Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Avec le soutien de l'Ambassade du Cameroun à Paris

Du 28 novembre au 04 décembre 2016
Hôtel Costa Blanca - Kribi - Cameroun
Contact :
Galerie Carole Kvasnevski - 39 rue Dautancourt - 75017 Paris - France
tel : 33(1)6.50.58.94.96 mail: conambele@yahoo.com - wwwkribifestivart.com
1

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Communiqué de presse

p3

Editorial de Carole Onambélé Kvasnevski, fondatrice de la galerie Carole Kvasnevski

p4

Kribi, festiv'art, un événement multiculturel

p5

Kribi, une ville balnéaire en plein essor

p6

LES ARTISTES
PEINTURE - CERAMIQUE
Bayo

p7

Simon Binna

p9

Jo Di Bona

p 11

Théodore Edoa

p 13

François Fouda

p 15

Pascal Koloko

p 17

Pat Masioni

p 19

Carole Onambélé Kvasnevski

p 21

Tarek

p 23

BANDE DESSINEE - ILLUSTRATON
Pat Masioni

p 19

Antonia Neyrins

P 25

Tarek (Scénariste)

p 23

PHOTOGRAPHIE
Karine Paoli

p 27

DESIGN
Rafaele David

p 29

Violaine Weisgerber

p 30

Les événement et soirées spéciales

p 31

Informations pratiques

p 32

Partenaires

p 33

2

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

festival international d'art contemporain et du design
du 28 novembre au 04 décembre 2016
1ère Conférence de presse au Cameroun :
Hôtel Costa Blanca à Kribi mardi 25 avril à 11h00
Visite presse de l'exposition 28 et 29 novembre
Faire rayonner l'art contemporain, échanger et promouvoir les talents d'Afrique
et d'Europe en offrant une plateforme d'exposition internationale au Cameroun
dans la station balnéaire de Kribi, voilà la volonté de l'organisatrice et galeriste
Carole Onambélé Kvasnevski.

3

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Qu' y a t-il de plus beau que de relever un défi lorsque celui-ci porte en son
cœur, un festival international d'art sur le continent africain au Cameroun !? Qui dit
DEFI, dit engagement et action !
Un engagement: celui de mettre les artistes et leur Art à l'honneur, se tourner
vers le public avisé et amateur, engager un débat basé sur l'échange et la multi
culturalité pour nous rappeler que la création est essentielle à la vie d'un peuple et
au bon développement d'une civilisation.
Une action: faire de ce festival une référence en Afrique, au Cameroun la terre
où je suis née. Nager à contre courant, remonter un fleuve pour revenir à sa source
et partager toute la richesse de ce pays avec les artistes qui m'accompagnent pour
cette première édition. Avec un taux de croissance supérieur à 5% en 2015, l'enjeu
camerounais est économique mais la culture joue un rôle de premier plan, comme
acteur à part entière de la société. La bonne réussite de ce festival doit donc
associer tous les protagonistes de la société camerounaise pour faire de cet
événement un exemple, une vitrine ouverte sur le monde.
Je reste convaincue que l'exercice d'une discipline artistique, le contact avec
les œuvres, la rencontre avec les artistes et la participation à des actions culturelles
permettent le développement d'un pays.
Le continent africain passionne ! Les nombreuses expositions le démontrent
(Beauté Congo à la fondation Cartier Paris, Lumières d'Afrique au théâtre Chaillot à
Paris, la foire 1:54 à Londres, la 12ième édition de la biennale de Dak'art) ainsi que
les nombreuses revues qui consacrent régulièrement des articles sur l'art africain.
Redonnons à César, ce qui appartient à César, en organisant des festivals
internationaux en Afrique ! Suivons la voie de pays Africains qui l'on déjà initiés et
construisons ensemble au Cameroun cette belle histoire !
Je fais le souhait que cet événement soit un moment festif, d'échanges et de
dialogues autour d'un socle commun qui nous unie : la création artistique.
Vive l'amitié entre le Cameroun et la France, vive l'Art et vive le Kribi festiv'art !

Carole Onambélé Kvasnevski
Fondatrice de la galerie Carole Kvasnevski.
4

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

le KRIBI FESTIV'ART : 1ERE EDITION se déroulera sur 7 jours du 28
novembre au 04 décembre 2016 à l'hôtel Costa Blanca dans la ville balnéaire de
Kribi au Cameroun. Il regroupera une vingtaine d'artistes internationaux du
Cameroun, d'Afrique et d'Europe. L'évènement sera pluridisciplinaire. Il mettra à
l'honneur l'art contemporain et le design.
Le but est de regrouper, dans un cadre inédit, des artistes Camerounais et
internationaux afin de promouvoir l'échange culturel grâce à l'apport d'artistes issus
d'horizons divers et de différentes cultures.
Le Cameroun doit être le cœur de l'Afrique pour faire vibrer et résonner l'art
contemporain dans le monde. Il doit être ses poumons pour offrir à la jeunesse et à
son peuple les moyens d'exprimer toute sa créativité. Le Cameroun doit avoir le
regard tourné vers l'avenir en permettant la promotion de l'Art et des rencontres
uniques, lui conférant ainsi une visée internationale.
Ce festival proposera un panel riche en diversité: des artistes professionnels
peintres, des designers, des auteurs de bande dessinée, un céramiste, une
illustratrice et une photographe.
Cet événement sera quotidiennement constitué d'animations artistiques,
performance live, rencontre avec les artistes et tables rondes.
Le KRIBI FESTIV'ART contribuera de manière significative à démocratiser l'art
qui est un vecteur essentiel de développement. L'entrée sera libre et gratuite pour les
visiteurs.
Il contribuera au développement des commerces de proximité, de l'hôtellerie
et de la restauration. la ville balnéaire de Kribi pourra jouir de la résonnance d'un
événement international.

5

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Kribi viendrait de Kiridi qui signifie « hommes de petite taille » en langue
Batanga. A l’origine, la ville était en effet habitée par les pygmées. D’autres attribuent
le nom de Kribi à une déformation de « Kikiribi », expression portugaise qui désigne
un personnage petit, trapu et velu.
Kribi la belle, la « Riviera camerounaise » comme on la surnomme aujourd'hui est la
première ville touristique du Cameroun. Elle est le lieu de villégiature des visiteurs
nationaux et internationaux grâce à ses plages de sable fin, ses cocotiers, son soleil,
ses hôtels et restaurants qui s'étendent le long de l'océan atlantique.
Dorénavant Kribi n'est plus uniquement un spot touristique. Elle est amenée,
comme le souligne de nombreux analystes économiques, à devenir le futur poumon
de l’économie camerounaise. Les ambitions du gouvernement camerounais pour
cette ville, située à environ 150 km de Douala, laissent penser qu’au cours des
prochaines années, à défaut de devenir le futur pôle économique du Cameroun, Kribi
sera l’un des maillons essentiels de l’économie nationale.
Le déclencheur de cette mutation progressive de la ville côtière de Kribi est, à
n’en point douter, son port en eaux profondes, dont la mise en service est annoncée
pour bientôt. Autour de cette infrastructure portuaire, en effet, se greffent de
nombreux projets dans des domaines aussi variés que les mines, l’industrie lourde,
l’énergie, la construction automobile, les télécommunications, l’industrie ferroviaire,
les travaux publics, etc.
C'est dans cette énergie, cette idée de mouvement, que le KRIBI FESTIV'ART
s'articule. Regrouper dans un cadre inédit et paradisiaque toute la richesse et la
diversité que compte le Cameroun, sa diaspora en y associant des artistes
internationaux afin de montrer que la culture a un rôle central et majeur à jouer !
L'hôtel Costa Blanca se situe à Mpolongwé: un hôtel de charme où la
modernité se marie parfaitement avec les traditions locales. Ce lieu permet
d'accueillir le festival à l'intérieur ainsi qu'à l'extérieur via des stands d'exposition.
En outre, grâce à ses espaces privatisés, l'hôtel permet aux artistes, amateurs et
collectionneurs d'art de se rencontrer dans un lieu privilégié.

6

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

BAYO
Dieudonné Patience BAYOKOLAK , Jeune artiste camerounais qui est né dans la petite ville de Mbalmayo en mai
1984. Issu d’une famille nombreuse, bayo de son nom d’artiste a très tôt été initié à la création artistique par
ses parents. Il prépare actuellement un MASTER en arts plastiques à l’Université de Yaoundé I. Bayo vit et
travaille dans son atelier à Yaoundé
En 2015, il reçoit le premier prix peinture du centre culturel Camerounais.
L’artiste est un visionnaire, une vitrine qui traduit et transmet au quotidien le développement de son fond
interne. La transmission de cet ensemble d’émotions se fait par un langage qui se veut universel : la peinture.
Elle est ce moyen d’expression qui admet évasion et enthousiasme. Tout artiste développe alors une démarche
créatrice qui accompagne sa production afin de lui conférer un style artistique.
Notre recherche artistique au quotidien vient répondre à une préoccupation personnelle « l’équilibre, l’équité
». Ce concept pour nous constitue un socle dont l’homme a besoin d’avoir pour se mouvoir.
Les nombreuses injustices connues par le monde, la marginalisation de l’Homme par l’Homme interviennent
comme des interrogations pouvant orienter la recherche de l’équilibre. Les couleurs, les formes les lignes les
objets pour nous sont des diffuseurs d’information dont l’énergie est donnée par l’artiste.
il a développé la « fragmentation de la forme et la couleur ». Elle laisse libre choix au public de se prêter à
cette palette chromatique et formelle.

7

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

BAYO

Hommage Africain, 2014
Conflit de génération, 2014

Peintures urbaines
8

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

SIMON BINNA
Né à Douala au Cameroun en 1966, les objets étaient un moyen de jeu incroyable, la boue, les fils de fer, les
boites de sardines devenaient une création, un moment agréable de courir sous la pluie. Les matériaux
expriment pour l'artiste la relation à son existence, à la survie, et à la mémoire.
L'artiste s'adonne à différentes technique comme la lithographie en prenant un carton ou un contreplaqué,
mettant de la peinture, grattant rapidement, il pose une feuille ou un tissu blanc, et par frottement fait
ressortir l'œuvre. Il utilise aussi différents médiums comme les copeaux de bois mélangés à des piments ocres
jaunes ou rouges, la semoule de blé dur ou le charbon de bois.
C'est à Paris que Simon Binna est remarqué pour son travail.
Depuis, ses œuvres sont détenus par des collectionneurs du monde entier.
L'artiste travaille par série, il consacre sa peinture aux femmes enceintes, il cherche à obtenir la fusion et la
lumière au même moment, recherche délicate, surtout sur la tonalité des bleus, la transparence des
vêtements au corps nu chair toile. Il abordera sa vision de la BD, de la vie et de la matière.
Il participe à de nombreuses expositions personnelles et collectives.

Galerie Artistic Garage. Performance de Simon Binna et Pascale Fournier

9

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

SIMON BINNA

Femmes, 2015

BD, 2000

10

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

JO DI BONA
Jo Di Bona est un artiste de tout juste 40 ans né dans la banlieue Parisienne. Dès le début des années 90’ Jo a
fait ses armes artistiques sur murs et trains aux côtés de Nestor & Lek, avec leur team VF. Fervent adepte du
Graffiti, Jo va s’en éloigner petit-à-petit et créer ce qu’il appellera par la suite le «POP GRAFFITI», mélangeant
collages, diverses influences du Graffiti, mais aussi de la culture Pop dont il s’est profondément imprégné.
Dans ses œuvres, Jo rend hommage aux icônes et grands personnages de l’histoire, travaille sur des portraits
d’anonymes, tout en faisant des clins d’œil à d’autres artistes qui lui sont chers. C’est avant tout, cette liberté
de créer qu’il aime et à laquelle le «POP GRAFFITI» lui donne accès.
Après avoir terminé l’année 2014 en beauté avec le 1er Prix du Graffiti à la Fondation EDF, de nombreux
projets d’expositions, de performances et de fresques murales se sont enchainés depuis.
Propulsé sur le devant de la scène Graffiti en figurant dans de nombreux ouvrages sur le sujet, l’année 2016
commence bien pour Jo puisqu’il réalise la couverture du magazine culte « PARIS TONKAR ».
Il est cité par le site de référence ARTSPER parmi « Les 10 artistes à suivre absolument en 2016 », il fait la une
du prestigieux NEW YORK TIMES pour son mur hommage réalisé au PETIT CAMBODGE… pour cet artiste dont
la générosité est à la hauteur de son talent car « le plus important à ses yeux, c’est le partage. »
Quelques dates :
En 2016, Réalisation de plusieurs grands murs pour le projet « Exils Syrien » avec PREMIÈRE URGENCE
INTERNATIONALE, Paris
En 2015, Décembre 2015 – exposition & vente aux enchères 70 ART FOR HAITI pour les 70 ans du SECOURS
POPULAIRE avec AGNES B à la Galerie W, aux côtés de Plantu, Speedy Graphito, Ludo Basto…
Octobre 2015 – performance live pour ROAD TO MUKONO avec Hopare et Brok au Quartier Général, Paris.
Août 2015 – réalisation d’une grande fresque pour le FESTIVAL ROCK EN SEINE, Saint-Cloud.

