Vous êtes sur la page 1sur 8
Le Cœur Qui Parle Volume VIII, Édition mai 2016
Le Cœur Qui Parle
Volume VIII, Édition mai 2016

Le mot de notre présidente:

Le mois de mai annonciateur de beau temps, réveil de la nature.

Oups… et le sourire nous revient. C’est merveilleux !!!

C’est aussi le mois du bénévolat et en tant que présidente, je me dois de souligner tout le travail fait par nos bénévoles car sans eux nous ne pourrions pas vous offrir toutes ces activités qui sont toujours très inté- ressantes et vivifiantes.

Merci également aux bénévoles qui font des visites à l’hôpital ! Vous êtes une super équipe.

Nous sommes à un mois de l’Assemblée Générale Annuelle, voilà une belle occasion pour un nouveau projet dans votre vie. Joignez-vous à notre équipe.

Donner du temps est gratifiant. Donner, c’est recevoir, c’est magique. Il faut croire en une continuité, mais une continuité teintée de renou- veau.

Je vous souhaite un bel été ! Profitez-en car c’est court !

Paule F. Gaudet, présidente

Visionnez votre journal sur www.uncoeurpourtous.com en couleur
Visionnez votre journal sur
www.uncoeurpourtous.com en couleur

Ce que j’ai retenu de la conférence du 5 février 2016

Démystifier le rein

Pour ce déjeuner-conférence nous avons eu le plaisir de recevoir le Dr. Pierre Landry, néphrologue. Sa con- férence a suscité l’intérêt des 73 membres de l’assistance.

Le Dr. Landry nous a d’abord expliqué que le rein est un organe qui filtre le sang du corps humain, un peu comme un filtre à l’huile dans une automobile. Il a la forme d’un gros haricot et mesure normalement 12 centimètres alors qu’un rein malade pourra me- surer de 7 à 9 centimètres. Il est composé de milliers de petits filtreurs appelés tubules. Bien que certaines personnes naissent avec un seul rein et peuvent tout de même fonc- tionner normalement, le corps humain a habituellement 2 reins qu’on retrouve sous les poumons.

Le rein joue un rôle essentiel d’épurateur et filtre environ 200 litres de sang par jour. Il maintient l’équilibre

en eau et en électrolytes (sodium, phosphore, potassium, calcium, etc.) nécessaires à l’organisme. Il sépare les

l'urée, l'acide urique ou la créatinine. Les

déchets qui circulent dans notre sang et les élimine en produisant tubules réabsorbent 90% de l’eau.

Le rein produit également des hormones dont l'érythropoïétine qui stimule la production des globules rouges,

et la rénine qui stabilise la pression artérielle. Il permet également l’activation de la vitamine D dans

l’organisme ce qui nous aide à prévenir l’ostéoporose. Sans le rein, la vitamine D que nous absorbons ne se-

rait pas métabolisée et ne nous serait d’aucune utilité.

Le Dr. Landry a mentionné que les principales causes des maladies du rein sont, à parts égales, le diabète et l’hypertension. On retrouve principalement 3 types de maladies du rein soit;

re trouve principalement 3 types de maladies du rein soit; a) la polykystique (très gros reins)

a) la polykystique (très gros reins) qui est principalement due à la génétique familiale,

b) les maladies inflammatoires comme le lupus et la vasculite

c) l’hydronéphrose qui résulte d’une obstruction ou de la résistance à l’élimination d’urine et peut con- duire à des pierres aux reins ou au cancer de la prostate.

Plus de 90% des personnes qui ont des problèmes de rein font de l’anémie. Toutes les maladies rénales peu- vent évoluer vers l’insuffisance rénale (destruction irréversible des tubules). Par ailleurs un individu pourra souffrir d’insuffisance rénale sans révéler aucun symptôme. Il devra être au stade 5 et produire moins de 15

ml d’urine à la minute pour montrer des symptômes d’urémie (excès d’urée dans le sang).

