Lundi 2 Mai 2016

Bonjour
Bienvenue à la trente cinquième édition de la newsletter de Stand Up for Europe.
1) Ph. Lamberts, député européen rejoint le comité de soutien de Stand
Up !
Philippe Lamberts a fait des études d'ingénieur à l'Université Catholique de
Louvain. De 1987 à 2009, il occupe différentes fonctions commerciales et
managériales chez IBM. Sa carrière politique commence chez Ecolo en 1991.
Ensuite, il devient membre du conseil communal d'Anderlecht pendant 12 ans et
il sera également conseiller en politique étrangère et en matière de défense pour
la Vice-Première Ministre Isabelle Durant lors de la première participation des
Verts au gouvernement fédéral belge. C'est en 2009 qu'il obtient son premier
mandat d'eurodéputé auprès des Verts européens, dont il est aujourd'hui le coprésident du groupe parlementaire.
En tant que député européen, Philippe Lamberts a particulièrement à cœur de
renforcer les liens avec les citoyens, de partir à la reconquête des cœurs des
Européens, de gagner en légitimité, de faire preuve d'exemplarité, de motiver la
jeunesse avec courage et audace, de se mobiliser autour de grands projets
européens de justice sociale, de relance économique, d'approfondissement
démocratique, de transition énergétique et de refondation politique fédérale en
militant sans relâche pour que l'Europe parle d'une seule voix et mette en œuvre
des politiques communes fortes et solidaires.

Trois Objections Fondamentales au TTIP - Pierre Defraigne
Pierre Defraigne, sympathisant de Stand Up est le Directeur exécutif du Centre
Madariaga - Collège d'Europe. Il est également Directeur Général honoraire à la
Commission Européenne.
Dans le cadre d'une conférence sur le sujet, il a émis cette réflexion contenant
trois grandes objections sur le traité transatlantique en cours de négociation avec
les Etats-Unis ...

Pour lire son intervention: Cliquez ici

Students for Europe à l'ULB: Conférence d'inauguration avec Didier
Reynders !
Jeudi 14 avril, une petite centaine de personnes étaient réunies pour assister à la
première conférence du cercle Students for Europe à l'ULB. L'invité en était le
ministre belge des affaires étrangères, Didier Reynders. Il a expliqué sa vision
d'une Europe fédérale sous le thème de « Quel avenir pour l'Europe ? » à travers
l'union bancaire, le contrôle des frontières, l'échange de renseignements mais
aussi la politique étrangère commune.

.

Tableau des Indicateurs !
Retrouvez tous les mois les grands indicateurs de notre mouvement ...

Xavier Leurquin rejoint le bureau de Stand Up !
Xavier Leurquin est Docteur en Droit et Licencié en Droit européen. Avocat au
Barreau de Bruxelles pendant plus de 40 ans, il a fréquemment plaidé devant la
Cour de Justice de l'Union Européenne, en matière de Droit Constitutionnel, de
Droit Administratif et de Droit de la Concurrence. Avec d'autres, il a fondé à
Bruxelles, l'association d'Avocats XIRIUS. Devenu Avocat Honoraire, il travaille,
à présent, à l'écriture d'un essai, dénommé BIARCAT dont l'idée centrale est de
promouvoir les citoyennes et citoyens européens à devenir des acteurs culturels,
au moyen de capsules culturelles, dans le cadre de jumelages européens,
démultipliés par milliers, à travers l'Europe des 28.

Le Nouvel Européen : le média à suivre ! avec cette semaine un article sur la
gestion des fonds européens

« LA GESTION OPTIMALE DES FONDS EUROPÉENS.... AU-DELÀ DU
SIMPLE CONTRÔLE »
Dans l'édition du 18 avril: « Afin de tirer les meilleurs enseignements le président
de la fédération européenne, John Forsythe, a décidé de dresser le bilan de
nombreuses années de gestion, de suivi et d'évaluation des fonds européens
alloués au sein de la fédération. »

A lire et partager !

Cliquez ici pour (re)lire l'article

Stand Up dans la presse, on en parle !
La Carte Blanche de Constantin Chariot, intitulée « La culture sauvera l'Europe
de la barbarie », a été publiée dans La Libre Belgique du 25 mars. Il s'agit d'un
plaidoyer pour l'affirmation d'une identité culturelle européenne. A lire avec
intérêt !
Lire l'article sur notre site internet en cliquant ici.

Sauver Schengen pour sauver l'Europe
La Carte Blanche de Jules Bejot, intitulée « Sauver Schengen pour sauver
l'Europe », a été publiée dans l'Echo.
« Contre les accusations simplistes qui font de Schengen le « coupable idéal »
du bouleversement que traverse l'Union Européenne, les États membres doivent
plus que jamais privilégier l'union à l'individualisme national. À la différence de la
crise économique et financière qui a violemment secoué l'Europe et le monde, la
déroute qui frappe l'Union Européenne menace le projet européen... »

Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Rappel de renouvellement de cotisation
Pour celles ou ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de renouveler leur
cotisation, ce petit rappel à votre soutien !
Pour poursuivre nos activités qui entraînent inévitablement des frais, votre
concours financier nous est indispensable, le bénévolat de nos sympathisants et
de nos équipes ne suffisant pas à lui seul. Nous avons donc besoin de votre
générosité. Aidez-nous à promouvoir notre projet en versant votre cotisation
annuelle de 28 euros (cliquez ici) ou en nous faisant parvenir un virement sur le
compte 001 7047618 62 (IBAN BE51 0017 0476 1862 et BIC GEBABEBB) et en
nous envoyant vos dons (cliquez ici).
Grâce à vous, nous pourrons continuer à faire progresser le projet fédéraliste
européen au cœur de la société et à le défendre dans le débat démocratique
pour qu'enfin l'Europe bouge dans la bonne direction.
Prenez part avec nous à la construction d'une nouvelle Europe, une Europe
citoyenne, démocratique, généreuse, solidaire et entreprenante.
Merci pour votre soutien.

La Tribune de Bruno Heureux !

« L'Europe vue d'en bas »
Dans cette nouvelle tribune, Bruno Heureux, membre du comité de soutien de
Stand Up, réagit avec émotion aux attentats de Bruxelles qui ont frappé en plein
cœur l'Europe...
« On ne dit jamais assez "je t'aime" à ceux qu'on aime ! C'est pourquoi, disons
souvent " je t'aime " à ceux qu'on aime ! Il sera trop tard de dire " je t'aime " aux
chrysanthèmes !!! » Hé oui, constat de bon sens, lucide, à défaut d'être poétique !
Pourquoi, trop souvent, attendre qu'il soit trop tard, qu'ils aient quitté le quai de la
vie, pour dire « je t'aime » à ceux qu'on aime. »

Lire la suite en cliquant ici !

Nous vous remercions de votre soutien à Stand Up, vous faites vivre et avancer
notre projet.

L'équipe de Stand Up for Europe http://standupforuseurope.eu/

STAY CONNECTED

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful