Vous êtes sur la page 1sur 66

FORUM FINANCES LOCALES

2017-2019
QUELLES INTERACTIONS FINANCIERES
ENTRE ETAT ET DIFFERENTS NIVEAUX DE
COLLECTIVITES ?

Jeudi 12 Mai 2016


Cabinet Michel Klopfer
Consultants en finances locales
4, rue Galilée 75016 Paris
Tél 01.43.06.08.10 Fax : 01.47.34.15.83
E-mail : cmk@cabinetmichelklopfer.fr Site ; www.cabinetmichelklopfer.fr
Présentation du Cabinet Michel Klopfer!
Le présent document a été réalisé par le Cabinet Michel Klopfer, conseil
indépendant dont le capital appartient à 100% à ses consultants et salariés. !
Spécialisé en gestion financière des collectivités locales, le cabinet a réalisé près
de 5.000 missions auprès de plus de 800 collectivités parmi lesquelles!
-34 des 41 villes de plus de 100.000 habitants!
- 87 des 102 départements!
- 24 des 27 anciennes régions!
-18 des 20 métropoles et communautés urbaines!
-111 des 226 communautés d’agglomération etc.!
Ses consultants sont également intervenants et formateurs auprès de nombreux
organismes, dont le Sénat, le Ministère des Finances, le Ministère de l’Intérieur,
et la Cour des Comptes. ! Gestion financière des collectivités territoriales

!Ils sont auteurs de “ Gestion financière


Au terme d’un tiers de siècle de décentralisation (1982-2014), la gestion des villes, départements,
régions et groupements s’est profondément transformée. Des méthodes novatrices de
management et de financement se sont développées, mais elles se sont aussi accompagnées
d’une montée des risques, dans les relations de la collectivité avec ses partenaires publics et
privés.
Cette sixième édition de Gestion financière des collectivités territoriales a été entièrement
réécrite pour tenir compte de l’actualité financière et fiscale la plus récente, avec en particulier la
création de trois chapitres supplémentaires relatifs à la péréquation. L’ouvrage s’est également

des collectivités locales ” 7ème édition


enrichi de nouveaux développements sur la stratégie décisionnelle des assemblées locales face à

Gestion financière

des collectivités territoriales


la raréfaction de la ressource et à l’effet de ciseau.
Sont développés, en des termes pédagogiques, les différents aspects méthodologiques et
pratiques de la gestion territoriale : analyse financière et fiscale rétrospective et prospective,
stratégie intercommunale et mutualisation des moyens, péréquation communale, départementale
et régionale, choix des investissements publics, communication financière, analyse et contrôle des

des collectivités
satellites, consolidation des comptes et des risques, évaluation des délégations de service public

Gestion financière
et des PPP, gestion de dette et de trésorerie avec les enjeux juridico-financiers des emprunts

novembre 2015 aux Editions du


« toxiques », gestion de la TVA, autorisations de programme et d’engagement, règlement
financier…
Un chapitre consacré aux bases du calcul actuariel, un glossaire des termes budgétaires et
financiers et près de 200 graphiques, tableaux et diagrammes contribuent à faire de cet ouvrage

territoriales
l’instrument de référence en matière de gestion financière des collectivités territoriales.
Destiné aux élus, directeurs généraux, directeurs financiers et autres gestionnaires des
collectivités locales, il intéresse également leurs partenaires (prêteurs, délégataires, sociétés
d’économie mixte, associations…) ainsi que les fonctionnaires d’État (préfectures, trésoreries,

Moniteur ainsi que d’articles dans


chambres régionales des comptes...).

Michel Klopfer, ingénieur de l’École Centrale de Paris et ancien Sommaire


élu local et Christian Escallier, ingénieur INAPG, sont tous deux

Christian Escallier
formateurs auprès de la Cour des Comptes, et sont intervenus
Analyse financière et fiscale

Michel Klopfer
Partie I. Principes de base

différentes publications dont “ Les


auprès de plusieurs ministères dont ceux des Finances et de
l’Intérieur. Concepteurs entre autres du ratio de « capacité de Partie II. Analyse financière et fiscale des collectivités locales
désendettement », ils sont régulièrement auditionnés dans Partie III. Enjeux financiers et fiscaux de l’intercommunalité
Intercommunalité
des groupes de travail interministériels et parlementaires. Le
Cabinet Michel Klopfer, qu’ils ont fondé ensemble au début des
Partie IV. Péréquation Péréquation communale, départementale et régionale
Partie V. Gestions externes
années 1990, est devenu le premier conseil français en finances
Partie VI. Gestion de la dette
Gestions externes : SEM, SPL, associations, OPH, SDIS, délégataires...
locales ; il a réalisé quelque 4 000 missions auprès de plus de
800 collectivités différentes, parmi lesquelles 24 des 26 régions et Partie VII. Gestion de trésorerie Dette et trésorerie
84 des 100 départements. Partie VIII. Organisation budgétaire
Organisation budgétaire

Notes Bleues de Bercy ” et “ Gestion


Michel Klopfer • Christian Escallier

É
7e

DITI
O
N

et finances publiques » (la Revue du


ISSN 1255-1406
ISBN 978-2-281-xxxxx-x

É
A changer
Les ouvrages de la collection « Méthodes » proposent des outils

7e

DITI
et des solutions concrètes permettant de maîtriser la gestion
d’une opération de construction en toute sécurité. Modèles de
documents, fiches opérationnelles, synthèses des méthodolo- ON

Trésor
gies et recommandations pratiques font de ces manuels des
ouvrages de référence utilisables au quotidien par les profes-
sionnels de la construction.

8740_Methodes_KLOPFER_couv.indd 1 08/09/15 16:08

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 2


1ère partie

CONTEXTE DES FINANCES PUBLIQUES ET
POSITIONNEMENT PAR RAPPORT A L’ETAT

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 3
Introduction : un tiers de siècle de décentralisation (1982-2016)!
1982 : Loi de décentralisation : liberté budgétaire et fin du contrôle a priori
1983-85 : Importants transferts de compétences (social, voirie, lycées et collèges,…)
1986 : Ouverture du marché financier aux collectivités locales
1990 : Première notation AAA d’une région et d’un département
1991: Emergence du risque de surendettement, mise sous tutelle par les banques des
communes fragiles et naissance de l’analyse financière locale
1992-93 : Resserrement des contrôles de l’Etat : obligation de communiquer les comptes,
comptabilité des engagements, annexe consolidée, loi Sapin…
1992-96 : Coup de barre sur les budgets locaux : fortes hausses fiscales, ponction sur
les investissements…et redressement de la solvabilité des collectivités
1997 : Comptabilité M14: rattachement à l’exercice, amortissements et provisions…
1999 : Loi intercommunale organisant l’interdépendance financière entre communes et EPCI
1999-2003 Forte réduction des leviers fiscaux (disparition de la TH et des DMTO des
régions, de la vignette des départements, suppression de la part salaires de la TP…)
2003 : Réforme constitutionnelle garantissant le caractère « déterminant » des
ressources propres des collectivités locales
2004 : Acte II de la décentralisation organisant de nouveaux transferts de charges
(TOS...) et de recettes (TIPP, TSCA) vers les départements et les régions
2008 : Le contrat de stabilité remplace « le contrat de croissance et de solidarité »
2010 : Suppression de la taxe professionnelle
2011-2014 : Montée en puissance de la péréquation horizontale
2014-2017 : Baisse des dotations d’Etat de 12.5 Md€
2017 : Réforme annoncée de la DGF du bloc communal
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 4
Introduction : un tiers de siècle de décentralisation (1982-2016)!

BUDGET DE L’ETAT : !
En déficit au premier euro d’emprunt, c’est à dire dès que les recettes définitives ne
couvrent pas les dépenses. Le dernier excédent du Trésor remonte à 1973.!
!
BUDGETS LOCAUX :!
Equilibrés par l’emprunt. Il suffit de faire entrer un contrat de dette au 31 décembre,
voire même de le reporter (en le justifiant) pour que le compte administratif soit voté
en équilibre) !
!

! Les cas de déséquilibre d’un budget local :

1) Les recettes de fonctionnement ne couvrent plus les dotations aux


amortissements des immobilisations renouvelables et des subventions
d’équipement.
2) Les recettes définitives de la section d’investissement ne couvrent plus
l’amortissement en capital des emprunts
CES REGLES NE S’APPLIQUENT PAS A L’ETAT QUI FINANCE SES DEPENSES
COURANTES PAR L’EMPRUNT

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 5
La LF 2016 en section de fonctionnement et d’investissement!

DEPENSES Md€ RECETTES


MOYENS GENERAUX (hors personnel) 47,3 RECETTES COURANTES NON FISCALES 14,9
DEPENSES DE PERSONNEL 122,1 IMPOTS ET TAXES 286,0
INTERVENTIONS ET AUTRES CHARGES DE GESTION COURANTE 79,9 PRODUITS FINANCIERS 0,8
FRAIS FINANCIERS 44,5 SOLDE DES BUDGETS ANNEXES 1,1
DOTATIONS AUX AMORTISSEMENTS 0,0

PRELEVEMENTS SUR RECETTES


, UNION EUROPEENNE 21,5
COLLECTIVITÉS LOCALES 41,1 DEFICIT DE FONCTIONNEMENT 53,6
(hors FCTVA)

TOTAL 356,4 TOTAL 356,4

DEFICIT DE FONCTIONNEMENT 53,6 CESSIONS 5,0


DEPENSES D'INVESTISSEMENT 17,2
(dont FCTVA 6) EMPRUNTS LEVES 187,0
AUTRES DEPENSES 6,2
PARTICIPATIONS EN CAPITAL 1,2 AUTRES RESSOURCES DE FINANCT 13,2
REMBOURSEMENTS D'EMPRUNT 127,0
TOTAL 205,2 TOTAL 205,2

DEFICIT PREVU 72,0


Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 6
STRUCTURE BUDGETAIRE COMPAREE
!  Soumis aux mêmes règles que les
collectivités, l’Etat devrait réduire
son emprunt de 179 Mds € = Budget de l'Etat (LFI 2016)

trouver des moyens équivalents à DEPENSES RECETTES

2,5 fois l’IRPP (72 Mds €) … F


o
n Dépenses Recettes
Compte consolidé des collectivités en 2014 c de de
Source LBP
t gestion fonctionnement
DEPENSES RECETTES i 314 Mds € 305 Mds €
o dont personnel : 122 dont fiscalité nette : 288
F n dont Europe : 20 dont dividendes : 6
o n dont collectivités : 44
n e
Dépenses de Recettes
c m
t fonctionnement courantes de Déficit de
e
i 172 Mds € fonctionnement Frais financiers fonctionnement
n
o 215 Mds € t 44 Mds € 54 Mds €
n Frais fi : 5 Mds €
n Déficit de
Epargne
t fonctionnement "Déficit
brute
. I 54 Mds € Dette nette nouvelle budgétaire"
37 Mds €
n
Invest. : 18 Mds € 197 Mds € 72 Mds €
v
I Capital : 15 Mds € Epargne
e
dont collectivités (FCTVA) : 6

dont émissions d'emprunts : 187


s
n brute Remboursement
t
v Investissements 37 Mds € . capital dette
e
53 Mds € Subv., ... : 11 Mds € 125 Mds €
s
t Emprunt : 20 Mds €

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 7
Les comptes publics 1996-2016
COMPOSANTES DU DEFICIT PUBLIC Collectivités locales
RAPPORTE AU PIB 1996-2016
Etat, Sécurité sociale et autres
administrations publiques
0,5%
0,0%
-0,5%
-1,0%
-1,5%
-2,0%
-2,5%
-3,0%
-3,5%
-4,0%
-4,5%
-5,0%
-5,5%
-6,0%
-6,5%
-7,0%
-7,5%
96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 révu
p
16

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 8
Déficits et équilibres budgétaires dans l’UE

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 9
La dette publique 2006-2015

De/e publique en % du PIB


120% Administra6ons locales
Administra6ons centrales

100%
Administra6ons de sécurité sociale
95,6% 96,3%
92,3%
Total administra6ons publiques 88,7%
84,4%
78,0% 80,9%
80%
63,2% 63,3% 67,0%
60%

40%

20%

0%
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 10
PART DES INVESTISSEMENTS LOCAUX 1950-2014
Poids"en"%"des"inves5ssements"des"administra5ons"publiques"locales"dans"
l'inves5ssement"public"total"
70"

60"

50"

40"

30"

20"

10"

0"
1950"

1960"

1970"

1980"

1990"

2000"

2010"
1955"

1965"

1975"

1985"

1995"

2005"
Le chiffre souvent cité de 70% au lieu de 58% sur le graphique en 2014 ne prend pas
en compte les inves?ssements militaires de l’Etat
Les inves?ssements publics totaux représentent 4% du PIB (2,5% pour les CL) et les
inves?ssements privés autour de 16%
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 11
LE POIDS FINANCIER DES COLLECTIVITES
Répar&&on des dépenses hors capital de la de2e du Répar&&on des inves&ssements du monde local en
monde local en 2014 2014
Régions Régions
13% 18%

Communes Communes
41% 43%

Départements Départements
32% 21%

Intercom- Intercom-
munalités munalités
14% 18%

Répar&&on de l'autofinancement du monde local en Répar&&on de la de-e du monde local en 2014


2014
Régions Régions
18% 16%
Communes
40% Communes
44%

Départements
24%
Départements
25%

Intercom- Intercom-
munalités munalités
17% 16%

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 12


2ème partie

SITUATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 13
LES INDICATEURS D’ANALYSE FINANCIERE

Epargne brute ou autofinancement =
DEPENSES RECETTES
Rece:es réelles de foncIonnement hors

mouvements excepIonnels
Dépenses
- dépenses réelles de foncIonnement hors
mouvements excepIonnels. de
fonctionnement Recettes
Indicateur : de
des marges existant en fonctionnement
fonc?onnement. Epargne
de la capacité à inves?r et/ou à brute
s’endeSer moyennant un levier d’
1 pour 10
Epargne

Seuil acceptable : épargne brute = 10-12% des brute
receSes réelles de fonc?onnement (15% pour Dépenses Subventions
une région). d'investissement
-5 points : seuil d’alerte
+5 points : confortable. Emprunts

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 14
LES INDICATEURS D’ANALYSE FINANCIERE

Fuir le (populaire) ra?o de deSe par habitant.


La populaIon n’est pas un indicateur perInent de capacité de remboursement.

Rapporter l’encours de deSe au patrimoine aliénable et/ou aux moyens de
remboursement dégagés, i.e. l’épargne brute.
Capacité de désendeSement = deSe / épargne brute.
Plafond acceptable : la demi-vie des immobilisa?ons, soit 12/15 ans
(collec?vités) à 20/25 ans (OPH, syndicats de transport…)
Moyenne des collec?vités : 3 à 5 ans suivant les blocs.

Se méfier des indicateurs assis sur l’annuité, trop dépendants du profil de
remboursement :
Epargne ne:e = épargne brute – amorIssement des emprunts.

Annuité / rece:es réelles de foncIonnement.

