Vous êtes sur la page 1sur 9

Introduction :

•Définition :Élément flexible est transmet la puissance de L’arbre moteur à l’arbre entraîné.

Le contact entre les deux arbres se fait avec les chaines ou les courroies.

Introduction : •Définition :Élément flexible est transmet la puissance de L’arbre moteur à l’arbre entraîné. Le

- Objective : faire une comparaison entre les chaines et les courroies .

  • I. Les courroies :

    • I. 1 : le principe :

Deux arbres sont munis de poulies et reliés entre eux par une courroie.

Introduction : •Définition :Élément flexible est transmet la puissance de L’arbre moteur à l’arbre entraîné. Le
  • I. 2 : les type des courroies : COURROIE PLATE :

Il existe un très grand nombre de courroies plates mais, cependant, nous

pouvons les diviser en trois catégories :

COURROIE TRAPEZOIDALE

Grande résistance à la traction, Résistance au fluage élastique, Rendement élevé (ηmax=95%), Bonne résistance à la fatigue

et à

l’usure

COURROIE CRANTEE

Courroie plate avec des dents. fonctionne par engrènement,

sans glissement. Elle supporte bien les basses vitesses et exige une

tension initiale plus faible.

COURROIE RONDE

Ces courroies sont surtout utilisées dans les petits mécanismes.

COURROIE TRAPEZOIDALE Grande résistance à la traction, Résistance au fluage élastique, Rendement élevé (ηmax=95%), Bonne résistance
COURROIE TRAPEZOIDALE Grande résistance à la traction, Résistance au fluage élastique, Rendement élevé (ηmax=95%), Bonne résistance
COURROIE TRAPEZOIDALE Grande résistance à la traction, Résistance au fluage élastique, Rendement élevé (ηmax=95%), Bonne résistance
  • I. 3 :les défirent calcules sur les courroies :

    • i. 3 .1 : Calcul des courroies plat:

COURROIE TRAPEZOIDALE Grande résistance à la traction, Résistance au fluage élastique, Rendement élevé (ηmax=95%), Bonne résistance
I. 3.2 : Calcul courroies trapézoïdales : I. 3.3 : les calcules de conception : II.
  • I. 3.2 : Calcul courroies trapézoïdales :

I. 3.3 : les calcules de conception : II. Les chaines : transmettre la puissance entre
I.
3.3 :
les calcules de conception :
II.
Les chaines :
transmettre la puissance entre
parallèleséloignésl’undel’autre
Les chaines sont des éléments
flexibles qui permettent de
deux arbres d’axes
parallèleséloignéslundelautre.
II.
1 : principe :
Le courroie est remplacées par
ensemble de maillons
généralement en acier qui engrènement avec des roues dentée
un

II.

2 : les type des

chaines :

•les chaînes de transmission:

utilisées pour la transmission de la puissance,; •les chaînes de manutention:

utilisées principalement dans les convoyeurs à chaînes pour la manutention et l

e transport dans les usines. Danscechapitre nousn’étudieronsqueles chaînesdetransmission

Dans ce chapitre, nous n étudierons que les chaînes de transmission. Les types de chaînes les plus utilisés pour la transmission de la puissance sont:

•les chaînes à rouleaux

  • a) maillage simple

  • b) maillage double

  • c) maillage triple

•les chaînes silencieuses

II. 2 : Constitution: II. 3 : Géométrie d’une transmission par chaîne dp1: diamètre primitif du

II.

2 : Constitution:

II.

3 : Géométrie d’une transmission par chaîne

dp1: diamètre primitif du pignon;

dp2: diamètre primitif de la roue;

Z1:nombre de dents du pignon;

Z2: nombre de dents de la roue;

E : entraxe;

Em: entraxe en nombre de maillons

ω1:vitesseangulairedupignonenrad/s;

ω1: vitesse angulaire du pignon, en rad/s;

ω2 : vitesse angulaire de la roue, en rad/s;

N1: vitesse de rotation du pignon, en r/min;

N2: vitesse de rotation de la roue, en r/min;

L :longueur dela chaîne;

Lp: longueur de la chaîne;

Lm: longueur de la chaîne, en nombre de maillons;

p : pas primitif de la chaîne, du pignon et de la roue;

V : vitesse de la chaîne en m/s (pi/min);

II. 4 :Les défirent calcule sur la chaines :

ω1:vitesseangulairedupignonenrad/s; ω1: vitesse angulaire du pignon, en rad/s; ω2 : vitesse angulaire de la roue, en

III.

La dèference nentre les chaines et les courroies(Avantages – Inconvénients) :

 

Les chaines

 

Les courroies

 
 

Avantages

Inconvénients

Avantages

Inconvénients

-unrapportde

-Elles sont plus

-

souplesse de la

-

rapport de

vitesseprécis,

bruyantes et

transmission(éla

transmission

grâceàl’absence de

nécessitent une

sticité

irrégulier (si

Glissement

lubrification.

de la courroie)

glissement de la

-

un rendement élevé,

-un niveau sonore

-

possibilité de

courroie et de la

lorsque la chaîne est

plus élevé que

faire varier

poulie)

bien

celui des courroies;

l’entraxe

-

nécessité d’un

choisie et bien

-l’absence

-

pas de

tendeur de

 

entretenue

d’amortissement

lubrification

courroie

-

uneduréedevie

des chocs

-

coût d’achat et

 

(même

assezlongue(duréede

-

la nécessité

d’installation

dispositif que

vie

d’une lubrification

réduit

pour les

 

appropriée

-

silencieux

chaînes)

-

la possibilité

 
   

-

nominale de 15 000 h; avec une grande

fiabilité

d’entraîner plusieurs

pendant toute la durée de

d’une variation

 

l’encombrement

l ibilité d’ t î li b à ti

leur utilisation

d’entraxe et de

des éléments de

‰Inconvénients -la possibilité

-

une masse

linéique élevée et

position relative entre les arbres

l’élasticité du

guidage (roulements,cou

de ce fait ne

moteur et

ssinets

)

dans

arbres àpartir de la même source de

puissance un montage et un

entretien plus simples et, par conséq ent npri dere ient moinséle éqe -un niveau sonore plus élevé que celui des courroies;

-

supportent pas les grandes vitesses

récepteur une relative souplesse dans la transmission :

matériau constituant la courroie confère à celle- ci un rôle d’amortisseur de

les paliers soumis à

des efforts radiaux souvent importants (dépendant directement des tensions dans la courroie).

-l’absence d’amortissement des

couple ; • une possibilité

chocs; conséquent,unprixder evient moinsélevéque celui d’une transmission par engrenages

de glissement (courroie / poulie) dans le cas de fortes charges transmises :

la possibilité de

fonction de

fonctionner dans des

limiteur de

conditions d’utilisationplusdifficil

couple à

esquecelles

glissement ;

appliquées aux courroies (températures plus

une non nécessité de lubrification : les

élevées, charges

 

carters nesont

 

que des

plus importantes, chocs plus sévères, etc.)

éléments de protection secs ;