ANALYSE CRITIQUES DE LA GESTION BUDGETAIRE

CRITIQUE ET AMELIORATION

Réaliser par :

SAMYA TAHIR
SESSEA YEVIDE

En effet le rôle de la bougette est de planifier les étapes et disposer des ressources nécessaires. les critiques et les améliorations. En un terme générique. ainsi que les moyens nécessaires pour l'atteindre.  La gestion budgétaire est une technique de gestion qui consiste à partir d'une prévision objective des conditions internes et externes d'exploitation. En conséquence. de fixer à l'entreprise pour une période définie un objectif. De manière optimale. Ce terme repris par les anglais devient « budget ». nous allons voir ensemble la définition de la gestion budgétaire et son historique.INTRODUCTION : La gestion budgétaire. d’informer les différents niveaux hiérarchiques. ANTHONY le définit comme « un plan pour l’année à venir généralement exprimé en termes monétaires ». Le budget n’est pas nécessairement contrôle budgétaire. il existe des managers insatisfaits du processus des résultats et des prévisions de cette méthode. il n’y a pas de contrôle budgétaire sans budget mais il peut exister un budget sans contrôle budgétaire. de prendre les mesures correctives éventuellement nécessaires. Elle avait toujours pour intérêt. DEFINITION DE LA GESTION BUDGETAIRE : CELON LES ECONOMISTES ON PEUT DISTINGUER TROIS DEFINITIONS IMPORTANTES DE LA GESTION BUDGETAIRE COMPLEMENTAIRE ENTRE ELLES :  La gestion budgétaire est un mode de gestion qui englobe tous les aspects de l'activité de l'entreprise dans un ensemble cohérent de prévision chiffrées  La gestion budgétaire est l'ensemble des techniques mises en œuvre pour établir des prévisions applicable à la gestion d'une entreprise et pour comparer aux résultats effectivement constatés. jugée ancienne face aux nouvelles procédures de gestion telle que la gestion sans budgets. d’apprécier l’activité des responsables budgétaires. cette dernière a pour base de calcul l’année. alors que le contrôle budgétaire correspond à la comparaison permanente des résultats réels et des prévisions chiffrées figurant aux budgets afin de : rechercher la (ou les) cause(s) d’écarts. néanmoins. aider les managers a mieux gérer les ressources de l’entreprise afin d’atteindre leurs objectifs de vente. et cela pour présenter aux entreprises un outil efficace et adapte aux besoins des managers en terme de gestion de ressources et du temps. d’approvisionnement etc. de production. se base sur les donnes de l’activité stable pour prévoir le niveau d’activité futur. HISTORIQUE DE LA GESTION BUDGETAIRE Étymologiquement « budget » vient du mots français « bougette ». Dans ce rapport. .

Budget de production. Budget commercial. Budget de trésorerie. ce qui a impacter l’ampleur de la gestion budgétaire. Une volonté de déterminer la place qu'elle occupera dans les années futures en définissant ses objectifs et les différents moyens de les atteindre. il y a eu plusieurs révolutions dans le domaine de la gestion. 4. 4. . dans un contexte censé être prévisionnel c'est-à-dire sure : le budget réduit donc l’incertitude. 4. vu que cette méthode date des années 20. 2. 3. Budget des achats. et donc prend beaucoup de temps. ce qui rend la tache sophistiqué. 2. 5. Budget des investissements. L'implication de tous les responsables opérationnels qu'elle engage On distingue six types de budgets dans l'entreprise industrielle et cinq types de budgets dans l'entreprise commerciale : Entreprises industrielles Entreprises commerciales 1. Budget des approvisionnements. LES CRITIQUES : Avec l évolution dans le temps et l espace. Une meilleure connaissance de ses potentiels et de son environnement. 3. les critiques adresses a la gestion budgétaire sont de plus en plus nombreuses. Budget de trésorerie. 5.le budget et l’incertitude : Le budget prévoit les objectifs de l’organisation qu’il va guider et encadrer son fonctionnement sur la durée de prévision. Budget des charges. 1. ce qui engendre une phase de construction extrêmement consommatrice de temps et d’énergie 2. Budget des investissements. La prévision et la conception des budgets se fait en tenant compte des aléas.Il a pour intérêt de préparer l'avenir de l'entreprise par : 1. 6. 3. même si elle était le dispositif de contrôle de gestion le plus utilise. Budget des ventes. 1-Le budget et le temps : Le temps de réalisation d’un budget correspond a l’exercice comptable adapter au rythme de l’activité de l’entreprise arrêter par l’audit financier dans les grandes firmes. Budget des charges. 2. Une planification et une coordination des actions à mener pour atteindre ces objectifs.

4. Dans cette conception. Ainsi. pratique critique de plus en plus . La réussite consiste à développer des capacités de réactivité aux changements de l’environnement. Le principe consiste à calculer les coûts prévisionnels d’une activité à partir des Consommations prévues par cette activité.Pour la prévision au niveau des ventes de l année N . Ce découpage induit d’ailleurs des jeux de pouvoirs entre responsables nuisibles à la qualité de l’outil. Le budget doit donc se transformer : il doit abandonner sa fonction de mise en œuvre d’objectifs stables.le budget et la performance : Le budget est un outil de suivi des réalisations essentiellement financières sur lesquelles est Accrochée une partie des rémunérations des managers. Budget et transversalité: Transversalité est un mode de gestion qui doit donner à chacun la possibilité de comprendre et de mesurer sa contribution aux efforts collectifs. Budget à base d’activités : Le budget fondé sur l’activité ou ABB (Activity Based Budgeting) s’appuie sur une démarche de l’ABC. les budgets sont structurés sur les choix organisationnels réalisés par l’entité à savoir l’organisation en activités et en processus. car le marche est un endroit imprévisible et incertain vu qu’il existe une concurrence acharnée dans tout les domaines. Améliorations de la gestion des entreprises : La rénovation des budgets : 1. Les budgets doivent s’adapter aux structures organisationnelles nouvelles caractérisées par un regroupement des hommes autour des activités et des processus. et devenir un outil d’analyse et de simulation permettant d’anticiper et D’exploiter les changements de l’environnement par des procédures de « re-prévisions » Systématiques. Il faut désormais gérer la valeur. . 3-Le budget et la structure : La structure de la gestion budgétaire ce base sur un découpage fonctionnel de l’organisation désuet. il est possible de positionner l’ABB (Activity Based Budgeting ou Budget fondé sur les activités) par rapport au budget traditionnel en montrant leur complémentarité plutôt que leur opposition. Cette focalisation sur le critère financier est inadaptée à la notion actuelle de performance Qui est devenue multicritère. la qualité et les délais tout en Maîtrisant les coûts. Il faut donc un découpage budgétaire qui correspond aux structures des organisations actuelles. 2. on ajoutait toujours un pourcentage au niveau de ventes de l’année N-1 en prenant toujours en compte que le marche est sure et que l’activité va augmenter dans le temps .

La mise en œuvre des budgets ABB maintient la procédure de contrôle budgétaire et le calcul très fréquent d’écarts y subsiste. on arrive à surmonter certaines critiques vis-à-vis la gestion budgétaire. Et quelques améliorations pour adopter une gestion sans budgets. « beyond budgeting » : La gestion budgétaire classique annuelle n’est plus adaptée à une économie globale dans laquelle tous les paramètres bougent très rapidement. 3. n’est pas adapté. En conclusion. « gérer sans budget » ne veut pas dire absence de gestion. C’est en effet un plan d’actions que les managers peuvent établir et respecter afin de contrôler. . l’outil central classique du budget. La gestion budgétaire classique « Coince » les managers dans une vision du passé et les empêche de se tourner vers le futur. Les entreprises doivent orienter leurs stratégies dans un pilotage continu pour s’adapter aux Turbulences de l’environnement et ne peuvent se fonder sur un système d’informations figé.La gestion sans budget. valoriser et suivre en permanence le niveau de leurs entreprises. Pour autant. nous avons démontré plusieurs critiques par rapport a cette dernière. depuis 2001. Ainsi. Avec des objectifs et allocations des ressources inflexibles. La tendance est d’essayer de mettre en place un processus intégré du stratégique à l’opérationnel dans lequel le centre informationnel n’est plus un budget fixe mais est une démarche budgétaire périodique dynamique. en tenant les nouvelles méthodes de gestion sans budget. CONCLUSION : Apres avoir définie la gestion budgétaire et son rôle. Pour s’ajuster rapidement aux marchés (time to market). le CAM-I Beyond Budgeting Round Table réfléchit pour formaliser une démarche d’alignement de la gestion budgétaire aux ajustements périodiques de la stratégie.