Vous êtes sur la page 1sur 4

Chapitre 4 : Les combustions

I) Comment éteindre un incendie ? Expérience : On allume une bougie. La mèche de la bougie brûle.

Problème : Comment faire pour éteindre la mèche de la bougie ?

 

Solution 1 On souffle dessus

Solution 2 On jette de l'eau sur la mèche

 

Solution 3 On supprime la mèche en la coupant

Observation

La mèche s'éteint lorsque l'on souffle dessus

La mèche s'éteint au contact de l'eau

La mèche cesse de bruler lorsqu'on la coupe

Interprétation

Pourquoi l'effet de souffler sur la mèche stoppe-t-il la combustion ? Le souffle a pour effet de chasser l'air présent autour

Pourquoi l'ajout d'eau

En quoi le fait de retirer la mèche permet-il de stopper la combustion de la bougie ? Il ne peut y avoir de combustion sans la mèche

permet-il

d'éteindre

la

mèche ? L'eau a pour effet de refroidir la mèche de la bougie. La combustion ne se fait pas sans chaleur.

de

la

flamme. La

 

combustion ne s'effectue pas sans air.

 

L'air est indispensable à la combustion.

Une source de chaleur est

La mèche est indispensable a la combustion

Conclusion

indispensable

a

la

 

combustion

 
 

Il suffit de supprimer l'un de ces 3 éléments pour que la combustion s'arrête

Étude du document du livre p 66 : Triangle du feu et la lutte contre l'incendie Correction :

1- Les trois éléments indispensables à toute combustion sont :

l'énergie d'activation (source de chaleur)

le combustible

le comburant

2- On peut représenter une combustion par « le triangle de feu », car toute combustion nécessite impérativement de réunir les trois éléments de ce triangle.

3- La plupart des incendies domestiques se déclarent dans les cuisines car c'est le lieu de la maison ou la probabilité de réunir les trois éléments du triangle du feu est le plus important. En effet, la cuisine regorge de combustibles (huile, gaz de ville, alcool), de sources de chaleur (plaques de cuisson, four …) et bien entendu le comburant est présent dans l'air contenu dans la pièce. 4- Si le contenu d'une casserole s'enflamme, la marche a suivre est d'éliminer un des cotés du triangle du feu :

on supprime le combustible en éloignant la casserole de la cuisinière

on supprime le comburant en étouffant les flammes avec un torchon humide ou un couvercle

On supprime la source de chaleur en éteignant la cuisinière.

A retenir :

 

Une combustion nécessite obligatoirement trois éléments :

 

le combustible (papier, bois, essence, pétrole, huile, charbon

)

le comburant (le dioxygène de l'air)

 

l'énergie d'activation (source de chaleur)

 
C'est ce que l'on appelle le triangle du feu. Pour éteindre un feu, il suffit

C'est ce que l'on appelle le triangle du feu. Pour éteindre un feu, il suffit de supprimer

un seul de ces trois éléments.

que l'on appelle le triangle du feu. Pour éteindre un feu, il suffit de supprimer un

II) La combustion du carbone :

Expérience : on réalise la combustion d'un morceau de fusain (carbone) dans le dioxygène.

d'un morceau de fusain (carbone) dans le dioxygène. Exploitation de l'expérience : Activité 2 du livre
d'un morceau de fusain (carbone) dans le dioxygène. Exploitation de l'expérience : Activité 2 du livre

Exploitation de l'expérience : Activité 2 du livre p 59 Qu'est-ce qu'une transformation chimique ? Correction :

1- Le volume du morceau de fusain diminue lors de la combustion. Le carbone disparaît donc au cours de la combustion. 2- La buchette incandescente plongée dans le flacon après la combustion s'éteint brutalement ce qui prouve que le flacon ne contient plus de dioxygène après combustion. 3- On appelle réactifs les corps qui disparaissent au cours de la combustion. Les réactifs de cette combustion sont donc le carbone et le dioxygène. 4- L'eau de chaux se trouble, ce qui indique la présence de dioxyde de carbone dans le flacon après la combustion. 5- La combustion du carbone est une transformation chimique au cours de laquelle des réactifs disparaissent (le carbone et le dioxygène) et un produit apparaît (le dioxyde de carbone).

A retenir :

 

Une combustion est une transformation chimique au cours de laquelle des réactifs

disparaissent et des produits apparaissent.