11

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

JO DI BONA

"Wall of love" - N.Y TIMES 12 février 2016

MADIBA IS SO POP! by Jo Di Bona - 2015
100x100 technique mixte sur toile

12

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

THEODORE EDOA
Né le 23 mars 1985 à Mbalmayo Artiste plasticien Infographe il vit et travaille à Yaoundé.
Après sa formation à l’école de beaux-arts de Mbalmayo et quelques années à l’université, il fait ses premiers
pas d’artiste- peintre au Club des Arts plastiques de l’UYI.
Parallèlement il suit une formation en Infographie. Il enchaine plusieurs ateliers notamment à l’Institut
GOETHE, l’Ambassade d’ Espagne, le Centre Culturel français et pendant 3 ans a l’atelier d’Emile YOUMBI.
Il murit son envie de devenir artiste peintre.
3eme prix au concours national de peinture lancé par le centre culturel Camerounais sur le thème
(Renaissance et innovation culturelle) (2015)
Résidence artistique dans l’atelier de l’artiste BAYOKOLAK sur le thème « l’éclosion
de l’art au Cameroun» (2015)
Exposition collective à l’ambassade des Etats-Unis sur le thème l’Amérique (2014)
Exposition individuelle à l’Institut Français Camerounais IFC « Jungle Urbaine » (2013)

13

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

THEODORE EDOA

14

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

FRANCOIS FOUDA
François OWONO FOUDA est un artiste plasticien polyvalent d’un talent redoutable.
Après l’obtention de son C.E.P.E (certificat d’études primaires élémentaires) au cours des années 1995 ; il
s’inscrit au collège CETIA NINA GIANNETTI, la seule école d’art de la sous région. Il passe son C.A.P. (certificat
d’aptitude professionnel) option décoration, ensuite le probatoire AF1 option céramique et enfin le
baccalauréat AF1 option céramique.
Malgré des relations conflictuelles avec ses parents, il s’inscrit en 2008 à l’université de Yaoundé I au
département des arts et archéologies, section arts plastiques et histoire de l’art. Il obtient une licence en arts
plastiques et histoires de l’art.
Il poursuit parallèlement ses études en master I à l’université de Yaoundé I et à la L.A.B.A (libera accademie di
Bell arti) d’Italie. Il est en ce moment inscrit en thèse du troisième cycle et déjà responsable communication ;
marketing et production de l’unité céramique dans son ancien établissement (IFA) de Mbalmayo.

15

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

FRANCOIS FOUDA

16

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

PASCAL KOLOKO
Pascal Koloko dit "PAKO" ou le «Caméléon Art» est né au Cameroun, à Douala. Ses racines sont encrées dans
les hauts plateaux de l’ouest du Cameroun, chez les Bamiléké. Arrivé à Paris en 1980, il s’installe à Lille en
1987. C’est d’abord sa grande sœur qui l’initie à l’art et particulièrement à la peinture. Il se découvre alors une
vraie passion et même une révélation pour l’art plastique.
Pako va d’abord commencer à peindre sur papier qu’il posera ensuite sous verre, puis viendra le travail sur
toile et sur bois. Au fur et à mesure, l’artiste peintre deviendra artiste-créateur à part entière. En 2005, Pako
créait sa propre marque de vêtements « Caméléon Art» et lance un concept inédit et original: les expovernissages en défilé, mêlant tour à tour en exposition, la peinture acrylique sur toile, au défilé par la peinture
sur vêtements.
Les créations de Pako, véritables pièces uniques, s’adaptent partout, les couleurs laissent exprimer une
expressivité flamboyante, propre à l’artiste. Elles se couchent sur le support toile, tissu, bois ou encore sur de la
vaisselle. Les magnifiques motifs d’inspiration ethniques, redonnent ses lettres de noblesse au continent mère :
L’Afrique.
Ils côtoient des caractères abstraits qui deviennent sublimés par le pinceau de l’artiste.

