Vous êtes sur la page 1sur 24
MEILLEUR BUTEUR DU CHAMPIONNAT BELGE HANNI « Je vise du temps de jeu face aux
MEILLEUR BUTEUR DU CHAMPIONNAT BELGE
HANNI
« Je vise du temps de jeu
face aux Seychelles»
«OUI, J'AI DES CONTACTS AVEC ANDERLECHT»
«JE NE PEUX ME PRONONCER SUR LE DÉPART DE GOURCUFF»
www.competition.dz LUNDI 18 AVRIL 2016 20 DA France 2 € N° 4612 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
LES RÉVÉLATIONS
BAB EL-OUED EN
J-4
DE DOUKHA
ÉBULLITION
Chaouchi :
GOURMI :
«Je veux
rester à
200% à
la JSK»
«AVECLES
CHNAOUA,
ON GAGNERA»
«CESERA
UN MATCH
D'HOMMES»
«J'ai reçu des
offres, mais
ma priorité
va pour
mon club»
«Je ne baisserai
jamais mon salaire»
BENCHEIKH
NOUVEAU
J-1
DTS
BÉJAÏA CROIT
À L'EXPLOIT
Benayada :
Il a quitté hier l'hôpital
Andria pourrait
disputer le derby
«Battre
le Mouloudia
a un goût
spécial»
BENTAYEB : «LE GROUPE
EST GONFLÉ À BLOC»
Madjer :
Le CA destitue Mana
Derrag : «Voilà pourquoi
mon niveau a baissé»
LAÏB DE
RETOUR
«LA COUPE NE
DOIT PAS
NOUS FILER
SOUS LE NEZ»
d'abord demandé l'ancien gardien. Et d'enfoncer le clou : "Désolé mais cet arbitre est peut-être

d'abord demandé l'ancien gardien. Et d'enfoncer le clou : "Désolé mais cet arbitre est peut-être le pire de l'histoi- re." Un avis partagé par Gary Lineker, ancien joueur de Leicester et fervent supporter des Foxes, qui a livré son analyse sur le même réseau social : " Je suis trop partial pour commenter, je le

sais, mais l'incohérence de cet arbitre est remarquable." Un bon résumé de la pensée des supporters des hommes de Claudio Ranieri. La partie s'est achevée sur un nul 2- 2 qui donne provisoirement huit

points d'avance pour Leicester sur Tottenham, qui se déplace à Stoke ce soir en clôture de la 34 e journée de Premier League.

S. M. A.

SLIMANI

MET LA PRESSION

SUR LE BENFICA

Islam Slimani a marqué avant-hier soir son 24e but de la saison en Liga Nos. Le déplacement à Moreirense était annoncé comme étant décisif, il faut dire que l'avan- ce de deux points acquise par le Benfica impose au Sporting un maximum de victoires en attendant le fameux faux pas espéré des Rouges de Lisbonne. Ainsi, et encore une fois le Sporting s'en est remis à son meilleur attaquant, auteur avant cette rencontre de 23 buts, dont 2 seulement sur penalty, et c'est encore une fois lui qui a fait la diffé- rence par la plus petite des marges, un but qui a offert 3 précieux points aux Verts de Lisbonne qui récupèrent, le temps d'une journée, la pre- mière place qui était long- temps la leur avant le retour du Benfica.

De son côté l'international algérien a conti- nué à confirmer son excellente forme du moment, il a marqué son 24e but de la

saison, un but entaché d'une position de hors-jeu suite à une passe latérale de Schelotto qui a servi un caviar à Islam qui le devançait de quelques centimètres au moment du départ du ballon, de quoi soulever les courroux des fans du Benfica qui guet- taient le moindre faux pas de leurs voisins pour profiter et avancer d'un nouveau pas vers le titre. Ainsi donc le but de l'an- cien joueur de Cheraga a été validé, il lui permet entre autres d'améliorer ses stats personnelles qui prouvent chaque jour un peu plus sa progression, il reste tout de même proche, à savoir à 6 buts du leader du classement des buteurs à savoir Jonas du Benfica qui aura l'occasion à son tour ce soir d'accroître son avance, lui qui est déjà à 30 réalisations, dont 7 ont été inscrites sur penalty.

A noter qu'il reste encore 4 journées et la course au titre risque d'être palpitante d'ici la 34e journée, la partie de ce soir entre le Benfica et Setubal va être suivie de près, spé- cialement par Slimani et compagnie avec l'es- poir de voir le voisin tré- bucher pour pouvoir allu- mer encore plus ce finish attendu en cette fin de saison. S. M. A.

plus ce finish attendu en cette fin de saison. S. M. A.  Zeffane s'écroule à

Zeffane s'écroule à domici- le face à Guingamp Rennes de

Courbis et Zeffane s'est fait piéger hier (3-0) à domicile par Guingamp. L'international algérien a été incorporé à la 66' alors que le score était de 1 à 0, avant que les locaux ne concèdent 2 autres buts qui éloignent Rennes de son but européen, une victoire hier aurait en effet rendu un énorme service à Zeffane et son team qui auraient collé au 4e (place actuellement occupée par Nice) directe- ment concerné par une place en Europa League.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

2

À LA UNE

League. www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 2 À LA UNE 8 points d'avance sur Tottenham LEICESTER

8 points d'avance sur Tottenham

LEICESTER

ET MAHREZ

S'ACCROCHENT

À LEUR RÊVE

Leicester City a perdu hier 2 précieux points dans la grande course au titre. L'équipe de l'international algérien Ryad Mahrez s'est contentée du minimum et perd l'occasion de prendre le large en attendant le résultat de Tottenham, son concurrent direct, qui joue ce soir.

PAR SMAÏL M. A.

passe de son gardien, pour servir Kanté, et ce dernier à son tour Vardy, n'est resté finalement sur la pelouse que 78', il laissait ses équipiers avec une avance d'un but, après avoir fait un match tout juste moyen.

L'arbitre pointé du doigt

A noter que l'arbitrage de Jon Moss a

été vivement critiqué, pour cause : il a

donné un carton rouge un peu sévère à Vardy, et accordé un penalty un peu généreux aux Hammers, au point de

s'attirer la foudre des consultants télé,

et les connaisseurs, des propos loin

d'être à l'avantage de l'homme au sif- flet et qui a poussé Peter Schmeichel à prendre la plume sur Twitter. "Cet arbitre est-il sous drogues ?" s'est

Après 5 victoires consécutives en Premier League, Leicester a vu donc sa série s'interrompre à cause du nul face à West Ham, mais malgré ça, le club de Mahrez a montré une envie farouche de ne rien lâcher. Réduits à 10 après l'expulsion de Vardy suite à une simulation sanctionnée par un 2e carton jaune, l'équipe de Claudio Ranieri a poussé malgré l'infériorité numérique et malgré un retard au score pour revenir à 2-2 à la toute der- nière minute du match quand l'arbitre a accordé un penalty compensateur aux locaux. Mahrez, qui avait été der- rière le but de son team, en amorçant un contre rapide, et exploitant une

Victorieux hier à Nantes

Boudebouz et Montpellier à 3 points du maintien

Le MSHC a infligé au FC Nantes hier son 4e revers de rang en championnat, c'est aussi le 1er succès après 5 matches consécutifs pour les Héraultais qui n'arrivaient plus à gagner un match de championnat et cela a compliqué davantage leur mission en vue du maintien, la victoire à Nantes est venue donc tel un bol d'air, un précieux suc- cès qui leur permet de prendre leurs distances avec la zone rouge. Boudebouz et consorts sont donc revenus au bon moment, ils ont arraché une vic- toire salutaire, puisqu'il ne reste plus que 3 petites unités pour que l'équipe assure mathémati- quement son maintien. A vrai dire, à 4 journées de la fin, il y a

encore 12 unités en jeu, et les 6 points séparant le club de la Paillade d'Ajaccio, première équipe relégable, devraient donc suffire à l'issue de la pro- chaine journée lorsque Montpellier va faire de son mieux pour battre une modeste équipe de Troyes déjà assurée d'être en Ligue 2 la saison pro- chaine.

Verdict imminent pour Bensebaïni Aligné d'entrée hier, Boudebouz a joué tout le match et a partici- pé à cette belle victoire, au moment où Bensebaïni n'a même pas été retenu pour la rencontre, ceci dit et lorsqu'on se souvient des propos du prési-

dent Nicollin récemment qui affirmait qu'une décision concernant le maintien ou non de Bensebaïni dans l'effectif la saison prochaine devrait inter- venir juste après le maintien, on doit donc s'attendre donc à voir ce verdict bientôt, sachant que le délai fixé par le PAC au MHSC pour ce qui est de l'option d'achat de son défenseur expire- ra le 15 du mois prochain, reste à savoir si le club du Sud de la France va dribbler tout le monde en décidant de racheter le contrat du joueur au moment où tous les indicateurs sont au rouge et annoncent presque tous la prochaine fin de mission du joueur à Montpellier. S. M. A.

Il est rentré hier du Brésil

Schürmann à Alger pour arrêter le programme de préparation pour les JO

Après avoir assisté jeudi dernier à Rio de Janeiro au tirage au sort du tournoi de football des Jeux Olympiques, l'entraîneur national Pierre-André Schürmann est rentré hier à Alger pour aborder une autre étape de sa mission à la tête des U23. En effet, outre le programme du suivi des joueurs dans leurs clubs respectifs et ses différents déplacements qu'il effectuera dans les stades pour confirmer la forme des uns et tenter de découvrir d'autres éléments, le Suisse aura la mission de préparer un programme détaillé pour les JO de Rio du mois d'août prochain. Schürmann qui a pu se réunir au Brésil avec le patron de la FAF a une idée précise sur ce qui va se faire, il n'attend plus que la confirmation de

la fédération des noms des adversaires qui donneront leur accord pour des rencontres amicales pour pouvoir arrêter le programme définitif, mais entre-temps, le Suisse avec les membres du staff vont arrêter un programme qui s'étalera jusqu'à la date du départ au Brésil avec entre autres des stages ici à Alger et d'autres en Europe, ainsi qu'un programme spécifique pour le mois de Ramadhan. Il est utile de rappeler que le prochain stage débutera le 2 mai prochain et s'étalera sur 5 jours et verra la présence de joueurs locaux, un groupe auquel viendraient s'ajouter des

professionnels dès le stage suivant à l'occasion de la date

FIFA.

S. M. A.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

À LA UNE

3

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 À LA UNE 3 Il est à 17 buts en championnat

Il est à 17 buts en championnat

ON N'ARRÊTE PLUS

HANNI

L'international algérien du FC Malines, Sofiane Hanni,

continue de porter très haut son équipe cette saison et

a inscrit un nouveau doublé avant-hier soir face à Charleroi en play-off 2.

Malines reste en tête et peut encore espérer aller chercher une place en Ligue Europa

la saison prochaine.

PAR ISLAM ZEMAM

En Belgique, on ne parle plus que de Sofiane Hanni et de ses prouesses du côté de Malines. Non content d'être la sensation de la saison, il est désormais le seul meilleur buteur du championnat belge avec 17 réalisations depuis l'en- tame de l'exercice en cours. Malines est engagée dans les play-off 2 qualificatifs pour une place en Europa League. Avant- hier, Hanni et ses coéquipiers étaient opposés à la formation de Charleroi pour une rencontre décisive. Cependant, les choses se sont mal passées au cours de cette partie et Malines a été bat- tue sur le score de trois buts à deux. Menés par trois buts à deux, c'est à ce moment que l'in-

ternational algérien prend les choses en main pour réduire le score à la 75e à la suite d'une belle action collective. 9 minutes plus tard, son équipe obtient un penalty et il se charge de l'exécu- ter pour ramener le score à trois buts à deux. Avec ce nouveau doublé, le joueur formé au FC Nantes, en est maintenant à 17 buts depuis l'entame de la saison en cours et s'installe plus que jamais comme le meilleur buteur de la Jupiler League et semble donc bien parti pour remporter le soulier d'or.

Malines reste en tête de la poule B Malgré cette défaite, le FC Malines reste pour le moment toujours en tête de la poule B des play-off 2 et veulent aller

autre élément fait ainsi la lumière sur cette affaire, c'est le départ prochain du meneur
autre
élément
fait ainsi la lumière
sur cette affaire, c'est le
départ prochain du meneur
de jeu d'Anderlecht Prat à la
Fiorentina. Par ricochet, on
annonce donc Hanni acquis à
Anderlecht pour remplacer le
numéro 10 du Royal Sport.
Donc, la messe serait déjà dite
en dépit d'offres de la part
d'autres clubs, il semble bien
que le joueur se rapproche de
plus en plus du grand club belge
pour la saison prochaine.
I. Z.

cherche cette place en coupe d'Europe la saison prochaine. Cependant, le chemin reste encore long car après la fin de cette période de play-off, il y aura encore trois matches face à l'autre poule pour déterminer les équipes qui seront qualifiées pour la compétition internatio- nale.

Il se rapproche de plus en plus d'Anderlecht Par ailleurs, dans la presse belge et même italienne, on parle de plus en plus de Sofiane Hanni. En effet, le joueur a des contacts avec Anderlecht et la presse le donne quasiment acquis pour la formation belge qui devrait dis- puter la Ligue des champions la saison prochaine. De plus, un

««Oui, il y a des contacts avec Anderlecht»

Je vise du temps de jeu

face aux Seychelles»

«Je ne peux me prononcer sur le départ de Gourcuff»

Contacté par nos soins durant la journée d'hier, le meilleur joueur du championnat belge, est revenu sur sa réussite en championnat et sur son futur, refusant par la même occasion d'aborder la question d'un transfert. Il revient aussi sur sa première en équipe nationale et espère avoir du temps de jeu pour la prochaine rencontre de l'EN face aux Seychelles.

Tout d'abord félicitations pour votre doublé face à Charleroi…

Merci, je suis très content d'avoir de nouveau marqué mais malheureuse- ment, on a perdu le match. Donc ma joie n'était pas complète après cette partie.

17 buts au compteur, cela vous fait quoi d'être le meilleur buteur du championnat ?

Franchement, je suis très heureux de la réussite qui est la mienne cette saison. J'ai marqué beaucoup de buts et ça me fait plaisir puisque ça nous permet d'avancer. La saison n'est pas encore ter- minée et il faudra faire ce qu'il faut pour bien finir notre parcours et aspirer à faire quelque chose de bien.

Sofiane, vous attendiez-vous à marquer autant de buts et être le meilleur buteur du championnat ?

Sincèrement, non. Je ne suis pas atta- quant et donc, je ne fais pas de fixation sur ça. Après, quand on commence à marquer, on y prend goût. Il y a aussi le fait de n'avoir commencé à marquer que vers la 11e journée de championnat. Quelque part, je me dis que si j'avais fait mieux à l'entame de la saison, le ratio aurait peut-être été meilleur. Cependant,

il ne s'agit pas de regrets, je me dis tant mieux pour ce qui m'arrive et on verra ce qui se passera surtout que la saison est encore loin.

Comment ça se passe pour vous dans les play-off ?

Ça va, on a encore quelques matches à disputer et si tout se passe bien pour nous, on va rencontrer des équipes de l'autre poule. Donc, on a encore des matches intéressants à jouer d'ici la fin de saison. Au total, on pourrait jouer 7 matches pour tenter d'aller chercher notre place en Europa League, un objectif qu'on aimerait bien atteindre.

Depuis quelques temps maintenant, vous êtes l'attraction du championnat et on ne cesse de parler de votre transfert. Qu'en pensez-vous ?

contacts avec Anderlecht. Ils sont inté- ressés par mon profil mais il n'y a pas que cela. Il y a aussi d'autres contacts mais comme je l'ai dit, je laisse mon agent s'occuper de tout cela.

Quand vous dites, il y a d'autres contacts, vous pensez à l'Angleterre peut-être ?

J'en ai entendu parler mais moi, je suis serein et je suis pleinement concentré sur la fin de saison de Malines. On en parlera après.

Parlons de l'équipe nationale si vous le voulez bien. Comment avez- vous vécu votre première participation avec les Verts ?

vous vécu votre première participation avec les Verts ? Franchement, tout s'est très bien passé pour

Franchement, tout s'est très bien passé pour moi. J'ai été très bien accueilli par les joueurs qui m'ont de suite mis à l'aise au sein du groupe. J'ai trouvé un groupe chaleureux, familial et très soudé. Je m'attendais à trouver une bonne ambiance mais pas comme celle que j'ai trouvé. Après, l'ambiance et tout ce qui s'est passé au cours des deux matches, c'était très bien. J'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir l'am- biance au sein de l'équipe nationale.

Oui, c'est vrai que ça parle de mon transfert. Les contacts existent bel et bien mais le plus important pour moi maintenant, c'est de faire le nécessaire pour bien finir la saison avec mon équipe et après on verra. De toute façon, j'ai un agent qui s'occupe de cela et je ne me prends pas beaucoup la tête avec tout ce qui se dit.

Oui mais il y a des écrits persistants vous envoyant à Anderlecht…

N'étiez-vous pas quelque peu frustré de ne pas avoir du temps de jeu et même pas

Oui, c'est vrai, il y a des

sur le banc de touche ?

Frustré, je ne sais pas trop. Cependant, c'est vrai que j'aurai aimé prendre part à une des deux rencontres et avoir mes premières minutes avec l'équipe nationale. Je pense notamment au match à domicile face à l'Ethiopie à Blida où l'ambiance était carrément sur- réaliste. Malheureusement, ça ne s'est pas fait mais ce n'est pas grave. En plus, le coach m'avait parlé et m'avait fait comprendre qu'il y avait beaucoup de concurrence au sein de l'équipe nationa- le. Donc, je sais ce qu'il me reste à faire pour pouvoir jouer. Ce n'est que partie remise pour moi.

Pensez-vous un peu au prochain stage de l'EN au mois de juin ?

Bien sûr, j'y pense car on aura un match important à disputer. L'idée c'est de bien finir la saison et penser encore plus à ce stage.

On imagine que vous aimeriez avoir du temps de jeu face aux Seychelles…

Effectivement, j'aimerai bien jouer au cours de cette partie. D'ailleurs, c'est ce que je vise, du temps de jeu face aux Seychelles.

Que pensez-vous du départ du sélectionneur national qui a démissionné après les deux rencontres face à l'Ethiopie ?

Franchement, j'étais un peu surpris. Après, je ne pense pas avoir assez de vécu pour aborder cette question. J'étais le nouveau et je ne peux donc pas me prononcer sur ce sujet.

I. Z.

Il a

chanté

Tonton

du Bled

de 113

On en parlait dans une de nos dernières éditions. Sofiane Hanni et Yassine Benzia, les deux nouveaux venus en équipe nationale, n'ont pas échappé à la tradition du bizutage. Ils ont chanté devant leurs camarades au dîner. Après Yassine Benzia, c'était au tour de Sofiane Hanni de pas- ser devant le jury. Pour son bizutage, il a décidé de chan-

ter Tonton du

Bled du groupe 113. Né à Vitry, le joueur a fait un petit clin d'œil à sa région à Paris mais pas seule- ment. Il explique : "J'ai chanté la chan- son de 113 car c'était un clin d'œil à ma région mais aussi parce que la chanson a une forte rela- tion avec l'Algérie." D'une pierre deux coups. I. Z.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 entraînements avec le groupe. J'ai raté le précédent match de mon

entraînements avec le groupe. J'ai raté le précédent match de mon équipe et je ne veux pas rater d'autres rencontres, pour cette raison d'ailleurs je ferai tout mon possible pour être prêt et à 100% pour le rendez-vous de samedi après- midi, surtout que mon équipe à vraiment besoin de mes services en cette période. On jouera toutes nos chances concernant le podium, en cas de victoire samedi contre l'USMB, les portes du podium commenceront à s'ouvrir pour nous, surtout qu'on recevra après le RCA à Tizi Ouzou et qu'on jouera juste après l'ASMO à Oran. Bref, on ne va pas quand même s'enflammer, on va gérer match par match en essayant de récolter le maximum possible de points afin qu'on puisse atteindre notre dernier objectif de la saison."

A. H.

4

LIGUE 1 MOBILIS

objectif de la saison." A. H. 4 LIGUE 1 MOBILIS Aïboud ne s'est pas entraîné avec

Aïboud ne s'est pas entraîné avec le groupe hier

Le jeune attaquant des Canaris ne s'est pas entraîné avec le groupe hier. Connu pour son assiduité, Aïboud a demandé l'autorisation de son entraîneur et de ses dirigeants de zapper la séance d'entraînement d'hier qui s'est déroulée la matinée.

Il était avec Raïah à Alger

Samir Aïboud et Malik Raïah avaient un rendez- vous hier au centre TLS de Ben Aknoun, pour cette raison, les deux jeunes joueurs de la JSK n'ont pas pu se présenter à la séance d'entraînement d'hier, néanmoins, les deux purs produits de l'école des Vert et Jaune ont demandé l'autorisation de s'absenter à leur entraîneur mais aussi à leurs dirigeants.

Il s'est entraîné en solo hier soir

Aïboud qui est rentré sur Tizi Ouzou en fin d'après- midi a appelé le préparateur physique de l'équipe pour lui communiquer un programme d'entraînement. Le jeune attaquant des Jaune et Vert s'est entraîné en solo en fin de journée au stade 1 er -Novembre-1954.

Ferhani comme un poisson dans l'eau

Le latéral gauche du club cher à Mohand-Chérif Hannachi affichait une belle forme aux entraînements ces deux derniers jours. L'ancien pensionnaire du RCA effectuera son retour dans le onze de départ de Mouassa sans aucun doute samedi après-midi à l'occasion de la rencontre de son équipe contre l'USMB.

L'entraînement d'aujourd'hui à 9h

Encore une autre fois, les joueurs des Canaris devraient se réveiller tôt pour s'entraîner. La séance d'aujourd'hui est programmée à 9h. Mouassa ne tolérera aucun retard.

Repos demain, reprise mercredi après-midi

Le staff technique de la JSK accordera une journée de repos aux joueurs, ces derniers ne devraient pas s'entraîner demain. La séance de la reprise des entraînements est prévue pour mercredi après-midi.

Il a passé une échographie de contrôle hier

Raïah, décision AUJOURD'HUI

Le milieu de terrain des Jaune et Vert qui a raté la dernière rencontre de son équipe pour cause d'une blessure au niveau des adducteurs avait passé une échographie de contrôle hier.

PAR ABDELLAH HADDAD

L'enfant de Draâ Ben Khadda ne s'est pas présenté à la séance d'entraînement d'hier qui s'est déroulée la matinée au stade 1er- Novembre-1954 de Tizi Ouzou. Raïah s'est déplacé d'abord à Alger tôt le matin pour régler une affaire personnelle au niveau du TLS Contacts (Centre de dépôt de Visas), avant de passer une échographie l'après-midi. Le milieu de terrain de la formation de la ville des Genêts passera ce matin chez le médecin du club, ce dernier prendra une décision sur le champ concernant la participation de Raïah au match de samedi. Comme les résultats de ladite échographie ont rassuré le joueur hier, ce dernier devrait même reprendre les entraînements avec le groupe ce matin. Comme Ziti, Raïah

devrait être prêt pour la rencontre qui opposera la JSK samedi après-midi à la formation de la ville des Roses.

«Je ne ressens aucune douleur, je devrai être prêt pour le match de samedi» "Je ne me suis pas présenté hier à l'entraînement car j'avais une affaire personnelle urgente à régler à Alger, et puis, je devais aussi effectuer une échographie afin de se rassurer une bonne fois pour toutes concernant la guérison de ma blessure. Je devrais voir le médecin du club ce matin pour prendre une décision finale concernant ma participation au match devant l'USMB. Personnellement, je ne ressens plus de douleurs, je me sens même prêt pour ce match, mais je dois d'abord avoir le OK du staff médical pour ensuite reprendre les

Après avoir présenté ses excuses à Mouassa

Ziti a repris la course hier

Le latéral droit des Jaune et Vert, qui souffrait d'une légère blessure au niveau de la cuisse depuis le match de son équipe contre le NAHD, s'est présenté enfin hier matin aux entraînements de son équipe.

Pour un rappel, à l'issue de la rencontre JSK- NAHD, comptant pour la 25e journée du championnat professionnel de Ligue 1 Mobilis, Kamel Mouassa, a accordé quatre jours de repos à ses capés, ces derniers ont repris donc les entraînements jeudi après-midi. Le natif de Sétif a séché les séances d'entraînement de jeudi, de vendredi et même de samedi, provoquant par la même occasion la colère de son entraîneur. Certes, Ziti était blessé, il ne pouvait pas s'entraîner, mais Mouassa était très clair avec ses joueurs concernant ce sujet dès le départ, en exigeant de tous les joueurs blessés de se présenter à chaque séance d'entraînement de l'équipe pour se soigner chez le

des Roses.
des Roses.

médecin du club. Bref,

avant de lui tracer un léger programme de renfoncement musculaire et de coordination. Sauf surprise de dernière minute donc, Ziti sera prêt pour le match de son équipe de samedi prochain. Le match USMB- JSK est programmé samedi après- midi, le natif de Sétif aura donc devant lui une semaine pour récupérer toutes ses forces physiques et tous ses moyens techniques avant cette rencontre, surtout que le staff technique de l'équipe mise

Mohamed Khoutir Ziti s'est présenté hier matin à l'entraînement de l'équipe, avant de commencer son footing, il a présenté d'abord ses excuses à son coach, tout en lui expliquant les raisons qui l'ont poussé à sécher les trois dernières séances d'entraînement de l'équipe. Le premier responsable de la barre technique de la formation de la ville des Genêts a autorisé par la suite son joueur

à reprendre les

entraînements, mais comme ce dernier était à l'arrêt depuis plus d'une semaine, il ne pouvait pas réintégrer directement le

groupe, pour cette raison, il

a

préparateur physique de l'équipe. Ce dernier a demandé dans un premier temps au joueur d'effectuer quelques tours de pistes

été pris en charge par le

beaucoup sur la participation de ce joueur au match qui opposera les Canaris à

la formation de la ville

A. H.

Il a réintégré le groupe hier matin, il est entré en stage avec l'EN militaire hier soir et il reprendra mercredi

RAHAL PRÊT

pour le match face à l'USMB

Le milieu de terrain des Jaune et Vert, Fawzi Rahal, qui s'est entraîné en solo à la reprise des entraînements a réintégré le groupe hier au grand bonheur du premier responsable de la barre technique de la formation du Djurdjura. L'enfant de Sidi Aich qui souffrait d'une blessure au niveau des adducteurs et qui a même raté le match de son équipe devant le NAHD a effectué tous les exercices que le staff technique de l'équipe a programmés

hier, ce qui a rassuré davantage Mouassa. Bref, Rahal sera prêt sauf surprise de dernière minute au match de samedi après- midi. L'ancien milieu de terrain du MOB est entré en stage avec l'équipe nationale militaire hier en fin de journée, il devrait reprendre les entraînements avec son équipe mercredi pour préparer davantage le match qui opposera la JSK à l'USMB.

A. H.

davantage le match qui opposera la JSK à l'USMB. A. H. CLASSEMENT DE LA LIGUE 1

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMA

51

25

15

06

04

42

24

+18

2. MOB

39

25

10

09

06

31

21

+10

3. JSS

38

25

09

11

05

35

23

+12

4. DRBT

37

25

09

10

06

28

26

+02

5. CRB

36

25

09

09

07

34

26

+08

6. MCO

35

25

08

11

06

38

31

+07

7. JSK

35

25

09

08

08

22

24

-02

8. ESS

34

25

08

10

07

21

16

+05

9. NAHD

33

25

08

09

08

27

31

-04

10. MCA

32

25

07

11

07

21

20

+01

11. USMH

32

25

08

08

09

22

25

-03

12. CSC

32

25

08

08

09

20

26

-06

13. USMB

29

25

05

14

06

16

24

-08

14. RCR

28

25

06

10

09

29

30

-01

15. RCA

19

25

04

07

14

28

43

-15

16. ASMO

18

25

05

03

17

19

43

-24

CE QUI RESTE À JOUER

 

26 e JOURNÉE

 

27 e JOURNÉE

 

28 e JOURNÉE

 

29 e JOURNÉE

30 e JOURNÉE

DRBT

MCO

USMA

ASMO

NAHD

MCO

RCR

ASMO

JSK

MCO

RCR

CSC

MOB

USMH

MCA

CSC

CRB

USMH

RCA

CSC

JSS

MOB

CSC

DRBT

DRBT

MOB

USMA

DRBT

NAHD

MOB

MCA

USMA

MCO

MCA

USMH

USMA

MOB

MCA

USMB

USMA

ASMO

CRB

ESS

NAHD

JSS

CRB

CSC

NAHD

DRBT

CRB

NAHD

RCA

JSK

RCA

USMB

RCR

MCO

RCA

UHMH

RCR

USMB

JSK

RCR

JSS

ASMO

JSK

ESS

JSK

ASMO

JSS

USMH

ESS

CRB

USMB

RCA

ESS

JSS

USMB

MCA

ESS

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 JSK 5 « Je me suis absenté jeudi et vendredi
www.competition.dz
Lundi 18 avril 2016
JSK
5
« Je me suis
absenté jeudi
et vendredi à
cause des
fiançailles
de ma sœur
FERRAHI
poursuit
son
programme
spécifique
Le milieu de
terrain
chevronné de la
JSK, Ferrahi, qui
a raté les
précédents
matchs de son
équipe en
championnat
pour cause d'une
déchirure au
niveau de la
cuisse, poursuit
toujours le
programme
spécifique que le
préparateur
physique lui a
tracé. Ferrahi qui
est resté
presque un mois
loin des terrains
devrait d'abord
récupérer toutes
ses forces
physiques avant
de reprendre
avec la
compétition
officielle.

«

Je n'ai jamais raté un entraînement sans l'autorisation de ma direction

Je suis en forme, mais je ne fais que mon travail sur le terrain

cent tous leurs espoirs en nous et on fera tout pour ne pas les décevoir.

Le match face à l'USMB ne sera certainement pas facile pour vous, vu que vous aurez affaire à une équipe qui lutte pour sa survie en Ligue 1 Mobilis, qu'en dites-vous ? On sait que le prochain match ne sera pas une sinécure, mais on est déterminés à revenir avec un résultat probant de notre déplacement à Blida. On est sur une série de trois victoires consécutives et on fera tout pour enchaîner avec une perfor- mance face à l'USMB. N. B.

Il ne

devrait pas

être prêt

pour le

match de

samedi

Le staff technique des Canaris ne devrait pas compter sur Ferrahi pour le match de samedi après-midi contre l'USM Blida surtout que le staff médical de l'équipe veut aller doucement avec l'enfant d'El-Bahia pour éviter toute mauvaise surprise.

d'El-Bahia pour éviter toute mauvaise surprise. DOUKHA «JE VEUX RESTER à 200% à la JSK» 
d'El-Bahia pour éviter toute mauvaise surprise. DOUKHA «JE VEUX RESTER à 200% à la JSK» 

DOUKHA

«JE VEUX RESTER à 200% à la JSK»

«Notre ambition, disputer la Champions League» «Je ne baisserai jamais mon salaire» «Mouassa a provoqué le déclic»

Entretien réalisé par

N. BOUMALI

L'international gardien des Jaune et Vert révèle dans l'entretien accordé à notre journal, hier, que son sou- hait est de poursuivre son aventure avec le club phare du Djurdjura. Il avoue qu'il ne voit pas son avenir en dehors de la JSK, mais il rappelle qu'il n'acceptera jamais de baisser son salaire. Il ajoute que son ambition est de terminer la saison à la deuxième place afin de disputer la Champions League africaine avec les Canaris la saison prochaine. Il a tenu aussi à souligner qu'il n'a jamais raté un entraînement sans l'autorisation de sa direction.

Vous êtes l'un des joueurs les plus sérieux du championnat, mais vous avez raté à plusieurs reprises les séances de la reprise des entraînements, ce qui a suscité des interrogations chez certaines personnes… Vous savez, je n'ai jamais raté une seule séance d'entraînement sans l'autori- sation de mes responsables. Je ne me suis pas entraîné jeudi et vendredi à cause des fiançailles de ma sœur. J'ai appelé préala- blement mes dirigeants afin de leur demander de m'autoriser à m'absenter.

C'est votre deuxième saison sous le maillot de la JSK et de l'avis de tout le monde vous n'avez jamais créé le moindre problème depuis que vous avez rejoint ce club… Mes parents m'ont éduqué pour que je sois correct avec tout le monde. Il ne faut pas aussi oublier que j'ai fait une omra et de ce fait je dois donner une bonne image que ce soit sur ou en dehors du terrain. Je me contente de faire mon travail le plus correctement du monde afin d'être à la hauteur des attentes placées en moi.

Justement, vous affichez une très belle forme depuis l'arrivée de l'entraîneur Kamel Mouassa, à quoi est dû ce regain de forme ? Je dois vous dire tout d'abord que je ne fais que mon travail sur le terrain. Je donne toujours le meilleur de moi-même afin d'être à la hauteur de la confiance placée en moi. Je ne rechigne jamais sur l'effort pour apporter le plus attendu de moi.

Comment expliquez-vous le fait d'avoir encaissé 3 buts lors de la rencontre face à la JS Saoura et de n'avoir encaissé qu'un but lors des trois derniers matches et sur penalty ? J'avoue que lors de la rencontre face à la JS Saoura, on n'avait rien fait pour gagner. Tout le groupe était passé à côté de la plaque. Pour revenir à mes presta- tions lors des trois derniers matches, je dirais que je n'ai fait que mon travail sur le terrain. C'est ce que j'ai toujours fait et je vous rappelle que depuis que j'ai

rejoint la JSK, j'ai toujours mouillé mon maillot.

D'aucuns estiment que c'est grâce à vos prestations que la JSK a réussi une série de trois victoires consécutives… Au risque de me répéter, je n'ai fait que mon travail sur le terrain. Je dois souli- gner que c'est grâce à l'apport de tous les joueurs que l'équipe a remonté la pente lors de ces dernières semaines. Le foot- ball est un sport collectif et chaque joueur fait de son mieux pour qu'on améliore notre classement.

Tout le monde s'interroge sur cette remontée spectaculaire de l'équipe depuis l'arrivée de l'entraîneur Kamel Mouassa, en votre qualité de cadre de la JSK, pouvez-vous nous expliquer ce qui a changé depuis le changement qui a eu lieu à la tête de la barre technique ? Chaque entraîneur a sa méthode de travail. L'entraîneur Kamel Mouassa communique beaucoup avec les joueurs et il a réussi à provoquer le déclic tant attendu. L'équipe se porte bien en ce moment, mais on ne doit pas baisser les bras pour autant.

L'entraîneur Mouassa est connu pour être un gagneur, il a certainement inculqué cette rage de vaincre qui l'anime au groupe… Comme je vous l'ai déjà dit, l'entraî- neur Mouassa communique beaucoup avec les joueurs. Il ne rate aucune occa- sion pour remobiliser le groupe. Tout baigne dans l'huile pour le moment, pourvu que ça dure.

La direction a revu à la hausse l'objectif du club puisque maintenant que vous êtes sur le point d'assurer votre maintien en Ligue 1 Mobilis, elle ambitionne de terminer la saison sur le podium, croyez-vous que vous êtes en mesure de l'atteindre ? Bien sûr, on fera tout pour terminer la saison sur le podium. On a réussi 3 vic- toires consécutives et on devra continuer sur cette voie afin de préserver cette dynamique. Il reste 5 matches pour le baisser du rideau et on devra glaner le maximum de points pour atteindre notre objectif.

Ne pensez-vous pas que même la deuxième place qualificative pour la Champions League africaine est jouable vu que vous n'accusez que 4 points de retard sur le MOB qui est dauphin du championnat ? Oui, on croit en nos chances de finir la saison à la deuxième place. Rien n'est encore joué pour l'instant et on fera le maximum pour bousculer la hiérarchie du tableau. Je ne vous cache pas que mon rêve est de finir deuxième pour disputer la Champions League africaine la saison prochaine.

Si vous rêvez de disputer la Champions League africaine avec les Canaris la saison prochaine, vous songez dès maintenant à renouveler votre contrat au profit de la JSK… Bien sûr que je veux rester à la JSK. Je ne trouverai pas mieux. Je porte le maillot du meilleur club d'Algérie et je ne vois mon avenir qu'avec la JSK. Depuis quelques jours, certains fans me demandent de rester et je leur ai dit à chaque fois que je veux renouveler mon contrat à 200%. Je suis bien où je suis et je n'ai nullement l'intention de changer d'air.

La direction compte sur vous pour la saison prochaine, mais votre salaire pourrait poser problème, serez-vous prêt à revoir à la baisse votre mensualité pour trouver un accord avec vos responsables ? En toute sincérité, je veux rester à la JSK, mais il est hors de question que qu'on me baisse mon salaire. Je connais ma valeur et je n'ai jamais demandé l'im- possible. Je vous fais une confidence, j'ai déjà reçu plusieurs offres, mais ma prio- rité va à la JSK, car je me sens bien dans ce club.

Vous n'accepterez pas une baisse de votre salaire car vous avez sûrement entendu dire que des gardiens de moindre valeur que vous touchent mieux que vous dans leurs clubs respectifs…

Non, je ne raisonne pas de cette maniè-

re. Chacun Allah esahel aâlih. Je ne me renseigne jamais sur les salaires des autres. Je suis payé selon ma valeur.

Mais malgré les offres que vous avez reçues, votre priorité va pour la JSK, n'est-ce pas ? Absolument, je suis bien à la JSK et je veux bien rester.

Même les supporters souhaitent votre maintien dans l'effectif des jaune et Vert la saison prochaine… Je leur dirais que ne vois mon avenir qu'avec la JSK. Je suis très enthousiasmé à l'idée de poursuivre mon aventure avec les Canaris.

Vous avez confirmé lors des trois derniers matches que vous êtes au summum de votre forme, vous ambitionnez sans nul doute de retrouver votre place en équipe nationale ? Oui, mais ma priorité va pour la JSK. Je ne me concentre que sur les matches res- tants pour que mon équipe termine la sai- son à la meilleure position possible. Ce serait merveilleux qu'on assure une parti- cipation à la Champions League africaine la saison prochaine. Nos supporters pla-

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016  Amrouche maintenu jusqu'à la fin de saison Omar Ghrib a

Amrouche

maintenu jusqu'à la fin de saison

Omar Ghrib a décidé de faire confiance à Lotfi Amrouche et cela jusqu'à la fin de saison. L'entraîneur en chef aura la lourde tâche d'assurer le maintien et aussi gagner la coupe d'Algérie. L'entraîneur en chef du Mouloudia d'Alger, Lotfi Amrouche, va finir la saison à la tête de la barre technique du MCA. Le patron Omar Ghrib l'a décidé. Il ne veut pas déstabiliser le groupe à quelques journées de la fin de la saison et comme lors du match contre l'UST, les Vert et Rouge ont assuré avec l'art et la manière, alors Ghrib ne compte pas changer une équipe et un coach qui réussissent dans leur mission. Alors, on apprend que Ghrib aurait confié à ses proches qu'il va laisser Amrouche travailler et devra saisir cette grosse chance pour mener à bon port l'équipe qui a une finale et un maintien à réussir. A. Z.

6

LIGUE 1 MOBILIS

finale et un maintien à réussir. A. Z. 6 LIGUE 1 MOBILIS J - 4 CHAOUCHI
finale et un maintien à réussir. A. Z. 6 LIGUE 1 MOBILIS J - 4 CHAOUCHI
finale et un maintien à réussir. A. Z. 6 LIGUE 1 MOBILIS J - 4 CHAOUCHI

J-4 CHAOUCHI

Ils ont collectionné les ratages face à l'UST

L'attaque,

le maillon faible du Mouloudia

Encore une fois de plus, l'attaque Mouloudéenne était le maillon faible de l'équipe lors de la demi- finale de la coupe d'Algérie. Mis à part le penalty marquer par Abid, les attaquants des Vert et Rouge ont péchés dans le dernier geste ou ils ont collectionnés les ratages face une modeste équipe de Tébessa. En effet, le Mouloudia d'Alger aurait gagné avec un score lourd samedi face à l'UST si les attaquants avaient concrétisé les nombreux occasions crées dans ce match, mais ni Derrardja ni Gourmi ni Aouedj n'ont réussi a secoué les filets de l'équipe adverse, pourtant, les occasions étaient facile à les mettre au fond des filets. Est-ce un problème de concentration ou c'est le niveau de l'attaquant Mouloudéen ou bien c'est le talent n'existe pas au Mouloudia d'Alger ? Les supporters des Vert et Rouge n'ont rien compris pour ce nombre incalculable des ratages des coéquipiers de Khaled Gourmi dans un match qui était facile. L'attaque du Mouloudia doit se réveillé en cette fin de saison pour aider l'équipe à quitter la zone rouge surtout que des matchs très difficiles attend le Doyen des clubs algériens. Interrogé le jeune entraîneur du MCA sur ces ratages de ses attaquants, il dira à cet effet :

"Un attaquant doit être concentré à 100% durant les 90 minutes de jeu. C'est le manque de concentration qui leur a joué un mauvais tour. J'ai senti aussi un petit relâchement après que nous avons marqué le troisième but, alors qu'il devait s'appliquer devant les buts. Donc, c'est la raison pour laquelle que les attaquants n'ont pas réussi a concrétisé les occasions dans ce match", nous dira le technicien du MCA. Par ailleurs, cette victoire de trois buts à zéro face à Tébessa va libérer les attaquants et tous les joueurs du Mouloudia avant le grand derby algérois qui est décisif pour le vieux club algérois qui lutte pour son maintien en L1. La semaine difficile qu'a traversé les Mouloudéens après la défaite contre le RCA a fait mal à tous le groupe, d'ailleurs même le nouveau président Omar Ghrib a beaucoup parler à ses joueurs durant la semaine pour les remotiver afin de gagner ce match. Une chose est sur, le derby algérois face à l'USMA sera un véritable tournant pour le MCA et ses attaquants qui doivent se réveiller pour marquer des buts et offrir les trois points à leur public qui est toujours en colère malgré cette qualification en finale de la coupe d'Algérie. M. Z.

On est hyper-motivés

pour battre l'USMA»

«

«J'assumerai mon rôle de capitaine»

PAR M. ZERROUKI

Comme nous l'avons annoncé dans notre dernière livraison, le gardien Faouzi Chaouchi est le nouveau capitaine du Mouloudia d'Alger après le retour d'Omar Ghrib à la tête du vieux club algé- rois. L'enfant de Bordj Menail semble décidé plus que jamais a assumé son nou- veau rôle et booster ses coéquipiers vers l'avant en cette fin de saison. En effet, Faouzi Chaouchi a hérité le brassard du capitaine après l'installation d'Omar Ghrib à la tête du vieux club algérois. Le nou- veau patron du Doyen qui était au cou- rant de tout ce qui se passé dans l'équipe avant son retour a constaté que l'ancien capitaine Hachoud n'est pas fait pour être un meneur d'hommes. Pour lui, deux joueurs dans l'équipe peuvent assurer

Ghrib promet 10 millions,

Hamid "Essouri" ajoute 10

La prime sera touchée ce mercredi

Comme annoncé lors de notre dernière édition, les Vert et Rouge vont toucher une prime de 20 millions pour avoir battu l'UST. En fait à la fin du match, quand le vestiaire mouloudéen était en effervescence, Omar Ghrib est rentré, les joueurs se sont tournés pour écouter ce qu'il avait à dire et Ghrib a déclaré ceci :

"Vous allez avoir 10 millions de prime pour avoir assuré cette belle qualification. " Une façon de motiver et booster les joueurs avant la prochaine rencontre contre l'USMA en championnat. Après son discours, son ami, Hamid Messaoudi connu par le nom "Essouri" a déclaré devant les joueurs : "Et moi, je vous donnerai aussi 10 millions." Donc, 20 millions qui vont être donnés par Ghrib ce mercredi aux joueurs. Le président a envie de motiver encore plus les joueurs afin d'avoir la même détermination et même rage de vaincre quand le MCA accueillera ce vendredi au 5-Juillet les Rouge et Noir. Car, Ghrib veut gagner contre les Usmistes et fera tout ce qu'il faut afin de booster l'équipe. D'ailleurs, il a su le faire puisque désormais dans la maison du Doyen, on ne jure que par battre l'USMA.

cette responsabilité à savoir Amir Karaoui et Faouzi Chaouchi. Comme le héros d'Omdurman est le plus ancien de l'équi- pe, Omar Ghrib a choisi ce dernier pour prendre le brassard du capitaine à partir du match de coupe qui s'est joué samedi contre la formation de Tébessa. Contacté par nos soins hier dans l'après-midi, Faouzi Chaouchi semble décidé a assuré son nouveau rôle en tant que nouveau capitaine de l'équipe : "Je n'ai jamais cher- ché le brassard du capitaine du MCA, mais on me la imposé la veille du match contre l'UST. Maintenant que je suis le nouveau capitaine de l'équipe, j'assume entièrement cette responsabilité. Certes, c'est une dure responsabilité, mais je ferais tout pour aider mes coéquipiers en dehors et sur le terrain. Le plus important pour moi ce n'est pas le brassard, mais les vic-

toires de mon équipe et surtout brandir le trophée de la coupe d'Algérie le 1 er mai prochain."

Le Mouloudia d'Alger jouera un match décisif ce vendredi contre l'USMA. Les Mouloudéens n'ont pas le droit à l'er- reur s'ils veulent se maintenir en L1 avant la fin de championnat. Ce qui fait que la victoire rien que la victoire permettra aux poulains d'Amrouche d'abordé la finale de la coupe d'Alger avec un moral en acier. D'ailleurs, même Chaouchi partage le même avis : "On n'a pas d'autre choix

que de glaner les trois points de la victoire ce vendredi. Le maintien passera par une victoire contre les Usmistes et nous sommes hyper motivés pour réussir notre rendez-vous de ce vendredi", nous a

déclaré l'ancien international.

M. Z.

Les supporters exemplaires contre l'UST pour faire le show face à l'USMA

«Gagnez vendredi

et on vous pardonnera tout»

Lors du match des demi-finales, tout le monde craignait la réaction du peuple du Doyen qui était très remonté contre son équipe. Puisque celle-ci a enchaîné les déceptions.

son équipe. Puisque celle-ci a enchaîné les déceptions. Une marée (vert et rouge) a envahi le

Une marée (vert et rouge) a envahi le stade du 5-Juillet. Les Chnaoua ont manifesté leur colère en s'arrêtant de chanter pendant 5 minutes avant de faire vibrer le stade par les chants préparés à l'occasion. Des anciens à l'image de Hadjadj était là pour rappeler à tout le monde que ce qui réunit ces fans, c'est leur amour pour ce grand club. Les Chnaoua ont été exemplaires et ils seront présents vendredi lors du grand derby pour apporter leur appui à l'équipe. Les Chnaoua savaient que s'il y aurait des dépassements, ils ne pourront pas être dans les gradins du 5-Juillet vendredi prochain contre les Usmistes. Un match qu'il ne faut pas rater. Le retour de Ghrib a aussi permit à cette colère de diminuer. Une attitude édifiante d'un public qui a donné une belle leçon à tout le monde. Mais, pouvait-il en être autrement ? Bien sûr que non, car les Chnaoua rêvent de ce 8e sacre et

n'imaginent pas un autre scénario. Dirigeants, entraîneurs ou joueurs étaient tellement reconnaissants envers ce public incroyable qui les a portés jusqu'à retrouver leur savoir-faire et surtout le chemin des filets. Certes, les fans n'ont pas encore tout pardonné à leur équipe, ils attendent des joueurs une volonté d'enfer pour assurer de belles choses à l'avenir. Les supporters ont porté en triomphe Omar Ghrib qui a su comment provoquer le déclic chez les Vert et Rouge, une façon de pousser les joueurs à tout faire afin de regagner le respect des Chnaoua. Les camarades du capitaine Chaouchi espèrent que leur public viendra nombreux ce vendredi tout en espérant que la fête sera au rendez-vous. En tout cas, le show est garanti par les Chnaoua, reste à savoir si les Vert et Rouge seront tout aussi exemplaires et faire le nécessaire devant le leader pour assurer les trois points avec l'art et la manière comme ce fut le cas avant-hier contre l'UST. Car, pour assurer le pardon des Chnaoua, les

joueurs doivent battre l'USMA. C'est ainsi qu'ils reformeront la paire avec les

A. Z.

Chnaoua.

Chnaoua, les joueurs doivent battre l'USMA. C'est ainsi qu'ils reformeront la paire avec les A. Z.
Chnaoua, les joueurs doivent battre l'USMA. C'est ainsi qu'ils reformeront la paire avec les A. Z.
www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 MCA 7 Il sera installé cette semaine «Sur le principe,
www.competition.dz
Lundi 18 avril 2016
MCA
7
Il sera installé cette semaine
«Sur le principe,
je suis partant»
BENCHEIKH DTS
Hier dans la matinée,
Omar Ghrib s'est réuni
avec Ali Bencheikh au
siège du club à El-Achour
afin de discuter ensemble
sur la possibilité de
revenir dans les affaires
comme DTS. Ali
Bencheikh a donné son
accord de principe et va
entamer sa mission cette
semaine.
PAR AMINA Z.
Comme on l'avait annoncé
dans ces mêmes colonnes, dès
son retour aux affaires du
Mouloudia d'Alger, Omar Ghrib
jeunes à Ali Bencheikh qui
devient directeur technique et
sportif, un grand travail
attend Bencheikh chez les
jeunes. Désormais, il y aura
une grande révolution chez les
a appelé Ali Bencheikh afin de
se voir pour discuter des
jeunes catégories. Omar Ghrib,
qui a été très déçu par
l'élimination en coupe des
espoirs, a décidé de faire le
ménage chez les jeunes. Après
avoir ramené avec lui Mehdi
Aizel qui a retrouvé sa place
comme secrétaire général des
jeunes catégories, Omar Ghrib
jeunes. Ali Bencheikh, qui
avait découvert les Amachi,
Bramki, Bencheikhoun et
autres jeunes, revient avec la
ferme intention de voir la
formation bien assurée. Omar
Ghrib avec lequel on a discuté
nous a assuré ceci : "
Effectivement, j'ai discuté
avec Bencheikh et il sera
installé cette semaine comme
aux enfants du club
afin d'assurer que la
relève se fasse dans
les meilleures conditions. En
tout cas, Omar Ghrib veille au
grain et il est plus que jamais
décidé à faire le grand
ménage dans la maison du
Doyen. Bencheikh aura la
lourde tâche d'assurer une
bonne formation et il aura un
budget pour que les jeunes
soient bien entourés et il y
aura une révolution, car des
têtes vont tomber pour être
remplacées par des
entraîneurs qualifiés.
a décidé donc de confier les
DTS. " Une façon de faire appel
A. Z.
C'est quasiment officiel, Ali
Benchikh est de retour à la mai-
son après avoir quitté le Doyen
sous l'ère de l'ancien président
Hadj Taleb. Ali Bencheikh que
nous avons sollicité nous a
confirmé sa rencontre avec
Omar Ghrib hier au siège du
club à El-Achour : " Effectivement,
j'ai rencontré Omar Ghrib et il m'a
proposé un poste au MCA. On n'a
pas beaucoup parlé, car il y avait
des personnes qui sont venus dans
son bureau et nous avons reporté
notre rencontre pour demain ou
après-demain. Franchement, je ne
sais pas si je serais DTS ou mana-
ger, mais comme je vous ai déjà
dis lors de notre prochaine ren-
contre tous sera clair. Ce qui est
sur, avec un projet clair je suis par-
tant car le Mouloudia doit retrouver
son lustre d'antan", dira l'ancien
star du MCA des années 70 et 80.
M. Z.

Tout en lui donnant RDV dans 21 jours

ZEMOURI

a retiré les points de suture à Chita hier

Dans l'après-midi d'hier, Oussama Chita, qui pour rappel avait subi une intervention chirurgicale au son ligament croisé antérieur, est passé à la clinique Essaâda chez son chirurgien, le professeur Zemouri qui après diagnostic décide de lui retirer les points de suture. Il faut savoir que le milieu de terrain du Mouloudia d'Alger avait entamé sa rééducation au troisième jour de son opération, car Chita a envie de revenir très vite à la compétition et cela même s'il sait que le chemin est très long. Néanmoins, le joueur veut l'emprunter très vite afin d'arriver à bon port. Ce qui est sûr, c'est que Pr Zemouri a été réconfortant en assurant à son patient que la guérison est sur la bonne voie. Il a donné rendez-vous à Chita d'ici 21 jours. Le joueur est rentré à Sidi Moussa pour rester jusqu' à la fin de sa rééducation, puisque c'est le staff médical de l'équipe nationale qui est en train de le suivre pas à pas. Ainsi, le prochain rendez- vous avec le Pr Zemouri est prévu dans trois semaines. Chita est plus que jamais décidé à tout faire pour que le professeur lui assure un diagnostic positif. A. Z.

Tout en assurant que Ghrib les a libérés lui et ses équipiers

GOURMI : «Vendredi,

ce sera un match d'hommes»

Une qualification bien méritée, on imagine votre réjouissance, n'est-ce pas ?

Ecoutez ! C'est vraiment génial de renouer avec les victoires et surtout assurer une place en finale. On est finalistes et on l'aura effectivement bien mérité. C'est vraiment génial, mais on doit faire tout ce qu'il faut afin d'assurer une suite bien meilleure. On est prêt à faire fureur à l'avenir.

Sur le terrain du 5- Juillet, ce fut les mêmes joueurs, le même staff, le même schéma tactique, mais il y avait quelque chose de plus…

Il y avait cette rage de vaincre. Cette volonté de se surpasser. On a foulé le terrain avec la ferme intention d'arracher cette qualification et on a réussi à le faire. Il nous manquait cet ingrédient et on l'a retrouvé avant l'UST. Je reste convaincu qu'on sera encore meilleurs à l'avenir. On va mettre les bouchées doubles et faire tout ce qu'il faut afin de se réconcilier avec ce merveilleux public qui était bien présent pour nous booster. On va tout faire pour assurer une suite merveilleuse.

Peut-on dire que c'est l'effet Ghrib ?

Absolument ! Il nous a carrément libérés. Il a su comment rendre la bonne ambiance au sein du groupe et aujourd'hui, je dirais que maintenant le groupe est bien parti pour assurer une suite des plus favorables. On se sent mieux et je crois que c'est ce qui nous a manqué pour devenir

et je crois que c'est ce qui nous a manqué pour devenir encore meilleurs. Je sais

encore meilleurs. Je sais que tout ira bien à l'avenir et en ce qui me concerne, je veillerai à être au top du top à l'avenir.

Vendredi, le MCA affronte l'USMA, un derby qu'il ne faudra pas rater, qu'en dites- vous ?

Exact. Un match qu'on se doit de réussir. Seulement, je peux dire que désormais le groupe est libéré. Il va tout faire pour répondre au top face aux Usmistes. On sait que la victoire est impérative ce vendredi et incha Allah avec le soutien de notre public, on fera tout ce qu'il faut pour assurer. On va tout faire pour gagner. Car, on sait que vendredi, ce sera un match d'hommes. Le RDV à ne pas rater.

Ce sera sans aucun doute devant des gradins qui afficheront complets…

On a eu un petit aperçu en coupe

d'Algérie et on sait que ce sera encore plus vendredi. Incha Allah, on fera tout ce qu'il faut pour être à la hauteur des attentes de notre public, malgré qu'il soit en colère contre nous, néanmoins, on fera tout ce qu'il faut pour que la réconciliation se réalisera ce vendredi, car on est gonflés à bloc et on va tout faire pour y parvenir.

Toujours concernant votre public, les supporters ne vous ont pas pardonné encore…

On comprend la colère de nos fans et je suis persuadé que si on gagne vendredi, tout rentrera dans l'ordre et une nouvelle page sera ouverte. On va bosser durement pour répondre présent contre les Usmistes. On veillera à mettre tout ce qu'il faut afin d'être au top du top vendredi. On se doit de se racheter auprès de nos fans et battre le leader serait un beau cadeau.

Revenons à la coupe d'Algérie, vous allez affronter en finale le Nasria, une équipe qui vous a tenu tête en championnat cette saison…

Ce n'est pas le même contexte ni les mêmes ingrédients. C'est la finale de la coupe d'Algérie. Tout le monde la veut et tout le monde va tout faire pour l'avoir. En ce qui nous concerne, on a envie vraiment de réussir le pari et d'offrir le 8e sacre à notre public. On le doit à ces fans. On va disputer nos rencontres de championnat, après on se penchera sur la coupe pour tout faire afin de la gagner. Ceci dit, je tiens à souligner que sans l'appui de notre public, on n'arrivera à rien et incha Allah, on va retrouver les fans vendredi pour partager un très bon moment. A. Z.

Ils sont sous la menace d'un 4 e carton

Bouhenna, Karaoui Hachoud, Zeghdane et Kacem risquent de rater la finale

Cinq joueurs du Mouloudia sont sous la menace d'un quatrième carton qui va les priver de la finale si bien sûr le match du MCO sera reporté surtout que la direction du vieux club algérois a demandé le report du match contre les Hamraoua. Les Bouhenna, Karaoui, Hachoud, Zeghdane et Kacem risque de rater la finale de la coupe d'Algérie contre le Nasria si bien sûr le match contre le MCO sera reporté. Comme le grand derby algérois contre l'USMA est très important pour le vieux club algérois qui lutte pour son maintien en L1, l'entraîneur Lotfi Amrouche va utiliser ses cinq joueurs qui sont des titulaires indiscutables dans son équipe : "On n'a pas d'autres choix que de faire jouer ces cinq joueurs pour ce match contre l'USMA. La programmation est un peu compliquée pour nous. J'espère une chose que le match contre le MCO sera reporté pour bien préparé la finale", dira Amrouche. Ainsi donc, les cinq joueurs du MCA doivent faire attention ce vendredi contre les Rouge et Noir pour prendre des cartons qui n'arrangera pas les affaires de l'équipe qui a besoin de tout son effectif pour la grande finale du 1 er mai face au NAHD ou les Chnaoua rêvent d’une 8 e coupe. M. Z.

Reprise aujourd'hui à 17h au stade du 5-Juillet

Le staff technique du MCA a programmé la reprise des entraînements pour aujourd'hui à partir de 17h au stade de Hadjout au 5- Juillet. la reprise sera dans une bonne ambiance surtout après la belle victoire en demie-finale de la coupe d'Algérie contre l'UST qui permettra aux camarades de Chaouchi de bien préparer le derby face aux Rouge et Noir de Soustara.

