, sinon davantage, que les études pour piano de
ce compositeur. On pourra penser que c'est facile à jouer. Et cela
n'est pas du tout le cas.

* Opus 5: 1 Quintette avec piano, pour deux violons, alto et violoncelle


(1ère création mondiale, Sept 1999)

* Opus 6: 1 « Complainte aux confins de l'Espérance », pour violon alto


solo (2001)

* Opus 7: 1 « Résonnance », pour violon solo (2004). La virtuosité de cette


œuvre musicale réside dans la justesse à obtenir, tout en
conservant l'expression sensible de l'œuvre écrite pour
l'instrument du violon.

* Opus 8: 1 Quatuor à cordes, pour deux violons, alto, violoncelle (2008).


Écrit à la table, c'est à dire sans piano. Cette pièce est une
exception dans le procédé. Car habituellement, toutes les
compositions de l'auteur sont écrites, avec l'aide d'un piano. Plus
comme un exercice qu'autre chose, ce quatuor est une sorte de
parenthèse dans les opus de ce compositeur.
* Opus 9: 1 Messe en Do mineur 1 Ouverture opus 9, pour double chœur
et orchestre. Composée du 12 octobre 2009 au 11 novembre 2009.
C'est une œuvre-clé majeure de ses créations. C'est la première
fois que le compositeur écrit une partition pour un (double)
chœur et grand orchestre philharmonique. Bien que cette œuvre
n'a donc encore jamais été jouée. Puisque son écriture sur
partition vient de s'achever (2009). Cette œuvre-clé fait partie de
ses prochaines actualités musicales. C'est une ouverture
majestueuse, sombre, très noble. Le légato orchestral associé à
celui du chœur, y est de toute importance. Le texte n'est pas très
recherché. C'est un 'Kyrie'. Mais sa symbolique est profonde.
Intitulée par l'auteur : 'Marche - Kyrie', c'est d'autre part la toute
première œuvre manuscrite consacrée au domaine de la musique
sacrée, par ce compositeur. Le texte est disponible auprès de la
SUISA (En janvier 2010).

Anecdote de jeunesse concernant ce compositeur camerounais

C'est vrai que vers l'âge de ses 15-16 ans, un jour à la fin d'un été au début de la
rentrée scolaire, à sa leçon de piano, ce compositeur vint présenter à son professeur
de piano, l'une des études de Chopin, qu'il avait plus ou moins retrouvée d'oreille
après l'avoir seulement entendue quatre fois en répétition jouée par un autre élève
pour une audition de piano survenue trois mois auparavant. Il s'en suivit alors
comme d'un amusement musical pour cet enfant doué au piano, une reproduction
d'oreille, de quatorze autres des études de Chopin, avec une facilité déconcertante à
en apprendre les thèmes différents. Il entra brillamment alors à la Hochschule pour le
Conservatoire supérieur de musique de Genève (1996), après avoir fait ses débuts au
Victoria Hall (1995). Et il y obtint sa licence universitaire (Diplôme en 1999 au
Conservatoire), avant de poursuivre son perfectionnement à la Hochschule de
Lausanne (2002) et à la Hochschule de Bâle (2007), ainsi qu'en France, en Angleterre,
en Finlande, et aux États - Unis. C'est ce qui lui permettra de connaître l'excellent
niveau des musiciens de la Guild'Hall school of Music, de l'University of
Bloomington, du CNSM de Paris, ou de la Julliard school of Music, par exemple.
Puisque David Nouga côtoiera avec plaisir, les Festivals de Dartington, de Kuhmo,
de Flaine, de Sion, de Neuchâtel, d'Ernen, et qu'il sera invité comme étudiant, dans le
cadre du Festival Amadeus 1999 : pour la création mondiale de l'une de ses œuvres
pour la musique de chambre. S'agissant justement de son quintette avec piano.
Aujourd'hui, c'est également un juriste et historien occupé.
ORGANISME DE LA SUISA

David Nouga (1976)