17

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

PASCAL KOLOKO

18

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

PAT MASIONI
Né en R.D. Congo, Pat MASIONI a étudié l'architecture d'intérieur à l'Académie des Beaux-arts de Kinshasa
d'où il sort diplômé avant de devenir le dessinateur attitré des Editions St-Paul Afrique à partir de 1985. Ainsi,
durant plusieurs années, il va forger un premier aspect de son style en réalisant un grand nombre d'albums à
vocation réligieuse et en illustrant les manuels scolaires, ainsi que les romans des écrivains Zamenga
Batukezanga et Djungu-Simba, édités par les éditions Médiapaul de Kinshasa. Au bout de 15 ans de travail
acharné et d'une quinzaine de titres distribués dans toutes les paroisses catholiques du Congo, Pat Masioni
dépassera le cap des 250.000 exemplaires vendus.
Membre co-fondateur de l'association ACRIA, il sera Directeur artistique d'Afro BD et Directeur artistique des
trois premiers Salons africains de la Bd organisés à Kinshasa.
Caricaturiste réputé dans "Le Palmares", il réalisera entre autre,la série "Samba Diallo" pour "Planète jeunes".
Après avoir créé des albums pour enfants, dont "Maxou", il élargira l'audience de ses lecteurs en réalisant une
BD pour adultes, "Le Fugitif", et dessinera "Niota", une histoire qui sera primée et publiée en 2000 dans
l'album collectif " A l'ombre du Baobab", édité par Equilibre et Populations à Paris. lauréat de "Comics africa"
en 2002 à Bologne pour " Ô mon Pays" et sacré Meilleur auteur de BD au Festival Immagine à rome en 2003, il
réalise " L'Appel", un album publié par les éditions Lai-Momo dans le cadre du projet " Valeurs communes",
soutenu par l'union Européenne. Il collabore régulièrement avec " Le GRI-GRI international" édité en France
où il manifeste un autre aspect de son talent dans de féroces caricatures politiques qui font la joie des lecteurs
de ce journal pan-africain.
Depuis 2002, Pat MASIONI vit à Paris où sa notoriété atteint en 2005 une dimension internationale dès la
publication retentissante aux éditions Albin Michel du premier tome de sa Bd, réalisé en collaboration avec
Grenier et Ralph, " RWANDA 1994, Descente en enfer". Et le deuxième tome en 2008 aux éditions Glénat /
Vent des savanes, " RWANDA 1994, Le camp de la vie". C'est une série sans concession sur les terribles
évènements qui ravagèrent le Rwanda car, au vu des planches, le réalisme exacerbé et la maîtrise du trait dont
il fait preuve situent sans conteste Pat MASIONI parmi les plus grands dessinateurs de la BD contemporaine.
sa remarquable participation à l'album collectif " Là-bas... Na poto...", réalisé pour la Croix Rouge de Belgique
et de RDC, n'en a que plus de prix.
En octobre et novembre 2009, Pat Masioni fait paraître ses nouvelles planches dans la série The Unknown
Soldier publiée aux États-Unis par les éditions Vertigo Comics (DC comics). À ce titre, Pat Masioni est le
premier auteur de bande dessinée noir africain à être publié aux États-Unis. Il a été récompensé du 1er prix
2010 au Glyph Comics Awards.

