Vous êtes sur la page 1sur 2

au-delà du développement

Guido Girardi

Décentrer l’Homme
et penser le futur
«Nous sommes les complices d’une vision pouvoir et de l’énergie à ceux qui n’en ont
anthropocentrique qui ne permet pas pas.» Et de citer Carlo Rubbia, prix Nobel
l’évolution de l’homme. Si nous pensons de physique en 1984 pour qui le désert
l’homme comme la création ultime de chilien de l’Atacama (le plus ensoleillé du
l’évolution autour de laquelle tournent monde) pourrait fournir son énergie à tout
toutes les autres espèces, nous faussons la le pays. M. Girardi s’inquiète aussi de la
réalité. La social-démocratie doit réfléchir gouvernance des biotechnologies qui est
à une éthique de tous les êtres vivants, au totalement absente des débats. «Le pro-
même niveau que l’éthique de l’homme.» blème est qu’on peut reprogrammer toute
Noémie Pinganaud

Aussi pense-t-il que si chacun d’entre nous la vie. Nous avons aboli les frontières entre
connaissait mieux l’origine de la vie, nous les espèces, fruit de quatre milliards d’an-
aurions peut-être une attitude différente. nées d’évolution, et cela selon la demande
«Il y a une perte de sensibilité, d’humanité du marché et non selon l’intérêt des êtres
et de poésie de l’homme dans le fait de ne humains. Sommes-nous d’accord pour une

G uido Girardi est sénateur au Chili.


Il est aussi médecin spécialiste en
pédiatrie et en épidémiologie. Pour ne pas
pas reconnaître où il est – dans la biosphère
et dans l’univers – et d’où il vient.»
Pour Guido Girardi, le monde progressiste
nouvelle Genèse ? Est-ce un problème ou
une opportunité ? Je ne sais pas mais je
sais qu’il faut une gouvernance. »
laisser le marché gouverner le monde il n’est pas seulement victime d’une vampiri- La gouvernance d’Internet aussi doit être
souhaite un renouvellement des idées sation de ses valeurs, il est aussi coupable interrogée. «Si on veut une société plus
progressistes passant par une vision d’abandon. «Le monde progressiste a participative, il faut l’appui d’Internet.
non anthropocentrique du monde et des délaissé tous les grands thèmes du futur.» Comment faire pour que Internet ne
propositions claires de gouvernance sur Selon lui, la gauche ne réfléchit pas à ce soit pas dans les mains de ceux qui ont
les thèmes du futur que sont l’énergie, les que pourrait être le contrôle de l’énergie l’énergie ? Et je suis pour que les grandes
biotechnologies ou l’eau. après le pétrole, elle ne pense pas non entreprises et l’Etat mettent les outils de
«On le voit en France, en Italie, en Alle- plus à une éthique des biotechnologies création de contenu à disposition des
magne et aussi au Chili, la droite a pris ses ou encore à une justice de l’eau. citoyens pour créer des télés commu-
idées à la gauche.» Pour Guido Girardi, le Aussi, la crise du pétrole pourrait être une nautaires, car c’est impossible de créer
monde progressiste est maintenant sans opportunité à saisir. «Les 500 industries qui ex nihilo sa propre technologie.»
voix, dépossédé de son discours par la contrôlent le pétrole contrôlent la planète Le thème de l’eau tient particulièrement
droite, voire l’ultra-droite qui, au Chili, et les décisions de ces groupes sont plus au cœur du chilien puisqu’il est en campa-
s’est aussi mise à défendre des valeurs fortes que les décisions des citoyens et des gne dans son pays pour sa nationalisation
comme l’égalité ou la solidarité. «Or, les Etats.» Et, si le nucléaire prenait le relais, alors que les glaciers de là-bas forment
gens ont besoin d’identités claires. Nous ce serait en reproduisant ce système de la deuxième réserve mondiale d’eau
devons préciser les valeurs que nous domination. «Selon moi, une politique douce. «On laisse le plus important pour
représentons.» Pour ce faire, le sénateur progressiste de l’énergie ne peut passer la vie dans les mains du marché, les 40
chilien pense qu’il faut d’abord remettre que par l’hydrogène qui seul peut utiliser le premiers litres devraient être un droit
l’homme à sa place. soleil, décentraliser le système et donner du humain universel.» A.-G. T

Luis Flores

Relire Merleau-Ponty
P rofesseur de philosophie à l’Institut
catholique de Santiago du Chili, Luis
Flores est un grand lecteur de Maurice
l’expérience du corps.» D’autre part, il
souligne que «l’effort» de Merleau-Ponty
pour réformer la pensée rationaliste est
Merleau-Ponty, philosophe né à Rochefort vital non seulement pour la philosophie
(1908-1961), auteur un peu négligé en mais aussi pour les sciences cognitives.
France malgré sa monumentale Phéno- «La phénoménologie de la perception
ménologie de la perception (1945). signifie un bref être au monde. On ne peut
«Merleau-Ponty propose une philosophie pas être hors du monde, on est toujours
concrète, affirme Luis Flores. Il essaie de en relation avec l’autre et on est toujours
récupérer l’expérience vécue et la subjec- en relation avec soi-même. La perception,
tivité. Cette dimension a été oubliée parce c’est finalement le déplacement que Mer-
qu’on a tendance à expliquer l’être humain leau-Ponty fait entre une pensée abstraite
Noémie Pinganaud

à partir seulement des domaines objectifs et la dimension concrète d’être au monde.


des mesures. Merleau-Ponty fait un appel C’est l’idée que “je suis mon corps”. C’est
philosophique pour dépasser cela, pour sentir le monde dans l’engagement et la
retrouver l’expérience du temps et surtout découverte de l’autre» J.-L. T.