L’urémie se traduit par un excès de fatigue, de la faiblesse, des troubles digestifs (nausées, vomissements,

diarrhée, etc…) et neurologiques (impatiences ou fourmillement dans les jambes), des signes d’insuffisance cardiaques, des troubles osseux (ostéoporose) ou cutanés (prurit), de la goutte.

Dans les années 60 à 70, le seul moyen de traiter l’urémie était par des traitements d’hémodialyse d’une durée

de 4 heures, 3 fois par semaine. Aujourd’hui, on peut choisir également la dialyse péritonéale qui consiste à

installer chirurgicalement un cathéter souple dans la cavité péritonéale (sous le péritoine) et dont l’extrémité

ressort par un petit trou sous le nombril. On peut ensuite se brancher sur le matériel de dialyse. Le traitement d’une durée de 20 minutes se fait 4 fois par jour. On peut même procéder à un traitement automatisé qui se fait essentiellement la nuit pendant le sommeil.

La greffe rénale offre également une solution mais comporte elle aussi ses inconvénients car le greffé devra prendre des médicaments anti-rejets toute sa vie. Notre conférencier a terminé par une période de questions, toutes plus intéressantes les unes que les autres, et qui ont révélé l’intérêt marqué des participants.

Merci au Dr. Landry pour cette conférence enrichissante. Francine Gendron

Pour entrer en communication avec nous :

Paule, l’Épiphanie 450-588-3963

J-Claude, Berthier 450-836-4194 Louise, Lourdes 450-759-9085

Claudette, Ste-Mélanie 450-889-5085

Nicole, Joliette, 450-753-5018 - Francine, St-Félix 450-889-2239 Boite vocale au bureau (450) 760-3039 local ou 1-855-844-3039 de l’extérieur

CE QUE J’AI RETENU

du vendredi le 11 mars 2016.

CE QUE J’AI RETENU du vendredi le 11 mars 2016. Le comité des conférenciers nous avait

Le comité des conférenciers nous avait préparé une belle sur- prise : la conférence du Dr. Richard Lachance, pneumologue.

En effet, l’homme est non seulement un spécialiste des maladies pulmonaires au CHRDL, c’est aussi un athlète de haut niveau, qui entraîne des jeunes aux épreuves du triathlon, notamment la course et le vélo.

Il a choisi d’orienter son exposé sur deux points extrêmement importants en rapport avec les poumons : premier point, le tabagisme, deuxième point, l’activité physique.

Il a tout d’abord donné la définition d’une MPOC : une Maladie Pulmonaire

Obstructive Chronique : obstruction lente mais progressive des riennes et des poumons, pensons à la bronchite chronique ou à l’emphysème pulmonaire.

Ces maladies ont beaucoup à voir avec l’usage du tabac. En effet, un fumeur est exposé 19 fois plus qu’un non-fumeur à développer un cancer du poumon. Même si l’incidence du tabagisme va en diminuant, une baisse d’environ 1% par année, ce qui demeure inquiétant c’est qu’il est encore important chez les jeunes. Dans Lanaudière, par exemple, sur trois jeunes femmes enceintes, l’une est fumeuse. En plus des éléments bien connus comme le monoxyde de carbone et la nicotine, la fumée de cigarette contient des produits toxiques comme l’acétone, le butane, l’arsenic, le cadmium, etc.

voies aé-

Le Dr. Lachance nous a parlé également de la fumée secondaire et tertiaire…Il faut bannir définitivement la cigarette de la maison et de l’auto : ce n’est pas en ouvrant une fenêtre ou en fumant devant la hotte de poêle qu’on va éliminer la fumée secondaire car la fumée d’une cigarette est extrêmement fine et elle va se fixer sur

les tapis, les rideaux, les meubles, les vêtements, les jouets

Les bénéfices qu’on peut retirer à cesser de fumer sont très importants : plus on arrêtera tôt, plus les bénéfices seront importants au niveau des MPOC, le cancer du poumon, des bronches, de l’œsophage, du colon, du pan- créas et les maladies cardiovasculaires.

Après 60 ans, le vaccin Pneumovax est très utile pour prévenir la pneumonie causée par les bactéries nommées « pneumocoques».

etc.

Pour ce qui est du deuxième point.

Le conférencier a fait l’éloge de l’activité physique pour lutter contre la sédentarité. Idéalement, il faut brûler 1000 calories par semaine en faisant de l’exercice.

Une recommandation générale peut se lire comme suit : une fréquence de 3 à 5 séances/semaine, un essouf- flement modéré, une durée de 30 à 45 minutes.

Pour brûler 1000 calories/sem., une marche doit comporter 20 km. Mais pas nécessaire de la faire en une seule fois. On peut marcher 3, 4, ou 5 km, sur plusieurs jours. En natation, c’est 5 km. A vélo, c’est 35 km. Bref, pour éviter toutes sortes de maladies reliées au cœur et aux poumons, vous devez absolument rejeter le taba- gisme et lutter contre la sédentarité par l’activité physique.

C’est toujours le premier pas qui coûte mais les bénéfices de garder (ou retrouver) la bonne forme physique sont tellement grands qu’on serait fou de les ignorer.

Les personnes présentes au déjeuner furent totalement comblées par cet exposé clair, et pertinent venant d’un spécialiste dont les « bottines suivent les babines » pour employer une expression populaire.

Bravo et merci Dr. Richard Lachance,

P-É. Desilets.

4
Aux excellents Conférenciers! Merci ! Trop court ! L’auditoire est captivé par vos discours et
Aux excellents Conférenciers!
Merci ! Trop court !
L’auditoire est captivé par
vos discours et l’information
reçue vraiment appréciée.
Merci de votre générosité !

Ce que j’ai retenu de la conférence du 1 er avril 2016 La douleur et les traitements

Conférence présentée par M. Philippe De Grandpré, pharmacien à Berthierville

par M. Philippe De Grandpré , pharmacien à Berthierville Nous avons eu le plaisir de recevoir

Nous avons eu le plaisir de recevoir M. Philippe De Grandpré, diplômé de l’Université de Montréal en pharmacie depuis 2006.

Esprit curieux, il s’est spécialisé dans la douleur et a reçu un diplôme à cet effet en 2009. Il a également reçu le prix innovation de l’ordre des pharmaciens du Québec en 2012. Éternel étudiant, il a suivi une formation en soins palliatifs et fin de vie et suit présentement une formation en prévention et traitement de la toxicomanie à l’Université de Sherbrooke.

M. De Grandpré nous a expliqué que la douleur est une expérience consciente, sensorielle et émotionnelle,

produite par le système nerveux. Bien qu’elle joue un rôle de protection en avertissant un individu qu’il y a un

danger potentiel, par exemple la douleur qu’on ressent si on met sa main sur un rond de poêle allumé, elle ne sert quelquefois à rien comme lorsqu’on souffre d’arthrose. La condition essentielle pour percevoir la douleur est donc d’avoir un cerveau (no brain, no pain) et la perception de la douleur est variable d’une personne à une autre.

Il existe trois principaux types de douleur :

1)-

nociceptive : lésion au niveau des os, des muscles, des organes,

2)-

neuropathique : lésion des nerfs entraînant une perte de sensibilité comme les diabétiques périphériques,

3)-

fonctionnelle : on n’arrive pas à identifier de lésion, par exemple une douleur associée au côlon irritable.

Par ailleurs, on qualifie de douleur aigüe une douleur qui dure depuis moins d’un mois, de douleur subaigüe une douleur qui dure entre 1 et 3 mois et de douleur chronique une douleur qui dure au-delà de 3 mois.

M. De Grandpré nous a ensuite présenté les différents traitements de la douleur.

Tout d’abord les différents médicaments :

A) Acétaminophène ou Tylénol : traitement de base efficace n’entraînant que peu d’effets indésirables et ra-

rement de problèmes digestifs. La dose maximale est de 4000mg par jour et est disponible en 3 teneurs de comprimés soit le régulier (325mg), extra fort (500 mg) et arthritiques (650mg).