Illustration pour Njinga Mbandi, reine du Ndongo et du Matamba (Unesco) 2014
19

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

PAT MASIONI

Soldat inconnu, Vertigo, DC comics

Rwanda 1994, Albin Michel

20

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

CAROLE ONAMBELE KVASNEVSKI
Carole Onambélé Kvasnevski est née au Cameroun où elle y passe une longue partie de son
enfance.
Elle puise dans le sol argileux ses premières inspirations. L’éclat de la Nature et les pigments fauves
de la terre donneront les tons futurs à sa passion des couleurs. Elle grandit dans son village d'Ebang
Mengong. Ses premières rencontres picturales qui la marqueront à jamais se feront auprès de son
oncle le philosophe Jean-Baptiste Obama.
Elle arrive en France à l'âge de 10 ans et très vite elle se passionne des maîtres impressionnistes et
de l’art abstrait. Replongeant dans ses racines, aujourd'hui, ses recherches artistiques mélangent
différentes techniques qui forment ce qu'elle appelle son "métissage pictural".
Carole Onambélé Kvasnevski sculpte dans la toile des totems, des fleurs hybrides, des empreintes,
des formes géométriques, des visages ancestraux qui nous conduisent vers des lieux profonds et
inconscients. Sa palette de couleurs exprime la vie et l’amour en chacun de nous.
L’huile épouse les mouvements et les sillages de chaque œuvre, l'artiste délivre une clef que chacun
aura la liberté de saisir.
Elle participe jusqu'en 2010 à de nombreux événements puis ouvre son atelier galerie d'art à Paris
dans le 17ieme où elle y accueille artistes et élèves. En 2015, elle présente à l'UNESCO pour la
semaine de l'Afrique son nouveau projet intitulé : #100foulards.
En abordant son nouveau projet #100 foulards, l’artiste peintre Carole Onambélé Kvasnevski fait
écho à ses souvenirs d’enfance et en tant que femme renvoie sa perception de l’objet, son
esthétique au monde actuel et à la transformation du mot foulard que certains mouvements
tentent de réinscrire dans l’esprit populaire. Elle lève le voile sur la tentative de détournement de ce
mot en mettant en éclat et en couleurs ces femmes anonymes au centre du tableau. Leur foulard
devient un étendard, un symbole ostentatoire pour la liberté.

Unesco, inauguration de la 34ème Conférence générale de l’UNESCO
par S.E M. le président de la république du Cameroun Paul Bya

21

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

CAROLE ONAMBELE KVASNEVSKI

#100 foulards,
Acrylique, Posca, feuille d'or et
huile sur toile. 2016

Vieille dame

22

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

TAREK
« J’ai commencé à peindre sur toile en 1990, après avoir pratiqué le graffiti à partir de la fin 1985.
J’ai plus ou moins continué le graffiti jusqu’en 1992, soit un an après la sortie de mon livre Paris
Tonkar. La photographie est devenue ma priorité artistique à partir de 1991. Malgré tout, j’ai
continué à peindre et à dessiner durant toute cette période. En 2010, j’ai décidé de montrer mon
travail sur toile et sur d’autres supports car je considère qu’après plus de 24 ans de pratique, j’ai
atteint une certaine forme de maturité qui me plait et que j’ai envie de partager avec le public. »
Tarek Ben Yakhlef alias Tarek
Tarek est né à Paris au début des années 70, Tarek ne cesse d’explorer de nouveaux horizons à
travers l’écrit et l’image. Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar
magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe.
Depuis 1999, Tarek a écrit plus d’une soixantaine d’albums chez plusieurs éditeurs pour lesquels il a
rencontré l’adhésion du public et a remporté de nombreux prix dont le Saint-Michel du meilleur
scénario en 2007 pour sa série Sir Arthur Benton. Cette même année, son travail sur cette série a
fait l’objet d’une grande exposition de 200 m2 au Mémorial de Caen durant quatre mois : c’était la
première fois qu’une bande dessinée était ainsi mise en valeur dans un lieu d’histoire et de
mémoire. Ses albums BD jeunesse sont régulièrement utilisés dans les écoles et dans les parcours de
lecture depuis 2004. Il donne régulièrement des conférences sur la bande dessinée, l’histoire et l’art
contemporain.
Tarek a également publié un album de bande dessinée avec Seb Cazes au dessin aux éditions du
Moule à gaufres intitulé Le Concierge. L’accueil du public et de la presse ont été unanimes pour
saluer l’audace et la qualité de cette histoire. Au même moment, il a exposé en France dans de
nouvelles galeries d’art, participé à des ventes aux enchères à Lyon et à Paris chez Artcurial.
Il participe à de nombreuses manifestations d’art urbain en France et en Grèce. Ses collages sont
visibles au quatre coins du monde ! Depuis septembre 2013, la galerie 203 située à Montréal le
représente au Canada… Concernant la bande dessinée, cette année marque aussi une nouvelle
étape puisque certains de ses albums sont disponibles en langue anglaise. Entre 2013 et 2014, il
expose ses peintures à deux reprises à New York où il se rend pour un live painting… L’Urban galerie
située à Paris et la galerie Cognac art accueillent ses dernières œuvres en volume ainsi que des
peintures grands formats. Plusieurs de ses peintures rejoignent des collections privées d’entreprises
et des institutions publiques (musées et villes).