■ L’Actualité Poitou-Charentes ■ N° 87 ■ 41
RASMUS LARSEN

La recherche-action,
outil de développement durable
L e Suédois Rasmus Larsen est cher-
cheur associé au Stockholm Envi-
ronment Institute (SEI) une organisation
travaillent à la mise en place de solutions
de développement durable en créant et
en consolidant les ponts entre le savoir
le réhabiliter, les chercheurs ont demandé
aux habitants de leur expliquer pourquoi
c’est difficile de réhabiliter la mangrove.
indépendante créée en 1989 grâce au scientifique et la politique. Au lieu de dire comment les choses
financement principal du gouvernement «Nous produisons des rapports à la de- doivent être, nous les aidons à produire
suédois. Avec lui, près de 150 scientifiques mande des gouvernements, des institutions collectivement une “image riche” de leur
établis à Stockholm mais aussi à York et des organisations internationales mais situation problématique, une image qui
(UK), Oxford (UK), Tallin (Estonie), nous sommes aussi missionnés dans des leur permet de comprendre et communi-
Somerville (Massachusetts, US), Bangkok processus de mise en œuvre», explique quer ce qu’ils veulent être.» Le SEI répond
(Thaïlande) et Dar es Salaam (Tanzanie) Rasmus Larsen. Aussi, dans le groupe ainsi à l’inefficacité de certaines décisions
du SEI dont fait partie Rasmus Larsen politiques qui n’intègrent pas toutes les
cet implementation process se fait de perspectives des gens concernés. «Avec
préférence selon une méthode bien par- cette méthode, nous considérons que les
ticulière née dans les années 1940 aux membres de la société concernés par les
Etats-Unis appelée l’Action-Research évolutions à mener doivent être impliqués
ou Recherche-Action. Le chercheur ex- à parts égales. Ils sont producteurs à part
plique cette méthode en s’appuyant sur entière de connaissances et cela permet de
l’exemple d’un programme mené par ses réaliser une expertise collective partagée
collègues Neil Powell et Maria Osbeck par tout le monde, scientifiques, politiques
en Indonésie portant sur la réhabilitation et habitants.» A.-G. T
Noémie Pinganaud

de la mangrove. «Au lieu de convoquer


toutes les personnes impliquées dans la
vie de cet écosystème pour leur expliquer
doctement ce qu’elles devaient faire pour

PATRICIA TELLA

La cuisson en question
«
Q ui a participé à un barbecue cet
été ?» Cette entrée en matière
est signée Patricia Tella. La plus jeune
biomasse traditionnelle (bois de chauffe,
déjections animales, résidus agricoles),
ce chiffre s’élevant à 95 % en Afrique
Cette pollution en milieu fermé est la cause
d’infections respiratoires infantiles et de
cancers des poumons chez les femmes.
intervenante (27 ans) part d’une inter- sub-saharienne. Cette pression sur les Selon l’Organisation mondiale de la santé,
rogation simple pour attirer l’attention ressources en bois essentiellement liée elle provoque 6 millions de morts par an
de l’auditoire réuni en séance plénière. à la cuisson de l’alimentation accentue dont 24 % en Afrique.
Contrairement à ce que pourrait laisser l’érosion et la désertification de régions Avec Fiona Lambe, l’une de ses collègues
entendre son interpellation, les travaux de déjà peu boisées. Plus globalement, 18 % au SEI, elle va se rendre en Ethiopie, dans
Patricia Tella ne portent pas tant sur les des gaz à effet de serre* auraient pour le cadre du projet Gaia débuté en 2004 à
pratiques culinaires estivales en vigueur origine le charbon noir. Addis Abeba. Le projet promeut une cui-
dans les pays du Nord mais bien sur les «Nos travaux au sein du programme sinière peu coûteuse fonctionnant à partir
modes de cuisson employés en Afrique. Climat et Énergie du Stockholm Envi- du bio-éthanol issu de la fermentation de
Environ 60 % du continent dépend de la ronment Institute (SEI) ne portent pas végétaux. «S’il est possible de produire de
directement sur le changement climatique l’éthanol à petite échelle, il sera possible de
mais davantage sur les liens entre envi- développer plus vite des marchés et d’équi-
ronnement, droit des femmes et santé», per les foyers.» Le diagnostic posé, il s’agit
précise Patricia Tella. Ces trois domaines de mobiliser les acteurs : communautés,
ont pour point de convergence les modes de concepteurs de fours, entrepreneurs, et
cuisson traditionnels. Le temps consacré gouvernements pour favoriser un change-
à la collecte du bois et à veiller au feu ment de société qui s’articule autour de la
constitue ainsi un frein à l’accès des filles question du foyer.
à la scolarité. Ces trois à quatre heures de Alexandre Duval
combustion du bois ont par ailleurs un
impact très négatif sur la santé. Patricia
Noémie Pinganaud

Tella montre une impressionnante série * Bond, T. (2007) Testimony for the Hearing on
de photos d’habitats saturés de fumée. Black Carbon and Climate Change, House Commit-
Des scènes que l’on retrouve aussi bien tee on Oversight and Government Reform, United
en Inde, à Haïti qu’en Amérique latine. States House of Representatives, October 18, 2007.

42 ■ L’Actualité Poitou-Charentes ■ N° 87 ■