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 15
LA SITUATION DES COLLECTIVITES A FIN 2014
• 
250
5,0%
Rece=es courantes (Md€)
LES RECETTES COURANTES DES COLLECTIVITES
225 Taux de croissance (%) 4,5%
211,6 213,7
208,2
204,2
197,8
200 191 4,0%

3,7%
175 3,6% 3,5%

3,2%
150 3,0%

125 2,5%

100 2,0% 2,0%

1,6%
75 1,5%

50 1,0% 1,0%

25 0,5%

0 0,0%
2009 2010 2011 2012 2013 2014

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 16
LA SITUATION DES COLLECTIVITES A FIN 2014
• 200 8%
Dépenses de ges?on hors frais financiers (Md€) LES DEPENSES DE GESTION
Taux de croissance (%)
175 171,9 7%
167,8
162,8
157,8
151,9 154,5
150 6%

125 5%
4,8%

100 4%

3,2% 3,1%
75 3%

2,4%
2,1%
50 2%
1,7%

25 1%

0 0%
2009 2010 2011 2012 2013 2014

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 17
LA SITUATION DES COLLECTIVITES A FIN 2014
• 
70 7%

Charges de personnel (Md€)


LES CHARGES DE PERSONNEL
62,2
Taux de croissance (%)
60,1
60 58,1 6%
56,3
54,9
53,5

50 5%

4,5%

40 4%

3,4% 3,5%
3,2%
30 3%

2,6% 2,6%

20 2%

10 1%

0 0%
2009 2010 2011 2012 2013 2014

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 18
LA SITUATION DES COLLECTIVITES A FIN 2014
• 50 30%
Epargne brute (Md€) EVOLUTION DE L'EPARGNE BRUTE
45 En pourcentage des receNes (%) 28%
41,5
40,2
40 38,7 38,6 26%
36,8

35 34,2 24%

30 22%

20,3%
25 20%
19,6% 19,3%

20 18,2% 18%
17,9%
17,2%

15 16%

10 14%

5 12%

0 10%
2009 2010 2011 2012 2013 2014

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 19
LA SITUATION DES COLLECTIVITES A FIN 2014
• 70 INVESTISSEMENT ET MODE DE FINANCEMENT (Md€)
65 Epargne brute ReceIes propres d'invesOssement VariaOon de la deIe VariaOon du fonds de roulement InvesOssement

60
57,8
55 55,1 55,1
52,8 52,8
50 51

45

40

35

30

25

20

15

10

-5
2009 2010 2011 2012 2013 2014

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 20
LA SITUATION DES COLLECTIVITES A FIN 2014
• 
200
Encours de deCe au 31 déc (Md€) EVOLUTION DE LA SOLVABILITE
8

Epargne brute (Md€)


175 Capacité de désendeCement (années) 7
173,3
169,1
163,9
150 156,9 6
151,5
146,1

125 5
4,7
MD€

4,3 4,4

ANNEES
100 4,1 4
3,9
3,8

75 3

50 2

41,5 40,2
38,7 38,6 36,8
34,2
25 1

0 0
2009 2010 2011 2012 2013 2014

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 21
L’EVOLUTION DE LA DETTE 2000-2014
• 
Endettement (au 31/12) du monde local (hors
syndicats)
160
Communes
140 Intercommunalités
Départements
120 Régions 63
62
62
100 61
59 59
59
Mds € 80 57
55
52 53 24
51 22 23
60 51 51 51 50 21
18 19
17
16
40 15 34
12 14 32 33
10 11 11 30 31 31
10 10 28
22 24
20 18 19 20
19 18 18 18
18 19 20 22 24
10 11 13 14 16 17
8 8 8 8 10
0
2000200120022003200420052006200720082009201020112012201320142015

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 22
L’EVOLUTION DU TAUX D’EPARGNE 1996-2014
• 
Evolu3on&des&taux&d'épargne&brute&consolidés&&
(ra$o&épargne&brute&/&rece1es&réelles&de&fonc$onnement)&
Communes( EPCI( Départements( Régions(

50%&

45%&

40%&

35%&

30%&

25%&

20%&
21,2%&
18,0%&
15%&
13,6%&
10%& 10,3%&

5%&

0%&
1996& 1997& 1998& 1999& 2000& 2001& 2002& 2003& 2004& 2005& 2006& 2007& 2008& 2009& 2010& 2011& 2012& 2013& 2014&

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 23
L’EVOLUTION DE LA SOLVABILITE 1996-2014
• 

Evolu2on!des!capacités!de!désende=ement!consolidées!
(ra$o&de)e&/&épargne&brute&exprimé&en&années)&
Communes( EPCI( Départements( Régions(
10!

9!

8!

7!

6!
!5,9!
!4,9!
5! !4,9!
4!
!4,6!

3!

2!

1!

0!
1996! 1997! 1998! 1999! 2000! 2001! 2002! 2003! 2004! 2005! 2006! 2007! 2008! 2009! 2010! 2011! 2012! 2013! 2014!

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 24
L’évolution de la pression fiscale
• 
Evolu&on des taux de fiscalité directe des 3 blocs de collec&vités
depuis le début des années 2000 - base 100 en 1999 -
150
145 Communes & intercos
140 Départements
135 Régions
130
125
120
115
110
105
100
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 25
• 
Ar
g

0%
5%
10%
15%
20%
25%

-5%

M ent
o e
Tontreuil
ul ui -1,8%
Ai ou l 1,4%
x-
en Ni se 5,1%
-P T ce
ro ou
ve rs 6,5%
n 6,6%
M ce 7,0%
St N etz
-D an 7,1%
Gr en cy
en is- 7,1%
R
St R obl 7,6%
ra ou e 7,7%
sb en
Anour 7,9%
Le ge g
M rs 8,0%
an 8,2%
LimPa s 8,4%
ogris 8,5%
Bo D es
rd ijo 8,6%
n
Cl Naeau 8,8%
er n x 9,0%
m M Can tes
on u l n 9,3%
t-F ho es
er use 9,7%
ra 10,4%
Bo Sa Le L nd
ul in i 10,7%
og t-É Havlle 10,8%
habitants

ne S Le re
-B t-P nn 11,0%
ill au e
an l 11,4%
c -R
S a ou 11,6%
in Ly rt 11,7%
t-D o
n
To eni 12,0%
M u l o s
on C n 12,1%
tp ae 12,1%
e n 12,2%
Nî llier
m 12,4%
Be B es
Pe sanrest 12,8%
r ç 13,0%
M pignon
ar a 13,1%
s n
Le taux d’épargne brute des grandes villes

13,5%
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016

Re eill
Taux d'épargne brute 2014 des villes françaises > 100 000

Vi A nn e 13,6%
lle m e
u r i e s
b n 14,8%
O r an n s 15,1%
lé e
15,8%
26

Reans
im 16,7%
s 19,2%
• 

Vi Années
lle
ur

0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
To ban
ul n e
T o 0,2
Bo ouuse
ul l 2,1
og M on
ne et 2,5
-B OrBre z
i l l l é st 2,9
an a
c n
2,9
Re ou s
r 3,3
Amnne t 3,4
Sa A iens
in ng s
3,6
t-D er 4,3
B
en s 4,6
M es a is C
on an en 4,7
tp ço
el n
4,9
lie 5,2
L y
Na o r 5,4
R
St e es
nt n 5,6
-P i m
a s
6,2
St N ul-R 6,3
St -De îme
ra ni s
6,5
Cl s s 6,7
er Le bou-R 7,4
m B M rg
on or a
t-F de ns 7,4
e au 7,6
habitants

Limrra x
nd 7,7
Ca oge 8,0
Le nn s
H e 8,3
av s 8,4
Di re
j 8,8
Ai Sai Per Paon
x- nt pi ri 8,9
en -É gn s
-P Ue an 9,1
r 9,2
M ovenne
ul n
ho ce 10,0
us 10,1
L e 10,7
M Na ille
n 11,0
Grarse cy
en ill 11,8
ob e 11,9
N le 12,0
Ro ice
Capacité de désende8ement 2014 des villes de plus de 100 k

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016

M T uen 13,7
Ar ontour 15,5
La capacité de désendettement des grandes villes

ge re s 17,1
nt uil
eu 81,5
il
27
• 

€/habitant

0
500
1 000
1 500
2 000
2 500
M B
AR RE
TOSEILST
U L 986
M N LO E
U IM N 986
M PERLHO ES 1 008
ON PI U 1 010
TP GN SE 1 016
E A
ANLLI N
E 1 023
AMGE R 1 027
LIM IE RS
1 092
OGNS
TO E 1 112
BE RE URS 1 128
N
SA SAN NES 1 132
IN S 1 135
T- CON
ET LIL
IE LE 1 135
N 1 161
AR CANE 1 169
CL GE M EN
ER NT AN 1 178
M E S
ON DI UIL 1 182
T- J 1 186
F E M ON
1 218
ST RRAETZ
RA R N 1 221
VI SBOEIMD
LL 1 227
EU UR S 1 268
RB NI G
A CE 1 282
TONA NN 1 283
UL NT E 1 285
plus de 100 000 habitants

OUES
N 1 288
OR AN SE
AI 1 313
X- M RLEACY 1 317
EN O O N
-P NT UE S
R R N 1 331
GROVEEUI 1 347
EN NC L 1 349
O E
HA BL 1 417
E
La richesse fiscale des grandes villes

SA 1 422
IN L VRE
BO T-D YO 1 448
RD EN N 1 490
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016
Poten1el financier par habitant 2015 des villes françaises de

BO C EA IS 1 560
UL AN UX
OG P NE 1 577
NE AR S 1 730
-B IS
IL L 2 187
.
28

2 269
• 
BO
U

0,0
0,2
0,4
0,6
0,8
1,0
1,2
1,4
1,6
1,8
2,0
V I L OG P
LL N A
EU E- RI
R B S 0,45
AI S BANILL.
X- A 0,61
EN IN L NE
-P T -D Y O 1,02
M ROV EN N
ON E IS 1,07
T N 1,07
LIMRE CE 1,11
U
AR OG IL
GE M ES
1,16
NT ET 1,19
CA E U Z 1,19
N IL
TO RO NES 1,23
UL UE 1,24
OU N
DI S E 1,26
CL 1,27
ER S TOJON
M TR U 1,28
ON A N RS
T- SBO IC 1,30
F E U E
R R 1,32
OR RA G 1,36
LE ND
A 1,36
M NS
BO NA N A 1,37
RD NC S 1,38
E Y
SA BE R AUX 1,38
IN SA EIM
T- N S 1,39
ET CO
IE N 1,39
HANNE 1,42
PE B VR 1,43
RP RE E 1,45
IG S T
NA
N
1,46
C
NA AE
N
1,49
M AMNTE 1,49
UL IE S
HO N 1,51
A S 1,52
GR NGUSE
EN ER 1,54
T OB S 1,55
habitants (consolidaCon avec l'intercommunalité)

M OUL LE
ON RE O 1,56
T N N
Effort fiscal 2015 des villes françaises de plus de 100 000

1,56
La pression fiscale dans les grandes villes

M PEL NES
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016

AR LI
S E ER 1,56
NI ILLE 1,60
M 1,78
LILES
LE 1,84
1,86
29
• 
CA
T
ER
RI
TO
I
CARE C
C A M E S T OT E

0%
5%
10%
15%
20%
25%
30%
35%
40%
M E T E O
E RO NS U
CATZ MPO EMEST
V E LE BL
A T E
3,9%
CA L D RO NIC 4,2%
P E
C M E B O 6,4%
CA A L UL IEV LE
CU C C EN HO RE 7,9%
EU A A S U 9,0%
RO CA BRE ARTEN LIE SE
M NIMST OI LA VIN 9,6%
E T C E M S C M
RO A M S MET O ER 11,3%
PO O E RO MM 11,9%
CU L N T P 13,0%
D CA E S T V ROPOLE
E P T A 14,9%
M L A RA L E O L E
TO AR IN SB RIE 15,7%
UL SE E CAOU N
OU ILL CO G RG 15,9%
SE E P MM PS 16,3%
C
CU M ROV UNO
D E T R E N E
16,3%
C A 16,5%
CALOR A T VALCA DUNK OP CE
IE O E I E O 17,1%
CAREG NT UL NC JON RQ LE 17,5%
G IO AG ON E R NA UE
RE N G P OM IS 17,8%
N HA LO R E
CA CUOBL VR MEOVEANS 18,5%
CA SA DUE A AISE RATNCE 18,9%
O INT G LPE C IO
RL -E RA S OD N 19,2%
E TI N M A 19,3%
CA CU ANS ENND N ETRH
R LIL VA E AN O 20,2%
E L M 20,3%
CU C NN E ML D ET CY
A E
LE D S ET L RO E 20,4%
CA M E MME RO OIR 21,5%
C C AN ONTROPO E 21,8%
CALER A R S M TP POLE 22,0%
V MO EIM ET ELL LE
ER N S C RO IE
SA T C M A A PO R
22,2%
ILL O ET NG LE 23,4%
E M R E 23,6%
CA C CA S G MU OP RS
NA L A D RA N OL 24,1%
N IM CE U N AU E 24,2%
CATES OG RG PAYD P TE
R M ES Y-P S AR 24,5%
OU E T M O D ' C
EN RO ET NTOAIX 26,1%
E PO RO IS
LB L PO E
26,4%
E E 26,6%
GR UF (CULE
Taux d'épargne brute 2014 des EPCI > 200 000 habitants

C A A ( C N 26,8%
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016

26,9%
Le taux d’épargne brute des EPCI au CA 2014

CA PE ND REA)
R L ) 27,8%
CUTOUPIG YON
B RS NA
OR P N 27,9%
DE L U 28,1%
AU S 30,3%
X
30

33,8%
• 

CA
V
ER
S

Années
CA C AIL
R A V LES
O
CA UEALE GR
N N A
CA REIM EL CE ND

0
2
4
6
8
10
12
14
16
18
20
R B R P
EN S MEUFOMAR
N CU E A C 0,0
CA ES BOTR(OCRENS
CU C A M R P A) 0,6
CA
LE A DRTOETRDE OLE 0,6
C M U IS OPAU 0,9
LE
RM
AN PA CO O X
S M YS MLE 1,3
C C D M 1,7
CA CUON A T ET A G 'AI
O R X 2,0
EU N RE BRT CO C UROPPSO 2,0
G
RO AN IO ES M A A S P L O 2,6
M TE N T MMU NGLUE
ET S HA G E N E S 3,0
C T 3,2
LO A LROPMETVR RANROAURS
RI IM OL ROAIS D POTE 3,3
E N O E P E L L E 3,7
T G S T OL C O Y O
TO AGES M RA E D N 3,8
UL GL E SB (CUAH 4,0
OUCAOMTR OU N) 4,0
SE DI EROPORG 4,4
C
CU CA U MEJONATIOLE 4,7
C E D T N N 4,9
CAA MLILL STUNKROPAIS 5,5
CA N ETE M EN ER OLE 5,7
habitants

O CAIM Z METSEMQUE
CARLE CEES METRO B E
5,8
T ANRG E ROPOLE 5,9
OU S Y - T R P L E 6,0
LOVALPONOPOLE 6,2
CA C N D T O 6,2
CA
SAU CA PR E L OISLE
D C L O O 6,3
G INT U GA MENS VE IREE 6,6
RE C -E R U L NC
NOA MTIE AN LH IEV E 6,8
6,8
CABLEONNNED NOU IN
D A T V MAN SE 7,1
CU E LP A E C 7,3
D C CA MO ES LERTROY
E A C N M I 8,1
CA MA PLA CAAE TP ET EN 8,3
T RS IN PEN L ELL RO 8,6
E R E I E R A IE
RI CA LL CO PIG M R 8,7
T O V E P M N E R 8,7
I A R MA 10,5
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016
Capacité de désende8ement 2014 des EPCI de plus de 200 k

MRE L D OV U N
ET CO E ENNE 10,6
RO TE BIE C 10,6
PO O VRE
LE UE E
12,5
N S T 13,0
La capacité de désendettement des EPCI au CA 2014

IC
E 17,3
19,5
31
Le taux d’épargne brute des départements au CA 2014
• 

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 32
Le taux d’épargne brute des régions au CA 2014
• 

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 33
Les investissements des départements au CA 2014
• 

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 34
Les investissements des départements au CA 2014
• 

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 35
La capacité de désendettement des départements au CA 2014
• 

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 36
La capacité de désendettement des régions au CA 2014
• 

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 37


3ème partie

LOI DE FINANCES 2016, REFORMES EN COURS
ET ELEMENTS DE PROSPECTIVE

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 38
Le poids des collectivités locales dans le budget de l’Etat
MILLIARDS D'EUROS Recettes Dépenses solde
Total brut recettes / dépenses 401,9 306,2
Dont dotations budgétaires CL 6,1

Remboursements dégrèvements
Dont impôts État et locaux aux contribuables -89

Dont impôts locaux aux CL - 11,2


64,5
Total net recettes / dépenses 301,7 306,2
Prélèvements sur recettes - 68,6
Dont collectivités locales -47,1

Dont Union européenne - 21,5

Solde du budget général 233,1 306,2 - 73,1


Budgets annexes & Comptes spéciaux 1,1


Solde général LF 2016 - 72

Le poids des collec?vités s’élève à 16% des receSes brutes de l’Etat

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 39
LA BAISSE DE DGF ENTRE 2014 ET 2017

0,0& Pour le monde local dans son
!1,5%Mds%€% !1,5%Mds%€% !1,5%Mds%€% !1,5%Mds%€% ensemble, cet effort de 12,5 Mds €
!2,0& représente :
!3,7%Mds%€% 6% des rece:es de
!4,0& foncIonnement 2013 (211 Mds
!7,3%Mds%€% € en 2013) ;
!6,0& 7,2 % des dépenses de
!11,0%Mds%€% foncIonnement (168,6 Mds en
!8,0&
2013) ;
!10,0& 33 % de l’épargne brute (38Md
€ en 2013).
!12,0&

!14,0&
2014& 2015& 2016& 2017&

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 40
LA BAISSE DE DGF ENTRE 2014 ET 2017 (M€)

Hypothèse
2014 2015 2016 2017
Communes 588 39,2% 2038 39,4% 3488 39,5% 4932
EPCI 252 16,8% 873 16,9% 1494 16,9% 2113
Départements 476 31,7% 1624 31,4% 2772 31,4% 3920
Régions 184 12,3% 635 12,3% 1086 12,3% 1536
TOTAL 1500 100% 5170 100% 8840 100% 12500
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 41
RAPPEL SUR L’EVOLUTION DES DOTATIONS ENTRE 2007 ET 2015

JUSQU’EN 2007 : LE CONTRAT DE CROISSANCE ET DE SOLIDARITE !


L’enveloppe progresse comme l’inflation +33% de la croissance du PIB!
La DGF progresse de l’inflation + 50% de la croissance du PIB!
Les variables d’ajustement (DCTP) régressent en conséquence!
!
2008-2010: LE CONTRAT DE STABILITE !
L’enveloppe normée ne progresse plus que de l’inflation sec !
De nouvelles variables d’ajustement sont intégrées dans le calcul!
!
2009-2010 : LE CONTRAT DE STABILITE RENFORCE!
L’enveloppe normée et la DGF progressent l’une et l’autre de l’inflation sec !
Le FCTVA alors en croissance entre dans l’enveloppe normée, accentuant la baisse des
variables d’ajustement!
!
2011-2013 : LE ZERO VALEUR !
L’enveloppe normée évolue entre –0,3% et 0%!
La DGF évolue de 0 à 0,5% l’écart se répercutant sur les variables d’ajustement !
!
2014-2015 : BAISSE DES CONCOURS D’ETAT (1,5 Md€ puis 3,7Md€)!
L’enveloppe normée baisse de 3% en 2014 puis disparaît de fait en 2015!

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 42
• 

0
20
40
60
80
100
€/hab. 120
140
160
180
200
220
240
260

-20
53 80
78 81
92 85
39 85
1 86
74 88
91 89
85 89
70 91
28 91
51 95
21 96
49 97
77 97
44 98
37 98
27 98
13 103
50 103
60 103
64 104
75 104
84 104
86 107
14 107
72 108
24 108
95 110
73 110
35 111
RSA

94 111
45 111
17 112
52 114
56 115
79 115
57 116
43 117
4 117
55 117
29 118
APA

42 118
40 120
6 121
36 122
67 122
15 123
2014

63 123
22 124
71 126
68 126
5 126
69 126
PCH

41 127
19 128
83 128
89 129
38 130
2B 130
88 130
31 133
25 134
61 134
26 136
2A 139
76 141
Total

58 141
48 141
10 142
47 143
7 144
30 144
16 145
81 146
18 146
33 146
82 148
59 148
87 149
62 149
80 151
23 152
2 153
90 155
54 157
3 158
8 159
32 164
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016

973 165
Restes à charge au 1tre des 3 alloca1ons de solidarité en

12 165
9 168
93 173
65 174
LA SITUATION SPECIFIQUE DES DEPARTEMENTS

11 174
66 174
46 180
34 181
972 217
971 228
974 246
43
L’EVOLUTION INTERCOMMUNALE DEPUIS 25 ANS

POPULATION INTERCOMMUNALISEE (Millions) Intercommunalité à fiscalité professionnelle unique

au 1er janvier de1992 à 2016 intercommunalité à fiscalité additionnelle


Population française
70
65
60
55
50
45
40
35 44 46 48 48 50 53 54 58
4 13 21 30 35 38 40 41 42 42
30
4 4
25 3
3
20 3
15 2 26 28 30 24
24
10 1 19 22 20
15 13 13 13 12 12 12 12 12
14 11 11 10 9
5 10 9 8
0
92 93 94 95 96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 44
LA REFORME DES COMMUNES NOUVELLES

Rappel: En 2014, la France comptait 42% des communes de l’Union Européenne et à


elle seule 20 % de plus que le nombre de communes des 4 autres plus grands pays de
l’Union réunis (Allemagne, Royaume Uni, Italie et Espagne). Sur 28 pays de l’UE, la
France est au 27e rang pour la taille moyenne d’une commune devant la Rép Tchèque.
Allemagne
Autriche
Royaume Uni
Chypre
Belgique Danemark
Suède
Slovénie
Slovaquie
Royaume Uni Irlande
Roumanie Bulgarie
3% 0%
0% Allemagne Lituanie
3% 0% 13%
Chypre
Rép. Tchéque Croa8e Pays Bas 37 667
7% Danemark Portugal 34 872
Portugal Autriche Grèce 34 785
Espagne
0%
Pologne 3%
Belgique Suède 32 338
Bulgarie
Chypre Estonie
3% Croa7e
Danemark
1% Bulgarie 28 587
Pays Bas
Malte
Luxembourg
Lituanie 0% Finlande
LeHonie 0%
0%
1%
0% Belgique 18 260
1% France
Finlande 16 759
Grèce
Espagne Pologne 15 531
Hongrie
Italie
9%
PART DES COMMUNES 9%
Irlande
CroaMe
Slovénie
10 397
9 711
DE L'UNION EUROPEENNE Italie
LeDonie
Roumanie 7 979
Estonie
Finlande
Irlande 0%
0% Lituanie
Italie
Allemagne
7 473
7 301
0% Luxembourg
Hongrie Malte 6 088
4% Malte
Grèce Estonie 5 903
Pays Bas
0% Espagne 5 682
Pologne
Portugal
LeGonie 4 407 Popula1on moyenne d'une commune de l'UE
Luxembourg 4 297
Rép. Tchéque
Autriche 3 553

Roumanie
Royaume Uni
Hongrie 3 151
Slovaquie 2 193
Slovaquie France 1 767
France
Slovénie Rép. Tchéque 1 688
42%
Suède
- 5 000 10 000 15 000 20 000 25 000 30 000 35 000 40 000 45 000 50 000

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 45
LES COMMUNES NOUVELLES EN 2015
!


Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 46
LA METROPOLE DU GRAND PARIS
Refonte du disposiIf de la métropole du Grand Paris tel que voté en loi
MAPTAM de janvier 2014.

Métropole à compétences structurantes et de programmaIon + établissements
publics territoriaux (EPT) à compétences de communautés d’agglo (eau,
assainissement, déchets, …).

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 47
LA PEREQUATION DU BLOC COMMUNAL: LE FPIC
! 30$€$
SOLDE$DU$FPIC$PAR$HABITANT$2012$DES$4058$TERRITOIRES$$
30$
SOLDE$DU$FPIC$PAR$HABITANT$2013$DES$3168$TERRITOIRES$$ SOLDE$DU$FPIC$PAR$HABITANT$2014$DES$2195$TERRITOIRES$ SOLDE$DU$FPIC$/HABITANT$2015$$DE$2170$TERRITOIRES$
$ 20$€$ 20$
30$
30$ 10$€$ 10$
20$
20$ 0$€$
10$ 0$

10$
0$ !10$€$ !10$

BILAN$NET$PAR$HABITANT$
0$
!10$ !20$€$ !20$
!10$
!20$ !30$€$
!20$ !30$
!30$
!30$ !40$€$ !40$
!40$
!40$ !50$€$ !50$
!50$
!50$
!60$ !60$€$ !60$
!60$
!70$ !70$€$ !70$
!70$
!80$ !80$€$ !80$
!80$
!90$
!90$ !90$€$ !90$

!100$
!100$ !100$€$ !100$

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 48


!80$
!60$
!40$
!20$
0$
20$
40$
60$
80$
100$

!
PARIS$
HAUTS!DE!SEINE$
YVELINES$
ALPES!MARITIMES$
VAR$
HAUTE!SAVOIE$
SAVOIE$
RHONE$
ESSONNE$
BOUCHES!DU!RHONE$
GIRONDE$
VAL!DE!MARNE$
AIN$
LOIRE!ATLANTIQUE$
SEINE!ET!MARNE$
PYRENEES!ATLANTIQUES$
VAUCLUSE$
CHARENTE!MARITIME$
COTE!D'OR$
FPDMTO$n°1$(2011)$

INDRE!ET!LOIRE$
ILLE!ET!VILAINE$
VENDEE$
EURE!ET!LOIR$
MORBIHAN$
LOIRET$
ISERE$
OISE$
MARNE$
HAUT!RHIN$
CALVADOS$
LOIRE$
LANDES$
EURE$
FINISTERE$
VAL!D'OISE$
FPDMTO$n°2$(2014)$

MOSELLE$
BAS!RHIN$
HAUTES!ALPES$
MAINE!ET!LOIRE$
PUY!DE!DOME$
MANCHE$
JURA$
LOIR!ET!CHER$
VIENNE$
SARTHE$
DORDOGNE$
HAUTE!GARONNE$
COTES!D'ARMOR$
DEUX!SEVRES$
FPCVAE$(2013)$

MAYENNE$
ALPES!DE!HAUTE!PROVENCE$
YONNE$
VOSGES$
DROME$
SEINE!MARITIME$
GARD$
HAUTE!SAONE$
CORSE!DU!SUD$
DOUBS$
HAUTE!LOIRE$
HERAULT$
départements$(en$€/hab)$

AUDE$
SAONE!ET!LOIRE$
AUBE$
NORD$
CHER$
CHARENTE$
INDRE$
FS$Ile$de$France$(2014)$

MEUSE$
HAUTE!CORSE$
PAS!DE!CALAIS$
NIEVRE$
PYRENEES!ORIENTALES$
HAUTE!MARNE$
MEURTHE!ET!MOSELLE$
ARDECHE$
LA PEREQUATION DEPARTEMENTALE

ORNE$
AISNE$
CANTAL$
SOMME$
CORREZE$
TARN$
ARIEGE$
TERRITOIRE$DE$BELFORT$
LOT!ET!GARONNE$
Bilan$2014$esHmaHf$des$fonds$de$péréquaHon$existants$depuis$2011$pour$les$

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016
Fonds$AIS$TFB$(2014)$

HAUTE!VIENNE$
ALLIER$
ARDENNES$
TARN!ET!GARONNE$
CREUSE$
AVEYRON$
LOT$
GUYANE$
HAUTES!PYRENEES$
TOTAL$

SEINE!ST!DENIS$
49

LOZERE$
GERS$
GUADELOUPE$
MARTINIQUE$
REUNION$
LA PEREQUATION REGIONALE
!12% CUMUL%EN%€/HAB%DES%TROIS%PREMIERS%EXERCICES%DE%LA%PEREQUATION%REGIONALE%
10% 8,9%€%
9,5%€%

7,9%€% 8,0%€% 8,1%€%


8,2%€% 8,4%€%
8% 6,9%€%

5,8%€%
6% 5,2%€% 5,4%€% 5,5%€%
3,7%€%

4% 1,8%€%
3,3%€%
1,8%€%
1,8%€%
2% 1,0%€%

0%

!2% !0,6%€%

!4% !2,7%€% 2015%


!1,9%€%
!4,0%€%
!3,9%€% 2014%
!2,5%€%
!6% !4,4%€%
2013%

!8% CUMUL%SUR%3%ANS%

!8,3%€%
!10%
E%

S%

.%

S%

E%

RD E%

GO %

CA %

LO SS.%

CO %

LIM N%

N%

NO %
.%
%
R.

SE

CE

NE

AU DIE

NE

NE

UE

PE

NE

.
CA
!L

RM

!C

RM
PE

ÉE
NC

IN

R
BO ENN

GN

IO

SI
RH CHA

OR

M
LA

SA

OU
NT

E
IQ
AG

NG RG

AI

YA
PA

OU
R

OU
TA
ÉN
AL

HA S!D
UN
RA

AN NO
RR
E!

N
AL
C

CE

GU
E

EL
ET

UI
E!

!R
YR
U!

TI
!D

V
F

A
!

E!
E!
PI
UR

AD
E!

ÔN

E
BR

U.
AQ

.! A

AR
O

!P
I!P
YS

SS

UT
CH
!D

IT

RD
GU
CH

M
PA

BA
ID
PO
ILE

LA

NO
M

FR

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 50
LES IMPACTS PROJETES SUR 2018 (Etude Sénat)
•  Taux&d'épargne&brute&MOYEN&en&2018&par&catégorie&

Taux&d'épargne&brute&au&31/12/2013&
Situa>on&en&2018&selon&le&fil&de&l'eau&:&contribu>on&3&Mds&€&
Situa>on&en&2018&selon&le&fil&de&l'eau&avec&contribu>on&à&12,5&Mds&€&&
Situa>on&en&2018&avec&contribu>on&à&12,5&Mds&€&et&dépenses&de&ges>on&=&infla>on&à&par>r&de&2015&
Situa>on&en&2018&avec&contribu>on&à&12,5&Mds&€&et&DRG&infla>on&+&baisse&suppl&de&30&%&des&invest&
24,0%&

23,1%&
21,1%&
21,0%&

20,9%&
20,5%&

19,9%&
18,2%&

18,0%&

17,7%&
17,6%&
17,4%&

17,3%&
17,1%&

17,0%&
16,5%&

15,9%&

15,4%&
15,3%&
15,2%&
14,9%&

14,6%&
14,4%&

13,5%&

13,2%&
12,8%&

12,7%&
12,3%&

12,0%&
11,6%&
11,4%&

10,8%&
9,4%&

8,8%&

8,4%&

8,1%&
8,0%&

8,0%&

7,8%&
7,5%&

7,1%&
6,7%&

4,0%&
4,4%&

3,0%&

Com.&<&500& Com.&de&500&à& Com.&de&2000& Com.&de&10& Com.&&>&50&000& GFP&<&50&000& GFP&>&50&000& Départements& Régions&


habitants& 2000& à&10000& 000&à&50&000& habitants& habitants& habitants& (hors&Paris)&
habitants& habitants& habitants& (hors&Paris)&

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 51
LES IMPACTS PROJETES SUR 2018 (Etude Sénat)
•  Capacité!de!désendeIement!MOYENNE!(années)!en!2018!par!catégorie!
Capacité!de!désende8ement!au!31/12/2013!(années)!
Situa?on!en!2018!selon!le!fil!de!l'eau!:!contribu?on!3!Mds!€!
Situa?on!en!2018!selon!le!fil!de!l'eau!avec!contribu?on!à!12,5!Mds!€!!
Situa?on!en!2018!avec!contribu?on!à!12,5!Mds!€!et!dépenses!de!ges?on!=!infla?on!à!par?r!de!2015!
Situa?on!en!2018!avec!contribu?on!à!12,5!Mds!€!et!DRG!infla?on!+!baisse!suppl!de!30!%!des!invest!

!39,4!
!22,3!

!17,2!
!16,4!
!13,5!

!12,6!
!11,4!

!11,4!
!10,7!

!10,0!
!9,6!

!9,6!
!8,8!

!7,7!
!7,5!
!7,4!

!7,3!
!7,1!

!7,1!
!7,0!

!6,9!
!6,5!

!6,1!
!6,0!

!5,9!

!5,8!
!5,7!
!5,6!

!5,5!
!5,2!

!5,1!

!4,8!
!4,7!

!4,7!
!4,4!
!4,3!

!4,3!
!3,9!

!3,9!
!3,7!

!3,6!

!3,4!
!3,2!

!3,1!
!2,5!

Com.!<!500! Com.!de!500!à! Com.!de!2000! Com.!de!10! Com.!!>!50!000! GFP!<!50!000! GFP!>!50!000! Départements! Régions!


habitants! 2000! à!10000! 000!à!50!000! habitants! habitants! habitants! (hors!Paris)!
habitants! habitants! habitants! (hors!Paris)!

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 52
LES IMPACTS PROJETES SUR 2018 (Etude Sénat)
•  %$de$collecJJvités$présentant$un$taux$d'épargne$brute$$
inférieur$à$7$%$en$2018$
Situa/on$au$31/12/2013$
Situa/on$en$2018$selon$le$fil$de$l'eau$:$contribu/on$3$Mds$€$
Situa/on$en$2018$selon$le$fil$de$l'eau$avec$contribu/on$à$12,5$Mds$€$$
Situa/on$en$2018$avec$contribu/on$à$12,5$Mds$€$et$hausse$des$dépenses$de$ges/on$limitées$à$infla/on$à$par/r$de$2015$
Situa/on$en$2018$avec$contribu/on$à$12,5$Mds$€$et$DRG$infla/on$+$baisse$supplémentaire$de$30$%$des$inves/ssements$

78%$
61%$

61%$
50%$
47%$
44%$
41%$

40%$
38%$
37%$

36%$
36%$

36%$

33%$
31%$
30%$

28%$
27%$
26%$

24%$

23%$
22%$

22%$
21%$
21%$

21%$
20%$

19%$
19%$
19%$

19%$
19%$

19%$

17%$
16%$
15%$
13%$

12%$

11%$
11%$

10%$

4%$
0%$
0%$

0%$
Com.$<$500$ Com.$de$500$à$ Com.$de$2000$ Com.$de$10$ Com.$$>$50$000$ GFP$<$50$000$ GFP$>$50$000$ Départements$ Régions$
habitants$ 2000$ à$10000$ 000$à$50$000$ habitants$ habitants$ habitants$ (hors$Paris)$
habitants$ habitants$ habitants$ (hors$Paris)$

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 53
LES IMPACTS PROJETES SUR 2018 (Etude Sénat)
•  %$de$collecFFvités$présentant$une$capacité$de$désendeIement$supérieure$à$15$ans$
$en$2018$
Situa/on$au$31/12/2013$
Situa/on$en$2018$selon$le$fil$de$l'eau$:$contribu/on$3$Mds$€$
Situa/on$en$2018$selon$le$fil$de$l'eau$avec$contribu/on$à$12,5$Mds$€$$
Situa/on$en$2018$avec$contribu/on$à$12,5$Mds$€$et$hausse$des$dépenses$de$ges/on$limitées$à$infla/on$à$par/r$de$2015$
Situa/on$en$2018$avec$contribu/on$à$12,5$Mds$€$et$DRG$infla/on$+$baisse$supplémentaire$de$30$%$des$inves/ssements$

74%$
53%$

51%$
46%$

44%$
43%$

38%$
36%$
36%$

35%$
32%$

31%$
30%$
29%$

26%$
23%$

23%$

23%$
22%$
22%$

20%$
20%$

19%$
19%$

18%$

18%$
18%$

17%$
16%$
16%$

16%$

15%$
14%$
12%$

11%$

10%$
10%$

9%$

9%$

8%$

8%$

8%$
7%$

1%$

0%$
$

$
à$

s$
$
00

00

00

00

00

ts

on
0$

00

en
$5

$0

$0

$0

$0
50

gi
20
.$<

10

50

50

50

em


e$
m

e$

e$

>$

<$

>$
.$d

rt
.$d

.$$

P$

P$
.$d
Co

pa
m

GF

GF
m

m
Co


Co
Co

Co

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 54
LES IMPACTS PROJETES SUR 2018

Extrait du rapport du Cabinet Michel Klopfer présenté au Sénat fin 2014 :

En scénario fil de l’eau

Sur 900 villes de 10 000 à 50 000 habitants, 480 pourraient être en déséquilibre
budgétaire en 2018

Sur les 130 villes de plus de 50 000 habitants, plus de 90 ne seraient plus en mesure
d’équilibrer leur budget en 2018

Sur 240 EPCI de plus de 50 000 habitants, 100 ne seraient plus en mesure
d’équilibrer leur budget d’ici en 2018

Sur 100 départements, 62 ne seraient plus en mesure d’équilibrer leur budget en
2018

Sur 26 anciennes régions (périmètre 2015), 10 ne seraient plus en mesure
d’équilibrer leur budget en 2018

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 55
CODES COULEURS : L’architecture actuelle de la DGF
Cadre Bleu : AssieSe de la CRFP
Fond rose : Dota?on péréquée


Flèches vertes : Bloc communal
DGF TOTALE
36612 M€

Flèches rouges : Départements


Flèches violeSes : Régions DGF COMMUNES ET EPCI DGF DEPARTEMENTS DGF REGIONS
BASE 21036 M€ 10751 M€ 4824 M€
SUPERFICIAIRE
GARANTIE FORFAITAIRE DES COMMUNES
COMPENSATION 10819 M€ FORFAITAIRE COMPENSATION FORFAITAIRE
PARCS NATIONAUX DEPARTEMENTS DEPARTEMENTS REGIONS
6485 M€ 2823 M€ 4631 M€
DOTATION D'AMENAGEMENT
10196 M€ BASE
GARANTIE

PEREQUATION PEREQUATION
DES COMMUNES DOTATION DES EPCI 6546 M€ DES DEPARTEMENTS
3650 M€ 1442 M€

DOTATION
DSU DSR DNP D'INTERCOMMUNALITE DPU DFM DPR
1730 M€ 1125 M€ 794 M€ 1998 M€ 633 M€ 809 M€ 193 M€

DOTATION DE
COMPENSATION
4548 M€
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 56
LA DGF « CONSOLIDEE » COMMUNES + INTERCOMMUNALITE

La dotaIon consolidée communes + intercommunalités et son croisement avec le FPIC
(témoin assez objecIf de la richesse du territoire) montre l’ampleur des inégalités en
la ma?ère de dota?on de compensa?on.
30" 1200"
La"DGF"consolidée"en"€/hab"communes,EPCI"au"regard"du"FPIC"en"€/hab"
20" pour"229"CU+CA+SAN"en"2014"(hors"outremer)" 1100"

10" 1000"

0" 900"
FPIC%reçu%(échelle%de%gauche)%
,10" FPIC%prélevé%(échelle%de%gauche)% 800"
Dota8on%de%compensa8on%(échelle%de%droite)%
DGF%consolidée%hors%CPS%(échelle%de%droite)%
,20" Solde%FPIC%(échelle%de%gauche)% 700"

,30" 600"

,40" 500"

,50" 400"

,60" 300"

,70" 200"

,80" 100"

,90" 0"

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 57
LE DEBAT ENTRE « URBAINS » et « RURAUX »


Dota<on"de"base"
Dota<on"superficiaire"
Complément"de"garan<e"
Compensa<on"des"baisses"de"DCTP"
Péréqua<on":"DSU+DNP"

LA"DGF/HABITANT"DES"120"VILLES"DE"50"A"300.000"HAB"
DE"120"A"640"€/HAB"

0" 50" 100" 150" 200" 250" 300" 350" 400" 450" 500" 550" 600" 650"

DotaAon"de"base"

DotaAon"superficiaire"

Complément"de"garanAe"

CompensaAon"des"baisses"de"DCTP"

PéréquaAon":"DSR+DNP"

LA"DGF/HAB"DES"220"COMMUNES"DE"490"A"499"HABITANTS"
DE"68"A"375"€/HAB"

0" 50" 100" 150" 200" 250" 300" 350" 400" 450" 500" 550" 600" 650"

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 58
LES OBJECTIFS DE LA REFORME DE LA DGF

⇒ Simplifier et rendre lisible l’architecture de la DGF.



⇒ Réduire les écarts de dota?ons.

⇒ MeSre fin aux « rentes » héritées de l’histoire.
Cf. ex-compléments de garanIe des communes, dotaIon de compensaIon des
EPCI.
Mieux tenir compte des charges : centralité, spécificités rurales.

⇒ Mieux cibler la péréqua?on et en rénover les indicateurs.
75% des communes éligibles à la DSU, 99% à la DSR.

⇒ Amorcer une ges?on territoriale de la DGF sans remeSre en cause l’autonomie
communale.

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 59
LES GAGNANTS ET LES PERDANTS

!  Les bénéficiaires (a priori) – certaines catégories peuvent se recouper :

"  les communes très faiblement denses.


"  les communes qui n’avaient pas de complément de garanIe important.
"  les villes centres d’intercommunalité réellement rurales (c’est-à-dire n’ajrant pas historiquement
des commerces et services).
"  Les EPCI bénéficiant d’une ancienne compensaIon part salaire faible.
"  les EPCI à fiscalité addiIonnelle et les CC à FPU.
=> Globalement le monde rural peu dense est gagnant ainsi que les grosses villes d’aggloméraOons
étendues et peuplées.

!  Les perdants (a priori) – certaines catégories peuvent se recouper :

"  les communes tourisIques (même rurales) car montant de dotaIons tourisIques historiquement
intégrés dans l’ancien complément de garanIe.
"  les villes/ communes qui avaient des acIvités commerciales et des services historiquement
importants et qui de ce fait émargeaient à un complément de garanIe élevé.
"  Les communes/villes peuplées mais n’arrivant que 2ème ou 3ème en terme de populaIon dans un
ensemble intercommunal vaste (du fait du calcul de la dotaIon de centralité).
"  Les métropoles, communautés urbaines et d’aggloméraIon (surtout si elles avaient une
compensaIon part salaire importante).

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 60
LE PROJET DE REFORME 2017 DE LA DGF DU BLOC COMMUNAL



Bilan des
gains et
des
pertes

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 61
L’EVOLUTION DE LA PEREQUATION : LA DSU

Montant&de&DSU,DNP&2019&disposi6f&actuel&et&DSU&2019&selon&le&PLF&2016&en&€/hab&
selon&le&rang&DSU&communes&>&10&000&habitants&
DSU&+&DNP&actuel&2019&€/hab& DSU&2019&€/hab&après&PLF&
800"

700"

600"

500"

400"

300"

200"

100"

0"
1"
13"
25"
37"
49"
61"
73"
85"
97"
109"
121"

145"
157"
169"
181"

205"
217"
229"
241"

265"
277"
289"
301"

325"
337"
349"
361"

385"
397"
409"
421"

445"
457"
469"
481"

505"
517"
529"
541"

565"
577"
589"
601"

625"
637"
649"
661"

685"
697"
709"
721"
133"

193"

253"

313"

373"

433"

493"

553"

613"

673"

733"
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 62
L’EVOLUTION DES DOTATIONS INTERCOMMUNALES

Dota8on%d'intercommunalité%en%2019%
EPCI%gagnants%/%perdants%par%strates%%
(Métropole%hors%MGP)%
%$gagnants$ %$perdants$
1,0%% 3,2%% 3,3%% 7,7%%
100,0%$
90,0%$ 15,0%%
30,3%%
80,0%$
47,8%% 50,0%%
70,0%$
60,0%$ 75,0%%
50,0%$ 99,0%% 96,8%% 96,7%% 92,3%%
40,0%$ 85,0%%
69,7%%
30,0%$
52,2%% 50,0%%
20,0%$
10,0%$ 25,0%%
0,0%$
%

0%

0%

0%

0%
b.

00

00

00

00
00

00

00

00
ha

00

00

00

00
10

15

00

00
%

%2

%5

20

50
00

à%

à%

%1

14

à%

à%
50

0%


00

00

00

à%
0%

0%
00

00
à%

0%
50

50

00

00

00
0%

10

00

00
%

%1

%2

00

00
%

de
de

%5

00
de

de

de

%1

%2
de

%5
de

de

de
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 63
L’EVOLUTION CONSOLIDEE : COMMUNES + GROUPEMENTS

Situa8on$consolidée$en$2019$(communes$+$EPCI)$
territoires$gagnants$/$perdants$par$strates$
Métropole$hors$MGP$
%#gagnants# %#perdants#
100%#
90%#
80%# 35%$ 29%$ 32%$ 34%$
47%$ 46%$ 53%$
70%# 63%$
60%# 88%$
50%#
40%#
30%# 65%$ 71%$ 68%$ 66%$
53%$ 54%$ 47%$
20%# 37%$
10%# 13%$
0%#
de$0$à$5000$ de$5000$à$ de$10000$à$ de$15000$à$ de$20000$à$ de$50000$à$ de$100000$à$de$200000$à$de$500000$à$
hab.$ 10000$hab.$ 15000$hab.$ 20000$hab.$ 50000$hab.$ 100000$hab.$200000$hab.$500000$hab.$ 1400000$
hab.$

Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 64
LA DUREE DE LA PHASE DE TRANSITION : LES COMMUNES

Répar88on#des#communes#selon#le#nombre#d#'années#
d'applica8on#du#tunnel#de#+/E5#%#au#delà#de#2019#

(métropole#hors#MGP)#
<=#5#ans# de#5#ans#à#10#ans# de#10#ans#à#15#ans# >=#15#ans#
100%#
90%#
80%#
70%#
60%#
50%#
40%#
30%#
20%#
10%#
0%#
#

#
.#
#
.#

.#
#
.#

.#

.#
#
b.

b.
b.
b.
b.

ab
ab

ab
ab

ab

ab
ha

ha
ha
ha
ha

#h
#h

#h
#h

#h

#h
0#

0#
0#
0#
0#

00
00

00
00

00

00
50

00
00
00
00

00
50

00
25

35

50
à#

00
00
10
#1

20
#2

#5
à#

à#

à#
0#

10
#1
à#
0#

0#

0#


#

00

à#
de

0#


00

00
00

50

50

à#
0#
00
00
#5

0#
00
00

50
#1

#2

#3
de

00
00
#5
de

de

de

00
#1

#2
de

00
#5
de

de

#1
de

#2
de

de
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 65
LA DUREE DE LA PHASE DE TRANSITION : LES EPCI

Répar22on#des#EPCI#selon#le#nombre#d'années#d'applica2on#
du#tunnel#de#+/C#5#%#à#compter#de#2019#
(métropole#hors#MGP)#
<=#5#ans# de#5#ans#à#10#ans# de#10#ans#à#20#ans# >=#20#ans#
100%#
90%#
80%#
70%#
60%#
50%#
40%#
30%#
20%#
10%#
0%#
#

.#

.#

#
#
.#

.#

.#
.#
b.

b.
b.

ab

ab
ab

ab

ab
ab
ha

ha
ha

#h

#h
#h

#h

#h
#h
#

0#
0#
00

00

00
00

00

00
00

00
00
50

00

00
50

00

00
00

00
00
à#

20

50
#1

#2

#5
#1

14
#1
0#


à#

à#

#

00

00

00
00

à#
de

0#

0#
00

0#
00

00
00

50

00
50

00
00

00

00
#1

#1

#2
#
de

00
#5
de

de

de

#1

#2
de

#5
de

de

de
Cabinet Michel Klopfer - Forum Finances Locales La Gaze:e des Communes - Jeudi 12 Mai 2016 66