Est un membre protégé de la SUISA depuis 1990, et il dispose donc de tous ses droits
d'auteur. Tous ses textes sont soumis à la protection des données. Et la SUISA assure
la protection de ses droits de compositeur. Des extraits de ses pièces musicales sont
disponibles à l'écoute, dans le cadre des enregistrements effectués l'été 1997 à la Salle
Franck-Martin. Et dont la parution au disque chez Doron music classic, date de 1998.
Bon pianiste durant ses études musicales, et aujourd’hui partenaire des meilleurs
chambristes internationaux, les œuvres qu'il a écrites et composées pour cet
instrument exigeant (piano), nécessitent quasiment toutes habituellement, sans
presque aucune exception, un niveau pianistique élevé, tant sur le plan musical que
technique, pour bien les jouer et les interpréter. Comme pourra en témoigner encore
par exemple, cette partition de la somptueuse sonate pour violon et piano de ce
même compositeur.

Liens externes

http://www.scribd.com/doc/16072449/Palmares-de-1999-publication-2009-
HEM-Geneve

http://www.scribd.com/doc/19199289/Annonce-Des-Festivals-Romands-de-
Musique-Classique

http://aol-musica.netfirms.com/echo30anni.htm

http://images.google.ch/images?hl=fr&source=hp&q=DORON%20Music&rlz=
1R2GGLL_fr&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wi

Prière de ne pas modifier cet article (wikipédia) sans l'autorisation de l'auteur


DORON MUSIC

Contenu musical classique, reclassé par Compositeurs :

Alexandre Scriabine (Russie)


Les Préludes op. 74
Les Études, opus 2, 8, 42
Claude Debussy (France)
Reflet dans l’eau (Les IMAGES, volume II)
Terrasse des Audiences au Clair de Lune (Les Préludes)
Enrique Granados (Espagne)
La Jeune fille et le Rossignol (Les Goyescas)
Musique de Chambre / David Nouga (1976)
Trios élégiaques Nos 1 & 2, (Opus I & II)
Mélodie pour Mezzo – soprano (Opus IV)

Fin de l’Article (mise à jour datant de mai 2010)


Autre liens de l’article :

Exemple d’articles Wikipédia similaires :


Liens externes en corrélation

* http://fr.wikipedia.org/wiki/SUISA (SUISA)
* http://aol-musica.netfirms.com/echo30anni.htm (Livre d'or de l'AOL)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_B%C3%A9ran (Philippe Béran)
* http://www.kouik.ch/guide-internet-romand-1/festival-amadeus-meinier.php (Festival Amadeus)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Brahms (Johannes Brahms, compositeur, 1833 - 1897)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9za (Anda - Géza Anda)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Gy%C3%B6rgy_Seb%C3%B6k (György Sebök)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Sergei_Rachmaninov (Sergei Rachmaninov, compositeur, 1873-1943)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Scriabine (Alexandre Scriabine, compositeur, 1872-1915)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Horowitz (Vladimir Horowitz)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Sturzenegger (Christophe Sturzenegger)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Gen%C3%A8ve (Ville de Genève)
*http://images.google.ch/images?hl=fr&source=hp&q=DORON%20Music&rlz=1R2GGLL_fr&um=1&ie=UTF-
8&sa=N&tab=wi (Éditeur suisse)
* http://www.scribd.com/doc/16072449/Palmares-de-1999-publication-2009-HEM-Geneve
(Article dans la Tribune de Genève, Palmarès du Conservatoire en 1999)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Fran%C3%A7ois_Heisser (Jean François Heisser)
* http://www.scribd.com/doc/19199289/Annonce-Des-Festivals-Romands-de-Musique-Classique
(Article dans la Tribune de Genève, Festival Amadeus de 1999)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernen (Ernen)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Chopin (Frédéric Chopin, compositeur, 1810 - 1849)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_Martin (Frank Martin, compositeur, 1890 - 1974)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Grigory_Sokolov (Grigory Sokolov)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A2le (Ville de Basel)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Debussy (Claude Debussy, compositeur, 1862-1918)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Badura-Skoda (Paul Badura-Skoda)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Enrique_Granados (Enrique Granados, compositeur, 1867-1916)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Giacomo_Puccini (Giacomo Puccini, compositeur, 1858-1924)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Kuhmo (Kuhmo, Finlande)
* http://fr.wikipedia.org/wiki/Negro_spiritual (Le Negro Spiritual)

Vous aimerez peut-être aussi