Vous êtes sur la page 1sur 24

L’Art-Scènes / # 16 / Mai 2010 / Exemplaire gratuit

L’ .
rt Scènes
Le magazine des sorties culturelles de

Danse
To the ones I love

Théâtre
La semaine
de l’humour

Expos
J’ai perdu ma tête

Concerts
Jazz à part
Festival

Jeune public
Ernest ou
comment l’oublier

Rencontre :
Claire Diterzi,
«Rosa la Rouge», une épopée musicale
sommaire #
4-6 Rencontre :
Claire DITERZI, Rosa la Rouge

8-9 Actus Danse


10-11 Actus Théâtre
12-13 Actus Concerts
é dito
14-15 Actus Jeune public L’Art-Scènes en un clic...
Nombreux sont les lecteurs qui ont souhaité
16 Actus Expo pouvoir feuilleter L’Art-Scènes sur le web.
C’est désormais possible !
S’il est plus compliqué de mettre son ordinateur
17-22 L’Agenda du mois dans son sac pour connaître les bons plans du
mois, il sera néanmoins très pratique de se tenir
22 La boîte aux lettres au courant en un clic de notre sélection des
sorties à ne pas manquer !
Une formule complémentaire à la version papier
23 Le mur du son qui permet également de consulter les archives de
votre magazine culturel du grand Rouen !

• EURL Q’OM au capital de 6000 euros Objectif lisibilité : sur la toile ou dans vos mains,
31, rue Saint Maur 76000 Rouen - 06 25 16 38 27 découvrez l’actu du mois de mai : le théâtre, les
E-mail : redaction.lartscenes@yahoo.fr concerts, la danse, le jeune public...

• Directeur de la publication, Publicité, Mise en page :


Arnaud QUILLET / 06 25 16 38 27
Objectif visibilité : la présence de l’Art-Scènes sur
• C onception graphique : Hélène ROMON l’Internet assied sa notoriété, toujours croissante.
• C rédit photo de couverture : Michal Batory Avis aux annonceurs !
• ISSN en cours
• Impression IRS , diffusion Q’OM
• 2010 L’Art-Scènes // Dépôt légal des parutions www.scribd.com/lartscenes
Toute reproduction même partielle, de textes, photos
et illustrations publiées par l’EURL Q’OM est interdite sans
l’accord de l’auteur et de l’éditeur. Arnaud QUILLET
Tirage 8 000 exemplaires//Magazine gratuit, Rédacteur en chef
ne pas jeter sur la voie publique.

3
Claire Diterzi,
« Rosa la Rouge », une épopée musicale

© Michal Batory

4
RENCONTRE
Un projet passionnant et déjanté nous a amené à nous entretenir avec
la chanteuse et musicienne Claire Diterzi, accueillie le 1er juin au Hangar
23, en co-accueil avec le Festival J’entends des Voix. Après « Tableau de
Chasse  », son excellent album sorti en 2008, cette musicienne à l’esprit
hyper créatif a collaboré avec le metteur en scène Marcial Di Fonzo Bo,
sur une épopée musicale autour de l’îcone révolutionnaire polonaise Rosa
Luxemburg, morte assassinée en 1919. Avec ses musiques peu ordinaires
mêlant orient et occident, mi-électro, mi-acoustique et sa voix élégante,
Claire Diterzi a mis au service de Rosa La Rouge son univers inclassable,
mais proche d’artistes comme Emilie Simon ou Björk...

Vous avez trois albums à votre actif, vous compo- Vous êtes la voix de Rosa Luxemburg. Que repré-
sez pour le théâtre, le cinéma, vous avez collaboré sente-t-elle à vos yeux ?
avec Philippe Découflé en France et au Japon. La Elle était à la fois propagandiste, militante clan-
musique c’est un trait d’union entre ces différents destine, intellectuelle, journaliste, théoricienne,
univers ? dirigeante politique. Cette femme évoluant
dans un milieu hostile m’a totalement fascinée.
Je fonctionne à la rencontre et aux projets qui Elle a consacré sa vie à élever les gens, véhiculer
libèrent l’inspiration. C’était incroyable d’inter- des idées nobles. Rosa représente la liberté dans
préter sur scène la musique de la pièce choré- tous les sens du terme.
graphique «  Iris  » de Philippe Découflé, mais
également de composer pour un documentaire C’est un spectacle biographique ?
de Jean-Jacques Beinex. Je suis musicienne Non. La question s’est posée sur la manière de
avant tout, et la musique peut ouvrir sur bien traduire artistiquement une militante telle que
des voies. Rosa Luxemburg, avec les volets sociaux et po-
Dernière rencontre marquante, celle avec Mar- litiques que ça implique. Nous ne sommes pas
cial Di Fonzo Bo avec qui vous avez imaginé Rosa la historiens. Le piège était d’écrire des chansons
politiques. Je me suis demandée qui elle aurait
Rouge, un spectacle complet qui réunit vidéo, mu- été si elle avait été chanteuse ? Quel genre d’ar-
sique et chant autour la militante et théoricienne tiste aurait-elle pu être ? C’est un spectacle très
Rosa Luxemburg. Quelle a été la génèse du projet ? contemporain ! Je joue d’une guitare en forme de
Marcial est un acteur et un metteur en scène Kalachnikov et certains textes utilisent le deu-
incroyable. J’avais autant envie de travailler xième degré pour interpréter ses états d’âmes.
avec lui que lui avec moi. C’est justement dans Elle a écrit beaucoup de lettres en prison, je
la pièce «  Iris  » qu’il m’a découverte. Il a été m’en suis inspirée. Et j’ai livré une dizaine de
séduit par ma musique, à la fois piquante et chansons, sur l’amour, la mort, ses rêves, son
sensuelle. Il avait ce projet d’adaptation de la enfance, ponctuées de citations tirées de ses
vie de Rosa Luxemburg et m’a rapidement de- écrits. Par exemple, j’ai imaginé une opérette
mandé ce que je pensais de ce personnage his- décalée afin d’évoquer l’histoire d’amour de sa
torique et si j’étais d’accord pour composer les vie, avec son compagnon Leo Jogiches, révolu-
chansons de son spectacle. Mon fond de com- tionnaire polonais qui finira assassiné comme
merce, c’est plutôt les chansons d’amour, donc Rosa.
j’ai eu un peu peur au début, car le marxisme, On peut se demander dans quelle mesure il serait
le léninisme, le prolétariat, c’est un peu loin de possible de transposer Rosa Luxemburg dans notre
mon univers ! Puis je me suis plongée dans la
vie de Rosa. J’ai découvert son engagement, sa époque actuelle...
force, ses combats. L’idée a fait son chemin et C’est aussi l’une des motivations du projet.
j’ai accepté de travailler sur ce projet, avec pour Elle sert d’alibi pour voler dans les plumes du
moteur l’envie de secouer le public ! système. La chanson et surtout la télévision

