Vous êtes sur la page 1sur 1

LIBERTE

Mercredi 27 avril 2016

PAGE ANIMÉE PAR FARID BELGACEM

Auto

13

liberteauto2011@yahoo.fr

 
 

IL VA CONSTITUER LE CŒUR DES NOUVEAUX MODÈLES (DONT LE NEW 3008)

Peugeot I-Cockpit Acte II :

l’habitacle fait sa révolution

“Push to Pass” est passé par là pour rivaliser, voire dépasser les Allemands. Le patron du groupe PSA, Carlos Tavares, avait donné un avant-goût de ce que sera la stratégie de la marque au Lion sur ses modèles, d’ici fin 2016. La preuve par le New I-Cockpit.

E n effet, moins d’un mois après la présentation de la politique de po- sitionnement haut de gamme de la marque, Peugeot dévoile à la presse internationale la 2 e géné- ration de son I- Cockpit qui sera

embarquée sur le New 3008. Amplificateur de sensations par excellence, le New I-Cockpit de Peugeot assoit désormais sa montée en gam- me, sa qualité perçue sur les modèles en plei- ne conquête des marchés mondiaux, mais aus- si son offensive pour rivaliser avec les Alle- mands sur d’autres modèles, sachant que la chose est déjà consommée sur la New Peugeot 308 qui dépasse sa concurrente, à savoir la Golf. La messe est dite, le New I- Cockpit, appella- tion donnée pour les habitacles de Peugeot, est là, présenté en avant-première mondiale avant le… Mondial de Paris. La première génération ayant connu un franc succès chez 2 200 000 uti- lisateurs, avec plus de 4 000 000 d’essais sans faille avant sa mise en service, notamment en 2012 sur 208 et 2008 et enfin en 2013 sur 308, Peugeot passe la vitesse supérieure et adopte des codes du Premium pour dévoiler un I- Cockpit pas comme les autres, soit l’inégalable habitacle au monde. Très simple d’utilisation, moderne, intuitif et sécurisant, cet habitacle est conçu pour “redonner le plaisir de conduire, créer un amplificateur de sensations et éveiller tous les sens de nos clients pour redonner de l’émotion”, explique Jérôme Micheron, di- recteur de la stratégie de Peugeot. Maxime Pi- cat, le patron de Peugeot Monde, avait, dans un entretien exclusif accordé à Liberté au Pa- lexpo, lors du 86 e Salon de Genève, révélé que “les choses vont se passer très vite et très fort”. Chose faite, Peugeot épure davantage l’intérieur de ses futurs modèles, en débarrassant l’habi- tacle de tous les éléments superflus pour une parfaite vision et une fixation sur trois éléments principaux, et seulement trois éléments, à lire un document du groupe PSA, dont Liberté- Auto détient une copie. Le premier, vous le de- vinez vite, c’est le tableau de bord. Celui-ci, se- lon la plate-forme du New I-Cockpit, intègre “une dalle numérique” inspirée de celle des Audi. Du coup, depuis une molette sur le vo- lant, on pourra choisir les informations qu’on voudrait afficher sur son écran avec une rare facilité. Ce système, précise-t-on, peut privi- légier l’affichage du compteur de vitesse et du compte-tour ou celui des autres fonctions com-

vitesse et du compte-tour ou celui des autres fonctions com- me la navigation. La révolution du

me la navigation. La révolution du New I- Cockpit se révèle également dans son second élément. Il s’agit de l’écran tactile de 8 pouces, position haute. Ce dernier décline des fonctions qui peuvent à la fois être commandées, en tou- chant l’écran ou en cliquant sur les touches de

la console centrale. Quant au troisième élé- ment, il s’agit d’une ligne de touches ou “Toggles Switches”. Clé du New i- Cockpit, elle se veut “la nouvelle signature” des futurs ha- bitacles de la marque au Lion. Pour les curieux, il s’agit de touches alignées, comme dans un

I-Cockpit d’un avion, qui permettent de com- mander, chacune, une fonction à la fois sur l’écran tactile. On pourrait citer, entre autres, la radio, la clim, la navigation connectée, le té- léphone, avec notamment le Mirror Screen, des services connectés sur internet ou le bluetoo- th et les paramètres du véhicule pour person- naliser une fonction. “Avec les fragrances nous jouons sur l’odorat. Pour le toucher, outre les touches, nous avons mis l’accent sur l’ergono- mie du volant, le côté enveloppant des sièges et la qualité des matériaux et des tissus. Enfin, pour l’ouïe, nous avons opté pour une qualité hi-fi qui assure une meilleure restitution sonore dans l’habitacle”, a expliqué M. Micheron. Ain- si, avec les “Toggles Switches”, on peut activer ou désactiver depuis son écran le Stop&Start, la détection d’inattention et autre Park-Assist, mais aussi solliciter la touche Amplify pour ac- céder, sur l’écran, au mode de conduite qu’on voudrait adopter. Signalons enfin que le New I-Cockpit sera totalement intégré dans les nou- veaux modèles de Peugeot vers la fin de 2016. Si on suit le rythme du centre de recherche et de développement (CRD) du groupe PSA, on finira par conduire, pardon… piloter (sans danger) les véhicules de Peugeot. Parole au futur !

FARID BELGACEM

Le New I-Cockpit de Peugeot en 15 points

w Un volant compact, facilitant

la maniabilité et décuplant les sensations de conduite.

w Une planche de bord pure,

moderne et technologique.

w La quasi-absence de boutons,

combinée à l’utilisation de matériaux nobles et une grande

qualité de fabrication, renforce la spécificité du Peugeot I- Cockpit.

w Tous les codes y sont

représentés mais dans une forme résolument High-Tech.

w Un volant plus compact et redessiné avec une jante présentant deux

méplats.

w Un combiné tête haute avec une dalle numérique haute résolution de

12,3 pouces.

w Un écran tactile de 8 pouces, comme une tablette, regroupant

l’ensemble des commandes de confort (radio, climatisation etc.) et

permettant le pilotage de tous les équipements.

etc.) et permettant le pilotage de tous les équipements. w Navigation 3D connectée à reconnaissance vocale.

w Navigation 3D connectée à

reconnaissance vocale.

w Téléphonie mains libres à

commandes vocales, gestion

automatique des SMS (lecture,envoi).

w Information sur les

nombreuses aides à la conduite disponibles.

w Connectivité grâce à la

fonction Mirror Screen et aux technologies Apple Car-Play-TM,

Mirror-Link et Android Auto.

w Intensité des éclairages et

possibilités de changement d’ambiance chromatique. w Une ouïe avec les paramètres d’ambiance musicale. w Le toucher avec les massages multipoints distillés dans les sièges. w L’odorat avec un diffuseur de fragrances avec 2 ambiances :

Boost orientée sur une conduite dynamisante et Relax pour une conduite apaisée.

SYNTHÈSE : FARID B. (SOURCE : GROUPE PSA)

apaisée. SYNTHÈSE : FARID B. (SOURCE : GROUPE PSA) E N B R E F EN

EN BREF

EN ATTENDANT SES ANNONCES EN ALGÉRIE

Gefco investit

la Serbie

n Le leader mondial de la logistique, Gefco, a commencé à opérer en Serbie, apportant son savoir-faire en solutions logistiques globales élaborées pour la compétitivité des industriels. En implantant cette filiale, l’une des économies les plus dynamiques de la région, Gefco renforce sa présence en Europe centrale, région où le groupe est historiquement présent. La Serbie est le 3 e plus gros marché après la Roumanie et la Grèce et est idéalement situé entre l’Europe de l’Est et les Balkans. Présent dans 150 pays, Gefco fait partie des 10 premiers groupes européens. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 4,1 milliards d’euros en 2014 et emploie 12 000 personnes.

F. B.

GROUPE RENAULT

Une croissance de 11,7% au 1 er trimestre 2016

n Le chiffre d’affaires du groupe Renault s’élève à 10 489 millions d’euros sur le trimestre. Cette hausse de 11,7% provient principalement de la reprise du marché européen. Au premier trimestre 2016, les immatriculations globales du groupe Renault progressent de 7,3% à 692 453 véhicules sur un marché mondial en hausse de 1,5%. Malgré la chute des marchés en Russie, au Brésil et en Algérie, le groupe accroît ses immatriculations hors Europe de 4,7%, notamment grâce à une hausse de 36,1% des immatriculations dans la région Afrique, Moyen- Orient et Inde. Ainsi, au Maghreb, en dépit d’une progression de parts de marché, les ventes reculent de 25,5% en raison de la chute du marché algérien (- 54,4%). Dans le contexte d’une nouvelle réglementation en Algérie destinée à limiter les importations, la marque Renault atteint une part de marché de 31,9%, en hausse de 16,1 points, grâce au succès de Symbol, produite localement. La demande automobile mondiale devrait poursuivre sa croissance en 2016 (+2%).

F. B.

COUP DE CŒUR

IL SERA PROPOSÉ EN BLOC MOTEUR 2,4L À 150 ET 180 CH

Le Pick-up Fiat basé sur Mitsubishi L-200 dévoilé en mai

B asé sur le best-seller de Mitsubishi L-200, le pick- up de Fiat sera bientôt dé-

voilé. Il s’agit d’un Fiat Fullback

qui sera présenté probablement durant la première semaine du mois de mai, selon une source contactée par nos soins. D’une esthétique très soignée et qui singularise 4 carrosseries diffé- rentes, il est long de 5,29 m en carrosserie double cabine pour une largeur de 1,82 m et une hauteur de 1,72 m. L’engin peut embarquer jusqu’à 1 045 kg et remorquer un poids de 3 090 kg. Côté motorisations, Fiat proposer un seul bloc de 2,4 litres en deux puissances diffé- rentes de 150 et 180 Ch. Pour les

en deux puissances diffé- rentes de 150 et 180 Ch. Pour les transmissions, il y aura

transmissions, il y aura au choix une boîte automatique à 5 rap- ports ou une manuelle à 6 vi- tesses. Sa commercialisation est prévue pour le mois de mai

pour rivaliser avec Volkswa- gen Amarok, Nissan Navara, Toyota Hilux et Ford Ranger. Il va y avoir du sport !

F. BELGACEM