23

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

TAREK

Mask, acrylique & posca 2015

Spray, 2016

Burlesque show, acrylique & posca, 2014

24

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

ANTONIA NEYRINS
Après des études commerciales (prépa HEC, Ecole Supérieure de Commerce) et une formation
parallèle aux beaux Arts de Versailles et à l’Ecole d’Arts Appliqués Duperré à Paris, Antonia a travaillé
16 ans en Ressources Humaines Internationales à l’Ambassade des Etats Unis à Paris. C'est en 2003
qu’elle décide de se tourner définitivement vers le monde artistique, en exposant ses premiers
carnets de voyage au RDV des Carnets de Voyage de Clermont Ferrand où elle a été récompensée
par le public trois années de suite.
Bilingue francais/ américain et de langue paternelle espagnole, grande voyageuse (près de 50 pays
et de nombreux continents parcourus, Afrique, Asie, Océan Indien, Caraïbes, Polynésie, Etats-Unis,
Amérique du Sud, Europe), à l'âme hybride de journaliste et d' ethnologue, ses carnets sont un
hymne à la couleur et à la multiplicité des techniques (aquarelle, pastel gras, calligraphie, collages et
récupérations).
Publiée aux éditions Sepia, du Jasmin et Alternatives, Antonia expose régulièrement ses carnets
originaux dans les médiathèques en France métropolitaine et d’Outremer (Mayotte) et à l’étranger
où elle est régulièrement invitée par des Instituts Français. Elle anime de nombreux ateliers de
carnets de voyage avec des scolaires et des adultes (bibliothèques et milieu carcéral) en France
(métropolitaine mais aussi d’Outremer) et à l’étranger (Mali, Italie, Bénin, Inde, Maroc, Grèce...)

25

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

ANTONIA NEYRINS

26

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

KARINE PAOLI
La photographe Karine Paoli est née et vit à Paris.
Elle a transformé son hyperactivité en art. Débordante d’énergie, passionnée par le monde et ceux
qui le composent, elle saisit les instants : moments de bonheur, tranches de vie, images furtives. Son
œil aiguisé est en permanence à la recherche d’histoires uniques du quotidien; aucun endroit ni
pays n’échappe à sa curiosité. Ses collections sur New York, Londres, Tokyo, Paris ... en témoignent.
Présidente de l’Association «Paris Artistes», Karine expose aussi régulièrement ses œuvres en
galeries , participe à des salons de la photo, notamment le « Salon Art en Capital » où elle a obtenu
en 2012 la médaille d’argent dans la section photographies des Artistes. Elle a également fondé le
HUG ME Concept comme un véritable projet de vie, avec à son actif plus de 2300 personnes,
anonymes ou célèbres, prises dans des lieux variés, à des périodes diverses … mais avec néanmoins
un dénominateur commun : le témoignage de son amour à l’autre .
En Janvier 2015, Karine est devenue la 1ère Femme Ambassadrice pour la société américaine PNY.
Cette même année, elle a été sélectionnée pour participer au Festival International de la Photo en
Corée du Sud (Séoul).
Cette artiste pose son regard très féminin et contemporain sur une société en perpétuel
mouvement et nous en propose sa vision urbaine et décalée..

27

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

KARINE PAOLI

BROOKLIN BRIDGE REFLECTION - SÉRIE NEW-YORK

MISS AMY - SÉRIE LONDON

28

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

RAFAELE DAVID
La designer Rafaële DAVID s’est faite remarquée par sa façon particulière d’articuler nouveaux
usages et formes familières, matériaux naturels et innovation technologique.
De 1999 à 2004, elle est responsable marketing et design de services chez Freever, une start-up de
services de divertissement sur téléphone mobile. Après avoir été diplômée à Strate Collège en 2006,
elle lance son entreprise, az&mut, à travers laquelle elle produit ses propres créations ainsi que des
projets pour ses clients comme SERAX, La Pierre de France, MERCI, Coming B.
Son travail a été exposé dans différents musées comme la Cité des Sciences/La Villette (France), le
MUDAC (Suisse), le Gent Museum, le Pavillon France à l’Exposition Universelle de Milan (Italie).
Depuis 1993, elle poursuit son exploration de la céramique : modelage à la pince, au colombin ou à
la plaque, tournage, émaillage, techniques de cuisson variées. Elle a ainsi participé en 2005 à
l’exposition collective «La terre dans tous ses états» avec 10 pièces de céramique en grès émaillé.
Fin 2014, az&mut créé az&mut design lab pour répondre aux demandes de ses clients qui
apprécient ses recherches de nouvelles propositions sur les usages, les matériaux, les process.