••• 5
RENCONTRE

©Jean-Baptiste Mondino
•••
véhiculent à mon sens des idées tellement sur le principe du presse-agrumes dont on
décérébrées qu’il est bon de rappeler que des tire le jus, nous avons réussi je crois à inven-
personnes se sont battues avec conviction ter un mode d’expression qui soit propre à
pour tirer les gens vers le haut. Rosa Luxemburg...
La vidéo tient une place importante dans En dehors de ce projet musical, vous
le spectacle ! avez à votre actif plusieurs albums studio.
À la musique en live répondra Comment décririez vous votre univers ?
un dispositif de projection J’ai grandi avec cinq 33 tours. Mali-
d’images réalisées par corne, un groupe folk des années
Patrick Volve, avec des
documents d’archives,
Voler dans les plumes 70, Coluche, Bob Marley, Linda
Ronstadt et Marianne Faith-
mais également des
images bien plus abs-
du système... full. Ce mélange m’a surement
apporté des références folk et
traites. drôles. Il me semble que la voix
Combien serez-vous sur rocailleuse de Marianne Faithfull
mélangée à la folk de Linda Ronstadt
scène ? donne un contraste que l’on retrouve dans
Avec les musiciens qui m’accompagnent ma musique...
d’habitude dans mes concerts nous seront
quatre, avec guitare, batterie, cor d’harmonie Propos recueillis par Arnaud QUILLET
et hautbois.
Vous êtes un peu en marge du système musi-
cal classique. Finalement, Claire et Rosa, c’était
une rencontre logique... Mardi 1er juin à 20h30
C’était intelligent de la part de Marcial Di Hangar 23 à Rouen
Fonzo Bo d’avoir fait le lien. En fonctionnant
02 32 18 28 10

6
ACTU s

Danse
du grand Rouen

TO THE ONES I LOVE, Bach dansé


Cette création de la compagnie belge Thor met en scène neuf danseurs d’origine africaine,
sur une musique de Bach. Thierry Smits imagine ici une danse qui va à l’essentiel, éner-
gique et abstraite. En choisissant la musique de Jean-Sébastien Bach, le chorégraphe crée la
confrontation de deux univers culturels. De cette complémentarité se dégagent profondeur
et fluidité, dans un jeu de lumière hypnotique.

• Mardi 25 mai à 20h30


Hangar 23 à Rouen
02 32 18 28 10
© MF Plissart

8
QU’EST-CE QUE TU DEVIENS ?, flamenca
Considérée comme « l’une des meilleures danseuses
flamenca que l’exil n’ait jamais donné », Stéphanie
Fuster se déleste de la traditionnelle robe rouge à
volants pour devenir chrysalide et s’envoler dans une
danse passionnée et sensible. Au son du chant vi-
brant d’Albert Garcia, la danseuse invente une danse
non-andalouse, trouve son propre mouvement et
apporte une réponse à la question « qu’est-ce que
tu deviens ? »...
o
Del Curt

• Mardi 18 et mercredi 19 mai à 20h


© Mario

Théâtre de la Foudre à Petit-Quevilly


02 35 03 29 78

EST-CE QUE JE PEUX ME PERMETTRE D’ATTIRER


VOTRE ATTENTION SUR LA BRIÈVETÉ DE LA VIE ?
Il souffle sur cette pièce chorégraphique un brin
déjantée de Philippe Saire comme un vent de li-
berté...En réponse à la question posée, une ima-
gerie festive, accessible et colorée. Ce spectacle
est conçu comme une revue astucieuse qui se
laisse dévoiler par couches. Elle atteint et décor-
tique les mécanismes de notre soif de distraction
et de découvertes, moteur fascinant de nos vies
et finalement, un besoin universel.
© Mario Del Curto

• Jeudi 6 mai à 20h


Opéra de Rouen
0810 811 116

AIR POSE, à bout de souffle


Sur fond de pulsations organiques, six danseurs hip-
hop mettent en scène la respiration du corps. En trois
actes, la chorégraphe Delphine Caron emplit la scène
de différents états intérieurs soudain extériorisés, en
orchestrant une variation de temps et en jouant avec
une extrême lenteur et une fulgurante rapidité. À no-
ter l’excellente bande son entre musique conceptuelle,
trip-hop et hip-hop !

