Vous êtes sur la page 1sur 2

culture

Jean-Claude Martin

Tourner la page
«
L e temps n’est beau que lorsqu’il
ne reste plus de temps.» En une
phrase, Jean-Claude Martin résume son
Il regarde attentivement son entourage,
scrute les passants et en saisit des «des
instantanés» comme il le dit lui-même.
sons qui défilent avec les pages, la beauté
et la jeunesse s’estompent fatalement tout
au long du recueil.
dernier recueil de poésie. Tourner la page Chaque poème est comme une petite Paradoxalement, c’est par son étonnant
indique la démarche à suivre. Les vers peinture ou une photographie. Les images sens du réel que la lecture de Tourner la
s’enchaînent les uns après les autres, for- qui se dessinent au fil des vers illustrent page nous fait rêver. Jean-Claude Martin
mant une belle prose, mais ne s’éternisent les songes éveillés du poète. ne ment pas. Il transcrit la vie dans toute
pas. A chaque page tournée, un poème se Dans ces courtes scènes, Jean-Claude sa réalité, parfois tragique, souvent drôle.
termine laissant derrière lui un goût de Martin semble faire la rétrospection d’une A la description d’une banale de vie de
mélancolie. Les mots sont pensés comme vie. La sienne ? On ne sait pas. Chaque famille au bord de la mer, il écrit avec
des moments qui s’échappent. page raconte le moment d’une existence. humour : «Cellulite et Mou du bide vont à
Se comparant à un peintre qui dévoile Dans un chapitre dédié à son père, il la baignade.» Jouant avec les mots, l’auteur
des morceaux de vie, des «instants de évoque l’absence, la nostalgie du passé et connaît le sens profond des choses.
sensation», Jean-Claude Martin observe. l’omniprésence de la mort. Telles les sai- Dans une sublime prose, le poète avoue
sa faiblesse face à la sensualité féminine.
Sans détour, Jean-Claude Martin parle de
l’amour des femmes et du désir charnel :
«Tu sortis de ta tanière et poursuivis son
rire à travers champs. Ses seins déchiraient
son corsage.» Dans ces passages, le temps
présent reprend ses droits et atténue la
mélancolie. La tentation d’une femme
inaccessible, d’une silhouette visible un
instant et qui disparaît aussitôt «derrière
les immeubles». Jean-Claude Martin ne
manque jamais de nous ramener à la réalité
de notre vie ordinaire.
Camille Lecoq

Tourner la page, de Jean-Claude


Martin, L’Escampette éditions, 2009,
102 p., 14 €
Noémie Pinganaud

Les quatre routes


Denis Montebello a traduit de
l’occitan ce recueil de Joan-Pèire
Tardiu, Las quatre rotas (Fédérop,
Expositions bilingue, 74 p., 12 €). Les mots
n Frac Poitou-Charentes, Angoulême. photographies de Philippe Guionie, vont par grappes sur le blanc de la
– «Caractères», avec
Jérôme Allavena, du 4 mars au 10 avril. page. Dilatation et compression de
Glen Baxter, Édouard Boyer, Marcel n Musée d’Orbigny-Bernon, l’espace.
Broodthaers, Victor Burgin, Marc La Rochelle. – «Poupées Le blanc met en évidence la
Chevalier, Sammy Engramer, Jean- japonaises», du 3 mars au 25 mai. matérialité des mots. L’œil du lecteur
Louis Garnell, Thierry Girard, Mariusz n Musée des Beaux-Arts se fait typographe. Il recompose
Hermanowicz, Sara Holt, Pierre d’Angoulême. – Confrontation des inévitablement, dans tous les sens,
Huyghe, Philippe Mailhes, Petra céramiques du Craft (Limoges) et des passant même d’une langue à
Mrzyk & Jean-François Moriceau, collections du musée, de mars à mai. l’autre. Du poème jaillissent d’autres
Philippe Perrin, The Plug, Allen n Raphaël Jean. – «Végétaux poèmes. J.-L. T.
Ruppersberg, Alain Séchas, Benjamin imaginaires» à l’hôtel de Région, du
Swaim. Du 22 janvier au 18 avril. 4 au 30 janvier. À l’Escampette
n Galerie Louise-Michel, Poitiers. – n Benjamin Caillaud. «Love, etc.», Pêcheur à la mouche, Jean Rodier
Peintures de Pascale Rémita, du 19 photographies, au Pilori, espace d’arts aime, comprend et dit la nature
février au 28 mars. visuels, Niort, du 1er au 27 février. comme nul autre. Il vit en pleine
n Chapelle Jeanne-d’Arc, Thouars. n Thierry Girard. – « De l’itinérance, campagne dans le sud de la Vienne.
– Installation vidéo de Claire-Lise un parcours éditorial et Son premier livre a pour titre :
Petitjean, du 6 février au 28 mars. photographique 1987-2008 », Les En remontant les ruisseaux, sur
n Carré Amelot, La Rochelle. – «Le douches la galerie (Paris), jusqu’au l’Aubrac et la Margeride (120 p.,
tirailleur, traces de mémoire», 6 février. 14 €). Belle découverte.

