Vous êtes sur la page 1sur 24
Le CV de Lopetegui l'intéresse RAOURAOUA PRÉVOIT DE RENCONTRER MAZZARI
Le CV de Lopetegui l'intéresse
RAOURAOUA PRÉVOIT
DE RENCONTRER
MAZZARI
Sélection U23 LA FAF NÉGOCIE POUR BENSEBAÏNI, BOUDEBOUZ ET BENRAHMA
Sélection U23
LA FAF NÉGOCIE POUR
BENSEBAÏNI, BOUDEBOUZ
ET BENRAHMA
www.competition.dz DIMANCHE 17 AVRIL 2016 20 DA France 2 € N° 4611 ISSN 1111 VERS
www.competition.dz DIMANCHE 17 AVRIL 2016 20 DA France 2 € N° 4611 ISSN 1111
VERS
LA PARTICIPATION DE
HALLICHE
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
À RIO
LE MCA DE
3-0
GHRIB EST
LE JAPON
ET L'IRAK AU
MENU DES
OLYMPIQUES
DE RETOUR
«Chnaoua, je compte
HANNACHI
sur vous pour le derby»
«ON RÊVE
20
DE LA
2 e PLACE»
MILLIONS
DE PRIME
«JE N'AI PAS RENCONTRÉ
LE PDG DE SONATRACH»
Il a marqué son
1 er but de la saison
Bentiba :
Zeghdane
«La JSK m'a
contacté»
«On prendra
notre revanche
sur le NAHD»
Raïah ne veut pas
louper l'USMB
IL EST OUT FACE
AU MOULOUDIA
ANDRIA
VICTIME DE
LA MALARIA
LES CRABES EN COLÈRE CONTRE L'ARBITRAGE Zizi : «On veut nous casser»

LES CRABES EN COLÈRE CONTRE L'ARBITRAGE

Zizi : «On veut nous casser»

CONTRE L'ARBITRAGE Zizi : «On veut nous casser» DRAOUI «L'EUROPE, J'Y PENSE» Les actionnaires
DRAOUI «L'EUROPE, J'Y PENSE»

DRAOUI

«L'EUROPE, J'Y PENSE»

DRAOUI «L'EUROPE, J'Y PENSE»

Les actionnaires comptent placer Laïb

Revoilà Zemmamouche

Revoilà Zemmamouche

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 2
www.competition.dz
Dimanche 17 avril 2016
2

À LA UNE

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 2 À LA UNE Il a donné la victoire à son

Il a donné la victoire à son équipe

Medjani

entretient

l'espoir

pour

Levante

à son équipe Medjani entretient l'espoir pour Levante Le défenseur central de l'équipe nationale et

Le défenseur central de l'équipe nationale et pension- naire de Levante, Carl Medjani, a été le sau-

veur de son équipe face à la formation de l'Espanyol Barcelone. Le joueur en question

a été l'auteur du but de

la victoire face aux Catalans. Titulaire au coup d'envoi de la ren- contre, le joueur s'est démené comme à son habitude pour appor- ter le plus escompté à son équipe. Levante, qui lutte pour assurer son maintien parmi l'élite, se devait absolu- ment de l'emporter pour espérer entretenir l'espoir. La lumière est finalement venue de l'international algérien qui est venu libérer ses camarades en mar- quant le but de la vic- toire à la 65e minute de jeu. Le joueur profi- tant d'un coup franc est monté apporter le surnombre et a mis le pied pour faire trem- bler les filets adverses. C'est le tout premier but de Medjani depuis sa signature au club espagnol. Avec cette victoire, l'international algérien et son équipe peuvent encore croire au maintien puisqu'ils sont revenus à deux unités seulement de Grenade au classement général.

Encensé par la presse locale Le match fourni par

Medjani a été plein et il

a tout fait pour aider

son équipe. En plus de son but, il a été à la hauteur de l'évène- ment et a justifié la confiance placée en lui par son entraîneur.

D'ailleurs, la presse l'a

particulièrement

encensé dans ses comptes rendus. El Desmarque s'est carré- ment enflammé avec un : "Medjani magis-

tral et tueur". Medjani

a donc mis tout le

monde d'accord sur ses qualités et peut se tourner vers le main- tien et peut-être pro- longer son séjour en Espagne qui semble parfaitement lui conve- nir depuis sa venue à Levante.

I. Z.

LA FAF NÉGOCIE POUR BENSEBAÏNI, BENRAHMA ET BOUDEBOUZ

VERS LA PARTICIPATION

DE HALLICHE

AUX JO DE RIO

Les préparatifs des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro du mois d'août prochain battent leur plein. La FAF et le staff technique de l'EN olympique ne perdent pas espoir quant au renfor- cement du groupe par des joueurs évoluant à l'étranger. La dernière nou- veauté est la probable sélec- tion du défen- seur Rafik Halliche, pen- sionnaire du SC Qatar. Le joueur en

question est fortement pres- senti pour prendre part au tournoi de football des Jeux Olympiques. La FAF et Schürmann se seraient entendus sur Rafik Halliche pour deux bonnes considéra- tions. L'ancien défenseur du NA Hussein Dey offre un bon profil pour pouvoir venir grandement en aide aux "jeunes loups" olympiques. A la faveur de sa solide expé- rience cumulée avec l'équipe première pour avoir pris part à deux Coupes du monde (2010 et 2014) ainsi que son caractère de meneur d'hommes, Halliche peut apporter un grand sou- tien aux coéquipiers de Derfalou. L'autre objectif

recherché par la FAF est celui de permettre à Halliche de gagner davantage de temps de jeu en prévision de son retour en équipe natio- nale en septembre prochain à l'occasion du match des éliminatoires de la CAN 2017 face au Lesotho. Outre

Halliche, la FAF souhaite ren- forcer par les Ramy Bensebaïni, Ryad Boudebouz (Montpellier) et Saïd Benrahma (Angers). La fédé- ration est en train actuelle- ment de négocier avec les clubs des joueurs cités. Il semble, selon nos sources, qu'il y a des chances que le trio en question fasse le déplacement à la féérique

Rio de Janeiro.

A. H. A.

Ça ne s'arrange pas pour Bensebaïni

Le jeune défenseur international olym- pique, Ramy Bensebaïni, est dans le dur à Montpellier depuis plusieurs semaines. Après avoir perdu sa place de titu- laire ces derniers temps, le joueur prêté par Paradou est écarté du groupe depuis quelques semaines. De quoi compliquer davantage sa situation avec les Héraultais. Le joueur n'a même pas été retenu dans le groupe qui affrontera la formation de Nantes cet après-midi. Il semble bien que Frédéric Hantz ne compte pas du tout sur lui pour les der- niers matchs du cham- pionnat.

Une

stratégie de

Montpellier ?

La situation de Bensebaïni est passée du tout au tout en quelques semaines seulement. Après avoir été un titulaire indis- cutable durant toute la phase aller, il est depuis le départ de Courbis un rempla- çant. Cependant, cela peut être interprété autrement. En effet, avec un prêt qui prend

fin à l'issue de la sai- son, le joueur a une option d'achat à hau- teur de 3M . Les diri- geants de Montpellier chercheraient peut- être à faire baisser le montant du transfert. En attendant, le joueur continue de ronger son frein sur le banc de touche et à la maison. Une fin de saison com- pliquée pour le natif

de Constantine.

I. Z.

Après le niet catégorique du COA

L'EN OLYMPIQUE S’INSTALLERA

AU VILLAGE OLYMPIQUE

L'équipe nationale olym- pique établira finalement son camp de base au village olym- pique, et ce, en prévision des Jeux Olympiques prévus en août prochain au Brésil. C'est du moins ce que nous venons d'apprendre de sources proches de la Fédération algé- rienne de football. Celle-ci a dû revoir, en effet, sa position après le refus catégorique du Comité olympique qui avait été destinataire d'une corres- pondance de la FAF où cette dernière avait émis le vœu d'établir le camp de base des Verts dans un centre qu'elle devait choir elle-même. D'ailleurs, des responsables de la fédération avaient eu des

touches avec un club brésilien de première division pour leur céder son camp d'entraînement aux Verts. Le club brésilien avait même donné, apprend- on de mêmes sources, son accord à l'instance fédérale. D'où la correspondance envoyée au Comité olympique algérien sollicitant son accord pour que l'équipe nationale soit établie au centre d'entraî- nements du club brésilien. Grande fut cependant la sur- prise des responsables de la fédération quand ils ont reçu hier une réponse négative de la part du COA. L'instance de Mustapha Berraf a informé la FAF que tous les athlètes algé- riens, ayant décroché leurs

sésames pour les JO, seront hébergés au village olympique. L'équipe de football comprise. Ainsi donc, les coéquipiers de Benguit établiront leur quartier général au village olympique. Le projet de la FAF vient donc de tomber à l'eau. L'instance fédérale voulait mettre l'équipe de football dans un environne- ment favorable loin de toute forme de pression que pour- raient subir les athlètes au vil- lage olympique. La fédération avait l'ambition de mettre l'EN olympique dans les mêmes conditions que celles de l'équi- pe première lors de la Coupe du monde 2014 disputée égale- ment au Brésil.

4 appartements pour une délégation de 28 membres La fédération est, du coup, inquiète pour l'avenir de la sélection en terre brésilienne. D'autant plus que les capés de Pierre-André Schürmann ont hérité d'un groupe D difficile composé de l'Argentine, du Portugal et du Honduras. Aux dernières nouvelles, le COA a limité le nombre de la déléga- tion de l'équipe de football à 28 personnes. La FAF doit absolu- ment s'y soumettre dans la mesure où l'équipe de football aura droit à quatre apparte- ments de sept personnes cha- cune.

A. H. A.

Les olympiques se déplaceront 4 jours avant les JO 2 matchs amicaux contre le Japon et l'Irak

L'instance de Mohamed Raouraoua s'affaire actuellement à mettre le plan de préparation de l'équipe nationale olympique (U23). Les grandes lignes ont été déjà tracées. La première déci- sion prise a trait au jour du départ des Verts pour le Brésil. Selon des sources bine infor- mées, l'équipe nationale se ren- dra à Rio de Janeiro quatre jours avant le début de la compétition. Avant, il sera question d'effec- tuer deux stages de préparation. Le premier devra avoir lieu en Algérie pendant le mois de Ramadhan, apprend-on de mêmes sources d'après les- quelles le regroupement en question aura lieu, comme le veut désormais la tradition, au Centre technique national de Sidi

Moussa. Les joueurs auront droit après à des journées de repos pour pouvoir se ressourcer auprès des leurs. Les Benkhemassa et consorts devront, ensuite, retrousser les manches pour un deuxième regroupement. Celui-ci devra avoir lieu à l'étranger. La Fédération algérienne de football n'est pas encore fixée sur le

pays devant accueillir les Verts. A en croire nos sources, les pou- lains de Schürmann se prépare- ront en Suisse ou au Portugal. Une décision finale sera précise dans les tout prochains jours. Selon les informations en notre possession, la fédération aura inscrit dans la feuille de route des Verts deux matchs amicaux. Des accords auraient été trouvés

deux matchs amicaux. Des accords auraient été trouvés avec le Japon et l'Irak pour l'or- ganisation

avec le Japon et l'Irak pour l'or- ganisation de deux rendez-vous amicaux qui devraient avoir lieu à l'étranger. Le choix des adver- saires suscite, toutefois, les interrogations des observateurs. Au moment où elle jouera la phase des poules lors des Jeux Olympiques dans un groupe com- posé de deux pays de l'Amérique latine (Honduras et Argentine) et un autre du vieux continent (Portugal), l'équipe nationale se contente de joutes amicales contre des nations asiatiques. Après avoir joué deux rendez- vous amicaux contre la Corée du Sud au mois de mars dernier, l'Algérie sera confrontée, une nouvelle fois, à des équipes du même continent asiatique, à

A. H. A.

savoir le Japon et l'Irak.

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

À LA UNE

3

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 À LA UNE 3 81 minutes pour Taïder face au Torino

81

minutes

pour

Taïder

face au

Torino

2016 À LA UNE 3 81 minutes pour Taïder face au Torino Blessé derniè- rement, le

Blessé derniè- rement, le milieu de ter- rain algérien de Bologne, Saphir Taïder, a refait son apparition au cours de la partie d'hier face au Torino. Aligné dès le début de la ren- contre, l'ancien de l'Inter a fait de son mieux pour apporter cette stabilité au milieu. Après de grands efforts, il a été remplacé après 81 minutes de jeu du fait qu'il revenait de blessure.

66

minutes

et une

passe

décisive

pour

Guedioura

blessure. 66 minutes et une passe décisive pour Guedioura En Angleterre, l'international algérien, Adlène

En Angleterre, l'international algérien, Adlène Guedioura était titulaire pour le match face à West Bromwhich. Son entraîneur a décidé enfin de lui faire confiance dès le début de la rencontre. D'ailleurs, l'an- cien de Palace le lui a très bien rendu. En effet, le joueur en plus d'une bonne presta- tion a délivré une passe déci- sive sur corner pour le seul et unique but de la rencontre. Guedioura a été remplacé à la 66e minute de jeu. L'Algérien prouve qu'il peut être beau- coup plus qu'un remplaçant des dernières minutes et que Flores peut compter sur lui pour aller cher- cher une place en coupe d'Europe la sai- son prochaine.

La succession de Gourcuff toujours en chantier RAOURAOUA PLUTÔT ENCLIN POUR LOPETEGUI ET MAZZARRI Dans
La succession de Gourcuff toujours en chantier
RAOURAOUA
PLUTÔT ENCLIN POUR
LOPETEGUI ET MAZZARRI
Dans une dernière sortie officielle sur son site
officiel, la FAF avait indiqué qu'elle prendra
tout son temps pour trouver un nouvel
entraîneur à l'équipe nationale A.

PAR ASMA H. A.

Une manière pour elle de s'éviter la pression et faire en sorte, par la même occasion, de prospecter bien les différentes pistes afin de tomber sur un coach de renom en mesure de mener les Verts vers une deuxième consécration continentale en 2017, principal objectif de la fédération. Plusieurs CV sont sur le bureau de Raouraoua. Celui-ci est, cependant, attiré par deux coaches seulement. Il s'agit de l'Espagnol Julen Lopetegui et l'italien Walter Mazzarri. Selon des informa-

tions recueillies auprès de l'instance fédérale, le prési- dent Mohamed Raouaroua est intéressé un peu plus par le profil de Mazzarri. D'autant que le technicien en question serait prêt à tenter une expérience avec une sélection nationale africaine. N'ayant jamais pris les desti- nées d'une sélection africai- ne, le technicien italien vou- drait bien tenter ce challen- ge. Outre la disposition de Mazzarri de travailler avec une équipe d'Afrique et l'Algérie offre le terrain pro- pice pour incarner sa philo- sophie tactique, le coût d'en- gagement du technicien en

question n'est pas vraiment onéreux pour les caisses de la FAF. Le coût d'engage- ment de l'ancien entraîneur de l'Inter et de Naples ne devrait pas dépasser 100 000 euros mensuellement. Le seul problème qui se pose est relatif à la langue, Mazzarri ne maîtrisant pas bien la langue française. Des cours de soutien seraient prévus pour l'Italien si jamais ce dernier venait à s'engager avec la FAF.

Tabarez trop cher pour la FAF Nous apprenons, par ailleurs, que le président de

la fédération avait discuté dernièrement avec l'agent de l'entraîneur de la sélec- tion de l'Uruguay, à savoir Oscar Tabarez. Raouraoua a vite rebroussé chemin après avoir eu connaissance des exigences financières du meilleur coach sud-améri- cain de l'année. Son recrute- ment ne peut avoir lieu sans lui assurer un salaire annuel de quatre millions d'euros. Le patron de la FAF, apprend-on encore, est aussi sur la piste d'un autre tech- nicien étranger dont nous ignorons pour le moment l'identité.

A. H. A.

KOMBOUARÉ SE RAPPROCHE DE NANTES

Gourcuff vers Rennes

De nouveau pour l'avenir de l'ancien entraî- neur de l'équipe nationale, Christian Gourcuff. Pisté par plusieurs clubs français, Gourcuff serait en passe de rejoindre son fils (Johann) au Stade de Rennes. C'est ce qu'a annoncé le journal français Ouest-France. La même sour- ce précise que l'ancien Merlu aura même donné son accord de principe de prendre les destinées de Rennes la saison prochaine. Gourcuff devrait donc reprendre en club, comme il l'a toujours souligné, en prévision de la saison prochaine prenant place sur le banc de touche de Rennes. Ayant eu vent des contacts concluants entre Gourcuff et Rennes, le FC Nantes aura changé de piste et semble être tenté par Antoine Kombouaré qui avait dirigé le Paris SG. Kombouaré est pressenti comme potentiel successeur de Di Zakarian qui devra quitter les Nantais en fin de saison. R. K.

qui devra quitter les Nantais en fin de saison. R. K. 13h30 MAHREZ ET LES FOXES
qui devra quitter les Nantais en fin de saison. R. K. 13h30 MAHREZ ET LES FOXES

13h30

MAHREZ ET LES FOXES

VEULENT TUER LE SUSPENSE

34 e journée de championnat anglais avec le leader incontestable et incontesté, Leicester, qui reçoit un prétendant pour l'Europe, West Ham en l'occurrence. Un match durant lequel, Riyad Mahrez sera titulaire et aura pour mission d'enchaîner une autre bonne prestation.

C'est la dernière ligne droite de Premier League. La formation de Leciester est plus que jamais proche d'aller cher- cher ce premier titre historique pour la sympathique formation. En ce début d'après-midi, les Foxes seront dans leur antre du King Power Stadium pour affronter la formation de West Ham dans un choc qui promet. Le leader sera face à un sérieux prétendant pour l'Europe en fin de saison et devra batailler ferme pour aller chercher les trois points qui rapprocheront encore plus les hommes de Claudip Ranieri du titre. A cet effet, le technicien italien compte énormément sur Riyad Mahrez pour aller prendre les trois points qui manquent à son équi- pe. Homme-clé du club, l'Algérien aura un rôle très important à jouer durant cette rencontre et pourquoi pas essayer de marquer et de soi- gner ses statistiques lui qui est déjà impliqué dans 27 buts de son équipe. Une victoire face à West Ham permettra aux Foxes

de se rapprocher encore plus de leur rêve puisqu'ils seraient à deux points d'aller remporter le titre.

Un duel face à Payet qui promet Elément intéressant durant cette rencontre, c'est le fait que deux des meilleurs joueurs de la sai- son s'affronteront sur le terrain. D'un côté, Riyad Mahrez pour Leicester et de l'autre Payet pour les Hammers. Les deux hommes sont engagés dans la course pour le titre de meilleur joueur de Premier League. Un duel qui promet de valoir le détour et qui devrait avoir un poids dans l'élection du MVP de la saison. Nul doute que cette rencontre sera très importante pour la suite du parcours, notamment pour l'acquisition du titre de champion mais aussi pour Mahrez qui veut prouver qu'il mérite amplement ce titre de meilleur joueur de la saison car il est l'homme fort de Leicester depuis l'entame de la saison.

«Je pense au titre, mais ce n'est pas encore fait» Interrogé par le média Sky Sports, l'international algé- rien est revenu sur cette histoire de titre qui fait rêver tout le monde. Si comme tout le monde il y pense, il préfère ne pas trop rêver et se dire que rien n'est encore joué car la saison n'est pas finie. A cet effet, il assure : "Ça devient de plus en plus dur à chaque ren- contre. Il ne faut pas trop rêver. C'est vrai que par- fois j'y pense au fait de gagner le titre. Cependant, ça prend 2 minutes en général. Je me dis qu'il ne faut pas trop y penser car ce n'est pas encore fait."

lon, je suis en quelque sorte libre de faire ce que j'en veux. Quand j'étais jeune, je jouais jusqu'à des heures tardives. Des gens m'ont dit de ne pas jouer lorsque mon corps est épuisé mais je conti- nuais à le faire. Ça nous arrivait de jouer à minuit. On avait trou- vé l'astuce pour ouvrir le gym- nase et on allait faire des matches là-bas."

«Tout ce que je suis, je le dois à mon père» Mahrez n'oublie donc pas
«Tout ce que
je suis, je le
dois à mon
père»
Mahrez
n'oublie
donc
pas
d'où il
vient et
affirme
que tout
ce qu'il
est, il le
doit en gran-
de partie à son
défunt père :
"C'était son rêve.
Il a toujours été
derrière moi. Mon
rêve, c'était de
devenir joueur
professionnel et
tout ce que
je suis
maintenant,
je le dois à
mon père."
I. Z.

«Quand j'ai la balle, je suis libre» Revenant un peu sur son style de jeu, l'international algérien fait savoir : "J'ai toujours été comme un footballeur de rue. J'ai toujours eu cette liberté. Donc, quand je touche le bal-

Carragher :

«Mahrez mérite le titre de meilleur joueur»

La légende de Liverpool ne s'en cache plus et ne rate plus aucune occasion pour clamer son admi- ration devant Riyad Mahrez. Ce dernier dans les colonnes du Daily Mail est revenu sur le choix du meilleur joueur de Premier League pour la saison en cours. D'ailleurs, il assure :

"Pour qui je voterais ? Je n'ai jamais caché mon admiration pour Harry Kane et Dimitri Payet mais je pense et j'espère que le prix reviendra à Riyad Mahrez qui a inscrit 16 buts et 11 passes décisives. Je pense que dans les moments très importants, il a été le plus décisif pour son équipe. Je pense notamment aux deux matchs face à Watford et Crystal Palace. Il a été la figu- re centrale de l'équi- pe. Ses buts et passes décisives ont ramené à Leicester 30 des 72 points que le club a au classement." I. Z.

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 4 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALE Ils ont gagné encore une fois

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

4

COUPE D’ALGÉRIE

DEMI-FINALE

Dimanche 17 avril 2016 4 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALE Ils ont gagné encore une fois par trois
Dimanche 17 avril 2016 4 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALE Ils ont gagné encore une fois par trois
Dimanche 17 avril 2016 4 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALE Ils ont gagné encore une fois par trois

Ils ont gagné encore une fois par trois buts

Le Mouloudia de Ghrib

gagné encore une fois par trois buts Le Mouloudia de Ghrib MCA UST 3 0 Stade

MCA

UST

encore une fois par trois buts Le Mouloudia de Ghrib MCA UST 3 0 Stade du

3

une fois par trois buts Le Mouloudia de Ghrib MCA UST 3 0 Stade du 5-Juillet

0

Stade du 5-Juillet

Buts : Zeghdane (6'), Abid (26' sp), Hachoud (64')

Chaouchi Hachoud Zeghdane Demou Bouhenna Karaoui (Azzi 90'+1) Kacem (Boucherit 80') Aouedj Derrardja (Mokdad 68') Gourmi Abid Ent. : Amrouche

Daoudi Hatour Bouhamda Zoughlmi Atia Rida (Mouaia 46') Bekhouche Bendjeda (Bouali 46') Daouadi Baharfa Antri (Douaifia 78') Ent. : Hadjallah

Terrain praticable, temps printanier, affluence, arbitrage de M. Ghourbal, assisté par MM. Itchiali et Aït Saïd.

Averts :

UST : Rida (24'), Bouhamda (56')

DAOUADI

«L'expérience a fait la différence»

"Le fait de jouer contre le MCA, c'est comme une finale. L'UST sort de cette compétition avec les honneurs. Aujourd'hui, c'est l'expérience qui a fait la dif- férence. J'espère que le Mouloudia d'Alger gagnera le trophée. Et je peux vous dire qu'avec le retour de Ghrib qui est un homme avec un grand H, le Mouloudia va retrouver sa stabilité."

un grand H, le Mouloudia va retrouver sa stabilité." EST DE RETOUR PAR MEHDI KABI Comme

EST DE RETOUR

le Mouloudia va retrouver sa stabilité." EST DE RETOUR PAR MEHDI KABI Comme en 2013, le

PAR MEHDI KABI

Comme en 2013, le Mouloudia d'Alger abat ses adversaires en marquant trois buts. La victime d'hier, c'était la formation de l'Union Sportive de Tébessa qui a pris trois buts. C'est un autre visage qu'a montré le doyen des clubs algériens même si l'adversaire n'était pas de taille et les Vert et Rouge doivent confirmer lors du derby face à l'USMA le 22 avril prochain. En effet, la rencontre entre le MCA et l'UST a démarré sur les chapeaux de roues. Les Algérois ont exercé un pressing fort sur les gars de Tébessa. Après quatre minutes de jeu, les Vert et Rouge ouvrent la marque par Zeghdane sur un coup franc des 25 mètres qui s'est logé au fond des filets du portier de l'UST. Alors qu'on s'attendait à une réac- tion des visiteurs, ce sont les

Mouloudéens qui se mon- traient dangereux et Abid a failli ajouter le deuxième but à la 10' à la suite d'un coup de tête qui est passé au-dessus de la transversa- le. La domination des pou- lains de Lotfi Amrouche continua et à la 24' un centre de Zeghdane sur Abid qui est accroché par un défenseur de l'UST, l'ar- bitre Ghorbal siffle un penalty qui a été transformé par l'ancien Harrachi, Mohamed-Amine Abid. Le but de l'ancien Harrachi a complètement mis à genoux les joueurs de l'UST. Face à cette domination des Mouloudéens, l'entraîneur de l'UST a décidé d'opérer un changement dans son onze et même son système de jeu pour revenir dans le score et garder leurs chances pour créer la sur- prise. La première occasion des visiteurs survint à la 31' par un ancien Mouloudéen,

en l'occurrence, Daouadi qui a failli réduire le score sur un tir puissant, mais Faouzi Chaouchi a étalé toute sa classe par une belle parade en déviant le cuir en corner. La suite de cette pre- mière période ne donne rien et l'homme en noir ren- voie les deux équipes aux vestiaires avec un avantage de deux buts pour les pou- lains de Lotfi Amrouche.

Après la pause, l'entraîneur Belaâredj opère deux changements, mais la domination des joueurs du Doyen continua et à la 57' l'arbitre Ghorbal siffle un penalty valable pour le MCA après que Benarfa a touché le cuir avec la main, mais Derrardja rate son tir à la suite d'une belle parade du gardien Douadi. Mais quelques minutes plus tard, Hachoud profite d'un coup des 20 mètres et marque un but de toute beauté qui se

loge en pleine lucarne. A 25 minutes de la fin du match, Amrouche fait entrer Mokdad à la place de Derrardja qui a raté son match et le Franco-Algérien

a failli ajouter un quatrième

but à la suite d'un tir croisé qui frôle le montant gauche de Douadi. Lors des dix dernières minutes de ce match, les attaquants du MCA ont raté des occasions nettes pour ajouter d'autres buts et c'est sur le score de trois buts à zéro que Ghorbal siffle la fin du match par une qualification du MCA à la finale. Ainsi donc, le Mouloudia Club d'Alger est en finale après avoir battu la formation de Tébessa et rejoindre ainsi le Nasria en finale qui se jouera le 1er mai prochain. Les Mouloudéens sont donc

à 90' du 8e sacre dont

rêvent les Chnaoua depuis le début de cette

compétition.

M. K.

Prime de

20

millions

A la fin du match face à l'UST, le président Omar Ghrib a promis à ses joueurs une prime de 20 millions suite à leur qualifica- tion en finale de la coupe d'Algérie pour la neuvième fois dans l'histoire du Doyen des clubs. Comme à ses habitudes, Omar Ghrib n'a pas beaucoup parlé à la fin du match contre Tébessa contrairement à l'avant-match où il a collection- né les réunions pour gonfler à bloc ses joueurs. Cette fois-ci, il s'est contenté de dire avant de quitter le vestiaire du stade du 5-Juillet : "Vous aurez 20 millions de centimes après cette victoire ", dira Ghrib aux camarades de Chaouchi.

Le président du MCA a promis aussi que cette prime sera octroyée avant le derby contre l'USMA et où la prime de ce derby sera aussi de 20 millions de centimes afin que ses joueurs glanent les trois points de la victoire pour quitter le bas de tableau et assurer le main- tien avant la fin du champion- nat. Une chose est sûre, avec le retour de Ghrib beaucoup de choses ont changé au Mouloudia d'Alger surtout dans l'équipe où les joueurs se sen- taient livrés à eux-mêmes, ce qui s'est répercuté négative- ment sur les résultats de l'équi- pe. Les camarades de Karaoui promettent de donner le meilleur d'eux-mêmes en cette

fin de saison pour assurer le maintien et aussi gagner la 8e coupe dont rêvent les incondi- tionnels des Vert et Rouge. M. Z.

40 000 supporters lui ont assuré une standing ovation

GHRIB RENTRE, LE STADE EXPLOSE

Tout le monde attendait com- ment seront les retrouvailles entre Omar Ghrib et les suppor- ters. Ils étaient 40 000 dans les gradins qui ont fait une stan- ding ovation au retour du patron. Quand les joueurs sont rentrés pour prendre la tempé- rature avant le coup d'envoi, ils étaient avec Omar Ghrib. Quand les fans ont vu Omar Ghrib, les applaudissements et les chants fusaient de partout. Le peuple du Mouloudia d'Alger était content de retrouve cet homme qui a de tout temps défendu les couleurs du Mouloudia d'Alger. Une standing ovation a été réservée à Ghrib. Ce dernier a fait le tour du terrain avec une écharpe aux couleurs du Mouloudia d'Alger. Tout le monde était ravi et bien sûr, il

d'Alger. Tout le monde était ravi et bien sûr, il M. K. «Merci Chnaoua, je compte

M. K.

«Merci Chnaoua, je compte sur vous vendredi»

venir. Je ne vous cache pas que j'étais vraiment touché par l'accueil du public et je lui promets de faire tout mon possible pour lui faire oublier les mois précédents où le MCA est devenu la risée de toute l'Algérie. Je dis à ce formidable public que le MCA va retrouver sa place et je lance un appel à tous les Mouloudéens de venir nombreux vendredi prochain pour gagner le derby contre l'USMA. Car le plus important maintenant c'est le derby contre les Usmistes puis on aura tout le temps pour préparer la finale contre le NAHD", dira Omar Ghrib.

fallait passer par l'éternel refrain : "Ah ya Omar ah ya Omar, Mouloudia rahi tâani." Après, ce fut une petite séance de photos avec des enfants avant d'aller prendre sa place de toujours dans le tunnel pour suivre le rendez-vous entre le MCA et l'UST. Il faut dire que Ghrib a tenu à ce que les fans aient un accès aux gradins sans souci. Les ultras ont pu rentrer leurs matériels afin d'assurer le show comme à l'accoutumée. Les Mouloudéens ont senti qu'il y avait quelqu'un enfin qui se soucie du bien-être des Mouloudéens. Ce qui n'était pas le cas jusque-là avec les anciens empires…

Omar Ghrib était le héros de la demi-finale de la coupe d'Algérie hier au stade du 5-Juillet. Tout le stade s'est levé comme un seul homme pour scander son nom avant et à la fin du match. L'homme fort du Mouloudia promet des jours meilleurs pour le MCA : "Je suis très content après cette belle victoire. Ces trois buts m'ont fait rappeler l'année 2013 quand nous avons battu le CSC et l'ESS par trois buts. Incha Allah ce n'est qu'un début et le meilleur est à

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 DEMI-FINALE COUPE D’ALGÉRIE 5 Entretien réalisé par MEHDI KABI Peut-on

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

DEMI-FINALE

COUPE D’ALGÉRIE

5

Dimanche 17 avril 2016 DEMI-FINALE COUPE D’ALGÉRIE 5 Entretien réalisé par MEHDI KABI Peut-on dire que

Entretien réalisé par

MEHDI KABI

Peut-on dire que cette victoire bien méritée serait le déclic pour vous ?

Incha Allah ! Tout le monde sait qu'on a vécu des moments difficiles. On était dans l'obligation de remon- ter la pente et surtout de tout faire pour arracher la victoire. On avait une dette envers notre public. Donc, pas question à la moindre erreur. Dieu merci, on a su comment assu- rer l'essentiel, et ce, en se qualifiant pour le dernier tour de la coupe d'Algérie.

Un public qui était très en colère contre vous suite aux mauvais résultats enregistrés en championnat…

Effectivement, on a concédé des revers et on a vraiment tout fait pour provoquer la colère de nos fans. Aujourd'hui, dans un match où il fallait réussir, on s'est surpassés et hamdoulah, tout a été assuré. Il faut dire qu'on avait vraiment besoin du soutien de nos fans et c'est par leur soutien qu'on a pu assurer la qualification. On espère que le public sera avec nous dans la suite du parcours pour réussir d'autres performances.

Que pensez-vous de l'UST ?

Une équipe qui a mérité sa place en demi-finale. Ses joueurs ont tout fait pour assurer devant nous. On leur souhaite bonne chance à l'avenir et surtout d'arriver très bien chez eux.

Sur un plan personnel, vous avez chassé la guigne puisque vous avez trouvé vos capacités dans

HACHOUD

Le capitaine des Vert et Rouge, Abderrahmane Hachoud, estime dans cet entretien que le MCA a mérité sa qualification. Il assure que la suite sera encore plus belle, mais avec les Chnaoua qui sont à remercier pour leur soutien malgré que les joueurs ont beaucoup lésé ce public.

« Chnaoua, cette qualif' est pour vous»

les balles arrêtées, n'est-ce pas ?

Hamdoulah, le mérite revient au soutien des supporters et de mes camarades. J'ai bossé durement, et je n'ai jamais douté. Aujourd'hui, le résultat est là. Je promets d'autres belles choses à l'avenir, mais pour le réaliser, je compte vraiment sur l'ap- pui des Chnaoua qui ont beaucoup pesé aujourd'hui dans cette qualifi- cation.

Peut-on dire que c'est l'effet Omar Ghrib ?

On a rendu content Omar et on a partagé cette joie avec lui aujour- d'hui. On va tout faire pour assurer d'autres belles choses pour assurer une fin de saison très bonne. Mais je ne me lasserais jamais de le répéter :

sans notre public, on ne peut rien faire et sincèrement, on compte beaucoup sur nos fans dans ce qui reste de la saison.

Le Doyen retrouvera le week-end prochain l'USMA au 5-Juillet, une victoire est impérative pour vous, n'est-ce pas ?

Un derby qu'il faut gagner. On

affronte une équipe qui n'a plus rien à perdre étant donné qu'elle se trou- ve très en avance pour arracher le titre de champion. Alors, en ce qui nous concerne, les trois points sont impératifs pour nous dans notre quête du maintien. Et donc, on se doit de tout faire pour réussir la prochaine journée, c'est inévitable. Je profite de l'occasion afin de lan- cer un appel à tous nos supporters pour qu'ils soient présents ce jour- là, car sans eux on ne peut rien faire. On doit tout faire pour assurer face à l'USMA et c'est avec leur appui qu'on le fera.

La finale contre le Nasria, comment la sentez-vous ?

On va devoir tout faire pour bien négocier cette rencontre. Seulement, on a deux matches à bien préparer avant cette finale. Alors, il faut se concentrer sur le championnat, après on aura le temps nécessaire pour se pencher sur cette finale de la coupe d'Algérie qu'on a envie de gagner pour notre public.

M. K.

qu'on a envie de gagner pour notre public. M. K. Il renoue avec les buts sur

Il renoue

avec les

buts sur

coup franc

Le défenseur du MCA, Abderahmane Hachoud, a marqué hier face à l'UST sur un coup franc, alors que son dernier but sur un coup de pied arrêté date de la saison dernière lors du derby contre le Nasria qui s'est joué au stade Omar Hamadi. Hachoud semble décidé plus que jamais à termi- ner en force cette fin de saison. "Je suis très content de mon but, mais le plus important c'est la qualification à la finale et incha Allah on va offrir le 8e sacre à notre cher public. ", nous dira l'enfant d'El-Attaf.

cher public. ", nous dira l'enfant d'El-Attaf. Il a été choisi après la réunion de vendredi
cher public. ", nous dira l'enfant d'El-Attaf. Il a été choisi après la réunion de vendredi
cher public. ", nous dira l'enfant d'El-Attaf. Il a été choisi après la réunion de vendredi

Il a été choisi après la réunion de vendredi à Aïn Benian

Le capitanat pour

CHAOUCHI

PAR M. ZERROUKI

La révolution de Ghrib a commencé. En plus des changements dans l'ad- ministration avec le retour d'anciens administrateurs, le nouveau patron du MCA a touché même l'effectif, puisqu'il a détrône Hachoud en don- nant le capitanat à Faouzi Chaouchi. Le nouveau président du MCA, Omar Ghrib, a décidé de changer le capitai- ne d'équipe dès son premier match hier à l'occasion des demi-finales de la coupe d'Algérie face à l'UST. Omar Ghrib a jugé que c'est Faouzi Chaouchi

qui mérite le brassard de capitaine, puisque hier c'est Chaouchi qui a pris le brassard de capitaine au lieu de l'enfant d'El-Attaf. C'est lors de la réunion à l'hôtel du complexe sportif d'Aïn Benian que le président du MCA a pris la décision de changer le capi- taine pour le reste de cette saison. "Chaouchi est un meneur d'hommes et il mérite le brassard de capitaine", nous dira Omar Ghrib. Par ailleurs, Faouzi Chaouchi que nous avons solli- cité la veille de cette demi-finale contre l'UST nous a confirmé qu'il est le nouveau capitaine d'équipe.

"Effectivement, j'ai hérité du brassard de capitaine et pourtant je ne le vou- lais pas, mais je n'ai pas le choix après que tout le monde a voté pour moi. C'est une grande responsabilité, mais je ferai tout pour être à la hau- teur Incha Allah", nous dira l'enfant de Bordj Menaiel. Ainsi donc, c'est un nouveau capitaine pour l'équipe mou- loudéenne avec Faouzi Chaouchi qui sera le nouveau leader de l'équipe après Abderahmane Hachoud qui ne sera plus capitaine à la suite de la décision d'Omar Ghrib.

M. Z.

« Battre l'USMA puis parler du Nasria»

Ghrib. M. Z. « Battre l'USMA puis parler du Nasria» Le nouveau capitaine du Mouloudia d'Alger,

Le nouveau capitaine du Mouloudia d'Alger, Faouzi Chaouchi, était très content après la qualification de son équipe à la finale de la coupe d'Algérie après la victoire contre l'UST. Chaouchi ne veut pas s'enflam- mer et promet que le Mouloudia d'Alger va faire mal en cette fin de saison surtout après le retour de son président Omar Ghrib : "On est très contents après cette belle qualifica- tion. L'UST est une bonne équipe qui nous a créé quelques problèmes, heureusement qu'on était efficaces devant les bois et je peux vous dire que le premier but est tombé au bon moment, ce qui nous a facilité la tâche par la suite. Maintenant, on doit garder les pieds sur terre, car le plus important c'est samedi prochain contre l'USMA, car nous serons obli- gés de gagner ce derby pour quitter le bas du tableau puis on parlera de la finale contre le Nasria. Le plus important pour nous c'est d'assurer notre maintien le plus vite possible", dira Chaouchi.

M. K.

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 6 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALE LE MOULOUDIA AVERTIT L'USMA PAR MEHDI

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

6

COUPE D’ALGÉRIE

DEMI-FINALE

Dimanche 17 avril 2016 6 COUPE D’ALGÉRIE DEMI-FINALE LE MOULOUDIA AVERTIT L'USMA PAR MEHDI KABI Même

LE MOULOUDIA

AVERTIT L'USMA

PAR MEHDI KABI

Même si la victoire le fut face à une modeste équipe de Tébessa en coupe d'Algérie hier au stade du 5- Juillet, le derby du 22 avril contre l'USMA s'annonce d'ores et déjà explo- sif et le MCA doit le gagner pour quit- ter la zone rouge. Le doyen des clubs algériens a réussi son meilleur match de la saison qui a vu les attaquants se réveiller par un jeu plaisant même s'il reste beaucoup de travail surtout dans l'efficacité devant les bois. Les atta- quants du MCA ont, en effet, encore péché dans le dernier geste à l'instar des Gourmi, Mokdad et Derrardja. Lotfi Amrouche doit trouver la bonne formule pour que ses attaquants

retrouvent cette efficacité qu'ils ont perdue depuis le début de la saison, car le derby face aux Rouge et Noir ne sera pas facile comme celui face à l'UST. La défaite est interdite dans ce derby pour le Doyen et les camarades de Chaouchi qui ont retrouvé le moral doivent confirmer cette qualification à la finale face à leurs voisins usmistes. Une chose est sûre, le Mouloudia de Ghrib annon- ce la couleur et les Usmistes sont d'ores et déjà avertis, mais les Mouloudéens doivent le confirmer le 22 avril sur la belle pelouse du stade olympique et qui seront soutenus par leurs milliers de Chnaoua qui malgré les mauvais résultats en championnat ont répondu à l'appel hier, envahissant les gradins du temple olympique. M. K

hier, envahissant les gradins du temple olympique. M. K Il a marqué son 1 e r

Il a marqué son 1 er but de la saison

ZEGHDANE

« On prendra notre revanche sur le NAHD en finale»

"C'est mon troisième but avec le MCA depuis que je porte ses couleurs. Certes, ce but que j'ai mar- qué était important dans la physionomie du match durant lequel nous avons réussi à gérer la suite sans aucun problème en mar- quant deux autres buts. Maintenant on est en finale et on fera tout pour rempor- ter la coupe. Certes, le Nasria nous a battus et on a fait un match nul, mainte- nant on fera tout pour prendre

notre revanche. Mais avant de penser à la finale, on a un match important ven- dredi contre l'USMA, match durant lequel nous serons obligés de gagner pour quitter la zone rouge. En tout cas, cette victoire face à l'UST est le déclic après une semaine perturbée qu'on a vécue. Et je tiens à remer- cier notre cher public qui est venu nombreux malgré les mauvais résultats en cham- pionnat", dira Zeghdane. M. K.

Il a
Il
a

Plus de peur que de mal pour lui

Quand les joueurs étaient sur le terrain pour s'échauffer, Zeghdane se blesse et pro- voque une grosse panique. Pris en charge très vite par le staff médical, Zeghdane retrouve ses sensations et entame la rencontre nor- malement.

dédie son but à Hendou qui

perdu son frère

La veille du match des demi- finales, le milieu de terrain du MCA, Karim Hendou, a reçu une mauvaise nouvelle qui l'a contraint de quitter le lieu d'hébergement, car son frère qui vivait à l'étranger a été victime d'un accident de la circulation. Quand Zeghdane a ouvert la marque, il n'a pas omis d'aller au banc pour récupérer le maillot de son camarade Hendou afin de le brandir. Une façon de faire com- prendre à son ami que même si les Vert et Rouge sont sur le ter- rain, ils partagent la douleur de leur équi- pier.

Les joueurs

Les Chnaoua

reviennent

jettent des

fleurs aux

supporters

Avant le coup d'envoi de la rencontre de la demi-finale, les Vert et Rouge sont allés à la rencontre de leur public les fleurs dans les mains pour les don- ner aux supporters, histoire de calmer les ardeurs et surtout ten- ter de se réconcilier avec eux.