• Vendredi 28 mai à 20h30


Maison de l’Université à Mont-Saint-Aignan
© DR

02 32 76 92 00

9
ACTU s du grand Rouen

Théâtre LA SEMAINE DE L’HUMOUR, les rois du rire


Un rendez-vous à ne pas manquer ! Une semaine pour
© DR

chatouiller les zigomatiques avec un programme où


le rire est roi, concocté par la Maison de l’Université
(voir également en page 2).

sur le bowling ! Pour Gé-


SELLIG, ÉPISODE 3 rald Genty, les chansons
Des portraits qui riva- sont prétextes aux ca-
lisent de justesse et de lembours, le rapprochant
drôlerie ! Sellig (notre de Bobby Lapointe ou
photo) dresse avec pers- de Raymond Devos !
picacité une galerie de
personnages, véritables
• Jeudi 20 mai à 20h30
héros de notre quotidien.
• Mardi 18 mai à 20h30
STEAC’TIVAL
L’impro dans tous ses
états ! Mixez 4 équipes,
LES FRÈRES DUCHOC 6 formes de matches,
Une succession de 10 des arbitres décalés,
numéros de performance du son, des effets spé-
rythmique exécutés par ciaux, le tout en 2 soi-
un duo loufoque qui rées, et vous obtenez la
pourrait se situer entre recette parfaite d’une
Stomp et Laurel & Hardy ! soirée...surprenante !
• Mercredi 19 mai à 20h30 • Vendredi 21 et samedi 22 mai à
20h30
L’ AMICALE DIJONNAISE • Maison de l’Université
ET GÉRALD GENTY à Mont-Saint-Aignan
L’Amicale Dijonnaise en
première partie est un pro- 02 32 76 92 00
jet musical cocasse avec
chansons...métaphysiques
© Renaud Corlouer

10
LA FABULEUSE HISTOIRE DE BOLLYWOOD
Si l’histoire de Bollywood retracée dans ce spectacle a
bientôt cent ans, l’histoire de cette comédie musicale
commence à Sydney en 2005. Mark Brady, producteur
australien, lance la première représentation et le public
adhère immédiatement. S’en suit une tournée dans le
monde entier ! L’histoire, que l’on découvre à travers
les danses et les chansons des 35 artistes indiens sur
scène, est inspirée de la vie de Bhavi Merchant, choré-
graphe et héritière de cette dynastie indienne dont le
lt
© Philippe Fretau

destin a été transformé en conte de fées.

• Mardi 4 mai à 20h30


Zénith de Rouen
02 32 91 92 92

CÉSAR, FANNY, MARIUS, l’âme de Pagnol


Le rideau s’ouvre sur le Bar de la marine, au coeur du
vieux port du Marseille des années 30.
Francis Huster a réussi l’audacieux pari de réunir
en une seule pièce (de 3h), la trilogie marseillaise
de Marcel Pagnol. L’acteur et metteur en scène fait
vivre avec justesse les pittoresques César, Fanny
et Marius, en s’entourant de comédiens confirmés
Magliocca

(Jacques Weber, Hafsia Herzi, Charlotte Kady, Éric


Laugérias), et de jeunes talents. À ne pas manquer !
© Cosimo Micro

• Jeudi 20 mai à 20h30


Théâtre Charles Dullin à Grand-Quevilly
02 35 68 48 91

LA FORCE DE L’HABITUDE, théâtre en plein air !


À noter dès maintenant un rendez-vous pour début juin !
Les flamands de la Compagnie Marius installent gradin de
bois, roulotte et buvette à ciel ouvert. Un vaudeville drola-
tique pour une pièce de Thomas Bernhard qu’il a lui-même
qualifiée de « comédie ». L’écrivain autrichien y brosse le por-
trait d’une troupe itinérante de cirque, avec un directeur qui
règne en véritable tyran sur ses quatre artistes : un dompteur
de lion défaillant, une funambule à la mémoire qui flanche, un
clown dépressif et un jongleur intriguant. Chaque soir, dans
sa caravane, il leur fait répéter le quintette de La Truite de
Schubert. Au fait : ni lui ni ses artistes ne sont musiciens...mais
©Cie Marius

ce n’est qu’un détail superficiel… (Voir également page 19).

• Mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 juin à 20h - Parc de Loisirs


à Mont-Saint-Aignan - 02 35 03 29 78

11
ACTU s

Concerts
du grand Rouen

JAZZ À PART FESTIVAL, bonnes ondes


La 1ère édition du Jazz à part Festival est le prolongement de l’émission de
radio éponyme sur HDR (http://jazzapart.free.fr/). Chaque vendredi de 20h à
21h, l’émission redonne sa vraie place au Jazz : celle d’une musique des racines,
militante, ouverte sur le monde et sur toutes les cultures. Grâce au Festival,
les artistes et les auditeurs pourront passer des ondes au live, au cours d’une
soirée exceptionnelle…Un conseil, mieux vaut réserver !