Le MCA demande le report du match du MCO

La direction du vieux club algérois a décidé d'envoyé une correspondance à la Ligue nationale de football (LFP) pour demander le report du match de la 26 e journée du championnat contre le MCO prévu pour le 26 avril prochain au stade Ahmed-Zabana à Oran. Et cela pour bien préparer la finale de la coupe d'Algérie prévue quatre jours après. Les responsables du MCA attendent une réponse favorable de la part de l'instance de Kerbadj surtout que même ce match contre le MCO est important pour le MCA qui lutte pour son maintien en L1. Une chose est sûr, la réponse de la LFP sera connue au cours de cette semaine.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

8

USMA

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 8 USMA A 4 jours du derby algérois qui mettra aux
A 4 jours du derby algérois qui mettra aux prises l’USMA avec le MCA au
A 4 jours du derby algérois qui mettra aux
prises l’USMA avec le MCA au 5-Juillet, Bab
El-Oued vibre sur le rythme de cette grande
empoignade. La raison est
simple, le derby de vendredi
ne sera pas comme les
autres vu les ambitions des
2 formations.
Pressenti titulaire
BENAYADA
J-4
« Triompher
face au MCA
aura un goût
spécial»
 «Jouer et gagner contre le
Mouloudia serait comme si
j’avais joué toute la saison»
La défense usmiste a montré une
grande fébrilité lors du dernier match du
championnat face à la JSS. Ce qui pourrait
pousser l’entraîneur Miloud Hamdi à procé-
der à des changements à l’occasion du derby
face au MCA dans le but de redonner de la
solidité à l’arrière-garde de la formation de
Soustara. Hocine Benayada est pressenti pour
être parmi le onze de départ face au
Mouloudia.
Dans quelles conditions se poursuit
votre préparation en prévision du
derby face au MCA ?
BAB EL-OUED
en ébullition
A merveille. On se prépare avec un
moral gonflé à bloc et on est en train d’ap-
pliquer à la lettre le programme qui nous
a été tracé. On est en train de fournir
d’énormes efforts aux entraînements afin
qu’on soit au top sur tous les volets avant
de donner la réplique aux Mouloudéens.
A cinq jours seulement du grand
derby algérois, comment est
l’ambiance au sein du groupe ?
PAR ANIS S.
Décevant lors des deux
derniers matchs du champion-
nat en concédant des défaites
amères et inattendues, les
Rouge et Noir ont la possibilité
d’assurer le titre d’une maniè-
re officielle en cas de victoire
face au MCA. D’ailleurs, les
inconditionnels usmistes se
sont tous mobilisés pour la
grande fête car triompher face
à l’éternel rival, donnera sans
nul doute un goût spécial au
7e sacre dans l’histoire du club
algérois. Mais ce qui donnera
aussi une saveur particulière
pour le grand derby algérois,
est que les Mouloudéens sont
condamnés à gagner pour
s’éloigner du spectre de la
relégation dans la mesure où
le Doyen se trouve actuelle-
ment dans une place critique
au tableau et seuls les trois
précieux points lui permet-
tront de respirer. Le retour
d’Omar Ghrib a boosté l’équi-
pe face à l’US Tébessa qui a
réussi à valider son billet qua-
lificatif pour la finale de la
coupe d’Algérie. Le nouveau
patron du Mouloudia se pro-
jette déjà sur le derby en exi-
geant la victoire face à
l’USMA. Le quartier chaud de
Bab El-Oued, fief des deux
équipes, est en ébullition
depuis le début de la semaine
en cours où les supporters des
deux équipes ont déjà com-
mencé les préparatifs pour
donner plus de couleurs à ce
derby qui ne sera certainement
pas comme les autres.
l’important rendez-vous de
vendredi. Haddad veut rem-
porter le titre de cette saison
avec panache et non avec diffi-
cultés. Pour lui, c’est très
important de finir la saison
avec une avance considérable
sur les poursuivants immé-
diats. Le boss usmiste compte
également consacrer une forte
prime en cas de victoire face à
l’éternel rival du Mouloudia.
Une autre source motivation
pour Koudri et consorts et le
moins que l’on puisse dire,
tous les conditions sont
réunies pour qu’ils renouent
avec le succès à l’occasion de
la grande confrontation du 22
avril prochain.
La concentration bat son plein au sein du groupe
et on ne pense qu’à la gagne vendredi. Une ambian-
ce conviviale règne au sein du groupe et je crois que
tous les joueurs sont conscients de la responsabilité
qui les attend face au Mouloudia.
Haddad met
la pression
En colère suite aux deux der-
nières défaites concédées en
championnat, respectivement
face au RCR et à la JSS, le pré-
sident de l’USMA, Rebouh
Haddad, s’attend à une très
bonne réaction des joueurs à
l’occasion du grand derby
algérois de vendredi. Le pre-
mier homme à l’USMA devrait
se réunir incessamment avec le
capitaine Khoualed et ses
coéquipiers pour les sensibili-
ser et les motiver en vue de
Comment se présente pour vous cette grande
empoignade ?
C’est un grand derby qui s’annonce sans nul
doute palpitant et sera aussi ouvert à tout pronostic.
Je crois que le match se jouera sur de petits détails et
le mieux concentré aura son dernier mot. Notre mis-
sion est claire, on est dans l’obligation de gagner
pour se relancer. On s’attend à un match difficile,
mais avec la volonté et la détermination, je suis per-
suadé qu’on finira par s’imposer.
Ce match s’annonce décisif pour vous car une
victoire vous suffira pour assurer le titre d’une
manière officiel, que pouvez-vous nous dire à ce
sujet ?
A. S.
Son état de santé s’est beaucoup amélioré
Andria quitte l’hôpital
On abordera le match sans faire beaucoup de cal-
culs car le plus important pour nous est de gagner.
On aura besoin de la victoire pour remettre le train
sur les bons rails mais aussi pour mettre un terme à
notre passage à vide. Triompher face au Mouloudia
donnera sans nul doute un goût spécial pour le sacre,
mais le plus important pour nous est de s’adjuger les
précieux trois points.
Souffrant d’un début de paludisme,
l’attaquant malgache de l’USMA, Andria
Carolus, a été hospitalisé depuis vendredi
dernier à l’hôpital d’El-Kettar, ce qui a
suscité beaucoup d’inquiétude dans l’en-
tourage usmiste. Mais selon les informa-
tions qui nous sont parvenues, on croit
savoir que l’état de santé du joueur s’est
beaucoup amélioré et c’est dans la soirée
d’avant-hier qu’il a été autorisé à quitter
l’hôpital. Pour le moment, Andria se trou-
ve chez lui où il se repose et suit stricte-
ment le traitement que lui a été prescrit
afin qu’il soit rétabli dans les plus brefs
délais.
mettons sous presse, sa participation pour
le grand derby de vendredi face au MCA
demeure incertaine et cela dépendra de
l’évolution de son état de santé.
Apparemment, l’entraîneur Miloud
Hamdi devrait le dispenser de cette gran-
de empoignade, surtout quand on sait
qu’il aura plusieurs solutions pour pallier
cette défection.
mon état de santé s’est beaucoup amélio-
ré. D’ailleurs, et si tout marche comme
prévu, je devrais reprendre le chemin des
entraînements aujourd’hui. Je rassure tout
le monde, ma maladie n’est pas grave»,
dira-t-il.
Quelle idée avez-vous sur la formation du
Mouloudia ?
Il est attendu aujourd’hui
à l’entraînement
Bien que son état de santé se soit amélio-
ré, Andria devrait réintégrer le groupe à
l’occasion de l’entraînement d’aujour-
d’hui. Mais jusqu’au moment où nous
«Je pourrais jouer
face au Mouloudia»
Devant reprendre du service aujourd’hui,
l’attaquant international malgache a de
très fortes chances pour qu’il soit apte
pour le derby face au Mouloudia. «Je
devrais reprendre demain le chemin des
entraînements, mais je ne sais pas encore
si je pourrai jouer le derby face au MCA.
Cela dépendra de l’évolution de mon état
de santé et le dernier mot revient bien sûr
à mon entraîneur», a-t-il ajouté. A. S.
C’est une très bonne équipe composée sur d’excel-
lents joueurs, elle n’est pas à présenter, d’autant plus
qu’elle reste sur une brillante qualification pour la
finale de la coupe d’Algérie. On sait très bien que les
Mouloudéens vont nous poser plusieurs difficultés
et c’est pour cela qu’on doit prendre le match très au
sérieux et se donner à fond pour remporter le derby.
«Ne vous inquiétez pas,
ma maladie n’est pas grave»
Pour en savoir plus, nous avons pris
attache avec Andria. Ce dernier, affirme
que son état de santé s’est beaucoup amé-
lioré et que sa maladie n’est pas du tout
grave. «J’ai été contaminé lors de mon
déplacement avec la sélection malgache
en République centrafricaine. Je souffrais
d’une forte fièvre et cela m’avait contraint
de rester hospitalisé pendant 48 heures.
Dieu merci, la température a baissé et
Vous êtes bien parti pour être d’entrée face au
MCA, êtes-vous prêt à tenir votre place ?
Bien évidemment. Je rassure mon entraîneur qu’il
pourra compter sur moi sans aucun problème. En
toute franchise, je souhaite jouer face au Mouloudia.
Ce sera le match de la saison et n’importe quel joueur
veut y être. Dans tous les cas, je suis à la disposition
du coach et le dernier mot lui revient. J’avoue que si
je joue face au MCA et contribue à la victoire de mon
équipe, c’est comme si j’ai joué toute la saison. A. S.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

USMH

9

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 USMH 9 AG le 27 avril MANA NE VEUT PAS LÂCHER

AG le 27 avril

MANA NE VEUT PAS LÂCHER

avril 2016 USMH 9 AG le 27 avril MANA NE VEUT PAS LÂCHER Le président de

Le président de l'USMH est la cible de critiques de la part de nombreux supporters. Son conflit avec Charef était la goutte qui a fait déborder le vase, pendant qu'un directoire essaye de l'évincer, Mana compte les convoquer pour une nouvelle assemblée.

PAR RACHID HAMADI

Après la démission de Nissas, il est à se demander si le CA sera dissout ou pas. Avec un conseil d'administration réduit à deux personnes, en l'occurrence, Mana et Bensemra, le premier responsable du club souhaiterait élargir ledit conseil pour empêcher ses opposants et Laïb de revenir. A partir d'aujourd'hui, les actionnaires du club commenceront à recevoir des convocations pour une assemblée générale qui aura lieu le 27 du mois en cours

au bureau de l'USMH situé au Business Centre à proximité de l'hôtel Hilton. Le but de cette action est facilement devinable, puisque Mana tente de gagner du temps et essayera d'élargir son conseil, ce qui lui garantira de rester à la tête du club. Pendant ce temps, l'opposition campe toujours sur sa décision et veut toujours apporter du changement, surtout que des promesses de sponsors sont faites pour Laïb dès son retour. Par contre, vu que les actionnaires sont presque tous contre le maintien de Mana, il est à se demander qui acceptera de

faire partie du conseil d'administration et qui des actionnaires retourneront leur veste pour soutenir Mana puisque la quasi- totalité prend position contre lui. En parallèle, l'entraîneur Boualem Charef ne compte pas revenir tant que l'actuel président reste en poste. Il a confié à ses proches qu'il n'avait pas l'intention de remettre les pieds à l'USMH jusqu'à ce qu'un nouveau président soit élu, tandis que la reprise prévue demain pourrait se faire sans Charef qui bénéficie d'un grand soutien.

R. H.

Reprise avec ou sans Charef ?

C'est aujourd'hui que les Jaune et Noir reprendront les entraînements pour préparer le prochain match face à l'ESS. Pendant que le club vit d'importantes perturbations, on ne sait toujours pas si l'entraîneur Boualem Charef reviendra ou pas aux entraînements. Laissant planer le suspense quant à son retour, le coach qui avait affirmé qu'il ne reviendrait que si Mana s'en allait risque de ne pas être présent cet après-midi au stade de Mohammadia pour assurer la séance de reprise des entraînements. Ce n'est qu'aujourd'hui qu'on saura si Charef campe sur sa décision ou s'il va finir par rejoindre son groupe pour travailler et faire en sorte que l'équipe renoue avec les victoires d'autant plus que l'USMH se trouve en mauvaise posture au classement général et a besoin de son coach pour sortir de la zone rouge. Le coach, devra mettre ses conflits avec la direction de côté pour tenter de sauver son équipe qui risque d'aller encore plus mal sans lui surtout lorsqu'on sait que les joueurs tiennent à lui.

Le NAHD contacte

BOULEKHOUA

Le latéral droit, Zinelabidine, a été contacté par les dirigeants du NAHD pour signer un contrat la saison prochaine. Le joueur verra

toucher à sa fin au

mois de juin, ce qui encourage les Sang et Or à l'approcher et à lui proposer de rejoindre leur club. Après donc Aït- Ouamar, c'est Boulekhoua qui intéresse la NAHD surtout que le club d'Hussein Dey souffre sur le côté droit de sa défense et cherche un bon latéral droit pour le prochain exercice. En fin de contrat, Boulekhoua pourrait bien partir cette fois surtout si les problèmes ne sont pas réglés, d'autant plus que le NAHD est en finale de la coupe d'Algérie et pourrait jouer la saison prochaine une compétition internationale, ce qui pourrait encourager le joueur de l'USMH à partir. Pour s'offrir ses services, le club d'Hussein Dey est prêt à mettre le paquet et offrir un salaire important pour convaincre Boulekhoua qui préfère de son côté attendre la fin de saison pour décider de son avenir.

son bail

Titouh : «On veut remporter le titre»

Le jeune portier Titouh est en train de réaliser une excellente phase retour. S'illustrant avec les U21 de l'USMH, il pourrait finir la saison avec un titre puisque les espoirs de l'USMH ne sont qu'à un point de la première place occupée par l'USMA et que les Jaune et Noir recevront à Mohammadia. Les poulains d'Afraoucen y croient tout comme le gardien Titouh qui enchaîne les bons matches et aura été l'auteur de pas moins de 4 arrêts décisifs face au MCO lors du dernier match tout en restant sur une série de 4 rencontres sans encaisser et 8 buts pris durant toute la phase retour. "Nous sommes vraiment contents de nos performances. Après une phase aller difficile, nous revenons en

Après une phase aller difficile, nous revenons en force. On enchaîne les victoires et les bons

force. On enchaîne les victoires et les bons résultats, ce qui nous rapproche de la première place et du titre. On ne cache pas notre envie de remporter le sacre et je pense que nous avons largement les moyens d'y parvenir. Nous avons un bon groupe, un entraîneur qui fait un bon travail et des joueurs de qualité qui

peuvent nous aider à atteindre cet objectif. L'USMA est en tête et nous aurons l'avantage de recevoir cette équipe, tout comme l'ESS qui a le même solde de points que nous ou le CRB qui compte un point de moins. Nous allons jouer les rencontres qui restent comme des finales et j'espère qu'on finira champions."

Ils réclament le départ de Mana

Des centaines de supporters

au bureau du club

Plusieurs centaines de supporters se sont rendus hier au bureau situé au parc des sports d'El-Harrach pour réclamer le départ du président Abdelkader Mana. Sur place, ils n'ont trouvé que Lounici et Bensemra, qui ont payé les frais en se faisant insulter alors qu'ils ne sont pas réellement les pre- miers responsables de la situation actuelle du club. Ne trouvant que ces deux diri- geants pour déverser sur eux leur colère, Bensemra et Lounici ont passés une sale matinée. Ne décolérant toujours pas, les fans de l'USMH comptent récidiver jusqu'à ce que le président s'en aille et qu'il cède son fauteuil de président.

Lounici aurait démissionné

son fauteuil de président. Lounici aurait démissionné Le manager général du club, Khaled Lounici, aurait

Le manager général du club, Khaled Lounici, aurait démissionné de ses fonctions hier. L'information n'a pas encore été confirmée mais aura vite fait le tour d'El-Harrach. Après les incidents qui se sont produits dans la matinée d'hier lorsque les supporters sont allés exprimer leur colère, le manager général aurait décidé de se retirer vu que la situation devient de plus en plus critique. Reste maintenant à savoir si Lounici a réellement quitté son poste de manager général ou si ce sont juste des rumeurs ou un coup de bluff pour calmer les esprits.

L'opposition veut retirer sa confiance au CA

Les actionnaires veulent porter un coup fatal à la direction de Mana. Nous avons appris que ces derniers ont l'intention de retirer leur confiance au président. D'après un des opposants de Mana, il suffit que les deux tiers retirent leur confiance pour pousser le CA à partir. Après avoir fait une réunion avant-hier, c'était hier le moment d'aller vers un huissier de justice pour mettre en action la procédure à suivre afin d'arriver à leur objectif. L'opposition qui souhaite installer un nouveau conseil d'administration et remettre Laïb comme président de club va avoir beaucoup de mal à atteindre le but et voir Mana se retirer. Le dernier recours est de retirer la confiance, ce qui pour les opposants, devrait les aider à mettre en place un nouveau président et élire les membres du CA qui seront Cherfaoui, Bouslimani, Khirennas et Haddad. Les choses devraient, toutefois, prendre du temps, un temps qui sera en faveur de Mana pour qui chaque jour de gagné est une grande victoire alors que l'avenir du club est menacé.

Mana affirme que Coumbassa a touché plus de 500 millions

Pendant qu'une vidéo postée sur Internet montrant Coumbassa entouré des supporters qui lui ont remis de l'argent fait le tour de la toile, le président Abdelkader Mana affirme que le joueur en question a touché plus de 500 millions depuis sa signature. Il a même déclaré que le manager du joueur a touché 150 millions pendant que le jeune Guinéen se plaint du manque d'argent et de ne pas avoir de quoi manger. Pour le président, c'est un pur mensonge de la part du joueur qui pour le président a osé toucher l'argent des supporters qui s'en sont privés eux-mêmes pour lui donner de quoi se nourrir. Pour Mana, ce qu'a fait Coumbassa est une tricherie, puisqu'il affirme qu'il a perçu son argent et qu'il n'attend que deux mois de retard, tout en étant payé pendant la période où il est resté plus d'un mois chez lui. Mana estime que c'est une tromperie et que le geste du joueur était inacceptable.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

10

CRB

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 10 CRB A quelques jours du match face à l'ASMO LES

A quelques jours du match face à l'ASMO

LES JOUEURS NE PENSENT

QU'À LA VICTOIRE

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

Le résultat de la dernière rencontre a fait naître chez les joueurs un état d'esprit très positif à quelques jours seulement du match de la 26e journée où le CRB jouera l'ASMO en déplace- ment. Dos au mur après avoir raté une précieuse occasion d'enchaîner par une seconde victoire à domicile, les protégés d'Alain Michel ne pensent désormais qu'à aller rattraper le coup à Oran. En d'autres termes, ils ne pen- sent qu'à aller gagner même si au fond d'eux même ils savent très bien que cette rencontre sera difficile. Ce qui les motive est de créer la surprise face à un adversaire connu pour prati- quer du beau football. Donc ils pen- sent qu'en allant gagner contre l'ASMO, devrait non seulement leur servir pour accroître leurs chances de se rapprocher du podium, mais égale-

ment de reconquérir les cœurs de leurs supporters très déçus depuis quelques semaines. Justement, la présence moyenne des supporters dans les tribunes lors des deux der- nières journées les a beaucoup affec- tés. Ils ont eu un sentiment d'avoir été quelque peu abandonnés. C'est ce que les joueurs se sont dit entre eux. C'est ce qui le pousse donc à revenir avec les trois points de la victoire samedi prochain.

Michel ne veut pas mettre de pression sur le groupe

Pour sa part, l'entraîneur en chef du CRB, continue à effectuer son travail d'une manière ordinaire, même si son équipe traverse une période un peu difficile. Autrement dit, il ne met aucune pression sur ses joueurs. Cela se vérifie par le programme de travail qu'ils sont en train de suivre et qui n'a

de travail qu'ils sont en train de suivre et qui n'a pas connu de grand changement.

pas connu de grand changement. Même dans son discours, il fait tout pour éloigner son groupe de la pres- sion. Il considère qu'il est inutile de le

faire et que cela pourrait même avoir de très mauvais effets.

S. B.

La direction veut renouveler le contrat à Dekimèche

Nous avons appris hier que les responsables du CRB préparent une offre pour l'entraîneur des gardiens. Ils veulent lui renouveler le contrat. Khaled Dekimèche sera une des priorités de la direction du club dans les prochains jours. L'objectif des respon- sables belouizdadis est de le garder au sein du staff technique, lui qui a effectué un excellent travail avec les gardiens de but depuis qu'il est revenu au CRB.