 

Ainsi la combustion du carbone est une transformation chimique dont le bilan s'écrit :

 

Réactifs

Produits

Carbone + dioxygène

Carbone + dioxygène Dioxyde de carbone

Dioxyde de carbone

Produits Carbone + dioxygène Dioxyde de carbone « Réagit avec » « Pour donner » Lorsqu'on

« Réagit avec »

« Pour donner »

Lorsqu'on lit ce bilan on comprend : « Le carbone réagit avec le dioxygène pour donner du dioxyde de carbone »

III) La combustion du butane :

Remarque : La combustion du butane (gaz contenu dans les briquets) est similaire a la combustion du méthane (gaz de ville) étudiée dans le livre activité 1 p 74. Voir la vidéo de l'expérience Expérience :

1 p 74. Voir la vidéo de l'expérience Expérience : Tube à essais Briquet ou réchaud

Tube à essais

Briquet ou réchaud à gaz

Observations :

Qu'observe-t-on sur les parois du tube à essai ? On observe l'apparition de buée, donc une formation d'eau sur les parois du tube à essais. Que se passe-t-il lorsque l'on ajoute de l'eau de chaux dans le tube à essais ? Lorsque l'on ajoute de l'eau de chaux dans le tube à essais, cette dernière se trouble.

Interprétation : Quels sont les réactifs et les produits de la combustion du butane ? Les réactifs de la combustion du butane sont le butane (le combustible) et le dioxygène (le comburant). Les produits de cette transformation sont le dioxyde de carbone et l'eau.

Conclusion : écrire le bilan de cette transformation chimique

Le bilan de la combustion du butane est :

Butane + dioxygène

Butane + dioxygène eau + dioxyde de carbone

eau + dioxyde de carbone

Remarque : de même pour la combustion du méthane on a

Méthane + dioxygène

pour la combustion du méthane on a Méthane + dioxygène eau + dioxyde de carbone IV

eau + dioxyde de carbone

IV) Le danger des combustions incomplètes :

1- Le malaise de la petite fille et de la voisine est dû à la présence dans l'air d'un gaz nocif : le monoxyde de carbone.

2- Ce taux élevé de monoxyde de carbone était dû à une combustion incomplète (à cause d'un manque de dioxygène) de matière organique (ici vraisemblablement du méthane).

3- L'hémoglobine est une protéine dont le rôle est de transporter le dioxygène dans le sang.

4- Le monoxyde de carbone se fixe sur l'hémoglobine du sang et prend la place du dioxygène. Le

dioxygène ne peut alors plus être transporté par le sang. C'est pour cette raison que même à très faible concentration dans l'air, le monoxyde de carbone peut provoquer la mort.

Quelques chiffres :

1% de monoxyde de carbone dans l'air tue en 15 minutes 10% de monoxyde de carbone dans l'air tue immédiatement. De même, en cas d'intoxication au monoxyde de carbone, il est impératif de subir un traitement pour l'éliminer du corps

5- Le monoxyde de carbone est particulièrement dangereux, car étant incolore et inodore il est indétectable par l'être humain. De plus lorsque les premiers symptômes apparaissent (maux de tête, vomissement) il est bien souvent trop tard et une hospitalisation d'urgence est indispensable. Chaque année plus de 300 personnes décèdent d'un intoxication au monoxyde de carbone. 6- Quelques précautions simples permettent de diminuer le risque d'intoxication au monoxyde de carbone :

0,1% de monoxyde de carbone dans l'air tue en une heure.

Ne jamais boucher les aérations et les ventilations à la maison

faire contrôler régulièrement (au moins une fois par an) et par un professionnel agréé les système de chauffage (chaudière, cheminée …)

Ne jamais utiliser de système de chauffage d'appoint à combustion (type poëlle …) dans une pièce mal ventilée ou trop petite. Et pour être vraiment à l'abri, faire installer un détecteur de monoxyde de carbone.

7- Le seul traitement efficace contre les intoxications au monoxyde de carbone est l'hyperoxygénation. Les victimes doivent être emmenées dans un caisson étanche hyperbare ou elles respirent du dioxygène pur sous une pression de 3 bars, ce qui permet d'éliminer rapidement le monoxyde de carbone présent dans le sang.

A retenir :

 

Lorsque l'alimentation en dioxygène est insuffisante, une combustion est incomplète (elle produit un combustible : le carbone) et libère un gaz très toxique et indétectable par l'être humain : le monoxyde de carbone. Ce gaz tue plusieurs centaines de

personnes par an en France.

 

Le bilan d'une combustion incomplète est :

Combustible + dioxygène

Combustible + dioxygène carbone + monoxyde de carbone

carbone + monoxyde de carbone