APÉRO MUSICAL :
Avec Olivier Hüe (à la guitare) &
Guillaume Laurent (saxophone alto)

• Samedi 22 mai
18h à 19h
Aître Saint Maclou à Rouen - Entrée libre

LA SOIRÉE :
(Notre photo)-Claude Tchamitchian
(contrebasse), Jean-Luc Cappozzo
(trompette), Jérôme Bourdellon
(flûtes) & Nicolas Lelièvre (percus-
sions). Mamabaray (Maki Nakano :
saxophone alto, métalo-clarinette
; Makoto Sato : batterie ; Bastien
Boni : contrebasse ; Raymond Boni
: guitare)

• Samedi 22 mai
20h30 à 23h
L’Almendra à Rouen

Renseignements et réservations :
06 37 12 69 25
© Christophe Alary

12
ARNO, le flamboyant
La tête brûlée de la scène belge fait son retour en
pleine forme. En tournée avec son nouvel album
« Brussld ». Même folie et même modernité, Arno
frappe encore une fois juste et fort. Souvent com-
paré à Tom Waits pour sa rock’n’roll attitude et son
grain éraillé, cet écorché vif célèbre sur scène ses
20 ans de carrière solo, en livrant des titres de ses
trois derniers opus, et de reprises enchanteresses
d’Abba, de Ferrer, Nougaro, Dutronc, des Stones, de
Gainsbourg ou encore de Nina Simone !
© Frank Loriou

• Mardi 18 mai à 20h30


Le Rive Gauche de Saint-Etienne-du-Rouvray
02 32 91 94 94

BENJAMIN BIOLAY, initiales BB


Benjamin Biolay a su évoluer en quelques
années jusqu’à tenir la comparaison avec le
maître Gainsbourg. Comme lui, Biolay a ses
muses, de Chiara Mastroianni à Élodie Frégé,
et plus récemment Jeanne Cherhal avec qui il
a entamé une savoureuse « Brandt Rapsody »
sur un air d’amour déchu. Le personnage en-
chante ou agace, mais tous saluent la plume de
cet auteur-compositeur dont le dernier album,
« La Superbe », déploie des trésors de finesse.
Nous vous informons du concert dès mainte-
nant car il n’y en aura pas pour tout le monde !
© Olivier Roller

• Mercredi 2 juin à 20h


Exo 7 de Petit-Quevilly
02 35 03 32 30

FABRICE EURLY, one-piano show !


Fabrice Eurly est un acrobate du clavier. Autodidacte,
gag man musical, le piano est le prolongement de lui-
même. Le mastodonte est apprivoisé, ce qui donne
lieu à toutes sortes d’interpértations et détourne-
ments. Ainsi, il n’hésite pas à dynamiter notre hymne
national, passer de la folk à la musique tzigane, faire
swinguer le classique et rocker le gospel. Cet improvi-
sateur fou a deux mains, comme tout le monde, mais
personne ne les a aussi libres et créatives !

• Mardi 4 mai à 20h30


Le Rive Gauche de Saint-Etienne-du-Rouvray
© DR

02 32 91 94 94

13
ACTU s
du grand Rouen

ERNEST OU COMMENT L’OUBLIER,


pas d’adieux à la scène !
Ahmed Madani offre un spectacle qui provoque le trouble autant que les éclats de rire.
Deux très vieilles dames se souviennent du temps où elles étaient trapéziste et funambule.
À présent, elles attendent impatiemment Ernest, le directeur du cirque Ernesto dont, au-
trefois, elles étaient les étoiles...Chacune prépare des numéros pour tirer leur épingle du
jeu et retrouver le succès d’antan...Mais l’une a la mémoire qui flanche, l’autre les guiboles
© Stéphane Janou

qui flageolent. Une fable poétique entre règlements de compte et défis les plus insensés.
• Mercredi 5 mai à 15h et Jeudi 6 mai à 19h30 - Théâtre de la Foudre à Petit-Quevilly
À partir de 9 ans - 02 35 03 29 78
14
LA BARBE BLEUE, cauchemar pour petits !
Un conte drôle, cruel, et évidemment magique de
Jean-Michel Rabeux d’après le grand Charles Perrault.
Si Barbe Bleue a une tête de fauve féroce, dans cette
adaptation, il n’en est pas moins doté d’un coeur
tendre. Il est aimé par une jeune mariée promise au
pire, dont la mère est doté d’un don d’invisibilité. Dans
ce décor très soigné, sept portes qui se renversent pour
laisser apparaître les victimes de cette Barbe Bleue, des
costumes et des maquillages sont inspirés du cinéma
noir...Du théâtre pour grands, mais en mieux !
• Mercredi 26 mai à 15h et Vendredi 28 mai à 19h30
Théâtre de la Foudre à Petit-Quevilly - À partir de 8 ans
© DR

02 35 03 29 78

LES PETITES FABULETTES de Jacques Haurogné


Cela fait longtemps qu’Anne Sylvestre offre aux
bambins des chansons pleines de rêve, de coups
de pattes aux conventions, de visions de vie qui
acceptent différences et solidarité. Puisant dans les
inépuisables Fabulettes d’Anne Sylvestre, Jacques
Haurogné, a monté un spectacle alliant drôlerie et
complicité avec son jeune public et les parents qui
l’accompagnent !
• Vendredi 21 mai à 18h
© DR

La Traverse de Cléon - À partir de 2 ans


02 35 81 25 25

L’ENVOL DES OBJETS, de l’imaginaire naît l’extraordinaire...