29

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

RAFAELE DAVID

30

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

VIOLAINE WEISGERBER
Le travail de la designer Violaine Weisgerber touche au design d’espace de manière large :
elle conçoit, aménage, dessine et scénographie le volume dans sa globalité. Après avoir été
diplômée de l’ENSAAMA Olivier de Serres Paris en 1999, elle crée sa propre micro structure
qui lui permet de développer son savoir-faire et son réseau, l’amenant ainsi à travailler pour
des clients comme Bolloré, Cartier, Vulli, Sony, Lancaster, ….
Elle développe une polyvalence métier qui lui permet de toucher à de nombreux domaines :
boutiques, bureaux, hôtellerie, design mobilier, appartements, vitrines ou encore stands
d’exposition. Elle travaille de manière autonome ou bien collaborative selon la demande, en
proposant des solutions innovantes, personnelles et créatives aux projets.

31

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

VIOLAINE WEISGERBER

Restaurant Bolloré

Stand Ingénico
32

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Présentation du programme de la semaine
Lundi
Inauguration du festival :
Présentation des stands avec les officiels et la presse Live art : performance live d'artiste sur mur en extérieur
Diner de gala en soirée
Mardi
Ouverture au public
Rencontre presse et artistes
Soirée VIP d'ouverture
Mercredi - Jeudi - Vendredi
Rencontres et tables rondes avec les écoles d'art
(Yaoundé; MBalmayo ; Douala)
Samedi
Performance live art
Soirée VIP de clôture

La programmation s'étoffera au fil des mois : le détail des tables
rondes (sujets, participants, horaires); performance live et soirées
spéciales feront l'objet d'un communiqué détaillé 1 mois avant le
début du festival.
33

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Entrée libre/gratuit au festival du mardi au samedi
Hotel-Restaurant Costa Blanca
B.P.: 903 Kribi-Cameroun
Tél. : (00237)242 04 39 07 - (00237)694 24 95 71

Galerie Carole Kvasnevski
39 rue Dautancourt
75017 Paris - France

Carole Onambélé Kvasnevski
Tel: +33(6) 50 58 94 96
Mail : conambele@yahoo.com
Facebook: /Galerie-Carole-Kvasnevski
Site web : www.artcok.com
Pour suivre l'événement sur les réseaux sociaux :
Facebook: /KRIBI festiv'Art. Festival international d'art contemporain
et du design
le site web :www.kribifestivart.com
34

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Marqueur peinture, tout support.
La couleur est un vecteur émotionnel à la fois subtil et puissant,
universel et singulier, qui s’est construit au fil des siècles comme un
langage toujours en mouvement. Indissociable de notre
environnement sensoriel, l’usage de la couleur est donc par
essence un enjeu artistique majeur

Paris Tonkar magazine est spécialisé dans la culture hip-hop,
le street art et le graffiti

iHH™ Magazine remet le vrai HIP-HOP chez votre marchand de
journaux. Disponible en France, en Europe, au Canada
et en Afrique !

35

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Hôtel de charme où la modernité se marie parfaitement avec les
traditions locales. A l'entrée de la ville de Kribi (8 km après le péage
et avant le golf club de Kribi)

Une ville, un autre regard. L'Afrique à Paris

Association Le Cercle des Amis de l'Afrique

L'étoile du Cameroun

Foot Solidaire, référence internationale de la protection des jeunes
joueurs

36

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

Animation, concert. Feel the difference

Sensibles aux matières, AZ&MUT privilégie les matériaux naturels
et proposent des objets pratiques et innovants

Concevoir, aménager, dessiner et scénographier son espace

Communiquer autrement

37

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

38

Dossier de presse

Kribi Festiv'Art 1ere édition 28nov-04 déc 2016

39

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful