Vous êtes sur la page 1sur 7

INTRODUCTION :

Dans le domaine de construction chaque constructeur doit subir à son matériaux l’essai de
traction et de compression pour savoir l’efficacité de son matériaux
Traction :
On a une barre métallique et en Lui fait subir l’essai de traction ,on constate qu’elle est soumise à
l’action d’un système de deux forces opposées égalees colliniaire ayant une ligne d’action qui passe
par le centre de gravité comme l’indique la figure

F F

La loi de compertement en évidence expérimental F=f(all) :


Considéron une barre de longeur L , de section S tirée par une force F , la barre s’allonge
avec une longeur ∆L +L
L’équilibre des forces nous donne :

F – σS = 0 σ=F/S
σ : c’est la force normale appliqué sur chaque mm2 de la section et elle est appelé contrainte
normal
L’allongement est égale à ∆L si la charge est égale à ∆L

∆L = F
La loi de HOOK :
Pour un fil de section donnée , l’allongement est directement proportionnel à l’intensité de la force
∆L = k .F

Suspendant à l’éxtremité libre du fil de section 2S et de force F , nous constatons que l’allongement est
égale à ∆L / 2 .
Pour une charge donnée l’allongement est inversement proportionnel à l’allongement du fil

∆L = k .F / S

Suspendant à l’éxtrimité libre du fil de longeur 2L et de force F , nous constatons que l’allongement est
égale à 2 ∆L pour une charge et une sectoin données l’allongement est proportionnel à la longeur du fil

∆L = k . (F . L ) / S
Si nous disignons par ε le rapport ∆L / L qui représent l’allongement par unité de longeur et
par σ le rapport F / S l’expression devient :
σ=ε/k
Le rapport 1/ k désigne généralement E et il dépend du matériaux
E : le module de Yuong ou module d’élasticité longitudinal du matériaux
.

σ=E.ε Loi de Hook

ETUDE EXPERIMENTALE :
Les experiences portent sur la lecture de l’allongement ( allongrment de l’éprouvette en fonction de
l’éffort appliqué )

1ére Eprouvette : longeur = 360 mm

En Aluminium epaisseur =1 mm

Largeur = 20 mm

F (kN) 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1
∆L (m ) 0,09 0,14 0,18 0,22 0,25 0,29 0,32 0,35 0,39 0,42

On trace le graphe F= f (all)

Sur l’axe X :

0.4 m 16 cm

0.025 m 1 cm

Sur l’axe Y :

1 kn 20 cm

0.05kn 1 cm

le graphe est tracé sur la feuille millimitrie № 01


On trace le graphe σ = f ( ε)
σ =F/S
S = epaisseur .largeur
ε = ∆L / L
E1 = ?

3
σ(N/mm ) 2
5 10 15 20 25 30 5 40 45 50
8,05,
ε 2,5,10-4 3,88,10-4 5,10-4 6,11,10-4 10-4 8,88,10-4 9,72,10-4 10,83,10-4 11,66,10-4
Sur l’axe X :

11,66.10-4 17.5 cm

6,66.10-5 1 cm

Sur l’axe y :

50 N/mm2 25 cm

2 N/mm2 1 cm

D’après le graphe tracé sur lafeuille milimitrie 2 on a :


σ=E.ε
y=a.x
Par analogie on trouve :
50 - 0
E=a= = 42881,64 N/mm2 =E1
11,66.10-4

2éme épropuvette : Longeur =360 mm

En Acier epaisseur =1 mm

Largeur = 20 mm

F (KN) 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1
∆L (m ) 0,01 0,03 0,06 0,09 0,1 0,11 0,13 0,14 0,15 0,18

On trace le graphe F= f (all)


Sur l’axe X :

0.18m 18 cm

0.01m 1 cm

Sur l’axe Y :

1 kn 20 cm

0.05kn 1 cm

le graphe est tracé sur la feuille millimitrie № 03


On trace le graphe σ = f ( ε)
σ(N/mm2) 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50
3,0
ε 2,77,10-5 8,33,10-5 1,66,10-4 2,5,10-4 5,10-4 3,61,10-4 3,88,10-4 4,16,10-4 5.10-4

Sur l’axe X :

5.10-4 20 cm

2,5.10-5 1 cm

Sur l’axe y :

50 N/mm2 25 cm

2 N/mm2 1 cm

50 - 0
E=a= =100000 N/mm2 =E2
-4
5.10

3éme épropuvette :
Longeur =360 mm

En Acier epaisseur =2 mm

Largeur = 20 mm

F (KN) 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1
∆L (m ) 0,08 0,11 0,14 0,17 0,19 0,20 0,22 0,23 0,25 0.27

On trace le graphe F= f (all)

Sur l’axe X :

0.27 m 13.5 cm

0.02m 1 cm

Sur l’axe Y :

1 kn 20 cm

0.05kn 1 cm
le graphe est tracé sur la feuille millimitrie № 05

On trace le graphe σ = f ( ε)
σ(N/mm2) 2. 5 5 7.5 10 12.5 15 17.5 20 22.5 25
5,5
ε 2,22,10-4 3,05,10-4 3,88,10-4 4,72,10-4 5,10-4 6,11,10-4 6,38,10-4 6,94,10-4 7,5.10-4

Sur l’axe X :

7,5.10-4 15 cm

5.10-5 1 cm

Sur l’axe y :

25 N/mm2 25 cm

1 N/mm2 1 cm

25 - 0
E=a= = 33333,33 N/mm2 =E3
7,5.10-4

4éme épropuvette :
Longeur =360 mm

En plastique epaisseur =2 m

Largeur = 20

F (KN) 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1
∆L (m ) 0,26 0,54 0,83 1,11 1,40 1,70 1,99 2,32 2,67 3,03

On trace le graphe F= f (all)

Sur l’axe X :
3m 15 cm

0.2m 1 cm

Sur l’axe Y :

1 kn 20 cm

0.05kn 1 cm

le graphe est tracé sur la feuille millimitrie № 07


On trace le graphe σ = f ( ε)
σ(N/mm2) 2. 5 5 7.5 10 12.5 15 17.5 20 22.5 25
4,7
ε 0,72,10-3 1,5,10-3 2,30,10-3 3,08,10-3 2,10-3 5,52,10-3 6,44,10-3 7,41,10-3 8,41.10-3

Sur l’axe X :

8.10-3 15 cm

5,33.10-5 1 cm

Sur l’axe y :

25 N/mm2 25 cm

1 N/mm2 1 cm

25 - 0
E=a= = 29726.51 N/mm2 = E4
-4
7,5.10

Conclusion :

D’après les calculs on a trouvé que la résistance de l’aluminium est plus faible que la resistance d’Acier
et plus fort que la résistance de plastique .
m

mm