Entraînement

hier matin

L'équipe fanion du Chabab de Belouizdad a repris hier matin les entraînements, et ce, après avoir bénéficié de deux journées de repos. La séance a débuté à 9h au stade du 20-Août et s'est étalée sur deux heures de temps. Au menu du travail, des exercices de circulation du ballon, défense et attaque.

Bonne ambiance

La séance de travail d'hier a été caractérisée par une belle ambian- ce. Les joueurs se sont non seule- ment donnés à fond, mais ils ont pris beaucoup de plaisir à le faire. En apparence, ils ont tous oublié leur dernier faux pas face au RC Relizane, et semble bien concentrés sur leur prochaine rencontre.

Match

d'application

En fin de séance, le coach belouiz- dadi a programmé un match d'appli- cation. D'une part, le groupe de Cherfaoui composé entre autre des Yahia-Cherif, N'gomo et, d'autre part, le groupe de Rebih accompa- gné des Tariket, Nekkache, Derrag et autre.

Bougueroua ne s'est pas entraîné

Il semblerait qu'Adel Bougueroua traverse une période difficile. Après avoir loupé pas moins deux semaines sans s'entraîner et rater un match officiel en raison d'une otite, il se trouve qu'actuellement il n'a pas le moral pour terminer la saison avec le rythme exigé. Selon une source proche staff médical, Bougueroua s'est complètement rétabli de son otite et son absence de la séance d'hier est due à des préoccupations personnelles qui l'empêchent de se concentrer sur son travail.

Boudjenoune suit l'entraînement de près

Le DTS du club, Mohammed Boudjenoune en l'occurrence, fraî- chement désigné à ce poste, conti- nue à suivre de très près les séances de travail de l'équipe fanion du club. Ce fut le cas pour l'entraînement d'hier. Avec un cale- pin à la main, il notait tout.

DERRAG

Hier, l’attaquant Mohamed Derrag nous a accordé un entretien dans lequel il nous donne son explication par rapport à sa baisse de niveau.

« Voilà pourquoi mon niveau a baissé»

Comment se passe la préparation de votre prochain match ?

espoir. Je «
espoir.
Je
«

Je pense qu’il faudrait être égoïste pour faire une telle chose. Dans le com- partiment offensif, il possède sept atta- quants. Il faut le comprendre. Ce n’est pas facile de gérer un effectif comme celui-ci et de satisfaire tout le monde à la fois. Donc, parfois il faut savoir être patient. En ce qui me concerne, je continue à travailler sérieusement et à être toujours au top physique- ment pour ne pas être à la traine.

Ça se passe plutôt bien. Il y a une bonne ambiance à l’entraînement, tout le monde se concentre sur ce match. On veut tout faire pour le gagner. On tient beaucoup à ça.

Apparemment vous avez oublié votre semi- échec face au RCR…

Oui, nous faisons de notre mieux pour surmonter ce genre de situa- tions. Ça a été un coup dur pour nous en ratant la victoire à domicile. Mais malgré tout, il faut toujours s’at- tendre à ça, ça fait partie du jeu. Dans l’ensemble, ça se passe plutôt bien pour nous. Nous avons une grande envie d’aller gagner face à l’ASMO. Nous n’avons pas le choix.

En ce qui vous concerne personnellement et par rapport à l’équipe entière, êtes-vous optimiste quant à vos capacités de terminer la saison

2es ? Oui, bien sûr, gardons toujours

nous

Depuis quelques matchs, on ne voit plus le même Derrag que celui de la phase aller. Pourquoi ?

pense que nous pouvons termi- ner la saison en beauté. C’est dans de pareilles situations que l’équipe peut se trans- former. Après tout, tout est lié à notre détermination à bien faire les choses. En fait, cette envie de gagner a tou- jours existé chez nous. Il ne nous manque que cette petite chance pour nous relancer. S. B.

J’avais un bon niveau parce que je jouais régulièrement, désormais ce n’est plus le cas. Donc, c’est pour cela que mon niveau a baissé et que je ne joue plus comme avant.

C’est ce qui expliquerait donc votre prestation moyenne face au RCR, n’est-ce pas ?

Oui, c’est exactement le cas. J’ai joué titulai- re après plusieurs journées d’irrégularité par rapport à mon temps de jeu. Cela a beaucoup pesé sur ma forme. Je me sentais essoufflé par rapport à mes adversaires qui étaient beau- coup plus frais physiquement que moi parce qu’ils cumulent un temps de jeu beaucoup plus important que le mien.

NOUS GARDONS TOUJOURS ESPOIR. JE PENSE QUE NOUS POUVONS TERMINER LA SAISON EN BEAUTÉ

Avez-vous évoqué ce sujet avec le coach ?

Non, je ne peux pas le faire.

Pourquoi ?

Belaïli écourte

la séance

L'arrière latéral droit Amir Belaïli

a repris les entraînements hier

matin. Le joueur se porte beau- coup mieux que la semaine pas-

sée où il souffrait de douleurs à la cheville qui l'avaient contraint de ne pas reprendre le travail à temps. Hier matin donc, le joueur

a marqué sa présence. Il s'est

contenté que de quelques exer- cices et soins avant de quitter le stade avant ses coéquipiers.

Il pourrait rater le match contre l'ASMO

Selon nos informations, le joueur ressent toujours des douleurs à la cheville. Cela pourrait lui prendre plus de temps que prévu afin de se remettre complètement. Ce genre de blessures nécessite beaucoup de précaution pour ne pas rechuter. Donc sa participa- tion contre l'ASMO samedi pro- chain est incertaine.

Yahia-Cherif sort du lot

Même s'il lui reste encore quelques lacunes à combler, Yahia-Cherif est actuellement incontestablement le meilleur élé- ment au sein de cette équipe du CRB. Hier, lors du match d'applica-

tion, le joueur a fait le spectacle.

Il a fait des misères à ses coéqui-

piers-défenseurs. Il s'est procuré un nombre important d'occasion et il a même marqué un beau but sur une passe d'Aoudou.

Nekkache a tout fait pour marquer, mais

Hichem Nekkache veut tout faire pour chasser le doute et chasser le signe indien qui le pourchasse depuis plusieurs semaines. Depuis quelques semaines, il ne parvient pas à être régulier. Son dernier but en match officiel remonte au 12 février dernier contre le MCO. Donc l'approche de la fin de saison, le joueur redouble d'efforts et ça se voit à l'entraînement. Hier matin, il a tout fait pour marquer des buts en match d'application histoire de retrouver confiance. Il n'a pas réussi à le faire, mais ces efforts devraient sans nul doute finir par payer.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

MOB

11

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 MOB 11 AMRANI apporte les dernières retouches A l'approche du rendez-vous
www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 MOB 11 AMRANI apporte les dernières retouches A l'approche du rendez-vous

AMRANI

apporte les

dernières retouches

A l'approche du rendez-vous important prévu demain en match retour des 1/8 de finale de la Ligue des champions face au Zamalek, les Vert et Noir continuent d'affûter leurs armes pour arracher une qualification historique pour la phase des poules.

une qualification historique pour la phase des poules. De notre correspondant BOUALEM AÏZEL La dernière

De notre correspondant

BOUALEM AÏZEL

La dernière rencontre de championnat face à l'USMB, bien qu'elle se soit finie sur un nul très décevant a été riche en enseignements, le coach a pris le temps de s'arrêter sur les lacunes de son équipe pour y remédier et afin que le groupe soit au top demain et arrache une qualification qui paraît difficile au vu du score du match aller, mais qui pourrait faire honneur à toute l'Algérie si le MOB réussit un tel exploit. Bien que l'enchaînement des matchs peut être une des raisons qui ont fait que le MOB avait du mal le week- end dernier surtout sur le plan physique, cela ne cache pas les carences dont souffrent les Béjaouis depuis plusieurs semaines, avec des erreurs en défense et une inefficacité devant qui

doivent pousser le staff technique à trouver les mécanismes nécessaires afin que l'équipe puisse être à la hauteur demain et réussisse à remonter deux buts aux Egyptiens.

Il a insisté sur l'aspect psychologique Sachant pertinemment qu'une rencontre de ce niveau avec un si gros enjeu au bout se joue sur des détails et que son équipe devra montrer une concentration maximale si elle veut passer au prochain tour, le premier responsable de la barre technique du MOB, Abdelkader Amrani, a longuement discuté avec ses joueurs en leur demandant de ne pas refaire les erreurs commises lors des précédentes sorties et de faire preuve de plus d'efficacité afin de réussir quelque chose qui marquera

à jamais l'histoire du football

du côté de la capitale des Hammadites. Conscient de la tâche qui attend ses poulains, l'entraîneur du MOB veut qu'il n'y ait aucun regret à la fin de la partie, peu importe le résultat, c'est pour ça qu'il exhorte ses hommes à tout donner sur le carré vert. Les joueurs ont pour leur part bien reçu le message, ils semblent tous animés d'une grande volonté pour réaliser le meilleur match possible, chose obligatoirement possible si on veut se donner les moyens d'éliminer le Zamalek.

Encore des remaniements en vue Depuis quelques semaines, le

MOB n'arrête pas d'enchaîner les matchs, cela oblige Amrani à faire des remaniements dans son onze

à chaque fois. Ainsi, face au Zamalek, le staff technique compte apporter de

nouveaux changements dans le groupe pour espérer livrer un meilleur rendement demain. Ceux-ci devraient notamment toucher le compartiment défensif avec le retour de Mebarakou qui va bien remplacer son coéquipier Messaoudi, suspendu après son accrochage en fin de rencontre aller avec des joueurs égyptiens, en plus de Boukria et Khadir qui feront leur retour sur les flancs. Par ailleurs, le coach du MOB devrait bien renforcer son compartiment offensif en lançant toutes ses meilleures cartes d'entrée de jeu. L'effectif semble prêt pour cette confrontation en affichant une bonne forme et une grande détermination à réaliser cet exploit que tout le pays attend devant une formation qui a souvent joué

des mauvais tours aux clubs algériens.

B. A.

Arab Benaï lance un appel aux Crabes

«Quoi qu’il arrive, restons fair-play»

Le président du CSA, Arab Benaï, a tenu à sensibiliser les supporters du MOB sur l'importance de garder ses nerfs solides et être fair-play quelque soit le résultat de la partie de demain face au Zamalek, et cela car l'intérêt du MOB en dépend :

"Je lance un appel à nos supporters afin de se montrer une nouvelle fois exem- plaires dans les tribunes. Nos joueurs vont tout donner sur le terrain pour arra- cher la qualification, et on espère tous bien sûr qu'on parviendra à notre but.

Toutefois, si tel n'est pas le cas, il faudra aussi bien accepter la chose et ne pas avoir un mauvais comportement. Vous savez, le MOB risque de grosses amendes de la part de la CAF en cas de dépasse- ments, ce qui pourra grandement nuire à l'avenir du club. Cela sans parler que c'est l'image du MOB et du pays à l'étran- ger qui est en jeu, j'espère que le messa- ge va bien passer."

B. A.

du MOB et du pays à l'étran- ger qui est en jeu, j'espère que le messa-

BENTAYEB

«Le groupe est gonflé à bloc»

Comment préparez vous cette

partie face au Zamalek ?

Comme vous l'avez constaté, la préparation se déroule plutôt dans de très bonnes conditions. Tous les moyens ont été mis à notre disposi- tion, on travaille dans un climat

serein et une bonne ambiance règne au sein du groupe. Tout le monde

travaille d'arrache-pied afin d'être prêt pour ce match qui nous attend ce mardi.

Comment s'annonce la partie pour vous ?

La partie sera très disputée et dif- ficile pour les deux formations du moment que rien n'est encore joué malgré notre défaite au Caire. Les joueurs du Zamalek vont faire de leur mieux pour nous résister et de notre côté, nous allons tout faire pour remonter au score et arracher la qualification en phase de poules.

L'aspect psychologique sera certainement déterminant lors de ce match…

Effectivement, le plus important pour les joueurs dans des rencontres de ce niveau, c'est le côté psycholo- gique. D'ailleurs, le coach a beau- coup insisté sur cet aspect lors des séances d'entraînement. Comme je viens de vous le dire, nous sommes conscients de ce qui nous attend et nous essaierons de gérer la partie convenablement.

Quel serait le meilleur scénario pour le MOB, selon vous ?

Que puis-je vous répondre sinon que le mieux pour nous, c'est de ne pas encaisser de buts et d'en mar- quer encore plusieurs afin de se mettre à l'abri d'un éventuel retour de l'équipe adverse, ce qui pourrait compliquer notre mission puisque le résultat de l'aller nous oblige à un maximum de vigilance. En tout cas, nous devrons faire de notre mieux pour réaliser le meilleur match pos- sible. Il faut que tous les joueurs gardent leur sang-froid sur le terrain pour essayer d'imposer notre jeu c'est tout.

Vous appréhendez un peu cet adversaire redoutable qui est le Zamalek ?

Je dirais que, certes, on a un bon groupe qui peut contrer n'importe quelle équipe
Je dirais que, certes, on a un bon
groupe qui peut contrer n'importe
quelle équipe mais il ne faut pas se
voir trop beau, un match se joue sur
le rectangle vert et durant 90
minutes donc on
doit respecter
notre adver-
saire, surtout
quand celui-
ci est un
des
ténors
du conti-
nent.
Toutefois,
il faut plu-
tôt se
concentrer
sur notre
jeu et non
pas sur
ceux d'en
face.
B. A.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

12

NAHD

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 12 NAHD Les Nahdistes exigent un quota équitable entre les 2

Les Nahdistes exigent un quota équitable entre les 2 galeries

LA GUERRE DES BILLETS

A COMMENCÉ

PAR MOHAMED ADRAR

Alors que le Mouloudia Club d’Alger n’a pas eu de peine à composter son billet pour la finale de la coupe d’Algérie, rejoignant ainsi le Nasria pour une finale qui s’annonce inédite, entre deux formations qui n’ont jamais eu la chance de se retrouver à ce stade de la compéti- tion, les deux galeries, notamment les suppor- ters du Nasria n’ont pas perdu de temps pour évoquer un sujet sensible qui revient à chaque fois sur la table lors des différentes finales de coupe d’Algérie. Le sujet en question concerne la billetterie du match, d’autant plus que cette rencontre est censée se jouer sur un terrain neutre. Les Nahdistes exigent d’ailleurs à ce que le quota réservé pour chaque galerie soit équi- table, et que chacune bénéficie d’un même nombre de billets pour cette finale. Les suppor- ters nahdistes ne veulent absolument pas voir leurs homologues mouloudéens envahir les tra- vées du stade du 5-Juillet pour ne leur laisser que des miettes, comme cela a été le cas il y a dix ans, lors de la finale qui avait opposé les Usmistes aux Mouloudéens.

Les Nahdistes veulent que la vente ait lieu à Hussein Dey Et afin de voir le scénario des finales 2006 et 2007 se répéter, lors desquelles les

Mouloudéens avaient été bien plus nombreux que leurs homologues Usmistes, alors qu’il aurait été plus logique de voir les deux galeries bénéficier de la même quote- part de billets, les supporters du Nasria ont officiellement émis le vœu de voir la direction du stade olympique offrir à chaque galerie d’acheter ses billets dans ses propres fiefs. Les supporters nahdistes veu- lent tout simplement que les billets de cette fina- le soient mis en vente au niveau d’Hussein Dey, Maquaria, ainsi que dans les différents fiefs du Nasria, de façon à s’assurer que ce sont bien les supporters du NAHD qui auront à s’assurer de leur présence au stade le 1er mai prochain. Une opération tout à fait faisable, dans la mesure où cela a déjà été le cas lors de la finale de 2013, laquelle avait opposé l’USMA au Mouloudia Club d’Alger, puisque les billets pour les Usmistes ont été vendus au niveau du cercle du club, alors que ceux du Mouloudia ont été eux vendus à Bab El-Oued et dans de nombreux fiefs du Mouloudia.

25 000 billets pour chaque galerie afin d’éviter tout désordre Autre point très important que les supporters du Nasria veulent exiger également, c’est que les deux galeries doivent bénéficier du même nombre de billets à se partager. Et comme c’est souvent le cas lors des précédentes finales qui

c’est souvent le cas lors des précédentes finales qui ont eu lieu au stade olympique, 50.000
c’est souvent le cas lors des précédentes finales qui ont eu lieu au stade olympique, 50.000

ont eu lieu au stade olympique, 50.000 billets seront très certainement mis en vente pour l’oc- casion, alors que les places restantes seront réservées à la Protection civile, ainsi qu’aux militaires qui viendront eux aussi assister à cette rencontre, ainsi qu’à la finale de coupe d’Algérie militaire qui aura lieu à 13h30 sur cette même pelouse du stade olympique. 25.000 billets pour chaque galerie serait ainsi un chiffre bien raison- nable pour les deux clubs, chose qui permettra aux nombreux supporters du Nasria qui sou- haitent assister à cette finale historique d’être présents le jour J, afin d’apporter leur soutien à leur équipe qui en aura bien besoin face à des Mouloudéens revanchards, après les deux belles partitions nahdistes en championnat.

La direction du club doit agir vite Et afin que les doléances des supporters nah- distes puissent être entendues par les organisa- teurs de cette finale de la coupe d’Algérie, à savoir la Fédération algérienne de football, la direction du club nahdiste doit absolument agir très vite, afin de voir les choses bouger dans le bon sens. Il faut d’ailleurs que la direction du club puisse faire le nécessaire, afin que les billets d’entrée pour la finale du 1er Mai puissent être rapatriés vers Hussein Dey et Maquaria, de façon à satisfaire les doléances des supporters, qui, faut-il encore le préciser, ont officiellement sollicité leurs dirigeants afin qu’ils puissent agir rapidement, avant qu’il ne soit trop tard. M. A.

Le NAHD revient au 20-Août

Pour mieux préparer leur prochaine rencontre face au RCA, les responsables du NAHD se sont entendus avec leurs homologues du CRB afin qu’ils fassent un échange du lieu d’entraîne- ment. Donc, le Nasria pour- suivra sa semaine avec des séances de travail au 20- Août et cédera ainsi le centre Bensiam au CRB pendant les journées de mardi mercredi et jeudi dans la matinée.

Reprise hier avec quelques absents

Après avoir bénéficié de deux journées de repos bien mérités, les coéqui- piers de Karim Ghazi ont repris hier après-midi à partir de 15h le chemin des entraînements, lors d’une séance qui a eu lieu au complexe Bensiam. Une séance qui a été marquée par l’absence de quelques éléments, à l’image de Boussouf, Gasmi et Zeddam qui ont prolongé leur séjour chez eux, non sans avoir pris l’autorisation de leur coach. Une séance qui s’est déroulée dans une très belle ambiance, après la qualification historique à la finale de la coupe d’Algérie.

GHAZI

« Ne me parlez pas de la finale…»

Ancien pensionnaire du Mouloudia Club d’Alger, club avec lequel il a remporté une coupe d’Algérie en 2014 face à la JSK, tout en ayant perdu une finale une année auparavant face à l’USMA, Karim Ghazi disputera sa 8 e finale de sa carrière, sans doute la dernière avant de pouvoir raccrocher les crampons dans une ou deux saisons. Le N°15 nahdiste que nous avons sollicité pour nous parler de cette finale face au Mouloudia refuse de se projeter vers le 1 er mai prochain, préférant parler du match contre le RCA, qu’il considère plus important dans le temps présent. «Désolé pour vous, mais je ne parlerais pas de cette finale de coupe d’Algérie, pour la simple raison qu’on a encore deux matchs de championnat très importants avant de pouvoir parler de cette finale. Pour nous les joueurs, le plus important aujourd’hui, c’est ce match que l’on disputera ce vendredi face au RCA, c’est la rencontre du maintien, celle que l’on doit absolument remporter afin d’assurer notre présence en Ligue 1 Mobilis la saison

d’assurer notre présence en Ligue 1 Mobilis la saison prochaine. Nous sommes tous concentrés sur cette

prochaine. Nous sommes tous concentrés sur cette rencontre, que l’on doit gagner coûte que coûte, la finale, c’est dans deux semaines, on aura tout le temps d’en parler.»