Les fans

leur répondent

par des

bouteilles

au 5-Juillet

La vente des tickets pour les demi-finales n'avait pas attiré la grande foule, mais après le chan- gement qu'a provoqué Sonatrach dernièrement et le retour d'Omar Ghrib, les Chnaoua ont décidé la veille de revenir à de meilleurs sentiments et hier, ils étaient vraiment nombreux. Le peuple du Mouloudia d'Alger a répondu présent pour donner de la voix à son équipe en répondant à l'appel de Ghrib :

"Ouvrons une nouvelle page". Après les derniers

mauvais résultats et la grosse colère manifestée par les Chnaoua à l'encontre des Vert et Rouge, tout le monde a constaté que la vente des tickets pour les demi-finales n'a pas connu grand monde. Seulement, le changement effectué par Sonatrach et le retour de Ghrib aux affaires mouloudéennes ont poussé les fans du Doyen à changer leur décision en allant au 5- Juillet. Les guichets ont trouvé du mal à suivre le tempo avec des arrivées de groupes de fans. Ils étaient très nombreux au 5-Juillet. A 15h, le virage et le flambeau ont affiché complets. Ce fut une première depuis un long moment. Et précisément depuis que Ghrib a écopé d'une radiation à vie. Le Mouloudia d'Alger a retrouvé son peuple. Il faut dire que face à l'USMA vendredi prochain, les gradins du 5-Juillet afficheront complets. Hier, le virage sud, le flambeau et les tribunes jusqu'au 10 étaient pleines. Il ne restait que la tribune 11 pour que le stade soit plein à cra- quer. Mais, cela pourrait se faire lors du grand derby entre le MCA et l'USMA vendredi prochain.

M. K.

Mais ce ne sont pas les fleurs qui vont calmer les supporters qui ont répondu par des jets sur les joueurs de bou- teilles, histoire de leur montrer qu'il en faudra plus pour que les Chnaoua acceptent les excuses de leur équipe. Le ton était donné et les Vert et Rouge savaient qu'il fallait se qualifier à tout prix.

Benlaredj dans la tribune

et son adjoint sur le banc

Sanctionné était l'en- traîneur en chef de l'UST, Benlaredj, qui a

pris place dans les tri- bunes. C'est son adjoint Imad Hadjallah

qui l'a remplacé sur le banc.

Chérif El-Ouazzani et Lazizi dans les tribunes

Dans les gradins, on a constaté que le jeune milieu de terrain du MCA, Chérif El-Ouazzani, qui était titulaire jusque-là a été écarté de la liste des 18, puisqu'il était dans les gradins hier pour suivre le match entre l'UST et le MCA. Il était à côté de Lazizi Tarek.

Une banderole spéciale

(6 présidents, 6 entraî- neurs, des managers à la pelle, un recrutement aléatoire et suspect, salaires imaginaires, des guéguerres intesti- nales, un club instable et le résultat : le Doyen dispute sa survie pour la seconde année consécutive. Vous avez enlevé de nous les valeurs sportives, soit vous remettez le club à sa vraie place, sinon dégagez !

Vous avez enlevé de nous les valeurs sportives, soit vous remettez le club à sa vraie

L'ŒIL DU COACH

AMROUCHE :

«Jouer en championnat avec cette rage de vaincre»

Très content était l'en- traîneur en chef du Mouloudia d'Alger après la belle qualifi- cation assurée par son équipe face à l'UST, mais il espère voir cette rage de vaincre lors des pro- chaines journées du champion- nat. Mais le soutien des Chnaoua aura été pour lui le plus grand aide qui a fait que le Doyen assure sa place en finale. En effet dans ses impressions après match, le premier respon- sable de la barre technique du MCA, Lotfi Amrouche, a déclaré ceci : "Le plus important a été réalisé aujourd'hui. Mes joueurs sont ren- trés dans la facilité, mais le plus important c'était le résultat et c'est ce qui compte le plus." Tout le monde a constaté lors de cette rencontre que les Vert et Rouge ont retrouvé cette grinta, et pour Amrouche : "Quand, il y a un match de coupe, la rage de vaincre est bien

présente. Les joueurs se donnent à fond. Ceci dit, je pense qu'avant cette rencontre, tous les joueurs avaient la tête en demi-finale. Il faut garder cette dynamique et cette force en championnat." En évoquant le championnat, il est clair que lors de la prochaine journée, le MCA affronte l'USMA, Amrouche dira sur le derby ceci : "Un derby n'est jamais facile. Face

à l'USMA, ça sera vraiment difficile, mais les

joueurs vont devoir se surpasser pour assurer un bon résultat. J'espère vraiment qu'aujour- d'hui contre l'UST on a fait la rupture avec ces mauvais résultats qui nous poursuivent pour laisser la place aux gloires." Pour être au top contre l'USMA, Amrouche assure : "Il faut com- mencer par oublier cette qualification et se concentrer sur le prochain rendez-vous. Incha Allah, la réussite sera avec nous." Pour le pre- mière fois dans la peau d'un entraîneur en chef, et il se trouve en finale, Amrouche est aux anges et ne le cache pas, puisqu'il déclare : "Je n'imaginais jamais vivre ces moments de joie. Première fois en seniors et je me retrouve en finale, c'est l'extase. Incha Allah, le rêve conti- nue et on va brandir le 1er mai prochain la coupe d'Algérie." Ce sera devant les Sang et Or et Amrouche sait que ce sera un match des plus difficiles puisqu'il le fera savoir pour clore cette intervention : "Ce sera une finale explosi- ve entre deux clubs algérois. On va tout faire pour être au top ce jour-là pour offrir le 8e sacre aux Chnaoua."

M. K.

ce jour-là pour offrir le 8e sacre aux Chnaoua." M. K. BENLAREDJ : «Le MCA mérite

BENLAREDJ :

«Le MCA mérite sa qualification»

L'entraîneur de l'UST reconnaît que le MCA était supérieur

à son équipe. À la fin du

match, il explique les raisons de cette défai- te de son équipe et il dira : "Je pense que le but qu'on a encaissé nous a scié les jambes. Puis on a encaissé un deuxième but qui nous a fait sortir complètement du match. Le MCA était plus fort que nous et il mérite amplement sa victoire. Je peux vous dire aussi que Ghrib a galvanisé son groupe et les joueurs ont joué avec beaucoup de hargne dans ce match et on leur souhaite bonne chan- ce en finale face au NAHD."

on leur souhaite bonne chan- ce en finale face au NAHD." Condoléances Amirat Allouche, un ancien

Condoléances

Amirat Allouche, un ancien joueur âgé de 41 ans, s'est éteint en Angleterre et hier, le corps du défunt a été rapatrié pour qu'il soit inhumé dans son pays. Bencheikh et Oudina le connais- sent très bien puisqu'ils l'ont entraîné. C'est un cousin au dirigeant mouloudéen Salhi Abdelghani. Devant cette triste nouvelle, les Mouloudéens présentent leurs sincères condo- léances à la famille du défunt et prient Dieu de l'accueillir en Son Vaste Paradis. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retour- nons.

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

NAHD

7

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 NAHD 7 la coupe d'Algérie, les Nahdistes doivent d'abord penser à

la coupe d'Algérie, les Nahdistes doivent d'abord penser à cette rencontre de la 26e journée de championnat, celle qui les opposera vendredi prochain à la formation du RC Arba. Une rencontre très importante pour les Sang et Or qui n'ont pas encore assurés leur maintien en Ligue 1 Mobilis, raison pour laquelle ils doivent à tout prix remporter cette partie, afin de se mettre à l'abri et pouvoir penser par la suite à la finale de la coupe d'Algérie qui les opposera quelques jours plus tard au Mouloudia d'Alger. Les Nahdistes auront certes un autre match de championnat intercalé entre celui du RCA et la finale de coupe, à savoir un bien périlleux déplacement à Sétif afin d'y affronter l'ESS, mais avec une victoire face au RCA, les Nahdistes pourront bien faire l'impasse sur cette rencontre, en présentant une équipe bis, comme cela a été déjà le cas avant la demi-finale face à l'USMBA, et cette rencontre perdue à Tizi Ouzou face à la JSK.

Les joueurs déterminés à prendre leur revanche sur le RCA S'ils jouent le coup à fond vendredi prochain face au RCA en championnat, les coéquipiers de Gasmi le feront pour deux raisons. La première est qu'ils doivent mettre à profit cette confrontation, afin d'atteindre les 36 points qui les rapprocheront significativement du maintien. La seconde est que les coéquipiers de Benayad ont bien une revanche à prendre sur cette équipe du RCA qui les avait sévèrement battus au match aller sur le score de

trois buts à un, créant une énorme surprise, alors que les gars de l'Arba n'avaient pas encore gagné le moindre match en championnat auparavant. C'est dire qu'un esprit revanchard animera sans nul doute cette partie entre le NAHD et le RCA, lors d'une rencontre qui se jouera au stade du 20-Août-1955 de Ruisseau, totalement acquis à la cause des Nahdistes et dans une ambiance qui sera sans nul doute festive à quelques jours seulement de la finale de la coupe

M. A.

d'Algérie.

seulement de la finale de la coupe M. A. d'Algérie. Il reste invaincu face au MCA

Il reste invaincu face au MCA cette saison

Le Nasria

DÉFIERA

le Mouloudia

Qualifiés pour la finale de la coupe d'Algérie pour la première fois depuis 34 ans, après leur succès obtenu à l'arraché face à l'USM Bel-Abbès, lors d'une rencontre qui n'a livré ses secrets qu'au bout du temps additionnel de la partie, les Sang et Or attendent de pied ferme cette finale qui les opposera le dimanche 1 er mai prochain à partir de 16h30 au Mouloudia d'Alger.

PAR MOHAMED ADRAR

Une rencontre qui tient d'ores et déjà en haleine les supporters des deux camps, pour une finale qui s'annonce bien riche en couleur et en suspense. Ça sera toutefois la troisième confrontation entre les deux clubs cette saison, après les deux rencontres de championnat, qui ont été plutôt à l'avantage des Nahdistes, qui avaient dans un premier lieu remporté la manche aller sur le score de deux buts à un, avant d'imposer le match nul aux Mouloudéens au retour, lors d'une rencontre où le Nasria était passé à deux doigts d'une victoire certaine, au vu du nombre d'occasions manquées par les Nahdistes ce jour-là. Cette troisième confrontation entre les deux clubs, les Nahdistes l'aborderont sans aucun complexe, mais surtout avec des certitudes qui font que le Nasria va se présenter dans la peau de l'équipe qui n'a absolument pas peur de son adversaire.

Une finale inédite L'affiche qui nous est présentée cette année pour la finale de la coupe d'Algérie 2016 est une affiche

bien inédite à ce stade de la compétition. En effet, jamais le Nasria et le Mouloudia d'Alger ne se sont affrontés en finale de coupe auparavant. Les Nahdistes disputeront d'ailleurs en cette occasion leur cinquième finale de coupe d'Algérie, après celles de 1968, perdue face à l'Entente de Sétif sur le score de 3 buts à 2, de 1977, perdue elle face à la JS Kabylie sur le score de deux buts à un, avant de remporter leur premier sacre dans cette compétition en 1979, lors d'une finale remportée face à la JS Kabylie sur le score de 2 à 1, avant de s'incliner à nouveau en finale de coupe en 1982 face au DNC, lors d'une rencontre qui avait fait couler beaucoup d'encre, par rapport aux nombreuses absences signalées dans le camp du Nasria. Cette finale version 2016 sera donc bien inédite entre deux formations qui ont souvent donné lieu à des confrontations bien palpitantes et riches en buts.

Battre le RCA d'abord, penser à la finale ensuite Mais avant d'aborder cette finale de

Report du match contre l’ESS

Le NAHD a transmis une demande officielle

Alors que la LFP a communiqué depuis quelques jours déjà le calendrier de cette fin de saison 2015/2016, les Nahdistes avaient très mal apprécié le fait que la rencontre de la 27e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis entre le Nasria et l'ESS soit programmée pour le mardi 26 avril, soit à cinq jours seulement de la finale de la coupe d'Algérie. Mais comme ils n'étaient pas encore officiellement qualifiés pour cette finale de coupe, les Nahdistes n'ont de ce fait pas pu envoyer de correspondance pour se plaindre de cette programmation qu'ils jugent maladroite. Validant leur billet pour la finale du 1er mai, les Sang et Or n'ont pas perdu de temps, en transmettant une demande officielle de report du match de l'ESS, estimant qu'il est totalement insensé que le NAHD puisse jouer un match de championnat, de surcroît à l'extérieur, avec toute la fatigue et l'implication qu'ils doivent donner lors de cette partie, à cinq jours seulement d'une finale de coupe d'Algérie. Une demande qui a atterri sur le bureau du président de la LFP M. Mahfoud Kerbadj, lequel devra prendre une décision rapide sur la question.

lequel devra prendre une décision rapide sur la question. Prime surréaliste en cas de sacre final
lequel devra prendre une décision rapide sur la question. Prime surréaliste en cas de sacre final

Prime surréaliste en cas de sacre final

Qualifiés pour la finale de la coupe d'Algérie pour la première fois depuis 34 ans, les Sang et Or auront un très bon coup à jouer lors de cette finale qui les opposera au voisin mouloudéen. Le président Ould Zmirli qui a mis tous les moyens nécessaires pour la bonne marche de son équipe et qui n'a jamais lésiné sur les moyens afin de voir son équipe évoluer dans les meilleures conditions est sans aucun doute l'un des principaux artisans de ce très beau parcours réalisé par son équipe. Conscient que le Nasria est à deux doigts d'arracher un titre qui sera plus qu'historique pour le club, Ould Zmirli va mettre tous les moyens du côté de son équipe afin qu'elle puisse se surclasser et battre le voisin mouloudéen. Le boss nahdiste nous a d'ailleurs affirmé qu'il était prêt à mettre une prime surréaliste, dépassant même les 100 millions de centimes pour ses joueurs, en cas de triomphe en finale. La balle est désormais dans les pieds des joueurs, qui doivent de surpasser afin de toucher le jackpot.

Ils se sont donné rendez-vous dimanche à la reprise

Les joueurs déterminés à en finir avec le maintien

En route vers un sacre qui sera de toute façon historique, les Sang et Or doivent désormais se projeter sur le championnat, afin d'en finir une fois pour toutes avec cette histoire de maintien, et pouvoir se projeter sur cette finale de coupe d'Algérie qui les opposera le 1er mai prochain au Mouloudia Club d'Alger. Première étape pour les Nahdistes pour cette quête du maintien, elle les verra affronter le RC Arba au stade du 20- Août-1955 de Ruisseau, lors d'un match qui pourrait leur permettre d'assurer à 95% leur billet pour la Ligue 1 Mobilis. Les joueurs sont d'ailleurs parfaitement conscients de la tâche qui les attend vendredi prochain, eux qui se sont donné rendez-vous cet après-midi au complexe Bensiam, afin d'entamer avec le plus grand sérieux les préparatifs de cette rencontre de la

26e journée de championnat, tout en mettant de côté cette finale de coupe d'Algérie, qu'ils auront largement le temps de préparer. Les joueurs sont bien conscients qu'en battant le RCA, ils pourront aborder le match de coupe face au Mouloudia, en ayant l'esprit tranquille, sachant que le maintien sera quasiment en poche.

Le message fort de Bendebka à ses coéquipiers Un fait notable s'est déroulé jeudi dernier dans les vestiaires du Nasria et a bien retenu notre attention. En effet, et alors que les joueurs étaient en train de fêter comme il se doit cette qualification historique pour la finale de coupe d'Algérie, et que certains d'entre eux ont émis officiellement le vœu de bénéficier de trois jours de repos afin de pouvoir évacuer la pression et la fatigue

de repos afin de pouvoir évacuer la pression et la fatigue engendrées par tout ce qui

engendrées par tout ce qui s'était passé durant les deux dernières semaines qui ont précédé la demi- finale, le N°8 et capitaine du Nasria a pris la parole, invitant tous les joueurs à se présenter dimanche après-midi à l'entraînement au complexe Bensiam. Bendebka a insisté auprès de ses coéquipiers pour qu'ils ne prennent que deux

jours de repos, tout en leur faisant savoir qu'un match important les attend vendredi prochain face au RCA, qu'ils doivent absolument remporter, raison pour laquelle ils doivent consentir encore quelques sacrifices en attendant de pouvoir profiter du repos en fin de saison qui n'est que dans un mois seulement. M. A.

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

8

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 8 LIGUE 1 MOBILIS Raïah : «Je ne veux aucunement rater

Raïah : «Je ne veux aucunement rater le match face à l'USMB»

S'étant entraîné hier en solo, le milieu Malik Raïah espère prendre part au prochain rendez-vous face à l'USMB. Il affirme qu'il se sent mieux et qu'il effectuera un contrôle médical afin d'être fixé sur son sort. "Après avoir suivi des soins pendant plusieurs jours, je me suis entraîné en solo aujourd'hui (samedi). J'espère que je serai opérationnel d'ici la reprise du championnat, car je ne veux aucunement rater le match face à l'USMB. J'ai déjà raté la dernière rencontre face au NAHD à cause de ma blessure et je ne veux pas louper le prochain rendez-vous. Le match face à l'USMB ne sera pas facile, mais on ira à Blida avec la ferme détermination de revenir avec un résultat probant. L'équipe affiche une belle forme ces dernières semaines et on fera tout pour terminer la saison à la meilleure position possible", affirme Raïah.

Raïah et Rahal ne passeront l'examen de contrôle médical qu'aujourd'hui

Il était prévu que les milieux Malik Raïah et Fawzi Rahal effectuent des échographies hier pour être fixés sur leur état de santé, mais pour des raisons qu'on ignore, les deux joueurs ne passeront le contrôle médical qu'aujourd'hui. Ils ont repris hier, mais ils ont été ménagés par le staff technique pour leur éviter des complications. Ils ont effectué quelques tours de piste avant de poursuivre leurs soins. En principe, Raïah et Rahal seront prêts pour le prochain rendez-vous face à l'USMB.

Absence prolongée de Ziti

L'arrière droit Khoutir Mohamed Ziti n'a toujours pas réintégré le groupe. Son retour aux entraînements était prévu pour hier, mais l'ex- pensionnaire de l'ESS ne s'est pas présenté finalement au stade. Les dirigeants annoncent que Ziti reprendra ce dimanche avec ses équipiers. Ils soulignent que son absence prolongée est due à des contraintes familiales. S'il ne réintègre pas le groupe aujourd'hui, il irritera certainement l'entraîneur Kamel Mouassa qui insiste sur la présence de tout le monde à l'entraînement. Il est utile de rappeler que Ziti avait boudé l'équipe pendant trois jours lors de la phase aller en signe de protestation contre la non-régularisation de sa situation financière.

contre la non-régularisation de sa situation financière. MOUASSA : «ON FERA TOUT pour terminer sur le

MOUASSA :

«ON FERA TOUT

pour terminer sur le podium»

S'exprimant hier sur les ondes de Radio Tizi Ouzou, Kamel Mouassa se montre optimiste quant aux chances de son équipe pour finir la saison sur le podium.

PAR N. BOUMALI

équipe pour finir la saison sur le podium. PAR N. BOUMALI Il a réaffirmé que la

Il a réaffirmé que la mission qui lui a été confiée à son retour était de sauver l'équipe de la relégation, mais comme il a remis l'équipe sur de bons rails, il aspire à assurer une place qualificative pour une participation à une compétition continentale la saison prochaine. Les derniers résultats du MOB et du DRB Tadjenanet qui occupent respectivement les deuxième et troisième places sont plus que favorables pour les Jaune et Vert qui se retrouvent à 4 points du MOB à cinq journées du baisser de rideau. "L'objectif qui m'a été assigné à mon arrivée était d'aider l'équipe à assurer son maintien en Ligue 1

Mobilis, mais vu que l'équipe est sur une série de trois victoires consécutives, on fera le maximum pour finir le championnat sur le podium. Les joueurs ont beaucoup à gagner en terminant la saison en haut du tableau. On a une dette envers nos supporters et on fera tout pour les satisfaire", a déclaré l'entraîneur Mouassa sur les ondes de Radio Tizi Ouzou.

«On confirmera notre bonne santé face à l'USMB» Souhaitant réussir un parcours sans faute en cette fin de la phase retour, l'entraîneur Mouassa table sur un bon

résultat face à l'USMB. Il reconnaît que la mission de son équipe ne sera pas facile face à une équipe qui lutte pour sa survie en Ligue 1 Mobilis, mais le successeur de Bijotat compte sur la détermination de ses joueurs pour enchaîner avec un quatrième bon résultat. "La prochaine rencontre face à l'USMB sera difficile étant donné qu'on affrontera une équipe qui lutte pour son maintien en Ligue 1 Mobilis, mais on donnera le meilleur de nous- mêmes pour réussir un bon résultat. Notre ambition est de confirmer notre bonne santé afin de préserver notre dynamique", promet Mouassa.

«Avec quelques

réglages, la JSK sera encore plus forte»

L'arrêt du championnat ne suscite aucune inquiétude chez l'entraîneur Mouassa. Bien que cette mini-trêve risque de freiner l'élan de l'équipe qui reste sur 3 victoires consécutives, l'enfant de Guelma compte la mettre à profit pour combler les lacunes relevées dans son équipe. "Cette coupure du championnat sera une bonne occasion pour nous pour bien préparer la suite du parcours. On tentera d'apporter quelques réglages pour que la JSK soit encore plus forte dans les jours à venir. L'arrêt du championnat nous permettra aussi de récupérer tous les joueurs blessés." N. B.

BENTIBA : «LA JSK

m'a officiellement contacté»

Le milieu de l'ASMO révèle dans l'entretien qu'il nous a accordé hier après-midi qu'il a été officiellement contacté par la direction de la JSK. Il précise néanmoins qu'il ne tranchera sur sa prochaine destination qu'à la fin du championnat, tout en ajoutant que le CRB, le MCA et le MCO le veulent également.

Depuis quelques jours, on ne cesse de parler de vos contacts avec les responsables de la JSK, qu'en est-il au juste ?

C'est vrai que j'ai été officiellement appro- ché par les responsables de la JSK, mais je leur ai dit que je ne peux pas négocier avec eux tant que le championnat n'est pas encore terminé.

Peut-on savoir le nom du dirigeant des Canaris qui a pris attache avec vous ?

