Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITÉ

POITIERS

Claude Pauquet
Les défis
d’Eric Espéret
■ La Rochelle se uvrir l’université sur le monde

renforce à l’Est
Ouvert en 1995, le
département de langues
O extérieur, favoriser la rencontre entre
publics d’horizons différents, miser sur
la dynamique de l’interdisciplinarité,
Eric Espéret a des idées, et il les met en œuvre.
Son élection récente à la tête de l’Université de
asiatiques de l’Université de
La Rochelle compte
Poitiers s’inscrit dans la continuité de sa C’est un autre grand défi : réussir à évoluer vers
aujourd’hui 330 étudiants,
démarche. Enseignant-chercheur en une utilisation «transparente» de ces nouvelles
dont 200 en première année.
psychologie, directeur pendant neuf ans du technologies, en les popularisant, en les rendant
Si le chinois et l’anglais
laboratoire Langage et communication de accessibles, notamment aux nouveaux publics.
dominent, les étudiants en
l’Université, c’est aussi l’un des fondateurs de la Autre évolution capitale, l’ouverture sur le
langues étrangères appliquées
Maison des sciences de l’homme et de la monde extérieur. De plus en plus, l’université
aux relations internationales
société, dont il a assuré la direction depuis est amenée à jouer un rôle moteur dans
de la zone Asie-Pacifique ont
1995. «J’ai eu envie de mettre à profit l’aménagement du territoire. Par la création de
aussi le choix d’apprendre à
l’expérience acquise au niveau de la MSHS pour formations nouvelles, sources d’activités, de
maîtriser l’indonésien, le
tenter de relever certains défis auxquels sont formations permanentes répondant à la demande
coréen et le japonais. Pour
confrontées les universités actuelles. Et en des milieux socio-économiques. En favorisant
qu’ils puissent compléter leur
premier lieu, leur capacité à évoluer. Avec plus l’insertion professionnelle des étudiants par le
formation sur place grâce à
de 26 000 étudiants, 1 300 enseignants- développement de filières professionnalisantes à
des stages à l’université ou
chercheurs et 800 personnels, l’Université de tous les niveaux du cursus, en relation étroite
dans les entreprises,
Poitiers compte, en France, parmi les plus avec les entreprises. Au travers de projets
l’Université rochelaise a signé
importantes. C’est aussi une des plus anciennes, transdisciplinaires associant plusieurs
des accords de coopération
structurée depuis l’origine sur une forte tradition laboratoires, et générant des transferts de
avec dix universités de cette
facultaire. Coordonner ces dynamiques recherche vers le milieu socio-économique.
région du monde. Il s’agit des
facultaires pour faire émerger une véritable «Les transferts sont essentiels comme moteurs
universités de Shanghai,
politique d’établissement m’apparaît un enjeu de l’activité économique, ils peuvent être
Pékin, Wuhan et de Guangxi
central.» créateurs d’emplois, mais aussi d’activités
(fin 1998) en Chine, de Séoul
D’autres défis se font jour, comme l’accueil de nouvelles.»
en Corée, de Sydney en
nouveaux publics, étudiants étrangers, adultes en Acteur régional, en binôme avec l’Université de
Australie, de Waikato en
formation continue. Il faut s’adapter et, pour La Rochelle, l’Université de Poitiers joue
Nouvelle-Zélande et de
cela, modifier radicalement les contenus des également un rôle au niveau national –
Vancouver au Canada. La
enseignements, les modalités de contrôle, de notamment au travers du réseau Centre-Ouest
filière va se renforcer à la
relations. Favoriser et investir dans regroupant six universités – et international –
rentrée prochaine avec
l’amélioration du cadre de vie des étudiants, réseau européen d’universités, relations
l’ouverture d’un troisième
dans l’accueil des nouveaux publics, c’est l’un transcontinentales. «Qu’elles le veuillent ou non,
cycle, un dess de management
des objectifs du programme national Universités les universités sont amenées à s’ouvrir sur
international appliqué à l’Asie,
3e millénaire. l’extérieur, sur la région, sur l’international. Et
d’un iup de management
Des investissements sont également prévus, dans ceci ne peut se faire qu’en étroite collaboration
international option Asie-
le cadre de ce programme, pour soutenir des avec les collectivités à tous les niveaux.»
Pacifique et d’un diplôme
projets impliquant les nouvelles technologies. Mireille Tabare

universitaire de langues,
cultures et civilisations ■ ROGER GIL, DOYEN DE MÉDECINE ■ LES VICE-PRÉSIDENTS
asiatiques mention coréen- Le professeur Roger Gil, chef de service de La nouvelle équipe dirigeante de l’Université de
japonais. neurologie au CHU de Poitiers, a été élu doyen de Poitiers est composée de cinq vice-présidents :
la faculté de médecine et de pharmacie de Alain Mignot, maître de conférences de droit
l’Université de Poitiers. Cet humaniste, (conseil d’administration), Jean-Paul Bonnet,
président du comité d’éthique du CHU, nous a directeur de recherche CNRS, CEAT-LEA (conseil
accordé un entretien sur les questions morales scientifique), Yves Jehenne, maître de
suscitées par les greffes d’organes (L’Actualité, conférences de géobiologie (conseil des études
spécial 10 ans). Il aura à gérer gros dossiers : le et de la vie universitaire), Sandrine Martin
projet de transfert de la faculté près du CHU et le (étudiante), Philippe Brissonnet, ingénieur
développement de la recherche. d’études à l’Oavup (personnels Iatos).

4 L’Actualité Poitou-Charentes – N° 43
COLLOQUE
Les nouveaux
Un gène impliqué dans le cancer
espaces ruraux de papillaire de la thyroïde
l’Europe atlantique
l existe deux types de cancers
En l’honneur du professeur
Roger Béteille, l’Upres de
géographie Iteem de
l’Université de Poitiers
organise, les 1er et 2 avril 1999,
un colloque sur les nouveaux
I de la thyroïde : les cancers
médullaires et les non mé-
dullaires. Les premiers sont
les plus rares ; les formes fami-
liales en représentent 30% à 40%
espaces ruraux de l’Europe et sont souvent causées par l’on-
atlantique. Thème qui sera cogène RET alors défectueux (les
abordé selon quatre axes oncogènes défectueux sont im-
majeurs : fondements et
pliqués dans de nombreux can-
acteurs du changement rural,
cers). Les cancers non médul-
agriculture en mutation et
diversification des fonctions laires représentent la majeure
rurales, populations nouvelles partie des affections malignes
et changement social, de la thyroïde. Ce type regroupe
recomposition des paysages essentiellement des formes spo-
atlantiques. Le samedi 3 avril, radiques mais on connaît aussi
une sortie sur le terrain des cas familiaux, plus agres-
permettra de rencontrer des
Sébastien Laval

sifs.
élus, des agriculteurs et des
agents économiques non-
Avec plus de six mille patients
agriculteurs. opérés de la thyroïde, le service
Comité d’organisation : de chirurgie du professeur Jac-
Jean Soumagne, Samuel ques Barbier du CHU de Poitiers Kraemps, chirurgien, le profes- le dépistage précoce non seule-
Arlaud et Michel Périgord. possède une grande expérience seur Dominique Bonneau et le ment des cancers de la thyroïde
Tél. 05 49 45 41 50, clinique. Dans certaines fa- docteur Patrizia Amati, généti- (qui peuvent survenir dès l’âge
fax 05 49 45 45 82
milles, un grand risque de réci- ciens, et Pierre Levillain, de dix ans), mais aussi des sujets
dive a été observé suggérant anatomopathologiste. «Nous à risque.
l’implication d’un ou de plu- avons localisé un gène prédis- En outre, cette découverte mon-
■ Cime 1998 sieurs gènes dans ces formes de posant dans la forme de cancer tre que les formes a priori spo-
cancers. Une étude systémati- non médullaire de la thyroïde radiques de très nombreuses
Les actes du colloque Cime, que des familles touchées dans étudiée, explique Patrizia Amati. maladies pourraient cacher une
organisé l’été dernier à la région Poitou-Charentes a Nous avons testé l’ensemble du prédisposition génétique des in-
Poitiers, sont disponibles aux
permis d’observer dans l’une génome humain, grâce aux mar- dividus atteints. «Evidemment,
services universitaires CH 13
(40, avenue du Recteur
d’entre elles la présence de huit queurs chromosomiques du le seul “traitement” envisagea-
Pineau, 86000 Poitiers, sujets atteints sur seize mem- généthon. Le gène responsable ble actuellement reste l’ablation
tél. 05 49 45 36 13). bres. Cette observation a con- se situe sur le chromosome 19, du nodule, note Jean-Louis
Ce colloque a été organisé par duit à la mise en évidence d’une dans une région qui comporte de Kraemps. Cependant, si d’autres
le professeur Maurice Gomel forme de cancer papillaire (non nombreux autres gènes.» gènes responsables de ce type
qui, depuis une trentaine médullaire) de la thyroïde à Historiquement, il s’agit du pre- d’affection sont découverts, on
d’années, milite et œuvre pour
transmission héréditaire et à la mier gène découvert impliqué pourra aussi déterminer, très tôt
l’évaluation de la qualité des
localisation chromosomique dans un cancer de la thyroïde. au cours de l’évolution de la
enseignements supérieurs afin
qu’elle conduise en retour à d’un gène impliqué dans la ma- Bien que celui-ci ne soit pas tumeur, l’agressivité de la forme
une amélioration leur qualité ladie. A Poitiers, quatre person- encore identifié, isolé et cancéreuse, et adapter ainsi la
pédagogique. Ce travail de nes ont participé à cette décou- séquencé, il s’agit d’un premier chimiothérapie.»
pionnier, mené avec ténacité, verte : le professeur Jean-Louis pas important, en particulier dans «Il s’agit d’une collaboration
porte aujourd’hui ses fruits. exemplaire entre les services
Le réseau Cime (Coopération de chirurgie endocrinienne,
interuniversitaire sur les
méthodes d’évaluation)
Séminaire clinique de psychanalyse d’anatomie pathologique et de
associe une trentaine L’association de la cause freudienne organise à Poitiers (auditorium
génétique médicale du CHU de
d’universités. Maurice Gomel Sainte-Croix) un séminaire sur la clinique psychanalytique des psychoses, Poitiers, précise Dominique
espère que cette «révolution animé par des psychanalystes. Le 30 janvier, 14h30-18h : «Erotomanie et Bonneau. Les avancées de la
culturelle» va s’étendre à transfert» par Roger Cassin, «La faillite de l’amour» par Charles Schreiber. recherche, en génétique médi-
l’ensemble des universités Le 20 janvier, 14h30-18h : «Parcours signifiant et psychose à travers deux cale en particulier, ne peuvent
françaises. Le prochain cures psychanalytiques» par Marie-Thérèse Grangereau-Jacques, venir que de telles approches
colloque Cime sera organisé «Psychose ordinaire et psychose déclenchée : deux observations d’enfant»
pluridisciplinaires.»
en l’an 2000 par l’Université de par Vincent Moreau. Le 20 mai, 20h30 : «Mélancolie et paranoïa» par Guy
La Rochelle. Briole. Contact : Martine Coussot, 05 49 37 15 24 Laetitia Becq-Giraudon

L’Actualité Poitou-Charentes – N° 43 5