M. A.

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 AUTOMOBILE 13 Sécurité routière UNE SITUATION ALARMANTE PAR LYÈS SELMI

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 AUTOMOBILE 13 Sécurité routière UNE SITUATION ALARMANTE PAR LYÈS SELMI Les

Sécurité routière

UNE SITUATION ALARMANTE

PAR LYÈS SELMI

Les statistiques de 2015 montrent une légère améliora- tion de la sécurité sur nos routes. Le nombre de personnes tuées dans un accident de la route en Algérie est passé de 4.810 en 2014 à 4.610 en 2015, soit une baisse de 4,2%. Cette baisse n'est sans doute pas spec- taculaire mais elle intervient après trois années consécutives d'augmentation du nombre de tués sur nos routes. Cette légère amélioration des indicateurs de la sécurité routière dans notre pays ne doit pas faire oublier leur niveau alarmant. De plus, les statistiques officielles ne tiennent compte que des décès constatés sur le lieu de l'acci- dent alors que la norme en la matière comptabilise les décès survenus dans les 30 jours qui suivent l'accident. L'Organisation Mondiale de la Santé, qui utilise un modèle mathématique, estime à 9.337 les décès dus aux accidents de la route en 2013.

à 9.337 les décès dus aux accidents de la route en 2013. Le conducteur, seul responsable

Le conducteur, seul responsable ? Les données officielles font état de 90% des accidents dus au facteur humain. Ce taux de 90% semble faire l'unanimité, il est repris sur tous les documents officiels. Pourtant, plusieurs experts contestent cette donnée. Il ne s'agit pas là d'une simple controverse technique. C'est toute la politique de sécurité routière qui serait remise en cause si l'on contestait ce taux de 90% qui est commun aux

trois pays du Maghreb central. Les résultats de recherches impliquant plusieurs universi- tés méditerranéennes dont celle de Batna remettent en cause le taux de 90%.

Les facteurs état des routes et des véhicules minimisés De même, les statistiques offi- cielles n'imputent que moins de 5% des accidents à l'état des routes et à l'environnement. Un chercheur de l'université de

Mostaganem, Pr Slimane Himouri, remet en cause cette donnée. Selon une de ses études, citée sur le site du Conseil National des Assurances, le taux des acci- dents dus à l'état des routes serait de 42%. L'auteur précise que cette étude est "non contes- tée à ce jour par les canaux offi- ciels". Le troisième facteur des accidents, l'"état du véhicule", est également minimisé, 6% pour 2010 et 4,6% pour 2008. Dans ce cas également, des spé- cialistes ne prennent pas au sérieux ces chiffres. Un expert en accidentologie estime que "dans 20% des accidents de la route, l'état du véhicule ou de l'un de ses organes de sécurité serait directement en cause". Oui, le facteur humain est sans doute prépondérant dans les accidents de la route, mais ce n'est pas le seul. Une politique de prévention efficace ne peut donc se limiter à la répression des conducteurs, par le retrait de permis ou les amendes. L. S.

Renault

honore la gagnante de la tombola «Le mois de mars pour elles»

la gagnante de la tombola «Le mois de mars pour elles» Sous le slogan "Le mois

Sous le slogan "Le mois de Mars est pour elles" Renault Algérie a initié plusieurs opérations en direction de la gent féminine. Durant ce mois, la marque au losange avait, également, décidé d'initier les femmes algériennes à la mécanique ou du moins la rendre moins opaque. Cela a per- mis à 20 clientes de bénéficier d'une révi- sion gratuite durant 3 samedis, en plus de la possibilité d'effectuer elles-mêmes leur révision, assistées par les mécaniciens expérimentés des Ateliers Renault. Une manière de les familiariser avec les spéci- ficités techniques de leur véhicule et de leur apprendre toutes les bonnes astuces pour son entretien, en plus de la "Tournée de la Passion" qui a permis d'aller "à la rencontre des clientes à Alger, Oran, Tizi Ouzou, Annaba et Batna, afin de partager avec elles leurs passions à travers des ateliers peinture et manucure qui étaient organisés, chaque samedi, au niveau de ces showrooms. Au Salon de l'automobile d'Alger, Renault avait également initié une animation spéciale pour les femmes : chan- ger une roue. Les temps obtenus par cer- taines femmes ont laissé bouche bée de nombreux machistes. Bien sûr, chaque jour, la femme qui réalisait le meilleur temps avait droit à un chèque cadeau de 15.000 dinars dans la boutique Renault.

la femme qui réalisait le meilleur temps avait droit à un chèque cadeau de 15.000 dinars

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

14

ESS

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 14 ESS La CAF a déjà menacé de suspendre le 8-Mai-1945

La CAF a déjà menacé de suspendre le 8-Mai-1945

Le comité de supporters

sensibilise les fans

En date du 17 septembre, la CAF avait envoyé une directive à la direction de l'Entente concernant l'utilisation des fumigènes.

De notre correspondant

KACEM A.

Dans cette correspon- dance, on y lit en substance "qu'en cas d'utilisation de fumigènes par les suppor- ters de l'Entente, le stade du 8-Mai sera suspendu défini- tivement. Il ne s'agit pas de huis clos mais de suspension définitive". Ce qui revient à dire qu'à l'avenir, l'ESS sera obligée de recevoir lors de ses matches à domicile sur le

obligée de recevoir lors de ses matches à domicile sur le terrain du stade Hamlaoui de

terrain du stade Hamlaoui de Constantine, soit à 120 km de Sétif. C'est vrai qu'en 88, le stade de Constantine a permis à l'ESS de gagner le titre de champion d'Afrique des clubs champions, avec à l'époque les Serrar et autres Bernaoui ou Boulahdjilet, mais jouer à Sétif serait mieux pour les coéquipiers

de Khedaïria. Les suppor- ters n'ont qu'à bien se tenir et garder leur sang-froid, s'ils veulent éviter eux aussi de faire ces voyages longs et fatigants. L'ESS peut aussi recevoir à El-Eulma, le stade du MCEE n'est qu'à 30 km à peine de Sétif, mais le fait d'en parler fait sans doute rager quelques-uns. On ne

joue pas sur le terrain du frère ennemi. Et pour éviter l'utilisation des fumigènes, le comité des supporters s'est chargé de sensibiliser les fans dans les cercles sportifs et les cafés afin que leur équipe ne soit pas sanc- tionnée.

K. A.

USMH-ESS à huis clos

Les Sétifiens pas du tout enthousiastes

La commission de discipline de la LFP a infligé une sanction d'un match à huis clos pour l'USMH. Une sanction qui intéresse de près l'Entente de Sétif dans la mesure où son prochain match l'opposera à l'USM Harrach. D'habitude, les équipes sont plus ou moins soulagées à l'idée d'aller affronter leurs adversaires sans la présence de leurs supporters, mais ce n'est apparemment pas le cas des Sétifiens qui ne se sont pas montrés enthousiastes après la publication de l'information sur le site officiel de la LFP. Car l'Entente a l'habitude de jouer et de gagner à Lavigerie face à l'USMH dans des conditions normales, c'est-à-dire avec la présence des supporters harrachis. Mais puisque ce match va se dérouler à huis clos, les conditions changent donc, et le résultat peut changer aussi. K. A.

Geiger : «Attention, on n'est pas encore qualifiés !»

A l'approche de cette impor- tante rencontre contre les Soudanais, il apparait clair que Geiger semble être fixé sur la formation qui sera appelée à donner la réplique. D'ailleurs, d'après des proches de l'équipe, Geiger devra apporter quelques change- ments dans son onze par rapport au dernier match livré face au DRBT en championnat. "Ce qui est certain, c'est qu'on n'est pas encore qualifiés car il

reste une autre rencontre décisive à jouer. Des chan- gements, il y'en aura, puisque l'adversaire n'a pas désespéré. Il faut absolu- ment se concentrer face à El-Merreikh pour par- venir à notre objectif qui est la qualification pour les poules", a affir- mé Geiger quant à la mis- sion qui attend son équipe face à El-Merreikh. A. K.

mis- sion qui attend son équipe face à El-Merreikh. A. K. s e u l s

seuls»

des dirigeants et les respon- sables du club, la satisfaction mais aussi la confiance se lisent sur leurs visages de voir une équipe soudée, manifes- tant la force et l’esprit qui règnent au sein du groupe. De nombreux jeunes qui font leurs débuts dans la compéti- tion, sont accompagnés par leurs camarades et portés par la confiance d’un staff technique acquis à leur cause. L’ensemble forme un bloc uni et les joueurs du DRBT ne peuvent alors que s’enhardir de l’union qui les lie dans une harmonie parfaite. A. T.

La direction se charge de la billetterie

Un demi- milliard de recettes prévu !

C'est l'Entente qui va se charger de la billetterie du match retour comp- tant pour les 1/8 de finale de la Ligue des champions contre El-Merreikh du Soudan. D'habitude, l'administration du club se charge de la billetterie du cham- pionnat. Mais, il semble que les deux parties, c'est-à-dire l'Opow du 8-Mai et Hamar aient convenu de laisser l'Entente s'occupe de cette opération. Ce qui laisse entendre que l'impression des tickets d'entrée sera à la charge du club.

16 000 tickets seront vendus Le stade 8-Mai qui peut atteindre entre 18 000 et 22 000 spectateurs, en accueillera près de 16 000 supporters. C'est le nombre de tickets que la direc- tion du club a décidé d'imprimer et de mettre en vente. Il faudra songer aux tickets qui seront remis aux invités de toute l'Algérie, parce que l'ESS intéresse tous les fans de la balle ronde sur le ter- ritoire algérien.

Les prix entre 200 et 300 DA Les prix des billets d'entrée au stade 8- Mai seront cédés au tarif compris entre 200 et 300 DA. Comme d'habitude, il faudra payer 200 DA pour accéder aux gradins, et pour voir le match à partir de la tribune couverte, il faudra débour- ser 300 DA. La direction du club impri- mera 2 000 billets destinés à la tribune couverte et 14 000 pour les gradins.

Un deal gagnant-gagnant Une recette avoisinant le demi-milliard de centimes est attendue ce 19 avril. Il faut croire qu'un arrangement a été conclu entre les deux directions. Parce qu'on ne peut imaginer un seul instant que l'OPOW fasse un cadeau à Hamar. La gestion du stade n'est pas simple et elle est coûteuse. Une manne comme celle qui vient d'un match de la Ligue des champions ne peut être abandon- née. Un deal gagnant-gagnant, sans doute.

K. A.

DRBT

Les supporters lancent un appel aux joueurs

«Vous n’êtes pas

De notre correspondant

AMAR T.

A l’issue de la défaite de leur équipe, une forte mobilisation s’est organisée au sein des supporters pour mettre leurs joueurs à l’écart de la pression qui s’exerce sur eux de part et d’autre en leur adres- sant un message de sou- tien. Pourtant, de la déception il y en a eu ce vendredi au retour de l’équipe de son déplace- ment à Sétif, lors de son match contre l’ESS. De la tristesse tout d’abord, avec la défaite froissante de l’équipe qui a joué auparavant neuf matches sans échec. De la consolation quelques

instants après suite à la une prestation remar- quable livrée dans le match qui semblait s’acheminer vers un suc- cès logique. Le DRBT n’a-t-il pas été supérieur en menant le jeu à sa guise ? Mais les choses étaient loin de lui être favorables compte-tenu de l’avantage du terrain, de l’enjeu et la pénible tâche de rentrer avec un bon résultat.

L’esprit d’équipe a prévalu Il existe au sein du grou- pe une solidarité remar- quable entre les joueurs. L’échec subi face à l’ESS, vendredi passé, a été mis deux jours plus tard aux oubliettes. Dans le camp

Sayoud : «Je suis resté très calme»

qu’on a inévitablement encaissé.

Que pensez-vous du jeu de l’adversaire dans l’opposition ?

L’ESS a produit une prestation de bonne quali- té, mon équipe aussi avait sorti son meilleur match. Avant d’être menés au score, nous avions eu beau- coup d’occasions de mar- quer, mais la chance nous a tourné le dos.

Et pourtant, c’était votre équipe qui a prévalu dans son jeu…

Insuffisant malheureuse- ment. On a essayé des choses pour que notre jeu ne parte pas dans tous les sens. On a essayé de mettre

la pression de côté, de ne pas se mettre dans la peau d’un perdant, mais ça n’a pas marché. Et comme on dit souvent, si tu ne marques pas, tu encaisses. C’est ce qui s’est forcément produit.

C’est une défaite qui a fait très mal, n’est-ce pas ?

Je reconnais que c’est décevant et désagréable de perdre sur un match que nous avons dominé. Avec cette ferveur du public qui nous a soutenus, ce n’est pas agréable de le décevoir. Malgré la pression qui était également sur l’adversaire, on était détendus dans notre jeu.

A. T.

Le meneur de jeu, Amir Sayoud, il est vrai, a produit un jeu de haute qualité, son meilleur match, dira-t-il. Mais la chance a tourné le dos à son équipe pour prendre un ascen- dant sur l’adversaire, ce vendredi soir, a-t-il regretté.

En début de rencontre, ça été correct, qu’est-ce qui s’est passé par la suite?

On a entamé la rencontre pour la mener dès le départ, puis l’adversaire a élevé un peu son niveau de jeu et c’est devenu très compliqué. Comme on n’arrivait pas à inscrire de but, le doute s’est installé. Et c’est à ce moment-là

NESSAKH : «On sait comment battre le Kawkeb» De retour à la compétition, Chemssou a
NESSAKH :
«On sait comment
battre le Kawkeb»
De retour à la compétition, Chemssou a livré
une bonne prestation contre l'USMH mais
rassure surtout sur son état de santé. Ce
qui est de bon augure avant la chaude
explication en coupe de la CAF avec le
KACM, ce mercredi.

Entretien réalisé par

M. STITOU

Vous avez battu l'USMH au terme d'un match très engagé…

Les joueurs étaient avertis avant ce match. D'ailleurs, nous en avons parlé entre nous pendant la semaine, nous servant de l'exemple du MCA qui avait pris à la légère le RCA sous prétexte que cette équipe est en crise, à la fin les Algérois ont été battus lourdement. Comme la situation de l'USMH ressemble un peu à celle du RCA, quand on est rentrés sur le terrain, on n'a pas sous-estimé cette équipe, on l'a même pris très sérieux. En première mi-temps, on a raté des occasions. Les Harrachis avaient, eux aussi, la possibilité de marquer, suite aux erreurs défensives que nous avions commis. A la pause, le coach a opéré des rectificatifs, et bien qu'on ait mis du temps pour marquer, on y a cru jusqu'à la fin, et on a été récompensés pour nos efforts. C'est une belle victoire qu'on vient de s'assurer.

Désormais, vous jouerez plus sereinement en championnat ?

C'est la deuxième saison de suite que notre équipe ne flirte plus avec

la zone des reléguables, alors que par le passé, on souffrait des fins de saison toujours stressantes. Effectivement, on joue plus librement cette fois. Il faut s'habituer à jouer pour les premiers rôles !

Votre coach était remonté que des fauteurs de troubles viennent gâcher la fête, comme cet énergumène qui a balancé un fumigène sur le terrain…

C'est une preuve que ces personnes, n'aiment pas le MCO. D'ailleurs avant qu'on ouvre le score, ni les joueurs ni l'entraîneur, n'ont été épargnés par les insultes, chose qu'on ne voit pas ailleurs. En Europa Ligue, Liverpool était éliminée mais poussée par son public, elle s'est qualifiée dans le temps additionnel, ce sont des comportements pareils qu'on souhaiterait voir dans nos stades.

Maintenant, place au match retour en coupe de la CAF, qu'avez-vous retenu de la première manche ?

Marrakech est un peu lente, voire perméable sur les côtés. Si nous développeront notre jeu habituel, franchement, je pense que la qualification ne nous échappera pas. En tous cas, on ira au Maroc pour revenir avec la qualification.

Lorsque vous avez déclaré forfait face à la JSS, on a prétendu que vous aviez simulé une blessure pour ne pas faire le lointain déplacement à Béchar, votre réaction ?

J'ai eu vent de cette histoire, on a voulu induire en erreur mes responsables, finalement les examens médicaux ont montrés que j'avais une blessure musculaire. Par le passé, démoralisé par les problèmes financiers, je ne me cassais pas la tête, il suffisait d'un petit bobo pour que je refuse de jouer, mais cette fois, j'étais réellement blessé.

de jouer, mais cette fois, j'étais réellement blessé. Vos soucis de santé, se sont- ils estompés

Vos soucis de santé, se sont- ils estompés ?

Hamdoulilah, j'ai joué contre l'USMH sans rien ressentir, j'ai fait des accélérations sans que je ne ressente aucune gêne, pourvu que ça dure ! M. S.

Je n'étais pas au stade, j'ai suivi le match à la télévision. La rencontre était très disputée par le KACM face à Khouribga, j'ai noté que la défense de

Beradja a raté le vol

Faisant partie des joueurs retenus pour le déplacement au Maroc, Seddik Beradja ne s'est pas présenté à l'aéroport Ahmed-Benbella, hier matin, au rendez-vous fixé aux joueurs et accompagnateurs. Renseignements pris, Beradja s'est réveillé un peu en retard, il ne pouvait arriver à l'heure, alors que d'après l'un des dirigeants, Beradja arguera avoir été victime du vol de son téléphone portable, ce qui l'a privé d'entrer en communication avec ses dirigeants.

Il rejoindra le groupe aujourd'hui

Selon l'un des dirigeants du club, Seddik Beradja rejoindra le groupe ce lundi à Marrakech si évidement on parvient à lui trouver une place sur le vol Oran-Casablanca d'Air-Algérie qui affiche complet, a-t-on appris.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

MCO

15

appris. www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 MCO 15  Un fan Casa-Marrakech par route Les Mouloudéens

Un fan

Casa-Marrakech par route

Les Mouloudéens espéraient que la direction du KACM leur réserve des places sur le vol Casablanca- Marrakech de la RAM, d'autant que la direction oranaise avait lors du match aller, payé des places sur le vol Alger- Oran d'Air-Algérie en aller et retour, furent déçus de faire le trajet hier Casa-Marrakech par route. D'après nos informations, le seul vol entre les deux villes marocaines était programmé à 22h00, alors que la délégation avait poireauté cinq heures à l'aéroport d'Alger. Pour éviter que les joueurs ne soient fatigués par une autre longue attente, on a préféré faire le trajet par route.

Une mauvaise

nouvelle pour

le président

Depuis qu'il préside le MCO, Ahmed Belhadj s'est souvent plaint des dettes laissées par ces prédécesseurs. Hier, en arrivant à Alger, il a appris que l'ancien entraîneur Djamel Benchadli aurait bénéficié d'une décision du tribunal pour empocher son dû qui s'élève à 170 millions.

Yaâlaoui avait oublié son passeport

Ce n'est qu'en arrivant à l'aéroport Ahmed-Benbella que Nabil Yaâlaoui s'est rendu compte d'avoir oublié son passeport chez lui. Ayant embarqué avec ses camarades dans le vol Oran- Alger, c'est son père qui lui a ramené son passeport à l'aéroport Houari-Boumediène. Même si le joueur avait commis l'erreur d'oublier son passeport, l'on se demande pourquoi la direction du club n'a pas gardé à son niveau les passeports des joueurs comme cela se faisait par le passé !

Ogbi devrait tenir son rang

Blessé lors du dernier match à la cheville, Ogbi a fait une radio le lendemain, qui révéla une légère entorse. Sauf imprévu, le milieu offensif mouloudéen sera sur le terrain mercredi.