C'est le président Hannachi en personne qui m'a contacté.

Que vous a-t-il dit le président Hannachi lorsque vous lui aviez fixé rendez-vous pour la fin de la saison ?

Il ne m'a rien dit. Il s'est montré compréhen- sif. Je veux honorer mon contrat jusqu'au bout

avec l'ASMO avant de trancher sur mon ave- nir.

Les responsables de la JSK sont sur vos traces depuis la saison dernière, cette saison pourrait être la bonne, n'est-ce pas ?

Effectivement, les dirigeants de la JSK me voulaient depuis la saison dernière. C'est un honneur pour moi d'être sollicité par ce grand club, mais au risque de me répéter, je n'ai rien négocié pour le moment. Je préfère attendre la fin de la saison pour tran- cher sur ma prochaine destination.

MCA, le CRB et le MCO vous font les yeux doux en cette phase retour ?

Oui, j'ai été contacté par le MCA, le CRB et le MCO, mais je n'ai pris aucune décision pour l'instant.

Quelle est votre situation par rapport à votre club employeur actuel ?

votre situation par rapport à votre club employeur actuel ? Je serai libre de tout engagement

Je serai libre de tout engagement au mois de juin prochain. Je serai maître de mon destin à la fin de l'exercice actuel.

Vu que l'ASMO a hypothéqué toutes ses chances de se maintenir en Ligue 1 Mobilis, vous allez certainement opter pour un club de Ligue 1 Mobilis la saison prochaine…

C'est une évidence. Je joue- rai en Ligue 1 Mobilis la saison prochaine.

La JSK revient en force en cette fin de saison, cela pourra vous encourager à opter pour ce club au mois de juin prochain…

Il se pourrait que j'opte pour la JSK, mais je n'ai rien décidé le

pour moment. Je ne prendrai une décision défini- tive concer- nant mon ave- nir qu'à la fin de la saison.

L'ASMO possède un bon groupe, mais le manque de moyens a influé négativement sur le moral des joueurs…

Absolument, on dispose d'un bon groupe, malheureusement on n'arrive pas à sortir la tête de l'eau. N. B.

Est-il vrai qu'en plus de la JSK, le

Félicitations

Le foyer de Noureddine Saïdani a été égayé par un joli poupon prénommé Lounis, en cette heureuse occasion, le

collectif de Compétition

souhaite une longue vie pleine de bonheur au nouveau-né et un prompt rétablissement à la maman.

de Compétition souhaite une longue vie pleine de bonheur au nouveau-né et un prompt rétablissement à
www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 JSK 9 Concernant cette histoire de sa rencontre avec le
www.competition.dz
Dimanche 17 avril 2016
JSK
9
Concernant
cette histoire de
sa rencontre
avec le P-DG
de la Sonatrach,
Hannachi précise
: "Pour être franc
avec vous et
surtout pour
préciser les
choses, je me suis
déplacé au siège
de la Sonatrach
pour présenter en
mon nom et au
nom de la JSK
mes
condoléances à
M. Mazouzi qui
a perdu son père
la semaine
passée. Tout le
monde connaît
la glorieuse
histoire de feu
Mazouzi, il
est aussi natif
de la région
de
Makouda,
c'était de
mon devoir
alors

d'aller présenter mes condoléances à sa famille, à son fils en particulier, on ne doit pas mélanger torchons et serviettes, comme il était absent, les autres responsables de cette firme m'ont bien accueilli au niveau de la direction générale de la Sonatrach, je profite d'ailleurs de cette occasion pour les remercier à propos de l'accueil bien sûr."

«Ça serait une excellente chose si une filiale de la Sonatrach sponsorise la JSK» Continuant à parler sur ce sujet de son déplacement au siège de la Sonatrach, Hannachi souhaite :

"Comme je vous l'ai dit, j'ai été bien accueilli par les hauts responsables de la firme pétrolière, on a échangé quelques mots, maintenant, si un beau geste de la part de cette entreprise viendrait pour la JSK, ça serait vraiment génial, je n'ai pas cessé ces derniers temps de faire des navettes Tizi-Alger pour ramasser de l'argent et assurer un bon fonctionnement sur le plan financier au club, pour monter une grande équipe pour la saison prochaine, on

aura besoin de gros moyens financiers, pour cette raison, la venue de nouveaux sponsors serait une excellente chose pour le club. Comme je vous l'ai déjà dit la dernière fois, à Tizi Ouzou, une grande unité de Naftal est implantée depuis plusieurs années à Oued Aïssi, bref, on souhaite tous voir le logo d'une filiale de la Sonatrach sur le maillot jaune et vert, aux côtés bien sûr du sigle d'Ooredoo qui reste le sponsor major du club."

«Plusieurs joueurs veulent jouer à la JSK, mais l'heure n'est pas au recrutement…» Concernant les préparatifs en perspective de la saison prochaine, Hannachi conclut : "On songe, et avec un grand sérieux à la nouvelle saison, à l'instar de tous les autres clubs, mais on a une feuille de route à respecter, on doit d'abord terminer la saison, faire les bilans avant de s'attaquer au mercato et aux autres trucs qui concernent les préparatifs du nouvel exercice, pour le moment, la priorité est le podium, j'avoue que plusieurs joueurs de notre championnat veulent jouer chez nous la saison prochaine mais par respect aux clubs et à mes collègues présidents, je n'ai parlé à aucun joueur, chaque chose en son temps, tant que le championnat n'est pas terminé, on ne pourra pas parler du recrutement, les chose sont très claires sur ce plan." A. H.

les chose sont très claires sur ce plan." A. H. HANNACHI : «ON RÊVE de la
les chose sont très claires sur ce plan." A. H. HANNACHI : «ON RÊVE de la

HANNACHI :

«ON RÊVE

de la 2 e place»

«Je le redis une nouvelle fois, on ira à Blida pour la gagne»

PAR ABDELLAH HADDAD

De plus en plus que le match

USMB-JSK comptant pour la 26 e

journée du championnat professionnel de Ligue1 Mobilis approche, de plus en plus de fortes rumeurs circulent dans les milieux sportifs concernant le résultat de cette partie, Mohand-Chérif Hannachi qu'on a joint hier après- midi au téléphone tenait à démentir toutes ces rumeurs, en réaffirmant une nouvelle fois que son équipe ira à la ville des Roses avec la ferme intention de gagner son match contre l'USMB. "On a souffert au début de saison, nos supporters réclamaient tout le temps les bons résultats, maintenant qu'on a enchaîné avec trois victoire de suite, que l'équipe a retrouvé le calme et la sérénité, on doit continuer sur notre lancée en enchaînant avec d'autres succès, on doit faire plaisir davantage à nos fans, pour toutes ces raisons d'ailleurs, et je le redis une nouvelle fois, je déclare haut et fort qu'on ira pour la gagne à Blida, certes, c'est un match très difficile qui nous attend contre une équipe menacée plus que jamais par la relégation, bref, on jouera notre football, que le meilleur gagne."

encore assuré notre maintien, on est à quatre points du dauphin du leader mais à sept points du premier relégable, on doit assurer mathématiquement notre maintien parmi l'élite avant de penser au podium, pour ne pas tourner autour du pot, je dirais qu'à la JSK on ne mange pas de ce pain, ça veut tout dire à mon avis."

«On fera le maximum pour jouer la LDC l'année prochaine» Les résultats des rencontres jouées samedi passé pour le compte de la mise à jour du championnat avantagent beaucoup plus la JSK, le match nul du MOB devant l'USMB et la défaite du DRBT à Sétif devant l'équipe locale augmentent les chances des Canaris, ces derniers croient de plus en plus au podium, Hannachi explique : "C'est tout le monde à la JSK qui rêve ces derniers temps du podium mais avec les résultats des matchs joués avant- hier, on croit de plus en plus en nos chances, nos supporters rêvent de la LDC, ils veulent que le club revienne en Afrique, de notre côté, on fera le maximum pour atteindre cet objectif, on mettra tous les moyens à la disposition des joueurs et des membres du staff technique pour qu'ils puissent finir le championnat sur le podium."

«L'équipe prépare le match devant l'USMB dans de très bonnes conditions» Concernant la préparation de l'équipe première, Hannachi avoue :

" Les joueurs ont repris le chemin des entraînements jeudi après-midi, le staff technique a tracé son programme de préparation, la direction a mis tous les moyens à la disposition de l'équipe, on a même récupéré nos blessés, d'une manière générale, l'équipe prépare dans de très bonnes conditions son prochain match, et puis, il reste encore cinq ou six séances d'entraînement avant le match de samedi après-midi contre l'USM Blida, le staff technique aura tout le temps devant lui pour peaufiner cette préparation, quant à nous les dirigeants on préparera une bonne mise au vert aux joueurs, ainsi, ils pourront se concentrer parfaitement sur leur match."

«Je me suis déplacé au siège de la Sonatrach pour présenter mes condoléances à M. Mazouzi»

Sonatrach pour présenter mes condoléances à M. Mazouzi» «La JSK a toujours respecté l'éthique sportive»

«La JSK a toujours respecté l'éthique sportive» Afin de démentir davantage les rumeurs qui circulent concernant le sort de la rencontre qui opposera la formation de la ville des Roses à la formation phare du Djurdjura samedi prochain, Hannachi

argumente ses dires :

"Je ne sais pas pourquoi on sort des histoires pareilles alors que la JSK a toujours respecté l'éthique sportive, on a tout le temps joué pour la gagne, ce n'est pas aujourd'hui alors qu'on changera nos habitudes, et puis, on n'a pas

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

10

CRB

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 10 CRB Dans cet entretien qu'il nous a accordé hier, le

Dans cet entretien qu'il nous a accordé hier, le milieu de terrain, Zakaria Draoui, nous a parlé de ses ambitions au CRB bien évidemment et de son avenir également. Il évoque aussi les JO de Rio et les chances de l'Algérie.

DRAOUI :

«L'Europe,

j'y pense, mais…»

Entretien réalisé par SOFIANE BOULAOUCHE Quel a été votre sentiment à l'issue du match contre
Entretien réalisé par
SOFIANE BOULAOUCHE
Quel a été votre sentiment à l'issue du
match contre le RCR ?
Nous avons regretté d'avoir raté la victoi-
re, qui nous a échappé de très peu. On aurait
pu mieux terminer le match, néanmoins
notre manque de concentration vers la fin
a fait que les choses se passent mal pour
nous. Le football est ainsi fait, sans
erreurs il ne peut jamais y avoir de
spectacle et des buts.
Un 8e match sans victoire en
cette phase retour, en revenant
en arrière, vous étiez en
capacité de concurrencer
l'USMA, n'est-ce pas ?
Par rapport au nombre de
points que nous avions,
cela était possible.
Néanmoins, pour
que la comparaison
soit juste, il faut prendre
en considération le
contexte de chacune de
nos rencontres. Il y a
plusieurs paramètres
qui ont fait de nous
ce que nous
sommes aujour-
d'hui. Pour résu-
mer tout, on
devrait tout sauf
nos efforts,
parce que
nous
avons tou-
jours fourni
assez d'efforts
pour aller de l'avant,
mais la chance n'était pas
de notre côté.
«Si toutes les
conditions
sont
favorables,
je partirai.
C'est le rêve
de chacun
de nous»
Êtes-vous optimistes pour la
suite du championnat ?
Nous continuerons à jouer avec la
même envie. Il reste encore cinq
journées lors desquelles on pourra
rattraper notre retard. Terminer sur
une bonne serait la meilleure chose à
offrir à nos supporters.

Que pensez-vous de votre prochain match ?

autres olympiques, vous devez avoir des touches en Europe. Est-ce que vous y pensez ?

Oui, bien évidemment, je pense à l'Europe et ça me tente même. Mais pour le moment, ce qui me préoccupe le plus est de terminer la saison sur une bonne note et d'avoir un statut particulier au club qui me permettrait de partir sur de bonnes bases.

Y a-t-il une possibilité de vous voir en Europe dès cet été ?

Je ne sais pas. Je n'ai encore pris aucune décision d'autant plus qu'il me reste un contrat avec le CRB à honorer. Cela dépen- dra de beaucoup de choses. Si toutes les conditions sont favorables, je partirai. C'est le rêve de chacun de nous.

Ça sera un match difficile. On s'y prépare déjà. Dans nos têtes, nous voulons tout faire pour le gagner. L'ASMO est une équi- pe joueuse malgré elle, donc ça serait une erreur fatale si on prend cette équipe à la légère.

Vous voulez certainement prendre part à cette rencontre…

Oui bien sûr, comme chaque joueur. Ça sera un match très disputé auquel je voudrais prendre part.

Qu'est-ce que ça vous fait de ne pas être titulaire depuis quelques rencontres ?

Avant de terminer, quel est votre avis du groupe sur lequel l'Algérie vient de tomber aux prochains JO ?

C'est un groupe très difficile. Croiser l'Argentine et le Portugal est très excitant. Ce sont deux sélections qui ont toujours eu de très bonnes équipes dans les jeunes catégo- ries. Quant au Honduras, on ne devrait sur- tout pas les sous-estimer, c'est le genre d'équipes qui peut sortir le grand jeu et être la surprise de la compétition.

J'ai tellement envie de jouer que ça me déçoit un peu. Néanmoins, j'essaie de prendre ça d'une manière positive. Moi per- sonnellement, je suis sûr de mes capacités et je continue à tra- vailler sérieusement, donc j'attends la moindre occa- sion pour reprendre ma place.

Que vous a dit le coach à ce propos ?

Suite à votre dernière tournée en Corée du Sud, pas mal d'observateurs ont été déçus et pessimistes par rapport au niveau de l'EN olympique, qu'en pensez- vous ?

Certes, nous n'étions pas à la hauteur, mais cela ne veut pas dire que nous allons faire des JO catastrophiques. Nous avons vécu la même chose avant la dernière CAN. Nous avions fait de mauvais résultats en amical sur lesquels nous avons été critiqués. Mais par la suite nous avons fait taire tout le monde.

Il ne m'a rien dit. On n'a jamais parlé de ce sujet. En tout cas, c'est lui l'entraîneur. Il est libre de faire ce qu'il veut, je respec- te ses choix.

Est-ce que ça ne vous inquiète pas par rapport à votre place parmi les olympiques ?

pas par rapport à votre place parmi les olympiques ? Quelles sont vos ambitions pour les

Quelles sont vos ambitions pour les JO ?

Non, je ne suis pas inquiet, je sais que ça ira mieux dans les prochaines semaines.

Nous voulons faire une par- ticipation très honorable. Nous allons tout faire pour honorer les couleurs de notre pays et

aller le plus loin possible dans

S. B.

En ce qui concerne votre avenir. A l'instar des

cette compétition.

Moins d'une semaine pour tout régler

Il ne reste que moins d'une semaine avant que le CRB ne joue un nouveau match important. Ça sera face à l'ASMO samedi prochain. Les points de cette rencontre auront leur pesant d'or que ce soit pour la stabilité du club et en même temps par rapport à une suite meilleur au championnat. Une victoire à l'extérieure mettra tout le groupe dans une situation un tant soit peu confortable et leur permettrait même de chasser définitivement le doute qui les pourchasse depuis plusieurs semaines maintenant. A partir d'aujourd'hui donc, le staff technique devra faire en sorte que les choses aillent mieux, il n'a pas le choix. Il doit non seulement bien préparer le groupe sur le plan tactique et surtout psychologiquement puisque ce genre

de rencontres se gagne par la hargne et une certaine envie à être toujours le meilleur. Pour faire le nécessaire, Alain Michel et son équipe de travail n'auront que moins d'une semaine. Quelques changements sont à prévoir, notamment sur le plan offensif. Cela devrait donc être accompagné par quelques modifications en ce qui concerne les automatismes de jeu de l'équipe. C'est d'ailleurs ce qui pose problème actuellement. Le CRB ne parvient toujours pas à s'identifier à un style de jeu bien déterminé, ce qui est peut-être la conséquence des changements répétitifs qui sont effectués sur le onze de départ. Les prochains jours devraient être suffisants pour préparer le groupe de sorte à ce qu'il aille gagner à Oran.

Les prochains jours devraient être suffisants pour préparer le groupe de sorte à ce qu'il aille

U21 :

le CRB résiste toujours

Après la mise à jour du calendrier du championnat U21, la jeune catégorie du Chabab de Belouidad a de grandes chances de terminer la saison mieux que son aîné. Le CRB, dans sa version espoir, occupe au bout de la 25e journée la 2e place, à égalité parfaite en nombre de points et goal-average avec la formation de l'USMH, à une longueur seulement de l'USMA. Ce groupe devrait être suivi de plus près. Il renferme des joueurs qui pourraient aisément prendre la relève en séniors.

qui pourraient aisément prendre la relève en séniors.  Reprise aujourd'hui Après deux journées de repos,

Reprise

aujourd'hui

Après deux journées de repos, l'équipe fanion du Chabab reprendra ce

matin le chemin du travail. Une séance d'entraînement a été programmée à partir de 9h au stade du 20-Août.

À cette occasion, le staff technique se penchera encore sur les réglages technico-tactiques en prévision du prochain match face à l'ASMO.

Beaucoup de travail pour les staffs technique et médical

A partir d'aujourd'hui les

staffs technique et médical auront beaucoup de travail à faire. D'une part, mettre les joueurs dans le contexte du prochain match, notamment sur le plan psychologique et sortir le onze idéal qui aura la capacité de revenir d'Oran avec les trois points de la victoire. D'autre part, le staff médical aura un travail intense à faire. Il devra remettre en forme plusieurs joueurs gênés par de légères blessures.

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

USMA

11

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 USMA 11 Hospitalisé depuis vendredi, il ratera le derby face au

Hospitalisé depuis vendredi, il ratera le derby face au MCA

L’attaquant malgache de l’USMA, Andria Carolus, est victime du paludisme. Il est hospitalisé depuis vendredi dernier à l’hôpital El-Hadi Flici (El-Kettar). Son retour à la compétition officielle dépendra de l’évolution de son état de santé.

PAR ANIS S.

Souffrant d’une forte fièvre depuis la matinée d’avant-hier, ce qui l’a d’ailleurs contraint à faire l’impasse sur les séances d’entraînement de son équipe, l’état de santé d’Andria Carolus s’est détérioré d’une manière inquiétante. Du coup, il a été immé- diatement évacué à l’hôpital El-Hadi Filici. En effet, et après avoir effectué des tests médicaux approfondis, il s’est avéré que le joueur est victime de paludisme. Une grave maladie qui va le contraindre à rester au repos total et isolé pendant plusieurs jours, se contentant de prendre les médica- ments que lui ont prescrits les méde- cins qui le suivent. Selon les informa- tions qui nous sont parvenues, on croit savoir que l’attaquant usmiste aurait été contaminé lors de son déplacement à la République centra- fricaine à l’occasion du match interna- tional ayant mis aux prises la sélection locale avec son homologue malgache. Souhaitons un prompt rétablissement au joueur, tout en espérant qu’il soit rétabli dans les plus brefs délais.

Ses coéquipiers bouleversés Il faut dire que cette mauvaise nouvel- le est tombée comme tel un couperet sur les joueurs usmistes. Bouleversés par la maladie d’Andria, ils auraient souhaité lui rendre visite à l’hôpital, mais puisqu’il doit rester isolé (sa maladie est contaminatrice), ils se sont contentés de demander des nouvelles de leur coéquipier par téléphone.

Son retour à la compétition officielle dépendra de l’évolution de son état de santé Ce qui est sûr c’est l’international mal-

ANDRIA

souffre du paludisme

c’est l’international mal- ANDRIA souffre du paludisme gache de l’USMA ratera officiellement le grand derby

gache de l’USMA ratera officiellement le grand derby algérois de vendredi qui opposera son équipe au MCA. Mais jusqu’au moment où nous met- tons sous presse, son retour à la com- pétition officielle reste à déterminer et cela dépendra de l’évolution de son état de santé. Une absence qui ne fait pas les affaires de son entraîneur Miloud Hamdi dans la mesure où le coach mise beaucoup sur Andria pour animer le compartiment offensif de la formation usmiste, surtout quand on sait qu’il est considéré comme l’un des

hommes en forme au sein de l’équipe depuis l’entame de la deuxième moitié de l’actuel exercice. En tous les cas, les médecins qui le suivent restent à son chevet dans l’espoir que le joueur soit rétabli de sa maladie le plus vite pos- sible. Rappelons que l’ancien joueur de l’USMA, en l’occurrence le Nigérien Seydou Yakouba, avait été victime de la même maladie en 2013, mais il s’est vite rétabli après avoir été bien pris en charge.

A. S.

Les Rouge et Noir à 3 points du bonheur

La fête face au Mouloudia

Le derby de vendredi qui opposera l’USMA au MCA aura sans nul doute un goût très particulier puisque c’est à l’occasion de lequel les Usmistes sont bien partis pour assurer le titre d’une manière officielle.

Comme prévu, c’est avant-hier que les matchs pour le compte de la mise à jour de la 25e journée de la Ligue 1 Mobilis ont eu lieu. Premier poursuivant de l’USMA, le MOB s’est tenu en échec dans son antre face à son hôte l’USM Blida après que le match se soit soldé sur un

score de parité d’un but par- tout. Le moins que l’on puisse dire est que ce résultat fait les affaires du club algérois qui est désormais à douze points d’avance sur son premier poursuivant immédiat. Mathématiquement, les Rouge et Noir n’auront désormais besoin que de trois points pour assurer le titre officiellement à cinq journées seulement sur le baisser de rideau sur la saison en cours. Autrement dit, une victoire lors du prochain derby face au MCA suffira aux gars de Soustara de triompher. Ainsi donc, les coéquipiers du capitaine Khoualed joueront un match décisif face au Mouloudia puisque à l’occa- sion de lequel ils pourraient triompher, ce qui donnerait certainement une saveur parti-

culière pour ce derby vu la grande rivalité qui existe entre les deux équipes. Il faut dire que le titre du championnat tend ses bras aux Rouge et Noir qui ne leur reste désor- mais qu’un petit effort pour enrichir le palmarès sportif du club par un septième titre du championnat de son histoire.

Les supporters se mobilisent pour la grande fête Il semble que les supporters usmistes ont mis les deux der- nières défaites en championnat concédées respectivement face au RC Relizane et à la JS Saoura aux oubliettes puisque désormais ils ne pensent que sur le grand derby algérois qui mettra aux prises leur équipe au Mouloudia. Le moins que

Le groupe au grand complet

Mise à part la défec- tion d’Andria Carolus, la préparation en prévi- sion du derby face au MCA se déroule avec la présence de tous les joueurs. L’effectif affiche complet et l’en- traîneur Miloud Hamdi est soulagé, car cela lui permettra d’assurer une bonne préparation en prévision de la gran- de empoignade de ven- dredi.

Aujourd’hui,

entraînement

dans la

matinée

Comme ce fut le cas hier, les joueurs usmistes se contente- ront aujourd’hui d’une seule séance d’entraî- nement par jour qui aura lieu dans la mati- née à partir de 10h au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

Les espoirs conservent leur place de leader

Le résultat du match opposant avant-hier les U21 de l’ESS à leurs homologues du DRB Tadjenanet, qui s’est soldé sur le score de parité d’un but partout, a fait les affaires des espoirs usmistes car il leur a permis de conserver leur place au sommet du tableau. Ils sont toujours lea- der avec un point d’avance sur leurs poursuivants immé- diats, l’USMH et le CRB en l’occurrence.

ZEMMA

reprend les

entraînements

La séance d’entraînement d’hier matin a été marquée par la présence du gardien de but Mohamed-Lamine Zemmamouche.

Et comme rapporté par nos soins dans ces mêmes colonnes, c’est avant-hier que le portier international usmiste a regagné le pays après avoir passé plus d’un mois dans la clinique qatarie Aspetar dans laquelle il a poursuit les séances de rééducation ainsi que le programme spécifique que lui a été tracé. Complètement rétabli, Zemma a enfin eu le feu vert des médecins qui le suivent pour reprendre les entraînements. Ainsi donc, à l’occasion de la séance d’hier, il s’est entraîné le plus normalement du monde avec ses coéquipiers Smaïl Mansouri et Mourad Berrefane sous la houlette de leur entraîneur Lyes Benhaha. Un retour qui a beaucoup réjoui les supporters usmistes, mais surtout ses coéquipiers qui étaient très contents de revoir de nouveau leur partenaire après une longue absence en raison d’une méchante blessure au coude qui l’avait contraint de passer sur le billard pour s’en débarrasser.

Il ne devrait pas renouer avec la compétition officielle cette saison Bien qu’il soit totalement rétabli de sa méchante blessure, il n’en demeure pas moins que Mohamed- Lamine Zemmamouche ne veut pas précipiter son retour à la compétition officielle, préférant aller doucement mais sûrement pour qu’il ne rechute pas. Autrement dit, le keeper usmiste ne devrait pas rejouer avant la fin de la saison en cours, c’est ce que nous avons appris d’une source proche du dossier. Il a d’ailleurs confié à ses proches, qu’il préfère continuer à travailler sérieusement aux entraînements dans le but de revenir en force à partir de la saison prochaine, d’autant plus que son équipe a quasiment assuré le titre du championnat. Le plus important, c’est que sa blessure fait partie désormais du passé. De bon augure… A. S.

fait partie désormais du passé. De bon augure… A. S. A. S. l’on puisse dire est

A. S.

l’on puisse dire est que les fes- tivités ont déjà commencé pour les inconditionnels algé- rois. Ces derniers, se sont tous mobilisés pour préparer la fête vendredi et ils vont envahir le stade 5-Juillet pour soutenir leur équipe à prendre le des- sus sur le Mouloudia. Koudri et consorts sont donc conscients de la responsabilité qui les attend. Ils sont condamnés à gagner face au Mouloudia et la victoire ne doit en aucun cas leur échap- per pour ne pas décevoir leurs fans qui veulent fêter dans la joie le titre à l’occasion de ce grand derby algérois car triompher face à un éternel rival sera sans nul doute marqué dans l’histoire du club.

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 12 USMH
www.competition.dz
Dimanche 17 avril 2016
12
USMH

Ils ont tenu une réunion hier

LES ACTIONNAIRES

comptent placer Laïb

Les huit actionnaires du club se sont réunis hier. Décidant de mettre Laïb à la tête du club, ils se rendront aujourd'hui chez le notaire pour entamer les procédures de l'élection d'un nouveau conseil d'administration.

PAR RACHID HAMADI

L'ex-futur président, Mohamed Laïb, a été désigné par les actionnaires pour reprendre les commandes du club après que Mana ait pris les rênes en début de saison. Voulant destituer le président,

notamment après la démission du membre du CA, à savoir Nissas, cela laisse une possibilité dont veulent profiter les opposants pour désigner un nouveau président ainsi qu'un nouveau conseil d'administration. Après avoir évoqué toutes ces questions ainsi que le retour de certains sponsors à l'image de Tahkout, les actionnaires vont se rendre aujourd'hui chez un huissier de justice pour entamer toutes les procédures pour arriver rapidement à leurs fins. C'est tout de même un vrai risque surtout lorsqu'on sait que la colère des supporters peut se retourner contre le nouveau conseil qui sera élu. Avec cette démarche, l'intention est bonne, mais encore faudra-t-il cette fois faire en sorte que le club ne souffre plus des mêmes problèmes. Lors de la

réunion, il a été également question d'une réconciliation entre tous les membres du staff technique et la direction pour redémarrer sur de bonnes bases et préparer la saison prochaine afin que l'USMH puisse enfin redevenir une équipe de titres.

Laïb, Cherfaoui, Bouslimani, Khirennas et Haddad, les nouveaux membres du CA Pour le nouveau conseil d'administration, les actionnaires savent déjà qui placer s'ils parviennent à évincer Mana qui prend toutes les mesures pour rester. Il a donc été décidé que Laïb reprenne les commandes du club avec des promesses de plusieurs sponsors qui le soutiennent et veulent travailler avec lui. Dans son

conseil, Laïb aura avec lui Cherfaoui, Bouslimani, Khirennas ainsi que Haddad. C'est ces cinq personnes qui devraient donc composer le nouveau CA s'ils arrivent bien entendu à s'imposer.

Charef ne reviendra que si Mana part De son côté l'entraîneur Boualem Charef est démissionnaire. Selon ses proches, il ne compte revenir que si Mana s'en va. C'est pour dire que la tension est telle entre les deux hommes qu'il est impossible de travailler ensemble. Par contre, si Mana gagne cette fois, il se pourrait également que les membres du staff technique s'en aillent aussi tout comme les joueurs qui suivront leur entraîneur puisqu'ils lui apportent tout leur soutien. R. H.

puisqu'ils lui apportent tout leur soutien. R. H. NISSAS démissionne L'un des trois membres du conseil
puisqu'ils lui apportent tout leur soutien. R. H. NISSAS démissionne L'un des trois membres du conseil

NISSAS

démissionne

L'un des trois membres du conseil d'administration qui restaient a démissionné jeudi soir. En effet, Aziz Nissas, qui sent le roussi, craignait que sa position actuelle lui porte préjudice et que la colère des supporters se déverse sur lui. Il a donc décidé de se retirer, ce qui fait que désormais le CA est composé uniquement de deux membres qui sont Bensemra le DG et Mana le président. Quant à Laïb et Khirennas Aïssa, ils avaient déjà démissionné, ce qui risque désormais de dissoudre l'actuel conseil, ce que sont en train d'accélérer les opposants qui veulent un changement à la tête du club.

La dernière de manœuvre de Mana Pendant que le conseil d'administration est sur le point d'être dissous en raison de la démission de la majorité des membres, le président Mana compte contre-attaquer en tentant une dernière manœuvre afin de rester en poste. Tenant à rester à la tête du club, Abdelkader Mana souhaite provoquer une AGEx en cours de semaine pour essayer d'élargir son conseil et pouvoir ainsi rester sans craindre d'être poussé vers la porte de sortie. Cependant, il est à se demander qui pourrait vouloir faire partie du CA au moment où tout le monde reproche une mauvaise gestion et les huit actionnaires restants veulent l'évincer de son poste. Tenant à rester, Mana ne veut pas lâcher et fera tout pour que son conseil reste et ne soit pas dissous.

Reprise demain à 17h

La reprise des entraînements a été programmée pour demain à 17h au stade de Mohammadia.

Les U21, ce seul espoir

Les espoirs ne sont jamais aussi bien portés. Pendant que l'équipe fanion coule, la seule satisfaction cette saison c'est bien les U21 de l'USMH qui sont en train de réaliser un parcours de champions. Après 25 matches joués, les jeunes Harrachis ne sont qu'à un point de la première place occupée par l'USMA. Avec un total de 48 points, les U21 de l'USMH, partagent leur deuxième place avec le CRB tandis que l'ESS compte un point de moins que les Jaune et Noir. Remportant avant-hier une belle victoire à Oran face au MCO, les espoirs d'El- Harrach, réussissent à maintenir leurs chances intactes de remporter le titre. Les Titouh, Graïmou et autre Siam, sont les principaux artisans de la victoire remportée lors de la dernière journée, mais c'est toute l'équipe qui est récompensée pour toute une saison de sacrifices avec un entraîneur qui sait tirer le meilleur de ses joueurs et un président de jeunes soucieux de la bonne santé d'un groupe qui devra profiter de ses matches à domicile face à l'USMA et l'ESS pour s'emparer de la première place tout en négociant au mieux la rencontre du CRB pour s'assurer le titre qui aura au moins sauvé la saison de l'USMH. R. H.

QUE L'USMH

descende s'il le faut pour qu'ils partent !

Entourée comme une proie par des hyènes, l'USMH vit ses pires moments. Au point de dire que ce serait peut-être mieux si le club descende en L2 Mobilis afin de se débarrasser des vautours qui n'en auront fait qu'une carcasse.

Bien triste est le sort de l'USMH qui ne mérite pas tout ce qui lui arrive. Personne n'arrive à être à la hauteur de ce grand club qui est l'unique perdant pendant que des gens n'ont ni les compétences ni la classe qu'il faut pour être là. Subjugués par ce qu'ils voient se passer en restant impuissants, les supporters prient désormais pour que leur club ne chute pas en L2 Mobilis, mais au point où en est le club, il serait peut- être préférable que l'USMH descende, cela éloignera peut-être ces prédateurs qui arrachent la peau de leur victime comme des charognards, soit un mal pour un bien. Il se pourrait que ce soit le seul moyen de tout recommencer à zéro avec ce qu'espèrent les amoureux du club, des gens ''propres''. C'est

ainsi qu'on peut imaginer la situation d'un club entouré de malfrats qui n'ont ni les capacités intellectuelles ni financière pour faire en sorte que l'USMH soit dans de meilleurs conditions. Tous cherchent des intérêts pour oser dire qu'ils aiment ce club et veulent son bien. Des histoires à dormir debout on en aura entendues et vues pendant plusieurs années tandis que depuis l'accession, le club n'a gagné aucun titre, pendant que des équipes qui sont novices en L1 raflent des trophées. Il est grand temps que cela change et que l'USMH se débarrasse de ces gens malintentionnés afin que le club puisse au moins vivre sereinement et tente de se reconstruire après qu'il ait été détruit parfois par ses propres enfants.

ait été détruit parfois par ses propres enfants. Cette tumeur qui détruit le sport de manière

Cette tumeur qui détruit le sport de manière générale et fait perdre les valeurs, c'est bien l'argent. C'est le cas de l'USMH. Personne ne se soucie vraiment du club mais uniquement de son porte-monnaie. Que ce soit au niveau des joueurs au rendement modeste mais au salaire faramineux, que ce soit au niveau des dirigeants qui attendent la moindre entrée pour se remplir les poches, ou du recrutement ou les pots-de-vin sont devenues aussi courants que c'est devenue une normalité. Tout cela est devenu ni surprenant ni étonnant et attire encore moins la curiosité. On s'est habitué au malhonnête et refusons de voir la vérité en face. La gourmandise de certains leur fait oublier les vraies valeurs et l'amour d'un travail bien fait. El-Harrach est

devenue un puits qu'on exploite sans se soucier de son assèchement qui engendrera des dégâts, on ne cherche qu'à assouvir sa soif. Aujourd'hui même des gens qui n'ont aucun lien avec le club prennent des décisions et imposent leurs lois, pendant que ceux qui prétendent être là pour bien faire, ne font qu'enfoncer davantage l'USMH qui mérite mieux. Il est temps de faire un grand ménage, les incompétents ont eu le contrôle que trop longtemps et devront avouer qu'ils ont échoué au lieu de mentir aux supporters et jouer cette comédie qui n'en finit plus. Inutile de mentir et de dire que l'USMH ira mieux demain, c'est des promesses déjà faites mais jamais tenues, qu'ils s'en aillent. R. H.

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

MOB

13

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 MOB 13 UN MOB DÉCEVANT AVANT LE ZAMALEK De notre correspondant

UN MOB

DÉCEVANT AVANT

LE ZAMALEK

UN MOB DÉCEVANT AVANT LE ZAMALEK De notre correspondant BOUALEM AIZEL Comme il fallait peut-être s'y

De notre correspondant

BOUALEM AIZEL

Comme il fallait peut-être s'y attendre, les Vert et Noir du MOB ont une nouvelle fois concédé un

nul chez eux face à la formation de

Les

Béjaouis ont toujours mal négocié les rencontres qui viennent après leurs matchs de coupe d'Afrique, tendance qui s'est donc confirmée face à la bande de Zoheir Djelloul. Il faudra quand même dire que les camarades de Messaoudi donnaient l'impression d'avoir la tête ailleurs pendant une grande partie de la rencontre, surtout en première mi- temps où ils avaient été incapables de se créer la moindre occasion de

l'USM Blida sur le score de 1-1.

but, laissant le champ libre à l'ad- versaire qui était beaucoup plus agressif sur le terrain. En deuxième période, on a vu une équipe du MOB qui voulait aller un peu plus vers l'avant pour décrocher les trois points, mais c'est bien les visiteurs qui ont réussi à ouvrir la marque sur coup de pied arrêté. Cela a pro- voqué la colère des supporters béjaouis qui sont même allé jusqu'à crier au match combiné. Toutefois, sonnés dans leur amour-propre, les hommes d'Amrani ont tout fait pour réagir, ils se sont créé des occasions faciles de marquer, mais les attaquants se sont montrés très maladroits, notamment Ndoye et Belkacemi. C'est finalement un défenseur, à savoir Lakhdari, qui a

égalisé dans les dernières secondes de la partie, sauvant son équipe d'une catastrophe. Toutefois, deux jours avant d'affronter le Zamalek, ce nul à domicile n'était pas l'idéal pour aborder une rencontre d'une telle importance. Seule une véritable révolte de Yaya et ses camarades pourra faire déjouer les pronostics qui mettent pour le moment le club égyptien favori.

La place de dauphin en gros danger Si les supporters n'ont pas du tout apprécié ce nouvel échec à domici- le, c'est surtout qu'ils sont bien conscients que leur équipe venait de griller un joker très important dans sa course à la deuxième place.

En effet, le MOB avait là l'occasion de distancer ses concurrents, met- tant la JSS troisième au classement à trois points au lieu d'un. La prochaine journée pourrait même les voir passer devant eux, puisque la bande d'Amrani devra se déplacer à Béchar pour affronter cette formation réputée intraitable chez elle. Les camarades de Mebarakou, qui recevront l'USMH après cela, devront aussi se déplacer à Tadjenanet, une équipe qu'ils ne dépassent que de deux points. Autant dire donc que la course à la Ligue des champions s'annonce très serrée et que les Béjaouis ont raté une grande occasion de prendre une option vendredi dernier.

Les absences ont pesé Voulant avoir un onze en pleine forme pour affronter le Zamalek, ce mardi, Abdelkader Amrani a déci- dé de faire tourner son équipe, ménageant certains éléments importants. On a ainsi vu Khadir, Mebarakou et Yaya hors des 18, alors que Baouali et Boukria se sont contentés d'un rôle de remplaçants. Des remaniements qui ont quand même des répercussions sur le ren- dement de l'équipe, l'absence de certains s'est réellement fait ressen- tir. Toutefois, tout le monde espère que cela pourra servir le MOB face au Zamalek ce mardi et l'aidera à

réaliser un exploit historique, en éli- minant ce grand d'Afrique et se

B. A.

qualifier en phase de poules.

AMRANI

«

C'EST LE SCÉNARIO QUE JE REDOUTAIS»

poules. AMRANI « C'EST LE SCÉNARIO QUE JE REDOUTAIS» Le coach du MOB a regretté les

Le coach du MOB a regretté les nouveaux points perdus à domicile vendredi dernier, sachant que cela pourrait grandement plomber sa formation lors du décompte final.

Il a surtout mis à l'index le manque de concentration chez cer- tains joueurs. "C'était vraiment le scénario que je redoutais avant le début du match et c'est ce qui s'est vérifié sur le terrain. Les joueurs ont manqué de concentration et n'ont pas pu faire le match qu'il fallait. Il faut dire qu'on n'a rien fait en pre- mière période. D'ailleurs, on n'a pas pu se créer la moindre occasion de but ; l'adversaire nous a aussi beau- coup bousculés dans les duels. En deuxième partie, nos joueurs ont essayé d'emballer la partie en allant chercher l'adversaire qui s'est instal- lé dans son camp, malheureuse- ment, on encaisse un but sur un coup de pied arrêté qui porte quand même un coup au moral. Après, je regrette beaucoup le fait de s'être créé autant d'occasions sans arriver à scorer. D'ailleurs, c'est les joueurs qui avaient l'habitude de marquer qui ont péché par manque de concentration devant les bois alors qu'on avait réellement les moyens d'inscrire assez de buts pour gagner. Heureusement, toutefois, qu'on arri- ve à inscrire ce but dans le temps additionnel par un défenseur qui se met une fois de plus en buteur. C'est un point important à prendre qui nous permet de garder notre

deuxième place au classement géné- ral pour le moment. C'est vrai que, après chaque rencontre de Ligue des champions, on négocie assez mal le match qui suit ; il n'y a pas réellement d'explication à ça, je dirais que c'est juste un manque de concentration."

«On s'interroge sur la désignation de Houasnia» Amrani a aussi mis l'index sur l'ar- bitrage de Houasnia, coupable d'avoir fermé les yeux sur un penal- ty flagrant en faveur du MOB. Il s'est aussi demandé pourquoi la CFA a désigné un arbitre algérois pour un match face à Blida : "Je regrette beaucoup aussi ce penalty non sifflé ; j'ai vu et revu l'action, il y a bien faute et on devait donc obte- nir le penalty. Houasnia est un arbitre expérimenté et qui se trou- vait à deux mètres de l'action, je ne comprends donc pas comment il n'a pas sifflé. Après, on s'interroge aussi sur la façon de désigner les arbitres, on nous met un arbitre d'Alger pour un match face à l'USMB. Ce fut déjà le cas face au NAHD en coupe d'Algérie. Je pense que ce n'est pas une chose normale." B. A.

Bon

retour de

Bentayeb

Le match de l'USMB était aussi l'occa- sion de revoir sur les ter- rains le milieu de terrain Ismaïl Bentayeb, lequel n'a plus joué depuis plus d'un mois

à cause d'une blessure contractée lors du match de Ligue des champions face à Ashanti Gold. L'ancien du MCEE est rentré en deuxième période à la place de Salhi, et on peut dire qu'il avait quand même apporté quelque chose dans l'anima- tion au milieu du terrain, étant à l'origi- ne de plu- sieurs occa- sions dange- reuses de son

équipe. Ainsi, il

a montré que sa blessure est désormais derrière lui et qu'il y a de grandes chances qu'qu'Amrani décide de le faire jouer d'entrée ce mardi face au Zamalek, sur- tout en l'ab- sence de Sidibé pour suspension.

Lakhdari,

défenseur-buteur

Sachant que Messaoudi ne pourra pas jouer le match retour face au Zamalek pour cause de sus- pension, Abdelkader Amrani a déci- dé de ménager

Mebarakou pour le match de l'USMB et d'aligner Lakhdari en tant que titulaire. Une façon de le remettre dans le bain avant le match de Ligue des champions. L'ex-défenseur de l'ASO a une nouvelle fois bien répondu aux attentes en sortant une bonne prestation et surtout en égalisant dans le temps additionnel de la partie, inscrivant par l'occasion son quatrième but de la saison, ce qui fait de lui le deuxième meilleur buteur du MOB derrière Ndoye.

de lui le deuxième meilleur buteur du MOB derrière Ndoye. Les Egyptiens arriveront aujourd'hui Dans l'optique

Les Egyptiens

arriveront aujourd'hui

Dans l'optique du match retour des 8ee de finale de Ligue des champions face au MOB, ce mardi, les joueurs du Zamalek arriveront aujourd'hui en Algérie dans la matinée ; ils rallieront Béjaïa par vol juste après. Il faudrait

signaler que le vice-président du club

avait devancé sa délégation dans le but de bien organiser le séjour du Zamalek et faire en sorte que toutes les conditions soient réunies pour que les camarades d'Emam soient dans les meilleures dispo- sitions pour arracher la qualification au

B. A.

stade de l'Unité maghrébine.

PLAINTE DÉPOSÉE POUR FALSIFICATION DE BILLETS

La direction du MOB a saisi la justice pour falsification de billets d'entrée au stade. Cinq personnes ont été interpel- lées avant le match face à l'USMB, ayant en leur possession de faux billets.

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

14

ESS

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 14 ESS GEIGER : «C'est la peur des supporters qui a

GEIGER :

«C'est la peur des supporters qui a tétanisé mes joueurs»

Alain Geiger estime que sa formation aurait dû éviter le suspense de fin de match en mettant un terme aux débats dès le premier acte.

«Nous avons dominé les débats, surtout en première mi-temps. D'ailleurs, avec autant d'occasions nettes de scorer, on aurait dû plier le match dès le premier half, mais ça n'a pas été le cas car nous avons souvent péché dans le dernier geste." Geiger nous a aussi donné une explication qui justifie cette attitude. "N'ayant pu creuser l'écart, mes joueurs ont fini par reculer par crainte de mal faire et par peur des supporters, car le moindre faux pas aurait eu des conséquences fâcheuses. C'est ce qui a tétanisé mes joueurs qui ont fait preuve de courage."

«Obtenir de nombreuses situations de scorer est un motif de satisfaction» Et même si les supporters et les observateurs reprochent à l'équipe sétifienne de ne pas séduire par son jeu ultra défensif, avant-hier, la bande à Geiger a été très entreprenante durant toute la partie. "On s'améliore au fil des matches. Et, avec la confiance engendrée par les victoires, l'équipe ne peut que progresser collectivement. Même si nous n'avons marqué qu'un seul but, le fait de se procurer de nombreuses situations nettes de scorer reste un motif de satisfaction car cela démontre qu'on produit du jeu."

«Que Dagoulou ait pu marquer me rassure» Quant à la performance de Dagoulou qui a beaucoup pesé sur la défense adverse, Geiger a tenu à encenser son attaquant de pointe. "Dagoulou a été très pénalisé ces derniers temps par des blessures à répétition. Mais le fait qu'il ait marqué 5 buts en trois matchs avec plein d'opportunisme me rassure pour la suite des événements."

me rassure pour la suite des événements." Avec 8 occasions ratées contre le DRBT L'attaque

Avec 8 occasions ratées contre le DRBT

L'attaque toujours

en panne d'inspiration

Cristallisant toutes les critiques ces dernières semaines avec le manque d'inspiration de la ligne d'attaque qui met l'ESS en mauvaise posture, l'absence de justesse s'est une nouvelle fois confirmée contre le DRBT.

De notre correspondant

KACEM A.

Alors que l'ESS aurait pu se mettre rapidement à l'abri en l'emportant sur un score fleuve, elle s'est contentée d'une seule réalisation signée Dagoulou avec la crainte de se faire rejoindre au tableau d'affichage. Et pourtant, ce ne sont certainement pas les occasions qui ont manqué face à cette équipe de Tadjnanet rapidement dépassée par les évènements. Dagoulou et Hadouche avaient raté le coche à la 26', 31' et 50'. Djahnit a tout tenté pour vaincre le signe indien mais, à chaque fois, il ratait le cadre alors qu'il était

à chaque fois, il ratait le cadre alors qu'il était idéalement placé, à l'image de son

idéalement placé, à l'image de son tir à la 19' de jeu qui a effleuré la lucarne de Benalam. Amada, bien qu'il ait multiplié les efforts pour planter une banderille, s'est souvent heurté au portier du DRBT. L'international malgache avait une occasion nette à la 65' lorsque, sur un caviar de Djabou, il s'est présenté seul face au dernier rempart du DRBT, mais, à force de tergiverser, il s'est fait contrer in extremis par

Guitoune au grand dam des Setifiens. Djabou a, pour sa part, essayé de forcer la décision mais en vain. Rien n'y faisait. Djabou a souvent fait les mauvais choix au point de s'attirer les foudres du public du 8- Mai-45. Cette fois-ci, contrairement aux autres rencontres, il faut reconnaître que la bande à Geiger a produit du jeu et s'est créé une multitude d'occasions. Mais une nouvelle fois, les

animateurs de cette ligne avant été très mal inspirés. De quoi poser de gros soucis à Geiger surtout avec l'intensité des prochains matches où il va falloir se montrer très réalistes pour tenter d'accrocher une place sur le podium qui est au centre de toutes les convoitises. Les attaquants doivent outrepasser les doutes et les incertitudes pour être enfin en adéquation avec les ambitions du club.

K. A.

2 jours pour préparer El-Merreikh

Vendredi passé, l'Entente a réussi une bonne opération en s'imposant sur ses bases face au DRBT, dans une rencontre où le plus important pour les poulains de Geiger était de gagner. D'ailleurs, ce succès aura un impact positif sur le groupe, et constitue aussi un ascendant psychologique pour l'ESS qui sera face El- Merreikh en Ligue des champions. Bien que les poulains de Geiger joue contre les Soudanais sur leur terrain et devant leur galerie, il n'en demeure pas moins que, s'ils réussissent à confirmer la victoire du match aller, ils se mettront dans de meilleures conditions pour la suite de cette compétition continentale. Toutefois, les joueurs de l'ESS ont prouvé qu'ils auront des arguments à faire valoir mardi prochain à 19h au stade du

8-Mai-45.

K. A.

DJAHNIT : «IL FAUT SAVOIR

19h au stade du 8-Mai-45. K. A. DJAHNIT : «IL FAUT SAVOIR accepter les critiques» Vous

accepter les critiques»

Vous avez réalisé une victoire qui vous a permis d'éviter la crise, n'est-ce pas ?

Avant cette rencontre, on savait qu'on n'avait pas le droit au faux pas, notamment sur nos bases, et on s'y est bien préparés. Je peux vous dire que l'équipe a évolué sous une très forte pression et que le fait qu'on a réussi à gagner prouve qu'on a du caractère et qu'on a su gérer cette situation.

En dépit des critiques, vous avez bien réagi sur le terrain…

Certes, la réaction des supporters nous a mis plus de pression, et on était un peu perturbés pour les raisons que tout le monde connaît, mais nous avons un groupe assez expérimenté pour remonter la pente et on l'a prouvé sur le terrain par cette victoire. On devait absolument assumer nos responsabilités et accomplir notre tâche sur le terrain, et cela s'est traduit par le résultat technique qui nous a permis de glaner trois précieux points.

Votre équipe pouvait gagner sur un score plus large n'était le manque d'efficacité. En

convenez-vous ?

Je ne suis pas le seul à dire que sur l'ensemble de la partie notre victoire est amplement méritée car on aurait même pu sceller le sort de la rencontre en première période de jeu si on avait concrétisé les occasions qu'on s'est créé, mais je pense que le fait d'être soumis à une terrible pression nous a joué un mauvais tour.

Un succès qui va sans aucun doute vous libérer avant le match retour contre El- Merreikh?

C'est certain que cette victoire va nous redonner confiance avant le match de la Ligue des champions contre les Soudanais. Elle va aussi nous permettre de travailler dans un climat serein.

Un mot sur le match contre El- Merreikh ?

C'est vrai que nous avons réalisé un bon résultat lors du match aller, mais cela ne veut pas dire que la qualification est acquise ; il ne faut surtout pas sous-estimer les Soudanais, parce qu'El- Merreikh reste une bonne équipe

qui peut créer la surprise.

«Voilà pourquoi j'ai incorporé Zerrara, Ziaya et Megatli» "J'ai dû faire rentrer en fin de première mi-temps et seconde période Megatli, Ziaya et Zerrara afin d'apporter un certain équilibre à mon équipe. Cela nous a permis de monopoliser le ballon."

Mais, pour arracher la qualif', il faut être plus percutant en attaque…

C'est un petit peu compliqué. Dès fois, on n'a pas de chance, des fois, on manque d'occasions et des fois ce n'est pas notre jour. C'est ça le football, ce n'est pas une science exacte, mais on fera de notre mieux.

Si on regarde vos performances, vous avez tiré votre épingle du jeu bien que vous ayez fait l'objet de virulentes critiques ces derniers temps…

Je respecte les supporters et il faut savoir accepter les critiques, notamment lorsqu'elles sont objectives. Personnellement, je me remets toujours en cause, et c'est de cette façon qu'on pourra progresser. Il faut maintenant tourner la page du DRBT et penser à nos prochaines rencontres, à commencer par celle contre El-Merreikh. K. A.

«Huis clos ou pas, le match contre El-Harrach sera très compliqué" Lorsqu'on évoque le huis clos qui marquera la prochaine affiche entre l'USMH et l'ESS à Alger, le Suisse affiche ses craintes à propos de ce périlleux déplacement qui se profile à l'horizon. "Huis clos ou pas, le match contre l'USMH sera très compliqué. C'est toujours très difficile de jouer l'USMH chez elle et sur son terrain fétiche. Ça va être une rencontre très disputée, qu'on doit parfaitement négocier pour rester dans la course au podium. On va tout faire pour gagner ce match", nous dira Geiger. K. A.

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

MCO

15

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 MCO 15 BOUALI On est sur la bonne voie» «Avant-hier, le
BOUALI On est sur la bonne voie» «Avant-hier, le MCO s'est adjugé une victoire précieuse,
BOUALI
On est sur la
bonne voie»
«Avant-hier, le MCO s'est adjugé une victoire précieuse, comme
on le souhaitait au club. C'est avec un bon moral que l'équipe
se rendra aujourd'hui au Maroc où elle affrontera le Kawkeb
Marrakech ce mercredi en match retour de la coupe de la CAF.
A l'aller, les deux équipes s'étaient quittées sur un nul vierge.

PAR M. STITOU

La victoire sur l'USMH avant-hier a rempli de joie Fouad Bouali, lequel, contrai- rement à ses habitudes, n'a pas mis beaucoup de temps pour rejoindre la salle de presse. Seulement, avant de répondre aux questions des journalistes, il a tenu à préci- ser : "Mon équipe est sur une série sans défaite de six matches ; notre défense n'en- caisse plus de buts. Les férus de statistiques l'ignoraient-ils ?" Une fléchette décochée à l'encontre de ceux qui ont critiqué le parcours de son équipe.

«Cela nous permet de finir la saison dans la sérénité» Il a d'abord fait l'analyse du match : "Face à Marrakech,

alors que le score ne bou- geait pas, on a joué à l'em- porte-pièce. Ce vendredi (avant-hier), j'ai remarqué que mes joueurs sont restés calmes, ils y ont cru jusqu'à la fin." Quant aux bienfaits de la victoire, le coach du MCO dira : "Au niveau men- tal, on avait besoin d'une vic- toire avant le match retour de la coupe de la CAF. Par ailleurs, on va se rapprocher du peloton de tête mais c'est surtout le fait de pouvoir finir la saison dans la séréni- té qui constitue le point posi- tif après cette victoire."

«Voilà, pourquoi j'ai mis Larbi en attaque» Innovant à chaque sortie de son équipe, en optant pour des changements imprévus, contre l'USMH, Bouali a titu- larisé Larbi Kamel carrément en attaque : "J'ai voulu utili-

ser sa pointe de vitesse. En l'associant à Dahar qui est un peu nonchalant, je savais que ça allait marcher." Et d'ajou- ter avec un brin d'ironie :

"Larbi peut jouer… arrière droit." En faisant référence aux critiques qu'il avait subies, lorsqu'il avait aligné au poste d'arrière droit Larbi Kamel contre l'USMB.

«J'emmènerai tout l'effectif au Maroc» Aujourd'hui, le MCO s'en- volera pour le Maroc pour disputer le match retour de la coupe de la CAF. Pour ce déplacement, l'entraîneur mouloudéen aimerait convoquer tous joueurs de l'effectif : "J'en ai d'ailleurs fait la demande à mon employeur." Interpellé sur le nombre élevé d'accompa- gnateurs, Bouali préfère botter en touche : "Le prési-

dent peut emmener qui il veut !"

«On a besoin d'une structure médicale»

En évoquant le côté organi-

sationnel du club, il a regret- té l'absence d'une structure

médicale qui permettrait, selon lui, de prendre en char- ge rapidement les joueurs

blessés : "Je sais que le prési- dent n'a pas que ce problème en tête. Cependant, se doter d'une infirmerie est devenue

par la force des choses indis-

cutable." Et d'énumérer les nombreux cas de blessés. "Parfois, faute de moyens, on

se trompe dans le premier

diagnostic. A titre d'exemple,

on a dit que Zaâbia avait une déchirure musculaire de 5

cm ; quelque temps après, on

se rend compte qu'il souffre d'une élongation ; on pouvait gagner du temps si on avait

décelé dès le premier jour de quoi il souffrait", regrettera Bouali qui persiste à récla- mer "un kinésithérapeute pour compléter notre staff

médical".

«Je suis tlemcénien, mais j'aime le MCO, contrairement à d'autres» A l'issue du match MCO- USMB (0/0), sous l'effet de la colère, des proches du club s'étaient lâchés en mettant en cause ses origines tlemcé- niennes. "Je suis tleméncien, mais je me donne à fond pour faire le mieux possible mon travail au MCO. Aujourd'hui, je suis triste qu'un énergumène ait jeté un fumigène sur le terrain afin qu'on soit sanctionné", déplore le premier respon- sable technique du MCO. M. S.

Nessakh

soulagé

respon- sable technique du MCO. M. S.  Nessakh soulagé Avant-hier, après le match, Chemseddine Nessakh

Avant-hier, après le match, Chemseddine Nessakh arbo- rait une mine radieuse. L'arrière gauche était soulagé, selon lui, d'avoir livré un match plein sans ressentir de douleurs. Lui, qui se plai- gnait de pro- blèmes muscu- laires, ne pou- vait dissimuler sa satisfaction d'avoir tenu 90 minutes dans un match pour- tant engagé sur le plan phy- sique.

DAHAR,

UNE

BONNE

PIOCHE

DAHAR, UNE BONNE PIOCHE Recruté cet hiver, Merouane Dahar commence à retrouver son meilleur niveau. Face

Recruté cet hiver, Merouane Dahar commence à retrouver son meilleur niveau. Face à l'USMH, l'ancien attaquant de l'ESS a réalisé une bonne prestation, ponctuée d'ailleurs par un but de la tête qui débloquera un match fermé. Souvent victime de blessure, cet attaquant avait raté quelques matches mais, au vu de ce qu'il a démontré ce vendredi, s'il est épargné par les blessures, il sera d'un bon apport pour le MCO en attaque, un secteur où il était privé des précieux services de Mohamed Zaâbia. Heureusement que Dahar était là pour pallier la défection de l'international libyen.

JET DE FUMIGÈNE SUR LE TERRAIN

DÉMASQUER LE OU

LES COMMANDITAIRES

FUMIGÈNE SUR LE TERRAIN DÉMASQUER LE OU LES COMMANDITAIRES Avant-hier, la victoire pour- tant importante arrachée

Avant-hier, la victoire pour- tant importante arrachée par l'équipe aux dépens d'une valeu- reuse formation de l'USMH contrastait avec ce qui venait de se passer vers la fin du match, lorsqu'un supporter a balancé un fumigène sur le terrain, alors que le MCO venait de purger une sanction de deux matches à huis clos, avec deux matches en sur- sis. Comment qualifier cet acte

irresponsable de ce pseudo-sup- porter qui a été arraché par des policiers, de la horde de ses pairs qui se ruèrent sur lui pour le cor- riger pour son geste irréfléchi. Dans la conférence d'après- match, Fouad Bouali a fustigé l'auteur de cet acte.

Alors que le MCO recevra son ancienne équipe, le MCA, cette rencontre se déroulera à

huis clos. La colère de l'entraî- neur est d'autant plus grande quand on sait que le MCO ne gagne plus les matches disputés à huis clos, depuis… 5 ans. Le pseudo-supporter, qui a été arrê- té par la police, passera-t-il aux aveux et révèlera le ou les com- manditaires de cet acte. On sui- vra avec curiosité le travail des enquêteurs !

M. S.

RDV ce matin à 7h

Ce matin, les joueurs et les accompagnateurs ont ren- dez-vous à 7h du matin à l'aéroport Ahmed-Ben Bella pour embarquer sur le vol Oran- Alger de 9h05. Une fois arrivée à l'aéroport Houari- Boumediene, la délégation embarquera dans le vol Alger-Casablanca de la Royal Air Maroc prévu à 15h.

2 jours à Sétif

Au lendemain du match KACM-MCO de ce mercredi, l'équipe rentrera sur Alger (l'arrivée est prévue à 13h) d'où elle ralliera la ville de Sétif, plus précisément l'hô- tel Zidane. Elle y séjournera deux jours avant son match contre Tadjenanet qui se déroulera le samedi 23 avril.

4 joueurs en plus

Au préalable, il a été décidé de se déplacera au Maroc avec 20 joueurs, mais sur demande de Bouali, la liste a été allongée à 24 joueurs. Outre Benchaïb-Hassouna, suspendu, Farid Bellbès non qualifié, les noms de Bencheikh et Helal ont été également ajoutés dans cette liste.

Belhadj, chef de délégation

C'est le président en person- ne qui va diriger la déléga- tion qui se déplace aujour- d'hui au Maroc. A noter que cette délégation comprend 40 personnes, dont 24 joueurs.

Il refuse de prendre en charge tout le monde

Depuis quelques jours, le premier responsable est har- celé par des personnes qui cherchent à séjourner gratis à Marrakech. "Je suis constamment sollicité ces derniers jours par des per- sonnes qui me demandent de leur payer les frais de séjour. Franchement, j'évite de répondre au téléphone", se plaint Ahmed Belhadj qui compte demander à la direc- tion de l'hôtel où la déléga- tion va séjourner au Maroc d'interdire l'accès à toutes les personnes étrangères afin, dit-il, de préserver la concentration des joueurs.

Des supporters

ont précédé

l'équipe

Depuis vendredi, un groupe de supporters a rallié la ville de Marrakech ; certains se baladent même avec le maillot du MCO dans les rues de la ville marocaine, affi- chent fièrement des photos sur les réseaux sociaux. Le reste du contingent des sup- porters arrivera demain au Maroc (vol Oran-Casablanca). A rappeler qu'au match aller près d'une centaine de fans du KACM a fait le déplace- ment à Oran. Ils n'ont pas manqué de remercier leurs homologues oranais pour le bel accueil qui leur a été réservé.

Séjour à l'hôtel Sangho-Privilège

Pour le séjour à Marrakech, la direction oranaise a opté pour l'hôtel Sangho-Privilège, situé à quelques kilomètres de la ville et qui n'est pas loin du grand stade de Marrakech. A signaler qu'en 2012, le MCO avait séjourné dans cet hôtel pendant le stage hivernal.

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

16

RCR

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 16 RCR LES MINA BOYS croisent les doigts pour ZIDANE De

LES MINA BOYS

croisent les doigts pour

ZIDANE

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Comme nous l’avons mentionné dans nos précédentes éditions, le capitaine de la formation relizanaise, Zidane Mohamed- Amine, qui souffre d’une blessure contractée lors du match contre le CRB, a préféré rester à Alger pour suivre les soins. L’ancien joueur de l’USMA ressent de légères douleurs aux adducteurs et a profité pour se soigner dans la capitale. Les examens complémentaires effectués au milieu de la semaine dernière ont révélé un étirement aux adducteurs. Zidane se voit donc forcé au repos total jusqu’à son rétablissement. C’est vraiment une mauvaise nouvelle pour le Rapid de ne pas pouvoir compter sur les services d’une pièce importante sur son échiquier car on ne sait pas si d’ici la fin de semaine il sera totalement rétabli. Une chose est sûre, cette trêve de deux semaines, qui a débuté juste après le match du CRB, est tombée à pic pour Zidane qui a profité pour accélérer les soins et se préparer pour le prochain match de championnat face aux CSC. Les Lions de la Mina sont très inquiets et souhaitent vraiment récupérer leur capitaine avant ce samedi.

médical saura si le joueur pourra reprendre l’activité.

Le staff médical demeure confiant Pour sa part, le staff médical du Rapid demeure optimiste quant au retour de Zidane très bientôt. Selon nos informations, la blessure n’est pas vraiment méchante mais nécessite du repos. Selon le staff médical du club, qui a reçu les résul- tats des précé- dents examens, le capitaine de la formation relizanaise sera prêt pour le match de cham- pionnat de Ligue 1 Mobilis face au CSC, ce samedi. B. B.

pionnat de Ligue 1 Mobilis face au CSC, ce samedi. B. B. Demain, un autre examen

Demain, un autre examen de contrôle Zidane ne s’est pas entraîné la semaine dernière. Il a été forcé au repos total. Selon nos informations, le staff médical, qui le suit, a programmé un autre examen de contrôle demain, et c’est suite aux résul- tats de cet examen médical que le staff

Il a réintégré le groupe

Keddad opérationnel contre le CSC

La séance d’entraînement d’hier matin a connu le retour du défenseur axial, Keddad Chouaïb.

a connu le retour du défenseur axial, Keddad Chouaïb. Il a réintégré le groupe le plus

Il a réintégré le groupe le plus normalement du monde. Le jeune joueur prêté du CRB avait été contraint de faire l’impasse sur les cinq précédentes ren- contres en raison d’une blessure au niveau des adducteurs. Hier, il a repris le travail sans res- sentir la moindre dou- leur. Ainsi, il sera bel et bien présent au prochain match de son équipe face au CSC. Il faut dire que la présence de Keddad ce samedi face à l’équipe constantinoise constitue une bonne

nouvelle pour les Lions de la Mina surtout que Zidane, qui occupe le même poste, risque de déclarer forfait.

«Je ne ressens plus de douleurs» Keddad ne ressent plus de dou- leurs et a repris du service avec le groupe. Il se tient prêt à jouer ce samedi face au CSC. Il déclare ce qui suit : «Je suis en forme et je m’entraîne avec le groupe le plus normalement du monde. Je n’at- tends qu’un signe du coach pour jouer. La blessure fait partie de l’histoire ancienne et je suis prêt à être parmi le groupe.»

«Je serai d’attaque face au CSC» Pour ce qui est de sa participation face au CSC, Keddad se dit prêt à tenir sa place dans le onze lors de cet important rendez-vous qui les attend : «Je me sens en forme et je ne ressens plus de douleurs. Je suis apte à jouer ce samedi face au CSC. Maintenant, la balle est dans le camp du coach qui aura le dernier mot.» B. B.

Le meneur de jeu relizanais, Ismaïl Kherbache, ne veut surtout pas entendre parler de relégation pour le Rapid. En ce qui le concerne, son équipe engrangera les points qui lui faut pour être à l’abri avant l’ultime journée.

Avec du recul, parlez-nous du match contre le CRB…

KHERBACHE

« La relégation, on y échappera»

match de ce week-end. Nous ne devons en aucun cas passer à côté de cet important ren- dez-vous.

Peut-on dire que l’opération maintien va commencer pour vous ce samedi ?

Nous avions déjà fait beau- coup d’efforts contre le CRB pour récolter un seul point. Le match de ce samedi est le premier des cinq que nous aurons à jouer avant la fin du championnat. Il est impératif de le gagner. Une défai- te serait catastro- phique pour nous sur tous les plans.

ment, vécu par le passé des situations comme cela où mon ancien club, le CRB, était, comme le Rapid actuellement, menacé de relégation et qu’aucune équipe ne nous a fait la moindre concession. Bien au contraire, certaines, qui n’avaient absolument rien à perdre, ont tout fait pour nous enfoncer. Nous nous attendons à ce qu’aucune équipe ne nous fasse le moindre cadeau.

Lors des prochains matchs, vous aurez à affronter surtout des équipes qui sont, tout comme vous, menacées. Qu’en pensez- vous ?

Il ne sera pas question lors de ces matchs d’autre chose pour nous que de victoires. Ce sont tous des matchs à six points. A nous d’en tirer le plus grand bénéfice. Je vou- drais, si vous le permettez, lancer un appel à nos suppor- ters pour ce qui est des matchs que nous aurons à jouer. Ils doivent nous aider en ne ménageant pas leurs encoura- gements. Il y a dans notre équipe de jeunes joueurs qui peuvent réaliser de grandes choses s’ils sentent que leur public est derrière eux. B. B.

les pro- bon qui pro- ren- Ni
les
pro-
bon
qui
pro-
ren-
Ni

su revenir

un

laisse

la

le

Malgré

blèmes vécus avant le

déplacement à Alger,

on a

avec

point

nous

toujours

dans

course

au main-

tien.

Maintenant,

il faut confirmer

lors

chaines

contres.

des

Avec une défaite lors de votre prochain match, vos chances de maintien pourraient diminuer sérieusement en faveur de votre adversaire direct, l’USMB…

de

Blida, ni celui d’une autre équipe ne nous intéresse. J’ai, personnelle-

sort

Peut-on dire que vous êtes prêt pour le match face au CSC ?

En ce qui me concerne, je suis en pleine forme. J’ai beaucoup travaillé au cours de cet arrêt du championnat pour être au top, et cela sous la conduite de nos entraî- neurs. Je suis, comme tous mes coéquipiers, prêt pour le

pour être au top, et cela sous la conduite de nos entraî- neurs. Je suis, comme

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

USMB

17

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 USMB 17 intentions et leur amour envers le club. Je leur
www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 USMB 17 intentions et leur amour envers le club. Je leur

intentions et leur amour envers le club. Je leur promets le maintien, incha Allah."

«Les joueurs ont besoin de motivation» L'entraîneur blidéen, Zoheir Djelloul, a indiqué que ses joueurs, après le bon résultat qu'ils ont réalisé en déplacement, auront besoin de motivation avant le match de la prochaine journée. "Les joueurs, après le bon résultat qu'ils ont réalisé en déplacement face au MOB, ont besoin d'être récompensés. La direction doit tenir sa promesse quant à l'octroi d'une prime conséquente qui pourrait les aider à entamer la préparation du prochain match face à la JSK avec un moral au beau fixe", nous a déclaré Zoheir Djelloul. A. D.

DJELLOUL :

«On mérite de rester parmi l'élite»

L'entraîneur de l'USMB, Zoheir Djelloul, s'est montré confiant après le bon résultat engrangé en déplacement avant-hier à Béjaïa face au MOB.

De notre correspondant

AMINE DJAAFAR

Djelloul, malgré le nul engrangé par ses poulains, regrette d'avoir raté la victoire qui était à la portée de son équipe. "Mes joueurs sont à féliciter après la belle prestation qu'ils ont fournie en déplacement contre une très bonne équipe du MOB. Mais je pense que, vu la physionomie du match, on méritait de revenir avec le gain de la rencontre. On avait la possibilité de marquer le deuxième but même après le but égalisateur du MOB, mais la maladresse devant les buts et surtout la précipitation de Sylla nous ont privés des trois points." Aussi, il nous a fait savoir que l'USMB renferme de bons

joueurs et mérite de jouer en Ligue une Mobilis. "On a une bonne équipe qui a besoin d'être renforcée seulement au niveau des trois compartiments, entre autre le compartiment offensif. Si je reste en poste la saison prochaine, je monterais une grande équipe qui jouerait pour le podium."

«La volonté et la rage de vaincre sont nos deux armes» Ayant voulu expliquer le secret de l'illustration de l'USMB en déplacement face au MOB, il nous dira : "Le secret de cette équipe demeure dans la volonté des joueurs. Mes poulains sont conscients de la lourde tâche qui les attend et ils jouent chaque rencontre avec une grande volonté pour sauver l'équipe de

la descente aux enfers. Si on joue les prochains matchs avec la même volonté, on pourrait atteindre notre objectif sans aucun souci."

«Le déplacement de 1000 supporters m'a fait chaud au cœur» Zoheir Djelloul a été surpris par la présence en masse des supporters blidéens au stade de l'Union maghrébine à Béjaïa. A cet effet, l'ancien bras droit de Saâdane nous dira : "On a une galerie en or. C'est grâce au soutien des supporters qu'on a pu gagner notre pari. Je tiens à féliciter encore une fois les supporters qui sont venus en masse et qui ont montré leurs vraies

Badrane reconverti en attaquant

La stérilité de la ligne d'attaque de l'USMB a poussé les défenseurs à se reconvertir en attaquants. C'est le cas du défenseur central Badrane qui a laissé son empreinte lors du dernier match face au MOB. Il a ouvert la marque d'une superbe tête. Il faut dire que ce n'est pas la première fois que Badrane marque un but, car il avait déjà aidé son équipe à engranger de bons résultats, entre autre lors du match aller face au RCA où il a remis les pendules à l'heure sur une jolie tête aussi. Ceci dit, Badrane sera l'arme secrète de Zoheir Djelloul pour remporter des victoires.

Brahmi en latéral gauche

L'entraîneur blidéen, malgré la disponibilité de Benamara qui pouvait pallier l'absence de Belhaoua, a préféré opter pour un jeune joueur, à savoir Brahmi, reconverti en latéral gauche. Brahmi, qui est un joueur espoir, a pris confiance ; il va certainement faire parler de lui lors des prochains matchs. La pression du stade de l'Union maghrébine, y compris l'importance du match d'avant-hier, n'a pas perturbé ce jeune joueur qui a fait un match plein et a su taper dans l'œil de son entraîneur.

Ounes et Amiri, les 2 forces motrices de l'USMB

Les deux joueurs du milieu de terrain offensif de l'USMB, à savoir Hamza Ounes et Ali Amiri, ont su relever le défi ; ils ont fait un match d'hommes avant- hier face au MOB, surtout Ounes qui été décisif avec ses coups francs. Il était derrière la passe décisive du but marqué par Badrane.

derrière la passe décisive du but marqué par Badrane. RCA Après 12 jours de grève AMANI

RCA

Après 12 jours de grève

AMANI

SYLLA,

la mauvaise affaire

L'attaquant guinéen, Ibrahim El-Khalil Sylla, a encore une fois déçu son entraîneur avec avoir raté des occasions de but. L'ancien pensionnaire du MCA était à un doigt d'offrir la victoire à l'USMB face au MOB, mais sa maladresse devant les buts a privé son équipe des trois points, puisque son tir a atterri dans les bras du portier au lieu d'aller au fond des filets.

les bras du portier au lieu d'aller au fond des filets. CLASSEMENT DE LA LIGUE 1

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMA

51

25

15

06

04

42

24

+18

2. MOB

39

25

10

09

06

31

21

+10

3. JSS

38

25

09

11

05

35

23

+12

4. DRBT

37

25

09

10

06

28

26

+02

5. CRB

36

25

09

09

07

34

26

+08

6. MCO

35

25

08

11

06

38

31

+07

7. JSK

35

25

09

08

08

22

24

-02

8. ESS

34

25

08

10

07

21

16

+05

9. NAHD

33

25

08

09

08

27

31

-04

10. MCA

32

25

07

11

07

21

20

+01

11. USMH

32

25

08

08

09

22

25

-03

12. CSC

32

25

08

08

09

20

26

-06

13. USMB

29

25

05

14

06

16

24

-08

14. RCR

28

25

06

10

09

29

30

-01

15. RCA

19

25

04

07

14

28

43

-15

16. ASMO

18

25

05

03

17

19

43

-24

rencontrera

les joueurs aujourd'hui

Le président du RCA, Djamel Amani, a informé le coach des Bleu et Blanc, Sofiane Messaoud, à rassembler les joueurs pour l'après-midi d'aujourd'hui afin de tenir, avec eux, une réunion, apprend-on de bonne source.

De notre correspondant

M. AZEB

La réunion devrait avoir lieu au stade Ismail Makhlouf car les joueurs, nous dit-on, refusent d'al- ler par principe dans le bureau du président. Une réunion dont l'ordre du jour n'est un secret pour personne et celui-ci tournera sans aucun doute autour du mou- vement de grève entamé il y a de cela douze jours et plus particuliè- rement des revendications sala- riales. Le coach a passé la commis- sion pour les joueurs dans la jour- née de mercredi et ces derniers qui lui voue un grand respect lui ont répondu favorablement mais par un oui conditionné. "S'il n'y a rien de concret, on continuera à bouder les entraînements", c'est dans l'ensemble le même refrain entendu chez la majorité des joueurs qui ont été contacté par le

coach des Bleu et Blanc, Sofiane Messaoud. Ce dernier que nous avons joint à son domicile, nous a confirmé la démarche du pré- sident Djamel Amani, mais aussi la réponse conditionné d'un groupe de joueurs. Des joueurs qui n'ont pas touché un sou depuis de longs mois.

A-t-il cédé ? Maintenant, il faut chercher à savoir pourquoi le président du RCA, Djamel Amani s'est manifesté après douze jours de grève ? Est-ce que le spectre du boycott par les joueurs lors du prochain match qui l'a poussé à changer de fusil d'épaule ? On ne saura rien car la direction du RCA, incarné par le président a fermé tous les volets de la com- munication et pour tout le monde. M. A.

CE QUI RESTE À JOUER

 

26 e JOURNÉE

 

27 e JOURNÉE

 

28 e JOURNÉE

 

29 e JOURNÉE

30 e JOURNÉE

DRBT

MCO

USMA

ASMO

NAHD

MCO

RCR

ASMO

JSK

MCO

RCR

CSC

MOB

USMH

MCA

CSC

CRB

USMH

RCA

CSC

JSS

MOB

CSC

DRBT

DRBT

MOB

USMA

DRBT

NAHD

MOB

MCA

USMA

MCO

MCA

USMH

USMA

MOB

MCA

USMB

USMA

ASMO

CRB

ESS

NAHD

JSS

CRB

CSC

NAHD

DRBT

CRB

NAHD

RCA

JSK

RCA

USMB

RCR

MCO

RCA

UHMH

RCR

USMB

JSK

RCR

JSS

ASMO

JSK

ESS

JSK

ASMO

JSS

USMH

ESS

CRB

USMB

RCA

ESS

JSS

USMB

MCA

ESS

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

18

ASMO

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 18 ASMO 25 matches, 17 défaites EL-DJAMÎYA lanterne rouge ! Les

25 matches, 17 défaites

EL-DJAMÎYA

lanterne rouge !

Les jours se suivent et se ressemblent pour la formation fanion de l'ASM Oran.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Ce vendredi, ses joueurs n'ont pu éviter une défaite logique en fin de comp- te. Malgré une bonne prestation, à en croi- re les dires de son entraîneur Hadj Merine, l'équipe de M'dina Jdida a laissé des plumes face à un onze du CS Constantine pas terrible, ayant l'esprit en Egypte. Avec la victoire du RC Arba samedi dernier, El-Djamîya s'installe à la dernière loge du tableau. Une position

des plus normales maintenant que l'équi-

pe n'arrive plus à décrocher le moindre

point depuis le nul à domicile contre le

MC Alger (0-0).

5 points en 10 matches En dix matches joués dans la deuxième partie de la compétition, cette équipe a récolté cinq points seulement. Un nul décroché du stade du 20-Août aux dépens du NA Hussein Dey (1-1), plus un succès obtenu à domicile face à l'USM Harrach (1-0) sont autant de chiffres qui accablent

Harrach (1-0) sont autant de chiffres qui accablent le club et la direction technique. Cette équipe,

le club et la direction technique. Cette équipe, si difficile à manier pourtant, n'a jamais été en mesure de montrer sa capa- cité à faire mieux. En fait, le onze asémis- te a été incapable de sortir indemne de chacune de ses sorties tant à domicile qu'à l'extérieur de ses bases.

Parcours chaotique

A présent, les Vert et Blanc comptabilisent

dix-huit points grâce à 5 succès, 3 partages

et pas moins de 17 revers, dont 5 au stade

Habib-Bouakeul. Des chiffres qui corres-

pondent clairement à ce parcours somme toute chaotique et digne d'un relégable avant terme. Hors d'Oran, cette équipe a fait pire avec une récolte squelettique. En effet, en 13 sorties, elle a essuyé douze défaites contre un partage réalisé sur les terres du Nasria pour le compte de la 17e journée de championnat. Le constat est tel que, pour l'ASMO version 2015-2016, c'est

l'hécatombe d'autant que cette 25e jour- née a sonné le glas de cette formation si

fragile depuis l'entame de la saison en

cours.

L. M. A.

MERINE : «Préparer la saison prochaine dès maintenant»

Hadj Merine s'est montré satisfait malgré la défaite de son équipe qui s'enfonce vers la Ligue 2 Mobilis.

Selon lui, la satisfaction réside dans la manière avec laquelle les joueurs alignés avant-hier contre le CS Constantine ont tiré leur épingle du jeu. "C'est vrai que nous avons perdu, mais il faut reconnaître que nous sommes venus pour faire honneur au club. Nous avons axé notre tra- vail sur l'aspect psychologique rien que pour booster les joueurs après une semaine de repos. Nous avons fait le maxi- mum afin de pouvoir réunir l'ensemble des joueurs de l'ef- fectif. Franchement, ça n'a pas été facile pour nous mais, en fin de compte, nous avons réussi à les faire venir à l'exception des éléments souffrant de blessu- re", a souligné l'entraîneur asé- miste à la fin du match disputé avant-hier face aux Constantinois de Gomes. Dans la foulée, ce jeune techni- cien a enchaîné comme suit :

"Franchement, je ne peux blâ- mer les joueurs parce qu'ils ont un bon match ; ils se sont donné à fond sur le terrain. Et dire qu'en face, nous avons eu affaire à une équipe très valable avec des individualités très expérimentées du reste. Le

CSC c'est connu, ça reste un adversaire redoutable et très difficile à manier, notamment quand il joue chez lui et devant ses nombreux supporters. Donc, voilà, j'estime que notre équipe a tiré son épingle du jeu. De ce match, je retiens la réac- tion des joueurs qui ont prouvé que leur équipe n'a pas été épargnée par une malchance terrible depuis le début de la compétition avec cette cascade d'absences due essentiellement aux blessures et des tas de sus- pensions. Sinon, on n'en serait pas à cette position au classe- ment parce que, il est impor- tant de le dire, notre équipe n'a jamais été ridicule. Aujourd'hui contre le CSC, nos joueurs ont prouvé cela puisque nous étions fortement amoindris. En dépit de ce para- mètre, notre formation a tenu tête au Chabab, particulière- ment en deuxième mi-temps, mais l'expérience des Constantinois a fait la différen- ce dans un match qu'on pou- vait négocier par un bon résul- tat. Le plus important à tirer de ce rendez-vous reste la réac- tion, plus particulièrement l'en- vie de tout faire afin de finir la saison avec les honneurs que le club mérite. Avec les éléments alignés et quelques jeunes, je pense qu'on pourra préparer la saison prochaine à partir de ce qui reste de la compétition." L. M. A.

DRBT

Après une bonne série

 BOUGHERARA :

BOUGHERARA :

Coup d'arrêt pour TADJENANET

En quête d'un10 e match sans faute, le DRBT n'a pas tiré le meilleur parti, ce vendredi, où il a été battu (1-0) par l'ESS sur une erreur défensive qui a pesé lourd.

De notre correspondant

AMAR T.

Les hommes de Bougherara ont semblé ne s'être jamais remis de cette bourde au cours de la seconde moitié de la rencontre. Dans un match très ouvert, Tadjenanet a livré un jeu digne de son talent, donnant l'impression, pendant la totalité de la deuxième période, d'avoir les moyens de revenir à la marque en dominant tous les secteurs de jeu. Guitoun Ali, le capitaine du DRBT, a estimé que son équipe, au vu de sa prestation, méritait mieux. "Nous voulions les trois points du match si on avait tiré les choses du bon côté, mais nous avons manqué d'opportunité. Nous avons affronté une équipe d'expérience et nous avons été naïfs dans l'opposition. Nous avons beaucoup de regrets. Il reste cinq matches à jouer pour espérer figurer dans les trois premiers. Rien n'est perdu, nous sommes encore dans la course."

Et maintenant ? La défaite, vendredi soir à Sétif face à l'ESS (1-0), est venue frei- ner l'élan des Tadjenanetis qui voient l'échéance d'une place

sur le podium retardée, mais à cinq matches de la fin du cham- pionnat, ils ont encore leur sort en main. Leur défaite reste un choc puisque les équipiers de Bougherara étaient annoncés comme les rivaux les plus sérieux des Sétifiens. Avec enco- re cinq matches à jouer, dont trois à domicile, les Tadjenantis ne doivent plus se permettre de perdre ; ils doivent tout faire pour garder ce bon état d'esprit et se serrer les coudes jusqu'au bout dans la course finale au podium.

Rien d'insurmontable Tadjenanet reçoit les concur- rents directs pour le podium, à savoir le MOB, dès la 28e jour- née, mais aussi le CRB. En ce qui concerne ses déplacements, s'il n'a que très peu de chances de s'imposer face à l'USMA, leader du championnat l'avant-derniè- re journée de la saison, il aura la belle occasion d'accrocher le CSC dans son antre pour remonter au classement. Rien d'insurmontable, s'il montre, sur les cinq prochains matches de championnat, le même élan de solidarité et la même force mentale que celle affichée devant l'ESS malgré sa défaite. A. T.

«L'Entente nous a été supérieure sur le plan expérience»

Après son revers à Sétif (1-0), le DRBT doit se rattraper contre le MCO, le prochain match, pour espérer accrocher le podium. Le coach Bougherara estime que ça été un incident de parcours et espère que ce petit coup d'arrêt n'influe pas sur le groupe. "On était sur une série plus que positive avant le coup d'arrêt. L'Entente nous a été supérieure sur le plan expérience. On n'était pas dans un bon jour, mais j'espère que cela ne nous empêchera pas d'être soudés et bien ensemble contre le MCO notamment au match prochain. L'important, aujourd'hui, c'est le présent. La défaite de ce vendredi, il faut vite l'oublier en espérant qu'elle nous amènera une prise de conscience pour montrer autre chose à l'avenir." A. T.

Compétition / PUB ANEP 413 284 du 17/04/2016
Compétition / PUB
ANEP 413 284 du 17/04/2016
www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 CSC 19  BOUSSAÂDA Les Vert « et Noir aujourd’hui
www.competition.dz
Dimanche 17 avril 2016
CSC
19
BOUSSAÂDA
Les Vert
«
et Noir
aujourd’hui
à Fayoum
On peut éliminer
Misr El-Maqassa»
Lors de l’entretien qu’il nous a accordé hier, le préparateur physique du
CSC, Abdelouhab Boussaâda, estime que, mercredi, son équipe peut
éliminer Misr El-Maqassa et se qualifier au prochain tour de la coupe de la
CAF si ses joueurs s’adaptent vite au climat très chaud de Fayoum.
De notre correspondant
RABAH GATTOUCHE
Dans le dernier match contre
l’ASMO, vendredi passé, voulez-
vous nous dire pourquoi vos
joueurs n’ont pas été très
entreprenants ?
notre équipe a réussi à empocher les
trois points bien que, je vous le
concède, elle n’a pas été très
entreprenante.
Le match que nous avions joué
contre l’ASMO, une équipe qui
n’avait plus rien à perdre, nos joueurs
l’ont abordé crispés car ils voulaient
le gagner à tout prix et glaner les trois
points qui nous permettront de nous
éloigner de la zone rouge du
classement. La preuve, dès que Voavy
avait marqué le premier but, au lieu
de continuer à attaquer, nos poulains
ont décidé spontanément, sans que
nous le leur demandions, de se replier
dans leur camp pour préserver leur
avance. Cela dit, l’essentiel est que
Votre équipe va jouer, mercredi, le
match retour de la coupe de la CAF
contre Misr El-Maqassa, pensez-
vous qu’elle peut bien le
négocier ?
« JE SUIS SÛR QUE
SI NOS JOUEURS
S’ACCLIMATENT
VITE, ILS
POURRONT
REVENIR D’EGYPTE
AVEC LA QUALIF’
Partis, hier soir,
de Constantine,
vingt-trois joueurs
du CSC, leur staff
technique et les
dirigeants qui les
accompagnent ont
rallié, par vol
direct, tard dans
la soirée, Istanbul
d’où ils vont
prendre, aujour-
d’hui, tôt le
matin, un avion
pour Caire. Sitôt
arrivés dans la
capitale égyptien-
ne, les poulains de
Gomez vont
rejoindre, cet
après-midi,
Fayoum, où ils
vont séjourner
trois jours avant
de jouer le match
retour de coupe de
la CAF contre Misr
El-Maqassa, mer-
credi prochain.
Certes, la rencontre retour que
notre équipe va jouer contre Misr El-
Maqassa à Fayoum, sous une haute
température, ne sera point facile à
négocier, cela est une évidence. Mais,
je pense que si nos joueurs
parviennent à s’adapter très vite au
climat très chaud égyptien, ils
pourront éliminer de leur chemin
Misr El-Maqassa. Et, comme la
direction a décidé de nous faire rallier
Fayoum quatre jours avant le jour de
la rencontre, nos poulains vont, je suis
certain, s’acclimater vite et vont, incha
Allah, revenir d’Egypte avec le billet
qualificatif au prochain tour de la
coupe de la CAF.
Trois jours plus tard, les joueurs
affronteront le RCR à Relizane.
Pensez-vous qu’ils seront
physiquement prêts ?
le RCR, une équipe qui vise, comme
notre club, sa survie en Ligue 1
Mobilis, trois jours après avoir contré
Misr El-Maqassa, je pense que, même
si certains d’entre eux ne seront pas
physiquement prêts à disputer la
rencontre, nos joueurs vont faire
l’impossible pour ne pas revenir
bredouilles de Relizane, samedi
prochain. Et, pour que notre équipe
puisse revenir avec le meilleur
résultat possible de Relizane, la
direction a décidé que, juste après le
match contre Misr El-Maqassa, elle
rejoigne Oran, via Istanbul et Alger,
pour lui permettre de bien préparer la
confrontation avec le RCR. Cela dit,
vu que notre effectif est très riche,
nous n’allons aligner, samedi
prochain, à Relizane, que ceux qui
seront les plus aptes physiquement.
R. G.
Bien que nous allions jouer contre

LIGUE 2 MOBILIS

MCS

Cap sur El-Khadra

Le MCS devra affronter mardi l’USMBA dans la cadre de la mise à jour de la 27 e journée de Ligue 2 Mobilis dans un match qui est important pour les deux équipes.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

Les Saïdis joueront cette rencontre avec un seul objectif, celui de ne pas perdre, car le premier relégable n’est qu’à trois points d’eux. Ils doivent réagir devant l’USMBA afin d’éviter le retour à la case départ. Ce qui veut dire que Zahzouh et ses coéquipiers sont dos au mur. Si le MCS enregistre un faux pas, il sera rejoint par les clubs qui sont en position de relégation

et dans une position pas du tout confortable, ce qui veut dire que seule la victoire compte face à l’USMBA. Les Saïdis n’ont pas d’autre choix que d’empocher les trois points et éviter les mauvaises surprises.

Détermination Même si le match se jouera face à une équipe de l’USMBA qui n’a pas droit à l’erreur elle aussi après la victoire du PAC face à l’OMA, le MCS le disputera avec l’intention de gagner et de se racheter après la dernière défaire contre l’USC.

Maintien Malgré la bonne série enregistrée à domicile depuis le début de la phase retour, l’équipe de Saïda n’a pas encore assuré son maintien. Les points arrachés en dehors de ses bases lui a permis seulement d’éviter la pression. Donc, le moment est venu pour les joueurs de montrer de quoi ils sont capables et d’éviter de sombrer en bas du tableau.

K. Dj.

Le speech de Rahmouni

Après un jour de repos, la trou- pe à Rahmouni a repris hier après-midi le chemin des entraînements en prévision de la rencontre qui l’opposera mardi, à Saïda, à l’USMBA. C’est donc dans une ambiance colo- rée que les Vert et Rouge se sont retrouvés au stade les Frères Bracci. D’ailleurs, la reprise a été marquée par la présence de l’ensemble des joueurs, ce qui dénote de l’état d’esprit du groupe avant cette

rude opposition face à l’USMBA. Durant cette séance, les joueurs ont été soumis à de légers exercices de récupéra- tion. L’entraîneur Rahmouni a, avant le début de la séance, voulu rappeler à ses joueurs la nécessité d’aborder cette confrontation contre les Bel- Abbésiens avec sérieux : «Il faut éviter de tomber dans le piège de l’euphorie, vous devez rester bien concentrés et prendre très au sérieux ce

match pour le gagner. De plus, vous devez rester dans la dyna- mique des bons résultats à domicile.» Rahmouni, en homme averti, sait à quoi s’en tenir mardi ; sa règle d’or sera l’ap- plication de ses consignes et la combativité de ses joueurs. Ces derniers, conscients de la diffi- culté de la mission, comptent rester sur leur lancée et tente- ront de gérer les débats avec vigilance et perspicacité.

K. Dj.

ASO

Catastrophique

C’est le moins que l’on puisse dire de la situation qui prévaut à l’ASO même si l’équipe n’est pas encore dans la gueule du loup.

De notre correspondant ADAM BENABDELKADER

Dans le besoin de trois points pour assurer le main- tien, la formation chélifienne a été incapable de réaliser une victoire sur son terrain face à une JSMB plus pressée qu’elle. Les camarades de Salhi ont raté le coche alors qu’on s’at- tendait à ce qu’ils se rachètent de leur dernier revers et de leur mauvaise prestation face à l’USMBA où ils ont perdu leur dernière chance de briguer une place sur le podium. Les Chélifiens, qui ont besoin d’au moins trois points pour se maintenir, doivent attendre le match face à l’USC pour gagner et se mettre à l’abri car, face au CAB et à la JSMS à l’extérieur, ils n’ont pas beau- coup de chances, à moins d’un miracle. Une saison des plus catastrophiques avec une crise financière qui est derrière tous les maux de l’équipe qui était la favorite du groupe avant de jouer sa survie en cette secon- de phase du championnat où la bande chère à Medouar est passée à côté dans tous les sens. Tout autant que la dilec- tion du club, le staff technique ne sait plus où donner de la

tête. Sévir ou maintenir les choses telles qu’elles sont en

attendant la fin de

dans un suspense qui en dit long sur le martyre que vivent les amoureux de l’ASO.

saison

Aït-Mohamed reviendra-t-il sur sa décision ? C’est ce qu’espèrent surtout les jeunes joueurs du club qui ont vécu avec ce driver et éduca- teur très éduqué. Aït- Mohamed, qui a annoncé son départ dans les vestiaires, n’a pas omis de prier les joueurs de lutter de toutes leurs forces pour sauver l’ASO. L’enfant du club qu’il est ne veut pas se salir car les choses lui ont glis- sé entre les doigts avec la situation que connaît l’équipe. Avec des joueurs non payés et d’autres qui sont entrés en vacances depuis plusieurs semaines alors que certains ont l’esprit ailleurs, rivé sur leur avenir, personne ne peut mener à bon port un groupe pareil. A moins d’une réaction de la direction du club pour le faire revenir sur sa décision à trois matches de la fin de l’exercice, on voit mal Aït- Mohamed revenir. A. B.

Sid Rouhou,

Kebir et

Naït-Yahia

bien

accueillis

à Chlef

Ayant été à l’ASO la saison passée, Sid Rouhou, Kebir et Naït-Yahia ont été très bien accueillis à Chlef. Les deux premiers ont été applaudis dès leur appari- tion sur le terrain de Boumezrag par le petit public pré- sent alors que le second a été ova- tionné à sa sortie en seconde pério- de de jeu, lui qui a inscrit un but d’anthologie.

20 www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 412 939 du 17/04/2016 Compétition
Compétition / PUB ANEP 412 939 du 17/04/2016
Compétition / PUB
ANEP 412 939 du 17/04/2016
Compétition / PUB ANEP 413 281 du 17/04/2016
Compétition / PUB
ANEP 413 281 du 17/04/2016
Compétition / PUB ANEP 413 283 du 17/04/2016
Compétition / PUB
ANEP 413 283 du 17/04/2016

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

JSMB

21

www.competition.dz Dimanche 17 avril 2016 JSMB 21  1 e r succès pour Kabir De retour

1 er succès pour Kabir

De retour à Chlef, où il avait eu le privilège de s’occuper des écoles de jeunes du club en faisant aussi partie du staff technique du groupe professionnel, Kabir Lamine

a empoché sa première vic-

toire à la tête de la barre technique de la JSMB en affrontant son ancien club. Après avoir enchaîné trois résultats nuls, face au MCEE, au CABBA et à l’ASK. L’ex-adjoint de Saâdane vient de réussir sa première victoire avec les Vert et Rouge. Une victoire impor- tante quand on sait que le club bougiote se bat tou- jours pour rester en Ligue 2 Mobilis, cette saison.

2 e réalisation de suite pour Aït Fergane

Etant considéré pratique- ment comme un enfant du club, notamment au vu des nombreuses années qu’il y a passées, Nabil Aït Fergane vient d’enchaîner par une deuxième réalisation de suite, après l’ouverture du score vendredi dernier face

à l’AS Khroub, sur un joli tir

des 25 mètres. Il avait d’ailleurs pris un énorme risque en prenant ses res- ponsabilités en exécutant le penalty accordé en seconde mi-temps par l’arbitre Saïdi.

Naït Yahia remet l’équipe sur de bons rails

Longtemps critiqué, à l’ima- ge de plusieurs autres joueurs, Naït Yahia a inscrit une belle réalisation lors de la rencontre de vendredi. En effet, Karim, avait retrouvé l’ASO où il avait évolué pen- dant plusieurs saisons. Il faut dire qu’en retrouvant le stade de Boumezrag, il avait mis la JSMB sur de bons rails en étant derrière l’ou- verture du score pour les Béjaouis sur un but de toute beauté. Cette réalisation avait permis à la JSMB d’ou- vrir le score et de prendre un ascendant psychologique sur son adversaire.

Fin d’une longue série de 11 matchs sans victoire

Enfin, l’espoir

Après près de 4 mois sans avoir remporté la moindre victoire, les Béjaouis viennent de mettre fin à une série de 11 matchs sans succès.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

1 re victoire de la phase retour Alors qu’ils flirtaient dangereuse- ment avec la zone rouge depuis quelques journées déjà, les Vert et Rouge ont réussi à remporter leur première victoire et au bon moment. En empochant les trois points en déplacement, la formation de la JSMB reprend enfin son souffle. Après plusieurs mois de souffrance

et de résultats catastrophiques, même si le club était tout proche de jouer la carte de l’accession au début de la phase retour. Une série de mau- vais résultats avait mis le club dans une situation délicate. La JSM Béjaïa vient enfin de remporter sa première victoire depuis le début de cette phase retour. Cette victoire va lui permettre de s’offrir un petit moment de répit, après avoir vécu des moments très difficiles depuis quelque temps. La détermination des dirigeants à sauver le club a aussi permis aux joueurs d’avoir plus de confiance et d’assurance avant d’en- tamer le dernier virage qui consti- tuait une étape importante pour les Vert et Rouge.

Le vieux soldat Alors que l’équipe s’est éloignée de la pression de ses supporteurs en rejoi- gnant la ville de Chlef, lundi dernier, c’est-à-dire à 5 jours de la rencontre cruciale face à l’ASO, les camarades de Bensaha, auteur d’un but impor- tant durant la rencontre, ont finale- ment réussi à signer leur première victoire de l’année civile 2016. Les choses se sont d’ailleurs compliquées

civile 2016. Les choses se sont d’ailleurs compliquées sérieusement pour la formation de la JSM Béjaïa,

sérieusement pour la formation de la JSM Béjaïa, après avoir concédé le math nul la semaine dernière face à l’AS Khroub. Alors que beaucoup avaient enterré le club, le condam- nant pratiquement à la relégation au vu du parcours qu’il est en train d’ef- fectuer depuis le début de la phase retour, il semble que le vieux soldat, comme aiment le surnommer les supporteurs, n’a pas encore dit son dernier mot. Les camarades de Nassim Dehouche ont néanmoins réussi à créer l’exploit dans une ren- contre qui ne s’annonçait pas du tout facile, au regard de la situation de l’adversaire au classement général et surtout quand on sait que la JSM Béjaïa n’a pas remporté une seule vic- toire depuis plus près de 4 mois. Ces trois points, qui sont d’ailleurs très importants pour la JSMB, pèseront beaucoup dans le décompte final.

Loin de la pression Mis sous pression depuis quelques journées, surtout après la dernière sortie médiatique du président Tiab Boualem, les joueurs de la JSM Béjaïa se devaient de réagir. La direction du club avait d’ailleurs mis beaucoup de moyens afin de permettre aux joueurs de retrouver le chemin de la victoire. Les dirigeants, en collabora- tion avec le staff technique, avaient pris la décision de programmer un regroupement de quelques jours loin

de la pression et surtout afin de pré- parer cette fin de championnat dans de meilleures conditions. Une déci- sion qui semble d’ailleurs avoir porté ses fruits, surtout que le club vient d’enregistrer une victoire importante dans ce championnat. Les joueurs avaient d’ailleurs sorti une grosse prestation. La direction, qui avait promis une grosse prime en cas de victoire, va certainement poursuivre ses efforts financiers afin de per- mettre aux joueurs de se transcender sur le terrain lors des prochaines ren- contres.

Encore 4 points Si cette victoire permet au doyen des clubs kabyles de s’éloigner de la zone rouge, le danger persiste néanmoins et la suite du parcours reste tout aussi difficile qu’avant la rencontre de ven- dredi. La JSM Béjaïa, qui n’a à l’heu- re actuelle pas totalement sauvé sa saison et sa place dans ce champion- nat de Ligue 2 Mobilis, aura besoin d’au moins 4 points lors des trois prochaines rencontres pour espérer réaliser le maintien. Au vu des résul- tats enregistrés par les autres équipes qui se battent pour se maintenir, les hommes de Kabir doivent néan- moins poursuivre sur la lancée et ten- ter d’enchaîner afin que la JSMB se maintienne.

B. E. Z.

DJEBARAT

«Il va falloir se battre»

Le portier des Vert et Rouge s’est dit très heureux et soulagé de cette première victoire acquise en déplacement.

Une victoire qui fut longue à se dessiner surtout que les Vert et Rouge se sont créé une petite frayeur en fin de match. Le gardien de la JSMB sait d’ailleurs très bien que cette victoire est très importante pour le club qui se bat depuis quelques journées pour sauver sa peau dans ce championnat. «Je pense que c’est une victoire très importante pour nous. On est passés par des moments très difficiles, surtout qu’on avait plu- sieurs possibilités de mettre le club à l’abri. Je pense que la fragilité psy- chologique de beaucoup de joueurs nous a causé énormément de diffi- cultés. Dieu merci, cette victoire va nous permettre de respirer un peu, avant d’entamer la préparation pour les prochaines rencontres.» Sachant pertinemment que tout reste jouable et qu’il ne faut surtout pas crier victoire, Yacine Djebarat dira :

«On va poursuivre nos efforts, rien n’est encore joué. On doit rester concentrés et continuer à travailler avec le staff technique et l’ensemble des joueurs pour permettre à la JSMB, qui est un grand club, de se maintenir en Ligue 2 Mobilis.» B. E. Z.

Prime de 30 millions

Après avoir, lors des précédentes ren- contres, promis des primes qui pou- vaient aller jusqu’à 15 millions par joueur, la direction a encore une fois joué la carte de la motivation finan- cière. En effet, le président Tiab avait promis une prime de 30 millions en cas de victoire lors de cette ren- contre face à l’ASO Chlef. Les joueurs, qui se sont donnés à fond sur le ter- rain, ont finalement réussi à rempor- ter leur première victoire depuis le début de l’année. Une victoire impor- tante où les trois points serviraient énormément pour le décompte final.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. OM

54

27

16

06

05

29

16

+13

2. CAB

46

27

12

10

05

22

14

+08

3. USMBA

45

27

11

12

04

25

16

+09

4. PAC

42

27

10

12

05

34

20

+14

5. JSMS

36

27

09

09

09

29

28

+01

6. CABBA

35

27

08

11

08

26

24

+02

7. ASK

35

27

09

08

10

32

33

-01

8. MCS

35

27

09

08

10

24

27

-03

9. MCEE

34

27

08

10

09

21

21

00

10. ASO

34

27

09

07

11

22

23

-01

11. JSMB

34

27

08

10

09

23

27

-04

12. CRBAF

33

27

08

09

10

18

18

00

13. USC

33

27

08

09

10

22

23

-01

14. ABS

31

27

08

07

12

20

26

-06

15. OMA

31

27

08

07

12

22

36

-14

16. USMMH

19

27

04

07

16

21

38

-17

La défense toujours à la peine

Elle est incontestablement le maillon

faible de l’équipe cette saison. La défense des Vert et Rouge éprouve toujours

autant de difficultés depuis le début de la

saison. Alors que le staff technique a étu-

dié plusieurs possibilités en essayant de

mettre en place la bonne formule. Les défenseurs de la JSMB n’arrivent toujours

depuis quelques journées. Cette absence

de rigueur tactique en défense handicape

souvent l’équipe surtout quand on jette un petit coup d’œil aux rencontres de la JSMB. Si les Béjaouis réussissent généra-

lement à ouvrir le score et à prendre le jeu

à leur compte lors des rencontres, la

défense finit souvent par craquer en fin

JSMB avait pris un avantage conséquent en menant sur le score de 3 buts à 1, la défense a encore une fois commis une énorme erreur qui aurait pu lui coûter très cher. Il est peut-être temps de trouver une solution pérenne pour ce problème

qui continue de faire perdre des points au club, dans un championnat qui reste très

pas à trouver leur vitesse de croisière. En

de

match. C’est ce qui s’est passé vendre-

ouvert.

effet, elle ne cesse d’encaisser des buts

di

dernier face à l’ASO Chlef. Alors que la

B. E. Z.

CE QUI RESTE À JOUER

USMBA

USC

JSMS

CRBAF

PAC

ABS

MCEE

CAB

28 e JOURNÉE

(vendredi 22 avril)

JSMB

ASK

MCS

CABBA

OM

OMA

USMMH

ASO

 

29 e JOURNÉE

   

30 e JOURNÉE

(vendredi 29 avril)

(vendredi 6 mai)

OMA

MCEE

USMBA

CAB

OM

ABS

USC

JSMB

MCS

PAC

JSMS

ASO

CABBA

JSMS

CRBAF

ASK

ASO

USC

PAC

CABBA

JSMB

CAB

ABS

MCS

USMMH

CRBAF

MCEE

OM

ASK

(mardi

26)

USMBA

USMMH

OMA

www.competition.dz

Dimanche 17 avril 2016

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

2016 2 2 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Ce T-shirt est parfait pour voyager Le
Ce T-shirt est parfait pour voyager Le premier des bons ménages est celui qu'on fait
Ce T-shirt est parfait pour voyager
Le premier des
bons ménages
est celui qu'on
fait avec sa
conscience.
Comment communiqueriez-vous
Victor
Hugo
dans un pays reculé où
l'habitant ne parlerait pas votre
langue ni l'anglais ? Peut-être
avec ce T-shirt, parfaitement
adapté au grand voyageur qui
sommeille en vous. Imprimé
avec 40 icônes universelles -
dormir, manger, prendre l'avion,
chaud, froid
-,
ce T-shirt a été
imaginé par trois Suisses,
George, Steven et Florian, après
une mésaventure au Vietnam,
quand une de leurs motos est
tombée en panne dans une
campagne éloignée.
"Plusieurs fois, nous avons été
confrontés à une barrière de la
langue qui était seulement à
surmonter en traçant des
signes, des symboles ou des
icônes sur un morceau de papier,
une carte ou dans la saleté,
expliquent-ils. Nous avons alors
pensé qu'il serait bon d'avoir un
ensemble essentiel d'icônes
avec nous, en permanence, de
sorte à pouvoir simplement
pointer la chose désirée, et que
les gens comprennent."
LES FLÉCHÉS
N° 2743
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
Remplissez cette grille, puis reportez les
lettres dans les cases numérotées correspondantes.
Vous découvrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU
JJJJ OUROUR
indulgence
rude au
lichens
marcher sur
effondrement
excessive
toucher
mâchefer
Un notaire enregistre les dernières volontés
d'une vieille dame.
commisération
édifice public
surface
de minerai
noir en Arabie
- Je veux être incinérée !
9
- Bien, c'est noté, dit le notaire
- Et je veux que mes cendres soient mises dans une urne
et que l'urne soit déposée aux Galeries Lafayette !
6
guettèrent
-
Mais pourquoi donc ?
-
Comme ça, je serai certaine que ma fille viendra me voir
deux fois par semaine !
blouse très
ample
SuDoKu
appelèrent
(phon.)
2743
a un très haut
degré
5
poisson
3
2
74
monnaie
1
père d’Andro-
jaune
maque
1
5
ville
d’optique
8
administré
5
9
2
somme
d’habitudes
6
7
3
9
chiffre
qui arrive
l’égal de
romain
à l’heure
Platon
4
2
apparence
11
queue de
êtres
souris
organisés
5
9
1
7
réfléchi
7
628
de devoir
poisson
3
5
3
équipe
stupéfait
7
8
2
1
bourreau
des rois
sacré
chauffeur
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
petit bouclier
choquer
substance
2
poisson
2
9
5
8
6
1
7
4
3
astringente
étendue d’eau
7
1
3
4
5
2
9
6
8
stérilise
note moyenne
4
6
8
3
9
7
5
1
2
4
adresse
10
informatique
tour
6
7
4
2
1
3
8
5
9
symbolique
copulative
1
8
9
6
7
5
3
2
4
adverbe
s’en aller
3
5
2
9
4
8
1
7
6
de lieu
8
2
7
5
3
4
6
9
1
9
3
1
7
2
6
4
8
5
type d’esprit
5
4
6
1
8
9
2
3
7
H
G
I
N
E
R
E
N
I
L
U
S
N
I
S
O
R
E
H
R
LES MELÉS
N° 2743
D
E
T