Qui ne s’est jamais senti seul dans sa chambre,
l’esprit vagabond, à attendre quelque chose, ou
quelqu’un...L’imagination peut être la plus belle des
étincelles. Elle meuble la solitude et peut donner vie à
des objets par définition inanimés. Ainsi, un cadre se
met à parler, une table à valser...Les jeunes de l’IME
d’Écouis invitent les plus petits dans une comédie musi-
cale où l’imaginaire tient le premier rôle !
• Mardi 18 mai à 14h - Mercredi 19 mai à 14h30 et 19h
Jeudi 20 et vendredi 21 mai à 14h
Le P ‘tit Ouest à Rouen
© AQ

À partir de 4 ans - 02 35 98 15 60

15
ACTU s

Expo
du grand Rouen

J’AI PERDU MA TÊTE, Peter Granser


Dernier mois pour visiter l’exposition de Peter Granser, résultat de résidences
d’artiste en 2008-2009 dans le cadre d’un projet « Culture à l’hôpital » mené
au sein du Centre hospitalier spécialisé de Navarre à Evreux. Un titre lourd de
conséquences, bien loin du simple «j’ai perdu la tête», évocateur d’un simple
moment d’égarement. C’est à un parcours de reconstruction par la photogra-
phie, dans un service de psychiatrie avec les patients, les soignants mais aussi
les espaces et les objets, collectifs ou personnels, auquel nous invite Peter Gran-
ser, étape par étape. Le profond respect émanant de ces clichés est l’écrin de
troubles, d’angoisses, et de tension aussi discrète que latente.
• Jusqu’au 22 mai
Galerie du Pôle Image - Rue de la Chaîne à Rouen
Entrée du mardi au samedi - 14h-18h sauf jours fériés - 02 35 89 36 96
© Peter Granser

16
Agenda

DIMANCHE 2 MAI THÉÂTRE THÉÂTRE


CONCERTS Le Balcon Le Balcon
• 19h30 • 19h30
Chœur par chœur Théâtre de la chapelle
Printemps de Rouen Théâtre de la chapelle
Saint-Louis à Rouen
• 11h30 Saint-Louis à Rouen
02 35 98 45 05
Marché, place Saint-Marc 02 35 98 45 05
à Rouen CONCERTS
02 32 08 17 23 CINÉMA
Tharaud et ses amis
Les Meslanges Piano Festival Courtivore Acte 2
Printemps de Rouen • 20h • 20h30
• 17h Théâtre des Arts de Rouen Cinéma l’Ariel
Chapelle de l’Hôpital 0810 811 116 à Mont-Saint-Aignan
Charles-Nicolle à Rouen
Léa MATCH D’IMPRO
THÉÂTRE
• 20h30 Steac Frit
Le Balcon Théâtre de l’Almendra
• 17h à Rouen • 20h30
Théâtre de la chapelle 02 35 70 52 14 Théâtre de l’Almendra
Saint-Louis à Rouen à Rouen
02 35 98 45 05 02 35 70 52 14
MERCREDI 5 MAI
MARDI 4 MAI CONCERTS JEUDI 6 MAI
La voix de Satie
CONFÉRENCE RENCONTRE
Printemps de Rouen
Nasrine Seraji • 12h15 Stéphane Marie
Architecture Salle des Mariages,
• 18h Hôtel de Ville de Rouen • 18h
École d’Architecture Librairie l’Armitière
de Normandie à Darnétal Debout sur le zinc à Rouen
02 32 83 42 00 02 35 70 57 42
• 20h
CINÉ-MUSÉE Exo 7 à Petit-Quevilly
CATCH D’IMPRO
Paysages et fleurs plutôt ? SHOW CASE Les Remue-Méninges
• 19h et 21h Racha Arodaki • 20h30
Auditorium du musée
des Beaux-Arts de Rouen
• 17h30 Théâtre de l’Écho
02 35 71 28 40 Forum Fnac à Rouen du Robec à Darnétal
02 35 88 61 73

17
Agenda
CONCERTS Syd Matters/Thos Henley /My The Swag/Basquiat’s Black
Girlfriend is better than yours Kingdom/The Elektrocution
The Skatalites/Gilzene & the • 20h • 21h
Blue light mento band
Salle Sainte-Croix-des- L’Oreille qui traîne, MJC
Skatalites Pelletiers à Rouen Rive gauche à Rouen
• 20h30 02 32 81 53 63
Hangar 23 à Rouen Nakamal
02 32 18 28 10 • 20h30 Rouen’can’roll
Théâtre de l’Almendra Tremplin rock
Chouxy Frog • 14h
à Rouen
• 20h30 02 35 70 52 14 Pub O’Kallaghan à Rouen
Théâtre de l’Almendra
à Rouen Dam Fortune /Shubni
02 35 70 52 14 • 21h
DIMANCHE 9 MAI
Le Saxo à Rouen CONCERT
Pass me a leaf + Guest
Reggae Into the Deep/Coverslave Chœur par chœur
• 22h Hommage à Deep Purple Printemps de Rouen
Le Bateau Ivre à Rouen et Iron Maiden • 11h30
02 35 70 09 05 • 22h Marché, place Saint-Marc à
Exo 7 à Petit-Quevilly Rouen - 02 32 08 17 23
VENDREDI 7 MAI Jam Down ÉVÉNEMENT
Reggae
RENCONTRE
• 22h Tous à l’Opéra
Gaspard Noé Le Bateau Ivre à Rouen • 13h30
• 17h30 02 35 70 09 05 Théâtre des Arts de Rouen
Forum Fnac à Rouen 02 35 98 50 98