Hassani a fait le déplacement par route

Le responsable de la section football, Krimo Hassani, n'a pas fait le déplacement vers la capitale par avion avec l'équipe. En effet, le doyen des dirigeants, a rejoint l'aéroport Houari- Boumediene par route en compagnie du responsable de la cellule de sponsoring, Abdelkader Benzerbadj.

Hafid Bellabès ralliera Marrakech si…

Les conditions météorologiques seront favorables, nous a indiqué hier en milieu de journée, le nouveau directeur général de la SSPA/MCO :

"Comme tout le monde, j'ai un peu la phobie de l'avion, si la météo n'est pas clémente, je renoncerai à faire le voyage."' Joueur pourtant, Hafid Bellabès avait fait de longs voyages notamment avec la sélection nationale juniors lors de la Coupe du monde au Japon en 1979, mais selon lui "il y a quelques années, lors d'un voyage par avion, ce dernier était rentré dans une longue zone de turbulences. Ce jour- là, j'ai eu la peur de ma vie, je suis sujet à la phobie de l'avion", expliquera le néo-directeur général.

provoque

Zaâbia

Installé dans la tribune d'honneur en compagnie de ses amis où il est venu assister au match MCO-USMH

(2/0),

Mohamed Zaâbia a été provoqué par un supporter qui se trouvait derrière le grillage de la tribune couverte, irrité par les insultes de ce supporter, l'international voulait se bagarrer avec lui, heureusement, il fût retenu par ses amis. A noter que ce fan a été réprimandé par plusieurs personnes qui avaient pris la défense de Zaâbia.

MCO-MCA le 26 avril

Avec la qualification du MCA à la finale de la coupe d'Algérie, le match de championnat entre les deux clubs se jouera le mardi 26 avril, soit à quatre jours de la finale MCA- NAHD (1er mai), ce qui constitue un avantage pour le MCO vu que les Algérois ne vont certainement pas prendre le risque d'aligner leur équipe-type pour leur match contre les Oranais.

2 séances d'entraînement

Pendant son séjour à Marrakech, l'équipe s'entraînera deux fois, la première séance est programmée aujourd'hui sur un terrain en synthétique et l'ultime séance aura lieu à 20H00 (heure du match) sur le terrain du Grand Stade de Marrakech où se déroulera le match de ce mercredi.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

16

USMB

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 16 USMB Les anciens dirigeants critiquent les nouveaux Malgré la difficulté

Les anciens dirigeants

critiquent les nouveaux

Malgré la difficulté de la tâche de la nouvelle direction qui continue à fournir des efforts pour sauver le club de la décente aux enfers, les anciens dirigeants et responsables ont choisi le studio de Radio Blida pour manifester leur colère et leur mécontentement contre Zouaoui et ses collaborateurs.

De notre correspondant

contre Zouaoui et ses collaborateurs. De notre correspondant AMINE DJAAFAR Douidène, l'ancien président de

AMINE DJAAFAR

Douidène, l'ancien président de l'USMB, a été le chef d'orchestre du débat et il a critiqué les industriels et les dirigeants actuels du club. L'ancien président de l'USMB et les invités qui ont partagés avec lui le même avis sur les ondes de Radio Blida, ont critiqué le recrutement et la politique établis par la direction, or, ce même Douidène s'est occupé du recrutement et a ramené des joueurs limités à l'USMB, à l'image de Mesfar, Sylla et la liste est encore longue. Lyès Zouaoui, et malgré ses défauts, joue toujours le rôle du pompier et essaye à chaque fois de résoudre les problèmes de ce club au fur et à mesure. En tout cas, les supporters n'ont pas aimé cette sortie médiatique des anciens dirigeants, surtout en ces moments où le club joue pour sa survie en Ligue 1 Mobilis. D'après nombre d'entre eux qui nous ont appelés, les critiques et le

linge sale doit se laver à la maison en interne, et si ses dirigeants ont des idées meilleures que celles de la direction actuelle, ils n'ont qu'à présenter leurs candidatures pour la présidence du club.

Zouani provoque la colère de Djelloul Le manager général de l'USMB, Billel Zouani, lors de son intervention sur les ondes de Radio Blida, a affirmé que l'USMB a besoin, dans l'état actuel des choses, d'un grand président et d'un grand entraîneur. La réaction de l'ancien joueur de l'USMB a provoqué la colère de l'entraîneur blidéen qui s'est senti visé par Zouani. Le manager général de l'USMB a peut-être oublié que Zoheir Djelloul est un entraîneur mondialiste et a travaillé sous l'égide d'un grand sélectionneur nommé Saâdane. Zouani a oublié aussi que c'est Djelloul qui a coaché le match Algérie-Angleterre, en 2010, faisant

ainsi de la concurrence à un entraîneur nommé Fabio Capello.

Une masse salariale élevée L'USMB est un club qui a déboursé beaucoup d'argent lors de cette saison mais malheureusement pour les responsables actuels, le club joue actuellement pour sa survie et non pas pour le podium. La politique de l'ancien président qui a fixé des salaires mirobolants pour des joueurs moyens, a mis la direction actuelle dans une situation embarrassante. Douidène et son équipe dirigeante avaient voulu bien faire lorsqu'ils avaient fixé de bons salaires aux joueurs de l'USMB, mais cet ancien responsable ne savait pas que la donne allait changer, que les caisses de l'USMB seront vidées et que les industriels vont tourner le dos à cette équipe. Au final, il n'a pas pire qu'une crise financière pour anéantir un club. A. D.

Reprise

hier au

stade Daïdi

La formation de la ville des Roses a repris les entraînements hier en début d'après-midi au stade Daïdi. La séance de la reprise a été une occasion pour l'entraîneur Zoheir Djelloul pour remercier ses joueurs suite aux efforts qu'ils ont fournis face au MOB. Djelloul, et lors de son briefing avec les joueurs, leur a demandé de faire de leur mieux, d'oublier le match du MOB et de penser au match de la JSK qui sera d'une très grande importance pour les coéquipiers du capitaine El-Hadi Ouadah.

Ouadah :

«La JSK n'aura rien à espérer à Brakni»

Le portier numéro un de l'USMB, El-Hadi Ouadah, nous a fait savoir dans cet entretien, que la JSK laissera des plumes au stade Brakni.

Comment vous sentez-vous après le nul que vous avez engrangé en déplacement face au MOB ?

On a joué le jeu face au MOB et on a dominé comme il se doit cette équipe mais la chance n'a pas été de notre côté pour marquer le second but. Toutefois, je pense qu'un point est mieux que rien, ce résultat est encourageant pour nous en prévision du prochain match.

Le fait de devancer le RCR avant le match de la JSK, sera-t-il motivant pour vous et vos coéquipiers ?

Ecoutez, le fait de prendre un écart d'un point est une bonne chose pour le moral et devrait nous permettre de gérer notre parcours comme il se doit et nous préparer convenablement pour le prochain match.

A votre avis, comment se déroulera le prochain match face à la JSK ?

Le match de la JSK est important pour nous et on va se battre comme des guerriers pour engranger les trois points. Je tiens à préciser que la JSK n'aura rien à espérer au stade Brakni.

Mais la JSK vise la 2e place et ne viendra pas à Blida pour le tourisme…

Ça c'est certain, mais la situation de notre adversaire ne nous intéresse pas. L'important pour nous c'est de gagner, même si nous ne jouons pas bien. A. D.

RCA

Il n'est pas venu à la réunion

Où est passé Amani ?

De notre correspondant

M. AZEB

La rencontre qui devait regrouper le président du club, Djamel Amani et les joueurs du RCA, hier à 15h au stade Ismaïl Makhlouf, sur invitation du premier nommé, pour débattre de certains sujets liés à la vie du club et plus particulière- ment le mouvement de grève entamé par les joueurs et qui est à son treizième jour et dans le sillage, les salaires impayés des joueurs, n'a pas eu lieu suite à l'absence du premier responsable du club, qui selon nos indis- crétions, se trouve toujours à l'étran- ger. Dix joueurs plus les staffs technique et médical ont mar- qué le rendez- vous par leur présen-

ce, sauf que le président du club, pour on ne sait quelle raison, n'était pas au rendez-vous, tout comme ses habituels hommes de l'ombre, qui eux aussi ont brillé de par leur absence. Les présents, visible- ment déçus, ont attendu une bonne heure avant de se quitter, mais convaincus que leur mouvement de grève va se prolonger de quelques jours. Un mouve- ment qui risque de faire tache d'huile lors de la rencontre de ven- dredi prochain au stade 20-Août- 1955 face au Nasr Hussein-Dey. Cela fait déjà trois semaines que les Bleu et Blanc ne se sont pas entraînés ensemble, et tout porte à croire que ces derniers vont zapper la rencontre prochaine, sauf si la direction du club, entendre par-là le président du club, Djamel Amani, ne réap- paraisse et mette

du club, Djamel Amani, ne réap- paraisse et mette la main dans la poche. En aparté,

la main dans la poche. En aparté, le libero Lyès Cherchar, à qui nous avons demandé un avis sur la situation, n'a pas trouvé les mots pour la qualifier, se contentant d'indiquer : "Nous, on est là. Il (le président) nous a demandé de venir au stade afin de se réunir et trouver des solutions, malheureusement, on nous informe qu'il est toujours à l'étranger. Honnêtement, je n'arrive pas à comprendre sa façon d'agir." C'est aussi le cas du staff technique qui est resté sans voix, car c'est lui qui a pris à son compte d'inviter les joueurs à la réunion. Enfin, les joueurs ainsi que les deux staffs, technique et médical, se sont retirés un moment dans le vestiaire, pour discuter ensemble quant à la suite à donner avant de se quitter terriblement déçus, comme l'atteste les moues affichées à leur sortie des vestiaires. Au final, nous avons su que le coach Sofiane Messaoud, à qui les joueurs vouent un grand respect, a persuadé ces derniers de patienter un peu, le temps que lui et un jeune entraî- neur, Réda Ezerbouti, se rendent à son domi- cile dans la soirée pour lui parler. Que doit-on comprendre par-là ? Le président est à l'étran- ger ou bien chez lui ? Mystère et boule de M. A.

gomme.

10 JOUEURS

ont répondu à l'appel

de M. A. gomme. 10 JOUEURS ont répondu à l'appel Ils étaient dix joueurs présents au

Ils étaient dix joueurs présents au stade Ismaïl Makhlouf à avoir répondu à l'invitation du président du club, Djamel Amani, à savoir Nassim Yattou, Lyès Cherchar, Ahmed Chouih, Islam Bakir, Karim Rebahi, Slimane Bouteldja, Abderrahmane Meziane, Hocine Achiou, Mohamed Taieb et Abdenour Merzouki, le reste de la troupe a tout bonnement zappé le rendez-vous. Du côté du staff technique, les trois techniciens que sont, Sofiane Messaoud, Rachid Benhebil et Amine

Naceur ont marqués leur présence, tout comme les techniciens de la santé, le docteur Mohamed Bekkat et le soigneur Kamel Allou. Tout ce beau monde a longtemps fait le pied de grue une bonne heure devant les vestiaires du club, avant de rebrousser chemin par la faute d'un président qui n'a pas pris la peine de s'excuser la veille ou à l'heure du rendez-vous. Dieu seul sait qu'aujourd'hui les moyens technologiques ont fait de notre monde

un petit village.

M. A.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

RCR

17

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 RCR 17 Fin du mini-stage Aïssa : «Ça m’a permis de

Fin du mini-stage

Aïssa : «Ça m’a permis de bien préparer le CSC»

Le mini-stage de préparation des Lions de la Mina, qui a été programmé pour meubler l’arrêt du championnat, a pris fin avant-hier, et cela, après une semaine de travail en biquotidien.

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

A l’exception du problème financier, qui ne veut plus quitter le club, toutes les conditions étaient réunies pour la réussite de ce regrou- pement, et cela, avant la dernière ligne droite du championnat. Le Rapid sera confronté à l’épreuve du terrain, pour son match de reprise contre le CSC. Ce sera pour le comp- te de la 26e journée du championnat de L1 Mobilis. L’entraîneur du train du Rapid semble satisfait du travail accompli avec son groupe de joueurs. Il aura ainsi à trouver les solutions adéquates pour réussir le principal objectif, à savoir le maintien parmi l’élite. Kada Aïssa nous a confié que ce stage a été bénéfique pour tout le monde. Les joueurs ont travaillé dans de bonnes conditions, et cela, pour être prêts à aborder la dernière ligne droite du championnat. «Nous nous sommes affairés à préparer l’équipe pour les matches contre le CSC et la JSS. Pour ce qui est de la suite du championnat, nous n’avons pas à nous faire trop d’illusions en ce qui concerne la réaction de nos adver- saires. Il ne faut pas se leurrer, les joueurs des équipes que nous aurons

pas se leurrer, les joueurs des équipes que nous aurons à affronter ne nous feront pas

à affronter ne nous feront pas de cadeaux et auront à cœur de nous mettre à mal. Ils seront sans pitié. C’est ce que j’ai expliqué, entre autres, à mes joueurs.» L’ex-joueur du Rapid lors des années 70 nous a dit qu’un gros volume horaire a été consacré à certains volets, comme la finition. «Notre équipe a besoin de confiance. Ce sera donc aux joueurs de gérer la pression et surtout de ne pas baisser les bras et se battre. Sur le plan technique, le chantier est, certes, grand, mais on avance progressive- ment. Lors du stage, l’essentiel pour nous était d’insister sur le replace- ment défensif et sur les liaisons offen- sives. Il y a eu aussi un important tra- vail qui a été fait en ce qui concerne la finition.»

B. B.

Comment s’est déroulé cette semaine de préparation ?

On a profité de l’arrêt du cham- pionnat pour recharger nos batte- ries et être prêts pour le prochain match du CSC.

De plus c’est une rencontre très intéressante pour le maintien

Sans doute. Seuls les trois points et la victoire comptent ce

jour-là. Quitter la zone rouge est notre priori- té. Nous sommes

BENABDERRAHMANE

« Gérer match par match»

l’obligation de bien négocier tous les matchs restants, que ce soit chez nous ou en dehors de nos bases.

savoir l’USMB et l’USMH. A mon avis, il faudra gérer cette période match par match pour en tirer le meilleur profit.

En ce qui vous concerne, que pensez-vous de vos prestations durant cette phase retour ?

A l’instar de tous mes coéqui- piers ainsi que de la majorité des joueurs du championnat, le cumul des matchs commence à peser sur nos jambes, alors, on essaye de gérer ce qui reste du parcours avec intelligence.

Un mot aux supporters…

Une période décisive nous attend et nous avons besoin de nos supporters pour ces matchs que nous aurons à disputer dans cette fin du championnat.

B. B.

mainte- nant dans
mainte-
nant dans

Les cinq matchs restants du championnat vous donnent un avantage avec 3 rencontres à Zougari. Peut-on dire que vous êtes favoris pour le maintien ?

Il est vrai que le calendrier nous donne un petit avantage sur nos poursuivants en jouant trois de nos cinq matchs restants sur nos bases dont deux de suite, mais en même temps, rien ne nous garan- tit qu’on les gagnera car il s’agit de grands rendez-vous, sans oublier le fait que lors des deux autres sorties, nous allons affron- ter des concur- rents directs, à

Ils n’ont pas reçu la prime du CRB

La direction a encore menti aux joueurs

Fidèles à leurs mauvaises habitudes, les dirigeants du Rapid ont encore menti aux joueurs, cette foi-ci concernant la prime du match contre le CRB. Les cama- rades de Rabhi ont attendu le pré- sident du CSA, Djilali Azzi, qui leur a promis de leur donner la prime du match (12 millions) ven- dredi matin juste après la séance d’entraînement, mais Azzi n’est pas venu, ce qui a poussé les joueurs à le chercher dans les quatre coins de la ville de Relizane et ils l’ont trouvé dans une cafete- ria. Azzi leur a dit qu’il est en train de ramasser l’argent et qu’ils encaisseront leur dû l’après-midi

même. Le lendemain, Azzi a com- plètement disparu et a éteint son téléphone, irritant davantage les joueurs.

Vers une autre grève Suite à ce comportement ingrat de la part du président du CSA, Djilali Azzi, certains joueurs ont décidé de rester chez eux jusqu’à ce que leur situation financière soit réglée, sinon ils ne joueront pas le match du CSC. C’est ce qui nous a été confirmé par l’un des cadres de l’équipe qui a requis l’anonymat :

«On en a marre de cette attitude des dirigeants, surtout le président du CSA, Djilali Azzi, qui n’arrête

pas de nous faire de fausses pro- messes, alors qu’on lui demande juste d’être honnête avec nous, mais lui il trouve du plaisir à faire des fausses promesse, c’est hon- teux de sa part. On a décidé de res- ter chez nous jusqu’à ce que notre situation soit réglée. Je me deman- de pourquoi ces dirigeants, qui n’arrivent même pas à assurer une prime aux joueurs, veulent rester au club. S’ils ne sont pas capables d’assumer leurs responsabilités, qu’ils partent et laissent d’autres prendre les commandes du Rapid.»

B. B.

ASMO

Le milieu Fayçal Hadji parle de sa première apparition officielle en championnat et de son équipe qui, selon lui, est passée à côté d’une bonne saison à cause de certains paramètres.

De notre correspondant

L. M. AZZI

Enfin, un match de championnat pour Hadji, vos sentiments…

Je suis content. Vous savez, j’ai tellement attendu cette occasion. Elle est arrivée avec ce match de Constantine contre le CSC. J’espère avoir plus de temps de jeu afin d’atteindre mon niveau et donner un plus à mon équipe en vue de finir la saison avec les hon- neurs.

L’entraîneur a sûrement remarqué vos qualités et votre sérieux aux entraînements…

Je pense que oui. Je fournis sou- vent d’énormes efforts aux entraî- nements. Je le fais avec autant de sérieux. Le coach a peut-être vu

HADJI

« Content de pouvoir enfin jouer»

que c’était le moment pour moi de jouer. Il m’a donné cette occasion dans ce match contre le CSC, je le remercie pour sa confiance. J’espère continuer à jouer afin de lui donner raison et l’aider à pré- parer l’équipe pour la saison pro- chaine, inchAllah.

C’est bon pour le moral aussi…

Exactement, mais c’est aussi pour continuer à bien travailler et ne ménager aucun effort. Ça va me pousser à redoubler d’efforts aux entraînements afin de gagner une place.

Comment jugez-vous votre prestation alors ?

Je pense avoir bien joué. Par rap-

port au manque de compétition puisque je n’ai joué aucun match de championnat, je pense avoir tenu mon rôle. Sur le plan phy- sique, j’ai tenu le coup. Néanmoins, l’entraîneur pourra vous dire si j’ai répondu à ses attentes.

Sinon, comment expliquez-vous le parcours de votre équipe qui va revenir en Ligue 2 Mobilis ?

Il y a beaucoup de choses à dire à propos de l’équipe. C’est vrai que c’est presque la même équipe, mais il y a le départ de Bouhedda et de Benayada. Je pense que nous n’avons pas fait une préparation comme il se doit. Il y a aussi le fait de ne pas être resté au stade

Zabana et d’avoir choisi Bouakeul. Tout le monde a vu comment notre équipe avait joué contre les voisins du MCO. Nous avons fait un grand match. Ce sont, à mon avis, les raisons qui sont derrière ce parcours et ce verdict. Et c’est bien dommage, parce que l’ASMO ne mérite pas ce sort amer.

Avez-vous pensé à votre avenir ?

Non pas encore. Vous savez que je suis sous contrat avec mon club. S’il y’ a quelque chose, ce sera à la fin du championnat après la ren- contre face à la Saoura. L. M. A.

Belalem rejoue une année après !

Le milieu Djamel Belalem a renoué avec la compétition officielle après une grave blessure aux ligaments croisés nécessitant une intervention chirurgicale en France. Une blessure contractée lors du derby joué contre le MCO pour le compte de la 28e jour-

née de la saison passée, faut-il le rap- peler. Ce joueur au numéro 6 a donc rejoué vendredi dernier à Constantine face au Chabab local. Il a pris part aux

dix dernières minutes de ce match à

la place de l’attaquant El-Ghomari.

L’entraîneur Hadj Merine pourrait bien donner à l’ancien capé de la sélection nationale des U23 plus de temps de

jeu afin de voir où en est son niveau.

Il est utile de noter que son équipe a énormément souffert de son absence.

Reprise aujourd’hui à Bouakeul

La reprise des entraînements de l’équipe de M’dina J’dida est prévue, ce matin à 10h, au stade Habib

Bouakeul. C’est dans le but de prépa-

rer la rencontre à domicile face au

CRB pour le compte de la 26e journée

du championnat.

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

18

OM

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 18 OM Les Médéens en passe de finir leader De notre

Les Médéens en passe de finir leader

De notre correspondant

A. BENABDELKADER

Avec mes résultats positifs depuis le début de la seconde phase du championnat, les Médéens qui ont assuré l’accession d’une façon très officielle, continuent de briguer la position de leader et ne veulent surtout pas quitter le fauteuil pour battre un autre record et finir la sai- son en apothéose. Face à la JSMS, les camarades de Lamraoui ont été sublimes en passant à l’attaque dès le début du match d’où leur intention de ne pas s’arrêter en si bon chemin surtout qu’ils ont évolué devant un public record qui n’attendait que la

prestation remarquable pour faire la fête dans les tribunes. A trois matches de la fin de saison, l’OM devrait atteindre cet autre objectif qui tient à cœur la direction, le staff technique et les joueurs du club. Slimani qui n’a pas apporté de grands changements à l’équipe, fait de la stabilité et de l’humilité ses deux armes depuis sa venue au club et ça marche comme sur des rou- lettes. La joie ayant enveloppé cette rencontre, la ville de Médéa et ses environs ont veillé jusqu’à une heure tardive pour crier leur bonheur attendu depuis 71 ans. A. B.

pour crier leur bonheur attendu depuis 71 ans. A. B. Hamia a encore frappé Face à

Hamia a encore frappé

Face à son ancienne équipe, Hamia a inscrit le premier but et a donc enrichi son capital but d’une autre réalisation, ce qui fait de lui le meilleur buteur de la Ligue 2 avec une douzaine de buts. Cependant, le goléador médéen n’a pas fêté son but en respect à son ancienne équipe. On en déduit la grande moralité de ce joueur aux grandes qualités.

La prochaine saison a bien commencé

Au train où vont les choses, le staff technique de l’OM sera maintenu pour la saison prochaine où la direction entend renforcer le groupe par quelques éléments sans plus. L’objectif étant de jouer le maintien, Slimani aurait déjà parlé de cette perspective mais rien n’a encore été officialisé même si tout va vers une seconde saison du Tlemcénien à Médéa.

Heriet a purgé

Suspendu pour ce match face à la JSMS, Heriet qui a purgé de sa suspension devrait retrouver l’équipe au prochain match. A rappeler que Benaïssa qui l’a remplacé, a réussi un bon match.

Addadi,

un vrai

meneur

d’hommes

Outre son rôle sur le terrain où il réussit de grands matches depuis qu’il est à l’OM, l’ex- Saïdi, Addadi, capitaine d’équipe de l’OM, a prouvé qu’il reste un vrai meneur d’hommes. Donnant l’exemple à ses camarades sur le terrain, Addadi qui a été passeur du premier but et l’auteur du second, a fait parler de lui. Slimani a su trouver en lui le véritable meneur du groupe.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. OM

54

27

16

06

05

29

16

+13

2. CAB

46

27

12

10

05

22

14

+08

3. USMBA

44

26

11

11

04

25

16

+09

4. PAC

42

27

10

12

05

34

20

+14

5. JSMS

36

27

09

09

09

29

28

+01

6. CABBA

35

27

08

11

08

26

24

+02

7. ASK

35

27

09

08

10

32

33

-01

8. MCEE

34

27

08

10

09

21

21

00

9. ASO

34

27

09

07

11

22

23

-01

10. MCS

34

26

09

07

10

24

27

-03

11. JSMB

34

27

08

10

09

23

27

-04

12. CRBAF

33

27

08

09

10

18

18

00

13. USC

33

27

08

09

10

22

23

-01

14. ABS

31

27

08

07

12

20

26

-06

15. OMA

31

27

08

07

12

22

36

-14

16. USMMH

19

27

04

07

16

21

38

-17

CABBA

L’AG rejette les bilans de Boudjelal

De notre correspondant

LARBI BABOUCHE

L’assemblée générale du club amateur qui a eu lieu au siège du team, en la présence de la majo- rité de ses membres (quorum lar- gement atteint), s’est caractérisée par un climat électrifié, entre les représentants du CSA et la person- ne de l’ex-président du CA, Kamel Boudjelal, qui était au rendez-vous inévitable de la présentation des bilans, moral et financier, d’un exercice datant du 2015 jusqu’à son limogeage. On retiendra gros- so modo que le bilan financier, plus particulièrement, a été rejeté à l’unanimité en raison de quelques opérations financières du concer- né, jugées suspicieuses.

Environ 9 milliards n’ont pas transité par la SSPA Selon un membre de l’AG, environ neuf milliards de centimes (entre

8,3 et 8,7 milliards de centimes) qui ont été retirés par l’ex-président, n’auraient pas transité par les comptes de la SSPA. Et c’est suite à cette opération que le doute s’est rapidement installé quant à la ges- tion financière de Boudjelal. Dans la foulée, l’on notera avec insistan- ce que des «malfrats» qui exer- çaient de la pression sur l’ex-res- ponsable, on ne sait au nom de quoi, ont bénéficié de contrats signés par lui, avaient révélé les membres de l’AG.

Des réserves ont été émises auprès de la DJS L’assemblée générale du CSA, s’est terminée sur un rapport détaillé par ses membres, compor- tant des réserves émises sur ladite gestion financière de Boudjelal. Ce rapport a été envoyé à la DJS, laquelle devra trancher dans ces affaires qualifiées de scabreuses. L. B.

Merzougui a versé la prime aux joueurs

Le président du CA, Moussa Merzougui, a dignement res- pecté ses pro- messes, en com- mençant par ver- ser une prime de 10 millions de centimes (qu’il avait promise aux joueurs avant le rendez- vous face à l’USC), à l’en- semble des pen- sionnaires du team. En fait, le responsable avait déjà prépa- ré les «enve- loppes» dans les vestiaires pour les remettre aux joueurs directe- ment après la fin de la rencontre.

Toual : «J’ai fait mon devoir»

Qualifié par Aziz Abbas, l’ex- coach du team, consultant à Dzaïr Tv, d’homme du match, Toual, mérite amplement ce titre. En effet, le keeper bordji était à l’origine de plusieurs arrêts décisifs, sans les- quels l’USC aurait peut-être gâché la fête bordjie. Modestement, le portier répliquera : «J’ai fait mon devoir.» Notons que c’est l’élément le plus lésé en termes de dus car le club lui doit 8 mois de salaires, rap- porte un dirigeant.

Mébarkia

s’illustre

Longuement éloigné des terrains

à cause de son manque d’expérien-

ce, l’enfant de Bordj Bou-Arréridj, le

latéral droit, Ameur Mébarkia, s’est

illustré lors de la 27e journée grâce

à la confiance qu’il a gagnée par ses

nombreuses participations notam- ment après la blessure de Guedjali.

MCS

La bande à Rahmouni prête à affronter les Scorpions

De notre correspondant

K. DJELLOUL

A 24 heures du match contre l’USMBA à Saïda, les Saïdis doivent impérativement mettre de côté la dernière ren- contre face aux Chaouia pour

ne penser qu’à l’important match face à la bande de Benyellès. Les poulains de

Mourad Rahmouni se prépa- rent dans la plus grande séré-

nité afin de continuer de faire

plaisir à leurs supporters. Ce qui est de très bon augure

avant de défier les Bel- Abbésiens. Il est certain que maintenant qu’ils sont au pied du maintien, Hamidi et ses coéquipiers auront à cœur d’y rester à défaut d’avancer enco- re plus au classement. D’ailleurs, ils ne veulent pas rater ce rendez-vous prévu sur les terres saïdies ce mardi contre les Bel-Abbésiens. Les Vert et Rouge doivent se serrer les coudes car ils savent que la confrontation avec l’USMBA sera bien plus difficile que les précédents matches et devront cravacher dur pour la victoire.

Zahzouh Aussi, les cama- rades de Bekhtaoui vont donc aborder ce match avec la ferme intention de se racheter après la dernière défaite face à Chaouia. «C’est très important pour le moral, il faut absolu- ment réussir, nous avons les moyens de confirmer notre bonne santé il n’est pas ques- tion de perdre chez nous même si l’adversaire joue pour l’accession», rassure Zahzouh.

Rigueur et efficacité Pour préparer ce match, le

coach Rahmouni a insisté sur la rigueur défensive et surtout l’efficacité de l’attaque qui ne sont pas au top pour l’instant. Deux ingrédients qui ont étaient revu et qui peuvent porter leurs fruits. Aussi, le staff technique saïdi a axé son travail sur le volet psycholo- gique puisqu’un faux pas aura sûrement des retombées néga- tives. D’un autre côté, on s’at- tend à voir beaucoup de chan- gements lors de la prochaine rencontre.

K. Dj.

CE QUI RESTE À JOUER

 
 

28 e JOURNÉE

   

29 e JOURNÉE

 

30 e JOURNÉE

(vendredi 22 avril)

(vendredi 29 avril)

(vendredi 6 mai)

USMBA

JSMB

OMA

MCEE

USMBA

CAB

USC

ASK

OM

ABS

USC

JSMB

JSMS

MCS

MCS

PAC

JSMS

ASO

CRBAF

CABBA

CABBA

JSMS

CRBAF

ASK

PAC

OM

ASO

USC

PAC

CABBA

ABS

OMA

JSMB

CAB

ABS

MCS

MCEE

USMMH

USMMH

CRBAF

MCEE

OM

CAB

ASO

ASK

USMBA

(mardi 26)

USMMH

OMA

www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

JSMB

19

www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 JSMB 19 LES BÉJAOUIS confiants, mais… Après avoir réalisé une performance

LES BÉJAOUIS

confiants, mais…

Après avoir réalisé une performance ô combien importante la semaine dernière en allant chercher les trois points de la victoire en déplacement, la formation des Vert et Rouge tentera de poursuivre sur sa lancée.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Le club avait perdu beaucoup de points bêtement lors des dernières rencontres. En empochant les trois points de la victoire hors de leurs bases, les Béjaouis viennent certainement d'acquérir un capital confiance qui va leur permettre de croire encore plus en leurs capacités, surtout que le doute s'était installé depuis quelques mois autour de ce groupe. Si cette victoire est très importante pour le moral des troupes, le chemin reste néanmoins long pour que le club puisse enfin se sauver. Si toutefois, les Vert et Rouge ont réalisé une performance honorable, ils doivent terminer le boulot et

permettre au club de sauver sa saison et pour ce faire, les camarades de Djebarat reprendront le chemin du travail dans la matinée d'aujourd'hui et avec une seule idée en tête, se préparer convenablement pour la prochaine sortie à Bel-Abbès. Après avoir bénéficié de deux jours de repos, les camarades d'Yacine Djebarat, reprendront le chemin des entraînements aujourd'hui, et ce, en préparation pour la prochaine rencontre en championnat face à l'USM Bel-Abbès. Le staff technique qui avait offert 48 heures de repos aux joueurs à la suite de la dernière victoire obtenue en déplacement face à l'ASO Chlef, a programmé la séance de reprise pour ce matin. Le retour aux

entraînements s'effectuera au terrain annexe du stade de l'Unité maghrébine.

La formation des Vert et Rouge, aura un autre déplacement difficile à Bel-Abbès pour le compte de la 28e journée du championnat de Ligue 2 Mobilis. Pour ce faire, la direction du club d'Yemma Gouraya, prévoit de se déplacer ce mercredi dans la matinée à destination de la ville de Bel-Abbès. Les Vert et Rouge qui ont réussi une belle performance la semaine dernière en allant chercher une victoire importante à Chlef, tenteront de rééditer cet exploit afin de s'éloigner définitivement de la zone des relégables.

B. E. Z.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

       

Groupe Centre

RÉSULTATS

26 e JOURNÉE

IB Lakhdaria - JSM Chéraga 2/1

USM Chéraga - JS Haï El-Djabel 2/0

US Oued Amizour - CR Béni Thour 0/1

WA

Boufarik - RC Kouba 1/0

CRB Dar El-Beida - JSD Jijel 1/0

USF

Bordj Bou-Arréridj - IB Khemis El-Khechna 2/0

CLASSEMENT

 

Groupe Ouest

26 e JOURNÉE

RÉSULTATS

SKAF Khemis Miliana - CRB Sendjas 3/2

 

US Remchi - MB Hassasna 2/1

   
 

SCM Oran - SA Mohammadia 1/1

   
 

ES Mostaganem - WA Mostaganem 1/1

   
 

JSM Tiaret - GC Mascara 0/1

   
 

IS Tighennif - ASB Maghnia 3/2

   
 

ESM Koléa - WA Tlemcen 1/0

   
 

RCB Oued Rhiou - CRB Ben Badis 1/0

   

CLASSEMENT

 
   

Equipes

1.

 

2.

CR

Béni Thour

44

26

   

2.

RCB Oued Rhiou

49

26

 

3.

WA

Boufarik

43

26

   

3.

CRB Ben Badis

46

26

 

4.

MC

Mekhadema

42

26

   

4.

ESM Koléa

44

26

 

5.

USF

Bordj Bou-Arréridj

36

26

   

5.

SA Mohammadia

39

26

 

6.

IB Lakhdaria

34

26

   

6.

SCM Oran

38

26

 

7.

USM Chéraga

34

26

   

7.

ASB Maghnia

36

26

 

8.

WR

M'sila

34

26

   

8.

US Remchi

35

26

 

9.

JSD

Jijel

33

26

   

9.

ES Mostaganem

34

26

 

10.

US Oued Amizour

33

26

   

10.

WA Mostaganem

32

26

 

11.

RC

Boumerdès

32

26

   

11.

SKAF Khemis Miliana

30

26

 

12.

CRB Dar El-Beida

31

26

   

12.

WA Tlemcen

28

26

 

13.

IB Khemis El-Khechna

31

26

   

13.

CRB Sendjas

26

26

 

14.

JS Haï El-Djabel

31

26

   

14.

MB Hassasna

26

26

 
   

JSM Tiaret

       
 

27 e JOURNÉE

IS Tighennif

   

27 e JOURNÉE

GCM-ESMK

     

USR-SCMO

     

WAT-ASBM

     

CRBBB-IST

     

CRBS-ESM

     

MBH-SKAF

     

SAM-RCBOR

     

WAM-JSMT

     
      WAM-JSMT       Après avoir engrangé leur première victoire depuis le

Après avoir engrangé leur première victoire depuis le début de la phase retour, les Vert et Rouge respirent enfin, s'éloignant momentanément de la zone rouge. Par ailleurs, la suite demeure difficile pour la formation bougiote qui doit se battre pour rester dans ce championnat de Ligue 2 Mobilis.

LAHLOUH :

«Le maintien, on y croit dur comme fer»

Vous venez de remporter votre première victoire depuis le début de la phase retour, quel est votre sentiment ? C'est un énorme soulagement pour nous. Il faut dire que nous sommes passés par des moments très difficiles. On n'a pas cessé de travailler et de se battre sur le terrain afin de retrouver le chemin des victoires. Comme vous le savez, on avait plusieurs possibilités de remporter des rencontres, mais on a souvent joué de malchance. Aujourd'hui, nous sommes soulagés et on est très contents de cette première victoire.

pour permettre au club de se sauver cette saison. Une autre rencontre importante vous attend ce vendredi face à l'USMBA, comment jugez-vous les chances de faire un bon résultat ? Ça sera très difficile, surtout que l'USMBA détient des joueurs très expérimentés. De notre côté, on a beaucoup d'atouts à faire valoir et on va se battre pour essayer d'aller chercher un résultat satisfaisant. Nous savons ce qui nous reste à faire, surtout que nous serons dans l'obligation d'aller chercher au moins le match nul.

l'obligation d'aller chercher au moins le match nul. Après plusieurs mois sans le moindre succès, vous

Après plusieurs mois sans le moindre succès, vous avez réagi au bon moment… Exactement il était temps

pour nous de remporter

enfin cette victoire que

nous avions longtemps

attendu, surtout que le

club glissait

dangereusement vers le

bas du classement. On

était d'ailleurs à seulement une longueur

Sur le plan personnel, vous avez eu un petit moment de doute avant de retrouver une place de titulaire, comment jugez-vous les 4 mois que vous venez de faire avec la JSMB ? Ça été un peu difficile pour nous, surtout que je suis resté quelques mois sans compétition officielle, même si je m'entraînais avec un entraîneur personnel. Avec le temps, j'ai retrouvé de bonnes sensations et j'ai commencé à jouer avec les séniors. Actuellement, j'espère donner entière satisfaction avec le coach Kabir.

des relégables. On avait lors de la

précédente journée, raté une victoire qui nous

tendait les bras, mais comme je l'avais dit au

départ, on a souvent joué de malchance.

Les supporters attendent de vous une confirmation de la rencontre de Chlef, vous-avez un mot à leur dire ? J'espère qu'ils seront toujours présents à nos côtés, comme ils ont été avec nous à Chlef. On va faire de notre mieux pour réaliser une autre bonne performance en déplacement aussi face à l'USMBA. Je lance un appel aux fans de nous soutenir pour qu'ensemble, on réussisse à sauver le club. B. E. Z.

La suite du parcours reste aussi difficile pour

vous, surtout quand on regarde le calendrier

qu'il vous reste … Ça ne sera pas du tout facile pour nous, surtout qu'on aura deux déplacements et une seule rencontre à domicile. On sera obligés de bien négocier nos sorties, surtout que nous allons affronter des équipes qui sont très fortes à domicile. La JSM Béjaïa a toutes ses chances de se maintenir et nous les joueurs on se doit de faire notre possible

20 www.competition.dz

Lundi 18 avril 2016

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Lundi 18 avril 2016 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 413 391 du 18/04/2016 Compétition
Compétition / PUB ANEP 413 391 du 18/04/2016
Compétition / PUB
ANEP 413 391 du 18/04/2016
Compétition / PUB ANEP 413 396 du 18/04/2016
Compétition / PUB
ANEP 413 396 du 18/04/2016
Compétition / PUB ANEP 413 446 du 18/04/2016
Compétition / PUB
ANEP 413 446 du 18/04/2016
 Koeman ne dirait pas  non au Barça Le FC Barcelone rembarre à nouveau
Koeman ne
dirait pas
non au
Barça
Le FC
Barcelone
rembarre
à nouveau

Invité à donner son avis sur un éventuel retour à Barcelone, l'en- traîneur de Southampton a ouvert la porte à cette possibilité. "Si je dois retour- ner à Barcelone ce sera comme se sentir chez soi. Nous avons une relation fantas- tique. Nous avons passé un grand moment ensemble, et si

un jour j'ai la pos- sibilité d'entraî- ner ce club, bien sûr que j'aimerais

y aller", a confié le technicien néerlandais dans des propos relayés par le

Daily Mirror après

le nul des Saints

sur le terrain d'Everton (1-1) dans le cadre de la 34e journée de Premier League.

Une

bataille

pour

Cuadrado !

Auteur d'une

excellente saison

à la Juventus, où il est prêté par Chelsea, Juan Guillermo Cuadrado (27 ans) attise de nouveau la convoitise. La Juventus aimerait