Vous êtes sur la page 1sur 5

MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE REPUBLIQUE DE COTE D’IVOIRE

Union-Discipline-Travail
DIRECTION REGIONALE D’AGBOVILLE

SSSSS DE L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET


INSPECTION
PRESCOLAIRE D’AGBOVILLE-3

CELLULE DE LA PEDAGOGIE ET DE LAFORMATION


CONTINUE

ANIMATION PEDAGOGIQUE DE
secteurs
THEME LES ACTIVITES D’EVALUATION
(Formation Par Compétence)

ANIMATEURS

ARRA ARRA, Conseiller pédagogique


KOUADIO ROUMON Jacques, Conseiller pédagogique
ABROH TOBA WILLIAMS, Conseiller pédagogique
KOUAKOU OUSSOU Bernard, Conseiller pédagogique
KOFFI MONOGBA, Conseiller pédagogique
COMMENT ELABORER UNE FICHE DE SEANCE (fiche d’activité
d’application) EN FPC ?

- Identifier la discipline et bien cerner la compétence disciplinaire (CD)


- Identifier la compétence de base (CB)- le thème –la leçon – la séance.
- Identifier le tableau de progression de la discipline et les contenus
d’enseignement/Apprentissage/Evaluation.
- Relever les termes appartenant à la séance du jour
- Compléter le réseau des savoirs et l’ en tête de la fiche puis la rédiger

b) L’intégration en FPC

L’intégration est la consolidation des différentes habiletés (savoirs – savoir-faire –


savoir-être). Nous allons examiner deux types de situations d’intégration :

1- les activités d’intégration (j’utilise mes acquis)

Cette phase se situe à la fin de plusieurs séances ou du moins à la fin d’une leçon.
C’est la phase qui permet à l’enseignant de vérifier si les habiletés ( savoirs- savoir-
faire – savoir –être ) qui ont fait l’objet de la séance, ont été intégrées par les
apprenants. Cette phase consiste à mettre en relation les habiletés (S-SF-SE) les unes
avec les autres dans une activité.
- Effectuer les transferts disciplinaires et / ou interdisciplinaires ;
- Développer une situation d’intégration c'est-à-dire résoudre le problème posé ;
- Remédier aux lacunes.
- Mobiliser les savoirs (S-SF-SE)

2 les activités de situation-problème ou activités de situation-problème


d’intégration

C’est une activité qui amène l’élève à mobiliser ses acquis ( S-SF-SE) en vue de
résoudre des problèmes de vie courante. Elle sert à exercer ou à évaluer une compétence
disciplinaire (CD) ou une compétence de base/ un thème et à vérifier si les habiletés et les
capacités ont été bien assimilées. C’est une activité qui se fait à la fin d’un thème ou d’une
compétence de base ou bien à la fin de toutes les leçons du thème.
- l’élève est acteur dans cette activité.
- Elle possède un caractère significatif ;
- Elle est complexe mais pas compliquée.
- Elle dépourvue de tout outil pouvant donner de résolution au problème ;
- Elle peut comporter un distracteur dans l’énoncé ;
- Elle comporte une consigne qui précise l’ensemble des tâches à effectuer par
l’élève ou trois consignes indépendantes les unes des autres, dans sa présentation :
- Elle énonce la compétence de base.
COMMENT ELABORER UNE FICHE D’ACTIVITE D’INTEGRATION OU DE
SITUATION PROBLEME ?
- Identifier et bien cerner la CD – le thème – la leçon – Savoirs
- Choisir une situation de vie de l’élève (tenir compte de l’environnement et de
pertinence de l’activité)
- Donner des consignes claires et précises.
Il faut toujours prendre en compte les caractéristiques suivantes :
- un contexte
- une situation réelle et réaliste
- une situation posant un problème à résoudre
- une situation significative et s’adressant à l’élève
- une situation prenant en compte la compétence à évaluer
- la présence d’un distracteur pour la situation problème
- une situation complexe et non compliqué
N.B : Après une séance d’activité d’intégration, on fait une remediation qui consiste à
corriger les erreurs fréquentes commises par les élèves lors d’une production écrite ou orale.

Les étapes d’une remédiation


- Identification des erreurs fréquentes
- Descriptions des erreurs
- Recherche des sources d’erreurs
- Mise en place d’un dispositif de remediation (exercice à prévoir)
- Vérification de la remediation.
Les outils d’Evaluation
Il existe deux principaux types d’évaluation utilisés en activités d’intégration et en
situations problèmes qui sont les critères et les indicateurs :
Un critère est la qualité que l’on attend de la production d’un enfant. Le critère permet à
l’apprenant de savoir sur quoi il sera évalué.
C’est un élément d’appréciation de l’atteinte ou la maîtrise de la compétence.

Il existe deux sortes de critères :


- les critères minimaux : ce sont les qualités que l’on attend de la production de
l’apprenant pour le déclarer compétent. Ces critères comptent pour trois quarts
(3/4) de la note et sont à la portée de l’élève moyen
- Les critères de perfectionnement : ils attestent une maîtrise au-delà de la moyenne.
Ils comptent pour un quart (1/4) de la note. C’est l’effort supplémentaire demandé
au plus fort.
Notons que les critères sont portés sur la feuille de devoir ou sur la feuille de composition.
Un indicateur est un indice observable d’un critère. Il permet d’opérationnaliser le critère.
Les stratégies d’Evaluation
- Evaluation formative
- Evaluation sommative
- Remédiations
- Auto-évaluation
- Evaluation par les pairs
- Evaluation par le maître
- Activité d’intégration
- Situation problème

LES CARACTERISTIQUES DE CHAQUE ACTIVITE

Questions Activités Activités Situation problème


d’Application d’intégration
Une habileté de Au moins deux Plusieurs habiletés se
la leçon ou (2) habiletés de rapportant à au moins
d’une séance. la leçon ou de la deux (2) leçons d’un
Sur quoi portent ces (A la fin d’une séance. thème ou d’une
activités ? séance ou L1 (S1, S2, S3) Compétence de Base
d’une (A la fin d’une (CB).
séquence de leçon) L1 (S1 – S2)
cours) L2 (S1, S2, S3)
L3 (S1)
Quelle est la forme Précise et Elles doivent être Elles doivent être
de la consigne ? ferme précises précises et englobantes.
Elle comporte Au plus deux (2) Au plus deux (2)
Quel est le nombre une seule habiletés habiletés
de consignes ? consigne (2 consignes) (2 consignes)
simple (avec un
verbe d’action)
Comportent-elles des Non Oui Oui
critères Critères mais pas Critères + distracteur
d’évaluation ? de distracteur
CONCLUSION

L’efficacité de la formation par compétence repose sur trois spécificités :


- une pédagogie intégratrice dans laquelle l’évaluation permet à l’élève de construire
ses acquis. Cette pédagogie vise au développement total de l’élève.
- Une pédagogie de l’évaluation nécessaire à l’apprentissage ; l’enseignant évalue le
travail fourni pour s’assurer que l’apprenant n’a pas refait les mêmes erreurs. Avec
la FPC, c’est le niveau de maîtrise d’une compétence par l’apprenant qui est évalué
et non sa performance qui est comparée à celle des autres apprenants
- Une pédagogie du développement total ;
La formation par compétence vise à développer chez l’apprenant des savoir – agir
complexes pour résoudre des problèmes de la vie courante en vue de son insertion
harmonieuse dans la société.