SLAM
SAMEDI 8 MAI THÉÂTRE
Scène ouverte RENCONTRE Des couteaux dans les poules
• 18h Philippe Gildas • 17h
Bibliothèque Saint-Sever Théâtre de la Chapelle
• 15h30
à Rouen Saint-Louis à Rouen
Librairie l’Armitière à Rouen 02 35 98 45 05
02 35 71 28 82 02 35 70 57 42
THÉÂTRE SHOW CASE MARDI 11 MAI
Des couteaux dans les poules Joad
• 19h30 LECTURE
• 17h
Théâtre de la Chapelle Forum Fnac à Rouen Corps de textes Europe
Saint-Louis à Rouen • 19h30
02 35 98 45 05 THÉÂTRE Centre culturel Marc San-
Dans la tête de Charloose gnier à Mont-Saint-Aignan
Des couteaux dans les poules
02 35 03 29 78
• 20h30 • 19h30
Théâtre de l’écho du Robec Théâtre de la Chapelle CONCERTS
à Darnétal Saint-Louis à Rouen
02 35 88 61 73 02 35 98 45 05 Hommage à Schumann
• 20h
CONCERTS CONCERTS Halle aux Toiles de Rouen
Mozart - Schumann - Men- 0810 811 116
Ensemble Octoplus
delssohn Musique baroque Maceo Parker
• 20h • 20h30
• 20h30
Théâtre des Arts à Rouen Église Saint-Maclou
0810 811 116 Hangar 23 à Rouen
à Rouen
02 32 18 28 10

18
Agenda
MERCREDI 12 MAI SOIRÉE FESTIVE DIMANCHE 16 MAI
CONCERTS La rue Balkanique SPECTACLE
• 19h
Les quatre mains d’Érik Satie PMU - Parti Médian Unifié
Rue Percière à Rouen
Printemps de Rouen
• 12h15 Printemps de Rouen
CINÉ-CONCERT • 11h30
Salle des Mariages,
Hôtel de Ville de Rouen La Passion de Jeanne d’Arc Marché, place Saint-Marc
Printemps de Rouen à Rouen
Roberto Alagna • 20h30 02 32 08 17 23
• 20h30 Abbatiale Saint-Ouen
Zénith de la CRÉA à Rouen OPÉRA
Ich bin doctor + Véliocass CONCERT Charles Gounod - Le médecin
• 21h malgré lui
Le Bateau Ivre à Rouen Vicious Mind/Under Ossana
02 35 70 09 05 Ghost/Abyss • 16h
Rock métal Théâtre des Arts de Rouen
VENDREDI 14 MAI • 22h 0810 811 116
Le Bateau Ivre à Rouen
CONCERTS 02 35 70 09 05

General elektriks/Zebra
• 20h
Exo 7 de Petit-Quevilly

Makasiwe + Guest
Reggae
• 22h
Le Bateau Ivre à Rouen
02 35 70 09 05

CINÉ-CONCERT
La Passion de Jeanne
d’Arc
Printemps de Rouen
• 20h30
Abbatiale Saint-Ouen
à Rouen

SAMEDI 15 MAI
BD
La BD de A à Z ... selon
Fred Duval et Emem
• 15h
Bibliothèque Saint-
Sever à Rouen
THÉÂTRE
Oscar et la dame Rose
• 16h30
Théâtre de l’Écho
du Robec à Darnétal
02 35 88 61 73

19
Agenda
JEUNE PUBLIC JEUDI 20 MAI After : Décembre 52
Printemps de Rouen
Vents contraires THÉÂTRE • 22h30
• 17h
Théâtre de l’Écharde Henry Miller-Anaïs Nin Le 3 pièces à Rouen
à Rouen • 19h30
02 35 15 33 05
THÉÂTRE
Théâtre de l’Écho du Robec
à Darnétal- 02 35 88 61 73 Henry Miller-Anaïs Nin
MARDI 18 MAI Le Départ • 20h30
Art et déchirure Théâtre de l’Écho du Robec
CONCERT à Darnétal
• 19h30
Sly & Robbie + Bitty Mc Lean Théâtre de la Chapelle 02 35 88 61 73
• 20h Saint-Louis à Rouen
Exo 7 à Petit-Quevilly 02 35 98 45 05 Hippotheatron
Art et déchirure
OPÉRA OPÉRA • 19h30 et 21h30
Charles Gounod - Le médecin Charles Gounod - Le médecin Théâtre de la Chapelle
malgré lui malgré lui Saint-Louis à Rouen
• 20h • 20h 02 35 98 45 05
Théâtre des Arts de Rouen Théâtre des Arts de Rouen
0810 811 116 0810 811 116
SAMEDI 22 MAI
DANSE
VENDREDI 21 MAI CONCERTS
Têtes à têtes
• 20h30 CONCERTS Beluga
Hangar 23 à Rouen Printemps de Rouen
02 32 18 28 10 Latché Swing • 14h
Printemps de Rouen
Jardins de l’Hôtel de Ville
• 19h
MERCREDI 19 MAI Jardins de l’Hôtel de Ville
de Rouen

de Rouen
CONCERTS Couleur café
L’éclectique Satie Cristal Palace/Dominic Sonic/ Printemps de Rouen
Printemps de Rouen Kitchenmen • 15h30
• 12h15 • 20h Jardins de l’Hôtel de Ville
Salle du conseil municipal, Exo 7 de Petit-Quevilly de Rouen
Hôtel de Ville de Rouen
Bisso Na Bisso/Zao Totem
Joad + Les Pieds s’entêtent • 20h30 Printemps de Rouen
• 20h Hangar 23 à Rouen
02 32 18 28 10 • 17h
Exo 7 de Petit-Quevilly
Jardins de l’Hôtel de Ville
CINÉMA Take the Coltrane Quartet de Rouen
Printemps de Rouen
Festival Courtivore Acte 3 • 20h30 Wire/Joe sent me
• 20h30 Jardins de l’Hôtel de Ville • 19h
Cinéma l’Ariel de Rouen
à Mont-Saint-Aignan
Exo 7 de Petit-Quevilly
DoorShan/Sheep Shaggers
THÉÂTRE THÉÂTRE
• 21h
Le Départ Emporium Galorium à Rouen Henry Miller-Anaïs Nin
Art et déchirure • 20h30
• 20h30 Night Cats/Flamingo Combo
Théâtre de l’Écho du Robec
Théâtre de la Chapelle • 22h à Darnétal
Saint-Louis à Rouen Le Bateau Ivre à Rouen
02 35 70 09 05 02 35 88 61 73
02 35 98 45 05

20
Agenda
Hippotheatron MERCREDI 26 MAI THÉÂTRE
Art et déchirure
• 18h30 et 20h30 CONCERTS L’homme qui penche
Théâtre de la Chapelle Art et déchirure
Saint-Louis à Rouen Chefs-d’œuvre et curiosités • 19h30
02 35 98 45 05 de Satie Théâtre de la Chapelle
Saint-Louis à Rouen
Printemps de Rouen
CABARET 02 35 98 45 05
• 12h15
Gilles Salle du conseil municipal,
Art et déchirure Hôtel de Ville de Rouen
JEUDI 27 MAI
• 20h
Centre culturel Marc
CONCERTS
Henri Purcell - «Didon et
Sangnier à Mont-Saint- 1980-2000 : les chanteurs
Aignan Énée» qui vous ont marqués
02 35 03 29 78 Printemps de Rouen Printemps de Rouen
• 20h30 • 18h30
DIMANCHE 23 MAI Église Saint-Vivien à Rouen Cinéma Gaumont Rouen

CONCERT
Cartouches
Printemps de Rouen
• 11h30
Place Saint-Marc
à Rouen

MARDI 25 MAI
CONFÉRENCE
Aspects de la peinture et de la
sculpture d’aujourd’hui
• 19h
Auditorium du musée des
Beaux-Arts de Rouen
02 35 52 04 38

THÉÂTRE
L’homme qui penche
Art et déchirure
• 19h30
Théâtre de la Chapelle
Saint-Louis à Rouen
02 35 98 45 05

CABARET
Gilles
Art et déchirure
• 20h
Centre culturel Marc
Sangnier à Mont-Saint-
Aignan
02 35 03 29 78

21
Agenda
Bassekou Kouyaté CONCERTS CONCERTS
& N’Goni Ba Vache de Blues Roberto Fonseca
• 20h30 • 20h Jazz
Hangar 23 à Rouen Exo 7 de petit-Quevilly • 20h30
02 32 18 28 10 Hangar 23 à Rouen
Temple of toaster fighter/
Crescendo/Spellwinter 02 32 18 28 10
VENDREDI 28 MAI • 22h
Pierre Souchon/Xav Feugray
Le Bateau Ivre à Rouen
and friends
MIDI MUSÉE 02 35 70 09 05
• 20h30
Quand les conservateurs Espace du moineau à Rouen
étaient des peintres : Des-
SAMEDI 29 MAI
camps, Garneray, Court... MUSÉE EN FAMILLE Natural Ness Sound System
• 12h30 + Guest
À la découverte des quatre
Reggae
Musée des Beaux-Arts de éléments
Rouen • 10h30 • 22h
Musée des Beaux-Arts de Le Bateau Ivre à Rouen
02 35 52 00 62
Rouen 02 35 70 09 05
THÉÂTRE 02 35 52 00 62

Et puis j’ai demandé SHOW CASE DIMANCHE 30 MAI


à Christian de jouer Pierre Souchon CONCERT
l’introduction • 17h
Forum Fnac de Rouen
De Hanovre à Rouen
de Ziggy Stardust Printemps de Rouen
Art et déchirure THÉÂTRE • 11h et 16h
• 19h30 Et puis j’ai demandé Église Saint-Godard
à Rouen
Théâtre de la Chapelle à Christian de jouer
Saint-Louis à Rouen l’introduction
SPECTACLE
02 35 98 45 05 de Ziggy Stardust
Art et déchirure PMU - Parti Médian Unifié
• 19h30 Printemps de Rouen
Théâtre de la Chapelle • 11h30
Saint-Louis à Rouen Marché, place Saint-Marc
02 35 98 45 05
à Rouen

« Cahiers – Le sentiment »
de Vaslav Nijinski Ed. Babel, 2000

L e festival Art et Déchirure a lieu ce mois-


ci. Unique et décalé, il est l’occasion de
découvrir des projets artistiques traitant
cination et un rejet du texte. Inlassable répé-
tition des mots et des sujets (sa femme, Dieu,
l’amour du prochain, les « sentiments » qu’il
de la folie. La déchirure de l’être, l’immense préfère aux «  pensées  » ou à l’intelligence,
danseur Vaslav Nijinski (1889-1950), choré- aliénantes selon lui…), pauvreté du vocabu-
graphe de l’Après-midi d’un faune et du Sacre laire, successions incohérentes de sensations
du printemps l’a connue. Il a laissé derrière physiques et de sujets politiques ou sociaux :
lui ses « Cahiers », journal traduit du russe Nijinski ne veut pas écrire « bien », ne veut
et publié intégralement en français en 2000 pas être aimé comme auteur puisqu’il n’en
seulement. C’est durant l’hiver 1918-19 que est pas un. Il est un schizophrène qui écrit,
Nijinski s’est appliqué à écrire et écrire en- permettant à la part de folie du lecteur de
core sa douleur de vivre et sa quête humaine s’identifier, presque de se rassurer. Immé-
et spirituelle, sans jamais raturer ni revenir en diateté et simplicité donnent avant tout à
arrière. La lecture de cette prose, ces pensées ressentir cet ouvrage et à s’y plonger tout
d’un fou, provoque paradoxalement une fas- entier.