16 ■ L’Actualité Poitou-Charentes ■ N° 87 ■
carnet de voyages

Pierre Loti dessinateur


A lain Quella-Villéger et Bruno Vercier
ont réuni dans un bel ouvrage près
de 500 dessins de Pierre Loti (1850-1923),
grale (2 volumes parus aux Indes savantes).
À l’occasion de la parution du livre fin
2009, une exposition de 200 dessins a
réalisés pour l’essentiel entre 1865 et 1885 et été organisée non pas à Rochefort, ville
signés de son nom d’état civil, Julien Viaud. natale de Loti, mais au musée Anne-de-
Grâce à son excellent coup de crayon, le Beaujeu de Moulins. Elle sera présentée
jeune officier de marine saisit les paysages à Istanbul en avril puis cet été au musée
et les hommes qu’il découvre lors de ses de Roubaix/La Piscine (avec un colloque
voyages autour du monde : Terre de Feu, le 26 juin : «Les mondes d’un écrivain-
île de Pâques, Tahiti, Brésil, Amérique voyageur : Pierre Loti»).
du Nord, Sénégal, Maghreb, Adriatique, Signalons que, courant 2010, le livre de
Istanbul, Indochine, Japon, mais aussi la dessins paraîtra en turc et que la biographie
Bretagne, le Pays Basque et la Saintonge. de Pierre Loti écrite par Alain Quella-
Certains dessins sont placés face aux Villéger sera publiée en japonais.
Dessin de gravures réalisées pour leur publication D’autre part, nos deux spécialistes ont
Pierre Loti :
dans L’Illustration ou Le Monde illustré. contribué à Rapa Nui. L’île de Pâques de
Ces carnets de voyages sont enrichis de Pierre Loti, livre du muséum de Toulouse
«Le chef de la baie
Tchitchagov»
(îles Marquises). citations tirées du Journal de Pierre Loti, sur sa collection pascuane et le journal de
Coll. part. dont les auteurs ont entrepris l’édition inté- bord de l’écrivain (janvier 1872). Écrit à
l’encre violette sur du papier ligné bleuté, Dessin de Pierre Loti : «Matelots de la
ce journal de 14 feuillets est publié en Triomphante» (mer de Chine). Coll. part.
fac-similé et transcrit. J.-L.T.
Cuisine et cognac
Pierre Loti dessinateur. Une œuvre au Langoustines en vinaigrette
long cours, d’Alain Quella-Villéger et de cognac, pièce de bœuf au
Bruno Vercier, postface d’Enis Batur, bleu et au cognac, poêlée de
éd. Bleu autour, 296 p., 34,50 € pommes caramélisées au beurre
de cognac : pour son onzième
Rapa Nui. L’île de Pâques de Pierre ouvrage gourmand, Françoise
Loti, Les Cahiers de la girafe, muséum Barbin-Lécrevisse a imaginé
de Toulouse, 128 p., 15 € quarante recettes qui allient cognac
et produits du terroir. Chacune
d’entre elles est accompagnée
Les savoirs inédits d’une suggestion d’accord avec un
Cette association de partage cognac, un pineau ou un vin de pays
des connaissances, installée charentais signée du sommelier
à Ternay (Vienne), diffuse des Olivier Rey. «Ce sont des recettes
travaux de recherche élaborés d’aujourd’hui, faciles et rapides
par des étudiants. Elle a publié un d’exécution, dit l’auteur. J’ai voulu
deuxième ouvrage : Enseignant… montrer qu’on pouvait faire de belles
et après ? Comment préparer et choses avec des ingrédients très
réussir sa seconde carrière, de simples.» L’ouvrage se conclut sur
Rémi Boyer (192 p., 14,50 €). www. des recettes de cocktails. J. R.
lessavoirsinedits.fr Cognac et cuisine d’aujourd’hui, de
Françoise Barbin-Lécrevisse,

Un couple en Résistance Le Croît vif. 160 p., 20 €

AOC saumur

L a journaliste Marie Christiani a


réalisé en 2005 un documentaire
plusieurs fois diffusé sur France 3 : France
communiste, arrêtée à Paris en mai 1942,
décapitée à la prison de Hambourg le 12
février 1943. Son mari, Frédo Sérazin,
Puy Notre-Dame
Dix-sept communes du nord de
la Vienne ont désormais droit à
Bloch, Frédo Sérazin, un couple en Ré- a été arrêté en 1944, torturé et exécuté. l’appellation d’origine contrôlée
sistance. France Bloch, fille de l’écrivain Les documents réunis (archives, photos, saumur Puy Notre-Dame. Le
Jean-Richard Bloch, a passé sa jeunesse à correspondances inédites, synthèses cabernet franc est le principal
Poitiers. Elle fut élève au lycée de jeunes d’historiens) ont permis au CRDP (Scéren cépage qui entre dans l’élaboration
filles, actuel lycée Victor-Hugo, ce qui Poitou-Charentes, 25 e) de produire un de ce vin rouge. Le cabernet
donna l’idée à Alain Quella-Villéger de cédérom documentaire et pédagogique sauvignon est accepté mais ne doit
lancer une recherche avec ses collègues sur qui accompagne le DVD du film. pas représenter plus de 15 % de
cette héroïne de la Résistance, militante www.crdp-poitiers.org l’encépagement.

■ L’Actualité Poitou-Charentes ■ N° 87 ■ 17

Vous aimerez peut-être aussi