B) les anti-inflammatoires comme le Celebrex : diminuent l’inflammation mais il y a un risque d’effets secon-

daires aux niveaux digestif et cardiovasculaire. Le risque augmente avec l’âge et ce type de médicament peut

faire monter la pression.

C)- les opiacés ou dérivés de la morphine : efficaces pour soulager les douleurs modérées à sévères. Les effets secondaires observés sont la somnolence et la constipation. D)- les anti dépresseurs et les anti douleurs (ISRN et ATC)

E)- les gabapentinoïdes ou anti épileptiques en douleur qui traitent l’anxiété.

Pour terminer M. De Grandpré a également mentionné les solutions non pharmacologiques permettant de sou- lager la douleur, notamment l’alternance du chaud et du froid, l’utilisation d’un TENS ou neuro stimulateur qui .émet des stimulations réglables permettant d’engourdir les nerfs, l’exercice, la relaxation, l’acupuncture, les traitements chiropratiques ou physio thérapeutiques ainsi que le contrôle de la respiration.

Le déjeuner conférence a été plutôt interactif alors que les 77 participants ont posé plusieurs questions tout au long de la conférence démontrant ainsi leur intérêt. Un gros merci à M. De Grandpré pour nous avoir partagé

ces informations et avoir aiguisé notre curiosité.

Francine Gendron

et avoir aiguisé notre curiosité. Francine Gendron C E Q UE J’AI RETENU 6 novembre 2015.

CE QUE J’AI RETENU

6 novembre 2015. Audition et aides auditives

ERRATUM

À la page 6, 2è paragraphe, on aurait dû lire

"peuvent être traités". Au 4 ème paragraphe, on aurait dû lire… "On utilise une combinaison de microphones pour donner une direction à l’amplification (micro directionnel) et certains modèles adaptatifs" et non " certains modèles plus dispendieux sont adaptatifs"

"20% de ceux qui sont atteints de surdité sont traités" et non

PROPOSITION DE MODIFICATION AUX RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX

Règlements Actuels Chapitre 2

Modifications proposées Chapitre 2

06 Catégories de membres

06 Catégories de membres

6.1

Membres actifs

6.1

Membres actifs

Toute personne atteinte d’une maladie cardiaque et son (sa) conjoint (e).

Toute personne atteinte d’une maladie cardiaque et son (sa) conjoint (e).

6.2

Membres associés

6.2

Membres associés

Toute personne indispensable à la participation à une activi- vité de la personne atteinte d’une maladie cardiaque et toute personne qui ne possède pas les qualités de membre actif

Toute personne indispensable à la participation à une activi- vité de la personne atteinte d’une maladie cardiaque et toute personne qui ne possède pas les qualités de membre actif

mais qui contribue à la réalisation des objets de la corporation

mais qui contribue à la réalisation des objets de la corporation

6.3

Membres honoraires

6.3

Membres honoraires

Toute personne nommée par le conseil d’administration en guise de remerciements pour un accomplissement extraor- dinaire à la mission de la corporation.

Toute personne nommée par le conseil d’administration en guise de remerciements pour un accomplissement extraor- dinaire à la mission de la corporation.

6.4

Membres Extérieurs

Toute personne demeurant à l’extérieur du territoire de la corporation et qui désire participer à une activité payante.

07 Conditions d’admission

07 Conditions d’admission

7.1

Membres actifs, membres associés

7.1

Membres actifs, membres associés

A)

Déposer une demande d’admission;

A)

Déposer une demande d’admission;

b)

Être accepté par le conseil d’administration;

b)

Être accepté par le conseil d’administration;

c)

Payer sa cotisation annuelle, s’il y a lieu;

c)

Payer sa cotisation annuelle, s’il y a lieu;

d)

S’engager à respecter les règlements, les objectifs et les politiques de la corporation;

d)

S’engager à respecter les règlements, les objectifs et les politiques de la corporation;

e)

S’engager à participer aux activités de la corporation;

e) S’engager à participer aux activités de la corporation;

7.2

Membres honoraires

7.2

Membres honoraires

Être identifié par le conseil d’administration comme per- sonne ayant contribué d’une manière exceptionnelle à la mission de la corporation et être acceptée par l’assemblée générale.

Être identifié par le conseil d’administration comme per- sonne ayant contribué d’une manière exceptionnelle à la mission de la corporation et être acceptée par l’assemblée générale.

7.3

Restriction

7.3

Restriction

Aucune personne physique ou morale, aucune association bénéficiant d’un don de la corporation, ne peut être membre ou exercer l’une des quelconques prérogatives habituelle- ment associées au statut de membre.

Aucune personne physique ou morale, aucune association bénéficiant d’un don de la corporation, ne peut être membre ou exercer l’une des quelconques prérogatives habituelle- ment associées au statut de membre.

08

Cotisation annuelle

08

Cotisation annuelle

8.1

Chaque membre actif ou associé doit payer si requis,

8.1

Chaque membre actif ou associé doit payer si requis,

la cotisation annuelle fixée par le conseil d’administration.

la cotisation annuelle fixée par le conseil d’administration.

8.2

Le membre extérieur doit payer la cotisation annuelle

plus la somme de $ 5.00

Chapitre 3

Chapitre 3

14

Composition aux assemblées générales des membres

14

Composition aux assemblées générales des membres

Les assemblées générales sont composées de l’ensemble des personnes inscrites sur la liste des membres de la cor- poration Les membres honoraires peuvent assister aux assemblées

Les assemblées générales sont composées de l’ensemble des personnes inscrites sur la liste des membres de la cor- poration Les membres honoraires et les membres extérieurs peu-

générales mais ils n’ont pas le droit de proposer, de voter et d’être élus au conseil d’administration de la corporation.

vent assister aux assemblées générales mais ils n’ont pas le droit de proposer, de voter et d’être élus au conseil d’administration de la corporation.

Convocation

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

Par la présente, tout membre en règle est convoqué

Vendredi, le 3 juin 2016, 9 heures

Au 225 Boul. Antonio Barrette, Notre-Dame-des-Prairies

Déjeuner complètement gratuit !

Présenter sa carte de membre et se faire inscrire dans le livre des présences.

À l’ordre du jour :

Déjeuner, Mot de Bienvenue, Bénévole de l’année, Modification aux règlements généraux (voir page précédente), Rapports d’activités et États financiers, Parole aux membres : Commentaires, Suggestions,

Propositions sur l’orientation de votre Association.

Élections du Conseil d’Administration.

Sièges

#1 : Claudette Dubuc, non-sortante #3 : Nicole Landreville, sortante

#2 : Louise Sanscartier, sortante # 4 : Paule Gaudet, démissionnaire

Secteurs Berthier : J-Claude Guèvremont, sortant

Joliette : Francine Gendron, non-sortante

Repentigny : poste vacant

Votre présence est importante et toujours requise ! Nous vous espérons en grand nombre.

et toujours requise ! Nous vous espérons en grand nombre. Association Un Cœur Pour Tous Lanaudière

Association Un Cœur Pour Tous Lanaudière inc

VOUS POUVEZ FAIRE UN DON pour soutenir l’Association! Et, si désiré, NOUS VOUS RETOURNERONS UN REÇU D’IMPÔT.

Nom : ………………………………………………

Prénom :……

…………….……………

No :……

……

Rue………………………………………………. App ……………………

Ville …………………………………………………

……

Code postal :

Local: 450-760-3039 Ext: 1-855-844-3039 Chèque à l’ordre de :

Montant : $ ………………

Reçu :

oui

non

Association Un Cœur Pour Tous Lanaudière Inc, 144 St-Joseph, bureau 308, Joliette, (Québec) J6E 7N3