22
LE MUR DU SON
Un artiste, une influence
Par Pierre Lemarchand
MIDLAKE, RICHARD & LINDA THOMSPON,
The Courage of Others I Want to See the Bright
.....
.....
(Bella Union 2010) Lights Tonight (Island 1974)
.....
C ’est vers l’Angleterre que se portent les regards des
musiciens américains de Midlake, tout le long de leur N ous sommes en 1974. Richard Thompson, évadé du Fairport
Convention, entre en studio avec sa femme Linda. Ils s’ap-
prêtent à graver leur premier disque ensemble, le chef d’œuvre
dernier disque « the Courage of Others ». Vers l’Angleterre,
et son folk du début des années 70, qui puisait autant dans « I Want to See the Bright Lights Tonight ».
l’héritage américain que dans les traditions celtiques et Richard Thompson était déjà ce guitariste hors pair, qui ne sa-
moyenâgeuses.
crifierait jamais son jeu unique sur l’autel de la virtuosité : les
On pense ici beaucoup au groupe britannique Fairport notes jaillissent, avec lui, fraîches, comme coulant d’une source à
Convention qui avait alors électrifié le folk pour définitive- chaque instant redécouverte. La musique offerte dans ce disque,
ment brouiller toute piste temporelle. Du folk anglais, donc, comme toujours avec Thompson, propose un folk traversé de
le disque emprunte l’utilisation d’instruments ancestraux réminiscences médiévales, orientales et celtiques et visité par
tels la flûte, la harpe ou le basson et une certaine mélancolie, la fée électricité.
une invitation à la suspension, la méditation.
Les chansons, tantôt exaltées, tantôt recueillies, offrent une
De la lumière du crépuscule, qui paraît révéler de chaque vision du monde désabusée, mais ne cèdent jamais au déses-
chose sa fragilité, le disque semble tout entier paré. La jus- poir. Cette ambiguïté est incarnée magistralement par le timbre
tesse des chœurs, l’évidence des mélodies et la finesse des
contrasté de Linda. Tantôt cristalline (« Withered and Died »),
orchestrations font de ce disque de Midlake leur meilleur
et la promesse de beaux lendemains, qui des jours anciens, tantôt âpre et grave (on pense même à Nico sur « The Great
sans doute, seront emprunts. Valerio »), sa voix se mêle de manière miraculeuse à celle de
Richard pour parvenir, intacte, jusqu’à nous.

.....
SÉBASTIEN TEXIER TRIO, ROMANO / SCLAVIS / TEXIER,
Don’t Forget You Are
An Animal (Cristal Records 2010)
..... Carnet De Routes
(Label Bleu 1995)

O ui, la musique jouée ici est animale  : instinctive,


naturelle, sauvage parfois, héritière comme évo-
lutive. Elle appartient à un disque de la filiation  : Sé-
C arnet de Routes fut gravé par Henri Texier (contrebasse),
Louis Sclavis (saxophone et clarinette) et Aldo Romano
(batterie) au retour d’une tournée donnée en Afrique de
bastien Texier, fils d’Henri Texier par ailleurs invité sur l’Ouest. Là-bas, ils partirent en compagnie du photographe
trois titres du disque, souffle sur les traces de son père. Guy Le Querrec et de son Leica. Le continent noir, lieu sym-
Sur «  Yellow Cab  », il tourne autour du thème (sans bole de l’origine du blues, indiqua pour les trois hommes le
jamais le saisir vraiment) des « Petits lits blancs » qui chemin du retour aux racines du jazz et à ses premiers pas :
apparaissait sur le disque Carnet de Routes gravé par le ceux d’un jeu à ciel ouvert, de musiciens de rue qui s’offrent
trio d’Henri en 1995. aux rencontres.
Ici aussi, la formule choisie est celle du trio sans piano. Les trois hommes, plutôt que de reconstituer les sons et
Les trois musiciens, ainsi privés d’assise harmonique, couleurs de l’Afrique choisissent d’en incarner l’esprit. En
sont comme en liberté. Les percussions battues par lieu et place d’instruments ou de rythmes africains nous
Sean Carpio dessinent de surprenants reliefs tandis que
sont proposés un trio à l’instrumentarium typiquement jazz
la contrebasse de Claude Tchamitchian étend ses racines
(mais des racines mouvantes, capricieuses, élastiques). et des compositions (superbes) originales. Ici, pas de vain
Alors survient le vent libre soufflé par Sébastien Texier, africanisme, mais un disque tout en rythmes et en mélodies,
en altitudes planantes et cuivrées de saxophone ou en tendresse et en colère, où tout chante.
ailleurs empruntant la gravité boisée des circonvolu- Car à l’issue du voyage, c’est avec l’évidence des chants
tions de la clarinette. populaires et premiers que renoue le jazz.

23